Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Aide au sevrage et grossesse"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Arrêter de Fumer (Protected)
Message d'origine

Sylvie93 (1 messages) Envoyer message email à: Sylvie93 Envoyer message privé à: Sylvie93 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-06-02, 00:09  (GMT)
"Aide au sevrage et grossesse"
J'ai toujours cru qu'enceinte, la motivation m'aiderait à stopper le tabac. La première fois, j'ai "tenu" à 10/15 cigarettes par jour. La seconde, je suis restée à 1 paquet. Là, pour ma troisième grossesse, je suis en transe pour ne pas dépasser un paquet...
Je m'en veux terriblement : je me sens très lâche de ne pas parvenir à bout de cette dépendance pour ma santé et celle de mes enfants (et de mon conjoint non fumeur).
Il y a 23 ans que je fume. 23 ans que je fiche ma santé et celle des autres en l'air. Que je gaspille du fric dans cette toxicomanie... Que je suis dépendante alors que par ailleurs éprise de liberté.

J'ai essayé beaucoup de choses : accupuncture, psychothérapie, auriculothérapie, prozac, patchs... Au mieux j'ai réussi à stopper 3 mois. Au pire... rien !

1) J'ai entendu parlé du Zyban : mais je suis enceinte et il semblerait que ce soit contrindiqué. Mais avant de prendre un Xième RV dans une consultation anti-tabac, y aurait-il quelqu'un d'éclairé pour me dire si c'est une contrindication supérieure ou non à celle du tabac ? Qu'en disent les pharmacologues ?
2) Quelqu'un a déjà essayé un hypnotiseur ?
3) Quelles "méthodes"/moyens existent en dehors de ceux que j'ai cité ?


Merci...

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Aide au sevrage et grossesse D_Dupagne 26-06-02 1
 RE: Aide au sevrage et grossesse Daniel 26-06-02 2
   RE: Aide au sevrage et grossesse ml (VNI) 26-06-02 3
 RE: Aide au sevrage et grossesse Nathalie (VNI) 18-09-02 4
 RE: Aide au sevrage et grossesse Le Chat Sissi (VNI) 19-09-02 5
   RE: Aide au sevrage et grossesse D_Dupagne 19-09-02 6
   RE: Aide au sevrage et grossesse Nathalie (VNI) 20-09-02 7
       RE: Aide au sevrage et grossesse ml1 (VNI) 20-09-02 8
           RE: Aide au sevrage et grossesse ml1 (VNI) 20-09-02 9
 RE: Aide au sevrage et grossesse jyffly 23-02-03 10
   RE: Aide au sevrage et grossesse Daniel 23-02-03 11
   RE: Aide au sevrage et grossesse D_Dupagne 23-02-03 12
       RE: Aide au sevrage et grossesse LAURE (VNI) 23-09-04 17
 RE: Aide au sevrage et grossesse celine (VNI) 26-02-03 13
 RE: Aide au sevrage et grossesse sylvie (VNI) 03-12-03 14
 RE: Aide au sevrage et grossesse Stephanie (VNI) 03-12-03 15
 RE: Aide au sevrage et grossesse IsabellePH (VNI) 09-01-04 16
 RE: Aide au sevrage et grossesse lilisouris 23-09-04 18

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-06-02, 08:01  (GMT)
1. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Le Zyban n'est pas réellement contre-indiqué pendant la grossesse. Le prescripteur est mis en face de ses responsabilités "ne prescrire que si nécessaire" sous-entendu : si les risques potentiels du Zyban paraissent inférieur au bénéfice attendu.

Je doute que beaucoup de médecins acceptent de vous prescrire ce médicament, loin d'être anodin, pendant la période de fragilité que constitue la grossesse.

Vous paraissez être dans un période négative, plutôt centrée sur la honte et la culpabilité que sur le plaisir ou la fierté d'être prête à arrêter.
Cet état d'esprit est peu propice à un succès, êtes-vous d'ailleurs déterminée en cas de succès pendant votre grossesse, à ne plus jamais refumer ?

Plutôt que de compromettre la qualité de votre grossesse en étant "en transes", il me paraît préférable que vous tentiez d'arrêter ou de réduire avec des procédés sans danger, comme les timbres à la nicotine, et que vous receviez l'aide d'un tabacologue au sens "psy" du terme. Ce médecin jugera par ailleurs s'il est envisageable de vous aider avec un antidépresseur.

L'hypnose était très "tendance" en 2000. On n'en parle presque plus et cette technique n'a pas fait la preuve de son efficacité, mais pourquoi ne pas essayer ? C'est une technique sans danger pratiquée par certains médecins ou psychiatre.

Dr Dominique Dupagne

Administateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Daniel (761 messages) Envoyer message email à: Daniel Envoyer message privé à: Daniel Voir profil de ce membre CLiquez pour envoyer message ICQ à ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-06-02, 09:38  (GMT)
2. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Modifié le 03-03-03 à 08:58  (GMT)

Vous avez compris bien entendu que la cigarette et ses dérivés sont mauvais pour la santé, c'est essentiel. Les conseils du Dr Dupagne sont "magiques". J'ai fumé 30 ans, arrêté 40 millions de fois et le jour où dans ma tête j'ai arrêté alors ce fut le bon jour. Je sais que cela parait simple mais j'ai souffert également de ne pouvoir stopper.
Vous n'êtes pas égoïste et pour votre bien je sais qu'un jour vous allez stopper. Ma méthode est celle des timbres à la nicotine qu'il faut doser correctement quitte à en mettre plusieurs le premier jour (conseil à prendre de son médecin)et tout devrait aller mieux.
Reprenez la méthode qui vous à fait stopper 3 mois.
Courage et bienvenue au bébé.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ml (VNI) (22 messages) Voir addresse IP de cet auteur
26-06-02, 13:29  (GMT)
3. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Je suis totalement d’accord avec le Dr Dupagne, vous êtes dans un processus que j’appelle ‘culpabilisation/tourne en rond’. Vous fumez, vous êtes enceinte, vous avez honte, vous vous sentez incapable d’arrêter, vous fumez encore plus... J’ai 4 enfants, j’ai fumé lors de toutes mes grossesses. Pour le 1er, en 76, j’ai posé la question au gényco (qui était un ami), je n’arrivais pas à stopper, il m’a répondu, " si c’est pour stresser et être hyper tendue il vaut mieux que tu fumes etc " J’ai donc fumé sans culpabiliser, il est vrai qu’a l’époque la ste ne renvoyait pas le même regard. Tout naturellement cela a diminué, j’en fumais à peine 10. Je les ai allaités, toujours en fumant, mais jamais devant eux, jamais dans la même pièce, toujours ds une pièce avec fenêtre ouverte (été et hiver), même lorsqu’ils étaient plus grands ! ! Je ne veux pas faire l’apologie du tabagisme, loin de là ! Je crois que ces campagnes culpabilisantes sont nulles, la dépendance au tabac est une maladie, on se soigne lorsqu’on est prêt, demandeur…Comme pour une psychothérapie.
Au mois de septembre, j’ai tenté l’hypnose avec un médecin. Honnêtement cela m’a surtout permis de mesurer mon désir de m’arrêter, il m’a accompagnée dans ma démarche, donnant trucs et astuces lorsque le désir est trop fort. Parallèlement j’ai pris du zyban en octobre. Je suis restée 3 mois sans fumer*, pour la 1e fois de ma vie. Avec l’hypnose, vous apprenez aussi à vous concentrer, à vous décontracter etc. Zyban, timbres, hypnose, etc aident très peu s’il n’existe pas ce désir obsessionnel d’arrêter, ce regard quasi de haine et de dégoût sur cette chose que vous tenez ds la main ;Vous savez que ce n’est pas terrible de fumer enceinte, bon ok, vous n’êtes pas prête à pour arrêter, donc on passe à autre chose ! Vous pouvez par exemple vous interdire des endroits/moments pour fumer : la voiture, vous partez faire vos courses sans le paquet, etc. Cela peut durer des semaines, des mois, qu’importe c’est le début d’une démarche. La grossesse est un moment où l’on peut s’occuper de soi, faîtes vous plaisir : piscine, kiné etc. plus vous serez détendue, occupée, moins vous fumerez, il fait beau, sortez le plus souvent. La culpabilisation ne sera jamais un déclencheur n’écoutez pas les discours moralisateurs, à chacun ces tares, pensez à cet enfant que vous attendez, l’essentiel dont il a besoin c’est d’amour.
Bon courage
* j’ai à nouveau arrêté depuis 2 mois, c’est donc la 2ème fois ! On verra ! Je n’ai vraiment ce désir que depuis un an et demi, il a fallu presque un an pour que je m’engage dans une démarche …
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nathalie (VNI) (51 messages) Voir addresse IP de cet auteur
18-09-02, 14:07  (GMT)
4. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Bonjour Sylvie,

Où en êtes-vous de votre arrêt du tabac ?
Avez-vs trouvé votre méthode ?
Comme vous je suis enceinte, comme vous je fume et comme vous je culpabilise...

Merci de donner de vos nouvelles
Nathalie

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Le Chat Sissi (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
19-09-02, 21:42  (GMT)
5. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Bonjour à toutes,
Je ne suis pas là pour vous faire culpabiliser mais plutôt pour vous faire prendre conscience que vous avez une vie à l'intérieur de vous.
Ayant arrêté de fumer il y a quelques années, je comprends votre désir d'arrêter de fumer et votre impuissance concernant la dépendance.
Néanmoins, je ne comprends pas qu'on puisse continuer de fumer enceinte tout en sachant ce que cela implique pour le bébé. Votre santé vous regarde, mais celle de votre enfant n'est-elle pas plus importante?
Concernant les médecins, je suis révoltée qu'ils tolèrent le tabagisme dans les gestations. C'est criminel et insensé.

Le site internet lasante.be décrit les dangers du tabac lorsque la femme est enceinte:
Le tabac est en effet nuisible pour la grossesse et pour le fœtus. On observe une diminution de la fécondité chez les femmes fumeuses : taux de conception moins élevé (les femmes fumeuses ont plus de difficultés à avoir des enfants que les femmes non fumeuses) , stérilité et échec de l’implantation in vivo plus fréquents. Chez les femmes fumeuses, on observe une augmentation des avortements spontanés et des accouchements prématurés, de rupture prématurée des membranes, de décollement et mauvais positionnement du placenta, des grossesses extra-utérines… Le tabac est responsable d’une diminution du poids de naissance du bébé le rendant plus fragile aux infections respiratoires. Le risque de prématurité et de péri mortalité est plus élevé chez les bébés de mères fumeuses. Le tabac est actuellement un des facteurs de risque important de mort subite du nourrisson.
L’idéal donc est d’arrêter de fumer avant même la conception. Si cela n’est pas le cas, il est toujours bénéfique d’arrêter de fumer quelque soit le moment de la grossesse, le plus tôt possible étant le mieux.

Lorsque la future maman fume, les différents composants de la fumée de tabac qu’elle inhale vont être absorbés par le bébé via le placenta. Ainsi, le monoxyde de carbone (CO) qui est un gaz produit lors de la combustion de toute substance organique en particulier du tabac, va chez le bébé aussi prendre la place de l’oxygène sur l’hémoglobine et ainsi être responsable d’une hypoxie chronique nocive au bon développement de l’enfant. La nicotine, elle, va se fixer sur des récepteurs nicotiniques qui apparaissent sur les cellules cérébrales du fœtus de mère fumeuse dès la quatrième semaine de gestation.

Une future maman qui fume et qui souhaite arrêter de fumer peut être aidée par une prise en charge globale qui va tenir compte de sa dépendance psychologique au tabac mais aussi de sa dépendance physique. Elle pourra avoir recours si cela s’avère nécessaire à une traitement médicamenteux par substitution nicotinique sous surveillance médicale.

Enfin une maman fumeuse peut allaiter son bébé en prenant certaines précautions comme de veiller à laisser le plus long laps de temps entre sa dernière cigarette et la tétée.
Outre le rôle important du tabac comme facteur de risque de mort subite du nourrisson, le tabagisme passif augmente le risque de bronchites, de bronchiolites, de pneumonies et d’asthme chez le nourrisson. Le tabagisme passif a également un effet nocif sur la santé du jeune enfant de plus de deux ans : il est responsable d’une fréquence accrue d’infections bronchiques et pulmonaires, d’une augmentation du risque de développer de l’asthme et de souffrir d’otites moyennes. Certaines études scientifiques ont même mis en évidence un retard de développement intellectuel chez les enfants de parents fumeurs et une augmentation du risque de cancers tels les leucémies et les lymphomes.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-09-02, 23:55  (GMT)
6. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Bonjour Sissi

>Bonjour à toutes,
>Je ne suis pas là pour vous faire culpabiliser

Pas mal réussi pourtant

>Concernant les médecins, je suis révoltée qu'ils tolèrent le tabagisme dans
>les gestations. C'est criminel et insensé.

Nous sommes dans un pays ou le médecin peut proposer, pas imposer.

Tout ce que vous dites sur les risques est vrai, mais n'oubliez pas une chose : on n'a pas prouvé non plus que le fait de faire arrêter ces femmes de fumer annulait tous ces risques. Une femme déjà anxieuse peut être tellement destabilisée par son incapacité à arrêter de fumer que cette destabilisation compromet également l'avenir de la grossesse.

Il faut à la fois informer sur les risques, aider à arrêter la femme en difficulté, et savoir accompagner celle qui n'y arrive vraiment pas.

Peut-être pourriez vous nous en dire plus sur votre grossesse, ce que vous avez ressenti, et comment vous êtes parvenue à arrêter ?

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nathalie (VNI) (51 messages) Voir addresse IP de cet auteur
20-09-02, 09:28  (GMT)
7. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Bravo pour l'effet "non culpabilisant" de votre message.
Dans le même style vous auriez pu nous proposer aussi le jugement sur la place publique avec, comme issue, le goudron et les plumes !!!

Vous n'avez pas très bien compris : ce dont nous avons besoin, comme toute personne sous l'emprise d'une droque, c'est d'un soutien (psychologique et/ou physique). Votre "message à 2 balles" sous prétexte d'une prise de conscience de la vie que nous avons en nous ne va pas vraiment dans ce sens là.
Juste cette précisison : actuellement, aucune étude scientifique ne prouve que le tabagisme de la mère pendant la grossesse puisse causer un retard intellectuel de l'enfant.

Nathalie

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ml1 (VNI) (8 messages) Voir addresse IP de cet auteur
20-09-02, 14:02  (GMT)
8. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Quatre enfants de 15 à 25 ans, en parfaite santé; 4 grossesses et accouchements géniaux. Nous appelions cela, l'accouchement Leboyer, nous allions à la maternité des lilas, c'était toute une époque,. Ce qui me reste en mémoire, c'est l'accueil de l'enfant, la tendresse, le bien être, l'amour.Cette histoire d'amour ne s'est pas articulée autour des cigarettes que je fumais ou non! Votre message est déplacé, tout le monde sait ce que vous dîtes et après ? Il n'y a pas d'amour dans vos lignes, seulement un désir de culpabiliser l'autre. Le gynécologue qui me suivait m'avait dit pour le 1 er " si tu dois stresser, être mal dans ta tête et ton corps alors pour ton enfant , il vaut mieux que tu continues à fumer"!! Ce criminel, comme vous dîtes, m'a permis de vivre sereinement ma grossesse et tout naturellement mon nombre de cigarette a fortement diminué. Nous sommes ds un pays libre, liberté de se soigner ou non, les médecins respectent cette liberté, ce ne sont pas des ayatollahs comme vous le souhaiteriez!! Je suis désolée mais le plus important n'est pas là où vous le situer. Avez vous rencontré des femmes stériles, pleines du désir d’enfant ? C’est d’un grand soutien de les charger un peu plus si elles fument … Un peu d’humanité SVP ! A moins que vous ne soyez favorable à la stérilisation des mères indignes/incapables, c’est la stupidité et l’intolérance qui tuent le plus… Si une future mère décide d’arrêter de fumer, il faut l’accompagner dans cette démarche très difficile et non l’accabler.
Pas très amicalement
Mary
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ml1 (VNI) (8 messages) Voir addresse IP de cet auteur
20-09-02, 17:35  (GMT)
9. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Petite précision pour le retard intellectuel: l'aîné achève un 3ème cycle universitaire, le second termine une très grande école, le 3ème démarre l'université, le 4ème est au lycée. Je crois qu'il faut arrêter ! ! Il y a déjà les otites, les rhumes, etc ,que l'on met sur la cigarette des parents. Par expérience, je pense que ce sont plutôt les modes de garde en collectivité (crèche etc) qui provoquent ces maux ,ajouté à la vie en milieu urbain*. La cigarette est une dépendance terrible mais ce ne sont pas des grands discours moralisateurs)qui enclencheront un sevrage. Ce forum permet l’expression/l’échange des difficultés,,des joies, des angoisses, du courage de chacun, il peut être un soutien mais les jugement, ‘les mises à mort’ n’ont aucun intérêt.
mary


*partant du principe toutefois, que les parents ne fument pas dans la pièce où se trouve le bb et que le logement est sans cesse aéré.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

jyffly (1 messages) Envoyer message email à: jyffly Envoyer message privé à: jyffly Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-02-03, 02:49  (GMT)
10. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
salut moi je suis a ma 4 ieme grossesse j'avais cessée de fumer sans meme savoir que j'étais enceinte,avec les timbres a la nicotine mais es-t-il vrai que je dois cesser d'utiliser les timbres je ne sais plus quoi faire aider moi arreter ou continuer???
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Daniel (761 messages) Envoyer message email à: Daniel Envoyer message privé à: Daniel Voir profil de ce membre CLiquez pour envoyer message ICQ à ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-02-03, 09:59  (GMT)
11. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Modifié le 23-02-03 à 13:28  (GMT)

Bonjour,

Bien sur qu'il faut arreter les timbres un jour. Depuis combien de temps les utilisez vous. Tout est noté sur la notice et il y a quelques lignes sur les patchs dans une autre discussion. J'étais terrorisé d'arreter les timbres aussi et tout s'est passé le plus facilement du monde.

"Modification"
Ma réponse sous-entend : "Après une période de 6 mois ou plus il faut tout de même s'inquiéter".


Daniel

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-02-03, 10:04  (GMT)
12. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Bonjour,
Le risque lié à l'utilisation des timbres pendant la grossesse est très "théorique". C'est vrai qu'il vaut mieux ne pas en mettre, c'est vrai aussi que rien n'est pire que de refumer. A vous de "sentir" si vous êtes capable de tenir en arrêtant les timbres, tout en sachant que les continuer n'a vraiment rien de dramatique.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

LAURE (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-09-04, 11:28  (GMT)
17. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Bonjour!
Enceinte de deux mois je n'arrive pas à arreter de fumer.J'hésite à me patcher...Est ce bien ou mal? Comment le faire?
Je dois arrèter de fumer mais vraiment ne sait comment faire.D'autant plus que j'ai 39ans et fais partie des femmes à riques.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

celine (VNI) (13 messages) Voir addresse IP de cet auteur
26-02-03, 16:30  (GMT)
13. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
j'etais comme toi j'ai pas pu arreter de fumer pendant ma grossesse.je fumais 1 paquet par jour depuis 13 ans et il y a 1 mois j'ai perdu mon enfant enceinte de 8 mois .je peut te garantir que quand ont a la volonté ont peut arreter de fumer.aujourd'huit je suit sous ziban et ca marche je ne fume plus et pour ma prochaine grossesse je ne risquerai pas la vie de mon bebe.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

sylvie (VNI) (66 messages) Voir addresse IP de cet auteur
03-12-03, 18:19  (GMT)
14. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
bonjour sylvie!
je fume egalement et c horrible mais je n y peus rien , nous ne sommes pas les seules!! dis moi tu fumes 1 paquet par jour? tu as je crois 2 enfants et je suppose et espere qu'ils sont en bonne sante? merci de me rassurer sur mon mails merci jbeugnez@free.fr
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Stephanie (VNI) (117 messages) Voir addresse IP de cet auteur
03-12-03, 21:55  (GMT)
15. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
J'ai 35 ans , et je fumais depuis mes 20 ans environ un paquet par jour. Prmiere grossesse a 28 ans. Je suis allee chez un accupuncture (Paris) et ca a ete radical, j'etais hmotivee et c'etait une evidence pour moi d'arreter. Au cours de cette grossesse j'ai du fumer 6 clopes. (j'ai repris suite a un deces proche...apres avoir fini d'allaiter 2 mois)
3 ans apres, deuxieme grossesse et la beaucoup beaucoup plus difficile. Retour chez un accupuncture (Marseille) beaucoup moins efficace ? ou bien c'est moi qui etait bcp moins motivee ???bref j'ya suis quand meme arrivee en me disant toutefois que des l'allaitement termine, je foncerais sur un tabac ! Je me suis accordee lors de cette grossesse un deal !!! apres chaque visite chez le gyneco (1 / mois) pendant laquelle il me disait RAS, je filai vers le 1 er tabac, achetai un petit paquet, en fumai 2 et jetai le paquet dans la premiere poubelle ! a la fin j'avais honte du regard des autres qui me voyaient crapoter avec mon gros ventre ...Mais bon en tout pendant cette grossesse j'ai du fumer 4 paquets. Fin d'allaitement, reprise IMPECCABLE, sans aucun probleme et un peu + d'un paquet.
Maintenant j'ai pris la decision pour moi et non pour un bebe ou pour quelqu'un d'autre d'arreter c'est peut etre de la que vient ma motivation. C'est ma decision et personne ne m'y a force. Je te conseille d'essayer de diminuer le plus que tu peux mais sans te culpabiliser, je sais que c'est loin d'etre evident de se liberer de cette drogue, je pense qu'un jour nous avons un declic qui nous aide. Je me suis arretee le 29/09/03. Bon courage
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

IsabellePH (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
09-01-04, 17:12  (GMT)
16. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
Aussi (ex) accro à la clope, 10 tentatives d'arrêt et j'ai trouvé la bonne :
un livre d'Allen Carr - "la méthode simple pour en finir avec la cigarette" - il n'y parait pas mais c'est presque miraculeux!
testez!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

lilisouris (24 messages) Envoyer message email à: lilisouris Envoyer message privé à: lilisouris Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-09-04, 12:02  (GMT)
18. "RE: Aide au sevrage et grossesse"
sylvie , je suis dans le même cas , je viens d'aller (hier) chez un hypnotiseur qui m'a dit qu'il ne pratiquait pas l'hypnose sur les femmes enceintes car le lien mère enfant est de caractère "hypnotique" et qu'il ne voulait pas interférer !

j'ai donc fait une séance de laser mais sans conviction.....

mon gyneco m'a aussi dit que le stress provoqié par l'arret du tabac pouvait être néfaste pour l'enfant donc il fallait ralentir le maximum mais si on ne peut pas arretter tant pis.

je me sent comme toutes les mères fumeuses , coupable de ne pas pouvoir arretter mais je ne crois effectivement pas que ce soit le meilleur moyen pour arretter ! j'ai fumé pendant ma prmière grossesse et ma fille fait des bronchiolytes a répétition et a chaque fois je me sent coupable et c'est terrible !

bref je suis de tout coeur avec toi......

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: