Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Médecine 2.0
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Médecine 2.0 Par analogie avec le Web 2.0, je lance ici un forum sur l'évolution de la médecine, ou plutôt le bouleversement qu'annonce la révolution 2.0 dans le monde médical. Attention à ne pas poster de questions médicales sur ce forum.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 26/08/2008, 22h56   #201
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 1 777
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par ravel
Bonsoir,
Je suis allée faire des fouilles quasi archéologiques pour retrouver ce sujet, cette idée d'un forum automodéré. Ceci suite à un site que je découvre
"la guerre des mots" (http://www.laguerredesmots.com/). Bon ce n'est pas vraiment ce qui est imaginé par DDD, mais il y a des similitudes me semblent-ils.
J’y suis allée voir ; je ne sais pas trop quoi penser de ce truc.
C’est assez simple de « plaire » (se faire voter pour), me semble-t-il.
On lit le topo d’ensemble, et on s’aligne.
A quoi bon perdre son temps à se prouver qu’on peut manipuler 3 pékins sur un site Internet ?
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/08/2008, 00h02   #202
ravel
Membre
 
Avatar de ravel
 
Date d'inscription: juin 2007
Localisation: Haute-Savoie
Messages: 15 259
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par Sybille
J’y suis allée voir ; je ne sais pas trop quoi penser de ce truc.
C’est assez simple de « plaire » (se faire voter pour), me semble-t-il.
On lit le topo d’ensemble, et on s’aligne.
A quoi bon perdre son temps à se prouver qu’on peut manipuler 3 pékins sur un site Internet ?

Bonsoir,
Je dois dire que l'idée de base me plaît bien, mais effectivement il y a l'idée de plaire, d'ailleurs le site ne s'en cache pas, dans sa FAQ il est clairement dit
Citation:
Vous êtes payé selon la popularité de vos textes. Plus vos textes sont lus, plus vous êtes payé. La clé du succès est d'écrire sur des sujets intéressants et de promouvoir vos textes auprès de votre famille, vos amis et vos collègues avec un lien vers votre texte que nous vous fournirons. Généralement, les textes sur des sujets populaires donnent de meilleurs résultats. En plus, vous pouvez recevoir des prix si vous gagnez une guerre commanditée.

Par contre je ne suis pas trop en accord lorsque vous parlez de manipulation, le terme me semble très, trop fort. Et puis, je ne pense que ce soit une perte de temps surtout à une époque où de manière générale, il nous est rabaché que nous n'écrivons plus. Alors pourquoi pas. J'ai lu quelques textes, il y a à boire et à manger.
ravel is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/08/2008, 19h05   #203
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 1 777
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par ravel
Bonsoir,
Je dois dire que l'idée de base me plaît bien, mais effectivement il y a l'idée de plaire, d'ailleurs le site ne s'en cache pas, dans sa FAQ il est clairement dit


Par contre je ne suis pas trop en accord lorsque vous parlez de manipulation, le terme me semble très, trop fort. Et puis, je ne pense que ce soit une perte de temps surtout à une époque où de manière générale, il nous est rabaché que nous n'écrivons plus. Alors pourquoi pas. J'ai lu quelques textes, il y a à boire et à manger.
Vous avez raison, « manipulation » est un peu exagéré. Je voulais juste dire qu’avec ce système, on ne vote pas pour le meilleur texte (au sens littéraire) mais pour le texte le mieux formaté aux goûts de la moyenne du site.
Bref il s’agit moins de produire un texte que de fabriquer un objet (type publicitaire).
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/08/2008, 19h34   #204
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par ravel
Bonsoir,
Je suis allée faire des fouilles quasi archéologiques pour retrouver ce sujet, cette idée d'un forum automodéré. Ceci suite à un site que je découvre
"la guerre des mots" (http://www.laguerredesmots.com/). Bon ce n'est pas vraiment ce qui est imaginé par DDD, mais il y a des similitudes me semblent-ils. Cette idée des membres notés par des membres, des contributions notées par les participants. Ce qui est différent et qui personnellement me gêne c'est le côté "argent", rétribution en espèce sonnante et trébuchante.
Par contre cette idée de devoir acheté une bourse d'écu (système de rétribution des texte) me semble intéressante, il y a un capital de base qui grossit s'il y a contribution de qualité selon les autres membres. Intéressant aussi l'impossibilité de supprimer une contribution. Le système d'évaluation est pertinent :
tiré de leur FAQ

Salut Ravel,
Je suis allée jeter un coup d'oeuil.
C'est très sympa comme concept je trouve. Il y a néanmoins une chose qui m'énerve : c'est que je n'ai pas eu cette idée moi même
Non sérieusement c'est vraiment sympa, pour l'objet en question c'est à dire des textes, à publier.
J'aime bien contrairement à vous Sybille l'idée que la valeur d'un texte soit évaluée non pas par rapport à des qualités littéraires, mais par rapport à l'appréciation des lecteurs. Car je trouve que ça démocratise l'accès à l'écriture, car la qualité littéraire n'est pas donnée à tout le monde.

Par contre, je ne ressens pas du tout comme pertinent la comparaison avec une automodération de forum comme Atoute. Car je n'aime alors dnas ce contexte pas la notion de valorisation des écrits, surtout ici. Les écrits sont ce qu'ils sont, ils reflètent le niveau la capacité de chacun à s'exprimer, avec ce qu'il a à dire, passionant, ou moins. Qui peut prétendre évaluer ceci ?
Un exemple, une personne qui décrira en long et en large une maladie dramatique, ou des souffrances effroyables a toutes les chances d'être lue beaucoup. Par contre, qui souffre de dépression de façon peu éclatante, et ne sais pas s'exprimer, sera moins lu, et pourtant, cette personne est peut etre au fond du gouffre contrairement à la précédente.
J'aimagine mal les uns et les autres voir au grand jour leurs posts ou leur personne "évaluée", alors qu'il s'agit d'exprimer son propre vécu, ou ses déifficultés.
J'irais meme jusqu'à dire que ce serait assez macabre dnas un contexte Atoutien.
Votre exemple DDD "les posts les moins lus disparaitron" me odnne un peu la chair de poule en fait. J'ai trop bien en tête nombre de posts, ou de personnes, peu charismatiques disons par leurs écrits qui n'en souffrent pas moins pour autant, et ce serait assez cruel d'éliminer leurs posts car pas assez je ne sais quoi dailleurs.

Mais bon, je comprends l'intérêt intellectuel de réfléchir à un tel algorithme uqi pourrait se substituer à la modération humaine, c'est là toute l'excitation que ceux qui bossent sur l'intelligence artificielle ressentent (réseaux de neurones, etc...).
C'est amusant, c'ets palpitant, de chercher à comprendre à décortiquer les mécanismes humains, voire les implémenter en algorithmique.
Mais mon avis est que ce serait de mauvais gout de cette façon, je précise dnas le cadre d'un forum médical.
A nouveau, pour des gens qui viennent exposer leurs écrits pour les voir évaluer, là ça ne me gêne pas du tout, et je trouve même ça amusant, très ludique.

Dernière modification par Rapsody 27/08/2008 à 19h37.
  Réponse avec citation
Vieux 27/08/2008, 20h07   #205
ravel
Membre
 
Avatar de ravel
 
Date d'inscription: juin 2007
Localisation: Haute-Savoie
Messages: 15 259
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par Sybille
Je voulais juste dire qu’avec ce système, on ne vote pas pour le meilleur texte (au sens littéraire) mais pour le texte le mieux formaté aux goûts de la moyenne du site.
Bref il s’agit moins de produire un texte que de fabriquer un objet (type publicitaire).

Bonsoir Sybille,
allez, je polémique un peu. Le meilleur texte au sens littéraire.... donc évalué par qui ? des spécialistes comme des profs de lettres, des écrivains ? Pour nous livrer des textes aussi indigestes que bon nombre de prix littéraires ?
Plus concrètement, je pense que le nombre de votants, donc ayant probablement lu le texte du début à la fin, sont motivés par la recherche d'un plaisir à lire et le plaisir n'est de loin pas incompatible avec la qualité ? isn't it ?
ravel is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/08/2008, 22h34   #206
su(n)
 
Messages: n/a
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

...

Dernière modification par su(n) 07/10/2009 à 20h06.
  Réponse avec citation
Vieux 27/08/2008, 22h40   #207
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 1 777
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par ravel
Bonsoir Sybille,
allez, je polémique un peu. Le meilleur texte au sens littéraire.... donc évalué par qui ? des spécialistes comme des profs de lettres, des écrivains ? Pour nous livrer des textes aussi indigestes que bon nombre de prix littéraires ?
Plus concrètement, je pense que le nombre de votants, donc ayant probablement lu le texte du début à la fin, sont motivés par la recherche d'un plaisir à lire et le plaisir n'est de loin pas incompatible avec la qualité ? isn't it ?
Bonsoir Ravel,
Polémiquons donc, pour le fun. En y repensant, j’ai tout de suite assimilé le principe de ce site à un jeu. Et imaginé la soirée entre amis consistant à concocter les textes « à succès » bien formatés pour plaire aux votants. Mais c’est sans doute d’avoir passé pas mal de soirées identiques à pondre à la chaîne des scénarii débiles sur commande (la recherche ne nourrit pas sa femme, encore moins les enfants de).
Les ressorts humains, y’en a pas tant que ça ; les registres de langue, principes d’énonciation, etc. non plus et une fois qu’on tient la gamme, ça s’écrit les yeux fermés – comme les bouquins que vous évoquez. Et ça se lit d’ailleurs aussi les yeux fermés…
Après ça, si la démarche s’inscrit dans une vaste campagne d’alphabétisation ; évidemment, je vote pour. Je crains un peu (beaucoup) qu’elle surfe surtout sur ce que je déteste le plus dans la littérature contemporaine (sauf rares cas comme Guibert ou Ernaux), soit la vague autobiographiconarcissiconombriliste du « misérable petit tas de secrets » (dixit Malraux-le-pompeux). Vague aussi désignée par le terme d’autofiction dont je ne peux qualifier ici la nature du double plaisir (écriture&lecture) qu’elle engendre because j’va me faire censurer. Disons juste qu’il se résume à une satisfaction rapide et solitaire. Donc si ce plaisir peut être incompatible avec la qualité.
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/08/2008, 23h07   #208
ravel
Membre
 
Avatar de ravel
 
Date d'inscription: juin 2007
Localisation: Haute-Savoie
Messages: 15 259
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par Sybille
Bonsoir Ravel,
Polémiquons donc, pour le fun. En y repensant, j’ai tout de suite assimilé le principe de ce site à un jeu. Et imaginé la soirée entre amis consistant à concocter les textes « à succès » bien formatés pour plaire aux votants. Mais c’est sans doute d’avoir passé pas mal de soirées identiques à pondre à la chaîne des scénarii débiles sur commande (la recherche ne nourrit pas sa femme, encore moins les enfants de).
Les ressorts humains, y’en a pas tant que ça ; les registres de langue, principes d’énonciation, etc. non plus et une fois qu’on tient la gamme, ça s’écrit les yeux fermés – comme les bouquins que vous évoquez. Et ça se lit d’ailleurs aussi les yeux fermés…
Après ça, si la démarche s’inscrit dans une vaste campagne d’alphabétisation ; évidemment, je vote pour. Je crains un peu (beaucoup) qu’elle surfe surtout sur ce que je déteste le plus dans la littérature contemporaine (sauf rares cas comme Guibert ou Ernaux), soit la vague autobiographiconarcissiconombriliste du « misérable petit tas de secrets » (dixit Malraux-le-pompeux). Vague aussi désignée par le terme d’autofiction dont je ne peux qualifier ici la nature du double plaisir (écriture&lecture) qu’elle engendre because j’va me faire censurer. Disons juste qu’il se résume à une satisfaction rapide et solitaire. Donc si ce plaisir peut être incompatible avec la qualité.

voilà j'ai trouvé une racine de notre désaccord, nos goûts sont diamétralement opposé, j'aime la littérature contemporaine, j'adore Malraux que je ne trouve aucunement pompeux et un peu de satisfaction solitaire je ne crache pas. Notre notion de la qualité est fort différente
ravel is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/08/2008, 08h23   #209
Chéana
[Reflexive]-[matters]
 
Avatar de Chéana
 
Date d'inscription: mai 2008
Localisation: Sous la dunette
Messages: 941
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Bonjour,

Citation:
Posté par Sybille
[...] Donc si ce plaisir peut être incompatible avec la qualité.

Même sans parler de qualité (qui reste une appréciation très subjective en matière d'art - et donc de littérature), ce qu'on peut constater historiquement, c'est que toutes les évolutions, en art, se sont faites de façon non consensuelles.
Une norme s'établit (on va dire le Classicisme, par exemple), et quelques zigotos débarquent avec une façon différente de vouloir faire les choses.
Ils commencent par être au Salon des Refusés, commencent une existence en parallèle, et finalement, finissent par gagner une forme de reconnaissance. Et au fil du temps, la norme se déplace.

Je crois que l'art a toujours fonctionné comme ça : la façon dont une tendance s'impose, ou non, dépend du nombre de personnes qu'elle trouve pour l'accréditer.
Ce qui est sans rapport aucun avec sa "valeur" intrinsèque (concept vague, et personnel, sur ce coup-là).
Les "choix de masse", "votes de masse", "tendances consensuelles", ont toujours existé.
Et ça n'a jamais empêché des formes différentes de se développer : elles sont considérées un temps comme déviantes, puis s'imposent, ou non, à une vaste échelle, ou dans un microcosme.

Je ne crois pas que des systèmes comme ce site où on pratique la notation littéraire mette en péril, donc, la "qualité" de la littérature.
Ce n'est pas différent au final de ce qu'on fait lorsqu'on sort son portefeuille pour acheter tel ou tel livre.
Ou de ce que font les sites de vente en ligne depuis de nombreuses années déjà, en permettant aux lecteurs de noter les livres, et d'évaluer les commentaires des autres lecteurs par des options du type : "Ce commentaire vous a-t-il été utile ?"

A noter d'ailleurs que certains de ces sites de vente permettent aux mêmes lecteurs de faire des "listes de lecture". Chaque lecteur devient ainsi "prescripteur", en quelque sorte, puisque si j'ai jugé pertinent le commentaire d'un lecteur sur un livre, je vais être assez naturellement tenté d'aller voir ce qu'il lit et recommande d'autres.

Finalement c'est un système qui, selon moi, au lieu de créer une norme unique et indéboulonnable, va favoriser la création de microcosmes de goûts communs, où chacun retrouvera ses petits.
Car si, par exemple, 10 auteurs sont régulièrement évincés par une notation négative, mais se trouvent des points communs entre eux, rien ne les empêchera de créer à leur tour une communauté, un autre site similaire, où ils pourront promouvoir leur vision des choses.

Two pences on this question :-)

Bonne journée
__________________
Party girls don't get hurt
Can't feel anything, when will I learn
I push it down, push it down

I'm the one "for a good time call"
Phone's blowin' up, they're ringin' my doorbell
I feel the love

Chéana is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/08/2008, 14h34   #210
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 1 777
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par ravel
voilà j'ai trouvé une racine de notre désaccord, nos goûts sont diamétralement opposé, j'aime la littérature contemporaine, j'adore Malraux que je ne trouve aucunement pompeux et un peu de satisfaction solitaire je ne crache pas. Notre notion de la qualité est fort différente
Bonjour Ravel,
A force de creuser, sûr qu’on trouve des racines. Comme les toubibs, à force de vous explorer, finissent toujours par vous dénicher un machin qui déraille… Blague à part, j’vous signale que je cite Malraux (que vous adorez) et qu’il disait donc pis que pendre de la littérature autobiographique (que vous adorez). Vous avez donc le champ d’adoration large ; remarquez moi aussi – sauf pour la littérature suscitée. Et Malraux euh bon, c’est quand même pas génial, La condition humaine, etc. Le message pèse 3 tonnes et c’est écrit avec une enclume, ce qui n’allège pas. Relisez, vous verrez.
A propos de littérature (et en référence au post où vous causiez langue, avec Terence je crois), j’ai repensé cet été au débat sur le « langage Web » avec ce dialogue de 1984 (Orwell) :
« C’est une belle chose la destruction des mots. Naturellement, c’est dans les verbes et les adjectifs qu’il y a le plus de déchets, mais il y a des centaines de noms dont on peut aussi se débarrasser. Pas seulement les synonymes, il y a aussi les antonymes. Après tout, quelle raison d’exister il y a-t-il pour un mot qui n’est le contraire d’un autre ? Les mots portent en eux-mêmes leur contraire. Prenez « bon » par exemple. Si vous avez un mot comme « bon » quelle nécessité y a-t-il à avoir un mot comme « mauvais » ? « Inbon » fera tout aussi bien, mieux même, parce qu’il est l’opposé exact de bon, ce que n’est pas l’autre mot.
Et si l’on désire un mot plus fort que « bon », quel sens y a-t-il à avoir toute une chaîne de mots vagues et inutiles comme « excellent », « splendide » et tout le reste ? « Plusbon » englobe le sens de tous ces mots ,et , si l’on veut un mot encore plus fort, il y a « doubleplusbon ». (…) Dans la version définitive du novlangue, il n’y aura plus rien d’autre. En résumé, la notion complète du bon et du mauvais sera couverte par six mots seulement, en réalité un seul mot. (…) Naturellement (…), l’idée vient de Big Brother. »
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/08/2008, 14h39   #211
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 1 777
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par Chéana
Bonjour,
Même sans parler de qualité (qui reste une appréciation très subjective en matière d'art - et donc de littérature), ce qu'on peut constater historiquement, c'est que toutes les évolutions, en art, se sont faites de façon non consensuelles.
Une norme s'établit (on va dire le Classicisme, par exemple), et quelques zigotos débarquent avec une façon différente de vouloir faire les choses.
Ils commencent par être au Salon des Refusés, commencent une existence en parallèle, et finalement, finissent par gagner une forme de reconnaissance. Et au fil du temps, la norme se déplace.
Bonjour Chéana,
Tout à fait d'accord avec vous. C'est même pour cette raison précise que, me semble-t-il, le principe consistant à créér du consensus (votes, majorité, etc.) est incompatible avec un "déplacement de normes".
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/08/2008, 20h38   #212
ravel
Membre
 
Avatar de ravel
 
Date d'inscription: juin 2007
Localisation: Haute-Savoie
Messages: 15 259
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par Sybille
Bonjour Ravel,
A force de creuser, sûr qu’on trouve des racines. Comme les toubibs, à force de vous explorer, finissent toujours par vous dénicher un machin qui déraille… Blague à part, j’vous signale que je cite Malraux (que vous adorez) et qu’il disait donc pis que pendre de la littérature autobiographique (que vous adorez). Vous avez donc le champ d’adoration large ; remarquez moi aussi – sauf pour la littérature suscitée. Et Malraux euh bon, c’est quand même pas génial, La condition humaine, etc. Le message pèse 3 tonnes et c’est écrit avec une enclume, ce qui n’allège pas. Relisez, vous verrez.

Bonsoir Sybille, j'ai écrit mon intérêt pour la littérature contemporaine pas autobiographique et Malraux je relis régulièrement, surtout l'Espoir, faut dire que c'est une partie de mes origines
ravel is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/09/2008, 14h31   #213
Terence
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 1 446
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Bonjour,
Un livre imparable qui fait suite à nos récentes discussions sur Atoute, La philosophie de la Biologie de François Duchesneau.

Un avant-goût de l'auteur pour ceux qui le découvrent :
http://www.erudit.org/revue/PHILOSO/1985/v12/n2/014433ar.pdf

Terence
Terence is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/09/2008, 23h08   #214
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

La difference entre le savoir et la connaissance : cette question s'applique à tous les champs de la vie.
Réussissez vous à prendre conscience de la différence entre savoir (ce qui est transmis), et la connaissance (ce qui est un appropriation des acquis par l'expérience engendrant l'acces a l'interprétation).
En quoi le Web contribue t il à la transformation du savoir en connaissance, le voyez vous ?
  Réponse avec citation
Vieux 25/02/2009, 02h20   #215
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Bonsoir

Et pourquoi l'intelligence collective serait elle évolution ?
Qu'est ce que "l'évolution", quels en sont les critères ?
Et si l'évolution, c'était le la sagesse du boudhisme par ex.
On pourrait dire,mais quand on voit le massacre par les chinois, on peut se demander, qu'est ce que l'évolution, et si l'homme vraiment la souhaite.
Ou bien l'homme est bête, et il est près comme certains insectes à se suicider pourvu de dominer et posséder un temps.
Pour moi, l'évolution serait que les hommes vivent mieux sur terre.
Si c'est ça, moi je veux bien de l'évolution.
Mais même si je suis la premiere à décrire tout ce qui se passe et se passera avec le Web, je le redis, rien de tout cela ne me fait rêver.
Certes tout ça arrive mais la notion de connaissance, d'intelligence, est elle si importante pour le bien etre de l'homme ?
J'en doute.
Mais j'accueillerais volontiers vos avis à qui en a dnas mes pensées qui me préoccuppent quelque peu.
Que c'est difficile de rester un individu avec son axe propre au milieu de tout cela.

Dernière modification par Rapsody 25/02/2009 à 02h42.
  Réponse avec citation
Vieux 25/02/2009, 09h20   #216
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 439
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par Rapsody
Bonsoir

Et pourquoi l'intelligence collective serait elle évolution ?
Qu'est ce que "l'évolution", quels en sont les critères ?
Et si l'évolution, c'était le la sagesse du boudhisme par ex.
On pourrait dire,mais quand on voit le massacre par les chinois, on peut se demander, qu'est ce que l'évolution, et si l'homme vraiment la souhaite.
Ou bien l'homme est bête, et il est près comme certains insectes à se suicider pourvu de dominer et posséder un temps.
Pour moi, l'évolution serait que les hommes vivent mieux sur terre.
Si c'est ça, moi je veux bien de l'évolution.
Mais même si je suis la premiere à décrire tout ce qui se passe et se passera avec le Web, je le redis, rien de tout cela ne me fait rêver.
Certes tout ça arrive mais la notion de connaissance, d'intelligence, est elle si importante pour le bien etre de l'homme ?
J'en doute.
Mais j'accueillerais volontiers vos avis à qui en a dnas mes pensées qui me préoccuppent quelque peu.
Que c'est difficile de rester un individu avec son axe propre au milieu de tout cela.

Bonjour Rapsody

L'évolution, au sens darwinien, est l'ensemble des mécanismes que la vie met en oeuvre pour croître et s'adapter à son milieu. Si l'on ne croit pas en Dieu, c'est une forme d'auto-organisation d'un milieu initialement inerte bénéficiant de l'énergie solaire. Pour l'évolution, un massacre n'est pas un drame, mais une simple étape, ou un incident.
Par deux fois, depuis que la vie existe sur terre, 90% des espèces vivantes ont brutalement disparu (brutalement à l'échelle des temps géologiques).

A notre petite échelle, l'évolution pourrait s'appeler le progrès. Or le progrès est une notion bien plus complexe qu'il n'y paraît. Certains rejettent le progrès et leur approche n'est pas idiote.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 25/02/2009, 18h43   #217
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour Rapsody

L'évolution, au sens darwinien, est l'ensemble des mécanismes que la vie met en oeuvre pour croître et s'adapter à son milieu. Si l'on ne croit pas en Dieu, c'est une forme d'auto-organisation d'un milieu initialement inerte bénéficiant de l'énergie solaire. Pour l'évolution, un massacre n'est pas un drame, mais une simple étape, ou un incident.
Par deux fois, depuis que la vie existe sur terre, 90% des espèces vivantes ont brutalement disparu (brutalement à l'échelle des temps géologiques).

A notre petite échelle, l'évolution pourrait s'appeler le progrès. Or le progrès est une notion bien plus complexe qu'il n'y paraît. Certains rejettent le progrès et leur approche n'est pas idiote.

Ok merci.
Rapprochons la notion d'évolution à celle du progrès.
Mais tout ça reste bien subjectif.
Mais si on considérait que cela soit le fait de mieux vivre, ca ne tient pas.
Car plus on améliore notre qté de vie, plus on en redemmande.
Le progrès sous entendu prendrait donc une forme de vice dont l'homme ne réussit pas à profiter.
Je suis d'avis que le progrès est destructeur.
Je suis d'avis que l'inertie pour l'homme est peut être le point d'équilibre le plus stable.
En tous les cas, c'est ce qui me rassure à penser.
Dans votre article sur les termites, il était dit que la sexualité était destructrice ajoutons y le pouvoir la possession.
tout ça est pourtant le moteur du progrès.
Intrinsèquement, le progrès est donc voué à l'échec.

Quant aux évolutions qui font rever du Web 2., elles seront je pense perverties bien vite, après que tout ce qu'on a dit arrivera.

Avec un peu de chnce, je me trompe, et les quelques crises massives à venir permettront à l"homme d'acroitre al conscience de sa condition.
Ca ce sera du véritable progres.
  Réponse avec citation
Vieux 25/02/2009, 22h10   #218
Autresoir
Membre
 
Avatar de Autresoir
 
Date d'inscription: mai 2007
Localisation: Maine
Messages: 3 659
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour Rapsody

A notre petite échelle, l'évolution pourrait s'appeler le progrès. Or le progrès est une notion bien plus complexe qu'il n'y paraît. Certains rejettent le progrès et leur approche n'est pas idiote.

Bonsoir, il m'est arrivé récemment de faire référence aux vieux çons pour qui je porte une affection.

Il me souviens d'avoir été jeune, c'était bien j'apprenais la vie ; or un ami vieux çon et que j'aimais, tenait à faire valoir cette parole qu'il tenait d'un vieux autre çon de son époque à lui : pour décrire le progrès, l'ancêtre disait "c'est l'évolution."
Chose que nous répétait l'ami vieux çon lui-même, sans souci de ridicule et sans prétention aucune.
Et chose à laquelle je souriais intérieurement : chers vieux çons !

A présent versé du côté des vieux çons, je regarde mes gosses évoluer : il leur faut de l'internet à volonté et du téléphone portable de même, alors qu'à notre glorieuse époque que nous cassions la glace pour tourner le cadran du tél. ou pour regarder Zorro.

Donc on l'aura compris, j'ai acquis un vide de pensée envers le progrès. Et à présent ces termes d'évolution me reviennent...


Dernière modification par Autresoir 25/02/2009 à 22h17.
Autresoir is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/02/2009, 15h48   #219
Verna
 
Messages: n/a
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par autresoir
Bonsoir, il m'est arrivé récemment de faire référence aux vieux çons pour qui je porte une affection.

Il me souviens d'avoir été jeune, c'était bien j'apprenais la vie ; or un ami vieux çon et que j'aimais, tenait à faire valoir cette parole qu'il tenait d'un vieux autre çon de son époque à lui : pour décrire le progrès, l'ancêtre disait "c'est l'évolution."
Chose que nous répétait l'ami vieux çon lui-même, sans souci de ridicule et sans prétention aucune.
Et chose à laquelle je souriais intérieurement : chers vieux çons !

A présent versé du côté des vieux çons, je regarde mes gosses évoluer : il leur faut de l'internet à volonté et du téléphone portable de même, alors qu'à notre glorieuse époque que nous cassions la glace pour tourner le cadran du tél. ou pour regarder Zorro.

Donc on l'aura compris, j'ai acquis un vide de pensée envers le progrès. Et à présent ces termes d'évolution me reviennent...


Bonsoir,

Avant d'être vieux, il faut avoir été jeune : et les vieux cons ne sont jamais que des jeunes ayant vieillis .... non ?
  Réponse avec citation
Vieux 09/11/2009, 22h59   #220
Autresoir
Membre
 
Avatar de Autresoir
 
Date d'inscription: mai 2007
Localisation: Maine
Messages: 3 659
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Bonsoir,

La question du topique est ardue, mais on peut trouver les prémisses d'une réflexion dans le lien qui suit, où se mêle découverte et interrelations, et peut-être de la complexité.

http://www.dailymotion.com/video/x8i...l-philosop_fun
Autresoir is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/11/2009, 23h44   #221
su(n)
 
Messages: n/a
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

Citation:
Posté par autresoir
Bonsoir,

La question du topique est ardue, mais on peut trouver les prémisses d'une réflexion dans le lien qui suit, où se mêle découverte et interrelations, et peut-être de la complexité.

http://www.dailymotion.com/video/x8i...l-philosop_fun
Rien d'autre qui donne envie de la voir cette vidéo?

Dernière modification par su(n) 11/11/2009 à 13h59.
  Réponse avec citation
Vieux 06/03/2010, 20h40   #222
Sun Tzu
Membre
 
Date d'inscription: mars 2010
Messages: 8
Le philosophe de la noosphere

Citation:
Posté par d_dupagne
L'évolution, au sens darwinien, est l'ensemble des mécanismes que la vie met en oeuvre pour croître et s'adapter à son milieu. Si l'on ne croit pas en Dieu, c'est une forme d'auto-organisation d'un milieu initialement inerte bénéficiant de l'énergie solaire.
[...]

A notre petite échelle, l'évolution pourrait s'appeler le progrès. Or le progrès est une notion bien plus complexe qu'il n'y paraît. Certains rejettent le progrès et leur approche n'est pas idiote.

Je ne saurais résister à la tentation de citer Theillard de Chardin (Une interprétation biologique plausible de l’histoire humaine, La formation de la Noosphère, écrit en 1947):
Citation:
Graduellement, mais irrésistiblement (depuis et à travers A. Comte, Cournot, Durkheim, Lévy-Bruhl, et bien d’autres), l’organique tend à se substituer au juridique dans les conceptions et les constructions de la Sociologie. Le sens du Collectif s’éveillant en nous à la suite de l’Évolutif, jusqu’à imposer au système entier de nos représentations un cadre de dimensions nouvelles, l’Humanité cesse chaque jour davantage de s’offrir à nos yeux comme une simple association accidentelle et extrinsèque d’individus pour prendre peu à peu figure d’entité biologique, où se prolongent et culminent, en quelque façon, les démarches et la rigueur de l’Univers en mouvement. Société, Organisme social : ce n’est plus symboliquement, c’est réalistiquement qu’il s’agit, nous le sentons, d’associer désormais les deux termes.

Theillard place clairement la formation du collectif, forme d'hétérarchie, dans le cadre de l'évolution en cours du phyllum humain. Son concept de noosphère, évoqué dans les années 30, est repris aujourd'hui par certains (dont votre serviteur) comme fondateur du cyberespace actuel et à venir... Etonnante vision.
Sun Tzu is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/07/2011, 12h17   #223
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

aucun intéret

Dernière modification par Rapsody 13/07/2011 à 19h00.
  Réponse avec citation
Vieux 13/07/2011, 15h14   #224
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Peut-on deuxpointzerorer sans philosophes ?

-------

Dernière modification par Rapsody 13/07/2011 à 19h01. Motif: aucun intéret
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 11h58.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !