Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 06/11/2016, 09h58   #1
La Mouette
Membre
 
Avatar de La Mouette
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 3 378
Carnet de route (4)

Bonjour à tous,

J'ai tourné une page en terminant le dernier fil et là, ça va plutôt bien, le tourbillon d'émotions contradictoires s'est apaisé.

Le mieux s'est vraiment installé mercredi dernier, à partir de ma dernière réunion de MAB, où j'ai pu balancer tout ce que j'avais sur la patate (je me suis bien lâchée...). Mais du coup, le balancier est parti dans l'autre sens : j'ai vécu plusieurs jours dans une sorte d'euphorie hyperactive, comme si j'avais bouffé des speeds. Une sorte d'effet nuage rose, si vous voulez.

Et là, je me suis dit : "attention".

J'ai compris là où j'avais déconné ces dernières semaines. Quand j'ai commencé à stresser, à ne pas bien dormir avec cette histoire de job, à ressentir des émotions très fluctuantes, j'ai eu recours à mes drogues "d'avant". Un petit bout de stilnox, puis un petit bout de lexo. Chaque jour. J'ai recommencé à m'appuyer sur ces béquilles qui sont tout sauf solides, au lieu de trouver ailleurs la ressource pour gérer le truc.

Je n'ai pas réussi à maintenir mon équilibre émotionnel. Il est probable que si j'avais eu le poste, je n'aurais pas bu parce que ça aurait boosté mon narcissisme (il est un peu fragile, celui-là...).

L'histoire n'est pas terminée : il y a d'autres postes en perspective et ma candidature est toujours dans la course. Mais la précédente baffe m'a calmée.

Plusieurs trucs me paraissent en ce moment hyper-importants :
- Ne plus prendre de drogues d'aucune sorte : j'ai arrêté depuis jeudi les anxios-somnifères, que j'ai remplacés par des plantes et de l'homéopathie, du sport et de la méditation;
- Bien m'entourer, avoir mes numéros de téléphone de crise.
- Me remettre dans l'instant présent dès que je sens que je commence à trop me projeter.

Et surtout, ne pas laisser s'installer l'idée que ma réalcoolisation était une simple petite sortie de route et que la solution alcool pourrait à nouveau être envisagée puisque d'une certaine manière, j'ai pu limiter la casse.

Elle me montre que je suis encore fragile (et probablement à vie), qu'il y a encore du boulot et que face aux difficultés émotionnelles, la cartouche alcool est définitivement grillée. Sauf à repartir dans un processus dont je connais très bien l'issue.

Aujourd'hui, en tout cas, je ne boirai pas quoiqu'il advienne.

Bonne journée à tous,

La Mouette
La Mouette is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/11/2016, 10h10   #2
yalotta
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2016
Messages: 54
Re : Carnet de route (4)

Comme ton post me parle; j'ai lu pas mal tes carnets de route

Ceci est tellement vrai:
- Ne plus prendre de drogues d'aucune sorte : j'ai arrêté depuis jeudi les anxios-somnifères, que j'ai remplacés par des plantes et de l'homéopathie, du sport et de la méditation;
- Bien m'entourer, avoir mes numéros de téléphone de crise.
- Me remettre dans l'instant présent dès que je sens que je commence à trop me projeter.

Je te souhaite plein de bonnes choses,
yalotta is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/11/2016, 10h14   #3
marie est claire
 
Messages: n/a
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par La Mouette
Bonjour à tous,

J'ai tourné une page en terminant le dernier fil et là, ça va plutôt bien, le tourbillon d'émotions contradictoires s'est apaisé.

Le mieux s'est vraiment installé mercredi dernier, à partir de ma dernière réunion de MAB, où j'ai pu balancer tout ce que j'avais sur la patate (je me suis bien lâchée...). Mais du coup, le balancier est parti dans l'autre sens : j'ai vécu plusieurs jours dans une sorte d'euphorie hyperactive, comme si j'avais bouffé des speeds. Une sorte d'effet nuage rose, si vous voulez.

Et là, je me suis dit : "attention".

J'ai compris là où j'avais déconné ces dernières semaines. Quand j'ai commencé à stresser, à ne pas bien dormir avec cette histoire de job, à ressentir des émotions très fluctuantes, j'ai eu recours à mes drogues "d'avant". Un petit bout de stilnox, puis un petit bout de lexo. Chaque jour. J'ai recommencé à m'appuyer sur ces béquilles qui sont tout sauf solides, au lieu de trouver ailleurs la ressource pour gérer le truc.

Je n'ai pas réussi à maintenir mon équilibre émotionnel. Il est probable que si j'avais eu le poste, je n'aurais pas bu parce que ça aurait boosté mon narcissisme (il est un peu fragile, celui-là...).

L'histoire n'est pas terminée : il y a d'autres postes en perspective et ma candidature est toujours dans la course. Mais la précédente baffe m'a calmée.

Plusieurs trucs me paraissent en ce moment hyper-importants :
- Ne plus prendre de drogues d'aucune sorte : j'ai arrêté depuis jeudi les anxios-somnifères, que j'ai remplacés par des plantes et de l'homéopathie, du sport et de la méditation;
- Bien m'entourer, avoir mes numéros de téléphone de crise.
- Me remettre dans l'instant présent dès que je sens que je commence à trop me projeter.

Et surtout, ne pas laisser s'installer l'idée que ma réalcoolisation était une simple petite sortie de route et que la solution alcool pourrait à nouveau être envisagée puisque d'une certaine manière, j'ai pu limiter la casse.

Elle me montre que je suis encore fragile (et probablement à vie), qu'il y a encore du boulot et que face aux difficultés émotionnelles, la cartouche alcool est définitivement grillée. Sauf à repartir dans un processus dont je connais très bien l'issue.

Aujourd'hui, en tout cas, je ne boirai pas quoiqu'il advienne.

Bonne journée à tous,

La Mouette

bisou a toi la mouette,

moi aussi j'ai craqué ce week-end, je reprends de suite mon abstinence, tu vas y arriver, nous sommes victimes de nos émotions!encore bisou, passe a autre chose ne t'en veux pas car la culpabilité c'est mauvais pour nous
  Réponse avec citation
Vieux 06/11/2016, 11h27   #4
INUKSHUK
Libre et heureux
 
Avatar de INUKSHUK
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: là où le majestueux se rétrécit
Messages: 4 529
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par La Mouette
Bonjour à tous,

J'ai tourné une page en terminant le dernier fil et là, ça va plutôt bien, le tourbillon d'émotions contradictoires s'est apaisé.

Le mieux s'est vraiment installé mercredi dernier, à partir de ma dernière réunion de MAB, où j'ai pu balancer tout ce que j'avais sur la patate (je me suis bien lâchée...). Mais du coup, le balancier est parti dans l'autre sens : j'ai vécu plusieurs jours dans une sorte d'euphorie hyperactive, comme si j'avais bouffé des speeds. Une sorte d'effet nuage rose, si vous voulez.

Et là, je me suis dit : "attention".

J'ai compris là où j'avais déconné ces dernières semaines. Quand j'ai commencé à stresser, à ne pas bien dormir avec cette histoire de job, à ressentir des émotions très fluctuantes, j'ai eu recours à mes drogues "d'avant". Un petit bout de stilnox, puis un petit bout de lexo. Chaque jour. J'ai recommencé à m'appuyer sur ces béquilles qui sont tout sauf solides, au lieu de trouver ailleurs la ressource pour gérer le truc.

Je n'ai pas réussi à maintenir mon équilibre émotionnel. Il est probable que si j'avais eu le poste, je n'aurais pas bu parce que ça aurait boosté mon narcissisme (il est un peu fragile, celui-là...).

L'histoire n'est pas terminée : il y a d'autres postes en perspective et ma candidature est toujours dans la course. Mais la précédente baffe m'a calmée.

Plusieurs trucs me paraissent en ce moment hyper-importants :
- Ne plus prendre de drogues d'aucune sorte : j'ai arrêté depuis jeudi les anxios-somnifères, que j'ai remplacés par des plantes et de l'homéopathie, du sport et de la méditation;
- Bien m'entourer, avoir mes numéros de téléphone de crise.
- Me remettre dans l'instant présent dès que je sens que je commence à trop me projeter.

Et surtout, ne pas laisser s'installer l'idée que ma réalcoolisation était une simple petite sortie de route et que la solution alcool pourrait à nouveau être envisagée puisque d'une certaine manière, j'ai pu limiter la casse.

Elle me montre que je suis encore fragile (et probablement à vie), qu'il y a encore du boulot et que face aux difficultés émotionnelles, la cartouche alcool est définitivement grillée. Sauf à repartir dans un processus dont je connais très bien l'issue.

Aujourd'hui, en tout cas, je ne boirai pas quoiqu'il advienne.

Bonne journée à tous,

La Mouette

Honnêteté, ouverture d'esprit, bonne volonté. C'est le chemin que tu choisis et, selon moi, il peut t'amener à te réaliser pleinement.

Make your life great again......
__________________
INUKSHUK

Libéré

Si tu ne changes rien, rien ne changera.
https://www.youtube.com/watch?v=UyBd4Su1q_w

Benjamin Franklin
INUKSHUK is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/11/2016, 13h59   #5
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 3 892
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par La Mouette
le tourbillon d'émotions contradictoires s'est apaisé.

Le mieux s'est vraiment installé mercredi dernier, à partir de ma dernière réunion de MAB, où j'ai pu balancer tout ce que j'avais sur la patate (je me suis bien lâchée...). Mais du coup, le balancier est parti dans l'autre sens : j'ai vécu plusieurs jours dans une sorte d'euphorie hyperactive, comme si j'avais bouffé des speeds. Une sorte d'effet nuage rose, si vous voulez.

je trouve ça rare et précieux, cette capacité de te considérer, après coup, regard posé de toi de l'extérieur temps présent - et aussi, ici, foncièrement nouveau, vers toi dans un extérieur temps ancien.
Et ce avec une objectivité assez exceptionnelle quand il s'agit de toi vis-à-vis de toi, un détachement fécond de ce qui est floutant dans l'implication émotionnelle de la réflexivité.

Citation:
Et là, je me suis dit : "attention".

voilà qui est salutaire, une lampe rouge qui s'allume quand on se sent trop bien, trop cocoonesque et/ou en hyperactivité
oui là "Danger", signe de l'éveil d'une attraction piégeuse ou de l'arrivée d'un ennemi souriant

Citation:
J'ai compris là où j'avais déconné ces dernières semaines. Quand j'ai commencé à stresser, à ne pas bien dormir avec cette histoire de job, à ressentir des émotions très fluctuantes, j'ai eu recours à mes drogues "d'avant". Un petit bout de stilnox, puis un petit bout de lexo. Chaque jour. J'ai recommencé à m'appuyer sur ces béquilles qui sont tout sauf solides, au lieu de trouver ailleurs la ressource pour gérer le truc.
Je n'ai pas réussi à maintenir mon équilibre émotionnel.

bien vu semble-t-il

Citation:
Il est probable que si j'avais eu le poste, je n'aurais pas bu parce que ça aurait boosté mon narcissisme (il est un peu fragile, celui-là...).
L'histoire n'est pas terminée : il y a d'autres postes en perspective et ma candidature est toujours dans la course. Mais la pr baffe m'a calmée.

je me plante peut-être complètement, mais il me semble - j'insiste, c'est vraiment pensé à partir de mon histoire propre - que cela fait partie des chances offertes par de relatifs échecs, ta chance après cette mésaventure, c'est de recevoir l'opportunité de faire la part de ce qui dans tes choix de vie et de carrière, relève des importations de l'étranger, d'une instrumentation extérieure intériorisée et consentie par toi
et, d'autre part, ce qui relève vraiment de tes désirs, de tes aspirations propres à toi seule

ces deux ordres sont radicalement distincts mais génèrent des motivations qui ne sont pas nécessairement contradictoires ni incompatibles

il est extrêmement libérateur de les distinguer pour éviter le mal-être résultant d'une réussite qui n'aurait pas été faite pour soi mais pour la vaine gloire d'une instance instrumentalisante surtout si celle-ci est finalement... hostile et néfaste à soi,
et pour pouvoir se régaler sans réserve d'une réussite qui est la sienne propre


Il est bien sûr sage de
Citation:
ne pas laisser s'installer l'idée que ma réalcoolisation était une simple petite sortie de route et que la solution alcool pourrait à nouveau être envisagée puisque d'une certaine manière, j'ai pu limiter la casse.

Elle me montre que je suis encore fragile (et probablement à vie), qu'il y a encore du boulot

oui j'ai cru aussi que cette fragilité était à vie
mais ce ne fut pas le cas
je suis maintenant bien plus fort et solide que je n'avais de toute ma vie pu le concevoir
ce qui ne signifie pas invulnérable
et entre la solidité et l'invunérabilité, il y a un espace où le pire est possible:

moi aussi aujourd'hui je ne boirai pas
et, en ce qui concerne l'alcool, toutes mes ambitions s'arrêtent là
__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/11/2016, 17h09   #6
zepusoif Abstinent
Apprenti abstinent
 
Avatar de zepusoif Abstinent
 
Date d'inscription: novembre 2016
Localisation: Sud-Ouest
Messages: 40
Re : Carnet de route (4)

Bonjour La Mouette,

Courage est ténacité.
Tu as vite repris le bon chemin.
Bravo à toi.
__________________
"Avouer ces faiblesses, c'est reconnaitre qu'on est fort"
Témoignages
2006 :
http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=22922
2014 :
http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=179810
zepusoif Abstinent is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/11/2016, 17h13   #7
louvaji
Membre
 
Avatar de louvaji
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 8 699
Re : Carnet de route (4)

Je fais vraiment comme ça depuis un an,
Citation:
Aujourd'hui, en tout cas, je ne boirai pas quoiqu'il advienne.
mon dernier craving au boulot(que j'avais pressenti) ma bien recadré aussi, ne jamais oublié nous sommes malades bravo en tous cas de ton analyse, oui
__________________
arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014
louvaji is online now   Réponse avec citation
Vieux 08/11/2016, 10h47   #8
NinaTres
Membre
 
Avatar de NinaTres
 
Date d'inscription: avril 2011
Messages: 1 162
Re : Carnet de route (4)

Bonjour, Mouette.
Tu dis que tu n'es pas arrivée à maintenir l'équilibre émotionnel.
C'est bien de savoir gérer ses émotions mais si on y arrive pas, on n'est pas obligé de boire. Tu peux être secouée mais trouver une autre solution que l'alcool.

Quant aux médicaments, je sais qu'au Calme ils sont très déconseillés et on dit qu'ils peuvent entraîner une rechute mais mon médecin psychiatre alcoologue qui collabore avec le Calme n'est pas d'accord avec eux. Je n'ai pas d'avis arrêté là-dessus mais je suis convaincue qu'il vaut mieux prendre un anxio que de boire. Il se peut que ta réalcoolisation ait été entraînée par la prise des médocs mais il est possible que sans eux, tu aurais peut-être rebu plutôt. Va savoir !

Sinon, par curiosité, est-ce que c'est ta première alcoolisation depuis que tu as fait ta cure ?
__________________
Arrêt d'alcool le 22 septembre 2016

Arrêt tabac juillet 2013 (cigarette électronique depuis)
NinaTres is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2016, 17h15   #9
La Mouette
Membre
 
Avatar de La Mouette
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 3 378
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par yalotta

Je te souhaite plein de bonnes choses,

Merci Yalotta. A toi également.
La Mouette is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2016, 17h16   #10
La Mouette
Membre
 
Avatar de La Mouette
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 3 378
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par marie est claire
bisou a toi la mouette,

moi aussi j'ai craqué ce week-end, je reprends de suite mon abstinence, tu vas y arriver, nous sommes victimes de nos émotions!encore bisou, passe a autre chose ne t'en veux pas car la culpabilité c'est mauvais pour nous


Merci, Marie-est-Claire. Et ça y est, je suis passée à autre chose !
La Mouette is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2016, 17h25   #11
La Mouette
Membre
 
Avatar de La Mouette
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 3 378
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par INUKSHUK

Make your life great again......
Merci de ton soutien, Inuk!

Il y a eu un sérieux trou d'air, je m'y attendais mais pas à ce point.

Maintenant, c'est derrière moi, j'ai retrouvé un régime émotionnel normal et j'avance avec confiance, un jour après l'autre (même si je surveille la route).
La Mouette is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2016, 17h53   #12
La Mouette
Membre
 
Avatar de La Mouette
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 3 378
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par Ronald

oui j'ai cru aussi que cette fragilité était à vie
mais ce ne fut pas le cas
je suis maintenant bien plus fort et solide que je n'avais de toute ma vie pu le concevoir
ce qui ne signifie pas invulnérable
et entre la solidité et l'invunérabilité, il y a un espace où le pire est possible:

moi aussi aujourd'hui je ne boirai pas
et, en ce qui concerne l'alcool, toutes mes ambitions s'arrêtent là

En fait, cet épisode n'a pas entamé ce que j'ai construit au cours des derniers mois. Il m'a fait prendre conscience d'une part de vulnérabilité que je connaissais, mais dont je n'avais pas correctement estimé la portée. J'ai vraiment perdu les pédales, pendant quelques heures.

Et cette vulnérabilité, elle fait partie de moi (je parle de la fameuse faille narcissique, là, même pas tellement de l'alcool) et elle peut vraiment me conduire à faire n'importe quoi.

Cela dit, je ne sais encore par quel mécanisme, je pense que je ne me ferais pas avoir une deuxième fois de la même manière. Il y a par exemple des bêtises que je ne recommencerai plus : je me suis trop exposée (par exemple, en informant trop de monde autour de moi de mes projets), trop emballée (même si j'essayais de m'en défendre) et finalement, j'y ai accordé une importance hors de proportion, même si je m'en défendais.

Bref, je me sens dans le même état d'esprit que quelqu'un qui s'est cassé la figure à cheval, mais qui est remonté tout de suite et qui, après quelques tours de manège en serrant les fesses, finit par gagner en assurance. Plus qu'avant la chute.

C'est le métier qui rentre...
La Mouette is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2016, 17h55   #13
La Mouette
Membre
 
Avatar de La Mouette
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 3 378
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par louvaji
Je fais vraiment comme ça depuis un an,mon dernier craving au boulot(que j'avais pressenti) ma bien recadré aussi, ne jamais oublié nous sommes malades bravo en tous cas de ton analyse, oui

"Recadrer" : c'est exactement le terme!
Merci, Louva...
La Mouette is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2016, 17h55   #14
Al!ce
Anciennement Blush
 
Avatar de Al!ce
 
Date d'inscription: octobre 2016
Localisation: De l'autre côté du miroir
Messages: 1 117
Re : Carnet de route (4)

Bonjour La Mouette,

Contente que ça aille.
Comme j'ai de gros soucis de boulot en ce moment (ça manquait ! ), je repense à tout ce qui s'est dit ici et c'est utile, ça aide à relativiser. Merci pour le partage.

BS
Al!ce is online now   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2016, 18h06   #15
La Mouette
Membre
 
Avatar de La Mouette
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 3 378
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par NinaTres
Bonjour, Mouette.
Tu dis que tu n'es pas arrivée à maintenir l'équilibre émotionnel.
C'est bien de savoir gérer ses émotions mais si on y arrive pas, on n'est pas obligé de boire. Tu peux être secouée mais trouver une autre solution que l'alcool.

Certes! Sauf que là, ben j'y suis pas arrivée.

Citation:
Posté par NinaTres
Sinon, par curiosité, est-ce que c'est ta première alcoolisation depuis que tu as fait ta cure ?

Non, en fait, c'est la troisième, mais ça n'était pas arrivé depuis le 28 mai 2015.

C'est assez étrange, d'ailleurs, alors que cette dernière réalcoolisation est récente, je n'y pense pratiquement plus, c'est presque comme si elle n'était pas arrivée. Tant mieux, d'ailleurs, ça me ferait grave braire d'avoir l'impression de tout recommencer depuis le début...

En même temps, je sais qu'il faut que je fasse gaffe. Je m'attendais à être secouée émotionnellement (ça faisait d'ailleurs deux mois que ça tanguait sévère, côté émotions), mais pas à reboire. Ce n'était pas une rechute "préparée", contrairement aux précédentes.

Il faudrait que je trouve un autre "n'importe quoi" à faire en cas de perte de pédales : aller me baigner à poils dans la Seine, me teindre les cheveux en vert...
La Mouette is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2016, 13h19   #16
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 3 892
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par La Mouette
En fait, cet épisode n'a pas entamé ce que j'ai construit au cours des derniers mois. Il m'a fait prendre conscience d'une part de vulnérabilité que je connaissais, mais dont je n'avais pas correctement estimé la portée. J'ai vraiment perdu les pédales, pendant quelques heures.

Et cette vulnérabilité, elle fait partie de moi (je parle de la fameuse faille narcissique, là, même pas tellement de l'alcool) et elle peut vraiment me conduire à faire n'importe quoi.

Cela dit, je ne sais encore par quel mécanisme, je pense que je ne me ferais pas avoir une deuxième fois de la même manière. Il y a par exemple des bêtises que je ne recommencerai plus : je me suis trop exposée (par exemple, en informant trop de monde autour de moi de mes projets), trop emballée (même si j'essayais de m'en défendre) et finalement, j'y ai accordé une importance hors de proportion, même si je m'en défendais.

Bref, je me sens dans le même état d'esprit que quelqu'un qui s'est cassé la figure à cheval, mais qui est remonté tout de suite et qui, après quelques tours de manège en serrant les fesses, finit par gagner en assurance. Plus qu'avant la chute.

C'est le métier qui rentre...

J'ai vraiment l'impression que oui et c'est rare que je pense ça après la constatation d'une rechute.
D'ailleurs elle n'a pas dérapé trop loin et tu l'as quasi déjà effacée de ta mémoire.
Survenue après 1 an et demi d'abstinence, elle aurait pu avoirs des effets catas mais ici pas, elle te permet de prendre conscience de ta faille narcissique (voir REM sur le fil d'Ananya éventuellement), de la vulnérabilité qui en résulte, de la nécessité d'une vigilance, des erreurs pratiques que tu as commises et de l'instauration de défenses fiables en prévision de futures attractions.
__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 19/11/2016, 10h20   #17
NinaTres
Membre
 
Avatar de NinaTres
 
Date d'inscription: avril 2011
Messages: 1 162
Re : Carnet de route (4)

Il paraît que la rechute fait partie du processus de guérison.
L'essentiel, c'est que tu t'es relevée sans replonger de façon prolongée.
Comme quoi, on n'est jamais à l'abri, même après 17 mois d'abstinence comme dans ton cas (je ne sais pas si le calcul est exact).
Prends soin de toi.
__________________
Arrêt d'alcool le 22 septembre 2016

Arrêt tabac juillet 2013 (cigarette électronique depuis)
NinaTres is offline   Réponse avec citation
Vieux 19/11/2016, 10h26   #18
Al!ce
Anciennement Blush
 
Avatar de Al!ce
 
Date d'inscription: octobre 2016
Localisation: De l'autre côté du miroir
Messages: 1 117
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par NinaTres
Il paraît que la rechute fait partie du processus de guérison.

Oui.
Je me demande s'il n'y a pas des réalcoolisations "validantes".
Comme pour confirmer que tout cela n'a plus lieu d'être, ne sert à rien, même dans les circonstances ou, autrefois, on y aurait eu recours ou trouvé refuge.
Al!ce is online now   Réponse avec citation
Vieux 19/11/2016, 12h20   #19
Berthe***
Membre
 
Avatar de Berthe***
 
Date d'inscription: septembre 2013
Messages: 6 735
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par Al!ce
Oui.
Je me demande s'il n'y a pas des réalcoolisations "validantes".
Comme pour confirmer que tout cela n'a plus lieu d'être, ne sert à rien, même dans les circonstances ou, autrefois, on y aurait eu recours ou trouvé refuge.
Si je comprends bien le concept de réalcoolisations validantes...
Les 2 ou 3 réalcoolisations de la Mouette depuis sa sortie de cure permettent de valider que ça ne lui sert à rien finalement ?
La 1ère ne le permettait pas ?
Ni l'expérience précédente de rechute ayant mené La Mouette à cette cure ?
Combien en faut-il pour se dire qu'il serait possible d'avoir recours à un autre moyen pour passer une émotion ?
Au bout de 3 ou 4 réalcoolisations, celles-ci basculeraient-elles dans la case "invalidantes" ou plus simplement dit : en voie de rechute ?
Berthe*** is offline   Réponse avec citation
Vieux 19/11/2016, 12h41   #20
renais-sance
détabalcoolisé 10e dan
 
Avatar de renais-sance
 
Date d'inscription: novembre 2006
Localisation: sur la voie de la détabalcoobésitance
Messages: 9 282
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par NinaTres
Il paraît que la rechute fait partie du processus de guérison.

Elle n'est pas nécessaire.

René
__________________
Bonjoir à tou(te)s ! Prudence : rien de tel que les petits remontants pour descendre bien bas.
renais-sance is online now   Réponse avec citation
Vieux 19/11/2016, 12h42   #21
NinaTres
Membre
 
Avatar de NinaTres
 
Date d'inscription: avril 2011
Messages: 1 162
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par Berthe***
Si je comprends bien le concept de réalcoolisations validantes...
Les 2 ou 3 réalcoolisations de la Mouette depuis sa sortie de cure permettent de valider que ça ne lui sert à rien finalement ?
La 1ère ne le permettait pas ?
Ni l'expérience précédente de rechute ayant mené La Mouette à cette cure ?
Combien en faut-il pour se dire qu'il serait possible d'avoir recours à un autre moyen pour passer une émotion ?
Au bout de 3 ou 4 réalcoolisations, celles-ci basculeraient-elles dans la case "invalidantes" ou plus simplement dit : en voie de rechute ?

Je ne pense pas qu'il faut chercher à délimiter la notion de la rechute validante et se demander combien d'alcoolisations faut-il pour que ça soit "validant" ou "invalidant". C'est à chacun de le définir pour soi. Ce qu'il faut se poser comme question c'est plutôt si la personne est en voie de guérison. Je pense que c'est toujours le cas de Mouette. Cette maladie est chronique et paraît-il incurable. Une rechute n'est pas forcément une fatalité et ne met pas en cause le temps passé hors alcool.
__________________
Arrêt d'alcool le 22 septembre 2016

Arrêt tabac juillet 2013 (cigarette électronique depuis)
NinaTres is offline   Réponse avec citation
Vieux 19/11/2016, 12h49   #22
Al!ce
Anciennement Blush
 
Avatar de Al!ce
 
Date d'inscription: octobre 2016
Localisation: De l'autre côté du miroir
Messages: 1 117
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par Berthe***
Si je comprends bien le concept de réalcoolisations validantes...

C'est pas un concept, je ne comprends pas les grands mots.
Et même, ça aurait été encore mieux si on avait arrêté avant de commencer ! Comme ça, il n'y aurait eu ni rechute ni chute !!!
Al!ce is online now   Réponse avec citation
Vieux 19/11/2016, 13h30   #23
Berthe***
Membre
 
Avatar de Berthe***
 
Date d'inscription: septembre 2013
Messages: 6 735
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par Al!ce
C'est pas un concept, je ne comprends pas les grands mots.
Et même, ça aurait été encore mieux si on avait arrêté avant de commencer ! Comme ça, il n'y aurait eu ni rechute ni chute !!!
"on" c'est La Mouette ou toi ? C'est pour situer de qui tu parles, si c'est de ta propre expérience ou celle de La Mouette.
Berthe*** is offline   Réponse avec citation
Vieux 19/11/2016, 14h18   #24
Al!ce
Anciennement Blush
 
Avatar de Al!ce
 
Date d'inscription: octobre 2016
Localisation: De l'autre côté du miroir
Messages: 1 117
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par Berthe***
"on" c'est La Mouette ou toi ? C'est pour situer de qui tu parles, si c'est de ta propre expérience ou celle de La Mouette.
Pardon, j'oublie l'étiquette, je reformule donc :

"Ca aurait été mieux pour tout le monde - 'fin, tous les alcooliques - s'ils avaient arrêté de boire avant de commencer." Mais ça n'est que ce que je moi-même personnellement pense.
Al!ce is online now   Réponse avec citation
Vieux 19/11/2016, 14h27   #25
NinaTres
Membre
 
Avatar de NinaTres
 
Date d'inscription: avril 2011
Messages: 1 162
Re : Carnet de route (4)

Citation:
Posté par Al!ce
Pardon, j'oublie l'étiquette, je reformule donc :

"Ca aurait été mieux pour tout le monde - 'fin, tous les alcooliques - s'ils avaient arrêté de boire avant de commencer." Mais ça n'est que ce que je moi-même personnellement pense.
__________________
Arrêt d'alcool le 22 septembre 2016

Arrêt tabac juillet 2013 (cigarette électronique depuis)
NinaTres is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h14.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :