Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Réponse
 
Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 05/03/2013, 18h19   #2401
claritta
Membre
 
Date d'inscription: janvier 2010
Messages: 157
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Je suis ouverte d'esprit et pour me faire un "avis", je me suis separée 1 week-end entier ( vendredi jusqu'au dim midi) toutes les 6 semaines pendant 2 ans de mon mari et de mes deux zouzous pour étudier l'homéopathie à 300 km de chez moi. J'ai financé ma formation moi-même, ainsi que mes allers et venues en TGV + metro. Heureusement, j'ai trouvé à me loger chez des amis, sinon, cela aurait été en sus.....

Malheureusement, ces spécialistes de l'homéopathie n'ont jamais pu nous expliquer comment cette méthode pouvait agir sur l'organisme humain et nous ont demandé dès le premier cours d'en accepter l'efficacité point final.
Je me suis accrochée et ai essayé de pratiquer de temps en temps au milieu de mes cs° allopathiques.
J'ai abandonné rapidement lorsque j'ai vu quelle type de clientèle cette homéopathie générait......... Des gens remettant tout en doute, s'analysant de haut en bas et de bas en haut ( ce qu'exige l'homéopathie...ceci expliquant surement cela...) et présentant comme un symptôme toute mini-douleur/gaz/tiraillement/echauffement/elongation/.....assorti des conditions environnementales et météorologiques et psychologiques qui l'accompagnaient.
Ces patients sont etranges, à vouloir analyser tout du moment que cela vient d'un allopathe mais rien du moment que cela émane d'un homéopathe " qui ne peut pas leur faire de mal"....à moins qu'il ne puisse...rien leur faire du tout!!!

Vous l'avez compris, j'ai ARRETE de "pratiquer" l'homéopathie et ai décidé de continuer d'exercer l'allopathie " raisonnée" .
Moi, j'ai fait tout ce qui était dans mes possibilités de médecin pour comprendre mais franchement......
Désolée, mais quand un(e) patient(e) m'exaspère à venir pour tout et rien, me dire que "tout ce que je lui prescrits, ça lui fait rien du tout" alors que tous les examens complementaires et bilans sont négatifs, je les envoie vers l'homéopathe du coin qui doit s'éclater avec!!! En plus, à 30 voire 40 E par cs°d'homéo de mon confrère, qui les voit toutes les 2 semaines, il me trouve très sympa...
Bonne soirée

Dernière modification par claritta 05/03/2013 à 18h23.
claritta is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/03/2013, 18h59   #2402
LolaFleurie
Membre
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 53
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Je la trouve diablement intéressante, votre intervention !!!

D'autant que je pense que, en tant que patiente, probablement (si je comprends bien à vous lire) parce que j'ai passé de longues années à me faire soigner uniquement par des homéopathes, je n'arrive plus à communiquer facilement avec des allopathes purs et durs. J'ai l'impression de leur dire des tas de trucs essentiels à les aider dans leur travail et je constate qu'ils n'en tiennent aucun compte.

Pourtant, je jure que je ne consulte que pour des choses importantes, si importantes d'ailleurs qu'elles sont généralement urgentes à soigner tant j'ai attendu (et bricolé moi-même en attendant).
La mesure entre :
1/prendre de l'aspirine pour ne pas déranger le toubib pour une grippe qui ne se soigne de toute façon qu'avec de l'aspirine et une bonne couette et...
2/les mêmes symptômes mais au bout de trois semaines continues révélant qu'ils auraient nécessité une consultation plus tôt pour éviter le pire parce que, maintenant, je vais remettre trois semaines à m'en remettre...
ne me saute pas toujours aux yeux.

Peut-être qu'une école qui réunirait patients et médecins ensemble pour apprendre à bien consulter serait finalement nécessaire.

Franchement, je comprends parfaitement votre point de vue.
Mais, hélas, je comprends le mien en tant que patient et je ne vois pas comment en changer.
Vous avez une idée ??? (même si ce n'est pas tout à fait le sujet du topic )
LolaFleurie is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 08h34   #2403
Femme de Vosgien
Membre
 
Date d'inscription: août 2012
Messages: 16
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonjour, je tombe sur ce sujet et je voudais juste apporter mon témoignage. L'année dernière ma fille a développé un pityriasis rosé de Gibert, elle s'est retrouvée avec beaucoup de boutons disgracieux....Son médecin traitant a su de suite ce que c'était, grande chance parce que ce n'est pas évident à déceler. Mais elle ne lui a proposé aucun traitement et ma fille faisait une fixation sur ces boutons.....J'ai fait quelques recherches sur internet et je suis tombée sur un traitement homéopathique. Ohh miracle, 2 mois après tout avait quasi disparu, alors que bien souvent cette maladie dure des mois. Actuellement je teste avec elle, ces petites granules mais pour l'acné cette fois, on va voir si ça marche. Voila, si mon message peut aider.....
Cordialement
Femme de Vosgien is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 09h19   #2404
pedia
Membre
 
Avatar de pedia
 
Date d'inscription: janvier 2011
Messages: 1 031
Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par Femme de Vosgien
Bonjour, je tombe sur ce sujet et je voudais juste apporter mon témoignage. L'année dernière ma fille a développé un pityriasis rosé de Gibert, elle s'est retrouvée avec beaucoup de boutons disgracieux....Son médecin traitant a su de suite ce que c'était, grande chance parce que ce n'est pas évident à déceler. Mais elle ne lui a proposé aucun traitement et ma fille faisait une fixation sur ces boutons.....J'ai fait quelques recherches sur internet et je suis tombée sur un traitement homéopathique. Ohh miracle, 2 mois après tout avait quasi disparu, alors que bien souvent cette maladie dure des mois. Actuellement je teste avec elle, ces petites granules mais pour l'acné cette fois, on va voir si ça marche. Voila, si mon message peut aider.....
Cordialement

Bonjour
Bah oui puisque les boutons disparaissent spontanément en 4-6 semaines...
__________________
Frédéric, Assistant en pédiatrie
pedia is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 09h37   #2405
pedia
Membre
 
Avatar de pedia
 
Date d'inscription: janvier 2011
Messages: 1 031
Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par LolaFleurie

Pourtant, je jure que je ne consulte que pour des choses importantes, si importantes d'ailleurs qu'elles sont généralement urgentes à soigner tant j'ai attendu (et bricolé moi-même en attendant).
La mesure entre :

2/les mêmes symptômes mais au bout de trois semaines continues révélant qu'ils auraient nécessité une consultation plus tôt pour éviter le pire parce que, maintenant, je vais remettre trois semaines à m'en remettre...

Bonjour
Quand on a un truc "grave"et "urgente" comme vous dites on ne se soigne pas par homéopathie... Sinon effectivement ça dure 3 semaines....
__________________
Frédéric, Assistant en pédiatrie
pedia is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 09h44   #2406
Femme de Vosgien
Membre
 
Date d'inscription: août 2012
Messages: 16
Re : Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par pedia
Bonjour
Bah oui puisque les boutons disparaissent spontanément en 4-6 semaines...

Ahh ben mince, il me semblait que ça durait plus longtemps, donc le traitement n'aura servi à rien !!!!
Bonjour Madame ou Monsieur le/la pédiatre et bonne journée bien remplie à vous

Dernière modification par Femme de Vosgien 06/03/2013 à 09h51.
Femme de Vosgien is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 10h16   #2407
LolaFleurie
Membre
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 53
Re : Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par pedia
Bonjour
Quand on a un truc "grave"et "urgente" comme vous dites on ne se soigne pas par homéopathie... Sinon effectivement ça dure 3 semaines....

Mais qui donc vous a dit que je m'étais soignée par l'homéopathie dans ce cas ???
Pas moi.

Vous ne lisez finalement dans les messages que ce qui va vous permettre de réaffirmer votre point de vue sur la question générale.
Si vous étiez attentif, attentif notamment à ce que les gens expriment ici de personnel ou d'individuel, vous auriez constaté l'emploi du passé composé : "j'ai passé de longues années à me faire soigner uniquement par des homéopathes".

Aujourd'hui, je me sais atteinte d'un DICV. Même si je le voulais, aucun homéopathe n'accepterait de me suivre sans l'appui d'un interniste.

De fait, je suis à la fois suivie par un interniste (pathologie oblige), un généraliste allopathe (qui m'écoute dans mon caractère individuel et qui respecte mes choix... oui, oui, ça existe ! ), lequel communique régulièrement avec mon homéopathe, qui lui se charge des traitements de fond.
Et, pour finir, une fois par mois, je vais voir un acupuncteur : je ne doute pas de vous avoir donné ici la matière idéale pour vous gausser.
LolaFleurie is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 10h42   #2408
pedia
Membre
 
Avatar de pedia
 
Date d'inscription: janvier 2011
Messages: 1 031
Re: Re : Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par LolaFleurie
Mais qui donc vous a dit que je m'étais soignée par l'homéopathie dans ce cas ???
Pas moi.

Vous ne lisez finalement dans les messages que ce qui va vous permettre de réaffirmer votre point de vue sur la question générale.
Si vous étiez attentif, attentif notamment à ce que les gens expriment ici de personnel ou d'individuel, vous auriez constaté l'emploi du passé composé : "j'ai passé de longues années à me faire soigner uniquement par des homéopathes".

Aujourd'hui, je me sais atteinte d'un DICV. Même si je le voulais, aucun homéopathe n'accepterait de me suivre sans l'appui d'un interniste.

De fait, je suis à la fois suivie par un interniste (pathologie oblige), un généraliste allopathe (qui m'écoute dans mon caractère individuel et qui respecte mes choix... oui, oui, ça existe ! ), lequel communique régulièrement avec mon homéopathe, qui lui se charge des traitements de fond.
Et, pour finir, une fois par mois, je vais voir un acupuncteur : je ne doute pas de vous avoir donné ici la matière idéale pour vous gausser.

Bonjour
Vous êtes décidément pleines de contradictions....

Vous utilisez le passe composé.... Mais vous écrivez que vous consultez encore....
"Aucun homéopathe accepterai de me suivre avec un DICV".... Mais votre MG communiqué régulièrement avec lui....

Bref, on va s'arrêter la...
__________________
Frédéric, Assistant en pédiatrie
pedia is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 10h45   #2409
pedia
Membre
 
Avatar de pedia
 
Date d'inscription: janvier 2011
Messages: 1 031
Re: Re : Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par jeanne49
En tout cas, force est de constater (là c'est moi qui ai toujours voulu écrire ça !) que l'homéopathie ne rend pas aimable ... (mais que c'est très personnel et individuel et qu'il faut savoir écouter le patient et lire entre ce qu'il dit et passer PLEIN de temps avec tout ça tout ça ... pi le laisser partir avec une ordonnance longue comme mon bras -oui, j'ai le bras long !- qui lui fera rien mais qu'il sera content d'avoir été écouté et entendu -entre les lignes- !! ... ben c'est compliqué un patient homéopathophile !)

+ 1
__________________
Frédéric, Assistant en pédiatrie
pedia is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 11h06   #2410
LolaFleurie
Membre
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 53
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Là encore, amabilité mise à part (je veux bien reconnaître que je ne vous ménage pas sur le fil), ce descriptif ne me ressemble pas.

Ensuite, c'est vrai que j'ai du mal à communiquer avec le corps médical lorsqu'il ne s'agit pas de médecines douces. Sans doute parce que la consultation de l'homéopathe ou de l’acupuncteur est centrée sur l'écoute du patient, que cela me rassure et m'apaise... et que je peux donc m'exprimer sans angoisses (évidemment ce propos généralisant n'exclut pas les exceptions). Sans doute aussi parce qu'il pose d'emblée que, si je ne vais pas mieux dans quelques jours, je peux l'appeler au téléphone.

Par contre, les ordonnances longues comme le bras, c'est pas mon truc. Je ne prends JAMAIS deux médicaments à la fois (sauf homéopathie ). J'ai fait de nombreuses allergies médicamenteuses qui m'ont toutes conduite aux urgences entre la vie et la mort. Et c'est précisément la raison pour laquelle, en dehors de mon généraliste (qui connait mon histoire et qui la respecte ; épluche, qui plus est, avec moi les notices d'effets secondaires avant de me prescrire quoi que ce soit : et je le remercie de cette délicatesse, s'il me lit ici et qu'il se reconnait, qu'il sache combien immense est ma gratitude), j'ai grand mal à communiquer avec les médecins traditionnels.

Généralement, je sors de la consultation pleine d'angoisses. Mes questions, impossibles à poser sur le moment dans le stress de la consultation (parce que j'ai grand respect des médecins, justement, de leur temps précieux, des malades qui attendent après moi dans la salle d'attente) me submergent après coup... et je jette l'ordonnance "longue comme le bras", complètement désespérée, ne sachant plus ce qui est le pire : rester avec mes symptômes (généralement très violents) ou prendre le risque d'absorber volontairement ce qui peut se révéler du poison.

Très sincèrement, ma question à Claritta était sincère. Quelle serait la "bonne façon" de communiquer avec un médecin traditionnel, en respectant le cadre de la consultation classique qui dure tout au plus 1/4 h ?
Comment puis-je à la fois respecter le médecin et me respecter moi-même ?
En gros, comment faire quand mon médecin habituel est absent, pour ne pas dépenser 23 euros inutilement, jeter l'ordonnance à la poubelle... et finir trois jours après aux urgences ? vous savez ???

Pour faire plus simple : vous qui êtes médecin, à quoi ressemble votre patient inhabituel idéal ?
LolaFleurie is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 11h12   #2411
LolaFleurie
Membre
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 53
Re : Re: Re : Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par pedia
Bonjour
Vous êtes décidément pleines de contradictions....

Vous utilisez le passe composé.... Mais vous écrivez que vous consultez encore....
"Aucun homéopathe accepterai de me suivre avec un DICV".... Mais votre MG communiqué régulièrement avec lui....

Point de contradictions : il y a aussi l'adverbe "uniquement" dans ma phrase.

Citation:
Posté par pedia
Bref, on va s'arrêter la...

Comme vous voulez...
LolaFleurie is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 11h41   #2412
Femme de Vosgien
Membre
 
Date d'inscription: août 2012
Messages: 16
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par pileoui
Quel est l'intérêt de prendre de la vitamine C sous cette forme ???
Il serait plus judicieux d'adapter son alimentation. Des fruits et légume frais et bio me semblent plus adaptés.
Mais je suis curieux de connaitre les raisons qui amènent des personnes à acheter de la vitamine C sous forme de médicament !!!

Vous voulez avoir une raison ?
Simple, la mienne depuis la naissance ne mange aucun fruit, aucune compote....et très peu de légumes. Depuis quelques temps je lui donne " multibiane " sur les conseils d'une nutritioniste. On appelle aussi cela des phobies alimentaires....Si vous êtes médecin, je ne vous apprendrai rien
Femme de Vosgien is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 11h53   #2413
amical
Patient impatient
 
Avatar de amical
 
Date d'inscription: août 2007
Messages: 1 745
Re : Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par LolaFleurie

De fait, je suis à la fois suivie par un interniste (pathologie oblige), un généraliste allopathe (qui m'écoute dans mon caractère individuel et qui respecte mes choix... oui, oui, ça existe ! ), lequel communique régulièrement avec mon homéopathe, qui lui se charge des traitements de fond.

Votre (fausse ?) naïveté n'a d'égal que votre aveuglement...
Votre "traitement de fond homéopathique" n'a aucune utilité, ne contient et ne sert à rien, hormis vous rassurer dans vos croyances.
Petites questions : avez vous cherché à étudier un peu l'homéopathie ? savez vous exactement ce que sont les dilutions ? savez vous ce qui se cache derrière les jolis noms en latin ? avez vous remarqué qu'aucun homéopathe ne vous dira jamais pourquoi il prescrit 10CH et pas 8 ou 11 ? vous êtes vous demandé pourquoi l'écrasante majorité des médecins et scientifiques rejettent l'homéopathie ?
__________________
L'univers a t-il des limites alors que la bétise n'en a pas?
♫♫♫
amical is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 14h51   #2414
LolaFleurie
Membre
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 53
Re : Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bien. J'ai hésité à vous répondre. Je trouvais votre post agressif et j'ai grand peur de la violence. Finalement, j'ai quand même envie de le faire... Alors, je vais m'efforcer d'être précise et concise (ce n'est pas ma spécialité ) pour essayer d'ouvrir la voie sur une vraie communication entre nous. Et si je me vautre, tant pis, y aura pas mort d'homme...

D'abord, petite analyse stylistique du contenu de votre intervention :

Citation:
Posté par amical
Votre (fausse ?) naïveté n'a d'égal que votre aveuglement...

"naîveté" + "aveuglement" dans une proposition restrictive "ne...que"
Que de mépris à mon encontre ! Qu'ai-je dit de si grave ? Et, Diable, pourquoi ce "fausse" entre parenthèses ??? Que voulez-vous dire par son usage ? Vous pensez que je feins la candeur ???

Citation:
Posté par amical
Votre "traitement de fond homéopathique" n'a aucune utilité, ne contient et ne sert à rien, hormis vous rassurer dans vos croyances.

Trois négations sur l'homéopathie. Une affirmation méprisante sur mes choix personnels.

Citation:
Posté par amical
Petites questions : avez vous cherché à étudier un peu l'homéopathie ? savez vous exactement ce que sont les dilutions ? savez vous ce qui se cache derrière les jolis noms en latin ? avez vous remarqué qu'aucun homéopathe ne vous dira jamais pourquoi il prescrit 10CH et pas 8 ou 11 ? vous êtes vous demandé pourquoi l'écrasante majorité des médecins et scientifiques rejettent l'homéopathie ?
4 questions oratoires, c'est-à-dire des questions qui contiennent en germe la réponse. Et la réponse est non.

Je ne vous trouve, au final, pas très amical, malgré votre pseudo...

D'une part, je ne suis pas naïve. Loin s'en faut. J'ai fait des études supérieures, que j'ai remportées chaque fois avec mention "très bien" ou "félicitations du Jury". Je lis. Je m'informe. Et, comme vous pouvez le voir, je pose des questions...
C'est vrai qu'il s'agit d'études littéraires (cinéma, littérature et communication). C'est vrai aussi que j'ai un cœur de midinette, par endroit, mais je ne crois ni à la voyance, ni aux miracles, ni aux happy ends des films américains.

De l'autre, la réponse est "oui" à toutes vos questions (sauf pour les 8 ou 11 ch parce que vous chipotez). Même si je n'ai pas la moindre envie d'étayer...

Enfin, il y a des domaines où l'allopathie ne peut rien. Mais alors rien du tout. Vous voulez un exemple ??? Les piqures de moustiques.
Il se trouve que les moustiques sont des vecteurs de microbes qui me mettent rapidement KO. Qu'il n'existe aucun moyen de se prémunir des piqures sinon par homéopathie en traitement de fond.
Quand je le prends, pas de piqures (alors que mes enfants sont dévorés dans la pièce à côté).
Si je l'arrête. Piqures qui recommencent après 15 jours d'arrêt. C'est mécanique, automatique, inéluctable.
Pensez ce que vous voulez. Ne croyez pas ce que je dis puisque je suis cachée par l'écran de l'anonymat. Vous en avez le droit.
Moi-même, j'ai tendance à ne croire que ce que je vois.
Mais cessez donc de mépriser ceux qui s'expriment et n'optent pas pour les mêmes choix que vous.

Pour quelle raison pensez-vous donc que mon généraliste prend la peine d'échanger régulièrement avec mon homéopathe ?
C'est parce qu'il sait qu'il y a des domaines où il reste impuissant. Qu'on a beau avoir une molécule dans un médicament qui va immanquablement produire ceci ou cela selon le raisonnement scientifique, il y aura toujours un patient chez qui ça ne marche pas comme prévu. Un bug inexplicable...
Alors, il accepte que la science ne puisse pas tout expliquer et résoudre, mais refuse que ses patients restent sans aide.
LolaFleurie is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/03/2013, 18h26   #2415
claritta
Membre
 
Date d'inscription: janvier 2010
Messages: 157
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Chère Lolafleurie,

Je voudrais me montrer apaisante...
Je pense vraiment que " PRIMUM NON NOCERE"... La littéraire que vous êtes doit connaître cette règle que tout médecin doit s'imposer avant toute chose.
Et pardonnez-moi, mais je crois qu'au fond de vous-même, vous le savez bien, les homéopathes, de ce côté -là, ne craignent rien.
Pendant les 16 x 2 jours de cours pendant mes deux ans de tentative d'étuds de l'homéopathie, les profs n'ont pas cessé de nous le répeter!!!!
Pour beaucoup de pathologies graves, insuff cardiaques, grandes infections, pathologies des organes vitaux, maladies psychiatriques......Etc....etc.....etc.... il ne fallait même pas essayer l'homéo et passer la main au collègue allopathique car là, il faut être rapidement efficace. Ils proposaient de rajouter aux traitements allopathiques éventuellement des petites choses " qui pourront peut-être aider".
De toutes façons, ils savaient bien nous rassurer : " AU PIRE, CA NE FERA RIEN"!!!!!
Un medecin qui se fait payer par le patient minimum 23 euros et au final par la securité sociale pour bon nombre d'entre eux, peut-il se regarder dans une glace et flouer ainsi ses patients et les fonds publics????!!!!!
Cette idée me dérange vraiment.... sauf si le médecin ne fait pas rembourser les consultations de ses patients par notre moribond système de santé... Là, il,ne floue que ses patients qui le veulent bien....

En fait, on propose l'homéo pour des pathologies très peu graves, qui laissent le temps au systeme immunitaire du patient d'agir seul...mais dont la guérison sera mise par le patient sur le compte de l'homéopathie!!!

Les rhumes, la plupart des otites inflammatoires des petits loulous, la dermato (comme le pytiriasis rosé de Gilbert...qu'est-ce-que j'ai ri ...exemple typique...il disparait effectivement en 2 mois en moyenne, et tout seul comme un grand, la doctoresse "allopathique" avait raison, mais l'homeopathe avait tout interet à ne pas contredire notre amie qui pensait que sans cela, il durerait plusieurs mois! Pas fou, l'homeopathe!!)....bref, plein de choses se resolvent toutes seules.
Et comme par hasard, c'est là où excelle l'homéo...

Dommage qu'un de mes confrères homéo ne passe pas par là pour nous dire ce qu'il en pense!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bref, l'effet placebo ne me gene ABSOLUMENT PAS du moment qu'il fait du bien aux patients, qu'on ne le fait pas rembourser par la SS et qu'on ne le " prescrit" que lorsque la pathologie est spontanément résolutive et peu grave!

Bonne soirée!!!!
claritta is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/03/2013, 00h01   #2416
LolaFleurie
Membre
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 53
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Bonsoir Claritta,

Vous êtes apaisante et discuter avec vous ne me pose aucun problème.
J'apprécie d'ailleurs vos témoignages, que je trouve intéressants... même si je ne suis pas d'accord avec tout.

Si vous me relisez, vous verrez que j'ai bien parlé d'un homéopathe pour les traitements de fond, afin de soutenir et compléter les traitements de mon médecin traditionnel.
D'ailleurs, lorsque j'ai fait le choix d'être suivie uniquement par des homéopathes, pendant une longue période, il s'est toujours agi de "non puristes", capables de sortir l'artillerie lourde en cas de nécessité. C'est à dire, au fond, ni plus ni moins qu'un médecin tel que vous, non ?
Sinon, je combine forcément les deux.

Je ne prétends donc pas que l'homéopathie soit appropriée dans les maladies lourdes. Aucun des homéopathes qui m'a soignée, d'ailleurs, n'a jamais prétendu le faire. Simplement, ils ont parfois un autre regard, qui permet d'élargir les perspectives. Et le temps qu'ils consacrent à la consultation permet généralement d'approfondir une interaction entre patient et médecin qui n'est pas possible dans la consultation express traditionnelle.
Mon généraliste ne semble pas s'en plaindre, loin s'en faut. Il a un deuxième avis médical me concernant sur simple coup de fil.

Quant au débat sur le financement de la Sécu, il est + qu'intéressant et mériterait à lui seul un topic (si on pouvait s'assurer que ceux qui s'y expriment seront de bonne foi et respectueux des bienséances )
D'abord, parce que j'ai trouvé des homéopathes qui se sont mis en secteur 3, et leurs motivations ne manquent pas d'intérêt.
Ensuite parce que j'ai connu des situations bien plus abusives que la question de l'homéopathie qui, qu'elle soit "magique" ou réellement efficace, apporte un bénéfice-patient véritable et ne coûte finalement que la consultation elle-même (ou presque).

Si l'on compare avec une séance chez le psychiatre-psychanalyste, par exemple, qui prend entre 80 et 90 euros la séance (de psychanalyse) mais fait une feuille de soin (de psychiatrie) à son patient pour qu'il soit partiellement remboursé (50 euros environs si je me souviens bien), alors la consultation facturée 40 euros et remboursée 21 de l'homéopathe apparait dérisoire. Pourtant, à y regarder de plus près, l'homéopathe a gardé le patient 45 mn, comme le psychiatre, et, comme le psychiatre, il lui a apporté un tangible soutien moral.

Attention, ne vous méprenez pas, je ne fais pas le procès des psychanalystes. Surtout pas. Je remets simplement en vraie "question" (au sens propre) le sujet que vous abordez...
J'ai bien peur qu'à tout remettre en cause, on risque de multiplier le malaise des patients. Or, il y a crise chez les soignants, non ?

Quant à votre idée de faire s'exprimer ici un homéopathe. Elle n'est pas bonne.
Ou vous avez tort, et l'acharnement de vos pairs ici n'est guère incitatif. Il lui faudrait non pas du courage mais de la témérité, voire une certaine dose d'inconscience pour s'exposer dans ce topic.
Ou vous avez raison et il perdrait définitivement et publiquement la crédibilité de toute sa corporation.

Voilà, merci en tous cas pour vos interventions. Je vous souhaite une bonne soirée.
LolaFleurie is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/03/2013, 11h44   #2417
amical
Patient impatient
 
Avatar de amical
 
Date d'inscription: août 2007
Messages: 1 745
Re : Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par LolaFleurie
Enfin, il y a des domaines où l'allopathie ne peut rien. Mais alors rien du tout. Vous voulez un exemple ??? Les piqures de moustiques.
Il se trouve que les moustiques sont des vecteurs de microbes qui me mettent rapidement KO. Qu'il n'existe aucun moyen de se prémunir des piqures sinon par homéopathie en traitement de fond.
Quand je le prends, pas de piqures (alors que mes enfants sont dévorés dans la pièce à côté).
Si je l'arrête. Piqures qui recommencent après 15 jours d'arrêt. C'est mécanique, automatique, inéluctable.


.

D'accord.
Alors précisez :
- où habitez vous et quelles maladies les moustiques vous ont-ils inoculées ?
- quel est ce traitement de fond ?
- que fait-il ? Il éloigne les moustiques ou annihile leurs "microbes" ?
C'est important, sinon on va penser que vous racontez n'importe quoi...
__________________
L'univers a t-il des limites alors que la bétise n'en a pas?
♫♫♫
amical is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/03/2013, 14h19   #2418
castor
Membre
 
Avatar de castor
 
Date d'inscription: juin 2012
Messages: 3 314
Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par LolaFleurie
Si l'on compare avec une séance chez le psychiatre-psychanalyste, par exemple, qui prend entre 80 et 90 euros la séance (de psychanalyse) mais fait une feuille de soin (de psychiatrie) à son patient pour qu'il soit partiellement remboursé (50 euros environs si je me souviens bien), alors la consultation facturée 40 euros et remboursée 21 de l'homéopathe apparait dérisoire. Pourtant, à y regarder de plus près, l'homéopathe a gardé le patient 45 mn, comme le psychiatre, et, comme le psychiatre, il lui a apporté un tangible soutien moral.

.

entre les deux, mon coeur chavire
castor is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/03/2013, 15h38   #2419
LolaFleurie
Membre
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 53
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par Amical
D'accord.
Alors précisez :
- où habitez vous et quelles maladies les moustiques vous ont-ils inoculées ?
- quel est ce traitement de fond ?
- que fait-il ? Il éloigne les moustiques ou annihile leurs "microbes" ?
C'est important, sinon on va penser que vous racontez n'importe quoi...

J'adooooooôre votre "D'accord". Un vent de curiosité est passé dans l’entrebâillement d'une porte désormais un peu ouverte...
Je m'en réjouis, même si je sens encore le poids de votre scepticisme dans vos questions.
En me respectant, je vais donc tenter d'y répondre au mieux.

1/ J'ignore ce que j'ai attrapé comme maladie avec les moustiques. Ce que je sais, c'est que j'ai plusieurs fois été saisie de fièvres inexplicables et présenté des symptômes méningés après une nuit dévorée par ces petits prédateurs.
Je ne sais toujours pas si vous maîtrisez ce qu'est un Déficit Immunitaire Commun Variable (Immunodéficience innée) et les conséquences qui en découlent, ou s'il est besoin de vous en donner des précisions. Le fait est que je ne veux prendre aucun risque. J'ai assez à faire avec l'inéluctable. A moins de 2 euros le tube, pourquoi me priverais-je de laisser derrière moi ne serait-ce qu'une valise d'inquiétude ?
En tout cas, j'habite en France. Des espèces comme le Culex (responsable de certaines méningites et encéphalites) ou Ae. albopictus (responsable de la fameuse épidémie de Chikungunya entre 2005 et 2007) sont présents dans la Région PACA et le Languedoc-Roussillon, où je vais passer l'essentiel de mes vacances.
On sait aussi que salive injectée par les moustiques lors de la piqûre provoque des réactions cutanées, parfois généralisées chez les enfants... et les immunodéficients.

2/ Il s'agit de Ledum Palustre, pour l'essentiel, traitement régulièrement prescrit en prévention du Paludisme. Associé, en période de risque, d'une supplémentation en vitamine B1.

3/ Il est répulsif.

Citation:
Posté par Castor
entre les deux, mon coeur chavire

Vous êtes donc, Monsieur Castor, un grand sceptique.
Je peux tout à fait comprendre. Mais le débat porte alors davantage sur la question de l'aide psychologique. Est-elle possible, est-elle utile, nécessaire ? ou pas ? Le sujet m'intéresse aussi.


Citation:
Posté par Jeanne49
Enfin, ben c'est pas sympa de ne pas donner d'homéo anti moustiques à vos enfants qui se font bouffer à vos côtés ...

Je ne voulais pas vous répondre mais, puisque j'y suis, allons-y...
Mes enfants sont majeurs et vaccinés. Ca les ennuie de devoir penser à prendre des granules et se priver de cigarettes avant et après pour qu'ils fassent leur effet. Et puis, ils n'ont pas de DICV...
LolaFleurie is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/03/2013, 15h58   #2420
castor
Membre
 
Avatar de castor
 
Date d'inscription: juin 2012
Messages: 3 314
Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par LolaFleurie




Vous êtes donc, Monsieur Castor, un grand sceptique.
Je peux tout à fait comprendre. Mais le débat porte alors davantage sur la question de l'aide psychologique. Est-elle possible, est-elle utile, nécessaire ? ou pas ? Le sujet m'intéresse aussi.



.

Madame

bien sûr que l'aide psychologique est parfois nécessaire.

Je suis juste sceptique quant à l'efficacité de la psychanalyse.

Mais si les granules prescrites par un homéopathe que l'on voit 10 ou 15 fois par an peuvent éviter une thérapie de 52 séances par an... faut pas hésiter.

Quant à l'éthique du médecin qui vous prescrit de l'homéopathie, ça c'est une autre question.
castor is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/03/2013, 16h25   #2421
LolaFleurie
Membre
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 53
Re : Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par castor
Je suis juste sceptique quant à l'efficacité de la psychanalyse.

Moi aussi. Je préfère de loin mon homéopathe.

Citation:
Posté par castor
Mais si les granules prescrites par un homéopathe que l'on voit 10 ou 15 fois par an peuvent éviter une thérapie de 52 séances par an... faut pas hésiter.

Comme vous voyez, dans l'intérêt de la Sécu et celui de mon portefeuille, je n'ai pas hésité. Preuve, pour le moins, que je ne suis pas si naïve...

Citation:
Posté par castor
Quant à l'éthique du médecin qui vous prescrit de l'homéopathie, ça c'est une autre question.
Là, je ne partage pas votre point de vue. Ils ont une autre éthique que la votre parce qu'une autre vision de l'aide qu'ils peuvent apporter au patient. Et cette éthique a sa valeur, même si vous ne la comprenez pas.
Que change votre vie, que changent vos besoins et, comme pour moi, votre angle de vue changera... alors peut-être que, vous aussi, vous les consulterez et, dans cet état de besoin, vous changerez également d'opinion.
Fontaine... vous connaissez la suite, je suppose.

Je parle évidemment des homéopathes qui ont su me convaincre car, dans cette corporation comme dans d'autres, c'est l'individu qui est porteur de sa valeur. Et j'ai croisé évidemment, ici et là, des charlatans ou des incompétents... tout du moins, selon mon point de vue, forcément subjectif à la mesure du vôtre.
LolaFleurie is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/03/2013, 16h28   #2422
LolaFleurie
Membre
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 53
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Zut ! Je n'ai pas relevé le 10 ou 15 fois par an !!!
Je vois personnellement mon homéo de 1 à 4 fois par an. On est loin de vos comptes.
LolaFleurie is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/03/2013, 17h26   #2423
castor
Membre
 
Avatar de castor
 
Date d'inscription: juin 2012
Messages: 3 314
Re: Re : Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par LolaFleurie
Moi aussi. Je préfère de loin mon homéopathe.


Comme vous voyez, dans l'intérêt de la Sécu et celui de mon portefeuille, je n'ai pas hésité. Preuve, pour le moins, que je ne suis pas si naïve...

Là, je ne partage pas votre point de vue. Ils ont une autre éthique que la votre parce qu'une autre vision de l'aide qu'ils peuvent apporter au patient. Et cette éthique a sa valeur, même si vous ne la comprenez pas.
Que change votre vie, que changent vos besoins et, comme pour moi, votre angle de vue changera... alors peut-être que, vous aussi, vous les consulterez et, dans cet état de besoin, vous changerez également d'opinion.
Fontaine... vous connaissez la suite, je suppose.

Je parle évidemment des homéopathes qui ont su me convaincre car, dans cette corporation comme dans d'autres, c'est l'individu qui est porteur de sa valeur. Et j'ai croisé évidemment, ici et là, des charlatans ou des incompétents... tout du moins, selon mon point de vue, forcément subjectif à la mesure du vôtre.

Je ne suis pas médecin.

L'éthique n'est pas à géométrie variable.

Et quelles que soient les qualités humaines d'un médecin homéopathe, cela ne change rien aux faits.

Et les faits, c'est que, jusqu'à présent, on n'a jamais pu mettre en évidence la moindre efficacité supérieure à un placebo de l'homéopathie.

Ce qui vous soigne, ce n'est pas les granules. C'est, le cas échéant, le charisme de votre homéopathe.

Est-il éthique que la sécurité sociale intervienne pour le remboursement de médicaments dont on n'a jamais pu prouver qu'ils avaient la moindre efficacité, malgré la pléthore d'études ? est-il éthique qu'un médecin fasse croire à un patient que les granules le soignent ?

Pour moi, c'est non.

Mais vous êtes libre de ne pas être d'accord avec moi.
castor is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/03/2013, 17h47   #2424
LolaFleurie
Membre
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 53
Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Que vous soyez médecin ou non, vous avez votre éthique sur la question médicale.
Hélas si, l'éthique est à géométrie variable puisqu'elle ne peut être définie de façon universelle.

Des tonnes de choses sont remboursées par la Sécu, qui n'ont pas fait leurs preuves d'efficacité et qui sont beaucoup plus scandaleuses, et surtout dangereuses comme certains médicaments et/ou vaccins justement très chers mais soutenus pour d'obscures raisons économiques.
Je suis d'accord pour dire qu'un nettoyage éthique est nécessaire pour la Sécu. Mais je ne commencerais pas par l'homéopathie, loin s'en faut.

Quand bien même les homéopathes ne "soigneraient" pas les patients (ils sont médecins et ne prescrivent pas uniquement des granules au cours de leurs consultations), ils ont des vertus d'apaisement, savent faire un diagnostic, orienter leurs patients vers les spécialités appropriées. C'est déjà énorme, non ?
Dans mon cas, à part les granules (moins de 2 euros je vous rappelle), c'est ce que fait mon généraliste. Et cela ne coute rien de plus à la Sécu puisque je ne vais jamais voir les deux à la fois (et qu'ils communiquent entre eux).
Où voyez-vous un quelconque problème d'éthique ?

Vous vous obstinez, Monsieur Castor... je ne suis pas dupe ! Mais j'avoue que votre chachacha m'amuse...
LolaFleurie is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/03/2013, 18h08   #2425
LolaFleurie
Membre
 
Date d'inscription: février 2013
Messages: 53
Re : Re: Re : L'homéopathie : science ? croyance ? que penser des granules ?

Citation:
Posté par castor
Madame
J'avais mal interprété ce tout petit détail. Pardonnez-moi. Heureusement que je suis allée me promener dans d'autres topics pour réaliser ma méprise, Madame.
LolaFleurie is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion
Rechercher uniquement dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 06h47.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !