Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Réponse
 
Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 02/11/2006, 23h03   #276
pivoine29
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

[quote=François]Le "savoir" de l'homéopathie est tout aussi dilué que ses pilules,il nen reste rien""

Bonsoir
...Et bien peut etre qu'ignatia ou gelsénium pourrait vous détendre et vous aider à comprendre...voyez vous un débat digne de ce nom reste positif, constructif et ouvert...il ne sagit pas de casser ,dénigrer mais de partager diverses expériences et de s'enrichir d'idées nouvelles et d aspects différents de la médecine et du soin. Pour ma part, je ne veux convaincre personne...simplement je suis heureuse davoir trouver cette médecine n induisant aucun effets secondaires, heureuse davoir 3 enfants en bonne santé n ayant pris aucun antibiotique depuis 3 ans...alors permettez moi simplement ,non pas d y croire, mais d etre ravie d avoir enfin trouver la médecine qui nous convenait à moi et à ma famille et de vraiment profiter de tous les avantages qu offre l homéopathie . Merci d avoir eu la gentillesse et l ouverture d esprit de me lire sans m interrompre...
  Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 00h17   #277
satine
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

([EDIT] Je réponds au dernier message de François, qui en raison du système d'arborescence abscons de ce forum se trouve quelques pages plus tôt )

Juste une question François, où avez-vous vu que le prix des médicaments homéo étaient exorbitants ?

Sérieusement, ça me coûte moins cher à moi et à la sécu de prendre de l'homéo, un tube de granule (1 euro 80, voire max 2 euros 25 pour les préparations magistrales) me dure entre 1 mois et 2 semaines suivant la posologie !

J'ai l'impression que l'homéo c'est un peu comme l'allo : y a les médocs prescrits par les homéopathes qui coûtent pas cher (granules) et les médocs homéo vendus par les pharmaciens (qui n'y connaissent en général rien) et qui coûtent cher.

Enfin je sais pas, disons que je coûte moins cher à la sécu et à moi-même depuis que je vois mon homéo (1 rdv tous les 5 mois, granules à 1euro80, et plus de problèmes de santé sauf celui pour lequel je ne suis pas encore traitée par homéo : mon RGO) -- je suis réaliste, je ne pense pas que l'homéo puisse pallier ce problème, vu qu'il est dû à une béance cardiale (celle-ci se traite par ostéo sur les jeunes enfants apparemment, mais moi j'dois avoir la carcasse trop dure, enfin j'essaierai au cas où ).

Dernière modification par satine 03/11/2006 à 00h34.
  Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 09h50   #278
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par satine
Juste une question François, où avez-vous vu que le prix des médicaments homéo étaient exorbitants ?
Bonjour Satine,

simple déduction. Si je vous vends du rien même à 1,80 euro, pensez-vous que ce rien soit à son juste prix ?

Si je me lançais dans le commerce de petites boites pleines d'air pur curatif des Vosges contre l'asthme et toutes sortes d'allergies, qu'il vous suffirait d'ouvrir et d'inspirer, m'en achéteriez-vous à 3 euros la boite qui vous ferait 2 semaines environ ?
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 09h52   #279
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par pivoine29
Et bien peut etre qu'ignatia ou gelsénium pourrait vous détendre et vous aider à comprendre...
bonjour,

avez-vous lu l'ensemble du fil avant de reprendre des arguments déjà réfutés ? Sans doute pas. Je vous invite donc à le faire, ne serait-ce que pour votre culture personnelle, et cela m'évitera de répéter toujours les mêmes choses.
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 10h00   #280
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Localisation: vendée
Messages: 1 056
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonjour,

François:"Vous vous voulez dire que l'homéopathie n'est pas "matérialiste" ? Que ses concepts se situent en dehors du champ matériel ? Dans ce cas, pourquoi veut-elle faire jeu égal avec la médecine ou la science biomédicale ? Pensez-vous que la maladie soit immatérielle?"

En 1°,l'homéopathie n'a jamais prétendu faire jeu égal avec l'allopathie,qui reste la référence de base y compris pour les médecins très homéopathes!

Et deuxièmement,c'est surprenant cette notion de maladie matérielle ou immatérielle...
Beaucoup de maladies,et pas seulement psychiques,n'ont pas de "support matériel",du moins dans un 1° temps;une névralgie symptomatique du trijumeau va intervenir très lourdement dans votre vie sans manifestation autre que la douleur.
D'ailleurs les médecins allopathes ont une extrême méfiance de ce type de patho,qu'ils "soignent" aux anti-épileptiques et autres psychotropes quand les AINS ne suffisent plus.

En cas de problème de santé,avec ou sans expression corporelle,le but est de retrouver sa santé,c'est-à-dire un équilibre.

Dans le cadre de l'homéopathie,le patient va se soigner avec un vecteur apparemment neutre,et "s'écouter",sentir l'évolution de son problème de santé sans prétendre le comprendre ou le dominer;c'est une démarche non rationnelle,plutôt humble bien qu'elle implique que le patient prenne la responsabilité de sa démarche.
C'est peut-être l'amorce de l'effet placebo..


En schématisant grossièrement la démarche allopathique(je crois que je vais me le permettre...)je prends un exemple:
une angine bactérienne est diagnostiquée,il s'agit donc d'un agent infectieux pour lequel va être prescrit un ATB de la sphère ORL.
Le rôle du patient consistera à prendre son TTT avec rigueur et à tenter de minimiser au maximum les effets secondaires.Ce qui n'empêchera pas l'effet placebo d'ailleurs...
Si le problème n'est pas résolu,du moins il n'échappera à la compréhension(résistance aux ATB,..)et pour bcp de gens,c'est peut-être l'essentiel!


Heum:"Il est très bien connu que la foi fait voir les choses d'une manière différente."
Ben oui!
"foi:le fait de croire à un principe par une adhésion profonde de l'esprit et du coeur qui emporte la certitude"(petit Robert)
Lorsqu'une belle musique m'emporte,je suis dans la certitude que la beauté est un langage universel.Mais ce qui compte vraiment,ce n'est pas cette certitude éphémère,mais le bonheur de se laisser enchanter par la musique.
Et ça a un effet thérapeutique,même si ça doit pas être facile de le mesurer avec une étude en double aveugle!


Heum:"Pivoine , croyez vous réellement aux miracles pour autant ?"
Cat(c'est moi..):"bien sûr!mais il ne faut pas les attendre...

moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 14h14   #281
satine
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par François
Bonjour Satine,

simple déduction. Si je vous vends du rien même à 1,80 euro, pensez-vous que ce rien soit à son juste prix ?

Que je sache, une dilution à 5 ou 7ch contient de la substance "visibles" par les moyens actuels, donc ce n'est pas du rien.

Ensuite, je rejoins Moicat. Mon homéopathe m'a en effet dit, au début : "je vais vous donner des outils pour guérir sur le long terme, mais c'est VOUS qui devez en décider ainsi et prendre en main votre santé."

Les homéopathes apportent quelque chose à la médecine que les médecins allopathes ne peuvent / veulent pas apporter. Ils comblent un vide, et vu les taux de fréquentation des cabinets d'homéo, le font avec succès.

Je serais bien malheureuse si je devais retourner 6 mois en arrière à me trimbaler d'allo en allo avec des médocs peu satisfaisants aux effets secondaires multiples.
Quand un état devient chronique avec une part de psychologique, les allopathes ne peuvent plus rien ou bien font du bricolage. Ce n'est pas de leur faute, ils font avec les outils qu'ils ont. C'est là en général qu'un patient se tourne vers un homéo.

Et arrêtons de prendre les gens pour des imbéciles : si je consulte un homéo et que je vais pas mieux, je vais pas m'obstiner dans cette voix et attendre d'être gravement malade pour consulter un allo ! De plus la même situation peut arriver avec un allo incompétent.

1euro80 pour un Placébo ? un Semi-placebo ? Peu m'importe : les résultats sont si satisfaisant et inattendus (même s'ils sont subjectifs) que je paye volontiers. C'est moi, ma santé que cela concerne, et si les médecins allo ne me croient pas, c'est bien leur problème

Pour comparaison, après quelques essais je n'ai plus jamais voulu payer pour des pastilles genre Strepsil et Drill qui ne m'ont jamais fait aucun effet et qui en plus apparemment peuvent avoir des effets pervers en cas d'utilisation répétée. Et ça, les labo l'ont vendu pendant bien longtemps, et autrement plus cher que 1euro80.... Alors on parle souvent des labo Boiron qui vendent des trucs ultra-chers sans ordonnance en pharmacie.... Normal : ils font comme tous les autres labos !

ps : Et admettons que cela soit du rien, un instant : eh bien je trouve beaucoup plus immoral de vendre cher une substance inefficace avec effets secondaires qu'un "rien" sans aucun effet secondaire. Parce qu'au final, au moins, pas de dégâts sauf financiers -- ces derniers intervenant dans les deux cas...

Dernière modification par satine 03/11/2006 à 14h18.
  Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 14h27   #282
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par satine
Les homéopathes apportent quelque chose à la médecine que les médecins allopathes ne peuvent / veulent pas apporter. Ils comblent un vide, et vu les taux de fréquentation des cabinets d'homéo, le font avec succès.
Ils comblent certainement un vide, un manque. Tout comme les astrologues, voyants et autres charlatans. Le mensonge se situe par contre dans les causes et explications de leur "utilité" ou de leurs effets sur la population.

Citation:
Je serais bien malheureuse si je devais retourner 6 mois en arrière à me trimbaler d'allo en allo avec des médocs peu satisfaisants aux effets secondaires multiples.
De nouveau, vous rapportez tout à votre petit cas personnel. Le monde n'est pas Satine, et Satine n'est pas le monde. Vous faites des généralisations abusives qui confirment bien qu'il est très difficile de lever ses oeillères pour voir plus loin que son petit coin de terre.
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 14h37   #283
heum
Membre
 
Date d'inscription: avril 2005
Messages: 207
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonjour,
C'est reparti pour un tour....ou un détour .....
Citation:
Posté par moicat
Bonjour,

Heum:"Il est très bien connu que la foi fait voir les choses d'une manière différente."
Ben oui!
"foi:le fait de croire à un principe par une adhésion profonde de l'esprit et du coeur qui emporte la certitude"(petit Robert)
Lorsqu'une belle musique m'emporte,je suis dans la certitude que la beauté est un langage universel.Mais ce qui compte vraiment,ce n'est pas cette certitude éphémère,mais le bonheur de se laisser enchanter par la musique.
Et ça a un effet thérapeutique,même si ça doit pas être facile de le mesurer avec une étude en double aveugle!


Je ne prèche personnellement pour aucune paroisse, mais je ne confonds pas science et religion, et je sais que la grande majorité des soignants ayant tirés avantage de leur formation scientifique sont dans cette optique, sauf peut être ceux qui s'y sentant trop à l'étroit préfèrent s'écarter de la voix scientifique qu'ils ont pris, laissant court alors à toutes les imprécisions.
Qu'il faille plus d'humanité dans le soin, certes trop de soignants l'ont oublié, mais confondre soin et prêche est dansgereux à court ou moyen terme.
Pourquoi vous étonner, alors même que vous nous confirmez croire aux miracles, ce que la science de votre siècle réfute, pourquoi vous étonner qu'on souhaite mettre à jour l'absence systématique de réalisme scientifique à vos propos ou suggestions .
Bref, la sagesse et la simplicité d'esprit veulent en ce siècle que tant qu'une démonstration d'un lien de causalité n'est pas faite entre telle action et tel effet, ce lien n'est, et ne demeurera à tout jamais qu'une supposition.
Il est par contre EVIDENT que ni vous ni moi ne pourrons contester les résultats d'une étude sérieuse froide, impartiale, qui conclurait à ce lien, mais c'est bien précisemment là que le bas blesse..... vous voyez que ça n'a rien à voir avec VOS croyances , ou avec les MIENNES.

Comme le dit le Dr DUPAGNE, entre autre, l'homéopathie et tout ce qui n'a reçu et NE VEUT recevoir aucun argument de preuve reste de la magie, ce qui est respectable en soit, mais interdit les revendications de science.


Citation:
Posté par moicat
Heum:"Pivoine , croyez vous réellement aux miracles pour autant ?"
Citation:
Posté par moicat
Cat(c'est moi..):"bien sûr!mais il ne faut pas les attendre...
Votre réponse est très intéressante.
C'est effectivement précisemment la base du raisonnement de nombre de ceux qui plébiscitent les thérapeutiques n'ayant pourtant reçues aucune approbation scientifique ( et au passage ose prendre les autres pour des cons ....le terme est utilisé ) : si je n'attends rien, tout ce qui va m'arriver et que je ressens comme positif fera signe et sera quasi magique, les astrologues connaissent ça depuis longtemps ; bien au contraire prendre un antibiotique et guérir sa scarlatine n'a rien de magique.

Que vous le vouliez ou non , il y a dans ce raisonnement une arnaque à laquelle je ne peux souscrire, et devant laquelle, contrairement à vous, je pense raisonnnable d'exiger un minimum d'argument scientifique, ce que les prétendants de ces thérapeutiques écartent avec force.
Il m'importe peu de comprendre les raisons qui font que tel ou tel consomme des granules ou des manip, quel intérêt à vouloir comprendre la foi de quelqu'un, il parait plus important sur un forum médical ( ou l'on rencontre par définition plus de malade ) de combattre les fanatiques qui veulent nous faire publicité de leurs "impressions" et n'ont pas dans la même interventions la même exigence d'honnêteté qui appelle pondération et recherche de preuves.


Bravo aux marchands de rêve
Bienvenue au 21° siecle..............il est loin le siecle de lumières.
heum is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 15h36   #284
satine
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par François
Ils comblent certainement un vide, un manque. Tout comme les astrologues, voyants et autres charlatans. Le mensonge se situe par contre dans les causes et explications de leur "utilité" ou de leurs effets sur la population.


De nouveau, vous rapportez tout à votre petit cas personnel. Le monde n'est pas Satine, et Satine n'est pas le monde. Vous faites des généralisations abusives qui confirment bien qu'il est très difficile de lever ses oeillères pour voir plus loin que son petit coin de terre.


Je suis désolée d'apparaître aussi fermée.
Je veux simplement dire que quand un patient est malade et qu'il ne guérit pas, et qu'il arrive à quelque chose en ce tournant vers l'homéo.... eh bien bien sûr qu'il ne voit que son petit cas personnel !!!

Depuis le début de cette discussion, c'est des petits cas personnels ajoutés les uns aux autres que vous lisez ! Que pourrais-je vous apporter d'autre ? Je ne suis pas médecin, je ne suis qu'une patiente parmi des milliers, qui dit sur ce forum, "pour moi ça a marché". C'est la seule humble contribution que je puisse faire sur ce forum.

Et on retombe devant le cul-de-sac de cette discussion : l'homéo (par les homéopathes, pas par les produits inefficaces vendus "pour tous" en pharmacie dont on a déjà parlé et qu'un bon homéo ne vous prescrira jamais) est une médecine au cas par cas, et vous n'aurez donc que tu cas par cas. Y a deux façons de voir les choses : soit on voit dans chaque homéo la volonté franche et ferme d'ourdir un complot charlatanesque contre la médecine moderne (bonjour la parano, ça doit être épuisant), soit on voit dans l'homéo une médecine mixte, jouant sur le terrain physique, psychologique et placebo qui arrive à alléger la charge énorme qui pèse déjà sur les médecins allopathes.

Scientifique ou pas, ma petite opinion de patiente est la suivante : toute médecine, quelle qu'elle soit, peut-être mal employée par des incompétents ou détournée par des charlatans ou rendue préjudiciable par des patients crédules. Personne n'a dit que l'homéo était une exception.

Mais je pense qu'il serait bien idiot de faire disparaître l'homéo, car elle peut être une aide pour la médecine actuelle. On entend chaque jour des parents dire "mon pédiâtre a envoyé mon gamin chez un homéo pour ses problèmes ORL, chez l'ostéo pour son crâne, etc". C'est bien que ces médecins y voient un intérêt dans le suivi de leur patient, et des résultats (si un problème ORL chronique disparaît, placebo ou pas, je pense que le pédiâtre est bien content de voir le gamin en être débarassé après moult années de traitement inefficace !). Et moi, je prends de l'homéo, je n'ai pas "viré" mon gastro pour autant Dans mon esprit, mon homéo ne remplacera jamais mon gastro. Parfois j'ai l'impression que c'est vous qui voulez faire de l'homéo ce qu'elle n'est pas

Dernière modification par satine 03/11/2006 à 16h16.
  Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 16h26   #285
Apokrif
Membre
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 342
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par satine
Je suis désolée d'apparaître aussi fermée.
il arrive à quelque chose en ce tournant vers l'homéo

Je me permets de reformuler: "il est arrivé à quelque chose après s'être tourné vers l'homéopathie"

Citation:
"pour moi ça a marché".

Je reformule encore: vous avez consulté un homéopathe, ou avez consommé des produits homéopathiques, et après, vous vous êtes sentie mieux.


Citation:
toute médecine, quelle qu'elle soit, peut-être mal employée par des incompétents ou détournée par des charlatans ou rendue préjudiciable par des patients crédules. Personne n'a dit que l'homéo était une exception.

Dans ce fil, on parle de l'homéopathie, pas d'une médecine.

Citation:
C'est bien que ces médecins y voient un intérêt dans le suivi de leur patient

Proverbe malgache: "les ophtalmos sont les plus mal lunettés".
Apokrif is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 16h52   #286
rosminet
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par Wish
Bonjour,

Pour moi, cette pratique équivaut à jeter trois branches de basilic (ou n'importe quel autre composant donnant un air mystique) dans un fleuve et de remplir des éprouvettes avec l'eau de ce fleuve une centaine de kilomètres plus loin.


Etant donné la grande dillution du principe actif, j'aime bien la description que tu fais de l'homéopathie.
  Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 17h01   #287
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par satine

Scientifique ou pas, ma petite opinion de patiente est la suivante : toute médecine, quelle qu'elle soit, peut-être mal employée par des incompétents ou détournée par des charlatans ou rendue préjudiciable par des patients crédules. Personne n'a dit que l'homéo était une exception.

Il y a un passage du rapport de l'Académie de Médecine sur l'ostéopathie, qui je trouve, pourrait tout aussi bien s'appliquer à l'homéopathie et qui me semble très juste. Il suffit de changer le terme "ostéopathie" par celui d'"homéopathie" et on obtient :

L’engouement actuel pour l'homéopathie s’explique facilement. L'homéopathie utilise un langage simple, aisément compréhensible par tous. Les patients dotés d’un esprit plus critique lui trouvent même un charme apaisant, qui contraste avec la sècheresse scientifique du langage médical dont l’assimilation demande un réel effort.

L'homéopathe établit avec son patient un contact […], en principe non traumatisant […] Le geste est très important. Il est perçu comme la recherche attentive d’une cause obscure, fut-elle imaginaire, qui nécessite un don particulier.

En médecine conventionnelle, surtout depuis qu’elle dispose de moyens diagnostiques et thérapeutiques efficaces, le colloque singulier se réduit trop souvent à un interrogatoire orienté, l’examen au strict nécessaire, et la prescription à un automatisme, mais il faut se garder de généraliser. Or l’homme malade, même s’il n’ignore rien des progrès de la médecine, même s’il ne perçoit plus, ou plus toujours, la maladie comme une injustice ou une malédiction, ressent encore, confusément, un besoin certain d’irrationnel.

Cependant, on ne pardonne pas au médecin d’ignorer les "données actuelles de la science", et on exige qu’il en informe son patient; lequel d’ailleurs ne retient que ce qu’il peut, ou veut bien retenir et, très souvent, en l’interprétant.

Peut-être vaudrait-il mieux enseigner la médecine en tenant un plus grand compte de sa composante "humaniste", essentielle mais insuffisamment donnée en exemple, plutôt que d’officialiser des pratiques qui cherchent à s’en éloigner en s’appuyant sur des a priori d’inspiration, en grande partie, purement philosophique
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 19h36   #288
dynamis action
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

[quote=François] L'homéopathie utilise un langage simple, aisément compréhensible par tous.


