Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 12/09/2017, 17h40   #1
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 463
A 2 doigts de craquer...

Bonjour à tous,

Voilà quelques années que je suis inscrite sur ce forum (2009 je crois).
A cette période, je m'étais inscrite car l'envie d'arrêter de boire était bien présente (en parallèle, je consultais psy, addicto, acupuncteur,..)

Tout cela a duré 7 ans et, au bout de 7 ans, j'ai posé le verre pendant 2 ans.
La rechute à eu lieu le jour de mes 40 ans (le 16 février 2012). Nous étions allés, avec des amis, dans une crêperie renommée de la région et, le patron, a souhaité nous offrir un verre de cidre pour l'occasion.

J'ai d'abord refusé puis je me suis laissée vite tenter (ce n'est pas 1 malheureux petit verre de cidre qui va me faire replonger ! , et puis, le cidre, ça n'est pas vraiment l'alcool !! )

Bref ! Toujours est-il que, SI, j'ai replongé ! (pas tout de suite bien sûr, cela a été progressif...)

2 ans après ce fameux jour, j'ai trouvé un boulot stable, dans une super boite.
Re-belotte, je re-arrête. Cela a durée 5 mois. Je n'ai pas le souvenir du moment où j'ai rebasculé mais j'ai cru que je pouvais gérer ma conso avec l'expérience que j'avais, quoi de plus simple !

Bien sûr, ma consommation n'a fait qu'augmenter au fil des semaines...

Et me voilà aujourd'hui, abstinente depuis le 20 août (soit 23 jours) et, comme le mentionne le titre, à 2 doigts de rechuter

Cela fait 1 an que je tente à nouveau d'arrêter, sans succès (au-delà de 4/5 jours, rien à faire ! Il fallait que je courre chez l'épicier du coin m'acheter ma bonne bouteille de rosé, bouteille que je buvais chaque soir en rentrant du boulot)

Le 20 août j'ai dit STOP ! Ca suffit ! Arrête avec ça ! Tu va finir par en crever !
J'étais tout le temps fatiguée, je me laissais aller (pas coiffée, j'espaçais les douches, la flemme après une bouteille de rosé et le matin trop crevée pour la prendre...)

Aujourd'hui, après 23 jours, je me sens merveilleusement bien, mon visage à changé (plus de cerne, une peau lisse, le regard plus lumineux, etc.)

Par contre, et c'est là que je voulais en venir, depuis dimanche soir, je suis à 2 dois de craquer !
Je rêve d'une bonne bière Desperado goût mojito (elles sont excellentes !) et je lutte de toutes mes forces pour ne pas craquer !

C'est assez curieux, je ne me rappelle pas avoir autant galéré les 2 premières fois après plus de 3 semaines d'abstinence.

Du coup, je me sens un peu perdue car je ne m'attendais pas à ça.

Est-ce normal d'avoir des "cravings" au bout de 3 semaines ?

J'ai le sentiment que si je n'assouvis pas cette envie de Despérado mojito, elle me poursuivra jusqu'à la fin de mes jours !!

En tout cas, merci de m'avoir lu et éventuellement m'apporter vos lumières.

Bonne fin de journée,

Emmanuelle
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/09/2017, 18h30   #2
louvaji
Membre
 
Avatar de louvaji
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 8 697
Re : A 2 doigts de craquer...

Bonjour des cravings j'en ai eu pas mal les 6 1er mois, tu sais ou ça va t'emmener cette biére, chaque arrêt est de plus en plus compliqué, alors tu connais le chemin, un jour à la fois
__________________
arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014
louvaji is online now   Réponse avec citation
Vieux 12/09/2017, 19h02   #3
renais-sance
détabalcoolisé 10e dan
 
Avatar de renais-sance
 
Date d'inscription: novembre 2006
Localisation: sur la voie de la détabalcoobésitance
Messages: 9 280
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par Emma766
J'ai le sentiment que si je n'assouvis pas cette envie de Despérado mojito, elle me poursuivra jusqu'à la fin de mes jours !!

Bonjour Emmanuelle,

bravo déjà pour ton abstinence de 3 semaines, ce n'est pas rien !

Dis-toi que si tu prends cette bière, l'envie d'en prendre une deuxième va être encore plus forte... L'avantage sera quand même que la fin de tes jours sera peut-être plus proche.

Un 1/4 d'heure de plaisir... contre quelques années de galère. C'est cher payé ! Mais je pense que tu sais ça.

Tu te fais aider ?

René
__________________
Bonjoir à tou(te)s ! Prudence : rien de tel que les petits remontants pour descendre bien bas.
renais-sance is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/09/2017, 19h03   #4
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 3 888
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par Emma766
j'ai posé le verre pendant 2 ans.
La rechute à eu lieu le jour de mes 40 ans (le 16 février 2012). Nous étions allés, avec des amis, dans une crêperie renommée de la région et, le patron, a souhaité nous offrir un verre de cidre pour l'occasion.

J'ai d'abord refusé puis je me suis laissée vite tenter (ce n'est pas 1 malheureux petit verre de cidre qui va me faire replonger ! , et puis, le cidre, ça n'est pas vraiment l'alcool !! )

Bref ! Toujours est-il que, SI, j'ai replongé ! (pas tout de suite bien sûr, cela a été progressif...)

Merci d'énoncer ces faits vécus.
La menace est souriante et toujours présente.

La pensée d'un bon petit verre émerge encore de mon corps de temps à autre.
Bien qu'ayant connu pire que la mort à partir d'un petit verre, ça me paraît parfois si bon et je crois encore avant de faire un EFFORT DE REMÉMORATION que ça va me faire seulement du bien, petite pause bien méritée, suave récompense, délicieux désir, envie on ne peut plus normale, naturelle, compréhensible.

Citation:
2 ans après ce fameux jour ...
Re-belotte, je re-arrête. Cela a duré 5 mois. Je n'ai pas le souvenir du moment où j'ai rebasculé mais j'ai cru que je pouvais gérer ma conso avec l'expérience que j'avais, quoi de plus simple !

Bien sûr, ma consommation n'a fait qu'augmenter au fil des semaines...

Grand merci pour cette info qui peut sauver plus que la vie à ceux qui persistent à croire qu'ils pourront boire modérément sans finir par perdre le contrôle, et devenir esclaves, sous-bêtes abjectes, immondes, révulsantes (euphémisme au vu de mon expérience).
D'un crâne trop dur à un cerveau liquéfié et à une âme perdue, il n'y a qu'une gorgée.


Citation:
Et me voilà aujourd'hui, abstinente depuis le 20 août (soit 23 jours) et, comme le mentionne le titre, à 2 doigts de rechuter

Cela fait 1 an que je tente à nouveau d'arrêter, sans succès (au-delà de 4/5 jours, rien à faire ! Il fallait que je courre chez l'épicier du coin m'acheter ma bonne bouteille de rosé, bouteille que je buvais chaque soir en rentrant du boulot)

Le 20 août j'ai dit STOP ! Ca suffit ! Arrête avec ça ! Tu va finir par en crever !
J'étais tout le temps fatiguée, je me laissais aller (pas coiffée, j'espaçais les douches, la flemme après une bouteille de rosé et le matin trop crevée pour la prendre...)

Aujourd'hui, après 23 jours, je me sens merveilleusement bien, mon visage à changé (plus de cerne, une peau lisse, le regard plus lumineux, etc.)

Par contre, et c'est là que je voulais en venir, depuis dimanche soir, je suis à 2 dois de craquer !
Je rêve d'une bonne bière Desperado goût mojito (elles sont excellentes !) et je lutte de toutes mes forces pour ne pas craquer !

C'est assez curieux, je ne me rappelle pas avoir autant galéré les 2 premières fois après plus de 3 semaines d'abstinence.
...
J'ai le sentiment que si je n'assouvis pas cette envie de Despérado mojito, elle me poursuivra jusqu'à la fin de mes jours !!


Tu te forces à avaler 3 litres du cocktail sans alcool à la mode, le virgin mojito et je te garantis que la desperado ne te titillera plus le cervelet !


La-d'sus seule tu finiras toujours par craquer mais jojo et d'autres prendront le relais car je suis en route et je n'ai plus de batterie.

Bonne route à toi aussi Emmanuelle.
__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2017, 11h19   #5
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 463
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par louvaji
Bonjour des cravings j'en ai eu pas mal les 6 1er mois, tu sais ou ça va t'emmener cette biére, chaque arrêt est de plus en plus compliqué, alors tu connais le chemin, un jour à la fois

Bonjour Louvaji,

Oh que oui, je sais où cela va me mener, c'est bien pour cela que je lutte !!
Et comme tu le dis, chaque arrêt est de plus en plus difficile. Justement, je me faisais la réflexion hier soir, avant de prendre ma douche (oui, ça y est, je reprends une douche tous les jour !! ). Je pesnse que cela est dû à plusieurs facteurs :

1 - Une forme de lassitude (devoir tout recommencer à zéro, souffrir à nouveau), ça lasse...
2 - Je pense que, plus on vieilli (ou on avance dans l'âge, pour les gentils susceptibles ), on n'a de moins en moins envie de s'enquiquiner et donc on a tendance à se dire : "Tant pis ! de toute façon, on va tous mourir un jour ! Alors de ça ou autre d'autre chose !
3 - Il devient de plus en plus difficile de changer ses habitudes...

Quant aux cravings, je vais faire avec, ça finira par passer...

Je te remercie d'avoir pris le temps et la peine de me répondre.

Bonne journée et bonne continuation

Emmanuelle
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2017, 11h30   #6
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 463
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par renais-sance
Bonjour Emmanuelle,

bravo déjà pour ton abstinence de 3 semaines, ce n'est pas rien !

Dis-toi que si tu prends cette bière, l'envie d'en prendre une deuxième va être encore plus forte... L'avantage sera quand même que la fin de tes jours sera peut-être plus proche.

Un 1/4 d'heure de plaisir... contre quelques années de galère. C'est cher payé ! Mais je pense que tu sais ça.

Tu te fais aider ?

René

Bonjour René,

Oui, je sais tout ça, mais je suis fatiguée de lutter mais ça en vaut la peine, c'est pour ça que je tiens...

Je ne me fais plus aider à ce niveau là (j'ai suivi une psychothérapie qui a duré 7 ans dans un service d'addicto)
Aujourd'hui, je vois mon médecin généraliste 3/4 par an et qui connait bien mon parcours et à qui je parle librement de mes problème avec l'alcool. Elle me conseille, mais je n'ai pas de suivi particulier.
En parallèle, je vois un sophrologue, qui apaise mes angoisses.

Tout cela n'est pas rien, c'est une aide précieuse. Mais je n'ai pas envie de repasser par la case addicto. Je connais bien maintenant, le mécanisme de l'alcoolisme et je suis plutôt bien armée aujourd'hui.

Je suis venue témoigner hier sur le site car j'ai été surprise de cette envie irrésistible qui dure depuis 3 jours. Cet arrêt me paraît plus difficile que les autres et j'ai besoin que l'on me remette les idées en place (même si je le sais) le lire, m'aide beaucoup.
C'est pour cela que je vous remercie grandement de répondre à mon message. On a beau savoir les choses, on a parfois besoin de confirmation.

Je vous souhaite une belle journée René

Emmanuelle
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2017, 11h41   #7
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 463
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par Ronald
Merci d'énoncer ces faits vécus.
La menace est souriante et toujours présente.

La pensée d'un bon petit verre émerge encore de mon corps de temps à autre.
Bien qu'ayant connu pire que la mort à partir d'un petit verre, ça me paraît parfois si bon et je crois encore avant de faire un EFFORT DE REMÉMORATION que ça va me faire seulement du bien, petite pause bien méritée, suave récompense, délicieux désir, envie on ne peut plus normale, naturelle, compréhensible.



Grand merci pour cette info qui peut sauver plus que la vie à ceux qui persistent à croire qu'ils pourront boire modérément sans finir par perdre le contrôle, et devenir esclaves, sous-bêtes abjectes, immondes, révulsantes (euphémisme au vu de mon expérience).
D'un crâne trop dur à un cerveau liquéfié et à une âme perdue, il n'y a qu'une gorgée.





Tu te forces à avaler 3 litres du cocktail sans alcool à la mode, le virgin mojito et je te garantis que la desperado ne te titillera plus le cervelet !


La-d'sus seule tu finiras toujours par craquer mais jojo et d'autres prendront le relais car je suis en route et je n'ai plus de batterie.

Bonne route à toi aussi Emmanuelle.

Bonjour Ronald,

Ne m'en parlez pas ! L'idée même de cette gorgée est littéralement irrésistible !! Sentir la chaleur de l'alcool couler dans la gorge, merveilleuse idée de réconfort...

Ce besoin, il n'est pas tant dans le produit, en tout cas pour ma part, mais cette nécessité de combler un vide. C'est exactement comme ça que je le ressens. Et ce sentiment que SEUL l'alcool est en mesure de le combler ce vide !! C'est fou ! Même pas l'amitié ni même l'amour ne pourrait combler ce vide !
Du moins, c'est ce que l'on croit.

Bonne idée le mojito sans alcool, je n'y avais même pas pensé !

Merci pour votre témoignage et, moi aussi, je vous souhaite bonne route

Emmanuelle
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2017, 12h20   #8
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 3 888
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par Emma766
Bonjour Ronald,

Ne m'en parlez pas ! L'idée même de cette gorgée est littéralement irrésistible !! Sentir la chaleur de l'alcool couler dans la gorge, merveilleuse idée de réconfort...

Ce besoin, il n'est pas tant dans le produit, en tout cas pour ma part, mais cette nécessité de combler un vide. C'est exactement comme ça que je le ressens. Et ce sentiment que SEUL l'alcool est en mesure de le combler ce vide !! C'est fou ! Même pas l'amitié ni même l'amour ne pourrait combler ce vide !
Du moins, c'est ce que l'on croit.

Bonne idée le mojito sans alcool, je n'y avais même pas pensé !


C'est fondamental je crois (graissé).
C'est comme si le paradis était à portée de main. Objectivement dingue mais c'est ainsi !

Quand on a froid au sens figuré, quand on se sent désespérément seul, perdu, impuissant et vide, quand on a peur, on croit vraiment que la chaleur, l'apaisement et le sentiment de sécurité reviendront simplement en avalant quelques gorgées de ce qui ressemble alors à un voluptueux nectar débarrasé de toutes les conséquences dont il est porteur
Chaleureuse présence infiniment rassurante qui en s'écoulant des lèvres à la langue, la bouche, l'estomac est ressentie comme apportant plénitude et sérénité à l'ensemble du corps et de l'esprit via les veines de l'euphorie
je ne sais comment dire mais j'essaie d'exprimer ce que j'ai vraiment ressenti... pendant quelques moments avant la descente vers le Styx...
THE problem c'est que les souvenirs que j'ai de cette sensation sont tellement bienheureux que l'envie de me remettre dans cet état initial efface parfois toute mémoire des tragédies qui ont suivi.

En outre le breuvage apparaît à certains (dont je suis) d'autant plus attrayant quand on le croit frappé d'interdit par la loi de Dieu (le fruit défendu, par ailleurs nom d'un bière, tout comme la Lucifer et la Duvel... fort le marketing !) ou ses substituts: la loi officielle, celle des hommes, celle des autorités morales familiales et sociales... comme celle d'un proche, d'atoute ou des AA... beh oui aussi
Et pourtant les mises en garde des mab viennent d'innombrables expériences vécues qui se rejoignent toutes en quelques points fondamentaux.

Oui la promesse de mieux-être offerte par l'alcool est fallacieuse mais il suffit d'oublier pendant quelques minutes que tôt ou tard elle nous conduira à la souffrance pour prendre un chemin qui peut s'avérer être un chemin de tourments innommables... et souvent sans retour possible

chemin en pente raide qu'on remonte parfois quand même au prix de difficultés gigantesques alors qu'il suffirait tout simplement de ne pas le prendre, en disant maintenant, aujourd'hui NON et en se dirigeant ailleurs
__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong

Dernière modification par Ronald 14/09/2017 à 10h56.
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/09/2017, 12h56   #9
renais-sance
détabalcoolisé 10e dan
 
Avatar de renais-sance
 
Date d'inscription: novembre 2006
Localisation: sur la voie de la détabalcoobésitance
Messages: 9 280
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par Emma766
Bonjour René,

Oui, je sais tout ça, mais je suis fatiguée de lutter mais ça en vaut la peine, c'est pour ça que je tiens...


C'est épuisant de lutter, et à un moment ou un autre on finit par perdre le combat.
Mais si on quitte le ring, si on cesse de se battre, si on accepte l'idée que "définitivement, l'alcool m'apporte autant de bienfaits que l'eau de Javel et ne m'en apportera jamais plus" là on peut se libérer et on ne risque plus le KO.

René
__________________
Bonjoir à tou(te)s ! Prudence : rien de tel que les petits remontants pour descendre bien bas.
renais-sance is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/09/2017, 10h58   #10
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 3 888
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par renais-sance
C'est épuisant de lutter, et à un moment ou un autre on finit par perdre le combat.
Mais si on quitte le ring, si on cesse de se battre, si on accepte l'idée que "définitivement, l'alcool m'apporte autant de bienfaits que l'eau de Javel et ne m'en apportera jamais plus" là on peut se libérer et on ne risque plus le KO.

René

Oui René à terme c'est sûr, mais le problème c'est que le vestibule de l'enfer est tellement attrayant voire parfois sublime !

Et surtout , on OUBLIE !!!

Allez savoir pourquoi, mais j'oublie que je suis un malade alcoolique dès que je cesse pendant une longue période de fréquenter les AA avec le programme et la littérature desquels je ne suis pourtant pas du tout d'accord sur de nombreux points. Le big book, la bible des AA, et d'autres écrits, sont farcis, selon moi, d'inepties et d'âneries d'inspiration religieuse et qui ignorent les derniers acquis de la psychologie des profondeurs, du cognitivisme et des neuro-sciences.

Le fondement fallacieux du programme AA (sauf la première étape) explique sans doute que la plupart des anciens Croyants AA que j'ai connus, directement ou pas, sont restés à tendance dépressive toute leur vie, à l'instar de Bill, l'un des deux fondateurs.

En tout cas, perso le plus important est de savoir que j'ai tendance à oublier que je suis malade.
Oubli facilité par le fait que je ne souffre pas et que je n'ai plus depuis longtemps quelque ressenti particulier lié à l'alcool ni aucun symptôme visible.
Malgré toute ma vie gâchée à 98 % par l'alcool, j'oublie parfois que je suis et que je resterai à perpétuité un malade alcoolique, oui.

Oui, il m'arrive d'oublier pendant quelques instants qui pourraient suffire à me faire crever comme quelques instants suffisent à un suicidaire, même temporaire, pour se tirer une balle dans la tête.

Cette maladie pour ne pas me faire sombrer n'exige qu'une seule et unique chose et uniquement de ma part : avaler zéro alcool. C'est tout. Et il m'arrive de l'oublier pourtant dès que je cesse de fréquenter les AA pendant une longue période, et même en allant sur Atoute.
C'est fou ça

En tout cas je crois que s'il existait une association d'anciens buveurs de l'ampleur des AA mais sans des aspects que bien d'autres AA que moi trouvent ineptes, elle ferait un tabac !

PS Désolé Emmanuelle, me suis laissé aller au-delà du sujet de ton fil et tout ceci est prématuré en ce qui te concerne :
pour l'instant tu as une seule chose à faire concernant l'alcool :

RIEN
RIEN

ZERO


tiens, moi de même je crois y m'semble ouais !
rien de plus simple et parfois aussi rien de plus difficile
__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong

Dernière modification par Ronald 14/09/2017 à 12h06.
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/09/2017, 11h55   #11
louvaji
Membre
 
Avatar de louvaji
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 8 697
Re : A 2 doigts de craquer...

Coucou , je suis contente la prèsence de l'enfer est encore bien là tiens le coup, as tu essayé la relaxation, la méditation? bonne journée
__________________
arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014
louvaji is online now   Réponse avec citation
Vieux 15/09/2017, 13h13   #12
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 463
Re : A 2 doigts de craquer...

Bonjour à tous,

Et encore merci pour vos messages d'encouragements

Je n'ai pas craqué,, pourtant le combat a été intense !

J'ai repensé à l'état dans lequel j'étais il y a quelques semaines et pas envie, mais alors, pas envie DU TOUT d'y retourner !

Le calcul est vite fait mais le craving a largement le temps de s'installer confortablement avant que l'on fasse les comptes !

Toujours est-il que j'ai tenu. Cette desperado mojito me fait moins envie et j'ai acheté du mojito sans alcool pour assouvir cette envie de mélange menthe / citron

De nouvelles habitudes commencent à prendre le pas sur les anciennes, je m'en rends bien compte, cela devient naturel...

En tout cas, je veux dire à ceux qui se sentent désespérés, qui pensent que la montagne est infranchissable, qu'ils se trompent !

Tout est possible mais il faut être déterminer à changer sa vie (l'envie n'est pas suffisante, il faut la détermination) sinon ça ne fonctionnera pas.

Je ne dis pas que je suis sortie d'affaire (oh la la, loin de là !!! La tentation reste bien présente) mais je sais que chaque jour passé sans alcool, renforce cette détermination et que les tentations se font moins grandes...

Voilà, petit passage par ici et je vous dis à bientôt

Bises

Emmanuelle
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/09/2017, 09h44   #13
patalo
Membre
 
Avatar de patalo
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: Sud Ouest
Messages: 112
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par Emma766
Bonjour à tous,

Et encore merci pour vos messages d'encouragements

Je n'ai pas craqué,, pourtant le combat a été intense ! BRAVO !

J'ai repensé à l'état dans lequel j'étais il y a quelques semaines et pas envie, mais alors, pas envie DU TOUT d'y retourner ! Seulement J24 pour moi, mais quand je relis mon fil depuis le début, je mesure déjà le chemin parcouru, je change !

Le calcul est vite fait mais le craving a largement le temps de s'installer confortablement avant que l'on fasse les comptes ! Quand ça arrive j'analyse et je m'aperçois que c'st souvent en lien avec une situation ou la consommation était habituelle : Ex hier grosse journée de réunions et plus de 500 bornes de bagnole, sur le chemin du retour j'avais envie d'un verre en rentrant à la maison... Un jus de tomate a fait l'affaire

Toujours est-il que j'ai tenu. Cette desperado mojito me fait moins envie et j'ai acheté du mojito sans alcool pour assouvir cette envie de mélange menthe / citron moi c'est les jus, tomate, pomme...

De nouvelles habitudes commencent à prendre le pas sur les anciennes, je m'en rends bien compte, cela devient naturel...Pareil,
une assiette de fruits sur la table du salon le soir en regardant la télé remplace agréablement quelques verres de pinard!


En tout cas, je veux dire à ceux qui se sentent désespérés, qui pensent que la montagne est infranchissable, qu'ils se trompent !J'en avais l'impression les premiers jours

Tout est possible mais il faut être déterminer à changer sa vie (l'envie n'est pas suffisante, il faut la détermination) sinon ça ne fonctionnera pas. La détermination est essentielle, j'ai de la chance, elle s'entretient naturellement en regardant les bénéfices, et pourtant ca ne fait que 24 jours

Je ne dis pas que je suis sortie d'affaire (oh la la, loin de là !!! La tentation reste bien présente) mais je sais que chaque jour passé sans alcool, renforce cette détermination et que les tentations se font moins grandes...Pareil !

Voilà, petit passage par ici et je vous dis à bientôt

Bises

Emmanuelle

patalo is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/09/2017, 09h52   #14
pépite*
Membre
 
Avatar de pépite*
 
Date d'inscription: avril 2017
Messages: 709
Re : A 2 doigts de craquer...

pour Emma

ton message me réconforte dans mon abstinence, ne pas oublier les galères d'avant l'alcool ça aide a ne plus rechuter, chapeau emma
__________________
un p'tit déclic vo mieux qu'une grosse claque
(g eu le petit déclic mais g quand même eu la grosse claque mais c du passé )
pépite* is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/09/2017, 18h25   #15
louvaji
Membre
 
Avatar de louvaji
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 8 697
Re : A 2 doigts de craquer...

Tu sais qu'on a des chances d'oublier la maladie, sur du long terme surtout, garde un oeil ici, moi depuis 3 ans je viens, je sais quel serait le risque si je ne venais pas, un jour j'oublierai sûrement, cette fois j'ai vraiment envie de fêter une année de plus encore et encore tu connais ton point faible, changes les choses bonne continuation
__________________
arrêt avec soins pour moi, le 18 février 2014
louvaji is online now   Réponse avec citation
Vieux 17/09/2017, 09h20   #16
JiCiFi
Membre
 
Avatar de JiCiFi
 
Date d'inscription: juillet 2017
Localisation: Mon tpellier
Messages: 129
Re : A 2 doigts de craquer...

Bonjour Emma. Quand j'ai enfin réussi à arrêter l'alcool (après 30 ans, ... rien n'ai jamais perdu ), j'ai fait le choix de ne jamais me repentir de mon passé, ça fait parti de ma vie. Par contre, maintenant j'avance sans me retourner. J'ai fermé une porte dans ma tête pour oublier ce que pouvais m'apporter l'alcool. Le bonheur, c'est aujourd'hui et encore plus demain. Ne te retourne pas sur tes anciens plaisirs, pense à tous ceux à venir Quel pied de se lever le matin l'esprit libre
JiCiFi is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/09/2017, 10h06   #17
Ronald
< un sept milliardième
 
Avatar de Ronald
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Bruxelles
Messages: 3 888
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par JiCiFi
Bonjour Emma. Quand j'ai enfin réussi à arrêter l'alcool (après 30 ans, ... rien n'ai jamais perdu ), j'ai fait le choix de ne jamais me repentir de mon passé, ça fait partie de ma vie. Par contre, maintenant j'avance sans me retourner. J'ai fermé une porte dans ma tête pour oublier ce que pouvait m'apporter l'alcool. Le bonheur, c'est aujourd'hui et encore plus demain. Ne te retourne pas sur tes anciens plaisirs, pense à tous ceux à venir Quel pied de se lever le matin l'esprit libre

Je trouve ce choix judicieux JiCiFi: on ne s'arrache pas de son passé, on ne s'en libère pas, tant qu'on continue à le nier ou à le refouler.

En le laissant dans l'ombre intérieure, le passé revient nous enquiquiner, il nous conduit à agir au présent comme si la situation était toujours la même que dans le passé, en général lointain, souvent comme si nous vivions encore du temps où nous n'étions que des enfants, dépendant pour notre survie de ce qui était ressenti à l'extérieur comme des puissances supérieures !

"Puissances supérieures" qui pour la plupart des gens qui sont ici furent et resteront toujours défaillantes ou malfaisantes... sinon nous n'en serions pas venus où nous en sommes !

Selon moi, ce n'est pas en inventant une nouvelle Puissance Supérieure qui serait supérieure aux puissances supérieures qu'étaient les premiers êtres perçus, que nous arriverons à vivre enfin débarrassés de l'influence persistante de ces "puissance supérieures" anciennes désormais illusoires mais toujours en nous et qui génèrent en nous, continuellement, des croyances inféodantes et handicapantes.

Mais quoi qu'il en soit, sans remonter au plus lointain, il est capital d'oser regarder crûment son passé remémorable tel qu'il fut afin de le désactiver, de le figer une fois pour toutes.
Pas facile de se regarder objectivement dans ses pires périodes (pour ceux qui ont connu l'enfer de l'alcool). Pas facile de le faire sans concession et sans complaisance.
Mais quand on se voit honnêtement, avec bienveillance et même humour, avec dérision gentille mais qui reste lucide, ensuite oui, on se sent vraiment libéré !
__________________
"What a Wonderful World" Louis Armstrong
Ronald is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 13h21   #18
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 463
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par patalo

Bonjour Patolo,

Bravo à vous aussi pour vos 26 jours aujourd'hui !

En effet, pas facile de passer le cap de l'arrêt définitif.

Pour ma part, j'ai cheminé pendant presqu'1 an avant de me lancer. C'est une longue préparation psychologique mais quand on y est, quelle satisfaction !

Ma confiance en moi a décuplé, je me sens plus sûre de moi et la peur de déplaire passe gentillement (bien que tout ne soit pas encore réglé, l'arrêt de l'alcool m'aide beaucoup)

En tout cas, je vous souhaite de continuer sur cette voie là et, 26 jours, c'est beaucoup, les tentations s'atténuent...

Belle journée,

Emmanuelle
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 13h25   #19
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 463
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par pépite*
pour Emma

ton message me réconforte dans mon abstinence, ne pas oublier les galères d'avant l'alcool ça aide a ne plus rechuter, chapeau emma

Bonjour Pépite,

Merci pour ton petit mot.

C'est tout à fait cela, lorsque l'envie est bien présente, juste se remémorer l'état dans lequel nous étions à l'époque de nos beuveries (pas belles à voir, n'est-ce pas ! )
Sans compter les effets secondaires : déprime, anxiété, problèmes relationnels, et j'en passe...

Tu as tout mon soutien dans ce parcours et bon courage pour les jours à venir
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 14h35   #20
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 463
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par louvaji
Tu sais qu'on a des chances d'oublier la maladie, sur du long terme surtout, garde un oeil ici, moi depuis 3 ans je viens, je sais quel serait le risque si je ne venais pas, un jour j'oublierai sûrement, cette fois j'ai vraiment envie de fêter une année de plus encore et encore tu connais ton point faible, changes les choses bonne continuation

Bonjour Louvaji,

Nous sommes tous dans le même bateau. Nous faisons partis de ces personnes qui ne savent pas gérer leur consommation d'alcool.
Pourquoi certains y arrivent et d'autres pas ? J'ignore la réponse mais nous n'avons pas le choix. Alcool zéro est notre seul Salut.

Bonne continuation à toi aussi
Emmanuelle
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 14h39   #21
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 463
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par JiCiFi
Bonjour Emma. Quand j'ai enfin réussi à arrêter l'alcool (après 30 ans, ... rien n'ai jamais perdu ), j'ai fait le choix de ne jamais me repentir de mon passé, ça fait parti de ma vie. Par contre, maintenant j'avance sans me retourner. J'ai fermé une porte dans ma tête pour oublier ce que pouvais m'apporter l'alcool. Le bonheur, c'est aujourd'hui et encore plus demain. Ne te retourne pas sur tes anciens plaisirs, pense à tous ceux à venir Quel pied de se lever le matin l'esprit libre

Bonjour JiCiFi,

Oui, comme tu le dis, quel pied de se lever le matin l'esprit libre et clair
Par ce que nous savons quels ravages provoquent l'alcool que nous savons savourer la sobriété.
Quelqu'un de lambda n'aurait pas ce même plaisir, on a au moins ça pour nous

Belle journée

Emmanuelle
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 14h44   #22
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 463
Re : A 2 doigts de craquer...

Citation:
Posté par Ronald
Je trouve ce choix judicieux JiCiFi: on ne s'arrache pas de son passé, on ne s'en libère pas, tant qu'on continue à le nier ou à le refouler.

En le laissant dans l'ombre intérieure, le passé revient nous enquiquiner, il nous conduit à agir au présent comme si la situation était toujours la même que dans le passé, en général lointain, souvent comme si nous vivions encore du temps où nous n'étions que des enfants, dépendant pour notre survie de ce qui était ressenti à l'extérieur comme des puissances supérieures !

"Puissances supérieures" qui pour la plupart des gens qui sont ici furent et resteront toujours défaillantes ou malfaisantes... sinon nous n'en serions pas venus où nous en sommes !

Selon moi, ce n'est pas en inventant une nouvelle Puissance Supérieure qui serait supérieure aux puissances supérieures qu'étaient les premiers êtres perçus, que nous arriverons à vivre enfin débarrassés de l'influence persistante de ces "puissance supérieures" anciennes désormais illusoires mais toujours en nous et qui génèrent en nous, continuellement, des croyances inféodantes et handicapantes.

Mais quoi qu'il en soit, sans remonter au plus lointain, il est capital d'oser regarder crûment son passé remémorable tel qu'il fut afin de le désactiver, de le figer une fois pour toutes.
Pas facile de se regarder objectivement dans ses pires périodes (pour ceux qui ont connu l'enfer de l'alcool). Pas facile de le faire sans concession et sans complaisance.
Mais quand on se voit honnêtement, avec bienveillance et même humour, avec dérision gentille mais qui reste lucide, ensuite oui, on se sent vraiment libéré !

Bonjour Ronald,

Ce vous dites est très juste. Laissons les fantômes du passé là où ils devraient être et préoccupons-nous de l'avenir et de toutes les merveilles que ce monde a nous offrir..
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 14h57   #23
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 463
Re : A 2 doigts de craquer...

J + 29...

Fière et contente.

Néanmoins, et peut-être est-ce normal, je suis à 2 doigts de déprimer... voire un peu déprimée à vrai dire.
Je me sens de plus en plus seule (sûrement l'étais-je déjà avant et que l'arrêt de l'alcool remet en lumière ce qui ne va pas dans ma vie)
Je sens les gens désagréables, durs, antipathiques, alors que je me sens plus cool et tolérante...
Ma vision des choses est en train de changer. Je ne supporte plus les gens désagréables, distants, froids ou bien même indifférents, ça me rend triste...

J'ai le sentiment de vivre une injustice. Je ne suis plutôt sympathique, j'ai de l'humour, pas trop bête et je suis désespérément seule...

Voilà, les petites nouvelles, ce n'est peut-être qu'un passage...

Belle
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 15h31   #24
Emma766
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2009
Messages: 463
Re : A 2 doigts de craquer...

En fait, voilà.

J'ai le sentiment que qui que je sois, quoique je fasse, ça n'ira jamais...

Bon, c'est la déprime là !!
__________________
Arrêt de l'alcool le 02 août 2010
Arrêt du tabac le 28 mai 2012
Emma766 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2017, 15h41   #25
JiCiFi
Membre
 
Avatar de JiCiFi
 
Date d'inscription: juillet 2017
Localisation: Mon tpellier
Messages: 129
Re : A 2 doigts de craquer...

Courage, ça va passer. Tu serais encore plus déprimée si tu craquais. Il me semble en te lisant que tu vis en fonction de ce que pensent les autres. Essaie de vivre pour toi. Fais toi des plaisirs,... des achats avec tes économies du non-alcool. Si dans un premier temps vivre heureux, c'est vivre seul... pourquoi pas ? Les amis (anciens et nouveaux) reviendront progressivement. Pour le moment pense à toi
JiCiFi is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 06h00.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :