Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 18/04/2005, 01h38   #1
Kadensi
 
Messages: n/a
Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Bonjour à Tous,

Je compte sur vos experiences et vos ressentis, pour m'aider à m'en sortir.Pardonnez moi ma jeunesse sur les forums mais voila c'est la premiere fois que je vais faire appelle à vous chers lecteurs, et je tiens à avoir des réponses sérieuses.Merci d'avance

Tout d'abord je me présente; jeune homme attaché commercial très professionnel, aimant son travail sans diifficulté.Issus d'une famille où il y a eu beaucoup d'amour, et à ce jour réellement amoureux à tel point de vouloir devenir Papa.Je l'ai trouvé après tant d'années de recherche.

Ma problématique; L'Alcool, cet outil qui m'aide à m'autodetruire et à générer de nombreuses souffrances dans mon entourage.J'aimerais que cela cesse.

A la suite de mes abus, il s'averre que je raconte des injures (ce qui n'est pas mon style du tout), je deviens trés violent verbalement parlant.Jamais je n'ai touché physiquement et jamais je ne toucherais......du moins je l'espère car ne me rappelant pas de mes insultes qui me sont rapportés par les personnes concernées.,j'espère que jamais on viendra me dire que j'ai frappé.

Je me considère comme un Alcoolique occasionnel, mais un verre pour moi est égal à la catastrophe pour mes ami(e)s et surtout pour la Femme que j'aime.

Elle est loin d'etre parfaite mais elle a tant à partager.Je n'ai pas obligatoirement la sexualité que je désire avec elle, et pourtant elle fait de nombreux efforts.Pour moi c'est l'une des conséquences douloureuses de mes abus;j' attribue à ma copine tous les noms possible et imaginable que je me permettrais de ne point cité ici.Comptant sur votre compréhension

Ma famille, je viens de me rendre compte que je ne leur ait point pardonner certaine choses alors qu'eux ils l'ont fait avec moi. Voilà une autre raisons de mes fameux abus.Qui comme pour ma p'tite Amie ont le droit au dictionnaire des vulgarités.

J'aimerais trouver quelqu'un avec qui en parler ,qui aurait vecu la même
chose, qui s'en ai sorti( ou pas car nous pourrons peut nous en sortir ensemble)

Le but est de ne pas perdre ma Famille,qui malgrès tout ça m'aime énormement et surtout de ne plus blaisser les personnes que j'aime et surtout cette Femme qui a su me faire chavirer du coté Non obscur mais qui n'auras pas la force de subir tout cela bien longtemps

Comptant sur vous cher amis,medecin du coeur ou partenaire malheureux mais qui avons l'envie de nous en sortir

Merci D'avance

Dernière modification par Kadensi 18/04/2005 à 02h45.
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 01h44   #2
Frangin Deloup
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Elle est loin d'etre parfaite mais elle a tant à partager

Salut!
avec ça t'es tranquille tu vas avoir du courrier.
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 01h52   #3
pifou
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Citation:
Posté par Kadensi
Bonjour à Tous,

Je compte sur vos experiences et vos ressentis, pour m'aider à m'en sortir.Pardonnez moi ma jeunesse sur les forums mais voila c'est la premiere fois que je vais faire appelle à vous chers lecteurs, et je tiens à avoir des réponses sérieuses.Merci d'avance

Tout d'abord je me présente; jeune homme attaché commercial tres professionnel, aimant son travail sans diifficulté.Issus d'une famille ou il y a eu beaucoup d'amour, et à ce jour réellement amoureux à tel point de vouloir devenir Papa.Je l'ai trouvé apres tant d'année de recherche.

Ma problématique; L'Alcool, cet outil qui m'aide à m'autodetruire et à générer de nombreuses souffrances dans mon entourage.J'aimerais que cela saisse.

Je me considère comme un Alcoolique occasionnel, mais un ver pour moi est égal à la catastrophe pour mes ami(e)s et surtout pour la Femme que j'aime.

Elle est loin d'etre parfaite mais elle a tant à partager.Je n'ai pas obligatoirement la sexualité que je désire avec elle, et pourtant elle fait de nombreux efforts.Pour moi c'est l'une des causes

Ma famille, je viens de me rendre compte que je ne leur ait point pardonner certaine choses alors qu'eux ils l'ont fait avec moi.

J'aimerais trouver quelqu'un avec qui en parler ,qui aurait vecu la meme
chose, qui s'en ai sorti( ou pas car nous pourrons peut nous en sortir ensemble)

Le but est de ne pas perdre ma Famille,qui malgrès tout ça m'aime énormement et surtout de ne plus blaisser les personnes que j'aime et surtout cette Femme qui a su me faire chavirer du coté Non obscur mais qui n'auras pas la force de subir tout cela bien longtemps

Comptant sur vous cher amis,medecin du coeur ou partenaire malheureux mais qui avons l'envie de nous en sortir

Merci D'avance


Bonsoir kadensi


Excuse moi, je t'ai lu, tu m'as fait rire,

bon, serieux, commences a lire la selection d'iseulta, tout de A à Z
Ensuite tous les posts, meme les archives,
tu vas apprendre beaucoup sur la maladie alcoolique, déjà pense tu etres alcoolique, tres important çà de le savoir, pour la suite, as tu parlé de cela à ton médecin, si réponse non, il faut prendre un rendez vous avec lui, et lui expliquer que tu as un probleme avec l'alcool; peut-etre léger, mais quand meme.

On va essayer te guider, si tu as d'autres questions n'hésite pas a poster

medji , 45 ans, presque 6 mois d'abstinence, aide-soignant
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 02h07   #4
Kadensi
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Je vais lire des ce soir,car je vie en guyane, et je te repondrais plus serieusement la prochaine fois.
En attendant chappeau pour les 6 mois d'abstinence et heuereus de t'avoir fait rire.Mais c'est sérieux, je dis en réalité l'inverse de ce que je pense sous l'empire d'etat alcoolique et je ne m'en rappelle pas...
Sur ce @+ selon ton conseil

Excuse moi, je t'ai lu, tu m'as fait rire,

bon, serieux, commences a lire la selection d'iseulta, tout de A à Z
Ensuite tous les posts, meme les archives,
tu vas apprendre beaucoup sur la maladie alcoolique, déjà pense tu etres alcoolique, tres important çà de le savoir, pour la suite, as tu parlé de cela à ton médecin, si réponse non, il faut prendre un rendez vous avec lui, et lui expliquer que tu as un probleme avec l'alcool; peut-etre léger, mais quand meme.

On va essayer te guider, si tu as d'autres questions n'hésite pas a poster

medji , 45 ans, presque 6 mois d'abstinence, aide-soignant[/quote]
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 02h11   #5
Kadensi
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Merci de ta réponse tu es mon premier lecteur, mais le but c'est de comprendre mon probleme
, et peut etre d'avoir une solution

Merci





]Elle est loin d'etre parfaite mais elle a tant à partager

Salut!
avec ça t'es tranquille tu vas avoir du courrier.[/quote]
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 04h23   #6
Perleducoeur
Membre
 
Avatar de Perleducoeur
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Gatineau, Québec
Messages: 2 037
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Salut Kadensi,

Tu reconnais être un alcoolique occasionnel et c'est bien. Avant de devenir alcoolique chronique, il est temps que tu te prennes en main sérieusement.

Pour commencer, il ne faut pas que tu le fasses pour les autres mais bien pour toi même. À ce que je sache, presque tous les alcooliques sont des personnes qui souffrent énormément en dedans. En tout cas, pour moi, c'était ça et c'était la même chose pour beaucoup de gens que je connais.

Assez bizarrement, avant d'entreprendre une thérapie, je ne savais même pas à quel point je souffrais. C'est durant ma thérapie que je me suis rendue compte que j'étais une femme qui étouffait tout. En fait, j'ai énormément souffert. Quand j'ai réussi à m'extérioriser, j'ai commencé à vivre et à être heureuse.

Tu parles de pardon de la part de ta famille. Qu'est-ce qui est arrivé pour que ça soit à ce point? Peut-être que tu fais du ressentiment sans même t'en apercevoir.

Ta violence excessive peut blesser énormément. Souvent la violence physique apparaît après un certain temps.

Peut-être pourrais-tu consulter un thérapeute pour te permettre de voir ce qui te pousse vraiment à consommer.

Agis maintenant. N'attends pas que tes actes deviennent irréparables.

Je te souhaite bonne mon ami.... reviens nous voir souvent.

Amitié!
__________________
Perleducoeur
xxx
Perleducoeur is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 07h55   #7
666
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

bonjour Medji est felicitationssssssss nous sommes proches en quelqes sortes!!!

mon abstinence a débutée le 20 /10 alors tu vois ce que je veux dire.. dans deux jours!!!!!!c'est un nouveau cap!!!HAPPY BIR.......
Pour ma part j' ai mis places des therapies et j'aurais bien aimé avoir des avis sur l'accuponcture et la biokinergie .
Ce sont des medecines dites // et qui commencent a faire leur preuves dans le
domaine des problemes psy lies a l'abstinence de drogues.."tabac, alcool, femmes... heu non pardon lol ..appel aux autres lecteurs sur ce sujet et je le rappelles, ce qui m'a permis de lacher toute cette pression, c'est evidemment le sport, se coucher tot comme les vieux..Levé tot bien sur mais il parait que le monde appartient a ceux qui se levent t........Les douleurs et tensions derriere la nuque ont quasi disparues grace a tout cela et je suis en pleine forme!!!!
Quelqu'un disait sur un post qu'il fallait manger tot c'est vrai également les envies apparaissent surtout a ces heures tant redoutées L'APPPPPEROT
je bois une eau pétillante pauvre en sodium toute la journée pour remplacer les canons a longueur de journée et lui, il n'y voit que du feu


Je savais bien que je l'aurais un jour!!
Au plaisir de vous lire dès ce matin..Alain
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 11h02   #8
sourisbleue
la fée-gnasse
 
Avatar de sourisbleue
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: un zoli coin du val d'oise
Messages: 20 049
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Citation:
Posté par 666
bonjour Medji est felicitationssssssss nous sommes proches en quelqes sortes!!!

mon abstinence a débutée le 20 /10 alors tu vois ce que je veux dire.. dans deux jours!!!!!!c'est un nouveau cap!!!HAPPY BIR.......
Pour ma part j' ai mis places des therapies et j'aurais bien aimé avoir des avis sur l'accuponcture et la biokinergie .
Ce sont des medecines dites // et qui commencent a faire leur preuves dans le
domaine des problemes psy lies a l'abstinence de drogues.."tabac, alcool, femmes... heu non pardon lol ..appel aux autres lecteurs sur ce sujet et je le rappelles, ce qui m'a permis de lacher toute cette pression, c'est evidemment le sport, se coucher tot comme les vieux..Levé tot bien sur mais il parait que le monde appartient a ceux qui se levent t........Les douleurs et tensions derriere la nuque ont quasi disparues grace a tout cela et je suis en pleine forme!!!!
Quelqu'un disait sur un post qu'il fallait manger tot c'est vrai également les envies apparaissent surtout a ces heures tant redoutées L'APPPPPEROT
je bois une eau pétillante pauvre en sodium toute la journée pour remplacer les canons a longueur de journée et lui, il n'y voit que du feu


Je savais bien que je l'aurais un jour!!
Au plaisir de vous lire dès ce matin..Alain

Salut Kermit
je suis contente de voir que ça va bien pour toi ! Bientôt 6 mois
Bravo.
@+
__________________
Souris
sourisbleue is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 11h12   #9
sourisbleue
la fée-gnasse
 
Avatar de sourisbleue
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: un zoli coin du val d'oise
Messages: 20 049
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Citation:
Posté par Kadensi
Bonjour à Tous,
Comptant sur vous cher amis,medecin du coeur ou partenaire malheureux mais qui avons l'envie de nous en sortir
Merci D'avance

Bonjour Kadensi

Tu as à voir avec le reggae ?


Bon, parlons sérieusement :
1 - en as tu parlé avec ta compagne ?
2 - en as tu parlé avec un médecin ?
3 - peux tu cesser de boire pendant 10 jours sans difficulté ?
4 - as tu pris le temps de lire la sélection d'Iseulta ?
5 - as tu lu tous nos messages ?
6 - ta compagne est-elle Cassandre ?

En tout cas, BBB, bonjour, bienvenue et bravo.
Essaye de répondre aux questions ci-dessus et viens nous raconter


NB : quel décalage horaire y a t'il avec la Guyane ?
__________________
Souris
sourisbleue is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 11h16   #10
ninani
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Pour revenir au message initial de l'alcoolique ponctuel...Tu te rends compte que l'alcool te pose problème, c'est déjà ça. Tu relies ce souci aux problèmes affectifs (ta copine et ta famille) à l'égard desquels tu nourris quelques ressentiments, endormis en temps normal, et éveillés sous l'effet de la boisson. Tu devrais probablement consulter un psychologue (ou psychiatre, peu importe), non seulement en raison de tes comportements sous l'effet de l'alcool, mais aussi et surtout à cause des problèmes non résolus avec ta famille qui te rendent aggressif quand tu as bu. Il se peut même que ce sont ces problèmes qui te poussent à boire, parce qu'il n'y a que la boisson qui te "libère" au point de pouvoir exprimer tes ressentiments. D'autre part, ce qui m'interpelle dans ton texte, c'est la façon dont tu emploies, à plusieurs reprises, le terme abus. L'abus de l'alcool, ok, mais te sentirais-tu "abusé" dans la vie, en général?
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 12h06   #11
Muriel
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

[quote=Kadensi]

Ma problématique; L'Alcool, cet outil qui m'aide à m'autodetruire et à générer de nombreuses souffrances dans mon entourage.J'aimerais que cela cesse.
Elle est loin d'etre parfaite mais elle a tant à partager.Je n'ai pas obligatoirement la sexualité que je désire avec elle, et pourtant elle fait de nombreux efforts.

Cher Kadensi,
bravo d'oser demander de l'aide, tu as franchi le premier pas.
Je pense aussi que tu dois aller voir un médecin, en parler demander une aide à la fois avec des médicaments, mais aussi d'ordre psychologique.
D'après ce que je lis tu as des problèmes sexuels avec ton amie, c'est également le rôle du Psy de t'aider dans ce domaine et peut-être devrait- tu consulter avec ta compagne. Si vous vous aimez, vous trouverez une solution, un accord entre vous. As -tu parlé de tes problèmes ( alcool et sex)avec ton amie ? La communication est importante, et tu viens de le comprendre puisque tu as écrit.
Ce qui m'a fait comprendre que j'étais alcoolique, c'est lke fait que parfois le soir je laissais des messages un peu stupides à mon ami, j'ai un jour pensé que je pouvais le perdre par ma bêtise et mon excès.
ta compagne doit t'aimer beaucoup pour supporter ces injures, si elles n'existaient plus elle s'ouvrirait peut-être mieux dans vos ébats amoureux?
Bon courage à toi, tu es prèt à faire les bonnes démarches.
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 14h37   #12
jojo035
Membre qui incite systématiquement à converser en privé mais qui n'a pas de mauvaises intentions. Depuis le temps on le saurait ;-)
D. Dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 5 107
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Bonjour kADENSI

En te lisant je me reconnais.
Le lendemain on me disait tu as dit ceci, cela. Ou ais-je garé ma voiture ? Que s'est-il passé avec de vagues souvenirs ? c'est très dur de se remémorer !

Alors si j'ai un conseil n'hésite pas a adopter l'abstinence qui ne t'apportera que du bonheur.

Cela fait 14 ans et demi que j'ai adopté et crois moi qu'avec toutes les épreuves que j'ai eu a subir depuis 3 ans, je vis tres heureux.

Tu retrouveras la santé, le bonheur, lma joie de vivre et tu enferas profiter les tiens.

Si tu souhaites dialoguer avec moi, en + du forum, tu peux me contacter par e.mail ou msn messenger à : jojo035@wanadoo.fr

Je reste à ton entière disposition.

Amicalement

Jojo







Citation:
Posté par Kadensi
Bonjour à Tous,

Je compte sur vos experiences et vos ressentis, pour m'aider à m'en sortir.Pardonnez moi ma jeunesse sur les forums mais voila c'est la premiere fois que je vais faire appelle à vous chers lecteurs, et je tiens à avoir des réponses sérieuses.Merci d'avance

Tout d'abord je me présente; jeune homme attaché commercial très professionnel, aimant son travail sans diifficulté.Issus d'une famille où il y a eu beaucoup d'amour, et à ce jour réellement amoureux à tel point de vouloir devenir Papa.Je l'ai trouvé après tant d'années de recherche.

Ma problématique; L'Alcool, cet outil qui m'aide à m'autodetruire et à générer de nombreuses souffrances dans mon entourage.J'aimerais que cela cesse.

A la suite de mes abus, il s'averre que je raconte des injures (ce qui n'est pas mon style du tout), je deviens trés violent verbalement parlant.Jamais je n'ai touché physiquement et jamais je ne toucherais......du moins je l'espère car ne me rappelant pas de mes insultes qui me sont rapportés par les personnes concernées.,j'espère que jamais on viendra me dire que j'ai frappé.

Je me considère comme un Alcoolique occasionnel, mais un verre pour moi est égal à la catastrophe pour mes ami(e)s et surtout pour la Femme que j'aime.

Elle est loin d'etre parfaite mais elle a tant à partager.Je n'ai pas obligatoirement la sexualité que je désire avec elle, et pourtant elle fait de nombreux efforts.Pour moi c'est l'une des conséquences douloureuses de mes abus;j' attribue à ma copine tous les noms possible et imaginable que je me permettrais de ne point cité ici.Comptant sur votre compréhension

Ma famille, je viens de me rendre compte que je ne leur ait point pardonner certaine choses alors qu'eux ils l'ont fait avec moi. Voilà une autre raisons de mes fameux abus.Qui comme pour ma p'tite Amie ont le droit au dictionnaire des vulgarités.

J'aimerais trouver quelqu'un avec qui en parler ,qui aurait vecu la même
chose, qui s'en ai sorti( ou pas car nous pourrons peut nous en sortir ensemble)

Le but est de ne pas perdre ma Famille,qui malgrès tout ça m'aime énormement et surtout de ne plus blaisser les personnes que j'aime et surtout cette Femme qui a su me faire chavirer du coté Non obscur mais qui n'auras pas la force de subir tout cela bien longtemps

Comptant sur vous cher amis,medecin du coeur ou partenaire malheureux mais qui avons l'envie de nous en sortir

Merci D'avance
jojo035 is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 18h06   #13
APMS
Alexis
 
Avatar de APMS
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: parisien d'adoption
Messages: 4 203
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Citation:
Posté par Kadensi
Bonjour à Tous,

Je compte sur vos experiences et vos ressentis, pour m'aider à m'en sortir.Pardonnez moi ma jeunesse sur les forums mais voila c'est la premiere fois que je vais faire appelle à vous chers lecteurs, et je tiens à avoir des réponses sérieuses.Merci d'avance

Tout d'abord je me présente; jeune homme attaché commercial très professionnel, aimant son travail sans diifficulté.Issus d'une famille où il y a eu beaucoup d'amour, et à ce jour réellement amoureux à tel point de vouloir devenir Papa.Je l'ai trouvé après tant d'années de recherche.

Ma problématique; L'Alcool, cet outil qui m'aide à m'autodetruire et à générer de nombreuses souffrances dans mon entourage.J'aimerais que cela cesse.

A la suite de mes abus, il s'averre que je raconte des injures (ce qui n'est pas mon style du tout), je deviens trés violent verbalement parlant.Jamais je n'ai touché physiquement et jamais je ne toucherais......du moins je l'espère car ne me rappelant pas de mes insultes qui me sont rapportés par les personnes concernées.,j'espère que jamais on viendra me dire que j'ai frappé.

Je me considère comme un Alcoolique occasionnel, mais un verre pour moi est égal à la catastrophe pour mes ami(e)s et surtout pour la Femme que j'aime.

Elle est loin d'etre parfaite mais elle a tant à partager.Je n'ai pas obligatoirement la sexualité que je désire avec elle, et pourtant elle fait de nombreux efforts.Pour moi c'est l'une des conséquences douloureuses de mes abus;j' attribue à ma copine tous les noms possible et imaginable que je me permettrais de ne point cité ici.Comptant sur votre compréhension

Ma famille, je viens de me rendre compte que je ne leur ait point pardonner certaine choses alors qu'eux ils l'ont fait avec moi. Voilà une autre raisons de mes fameux abus.Qui comme pour ma p'tite Amie ont le droit au dictionnaire des vulgarités.

J'aimerais trouver quelqu'un avec qui en parler ,qui aurait vecu la même
chose, qui s'en ai sorti( ou pas car nous pourrons peut nous en sortir ensemble)

Le but est de ne pas perdre ma Famille,qui malgrès tout ça m'aime énormement et surtout de ne plus blaisser les personnes que j'aime et surtout cette Femme qui a su me faire chavirer du coté Non obscur mais qui n'auras pas la force de subir tout cela bien longtemps

Comptant sur vous cher amis,medecin du coeur ou partenaire malheureux mais qui avons l'envie de nous en sortir

Merci D'avance

Que dire ?
Si ce n'est que beaucoup d'entre nous ont plus ou moins connu ta situation.
"Ah bon ! J'ai ça.... merde."
"Ah bon ! J'ai fait ça ... merde."

C'est l'horreur.
Mais si tu as des sentiments pour cette fille, si reellement elle t'aide et t'equilibre, ton choix devrait etre tout fait. Crois moi : meme les personnes les plus proches de toi ont une resistance limitée. C'est trop dur de perdre les gens que l'on aime. Ce l'est aussi pour ceux que l'on ne sait pas aimer comme il le faudrait. Pour pouvoir le faire, tu devrais desormais etre honnete avec toi et te regarder bien au fond des yeux ; peut etre en te faisant aider d'un psy. Mais si tu continu comme ça, tu va a la catastrophe.
Excuse moi pour ce message un peu dur mais je ne sais pas quoi te dire d'autre. Je ne suis pas inspiré ce matin
__________________
On a mal alors on boit. Au bout d'un moment on a mal quand on boit et si on ne boit pas on est mal. Alors on reboit...
APMS is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 18h52   #14
FPMNI
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

---

Dernière modification par FPMNI 19/04/2005 à 01h49.
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 20h26   #15
Kadensi
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Merci Mademoiselle Perleducoeur,

Voici quelques remarques que je peux faire suite à ton intervention.

"qui souffrent énormément en dedans. En tout cas, pour moi, c'était ça et c'était la même chose pour beaucoup de gens que je connais"
Effectivement je crois avoir énomément de douleur en moi.Cette souffrance il me semble qu'il ne vient pas de mon origine mais de la malchance ou du comportement des autres que je plains.celà m'attriste car de part les choses celà devient moi l'origine du problème.Toi tu as réussi à trouver tes souffrrances et à les comprendre ;
Quand j'ai réussi à m'extérioriser, j'ai commencé à vivre et à être heureuse.
Comment y as tu paliées?

Qu'est-ce qui est arrivé pour que ça soit à ce point? Peut-être que tu fais du ressentiment sans même t'en apercevoir.Qu'entends-tu par ressentiment ? Mon pére est atteint d'une maladie qu'il a choppé lors de son sejour dans le pacifique durant les essais nucléaire.Il y 2 ans je suis rentré à la maison et ma Mere et ma soeur pour que je m'inquiete point mon caché la vérité.J'ai réagi en pensant en tant qu'adulte responsable.Je n'ai pas bu une goute lors de mon sejour et je me suis occupé de leur faire les taches ménagére, manger , reparer la voiture suite à divers problèmes... Mon pére ne m'a pas reconnu suite à son Traitement de choc.Je suis parti en sanglot car ma mere et ma soeur me disait que je ne ressentait rien, que je ne voulais pas aller à l'hopital voir longtemps mon pére.Pour en savoir plus je préferais que nous en parlions en privé....cela me derange de dire tout celà ici,mais il me semble qu'il faut que j'en parle pour mieux me sentir
Ta violence excessive peut blesser énormément. Souvent la violence physique apparaît après un certain temps.
Voilà mon but, je ne veux jamais deveinr méchant et en arriver là.Les conneries ontdéjà étaient faites

Je sais que tu me comprendras et j'attend de tes nouvelles
Merci

.
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 20h32   #16
Kadensi
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Salut Kermit

Je sais que tu me parler pas directement mais merci pour ta prestation et joyeux anniversaire avec un peu d'avance pour ton nouveau
mon abstinence a débutée le 20 /10 alors tu vois ce que je veux dire.. dans deux jours!!!!!!c'est un nouveau cap!!!HAPPY BIR.......
sur ce sujet et je le rappelles, ce qui m'a permis de lacher toute cette pression, c'est evidemment le sport, Je pense que c'est peut une solution pour moi


Quelqu'un disait sur un post qu'il fallait manger tot c'est vrai également les envies apparaissent surtout a ces heures tant redoutées L'APPPPPEROT
je bois une eau pétillante pauvre en sodium toute la journée pour remplacer les canons a longueur de journée et lui, il n'y voit que du feu A ce jour je teste les differentes boisson fruité et je crois que je vais finir au perier ou similiaire car je prend plus de poid a ce jour qu'auparavant

kadensi


Je savais bien que je l'aurais un jour!!
Au plaisir de vous lire dès ce matin..Alain[/quote]
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 20h40   #17
Kadensi
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Ninani,

J'ai essayé ici de voir une psycotherapeute.Nous avons parlé,surtout moi et à la fin elle me disait qu'elle ne voulait pas me prendre de l'argent car je n'avais rien selon elle.Elle me disait qu'il y avait des cas plus compliqués autour d'elle à gérer.Je l'ai cru et j'ai l'impression que je me suis trompé des l'arriveés de ma soeur qui est ici en guyane que je n'ai point vu depuis plus de 2 ans.
Elle m' a parlé suite à ma derniere cuite.Et jeme suis rendu compte que je n'avais pas aboder ces sujets avec la psy.
D'apres toi dois-je retournée la voir , ou dois-je en voir un ou une autre???
Je suis pres ,mes yeux sont à présent ouvert.Il me faut agir.

Merci de ton interet pour mon probleme....

kadensi
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 20h57   #18
Kadensi
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Tu es connaisseur cher Souris Bleu.Et oui j'ai avoir avec le reggae.C'est la seul solution que j'ai trouvé pour surpasser mon travail et mon stress.Cette musique je l'adore,mon dernier concert c'était lui à Kourou en Guyane Francaise. Jel'ai decouvert sur le fleuve en pirogue avec la femme que j'aime .Voila pourquoi quand on m'a demander mo speudo j'ai trouve celui-là.
Bon, parlons sérieusement :

1 - en as tu parlé avec ta compagne ? Régulierement et ce'est elle quim'a conseillé d'aller une psy.Un echec . c'est elle qui m'a conseillé de venir parler avec vous sur le net dans les forums.Et à ce jour j'apprecie énormenet de partager avec d'autre personnes ayant connu la meme chose que moi des émotions,des idées.
2 - en as tu parlé avec un médecin ?Non, hors mis la psychotherapeuthe
3 - peux tu cesser de boire pendant 10 jours sans difficulté ?Depuis que je connais mon amour celà va faire 9 mois, j'ai du prendre pas plus d'une dizaine de cuite.alors qu'auparavant c'était pas moins de 6 fois par semaine.
4 - as tu pris le temps de lire la sélection d'Iseulta ?j'ai lu quelques cas et j'y ai trouve des pistes.Mais entre le quotidien et les réponses que j'essai de faire à vous intervenants , il est vrai que je fatigue.Sachant queje ne suis pas un adepte de l'informatique, j'essai et j'y rriver à les lires.Peux tu m'en donner en exemples pour simplifier les démarche, autrement t'inquiete ps j'irais faire un tour complet dans la semaine.
5 - as tu lu tous nos messages ?Oui, c'est la moindre des choses et surtout je tiens a répondre a chacun.Ce qui est dur cf ci dessus
6 - ta compagne est-elle Cassandre ?Oui, et j'espere que cela ne dérange en rien car je tiens pas à lui rendre des comptes,nous sommes assez refléchis pour faire la part des choses.Par contre je tiens qu'elle soit là à mes cotés pour l'instant.

j'espere quemes réponses te satisfairont et je crois comprendre que nous plusieurs .Si je peux aussi apporter de mon experience ou de l'aide, je serais reconnaisssant à Toi et à Vous autres, tel Ninani ,Perleducoeur , ton pote Kermit etc.......

En tout cas, BBB, bonjour, bienvenue et bravo.
Essaye de répondre aux questions ci-dessus et viens nous raconter


NB : quel décalage horaire y a t'il avec la Guyane ?[/quote] environ 5 heures avec la metropole.mais où es-tu l'ami car si tu es en chine ce n'est plus pareil
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 21h14   #19
Kadensi
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

As -tu parlé de tes problèmes ( alcool et sex)avec ton amie ? La communication est importante, et tu viens de le comprendre puisque tu as écrit.Nous en parlons de temps en temps mais je crois que je n'en parle pas assez vite.J'attend, du moins je crois, trop tard la plus part du temps.

Ce qui m'a fait comprendre que j'étais alcoolique, c'est lke fait que parfois le soir je laissais des messages un peu stupides à mon ami, j'ai un jour pensé que je pouvais le perdre par ma bêtise et mon excès.Quel genre de message, Muriel?Ta bétise; perte de confiance, trop possessive? Et ton excès par le surplus de messages à résultas négatifs ou par ta croyance à croire qu'il recevait trop. Tu dis etre alcoolique, est-ce regulierement à interval réduit ou éloigné, est ce chronqiue, pontuelle???

ta compagne doit t'aimer beaucoup pour supporter ces injures, si elles n'existaient plus elle s'ouvrirait peut-être mieux dans vos ébats amoureux?C'est surment la raison pour laquelle je suis là à parler avec vous tous.Elle le mérite énorment car c'est une femme géniale ;Indépendante,raisonnée,réflechie,surprenante. et je peux te dire que je l'aime énormément aussi.

Merci à toi Muriel, je t'embrasse et j'attend de tes nouvelles.
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 21h28   #20
ninani
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Bon, moi aussi j'ai compris pour Cassandre dès que je t'ai lu...mais j'ai fait comme si je n'avais pas fait de rapprochement.

Tu évoques la psychothérapeute qui t'as renvoyé...en constatant qu'elle avait mieux à faire. Tu me demande s'il faut la revoir ou consulter ailleurs.

Je vais t'avouer que la première psy à laquelle je me suis adressée (à l'âge de 20 ans) m'a également envoyée balader en disant plus ou moins la même chose que la tienne (ce n'était pas en France). En prime, elle m'a prescrit des calmants. Si elle avait bien voulu me revoir trois, quatre fois, elle aurait compris que j'avais absolument besoin d'aide et beaucoup de dégâts me seraient épargnées par la suite. Parce que je n'ai pas osé consulter pendant quelques années. Mes problèmes se sont aggravés pendant ce temps et je suis passée de l'alcoolique ponctuelle à l'alcoolique chronique ce qui m'a emmené à consulter vers l'âge de 28 ans. J'ai pris conscience que l'alcool était un prétexte pour consulter parce que ma problématique était plus profonde que cela.

Donc, j'en veux à la première psy de m'avoir renvoyé juste après un seul entretien. Parce que pour un bon psy, un patient qui demande de l'aide en a besoin. Et ce n'est pas la quantité d'alcool ni la fréquence de tes excès qui comptent mais ton désir de les comprendre. Il y a forcément quelque chose derrière. Mais pour comprendre, il faut beaucoup de temps. Donc, en attendant, je te conseille tout simplement de décider de ne pas boire. Non seulement à cause de ton comportement , mais aussi parce que l'alcool est très fort et on ne maîtrise pas le moment où la dépendance s'installe. Quand on est buveur occasionnel, on se dit qu'on a toujours le temps d'arrêter. C'est faux. En plus, avant d'être un occasionnel, tu buvais 6 fois par semaine...donc, comme un régulier!!!

Je ne sais pas si tu dois revoir la même psy ou aller voir ailleurs...à ta place, j'irais ailleurs et je parlerais non seulement des problèmes d'alcool mais de tout le reste que tu évoques très bien sur le forum (copine, famille, etc). Bon courage. Ninani.
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 21h34   #21
Kadensi
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Merci à toi Jojo.
J'ai une question à te poser.L'abstinence de plus de 14 ans .félicitationsssssss. d'abord,

J'aimerais savoir dans cet ordre croissant, comment as tu fais pour éviter la cigarette d'apres le repas si tu fumes. J'aime tant la cigarette apres le repas.Et bien je l'aime tout autant pendant que je bois. et je crois que ce'st la cigarette qui m'entraine à boire , et c'est la boisson qui m'entraine à fumer.Mon amie ne bois que tres peu et ne fume pas du tout.Ma famille bois normalemnt si je peu employer se terme normal lors des situations de repas (1 verre ou 2) et bien plus nombreux lors des repas entre amis, et fume aussi la cigarettes.
Comment fait tu lors des aperos, pour refuser tout le temps un alcool.(Cela m'arrive souvent de refuser aussi, mais quand j'accepte c'est la Totale.) et surtout lors des anniversaires,des naissances,des mariages ,etc...... pour refuser.C'est ceux la qui me font peur aussi.Je tiens à promettre à ma famille, et surtout à mon amie, une promesse que je sois capable de tenir.

tu souhaites dialoguer avec moi, en + du forum, tu peux me contacter par e.mail ou msn messenger à : jojo035@wanadoo.I
Il se peut jattend encore quelques remarques pour approfondir avec les personnes.car j'ai vraiment besoin de parler. ou du moins d'ecrire

Je reste à ton entière disposition.Merci pour ton soutien

@+ Jojo035; breton de rennes?
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 21h52   #22
Kadensi
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Citation:
Posté par ninani
Bon, moi aussi j'ai compris pour Cassandre dès que je t'ai lu...mais j'ai fait comme si je n'avais pas fait de rapprochement.

Tu évoques la psychothérapeute qui t'as renvoyé...en constatant qu'elle avait mieux à faire. Tu me demande s'il faut la revoir ou consulter ailleurs.

Je vais t'avouer que la première psy à laquelle je me suis adressée (à l'âge de 20 ans) m'a également envoyée balader en disant plus ou moins la même chose que la tienne (ce n'était pas en France). En prime, elle m'a prescrit des calmants. Si elle avait bien voulu me revoir trois, quatre fois, elle aurait compris que j'avais absolument besoin d'aide et beaucoup de dégâts me seraient épargnées par la suite. Parce que je n'ai pas osé consulter pendant quelques années. Mes problèmes se sont aggravés pendant ce temps et je suis passée de l'alcoolique ponctuelle à l'alcoolique chronique ce qui m'a emmené à consulter vers l'âge de 28 ans. J'ai pris conscience que l'alcool était un prétexte pour consulter parce que ma problématique était plus profonde que cela. J'espere que les degats occasionnés ne t'ont pas detruite et qu'aujourd'hui cela va bien.Merci pour le fait que tu es voulu jouée l'ignorante,cela me donne de ta confiance à mes yeux.J'ai 31 ans , et j'ai deja occasionné aussi de nombreuses pertes de gens biens dans ma vie,sans m'en rendre compte?Et comme toi j'ouvre les yeux à un moemnt de ma vie,car cet fois si ce n'est pas important mais bien au delà.

Donc, j'en veux à la première psy de m'avoir renvoyé juste après un seul entretien. Parce que pour un bon psy, un patient qui demande de l'aide en a besoin. Et ce n'est pas la quantité d'alcool ni la fréquence de tes excès qui comptent mais ton désir de les comprendre. Il y a forcément quelque chose derrière. Mais pour comprendre, il faut beaucoup de temps. Donc, en attendant, je te conseille tout simplement de décider de ne pas boire. Non seulement à cause de ton comportement , mais aussi parce que l'alcool est très fort et on ne maîtrise pas le moment où la dépendance s'installe. Quand on est buveur occasionnel, on se dit qu'on a toujours le temps d'arrêter. C'est faux. En plus, avant d'être un occasionnel, tu buvais 6 fois par semaine...donc, comme un régulier!!! tu l'as su dessuite de ne pas t'avoir aider correctement(apres acoir arreter tes seances avec elle )ou bien apres avoir consulter d'autres personnes.Je suis dejà ton conseil depuis notre derniere confrentation et que ta remarque est fortement juste,effectivement je me dis que j'ai toujours le temps et que j'arreterais la prochaine fois.Et oui c'était ma derniere fois, etnon je ne repporterais pas cette fois-ci

Je ne sais pas si tu dois revoir la même psy ou aller voir ailleurs...à ta place, j'irais ailleurs et je parlerais non seulement des problèmes d'alcool mais de tout le reste que tu évoques très bien sur le forum (copine, famille, etc). Bon courage. Ninani.
je crois effectivement qu'il me faut le faire mais Medji avais l'air de connaitre le probleme.ici en guyane les structures medicales sont à l'ouest je suis tres contents de vous rencontres là sur le forum.pour une premiere experience, celà me semble bénéfique

merci pour ton ecoute et @+
kadensi
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 22h12   #23
pifou
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Citation:
Posté par Kadensi
Merci à toi Jojo.
J'ai une question à te poser.L'abstinence de plus de 14 ans .félicitationsssssss. d'abord,

J'aimerais savoir dans cet ordre croissant, comment as tu fais pour éviter la cigarette d'apres le repas si tu fumes. J'aime tant la cigarette apres le repas.Et bien je l'aime tout autant pendant que je bois. et je crois que ce'st la cigarette qui m'entraine à boire , et c'est la boisson qui m'entraine à fumer.Mon amie ne bois que tres peu et ne fume pas du tout.Ma famille bois normalemnt si je peu employer se terme normal lors des situations de repas (1 verre ou 2) et bien plus nombreux lors des repas entre amis, et fume aussi la cigarettes.
Comment fait tu lors des aperos, pour refuser tout le temps un alcool.(Cela m'arrive souvent de refuser aussi, mais quand j'accepte c'est la Totale.) et surtout lors des anniversaires,des naissances,des mariages ,etc...... pour refuser.C'est ceux la qui me font peur aussi.Je tiens à promettre à ma famille, et surtout à mon amie, une promesse que je sois capable de tenir.

tu souhaites dialoguer avec moi, en + du forum, tu peux me contacter par e.mail ou msn messenger à : jojo035@wanadoo.I
Il se peut jattend encore quelques remarques pour approfondir avec les personnes.car j'ai vraiment besoin de parler. ou du moins d'ecrire

Je reste à ton entière disposition.Merci pour ton soutien

@+ Jojo035; breton de rennes?



Salut kadensi

Je pense qu'une psychothérapie, est une solution que je prefere, pour se sortir de la dépandance alcool, et vivre enfin une abstinence heureuse, ce qui veut tout a fait normalement, sauf sans le médicament-alcool, que tu as utilisé pour affronter les éléments de la vie, et dépasser tes propres difficultés .

le probleme c'est assez long, quelques années pour certains, plus rapide pour d'autres, en attendant medecins, .....

en tout cas, je te sens determiner, ton amie est venue, pour s'informer, tu as pris le relais, tu te prends en charges, tu décide de te soigner, c'est que du bon, tout çà, n'oublie pas tu le fais pour toi, avant tout. on doit se dire "je le fais pour moi" le faire pour tout autre chose, c'est l'echec assuré.

j'ai mis cinq ans à comprendre celà te dire qu'il ne faut plus boire, une seule goutte d'alcool jusqu'a la fin de ta vie, c'est vraiment pas dur , si tu réussi ta thérapie, franchement, l'alcool, te sembleras completement étrangé a toi,

Je te conseil aussi l'apprentissage de la relaxation, cela te permet de creer du bien etre en toi, ton cerveau va ainsi produire l'endorphine, c'est de la morphine naturelle, tu la trouve, en faisant l'amour,le sport, toute sensation de plaisir produit de l'endorphine, c'est pourquoi baucoup d'entre nous, nous restons curieux de la nature,

Cela permet aussi de faire baisser le stress, la pression, evite l'envie de boire , l'endorphine, c'est l'arme contre l'envie de boire. Bien utilisé, tu n'auras plus besoin de médocs.

Voilà pour l'instant medji

Dernière modification par pifou 18/04/2005 à 22h14.
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 22h12   #24
Kadensi
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

Mon choix est tout fait, et pour celà j'ai besoin de ton experience Alexis comme celles des autres.Et oui je cherche des personnes avec qui je peux avoir de l'aide mais à qui aussi je peux apporter de l'aide.Je me considere pas comme un alcollique quotidien du tout et durant tous ces moemnts ajun je me sens fort de comprendre ,peut avec pretention.Tin message est dur, et merci de celà.Je vis seul et je ne peux que m'engueuler que tres rarement.jusqu'y a pas si longtemps Crois moi : meme les personnes les plus proches de toi ont une resistance limitée. Tu crois pas si bien dire.C'est trop dur de perdre les gens que l'on aime.Je sais je sais,malheureusement

Tu n'es pas la premiere personne qui me conseillent de bien me connaitre et de m'accepter.La seule chose que je n'acepte pas de moi, c'est mon comportement durant l'absortion de ces putains d'alcool fort.J'ai accepté ma bisexaulité, mon ego tres fort par moment et mes faiblesses dans d'autres, j'ai fait comprendre à mon entourage mon besoin de fumer de l'herbe.Le calme qui en decoule et mon destressage,ma gentillesse.Mais celà est interdit.L'alcool lui par contre est autorisé et lui me tue à petit feu.
Je ne sais pas qui tu es , etje te parles avec franchises et je pourrais dire d'autres choses, mais je ne te connais pas assez.Et peut meme que moi aussi je pourrais t'aider.

En attendant du'autre nouvel, je te souhaite bon courage

Kadensi
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2005, 22h37   #25
Muriel
 
Messages: n/a
Re : Alcoolique pontuelle en perdition et qui veut s'en sortir

[quote=Kadensi]
Cher Kadensi,
je suis heureuse de te lire, je comprends que tu parles à ta compagne mais "trop tard": je crois qu'il n'est pas trop tard, tu le dis toi-même elle est géniale et plus encore. Comme vous tenez l'un à l'autre, c'est une bonne nouvelle, car le chemin n'est pas coupé, il est juste difficile.
Tu demandes si mon alcoolisme est ponctuel ou autre: en fait je peux dire qu'il l'était(car je suis allée en sevrage) Le soir en rentrant, à partir d'une certaine heure, je buvais pour me délasser, puis un peu plus (jusqu'à 3/4 de bouteille de vin). Je me suis rendue compte, que lorsque les choses n'allaient pas très bien avec mon ami, je buvais plus. S'il me téléphonait le soir, je disais parfois des choses idiotes ou avais tendance à prendre mal. Oui, c'est aussi par manque de confiance, mais aussi parceque nous ne vivons pas une relation simple (il est plus agé que moi, marié et handicapé) Nous nous aimons mais il ne veut rien changer car je crois qu'il a peur du futur, et aussi peur de ne pas toujours pouvoir me donner ce qu'un homme souhaite donner en plus de la tendresse: le sex. J'ai tenté d'expliquer plusieurs fois, mais comprends que lui seul peut changer et je respecte ses raisons (c'est clair dans ma tête, mais mon coeur a du mal) de plus sa femme est très pocéssive, méfiante, et il a peur d'elle comme un petit garçon (il n'a pas règlé son probl. avec sa mère) Voilà.
Je souffre parfois de ces faits, et tourne et retourne tout dans ma tête.
Mais en fait il n'y a que 2 solutions: soit j'accepte cette situation
soit plus et dois rompre. Pour l'instant j'accepte, il est vrai que j'ai beaucoup de patience et nous réussissons à passer des instants magnifiques emplis de complicités multiples. Aucun de nous n'avait connu çà avant.

Je souhaite que le dialogue puisse s'installer encore plus entre vous.
Je crois que vous devriez demander l'aide des pros. médecins, psychologues et pourquoi pas ensuite sexologues.
Bon courage, je sens que tout ira bien car tu es un homme sensible, qui aime sa compagne et est prèt à changer.
Je t'embrasse



Muriel
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 04h34.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :