Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Les régimes amaigrissants prisés aux Etats-Unis mais souvent décevants"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Maigrir (Protected)
Message d'origine

Francois_G (97 messages) Envoyer message email à: Francois_G Envoyer message privé à: Francois_G Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-05, 16:07  (GMT)
"Les régimes amaigrissants prisés aux Etats-Unis mais souvent décevants"
Bonjour à tous les chasseurs de kilo.


http://www.courrierinternational.com/AFP/depeche.asp?obj_id=050106082603.4cbt5s1r

Les régimes amaigrissants inondent les librairies et les médias aux Etats-Unis avec la promesse de faire fondre les Américains de plus en plus obèses, mais les résultats promis, fondés sur peu de données scientifiques, laissent souvent leurs adeptes sur leur faim.

On compte plus d'un millier d'ouvrages offrant des recettes pour perdre du poids, relayés par de nombreux articles de presse.

Le très grand succès du jeu télévisé de la chaîne de télévision NBC, The biggest loser (celui qui perd le plus), consistant à mettre en compétition des obèses dont le vainqueur aura perdu le plus de poids sur une période donnée, révèle encore l'obsession aux Etats-Unis de maigrir.

Quelque 45 millions d'Américains suivent un régime chaque année dont particulièrement les 10 plus populaires du moment, pour lesquels ils dépensent de un à deux milliards de dollars, selon des estimations d'une étude de l'université de Pennsylvanie publiée cette semaine dans les Annales de la médecine interne.

Mais le choix du programme le mieux adapté aux besoins de chacun est rendu particulièrement difficile car il n'existe quasiment pas d'informations scientifiques permettant d'évaluer la plupart de ces régimes, ont conclu ces chercheurs qui ont examiné les 10 régimes les plus suivis aux Etats-Unis ces dernières années.

Seul, Weight watchers (gardiens de la ligne), qui restreint les portions de nourriture et le nombre de calories--, avait fait l'objet d'essais cliniques jugés crédibles sur 423 personnes et dont les résultats avaient été publiés en 2003 dans la prestigieuse revue The Journal of the American Medical Association/JAMA.


Etant donnée l'explosion du nombre d'Américains souffrant d'obésité --officiellement considérée comme une maladie aux Etats-Unis-- de nombreux patients et leurs médecins recourent à l'un de ces régimes en vogue en guise de stratégie d'alimentation pour surtout réduire les risques cardio-vasculaires et de diabète liés à l'excès de poids.

"Malheureusement, les données quant aux bienfaits, risques et efficacité de ces régimes sont limitées", a estimé le Dr Michael Dansinger, le principal auteur d'une recherche clinique sur les quatre programmes d'amaigrissement les plus prisés dont les résultats ont paru dans le dernier numéro du JAMA daté de mercredi.

Outre weight watchers, ces scientifiques du centre médical Tufts-New England de Boston ont testé pendant plus d'un an le régime low carbs très populaire d'Atkins, pauvre en glucides (féculents et sucres), Ornish, végétarien, et Zone.

Ce dernier vise à un équilibre des macronutriments, à savoir les protéines, les glucides et les lipides en fonction de leur teneur en calories.

Si ces chercheurs ont constaté une réduction modeste de poids --plus de 5% dans 25% du groupe --, sans distinction du régime suivi, ils ont aussi jugé peu réaliste un strict respect de ces programmes sur des périodes prolongées comme l'a montré le taux d'abandon durant la durée de l'étude surtout pour Atkins et Ornish.

Pour le professeur Robert Eckel, de l'école de médecine de l'université du Colorado, "le meilleur traitement contre l'excès de poids est la prévention par une surveillance de ce qu'on mange, de son style de vie et la pratique d'un exercice physique régulier".

Mais une fois le surpoids ou l'obésité installés, le meilleur régime à suivre, comme le recommande l'ensemble de la communauté médicale, doit être riche en fruits, légumes, fibres et poisson car ces sources de nutriments sont scientifiquement liés à une diminution du diabète et des maladies cardio-vasculaires, a-t-il souligné dans une tribune publiée mardi dans le



François

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour



Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: