Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"depression masquée et douleurs physiques"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Santé Psy (Protected)
Message d'origine

ptibazar (11 messages) Envoyer message email à: ptibazar Envoyer message privé à: ptibazar Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-05, 10:53  (GMT)
"depression masquée et douleurs physiques"
Bonjour à tous,
Y en a t-il parmi vous qui souffrent de dépression masquée, c'est à dire, une dépression qui se traduit uniquement par des douleurs physiques, sans humeur dépressive.
Mon psy pense que j'en souffre.
Chez moi, ça se manifeste par des douleurs lombaires.
Et chez vous, quels sont vos symtômes?
  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: depression masquée et douleurs physiques Pinback 14-01-05 1
   RE: depression masquée et douleurs physiques Ludivine75 14-01-05 2
 RE: depression masquée et douleurs physiques dom45700 14-01-05 3
   RE: depression masquée et douleurs physiques Pinback 14-01-05 4
       RE: depression masquée et douleurs physiques Ludivine75 14-01-05 5
           RE: depression masquée et douleurs physiques Pinback 14-01-05 6
               RE: depression masquée et douleurs physiques Ludivine75 14-01-05 7
                   RE: depression masquée et douleurs physiques Weyland 24-01-05 8
                       RE: depression masquée et douleurs physiques Pinback 24-01-05 9
                       RE: depression masquée et douleurs physiques Ludivine75 24-01-05 10
                           RE: depression masquée et douleurs physiques Weyland 25-01-05 11
                               RE: depression masquée et douleurs physiques Ludivine75 25-01-05 12

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Pinback (205 messages) Envoyer message email à: Pinback Envoyer message privé à: Pinback Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-05, 11:33  (GMT)
1. "RE: depression masquée et douleurs physiques"
Bonjour ptibazar,

Personnellement, je souffre d'une dépression majeure et normale. Par contre j'ai toujours pensé que les migraines à l'origine inexpliquée de mon père étaient la somatisation d'une dépression. Il a d'ailleurs fait plusieurs période de dépression simple. Seulement je ne suis pas médecin et je ne peux forcer mon père à consulter pour valider mon hypothèse. Seul persiste un faisceau d'indices dans son histoire personnelle et familiale.
Voilà ce que je peux te dire. Ce n'est pas grand-chose mais c'est un début de réponse à ta question...

Bonne journée,

Hervé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ludivine75 (7 messages) Envoyer message email à: Ludivine75 Envoyer message privé à: Ludivine75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-05, 12:01  (GMT)
2. "RE: depression masquée et douleurs physiques"
Bonjour

Je viens te répondre, que moi aussi je pense avoir cette forme de dépression.

Je suis fatiguée en permanence, j'ai souvent gout à rien, j'arrive pas à me "bouger", j'ai souvent envie de pleurer dans la journée.
Avec tout ça, s'ajoute des migraines, des douleurs un peu partout, souvent aigue et ponctuelle mais beaucop de fos par jour, surtout à la tête, et de grosses douleurs permanentes aux cervicales, et dorsales.

Je ne peux pas te dire autre chose, je ne suis pas allé consulter et je ne pense pas le faire en tout cas pas maintenant, surement de peur qu'on me rit au nez, et qu'on me dise que c'est dans ma tête


Bon courage et j'espère que tu trouveras un remède pour aller mieux ;)

Bonne journée ;)

Ludivine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

dom45700 (421 messages) Envoyer message email à: dom45700 Envoyer message privé à: dom45700 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-05, 12:34  (GMT)
3. "RE: depression masquée et douleurs physiques"
Bonjour,

J'ai déjà parlé de ça dans un précédent post, mais ce qui m'a conduite chez le médecin, c'est que je ne pouvais plus rien faire, j'étais totalement essouflée, même pas pouvoir monter les marches, ça m'a fait peur, en fin de compte j'étais en pleine dépression... bizare quand même.

Bonne journée

dominique

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pinback (205 messages) Envoyer message email à: Pinback Envoyer message privé à: Pinback Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-05, 12:56  (GMT)
4. "RE: depression masquée et douleurs physiques"
Bonjour Ludivine,

Ta douleur semble réelle. Tu ne dois donc pas hésiter à consulter un médecin. Il est là pour t'aider. Peut-être qu'il lui faudra plusieurs séances pour déterminer ce que tu as mais ne perds pas espoir. Il n'y a pas de fatalité!

Bon courage,

Hervé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ludivine75 (7 messages) Envoyer message email à: Ludivine75 Envoyer message privé à: Ludivine75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-05, 13:02  (GMT)
5. "RE: depression masquée et douleurs physiques"
Merci Hervé pour ton message

Tu sais même pour ça, et surtout pour ça, j'ai pas envie de me bouger.

Si je commence à entrer là-dedans trop de choses vont remonter, je sais que c'est le mal pour guérir mais je n'en ai pas trop la force en ce moment.
Je vais essayer de me guérir mais par une autre voie, que celle d'aller voir un psy.

Ca résoudra surement pas le problème de fond, mais en attendant ...

Merci pour ton attention

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pinback (205 messages) Envoyer message email à: Pinback Envoyer message privé à: Pinback Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-05, 13:52  (GMT)
6. "RE: depression masquée et douleurs physiques"
Ludivine,

Tu m'as l'air très inhibée et tu semble avoir peur de la psychiatrie. Seulement j'ai peur que si tu essaye de résoudre tes problèmes par des voies alternatives, tu ne tombes sur des charlatans ou pire des sectes qui ne te fasse plus de mal que de bien.
Au final, tu seras obligée de revenir vers les psychiatres et les psychologues qui sont à l'heure actuelle les mieux à même de te prendre en charge. C'est normal d'en avoir peur, mais ils ne vont pas te manger. Ils sont là pour t'aider, et s'il te coûte de faire l'effort de les démarcher, essaye de te faire aider par tes proches.

Hervé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ludivine75 (7 messages) Envoyer message email à: Ludivine75 Envoyer message privé à: Ludivine75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-05, 14:04  (GMT)
7. "RE: depression masquée et douleurs physiques"
Hervé,

Non non ne t'inquiètes pas, je ne parlais pas de ça, je parlais de perdre encore un peu de poids, je pense que mes douleurs physiques n'en seront qu'aténuées, et mon moral ira déjà beaucoup mieux, et d'aller voir un kiné ou un ostéo pour mes douleurs de cervicales et de dos.
Après je pense que ça ira mieux ;)

J'ai pas envie d'aller rechercher tout plein de choses au fond de moi. C'est plus ou moins enfoui, j'ai eu du mal à les mettre là où elles sont, je n'ai toujours pas réussi pleinement d'ailleurs, mais je préfère les laisser là où elles sont ;)

Et puis je ne suis pas dans un état catastrophique non plus. J'ai appris à faire avec, c'est plutôt les douleurs qui me gênent le plus et ce mal être psychique aussi mais bon ... on va dire qu'il y a des périodes comme ça

merci encore pour l'attention que tu me portes ;)

Ludivine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Weyland (6 messages) Envoyer message email à: Weyland Envoyer message privé à: Weyland Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 15:39  (GMT)
8. "RE: depression masquée et douleurs physiques"
Bonjour,

J'ai lu avec attention vos messages Ludivine. Moi aussi, je me sens très mal moralement et physiquement suite à un cancer que ma maman a eu (toujours en traitement), J'étais en pleine adolescence et j'ai eu très peur de la perdre, je me suis sentie frustrer de ne pas pouvoir l'aider... Depuis plus de 3 ans, j'ai de fortes migraines, des douleurs à la nuque, envie de rien, des angoisses,Je pleurs tous les jours...

Depuis 15 ans, j'essaye d'oublier. Impossible. Ce malaise que j'essaye d'enfouir, resurgit. J'hésite aussi à consulter un psychologue, . Mais maintenant, je commence à avoir des problèmes dans mon couple suite à mon comportement. Cela n'arrange vraiment rien. Tout se retourne contre moi.

J'ai deux enfants et leur donne tout mon amour. Car c'est grâce à eux que je m'accroche.

Mais je commence à avoir peur car j'ai des impulsions suicidaires.

Mon mari connait mon histoire, mais ne comprend pas mes souffrances. Et je ne peux pas en parler à ma mère qui a son propre combat.

Aujourd'hui, je me demande si il ne serait pas mieux de consulter pour exorciser mes démons.

Cindy

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pinback (205 messages) Envoyer message email à: Pinback Envoyer message privé à: Pinback Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 16:19  (GMT)
9. "RE: depression masquée et douleurs physiques"
Bonjour Weyland,

Vous ne pouvez pas rester comme cela sans vous soigner avec vos tendances suicidaires. Prenez votre courage à deux mains et consultez un psy. Il vous aidera à surmonter vos souffrances.

Tenez bon,

Hervé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ludivine75 (7 messages) Envoyer message email à: Ludivine75 Envoyer message privé à: Ludivine75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 17:21  (GMT)
10. "RE: depression masquée et douleurs physiques"
Bonjour Cindy

Je me reconnais beaucoup dans ton témoignage.

Moi ma mère est tombé malade d'un cancer aussi, du sein qui c'est généralisé , quand j'étais très jeune, je devais avoir 8 ans à peu près. Ca a duré à peu près 6/7 ans avec rémissions et récidives.
Elle est finalement décédée quand j'avais 14 ans.

C'est pour ça en énorme parti que je vais aussi mal.

Enfin j'ai été plus mal à une époque, au collège surtout, où je me tailladais les bras pendant les cours entre autre choses. Puis après au lycée où j'ai foiré ma scolarité car j'allais en cours quand je voulais, ce qui était plus que rare.
Ensuite à 18 ans, je me suis mis en ménage avec mon mari actuel.
Pendant une longue période ça a été un enfer pour lui comme pour moi.
J'ai fait plusieurs tentative de suicide ou tout du moins appel au secours divers.

Puis je sis tombé enceinte, j'ai eu ma fille et ça m'a "guérie" du moins en apparence.
En tout cas je ne m'imagine jamais plus faire de TS, mais je reste énormément émotive, caractérielle, frustré. Je réagis au quart de tour pour tout.

Je me suis surprise samedi en passant en voiture devant le cimetière où est enterré ma mère à avoir les larmes aux yeux, une énorme boule dans la gorge, et à pleurer.
Bien que ça fasse 9 ans ce 1er février qu'elle est parti, j'ai toujours la rage de l'avoir laissé là-bas, qu'elle ne soit plus avec nous et qu'elle est vécu et que nous aussi, ayons vécu tout ça...

Malgrès les apparences je me suis rendue compte que la douleur est toujours aussi présente.


Désolée pour ce témoignage plutôt macabre, mais tout ça pour te dire que je ressens ce que tu ressens, et effectivement peut-être devrais-tu aller consulter, surtout si tu n'as pas le soutien (ou la compréhension de ton mari) et bien sur le mieux est de ne pas "accabler" ta maman avec ça.
C'est triste à dire mais c'est à toi d'être forte pour elle, au moins dans les apparences et devant elle.

Je souhaite de tout coeur que ta maman s'en sorte.

Bon courage ;)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Weyland (6 messages) Envoyer message email à: Weyland Envoyer message privé à: Weyland Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-01-05, 08:55  (GMT)
11. "RE: depression masquée et douleurs physiques"
Ludivine,

Ton témoignage n'est pas macabre, il est la réalité. C'est notre vie, notre "survie". Comme je comprend ta douleur...

Quand ma maman est tombé malade, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas contrôler sa maladie. Alors je me suis mise à contrôler mon poids. Je me suis tout doucement diriger vers l'anorexie. Personne n'y a rien vu. Pour les études c'était parfait. Tout le monde pensait que je faisais un régime car j'étais un peu potelée. Et devant les autres je gardais le sourire. C'était jouissif de pouvoir courrir à sa lente destruction sans que personne ne le remarque ?. Puis j'ai rencontré, celui qui est mon mari aujourd'hui. Il m'a donné l'amour que je ne pouvais pas réclamer à ma mère, et que mon père effondré ne pouvait me donner.Je m'en suis sortie avec lui. Il était comme un grand frère a qui l'on peut tout raconter.( lui a perdu son papa à l'âge de 9 ans). Mais maintenant, je crois qu'il ne me comprend plus. Pour lui, maintenant que nous avons fondé une famille, je dois laisser toutes mes souffrances derrière moi et aller de l'avant.

Moi, je n'y arrive pas. Je n'arrive pas à me souvenir des bons moments de ma vie. Je n'ai que l'horreur, cette horrible vision de la maladie. Et ce qui me fait le plus peur, c'est le jour où ma maman partira. Je n'aurais dans ma tête que le souvenir d'une maman malade.

Ca fait des années que l'on va d'espoir en désespoir.
Cette souffrance permanente, ce sentiment d'impuissance, l'incompréhension des autres et surtout le regard des autres nous amènent à l'incomprehensible. Je n'ai plus envie, plus la force de cacher ma douleur par de fausses apparences. J'ai envie d'exploser.

Hier soir, j'ai voulu en parler à mon mari, lui demander de l'aide, qu'il m'aide à trouver le courage de parler à un spy. Mais, je n'y suis pas arrivée. Je ne sais pas comment m'y prendre. Alors je pleure.

Je suis contente de pouvoir parler de ça avec toi. Car je sais que tu me comprend et que tu ne juges pas.

Merci Ludivine.

Je garde l'espoir que nous puissions trouver toutes les deux la clef qui nous ouvrira la porte de la vie.

Cindy

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ludivine75 (7 messages) Envoyer message email à: Ludivine75 Envoyer message privé à: Ludivine75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-01-05, 10:38  (GMT)
12. "RE: depression masquée et douleurs physiques"
Bonjour Cindy

Désolée si j'ai pas les idées très claires mais je viens de me réveiller )

Je te comprends parfaitement par rapport aux sentiments que tu as sur la maladie de ta mère.
Quand tu dis que tu n'auras comme souvenir que ceux d'une maman malade, moi aussi je ne me souviens plus de ma mère pas malade, quelques photos, très peu d'avant me font me construire des souvenirs, mais c'est vrai que je n'en garde pratiquement que l'image d'une maman toujours malade, extrêmement fatiguée souvent en train de dormir, en dépression, qui grossissait beaucoup à cause de cette p... de chimio et des rayons, qui avait perdu ses cheveux plusieurs fois.
C'est vrai que ce n'est pas évident de se construire enfant avec une maman malade.

Mais c'est drôle parce qu'en écrivant tout ça, je me rend compte, que mes problèmes pour garder un boulot (avant d'avoir ma fille, mes problèmes de poids, de dépression, et autres, sont le calque que je me suis fait de ma mère. La vie qu'elle a eu bien malgrès elle...

Si tu savais comme je l'aime ma maman, même si elle n'est plus là, elle est toujours aussi présente, malgrès l'absence et les 9 ans qui nous séparent.
Elle me manque énormément, c'est pas définissable.
C'est une énorme partie de moi qui est partie avec elle, et j'essais de me reconstruire doucement, surtout depuis que je suis maman.
Qu'est-ce que j'aurais aimé qu'elle partage tout ces moments avec moi, qu'elle soit là, elle aurait tellement aimé avoir des petits enfants, s'aurait été sa plus grande joie.
Elle m'en parlais d'ailleurs souvent, quand j'y repense avant qu'elle parte.
Et j'ai souvent regretté de pas lui avoir fait ce plaisir avant qu'elle parte, mais bon à 14 ans, c'est logique, la vie en a voulu autrement, en la prenant avant.
C'est surement aussi pour ça que j'ai eu ma fille tôt.


Je comprends aussi ton sentiment par rapport à l'éventuel départ de ta mère, c'est ce que tu redoute et à redouté depuis le début de la maladie. A chaque coup de fil tu te demandes si "ça y est" . C'est une vision horrible. Celle qui nous a porté, nous a donné la vie, nous a élevée, c'est toute notre racine qui nous maintient sur cette terre, c'est plus qu'une partie de nous. C'est inimaginable de pouvoir perdre NOTRE MERE.

Moi j'ai ce sentiment par rapport au fait qu'un jour mon frère, mon père ou ma grand-mèe (la mère de ma mère) vont partir aussi, et ça je ne l'accepte pas du tout. Je deviens folle rien que d'y penser, c'est inimaginable. J'en fait des crises d'angoisses de malade. Alors je me dis que je préfèrerait partir avant eux, mais je ne supporte pas plus de mourrir ...
Ca me rend malade cette idée de mort ...
J'ai l'impression que je ne supporterais pas de revivre ça, même sans la maladie, qu'il faudra m'enfermer dans un asile après ça, parce que je tiendrais pas....

Mais bon encore une fois il faudra s'accrocher et survivre, ne serait-ce que pour ceux qui reste, surtout pour mon mari et ma fille, et nos éventuelles autres enfants.

Ah oui, j'ai oublié de te dire aussi, que la mère de mon homme et partie aussi de la même façon il y a presque 5 ans, je me suis encore retrouvé pour la 2ème fois aux premières loges de cette maladie de m... , je l'ai vu mourri comme ma mère, bref, ça m'en a refoutu un coup et n'a pas arrangé les choses.
Mais j'ai été heureuse d'être là pour soutenir mon homme, qu'il n'est pas été toute seule pour subir ça, comme moi je l'avait été pour la mort de ma mère.

Bon je crois que je vais m'arrêter là pour le moment, je repasserais dans la journée.

Tu sais par rapport à ce que tu as dis, pour hier soir, le fait de n'avoir pas pu demander de l'aide à ton mari, à mon avis tu n'est pas encore sur de toi sur ce point là, tu n'es pas vraiment motivée por aller voir un psy, alors tu demandes à ton mari, si tu dois le faire, et justement le fait que tu n'es pas réussi à le faire hier, montre que tu dois encore bien y réfléchir, y méditer, et surtout faire cette démarche toute seule, il n'y a QUE TOI qui puisse t'aider pour ça.
Surtout que d'après ce que tu m'as dit, je ne sais pas si ton mari serait pour mais plutôt contre, et peut-être que certaines de c'est remarques, même pas très appuyées te détourneraient de ton objectif.
Je sais pas si je suis très claire, désolée )


Bon cette fois j'y vais vraiment )

Bonne journée

Ludivine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: