Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 26/09/2017, 02h10   #1
solitudeemotions
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 18
Besoin de dire que je vais mal

Bonjour,

Merci d'abord aux créateurs de ce site.

J'ai à différentes reprises de ma vie eu des périodes où je buvais, mais depuis quelques semaines je ne parviens plus à me maîtriser, je suis beaucoup sorti et j'ai beaucoup bu, j'ai perdu l'appétit et le sommeil. Je comprends que j'ai un problème d'alcool qui s'explique par une vie trop difficile à supporter. Quand je bois j'ai ensuite des comportements à risques, c'est une démarche autodestructrice, vivre dans le présent et qu'il n'y ait pas de demain.
Je voudrais dire que ma vie est pénible à supporter, je sois apprendre à accepter ce fait
Je ne parviens pas à maîtriser mes émotions. Je n'arrive plus à rentrer chez moi, comme dans la chanson de Bruel (casser la voix).
Ma mère était alcoolique et je ne veux pas le devenir, or ici je me rends compte que je suis sur une pente glissante.
Je suis conscient que l'alcool ne m'aidera pas, je pense pouvoir arrêter de boire, mais je dois accepter que je vais mal.

Je suis content d'avoir pu vous écrire ceci. Je vois un psy et je lui en parlerai.

Je suis un homme de 45 ans.

Je lirai volontiers les commentaires.
solitudeemotions is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 03h25   #2
alconyme
AVANT D'EN ARRIVER A CINQ
 
Date d'inscription: août 2014
Messages: 1 216
Re : Besoin de dire que je vais mal

Citation:
Posté par solitudeemotions
Bonjour,

Merci d'abord aux créateurs de ce site.

J'ai à différentes reprises de ma vie eu des périodes où je buvais, mais depuis quelques semaines je ne parviens plus à me maîtriser, je suis beaucoup sorti et j'ai beaucoup bu, j'ai perdu l'appétit et le sommeil. Je comprends que j'ai un problème d'alcool qui s'explique par une vie trop difficile à supporter. Quand je bois j'ai ensuite des comportements à risques, c'est une démarche autodestructrice, vivre dans le présent et qu'il n'y ait pas de demain.
Je voudrais dire que ma vie est pénible à supporter, je sois apprendre à accepter ce fait
Je ne parviens pas à maîtriser mes émotions. Je n'arrive plus à rentrer chez moi, comme dans la chanson de Bruel (casser la voix).
Ma mère était alcoolique et je ne veux pas le devenir, or ici je me rends compte que je suis sur une pente glissante.
Je suis conscient que l'alcool ne m'aidera pas, je pense pouvoir arrêter de boire, mais je dois accepter que je vais mal.

Je suis content d'avoir pu vous écrire ceci. Je vois un psy et je lui en parlerai.

Je suis un homme de 45 ans.

Je lirai volontiers les commentaires.

Bonsoir,
L'impression qui se dégage de ton message c'est, d'après moi, l'ambivalence. Comme si une partie de toi prenait conscience du problème réel qui te touche (ton rapport à l'alcool) et une autre avait encore besoin de se trouver des circonstances atténuantes pour arrêter.

Ce soir, je pense qu'il serait bon que tu te dises qu'il te faut arrêter. Vie facile ou non, boire n'est pas, comme le dit le bandeau du forum, un problème, c'est UNE TRES MAUVAISE SOLUTION.

Bon courage et ne reste pas isolé. Parles-en !
__________________
Envie d'avoir une date d'anniversaire ! J'essaye... en espérant que ce sera la bonne : 13 février 2017.
alconyme is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 07h18   #3
mikouf*
Membre
 
Avatar de mikouf*
 
Date d'inscription: décembre 2015
Messages: 4 055
Re : Besoin de dire que je vais mal

salut

Si tu continues , tu t'enfonceras . Ptet pas de suite mais ça va venir dans les mois .
Si tu prends le taureau par les cornes en parlant sans tabou au psy alors t'aura sans doute les clefs pour un nouveau chemin.
Une vie de merde tu l'auras avec ou sans alcool mais sans alcool tu pourras agir pour être plus optimiste .
Alors 45 ans c'est pas trop tard .
Mon père était alcoolique et pourtant j'ai arrêté de boire . C'est pas une fatalité.
T'as juste tes repères qui sont un peu foiré.
Biz
__________________
Arrêt picole : 5 decembre 2015

Arrêt tabac : avril 2016
mikouf* is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 07h22   #4
Al!ce
Anciennement Blush
 
Avatar de Al!ce
 
Date d'inscription: octobre 2016
Localisation: De l'autre côté du miroir
Messages: 1 562
Re : Besoin de dire que je vais mal

Citation:
Posté par solitudeemotions
Bonjour,

Merci d'abord aux créateurs de ce site.

J'ai à différentes reprises de ma vie eu des périodes où je buvais, mais depuis quelques semaines je ne parviens plus à me maîtriser, je suis beaucoup sorti et j'ai beaucoup bu, j'ai perdu l'appétit et le sommeil. Je comprends que j'ai un problème d'alcool qui s'explique par une vie trop difficile à supporter. Quand je bois j'ai ensuite des comportements à risques, c'est une démarche autodestructrice, vivre dans le présent et qu'il n'y ait pas de demain.
Je voudrais dire que ma vie est pénible à supporter, je sois apprendre à accepter ce fait
Je ne parviens pas à maîtriser mes émotions. Je n'arrive plus à rentrer chez moi, comme dans la chanson de Bruel (casser la voix).
Ma mère était alcoolique et je ne veux pas le devenir, or ici je me rends compte que je suis sur une pente glissante.
Je suis conscient que l'alcool ne m'aidera pas, je pense pouvoir arrêter de boire, mais je dois accepter que je vais mal.

Je suis content d'avoir pu vous écrire ceci. Je vois un psy et je lui en parlerai.

Je suis un homme de 45 ans.

Je lirai volontiers les commentaires.

Bonjour Solitude,

Au cas où tu ne lirai pas la suite, le plus important d'abord. Un psy, l'alcool, ça n'ets pas son domaine de compétence, et parfois, dans ce domaine, il fait plus de mal que de bien. Pour l'alcool, tu as d'autres voies, un addicto, un CSAPA, un centre de cure, les MAB etc.

Sinon, qaund je suis arrivée sur le forum parfois j'entendais des discours comme "ça n'est pas parce que ta vie est pénible que tu bois mais parce que tu bois qu'elle est pénible"... et ça avait le don de me mettre hors de moi. Je ne vais donc pas te dire ça. Mais...

Mais il faut seulement savoir que tu la verrais tout autrement, ta vie.
Exemple : en ce moment, ce que je connais, franchement, c'est une horreur : je te passe le détail mais résumons cela à un projet de vie qui tombe àl'eau et à un paquets d'e**erdes diverses et variées qui font que chaque week-end je bosse 14 le samedi et 14 le dimanche sur des dossiers à la c**pour retourner bosser - mal - la semaine, que beaucoup de sous sont en jeu et que ça promets de prendre une bonne année pour que tout se règle et... ? Et, franchement je ne suis jamais allée mieux que maintenant !

Pourquoi ? Parce que l'abstinence change tout.
1. Tu abordes les choses différemment, tu ne les vois plus sous leur angle le plus noir, tout est relativisé par rapport à l'enfer qu'on peut vivre dans l'alcool.
Abstinent, tu ne maîtrises pas ce qui t'arrive mais tu maîtrises ce que tu en penses, la manières dont tu le prends. L'alcool est en anxiogène et facteur de dépression.
Bel exemple donné hier sur le forum par Mik. De nouveau la même situation professionnelle pas top, pour les mêmes raisons qu'autrefois, attitude et discours radicalement différent. (merci Mik de poser pour le tableau.)

2. Ta lucidité fait que tu ne n'aggraves plus les situations par ton incapacité à les gérer ou par ta grande capacité à ajouter des problèmes que tu aurais pu éviter aux problèmes que tu ne peux pas éviter.
Exemple. A un moment où j'en avais le moins besoin parce que je vivais une situation très difficile, il a fallu que je m'ajoute un retrait de permis. (un seul exemple parmi 12 498)
Pour ce qui est de la solitude, l'alcool rapproche pour quelques heures, et souvent pas de vraies relations, bien solides, mais il éloigne durablement les proches qui ne peuvent pas supporter.

Bref, l'alcool aide. Ben, si ! Pourquoi prétendre le contairre ?
Si on n'y trouvait pas son compte, on ne boirait pas et on n'aurait pas tant de mal à décrocher.
Le truc c'est que, en arrêtant, on sait ce qu'on perd, mais on ne sait pas ce qu'on va trouver parce qu'on ne peut même pas s'en faire une idée. (Copyright Ronald)
Il faut prendre le pari, de confiance, ou au flair, à l'instinct. On comprend seulement plus tard, bien plus tard, pourquoi il fallait absolument et combien ça valait le coup.

C'est possible pour tout le monde et pour toi aussi, si tu le veux.

Bonne journée.


PS Tu as 45 ans. J'en ai 46 et je me dis que ce serait dommage d'être finie à mon âge.
__________________
Un truc que j'ai compris : ça. Un autre, plus intéressant :
"Those who don't believe in magic will never find it." Lewis Carroll

Dernière modification par Al!ce 26/09/2017 à 07h28.
Al!ce is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 07h28   #5
patalo
Membre
 
Avatar de patalo
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: Sud Ouest
Messages: 295
Re : Besoin de dire que je vais mal

Citation:
Posté par solitudeemotions
Bonjour,

Merci d'abord aux créateurs de ce site.

J'ai à différentes reprises de ma vie eu des périodes où je buvais, mais depuis quelques semaines je ne parviens plus à me maîtriser, je suis beaucoup sorti et j'ai beaucoup bu, j'ai perdu l'appétit et le sommeil. Je comprends que j'ai un problème d'alcool qui s'explique par une vie trop difficile à supporter. Quand je bois j'ai ensuite des comportements à risques, c'est une démarche autodestructrice, vivre dans le présent et qu'il n'y ait pas de demain.
Je voudrais dire que ma vie est pénible à supporter, je sois apprendre à accepter ce fait
Je ne parviens pas à maîtriser mes émotions. Je n'arrive plus à rentrer chez moi, comme dans la chanson de Bruel (casser la voix).
Ma mère était alcoolique et je ne veux pas le devenir, or ici je me rends compte que je suis sur une pente glissante.
Je suis conscient que l'alcool ne m'aidera pas, je pense pouvoir arrêter de boire, mais je dois accepter que je vais mal.

Je suis content d'avoir pu vous écrire ceci. Je vois un psy et je lui en parlerai.

Je suis un homme de 45 ans.

Je lirai volontiers les commentaires.
Salut.
Consommer de l'alcool ne rend pas la vie plus facile à supporter. Le lendemain matin, ta vie est toujours là, gueule de bois en prime, qui rend les choses encore plus difficiles. Et l'alcool en rajoute même une couche, sentiment de honte, mésestime de soi, difficultés relationnelles et autres. J'ai arrêté depuis seulement un mois, et je me sens déjà mieux dans ma tête et plus en forme. Ca vaut vraiment le coup!
Certains ici pourront te conseiller pour te faire aider dans ta démarche.
patalo is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 12h01   #6
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 471
Re : Besoin de dire que je vais mal

Bonjour,

Bien que l'essentiel a été dit, je me permets d'en rajouter une couche (méthode Coué )

Effectivement, l'alcool ajoute des problèmes aux problèmes.

Est-ce que je bois parce que je vais mal ou bien est-ce que je vais mal parce que je bois ? C'est un peu l'histoire de l'oeuf et de la poule (qui est arrivé le 1er, vaste question ?)

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec Pépite sur le fait que voir un psy pourrait s'avérer inutile. Bien souvent, c'est en soignant la cause qu'on élimine les conséquences (un peu comme l'homéopathie)

Pour ma part, la thérapie que j'ai suivi durant 7 ans m'a bien aidée. Au fur et à mesure que mes problèmes psys se dissipaient, le besoin d'alcool se faisait moins grand.

Mais nous ne sommes pas tous constitués de la même manière et chacun a sa propre méthode.

Il faut d'abord se poser, quitte à s'isoler pendant un temps et de faire le point sur sa vie. On peut considérer que 45 ans (j'ai, moi aussi 45 ans) est le milieu de la vie (grosso modo ) et que c'est le bon âge pour faire le bilan, un check-up !

Je reprendrais les conseils de JiCiFi, éliminer les problèmes un par un. Ne pas vouloir tout régler d'un coup mais commencer à s'attaquer au plus gros des problèmes. Les autres deviendront moins accablants...

J'ai peut-être (sûrement) un discours un peu naïf et je ne connais pas votre situation, mais, parfois, commencer par arrêter l'alcool n'est peut-être pas le mieux à faire (attention, je n'encourage en aucun cas de continuer) mais pour certains, le changement peut s'avérer trop brutal et aggraver les choses...

Donc, pour résumer, traiter le fond avant la forme

Bon courage
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 12h35   #7
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 4 236
Re : Besoin de dire que je vais mal

Citation:
Posté par mikouf*
.
Une vie de merde tu l'auras avec ou sans alcool


Sacré Mik ! Quelle que soit la situation, l'humour et l'auto-dérision ça sauve de tout !

Citation:
Posté par Al!ce
Le truc c'est que, en arrêtant, on sait ce qu'on perd, mais on ne sait pas ce qu'on va trouver parce qu'on ne peut même pas s'en faire une idée. (Copyright Ronald)

Effectivement !
Et le pire c'est que l'alcool nous donne parfois l'illusion confuse mais hyper-dangereuse d'être une porte ouverte sur le paradis !
Car en nous quelque part il y aura toujours la nostalgie du paradis que nous avons connu au temps d'avant le temps, avant la naissance, où il n'y avait pas d'extérieur, de conflit, d'insatisfaction, où nous étions tout.
Ce qui explique que tout toujours nous sera relativement insatisfaisant par rapport au souvenir inconscient auquel nous renvoient les mots de pureté parfaite-Amour-fusion- plénitude-Beauté- Sublime-perfection etc.

Et plus l'extérieur (et nous-même) est vécu comme insatisfaisant, plus nous sommes tentés par ce remède facile, à portée de la main, qui rapidement change nos impressions, nos sentiments, notre état d'esprit et... nous ouvre la terrible illusion de pouvoir retrouver le paradis, effroyable piège qui ne peut que nous faire tomber en enfer, j'y ai été et je suis un des rares à en être sorti pas abîmé au point de ne plus être capable d'en témoigner.

Solitudeemotions, ta prise de conscience est SALUTAIRE.
n'hésite pas à choisir le chemin le plus simple: statistique ZERO alcool jour après jour ou heure après heure, voire minute par minute pour commencer.
Simple mais pas facile car il te faudra accepter toutes les frustrations de la vie lucide mais tu seras mieux à même de les supporter, d'attendre qu'elles passent ou de les solutionner.

Comme dit Alice, tu n'es pas à même d'imaginer ce que la sobriété peut t'apporter au fil des années et heureusement qu'elle a mis un copyright sinon elle était bonne pour des ennuis judiciaires supplémentaires !
__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 13h27   #8
mikouf*
Membre
 
Avatar de mikouf*
 
Date d'inscription: décembre 2015
Messages: 4 055
Re : Besoin de dire que je vais mal

Citation:
Posté par Ronald

Sacré Mik ! Quelle que soit la situation, l'humour et l'auto-dérision ça sauve de tout !





la vache !!! C'est vrai que quand je relis la phrase telle que t'as quoté, ça fout un coup
__________________
Arrêt picole : 5 decembre 2015

Arrêt tabac : avril 2016
mikouf* is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 17h40   #9
JiCiFi
Membre
 
Avatar de JiCiFi
 
Date d'inscription: juillet 2017
Localisation: Mon tpellier
Messages: 142
Re : Besoin de dire que je vais mal

Bonjour Solitudeemotions. Je suis un homme de 53 ans. J'ai plus de 30 ans d'alcoolisme derrière moi. Enfin, j'en suis sorti et je kiffe la vie. Tout se remet en place. C'est vraiment une seconde chance de VIVRE. Pour les problèmes, ceux qui me suivent le savent, juste après l'arrêt de l'alcool j'apprends que j'ai un cancer (lié ou pas à l'alcool ?) avec un pronostic de survie à un an. J'aurais pu replonger direct mais non, j'ai eu envie de me battre et de vivre. Sans alcool, tout s'est bien passé. 2 ans après je suis guéri (sous surveillance) et heureux de tout reconstruire. Alors donne toi une chance de vivre vraiment loin des brumes de l'alcool. Tu auras plus de force pour affronter (et régler ?) tes problèmes
JiCiFi is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 23h18   #10
solitudeemotions
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 18
Re : Besoin de dire que je vais mal

Bonjour et merci pour vos messages que j'ai lus. Ce matin je me suis levé et j'ai fait une démarche que je reportais sans cesse envers un ancien employeur. J'ai pris mon courrier qui s'est accumulé dans la boîte, demain je le lirai, à chaque jour finit sa peine. Le soir je suis allé à une réunion des AA où j'ai été mal à l'aise de bout en bout. Plusieurs personnes ont fait de l'humour, jamais je n'ai souri. Je n'ai rien dit. J'étais triste.

J'ai pris conscience que je ne vais pas bien et j'ai décidé de l'accepter, il reste à essayer de résoudre ce qui ne vas pas, je suis conscient que l'alcool n'aidera pas.

Lors de la réunion AA des personnes ont parlé de se fixer un objectif de 90 réunions en 90 jours, je vais peut-être me raccrocher à ça. Aller et attendre 90 jours. De toute façon qu'ai-je d'autre à faire dans les 90 jours et qui l'empêcherait ?

Je m'en veux d'avoir été froid et distant face à des gens qui se voulaient accueillants. Un homme m'a donné une tape sur l'épaule.
solitudeemotions is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2017, 04h17   #11
alconyme
AVANT D'EN ARRIVER A CINQ
 
Date d'inscription: août 2014
Messages: 1 216
Re : Besoin de dire que je vais mal

Citation:
Posté par solitudeemotions

Je m'en veux d'avoir été froid et distant face à des gens qui se voulaient accueillants. Un homme m'a donné une tape sur l'épaule.


Pourquoi t'en vouloir ?
Je pense que ces gens sont bien placés pour comprendre que tu n'es pas tout à fait toi, ni comme tu voudrais être.
Je me rappelle combien je devenais aigrie et renfermée au fil du temps quand je consommais.
Et aujourd'hui, je suis redevenue avenante, patiente !

Alors sois patient... Tu pourras bientôt admirer le chemin parcouru !
Tu sais ce que tu pourrais faire aussi ? Peut-être pas tous les jours, mais toutes les semaines... Prendre une photo de toi dans un lieu que tu aimes pour voir aussi ton visage qui va réapprendre à sourire aux autres et à la vie !

Bon courage !
__________________
Envie d'avoir une date d'anniversaire ! J'essaye... en espérant que ce sera la bonne : 13 février 2017.
alconyme is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2017, 14h04   #12
louvaji
Membre
 
Avatar de louvaji
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 8 868
Re : Besoin de dire que je vais mal

Bonjour quand on boit c'est exactement ça, on ne sait plus si on boit parce qu'on est mal, ou si on est mal parce qu'on boit, quand on devient abstinent on se rend compte que boire en faite nous rendez mal, la réponse devient évidente, 35 ans d'acoolisme, 3 ans que je n'ai plus vu apres un an de soin intensif, je n'ai pensé qu'à ça , je le dis je n'ai jamais été aussi heureuse, pourtant mon fils de 23 ans vient de traverser un cancer, j'ai enfin pu gérer au mieux 😜Fais toi soigner 😘😘😘😘
__________________
arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014
louvaji is online now   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2017, 00h11   #13
solitudeemotions
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 18
Re : Besoin de dire que je vais mal

J'ai été à une 2e réunion. Finalement je me raccroche à cette forme de défi et qui est en fait un projet, aller à 90 réunions. Plus que 88.
solitudeemotions is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2017, 00h41   #14
renais-sance
détabalcoolisé 11e dan
 
Avatar de renais-sance
 
Date d'inscription: novembre 2006
Localisation: sur la voie de la détabalcoobésitance
Messages: 9 530
Re : Besoin de dire que je vais mal

Citation:
Posté par solitudeemotions
J'ai été à une 2e réunion. Finalement je me raccroche à cette forme de défi et qui est en fait un projet, aller à 90 réunions. Plus que 88.

le courant passe un peu mieux ?
__________________
Bonjoir toutes, tous, toux et Atoute ! Prudence : rien de tel que les petits remontants pour descendre bien bas.
renais-sance is online now   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2017, 16h01   #15
solitudeemotions
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 18
Re : Besoin de dire que je vais mal

Je suis allé à la 3e réunion, j'ai été interpellé par le fait qu'un participant qui était là à la première réunion se rappelait de mon nom. Je suis mal à l'aise, je ne dis rien mais je sais que c'est arrivé à d'autres et personne ne s'en formalise. On voit que ce sont beaucoup de gens bien car sensibles à la personne d'autrui. Encore 87 réunions.
.

Citation:
Posté par renais-sance
le courant passe un peu mieux ?
solitudeemotions is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2017, 18h58   #16
alconyme
AVANT D'EN ARRIVER A CINQ
 
Date d'inscription: août 2014
Messages: 1 216
Re : Besoin de dire que je vais mal

Citation:
Posté par solitudeemotions
Je suis allé à la 3e réunion, j'ai été interpellé par le fait qu'un participant qui était là à la première réunion se rappelait de mon nom. Je suis mal à l'aise, je ne dis rien mais je sais que c'est arrivé à d'autres et personne ne s'en formalise. On voit que ce sont beaucoup de gens bien car sensibles à la personne d'autrui. Encore 87 réunions.
.

Oui, il faut se fixer des buts, des objectifs, mais j'espère que tu n'attendras pas la dernière réunion pour te fixer l'objectif suivant.
Finalement, tes 90 réunions me rappellent mes 90 jours que je visais parce que l'on dit qu'il faut trois mois pour que le cerveau se remette à fonctionner sur ses propres ressources. Tu dois le voir comme un palier pour continuer à rester abstinent. Ce n'est pas une fin en soi. Bonne continuation !
__________________
Envie d'avoir une date d'anniversaire ! J'essaye... en espérant que ce sera la bonne : 13 février 2017.
alconyme is offline   Réponse avec citation
Vieux 30/09/2017, 08h57   #17
solitudeemotions
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 18
Re : Besoin de dire que je vais mal

Je suis allé à ma 4e réunion et c'est toujours très intéressant d'écouter les gens, il y a de tout parmi les participants et ce qui m'a frappé c'est qu'on entend des témoignages différents mais que, au fond, c'est comme si on vivait tous la même chose. Je vais marcher une heure après chaque réunion et je rentre détendu.
solitudeemotions is offline   Réponse avec citation
Vieux 30/09/2017, 09h14   #18
patalo
Membre
 
Avatar de patalo
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: Sud Ouest
Messages: 295
Re : Besoin de dire que je vais mal

Citation:
Posté par solitudeemotions
Je suis allé à ma 4e réunion et c'est toujours très intéressant d'écouter les gens, il y a de tout parmi les participants et ce qui m'a frappé c'est qu'on entend des témoignages différents mais que, au fond, c'est comme si on vivait tous la même chose. Je vais marcher une heure après chaque réunion et je rentre détendu.
C'est ce qui m'a frappé quand j'ai découvert ce forum. A des degrés divers, mais tant de similitudes !
patalo is offline   Réponse avec citation
Vieux 30/09/2017, 14h38   #19
solitudeemotions
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 18
Re : Besoin de dire que je vais mal

5e réunion. J'ai été mal à l'aise et je fixais le mur et à un moment un participant expliquait ses difficultés à regarder dans les yeux, je me suis rendu compte que je ne regardais pas les participants pour me concentrer sur ce qu'ils disaient et car j'étais mal à l'aise. Je suis allé dans un autre groupe ce matin, nous étions peu et les sièges étaient très proches. J'étais aussi mal à l'aise car tout le monde verrait que je ne dis rien. Au début nous étions deux, puis on a été quatre. C'est très instructif en tout cas.
solitudeemotions is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/10/2017, 10h13   #20
solitudeemotions
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 18
Re : Besoin de dire que je vais mal

Je continue d'aller aux réunions et c'est très stimulant. Je le recommande à toute personne, de pousser la porte des AA. 9e jour sans alcool, ça change beaucoup de choses.
solitudeemotions is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/10/2017, 10h41   #21
louvaji
Membre
 
Avatar de louvaji
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 8 868
Re : Besoin de dire que je vais mal

Bonjour , tu as raison les groupes de parole sont une aide formidable , surtout bonne continuation
__________________
arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014
louvaji is online now   Réponse avec citation
Vieux 03/10/2017, 20h31   #22
Colombe27
Membre
 
Avatar de Colombe27
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: NORMANDIE
Messages: 1 113
Re : Besoin de dire que je vais mal

Bonsoir Solitueemotions

Tu changes déjà , c'est bien, persévères , le mieux est sur la route

Je t'embrasse
Colombe27 is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/10/2017, 01h03   #23
solitudeemotions
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 18
Re : Besoin de dire que je vais mal

14e jour sans alcool et 13 réunions de suite.
Je commence à voir du positif dans plein de choses négatives de ma vie. Je suis moins confus.
Le rythme de mon coeur semble s'être remis à un rythme normal, je ne tremble plus.
Les réunions sont souvent émouvantes et je commence à accepter l'idée que je suis alcoolique, même si je ne suis pas arrivé à le dire encore.
La vie n'est pas facile mais au fond il n'y a rien de si tragique et l'alcool n'est de toute façon pas une issue face au mal-être ou aux ennuis.
Je prends conscience que l'alcool modifie notre état physique mais aussi nos pensées.
Tu as raison Colombe, je me rends compte que je change!
Amitiés à vous tous!
solitudeemotions is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/10/2017, 03h19   #24
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 4 236
Re : Besoin de dire que je vais mal

Citation:
Posté par solitudeemotions
14e jour sans alcool et 13 réunions de suite.
Je commence à voir du positif dans plein de choses négatives de ma vie. Je suis moins confus.
Le rythme de mon coeur semble s'être remis à un rythme normal, je ne tremble plus.
Les réunions sont souvent émouvantes et je commence à accepter l'idée que je suis alcoolique, même si je ne suis pas arrivé à le dire encore.
La vie n'est pas facile mais au fond il n'y a rien de si tragique et l'alcool n'est de toute façon pas une issue face au mal-être ou aux ennuis.
Je prends conscience que l'alcool modifie notre état physique mais aussi nos pensées.
Tu as raison Colombe, je me rends compte que je change!
Amitiés à vous tous!

Super !
Tu as choisi une voie qui a fait ses preuves pour d'autres mais tout dépend de toi.
Bravo et le meilleur est à venir !
__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/10/2017, 10h20   #25
MPi
ex savannah-bay
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 61
Re : Besoin de dire que je vais mal

Citation:
Posté par solitudeemotions
5e réunion. J'ai été mal à l'aise et je fixais le mur et à un moment un participant expliquait ses difficultés à regarder dans les yeux, je me suis rendu compte que je ne regardais pas les participants pour me concentrer sur ce qu'ils disaient et car j'étais mal à l'aise. Je suis allé dans un autre groupe ce matin, nous étions peu et les sièges étaient très proches. J'étais aussi mal à l'aise car tout le monde verrait que je ne dis rien. Au début nous étions deux, puis on a été quatre. C'est très instructif en tout cas.

bonjour
dans un groupe de parole, la présence est une participation expressive à elle seule.
tu es là, et c'est ça qui est important, c'est ça que les autres remarquent.

tu verras que même si cela n'évolue pas beaucoup pour toi, dans ce sens, tu apprendras à tirer le maximum de ce que tu reçois

on a l'aisance, l'éloquence ou pas. moi je ne l'ai pas, je ne l'aurai jamais, j'en ai eu longtemps honte, parce que je croyais que c'était la parole qui donnait de l'importance, qu'on existait seulement quand on verbalisait

je ne saurais pas te dire comment ça s'est passé, mais à ce jour, j'assiste à des réunions ( bibliothèque) sans prendre la parole, et sans aucune gêne
et puis, il y a tellement de bavards insipides!
une personne qui ne dit rien garde son mystère...

il est certain que dans le contexte alcool, tu auras besoin et envie de parler de tout ce qui te fait mal, et quand tu y parviendras, tu ressentiras du bien-être, les choses iront de mieux en mieux pour toi
j'admire ta constance: je ne sais pas si j'aurais eu le courage d'assister à toutes ces réunions, ça va porter ses fruits, patience
MPi is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 06h06.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :