Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 25/09/2017, 20h49   #1
MamandeJuju
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 2
Enfant de 3 ans qui réclame des histoires tristes

Bonsoir,

Je suis une maman inquiète. Mon fils à l'habitude que j'invente pour lui des histoires avec le même personnage qui revient tout le temps. Depuis peu, il insiste pour qu'il arrive des choses sordides à ce personnage : qu'il soit coincé quelque part et ne puisse plus sortir, que ses parents le perdent, qu'il tombe par la fenêtre, qu'il se fasse mal... Je lui réponds que je préfère les histoires joyeuses mais il réclame soir après soir des histoires de ce genre. Je finis par céder en trouvant des fins malgré tout heureuses mais je me demande ce que cela peut signifier, est-ce inquiétant ? A -t-il pu se passer quelque chose qui l'ait marqué ?

Merci, Bonne soirée
MamandeJuju is offline   Réponse avec citation
Vieux 25/09/2017, 22h16   #2
comment
Membre
 
Date d'inscription: août 2017
Messages: 243
Re : Enfant de 3 ans qui réclame des histoires tristes

Citation:
Posté par MamandeJuju
Bonsoir,

Je suis une maman inquiète. Mon fils à l'habitude que j'invente pour lui des histoires avec le même personnage qui revient tout le temps. Depuis peu, il insiste pour qu'il arrive des choses sordides à ce personnage : qu'il soit coincé quelque part et ne puisse plus sortir, que ses parents le perdent, qu'il tombe par la fenêtre, qu'il se fasse mal... Je lui réponds que je préfère les histoires joyeuses mais il réclame soir après soir des histoires de ce genre. Je finis par céder en trouvant des fins malgré tout heureuses mais je me demande ce que cela peut signifier, est-ce inquiétant ? A -t-il pu se passer quelque chose qui l'ait marqué ?

Merci, Bonne soirée

C'est possible qu'il est était traumatisé par quelque chose.
Mais il se pourrait qu'il veuille simplement expérimenter ce genre d'expérience par procuration histoire de se faire peur ou quelque chose de ce genre là.

Je ne suis pas spécialiste en psychologie infantile ou en pédopsychiatrie (Je n'ai aucune qualification médicale) mais je pense que ce signe n'est pas suffisant pour s'inquiéter.
Prends en compte que je ne connais pas ton fils et qu'en conséquent je ne peux pas te dire grand chose.
comment is online now   Réponse avec citation
Vieux 25/09/2017, 23h09   #3
dOwHATtHOUwILT
 
Messages: n/a
Re : Enfant de 3 ans qui réclame des histoires tristes

***

Dernière modification par dOwHATtHOUwILT 05/10/2017 à 12h27.
  Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 07h08   #4
Gakoun
Membre
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: normande
Messages: 610
Re : Enfant de 3 ans qui réclame des histoires tristes

Bonjour,

Ce sont plutôt des histoires qui font peur que tu décris et c'est normal.
C'est pour cela que les psy n'aiment pas les fins gaies où tout se termine bien de Walt Disney, enfin, il en faut aussi.

http://www.grandiravecnathan.com/je-...font-peur.html

Pour vous:

http://fr.hellokids.com/r_142/lire-e...ntes-d-horreur

Faut pas voir les problèmes partout, certains enfants ont des problèmes certes, mais il ne faut pas voir la difficulté partout. (une infirmière psy à la retraite )

__________________
"Connais-toi toi-même" Socrate

Dernière modification par Gakoun 26/09/2017 à 12h45.
Gakoun is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 10h51   #5
vadel
Membre
 
Date d'inscription: avril 2010
Messages: 312
Re : Enfant de 3 ans qui réclame des histoires tristes

Bonjour,

Difficile en effet sans connaître l'enfant, ses autres habitudes (est ce que ces thèmes de peur sont envahissants à d'autres moments ou est ce les seuls moments ou cela apparaît? Est ce un enfant craintif ? Qui n'a pas peur au contraire ?)

A priori, étant maman d un enfant de 3 ans aussi et travaillant en pédopsychiatrie, cela peut être tout à fait normal et meme sain si c'est pour lui l'occasion de mettre en scène pour de faux et par l'imaginaire les situations risquées dont on le met en garde au quotidien (tomber, qu il s éloigne et qu' on le perde...) c'est une manière justement d en parler pour lui avec vous au travers de cette histoire plutôt que de les mettre en pratique pour de vrai et voir ce qui se passe, ce qui paraît pas mal pour son âge! Cela peut justement signifier qu' il a intériorisé ces interdits au niveau de l'agir et qu' il peut a présent les questionner par la pensée et l'imaginaire

Comment réagit il pendant cette histoire ? Est ce un jeu pour lui ou bien se sent il envahit par l histoire et a peur ? Fait il des cauchemars ? Vous pouvez lui proposer à chaque fois d'évoquer des ressentis après il vous dira lui même si cela lui fait vraiment peur ou pas et ce qu'il a besoin de verbaliser au travers de l histoire (ça me fait penser à tel copain qui a eu mal quand il est tombé etc et j ai eu peur quand je l'ai vu )

Encore une fois, sans connaître l'enfant, prenez avec précaution nos avis.
vadel is online now   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 20h04   #6
MamandeJuju
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 2
Re : Enfant de 3 ans qui réclame des histoires tristes

Bonsoir, merci pour vos réponses ! C'est un enfant qui a toujours été très craintif mais qui est par ailleurs épanoui, sociable, joyeux... ces histoires semblent en effet être un jeu pour lui. C'est vrai que l'on s'inquiète rapidement. 😊. Merci encore
MamandeJuju is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2017, 04h18   #7
Jane Burden
Membre
 
Avatar de Jane Burden
 
Date d'inscription: décembre 2011
Messages: 6 402
Re : Enfant de 3 ans qui réclame des histoires tristes

Citation:
Posté par MamandeJuju
Bonsoir,

Je suis une maman inquiète. Mon fils à l'habitude que j'invente pour lui des histoires avec le même personnage qui revient tout le temps. Depuis peu, il insiste pour qu'il arrive des choses sordides à ce personnage : qu'il soit coincé quelque part et ne puisse plus sortir, que ses parents le perdent, qu'il tombe par la fenêtre, qu'il se fasse mal... Je lui réponds que je préfère les histoires joyeuses mais il réclame soir après soir des histoires de ce genre. Je finis par céder en trouvant des fins malgré tout heureuses mais je me demande ce que cela peut signifier, est-ce inquiétant ? A -t-il pu se passer quelque chose qui l'ait marqué ?

Merci, Bonne soirée

Bonsoir , MamandeJuju

Ce que demande votre enfant est tout à fait normal, vu son âge et les angoisses multiples qui assaillent, à cet âge, les enfants..sans que les parents s'en doutent le moins du monde , en général :angoisse d'abandon, angoisse de disparition, angoisse de grandir etc . Pour peu qu'un décès ou une naissance ait lieu dans leur entourage, les enfants de cet âge brassent de multiples questions , pour la plupart inconscientes, sur la vie, l'amour et la mort. Ce qui les rend très inquiets.
"Mes parents peuvent-ils me perdre" (m'abandonner)= "m'aiment-ils quoique je fasse?"
"Puis-je disparaître? Mourir? "
Que faire quand on est petit et sans défense, pour faire face à cette vie que l'on soupçonne compliquée et effrayante?
Et surtout, si je suis un garçon, peut-il m'arriver des ennuis, du genre me casser quelque chose auquel je tiens en tombant par la fenêtre par exemple( angoisse de castration) etc...
La réponse à tous ces questionnements se trouve.. dans les contes de fées. Ces contes où l'on voit des enfants ou de petits et faibles héros venir à bout d'ogres très méchants ( Le petit Poucet, Le chat botté ), ou de sorcières pires encore, en les poussant dans des fours (Hansel et Gretel ) Les contes traditionnels sont là pour aider l'enfant à mettre en mots et en images ses peurs et se angoisses, et pour l'aider à trouver la force de grandir et de croire en ses propres forces. Les héros et héroïnes des contes surmontent les obstacles, même les plus effrayants, car ils sont malins et débrouillards.
La vie n'est pas joyeuse tout le temps et votre enfant le sait déjà. Il a besoin d'entendre des histoires où les héros affrontent des malheurs ou des peurs. Sinon, comment pourrait-il se rassurer d'avoir en lui toutes ces angoisses et surtout, comment pourrait-il imaginer pouvoir les combattre?
Les contes traditionnels offrent aux enfants des supports d'identification ( et la littérature ensuite) et permettent de comprendre les sentiments, les haines, les colères, les joies: rivalités fraternelles, abandons,deuils, curiosité,figures parentales positives ou négatives etc.

Il s'agit de parler aussi avec votre fils de sa vie : comment naissent les bébés est LA grande question, et donc "d'où je viens"...Les livres de Catherine Dolto sont excellents pour aider à mettre des mots sur les questions de cet âge ( les filles et les garçons, la naissance, les mamans , les papas, la peur etc ) Regarder avec lui son album photo depuis sa naissance pour le commenter est également utile à 3 ans . Il a besoin d'être rassuré sur son histoire et sur son identité, de garçon, sur sa famille .. toutes informations faciles à aborder avec le support de l'album photo .
Bien sûr si un évènement particulier a eu lieu, naissance, décès,vous saurez lui en parler , mais vous n'avez rien évoqué de ce genre .
Vous dites que votre fils est "très craintif"... Que craint-il? Lui avez vous posé la question ? Et que pensez-vous qu'il redoute ou craint ? Pourquoi ne souhaitez- vous lui raconter que "des histoires joyeuses"? (Y-a-t il quelque chose de triste à ne pas aborder, éventuellement? )

En espérant vous avoir donné quelques pistes ..
( Je suis moi aussi une mamandeJuju, mais il a beaucoup plus de 3 ans aujourd'hui )

PS : le lien posté par Gakoun est intéressant et reprend ce que je disais des peurs enfantines. (Si vous voulez en savoir plus, "Psychanalyse des contes de fées" est toujours à conseiller, me semble-t-il)https://www.facebook.com/notes/quest.../414585027301/

(Je passe parfois dans le coin,dOwHATtHOUwILT )
__________________
"Et nous luttons ainsi, barques à contre-courant, refoulés sans fin vers notre passé." Francis Scott Fitzgerald

Dernière modification par Jane Burden 27/09/2017 à 04h46.
Jane Burden is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2017, 04h48   #8
Jane Burden
Membre
 
Avatar de Jane Burden
 
Date d'inscription: décembre 2011
Messages: 6 402
Re : Enfant de 3 ans qui réclame des histoires tristes

https://www.facebook.com/notes/quest.../414585027301/
...
"La « vérité » des contes de fées est celle de notre imagination et non pas d’une causalité normale. Tolkien, à propos de la question « Est-ce que c’est vrai ? », remarque : « Il ne faut pas répondre à la légère de façon inconsidérée. » Il ajoute que la question suivante a beaucoup plus d’importance pour l’enfant : « Est-ce qu’il est gentil ? Est-ce qu’il est méchant ? » C'est-à-dire que l’enfant veut avant tout distinguer ce qui est mal de ce qui est bien.
Avant d’être à même d’appréhender la réalité, l’enfant, pour l’apprécier, doit disposer d’un cadre de référence. En demandant si telle ou telle histoire est vraie, il veut savoir si cette histoire fournit quelque chose d’important à son entendement, et si elle a quelque chose de significatif à lui dire en ce qui concerne SES préoccupations les plus importantes.
Citons Tolkien une fois de plus : « Le plus souvent, ce que veut dire l’enfant quand il demande « Est-ce que c’est vrai ? » c’est « J’aime bien cette histoire, mais est-ce qu’elle se passe aujourd’hui ? Est-ce que je suis en sécurité dans mon lit ? » La seule réponse qu’il souhaite entendre est la suivante : « Il n’y a certainement plus de dragons en Angleterre aujourd’hui ! » Et Tolkien continue : « Les contes de fées se rapportent essentiellement non pas à une « possibilité », mais à la « désirabilité. » Voilà quelque chose que l’enfant comprend très bien : pour lui rien n’est plus vrai que ce qu’il désire.
Parlant de son enfance, Tolkien raconte : « Je ne désirais pas du tout avoir les mêmes rêves et les mêmes aventures qu’Alice, et quand on me les racontait, j’étais amusé, c’est tout. Je n’avais guère envie de chercher des trésors enfouis et de me battre avec des pirates, et l’Île au trésor me laissait froid. Mais le pays de Merlin et du roi Arthur valait beaucoup mieux que cela, et, par-dessus tout, le Nord indéterminé de Sigurd et du prince de tous les dragons. Ces contrées étaient éminemment désirables. Je n’ai jamais imaginé que le dragon pût appartenir à la même espèce que le cheval. Le dragon portait visiblement le label « Contes de fées ». Le pays où il vivait appartenait à « l’autre monde »… J’avais un désir très profond de dragons. Evidemment, dans ma peau d’enfant timide, je n’avais pas la moindre envie d’en avoir dans le voisinage, ni de les voir envahir mon petit monde où je me sentais plus ou moins en sécurité. »
__________________
"Et nous luttons ainsi, barques à contre-courant, refoulés sans fin vers notre passé." Francis Scott Fitzgerald
Jane Burden is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2017, 18h20   #9
Vengeresse
Membre
 
Avatar de Vengeresse
 
Date d'inscription: août 2016
Localisation: Bretagne
Messages: 58
Re : Enfant de 3 ans qui réclame des histoires tristes

Votre fils est peut être un psy...
Vengeresse is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.