C'est exactement le contraire.L'homéopathie utilise des outils de pensée,des concepts extrémement élaborés
C'est tellement compliqué qu'il est tout à fait impossible d'expliquer le pourquoi d'une ordonnance par des réponses simples
  Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 20h08   #289
heum
Membre
 
Date d'inscription: avril 2005
Messages: 207
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?


Dernière modification par heum 03/11/2006 à 20h25.
heum is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 20h08   #290
heum
Membre
 
Date d'inscription: avril 2005
Messages: 207
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonjour,
Citation:
Posté par satine
Ensuite, je rejoins Moicat. Mon homéopathe m'a en effet dit, au début : "je vais vous donner des outils pour guérir sur le long terme, mais c'est VOUS qui devez en décider ainsi et prendre en main votre santé."
DONC : nul doute que vous ne voyez cet homéopathe qu'une fois au plus par an ou avez-vous des rendez vous programmés à l'avance, du genre : "revenez me voir dans 2 mois, 3 mois ...etc : SVP soyez honnête si possible! "

Citation:
Posté par Satine

Je serais bien malheureuse si je devais retourner 6 mois en arrière à me trimbaler d'allo en allo avec des médocs peu satisfaisants aux effets secondaires multiples.
Quand un état devient chronique avec une part de psychologique, les allopathes ne peuvent plus rien ou bien font du bricolage. Ce n'est pas de leur faute, ils font avec les outils qu'ils ont. C'est là en général qu'un patient se tourne vers un homéo.
Ca , ça s'appelle de la publicité, et mensongère de surcroit, vous préférez la caricature ( trimbaler d'allo en allo , des medocs peu satisafaisants aux effets secondaires multiples).
1° : le rapport bénéfice risque d'un traitement classique est très nettement positif, et même si je ne le voulais pas : il est en effet étudié.
2° : une maladie chronique ne requérant qu'un traitement homéopathique n'est pas une maladie au sens polyarthtrite rhumatoide, dépression, insuffisance rénale, c'est trop souvent uniquement du mal vivre, stress, dont les remèdes sont à chercher ailleurs que dans des granules. Quelle est donc cette maladie chronique dont vous souffrez ?
L'epilepsie de la patiente qui a relancé ce débat ne sera JAMAIS soignée ni même améliorée par l'homéopathie.Montrez nous les EEG qui le prouvent ?

Citation:
Posté par satine

Et arrêtons de prendre les gens pour des imbéciles : si je consulte un homéo et que je vais pas mieux, je vais pas m'obstiner dans cette voix et attendre d'être gravement malade pour consulter un allo ! De plus la même situation peut arriver avec un allo incompétent.
! ! !
Ce n'est pas vous, fan de thérapeutiques alternatives, qui avez précisemment injurié les personnes qui vous discute de "cons "

Citation:
Pour comparaison, après quelques essais je n'ai plus jamais voulu payer pour des pastilles genre Strepsil et Drill qui ne m'ont jamais fait aucun effet et qui en plus apparemment peuvent avoir des effets pervers en cas d'utilisation répétée
Qui dit ça ?
Un homéopathe sans doute !

Citation:
Posté par satine
Alors on parle souvent des labo Boiron qui vendent des trucs ultra-chers sans ordonnance en pharmacie.... Normal : ils font comme tous les autres labos !
A la grande différence prêt que le traitement allopathique n'est pas basé sur une personnalisation ( rappelez vous le 9CH sera mieux que le 15 ...etc ) . Vous confirmez donc que les labo " .." vendent très chers....quant à moi je souhaite qu'ils vendent encore plus cher

Citation:
Posté par satine
ps : Et admettons que cela soit du rien, un instant : eh bien je trouve beaucoup plus immoral de vendre cher une substance inefficace avec effets secondaires qu'un "rien" sans aucun effet secondaire. Parce qu'au final, au moins, pas de dégâts sauf financiers -- ces derniers intervenant dans les deux cas...
Vous oubliez en permanence cet effet indésirable majeur de l'homéopathie : la méconnaissance totale d'une vraie pathologie.

Dernière modification par heum 03/11/2006 à 20h22.
heum is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 20h08   #291
vieleau
Membre
 
Avatar de vieleau
 
Date d'inscription: avril 2006
Localisation: Sud de la France
Messages: 515
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonjour,

Après avoir été suivi par des allopathes pendant de nombreuses années, j'ai décidé d'être suivi par un homéopathe acuponcteur.

Malheureusement j'ai déménagé et j'ai "perdu" ce médecin.

Fort heureusement j'ai pu trouver un autre homéopathe acuponcteur, qui sait être à l'écoute et ne pas me bourrer de traitements allopathiques (j'en ai déja tellement).

Les homéopathes prescrivent bien souvent de l'homéopathie et de la phytothérapie (à base de plantes); dans les deux cas il s'agit d'une médecine plus saine et plus naturelle que l'allopathie.

Cela dit, l'allopathie a ses mérites et je prends bien des traitements allopathiques...
vieleau is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/11/2006, 20h43   #292
heum
Membre
 
Date d'inscription: avril 2005
Messages: 207
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonjour,
Tout est résumé parfaitement ici, et cela convaincra tout esprit critique qui résiste à croire des vérités autoproclamées .
Pour les autres, qu'ils continuent à entretenir des marchands de rêves, qui parfois se révèlent de bons "psychologues", mais de grâce ne les laissez pas espérer endormir votre sens critique, celui-là même qu'un Rael s'honore d'avoir anéanti chez ses adeptes.
Je ne suis pas "adepte" de la médecine moderne, j'y "crois" uniquement parceque ses modes d'action nous ont été démontrés ( c'est aussi la raison pour laquelle elle perdurera à tout jamais ) .

Par exemple : Porter un préservatif est le meilleur moyen d'éviter le sida : c'est une réalité scientifique...mais comprenez que dans d'autres endroits, certains hommes d'église continuent à prêcher que c'est le préservatif qui a amené le sida.
Choississez ensuite à qui vous confier votre santé, votre confiance : l'homme de science qu'est le médecin utilisant des thérapeutiques aux effets validés, ou l'homme de foi vous livrant ses convictions.

Laissons les adeptes se soigner et dépenser énormément d'énergie à vouloir nous convaincre qu'ils ont raison malgré le gouffre argumentaire...avec pour seule preuve décryptable que "ça a marché pour moi".
Et ne soyons pas trop dur, car je suis et reste convaincu qu'ils sont en souffrance devant pas mal de chose.

Citation:
Posté par François
Il y a un passage du rapport de l'Académie de Médecine sur l'ostéopathie, qui je trouve, pourrait tout aussi bien s'appliquer à l'homéopathie et qui me semble très juste. Il suffit de changer le terme "ostéopathie" par celui d'"homéopathie" et on obtient :

L’engouement actuel pour l'homéopathie s’explique facilement. L'homéopathie utilise un langage simple, aisément compréhensible par tous. Les patients dotés d’un esprit plus critique lui trouvent même un charme apaisant, qui contraste avec la sècheresse scientifique du langage médical dont l’assimilation demande un réel effort.

L'homéopathe établit avec son patient un contact […], en principe non traumatisant […] Le geste est très important. Il est perçu comme la recherche attentive d’une cause obscure, fut-elle imaginaire, qui nécessite un don particulier.

En médecine conventionnelle, surtout depuis qu’elle dispose de moyens diagnostiques et thérapeutiques efficaces, le colloque singulier se réduit trop souvent à un interrogatoire orienté, l’examen au strict nécessaire, et la prescription à un automatisme, mais il faut se garder de généraliser. Or l’homme malade, même s’il n’ignore rien des progrès de la médecine, même s’il ne perçoit plus, ou plus toujours, la maladie comme une injustice ou une malédiction, ressent encore, confusément, un besoin certain d’irrationnel.

Cependant, on ne pardonne pas au médecin d’ignorer les "données actuelles de la science", et on exige qu’il en informe son patient; lequel d’ailleurs ne retient que ce qu’il peut, ou veut bien retenir et, très souvent, en l’interprétant.

Peut-être vaudrait-il mieux enseigner la médecine en tenant un plus grand compte de sa composante "humaniste", essentielle mais insuffisamment donnée en exemple, plutôt que d’officialiser des pratiques qui cherchent à s’en éloigner en s’appuyant sur des a priori d’inspiration, en grande partie, purement philosophique

Dernière modification par heum 03/11/2006 à 20h47.
heum is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/11/2006, 03h53   #293
dynamis action
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

L'homéopathie consiste à comprendre la logique du malade
Le médicament homéopathique est le signal envoyé à l'organisme du malade pour qu'il réagisse
Cela suppose que l'organisme soit capable de réagir
C'est pourquoi l'homéopathie a des limites
  Réponse avec citation
Vieux 04/11/2006, 08h49   #294
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Localisation: vendée
Messages: 1 056
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonjour à tous,

Heum:
"Il est par contre EVIDENT que ni vous ni moi ne pourrons contester les résultats d'une étude sérieuse froide, impartiale, qui conclurait à ce lien, mais c'est bien précisemment là que le bas blesse..... vous voyez que ça n'a rien à voir avec VOS croyances , ou avec les MIENNES."

A propos d'études froides,sérieuses,impartiales,avez-vous posé votre regard critique sur la carrière de certains médicaments?

Lorsqu'une étude étatsunienne fait état d'effets secondaires plus lourds que ceux des études précédentes pour le THS(ce qui n'était déjà pas un scoop...)l'AFSSAPS se mobilise pour défendre le THS à la française,et continue à donner consigne aux prescripteurs de le proposer systèmatiquement.
Nouvelle étude assez péjorative en 2005:la consigne est donnée de ne le proposer que lors de manifestations vraiment invalidantes de la ménopause.
Hier,j'ai lu qu'une nouvelle étude donne le THS comme l'une des meilleures protections contre le K colo-rectal,l'un des + fréquents chez la femmme.
Donc,il devrait y avoir bientôt de nouvelles consignes plus favorables au commerce pharmaceutique...

Jetons un oeil sur des médicaments qui ont bénéficié d'un lancement médiatique(et ça,c'est vraiment choquant!)comme les coxib(tous les avantages des AINS moins les inconvénients..)le Prozac(il vous rend si heureux que vous pouvez avoir des orgasmes spontanés..),le viagra,...
Leur carrière est jalonnée d'études scientifiques(c'est comme ça qu'on dit?)contradictoires selon les intérêts et les possibilités du labo ou du moment.

Alors Heum,cela ne vous aide pas à relativiser un chouïa le sérieux et l'éthique de la recherche médicale(qui bien sûr ne se limite pas à ça)?

Si ce n'est pas le cas,c'est peut-être que vous avez besoin de la figure prestigieuse de l'Autorité Médicale immortelle(le bon Dr Pasteur..)inaccessible à la critique,et,dans ce cas,vous développez une relation de type magique(prélogique),voire un peu religieux(cette vénération confiante...)et en tout cas franchement intégriste(ça,c'est pour les pelletées de "charlatans,pièges à gogo,.." et la presqu'impossibilité de dialoguer).

François:
"[…] Le geste est très important. Il est perçu comme la recherche attentive d’une cause obscure, fut-elle imaginaire, qui nécessite un don particulier.

En médecine conventionnelle, surtout depuis qu’elle dispose de moyens diagnostiques et thérapeutiques efficaces, le colloque singulier se réduit trop souvent à un interrogatoire orienté, l’examen au strict nécessaire, et la prescription à un automatisme, mais il faut se garder de généraliser. Or l’homme malade, même s’il n’ignore rien des progrès de la médecine, même s’il ne perçoit plus, ou plus toujours, la maladie comme une injustice ou une malédiction, ressent encore, confusément, un besoin certain d’irrationnel.

Cependant, on ne pardonne pas au médecin d’ignorer les "données actuelles de la science", et on exige qu’il en informe son patient; lequel d’ailleurs ne retient que ce qu’il peut, ou veut bien retenir et, très souvent, en l’interprétant
Les grosses têtes de l'Académie de Médecine(qui n'a vraiment réalisé que cette année la relative inefficacité du BCG..)semblent considérer le praticien comme le dépositaire et l'instrument de la froide matière médicale et le patient comme un peu simplet mais tout disposé à critiquer et à interpreter ces précieux éléments de la Connaissance.


Peut-être vaudrait-il mieux enseigner la médecine en tenant un plus grand compte de sa composante "humaniste", essentielle mais insuffisamment donnée en exemple, plutôt que d’officialiser des pratiques qui cherchent à s’en éloigner en s’appuyant sur des a priori d’inspiration, en grande partie, purement philosophique.
Ben voilà une belle phrase,écrite par quelqu'un qui pratique la langue de bois à niveau universitaire.
Ca peut aussi se traduire:restons entre nous les potes,nos intérêts communs nous réunissent!C'est dans l'intérêt du patient...
__________________


Dernière modification par moicat 04/11/2006 à 08h59.
moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/11/2006, 09h27   #295
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par dynamis action
L'homéopathie consiste à comprendre la logique du malade
Cette phrase ne veut rien dire. Vous semblez aimer sortir des phrases qui font "intelligentes", mais qui ne signifient rien de concret.

Citation:
Le médicament homéopathique est le signal envoyé à l'organisme du malade pour qu'il réagisse
Cela suppose que l'organisme soit capable de réagir
Vous aimez aussi sortir des truismes à ce que je vois.


Citation:
C'est pourquoi l'homéopathie a des limites
Je confirme. Sa philosophie aussi à des limites. Celle de la réalité.
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/11/2006, 09h37   #296
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par dynamis action

C'est exactement le contraire.L'homéopathie utilise des outils de pensée,des concepts extrémement élaborés
C'est tellement compliqué qu'il est tout à fait impossible d'expliquer le pourquoi d'une ordonnance par des réponses simples
C'est sûr

Notamment avec son fabuleux principe fondamental du simila similibus curantur (les semblables sont guéris par les semblables) complètement dépassé et faux.

L'homéopathie, pour faire plus savante, aime recourir au latin, bien que cela ne serve pas à grand chose. Comme quand sont prescrits des "remèdes" à base de Pulex felis (puce de chat), Pediculus capitis (pou de tête), Mustela foetidia (glande anale de putois), Lumbricus terrestris (ver de terre), Periplaneta americana (blatte d'amérique) voire Saccharum lactis (le bon vieux lactose).
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/11/2006, 14h37   #297
heum
Membre
 
Date d'inscription: avril 2005
Messages: 207
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonjour,
Moicat, en tant qu'infirmière, me semble-t-il, je m'étonne que vous vous mépreniez à ce point.

1° : vous choisissez quelques situtations qui, même si elles étaient vraies dans les termes dans lesquels vous les présentées, ne sauraient suffir à construire un argument en faveur d'un lien de causalité entre la prise d'une potion et l'amélioration d'un symptomes.
Déshabiller paul pour habiller jacques ?
Pas très sérieux de la part d'un soignant.

2° : vous avouerez qu'il est rassurant de pouvoir critiquer des études, à conditions bien sûr de pouvoir les comprendre avant de donner un jugement. Mais cela présuppose qu'il y ait étude : CQFD !

3° : les conclusions aux quelles vous aboutissez sont érronnées, vous me répondrez que vous n'êtes pas membre de l'AFSSAPS, ni experte d'un organisme ...etc, certes.

Le THS était systématique en france, il ne l'est plus : grace à quoi ?
Les études permettent de faire évoluer les connaissances : son refus confine à l'obscurantisme.
Le THS "à la française" n'utilise pas les mêmes molécules étudiées aux USA : les conclusions d'étude US ne peuvent s'appliquer in extenso au modèle français, semble-t-il ( dixit article LE MONDE ....)

Les coxibs sont interdits aujourd'hui, grâce aux résultats d'études négatifs, pas l'homéopathie que je sache, elle qui pourtant n'avance AUCUN résultat d'étude. Cela ne peut pas satisfaire un soignant digne de ce nom, à mon sens.

Vous invoquez des études pour éclairer la remise en question de certaines thérapeutiques, et BIZARREMENT , vous en comprenez même l'absence quand il s'agit d'homéopathie : j'avoue que je ne comprends rien à ça.


Tout prète à penser que vous vous positionnez en négatif par rapport à la médecine classique ( vous fustigez d'ailleurs les "grosses têtes de l'académie de médecine : pour qui vous prenez vous exactement ?) avec laquelle pourtant vous devriez être familière.
Je ne sais pas comment un infirmière qui aurait ce type de jugement à l'égard de son métier peut continuer à travailler sereinement en concertation avec la médecine.
C'est une voie sans issue pour un raisonnement logique.

Si je peux rester tranquille devant un lobbying pharmaceutique, c'est justement parceque ce pouvoir ( en dehors des labbo type homéo, phyto ...) ne peut espérer vendre ses produits sur prescriptions médicale sans passer l'étape études.

Les magiciens ont de tout temps refuser d'exposer leur truc à l'analyse scientifique....ça ne changera pas de si tôt.

Nous sommes au 21° siècle, et étonnemment, avec l'homéo, on en est toujours au stade du "j'y crois, j'y crois pas " : ça ne peut pas être sérieux pour la santé, et pour l'esprit critique.

Bravo aux marchands de rêve
Bienvenue au 21° siecle..............il est loin le siecle de lumières.

Dernière modification par heum 04/11/2006 à 15h35.
heum is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/11/2006, 15h42   #298
dynamis action
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

En homéopathie vous ne soignez pas des maladies mais des malades
Le traitement est individualisé car on agit sur la logique de l'individu
On ne peut associer directement un remède à une maladie
Aussi vouloir transposer l'expérimentation de la médecine classique à l'homéopathie n'a aucun sens
Il faut des critères spécifiques
La statistique ,le fait que des millions de personnes ont été soulagées est une preuve scientifique irréfutable
  Réponse avec citation
Vieux 04/11/2006, 16h26   #299
heum
Membre
 
Date d'inscription: avril 2005
Messages: 207
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonjour,

Citation:
Posté par dynamis action
En homéopathie vous ne soignez pas des maladies mais des malades
????
Vous avez déjà vu des urines infectées venir toutes seules dans un cabinet médical ?
C'est absurde.

Citation:
Posté par dynamis action
Aussi vouloir transposer l'expérimentation de la médecine classique à l'homéopathie n'a aucun sens
Il faut des critères spécifiques
La statistique ,le fait que des millions de personnes ont été soulagées est une preuve scientifique irréfutable

Si vous souhaitez limiter l'argumentation à ce très très très faible niveau, vous allez immanquablement vous voir objecter que c'est le raisonnement de base de toute esprit sectaire.

Dans l'exemple du temple solaire, où rappelons le, même si ça ne fait pas plaisir, c'est un homéopathe qui s'est brillamment illustré ( Dr JOURET ) et a permis un essort très net en favorisant le recrutement ( on parvient mieux ici sur ce forum à comprendre pourquoi ) de nombreux patients en mal avec leur vie, dans cette histoire d'OTS une fois accepté SANS DISCUTER le fait que Di Mambro est un "penseur supérieur", on peut béatement devenir un parfait adepte de l'OTS .....et terminé carbonisé au nom d'une vérité autoproclamée !

Les lobby homéopathiques ne se comportent pas autrement, certes il n'y a pas chez la plupart à priori d'intention de nuire, mais le primum non nocere ne peut être honnêtement revendiqué, puisque rien n'est étudié.

Franchement, en rester au stade de l'argument du nombre : vous n'êtes pas très curieux ! !

Dernière modification par heum 04/11/2006 à 16h39.
heum is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/11/2006, 16h43   #300
dynamis action
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

[
Les lobby homéopathiques



En voulant le déremboursement pour des raisons dogmatiques vous rendrez service aux lobby homéopathiques
Les prix seraient alors complétement libérés et méme si les volumes diminueraient leurs profits seraient multipliés par l'envolée des prix dans une situation de monopole
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion
Rechercher uniquement dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 21h36.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !