Forum "Lettre ouverte à Nicolas"

Page d'accueil du site

Recherche :

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Ethique médicale (Protected)
Message d'origine

Rimbaud (24 messages) Envoyer message email à: Rimbaud Envoyer message privé à: Rimbaud Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-01-02, 12:21  (GMT)
"Lettre ouverte à Nicolas"
Cher Nicolas Perruche,

le legislateur a donc décrété que le recours intenté en ton nom propre était illégitime - tout comme le long combat mené pour qu'il aboutisse en cassation.

Autrement dit : Nicolas, ta mère avait le droit de se plaindre, toi non.

Une faute explique que tu sois né, mais nous interdisons dorénavant que tu puisses demander au fautif réparation des dommages que t'a infligés ta venue au monde.

Aucun enfant ne pourra pas attaquer en justice le violeur de sa mère au motif qu'il a provoqué sa naissance, afin d'obtenir réparation du dol qu'il en a résulté.

Cette interdiction vaut désormais pour tous les enfants à naître, exonérant désormais la société de toute obligation vis-à-vis d'eux.

Si la société s'acharne à perfectionner les moyens de dépister le handicap in utéro afin de permettre l'élimination des foetus trop gravement atteints, c'est bien pour l'unique confort des parents, car elle se lave les mains de l'état de l'enfant né - qui n'aura pas à se plaindre de ce qu'on l'ait, par erreur ou par incapacité, laissé vivre.

Les parents, qui ont choisi de concevoir et ainsi pris la responsabilité d'avoir un enfant à élever - quel que soit son état, puisque les handicaps fonctionnels les plus sévères ne sont pas, loin de là, tous dépistables in utero, ces parents ont donc le droit de demander, pour eux-mêmes, un indemnisation pécuniaire si l'enfant né ne leur convient pas et qu'ils ont la chance de trouver un fautif de la naissance. Et ils peuvent bien, en droit, utiliser cette indemnité à quoi bon leur semble !

L'enfant, lui, est désormais définitivement privé d'un droit que l'on accorde à ses parents - alors même qu'aucune garantie ne lui est faite de profiter de l'indemnité perçue par eux.

Jean-François Mattéi a défendu "sa" loi avec un argument spécieux, et fallacieux, selon lequel l'arrêt de la Cour de cassation pourrait autoriser "un enfant né par la faute
de sa mère de demander réparation à celle-ci". C'est une ineptie sans pareille : où est la faute d'une mère qui choisit de garder son enfant ? Cela n'existe aucunement dans notre droit ! Une telle dérive ne serait possible que si une loi spécifique rendait obligatoire l'interruption de toute grossesse jugée à risque.

Ce qu'il fallait légiférer est :

NE PEUT ETRE CONSIDERE COMME UNE FAUTE LA DECISION DE LAISSER NAITRE UN ENFANT

Voilà une loi qui s'oppose a l'eugénisme totalitaire, qui protège totalement les praticiens, et qui reste à voter !

C'est une grave erreur, je pense même une faute historique, d'avoir voté la "loi Mattéi" en lieu et place de celle qu'il fallait prendre. Il fallait au contraire laisser la possibilité à tout enfant de demander réparation du dol lié à sa naissance si elle était évitable, cette réparation incombant par défaut à la société - et seulement dans quelques cas précis à un éventuel fautif.

Quant à la possibilité pour "un enfant handicapé par la faute
de sa mère de demander réparation à celle-ci", c'est bien un tout autre débat que celui déclenché par la hausse des primes d'assurance des échographistes. Il n'y a d'ailleurs là aucune notion d'éthique, mais un simple cas de droit civil.

Pierre RIMBAUD

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Lettre ouverte à Nicolas Rimbaud 23-01-02 1
   RE: Lettre ouverte à Nicolas D_Dupagne 23-01-02 2
 RE: Lettre ouverte à Nicolas Rimbaud 13-02-02 3

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Rimbaud (24 messages) Envoyer message email à: Rimbaud Envoyer message privé à: Rimbaud Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-01-02, 13:57  (GMT)
1. "RE: Lettre ouverte à Nicolas"
A consulter :

L'Espace Ethique de l'APHP

Il contient un très complet Dossier Thématique
sur le sujet des Handicaps :
- approches générales
- "Arrêt Perruche" : le handicap comme préjudice ?
- l'annonce anténatale du handicap
- l'annonce postnatale du handicap

http://www.espace-ethique.org/dossiers_them/handicaps/references.html

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-01-02, 20:48  (GMT)
2. "RE: Lettre ouverte à Nicolas"
Merci Pierre pour ce lien précieux.

Dr Dominique Dupagne

Administateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rimbaud (24 messages) Envoyer message email à: Rimbaud Envoyer message privé à: Rimbaud Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-02-02, 16:30  (GMT)
3. "RE: Lettre ouverte à Nicolas"
Reprendre le débat sur l'arrêt Perruche
Par Claude GOT
Paru mardi 12 février 2002, dans Libération :

Le texte de la commission mixte paritaire doit être revu et accompagné d'une réforme de l'expertise médico-judiciaire.

Le gouvernement et le Parlement ont préféré mettre à mal le principe de responsabilité dans une démarche précipitée.

L'enfant Perruche vient d'être la victime d'une seconde faute, la première n'avait pas permis à ses parents d'engager une nouvelle grossesse normale, sa seule excuse était d'être involontaire. Celle qui vient d'être commise est plus grave car elle est voulue et elle met en cause les fondements du droit. Une décision aussi dramatique a été rendue possible par l'usage de la pire des procédures parlementaires, une commission mixte paritaire. (...)

La suite est ici :
http://www.liberation.fr/quotidien/debats/020212-110014004REBO.html

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante



Ce forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur le nouveau forum


Le forum médical Atoute.org contient des millions de messages, affinez votre recherche :
Recherche sur Atoute :