Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 04/01/2017, 09h06   #1
Al!ce
Anciennement Blush
 
Avatar de Al!ce
 
Date d'inscription: octobre 2016
Localisation: De l'autre côté du miroir
Messages: 1 212
Lecture

Bonjour,

Lecture un peu simplette, certes, et pas spécialisée sur le sujet des addictions, mais je recommande le hors-série janvier-février de Psychologie Magazine : "20 maîtres de vie, pour trouver du sens, s'ouvrir au monde et s'apaiser."
C'est très superficiel, les commentaires parfois exaspérants, mais ça fait un bon tour d'horizon de toutes les sagesses connues et ça donne des idées de lectures ou de relectures plus approfondies.


Exemples de pensées presque communes à tous et qu'on trouve énoncées chez Epictète - dont je recommande vivement la lecture ainsi que celle de Marc-Aurèle et de Pierre Hadot :

"Ne demande pas que ce qui arrive arrive comme tu le désires mais désire que les choses arrivent comme elles arrivent, et tu seras heureux."

"Dis-toi d'abord qui tu veux être puis fais en conséquence ce que tu dois faire."






Enjoy !
__________________
Un truc que j'ai compris : ça. Un autre, plus intéressant :
"Those who don't believe in magic will never find it." Lewis Carroll
Al!ce is online now   Réponse avec citation
Vieux 04/01/2017, 19h26   #2
louvaji
Membre
 
Avatar de louvaji
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 8 717
Re : Lecture

J'aime beaucoup c'est 2 citations
__________________
arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014
louvaji is online now   Réponse avec citation
Vieux 04/01/2017, 20h05   #3
poilade
Lillois
 
Avatar de poilade
 
Date d'inscription: novembre 2007
Localisation: Métropole lilloise
Messages: 207
Re : Lecture

Belles citations, j'adore la première
__________________
Deviendrais je le héros de ma propre vie ou bien cette place sera t-elle occupée par quelqu'un d'autre ?
poilade is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/09/2017, 11h49   #4
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 464
Re : Lecture

J'ai lu un livre écrit par lui il y a quelque mois.

Formidable.
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/09/2017, 19h14   #5
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 3 940
Re : Lecture





à ne pas confondre avec le bouquin de Jeannot d'Ormesson




Nous ignorons pourquoi nous sommes nés et même s'il y a un pourquoi
Nous ignorons quoi après la fin de la vie terrestre et même s'il y a un quoi plutôt qu'un couac
Nous savons que ces questions sont sans réponse et néanmoins nous cherchons la réponse, inlassablement de génération en génération
Ce qui nous fait perdre notre vie pour la plupart ... mais la gagner pour quelques-uns... dont Jeannot qui en conclut que nous sommes tous des égarés
... sauf lui qui s'y retrouve toujours

__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong

Dernière modification par Ronald 21/09/2017 à 08h10.
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/09/2017, 01h16   #6
Indianamou
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 257
Re : Lecture

Ni dieu ni maître, même nageur!

"20 mètres d'envie, pour aiguiser ses sens, percer le toit de ce bas monde et aimer sans fin"

Bises carambar et chamallow.
Indianamou is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/09/2017, 01h17   #7
Indianamou
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 257
Re : Lecture

Arrrrgggghhhh, doublon à cause d'cette fichue tablette! Sorry please!

Dernière modification par Indianamou 21/09/2017 à 01h22.
Indianamou is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/09/2017, 08h33   #8
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 3 940
Re : Lecture

Y a pas que Jeannot d'Ormesson parmi les plus réputés des écrivains contemporains qui font du piquage

Ainsi pas plus tard qu'hier soir et ce matin je relisais "Les diaboliques" de Barbey d'Aurevilly, refilé et conseillé par mon meilleur pote.
Et voilà ti pas que je découvre que le chapitre II s'intitule "Le bonheur dans le crime" qui est le titre d'un roman de Jacqueline Harpman, prix interallié et - beaucoup plus important - mon ex-psychanalyste.
Celle-là même dont j'ai déjà expliqué sur ce forum qu'elle a sorti une petite phrase qui a changé ma vie pour le pire.

Pour les rarissime qui n'ont pas en mémoire les épisodes de ma vie passionnante tels que marrés (c'est pas un lapsus) sur Atoute , je rappelle que quand j'étais trentenaire, j'étais aux AA et en heureuse et tranquille abstinence et sobriété depuis des années: pour moi j'étais malade alcoolique. Point. UN seul remède = alcool zéro. Point.
C'était une donnée de ma vie qui ne m'importunait pas, nulle envie, ni craving, ni pensée dangereuse contrairement à ce qui m'arrive encore dans ma présente période d'abstinence.

La psychanalyse se déroulait normalement depuis quelques années à raison de 4 séances par semaine et nous démêlions patiemment et efficacement mes noeuds névrotiques.
Un soir Jacqueline Harpman me dit "Mais pourquoi vous ne buvez plus du tout ?"
Moi interloqué, je proteste et j'explique que c'est beaucoup trop dangereux pour moi.
Elle répond "Je ne parle pas d'excès mais c'est tellement agréable ... un verre de vin le soir avec des amis par exemple"
Je réplique que je crains de ne pouvoir contrôler la repise de la consom.
Réponse: " "Je crois qu'il n'y a problème que lorsque vous buvez pour changer d'état d'esprit."

En raison du pouvoir gigantesque que les processus de transferts donnent à l'analyste sur l'analysant, il était écrit que je reboirai.
Ce que je fis, d'abord sans aucune conséquence.
Et puis au fils des années avec des hauts de plus en plus rares et des bas de plus en plus abyssaux, j'ai connu des enfers dont je ne connais aucun survivant non gravement handicapé.

__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/09/2017, 22h58   #9
Berlino
stay down
 
Avatar de Berlino
 
Date d'inscription: novembre 2015
Localisation: France
Messages: 408
Re : Lecture

Bonsoir

Citation:
Posté par Ronald

En raison du pouvoir gigantesque que les processus de transferts donnent à l'analyste sur l'analysant, il était écrit que je reboirai.

Ce n'est pas plutôt le pouvoir gigantesque de l'alcool qui t'a fait reboire?

Berlino
__________________
"Sometimes in a fight it's best to just stay down" (A. Innes)
Berlino is online now   Réponse avec citation
Vieux 22/09/2017, 05h51   #10
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 3 940
Re : Lecture

Citation:
Posté par Berlino
Bonsoir



Ce n'est pas plutôt le pouvoir gigantesque de l'alcool qui t'a fait reboire?

Berlino

Non, mon cher Berlino
Pas cette fois-là. J'étais alors indifférent à l'alcool, sa force d'attraction sur moi était tombée à zéro. Ma répulsion - non la peur - à l'égard de l'alcool était du même ordre que celle qu'on éprouverait à l'idée de boire du pipi de chat.
Par contre je me trouvais subordonné à l'attente, au désir de l'analyste.

Par ailleurs un examen approfondi de l'ensemble permet de ne pas exclure qu'outre de son ignorance des spécificités de la maladie alcoolique, la petite phrase de Jacqueline Harpman (qui a failli me faire crever, à gâché le reste de ma vie et m'a fait connaitre l'enfer) est issue de motivations psycho-idéologiques.

Elle était gravement aliénée par l'idéologie marxiste et j'étais pour elle - en sus d'un patient à soigner et d'une occasion de bien faire son boulot - un support de projection à éliminer sans état d'âme. Ses filtres idéologiques altéraient souvent ses interprétations d'une façon caricaturale. Elle a vite reconnu
qu'elle en savait beaucoup moins que moi sur le sujet et souhaité qu'on en parle plus mais tout son système de perception, de représentations, d'interprétation et de raisonnement était grillagé.

Elle n'était pas connue quand je l'ai vue pour la première fois et je ne savais rien d'elle, elle fut seulement la première disponible d'une liste d'analystes de la SBP (filiale belge de l'API) fournie par un psychanalyste beaucoup plus intelligent mais que je connaissais perso et qui ne pouvait donc me prendre en analyse.
Lors des 3 séances préalables et sans qu'un mot ou un indice n'ait porté même très indirectement sur le sujet, je l'ai très vite senti, lui en ai parlé et nous en avons rigolé : c'était absurde bien sûr, ce n'était que le fruit de mon imagination et de mes projections. Ce n'est qu'après que j'ai découvert que son mari écrivait dans les cahiers marxistes et que son entourage etait du même acabit. Sa vision jdanovienne du monde était délirante et je la faisais sortir de ses gonds d'un mot à volonté tout le long de ces 9 années. Hum.. sa vengeance posthume fut terrible
Ma grande erreur fut de ne pas écouter mon intuition initiale et de ne pas m'adresser à un autre analyste dès le départ. Mais après des années c'était trop tard.

Plus largement ça me fait penser qu'une petite phrase extérieure - si nous l'écoutons vraiment et l'appliquons dans notre vie concrète bien sûr - peut nous tuer ou nous sauver.
Lors de ma dernière rechute ( courte mais verticale) il y a x années, le matin avant que je commence à boire , une amie (non alcoolo mais connaissant ma problématique) me téléphone pour prendre des nouvelles. Je lui explique que je suis foutu. Elle me dit " pense à ce que tu seras dans 10 jours d'une part si tu bois et d'autre part si tu ne bois pas".
Depuis l'audition de cette phrase zéro alcool.
__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/09/2017, 06h33   #11
Al!ce
Anciennement Blush
 
Avatar de Al!ce
 
Date d'inscription: octobre 2016
Localisation: De l'autre côté du miroir
Messages: 1 212
Re : Lecture

Citation:
Posté par Ronald
En raison du pouvoir gigantesque que les processus de transferts donnent à l'analyste sur l'analysant, il était écrit que je reboirai.
Citation:
Posté par Berlino
Ce n'est pas plutôt le pouvoir gigantesque de l'alcool qui t'a fait reboire?

Je parlerais du pouvoir gigantesque que l'alcoolique donne sur lui à tout et tout le monde, du cadeau qu'il fait de sa liberté, de son autonomie, de son bonheur possible à qui en veut et même à qui n'en veut pas. L'alcool, sollicité, ne réponds pas : on en dispose tout à loisir, par exemple en l'ingurgitant. Les psychanalystes, eux, sont très preneurs de ce genre d'offrandes, les lacaniens - je ne sais pas si celle-ci l'était - plus encore que les autres.

Bref, tu ne pouvais pas, Ronald, arrêter de boire sans avoir préalablement renoncé à déléguer tout pouvoir sur toi. Si ça avait été le cas, face à ce discours insidieux, tu te serais pensé "Cause toujours, mon lapin !" (à prononcer avec l'accent américain : citation d'Eddie Constantine )

BJ
__________________
Un truc que j'ai compris : ça. Un autre, plus intéressant :
"Those who don't believe in magic will never find it." Lewis Carroll
Al!ce is online now   Réponse avec citation
Vieux 22/09/2017, 08h51   #12
Berlino
stay down
 
Avatar de Berlino
 
Date d'inscription: novembre 2015
Localisation: France
Messages: 408
Re : Lecture

Bonjour

Citation:
Posté par Ronald
Plus largement ça me fait penser qu'une petite phrase extérieure - si nous l'écoutons vraiment et l'appliquons dans notre vie concrète bien sûr - peut nous tuer ou nous sauver.


Citation:
Posté par Al!ce
Bref, tu ne pouvais pas, Ronald, arrêter de boire sans avoir préalablement renoncé à déléguer tout pouvoir sur toi.

Il tombe bien ce fil. Quelles interventions intéressantes, qui me sont d'autant plus utiles que je ne vais pas bien du tout en ce moment, très déstabilisé par quelques phrases assassines.

Idées noires, angoisses et manque de confiance en soi on repris le dessus. Concentration proche du niveau 0.

Alors oui certainement je dois m'avouer que des choses m'échappent et laisser vivre, Al!ce, et que je peux choisir si j'applique ces remarques à ma vie ou non Ronald.

Je commence une psychothérapie en octobre.

Bonne journée

Berlino
__________________
"Sometimes in a fight it's best to just stay down" (A. Innes)
Berlino is online now   Réponse avec citation
Vieux 23/09/2017, 19h05   #13
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 3 940
Re : Lecture

Citation:
Posté par Berlino
Il tombe bien ce fil. Quelles interventions intéressantes, qui me sont d'autant plus utiles que je ne vais pas bien du tout en ce moment, très déstabilisé par quelques phrases assassines.

Idées noires, angoisses et manque de confiance en soi on repris le dessus. Concentration proche du niveau 0.

Alors oui certainement je dois m'avouer que des choses m'échappent et laisser vivre, Al!ce, et que je peux choisir si j'applique ces remarques à ma vie ou non Ronald.

Je commence une psychothérapie en octobre.

J'ai été désolé et étonné de lire ça Berlino
Si tu veux en dire plus...
__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/09/2017, 19h29   #14
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 3 940
Re : Lecture

Citation:
Posté par Al!ce
Je parlerais du pouvoir gigantesque que l'alcoolique donne sur lui à tout et tout le monde, du cadeau qu'il fait de sa liberté, de son autonomie, de son bonheur possible à qui en veut et même à qui n'en veut pas.

Que oui, que oui, que oui !!!


Citation:
Bref, tu ne pouvais pas, Ronald, arrêter de boire sans avoir préalablement renoncé à déléguer tout pouvoir sur toi. Si ça avait été le cas, face à ce discours insidieux, tu te serais pensé "Cause toujours, mon lapin !" (à prononcer avec l'accent américain : citation d'Eddie Constantine )

D'accord mais aucune psychanalyse sérieuse ne fonctionne sans délégation, au profit de l'analyste du pouvoir qu'avait, sur l'analysant, ses propres objets intérieurs issus de son histoire personnelle. Et le travail d'analyse ne peut non plus s'effectuer sans délégation à l'analyste d'une part importante du pouvoir ordinairement normalement habituel que l'analysant possède sur lui-même.
D'où l'énorme danger de tomber dans les pattes d'un psychanalyste mal formé, incompétent, mal intentionné voire pervers...

Par ailleurs, dans une optique analytique, l'addiction à l'alcool pourrait se définir comme une tentative de se libérer de l'emprise insupportable (dépendance affective) exercée sur soi par des objets intérieurs (objets extérieurs intériorisés en des temps anciens) ou extérieurs (objets intérieurs re-projetés sur des figures extérieures).

Hélas deux fois (en belge), ce faisant, on se crée une nouvelle dépendance - à l'alcool - et, paradoxalement, on renforce les dépendances dont on voulait se libérer en prenant de l'alcool !
__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/09/2017, 19h58   #15
Al!ce
Anciennement Blush
 
Avatar de Al!ce
 
Date d'inscription: octobre 2016
Localisation: De l'autre côté du miroir
Messages: 1 212
Re : Lecture

Citation:
Posté par Ronald
Par ailleurs, dans une optique analytique, l'addiction à l'alcool pourrait se définir comme une tentative de se libérer de l'emprise insupportable (dépendance affective) exercée sur soi par des objets intérieurs (objets extérieurs intériorisés en des temps anciens) ou extérieurs (objets intérieurs re-projetés sur des figures extérieures).

Hélas deux fois (en belge), ce faisant, on se crée une nouvelle dépendance - à l'alcool - et, paradoxalement, on renforce les dépendances dont on voulait se libérer en prenant de l'alcool !

Exactement mon parcours.
Avec, même cet élément supplémentaire que les prémisses de l'alcool-problème sont apparus pour moi de manière exactement concommittante avec l'analyse puis, à mesure que le problème s'aggravait sans que je m'en rende bien compte, clairement en relation avec elle - presque en concurrence, en contrepartie. C'est le passage en psy et le début de l'analyse qui, moi, m'ont fait boire ou basculer de ce côté.
Après, je ne reproche rien à personne et je ne regrette rien. C'est bien moi qui buvait, quand même, et personne d'autre.
__________________
Un truc que j'ai compris : ça. Un autre, plus intéressant :
"Those who don't believe in magic will never find it." Lewis Carroll
Al!ce is online now   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 19h12.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :