Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"déréalisation"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Schizophrénie (Protected)
Message d'origine

pampa (0 messages) Envoyer message email à: pampa Envoyer message privé à: pampa Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-05-04, 07:25  (GMT)
"déréalisation"
Bonjour,

Je souhaiterais apporter un témoignage.
Je pense souffrir de déréalisation, depuis des années déjà.

Mettre des mots dessus n'est pas facile. Quand j'essaie d'en parler, je l'évoque en général en ces termes :
- Je vois la réalité comme à travers un brouillard qui donnerait un caractère suréaliste à une scène. Comme dans un rêve. Les émotions s'estompent au travers du brouillard...
- Je suis obligé de faire une démarche intellectuelle pour me dire que j'existe et que les choses qui m'entourent existent. Ce n'est plus implicite, immédiat.
- Je me sens souvent extrêmement loin des gens et de moi-même, y compris de mes proches... (ce qui est très culpabilisant).
- Une impression de flottement permanent
- etc...

Je n'ai découvert le terme de "déréalisation" qu'assez récemment. Il correspondait remarquablement à ce que j'éprouvais.

J'ai lu que l'on considère plutôt cela comme un symptôme de maladies comme la schyzophrénie, les crises d'angoisses...
Dans mon cas, j'aurais plutôt tendance à considérer cela comme une maladie à part entière, qui serait entrée insidieusement en moi au fil des années.
L'année dernière, j'ai été suivi par un psychiatre pour dépression. J'ai pris également des anti-dépresseurs légers. Je me suis senti un peu mieux sur le plan de l'humeur générale, mais aucun effet sur cette déréalisation. C'est quelque chose qui me semble important : je peux me sentir relativement bien dans ma peau et pourtant être extrêmement loin de ce qui m'entoure. Mais je pense que c'est surtout lié au fait que j'ai appris à vivre avec.

C'est de plus en plus rare, mais parfois je reprends une conscience "intuitive" de la réalité. Il s'agit d'une discontinuité dans ma perception de moi et de mon environnement : brusquement, un basculement se produit et je me mets à ressentir les choses "normalement". Quand ça arrive, ça ne dépasse guère une minute mais c'est poignant et c'est beau, ça me redonne un peu d'espoir. Cela dit, de l'espoir je n'en ai plus beaucoup et mon état actuel est plutôt celui d'une douce résignation. Je vis avec, mais la vie n'a plus la même valeur pour moi. Je considère avec indifférence l'idée de ma propre mort.
Je lutte pour les gens qui me soutiennent et qui m'aiment. Je lutte contre ma démotivation, mon envie de me laisser aller complètement, de me coucher dans le caniveau.

Les évènements qui me font "revenir à la surface" sont généralement extra-ordinaires, par exemple un accident qui se passe sous mes yeux, ou quand quelqu'un se met à me parler d'une manière totalement décalée. Si je me donne une giffle forte, ça peut aussi me remettre en place pour quelques secondes. En fait, je crois que ça m'arrive suite à un évènement qui me remet en perspective par rapport à mon environement. Un peu comme un réveil qui en sonnant me rappelle que je suis là, me replace dans le temps et dans l'espace, maintenant et ici.

J'éspère que mon témoignage pourra apporter quelque chose.
Je peux en parler plus... Ca m'aiderait peut-être aussi.

Merci

PS 1 : j'ai 28 ans ; je ne prends pas de canabis ou autres...
PS 2 : je pense aller consulter un neurologue en esperant qu'il m'apporte un éclairage nouveau. Mais j'ai peur qu'il ne me comprenne pas, qu'il ne soit pas informé de ces problèmes, et me renvoie directement chez un psychiatre... Mon experience de la psychiatrie ne m'a pas apporté grand chose mais peut-être suis-je mal tombé, comment savoir ?

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: déréalisation dom45700 19-05-04 1
 RE: déréalisation Pandore 19-05-04 2
   RE: déréalisation silicium 09-10-04 18
       RE: déréalisation Pandore 09-10-04 19
 RE: déréalisation suijschiso 19-05-04 3
   RE: déréalisation Laurence2 19-05-04 6
   RE: déréalisation pleureuse 27-09-04 12
       RE: déréalisation Felipe 28-09-04 13
 RE: déréalisation fande 19-05-04 4
 RE: déréalisation oz 19-05-04 5
   RE: déréalisation suijschiso 20-05-04 7
 RE: déréalisation - merci pampa 05-06-04 8
   RE: déréalisation - merci suijschiso 05-06-04 9
 choix et concentration leovie 19-06-04 10
 RE: déréalisation Cacahuete 08-07-04 11
 RE: déréalisation fande 28-09-04 14
 RE: déréalisation Cyrille91 30-09-04 15
   RE: déréalisation silicium 03-10-04 16
 RE: déréalisation silicium 03-10-04 17
   RE: déréalisation rose_noire 19-10-04 20
       RE: déréalisation silicium 19-10-04 21
           RE: déréalisation rose_noire 19-10-04 22
               RE: déréalisation silicium 19-10-04 23
                   RE: déréalisation rose_noire 19-10-04 24
 RE: déréalisation malloryknox 09-01-05 25
   RE: déréalisation suijschiso 09-01-05 26
       RE: déréalisation malloryknox 10-01-05 27
           RE: déréalisation pleureuse 10-01-05 28
               RE: déréalisation malloryknox 10-01-05 29
                   RE: déréalisation pleureuse 14-01-05 30

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

dom45700 (421 messages) Envoyer message email à: dom45700 Envoyer message privé à: dom45700 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-05-04, 08:47  (GMT)
1. "RE: déréalisation"
Bonjour Pampa,
Je vous proposerais d'mprimer ce que vous nous écrivez et de le donner à lire à un psychiatre, ou bien votre médecin généraliste, je pense que vous exprimez très bien votre "déréalisation", et qu'avec ça, ils pourront vous aider. Parfois, devant un médecin, il n'est pas facile de trouver les mots, vos écrits nous montrent bien ce que vous ressentez. Mais ici, nous ne sommes pas pro, et nous ne pourrons pas vous soigner, seulement vous lire et vous répondre avec nos vécus.
Je vous souhaite bon courage Pampa.
dominique
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-05-04, 13:31  (GMT)
2. "RE: déréalisation"
Modifié le 19-05-04 à 21:48  (GMT)

Bonjour,

>J'ai lu que l'on considère plutôt cela comme un symptôme
>de maladies comme la schizophrénie, les crises d'angoisses...
>Dans mon cas, j'aurais plutôt tendance à considérer cela comme une
>maladie à part entière, qui serait entrée insidieusement en moi
>au fil des années.

Comme tu le dis, la déréalisation ou dépersonnalisation est un symptôme, et n'est pas spécifique de la schizophrénie.

Voilà un lien sur ce problème :
http://www.psy-desir.com/-/depersonnalisation.htm
Tu pourras trouver pas mal d'autres liens en cherchant "dépersonnalisation".

C'est un symptôme assez courant, une sorte de mécanisme de défense contre les émotions douloureuses :
>Je considère avec indifférence
>l'idée de ma propre mort.


>PS 2 : je pense aller consulter un neurologue en esperant
>qu'il m'apporte un éclairage nouveau. Mais j'ai peur qu'il ne
>me comprenne pas, qu'il ne soit pas informé de ces
>problèmes, et me renvoie directement chez un psychiatre... Mon experience
>de la psychiatrie ne m'a pas apporté grand chose mais
>peut-être suis-je mal tombé, comment savoir ?

Je crois que le spécialiste compétent pour ces problèmes est bien le psychiatre. Tu es peut-être effectivement mal tombé la première fois, ou alors tu n'as pas persévéré suffisamment. Il y a maintenant de nombreux médicaments efficaces (antidépresseurs ou neuroleptiques), et ils ont peu d'effets secondaires gênants, n'hésite pas à essayer plusieurs traitements jusqu'à ce que tu trouves le bon. C'est bien rare de tomber du premier coup sur le traitement adéquat et sur le bon dosage.

J'ai vécu ce même symptôme, les médicaments et la thérapie ont pu en venir à bout.

Bon courage,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

silicium (5 messages) Envoyer message email à: silicium Envoyer message privé à: silicium Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-10-04, 10:42  (GMT)
18. "RE: déréalisation"
Bonjour

J'aimerais bien savoir comment tu as fait : je suis "dépersonnalisé" depuis mars 1983 (je sais très précisément quand c'est arrivé) donc 21a. Je vais voir une psy depuis 14a et je prends du deroxat : aucun effet.
Merci
Gérard.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-10-04, 11:24  (GMT)
19. "RE: déréalisation"
Bonjour Gérard,

Je ne sais pas si c'est à moi que tu t'adresses. Si c'est le cas, ta question "j'aimerais bien savoir comment tu as fait" est énorme...
Il me faudrait des dizaines de pages pour y répondre. Et je ne suis pas sûre de savoir le faire : décrire la façon dont une psychothérapie agit sur soi-même me semble vraiment très difficile.

Et puis chaque cas est unique. La déréalisation est simplement un symptôme, elle n'est spécifique d'aucune pathologie en particulier. C'est avec l'aide de ton psychiatre qu'il faut que tu cherches une voie pour te retrouver toi-même.

Je peux t'indiquer une référence sur ce sujet : le "Journal Français de Psychiatrie n° 4, 4ème trimestre 1996, édition Erès". 48 pages entièrement consacrées à la dépersonnalisation. 20 articles, parmi lesquels celui qui s'intitule "L'habitant du no man's land" par Isabelle le Goc-Diaz, psychiatre et psychanalyste, décrit une personne qui est peut-être dans une situation semblable à la tienne, c'est à dire qui vit cet état, d'habitude temporaire ou même fugace, depuis de nombreuses années...

Je te souhaite bon courage dans ton cheminement.

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

suijschiso (16 messages) Envoyer message email à: suijschiso Envoyer message privé à: suijschiso Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-05-04, 13:31  (GMT)
3. "RE: déréalisation"
Bonjour,

je vi exactement,mots pour mots ce que tu decris de puis plus d'un an.
je pourrai en parler pendant de heures tellement cet état de conscience dans lequel je me trouve est etrange.
je concidere que c'est à la limite de ce que l'etre humain peut suporter...
Malheuresement je n'ai pas vraiment l'impression que cette maladie soit quelque chose de trés reconnue en psychiatrie ou que dumoins que ça ne se traite pas du tout facillement.
j'ai consulté un psychiatre pendant 1 an qui m'a prescrit des anti depresseur mais je n'ai pas supporté le traitement et j'ai tout abandonné sans avoir pu avoir de veritable diagnostique sur le fait que je sois réellement schyzophrene.
Je me demande si il y a des recherches sur des medicaments pouvant traiter cet "état" ou "maladie"
surtout tiens moi au courrant à propos de ce qu'en pense la neuro psychiatrie;j'aurrai bien voulu faire un i.r.m mais on m'a dit que je ne presente pas de symptome clinique...

Ps:ça m'est arrivé en fumant du cannabis

cordialement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Laurence2 (702 messages) Envoyer message email à: Laurence2 Envoyer message privé à: Laurence2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-05-04, 21:02  (GMT)
6. "RE: déréalisation"
Bonjour suijschiso,

je crois au contraire que la déréalisation est bien connue des psychiatres, c'est un symptôme qui est loin d'être rare. Je l'ai entendu plusieurs fois dans la bouche de mes différents psy, ce mot fait moins peur que psychose ou schizophrénie, ils l'utilisent donc plus aisément.

Bonne soirée,

Laurence

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

pleureuse (3 messages) Envoyer message email à: pleureuse Envoyer message privé à: pleureuse Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-09-04, 23:26  (GMT)
12. "RE: déréalisation"
Je me surnomme la pleureuse parce que depuis quelques temps je ne me reconnais plus. Mon état est haut dela de l'étrangeter. Il y a beaucoup d angoisse et de Panique dans ma famille et j avais toujours trouvée cela ridicule, je navais jamais réellement connue ca avant. Jusqu'a maintenant. Je flotte constamment et personne ne semble comprendre ce que je ressens. Jai parfois envie de mourrir, je nai pas envie de vivre comme ca . Ce qui a cliquer en lisant ce que tu a écris est quand tu as dis que cela t est arriver apres avoir consommer du canabis : Moi aussi . Je fumais de la Marijuana a l occasion, seulement dans les fetes... jamais rien de dramatique etais arriver... jusqu'au moment ou jai fais mon premiere Bad trip... jen ai fais 2... et le deuxieme a été fatal, car depuis ce temps la il ny a plus rien de réels autour de moi, et tout cela s accompagne de crises de panique. C est vraiment débile, je m analyse constamment. A force de me demander si je suis folle je suis vraiment en train de le devenir. Je me sens non seulement comme dans un reve... mais comme dans un cauchemard, pour moi la vie est fini. Mais dans des moments d espoirs,comme maitenant, je me dis que tout fini par se regler et quont ne peux pas vivre infiniment comment ca. Jai decider de consulter un Psychiatre, je verrai les resultats, mais je n y crois pas vraiment. Mais il faut bien s accrocher a qq chose ...
Je m en veux terriblement d avoir consommer ... parce que je me dis que c est de ma faute, que si j avais été stupide et raisonnable rien de tout cela ne serais arriver, mais dans un sens tout cela serai p-e quand meme arriver, p-e que la drogue a seulement été un élément declencheur ... p-e pas . Jai quasiment tout arreter mes activités quotidienne, mes études ( car je suis encore aux études ) ainsi que mon travail... malgré tout jai espoir. Je me sens comme cela depuis seulement qq mois et je me dis que je me tuerai si ca viens a durer des années ... J espere que tu te reconnais un peu dans ce que je viens de te dire. Réécris moi, ca nous fera du bien je crois, en 2k jespere, je te donne mon hotmail : bird_tweety_bird@hotmail.com.

Merci bcp... et fais comme moi, cherche la lumiere la ou meme il ny en a pas ...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Felipe (634 messages) Envoyer message email à: Felipe Envoyer message privé à: Felipe Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-09-04, 01:22  (GMT)
13. "RE: déréalisation"
Bonjour Pleureuse,

Je suis du même avis que Laurence. Si il y a quelque chose qui se soigne bien, c'est cet état de déréalisation. Je l'ai vécu et le vis encore quelques fois aujourd'hui. C'est insupportable, on crains de ne jamais sortir de cet état. Mais des médicaments existent contre cela et ils sont assez efficaces, crois-moi. Tu devrez faire confiance à la médecine, elle est beaucoup plus efficace que tu ne l'imagine. Essais, fais confiance à un psychiatre et suis ses conseils à la lettre, tu verras. L'amélioration de ton état de santé pourra prendre un certain temps, mais tu retrouvera une perception de la réalité satisfaisante.

Ce genre de problème est bien connu des médecins, ils sauront quoi faire. N'oublie pas qu'il faut savoir donner du temps aux choses aussi, pour qu'elles se fassent.

Ne désespére pas !!!

Felipe.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

fande (30 messages) Envoyer message email à: fande Envoyer message privé à: fande Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-05-04, 13:31  (GMT)
4. "RE: déréalisation"
Bonjour ,
Je souffrais de déréalisation et de dépersonnalisation avant mon traîtement par le Solian , le diagnostique des psychiatres est "schizophrénie indifférentiée" ou "schizophrénie simple" ce qui n'est pas une forme sévère .
Le traitement a très bien fonctionné sur ces symptomes moins bien sur d'autres (angoisses).
A bientôt
Fande
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

oz (5 messages) Envoyer message email à: oz Envoyer message privé à: oz Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-05-04, 19:57  (GMT)
5. "RE: déréalisation"
Bonjour Pampa,

je peux peut-être te donner une réponse concrète concernant la déréalisation. Comme toi, j'ai eu l'impression quelques fois de vivre ma vie comme " devant une scène de théatre " , récemment un medecin m'a prescrit du magnésium et cette impression étrange s'est aténuée. Je ne sais pas si c'est la réponse à ton problème mais tu dois pouvoir essayer, le magnésium étant quelque chose d'assez innofensif qui stabilise émotionnelement, a un leger effet antidépresseur et est un petit peu laxatif aussi. Pour moi qui prend du solian ça s'est révélé être un complément utile à mon traitement.

Bien sùr, mon conseil ne remplace pas le diagnostique d'un medecin, c'est important d'agir en concertation avec lui : il faut en discuter.

J'espère ne pas être hors charte pour parler ainsi de la prescription qui m'a été faite. Je ne me donne pas en exemple mais je pense que mon expérience peut-être utile.

amicalement

Oz

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

suijschiso (16 messages) Envoyer message email à: suijschiso Envoyer message privé à: suijschiso Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-05-04, 12:02  (GMT)
7. "RE: déréalisation"
bonjour,

merci beaucoup pour vos reponses qui me sont d'une trés grnande utilité.

cordialement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

pampa (0 messages) Envoyer message email à: pampa Envoyer message privé à: pampa Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-06-04, 10:32  (GMT)
8. "RE: déréalisation - merci"
Bonjour
dom45700,
Pandore,
suijschiso,
Laurence2,
fande
oz,

Un grand merci pour vos réponses, ça fait du bien de se sentir soutenu et compris ! Et je crois que vous m'avez aidé à votre manière à refranchir la porte d'un psy. Et là par chance je suis tombé sur une personne qui a compris exactement le problème, enfin j'ai l'impression. Elle a accepté avec intérêt, outre mes descriptions orales, une description écrite que j'avais préparée. Elle m'a prescrit un neuroleptique (du Solian justement). Les effets secondaires me font peur (prise de poids, impuissance, rigidité musculaire) mais si ça marche je préfère largement ça.

Pour ce qui est du magnésium, oz, j'avais effectivement déjà entendu qu'il pouvait aider. Mais j'en prends depuis un an à fortes doses, mais malheureusement je n'ai pas senti de différence.

En souhaitant un bon courage à tous ceux qui traversent des moments difficiles.

A bientôt
Pampa

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

suijschiso (16 messages) Envoyer message email à: suijschiso Envoyer message privé à: suijschiso Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-06-04, 22:38  (GMT)
9. "RE: déréalisation - merci"
Bonjour,
s.v.p tiens moi au courrant de l'évolution des choses et des effets du solian...ça m'aiderai.
cordialement
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

leovie (8 messages) Envoyer message email à: leovie Envoyer message privé à: leovie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-06-04, 19:10  (GMT)
10. "choix et concentration"

bonjour pampa,

je comprends bien ce tu ressens et tu le décris joliment,
je vais essayer de te d'écrire comment ça se passe pour moi :

en l'absence de stimulations extérieures, j'arrive de plus en plus, grâce au zyprexa pour beaucoup, à rester centré, à ressentir un centre tranquille en moi-même, pour le dire autrement.
Mais dès lors qu'il s'agit de se concentrer trop longtemps sur quelquechose, être à l'écoute de l'autre par exemple
j'ai comme des sautes d'énergie ! c'est pénible

C'est comme si j'avais une difficulté à faire face à des plus grandes
intensités de stimulation..j'en subis à chaque fois une saute, de par l'influence de sources toujours trop fortes pour moi..
c'est de cette manière que je perçois les gens comme des pôles
électriques dangereux pour moi.
ça me le fait moins avec les choses, devant un vaste paysage par exemple, avec les animaux un peu plus fortement.
le résultat est toujours le même :
j'en perds de suite mon alignement et finis toujours dispersé, comme un feu d'artifice quasiment.
je commence à me rendre compte qu'il s'agit, comme tu le dis d'une forme d'indifference et qu'il me faudrait trouver les ressources pour
dépasser ces vieux schémas de réactions qui ne sont plus appropriés.

bien à toi leovie

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cacahuete (9 messages) Envoyer message email à: Cacahuete Envoyer message privé à: Cacahuete Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-07-04, 22:19  (GMT)
11. "RE: déréalisation"
Bonsoir,

Moi aussi, j'ai ressenti exactement ce que tu décris, le fait de se sentir dans un brouillard permanent malgré soi. Mais c'est parce que j'avais diminué le Solian que je prends depuis bientôt 10 ans pour ce que l'on pense être une schizophrénie. Depuis que j'ai repris ce traitement à des doses convenables, je ne ressens plus du tout cela.

Amicalement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

fande (30 messages) Envoyer message email à: fande Envoyer message privé à: fande Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-09-04, 14:41  (GMT)
14. "RE: déréalisation"
Bonjour,
Je souffrais de déréalisation depuis des années, puis un jour j'ai été hospitalisé pour une dépression, de fil en aiguille le pronostic est tombé : schizophrénie simple ou selon un autre médecin schizophrénie indifférenciée .Je souffre encore de très grosses angoisses mais un traitement au SOLIAN (800 mg/jour) m'a permis de raccrocher à la réalité.
Effectivement les symptomes sont durs à expliquer (un genre de brouillard permanent , un sentiment d'étrangeté ...)
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cyrille91 (1 messages) Envoyer message email à: Cyrille91 Envoyer message privé à: Cyrille91 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-09-04, 15:00  (GMT)
15. "RE: déréalisation"
Salut, depuis l'âge de quinze ans, je tombe dans des crises de déréalisation. Je suis depuis trois moi en pleine crise et je n'arrive pas à m'en sortir. J'aimerais rencontrer des gens qui vivent la même chose que moi pour voir ce qu'il y a à faire. Moi je ne trouve pas de solution et mon psychiatre a l'air complètement dépassé. Cet état est insuportable, je ne peux rien faire, je suis arrêté. Dites moi comment vous faites, écrivez moi. cyro@club-internet.fr Merci.
Cyrille
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

silicium (5 messages) Envoyer message email à: silicium Envoyer message privé à: silicium Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-10-04, 22:10  (GMT)
16. "RE: déréalisation"
bonjour
j'ai découvert ce site aujourd'hui et je tonbe des nues de constater que des gens éprouvent exactement le meme truc que moi. Je n'ai pas de crise de déréalisation : je suis comme ça depuis...20 ans !! (j'ai 42 ans. c'est venu d'un seul coup : enfin pendant deux semaines ça venait vers dix heures du matin : avant ces 10h j'étais super bien : je me disais "pourvu que ça revienne pas" et crac ça revenait. Après ces deux semaines je n'ai plus jamais quitté cet état. Ce que je trouve incrotable c'est que j'ai quand meme (après tt ce tps) conscience de ce que j'éprouve. Au début ça m'angoissait terriblement et j'ai "appris" à vivre avec. Comme dans le témognage de Pampa j'azi toujours eu du mal à en parler. On dirait que c'est un état condamné à ne pas etre dit : j'ai toujours appelé ça "le voile". On est comme dans un reve (disons cauchemar) on a l'impression d'etre flou et de ne pas etre là où on est. Je vais pourtant voir un psy depuis très longtemps : aucun changement.

Gérard

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

silicium (5 messages) Envoyer message email à: silicium Envoyer message privé à: silicium Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-10-04, 22:18  (GMT)
17. "RE: déréalisation"
rebonjour
je ne sais pas si vous avez eu mon message de cet aprèm. Je crois que je ne comprends pasq bien le fonctionnement de ce forum. Je vous envoie donc une copie de ce que je viens d'envoyert à Cyrille 91 où je réécris ce que j'éprouve par rapport à la déréalisation
Merci ,bonjour

"J'ai découvert ce site aujourd'hui et je tonmbe des nues de constater que des gens éprouvent exactement le meme truc que moi. Je n'ai pas de crise de déréalisation : je suis comme ça depuis...20 ans !! (j'ai 42 ans). c'est venu d'un seul coup : enfin pendant deux semaines ça venait vers dix heures du matin : avant ces 10h j'étais super bien : je me disais "pourvu que ça revienne pas" et crac ça revenait. Après ces deux semaines je n'ai plus jamais quitté cet état. Ce que je trouve incroyable c'est que j'ai quand meme (après tt ce tps) conscience de ce que j'éprouve. Au début ça m'angoissait terriblement et j'ai "appris" à vivre avec. Comme dans le témoignage de Pampa j'ai toujours eu du mal à en parler. On dirait que c'est un état condamné à ne pas etre dit : j'ai toujours appelé ça "le voile". On est comme dans un reve (disons cauchemar) on a l'impression d'etre flou et de ne pas etre là où on est. Je vais pourtant voir un psy depuis très longtemps : aucun changement.

Gérard
Gérard

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rose_noire (254 messages) Envoyer message email à: rose_noire Envoyer message privé à: rose_noire Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-10-04, 13:43  (GMT)
20. "RE: déréalisation"
Bonjour,

Ces discussions sur la déréalisation m'ont fait me poser beaucoup de questions. Lorsque j'étais enfant jusqu'à l'age de 13 ou 14 ans, je prenais des cours particuliers de piano, des leçons d'une heure. Au bout d'un moment, je n'arrivais pas à tenir le coup et j'avais cette sensation de voile, de brouillard dans ma tête. Je pensais qu'à cette époque je n'étais que schizoïde, pas encore schizophrène, et j'ai remis cette affirmation en question suite à ce thread. J'en ai parlé à mon psy qui me dit que pour lui, une vraie déréalisation s'accompagne d'une perte des repères spatio-temporels ou d'une perte de l'identité. Pour lui, le phénomène que je vivais était un signe qui annonçait que je perdais le contact avec la réalité, mais pas plus.

Cordialement,

rose noire

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

silicium (5 messages) Envoyer message email à: silicium Envoyer message privé à: silicium Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-10-04, 19:17  (GMT)
21. "RE: déréalisation"
Bonjour
Effectivement ma psy m'a dit exactement la meme chose. Mais je trouve que cette perte de réalité est qqch de très difficile à vivre. Comme moi vous semblez avoir très précisément localisé le moment où "le voile" est apparu. En ce qui me concerne ça a commencé en mars 1983 (il y a 21a, àa venait vers 10h du matin mais très rapidement je l'ai eu en permanence. Depuis il ne m'a plus quitté (il m'adore) Ce que je touve incroyable c'est que j'en ai, après autant de temps, toujours conscience.

Gérard.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rose_noire (254 messages) Envoyer message email à: rose_noire Envoyer message privé à: rose_noire Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-10-04, 19:36  (GMT)
22. "RE: déréalisation"
Bonjour Silicium,

Moi c'était des épisodes assez brefs dus à une attention et une concentration trop prolongées. Heureusement c'est resté trés épisodique et fugace.

Depuis que j'ai décompensé, il m'est arrivé aussi d'avoir un ou 2 épisodes de dissociation, la sensation d'avoir mon esprit dissocié de mon corps. La aussi, mon psy m'a dit que ce n'était pas trés grave parce que ça reste trés épisodique, alors que certaines personnes vivent ça en permanence. Depuis que je suis sous solian je n'ai jamais eu de déréalisation, donc ça doit bien aider à mon avis.

Amicalement,

rose noire

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

silicium (5 messages) Envoyer message email à: silicium Envoyer message privé à: silicium Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-10-04, 21:59  (GMT)
23. "RE: déréalisation"
Re-bonjour

Ok, vous parlez souvent du solian sur ce site. j'en ai jamais entendu parler (faut dire que j'essaie d'éviter les médocs). C'est quoi, c'est un anti dépresseur. Parce que si je pouvais un peu me débarasser de ce brouillard se serait bien. Ce serait meme carrément un événement vu que je l'ai tjrs eu depuis 20a.
Gérard.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rose_noire (254 messages) Envoyer message email à: rose_noire Envoyer message privé à: rose_noire Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-10-04, 22:06  (GMT)
24. "RE: déréalisation"
Bonsoir,

Le solian est un neuroleptique de seconde génération, c'est un anti-psychotique. A faible dose, il lutte contre le retrait social, l'évitement, la sensation de flemme qu'engendre la schizophrénie, et à plus forte dose, il lutte contre délires et hallucinations. D'aprés les participants du forum, il lutte bien contre la déréalisation, la dépersonnalisation et la dissociation.
Le solian traite la schizophrénie, mais pas seulement, vous n'avez pas à culpabiliser en demandant à vote psy si ça vous serait utile. Parlez en avec lui, il vous dira.

Amicalement,

rose noire

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

malloryknox (3 messages) Envoyer message email à: malloryknox Envoyer message privé à: malloryknox Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 22:26  (GMT)
25. "RE: déréalisation"
Bonjour,

Il y a quelques mois, j'ai découvert que de nombreuses personnes souffraient de déréalisation. Je pense en faire partie, en ayant éprouvé tous les symptômes depuis une dizaine d'années.
J'ai tenté d'en parler à un psychiatre, mais je n'ai pas eu l'impression d'être comprise. Il est vrai que c'est difficilement exprimable, de toute façon. J'ai lu que beaucoup de personnes en souffrant n'osaient pas en parler, de peur d'être pris pour des fous.
Ca m'est tombé dessus d'un coup, au réveil, sans que j'aie fumé quoi que ce soit, ni pris aucune substance étrange. Et ça ne m'a malheureusement plus quitté.
C'est une drôle d'impression qui fait douter de tout, de la réalité de la vie, qui parait alors absurde. Je m'étonnais d'être la seule à m'en rendre compte. L'impression de flotter, d'être hors du temps, de s'en foutre de tout. On dirait que plus rien ne compte, sauf par rapport à des souvenirs auxquels je me raccroche. Mais du coup je perds un temps fou et certainement des occasions uniques de me réjouir, etc. Mais qu'y puis-je ? Il est clair que ma vie a changé, mais à présent je l'accepte. Je me demande quand meme ce que j'ai bien pu faire pour mériter ca !

Je pense que le remede clé pour se sentir mieux, c'est d'agir, d'agir, et de s'occuper l'esprit. Il ne faut surtout pas se laisser embourber dans l'inaction. Voir des gens, diversifier ses activités. Ca aide.

Bon courage a tous


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

suijschiso (16 messages) Envoyer message email à: suijschiso Envoyer message privé à: suijschiso Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 23:01  (GMT)
26. "RE: déréalisation"
Bonsoir,

Est-ce que cette déréalisation vous empeche de vivre "normalement", (au niveau, professionnel, social...) ?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

malloryknox (3 messages) Envoyer message email à: malloryknox Envoyer message privé à: malloryknox Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 08:47  (GMT)
27. "RE: déréalisation"
>Bonsoir,
>
>Est-ce que cette déréalisation vous empeche de vivre "normalement", (au niveau,
>professionnel, social...) ?


jusqu'à un certain point seulement. En apparences tout est normal, le seul probleme c'est au niveau du rapport à la realité, ou les priorités deviennent, en tout cas pour moi, un peu floues, et ou les choses n'ont pas le prix qu'elles devraient avoir (parce que ca n'a pas l'air reel).
Perso, ca me donne l'impression de vivre dans un reve, sauf que ca n'est pas un reve. Donc, c'est un peu embetant.
Mais ca ne m'empeche pas de poursuivre mes etudes, mon travail, d'etre en couple et d'etre assez proche de ma famille..

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

pleureuse (3 messages) Envoyer message email à: pleureuse Envoyer message privé à: pleureuse Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 19:21  (GMT)
28. "RE: déréalisation"
Bonjour ! encore pleureuse ! Ca fais un bout de temps que je suis pas venu sur le forum mais je voulais vous dire que jai passer 1 mois dans un institut psychiatrique et que je suis presentement encore en thérapie ! Mais je vais NETTEMENT mieu, meme si jai encore bcp de choses a regeler! Dites vous que les psychiatres connaissent BEAUCOUP se probleme et quils peuvent VRAIMENT vous aidez. Le SEROQUEL ma bcp aider, c est un Antipsychotique de la nouvelle génération aussi, tout comme le Solian. jen PREND 150mg/jour. La déréalisation est un probleme aussi qu ont regle par la psychothérapie, car l anxiété et la panique y est pour BCP ( dans mon cas ).
lachez pas et laisser moi vos commentaires!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

malloryknox (3 messages) Envoyer message email à: malloryknox Envoyer message privé à: malloryknox Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 21:20  (GMT)
29. "RE: déréalisation"
Bonjour,

Tu sais s'il y a des effets secondaires ? ca n'a pas été trop pénible de rester un mois en institut ? En tout cas chapeau pour ton courage.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

pleureuse (3 messages) Envoyer message email à: pleureuse Envoyer message privé à: pleureuse Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-05, 18:32  (GMT)
30. "RE: déréalisation"
Les effets sont surtout la farigue accrue au debut et les nausée, mais une fois habituer au medicament ca va bcp mieu. En ce qui concerne l internat et bien oui c etais dur parfois mais quand on sens quon est en train de se prendre en main c est tout un velours ! Parfois il faut souffrir pour etre bien ! Si tu as d autre question gene toi pas!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: