Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 15/09/2017, 00h13   #1
Rael
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 13
Limite

Bonsoir à tous,

Je suis déjà venu sur ce forum il y a quelque temps, sous un autre pseudo dont je ne me souviens plus d'ailleurs...Toujours est-il que me voilà de retour, avec ce besoin de parler, d'écrire mon mal-être et mon inquiétude vis-à-vis de l'alcool...

Par rapport à la dernière fois, je suis devenu papa. Alors je n'ai pas envie de faire le papa flippé ici, et je ne sais pas s'il y a un lien de cause à effet. Mais, il se trouve que quand j'ai un moment de liberté, dans ma nouvelle vie de parent, si j'ai une ou des bouteilles à proximité, eh bien elles y passent.

J'ai un peu l'impression d'une perte de contrôle en fait, car évidemment je bois seul, et évidemment je n'en parle pas, sinon ici ce soir. Car ça n'a jamais vraiment impacté ma vie familiale, sociale ou professionnelle, mais j'ai terriblement peur en ce moment que ça arrive. Et en fait ça arrive, puisqu'il y a de ça 2-3 soirs j'ai bu des quantités d'alcool que je n'avais jamais bu avant seul.

Alors voilà ; ça me fait déjà du bien d'écrire ce que je viens d'écrire, ça me fera peut-être du bien si c'est lu, ça me fera un peu honte aussi...En tout cas j'ai peur pour ma famille, je me sens très égoïste en fait, à boire comme un con tout seul et à ne presque rien pouvoir y faire...

Bref, je vous remercie de m'avoir lu, je ne sais pas si vous réagirez, ni qui réagira...Mais lire quelques témoignages, écrire le mien ce soir, j'espère que cela me fera avancer...

A bientôt, amicalement
Rael (rien à voir avec le perché cosmique...)
Rael is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/09/2017, 00h47   #2
Henri
Alveopyge
 
Avatar de Henri
 
Date d'inscription: juin 2011
Localisation: En face planète Gibi
Messages: 556
Re : Limite

Bonsoir Rael,

Non tu n'es pas un con; la preuve, ton message d'aide et d'alerte.
Tu es juste un con tout seul qui ne sait pas comment faire et qui a besoin d'aide.
Plan d'action 1 : ton boubib avec bilan analyse sang ( ou un addictologue )
Plan d'action 2 : le forum
Plan d'action 3 : un psy ou peut-être une cure si t'es au bout

Rien n'est fini, ca vient juste de commercer.

Amitiés
__________________
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit. (Audiard)


Arrêt Tabac:06/08/2005
Arrêt Alcool:01/08/2017
Henri is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/09/2017, 01h17   #3
pépite*
Membre
 
Avatar de pépite*
 
Date d'inscription: avril 2017
Messages: 916
Re : Limite

coucou, rael,

les rechutes font parfois partie du parcours vers l'abstinence réussie et définitive, le principal est de te ressaisir, de ne pas avoir honte, d'en parler a un professionnel si besoin est, et c'est une bonne réaction de venir sur ce forum pour en parler c'est le premier pas vers l'acceptation d'une consommation néfaste pour toi et ta petite famille, mais tout cela tu le sais

as tu un médecin a qui tu peux parler de ce problème? qu'envisage tu de faire, car il y a une solution

a plus via le forum
pépite* is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/09/2017, 06h11   #4
INUKSHUK
Libre et heureux
 
Avatar de INUKSHUK
 
Date d'inscription: janvier 2011
Localisation: là où le majestueux se rétrécit
Messages: 4 584
Re : Limite

Raël = Claude Vorilhon dans ma tribu.

Voir mouvement raëlien sur Wikipedia.

Ce n'est pas un pseudo très sympathique.
__________________
INUKSHUK

Libéré

Si tu ne changes rien, rien ne changera.
https://www.youtube.com/watch?v=UyBd4Su1q_w

Benjamin Franklin
INUKSHUK is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/09/2017, 08h50   #5
Rael
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 13
Re : Limite

Merci pour vos réponses ! Je pense essayer ces prochains jours tout seul, en venant ici dès que je me sens prêt à flancher. En lisant plusieurs messages je pense que mon cas n'est pas encore trop grave, je sais aussi que boire seul c'est quand même le début des ennuis...Et je n'hésiterai pas à en parler à mon médecin si jamais ça ne marche pas. Le plus difficile est de ne pas en parler aux proches. Qui je pense ne comprendraient pas. Quant à mon pseudo, il existe d'autres explications à son choix que ce sinistre personnage...Musicales par exemple
Rael is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/09/2017, 09h37   #6
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 4 233
Re : Limite

Citation:
Posté par Rael
Bonsoir à tous,

Je suis déjà venu sur ce forum il y a quelque temps, sous un autre pseudo dont je ne me souviens plus d'ailleurs...Toujours est-il que me voilà de retour, avec ce besoin de parler, d'écrire mon mal-être et mon inquiétude vis-à-vis de l'alcool...

Par rapport à la dernière fois, je suis devenu papa. Alors je n'ai pas envie de faire le papa flippé ici, et je ne sais pas s'il y a un lien de cause à effet. Mais, il se trouve que quand j'ai un moment de liberté, dans ma nouvelle vie de parent, si j'ai une ou des bouteilles à proximité, eh bien elles y passent.

J'ai un peu l'impression d'une perte de contrôle en fait, car évidemment je bois seul, et évidemment je n'en parle pas, sinon ici ce soir. Car ça n'a jamais vraiment impacté ma vie familiale, sociale ou professionnelle, mais j'ai terriblement peur en ce moment que ça arrive. Et en fait ça arrive, puisqu'il y a de ça 2-3 soirs j'ai bu des quantités d'alcool que je n'avais jamais bu avant seul.

Alors voilà ; ça me fait déjà du bien d'écrire ce que je viens d'écrire, ça me fera peut-être du bien si c'est lu, ça me fera un peu honte aussi...En tout cas j'ai peur pour ma famille, je me sens très égoïste en fait, à boire comme un con tout seul et à ne presque rien pouvoir y faire...

Bref, je vous remercie de m'avoir lu, je ne sais pas si vous réagirez, ni qui réagira...Mais lire quelques témoignages, écrire le mien ce soir, j'espère que cela me fera avancer...

A bientôt, amicalement
Rael (rien à voir avec le perché cosmique...)

Très très salutaire et précoce prise de conscience, il me semble !
Tu ne parais pas encore trop dégueulassement pris dans la toile de l'araignée alcool heureusement !
Tu peux donc relativement facilement éviter de connaître ce que j'ai vécu et que je ne souhaiterais même pas à mon pire ennemi de connaître !
Il ne tient qu'à toi de découvrir dès maintenant que ta vie sans alcool, et SANS DISSIMULATION, SANS MENSONGE, vis-à-vis de tes plus proches, est infiniment plus simple, plus belle et plus riche que celle dans laquelle tu commençais à t'enfoncer !

Ne rentre pas là-dedans Rael, c'est le pire des marécages !
Facile et tentant de s'y laisser glisser, infiniment difficile d'en sortir passé un certain sous-sol !
__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong

Dernière modification par Ronald 15/09/2017 à 09h44.
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/09/2017, 09h45   #7
jojo035
Membre qui incite systématiquement à converser en privé mais qui n'a pas de mauvaises intentions. Depuis le temps on le saurait ;-)
D. Dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 6 401
Re : Limite

Bonjour Rael

très bonne décision
félicitations jeune papa
très belle motivation
va voir message privé
à très bientôt de te lire
amitiés Sincères
Jojo
jojo035 is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/09/2017, 10h49   #8
vik
Membre
 
Avatar de vik
 
Date d'inscription: juin 2016
Localisation: Bzh
Messages: 311
Re : Limite

Bonjour Rael,

(re-)Bienvenu ici !

Je ne connais pas ton parcours avec l'alcool ou d'autres joyeusetés, donc je ne sais pas ce que cela représente pour toi et la manière dont c'est ancré dans ton histoire.
De mon point de vue, ça remplit nécessairement "une fonction" et il faudra certainement que tu te poses des questions de ce côté là un jour, sinon, l'alcool reviendra pour remplir son rôle, dès que nécessaire. Je ne sais pas à quel niveau cela se passe pour toi, mais on dirait qu'il y a quand même quelque chose de déséquilibré dans ta situation.

Je ne sais pas depuis combien de temps tu es papa, mais puisque c'est toi qui en parle, tout ce que je peux te dire, c'est que quand cela m'est arrivé, ça a bien naturellement provoqué de profonds changements dans ma vie.

Le fait est que ces changements ont généré mécaniquement pas mal de fatigue (pas de nuits complètes pendant 6 mois, et je m'aperçois maintenant à quel point mon moral dépend d'un sommeil de qualité), de stress, de frustrations, (tu parles de liberté, hein)…
qui ont amené des besoins de plus en plus élevés d'avoir recours à l'alcool pour apaiser des tensions, dormir… d'autant que j'avais réduit mon activité professionnelle de moitié pour pouvoir être plus dispo…

Pour être clair, j'avais déjà un "problème" avec les "substances toxiques, anxiolitiques et euphorisantes". Je consommais alcool et cannabis à doses et fréquences "excessives" depuis des années déjà. Ayant décidé d'arrêter le cannabis (pasque c'est pas sérieux quand même, surtout quand on est père, hein), il me restait plus que l'alcool comme béquille (tu m'as vu faire du sport ou consulter un médecin ?).
Même si cela n'est pas directement lié à la paternité, c'est bien à ce moment là que j'ai commencé à m'enfoncer exclusivement dans l'alcool (le terrain étant largement préparé, je le répète).

Citation:
Posté par Rael
Le plus difficile est de ne pas en parler aux proches. Qui je pense ne comprendraient pas.
Je ne sais pas si c'est un lapsus, parce que moi, c'était exactement l'inverse. Le plus difficile c'était d'en parler aux proches (honte, culpabilité… toussa…). Effectivement, ça peut être difficile à comprendre… m'enfin, pas sûr qu'ils comprennent mieux si tu ne leur en parles pas .

Clairement, je me suis isolé, enfoncé tout seul dans mon coin, sans rien dire à personne. Et les reproches légitimes qu'on pouvait me faire, ne parlaient jamais d'alcool (puisque je dissimulais en partie ma consommation), mais juste de certaines conséquences…

Ma conjointe n'a compris la réalité du problème que dès lors que je lui en ai parlé… mais je n'ai pu le faire qu'après 6 mois d'abstinence… soit 1 an après que l'on soit séparé…

C'est pas pour te faire peur, mais juste pour te dire que tu as bien raison de réagir maintenant, parce que, clairement, c'est un engrenage et c'est pas toi qui tient la manivelle… Ça a déjà eu des conséquences sur ta vie, et ça va en avoir de pires.
Dis-toi aussi que des personnes ont probablement déjà remarqué des choses, des signes… même s'ils ne les relient pas forcément à une consommation d'alcool.

Je ne pense pas que tu doives en parler à tous tes proches… mais peut être un(e) ou deux… c'est toi qui sait…
À mon sens, ce qu'ils doivent comprendre : c'est que 1/ tu ne vas pas bien 2/tu entreprends des choses pour que ça aille mieux (ça suppose que tu entreprennes réellement des choses…). 3/c'est pas forcément évident.

M'enfin, ça dépend beaucoup de ton entourage aussi, tu peux estimer que c'est pas le moment… . De mon côté, ça n'a été finalement possible d'en parler qu'à partir du moment où j'ai pu recouvrer suffisamment d'estime de moi… en m'affichant comme abstinent… ça aurait été mieux avant… mais bon… j'ai fais comme j'ai pu avec mon orgueil à la con (euh… pardon pour le terme impropre, je voulais dire "faille narcissique de merde").

Ce que je voulais surtout te dire, c'est que tant que tu es tout seul dans ton coin à gérer ton problème, c'est pas évident d'enclencher des choses… Il me semble qu'il est indispensable de trouver des appuis dans la vraie vie. Ici c'est bien, ça m'a beaucoup aidé, mais à un moment, il est nécessaire de sortir de l'anonymat pour se mettre en face du problème et de sa réalité.
Chacun trouve les appuis qu'il peut : conjoint, amis, parents, mouvements d'anciens buveurs, professionnels… à toi de voir. Mais je suis convaincu que commencer à agir, ça passe par se reconnaître alcoolo-dépendant ou "avec un problème de consommation excessive"… mais, pour moi, ça veut dire aussi être reconnu en tant que tel… (ben oui, tant que ça reste dans ta tête ou sur un forum anonyme, c'est pas dit que ça imprime dans le réel… ).

Bon, je me suis (encore) embarqué dans le déroulement d'une pelote de laine… comme toujours, je me parle un peu à moi-même… excuse-moi si cela te paraît un peu côté de la plaque… mais ton message m'a fait un peu l'effet d'un méchant flash black…

Si ce n'est déjà fait, tu peux te renseigner sur tous les outils disponibles et à proximité de chez toi…

Use et abuse de ce forum, c'est pas dangereux pour la santé.
Prends bien soin de toi.

PS : en passant, merci de m'avoir fait découvrir un Rael que l'on peut écouter sans risque ! Après une heure d'écoute, je ne sais pas encore si c'est mon style de musique, mais je suis content d'avoir découvert quand même !
__________________
Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale.Chamfort
vik is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/09/2017, 12h29   #9
hrdr
Membre
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 7
Re : Limite

Bonjour RAEL,

Je me retrouve un peu dans ta situation mais j'ai mis du temps a me bouger (4ans). Le faire seul est toujours dificile, en parler ne peut que aider.

Tu peux trouver de l'aide par ton medecin généraliste, ou divers associations. Il n'y a pas de honte a avoir au contraire vouloir s'en sortir est une démarche courageuse.

Pour les proches, en parler est délicat mais je pense que cela peut soulagé. ils ne faut pas forcement attendre d'eux une compréhension complète du souci mais que tu as une difficulté a gérer ta consommation et que tu y travail. Pour les connaissances ou autres la personnes qui regarde ton verre c’est toi, les autres se fichent complétement du contenu de ton verre.

pour ma part j'ai arrête il y a 4 mois suite a une séparation... (il n'y a pas que l'alcool mais ca n'aide pas ). L'abstinence est bien plus facile que de gérer sa consommation.

Je sais que j'ai eu beaucoup de mal a demander de l'aide (ce n'est pas dans ma nature) mais j'ai trouver que des personnes bienveillantes dans ce parcours (médecins, psy, ...)

En tout cas tout mon soutien dans ta démarche.
hrdr is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/09/2017, 13h29   #10
jojo035
Membre qui incite systématiquement à converser en privé mais qui n'a pas de mauvaises intentions. Depuis le temps on le saurait ;-)
D. Dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 6 401
Re : Limite

Bonjour hdr

Félicitations à toi
bravo et continue
va voir message privé
amitiés sincères
jojo






Citation:
Posté par hrdr
Bonjour RAEL,

Je me retrouve un peu dans ta situation mais j'ai mis du temps a me bouger (4ans). Le faire seul est toujours dificile, en parler ne peut que aider.

Tu peux trouver de l'aide par ton medecin généraliste, ou divers associations. Il n'y a pas de honte a avoir au contraire vouloir s'en sortir est une démarche courageuse.

Pour les proches, en parler est délicat mais je pense que cela peut soulagé. ils ne faut pas forcement attendre d'eux une compréhension complète du souci mais que tu as une difficulté a gérer ta consommation et que tu y travail. Pour les connaissances ou autres la personnes qui regarde ton verre c’est toi, les autres se fichent complétement du contenu de ton verre.

pour ma part j'ai arrête il y a 4 mois suite a une séparation... (il n'y a pas que l'alcool mais ca n'aide pas ). L'abstinence est bien plus facile que de gérer sa consommation.

Je sais que j'ai eu beaucoup de mal a demander de l'aide (ce n'est pas dans ma nature) mais j'ai trouver que des personnes bienveillantes dans ce parcours (médecins, psy, ...)

En tout cas tout mon soutien dans ta démarche.
jojo035 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 12h33   #11
Rael
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 13
Re : Limite

Des petites nouvelles, me voici avec 3 jours derrière moi sans boire d'alcool. Je ne dirai pas que ça a été dur, mais ça m'a demandé beaucoup de volonté quand même. Et la dernière fois que j'ai passé 3 jours sans boire remontre à quelques mois sans doute...Je me sens motivé pour continuer, je ne sais pas trop quelle durée est préconisée pour se désintoxiquer un peu...Car je ne me vois pas devenir abstinent. L'alcool n'a pas détruit quoi que ce soit dans ma vie, si ce n'est des journées passées à ramer pour faire ce que j'ai à faire...Alors arrêter complètement est quelque chose qui me paraît difficile. D'autant que j'aime boire certains vins, certaines bières, certains whiskys, par goût...Mais je sais que j'ai un problème, alors voilà, que faire ?? Avez-vous déjà vécu cette situation, ou discuté avec des gens qui étaient un peu dans mon cas sur ce forum ?
Bonne journée !
Rael is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 13h06   #12
Girthnald
Membre
 
Avatar de Girthnald
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: 92
Messages: 64
Re : Limite

Salut Rael,
Je ne rajouterai rien à ce qui a été dit, Vik a parfaitement été clair et précis sur le sujet. J’étais dans ton cas il y a quelques années, après la naissance de mon gamin aussi.
Certaines choses de la vie nous angoissent plus que d'autres... Mais un enfant, c'est un énorme stress ! C'est génial aussi, heureusement( ), mais angoissant, c'est comme ça pour tout le monde !
La raison est la même pour nous tous, garçons surtout : peur du manque de liberté (bon ok je parle pour moi...), peur de l'immense responsabilité qu'implique un gosse, peur de ne pas être assez mûr, peur de ne pas assumer financièrement (appart plus grand ?), etc... Ces peurs sont multiples, et , justifiées. Mais tu va apprendre à gérer tout ça avec le temps, t'en fait pas trop...

Tu as conscience de ta relation problématique à l'alcool, c'est déjà un immense pas en avant (moi il m'a fallu 10 ou 15ans, et encore...).
Tu ne bois pas encore tous les jours, mais ça arrive vite, le corps s'habitue, et après c'est plus compliqué.
Girthnald is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 13h41   #13
Girthnald
Membre
 
Avatar de Girthnald
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: 92
Messages: 64
Re : Limite

Citation:
Posté par Rael
Des petites nouvelles, me voici avec 3 jours derrière moi sans boire d'alcool.
Ma précédente réponse est partie avant ta réponse, bravo à toi !!!

Citation:
Posté par Rael
Avez-vous déjà vécu cette situation, ou discuté avec des gens qui étaient un peu dans mon cas sur ce forum ?
Ohhh oui, moi !!!! D'où mon message, ton expérience ressemble beaucoup à la mienne.

Citation:
Posté par Rael
Je ne dirai pas que ça a été dur, mais ça m'a demandé beaucoup de volonté quand même [...] je ne me vois pas devenir abstinent.
Qu'est ce qui te fait peur dans le fait d'être abstinent ? En quoi l'alcool t'a-t-il aidé jusqu'ici ?

Citation:
Posté par Rael
L'alcool n'a pas détruit quoi que ce soit dans ma vie, si ce n'est des journées passées à ramer pour faire ce que j'ai à faire...
C'est déjà une bonne raison d'arrêter déjà non ??

Citation:
Posté par Rael
Alors arrêter complètement est quelque chose qui me paraît difficile. D'autant que j'aime boire certains vins, certaines bières, certains whiskys, par goût...Mais je sais que j'ai un problème, alors voilà, que faire ??
Tout pareil, mais tu sais, je me rends compte que c'est pas important tout ça.
Simple question, si tu avais exactement le goût du vin rouge ou du whisky sans l'alcool, cela te conviendrais ? Moi je pense que non...
La culture qui tourne autour de l'alcool n'a qu'un but, nous faire boire d'avantage, car une grosse économie en dépend.
Certains boiront modérément toute leur vie, d'autres, toi et moi par exemple, non...Il nous faut donc ne rien boire... c'est la seule solution et surtout c'est "LA" solution.
En un mois passé sans alcool, ma principale difficulté est d'affronter socialement mes choix face aux autres. Aussi, j'ai choisi d’enchaîner un certain nombre de repas et apéros afin de m'habituer le plus rapidement possible à ce nouveau mode de vie. C'est pas facile, mais petit à petit la bouteille de pinard qui traîne sur la table me laisse indifférent. Et finalement, tu verras, les gens sont bienveillants.
Attends toi à une chose, c'est tout, certains te feront des remarques : un ami m'a demandé si j'étais en "sevrage genre toxico" l'autre a insisté plusieurs fois pour mettre du whisky dans mon coca, l'autre si j'allais devenir "vegan" ou arrêter de "baiser", bref des bêtises, rien de méchant, il ne faut pas se formaliser.A la même soirée j'ai retrouvé l'un d'entre eux entrain de vomir dehors vers minuit, et je l'ai déposé chez lui du coup car je pouvais conduire, j'avais rien bu ! Par contre je l'ai laissé en bas de chez lui, je ne sais s'il a réussi à monter les 2 étages, et j'en ai rien à foutre...Mais franchement quand t'es 100% clean et que tu vois ça (et surtout que tu "sens" ça hein..), tu te rends à quel point c'est con de se mettre dans cet état. Finalement cette soirée m'a vraiment renforcé dans mon choix...

Dernière modification par Girthnald 18/09/2017 à 13h49.
Girthnald is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 14h00   #14
vik
Membre
 
Avatar de vik
 
Date d'inscription: juin 2016
Localisation: Bzh
Messages: 311
Re : Limite

Salut Rael,

Bravo pour tes 3 jours !

C'est normal que l'abstinence soit difficile à concevoir quand on pas l'impression que l'alcool a fait des dégâts (enfin, même quand ça a fait des dégâts c'est difficile à concevoir ). À mon sens, tu devrais quand même t'interroger sur ces phrases :

Citation:
Posté par Rael
3 jours derrière moi sans boire d'alcool. Je ne dirai pas que ça a été dur, mais ça m'a demandé beaucoup de volonté quand même.
[…]
la dernière fois que j'ai passé 3 jours sans boire remontre à quelques mois sans doute
[…]
quelle durée est préconisée pour se désintoxiquer un peu

Si je te dis que le sevrage physique de l'alcool c'est entre 7 et 10 jours, ça t'avance quoi ? Arrêter pendant 1 mois par an et te réintoxiquer les autres mois de l'année ?

Je maintiens qu'il y a probablement quelque chose de déséquilibré dans ta vie et une tendance à chercher du réconfort ailleurs. En soi, c'est pas très grave… le problème, c'est que le produit que tu utilises… ben c'est toi qui le dit, c'est un toxique… (c'est pas comme si tu faisais du sport pour te ressourcer), un produit qui entraîne de l'accoutumance et de la dépendance… une drogue, quoi. Et à un moment, c'est plus toi qui commande (je m'en suis rééllement rendu compte, quand mon cerveau me faisait rêver que je buvais de l'alcool alors que j'étais dans mes premières semaines d'arrêt).

Alors, je ne sais pas où tu en es rééllement de ta consommation, il y a quand même des indicateurs pour savoir si tu as une consommation à risque. A mon sens, mais je dis ça d'instinct, quand on dépassé un certain niveau… quand on a habitué de longue date son cerveau… ça devient très compliqué, pour pas dire impossible, de "gérer"… Je pense qu'on est pas mal à avoir tenté de le faire, avec des périodes d'arrêt court, des périodes de modération… mais pour toujours revenir au point de départ… Ben non en fait, toujours un cran au-dessus. C'est un long escalier, on peut pas savoir à ta place si t'es déjà monté dessus, sur quelle marche tu es ou à quelle vitesse tu montes… Mais c'est casse gueule de toute manière !

Tu dis que étais déjà venu ici il y a quelques temps. Qu'est-ce qui a changé depuis, dans ta consommation d'alcool ? et qu'est-ce que tu penses réellement changer après t'être "désintoxiqué" ? Comment penses-tu y parvenir ?

Tu as pris conscience que tu avais un problème avec l'alcool et c'est déjà beaucoup. Mais peut être que te "désintoxiquer un peu", c'est pas le seul objectif…
Mon avis, est que tu devrais faire t'autoriser à rencontrer un spécialiste, pour savoir où tu en es exactement (tu peux rencontrer des médecins addictologues en CSAPA, c'est gratuit…)… et tant mieux pour toi, si je me trompe…
__________________
Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale.Chamfort
vik is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 14h56   #15
Girthnald
Membre
 
Avatar de Girthnald
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: 92
Messages: 64
Re : Limite

En toute honnêteté vis-à-vis de toi-même,
Tu bois quoi au quotidien ? Boisson/Quantité ?
Tu bois tous les jours ou presque ? Le soir seulement, le midi ?
T'as déjà changé de boisson pour boire moins (genre whisky-> Bière, vin...) ?
Tu as déjà modifié tes projets parce que l'alcool manquait ? (4 jours de rando, voyage, etc???)
Quels rêvent voudrais-tu réaliser ?
Girthnald is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 17h17   #16
Rael
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 13
Re : Limite

Eh bien jusqu'à il y a 3 jours je buvais quotidiennement, la plupart du temps le soir, souvent au moins une bière à 10° (belge) et derrière un ou deux verres de vin. Et puis je me suis craqué plusieurs fois en peu de temps en buvant vraiment plus que ça. En ajoutant à la bière forte une demi-bouteille, plus un petit alcool fort derrière, bref, du pas cool. Et tout seul évidemment.
Quant à aller demander de l'aide à des professionnels je pense que si je recraque dans les jours à venir je le ferai sans hésiter. Déjà poster ici et lire vos réponses m'aide pas mal. D'une part à en "parler" d'autre par à réfléchir J'en profite pour vous remercier...
Rael is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 18h14   #17
jojo035
Membre qui incite systématiquement à converser en privé mais qui n'a pas de mauvaises intentions. Depuis le temps on le saurait ;-)
D. Dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 6 401
Re : Limite

Bonsoir Rael

tu as lu mon message privé?
hésite pas à me contacter
Amitiés sincères
Jojo


Citation:
Posté par Rael
Eh bien jusqu'à il y a 3 jours je buvais quotidiennement, la plupart du temps le soir, souvent au moins une bière à 10° (belge) et derrière un ou deux verres de vin. Et puis je me suis craqué plusieurs fois en peu de temps en buvant vraiment plus que ça. En ajoutant à la bière forte une demi-bouteille, plus un petit alcool fort derrière, bref, du pas cool. Et tout seul évidemment.
Quant à aller demander de l'aide à des professionnels je pense que si je recraque dans les jours à venir je le ferai sans hésiter. Déjà poster ici et lire vos réponses m'aide pas mal. D'une part à en "parler" d'autre par à réfléchir J'en profite pour vous remercier...
jojo035 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 18h23   #18
Girthnald
Membre
 
Avatar de Girthnald
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: 92
Messages: 64
Re : Limite

Citation:
Posté par Rael
Eh bien jusqu'à il y a 3 jours je buvais quotidiennement, la plupart du temps le soir, souvent au moins une bière à 10° (belge) et derrière un ou deux verres de vin. Et puis je me suis craqué plusieurs fois en peu de temps en buvant vraiment plus que ça. En ajoutant à la bière forte une demi-bouteille, plus un petit alcool fort derrière, bref, du pas cool. Et tout seul évidemment.
Quant à aller demander de l'aide à des professionnels je pense que si je recraque dans les jours à venir je le ferai sans hésiter. Déjà poster ici et lire vos réponses m'aide pas mal. D'une part à en "parler" d'autre par à réfléchir J'en profite pour vous remercier...

C'est bien c'est une bonne décision ! C'est très important d'en parler, ça permet d'y réfléchir "sans se voiler la face".
Tu admets (à toi même) que tu bois seul, tu bois trop et tous les jours. C'est déjà énorme !

Ta conso est excessive, mais bon, c'est pas trop le problème. Le problème c'est la dépendance...Et ça augmente vite. Moi les derniers mois il m'arrivait de boire 4/5 Duvels à 9°, la bouteille de rouge à table et 1 whisky ensuite (mais attention un whisky genre 1/4 de la bouteille!). Et je m'endormais comme un gros ours en ronflant devant la télé...

De ton stade au mien, il n'y a qu'un pas....que je n'ai absolument pas vu venir...! Je suis tombé dedans sans parachute, à pleine vitesse !! Et donc dans ces cas-là la solution est unique : le parachute de secours c-a-d l’abstinence !
Girthnald is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 18h29   #19
Girthnald
Membre
 
Avatar de Girthnald
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: 92
Messages: 64
Re : Limite

ça ne me regarde pas trop, mais tu devrais répondre à jojo035 (il me connait bien entre autres...)
Girthnald is offline   Réponse avec citation
Vieux 19/09/2017, 22h56   #20
Rael
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 13
Re : Limite

Oui c'est ça, il n'y a qu'un pas...J'ai pris conscience que je n'étais pas plus malin qu'un autre et que je n'étais qu'un peu moins loin sur la flèche du temps dans la dépendance à l'alcool. D'ailleurs toujours sobre, et depuis bientôt 5 jours ! Merci pour vos réponses ça fait du bien de les lire...
Rael is offline   Réponse avec citation
Vieux 19/09/2017, 23h39   #21
patalo
Membre
 
Avatar de patalo
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: Sud Ouest
Messages: 295
Re : Limite

Citation:
Posté par Rael
Oui c'est ça, il n'y a qu'un pas...J'ai pris conscience que je n'étais pas plus malin qu'un autre et que je n'étais qu'un peu moins loin sur la flèche du temps dans la dépendance à l'alcool. D'ailleurs toujours sobre, et depuis bientôt 5 jours ! Merci pour vos réponses ça fait du bien de les lire...
Salut,
5 jours, c'est plus très loin d'une semaine... Tu tiens le bon bout.
Question papa flippé... Tout le monde l'est au premier bébé. Moi qui'en ai eu plein, et je peux te dire qu'au dernier on est super cool . Mais le premier c'était compliqué. Il va sur sa trentaine et il m'a toujours vu picoler... J ai du temps à rattraper avec mes gosses. C'est dommage. Toi tu as pris la bonne décision au bon moment.
patalo is offline   Réponse avec citation
Vieux 19/09/2017, 23h43   #22
Girthnald
Membre
 
Avatar de Girthnald
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: 92
Messages: 64
Re : Limite

Citation:
Posté par Rael
Oui c'est ça, il n'y a qu'un pas...J'ai pris conscience que je n'étais pas plus malin qu'un autre et que je n'étais qu'un peu moins loin sur la flèche du temps dans la dépendance à l'alcool. D'ailleurs toujours sobre, et depuis bientôt 5 jours ! Merci pour vos réponses ça fait du bien de les lire...

C'est super 5 jours tu dois commencer à te sentir mieux ? J'en suis à un mois et en pleine forme (toujours 2 tablettes de chocolat mini/jour par contre...mais bon).
As tu des symptômes ? fatigue ? mal à s'endormir ? faim de "sucré ?
fixe toi un objectif "plaisir", quelque chose que tu n'aurais pas fait en buvant.
Par exemple aller au cinéma à 22h, c'est top, y'a personne en semaine (sauf mercredi), et en temps normal à cette heure là en picolant on est n'était pas fonctionnel pour conduire et pour se bouger !
Mais essaye de faire quelques chose que tu as toujours voulu faire, en fonction de ta situations bien sur, conjoint, enfants, etc...
Girthnald is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/09/2017, 10h19   #23
Rael
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 13
Re : Limite

Bonjour ! Et voilà je peux sortir tambours et trompettes, pour la première fois depuis bien longtemps, au minimum 6 mois, je boucle une semaine sans alcool ! Avec contrairement aux fois dernières une vraie conscience de mon problème, ce qui n'était pas le cas avant en bouclant une période de sobriété.

Je n'arrive pas encore à me dire que j'ai peut-être besoin d'être abstinent à vie, car je n'en suis vraiment pas persuadé. Je crois que je peux maîtriser quand même ma consommation, j'espère arriver à profiter d'un bon verre, de bière ou de vin, de whisky à l'occasion, sans avoir envie d'enfiler les verres par la suite, comme c'est le cas aujourd'hui encore malgré ma semaine sobre. Car c'est un peu ça mon problème au final, j'ai toujours un peu trop soif...

Alors je crois que je vais prolonger cette période d'abstinence, en réfléchissant à la place que j'accorde à ce produit dans ma vie ; en cassant j'espère de manière définitive des habitudes malsaines comme se jeter sur l'apéro sous prétexte qu'il est 19h...En réussissant à profiter, par goût, d'un bon produit, en bonne compagnie. Et surtout plus jamais seul en s'empressant d'aller jeter les bouteilles vides au container pour masquer ma consommation aux autres et à moi-même...

Et re-merci à vous, et bonne journée !
Rael is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/09/2017, 13h08   #24
renais-sance
détabalcoolisé 11e dan
 
Avatar de renais-sance
 
Date d'inscription: novembre 2006
Localisation: sur la voie de la détabalcoobésitance
Messages: 9 524
Re : Limite

Citation:
Posté par Rael
Je n'arrive pas encore à me dire que j'ai peut-être besoin d'être abstinent à vie, car je n'en suis vraiment pas persuadé. Je crois que je peux maîtriser quand même ma consommation, j'espère arriver à profiter d'un bon verre, de bière ou de vin, de whisky à l'occasion, sans avoir envie d'enfiler les verres par la suite, comme c'est le cas aujourd'hui encore malgré ma semaine sobre. Car c'est un peu ça mon problème au final, j'ai toujours un peu trop soif...

Tous (ou presque) nous avons pensé cela et avons testé, avec le résultat que l'on peut entrevoir. Mais tant qu'on n'a pas mis sa main dans le feu, on n'est pas certain que ça fait mal...

Citation:
Alors je crois que je vais prolonger cette période d'abstinence, en réfléchissant à la place que j'accorde à ce produit dans ma vie ; en cassant j'espère de manière définitive des habitudes malsaines comme se jeter sur l'apéro sous prétexte qu'il est 19h...En réussissant à profiter, par goût, d'un bon produit, en bonne compagnie. Et surtout plus jamais seul en s'empressant d'aller jeter les bouteilles vides au container pour masquer ma consommation aux autres et à moi-même...
Et re-merci à vous, et bonne journée !

Il y a des boissons délicieuses, que l'on peut consommer en bonne compagnie et qui permettent de rester de bonne compagnie. Elles ne contiennent pas d'additif.

Bravo pour ta semaine ! Qu'elle soit suivie de beaucoup d'autres, c'est tout le bien que je te souhaite.

René
__________________
Bonjoir toutes, tous, toux et Atoute ! Prudence : rien de tel que les petits remontants pour descendre bien bas.
renais-sance is online now   Réponse avec citation
Vieux 21/09/2017, 16h34   #25
Girthnald
Membre
 
Avatar de Girthnald
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: 92
Messages: 64
Re : Limite

Bravo pour cette semaine !!

Citation:
Posté par Rael
Je crois que je peux maîtriser quand même ma consommation, j'espère arriver à profiter d'un bon verre, de bière ou de vin, de whisky à l'occasion, sans avoir envie d'enfiler les verres par la suite

J'ai essayé à une époque aussi... pas d'alcool chez moi que au resto, jamais seul, etc... ça n'a pas duré. Bizarrement j'avais quelqu'un tous les soirs

Il y a eu aussi mes années "weed", là je suis descendu à 2 bière/jours et même moins, c'est vrai. Mais je roulais 5/7 bédos le soir, et le WE, c'était Trainspotting Dès que j'ai arrêté la weed, ma conso d'alcool à augmenté, et de clopes aussi...

Je veux dire par là qu'on cherche à compenser ce que l'on supprime. Arrêter l'alcool pour fumer de l'herbe c'est un non-sens évidemment (c'est aussi pour ça que je suis contre les médocs).
Il faut donc arrêter l'alcool et s'occuper différemment, se trouver une passion, une activité. Moi plus je glande et plus je cogite... et plus je cogite plus je remet tout en question, y compris les bonnes décisions.
Tu as bien vu que résister à l'alcool une semaine et plus dur que de céder au premier verre...Tu as donc compris le piège de l'alcool. Tu es libre de ton choix maintenant...
Girthnald is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 07h22.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :