Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Réponse
 
Outils de la discussion Rechercher dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 28/09/2017, 19h06   #1
sambat29
Membre
 
Date d'inscription: mai 2017
Messages: 6
utilite du conseil de l'ordre?

Après 6 mois hdt mon fils est diagnostiqué schizophrène;il sort avec un traitement par clozapine .Le médecin du CMP trouve rien de mieux que de lui arreter son traitement au bout de seulement 5 semaines , car les grands professeurs ,ne racontent que des bobards(dixit).
Résultat 1 mois d' hospitalisation pour réintroduire la clozapine.
Notre plainte au conseil de l' ordre est classée sans suite car il est tout a fait normal pour un médecin d'arreter un traitement cela était très important pour voir ce qui ce passerait. Il n'y a pas de faute déontologique c' est technique!!!!
sambat29 is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2017, 10h40   #2
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 14 895
Re : utilite du conseil de l'ordre?

Bonjour,
Le médecin est toujours confronté à des choix, dont certains ne sont pas évidents. Face à un schizophrénie manifeste, arrêter le neuroleptique après 5 semaines de traitement paraît optimiste, mais chaque cas est unique. Les psychotiques se plaignent souvent qu'on leur renouvelle leur traitement tous les mois sans jamais se demander s'il est toujours nécessaire.

Après une première bouffée délirante, il arrive qu'il n'y ait pas de récidive. De toute façon, les malades arrêtent leur traitement d'eux-mêmes après quelques mois "pour voir" et ce n'est qu'après plusieurs rechutent qu'ils comprennent (pas toujours) qu'ils doivent le prendre à vie, ce qui est très dur à accepter.

Etiez-vous présent à la consultation pendant laquelle la recommandation d'arrêter le traitement a été faite ?
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 26/11/2017, 09h29   #3
sambat29
Membre
 
Date d'inscription: mai 2017
Messages: 6
Re : utilite du conseil de l'ordre?

Bonjour et merci de votre réponse,

Oui nous étions présent dans la salle d'attente durant la consultation, il nous a dit entre deux porte qu' arretait le traitement de notre fils car pour lui il a été guerri par les ects .Pour lui notre fils n'a pas fait de bda mais une dépression d'ou la grande éfficacité des sismos.

Si nous sommes allés porter l' affaire devant le conseil de l'ordre c'est parce que la direction de l'hopital ainsi que son nouveau psychiatre nous y a fortement incité.Malgrés la décision du conseil de l'ordre le directeur de l'hopital a suspendu ce médecin, et de toute façon notre fils est directement suivit dans le service ou il à été réhospitalisé et ne va plus au cmp.

Depuis ce temps il a repris son travail malgrés son traitement par clozapine et va bien.
sambat29 is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion Rechercher dans cette discussion
Rechercher dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.