Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"16 ans à 100 cigarettes / jour "

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Arrêter de Fumer (Protected)
Message d'origine

francky (VNI) (3 messages) Voir addresse IP de cet auteur
26-11-03, 17:45  (GMT)
"16 ans à 100 cigarettes / jour "
Je fume depuis 16 ans, jusqu'à 100 cigarettes/jour. C'est une estimation, parce que je fume des roulées. Ce qui est sûr, c'est qu'il s'écoule rarement une minute entre deux cigarettes. Ma vie est devenue un enfer, parce que la cigarette est devenue ma vie. Drogué jusqu'à la lie.

Je tente d'arrêter depuis trois jours. Il m'arrive encore de prendre une cigarette mais je m'interdis d'avaler la fumée. Grosse barre au front, rigidité de la nuque, vertiges, regard fixe, paralysie faciale (impression de traits tirés); les symptômes du manque témoignent de l'intensité de mon addiction. Avez-vous connu de tels symptômes ? Quand ont-il disparu ?

Merci pour vos témoignages. Bon courage à toutes et à tous,
Francky

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour zoette 26-11-03 1
 RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour JLoup 26-11-03 2
   RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour Vicky 26-11-03 3
 RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour Seb (VNI) 27-11-03 4
   RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour francky (VNI) 28-11-03 6
   RE: « Mini-interview » basé sur les critères du D.S.M. IV. (VNI) Irleana (VNI) 04-12-04 8
       RE: « Mini-interview » basé sur les critères du D.S.M. IV. (VNI) Irleana 04-12-04 9
 RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour ludo (VNI) 27-11-03 5
 RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour GLOUBI 04-12-03 7

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

zoette (4622 messages) Envoyer message email à: zoette Envoyer message privé à: zoette Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-11-03, 18:15  (GMT)
1. "RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour "
Je te conseille d'aller voir un médecin (spécialiste ou non) qui t'aidera ds ta démarche et ds ton sevrage. Les symptomes sont différents selon chaque personne mais balades toi dans le forum, il y a bcp de messages qui t'aideront a comprendre.
Voila, en tout cas bon courage et reste avec nous.
Zoette
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

JLoup (25 messages) Envoyer message email à: JLoup Envoyer message privé à: JLoup Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-11-03, 18:44  (GMT)
2. "RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour "
Salut!
j'ai l'impression qu'à 100/j, c un comportement compulsif, que j'ai connu à 50/j pdt une brève période
là, je dérouille, mais ss contrôle médical : il te faut un programme adapté, et un suivi médical; et une prépa psychologique; enfin je crois!
il y a plein de gens spirituels, marrants, compréhensifs qui te conseilleront bien mieux que moi sur ce site
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Vicky (6340 messages) Envoyer message email à: Vicky Envoyer message privé à: Vicky Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-11-03, 18:57  (GMT)
3. "RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour "
Bonsoir Francky,

Je suis d'accord avec Zoette et JLoup, un suivi médical me semble indiqué et nécessaire. Le soutien d'un médecin est important. Personnellement, je trouve que cela aide énormément.

Bisous
Vicky

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Seb (VNI) (31 messages) Voir addresse IP de cet auteur
27-11-03, 10:16  (GMT)
4. "RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour "
Slt Francky, je sais c que tu dois ressentir, moi ça fait moins longtemps que toi que je fume, mais j'ai tout de suite carburé jusqu'à comme toi 5 paquets par jour (soit 100 clopes) et de clopes très fortes, on va pas citer le nom hein ?
J'ai arrêté depuis 2 semaines, sans rien ou presque. Je prends des anxiolytiques + antidépresseur, car bien souvent une grosse accoutumance cache des anxiétés et une dépression.
Je peux dire qu'avec ces médicaments ça aide, car sans eux mon sevrage se traduit de la manière suivante :

vertiges, nausées, mal au crâne, sensation d'engourdissement du visage et particulièrement des joues comme si on avait envie de se les mordre, sueurs jusqu'à avoir les mains qui dégoulinent et qui gouttent par terre (sisisi...), transpiration intense, agressivité, idée noire etc. etc.

Bref l'enfer, mais ces médicaments m'aide, car il of avant tout être zen pour arrêter le tabac et SURTOUT quoiqu'il arrive dans la vie ne pas se dire que la clope va arranger quoi que ce soit ça n'a jamais rien arrangé.

Il faut aussi dans la mesure du possible faire du sport, car cela secrète des endorphines comme le fait la cigarette, et aussi manger des fruits c'est un anti cigarettes qui marche plutôt pas mal et pas hésiter à prendre des bonbons menthes très fort genre fischermans (paquet blancs et bleu les plus forts )) )

Il ne faut pas trop se projeter dans l'avenir en se disant il me reste encore plein de temps avant de en plus être dépendant, car c'est le meilleur moyen de déprimer et in extenso de craquer.

Aussi ne pas se dire moi je suis fort je vais arrêter sans rien, il faut se faire aider mettre toute les chances de son côté, seul le résultat compte.

De toute façon il faut savoir que depuis notre première taf nous sommes dépendant du aux neurotransmetteurs modifiés à jamais par la connaissance désormais par notre cerveau de la cigarette, donc nous ne seront jamais des non fumeurs, c'est pour ça que c'est un combat à vie. Comme le disait très justement un médecin dès la première « taf » le cerveau libère une quantité d’informations incroyables qui, sont comme de nouvelles données, qui créent cette dépendance car ces données sont là et on besoin d’être en permanence rafraichis comme un f5 sur un pc :p
Je connais des gens qui ont repris après 10 ans et plus d’arrêt et au bout d’une semaine ils étaient a 1 paquet et demi par jour, un non fumeur qui commence ne sera pas a la même quantité au bout d’une semaine, ceci explique cela…
Jusqu'au jour peut être où la neurobiologie aura trouvé le moyen e faire comme sur un pc le reset de ces neurotransmetteurs....


Bon courage à toi et surtout sache que tu n'est pas le seul à ramer lol


P.S. : Je vous coipe ce texte qui j'espère vous aidrea à vous en sortir.

84 % des personnes dépressives fument


Les états anxio-dépressifs

Pr. G. Lagrue

Les liens entre état dépressif et tabagisme sont maintenant bien établis. Chez les sujets déprimés, le tabagisme est très fréquent, retrouvé dans près de 80% des cas ; il est le plus souvent très important avec forte dépendance. Inversement, chez les fumeurs très dépendant, la notion d'antécédents dépressifs est trois ou quatre fois plus fréquente que chez les non-fumeurs. Chez ces fumeurs l'arrêt du tabac est toujours difficile à obtenir et le syndrome de sevrage est très intense, avec fréquemment dans les semaines suivant l'interruption une reprise du tabagisme souvent motivée l'aggravation de l'état dépressif.
Le traitement de substitution nicotinique a totalement modifié notre approche du sevrage tabagique il permet de contrôler de façon très remarquable le syndrome de sevrage aigu ; cependant son efficacité est moindre sur les troubles liés aux effets psycho-actifs de la nicotine ; des syndromes anxiodépressifs peuvent survenir, en particulier en fin de traitement ou lors de la diminition des doses.
La population des fumeurs consultant en tabacologie s'est modifiée depuis 1992, date de la mise sur le marché du timbre nicotinique. Les fumeurs moyennement ou peu dépendants et indemnes de troubles psychopathologiques ont alors réussi à arrêter avec l'aide de ce traitement ; les autres très dépendants, à forte consommation ont progressivement créé un « noyau dur » de fumeurs à très haut risque, fréquemment atteints de troubles psychopathologiques et qui ont très souvent échoué ou rechuté, en particulier en raison de la survenue de syndromes dépressifs. E est donc nécessaire, dès la consultation initiale, de rechercher systématiquement l'existence d'un trouble psychopathologique latent ou plus ou moins patent par :
-une étude des antécédents familiaux et personnels ; tout épisode dépressif antérieur doit être pris en compte ;
-une analyse des troubles survenus lors des tentatives antérieures d'arrêt
-une pratique d'auto-questionnaires, tels le H.A.D. (Hospital-Anxiety-Depression score) et le B.D.I. (Beck Depression Inventory) dans sa forme abrégée en treize questions ;
-en cas d'anomalies de l'un de ces éléments il faut avoir recours à un entretien structuré tel le « Mini-interview » basé sur les critères du D.S.M. IV.
Chez les fumeurs ayant cette association « état dépressif-dépendance tabagique » l'utilisation simultanée du traitement nicotinique et d'un antidépresseur sérotoninergique permet d'obtenir l'arrêt du tabac sans que ne se produise une décompensation anxiodépressive, avec atténuation très nette du syndrome de sevrage. Ces faits ont conduit certains auteurs à proposer l'emploi des psychotropes sérotoninergiques comme traitement de la dépendance tabagique ; ces indications nouvelles sont à l'étude ; les résultats préliminaires du bupropion sont prometteurs.
Ainsi, il n'y a pas de modalités uniformes pour le traitement de la dépendance tabagique ; les situations observées sont très diverses d'un fumeur à l'autre et une évaluation initiale est toujours indispensable, afin de préciser la nature et l'intensité des dépendances, de déceler les comorbidités psychologiques souvent associées et de pouvoir proposer à chaque fumeur une aide adaptée et spécifique à ses propres troubles. Les antidépresseurs constituent un élément très important chez certains fumeurs pour permettre un arrêt du tabac qui n'avait jamais pu être obtenu autrement ; mais il serait abusif de généraliser cette indication à l'ensemble des fumeurs, même pour ceux ayant une forte dépendance nicotinique.
















Pour nous contacter :






Téléphone : 01 64 93 95 25 répondeur

Télécopie : 01 64 93 95 25

Messagerie : tabacologie.@libertysurf.fr


source : http://tabacologie91.chez.tiscali.fr/page7.html

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

francky (VNI) (3 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-11-03, 02:10  (GMT)
6. "RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour "
Un grand, un très grand merci pour tous vos témoignages.

100 clopes par jour, c'est une estimation pour ceux qui vivent dans le monde réel, mais en fait cela fait longtemps que je suis incapable de dire combien exactement je fume. Disons que je fume autant qu'un homme peut en fumer en dormant 8h par 24h. Et hélas, je ne suis pas le seul, merci Seb d'en témoigner. Oui, il y a là clairement quelque chose qui relève du comportement compulsif. Et même de la dépression.
Mais le lien avec la dépression n'est pas clair. A un tel niveau de dépendance, on peut se demander si ce n'est pas la quantité de poison absorbée quotidiennement qui génère (ou accentue, à tout le moins) la dépression, ultime réflexe du corps pour signaler le danger et l'urgence, la grande urgence d'une réaction défensive.
Se faire accompagner par un médecin ? Oui, sans doute. Mais il existe peu de médecins capables d'une vision globale de l'individu. En tout état de cause, c'est bien seul que l'on affronte ses propres démons au final.
C'est le livre de Carr qui a provoqué un déclic en moi. L'argument selon lequel c'est la cigarette elle-même qui secrète, taffe après taffe, l'illusion du plaisir qu'elle est censée apporter est un argument très fort. La cigarette comme un Alien à l'intérieur de son propre corps, qu'il faut asphyxier petit à petit.
J'ai choisi d'arrêter d'abord la nicotine. Sans m'interdire dans un premier temps de crapoter, mais surtout, surtout, sans jamais avaler la fumée. Le pari est que sans nicotine la cigarette perdra rapidement de son charme. J'en suis au troisième jour. Les sensations de manque physiques sont fortes, beaucoup plus fortes que celles décrites par Allen Carr ("pratiquement insignifiantes" selon lui, là je ne suis pas d'accord, même si l'on ne peut tout de même pas comparer la cigarette à l'héroïne). Mais je tiens le coup. Je sais que le temps est mon allié.
Comme tu le dis, Seb, seul le résultat compte. Il n'y a sans doute pas de voie unique.
Au fait, Seb, comment vas-tu au bout de deux semaines ? Ressens-tu toujours les symptômes que tu décris dans ton message ? Pour ce qui me concerne, cela ne va pas jusqu'aux sueurs. Mais pour le reste, je reste sur des sympômes de pré-parkinsonien (rigidité) - ce qui n'est peut-être pas si étonnant puisque l'on sait que la nicotine perturbe les récepteurs de la dopamine... Mon espoir est que ces symtômes vont aller en régressant, passé le troisième jour... Commencer à ressusciter le troisième jour, il y a paraît-il d'autres cas dans l'histoire... !

Bon courage à tous, et tenez-bon !

A bientôt,

Francky.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
04-12-04, 11:41  (GMT)
8. "RE: « Mini-interview » basé sur les critères du D.S.M. IV. (VNI)"
Bonjour,

Un petit souci désolé, mais la messagerie proposée ne semble pas fonctionner...

<<une pratique d'auto-questionnaires, tels le H.A.D. (Hospital-Anxiety-Depression score) et le B.D.I. (Beck Depression Inventory) dans sa forme abrégée en treize questions ;
-en cas d'anomalies de l'un de ces éléments il faut avoir recours à un entretien structuré tel le « Mini-interview » basé sur les critères du D.S.M. IV.<<


Bref, excusez-moi d'intervenir un peu tard dans votre discussion...
Mais c'est après avoir ajouté http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID12/8830.html# sur le test HAD que j'ai découvert votre post ce matin.

Possédez-vous le BDI et surtoit la « Mini-interview » basé sur les critères du D.S.M. IV? C'est cette dernière qui me semble la plus adaptée, mais je n'ai pas trouvé d'équivalences, ni même de sources...


Merci d'avance
Bien cordialement
Irleana

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-12-04, 11:46  (GMT)
9. "RE: « Mini-interview » basé sur les critères du D.S.M. IV. (VNI)"
Rebonjour (plus en VNI)

Bref est-ce qqn connaîtrait le BDI et surtout la « Mini-interview » basée sur les critères du D.S.M. IV? C'est cette dernière qui me semble la plus adaptée, mais je n'ai pas trouvé d'équivalences, ni même de sources...


Merci d'avance
Et Bon weekend

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ludo (VNI) (14 messages) Voir addresse IP de cet auteur
27-11-03, 17:11  (GMT)
5. "RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour "
tu as le profil de l'auteur d'un bouquin très bien foutu dont je parle sur le forum : allen carr "la méthode simple pour en finir avec la cigarette" chez Pocket. j'ai arreté grace à ce bouquin et je passe le message aux amis. c'est plus facile qu'on ne le pense, depuis 2 mois je suis libéré et je n'y croyais pas avant de commencer la lecture !
trouve ce bouquin et plonge toi dedans ! la solution est dedans !!

COURAGE !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

GLOUBI (10 messages) Envoyer message email à: GLOUBI Envoyer message privé à: GLOUBI Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-12-03, 20:09  (GMT)
7. "RE: 16 ans à 100 cigarettes / jour "
Bonjour Francky,

Cela fait longtemps que tu as posté ton message, je ne sais pas si tu liras le mien...

Je viens de te lire et tes symptomes sont à peu pres ceux que je ressens. Avec peut être en plus les oreilles qui se bouchent !!

J'ai laissé un message sur un autre forum en esperant trouver des personnes souffrant de mêmes symptomes car mon médecin me disait que tout était lié au stress. Quel soulagement de trouver quelqu'un ressentant les meme chose.
Personnellement, cela fait 3 semaines que j'ai arrêté, complétement, sans rien prendre (ni patch, ni Zyban...), les symptômes sont toujours là.

En espérant être lu...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: