Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 24/09/2017, 15h45   #1
Verbatim
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 30
Début de mon abstinence

Bonjour à tous,

Je me présente, j’ai 25 ans, il me semble avoir toujours eu un problème avec l’alcool, et cela dès mes premières soirées vers 16 ans où je finissais déjà avec des trous noirs, des blessures et des flashs où je buvais l’alcool fort au goulot. Je ne compte déjà plus les soirées où j’ai fait des conneries, insulté des proches, me suis blessé…
Comme tout le monde ici, je suis malade, je ne peux pas me contrôler et je finis régulièrement complètement ivre… J’en ai marre de ces sentiments de honte, de culpabilité au reveil. Tous ces messages envoyés en disant que je m’excuse, plein de promesses etc. que les gens ne croient plus beaucoup.
Heureusement pour moi je me suis rendu compte assez tôt que j’étais alcoolique (vers 22 ans) et cela malgré que plein de gens m’aient dit que je n’étais pas alcoolique car je ne buvais pas tous les jours et qu’il fallait juste que j’apprenne à me contrôler… Tu parles … Ils ne faisaient que reporter leur propre cas sur le mien, ils n’arrivaient pas à comprendre qu’il m’était impossible de me contrôler. Je pouvais y arriver 1 à 2 fois d’affilée puis la 3 ème fois c’était le drame et je retombais dans mes travers. J’ai sincèrement lutté contre moi-même au cours de ces années, pour apprendre à boire comme tout le monde, cela m’a couté une relation avec une fille qui m’a côtoyé 3 ans, que j’ai déçu à de nombreuses reprises, avec qui je me suis disputais et dit des choses atroces pendant que j’étais alcoolisé, même si je regrettais tout au réveil, le mal était fait, à force elle s’est lassé et est partie.

J’ai pourtant continué à boire, tout en sachant que c’était la cause de mes soucis et que j’entretenais un cercle vicieux, j’ai un manque d’estime de moi-même à cause de tout ce que j’ai pu faire sous alcool, j’ai des problèmes d’argent car je dépense trop dans l’alcool et il ne me reste plus assez pour refaire ma garde-robe ou prendre soin de ma santé. J’ai pris du poids. Tout n’est pas tout noir, j’ai néanmoins arrêté le tabac le 9 juillet 2017 sans le moindre substitut après un tabagisme excessif évidemment (un paquet par jour pendant 8 ans).


Je me dispute régulièrement avec mes amis lorsque je suis bourré, certains craignent maintenant de partager un apéro avec moi et de prendre le risque que je m’enerve alors que tout le monde passe une bonne soirée. Je rumine cela au fond de moi depuis longtemps mais début septembre j’ai eu un déclic, je rendais visite à des amis que je n’avais pas vu depuis quelques temps, j’ai passé une soirée où j’ai fumé du cannabis pur (j’ai arrété le tabac..), pris beaucoup d’alcool ainsi que de la cocaine, vers 5 h du matin je n’étais déjà plus moi-même depuis un moment, une personne en boite m’a donné un cacheton, je l’ai pris sans me poser de questions j’étais déjà complètement ivre. Je me suis retrouvé dans un état pitoyable à tel point que mes amis hésitaient à appeler les pompiers(pour info ils avaient seulement bu quelques verres et fumer un peu, ils n'ont pas fait tout ce que j'ai fait). Le lendemain j’ai remercié le ciel d’être encore en vie après tous ces abus. Je m’étais déjà retrouvé dans des états pitoyables mais jamais comme ça, avec toutes ces substances dans mon corps.

Je ne saurai pas expliquer d’où me vient ce mal être, j’ai été élevé dans une famille aimante, qui m’a donné une bonne éducation et toutes les cartes en mains pour réussir sa vie, j’ai fait de longues études, j’ai une bonne situation professionnelle avec un salaire confortable, des amis et une famille qui m’aiment.
Pourtant je cherche à tout prix à m'autodétruire, je pense que je ne pourrais jamais être heureux tant que je n’arrête pas, ni trouver une femme, je la ferai fuir bien avant.
Je décide de commencer mon abstinence aujourd’hui et je vais essayer de mettre à jour régulièrement ce topic pour tenir compte de mes avancées.
Pour faire simple, je n’utilise ni baclofène, je préfère éviter tout ce qui est Prozac, valium etc. Je compte surtout sur ma volonté personnelle et mon envie de trouver le bonheur. Je compte partager sur ce forum, et peut être si c’est trop compliqué trouver un groupe de discussion.
Je vous remercie par avance pour vos conseils,

Dernière modification par Verbatim 24/09/2017 à 16h04.
Verbatim is online now   Réponse avec citation
Vieux 24/09/2017, 17h07   #2
JiCiFi
Membre
 
Avatar de JiCiFi
 
Date d'inscription: juillet 2017
Localisation: Mon tpellier
Messages: 129
Re : Début de mon abstinence

Bienvenu. C'est très bien de réagir maintenant avant de faire l'irréparable pour toi ou les autres. C'est très dur (impossible???) de réussir avec sa simple volonté. Tu dis que tout va bien depuis tes 16 ans ? Il y a bien quelque chose qui cloche ? Je pense que tu devrais voir un(e) psychologue ou un(e) addictologue pour t'aider à trouver. Sinon tu construis ton abstinence sur du sable. Est-tu prêt à arrêter pour toujours ? C'est aussi un problème à régler si tu veux changer pour de vrai
JiCiFi is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/09/2017, 17h37   #3
Verbatim
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 30
Re : Début de mon abstinence

Citation:
Posté par JiCiFi
Bienvenu. C'est très bien de réagir maintenant avant de faire l'irréparable pour toi ou les autres. C'est très dur (impossible???) de réussir avec sa simple volonté. Tu dis que tout va bien depuis tes 16 ans ? Il y a bien quelque chose qui cloche ? Je pense que tu devrais voir un(e) psychologue ou un(e) addictologue pour t'aider à trouver. Sinon tu construis ton abstinence sur du sable. Est-tu prêt à arrêter pour toujours ? C'est aussi un problème à régler si tu veux changer pour de vrai


Je traine un mal être depuis ma naissance sans trop savoir pourquoi. J'étais un peu timide à 16 ans, l'alcool m'a aidé un peu à me dévergonder. J'ai perdu mon père que j'aimais beaucoup au début de ma vingtaine, mais ce n'est pas la raison de ma maladie, car comme dit plus haut je pense avoir ce problème depuis toujours, et pour sûr je l'avais avant son décès, ça
n'a seulement pas aidé ...

Oui vu les regrets que j'ai déjà à l'age de 25 ans, je ne veux pas savoir ce que je pourrai avoir comme regrets à l'age de 50 ans, alors je veux arrêter pour toujours oui.

Dernière modification par Verbatim 25/09/2017 à 20h05.
Verbatim is online now   Réponse avec citation
Vieux 24/09/2017, 17h45   #4
Verbatim
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 30
Re : Début de mon abstinence

Concernant mes études, j'ai fais une école de commerce là où l'alcoolisme est les excès sont plutôt célébrés ...
Je suis hyper sensible, je m'attache vite à tout et aux gens, je peux tomber amoureux assez facilement puis prendre une éternité pour oublier la personne, je vis souvent dans le passé, que ce soit par rapport à mon enfance ou des relations passées. Je pense avoir une personnalité qui se complait dans la tristesse
Verbatim is online now   Réponse avec citation
Vieux 24/09/2017, 17h48   #5
jojo035
Membre qui incite systématiquement à converser en privé mais qui n'a pas de mauvaises intentions. Depuis le temps on le saurait ;-)
D. Dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 6 381
Re : Début de mon abstinence

Bonjour à toi

très bonne décision tu prends
alcool n'apporte que du négatif des problèmes de la destruction à SOI et à son entourage

Abstinence apporte que bonheur liberté

alors hésite pas c'est TA SANTÉ ET TA VIE

A bientôt de te lire

amitiés Sincères

Jojo

Citation:
Posté par Verbatim
Je traine un mal être depuis ma naissance sans trop savoir pourquoi, d'après ma mère j'ai eu une hemorragie interne à ma naissance et j'ai du vivre sous couveuse les 3 premières semaines de ma vie avec seulement une heure par jour de contact maternelle, je ne sais pas si ça pourrait être lié à ce mal être. J'étais un peu timide à 16 ans, l'alcool m'a aidé un peu à me dévergonder. J'ai perdu mon père que j'aimais beaucoup à l'âge de 21 ans, mais ce n'est pas la raison de ma maladie, car comme dit plus haut je pense avoir ce problème depuis toujours, et pour sûr je l'avais avant son décès, ça
n'a seulement pas aidé ...

Oui vu les regrets que j'ai déjà à l'age de 25 ans, je ne veux pas savoir ce que je pourrai avoir comme regrets à l'age de 50 ans, alors je veux arrêter pour toujours oui.
jojo035 is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/09/2017, 18h12   #6
JiCiFi
Membre
 
Avatar de JiCiFi
 
Date d'inscription: juillet 2017
Localisation: Mon tpellier
Messages: 129
Re : Début de mon abstinence

Citation:
Posté par Verbatim
Concernant mes études, j'ai fais une école de commerce là où l'alcoolisme est les excès sont plutôt célébrés ...
Je suis hyper sensible, je m'attache vite à tout et aux gens, je peux tomber amoureux assez facilement puis prendre une éternité pour oublier la personne, je vis souvent dans le passé, que ce soit par rapport à mon enfance ou des relations passées. Je pense avoir une personnalité qui se complait dans la tristesse
Fais gaffe à l'abstinence... Tu pourrais devenir heureux
JiCiFi is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/09/2017, 18h14   #7
JiCiFi
Membre
 
Avatar de JiCiFi
 
Date d'inscription: juillet 2017
Localisation: Mon tpellier
Messages: 129
Re : Début de mon abstinence

Pour les études,... malheureusement l'alcool coule à flot dans toutes les filières
JiCiFi is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/09/2017, 18h41   #8
louvaji
Membre
 
Avatar de louvaji
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 8 697
Re : Début de mon abstinence

Bonjour , génial 25 ans et la vie devant toi, ne perds pas de temps, prends des outils, CSAPA, sophrologie, sport, c'est une maladie, donc nécessaire
__________________
arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014
louvaji is online now   Réponse avec citation
Vieux 24/09/2017, 19h44   #9
Verbatim
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 30
Re : Début de mon abstinence

Merci à tous pour votre soutien, je suis très motivé et vos messages me font beaucoup de bien, j'ai pu déjà trouver un parrain parmi vous, c'est vrai qu'y arriver tout seul c'est presque impossible.

Je vais continuer à donner de mes nouvelles régulièrement sur ce post,

Passez une bonne soirée
Verbatim is online now   Réponse avec citation
Vieux 25/09/2017, 20h02   #10
Verbatim
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 30
Re : Début de mon abstinence

Bonsoir à tous,

J'en suis donc à mon second jour d'abstinence, pas trop d'envie au cours de la journée, je suis encore dans ma zone de confort, j'ai pour habitude de commencer à boire en semaine à partir du mercredi, avec des envies puissantes qui commencent à monter dès 16h et qui continuent jusqu'au dimanche. Pour le moment ça roule, je me rends néanmoins compte que les alcooliques s'attirent, j'ai dû décliner une proposition d'un collègue d'aller boire du vin ce soir, car il avait profité du week end et de la foire du vin pour remplir sa cave de bouteilles. Il est probable que dans d'autres circonstances, si je n'avais pas commencé mon abstinence, je sois allé siphoner quelques bouteilles en sa compagnie (et commencer très mal la semaine en se trainant une gueule de bois dès le mardi matin). C'est donc une petite victoire d'avoir sû dire non aujourd'hui. Un mot que je dois (ré)apprendre à prononcer.

Bonne soirée à tous et bon courage dans votre abstinence
Verbatim is online now   Réponse avec citation
Vieux 25/09/2017, 20h15   #11
patalo
Membre
 
Avatar de patalo
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: Sud Ouest
Messages: 112
Re : Début de mon abstinence

Citation:
Posté par Verbatim
Bonsoir à tous,

J'en suis donc à mon second jour d'abstinence, pas trop d'envie au cours de la journée, je suis encore dans ma zone de confort, j'ai pour habitude de commencer à boire en semaine à partir du mercredi, avec des envies puissantes qui commencent à monter dès 16h et qui continuent jusqu'au dimanche. Pour le moment ça roule, je me rends néanmoins compte que les alcooliques s'attirent, j'ai dû décliner une proposition d'un collègue d'aller boire du vin ce soir, car il avait profité du week end et de la foire du vin pour remplir sa cave de bouteilles. Il est probable que dans d'autres circonstances, si je n'avais pas commencé mon abstinence, je sois allé siphoner quelques bouteilles en sa compagnie (et commencer très mal la semaine en se trainant une gueule de bois dès le mardi matin). C'est donc une petite victoire d'avoir sû dire non aujourd'hui. Un mot que je dois (ré)apprendre à prononcer.

Bonne soirée à tous et bon courage dans votre abstinence
Bravo !
Pas facile de refuser d'aller gouter du vin. T'as bien joué et fait le bon choix. Du coup demain tu en seras déjà à ton troisième jour, etc...
patalo is online now   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 21h57   #12
Verbatim
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 30
Re : Début de mon abstinence

Effectivement me voilà maintenant à mon 3 ème jour .

Premier gros challenge demain soir, je vais avoir un buffet "professionnel" avec évidemment alcool et nourriture à volonté ainsi qu'un orchestre, plus une pression sociale de mes collègues etc. J'espère que je vais tenir, j'ai hésité à me défiler et ne pas y aller, mais comme on m'a dit, l'alcool est toujours partout, alors autant apprendre à gérer ce genre d’événement le plus tôt possible.
Verbatim is online now   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 22h07   #13
patalo
Membre
 
Avatar de patalo
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: Sud Ouest
Messages: 112
Re : Début de mon abstinence

Citation:
Posté par Verbatim
Effectivement me voilà maintenant à mon 3 ème jour .

Premier gros challenge demain soir, je vais avoir un buffet "professionnel" avec évidemment alcool et nourriture à volonté ainsi qu'un orchestre, plus une pression sociale de mes collègues etc. J'espère que je vais tenir, j'ai hésité à me défiler et ne pas y aller, mais comme on m'a dit, l'alcool est toujours partout, alors autant apprendre à gérer ce genre d’événement le plus tôt possible.
Il y aura aussi, à volonté, de l'eau gazeuse et des jus de fruits. Pourquoi serais tu obligé de boire de l'alcool, puisque tu as décidé que tu ne voulais pas ?
patalo is online now   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2017, 12h45   #14
louvaji
Membre
 
Avatar de louvaji
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 8 697
Re : Début de mon abstinence

Bonjour au début on a rien à se prouver, pense plutôt à te protéger un max, bonne journée 😘😘😘😜😘
__________________
arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014
louvaji is online now   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2017, 00h25   #15
Verbatim
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 30
Re : Début de mon abstinence

De retour de soirée, ça ne s'est pas passé comme prévu...
Je dirai que tu as raison Louvaji, ça a été une soirée compliqué à gérer pour moi, je n'ai pas eu le temps de préparer mes mécanismes de défense avec des soirées faciles. L'alcool a coulé à flot, j'ai su tenir le temps de l'apéritif (chaque personne était déjà accueilli avec une coupe de champagne; puis dés que quelqu'un avait la coupe un peu vide, elle était rempli immédiatement), mais arrivé à table, les verres étaient automatiquement rempli de vin sans poser de question, j'ai succombé à la pression sociale face à mes supérieurs hiérarchiques et mes collégues, j'ai bu quelques verres de vin au repas...

Je ne suis pas très content de moi, je suis bon pour recommencer à zéro... J'aurai dû écouter mon instinct et me défiler. Heureusement ces genre de soirées professionnelles sont très rare, ça ne change rien à mon objectif, je repars dans mon abstinence dès le réveil.

Bonne nuit à tous,

Verbatim
Verbatim is online now   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2017, 11h14   #16
JiCiFi
Membre
 
Avatar de JiCiFi
 
Date d'inscription: juillet 2017
Localisation: Mon tpellier
Messages: 129
Re : Début de mon abstinence

Bonjour Verbatim. Ce n'est pas (trop) grave de chuter si ça renforce ta détermination. Ne lâche rien ! Par contre, c'était peut-être un peu difficile comme soirée pour un début d'abstinence Essaie de réfléchir à comment tu aurais pu faire pour t'en sortir ? Ca peut t'aider pour la prochaine soirée
JiCiFi is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2017, 20h49   #17
Verbatim
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 30
Re : Début de mon abstinence

Du coup ça m'emmerde un peu d'avoir remis mon compteur à zéro.

Un peu la gueule de bois ce matin (que j'espère la dernière), petit craving sur les coups de 17-18h que j'ai bien négocié, nous voilà reparti sur une nouvelle période d'abstinence .

Période stressante et compliqué en ce moment pour moi, où mon alcoolisme a grandement contribué à cette situation. Un déménagement au 1er octobre, quelques dettes et un budget ultra sérré pour les 2 prochains mois qui ne me permet quasiment aucun écart à tous les niveaux pour me remettre à flot etc.
Verbatim is online now   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2017, 21h35   #18
patalo
Membre
 
Avatar de patalo
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: Sud Ouest
Messages: 112
Re : Début de mon abstinence

Citation:
Posté par Verbatim
Du coup ça m'emmerde un peu d'avoir remis mon compteur à zéro.

Un peu la gueule de bois ce matin (que j'espère la dernière), petit craving sur les coups de 17-18h que j'ai bien négocié, nous voilà reparti sur une nouvelle période d'abstinence .

Période stressante et compliqué en ce moment pour moi, où mon alcoolisme a grandement contribué à cette situation. Un déménagement au 1er octobre, quelques dettes et un budget ultra sérré pour les 2 prochains mois qui ne me permet quasiment aucun écart à tous les niveaux pour me remettre à flot etc.
Ca tombe bien, as tu déjà calculé combien tu dépenses en alcool?
patalo is online now   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2017, 21h45   #19
Verbatim
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 30
Re : Début de mon abstinence

Citation:
Posté par patalo
Ca tombe bien, as tu déjà calculé combien tu dépenses en alcool?

Oui j'en suis conscient... Et vu que la plupart du temps je bois au bar, ça chiffre vite...
Verbatim is online now   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2017, 23h38   #20
patalo
Membre
 
Avatar de patalo
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: Sud Ouest
Messages: 112
Re : Début de mon abstinence

Citation:
Posté par Verbatim
Oui j'en suis conscient... Et vu que la plupart du temps je bois au bar, ça chiffre vite...
Du coup tu tiens la solution a tes problèmes de budget serré !
patalo is online now   Réponse avec citation
Vieux 29/09/2017, 00h05   #21
Verbatim
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 30
Re : Début de mon abstinence

Citation:
Posté par JiCiFi
Bonjour Verbatim. Ce n'est pas (trop) grave de chuter si ça renforce ta détermination. Ne lâche rien ! Par contre, c'était peut-être un peu difficile comme soirée pour un début d'abstinence Essaie de réfléchir à comment tu aurais pu faire pour t'en sortir ? Ca peut t'aider pour la prochaine soirée

Merci pour ton soutien JiCiFi, oui toujours déterminé malgré cette rechute. C'est une bonne question, ma première réaction étant de m'en sortir en me défilant et en ne participant pas à ce genre d'evenements. Mais je pense qu'à moyen terme il faut que j'apprenne à dire sans complexe aux gens que je ne bois pas d'alcool, et je dirai même plus apprendre à dire que je ne bois plus aux gens qui m'ont déjà vu boire, même si cela donne une indication sur ma maladie. (qui est malheureusement toujours tabou dans notre société...)
Verbatim is online now   Réponse avec citation
Vieux 29/09/2017, 00h19   #22
Verbatim
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 30
Re : Début de mon abstinence

Citation:
Posté par patalo
Du coup tu tiens la solution a tes problèmes de budget serré !


Oui voilà, c'est également une des raisons qui m'a poussé à ce déclic, travailler depuis 2 ans, ne pas avoir un sou de côté et devoir s'endetter auprès d'amis/famille au moindre imprévu car je bois une énorme partie de mon salaire.
Verbatim is online now   Réponse avec citation
Vieux 29/09/2017, 09h26   #23
JiCiFi
Membre
 
Avatar de JiCiFi
 
Date d'inscription: juillet 2017
Localisation: Mon tpellier
Messages: 129
Re : Début de mon abstinence

Bonjour Verbatim. Tenir son budget peut-être une motivation supplémentaire. Mais il faut savoir aussi se faire des plaisirs récompenses pour compenser l'alcool : un nouveau vélo, un appareil photo,... peu importe et pas forcément très cher... juste pour se faire du bien
JiCiFi is offline   Réponse avec citation
Vieux 29/09/2017, 09h29   #24
louvaji
Membre
 
Avatar de louvaji
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 8 697
Re : Début de mon abstinence

Bonjour, faut pas oublier qu'on est malade, les premier temps je me suis considèrèe en convalescence, je ne prenez aucun risque ça n'en vaut pas la peine, forcèment on est fragile bonne continuation
__________________
arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014
louvaji is online now   Réponse avec citation
Vieux 29/09/2017, 14h45   #25
hrdr
Membre
 
Date d'inscription: juillet 2016
Messages: 7
Re : Début de mon abstinence

Bonjour
et félicitation pour ta décision.

Pour ma part les premiers mois, les soirées avec les amis présentaient une difficulté pas de craquage mais des envies fortes. Pour éviter les difficultés je prends soin de me remplir un verre le plus vite possible de jus cela permet d’éviter le sujet. Je prenais avec moi une bouteille de jus d'abricot au cas ou).

Une fois le verre a la main cela me semble plus simple.
Je sais que pour moi le moment délicat est le début de la soirée après je n'ai jamais eu de difficulté. A table, je me servait trés vite aussi de l'eau dans tous les verres si besoin.

En tout cas c'est mon outil...
Bonne route
hrdr is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 03h38.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :