Forum médical Atoute.org

Recherche :
Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 26/12/2005, 00h03   #1
satine
 
Messages: n/a
Exclamation Thérapie Cognitive et Comportementale (TCC)

Bonjour !

C'est quoi et comment on en obtient une ?

Je m'explique : je vais bien, tout va bien, mais j'ai deux handicaps, un qui est chiant et que j'ai envie de résoudre, et l'autre qui pourrait accessoirement disparaître.

1/ J'ai mal au ventre depuis toute petite ; intestins fragiles, lourds antécédents familiaux, et pas de bol (y en a 1 qui a chopé une infection à l'aéroport de Madrid cet été, et c'est moi ! C'est-y pas beau ? ). Or, je panique quand j'ai mal au ventre. Ca me provoque des crises d'angoisse si la douleur est intense, j'ai peur d'y rester. Il n'y a que pour ces symptômes que ça me fait cet effet. je pense que ça vient d'expériences malheureuses (les deux seules fois où j'ai vu quelqu'un d'autre sur des toilettes, c'était à 5 ans et le type était mort, et à 11 ans quand mon père a fait un ptit malaise en gardant les yeux ouverts, l'air mort et ma mère affolée à côté).
Donc, à ma décharge, si je panique, c'est peut-être pas entièrement ma faute

2/ Sinon, accessoirement et dans un registre pas du tout original, j'ai 1 phobie : je suis entomophobe (insectophobe pour les intimes). Imaginez la scène : je suis là, posée, calme, rieuse comme à mon habitude (lol). Une grosse mouche noire (ou autre dégueulasserie volante) passe à 2 doigts de moi en faisant "vroum". C'est le drame : je me lève, je pars en courant (en cercle s'il n'y a pas d'issue), je transpire, je hurle, et au bout de 20 sec si elle part pas je fonds en larme en marmonnant parfois des choses qui mériteraient d'être analysées .... *évite les camisoles de force jetées par les lecteurs de ce forum*. Et après coup, quand je repense à ce moment, j'ai deux sensations très présentes :
- Je trouve ma réaction ridicule et risible.
- J'ai l'impression d'avoir été déconnectée pendant ces quelques secondes, comme si j'étais pas dans mon corps à ce moment-là.

Donc voilà une jeune fille modèle avec 2 belles tares à faire fuir toutes les personnes présentes (heureusement que mon ami est compréhensif... lol )

Notez que la n° 2/ est peu handicapante : en ville on évite facilement le contact avec les insectes !

Et DONC pour la n°1 j'ai entendu parlé de thérapie comportementale pour apprendre à gérer cette sensation de "danger" (sensation commune j'imagine aux deux situations ?). C'est vrai ou mes motifs sont trop "légers" pour envisager ça ?

Sinon dans l'absolu je le vis bien, faut bien avoir un côté "freak".
Ah oui et sinon je suis une "control freak" notoire, mais c'est mon indépendence professionnelle qui veut ça Mon meilleur ami me dit que ça peut expliquer l'entomophobie : un insecte (le pire : les papillons de nuit ! BEURK) qui vole partout en se tortillant et qui fonce et qu'on peut pas arrêter, c'est avant tout quelque chose qu'on ne peut pas contrôler... Il est entomohobe aussi et il a essayé une auto-thérapie un soir en mangeant une glace devant des cartoons.....

Dernière modification par satine 26/12/2005 à 00h05.
  Réponse avec citation
Vieux 26/12/2005, 22h51   #2
Aloes
Aloès
 
Avatar de Aloes
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Québec, Canada
Messages: 2 520
Re : Thérapie cognitive et comportementale

Bonjour Satine,

Citation:
Posté par satine
C'est quoi et comment on en obtient une ?
Voici une page qui explique en gros, ce qu'est une thérapie cognitive et comportementale :
http://www.esculape.com/psychiatrie/...compcogni.html

Elle a la réputation de pouvoir aider efficacement dans les problèmes de type phobies.

Pour plus d'information en France, il existe l'Association Française de Thérapie Comportementale et Cognitive :
http://www.aftcc.org/therapie.html

Et un peu de lecture d'une précédente discussion :
http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=18198

Bonnes démarches,
__________________
Aloès
ex-modératrice de Santé Psy
Aloes is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/12/2005, 17h35   #3
satine
 
Messages: n/a
Re : Thérapie cognitive et comportementale

Merci beaucoup Aloès pour tous ces renseignements !
  Réponse avec citation
Vieux 27/01/2006, 13h36   #4
natalina
Membre
 
Avatar de natalina
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Normandie
Messages: 329
Témoignage sur ma TCC(Thérapie comportementale et cognitive)

Bonjour,
J'avais envie de faire une discussion autour de ma thérapie comportementale et cognitive, qui, dans mon cas, vise à apprendre la confiance en soi et à mieux s'affirmer.Quand on a une piètre estime de soi, quand on ne s'affirme pas dans la vie, moindrement que l'on ne soit pas "normonévrosé" comme dirait mon psy, mais un peu plus névrosé que la moyenne , alors on se crée des phobies, on a peur de tout, on n'avance plus et la vie devient insupportable.
En dépit de mes difficultés toujours présentes (ce n'est pas un remède miracle non plus, et on ne guérit pas de 30 ans de névroses en tous genres en quelques mois..), je dois dire que je suis très contente de ma psychothérapie, même si c'est toujours coûteux en énergie et que ça peut être douloureux.
Le psy me propose de nombreux exercices autour de mes émotions, afin que j'apprenne à mieux les gérer, et surtout qu'elles soient plus "appropriées" à certaines circonstances de la vie, car je sais par exemple, que je peux être quelqu'un d'extrêmement susceptible(une "grande" petite fille, selon mon psy), mais en démontant mes raisonnements "tordus", je reconnais alors que je gâche de l'énergie pour pas grand chose, et que cette énergie, je pourrais la mettre ailleurs!
Les premiers exercices ont consisté à écrire sur une feuille les 20 situations qui m'ont semblé le plus désagréables, et de transcrire les émotions qui allaient avec.Nous avons fait le même exercice avec des situations agréables (20 situations agréables et les émotions qui vont avec).On discute alors en quoi ces situations ont pu être vectrices de souffrance (ou de bonheur dans le second cas), et il me fait réfléchir sur le moyen d'agir autrement, car il s'agit bien de mieux gérer ses émotions.
Ce qu'il y a de bien, dans ce genre de thérapie, c'est que l'on se rend compte que tout est étroitement lié, et que dès que l'on se comporte de façon inappropriée dans des situations plus émotives, on est susceptible de le faire dans des situations professionnelles, ou qui engagent notre vie entière (dans le cadre de concours de recrutement par ex.)!
Alors oui, avec la TCC, on peut changer sa façon de voir les choses,tout ceci très graduellement, et aller mieux!
Voilà pour mon petit témoignage, si d'autres font une TCC, leur témoignage sera le bienvenu, ça peut faire du bien de comparer des expériences.
A très vite!

Dernière modification par natalina 27/01/2006 à 13h42.
natalina is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/01/2006, 13h40   #5
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 9 997
Re : Témoignage sur ma TCC(Thérapie comportementale et cognitive)

Bonjour Natalina,

Est-ce que tu pourrais écrire en caractères un peu moins gras, s'il te plaît ? Je peine à te lire

Merci beaucoup.
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/01/2006, 13h42   #6
natalina
Membre
 
Avatar de natalina
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Normandie
Messages: 329
Re : Témoignage sur ma TCC(Thérapie comportementale et cognitive)

Citation:
Posté par Pandore
Bonjour Natalina,

Est-ce que tu pourrais écrire en caractères un peu moins gras, s'il te plaît ? Je peine à te lire

Merci beaucoup.

pas de problème, je corrige ceci!!!
natalina is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/01/2006, 13h46   #7
Katleen
Vice, Vertue et viceversa
 
Avatar de Katleen
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 5 657
Re : Témoignage sur ma TCC(Thérapie comportementale et cognitive)

Salut,
je te lis, et ca me fait envie...

Plus j'evolue dans ma tete, plus je me dis que ce dont j'aurais besoin, c'est exactement de ca: quelqu'un qui m'aide dans le concret, moi qui ait tendance a analyser, sur-analyser, re-analyser, jusqu'a finir par analyser des extrapolations

Peut-etre bien, quand je serai de retour en terrain linguistique connu.

Bonne continuation Natalina,
__________________
Kat - Scientifique à la recherche


Katleen is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/01/2006, 13h54   #8
natalina
Membre
 
Avatar de natalina
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Normandie
Messages: 329
Re : Témoignage sur ma TCC(Thérapie comportementale et cognitive)

Citation:
Posté par Katleen
Salut,
je te lis, et ca me fait envie...

Plus j'evolue dans ma tete, plus je me dis que ce dont j'aurais besoin, c'est exactement de ca: quelqu'un qui m'aide dans le concret, moi qui ait tendance a analyser, sur-analyser, re-analyser, jusqu'a finir par analyser des extrapolations

Peut-etre bien, quand je serai de retour en terrain linguistique connu.

Bonne continuation Natalina,

Merci Kat!Je suis comme toi, j'ai tendance à trop vouloir tout intellectualiser, et les psychothérapies précédentes que j'ai entrepris ont échoué à cause de ça!
De plus, la TCC donne, en mon sens, des résultats plus rapides.D'autant que, comme tu le dis, on est dans le concret et non plus dans l'approche du "ah, oui, vous êtes comme cela...Si nous parlions un peu de votre mère pour y voir plus clair!..."
natalina is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/01/2006, 15h38   #9
oulaoup16
 
Messages: n/a
Re : Témoignage sur ma TCC(Thérapie comportementale et cognitive)

Bonjour

L'année dernière j'ai fait une thérapie comportementale et cognitive qui m'a beaucoup apporté sans que j'en ai vraiment conscience sur le moment. Mon gros problème c'est que j'intellectualise tout donc ça engendre une grande souffrance et surtout au niveau des émotions soit elles sont bloquées soit elles partent dans tous les sens dès qu'elles ne sont plus sous l'emprise de mon intellect.
Donc pour moi la TCC était une bonne chose parce que parler dans mon cas ça ne servait à rien ce que j'avais besoin c'était de pratique pour "sortir de ma tête " . ça m'a aidé même si ça n'a pas tout résolu c'est un vrai propulseur pour commencer un travail sur soi et ça vaut vraiment le coup de le faire. Moi j'ai fait une thérapie de groupe et pensant que j'étais la seule au monde a avoir des difficultés je me suis rendue compte que non. On faisait des jeux de rôle, des mises en situation dans des situations qui nous posaient problème. C'est un bon moyen pour se lancer dans la vie....
Je le conseille vraiment....
  Réponse avec citation
Vieux 02/02/2006, 09h59   #10
amalt
 
Messages: n/a
Thérapie comportementale et cognitive et médicaments !

Bonjour,

je suis très timide depuis plusieurs années, et déjà,plusieurs fois, j'ai fait la démarche d'aller voir un psy.
J'ai 19 ans et je suis étudiante.
Cette année je viens de commencer une thérapie comportementale et cognitive, et je vais relativement mieux, je ne sais pas si c'est dû à cette thérapie ou à la réussite dans mes études ( ou les deux ? )...
Seulement je souffre encore beaucoup de cette timidité maladive même si je dois avouer que c'est beaucoup moins qu'avant, mais encore trop ! Ma psy m'a donc proposé de prendre des médicaments "contre la phobie sociale" a-t-elle dit ! Je vais pas vous mentir j'ai quelques réticences à prendre des médicaments pour soigner un mal psychique, mais elle m'a expliqué que les médicaments étaient très faiblement dosés, et que c'était des antidépresseurs dont les doses étaient bien inférieures à celles qu'on prescrit pour une dépression... Donc voilà, j'hésite, et je ne sais pas quoi faire, pensez que des médicaments puissent m'être utils et ny a t'il aucun danger que j'en devienne dépendante ??

Dernière modification par amalt 02/02/2006 à 10h22. Motif: Y'a pas un modérateur ? je voulais créer un nouveau topic, je me suis trompée et j'arrive pas à le faire
  Réponse avec citation
Vieux 02/02/2006, 15h22   #11
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 9 997
Re : Thérapie comportementale et cognitive

Bonjour Amalt,

Inutile de créer une nouvelle discussion. Nous préférons éviter la dispersion des sujets, c'est pourquoi j'ai fusionné ton message dans cette discussion.
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/02/2006, 15h48   #12
Maximum
 
Messages: n/a
Re : Thérapie cognitive et comportementale


Sur ce site, on peut lire:
"Le thérapeute comportementaliste adopte un style :
intéractif : pendant une séance, il explique, pose des questions et répond à celles du patients ;"
Je trouve que cela est très bien. Mais j'ai consulté un psychiatre comportementaliste qui disait "je vous écoute" puis se taisait. Je n'ai pas été satisfait.

Je cherche un psychiatre qui dialogue; je ne veux pas que l'on m'écoute en me faisant faire de longs monologues, je voudrais un dialogue intéractif.

Un vrai comportementaliste pratique t'il ce dialogue intéractif? (car le psy que j'avais consulté, ca n'était pas le cas)...

Merci.
  Réponse avec citation
Vieux 03/02/2006, 04h54   #13
Aloes
Aloès
 
Avatar de Aloes
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Québec, Canada
Messages: 2 520
Re : Thérapie cognitive et comportementale

Bonjour Maximum,

Citation:
Posté par Maximum
Je trouve que cela est très bien. Mais j'ai consulté un psychiatre comportementaliste qui disait "je vous écoute" puis se taisait. Je n'ai pas été satisfait.


Je cherche un psychiatre qui dialogue; je ne veux pas que l'on m'écoute en me faisant faire de longs monologues, je voudrais un dialogue intéractif.
Une bonne majorité de psychiatres, en France, qui pratiquent la psychothérapie, sont d'approche analytique. L'approche analytique accorde une importance au silence, et est, de manière générale, moins interactive et moins directive que l'approche comportementale. Le psy que vous décrivez a un comportement qui ressemble plutôt à un analytique qu'à un comportementaliste.

Dans l'approche comportementale, il y a parfois un contrat qui est passé entre le patient et le psy, les dialogues sont très interactifs, illustrés d'exemples, de moyens concrets pour faire face aux présent et résoudre certaines difficultés.

Salutations,
__________________
Aloès
ex-modératrice de Santé Psy
Aloes is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/02/2006, 11h42   #14
natalina
Membre
 
Avatar de natalina
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Normandie
Messages: 329
Re : Thérapie cognitive et comportementale

Citation:
Posté par Aloes
Bonjour Maximum,

Une bonne majorité de psychiatres, en France, qui pratiquent la psychothérapie, sont d'approche analytique. L'approche analytique accorde une importance au silence, et est, de manière générale, moins interactive et moins directive que l'approche comportementale. Le psy que vous décrivez a un comportement qui ressemble plutôt à un analytique qu'à un comportementaliste.

Dans l'approche comportementale, il y a parfois un contrat qui est passé entre le patient et le psy, les dialogues sont très interactifs, illustrés d'exemples, de moyens concrets pour faire face aux présent et résoudre certaines difficultés.

Salutations,


Tout ceci est tout à fait vrai : à l'aide d'exercices concrets qui se répètent de séance en séance, le psy t'invite à trouver (ou retrouver) un comportement adéquat à une situation donnée.C'est tout à fait interactif, comme un dialogue que tu pourrais avoir avec quelqu'un que tu connais, sauf qu ce dialogue est objectif (pas comme avec les proches où, par crainte de te blesser, on ne va pas te dire les choses).
Il t'aide à dénouer les situations qui sont vectrices de souffrance,te donne des pistes (il y a des choses évidentes, mais que toi tu ne vois pas tellement tu es perdue dans ta phobie ou ton mal être), et évidemment c'est à toi te trouver comment changer tel ou tel comportement.
Voili-voilou!!!
natalina is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2006, 13h23   #15
napoleon
 
Messages: n/a
Re : Thérapie comportementale et cognitive

Bonjour
J'ai fait une très grave dépression l'année dernière (6 semaines d'hospitalisation) et l'hôpital offrait des séances de thérapie congitivo comportementale pour les différentes affections dont les gens souffraient. J'ai suivi celle pour les peurs paniques et l'agoraphobie. Le psy qui me suivait dans l'équipe a élaboré avec moi les scénarios les plus affolants puis nous les avons visualisés et... mis en pratique. Nous sommes retournés à 2 dans les magasins ou je ne pouvais plus entrer seule. Au départ il restait avec moi puis me suivait de loin. Il me demandait de noter les prix des aliments, qfin que je doive rester sur place longtemps. Si je partais en panique, il m'aidait avec la gestion de la respiration jusqu'à ce que je me calme. Il ne me laissait jamais fuir.
Enfin, dernier examen de passage, seule pdt 1 heure dans IKEA, avec obligation d'acheter quelque chose pour faire la queue aux caisses.
Maintenant, je ne peux pas dire que je vais avec joie dans les magasains mais j'y vais, le handicap a quasiment disparu!
  Réponse avec citation
Vieux 05/02/2006, 23h44   #16
Maximum
 
Messages: n/a
Re : Thérapie comportementale et cognitive

Merci pour vos réponses.

On m'a conseillé un psychiatre et j'ai constaté a posteriori qu'il est comportementaliste.

Je lui ai indiqué ce que je cherchais (dialogue interactif ...), et il m'a semblait que ce psychiatre est assez bien.

Je compte faire avec ce psychiatre une thérapie comportementale-cognitive, tout en étant remboursé par la sécu.

Par contre, la sécu (ou ma complémentaire) ne risque t'elle pas de trouver que j'ai trop de consultations chez le psychiatre?

A t'on le droit de consulter un psychiatre toutes les semaines et d'être remboursé, ou bien est ce "trop" pour la sécu?

Merci
  Réponse avec citation
Vieux 06/02/2006, 07h24   #17
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 9 997
Re : Thérapie comportementale et cognitive

Bonjour,
Citation:
Posté par Maximum
A t'on le droit de consulter un psychiatre toutes les semaines et d'être remboursé, ou bien est ce "trop" pour la sécu?
Pas de problème avec la sécu. C'est la responsabilité du médecin de décider quel traitement est le plus approprié pour venir à bout de tes troubles.

Aux malades d'endosser leur responsabilité de malade : mettre tout en oeuvre pour aller mieux, et aux médecins d'endosser les leurs : appliquer le traitement le meilleur.

Il ne faut pas oublier que l'assurance maladie est un moyen mis à notre disposition, et que c'est nous qui l'alimentons (grassement) par nos cotisations, c'est à dire à la sueur de notre front.

__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/02/2006, 13h53   #18
natalina
Membre
 
Avatar de natalina
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Normandie
Messages: 329
Re : Thérapie comportementale et cognitive

Citation:
Posté par Maximum
Merci pour vos réponses.

On m'a conseillé un psychiatre et j'ai constaté a posteriori qu'il est comportementaliste.

Je lui ai indiqué ce que je cherchais (dialogue interactif ...), et il m'a semblait que ce psychiatre est assez bien.

Je compte faire avec ce psychiatre une thérapie comportementale-cognitive, tout en étant remboursé par la sécu.

Par contre, la sécu (ou ma complémentaire) ne risque t'elle pas de trouver que j'ai trop de consultations chez le psychiatre?

A t'on le droit de consulter un psychiatre toutes les semaines et d'être remboursé, ou bien est ce "trop" pour la sécu?

Merci

Bonjour,
Si tu as les "moyens", il y a de grandes chances pour que le psychiatre te fasse payer en partie certaines consultations.Car il ne s'agit plus de consultation en psychiatrie pure, mais de psychothérapie.Ce n'est donc pas à la sécu de tout prendre en charge!
Et il faut aussi savoir donner un peu d'argent, d'autant que ce travail en TCC est quelque chose de couteux en énergie, et c'est un difficile travail sur soi, le psy ne fait pas tout, évidemment!
natalina is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/11/2006, 20h35   #19
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Thérapie comportementale et cognitive

---

Dernière modification par Rapsody 03/12/2006 à 14h45.
  Réponse avec citation
Vieux 27/11/2006, 23h23   #20
vieleau
Membre
 
Avatar de vieleau
 
Date d'inscription: avril 2006
Localisation: Sud de la France
Messages: 515
Re : Thérapie comportementale et cognitive

Bonjour Rapsody,

Pour ma part, je suis une thérapie comportementaliste (je suppose que c'est la même chose que cognitive).

Je vais voir la psy, on discute de ce qui m'est arrivé entre les deux rendez vous, de mes phobies. Elle me fait faire un petit carnet sur lequel je prends des notes chaque fois que ca ne va pas bien, pour travailler sur mes émotions, et je lui rapporte cela à chaque séance.

En fait j'ai des devoirs à faire entre les séances: écrire dans mon cahier, et elle me donne des questionnaires, ou un bouquin à lire.

J'aime bien la TCC car je trouve ça plus intéractif et plus participatif !
vieleau is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/09/2007, 12h08   #21
mimo2207
 
Messages: n/a
Re : Thérapie cognitive et comportementale

[quote=Aloes]Bonjour Maximum,
Bonjour,
Je viens de consulter ce forum car j'ai fait une dépression en janvier 2003 suite à l'arret de la cigarette. J'étais suivi par un psychiatre avec qui j'échangai beaucoup si bien que l'on parlait de tout, de nos vacances, mais en fait, je ne sais pas si on est allé au fonds des choses. Ce psychiatre est parti a la retraite et me voila sans personne.
Par moment je vais bien et parfois je suis triste, si bien que je passe des journées à pleurer sans savoir pourquoi, impossible de sortir dans ces conditions .
Je poursuit mon traitement a faible dose : deroxat et lexomil.
Je viens de consulter un nouveau psychiatre qui me fait assoir sur une chaise au mileu de son cabinet et lui en face, en biais, dans son fauteuil et il me dit je vous écoute : l'horreur
ça fait 2 fois que j'y vais, j'ai l'impression que je lui raconte toujours la meme chose .
Je ne sais si toutes les séances seront pareils, que dois je lui dire de plus ? va t il m'aider , me donner des pistes pour réflechir, des solutions a m'apporter ??? Quel est le but de ses séances ? Si vous avez deja vécu ce genre de consultations merci de m'apporter vos conseils et votre point de vue .
  Réponse avec citation
Vieux 20/09/2007, 14h16   #22
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : Thérapie cognitive et comportementale

[quote=mimo2207]
Citation:
Posté par Aloes
Bonjour Maximum,
Bonjour,
Je viens de consulter ce forum car j'ai fait une dépression en janvier 2003 suite à l'arret de la cigarette. J'étais suivi par un psychiatre avec qui j'échangai beaucoup si bien que l'on parlait de tout, de nos vacances, mais en fait, je ne sais pas si on est allé au fonds des choses. Ce psychiatre est parti a la retraite et me voila sans personne.
Par moment je vais bien et parfois je suis triste, si bien que je passe des journées à pleurer sans savoir pourquoi, impossible de sortir dans ces conditions .
Je poursuit mon traitement a faible dose : deroxat et lexomil.
Je viens de consulter un nouveau psychiatre qui me fait assoir sur une chaise au mileu de son cabinet et lui en face, en biais, dans son fauteuil et il me dit je vous écoute : l'horreur
ça fait 2 fois que j'y vais, j'ai l'impression que je lui raconte toujours la meme chose .
Je ne sais si toutes les séances seront pareils, que dois je lui dire de plus ? va t il m'aider , me donner des pistes pour réflechir, des solutions a m'apporter ??? Quel est le but de ses séances ? Si vous avez deja vécu ce genre de consultations merci de m'apporter vos conseils et votre point de vue .

Cou²,

Le mien me dit aussi "je vous écoute" quand on s'installe dans nos fauteuils ; j'ai horreur de ça aussi.

Pourquoi ne lui en parles-tu pas ?
Aussi parle lui de tes pleurs, de ta souffrance, de tout ca que tu as sur le coeur sans aucune retenue

Bises !
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/09/2007, 14h34   #23
mimo2207
 
Messages: n/a
Re : Thérapie cognitive et comportementale

Je lui ai dit que cette situation m'était incomfortable , il m'a répondu qu'il n'était pas mon papa ou ma maman (que je n'ai pas forcémént eu dans mon enfance)Je lui ai dejà expliquée la vie demon enfance, de mes parents, de l'école, de l'arret de la cigarette, de mes differents traitements, de ma relaition fusionnelle avec ma soeur, de mes pensées mes sentiements mes peurs mes angoisses et mon etre. Je ne sais pas ce que je vais lui dire lors du prochain rdv dans 15 jours.
Merci
[quote=Ondine]
Citation:
Posté par mimo2207

Cou²,

Le mien me dit aussi "je vous écoute" quand on s'installe dans nos fauteuils ; j'ai horreur de ça aussi.

Pourquoi ne lui en parles-tu pas ?
Aussi parle lui de tes pleurs, de ta souffrance, de tout ca que tu as sur le coeur sans aucune retenue

Bises !
  Réponse avec citation
Vieux 29/04/2008, 20h54   #24
Prima
Membre
 
Avatar de Prima
 
Date d'inscription: août 2007
Messages: 2 991
Thérapie Cognivo-Comportementale (TCC)

Vu que j'en parle beaucoup et que pas mal de gens semblent intéressés (et que je suis en arrêt de travail et que je m'ennuie, et que j'ai besoin de faire le point sur ma propre TCC qui part dans tous les sens ), j'ouvre ce fil sur la fameuse.

Extraits de la définition de Wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A...omportementale

Les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) sont l'application de la psychologie scientifique à la thérapie de certains troubles déterminées par cette approche particulière de la psychologie. Selon cette approche, la thérapeutique doit s'appuyer sur une méthodologie expérimentale et contraignante afin de comprendre et de traiter les troubles psychologiques (phobies, addictions, psychoses, dépressions, troubles anxieux...). Elles ne peuvent de ce fait être véritablement appelées "psycho- thérapies", étant donné que leur abord ne se fait pas par ce que l'on appelle "psyché" dans le contexte scientifique actuel. Ces thérapies ont pour particularité de s'attaquer au(x) problème(s) du patient par des exercices pratiques (au contraire de la psychanalyse et des psychologies cliniques qui se centrent sur le concept de psyché et ce qui constitue la cause des troubles). D'après Jean Cottraux (1982), la thérapie comportementale apparaît comme un "relais" efficace vers les thérapies analytiques. Dans le même article, cet auteur se félicite par ailleurs de "l'épanouissement des différences" entre psychanalyse et le comportementalisme.
...

La thérapie comportementale agit au moyen de mises en situation et d'expositions graduées aux situations provoquant une anxiété: par exemple, dans le cas d'une phobie des araignées, le patient devra d'abord imaginer une araignée, puis observer des images d'araignées, toucher un bocal où se trouve une araignée, et finalement toucher l'araignée. En même temps, il apprendra à contrôler les manifestations physiologiques de la peur. Bien que fortes d'un succès incontestable notamment dans le traitement des troubles anxieux; des troubles du comportement alimentaire et les difficultés sexuelles, les thérapies comportementales se devaient de supporter plusieurs critiques au sein même du courant béhaviouriste, elles négligeaient une part importante de la dimension psychique humaine, à savoir l'importance du lien entre pensées et émotions et l'impact de ces dernières sur le comportement. Par ailleurs, pour les théoriciens behaviouristes à l'image de Watson, le cerveau restait considéré comme une boîte noire à laquelle il était inutile d'accéder, seules comptaient les stimulations, les réponses et les conséquences de ces dernières sur l'organisme et son environnement.


La thérapie cognitive agit sur les pensées du patient présentant une distorsion cognitive (par exemple, une peur excessive d'être contaminé par une maladie pourra être combattue par une information sur la maladie en question et l'appréciation des risques réels).

Définition plus accessible de Doctissimo (avec de la pub )

http://www.doctissimo.fr/html/psycho...cognitives.htm
__________________
La peur n'évite pas le danger.









Dernière modification par Prima 29/04/2008 à 21h07.
Prima is offline   Réponse avec citation
Vieux 29/04/2008, 20h59   #25
Prima
Membre
 
Avatar de Prima
 
Date d'inscription: août 2007
Messages: 2 991
Re : Thérapie Cognivo-Comportementale (TCC)

Où trouver un comportementaliste ?

Annuaire de l'Association Française de TCC

http://www.aftcc.org/membres_carte.php

Remarque : les comportementalistes peuvent être psychiatres, psychologues ou psychothérapeutes...à chacun de voir ce qui lui semble le plus approprié. Moi j'ai choisi un psychiatre, mais si c'était à refaire j'aurai choisi un psychologue car deux psychiatres en même temps c'est difficile à gérer (surtout quand ils ne sont pas d'accord !)
__________________
La peur n'évite pas le danger.








Prima is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h54.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !