Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"tétrahydropapavéroline"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Arrêter l'alcool (Protected)
Message d'origine

medji (196 messages) Envoyer message email à: medji Envoyer message privé à: medji Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-02-05, 23:59  (GMT)
"tétrahydropapavéroline"
"plus on boit, mieux on supporte l'alcool".

On imagine dès lors que si un sujet utilise l'alcool à d'autres fins, du fait de la tolérance, il sera amené à augmenter les doses pour continuer d'obtenir le même effet.

Chez certains sujets (8% de la population) cette augmentation progressive des doses, du fait de la tolérance, va aboutir à l'accumulation dans le cerveau du premier dérivé de l'alcool qu'est l'acétaldéhyde qui va se combiner avec les substances chimiques du cerveau pour aboutir au bout d'une dizaine d'années en moyenne à la mise en place d'une usine chimique qui à partir de ces deux matériaux va se mettre à produire des substances chimiques pour le moins bizarres, sources de la dépendance.

Ces substances chimiques ont été isolées autour des années 1970 et ont été dénommées endorphines "like" (T.H.P.V. ou tétrahydropapavéroline notamment).

Ce sont de véritables produits morphiniques.

Ces endorphines '"like" vont bloquer les endorphines naturelles du sujet (produit morphinique que fabrique tout mammifère et indispensable à la survie).

La conséquence inéluctable est que le corps de ce sujet va dépendre pour sa survie d'endorphines venues de l'extérieur, via l'alcool.

Il fonctionnera avec l'alcool comme une voiture fonctionne avec l'essence, c'est la dépendance physique : qu'il n'apporte plus d'alcool et ce sera le manque, expérience éminemment douloureuse que seuls peuvent connaître les drogués.

Un sujet en manque n'a plus qu'une seule activité possible : chercher à combler ce manque, c'est-à-dire se remplir à nouveau d'alcool.

Plus rien d'autre ne compte.

Le sujet est devenu toxicomane, mais c'est un toxicomane qui s'ignore.

Chaque fois qu'il sera obligé de combler son manque, il trouvera un prétexte pour le faire, puis une justification pour se l'expliquer sans trop se culpabiliser. Et se faisant, il pourra pendant des années ignorer l'expérience du manque qu'il vit vingt à cinquante fois par jour.

A ce stade ultérieur, tolérance, dépendance vont aller s'accentuant au fil des années, ce qui va obliger le sujet à augmenter perpétuellement les quantités d'alcool ingérées en une spirale sans fin, jusqu'au moment où le corps, se dégradant de plus en plus, va devenir intolérant : période difficile pour l'alcoolique apparaissant au bout de vingt à trente ans (s'il n'est pas décédé préalablement) où il dépend d'un produit pour sa survie que son corps ne supporte plus.


  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: tétrahydropapavéroline Ricoune_eric (VNI) 03-02-05 1
 RE: tétrahydropapavéroline francois95 03-02-05 2

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Ricoune_eric (VNI) (12 messages) Voir addresse IP de cet auteur
03-02-05, 00:32  (GMT)
1. "RE: tétrahydropapavéroline"
Bonsoir,

Apparement il y a eu déjà quelques éléments là dessus:

http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID30/1022.html

Bonne soirée
ERIC

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

francois95 (372 messages) Envoyer message email à: francois95 Envoyer message privé à: francois95 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-02-05, 09:30  (GMT)
2. "RE: tétrahydropapavéroline"
Modifié le 07-06-05 à 15:42  (GMT)

---

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: