Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Zone interdite"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Santé Psy (Protected)
Message d'origine

corto73 (1931 messages) Envoyer message email à: corto73 Envoyer message privé à: corto73 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-01-05, 21:37  (GMT)
"Zone interdite"
On parle de psychotropes sur M6.





(Corto)


  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 Je n'ai pas compris grand chose Giulia 31-01-05 1
   RE: Je n'ai pas compris grand chose rose_noire 31-01-05 2
       RE: Je n'ai pas compris grand chose Giulia 31-01-05 3
           RE: Je n'ai pas compris grand chose Rantou 31-01-05 4
               RE: Je n'ai pas compris grand chose Aloes 31-01-05 5
                   RE: Je n'ai pas compris grand chose Pandore 31-01-05 7
                       RE: Je n'ai pas compris grand chose ACRO 31-01-05 8
                           RE: Je n'ai pas compris grand chose Pinback 31-01-05 9
                           RE: Je n'ai pas compris grand chose Nausica 31-01-05 10
                               RE: Je n'ai pas compris grand chose Felipe 31-01-05 11
           RE: Je n'ai pas compris grand chose Felipe 31-01-05 6
               Pour Felipe Giulia 01-02-05 12
                   RE: Pour Felipe Felipe 01-02-05 13
                       RE: Pour Felipe cilloux 01-02-05 14
                       RE: Pour Felipe Giulia 01-02-05 15
                           RE: Pour Felipe Felipe 01-02-05 16

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Giulia (435 messages) Envoyer message email à: Giulia Envoyer message privé à: Giulia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-05, 11:48  (GMT)
1. "Je n'ai pas compris grand chose"
Bonjour
Je n'ai d'ailleurs pas compris grand-chose au débat, si Pandore ou Aloès peut me réexpliquer ce serait supra gentil car moi, je pige queue dalle.

Giuli@

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rose_noire (254 messages) Envoyer message email à: rose_noire Envoyer message privé à: rose_noire Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-05, 13:22  (GMT)
2. "RE: Je n'ai pas compris grand chose"
Bonjour,

J'ai été assez scandalisée par le débat avec deux psys dont l'une était étiquetée pro-ritaline et l'autre anti. J'ai trouvé les deux psys trés mesurés et ils se rejoignaient presque dans leur propos, et l'animateur n'arrêtait pas de diaboliser la psy qui prescrivait de la ritaline - qui pouvait affirmer qu'elle commettait des abus ? - et qui cherchait à les opposer à tout prix.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Giulia (435 messages) Envoyer message email à: Giulia Envoyer message privé à: Giulia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-05, 16:39  (GMT)
3. "RE: Je n'ai pas compris grand chose"
Bonjour rose_noire
Je suis entièrement d'accord avec toi.
Je vais avouer que je trouve que Zone Interdite est une émission de piètre qualité, avec un présentateur odieux, les sujets choisis sont les plus trashs possible histoire de faire un max d'audience, et je ne trouve pas que on apprend quoi que ce soit de nouveau.
Personnellement je n'ai rien appris sur le sujet, mis à part que "les prescriveurs de ritaline sont des mauvais médecins", mais je n'ai pas trouvé de débat constructif.
Franchement, les journalistes d'Envoyé Spécial font quand meme nettement mieux leur boulot.

Giuli@

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rantou (1 messages) Envoyer message email à: Rantou Envoyer message privé à: Rantou Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-05, 18:27  (GMT)
4. "RE: Je n'ai pas compris grand chose"
Modifié le 31-01-05 à 18:30  (GMT)

Modifié le 31-01-05 à 18:28  (GMT)

Ce que j'ai compris c'est que l'un des effets secondaire des anti-drepresseur est le suicide.
Apres l'emission j'ai décidé d'arreter ou de diminuer le fluxodine (le generique du prozac).
J'avais reussi a arréter le prozac mais il y a 15 jours j'ai deprimé et la pensé de me suicider ne ma pas fait peur et donc j'ai eu peur et j'ai repris le prozac mais apres l'émission je ne sais plus quoi penser. Merci M6.

hereusement la psychiatre et ma famille est là 15 jours apres ça va mieu mais que dois je penser des anti depresseurs.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Aloes (653 messages) Envoyer message email à: Aloes Envoyer message privé à: Aloes Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-05, 18:50  (GMT)
5. "RE: Je n'ai pas compris grand chose"
Bonjour Rantou,

Je n'ai pas suivi cette émission (je demeure au Québec). Cependant, je trouve très dangereux de prendre la décision de modifier son traitement médicamenteux à la suite de ce qu'on entend dans une émission TV. Tout comme ce l'est, de modifier son traitement parce qu'on a lu quelque chose sur le net, ou dans une revue, ou entendu dire que...

Même nos proches, ne sont pas une source valable, pour la plupart, en ce qui concerne leurs opinions quant aux traitements psys (n'y connaissant pas grand chose, sauf ce qu'ils ont pu lire dans des revues de psychologie populaire, ou entendre ici et là).

La seule source fiable, en ce qui concerne notre traitement personnel, est notre médecin ou notre psychiatre. Ils sont spécialistes, sont au fait des nouvelles recherches dans ce domaine, et surtout: ce sont eux qui nous connaissent et connaissent notre histoire personnelle.

-> "Ce que j'ai compris c'est que l'un des effets secondaire des anti-drepresseur est le suicide."

Le suicide est plutôt l'un des effets secondaires d'une dépression (ou autre pathologie psy) non ou mal traitée, que du médicament pour le soigner.

Bien à vous,


Aloès

littéraire et modératrice de Santé Psy (non médecin)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-05, 19:38  (GMT)
7. "RE: Je n'ai pas compris grand chose"
Bonsoir,

Je n'ai pas trouvé que tout était à jeter dans cette émission.

Concernant les prescriptions de psychotropes aux adolescents, l'émission dénonçait les prescriptions abusives faites par des médecins généralistes, sans psychothérapie associée, et sans véritable alliance thérapeutique, avec en particulier le risque d'addiction qui découle de la prise de benzodiazépine (tranquillisants), et le risque de suicide accru provoqué par les antidépresseurs.

J'avais déjà fait un message sur ce sujet ici
http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/2313.html#9 (en avance sur la télé, hé hé )

Il faut vraiment en conclure qu'un antidépresseur ne se prend pas à la légère, et que certains effets comme la levée de l'inhibition nécessitent un suivi spécialisé, en particulier chez les adolescents, mais aussi chez les adultes.

On a eu tendance à banaliser la prescription de ces nouveaux antidépresseurs parce qu'ils avaient beaucoup moins d'effets secondaires sque les "vieux" médicaments, et maintenant comme d'habitude c'est le retour de balancier, il faut arrêter de prescrire à tour de bras et revenir à une juste mesure. Et il faudrait aussi remettre la psychothérapie au coeur du dispositif de traitement des adolescents.

Concernant le dépistage de l'hyperactivité avec déficit de l'attention, l'émission expliquait que dans ces troubles, les limites entre la normalité et la pathologie ne sont pas fixes, il n'y a pas de marqueur biologique, c'est une affaire de point de vue de la société, de tolérance des parents et de l'école. C'est pourquoi ce trouble a semblé exploser en épidémie à partir du moment où est apparu sur le marché un médicament qui pouvait apporter une aide.

L'émission a bien montré l'aide réelle que le médicament apportait à certains enfants, mais aussi la pression des laboratoires auprès des enseignants, et a souligné qu'il y avait quand même un risque, puisqu'on n'a pas encore de recul pour mesurer les conséquences à long terme de ces traitements.

Voilà ce que j'ai retenu de cette émission.

Cordialement,

Pandore

Non médecin, juste "patiente"
Modératrice de Santé Psy

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-05, 21:36  (GMT)
8. "RE: Je n'ai pas compris grand chose"
Modifié le 31-01-05 à 21:39  (GMT)


Bonsoir,

Il a aussi été question de l'automédication des jeunes
- une jeune fille prenait en cachette le somnifère de sa mère ... et ce depuis deux ans ;
- une lycéenne dont le père était psy distribuait à ses camarades des antidépresseurs,
- une ado qui venait d'être mise sous antidépresseur se suicide 10 jours plus tard ......

Et .... un laboratoire fait la promotion de ses produits auprès des enseignants d'une part, et des praticiens, d'autre part.

Les enseignants sont chargés de remplir un questionnaire concernant l'hyperactivité de certains élèves (sans tenir compte du déficit de concentration)
Les praticiens sont conditionnés pour prescrire un antidépresseur dans le cas d'enfant d'hyperactifs envoyés par le corps enseignant.
Une mère de famille a déscolarisé son enfant : il a été renvoyé de l'école parce qu'elle a refusé de lui administrer le médicament prescrit.

Un psy sur le plateau a déclaré que l'hyperactivité n'était à traiter que lorsqu'il y avait un déficit de concentration, et ce ...sous surveillance accrue et pour durée limitée.

Ce qui a été expliqué clairement, c'est que l'enfant sous dépresseur devenait très concentré, très attentif, que son suivi scolaire était satisfaisant. La famille est satisfaite. L'enseignant est satisfait. L'élève est satisfait (puisqu'on lui fiche la paix).

Mon sentiment :
C'est le modèle au Japon ou l'on demande de plus en plus de résultats aux jeunes .... et où le taux de suicide est très élevé, parce que l'adolescent n'arrive pas à atteindre le niveau que les parents - et la société - lui impose.


J'ai trouvé ce reportage intéressant.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pinback (205 messages) Envoyer message email à: Pinback Envoyer message privé à: Pinback Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-05, 21:45  (GMT)
9. "RE: Je n'ai pas compris grand chose"
Bonsoir Acro,

Ma réflexion en te lisant, c'est que c'est du dopage déguisé, puisque des enfants améliorent artificiellement leurs performances grâce à la ritaline dont la prescription n'est pas toujours justifée!

D'ailleurs, un enfant ne s'y est pas trompé, lui qui ne voulait pas arrêter la ritaline contre l'avis de son médecin...

Amitiés,

Hervé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-05, 22:15  (GMT)
10. "RE: Je n'ai pas compris grand chose"
>Et .... un laboratoire fait la promotion de ses produits auprès
>des enseignants d'une part, et des praticiens, d'autre part.
>Les enseignants sont chargés de remplir un questionnaire concernant l'hyperactivité de
>certains élèves (sans tenir compte du déficit de concentration)
>Les praticiens sont conditionnés pour prescrire un antidépresseur dans le cas
>d'enfant d'hyperactifs envoyés par le corps enseignant.

Où ça? où ça? j'en veux! j'en veux!!!

Je plaisante, bien sûr!
C'est incroyable! Et ça se passe en France? C'est très répandu comme pratique? ça concerne quelle classe d'âge?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Felipe (634 messages) Envoyer message email à: Felipe Envoyer message privé à: Felipe Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-05, 22:38  (GMT)
11. "RE: Je n'ai pas compris grand chose"
Mince, j'ai raté l'émission moi aussi. C'est vraiment répandu ?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Felipe (634 messages) Envoyer message email à: Felipe Envoyer message privé à: Felipe Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-05, 19:19  (GMT)
6. "RE: Je n'ai pas compris grand chose"
Bonjour,

>Franchement, les journalistes d'Envoyé Spécial font quand meme nettement mieux leur boulot.

Heu, si j'étais vous, je me méfierais d'Envoyé spécial. Cette émission est ausi racoleuse que Zone interdite.

Cordialement.

Felipe.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Giulia (435 messages) Envoyer message email à: Giulia Envoyer message privé à: Giulia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-02-05, 00:13  (GMT)
12. "Pour Felipe"
Bonsoir Felipe
Personnellement (mais ceci n'est qu'un avis personnel), je trouve que l'émission Envoyé Spécial est moins racoleuse que Zone Interdite, et ce pour plusieurs raisons :

-les reportages faits sont des reportages de fond, avec un vrai travail de rigueur de la part des journalistes. Meme si dans certains cas on reste un peu sur notre faim à la fin de certains reportage (je pense à un reportage sur l'agriculture bio), le sujet d'actualité est traité non pas à chaud, de manière racoleuse pour faire de l'audience, mais de façon précise et rigoureuse.
Par exemple il y a eu un reportage consacré à Chekeba (rediffusé jeudi prochain à l'occasion des 15 ans d'Envoyé Spécial) qui consacre sa vie à scolariser les filles et les femmes afghanes. Ou bien un reportage sur la vie en Corée du Nord.

-Les journalistes traitent les personnes qui interviewnent de façon humaine, et non en cherchant à les casser parce qu'ils ne sont pas d'accord avec eux.

-Il y a un vrai travail de parler aussi bien du pour que du contre, et non une orientation du reportage en fonction de la pensée du jurnaliste.


Ceci est un avis personnel, qui n'engage que moi.

Giuli@

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Felipe (634 messages) Envoyer message email à: Felipe Envoyer message privé à: Felipe Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-02-05, 12:20  (GMT)
13. "RE: Pour Felipe"
Bonjour Giulia,

Je regrette que les sujets abordés soient toujours du même type. Il s'agit d'impressionner le télespectateur, de tout dramatiser. C'est le le ton de l'émission qui me déçoit, la manière dont sont traités les sujets. On n'apprend jamais de bonnes nouvelles dans Envoyé spécial, pas plus que dans Zone interdite. Pour ces journalistes, la vie est bien triste. Il faut émouvoir, faire dans le sensationnalisme. C'est d'ailleurs le principe de ce genre d'émissions.

Un sujet dramatique de temps en temps, ça passe encore, mais à la longue, on croirait que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue.

Cordialement.

Felipe.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-02-05, 12:31  (GMT)
14. "RE: Pour Felipe"

La télé est dépressogène.

Moi hier soir j'ai piqué un fou rire en pleine rue avec une copine, avec la neige on titubait, pour un peu on nous aurait mises en salle de dégrisement.

Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Giulia (435 messages) Envoyer message email à: Giulia Envoyer message privé à: Giulia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-02-05, 15:47  (GMT)
15. "RE: Pour Felipe"
Bonjour Felipe
Je trouve que pour Envoyé Spécial, tu généralises un peu trop. J'aurais été d'accord si ça avait été une émission comme "Affaire de Famille", où la le choix des sujet est placé toujours dans les extrèmes (par exemple la façon dnt est traité le problème des hyperactifs).
Par exemple dans le cadre de l'actualité sur la guerre en Afghanistan, il y a eu le sujet "Chekeba" qui veut rescolariser les filles. Il y a eu un portait de Debbouze, ou comment un comique des cités s'en est sorti. Il y a aussi eu un reportage sur qu'est ce que l'hypnose....
Bref tous les reportages d'Envoyé Spécial ne sont pas noirs et tristes.

Alors je suis d'accord avec toi quand tu dis que certaines émisions jouent beaucoup sur le sensationnel, en prenant aussi le risque de dire de grosses betises. Je parle par exemple de l'émission "Affaires de famille" et la manière dont est traité le sujet des mères porteuses.
Certains journalistes font aussi mieux leur boulot que d'autres, mais ça c'est valable quelle que soit la profession dont on a affaire.
Je dois quand meme préciser, en tant que fille de journalistes (mes parents sont journalistes tous les deux), qu'il n'est pas toujours facile de faire ce boulot, d'enqueter, de trier le bon grain de l'ivraie....

J'espère avoir un peu éclairé le débat

Amicalement
Giuli@

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Felipe (634 messages) Envoyer message email à: Felipe Envoyer message privé à: Felipe Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-02-05, 18:48  (GMT)
16. "RE: Pour Felipe"
Modifié le 01-02-05 à 18:56  (GMT)

Oui, je me souviens du reportage sur Debbouze. Je ne regarde plus beaucoup Envoyé spécial, mais j'admets que France 2 élabore des reportages avec plus de rigueur que Tf1 ou M6.

Journaliste, c'est un beau métier ! J'ai songé à travailler dans cette branche à une époque. Le problème est de devoir suivre une ligne éditoriale avec qui on n'est pas toujours d'accord, si tant est qu'il existe une ligne éditoriale. Les chaînes grand publics doivent par définition plaire à un grand nombre d'individus. Les journalistes doivent fabriquer des reportages en tenant compte de cela. Tout le monde doit y trouver son compte. A la limite, Tf1 a le mérite de jouer franc-jeu. Pas de chance, leurs programmes ne m'intéressent pas. Le problème vient peut-être du fait que les grosses boîtes rachètent les petites. Les travailleurs indépendants n'ont pas un marché suffisamment vaste pour proposer leurs reportages.

Je suis pour que les journalistes se montrent un peu plus subjectifs, mais que cette subjectivité proviennent d'un travail individuel et non pas d'une pseudo ligne éditoriale qui n'a pour objectif que de satisfaire le plus grand nombre d'individus. Aux Etats-Unis et en Angleterre, ça marche plutôt bien, on trouve de tout je crois.

La recherche de l'authenticité s'est substituée à la recherche de la vérité, celle-ci ne pouvant se révéler qu'à travers l'éventail des points de vue subjectifs des journalistes. De nos jours, un journaliste ne peut s'affirmer qu'en publiant un ouvrage en dehors de l'entreprise dans laquelle il travaille.

Bref. Il y a du bon à la tv... en cherchant bien. Pour la presse, c'est pareil, j'ai bien du mal à trouver un hebdomadaire qui ne fasse pas sa une sur les régimes amaigrissants, l'existence de Dieu, le terrorisme, la délinquance, la drogue ou les prostituées. Les sujets d'actualités ne sont plus définis par une ligne éditoriale mais par une pensée unique : celle du profit. Une pensée qui regroupe très habilement les sentiments communs au plus grand nombre de la population. Pourtant, avec un peu plus de subjectivité, on pourrait se forger une opinion avec un peu plus de sens critique. La vérité deviendrait notre vérité. Chacun pourrait exprimer sa propre opinion, et apprendrait à tolérer réellement celle d'autrui, différente. On apprendrait à vivre ensemble pour ce que l'on est et non pas pour ce qu'on voudrait que nous soyons.

...

Amicalement de même.

Felipe.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: