Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 31/07/2014, 11h45   #1
elona6
Membre
 
Date d'inscription: mai 2012
Messages: 273
gestion de la colère

Bonjour à tous,

Je voudrais aborder avec vous ce sujet qui me tient à coeur, car j'ai ce problème je n'arrive pas à gérer ma colère, à l'exprimer de façon plus saine.

Souvent, je mets de la distance entre l'objet de ma colère et moi-même, je refoule cette colère et ne la ressens qu'en moi, sans l'exprimer réellement face à cette personne. J'attends peut-être qu'elle se rende compte de qqchose...
Mais vient un moment où je sens qu'il faut exprimer ce qu'il y a. Et ça sort, de manière brutale. Sur le moment, ça soulage. Mais après, je me sens mal... je n'aime pas être comme ça, et encore moins me sentir rejetée ensuite.

J'ai toujours eu l'image de mon père, qui est froid puis d'un coup se met dans des états de violence, de colère noire. Je me suis jurée de ne jamais être comme lui, mais j'ai parfois peur d'en prendre le chemin...

Je ne sais pas l'exprimer sainement. Comment faut-il faire pour mieux s'y prendre? ou bien, est-ce possible d'assumer sa colère et ne pas se sentir mal après?
Est-ce que cela vous arrive? Comment le gérez-vous?

Bonne journée à vous

Dernière modification par elona6 31/07/2014 à 12h06.
elona6 is offline   Réponse avec citation
Vieux 31/07/2014, 13h02   #2
eau-douce
 
Messages: n/a
Re : gestion de la colère

...

Dernière modification par eau-douce 19/11/2014 à 19h20.
  Réponse avec citation
Vieux 31/07/2014, 16h07   #3
savannah-bay
 
Messages: n/a
Re : gestion de la colère

Citation:
Posté par elona6
Bonjour à tous,

Je voudrais aborder avec vous ce sujet qui me tient à coeur, car j'ai ce problème je n'arrive pas à gérer ma colère, à l'exprimer de façon plus saine.

Souvent, je mets de la distance entre l'objet de ma colère et moi-même, je refoule cette colère et ne la ressens qu'en moi, sans l'exprimer réellement face à cette personne. J'attends peut-être qu'elle se rende compte de qqchose...
Mais vient un moment où je sens qu'il faut exprimer ce qu'il y a. Et ça sort, de manière brutale. Sur le moment, ça soulage. Mais après, je me sens mal... je n'aime pas être comme ça, et encore moins me sentir rejetée ensuite.

J'ai toujours eu l'image de mon père, qui est froid puis d'un coup se met dans des états de violence, de colère noire. Je me suis jurée de ne jamais être comme lui, mais j'ai parfois peur d'en prendre le chemin...

Je ne sais pas l'exprimer sainement. Comment faut-il faire pour mieux s'y prendre? ou bien, est-ce possible d'assumer sa colère et ne pas se sentir mal après?
Est-ce que cela vous arrive? Comment le gérez-vous?

Bonne journée à vous

bonjour

en fait, on ne peut pas parler de gestion de la colère, c'est une émotion aussi légitime que n'importe quelle autre, et il est bon de la laisser vivre, dans l'absolu
le problème, c'est que ça fait des dégâts, ça donne une mauvaise image de soi, ça fait fuir, et ça vous laisse un goût d'insatisfaction profonde

la colère est la première réaction à une frustration
derrière cette première réaction, il y a les véritables émotions,
ce que je ressens vraiment

je suis blessée, je suis déçue, surprise, meurtrie


apprendre à identifier les véritables émotions qui se cachent derrière la colère est un premier travail

seule, remets toi en mémoire la dernière colère que tu as vécue..
qu'as tu ressenti? as tu eu de la peine?
valide ton ressenti

je me sens triste d'être critiquée par une perso
nne que j'apprécie pourtant
j'ai envie de pleurer, j'ai beaucoup de peine

vis tes émotions, pleure si tu en as envie
tu vas déjà te sentir mieux

après la reconnaissance de tes émotions, il reste le plus délicat : les exprimer, pour que l'autre en tienne compte, et réajuste son comportement ( ce n'est pas toujours le cas, mais au moins, il est prévenu)


je crois beaucoup aux " jeux de rôles, " dans cette situation.

en thérapie, c'est la mise en situation, avec une personne neutre
tu revis la situation qui t'a posé problème, et tu exprimes tout ce que tu veux exprimer, sans colère
l'angoisse est très forte au début, puis, au fil de la répétition de l'exercice, elle baisse, jusqu'à disparaître
  Réponse avec citation
Vieux 31/07/2014, 18h02   #4
elona6
Membre
 
Date d'inscription: mai 2012
Messages: 273
Re: Re : gestion de la colère

Citation:
Posté par savannah-bay
bonjour

en fait, on ne peut pas parler de gestion de la colère, c'est une émotion aussi légitime que n'importe quelle autre, et il est bon de la laisser vivre, dans l'absolu
le problème, c'est que ça fait des dégâts, ça donne une mauvaise image de soi, ça fait fuir, et ça vous laisse un goût d'insatisfaction profonde

la colère est la première réaction à une frustration
derrière cette première réaction, il y a les véritables émotions,
ce que je ressens vraiment

je suis blessée, je suis déçue, surprise, meurtrie


apprendre à identifier les véritables émotions qui se cachent derrière la colère est un premier travail

seule, remets toi en mémoire la dernière colère que tu as vécue..
qu'as tu ressenti? as tu eu de la peine?
valide ton ressenti

je me sens triste d'être critiquée par une perso
nne que j'apprécie pourtant
j'ai envie de pleurer, j'ai beaucoup de peine

vis tes émotions, pleure si tu en as envie
tu vas déjà te sentir mieux

après la reconnaissance de tes émotions, il reste le plus délicat : les exprimer, pour que l'autre en tienne compte, et réajuste son comportement ( ce n'est pas toujours le cas, mais au moins, il est prévenu)


je crois beaucoup aux " jeux de rôles, " dans cette situation.

en thérapie, c'est la mise en situation, avec une personne neutre
tu revis la situation qui t'a posé problème, et tu exprimes tout ce que tu veux exprimer, sans colère
l'angoisse est très forte au début, puis, au fil de la répétition de l'exercice, elle baisse, jusqu'à disparaître
Merci savannah,

En effet, c'est ce que j'avais déjà lu, à propos de la colère : plutôt parler de ce que l'on ressent dans cette situation. Mais à chaque fois, sur le coup de l'émotion, j'oublie les bons conseils... et cela provoque des dégâts, ce sont ceux-ci qui me mettent mal ensuite.
Pourtant, j'ai dit le fond de ma pensée, je ne devrais pas me sentir aussi mal.
Quant à mes véritables émotions, dans cette situation, elles sont tellement confuses que les exprimer ne serait pas simple, même si ce serait bon pour moi. Quelles que soient ces émotions, oui elles sont vraies et dans ce sens je dois les "valider", elles existent.

Quant à les exprimer à cette personne, oui c'est assez délicat. Quand bien même je le ferais avec du tact, ce serait comme remuer de la "merde"... une vieille histoire, de vieilles frustrations qui reviennent à la surface.
Je ne saurais pas dire de plus, si cette personne serait réceptive à ce que je dirais. Je crains que ce ne soit pathétique..
Est-ce que c'est mieux de poser des questions afin qu'elle m'explique d'elle même le pourquoi de son comportement, qui m'a blessée? (je ne suis même pas sûre de vouloir entendre sa réponse, tellement elle ne me paraît pas franche...)

Quant à la thérapie, oui j'en suis une mais ce sont les vacances je ne peux pas en parler à ma psy, et ce n'est pas une thérapie comportementale... donc pas de jeux de rôles. Ce serait sans doute ce qu'il me faut.
elona6 is offline   Réponse avec citation
Vieux 31/07/2014, 18h51   #5
savannah-bay
 
Messages: n/a
Re : gestion de la colère

quand j'estime que la situation est inextricable, qu'avec de la bonne volonté , je ne pourrai pas mettre les choses à plat, du fait de la mauvaise volonté de l'autre, je coupe les ponts ( sinon dans la réalité, parce que ça n'est pas toujours possible ) mais au moins dans mon esprit : je limite mes relations avec la personne au strict nécessaire
je le fais pour mon bien, et sans regrets
  Réponse avec citation
Vieux 01/08/2014, 09h48   #6
elona6
Membre
 
Date d'inscription: mai 2012
Messages: 273
Re: gestion de la colère

En fait, je crois que j'ai été plus choquée par ma propre réaction, de ma violence. Même si je n'ai insulté personne, c'était un rejet violent.
L'état de choc a duré une journée et demie, ça va déjà mieux...
Mais par le passé, lorsque j'avais réagi ainsi envers une personne que j'aimais, j'étais sous état de choc durant un an... et ça m'y a renvoyé, je pense.

Mais tu as raison, ceci est sans doute inextricable, et le mieux que je puisse faire est de couper les ponts, du moins un moment.
Merci
elona6 is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/08/2014, 09h22   #7
Justine*
 
Messages: n/a
Re : gestion de la colère

Hello Elona,

Ce qui m'a amené à consulter un psy c'est ma colère.
Ce qui m'a aidé c'est de vraiment comprendre ce qui se passe lorsque je m'énerve, qu'est ce qui enclenche cette colère ? Pourquoi ?

Bon sur le coup c'est impossible mais rétrospectivement de reprendre le fil d'une engueulade ça aide bcp. Si ta psy n'est pas là, essaie de réécrire une dispute et de voir qu'est ce qui a pu enclencher ta colère ? Et pourquoi tu n'as rien dit si tu ressentais le besoin de le dire avant ?

Une fois que j'ai saisi le pourquoi, il est plus facile de me calmer car j'ai des arguments qui permettent de dire ce qui me dérange du type : "écoute là ce que tu m'a dis, ça m'a blessé".

Aussi, j'essaie de ne plus attendre l'effet cocotte minute pour exploser soudainement alors que je ne me suis jamais plainte... mais bon ça j'y travaille encore.
Bon courage !
  Réponse avec citation
Vieux 04/08/2014, 21h12   #8
super-gazoline
 
Messages: n/a
Re : gestion de la colère

oui j'ai aussi ce problème, moins maintenant car j'avance surement, mais j'ai du mal à dire les choses sur le moment et du coup ça fait l'effet cocotte minute qui explose au mauvais moment. mais parfois ça me permet de dire stop à une situation trop stressante ou malsaine. vaut mieux ça que se laisser bouffer... mais si ça se faisait sans violence ce serait sans doute mieux ...
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.