Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Réponse
 
Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 17/06/2005, 16h53   #101
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par cléo
J'adore la foi.Elle coûte pas cher.Notre monde manque de foi. Ce rationalisme me hérisse. Vouloir tout démontrer, quand la sagesse recommande de laisser venir, que les pourquoi n'ont pas toujours des parce-que, qu'on est que des humains, pas grand chose et pas pour longtemps...Bof
Eh oui... Certains se satisfont de peu, d'autres pas. D'où la "crétinisation" générale, et l'absence d'esprit critique, que l'on peut constater et face auxquels certains ne peuvent se résigner.

Mais nous n'avons pas à nous excuser de ne pas vouloir vous ressembler.
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/06/2005, 17h03   #102
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par Nausica
Cette discussion commence à tourner en rond: ce sont toujours les mêmes arguments et contre arguments qui sont proposés.
Salut,

vive les témoignages !
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/06/2005, 18h00   #103
SandyP
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonsoir!


Voici un article de Doctissimo : http://www.doctissimo.fr/html/sante/...bromyalgie.htm

Il est temps d'arrêter ces querelles d'opinions, qui se basent sur des convictions fortes de part et d'autre : comme le dit Nausica, on tourne en rond.

Reconnaissons que : non, la médecine traditionnelle n'est pas toujours efficace, oui, l'homéopathie, là où la médecine traditionnelle ne fonctionne pas, peut améliorer les symptômes. Ne méprisons ni l'une ni l'autre au nom d'une doctrine "pure" (la Science d'un côté, et la Nature de l'autre), car on ne soigne pas une maladie uniquement avec des médicaments, même si ces médicaments sont très souvent utiles, et parfois indispensables.

"Et si un traitement est efficace, qu'il soit issu de la médecine "classique", de méthodes traditionnelles ou d'approches dites "douces", il mérite d'être pris en compte."
Affirmer le contraire relève de toute évidence de la mauvaise foi ou de l'aveuglement.


Sandy

Dernière modification par SandyP 17/06/2005 à 18h06.
  Réponse avec citation
Vieux 17/06/2005, 18h58   #104
cléo
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonsoir,

je crois vraiment qu'une attitude scientifique va vers l'ouverture et l'élargissement des questions.Une question en amenant deux autres, puis dix.La science ne peut se fermer, ce n'est pas une boucle, il est impératif pour la science de n'avoir que peu de réponses et d'être alimentée essentiellement de questions.
La "crétinisation" réside bien là : être sûr de détenir La Vérité.
La Vérité est de l'ordre de la Foi, pas de la science.
J'ai eu deux gros coups de gueule, car beaucoup de messages ici transpirent le mépris, la condescendance.
Je ne viendrai plus, c'est trop violent pour moi, c'est pire que la vie en vrai.
Cléo
  Réponse avec citation
Vieux 17/06/2005, 19h10   #105
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par cléo
Bonsoir,

je crois vraiment qu'une attitude scientifique va vers l'ouverture et l'élargissement des questions.Une question en amenant deux autres, puis dix.La science ne peut se fermer, ce n'est pas une boucle, il est impératif pour la science de n'avoir que peu de réponses et d'être alimentée essentiellement de questions.
La "crétinisation" réside bien là : être sûr de détenir La Vérité.
La Vérité est de l'ordre de la Foi, pas de la science.
J'ai eu deux gros coups de gueule, car beaucoup de messages ici transpirent le mépris, la condescendance.
Cléo

Justement !

Quelle est la pratique qui repose depuis 2 siècles sur les mêmes dogmes, les mêmes fondamentaux, les mêmes croyances et qui refuse de les remettre en question (cf. message plus haut) et de les réévaluer ? La science moderne ? La médecine moderne ? Ou l'homéopathie ?

Quelle est la pratique qui pense détenir une "Vérité" au-delà des faits pour ne pas la confronter au savoir et à ces même faits ? Qui se ferme à toute critique du haut de sa condescendance, et pousse des cris d'orfraies dès qu'on la remet à sa place ?

(on se répète, merci de relire le fil en entier au lieu de toujours ressasser les mêmes arguments)
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/06/2005, 19h12   #106
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 034
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonsoir Cléo,
Citation:
Posté par cléo
J'ai eu deux gros coups de gueule, car beaucoup de messages ici transpirent le mépris, la condescendance.
Je ne viendrai plus, c'est trop violent pour moi, c'est pire que la vie en vrai.
Cléo
Je suis totalement d'accord avec toi concernant le ton de certains messages dans cette discussion. J'ai déjà conseillé à Panikattack de pas persévérer dans ce genre de discussion, et je crois que tu prends une bonne décision en préférant ne plus y participer.

Nous devons nous respecter nous-mêmes, en tant que personnes fragiles, et ne pas nous exposer inutilement.

Cordialement,
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/06/2005, 19h15   #107
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par SandyP
Ne méprisons ni l'une ni l'autre au nom d'une doctrine "pure" (la Science d'un côté, et la Nature de l'autre)

On ne peut pas opposer la science et la nature. Car la science est l'étude de la nature. Mais encore faut-il savoir ce qu'est la science.
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/08/2005, 15h16   #108
René2Kyo
Membre
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 150
Homéopathie

Bonjour,

Ne pouvant pas poster ce message sur le fil sur l'homéopathie, puisque le sujet est clos, et après avoir hésité à le mettre dans le forum HUMOUR, je vous soumets cette discussion que j'ai trouvé très intéressante surtout sur un forum de langue française, nullement médical.

Notamment la réponse de Jacques Melot de Rekyavik et ses témoignages sur les "sensibilités" comparées entre la France, L'angleterre et l'Allemagne, suite à un article du Lancet...
Je précise que la médecine homéopathique est pratiquement inconnue en Extême Orient.

Bonne lecture,

René

-----------------------------------

Je tiens à préciser que je n'ai aucune opinion sur l'efficacité
de l'homéopathie et le bien fondé de ce type de médecine. Je me suis
simplement attardé sur les mécanisme qui font son succès.

Le 27/08/05, à 7:26 +0200, nous recevions de Christian Dufour :
----- Original Message ----- From: Alain LaBonté
To: france-langue@cru.fr ; langue-fr@yahoogroupes.fr
Sent: Friday, August 26, 2005 9:19 PM
Subject: [F-L] Dans l'article suivant, deux phrases anodines, mais sont-elle innocentes ?

Dans cet article (publié par une revue britannique), deux phrases anodines et connotées qui ne sont sans nul doute pas innocentes :
« Les tests de faible qualité, effectués auprès de petits groupes de patients, montraient un peu plus d'efficacité. Souvent, les résultats de ces tests étaient publiés en français ou en allemand, mais pas en anglais (la langue des principales revues médicales reconnues), et n'étaient pas disponibles dans les grandes banques de données. »
***Reste le fond du problème, à savoir que les médecins homéopathes sont des escrocs, des charlatans ou, dans le meilleur des cas, des imbéciles, et qu'il est scandaleux que les poudres de perlimpinpin* qu'ils prescrivent abondamment aux gogos soient, en France, remboursées en partie par la sécurité sociale. Les jobards qui se soignent la calvitie à la crotte de pigeon, comme le prescrivait Pline l'ancien, ont la décence de ne pas faire payer leurs toquades par la communauté. Mais le fait que le plus gros "laboratoire" soit français explique peut-être cela, non ?
C'est une question de filon, d'exploitation des mentalités du lieux : voyez l'ampleur prise par l'industrie des produits de beauté en France, ampleur dont témoigne la publicité. En guise d'arguments de vente des produits de beauté, les publicitaires choisissent de séduire directement le consommateur en le faisant rêver. Du vent ! Au mieux, une légère brise fragrante... Et ça marche !


Pour ce qui est de l'homéopathie, le développement de laquelle je mets en parallèle avec celui des produits de beauté en France, je pense que la situation est pire encore en Allemagne. En France, dans une large mesure, l'homéopathie prend par séduction, en Allemagne par quasi nécessité psychologique. En effet, psychologiquement parlant, le produit homéopathique est attaché, par nature, à l'idée du poison, qui, pris en petite quantité, guérit, ambivalence qui ne peut pas ne pas emprisonner l'Allemand, ou, du moins, qui le fit massivement pendant des décennies après la dernière guerre mondiale, pour des raisons de culpabilité historique. Il s'administre ce qui, qualitativement, est un poison (punition symbolique), mais il en réchappe (rédemption du péché) : après le péché, il est donc puni, mais il y gagne finalement son salut. En somme, une histoire qui finit bien, et qui prend des allures de miracle, eu égard à celle qu'il a vécu, lui ou ceux auxquels il s'assimile - notamment ses parents, qui, eux, ont vécu cette guerre -, et qui fut une chute sans remède. Tel est, en toute vraisemblance, l'explication psychologique du succès de l'homéopathie en Allemagne. Au demeurant, j'ai eu dix ans pour en juger à satiété in vivo, sur place... marié que j'ai été en Allemagne à une Allemande.


Cette même peur inconsciente d'être empoisonné, si fréquente chez les personnes qui se sentent profondément coupables de quelque exaction, a ni plus ni moins coûté l'exploitation de l'énergie atomique à l'Allemagne, une aubaine pour ceux qui, en compétition économique avec ce pays, n'étaient pas habités de manière morbide par cette peur et ont, comme la France, adopté une politique énergétique à forte composante nucléaire. Que cela soit ou non une bonne chose lorsque l'on fait abstraction des aspects purement économiques est, bien sûr, une autre question.


Les mêmes causes expliquent l'engouement - qui a atteint des sommets en Allemagne - pour les produits biologiques ou naturels. J'ai vu des Allemands refuser de manger certains aliments sous prétexte qu'ils renfermaient des métaux toxiques à des taux dix fois, cent fois, mille fois inférieurs aux taux légaux : cette confusion entre le quantitatif et le qualitatif est révélateur d'un état d'esprit morbide ayant la nature d'un délire, où une peur irraisonnée prend le pas sur toute argumentation. Impossible de leur faire prendre conscience qu'à ce compte, le moindre pet de mouche, par la pollution qu'il entraîne, venait déséquilibrer complètement leur régime et, en fait, démontrer son inanité foncière.


S'explique encore ainsi, l'exode très important des Allemands depuis la fin de la seconde guerre mondiale, notamment vers les pays qui symbolisent l'éloignement maximum de l'Allemagne, à savoir ceux de l'Océanie, principalement l'Australie, et le désir de se faire oublier avec tout ce qui peut le satisfaire, notamment l'abandon de leur langue dans la publication scientifique (d'où les difficultés connues par le français ensuite), savante d'une manière générale, et dans les manifestations internationales.
Il était de salubrité publique que The Lancet mette les pieds dans le plat : c'est tout à son honneur.
Oui, peut-être, sauf que ce genre d'intervention est souvent l'occasion de piques assassines...
*Bien entendu, jamais le moindre test effectué dans des conditions honnêtes et scientifiques n'a prouvé chez ces produits quelque efficacité que ce soit.
Et quand bien même les résultats de tels essais seraient disponibles et en faveur de ces produits, qu'il faudrait encore et toujours se méfier de l'étiquette scientifique... On dit fréquemment, et avec raison, que l'on peut faire dire aux statistiques ce que l'on veut. Eh bien, il en va de même de la science. Question de présentation des choses, entre autres. Oui, on peut tromper au nom de la science, en particulier en se laissant aller à une fuite en avant plus ou moins artificielle sous des prétextes qui lui sont étrangers, mais que l'on saisit par manque de sagesse ou absence de scrupules. Je l'ai déjà écrit : nous sommes à l'ère des nouveaux Lyssenko !


On pourrait illustrer cela, dans une certaine mesure, par l'affaire des frères Bogdanov et leur livre Avant le Big Bang, basé d'ailleurs sur la ou une des dernières conceptions primaires de l'univers (ce fameux Big Bang, qui, soit dit en passant, n'existe pas plus que le beurre en broche). Chez eux cela prend mal, car ils ne bénéficient pas de l'appui fourni par l'appartenance à un corps reconnu ou à une institution prestigieuse - ce ne sont pas des chercheurs. Néanmoins, ils adoptent une tactique, qui me rappelle incoerciblement la manière de procéder de Bush, qui fait qu'ils gardent certainement dans l'immense majorité de leur public la notoriété que leur livre leur a apporté avant les critiques dont il a fait l'objet. La technique est simple : il suffit de nier avec aplomb et faire comme si de rien était sans jamais fléchir*.


Pour ce qui est des frères Bogdanov et de leur livre voir, par exemple :


http://ybmessager.free.fr/wp/index.php?p=12


Jacques Melot


* J'ai appris cela jadis, dans des circonstances amusantes, à tel point que je cède à l'envie de raconter maintenant cette anecdote instructive. La scène se passe à la faculté de Pharmacie, à Paris, avenue de l'Observatoire, en automne, lors de l'exposition annuelle de champignons organisée par la Société mycologique de France. Passant dans la foule devant une table, je saisis au passage quelques mots : P*** R***, romancier, nouvelliste, traducteur et poète, également spécialisé dans l'étude du genre Cortinarius - comme moi -, déclarait à qui voulait l'entendre que tel champignon, qu'il tenait dans la main, était un exemplaire de Cortinarius salor. Une personne de modeste condition mycologique, qui, assise à côté de lui, venait de vérifier au microscope les spores dudit champignon, lui fait remarquer que ces dernières, loin d'être rondes comme elles aurait dû l'être, était au contraire très oblongues, énormes et étirées en pointe à leurs deux extrémités, ce qui, évidemment, venait prouver qu'il ne s'agissait pas du tout de Cortinarius salor. P*** R*** jette un coup d'oeil dans le microscope et sans se laisser démonter le moins du monde, déclare en relevant la tête, l'air aussi de dire à son voisin « mais, mon bon monsieur, vous avez la berlue ! », déclare avec le plus grand aplomb : « Mais non, voyons, elles sont bien rondes ! », balayant ainsi définitivement chez les spectateurs de la scène le souvenir du trouble apparu chez lui, un bref instant. Devant une telle réaction, complètement désarçonnée, la personne qui avait eu l'heureuse idée de vérifier les spores ne savait pas comment réagir, se contentant de protester sur un ton rapidement amenuisé, comme dans les bandes dessinées. Voyant, sans même avoir besoin du microscope pour vérifier, que le champignon en question ne pouvait pas être ce fameux Cortinarius salor que je connaissais très bien d'Allemagne, je volais au secours de ce malheureux en prenant sa défense. P*** R*** avec un aplomb, et, je dois dire, un culot inouï a nié sur toute la ligne aussi longtemps qu'il a été contredit. J'ai compris alors qu'il se livrait à la seule chose qui permettait de sauver la mise au politicien qu'il est. Cela a été rendu possible parce que, vu la disposition des lieux et les circonstances, la grande majorité des témoins ne pouvaient pas venir vérifier par eux-mêmes ou n'avaient pas la compétence nécessaire pour en juger. Bref, il s'en est fallu de peu que je fasse les frais de l'affaire, mais, de mon côté, je n'ai pas lâché non plus, non pas du fait d'un esprit retors ou politicien, mais tout simplement parce que j'avais jeu beau dans ma naïveté (relative) de soutenir naturellement qu'un carré n'était pas un rond, ne me trouvant pas dans les conditions extrêmes (tortures pavloviennes) dans lesquelles le héros de 1984, de George Orwell, a fini par identifier les nombres trois et quatre ou les quantités correspondantes...
http://pseudo-medecines.org/articles.php?lng=fr&pg=9

Dernière modification par René2Kyo 28/08/2005 à 15h27.
René2Kyo is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/02/2006, 02h23   #109
YogaMan
 
Messages: n/a
L'homéopathie : la preuve.

J'ai un peu honte de mon subject racoleur. Et pourtant...

Alors voila, je me présente : maître de conférences en statistique à Nanterre, biostatisticien, je fais de la recherche sur les médecines douces et plus particulièrement le yoga (d'ou mon pseudo...). C'est une gageure parce que a franchement parler, il n'y a pas grand chose qui marche, faut bien le reconnaître. Et puis je suis tombé sur un article du Lancet (et oui, rien que ca !). Pour ceux qui ne connaissent pas, le Lancet est la meilleure revue médicale après le New England Journal of Medecine. Donc, dans le lancet, on trouve un article intitulé :
[Are the clinical effects of homeopathy placebo effects? A meta-analysis of placebo-controlled trials. Lancet. 1997 Sep 20;350(9081):834-43.]. C'est une méta analyse. Conclusion des auteurs : l'homéopathie marche.

On peut se demandé si l'article est vraiment sérieux (parce que même dans des revues prestigieuses, on trouve parfois des copies un peu olé olé). Jugez plutôt : ils n'ont pris QUE des essais contrôlés randomisés (donc contre placebo), en double aveugle le plus souvent. Ca ne marche pas beaucoup, les auteurs sont prudents mais du bout des lèvres, ils sont obligé d'admettre : ça marche. (leur conclusion : ou l'homéopathie marche, ou la méthode scientifique ne marche pas...)

Personnellement, ça m'a collé un choc parce que de toutes les médecines douces, c'est une des moins fondée théoriquement. Mais l'article est sans appel.

Par contre, ça n'enlève rien du tout au gouffre théorique qui entoure l'homéopathie : la mémoire de l'eau n'est absolument pas prouvé, 95% des médicament homéo ne font rien, l'homéopathie fonctionne principale sur des maladies qui disparaissent toutes seules, les animaux (argument phare des pro-homéo) sont sensibles a l'effet placebo et tout et tout.

Ca prouve seulement, et c'est ça que les scientifique adorent, que nous sommes devant un truc qu'on comprend pas. Mais maintenant qu'on sait que ça marche, il va y avoir des tonnes d'études et on va sans doute trouver la suite assez vite...

Pour ceux qui veulent plus de détails, voila le lien vers la référence pubmed de l'article :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/q...=pubmed_docsum

Christophe
  Réponse avec citation
Vieux 22/02/2006, 07h31   #110
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 362
Re : L'homéopathie : la preuve.

Bonjour

La conclusion de l'article est plus nuancée "The results of our meta-analysis are not compatible with the hypothesis that the clinical effects of homeopathy are completely due to placebo. However, we found insufficient evidence from these studies that homeopathy is clearly efficacious for any single clinical condition. Further research on homeopathy is warranted provided it is rigorous and systematic."

Les résultats de notre meta-analyse ne sont pas compatibles avec le fait que l'effet de l'homéopathie soit uniquement due à l'effet placebo.
Cela dit, nous n'avons pas trouvé de preuve suffisante dans cette étude montrant que l'homéopathie est clairement efficace sur une maladie en particulier. D'autres recherches rigoureuses sont nécessaires pour conclure.

En fait, puisque vous êtes biostatisticien, vous connaissez le biais des méta analyses* : le "biais de publication". Or ce biais est ici majeur car les essais ayant montré un effet significatif de l'homéopathie ont été beaucoup plus souvent publiés que les études négatives.

Ce biais général et souvent important me conduit personnellement à accorder peu de crédit aux méta analyses portant sur un traitement, qu'il soit allopathique ou homéopathique.

Ce qu'il nous manque, c'est une grosse étude, solide, indépendante, montrant que dans une affection quelconque ou même dans la clientèle d'un médecin quelconque, les gens vont mieux avec des granules homéopathiques qu'avec des granules placebos. Ce n'est pas difficile à mettre en place, mais cela ne paraît pas tenter les tenants de l'homéopathie, ni ses fabricants malgré un chiffre d'affaire conséquent...

Je n'ai personnellement rien contre l'homéopathie. Il m'arrive d'adresser des patients à des homéopathe.

Qu'il soit allopathie ou homéopathe, le médecin est autant magicien que scientifique.

* Une méta analyse est une agrégation de résultats provenant de travaux différents, dans le but d'augmenter les puissance statistique des test utilisés http://www.spc.univ-lyon1.fr/livreMA/frame.htm

Dernière modification par d_dupagne 22/02/2006 à 07h49.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 23/02/2006, 20h35   #111
Apokrif
Membre
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 342
Re : L'homéopathie : la preuve.

Citation:
Posté par d_dupagne
Je n'ai personnellement rien contre l'homéopathie. Il m'arrive d'adresser des patients à des homéopathe.

Qu'il soit allopathie ou homéopathe, le médecin est autant magicien que scientifique.

Vous adressez aussi des patients à des prêtres du vaudou ?
Apokrif is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/02/2006, 08h55   #112
moua
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonjour à tous,

Je place ici un copié-collé d'un message que je viens d'écrire concernant le remboursement des produits homéopathiques !!


Question naïve concernant les éventuels remboursements des granules de sucre !
Bonjour,

Suite à une discussion que l'on qualifiera de houleuse avec une "connaissance" appartenant à la secte fondée par le grand gourou Hahnemann (pardon pour cette entrée en matière un chouïat polémique mais si vous aviez entendu ce discours gargamelisant.... !!!!), je me pose la question des remboursements de l'homéopathie...

En effet, l'un des principaux arguments avancé (enfin, celui auquel on pouvait répondre autrement que par " ???????!!!!!!??????? !!!!!?????????!!!!!!??????" ) était (préparez-vous):

"bien sûr que ça marche, si ça marchait pas ce ne serait pas remboursé, puisque c'est remboursé c'est bien que ça marche" (z'avez une idée du niveau maintenant)

Moi, bétasse inculte sur les remboursements, je n'ai pas pu répondre à ça...L'HOMEOPATHIE est-elle remboursée ???????? si oui, pourquoi ? Le lobby placébotaire est-il si fort que ça ?????

(si on me répond..."bien sûr que ça marche, la mémoire de l'eau a été démontrée pas plus tard qu'hier et une étude publiée dans The Lancet tend à prouver que 5 granules de Belladona 18CH soigneraient efficacement la grippe aviaire recombinante mais pas encore recombinée".........je me remets à fumer !! )

Très bonne journée
  Réponse avec citation
Vieux 24/02/2006, 11h51   #113
moua
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par SandyP
Bonsoir!


Voici un article de Doctissimo : http://www.doctissimo.fr/html/sante/...bromyalgie.htm

Il est temps d'arrêter ces querelles d'opinions, qui se basent sur des convictions fortes de part et d'autre : comme le dit Nausica, on tourne en rond.

Reconnaissons que : non, la médecine traditionnelle n'est pas toujours efficace, oui, l'homéopathie, là où la médecine traditionnelle ne fonctionne pas, peut améliorer les symptômes. Ne méprisons ni l'une ni l'autre au nom d'une doctrine "pure" (la Science d'un côté, et la Nature de l'autre), car on ne soigne pas une maladie uniquement avec des médicaments, même si ces médicaments sont très souvent utiles, et parfois indispensables.

"Et si un traitement est efficace, qu'il soit issu de la médecine "classique", de méthodes traditionnelles ou d'approches dites "douces", il mérite d'être pris en compte."
Affirmer le contraire relève de toute évidence de la mauvaise foi ou de l'aveuglement.


Sandy


Bonjour Sandy,

Je crois que vous confondez l'homéopathie avec les remèdes de grand-mère ou la naturopathie. L'homéopathie, c'est du "rien" dans de l'excipient...on y croit et on peut alors avoir moins mal, on y croit pas et on peut s'enfourner 8 millions de granules ça ne marchera pas !!

dans les remèdes de grand-mère ou la naturopathie...la substance active est là !!! D'autre part, nombre de médicaments sont issus directement de la nature et c'est d'ailleurs une "science" qui tend à se développer. Vous trouverez des laboratoires du CNRS (à Chatenay-Malabry je crois) qui sont à la recherche de plantes rares (amazoniennes), suivant les études de quelques éthnologues, en vue d'y étudier les substances qu'elles contiennent et qui semblent avoir un effet sur la population locale (je vous l'accorde, ça fait un peu medicine man, mais le côté hollywoodieno-cucul en mois, c'est le même principe !).

C'est marrant cette confusion totale ... on est pas CONTRE la nature quand on est scientifique...au contraire dans la très grande majorité des cas !!
  Réponse avec citation
Vieux 04/03/2006, 09h10   #114
somasimple
kiné manuel
 
Avatar de somasimple
 
Date d'inscription: novembre 2005
Localisation: France
Messages: 1 114
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonjour,

Il est facile de déconstruire la théorie homéopathique par l'absurde.
Si l'eau a vraiment de la mémoire alors elle devrait la conserver et devrait être polluée par tout nouveau contact. Il y aurait accumulation des effets.
__________________
Bernard, kinésithérapeute
www.somasimple.fr
somasimple is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/03/2006, 13h49   #115
anny.34
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Il ne faut pas porter de jugements à « l’emporte pièce » sur l’homéopathie.
Heureusement que cette médecine existe car elle m’a sauvée de bien des maux…
Là où l’allopathie s’avérait inefficace, voire dangereuse pour ma santé avec ses nombreux « effets secondaires » l’homéopathie, elle, m’a sortie d’affaires…
Trois ans d’urticaire chronique, soignée par l’allopathie : RIEN. Aucune amélioration, simplement quelques répits d’un ou deux jours entre les crises de démangeaisons, l’homéopathie en 2 mois de traitement + un traitement de fond de 2 ans m’a guérie.
Un an de cystite chronique diagnostiquée par allopathe et urologue (il s’est avéré finalement que ce n’était pas toutes les fois des cystites mais des cystalgies !!), donc prise pendant un an de Bactrim, Noroxine, Oroken 200 et en finale Monuril tous les 10 jours le tout pour RIEN et à suivre les effets secondaires : hyper fatiguée, nauséeuse (on le serait à moins !) destruction de ma flore intestinale (diarrhée, 8 fois par jour, douleurs abdominales) et en finale résistance des bactéries aux antibiotiques... encore une fois merci l’homéopathie, elle m’a sauvée…en deux mois de traitement et un an de traitement de terrain, tout est rentré dans l’ordre.
Ensuite tous les petits maux de tous les jours (si l’on peut dire) ou dus à l’age (gastro, douleurs diverses, piqûres d’insectes, et même acouphènes que j’ai eus pendant 10 ans, je m’en étais accommodée car l’allopathie n’avait rien pu faire pour moi, c’est normal m’avait répondu mon médecin, c’est dû à l’age (58 ans, c’est pas très vieux tout de même !) donc Homéopathie, et plus de bruits parasites dans mes oreilles, je revis ! Migraines ophtalmiques (taches brillantes, mouches volantes devant les yeux, et champ visuel rétréci ) : homéopathie
Aphte : homéo…rhinites : homéo…embarras gastriques : homéo…troubles du sommeil : homéo… verrues transparentes et fines, de toutes petites excroissances de chair : homéo…elles ont disparu en 6 mois de traitement. Ma fille s’est préparée à l’accouchement avec l’homéopathie, son fils, à la naissance pesait 4Kg400,aucune déchirure périnéale et aucune épisiotomie..
De plus je soigne même mon chien grâce à cette médecine et CA MARCHE !! Mais ça c’est une autre histoire…..
Vous n’allez donc pas me dire que c’est dans la tête que ça se passe, et que le psychique..
NON, NON, et NON, je pourrai vous dire encore plein de maux qui furent soignés, dans ma famille et mon entourage pat l’homéopathie, amis quand on voit des personnes aussi psychorigides que vous contre cette médecine ce n’est plus la peine de discuter, car je prêcherai dans le désert.
Arrêtez donc de dénigrer l’homéopathie et parlez seulement de choses que vous connaissez…
Soyez TOLERANT et acceptez que cette médecine puisse sauver des gens qui souffrent et souvent bien mieux et sans danger pour la santé contrairement à l’allopathie.
  Réponse avec citation
Vieux 06/03/2006, 06h34   #116
somasimple
kiné manuel
 
Avatar de somasimple
 
Date d'inscription: novembre 2005
Localisation: France
Messages: 1 114
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Madame,

l'homéopathie marche quand on y croit et plus on y croit, plus ça marche.
C'est l"effet placébo et il est valable pour toute médecine.
La théorie de l'homéo est pseudo-scientifique et c'est là le vrai problème.
__________________
Bernard, kinésithérapeute
www.somasimple.fr
somasimple is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/03/2006, 15h36   #117
Gangrel
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bon je prends la discu au fil, j'ai pas eu le courage de me farcir l'intégralité des messsages précédants.
Pardonnez moi si je fais une redite

Mais je peux pas m'empêcher de mettre mon grain de sel la dessus !

A mon sens voila ce qu'il faut différencier:

- L'effet placebo fort bien décrit ici (quoique faudrait voir à mieux le comprendre... la est la clé...).
A mon humble avis cet effet est responsable dans un nombre non négligeable de cas des témoignages positifs de l'homéo.

- Les labos Boiron, lâches et profiteurs au possible, aucune R&D pour comprendre la mémoire de l'eau.

- Et et.... Benveniste, qui s'est trompé de pays, entre autre, et en est mort, seul, dans l'indifférence bien pensante de la brave population

Un des seuls qui aie comrpis que le problème sortait de loin du ressort de la médecine a 2 dimensions.
D'ailleurs je crois que l'affaire est plus aux mains des physiciens en ce moment et que les applications en médecine ne seront prises en compte que dans trèèèès longtemps.
Cela dit ça doit pas être la priorité non plus des physiciens, la mode de la mémoire de l'eau est passée

La ritournelle habituelle, rien de neuf !

Vivement que le vent tourne.
  Réponse avec citation
Vieux 21/03/2006, 18h13   #118
jivago
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Soyez TOLERANT et acceptez que cette médecine puisse sauver des gens qui souffrent et souvent bien mieux et sans danger pour la santé contrairement à l’allopathie.[/quote]

Bonjour,

Une premiere intervention, pour dire qu'apres la lecture de l'integralité de ce forum, dédié à l'homeopathie, je suis un peu ecoeuré de lire des choses comme " cette médecine puisse sauver des gens contrairement à ...". Il me semble que la plupart des intervenants furieusement pro homéopathie et anti allopathie devrait

1- parcourir les autres forums ou s'expriment des patients soufrant de pathologies sévère et dont la vie est menacé chaque jour en l'absence de traitement: diabétique, insufisant cardiaques, etc

2- tenter d'imaginer ce qu'était le monde à l'époque pas si lointaine ou la polio vous condamnait à ne plus marcher à l'age 5 ans, ou une pneumonie ou une diarrhée pouvait emporter vos enfant en bas age.

Je n'ai vraiment pas étudié la médecine pour entendre des choses semblables sans réagir.Pardon d'avance pour cette réaction un peu epidermique mais je me demande si l' on parle vraiment de la meme médecine celle qui sauve des vies, qui explique , qui éduque et qui a transformé la face du monde depuis un siecle.
  Réponse avec citation
Vieux 27/03/2006, 09h39   #119
cheulou
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

c'est un grand débat, il ya aura toujours ceux qui seront pour et ceux qui seront contre, moi perso j'y ai eu recours pour traiter mon stress, surtout quand j'étais enfant, j'en ai pris dès l'âge de 6 ans jusqu'à 12 ans...sans succès, ça ne m'a jamais rien fait. Après comme j'avais toujours et de plus en plus besoins de "calamants" j'ai pris des anti-anxiolitique de 12 à 16 ans, mais j'en avais marre d'être 1 zombie, alors j'ai arrêté. J'ai rééssayer les médic. homéopatiques, mais toujours rien, même en doublant ou trplant les doses...alors j'ai arrêter les calmants!
Mais peut-être que pour d'autre sorte de traitement , l'homéopathie ça marche.
  Réponse avec citation
Vieux 12/04/2006, 17h52   #120
carole26
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

bonjour à tous,

Vous avez tout dit, c'est génial, mais juste une petite précision, l'homéopathie (fait par les labos sérieux : rocal, lehning ou certains pharmaciens qui préfèrent même les préparer eux même pour être sûr) est en fait UNE SEULE INFORMATON que le corps lit et utilise. c'est vibratoire et non matériel, et donc cela agit comme tel, selon la maladie et les gens à qui ça s'adresse;

Moi mon domaine est la médecine énergétique, le terrain, et là aussi j'utilise UNE information vibratoire que je transmet au corps, ensuite le corps fabrique ce qu'il faut a base de cette information, c'est comme des plans en fait.
  Réponse avec citation
Vieux 12/04/2006, 18h13   #121
carole26
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Comme Annie 34 je pense vraiment que l'homéopathie et autres médecines douces peuvent soigner des maux que la médecine allopathique ne sait résoudre par manque de remise en question.

Renseignez vous sur les malades du sida soignés par hautes doses de vitamine C en intraveineuse en australie, par exemple.
Renseignez vous sur les cancers soignés par la psycogénéalogie ou par des "médicaments naturels" comme l'ananas ... et ce ne sont que quelques exemple.

Je ne peux pas tout vous dire, mais il y a une volonté, venue des gens ayant réellement le pouvoir, de ne pas soigner tout le monde. savez vous que l'ONU et l'OMS sont paniqué par la surpopulation mondiale, et que la population ne fait qu'augmenter.

L'homéopathie est efficace, surtout quand les labos ne détruisent pas l'info vibratoire qu'elle contient.

Il est temps de prendre conscience, je crois, que taiter un symptôme ne resoud en rien ce qui l'a causé, ce serait comme changer le voyant d'essence de la voiture quand il s'allume au lieux de faire le plein.
S'intéresser au terrain résoud le problème et ceux qui aurais suivis, j'en suis convaincue.
  Réponse avec citation
Vieux 12/04/2006, 18h59   #122
shackleton
Membre
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 406
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par carole26
Comme Annie 34 je pense vraiment que l'homéopathie et autres médecines douces peuvent soigner des maux que la médecine allopathique ne sait résoudre par manque de remise en question.

Renseignez vous sur les malades du sida soignés par hautes doses de vitamine C en intraveineuse en australie, par exemple.
Renseignez vous sur les cancers soignés par la psycogénéalogie ou par des "médicaments naturels" comme l'ananas ... et ce ne sont que quelques exemple.

Je ne peux pas tout vous dire, mais il y a une volonté, venue des gens ayant réellement le pouvoir, de ne pas soigner tout le monde. savez vous que l'ONU et l'OMS sont paniqué par la surpopulation mondiale, et que la population ne fait qu'augmenter.

L'homéopathie est efficace, surtout quand les labos ne détruisent pas l'info vibratoire qu'elle contient.

Il est temps de prendre conscience, je crois, que taiter un symptôme ne resoud en rien ce qui l'a causé, ce serait comme changer le voyant d'essence de la voiture quand il s'allume au lieux de faire le plein.
S'intéresser au terrain résoud le problème et ceux qui aurais suivis, j'en suis convaincue.

Vous dites n'importe quoi.
shackleton is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/04/2006, 20h06   #123
carole26
 
Messages: n/a
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

renseignez vous ....
  Réponse avec citation
Vieux 13/04/2006, 00h43   #124
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 362
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par shackleton
Vous dites n'importe quoi.

Bonsoir,

J'ai l'impression qu'il y a un concours pour celui ou celle qui postera le plus d'ânerie dans le même message.

Carole est partie pour remporter la palme ! Sauf si un extraterrestre vient lui subtiliser
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 20/04/2006, 23h10   #125
Apokrif
Membre
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 342
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

http://www.assemblee-nationale.fr/rap-enq/r2468.asp :

« Ainsi que l'a précisé à la Commission une des personnalités auditionnées, " il est vrai que si l'on se mobilise, on augmente ses capacités. Les troubles fonctionnels légers - petits maux de ventre, de tête ou rhumatismes - disparaissent pour peu que l'on ait une forte motivation. Les sectes obtiennent donc des résultats. C'est vrai que l'on augmente ses capacités, c'est vrai que si l'on se mobilise autour de n'importe quoi, même le culte de la betterave, on peut devenir meilleur, plus fort, plus efficace et plus dynamique (...). Nous sommes tous tentés de développer notre potentiel. Qui d'entre nous ne le serait pas ? (...). Les personnes se ruent dans les sectes parce qu'elles ne trouvent plus dans le monde que nous leur avons construit les repères, les moyens de mobilisation, la crédibilité des appareils. Bien sûr, nous sommes lourdement responsables. On attrape les mouches avec du vinaigre. Les gens ont besoin d'idéal. On entre dans une secte avant tout par idéal. Il ne faut pas se tromper. Les sectes manient une langue de bois que l'on n'ose même plus pratiquer ailleurs ! " . »
Apokrif is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion
Rechercher uniquement dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 17h32.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !