Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Tiens, j'y arrive sans la clope...."

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Arrêter de Fumer (Protected)
Message d'origine

Remix (78 messages) Envoyer message email à: Remix Envoyer message privé à: Remix Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 19:09  (GMT)
"Tiens, j'y arrive sans la clope...."
J'ai l'impression que ce forum a besoin d'un peu de motivation aujourd'hui. Un sujet qui n'a peut-être pas encore été traité (je n'ai pas réussi à lire tous les post depuis l'origine) est ce que j'ai appellé le "tiens, j'y arrive sans la clope".

J'ai l'impression que quelles que soient nos expériences respectives, lorsque l'on arrête le tabac, il y a comme un impérieux besoin de croire que depuis qu'on ne fume plus, certaines choses ne sont plus possibles.

Pour certains, ce sera travailler, se concentrer : "j'ai un métier à responsabilité super stressant alors j'ai dû reprendre, ou bien j'ai un projet en charette et j'ai du refumer... (C'est plutot mon genre de faire ça)
Pour d'autres, c'est la déprime qui commande : je deprimais trop, autant recommencer... (c'est aussi mon genre)
Pour d'autre y' la bouffe, y'a la joie de vivre, l'amour, etc ...

Un des éléments majeurs de motivation pour durer dans l'arrêt consiste selon moi, non seulement évidemment à ne pas céder à la tentation, mais aussi à noter tous ces moments où on a réussit à faire quelque chose sans clope, alors qu'on la croyait nécessaire.

Un exemple, la semaine dernière je devais animer deux débats. Un dans un ministère avec 30 personnes, un autre le lendemain, en public avec quelques notables. Rien d'exceptionnel mais quand même du stressant , du qui a besoin de concentration. En tant que fumeur, j'aurai cloppé comme un fou avant les débats histoire d'avoir suffisamment de nicotine pour tenir dans ces conditions et faire une bonne prestation.
Finalement sans la clope, c'est passé comme une lettre à la poste, je n'étais pas du tout stressé, pas du tout déconcentré - sauf, dans les deux cas, terrible envie de pisser à force de boire de l'eau !!
Ainsi, moi qui ai toujours cru que j'avais besoin de clope pour réfléchir, pour être "intelligent", je me suis gourré, je peux m'en passer.

Ainsi, à chaque fois que je réussi quelque chose sans la clope, je le note dans un coin de ma tête afin de me construire mon petit monde des possibles sans tabac. Et chaque jour j'accumule les indices. C'est ainsi que j'espère durer dans mon arrêt. Apprendre à vivre sans tabac et d'abord constater que c'est possible.

Et vous, vous faites comment pour apprendre à vivre sans tabac ?


Remix

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Tiens, j'y arrive sans la clope.... gedeon (VNI) 05-12-03 1
 RE: Tiens, j'y arrive sans la clope.... bokaye (VNI) 05-12-03 2
 RE: Tiens, j'y arrive sans la clope.... wiscat 05-12-03 3
   RE: Tiens, j'y arrive sans la clope.... Vicky 05-12-03 4

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

gedeon (VNI) (121 messages) Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 20:11  (GMT)
1. "RE: Tiens, j'y arrive sans la clope...."
Encore une excellente idée, merci Remix

Tu fais toi aussi partie des personnes qui ont le mot qu'il faut quand il faut, tu ferais pas concurrence à Martine des fois?

Continuez ainsi, c'est super important pour nous autres!
Encore merci à vous
Geneviève

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

bokaye (VNI) (53 messages) Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 20:12  (GMT)
2. "RE: Tiens, j'y arrive sans la clope...."
salut remix !

...joli style de message, si si, on voit que tu as l'habitude...mais surtout a chaque fois que je te lis j'ai l'impression (et je ne dois pas me tromper) que tu fais sans cesse un travail énorme, quotidien, sur ton objectif : arreter de fumer. Tout y est, on sent que la méthode est au point, réfléchie, sans stress...
je suis évidemment entierement d'accord avec toi par rapport a ton post, j'ai même envie de le positiver encore un peu en rajoutant, tout ce qu'on peut faire ENCORE MIEUX, justement parce qu'on ne fume plus....bien sûr il y a les performances physiques, dans le sport, dans la vie quotidienne, mais moi je ne me souviens que trop encore de ces moments ou justement parce que je fumais vite fait avant une prestation, je perdais toute ma concentration, la clope, comme une anesthésie, qui faisait oublier les mots, tournait la tête parce que tirée trop vite (manque d'oxigène au cerveau, ça pardonne pas) et en fait avec le stress s'envolaient surtout toutes mes idées... (jy)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

wiscat (5309 messages) Envoyer message email à: wiscat Envoyer message privé à: wiscat Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 20:25  (GMT)
3. "RE: Tiens, j'y arrive sans la clope...."
C'est sympa comme sujet de lancement !!!

Evidemment qu'on peut vivre sans tabac mais il faut le vivre pour le croire ...et quand on constate l'évidence ,ben où on se voile la face parce qu'on ne se sent pas prêt à vivre sa vie sans .....ou alors on positive à fond et on se dit qu'après tout c'est génial ,que ça vaut vachement le coup ,que la vie est belle et que la clope ben.....même pas la peine d'user de l'encre virtuelle pour la décrire !!!!!
Tout est dans la tête .....!!!
Merci Remix!!
Bises

Sophie

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Vicky (6340 messages) Envoyer message email à: Vicky Envoyer message privé à: Vicky Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 20:50  (GMT)
4. "RE: Tiens, j'y arrive sans la clope...."
Bonjour Remix

C’est vrai qu’au début, comme toi, j’ai comptabilisé ces instants où j’apprenais à faire ce que j’avais à faire sans tabac ... des instants que j’avais vécus « sans l’aide » d’une (ou plusieurs) cigarette(s).
Parfois j’avais l’impression de gravir un escalier, marche après marche ... de temps en temps, je me retournais pour voir jusqu’où j’étais arrivée ... et j’avoue que j’étais assez fière de moi ! (surtout au début)

Quelque temps plus tard, j’ai comptabilisé les instants où l’idée de la cigarette ne m’avait même pas effleuré l’esprit ... peut-être parce qu’ils devenaient plus nombreux ? je ne sais pas ... ça s’est fait naturellement.

Maintenant, après plusieurs mois d’arrêt, je ne comptabilise plus rien du tout, j’ai appris à vivre sans tabac ...

Il n'y a que dans les moments où je me sens le vague à l’âme, fumer une cigarette me tente ... ce n’est pas une envie ... c’est une pensée qui papillonne dans mon esprit ... mais relativement simple à raisonner ...

Ben voilà

Bisous
Vicky

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: