Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Réponse
 
Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 01/05/2007, 15h52   #1
api
 
Messages: n/a
Tentative de suicide et famille

Bonjour,

Mon mari a tenté de mettre fin à ses jours hier soir et a été évacué au CHU de notre région.
Lorsque je suis arrivée pour le voir hier soir, je me suis faite jeter dehors. L'infirmière m'a expliqué que les contacts, même téléphoniques avec la famille sont interdit jusqu'à accord du psychiatre (soit demain dans notre cas) en raison d'une "suspiçion de pressions qui pourraient être à l'origine de l'acte".
Moi qui l'aime, qui vit avec lui depuis plusieurs années et qui l'ai trouvé dans la salle de bain pendu et électrocuté, on m'a demandé de rentrer chez moi sans autre forme de procès. Ce que je vis, l'équipe médicale s'en contre fiche.

L'indifférence du coprs médical atteint là des sommets. Je suis seule, atterrée, perdue et... au bout du rouleau.
  Réponse avec citation
Vieux 01/05/2007, 15h55   #2
Valerianne
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

Bonjour,

Je vous souhaite beaucoup de cran et de courage pour faire face à cet événement !

Si ça peut vous aider, il y a cette discussion :
http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=1640
  Réponse avec citation
Vieux 01/05/2007, 16h56   #3
Soleil 1
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 3 763
Re : Tentative de suicide et famille

Bonjour Api

Comme Valerianne, je vous souhaite beaucoup de courage face à ce drame.

Guery
_______________________
La parole est une force
La parole sauve du désespoir

Soleil 1 is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/05/2007, 23h11   #4
MARGO2007
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

moi je ne vous souhaite pas de courage, vous en avez
je vous souhaite d'exiger le soutien que l'on aurait du vous porter de maniere urgente , la meme urgence que celle que presentait votre mari
on ne peut humainement traiter ainsi une epouse qui trouve son mari pendu!
je suis soignante et j'ai honte
oui le psychiatre a toute autorite, il doit le sortir de là mais doit vous expliquer et vous accompagner dans le protocole qu'il met en oeuvre
le suicide est un acte volontaire, individuel, intime, c'est déja dur de constater que son mari est parti seul dans sa décision, en plus vivre la suspission!!!!
je pense à vous
  Réponse avec citation
Vieux 03/05/2007, 20h57   #5
clairobscur
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

déjà deux jours ,comment va t il et vous?
avez vous pu le voir?
  Réponse avec citation
Vieux 04/05/2007, 16h37   #6
api
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

Bonjour,
Je vous remercie de vos encouragements.
Fort heureusement je suis arrivée à temps et il va bien. Après deux jours d'isolement total et une totale rétention des informations concernant a santé, j'ai été prévenue à 12h qu'il était sortant et devais juste voir un psychiatre avant de partir.
Je précise que personne ne m'a demandé ni comment j'allais ni mon avis.
Bref. La psychiatre en question avait à peine 30 ans et vraisemblablement un problème de compétences. Elle lui a demandé ce qu'il voulait, lui a signé une ordonnance pour huit jours d'anxiolytiques, un rendez-vous au CMPP et "au revoir".
Je suis en colère, dépitée et vraiment atterrée par un tel manque de conscience professionnelle. C'est "un des meilleurs CHU de France"... Bravo.
Mon père est généraliste à Paris et il trouve absolument incroyable le fait qu'on mette dehors en 48 heures quelqu'un qui a fait une telle tentative.
J'ai intérêt à être costaud. Dès que je ne l'entends plus, je commence à paniquer ...
  Réponse avec citation
Vieux 04/05/2007, 17h02   #7
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 518
Re : Tentative de suicide et famille

Citation:
Posté par api
Moi qui l'aime, qui vit avec lui depuis plusieurs années et qui l'ai trouvé dans la salle de bain pendu et électrocuté

Bonjour

Je compatis à votre détresse. Il faut que votre mari voie un médecin compétent rapidement.

Pourriez-vous détailler "pendu et électrocuté ??"
d_dupagne is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/05/2007, 21h09   #8
clairobscur
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

oui faites le suivre de manière sérieuse par un psy de votre choix ,c'est un geste grave ...
  Réponse avec citation
Vieux 05/05/2007, 19h17   #9
api
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

Bonjour,

En effet, il doit voir un psy rapidement. Le plus "rapide" que nous ayons trouvé est le jeudi 10 mai, dans un CMPP. Huit jours quand on veut mourir, c'est long. En attendant, il tient le coup avec ses anxiolytiques et c'est tout.

Dr Dupagne, je ne sais pas quels détails supplémentaires vous donner. D'après le médecin urgentiste, il avait tout fait pour que cela de râte pas. Dans l'émotion, il s'est trompé de fils et la sécurité du compteur électrique a fini par se déclancher ce qui m'a permis de le trouver. Il était inanimé et ne respirait pas. Il a repris son souffle lorsque j'ai réussi à déserrer la cordelette de son cou.

Ce que je ne comprends pas c'est que face à ce geste, on le remette entre mes mains sans se poser de questions. On s'attend à ce que je prenne tout en charge, lui, la famille, l'entreprise, mais on ne pense pas une minute que je ne suis pas psy et que je reste très choquée de ce qu'il s'est passé. Pas de rendez-vous pour moi, je suis sensée être assez forte pour attendre deux mois. Et si je n'étais pas assez forte ?
  Réponse avec citation
Vieux 05/05/2007, 19h40   #10
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 035
Re : Tentative de suicide et famille

Citation:
Posté par api
Bonjour,

En effet, il doit voir un psy rapidement. Le plus "rapide" que nous ayons trouvé est le jeudi 10 mai, dans un CMPP.
Bonjour,

Un délai de 8 jours pour obtenir un rendez-vous dans un CMP, c'est très rapide. Le délai habituel est bien souvent de 3 mois.

Si ça va très mal d'ici le 10 mai, il y a toujours la possibilité de s'adresser en urgence à l'hôpital psychiatrique, ou de faire appel à SOS psychiatrie ou urgence psychiatrie.

Tu pourras peut-être trouver quelques renseignements utiles dans cette discussion http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=9393

Bon courage.
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/05/2007, 22h22   #11
api
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

Bonsoir Pandore,

C'est justement les urgences psychiatriques qui nous "envoient" là.
Il n'y a reçu aucune écoute ni aucune attention de la part de la psychiatre des urgences qui s'est contentée, comme je l'ai dit, de l'envoyer au CMPP avec une ordonnance d'anxios.
Il est évident que ces personnes n'ont absolument aucune connaissance objective de ce qu'est le suicide, ni pour le patient, ni pour pour sa famille.
  Réponse avec citation
Vieux 06/05/2007, 00h46   #12
ellipse
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

...

Dernière modification par ellipse 16/03/2008 à 19h37.
  Réponse avec citation
Vieux 07/05/2007, 15h27   #13
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

Citation:
Posté par api
Bonjour,
L'infirmière m'a expliqué que les contacts, même téléphoniques avec la famille sont interdit jusqu'à accord du psychiatre (soit demain dans notre cas) en raison d'une "suspiçion de pressions qui pourraient être à l'origine de l'acte".
Moi qui l'aime, qui vit avec lui depuis plusieurs années et qui l'ai trouvé dans la salle de bain pendu et électrocuté, on m'a demandé de rentrer chez moi sans autre forme de procès. Ce que je vis, l'équipe médicale s'en contre fiche.
L'indifférence du coprs médical atteint là des sommets. Je suis seule, atterrée, perdue et... au bout du rouleau.


Bonjour API,

Il y a plusieurs éléments dnas votre post.
J'en retiens 2 essentiellement :

1) l'isolement d'un suicidé
Je pense que dans le cas d'un suicide, il est préférable pour le suicidé en effet de rester isolé de sa famille quelques temps.
Je pense que c'est pour son bien, en effet. J'ai été dnas cette position, et je ne souhaitais pas rencontrer mes proches. Je suis restee 1 an et demie à l'hopital car je m'étais bien amochée, et je crois avoir attendu plusieurs semianes pour les rencontrer si ma mémoire est bonne.
C'est un acte profondément solitaire. Pour réatérir, je crois qu'il faut etre seul aussi. La suite bien sur avec vous car vous etes mariés, mais personnellement je respecte volontiers ces 24 h d'isolement. Je préconiserais même plus. Et suis surprise qu'il soit sorti si tôt étant données les modalités de suicide que vous décrivez.

2) la prise en charge de votre souffrance
Je n'ai pas d'éléments pour me prononcer là dessus. Il est certain qu'un suivi pour vous ne peut vous faire que du bien, je vous le souhaite.
Maintenant doit il etre pris en charge par l'hopital ayant accuilli votre époux, ça je ne sais pas.

Bien à vous
Rapsody.
  Réponse avec citation
Vieux 07/05/2007, 17h34   #14
docteur gégé
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

Heurts et malheurs de la psychiatrie française parasitée par Lacan et ses disciples et leurs adorateurs incompétents !
  Réponse avec citation
Vieux 07/05/2007, 18h08   #15
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 035
Re : Tentative de suicide et famille

Citation:
Posté par docteur gégé
Heurts et malheurs de la psychiatrie française parasitée par Lacan et ses disciples et leurs adorateurs incompétents !
Voilà un commentaire bien constructif, sûrement très aidant pour la personne qui a initié cette discussion... C'est le titre de Docteur qui t'autorise à être aussi crétin ?

Le nombre annuel de tentatives de suicide donnant lieu à un contact avec le système de soins en France est de... pas loin de 200 000

On n'hospitalise pas les 200 000 personnes, et les personnes hospitalisés le sont dans 70 % des cas pour une durée inférieure à 48 heures.

Les statistiques sont là http://www.sante.gouv.fr/drees/etude...r488/er488.pdf

Quelques jours d'hospitalisation avec un rendez-vous au CMP une semaine après, c'est le traitement assez habituel d'une tentative de suicide
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/05/2007, 21h02   #16
api
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

Je remercie ceux qui ont pris la peine de me répondre.
Rapsody a écrit :
Citation:
Je pense que dans le cas d'un suicide, il est préférable pour le suicidé en effet de rester isolé de sa famille quelques temps.
Je pense que c'est pour son bien, en effet. J'ai été dnas cette position, et je ne souhaitais pas rencontrer mes proches. Je suis restee 1 an et demie à l'hopital car je m'étais bien amochée, et je crois avoir attendu plusieurs semianes pour les rencontrer si ma mémoire est bonne.

Dans le cas de mon mari il ne souhaitait pas cette isolement, bien au contraire. Il s'est senti extrêmement seul. Je suppose que ceci dépend de la raison du suicide.

D'autre part, le personnel soignant m'a expliqué que cet isolement n'est pas destiné à isoler psychologiquement le patient mais à - je cite - " le protéger d'éventuelles pressions qui auraient pu être à l'origine de son acte". Il s'agit donc bien de le protéger de sa famille en attendant les conclusions : suicide ou crime. Cela m'a été re-expliqué par un médecin. Il m'a donc juste fallu attendre l'autorisation du psy pour le voir. Evidemment, pas de psy le 1er mai, je sais que certains ne me croient pas mais c'est la stricte vérité.

Si je trouve le traitement infligé au suicidé à la fois très dur et très inconséquent, je m'insurge contre le fait qu'il n'y ait aucune prise en charge globale de la famille dans ce cas. Laisse-t-on les enfants d'un suicidé sans soins pendant 10 jours ? Que ce passe-t-il si le conjoint n'est pas assez solide ?

Je le répète, il n'y a AUCUN suivi à l'hôpital, AUCUNE prise en charge. J'ai été traitée comme une criminelle en puissance et mon mari comme un numéro qui méritait bien ce qui lui arrivait. Nous aurions du être reçus immédiatement pas un service psychologique. Je pense que dans certains payas moins médicalisés les médecins sont plus humains.
  Réponse avec citation
Vieux 07/05/2007, 21h58   #17
donaflore
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

Bonsoir Api,

je crois que la douleur, la colère et la peur vous égarent et vous rendent trop exigeante, meme si vous avez raison dans le fond...

L'incompréhension et la solitude dans cette situation sont bien sur insupportable...

Je vous souhaite beaucoup de courage pour continuer votre chemin avec votre mari. Il va y avoir beaucoup de choses à reconstruire , et ce sera certainement très difficile...

Plein d'energie et de confiance...

Donaflore
  Réponse avec citation
Vieux 08/05/2007, 09h51   #18
Soleil 1
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 3 763
Re : Tentative de suicide et famille

Citation:
Posté par api
D'autre part, le personnel soignant m'a expliqué que cet isolement n'est pas destiné à isoler psychologiquement le patient mais à - je cite - " le protéger d'éventuelles pressions qui auraient pu être à l'origine de son acte". Il s'agit donc bien de le protéger de sa famille en attendant les conclusions : suicide ou crime.


Je le répète, il n'y a AUCUN suivi à l'hôpital, AUCUNE prise en charge. J'ai été traitée comme une criminelle en puissance .


Bonjour Api

Je comprends bien ce que vous voulais dire. Je comprends également votre douleur.
Cependant je pense un peu comme Donaffore, la colère et la peur vous égare un peu.
J’espère que vous ne prendrez pas mal ce que je vais vous dire.
Je pense que l’hôpital ne peut pas prendre en charge toutes les personnes de proches de suicidés. Ces personnes doivent consulter si elles se sentent trop vulnérables. Je sais bien malheureusement de quoi je parle.
Je ne pense pas que vous avez été traitée comme une criminelle. Vous avez été éloigné de votre mari mais je crois que c’est normal pour une tentative de suicide. Le psychiatre essaye de faire son travail. Les raisons d’un suicide ne peuvent pas toujours être établies en quelques heures, c’est beaucoup plus complexe que ça. Parfois ça peut être très long avant de comprendre le pourquoi du geste. Les médecins font ça pour protéger le malade et la famille peut parfois se sentir exclue. Il ne faut pas vous sentir personnellement visé par une certaine procédure.
Lorsqu’il y a un suicide dans une famille, (je ne parle pas de TS mais bien de suicide) en générale les survivants éprouvent une certaine culpabilité même si elle n’a pas lieu d’être.
Souvent il faut voir un psy pour s’en sortir.
. Si ça peut vous faire du bien vous pourriez allez consulter un psy pour vous soulager un peu, et pour pouvoir affronter l’avenir.
Il va vous falloir beaucoup de courage pour vous reconstruire avec votre mari. Prenez bien soin de vous.

Bisous

Guery

_______________________
La parole est une force
La parole sauve du désespoir

Soleil 1 is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/05/2007, 17h31   #19
api
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

Je vous remercie de vos réponses.
"Voir un psy" ici, ça prend environ 1 mois...
J'ai décris plus haut l'accueil que j'ai reçu aux "Urgences psychiatriques". Je pense que celà se passe de commentaires.
Toute personne en souffrance devrait être reçue à l'hôpital public mais là, on décide de qui souffre et qui ne souffre pas.
  Réponse avec citation
Vieux 08/05/2007, 17h44   #20
api
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

J'aimerais ajouter qu'un médecin hospitalier parisien a lui-même été très étonné des méthodes utilisées et du manque de suivi, hormis bien sûr la procédure d'isolement qui est la même partout. Il y a bien des structures où les choses ne se passent pas ainsi.
Il semblerait aussi que l'on ne fait pas sortir au bout de 48 heures une personne qui a eu un tel geste...

Il s'agit bien là de colère en effet, c'est d'ailleurs la seule raison de ce message sur le forum. Doit-on se cantonner à accepter ce qui est indapté ? La colère est bien souvent à l'origine de changements indispensables.
  Réponse avec citation
Vieux 08/05/2007, 20h43   #21
docteur gégé
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

Citation:
Posté par Pandore
Voilà un commentaire bien constructif, sûrement très aidant pour la personne qui a initié cette discussion... C'est le titre de Docteur qui t'autorise à être aussi crétin ?

Le nombre annuel de tentatives de suicide donnant lieu à un contact avec le système de soins en France est de... pas loin de 200 000

On n'hospitalise pas les 200 000 personnes, et les personnes hospitalisés le sont dans 70 % des cas pour une durée inférieure à 48 heures.

Les statistiques sont là http://www.sante.gouv.fr/drees/etude...r488/er488.pdf

Quelques jours d'hospitalisation avec un rendez-vous au CMP une semaine après, c'est le traitement assez habituel d'une tentative de suicide

Justement le bilan numérique n'est pas brillant et il est à comparer au bilan de la consommation de psychotropes qui s'explique par l'attitude inadaptée de tous ces psys, et qui fait qu'on attend d'être à la mort pour aller les consulter !

Je ne visais dans ma phrase que le fait qu'on interdise tout contact entre la victime et les soi-disant coupables !
Mais l'humanité ça ne les étouffe pas, à part pour dire "payez moi en liquide"

Dernière modification par docteur gégé 08/05/2007 à 20h46.
  Réponse avec citation
Vieux 09/05/2007, 07h19   #22
etoile33
Membre
 
Date d'inscription: mars 2007
Messages: 293
Re : Tentative de suicide et famille

Citation:
Posté par docteur gégé
Justement le bilan numérique n'est pas brillant et il est à comparer au bilan de la consommation de psychotropes qui s'explique par l'attitude inadaptée de tous ces psys, et qui fait qu'on attend d'être à la mort pour aller les consulter !

Je ne visais dans ma phrase que le fait qu'on interdise tout contact entre la victime et les soi-disant coupables !
Mais l'humanité ça ne les étouffe pas, à part pour dire "payez moi en liquide"

Le problème de la conso de psychotropes ne vient pas des psys à mon avis, mais plutôt des médecins généralistes (à ne pas prendre comme une critique)..
En effet, vu le délai d'attente pour obtenir un RDV chez le psy, c'est souvent le MG qui décide d'initier le traitement par psychotrope (et comment lui en vouloir? Quand on voit quelqu'un qui est vraiment mal et qu'on ne peut pas soulager autrement...)... Sans parler des patients qui refusent de voir un psy, ou des MG qui poursuivent le ttt par psychotropes pendnat des années...
Le problème est aiileurs : manques de psychiatres, de structures d'accueil (ce que l'on retrouve bien dans la description de api : pour avoir été de gares aux urgences psychiatriques, il est extrêmement délicat de gérer des urgences lorsque les lits sont occupés : on se doit de faire un choix entre les malades et de renvoyer certains qu'on aurait aimé garder, car les lits ca se créée oas en claquant des doigts...

Sinon, pour votre dernière remarque : les personnes ayant 2 G dans leur pseudo ont toujours tendnace à faire des généralités absurdes...
(Ca doit être à peu près du même niveau...)
etoile33 is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/05/2007, 07h39   #23
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 035
Re : Tentative de suicide et famille

Citation:
Posté par etoile33
Le problème est aiileurs : manques de psychiatres, de structures d'accueil (ce que l'on retrouve bien dans la description de api : pour avoir été de gares aux urgences psychiatriques, il est extrêmement délicat de gérer des urgences lorsque les lits sont occupés : on se doit de faire un choix entre les malades et de renvoyer certains qu'on aurait aimé garder, car les lits ca se créée oas en claquant des doigts...
Bonjour Etoile,

Pour gérer les urgences et évaluer la conduite a tenir, une conférence de consensus a eu lieu en 2000, les conclusions sont là :

http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/con...tlongsuic.html

http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/con...courtsuic.html

Ce texte définit trois niveaux d'urgence et en déduit la conduite à tenir.

Autres textes de la conférence de consensus sur la crise suicidaire :

http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/con...xpertsuic.html

Cordialement.
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry




Dernière modification par Pandore 09/05/2007 à 09h26. Motif: faute de frappe
Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/05/2007, 09h20   #24
api
 
Messages: n/a
Re : Tentative de suicide et famille

Merci Pandore, je cite :

Citation:
Chez les patients en crise (suicidaire ou non)
La prise en compte du contexte familial par les équipes psychiatriques favorise une bonne acceptation des soins spécialisés par le patient et son entourage.
Ce type de modalité contribue à dédramatiser le recours à la psychiatrie et diminue le taux des rechutes ;
Le suivi est essentiel dans tous les cas ;
Les modalités proposées seront adaptées au stade évolutif de la crise, au moment de la prise en charge, au contexte dans lequel elle s’inscrit et aux professionnels ou intervenants sollicités.
Dans tous les cas le jury recommande :
D’envisager et d’organiser la continuité des soins dès le début de la prise en charge de crise.
D'orienter les sujets qui présentent des facteurs de risque primaires ou un cumul de plusieurs facteurs de risque (troubles psychiatriques patents, suicidants, et addictions) vers un suivi spécialisé, qu’il s’agisse d’une hospitalisation ou d’un suivi ambulatoire.
D’'organiser également un suivi après la crise (tant sur le plan personnel que familial) pour les sujets présentant une crise suicidaire sans facteur de risque primaire.
Ce suivi non systématiquement médicalisé, doit s’inscrire dans le réseau déjà sollicité.
De favoriser l’alliance thérapeutique sur le long terme, d'informer le sujet et son entourage sur le choix de l’orientation et d'éviter une rupture de la continuité des soins ;
De maintenir une attention et une mobilisation soutenues durant l’année qui suit le début de la crise.

Le suivi est décrit aussi dans les autres documents. Le contexte et les modalités du suivi familial est aussi bien détaillé. Je peux dire que le service du CHU où nous sommes tombés (L'un des "meilleurs de France" selon certains) a oublié de tenir compte de ces études et recommandations.

J'aimerais dire aussi que je suis assez d'accord avec Dr Gégé. J'ai vraiment le sentiment que l'on ne nous a absolument pas pris au sérieux !
  Réponse avec citation
Vieux 09/05/2007, 15h34   #25
etoile33
Membre
 
Date d'inscription: mars 2007
Messages: 293
Re : Tentative de suicide et famille

Citation:
Posté par Pandore
Bonjour Etoile,

Pour gérer les urgences et évaluer la conduite a tenir, une conférence de consensus a eu lieu en 2000, les conclusions sont là :

http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/con...tlongsuic.html

http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/con...courtsuic.html

Ce texte définit trois niveaux d'urgence et en déduit la conduite à tenir.

Autres textes de la conférence de consensus sur la crise suicidaire :

http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/con...xpertsuic.html

Cordialement.

Entre la théorie et la pratique : j'ai déja vu des patients dormir dans la salle d'attente par manque de place...
Quand il n'y a pas de lits, il n'y a pas de lits...

Nul doute qu'il y a des problèmes (mon message ne voulait pas vous offenser Api, et je comprend tout à fait votre souffrance), mais le personnel doit souvent travailler avec un manque de moyen, qui ne va, évidement, pas dans le sens du malade...
etoile33 is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion
Rechercher uniquement dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 05h11.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !