Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Hypochondrie"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Santé Psy (Protected)
Message d'origine

vero21 (15 messages) Envoyer message email à: vero21 Envoyer message privé à: vero21 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-07-02, 15:37  (GMT)
"Hypochondrie"
Salu a tous.Voudrai avoir des témoignages de gens com moi qui souffrent de cette maladie qui nous bouffe la vie! Je commence à saturer! Quand je n'ai pa une tumeur au cerveau, j'ai une leucémie...et j'en passe et des meilleures! C'est quand meme la galère d'être com ca, et je voudrai avoir des conseils de personnes qui ont pu se sortir de cet enfer... Je vous en remercie beaucoup! Bisous.
  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Hypochondrie D_Dupagne 29-07-02 1
   RE: Hypochondrie vero21 30-07-02 2
       RE: Hypochondrie Pat 30-07-02 3
           RE: Hypochondrie vero21 30-07-02 4
           RE: Hypochondrie D_Dupagne 30-07-02 5
               RE: Hypochondrie vero21 30-07-02 6
                   RE: Hypochondrie Pat 31-07-02 7
                       RE: Hypochondrie vero21 31-07-02 8
                           RE: Hypochondrie Pat 31-07-02 12
                               RE: Hypochondrie vero21 31-07-02 13
   RE: Hypochondrie vero21 31-07-02 9
       RE: Hypochondrie D_Dupagne 31-07-02 10
           RE: Hypochondrie vero21 31-07-02 11
               RE: Hypochondrie D_Dupagne 01-08-02 14
                   RE: Hypochondrie vero21 05-08-02 15
                       RE: Hypochondrie D_Dupagne 05-08-02 16
                           RE: Hypochondrie vero21 05-08-02 17
                           RE: Hypochondrie vero21 07-08-02 18
                               RE: Hypochondrie D_Dupagne 07-08-02 19
 RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) nikaya 28-11-03 21
   RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) Cafe_Sante 28-11-03 22
       RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) shackleton 27-02-04 42
   RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) flamby 05-12-03 24
       RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) nikaya 05-12-03 25
           RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) flamby 05-12-03 26
               RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) didite10 06-12-03 29
                   RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) flamby 06-12-03 30
                       RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) didite10 06-12-03 31
                           RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) nikaya 08-12-03 33
                               RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) didite10 09-12-03 35
               RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) nikaya 08-12-03 32
                   RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) doudou18 12-01-04 36
                       RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) nikaya 14-01-04 37
           RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) nicolasm 05-12-03 27
               RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) Cafe_Sante 05-12-03 28
               RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) nikaya 08-12-03 34
                   Hypocondrie tonio20 19-01-04 38
                       RE: Hypocondrie DINGOTTE 23-01-04 39
                           RE: Hypocondrie Monica 27-02-04 40
                               RE: Hypocondrie zoliette 04-03-04 43
                                   RE: Hypocondrie lamaya 09-03-04 44
                                       RE: Hypocondrie flamby 09-03-04 45
                                           RE: Hypocondrie Ln2 09-03-04 46
                                               RE: Hypocondrie flamby 10-03-04 47
                                       RE: Hypocondrie Trouillarde 07-04-04 59
                           RE: Hypocondrie Ismirach 15-11-04 120
   RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois) bobo72 19-08-04 87
 RE: Hypochondrie hypocond24 11-03-04 48
   RE: Hypochondrie Pandore 11-03-04 49
       RE: Hypochondrie Ln2 11-03-04 50
           RE: Hypochondrie Cafe_Sante 11-03-04 51
               RE: Hypochondrie lulune22 12-03-04 52
                   RE: Hypochondrie Ln2 12-03-04 53
                       RE: Hypochondrie Marc4 21-03-04 54
                           RE: Hypochondrie D_Dupagne 22-03-04 55
                               RE: Hypochondrie Marc4 22-03-04 56
                               RE: Hypochondrie virgile 07-04-04 57
                                   RE: Hypochondrie nikaya 07-04-04 58
                                       RE: Hypochondrie virgile 08-04-04 63
                       RE: Hypochondrie homme54 08-04-04 60
                           RE: Hypochondrie D_Dupagne 08-04-04 61
                               RE: Hypochondrie Michel_Storm 10-04-04 68
                                   RE: Hypochondrie D_Dupagne 11-04-04 69
                           RE: Hypochondrie Cafe_Sante 08-04-04 62
                           RE: Hypochondrie Ln2 09-04-04 64
                               RE: Hypochondrie Pandore 09-04-04 65
                       RE: Hypochondrie homme54 10-04-04 66
                           RE: Hypochondrie Cafe_Sante 10-04-04 67
                               RE: Hypochondrie Padpanik 12-04-04 70
                                   RE: Hypochondrie Cafe_Sante 12-04-04 71
                                       RE: Hypochondrie ienien 12-04-04 72
                                           RE: Hypochondrie inquiet84 12-04-04 73
                               RE: Hypochondrie virgile 13-04-04 74
                                   RE: Hypochondrie Cafe_Sante 13-04-04 75
                                       RE: Hypochondrie homme54 13-04-04 76
                                           RE: Hypochondrie Devilangel 30-04-04 77
                                               RE: Hypochondrie Pandore 30-04-04 78
 RE: Hypochondrie - Que faire quand on est à la fois hypocondriaque et vraiment malade? Lizz 08-05-04 79
   RE: Hypochondrie - Que faire quand on est à la fois hypocondriaque et vraiment malade? Cafe_Sante 09-05-04 80
       Ai-je des raisons de m'angoisser ou suis-je vraiment hypocondriaque? tonio22 26-05-04 81
           RE: Ai-je des raisons de m'angoisser ou suis-je vraiment hypocondriaque? Cafe_Sante 26-05-04 83
               RE: Ai-je des raisons de m'angoisser ou suis-je vraiment hypocondriaque? Luke56 29-05-04 84
                   RE: Ai-je des raisons de m'angoisser ou suis-je vraiment hypocondriaque? tonio22 04-06-04 85
                       RE: Ai-je des raisons de m'angoisser ou suis-je vraiment hypocondriaque? Cafe_Sante 04-06-04 86
                           Tremblements tonio22 20-08-04 88
                           Hypocondrie ou maladie grave ? Bahanba 25-08-04 89
                               RE: Hypocondrie ou maladie grave ? Cafe_Sante 25-08-04 90
                                   RE: Hypocondrie ou maladie grave ? Bahanba 28-08-04 91
                                       Hypochondrie m'empêche de vivre pleinement Wanderin 31-08-04 92
                                           hypocondrie ??? biscuite 06-09-04 93
                                               RE: hypocondrie ??? Cafe_Sante 06-09-04 94
                                                   RE: hypocondrie ??? fredmed 06-09-04 95
                                                       RE: hypocondrie ??? stefaniii 10-09-04 96
                                                           RE: hypocondrie ??? Julie30 10-09-04 97
                                                               RE: hypocondrie ??? Wanderin 10-09-04 98
                                                                   RE: hypocondrie ??? Pandore 10-09-04 99
                                                                       RE: hypocondrie ??? Wanderin 13-09-04 100
                                                   Est-ce grave, Docteur? Wanderin 14-09-04 101
                                                       RE: Est-ce grave, Docteur? biscuite 14-09-04 102
                                                           RE: Est-ce grave, Docteur? Cafe_Sante 14-09-04 103
                                                               RE: Est-ce grave, Docteur? Ria78 22-09-04 104
                                                                   RE: Est-ce grave, Docteur? Cafe_Sante 22-09-04 105
 Y'en a marre... !! michel_ch 08-10-04 106
   RE: Y'en a marre... !! lady55 08-10-04 107
       RE: Y'en a marre... !! jimmyb 08-10-04 108
           RE: Y'en a marre... !! Wanderin 08-10-04 109
               On peut s'en sortir Wanderin 08-10-04 110
                   RE: On peut s'en sortir lady55 09-10-04 111
                   RE: On peut s'en sortir D_Dupagne 09-10-04 112
                   RE: On peut s'en sortir jimmyb 09-10-04 113
                       Je me fais du souci Ria78 21-10-04 114
                           RE: Je me fais du souci Cafe_Sante 21-10-04 115
                               Hypocondrie ? biscuite 23-10-04 116
                                   RE: Hypocondrie ? Wanderin 02-11-04 118
                                       RE: Hypocondrie ? biscuite 02-11-04 119
                                           Hypocondrie ? Ria78 18-11-04 121
                                               RE: Hypocondrie ? Cafe_Sante 18-11-04 122
                                                   RE: Hypocondrie ? Skaalp 23-11-04 123
                                                       RE: Hypocondrie ? D_Dupagne 23-11-04 124
                                                           RE: Hypocondrie ? sandybuffy 24-11-04 125
                                                               RE: Hypocondrie ? Wanderin 26-11-04 126
                           RE: Je me fais du souci cesare 23-10-04 117
                               hypocondriaque et depressive odrey59 30-11-04 127
                                   RE: hypocondriaque et depressive Cafe_Sante 30-11-04 128
                                       RE: hypocondriaque et depressive gougou 18-12-04 129
                                           RE: hypocondriaque et depressive D_Dupagne 19-12-04 130
                                               RE: hypocondriaque et depressive Wanderin 19-12-04 131
                                                   RE: hypocondriaque et depressive Frogg 19-12-04 133
                                                       RE: hypocondriaque et depressive Cafe_Sante 19-12-04 135
                                                   RE: hypocondriaque et depressive Cafe_Sante 19-12-04 136
                                                       RE: hypocondriaque et depressive Wanderin 21-12-04 137
                                                           RE: hypocondriaque et depressive Cafe_Sante 21-12-04 138
                                               RE: hypocondriaque et depressive gougou 19-12-04 132
                                                   RE: hypocondriaque et depressive Cafe_Sante 19-12-04 134
                                                       RE: hypocondriaque et depressive sortilege 22-12-04 139
                                                           RE: hypocondriaque et depressive dugong 23-12-04 140
                                                           RE: hypocondriaque et depressive vanou2005 16-01-05 144
                                   RE: hypocondriaque et depressive dugong 23-12-04 141
                                       RE: hypocondriaque fraise24 27-12-04 142
                                           RE: hypocondriaque bebe75 03-01-05 143

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-07-02, 17:11  (GMT)
1. "RE: Hypochondrie"
Pas facile en effet de vivre cette angoisse permanente. Comme le disais avec humour un grand hypochondriaque : Woody Allen "Tant que l'homme sera mortel, il ne pourra être totalement décontracté".

J'ai vu passer quelques hyponchondriaques sur ce forum, mais ils ne se sont pas présentés comme tels (et je ne citerai pas de noms !).

J'espère que l'appel de Vero sera entendu et que d'autres victimes de cette névrose handicapante pourront échanger trucs et expériences.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

vero21 (15 messages) Envoyer message email à: vero21 Envoyer message privé à: vero21 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-07-02, 09:25  (GMT)
2. "RE: Hypochondrie"
Merci de m'avoir répondu, et c'est très rassurant de savoir qu'un grand homme com Woody est atteint du meme mal que moi! Je suis tout a fait prenante de ce genre de messages qui redonne du baume au coeur... Certains hypochondriaques n'ont pas besoin de grand chose pour se sentir mieux, et c'est parfois mon cas... mais cet effet ne dure malheureusement pas longtemps, et par exemple, tous les 2 mois à peu près (parfois moins...!), j'ai besoin d'aller chez le medecin pour lui parler de tous mes petits bobos que j'ai perpetuellement...et tout de suite ca va mieu! Un autre truc qui très énervant aussi, et je ne sai pa si c'est pour tous les hypochondriaques pareil, mais quand j'apprend que quelqu'un a telle ou telle maladie, ou que l'on parle plus d'une maladie (comme en ce moment de la sclérose en plaques...) et bien je présente quelques uns de leurs syptômes... C grave Docteur?! Enfin heureusement quand meme que je sui de nature "gaie" (toutefois très stréssée! c incroyable!) et que je sui bien entourée, car sinon je ne sai pa comment je ferai!
Une autre petite question: pensez-vous qu'une psychotérapie m'aiderai?
Autre chose: votre forum est super!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pat (41 messages) Envoyer message email à: Pat Envoyer message privé à: Pat Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-07-02, 13:30  (GMT)
3. "RE: Hypochondrie"
Bonjour,
En lisant les messages, et surtout celui du docteur je me suis dis qu'il parlait surement un peu de moi en disant qu'il avait vu des gens hypochondrie sur le forum

J'ai consulter un psychologue pour voir si je souffrais d'hypochondrie mais il semble que non. Il dit que je souffre de grande d'anxiété mais rien a faire puisque je controle bien tout. Mais mon probleme est vraiment ciblé. J'ai peur d'avoir une MTS, je crains malgrer de grandes précautions d'attraper une maladies infectueuses mais pas pour l'avoir, plus pour la donner a quelqu'un et de m'en vouloir.

C'est quand j'ai appris que ma copine avait des cellules pré-cancéreuses que la panique a commencer. J'ai consulter des medecins (30) et des spécialises (10) sans arriver à déterminer si j'ai attraper ou pas. Mais moi, contrairement a toi, c'est vraiment quand je vais voir les medecins que ma panique monte. On dirait que vu qu'ils ne sont pas capable de m'apporter une certitude, je me mets a chercher cette certitude et a voir des boutons partout (des condylomes sont des petites verrues sur le penis). Quand je prend du recule et ne pense plus a ca tout va tres bien malgre une peur de fond qui reste. Il suffit que j'accepte le risque d'avoir quelque chose.

Je ne suis peut-etre pas nécessairement hypochodriaque a 100% mais je sais c'est quoi vivre avec le stress. Sa fait un an que je n'arrete pas...Les questions arrivent par 100tenes dans ma tete chaque jour a savoir si j'aurais une maladie...Je te souhaite bonne chance!!!

Pat.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

vero21 (15 messages) Envoyer message email à: vero21 Envoyer message privé à: vero21 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-07-02, 13:50  (GMT)
4. "RE: Hypochondrie"
Merci Pat pour ton témoignage, je commencai à desespérer, je croyais etre la seule dans ce cas! Tu as de la "chance" car ta pseudo- hyponchondrie est vraiment ciblée, et son origine est facile à comprendre! En espérant que ca va se passer (pour toi com pour ta copine)et en te souhaitant à mon tour bonne chance... Vive le bien-etre!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-07-02, 13:56  (GMT)
5. "RE: Hypochondrie"
Bonjour Pat, je ne pensais pas à vous. Vous n'êtes pas hypochondriaque car vous n'avez peur que d'une maladie.
Vero en revanche fait une superbe description : il suffit qu'elle entende parler d'une maladie par exemple, pour s'imaginer en présenter les symptômes !
Comme souvent, le fait d'avoir un médecin compréhensif qui prend cette souffrance au sérieux, rassure sans se moquer, est un élément très important.
Je n'ai pas connaissance de thérapies efficaces sur ce troube en particulier, mais elles existent peut-être, attendons d'autres témoignages.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

vero21 (15 messages) Envoyer message email à: vero21 Envoyer message privé à: vero21 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-07-02, 14:38  (GMT)
6. "RE: Hypochondrie"
Je tiens à preciser au Dr Dupagne que je ne "m'imagine" pa présenter les symptômes de telle ou telle maladie, mais je les ressents réllement!(En fait je me les provoque inconsciemment, non?) C'est ca le plus grave, car ca ne fait qu'empirer mon stress lié à tout ca... En gros c le serpent qui se mord la queue! Une psychothérapie pourrait m'aider quand meme, non? Ou serait-ce complètement inutile? Si quelqu'un a une autre solution, qu'il se manifeste au plus vite! MERCI!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pat (41 messages) Envoyer message email à: Pat Envoyer message privé à: Pat Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-07-02, 05:46  (GMT)
7. "RE: Hypochondrie"
Bonjour,
J'ai de la difficulté a m'imaginer vivre avec le probleme d'avoir peur de la prochaine maladie qui va me frapper.

Qu'est-ce que tu fais pour t'assurer que tu n'as pas la maladie? Tu dois aller voir un medecin a toutes les semaines? Tu devrais peut-etre te tenir loin des forums de medecins comme celui-ci où on voit des maladies? Je m'inquiete si je ressens un malaise mais sa passe apres quelques minutes ou apres une consultation a part pour les MTS.

Est-ce que tu as deja consulter quelqu'un pour ca? C'est drole, comme a dit le docteur, il a suffit d'aller voir un medecin qui a pris le temps de m'ecouter et de m'expliquer en détail avec preuves a l'appuies pour que je laisse aller tranquillement. Le stress revient mais je me change les idées. J'ai trouvé ici aussi des ressources mais surtout des gens qui sont aussi mal renseigner que moi sur les condylomes (oui, sa serait intéressant un forum sur les condylomes et MTS Doc.) Peut-etre que si tu trouverais une place où parler sa pourrait t'aider. Je suis au Quebec, je connais l'association des personnes anxieuses. Alors si jamais tu veux l'adresse tu me le diras.

Lache pas!
PAt.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

vero21 (15 messages) Envoyer message email à: vero21 Envoyer message privé à: vero21 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-07-02, 08:12  (GMT)
8. "RE: Hypochondrie"
Salut Pat! Pour répondre à ta question, je ne fais rien de spécial pour vérifier que je n'ai pa telle ou telle maladie car j'ai peur de faire tous les examens, et en meme temps mon medecin ne me l'a jamais proposé...(en plus il faudrait que je fasse la totale, alors on a pa fini!) Je me dis que si je le fai ils me trouveront forcement quelque chose et pour moi ca serait un stress de plus!
Pour l'adresse de cette association, je veux bien que tu me la fasses parvenir, et meme le site internet si ils en ont un!
Merci beaucoup.

Vero.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pat (41 messages) Envoyer message email à: Pat Envoyer message privé à: Pat Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-07-02, 15:00  (GMT)
12. "RE: Hypochondrie"
Bonjour Vero,
Sa pourrait peut-etre t'aider de faire quelque chose. Simplement d'aller voir ton medecin et de lui raconter tes peurs? Faire un examen total surtout a répétition ne serait peut-etre pas utile car c'est impossible d'avoir toutes les maladies.

MAis peut-etre que si tu ferais des recherches sur les maladies tu trouverais quelque chose qui te rassurais? Je pense au fait que la plupart des maladies ne laissent aucun doute sur la maladie. Tu serais que les symptomes sont enormes tandis que toi tu ressens des petits symptomes.

Pour REVIVRE (association pour l'anxiété au Québec) l'adresse internet où tu pourras trouver les coordonées est le www.revivre.org. Ils sont bien gentil.

Pour d'autre site internet, il serait intéressant que je fais une recherche. J'avais trouver des sites sur les TOC (ce qui semble que j'ai plus que l'hypochondrie) mais rien sur l'hypochondrie meme. JE te fais signe si j'en trouve.

bye
PAT.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

vero21 (15 messages) Envoyer message email à: vero21 Envoyer message privé à: vero21 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-07-02, 15:27  (GMT)
13. "RE: Hypochondrie"
Merci beaucoup Pat pour tout le mal que tu te donnes pour moi! C'est très gentil! Je vai aller faire un tour sur le site de REVIVRE...

A plus!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

vero21 (15 messages) Envoyer message email à: vero21 Envoyer message privé à: vero21 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-07-02, 11:05  (GMT)
9. "RE: Hypochondrie"
Dr vous ne m'avez pas répondu au sujet du psy! (je sais que vous avez beaucoup de travail... Mais merci de me répondre si vous pouvez!)
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-07-02, 14:14  (GMT)
10. "RE: Hypochondrie"
Je ne connais pas de thérapie spécifique pour l'hypochondrie, mais le plus simple est d'aller voir un psychiatre et de lui en parler, il saura peut-être vous conseiller.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

vero21 (15 messages) Envoyer message email à: vero21 Envoyer message privé à: vero21 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-07-02, 14:54  (GMT)
11. "RE: Hypochondrie"
Merci Dr, ms il s'agit bien d'un pb psychologique?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-08-02, 00:17  (GMT)
14. "RE: Hypochondrie"
Bien sûr, l'hypochondrie est un problème psychologique, comme le vertige, la peur de l'avion ou des araignées etc.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

vero21 (15 messages) Envoyer message email à: vero21 Envoyer message privé à: vero21 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-08-02, 11:39  (GMT)
15. "RE: Hypochondrie"
Modifié le 05-08-02 à 11:40  (GMT)

Je voudrais vous poser une autre question: cela fait plusieurs mois maintenant que je souffre de contractures musculaires au niveau du dos et surtout du cou (surtout du coté droit) et cela me donne des maux de tete surtout du coté droit (!)(pa com des migraines ms c plutot que ca me chauffe...!) et depuis un mois environ j'ai des clocs-clocs (!) dans l'oreille droite bien sur (!) (cela m'arrive le plu souvent quand je téléphone et j'ai com l'impression que c un muscle qui se contracte et se decontracte de facon permanente...) Je sais que vous ne pouvez pas faire de diagnostic mais je voudrai juste savoir si une contracture au niveau du cou (relativement importante sur les radios) pourrait me provoquer de tels maux... Merci de me donner votre avis Docteur!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-08-02, 12:13  (GMT)
16. "RE: Hypochondrie"
Une contraction anormale des muscles le long de la colonne cervicale peut provoquer des douleurs du cou ou de la tête. Pour le reste, il faudrait plutôt chercher une cause commune à vos contractures et à vos symptômes ; mais comme vous l'avez compris, je ne peux m'avancer plus sur ce forum.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

vero21 (15 messages) Envoyer message email à: vero21 Envoyer message privé à: vero21 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-08-02, 13:16  (GMT)
17. "RE: Hypochondrie"
Qu'entendez-vous par "cause commune"?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

vero21 (15 messages) Envoyer message email à: vero21 Envoyer message privé à: vero21 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-08-02, 07:49  (GMT)
18. "RE: Hypochondrie"
Bonjour! En fait c'était juste pour vous dire que je suis allée chez mon medecin hier pour mon pb de clocs clocs dans l'oreille quand je telephone et en fait j'ai une otite (je crois que cela s'écrit comme ca...) cero-muqueuse... Je savais bien que j'avais quelque chose! ms si ce n'est pa soigné en temps, ca peut etre dangereux? Est il possible que je traine ca depuis environ un mois et demi?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-08-02, 12:27  (GMT)
19. "RE: Hypochondrie"
L'otite séro-muqueuse est une affection banale due à une obstruction de la trompe d'Eustache. Elle est sans gravité et son évolution et sa guérison sont lentes. Voir aussi catarrhe tubaire
http://www.clinique-louviere.fr/Surdite/3STTETOS.INT/integriteT.htm

Rassurez-vous, les drains ne sont que très rarement utilisés, surtout chez l'enfant.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nikaya (53 messages) Envoyer message email à: nikaya Envoyer message privé à: nikaya Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-11-03, 11:46  (GMT)
21. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour à tous,
Avec plus d'un an d'écart, je souhaite relancer ce sujet...
Véro, es-tu encore sur ce forum ? Si oui, comment vas-tu ? Mieux, j'espère...

Moi aussi, je souffre de la peur de la maladie et j'ai constaté que de nombreuses personnes sont dans ce cas, surtout concernant des maladies neurologiques, qui sont en première ligne pour expliquer un déséquilibre psychologique (pertes de mémoire, difficultés de concentration, sentiment d'irréalité, de dépersonnalisation, angoisse inexpliquée, nervosité, tension musculaire, tremblements, etc.). De plus, les médias (livres, télévision, internet) diffusent beaucoup d'information "grand public" au sujet des maladies graves, ce qui nous fait prendre conscience de leur existence et stimule sans doute l'hypocondriaque qui se trouve en certains d'entre nous... Il y a là un débat je pense: l'information médicale vulgarisée doit-elle vraiment être diffusée partout ? Mon beau-père, qui est médecin généraliste, me dit souvent que les gens qui ont acheté un Larousse médical sont toujours malades ... mais je dévie du sujet principal!

Pour ma part, je suis focalisé sur la maladie de Creutzfeld Jacob (nouveau variant - voir le post à ce sujet sur le forum), mais il m'arrive de temps à autres d'"explorer" une nouvelle maladie. Récemment, j'avais un cancer du côlon et un peu avant, j'avais une péricardite...

Suis-je réellement à classifier comme hypocondriaque ? Je ne sais pas, mais peu m'importe le terme... Il se trouve que je redoute des maladies que je n'ai vraisemblablement pas et j'en souffre énormément. Je voudrais ouvrir une discussion ici avec des gens qui sont touchés par ce problème afin de discuter des solutions ou tentatives de solutions qui sont envisageables, de partager nos expérience ou, simplement, de se rassurer en se disant que nous ne sommes pas seuls...

Pour moi, ce qui est très difficile c'est:

- le fait que, non seulement j'ai peur d'être malade, mais en plus par moments, je me crois réellement atteint. Dans ces moments, je vis la maladie réellement, avec ses symptômes et le désespoir qui doit accompagner les personnes condamnées. J'ai contracté des assurances-décès et demandé à ma belle famille de s'occuper de ma femme et de mon fils quand je ne serai plus là... Bref, je ne me sentirais pas moins bien, si j'étais réellement atteint. En matière de simulateurs, l'esprit humain reste le meilleur produit sur le marché.

- le fait que personne dans mon entourrage ne comprenne mon angoisse. Et le pire, c'est que je comprends qu'ils ne comprennent pas. Moi-même, je ne sais pas comment j'aurais réagi si quelqu'un, apparemment en bonne santé, était veu m'annoncer qu'il se croyait atteint de la maladie de Creutzfeld Jacob. Les gens avec qui je parle ne comprennent pas le caractère complètement irrationnel et non-contrôlable de ma peur. Le fait que personne ne comprenne me donne souvent l'impresion que je n'ai plus ma place dans la société... De plus, l'hypocondrie est un maux dont on se moque couramment dans les films, les séries, les livres, les pièces de théâtre (depuis ce cher Molière)... Comme si c'était une fausse maladie, surgie des esprits les plus ridicules...

- le fait qu'il n'y ait pas beaucoup de guidance pour orienter les personnes dans mon cas vers un bon suivi médical (car je suis convaincu qu'il en faut un). Que faire ? J'ai été envoyé chez un psychiâtre avec qui je fais une psychanalyse (depuis 4 mois, 2 fois par semaine) mais je ne suis pas convaincu par les résultats et je ne suis pas sûr que ce soit une approche adéquate. Pourtant, je m'y mets à fond et j'apprend beaucoup sur moi, mais ça ne m'aide pas à gérer l'angoisse dans ma vie de tous les jours... De plus, dans ce domaine, il y a toute une série de "grands manitous" qui assurent avoir la solution miracle: nutrithérapie, sophrologie, acupuncture, magnétisme, ostéopathie, massages reichi, j'en passe, et des meilleures... Comment séparer le bon grain de l'ivraie ? Je ne veux pas que des charlatans abusent de mon état de faiblesse!

Voilà, vous l'aurez compris, j'attend vos témoignages, qui j'espère seront nombreux, et peut-être, porteurs d'espoir !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-11-03, 12:15  (GMT)
22. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour,

>Comment séparer le bon grain de l'ivraie ? Je ne
>veux pas que des charlatans abusent de mon état de
>faiblesse!

Le problème de l'hypocondrie est celui de toutes les maladies mentales dites peu graves, mais qui pourrissent la vie de celui qui en souffre. Je la mettrais dans le même "sac" que les TOC (troubles obsessionnels compulsifs), la boulimie, la "colite". Les traitements médicamenteux sont souvent décevants et il faut alors se "lancer" dans les psychothérapies et leur jungle. Le débat actuel sur la "certification" des psychothérapeutes est éclairant sur le bordel ambiant et l'absence totale de transparence du système.
Le bouche à oreille, même si c'est sur ce forum aux qualités indéniables, ne vous empêchera pas d'éviter des frais inutiles.
La première précaution est de choisir un psychothérapeute psychiatre ou psychologue, ce qui veut dire qu'il a passé au moins quelques diplômes.
Il existe des dizaines de thérapies différentes et aucune n'est évaluée correctement selon des critères scientifiques et objectifs. A mon avis, ce qui importe est que vous trouviez le thérapeute qui vous convient à vous, celui qui saura le mieux vous écouter et répondre à vos problèmes CONCRETS. Vous avez peu de chance de trouver du premier coup, et il va certainement vous falloir en "essayer" plusieurs.

Bon courage et bonne chance


Philippe, médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

shackleton (219 messages) Envoyer message email à: shackleton Envoyer message privé à: shackleton Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-02-04, 18:42  (GMT)
42. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonsoir,

Je ne sais jusqu'à quel point je suis hypochondiaque, ou si je ne suis pas plutôt une grande angoissée, mais c'est vrai que le moindre bobo me jette dans des peurs sans bornes.

Là, par exemple, aussi absurde que cela puisse paraître, j'ai passé l'après-midi avec des douleurs urinaires me faisant penser à une cystite maousse, et c'est seulement maintenant que je me rends compte que j'ai peut-être bu trop de thé, tout simplement.

Quand je suis occupée, je n'ai pas ce genre de soucis, donc j'imagine que l'inaction - je recherche un emploi actuellement - n'arrange rien. Mais il faut dire que j'ai trouvé une méthode pour ne pas déraper : l'humour. Quand la crise cesse, quand le bobo s'arrête, parce que le corps humain est une merveilleuse machine qui se répare très bien toute seule - à condition de ne pas trop la malmener - je me dis, non sérieux, il y a de quoi mourir de rire, une brûlure urinaire et tu crois tout de suite que tu vas mourir ! Ah là là !

Maintenant, je ne sais pas si cette méthode peut réellement s'appliquer à tout le monde, j'imagine qu'une personne hypocondriaque souffre vraiment et qu'il faut se faire aider absolument, ne serait-ce que pour prendre du recul par rapport à soi et se rendre compte qu'on est un humain et qu'on va - somme toute - mieux qu'on le croit. N'y voyez, je vous prie, aucune moralisation, simplement j'ai remarqué que les personnes affectées d'une phobie ont le nez "collé" dessus et que la meilleure façon de s'éloigner de sa phobie ou de son trouble psychologique est encore de se faire aider par une personne au fait de ces problèmes.

J'ignore jusqu'à quel point mon message peut aider quelqu'un, mais je souhaite à toutes les personnes victimes de ce trouble d'arriver à bien vivre, sans cette phobie parasite.

Shackleton, éternelle flippée... et qui vous souhaite une vie sereine malgré tout

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

flamby (5 messages) Envoyer message email à: flamby Envoyer message privé à: flamby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 13:01  (GMT)
24. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour Nikaya ;)

En lisant ton message, j'ai eu l'impression que c'est moi qui l'avait écrit, impressionnant !

Voici mon témoignage, si tu as la patience de le lire:

Il y à 3 ans environ, en pleine crise d'ESB, j'ai commencé à avoir des maux de tête. J'étais, au début, à cent lieues de faire le rapprochement avec l'ESB, d'autant plus qu'à cette date, je n'avais j'avais eu le moindre 'soucis' (interrogations ect...) sur ma santé.
Mais quelques jours après, les symptômes persistent et un ami me parle d'une emission qu'il avait vu la veille au soir sur l'ESB.. Et là, je ne sais pas pourquoi tout à basculé dans ma vie: j'étais intimement persuadé d'être atteint de cette maladie ! Dès lors, d'autres troubles sont venus s'ajouter: pertes d'équilibre, troubles de la mémoire, de la vision..

Et les examens ont commencé.. j'ai même été hospitalisé deux jours pour une ponction lombaire..

Puis d'autres maladies sont venues remplacées l'ESB: la leucémie, divers cancers etc...

Et re-examens (scanners, echographies, radios diverses, fibroscopie, nasofibroscopie etc, etc....)

Et puis j'ai décidé d'aller voir un psy, su le conseil de mon médecin généraliste, et lui à peu mettre un nom à mon problème: nosophobie (qui, je crois sans trop m'avancer, doit bcp s'apparenter à l'hypocondrie).

Cette phobie à été déclenchée par une agression dont j'ai été victime 6 mois avant les premiers 'symptomes'.

Mais même maintenant que je connais mon problème (2 ans de thérapie), je continue d'être terriblement angoissé.. En plus ,j'ai arrêté de fumer il y à six semaines, d'où reflux d'angoisses et de troubles du sommeil.

Voilà, pour conclure, je voudrais dire que plus que le mal que cette névrose peut m'occasionner, le pire est de voir de mal qu'elle peut occasionner à ma famille, et particulièrement ma femme.

Merci de m'avoir 'écouté'

Amicalement,

Flamby

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nikaya (53 messages) Envoyer message email à: nikaya Envoyer message privé à: nikaya Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 15:05  (GMT)
25. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour Flamby,

et merci pour ton témoignage... Bien sûr que j'ai la patience de le lire !

Je trouve ça plutôt rassurant de savoir qu'on n'est pas seul à vivre ce problème difficile (car on a souvent tendance à croire qu'on est l'exception...quand il y a une maladie qui se présente une fois sur 10000000 de personnes, elle est évidemment tombée sur nous...).

Tu soulignes quelque chose de très important dans ton message: le fait de savoir qu'on est hypocondriaque (ou nosophobe - j'ai vérifié, ces deux termes sont effectivement fort proches) ne suffit pas à en guérir. On a beau savoir que l'on s'invente des maladies, une partie de nous rejette cette explication et continue à entretenir notre peur...

Tu dis aussi que c'est très difficile de voir le mal que ce problème occasionne autour de toi, et je te rejoins complètement. En plus de l'angoisse de la maladie, je ressens l'angoisse de faire souffrir mes proches, accompagné d'un sentiment de grande culpabilité (tout ça est dans ma tête, pourquoi ne suis-je pas capable de me raisonner ???).

As-tu trouvé des façons d'apaiser tes angoisses, as-tu des techniques qui t'aident un peu à surmonter ta nosophobie ?

Comme je le disais, j'ai entamé une psychanalyse, mais sans grands résultats jusqu'à présent. Par contre, le fait de voir des amis ou de pratiquer des activités sportives me permet d'échapper un petit peu à mon obsession. Ce n'est pas un remède, mais ça soulage quand même... A côté de ça, je prends des anti-dépresseur et des oméga-3 (qui, selon des études récentes, auraient un impact favorable sur les angoisses et les dépressions - voir le site qwww.guerir.fr).
Je pratique aussi, dans les moments ou je suis très angoissé, la respiration abdominale, qui me permet de me libérer d'une partie de ma nervosité.

Si toi aussi, tu as des pistes pour aller mieux, n'hésite pas à me les faire parvenir !

Amicalement,

Nikaya

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

flamby (5 messages) Envoyer message email à: flamby Envoyer message privé à: flamby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 15:11  (GMT)
26. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Je n'ai malheureusement aucun remède miracle.

Ma seule echappatoire est l'informatique, je me suis découvert une passion pour la programmation, ce qui permet de m'evader pdt quelques heures.

J'ai une tante qui à le même problème, elle est hypocondriaque depuis une douzaine d'années. Elle a essayé plusieurs méthodes, et apparemment le Yoga et le tai-chi (désolé pour l'orthographe) sont de bonnes méthodes.

Je vais certainement m'y mettre. Je ne connais pas cette methode re respiration abdominale.. Peux tu m'en parler ?

Merci !

Amicalement,

Flamby

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

didite10 (8 messages) Envoyer message email à: didite10 Envoyer message privé à: didite10 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-12-03, 08:55  (GMT)
29. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour,

Je viens me joindre à vous car moi aussi je souffre d'hypocondrie, avec des périodes pendant lesquelles je focalise sur ma santé et je me sens très mal.

Je suis hypocondriaque depuis mon plus jeune âge. J'ai des souvenirs d'angoisses de maladie qui remontent à mes 10 ans. Aujourd'hui j'ai 32 ans et je crois que ça va en s'aggravant. A l'heure où je vous parle, je suis dans une phase plutôt très pessimiste. J'ai l'impression d'avoir une maladie grave (cancer au rein ou à la vessie). Ca me préoccupe une partie de la journée. Et j'ai beau me dire que c'est dans ma tête, je n'arrive pas à me changer les idées.

Et puis tout comme vous, je développe des symptomes physiques et cela devient un cercle vicieux. Je ne consulte pas car j'ai peur "d'embêter" le médecin. Il faut dire que sur ce que j'ai en ce moment, tout est parti d'un choc éffactif il y a 6 mois. J'ai donc consulté. On m'a fait prise de sang, échographie, analyses gynécologiques et ECBu (tout était normal sauf l'ECBU à un moment), mais les symptomes ont continué. On m'a parlé de colon irritable etc... Je n'ose donc plus consulter. Et puis, avant quand j'allais voir le médecin et qu'il me disait voilà c'est telle ou telle chose que vous avez, ce n'est pas grave, je le croyais. Maintenant, j'arrive à ne plus croire le médecin ou à me dire, il s'est trompé, c'est pas normal que mes symptomes persistent.

En revanche j'envisage d'aller voir un psy, mais je ne sais pas trop vers qui me tourner (psychologue, psychiatre, psychothérapeute). Autour de moi, on ne fait pas attention à mon état. On me dit c'est dans ta tête. Alors, je ne dis plus rien. Je dis que ça va et je rumine tout ça toute seule.

J'arrête mon discours bien long ici.
A bienot
Didite

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

flamby (5 messages) Envoyer message email à: flamby Envoyer message privé à: flamby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-12-03, 10:35  (GMT)
30. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour Didite ;)

Je pense qu'il est vrai que le meilleur remède pour ce genre de 'maladie' est la thérapie.

Mais je pense aussi qu'il faut bien choisir son psy.. Moi ça fait 2 ans que je suis une thérapie sans réèlle amélioration. Peut être que la méthode choisie n'est pas la bonne ?

Ma femme me dit souvent aussi que d'aller voir mon psy toutes les semaines ne fait qu'entretenir ma névrose. Elle n'a peut être pas tort non plus.

Dur, dur....

Bye !

Flamby

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

didite10 (8 messages) Envoyer message email à: didite10 Envoyer message privé à: didite10 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-12-03, 10:42  (GMT)
31. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour Flamby,

Moi aussi je pense qu'une thérapie pourrait m'aider tout au moins à gérer mes angoisses. Je pense savoir d'où vient cette angoisse de la maladie, cette peur des médecins etc... Mais le problème c'est que je n'arrive pas à le gérer. C'est au premier plan dans ma tête. Je ne pense qu'à ça. J'essaie de me raisonner mais rien y fait.
Et puis comme tu le soulignes, même si on fait la démarche d'aller consulter, il n'est pas facile de trouver le bon thérapeute. J'avoue qu'en ce moment je suis un peu perdue au milieu de toutes les thérapies proposées et puis j'ai peur de tomber sur un charlatan.
Et puis, ce n'est pas facil pour l'entourage. Mon mari me dit que c'est dans ma tête et il ne fait plus attention quand je lui dis que je ne me sens pas bien. D'ailleurs, je ne lui dis plus rien.
Cordialement,
Didite

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nikaya (53 messages) Envoyer message email à: nikaya Envoyer message privé à: nikaya Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-12-03, 11:18  (GMT)
33. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour Didite, je te comprend très bien étant moi aussi confronté à ce problème. L'obsession de la maladie est la chose qui occupe le plus clair de mes pensées, m'empêchant de bien me concentrer sur mes autres activités...

Je suis aussi d'accord avec toi: trouver un bon thérapeute est très difficile. Je viens d'arrêter mes séances de psychanalyse, après environ 4 mois, parce que je ne voyais venir aucun résultat. Mon psy a essayé de m'en empêcher en me disant qu'il fallait plus de temps, mais comment savoir s'il dit ça dans mon intérêt ou dans le sien ? (2 séances par semaine à 30 EUR la séance, c'est un bon filon pour lui)

Pour ton mari, as-tu déjà essayé de lui présenter ton angoisse de la maladie comme une maladie en tant que telle ? Ainsi, il comprendra peut-être que tu es réellement malade, et que tu as besoin d'aide et de dialogue pour t'en sortir... Bien sûr, ce n'est qu'une suggestion, qui a très bien marché chez moi...


Amicalement,
Nikaya

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

didite10 (8 messages) Envoyer message email à: didite10 Envoyer message privé à: didite10 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-03, 07:27  (GMT)
35. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour Nikaya,

Bien sûr qu'avec mon mari nous avons parlé de cette hypocondrie. Il est d'ailleurs le premier à m'encourager pour aller voir un psy. Mais, à chaque fois que j'ai un symptome physique, il me dit :"et bien va voir le docteur" et comme la plupart du temps je ne dérange pas le médecin il me dit "c'est dans ta tête. Ce n'est pas un généraliste, mais un psy qu'il faut que tu ailles voir". Je sais qu'il a raison, pourtant mes symptomes sont bel et bien sérieux. Il dit qu'il ne rentre pas dans mon jeu. Certes, peut être a t-il raison, mais du coup, je rumine mon mal être et je me sens mal très mal et seule. Et j'ai beau me raisonner rien y fait. Les pensées sont là. Parfois, j'ai du répit et je ne m'explique pas si c'est parce que le corps va bien que je suis bien dans ma tête ou l'inverse. Je pense savoir d'où cette terreur de la maladie mais aussi de tout ce qui est médical vient, mais ça ne résoud en rien le problème.

Salutations,
Didite


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nikaya (53 messages) Envoyer message email à: nikaya Envoyer message privé à: nikaya Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-12-03, 11:06  (GMT)
32. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour Flamby,

Pour ce qui est du yoga ou du taï chi, c'est vrai que ce sont des voies que je n'ai pas encore invetiguées et qui valent sans doute la peine que je m'y intéresse. Pour ce qui est de la respiration abdominale, il s'agit de respirer profondément "par le ventre". Cette technique est décrit dans le livre de Pallardy: "Et si ça venait du ventre ?".
Pendant 7 à 10 secondes, inspire en gonflant ton ventre avant ta cage thoracique. Puis retiens l'air quelques secondes. Ensuite, expire pendant 7 à 10 secondes en creusant ton ventre au maximum. Répète cela 5 fois de suite régulièrement pendant la journée.

Il s'agit en fait de ré-apprendre à respirer profondément comme on le faisait naturellement quand on était bébé.

A part cela, ces derniers jours ne sont pas fameux, je resombre dans mon angoisse petit à petit et j'ai envie de reprendre un rendez-vous chez un autre neurologue... Devrais-je m'en abstenir ? Je ne sais pas trop...

Amitiés,
Nikaya

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

doudou18 (1 messages) Envoyer message email à: doudou18 Envoyer message privé à: doudou18 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-01-04, 22:04  (GMT)
36. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
bonsoir à tous !!

super d'avoir trouvé un forum où je puisse parler de mon handicap : la nosophobie qui est la peur des maladies alors que l'hypochondrie est la peur d'en etre atteint ! mais les deux définitions se rejoignent et sont très proches et se mélangent parfois !!

je suis donc nosophobe depuis environ 20 ans !! cela a commencé par une attaque de panique une nuit à 22 ans alors que le lendemain je devais aller passer des examens d'embauche à paris !! je ne comprenais pas ce qui m'arrivais: tremblements ...etc ...) ensuite manosophobie a continuée et je la traine depuis cette date !! elle est devenue une compagne embarrassante qui en fait me pourrit la vie et celle de mes proches !! alors ç vrai qu'au fil des années ç un peu mieux mais il y a des pics à certains moments de fatigue ou de stress !! ma maladie favorite est le cancer ! je suis cancérophobe !! et avec l'infarctus ç à peu près les deux sujets qui m'angoissent réellement ! pas les mst , pas l'ESB etc... !
ma phobie est b=vraiment ciblée coeur et cancer!
je souhaite donc créer un dial interractif le soir sur msn messenger afin que les personnes qui souffrent de cette affection puissent communiquer entre elles ! et je pense que msn messenger est super pour ça ! il suffit de télécharger la version 6.1 sur ks eite www.msn.com , de créer un passport msn et de rentrer les autres pseudos !

je laiise le mien à tous : antoine1059@msn.com ! je suis connecté sur msn le soir à partir de 21h et j'espère que vous viendrez nombreux!!

j'y compte ! l'invitation est lancée ! en plus comme ça on pourra s'aider et se suivre tous les soirs !!

à très bientot!!

antoine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nikaya (53 messages) Envoyer message email à: nikaya Envoyer message privé à: nikaya Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-04, 09:50  (GMT)
37. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour Antoine,

J'ai rajouté ton e-mail dans mes contacts MSN, mais malheureusement, je ne suis pas souvent connecté le soir... Quoiqu'il en soit, si je te croise, nous pourrons discuter !
Courage et à bientôt peut-être

Nikaya

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nicolasm (7 messages) Envoyer message email à: nicolasm Envoyer message privé à: nicolasm Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 15:13  (GMT)
27. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour,

Je voulais savoir si d'après vous l''hypocondrie peut véritablement générer des troubles physiques réel mais non diagnosticables, ou si on contraire, des troubles réels non dignosticables peuvent générer de l'hypocondrie...

Je sais, c'est un peu "De l'oeuf ou la poule, qui est le premier ?". Mais c'est juste une question de moyenne de cas..

Merci

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 21:04  (GMT)
28. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
>Bonjour,
>
>Je voulais savoir si d'après vous l''hypocondrie peut véritablement générer des
>troubles physiques réel mais non diagnosticables, ou si on contraire,
>des troubles réels non dignosticables peuvent générer de l'hypocondrie...

Les troubles de l'hypocondriaques sont aussi réél que ceux des autres. Et il est certain que d'avoir des troubles comme des fasciculations (au hasard) engendre de l'angoisse qui entraîne d'autres symptômes.
En fait, si vous voulez mon avis, la réalité n'existe pas. Votre cerveau construit sa réalité en fonction des informations qu'il reçoit. Il filtre la plupart des informations reçues, puis il INTERPRETE les informations selon ses connaissances antérieures et ses mécanismes personnels.
L'interprétation est évidemment différente pour chacun.
A lire pour ceux que ça intéresse : "L'invention de la réalité, contributions au constructivisme" Point Essai n°325 (ouvrage collectif)
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nikaya (53 messages) Envoyer message email à: nikaya Envoyer message privé à: nikaya Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-12-03, 12:13  (GMT)
34. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Bonjour Nicolasm,

Bien que j'aie beaucoup de mal à l'accepter, il semble bien que le système nerveux puisse générer des symptômes réels...et qu'il y ait un nombre énorme de personnes dans le cas...

Nikaya

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

tonio20 (1 messages) Envoyer message email à: tonio20 Envoyer message privé à: tonio20 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-01-04, 17:09  (GMT)
38. "Hypocondrie"
Bonjour,
Je me retrouve complètement dans toutes les expériences que vous décrivez. Alternance de désir de consulter un médecin et de peur des examens, peur panique à la moindre sensation qui m'apparaît anormale ou qui semble correspondre aux symptômes d'une maladie dont je viens d'enendre parler... je crois en ce moment avoir un cancer du colon, et tout le monde me dit que je suis trop jeune (20 ans) du coup je m'imagine avoir un cancer généralisé pour pouvoir avoir un cancer du colon.

A raconter ça parait absurde mais le pire c'est que j'y croie. La solution doit être d'accepter de pouvoir être malade mais c'est facile à dire! Je vais surement commencer une psycho thérapie mais là encore j'hésite.

Je suis plutôt joyeux et pourtant cette hypocondrie doit être liée à un pessimisme général chez moi. J'ai toujours l'impression que seul le pire peut arriver: j'ai une peur panique de l'avion, je crais les attentats, les constructions en hauteur etc.
Est-ce que chez vous aussi l'hypocondrie est couplée à ce genre de peurs?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

DINGOTTE (1 messages) Envoyer message email à: DINGOTTE Envoyer message privé à: DINGOTTE Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-01-04, 15:04  (GMT)
39. "RE: Hypocondrie"
bonjour a tous
et bien je suis bien l'une des votres et pour cause je suis une tres grande hypochondriaque mais je crois que nosophobe serait mieux approprié car par definition la nosophobie c'est la peur de la maladie et l'hypochondrie c'est une preoccupation excessive de sa santé et dans ce cas en general les personnes consultent volontiers les medecins par contre moi ce n'est pas du tout mon cas!!
je m'imagine avoir toutes les maladies (graves bien sure)en plus j'ai une peur bleu de consulter meme pour une angine !et le meilleurs dans tout ça c'est que je suis le cordonnier mal chaussé en personne eh oui je suis medecin!!cela dit je n'exerce pas !
mais je crois que je souffre et que j'ai souffert du syndrome de l'externe ou de l'interne !car tout ce que j'ai appris durant mes etudes je le projette sur moi!
dés que j'ai un truc meme tres banal quelque part je me rappelle de tous les cas que j'ai vu ou que j'ai etudié!
c'est fou!y'en a tellement !j'imagine toujours mais alors toujours le pire! et ça depuis que j'ai commancé mes etudes de medecine! sinon avant y'avait aucun probleme,j'avais vraiment peur de rien!
c'est vraiment quelque chose d'affreux!et l'orseque je dois consulter chez un medecin alors la c'est la panique a bord !c'est comme si j'allais a la guillotine!c'est ridicul mais c'est ainsi et le moins que je puisse dire c'est que ça me pourrit la vie !mais il y'a des periodes d'accalmies meme ou je decide d'aller consulter (pour verifier la carrosserie)mais dés que la date de rendez-vous arrive je panique et je me degonfle(combien de rende-vous chez le dentiste j'ai du reculer )
je souffre enormement de cette maladie ,bon je n'ai jamais cherché a consulter un psy mais ça ne saurait tarder sinon c'est franchement une autodestruction!c'est la deprime totale
quand ça me prends,ça y'est je m'imagine malade condamnée et toute la panoplie et le comble c'est je ne consulte jamais sauf quand c'est vraiment urgent et ça par peur de decouvrir que j'ai quelque chose de grave!rien que cette idée me paralyse et m'empeche de vivre normalement alors je ne vais jamais chez le medecin.
et je n'ai pas exercé en partie a cause de ça!quand j'arrive a la maison je ramene toutes les angoisses des malades et leurs maladies dans ma tete et a force ça fait surface et ça m'engoisse alors j'ai choisi d'arreter!c'est dingue non!et pourtant comme la plupart d'entre vous je suis de nature tres gaie et tres dynamique mais quand ça me prends je suuis lessivée et mon marie souffre aussi car je lui casse trop la tete avec mes idées noires
si il y'a des gens comme moi ou dans la proffession j'aimerai vraiment lire leur temoignage ou alors suis-je la seule dans ce cas??
bon courage a tous
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Monica (1 messages) Envoyer message email à: Monica Envoyer message privé à: Monica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-02-04, 16:36  (GMT)
40. "RE: Hypocondrie"
Merci Nikaya de nous avoir passer cette adresse sur doctissimo.
Bon, en ce qui me concerne je pense être hypocondriaque et nosophobe ( et oui tant qu'à faire).
Peur du cancer (colon, uterus,gorge,sein......), de la leucémie,du Sida, de l'hépatite B et j'en passe.
Le pire c'est que des gens de mon entourage sont effectivement morts de cancers et de leucémies alors ça n'arrange pas les choses.
J'ai en permanence des refluxs gastriques, un coeur qui bat trop vite, des vertiges quand l'angoisse et trop forte et mon entourage qui pète les plombs de me voir leur poser toujours les mêmes question sur ma santé.
Je me crois régulièrement condamnée et j'ai toujours une trouille bleue que les médecins me le confirme.
Que deviendrait ma famille sans moi?
Mon mari n'en peut plus et je ne sais pas quoi faire pour le rassurer (surtout quand il oublié de se laver les mains en tentrant du boulot) !
Les miennes sont d'ailleurs gerçées par les lavages excéssifs ( sus aux virus)!!!!
Comme vous tous je suis pourtant de nature gaie et j'aime rire et puis il y a ces crises de panique et mon visage s'assombrit .
Je me déteste quand je suis comme ça mais que faire?????????????
Je suis contente de trouver des gens pour en parler.
merci à tous.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

zoliette (24 messages) Envoyer message email à: zoliette Envoyer message privé à: zoliette Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-03-04, 18:32  (GMT)
43. "RE: Hypocondrie"
ben moi c'est pareil! rien à ajouter! par moments j ai tout : le cancer, le sida, la crise cardiaque,un bob et c'est la gangrène, une infection urinaire et me voilà condamnée, et j'en passe!! La peur de consulter aussi! Et çà m'arrive surtout quand je suis tres fatiguée et avec beaucoup de soucis! Alors je deviens hyper hypocondriaque! En temps normal (c'est à dire quasi jamais car on a toujours des soucis!!) je relativise! J'ai toujours été comme çà , même enfant et pourtant avec l'age adulte je me suis améliorée! Jai un fils et j'espere que lui n en souffrira pas! D'ailleurs quand il a un bobo , je le rassure tres vite et je dédramatise ! J'ajoute que mes parents étaient pharmaciens : de là à en déduire que le métier déteint sur l'environnement!!!! Si quelqu 'un a une idée de pourquoi nous sommes hypocondriaques, ce serait intéressant!!!En tout cas je me reconnais exactement dans tout ce qui a été dit auparavant!!!!!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

lamaya (5 messages) Envoyer message email à: lamaya Envoyer message privé à: lamaya Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-03-04, 16:34  (GMT)
44. "RE: Hypocondrie"
Bonjour à vous tous,

Moi j'ai 32 ans et je suis hypocondriaque depuis l'âge de 20 ans. J'ai passé par beaucoup de maladie comme le cancer des intestins, la schyzophrénie, le parkinson et j'en passe. En ce moment je vis une période très dure. Je suis sure d'avoir le sida et autres mts. J'y pense toute la journée. Je n'ai personne a qui en parler car j'ai trop honte. Je me dit que je gaspille ma vie à avoir peur et d'un autre coté je suis sure d'etre malade. Alors je vire en rond. Je n'ose surtout pas consulter, j'ai beaucoup trop peur du résultat, je préfère vive dans le doute que de savoir que je vais mourir. Et je me dit qu'est-ce que les gens vont dire? je pense au moindre détails, je me fais plein de scénario. Pas toujours facile la vie... J'espere pour vous et pour moi qu'on va réussir à s'en sortir.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

flamby (5 messages) Envoyer message email à: flamby Envoyer message privé à: flamby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-03-04, 19:58  (GMT)
45. "RE: Hypocondrie"
Bonjour à toutes et à tous !

Voilà, si vous êtes interessé, je viens d'ouvrir un forum "spécialisé" dans l'hypocondrie.

L'adresse est la suivante: http://membres.lycos.fr/outamal/phpBB2/

N'hésitez pas à vous y inscrire et à discuter !

A bientot !

PS: J'espere que ce message ne sera pas pris pour de la "concurrence" par l'administrateur du forum Atoute...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-03-04, 22:43  (GMT)
46. "RE: Hypocondrie"
Bonjour,

>PS: J'espere que ce message ne sera pas pris pour de
>la "concurrence" par l'administrateur du forum Atoute...

Pas de problème et belle initiative...
(J'aime beaucoup le nom du forum )

Si je peux me permettre un conseil, vous devriez amorcer un peu tout ça en donnant votre témoignage.
C'est difficile d'être le premier, les gens se lanceront plus facilement si ils ont quelque chose sur quoi rebondir...

Bon courage et bonne chance avec votre forum.


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

flamby (5 messages) Envoyer message email à: flamby Envoyer message privé à: flamby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-03-04, 08:56  (GMT)
47. "RE: Hypocondrie"
Bonjour Ln2, et merci pour ces encouragements !

Quant aux conseils, ils sont très judicieux, je vais les suivre !

Encore merci

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Trouillarde (19 messages) Envoyer message email à: Trouillarde Envoyer message privé à: Trouillarde Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-04-04, 16:25  (GMT)
59. "RE: Hypocondrie"
Comme je te comprend!
En ce moment, je souffre moi-même d'une attaque d'hypocondrie. J'ai 19 ans et j'en souffre depuis au moins 10 ans. Malgré qu'on m'ait assuré que je n'avais couru aucun risque à proprement parler ( pénétration protégée), je continue à développer des symptômes même sans y penser et a me situer dans l'infinitésimal pourcentage de chances d'être atteinte.
Je me vois condamnée à ne jamais voir mes 30 ans (puisque je focus sur le SIDA). C'est très désagréable, je ne dors plus, je consacre un temps fou à éplucher les sites, à essayer de me raisonner dans un cercle vicieux infernal.
Je n'arrive pas à aller passer les tests, ma peur irrationnelle me paralyse, je n'ose pas penser à l'enfer qui suivrait un diagnostic positif.
Tout ce que je peux dire, c'est que si le risque d'avoir contracté le VIH ou une MTS semble faible, je risque à coup sûr de développer bien d'autres maux à angoisser comme ça!

Courage...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ismirach (1 messages) Envoyer message email à: Ismirach Envoyer message privé à: Ismirach Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-11-04, 17:20  (GMT)
120. "RE: Hypocondrie"
Bonjour Dingotte,
J'ai lu de nombreux témoignages et j'ai été assez attentif au tien. En effet je suis de formation médecin comme toi mais je n'exerce pas, je suis plutôt dans la recherche médicale. Je suis très attaché à mon travail et j'y consacre plus de 70 % de ma vie. La conséquence est que je suis en permanence surmené et avec toujour le sentiment que je n'ai pas pu terminer mes dossiers. Il faut dire que la compétition dans ce domaine ne me laisse le choix de rester inactif. Bref, il y a deux et pendant les vacances, j'ai du forcer en faisant une activité sportive excessive et il s'en est suivi un petit malaise avec arythmie (c'est un accident plus ou moins banal au vue de mon stress et de l'effort excessif et inadpté à mon organimse qui n'en était pas préparé). J'ai été à l'extérieur de la France et le service qui m'a reçu m'a mis en perfusion pour la cordarone pendant 24h. Voyant que l'arythmie a persisté, ils ont décidé de me faire une cardioversion sous inhalation d'un fort sédatif. Je suis partis dans les nuages avec le sentiment de ne plus jamais revenir et en regardant ma charmante épouse et mon adorable enfant de 6 ans en pensant les voir pour la dernière fois, c'est donc un traumatisme préopératoire. 2 heures après j'étais à la salle de réveil avec mon coeur qui a pris tout à fait son rythme normal.
J'ai eu après un tel stress post-traumatique et une hypochondrie aigu très aggacante et j'ai du faire rien que sur une période de 2 ans 6 épreuves à l'effort, plusieurs échocardiographies, au moins 5 bilans sanguins, des bilans pneumo, des bilans endicrino, IRM, Scanner, coloscopie, fibroscopie, plus au moins 5 examens en Radio, de la mésothérapie...etc..., tout ceci en ayant la conviction que j'étais cardiaque, ensuite que j'avais peut être un cancer du colon, de l'estomac, les résultats ont tous été rassurant et sans aucune indication particulière. Depuis 5 semaines, je me sens très fatigué avec des contractures et des fatigues musculaires au niveau des mollets des bras, du dos et surtout des articulations, probablement à cause de mon stress et mon rythme de travail. J'ai même demandé à mon épouse d'observer mes mollets pendant que je dors pour repérer si ces contractions permanentes ne seraient pas responsables de mes douleurs et de ma fatigue, auquel cas je dois chercher à cmprendre leurs origines. Je me suis lancé à vouloir faire un électromyogramme car d'une manière tout simplement bête, j'ai composé sur "Google" l'association des mots suivants :
fatigue, contracture, douleur.
L'ordinateur me sort l'ensemble des sites où 80 % signalait le mot diabolique "Sclérose en Plaque". Depuis une semaine j'ai une peur bleue de cette cochonerie et j'ai commencé à donner des consignes à ma femme si j'en suis atteint. Pour l'instant aucun examen n'est positif mais je persiste à penser que c'est cela.
Ma fatigue continue, ma croyance hypochondriaque crée les conditions d'un stress supllémentaire qui s'ajoute au vrai stress professionnel et qui aggrave ma fatigue, mes contractures et du coup ma conviction de cette méchante et malheureuse maladie, tu vois le cercle noire !!!!!.
Le fait que je sois dans le domaine de la rechrche médicale ne m'a pas énormément aidé et mon rêve de l'instant c'est de disposer de l'encéphale d'un escargot pour vivre tranquile et sans me tourmenter mon esprit excessivement cartésien.

C'est mon expérience et si aucun résultat d'investigation pour la SEP n'est posisitf, je vais devoir me faire prendre en charge par un Psychiatre qui doit m'aider à retrouver ma personne avant mon incident de vaccances.
Ca ma fait plaisir de partager ce sentiment avec toi car effectivement, ne sommes nous pas plus atteint par le savoir que nous avons acquis mais qui malheureusement n'est pas assez suffisant pour nous permettre de nous calmer et surtout de relativiser ?
A bientôt

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

bobo72 (1 messages) Envoyer message email à: bobo72 Envoyer message privé à: bobo72 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-08-04, 17:50  (GMT)
87. "RE: Hypochondrie ... ou plutôt Hypocondrie (désolé j'ai répondu au mauvais message la première fois)"
Nikaya,

Je souffre des mêmes symptomes que toi!!!!!! Enervement identique chez les proches, et parfois sourire amusé des médecins, et je partage ton analyse de la situation. J'ai repéré un cycle dans le temps d'apparition de pseudo nouvelle maladie de l'ordre de 2 mois, avec parfois des récurrences. A force de surfer sur le net et de trouver toujours plus de symptomes et de les associés à des maladies on devient une base de données pseudo médicale. Ajoutons à cela un tempérament angoissé et c'est parti: mal à la tête, mal au ventre, vertige ou autre symptome anodin génèrent insidieusement une angoisse qui se transforme plus ou moins rapidement en certitude d'être atteint.

Curieusement, ces maladies imaginaires sont toujours graves ou très graves. Je n'ai jamais "cru" être atteint de rhume des foins. Avec parfois une objectivation du symptome, je vais citer un exemple. J'avais l'habitude de courrir tous les matins 6-8 km, avec un cardiofréquencemètre. Un jour de froid, je ressens une extrasystole - symptome que je sais souvent bénin. Lecture du cardio: la fc monte à 200, essouflement etc... Phénomène identique au bout de 20 minutes de courses tous les matins. Viste chez le cardio, Holter et tests variés: verdict rien. Puis disparition du symptôme... Il y a souvent une exacerbation de la conscience une hypervigilance qui renforce l'angoisse à l'observation des symptômes. Ceci tourne systèmatiquement en obsession avec des conséquences sur le rendement au travail, l'apparition d'une fatigue nerveuse - tiens mais c'est un symptome de la maladie que l'on croit avoir etc...cercle vicieux.

Mais le problème est le même à chaque fois? De nouveaux symptômes et nouvelle hypochondrie mais comment résister à l'envie de surfer sur le net ou d'aller voir un médecin? On se dit mais si c'est vraiment ca???? Moi je viens d'un milieu très médicalisé et je sais que l'origine des problèmes se trouve surement la en partie.

Quelqu'un a t il une solution? Le psy? Ca a l'air stupide mais c'est vraiment handicapant...


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

hypocond24 (1 messages) Envoyer message email à: hypocond24 Envoyer message privé à: hypocond24 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-03-04, 14:15  (GMT)
48. "RE: Hypochondrie"
ce matin, j'étais crevé, pas assez dormi
je me suis bousillé l'amygdale avec un coton tige pour la nettoyer (je souffre d'amygdale cryptique), donc elle saigne


je viens d'aller déjeuner au restaurant.
Au cours du repas je me suis mordu la langue, donc elle saigne

A la fin je prends une belle glace ("hot fudge"). Je la mange, tout à coup je sens un truc bizarre resté collé dans ma gorge, je le recrache, c'est un truc qui ressemblerait à un morceau d'ongle, sale, mais je ne sais pas si la tache sombre sur cet objet est du sang séché ou du chocolat de la glace hot fudge. Bref j'ai peut etre attrapé le sida ou l'hépatite C avec leur truc, il faudra que je fasse un test dans trois mois. D'ici là je ne vais pas être très détendu.

Si un médecin connait les statistiques de contamination dans ce cas de figure, je suis preneur.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-03-04, 15:10  (GMT)
49. "RE: Hypochondrie"
Bonjour,

Je ne trouve pas ce forum nul du tout, au contraire.

Mais par contre je le trouve de plus en plus dégueu.

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-03-04, 21:05  (GMT)
50. "RE: Hypochondrie"
Bonjour à tous les deux,

La situation est dégueu, certes , mais côté risque de contamination, c'est tranquille.
Disons que le risque que vous soyez contaminé est à peu près égal au risque qu'il se soit agit d'un bout d'ongle du majeur droit de Kim Basinger.

Mangez tous les hot fudge que vous voulez.


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-03-04, 23:00  (GMT)
51. "RE: Hypochondrie"
Bonsoir,
Les ongles d'Amérique ne sont plus ce qu'ils étaient
Philippe,
médecin à la campagne
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

lulune22 (20 messages) Envoyer message email à: lulune22 Envoyer message privé à: lulune22 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-03-04, 16:20  (GMT)
52. "RE: Hypochondrie"
bonjour moi aussi je suis extrêmement hypocondriaque!!! je m'imagine que j'ai toujours un tas de cancers (du sein, de la gorge, du cerveau, etc) et c'est vraiment pas drole car je paniques réellement!!

ma question: moi aussi je ressent des symptômes lorsque je pense etre atteinte d'une maladie... mais ces symptômes... est-ce qu'ils sont psychologiques ou je les ressent vraiment??

est-ce que ca se peut qu'une personne hypocondriaque ressente vraiment des symptômes tellement elle est obsédée???

merci de me répondre!!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-03-04, 17:06  (GMT)
53. "RE: Hypochondrie"
Bonjour,

>ces symptômes... est-ce qu'ils sont psychologiques ou je les ressent vraiment??

Les deux, mon capitaine.
Nous n'arrêtons pas de le répéter : on RESSENT VRAIMENT LES SYMPTOMES PSYCHOSOMATIQUES.
On ne "s'imagine pas qu'on a mal au ventre", on a vraiment mal au ventre.

L'expression "c'est dans la tête" ne veut rien dire.
Ca vient de la tête, mais c'est bel et bien dans le ventre.

>est-ce que ca se peut qu'une personne hypocondriaque ressente vraiment >des symptômes tellement elle est obsédée???

Ce n'est pas que ça se peut, c'est que c'est toujours le cas.

Quand vous avez un problème au ventre, le ventre envoie un signal au cerveau pour lui signifier ce problème.
Le cerveau traduit le message en signal "douleur".

Mais le cerveau peut décider de créer exactement le même signal, donc exactement la même douleur, même si l'information de départ ne vient pas du ventre.
Au final, que la naissance du message de départ soit dans le ventre ou dans le cerveau, c'est la même douleur qui est ressentie.


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Marc4 (2 messages) Envoyer message email à: Marc4 Envoyer message privé à: Marc4 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-03-04, 23:54  (GMT)
54. "RE: Hypochondrie"
J'ai l'impression d'avoir des problèmes cardiaques, mais mon médecin pense plutôt que je suis hypocondriaque. Les symptomes sont, des douleurs dans le bras gauche, des contractions des muscles du cou, des douleurs thoraciques, puis des sensations d'évanouissement. Ces troubles apparaissent plutôt le soir, et en ce moment, presque une fois par jour. Et tout cela depuis un an et demi. Mais ça se calme toujours pour disparaitre pendant mon sommeil. Mais au final, je n'arrive pas à me convaincre que je suis hypocondriaque, comment puis-je faire pour me le prouver, sachant qu'un hypocondriaque doit également pouvoir avoir des problèmes cardiaques bien réels?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-03-04, 07:50  (GMT)
55. "RE: Hypochondrie"
Bonjour,

Si votre hypochondrie n'est pas trop grave, des examens cardiaques simples et des explications rassurantes de votre médecin devraient suffire.

Dans certains cas, rien ne peut rassurer l'hypochondriaque et une prise en charge psychiatrique est nécessaire.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Marc4 (2 messages) Envoyer message email à: Marc4 Envoyer message privé à: Marc4 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-03-04, 19:08  (GMT)
56. "RE: Hypochondrie"
J'ai déjà consulté un cardiologue qui m'a fait porter un appareil qui effectue un électrocardiogramme sur une journée, mais évidemment ce jour là, aucun malaise. Donc le cardiologue ne m'a pas rassuré en me précisant qu'il ne pouvait constater une anomalie qu'au moment du malaise. Ce qui me laisse entendre qu'un doute peut encore subsiter. D'autre part je doit tout de même préciser que je suis en traitement avec du CO-Aprovel pour de la tension, ce qui augmente mon angoisse, car je m'imagine, toujours au moment du malaise, que le médicament ne fait plus effet, ou que c'est lui qui provoque l'anomalie. Je prends ce traitement depuis un an, mais n'aime pas ça du tout. J'ai toujours peur des conséquences. J'ai encore eu mon malaise quotidien ce soir en revenant du travail, sur l'autoroute. Je me dis que si je m'évanouie, quelque soit la situation, je suis mort, en roulant à 90 sur la route.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

virgile (10 messages) Envoyer message email à: virgile Envoyer message privé à: virgile Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-04-04, 11:18  (GMT)
57. "RE: Hypochondrie"
Bonjour docteur,
Comme j'ai l'impression que mon dernier message (5/04)n'est pas passé,je l'adresse à nouveau, cette fois sur ce forum ci:

Bonjour,
Comme je l"avais évoqué lors de mon précedent message, j'ai rapidement consulté et il s'est avéré (je serai tenté de dire comme d'habitude...) que ce n'était rien d'affolant(j'étais alors trés inquiet car mes scelles étaient jaunes,et avec du sang, + des troubles digestifs ..).Les examens sont bons(prise de sang+rectoscopie).Ouf.
Cependant, je me pose toujours une question , surtout dans les phases d'angoisses; dès lors que les résultats de l'analyse sanguine sont bons (numération, plaquettes, sédimentation, et à cette occasion, le foie), cela suffit il à écarter l'hypothese d'une maladie ou d'un trouble organique? En l'occurence, qu'est ce que signifie la sédimentation, car j'ai remarqué que c'était un indicateur qui souvent faisait "peur"?Et une sédimentation normale peut elle suffir à rassurer sur l'état de l'organisme?Brefs, des maladies comme celles qu'on craint tous entre hypocondriaques sévères sur ce forum (cancer, SEP, leucémie, troubles cardios etc...)peuvent elles exister indépendamment de l'état d'une analyse de sang, et de cette fameuse sédimentation?
En effet, malgré ses examens récents, je continue à ressentir une fatigue constante, et parfois, comme des douleurs musculaires (signes qui peuvent aussi n'être que le fait de l'angoisse).
Merci de vos réponses.

En effet, c'est étonnant comme l'angoisse et le doute se déplacent; depuis ces examens, la peur du cancer gastrique a disparu; maintenant, c'est la SEP, car je ressens (cf supra) des fatigues ds les membres (genre crampes, pas trés douloureuses, essoufflements, parfois sentiments de depersonnalisation etc.C'est peut être encore et toujours de l'angoisse,qui en ce cas, deviendrait de +en+"physique" chez moi.D'ou l'actualité de ma précedente question sur les tests sanguins.

Merci d'avance


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nikaya (53 messages) Envoyer message email à: nikaya Envoyer message privé à: nikaya Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-04-04, 11:55  (GMT)
58. "RE: Hypochondrie"
Bonjour Virgile,

Je me reconnais quand je vous lis... Malheureusement, la SEP ne peut pas se détecter par prise de sang. Il faudrait pour cela faire une IRM cérébrale. Le mieux est de consulter un neurologue si vous tenez à être fixé !
Si vous êtes comme moi, quoiqu'on vous dise, vous voudrez quand même faire tous les examens... et même après les examens, vous aurez toujours un doute... et s'ils s'étaient trompé ? et s'ils avaient confondu mes résultats avec ceux d'un autre ? et si ma maladie n'était pas diagnosticable avec certitude ?

Je suis aujourd'hui guéri de ma (fausse) maladie de Creutzfeld Jacob et je peux vous lister tous les symptômes, qui n'étaient manifestement pas d'origine biologique:

- tremblements,
- douleurs dans les membres,
- mouvements involontaires,
- fatigue intense,
- dépersonnalisation et déréalisation,
- confusion mentale,
- pertes de mémoirs,
- crampes musculaires,
... et sûrement d'autres que j'oublie...

J'ai vu plusieurs neurologues, j'ai fait tous les examens possibles et imaginables et j'étais persuadé d'être atteint d'une maladie neurologique (j'aurais pu parier n'importe quoi là-dessus) et j'en voulais à tous ceux qui ne me croyaient pas...

Et bien voilà, aujourd'hui, je n'ai plus aucun de ces symptômes! Disparus progressivement... Mon traitement: anti-dépresseurs...

Mais je le sais, tout cela n'est pas simple... Je dirais que l'on va mieux quand on commence à oublier d'y penser, ce qui est quelque chose qu'on ne peut malheureusement pas contrôler.

Aujourd'hui, je suis toujours extrêmement préoccupé par mon état de santé, je m'inquiète au moindre signe et je pense tout de suite au pire... J'ai un lipome et c'est un liposarcome, j'ai des crampes abdominales et c'est un cancer du côlon, j'ai mangé trop de chocolat et j'ai un cancer du foie...

Mais heureusement, ces inquiétudes passent assez rapidement et je ne sombre plus dans l'obsession comme cela a été le cas pour la maladie de Creutzfeld Jacob.

Tout cela pour vous dire que vous pouvez faire des examens sans arrêt, vous trouverez de toute façon toujours une raison de vous inquiéter. Et comme vous dites, votre angoisse se déplacera après chaque examen négatif. Par contre, je suis sûr que quelque chose au fond de vous, vous savez que vous n'êtes pas malade. Le conseil qu'on m'a donné, c'est d'arrêter les examens. C'est un conseil horrible quand on est hypocondriaque, mais pourtant, c'est un excellent conseil. Les examens ne font que raviver nos angoisses et concentrent nos pensées sur la maladie, alors que ce dont nous avons vraiment besoin, c'est de penser à autre chose !!!

J'espère que ce témoignage pourra quelque peu vous aider !

Amicalement,
Nikaya

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

virgile (10 messages) Envoyer message email à: virgile Envoyer message privé à: virgile Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-04-04, 17:57  (GMT)
63. "RE: Hypochondrie"
Bonjour, et
Merci de votre message
hélas, moi aussi je fais partie de la secte étrange des hypocondriaques.Et en plus, je suis déjà passé par les étapes que vous évoquez.Comme je l'ai dit ds un précedent message,j'ai beaucoup de difficultés à "m'apaiser "sur ce plan; disons qu'il y a des hauts etdes bas.Et pourtant, j'ai entrepris une thérapie il y a + de 2 ans, j'ai pris pendant 8 mois des AD (athymil), je suis père d'un petit garçon de 6 ans qui est une grande lumière ds ma vie, (et sa mère aussi).Sous l'influence bénéfique de la thérapie, j'ai repris goût à faire des projets aussi divers que variés; j'essaie de publier un long poème que j'ai commis, j'entreprends une expédition de safari en Afrique avec des amis, je m'engage sur les plans philo et politiques en F-maçonnerie, je vais me marier avec ma compagne etc.Que demande le peuple? et pourtant, j'ai désormais la certitude que plus jamais mon corps ne me laissera tranquille! Au contraire, plus j'avance ds la vie, plus j'entreprends de choses nouvelles et plus les angoisses me harcèlent...ça me culpabilise parfois, car je n'ose pas tj en parler à ma compagne, qui est aussi un peu anxieuse, ni même souvant en parler tt court de peur de perturber ma petite famille.
En plus, l'obsession évolue; jusqu'à présent, c'était le cancer (mon père en est mort quand j'avais 17 ans, et j'ai attendu d'en avoir 40 pour comprendre que ça ne m'avait pas laissé indemne) et maintenant, ça passe au neurologique.
En fait, il faut en parler et si possible en rire.Facile à dire...
en attendant, il faut apprendre à vivre avec la peur.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

homme54 (37 messages) Envoyer message email à: homme54 Envoyer message privé à: homme54 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-04-04, 00:00  (GMT)
60. "RE: Hypochondrie"
bonjour
Sur quoi vous basez vous pour prétendre que le cerveau peut générer une douleur physique sans un "appel organique" ?? n'est-ce pas plutôt une échappatoire éculée mais bien pratique pour pallier les lacunes de la médecine, alors qu'il serait plus simple de dire : on ne sait pas (ce qu'on peut admettre évidemment car la médecine à encore bcp à apprendre)
Existe-t-il de véritables preuves pour étayer vos propos ? si oui lesquels ?
J'ai actuellement mal à une oreille (le scanner et l'orl sont d'accord = il n'y a rien)et j'ai parfois la sensation que je vais mourir ou devenir fou, que tout m'échappe...ça fait peur.
Si votre théorie est exacte, qu'a pû faire mon oreille à mon cerveau pour qu'il s'en prenne aussi lachement à elle ????
Je certifie sur l'honneur que je suis sain de corps et d'esprit....enfin je crois....
je vous fais une grosse bise car vous êtes charmante.
Merci et bon courage à tous ceux qui souffrent
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-04-04, 07:26  (GMT)
61. "RE: Hypochondrie"
Bonjour,

Dans un hôpital français, un expérience a été menée. On a donné aux infirmières des gélules ne contenant que du sucre en leur tenant le discours suivant.

C'est un super médicament nouveau contre la douleur, mais cela donne la diahrrée. A utiliser donc avec parcimonie et surtout sans parler de ce problème de diarrhée aux patients.

Résultat après une semaine : Des infirmières désolée renonçant à donner ce médicament pourtant très efficace, du fait d'une épidémie de diarrhée dans le service.

Douleur disparue, diarrhée induite, tout cela n'est pas de la magie mais montre à quel point le cerveau est un organe complexe. Personne ne prétend que vous n'avez "rien" ou que vos douleurs sont imaginaires. Simplement, il n'y a pas de lésions organiques sous vos troubles et votre vie n'est pas en danger.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Michel_Storm (86 messages) Envoyer message email à: Michel_Storm Envoyer message privé à: Michel_Storm Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-04-04, 18:34  (GMT)
68. "RE: Hypochondrie"

Auriez-vous un lien html à proposer qui parle de cette expérience ? C'est pour un ami constipé.

Michel

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-04-04, 09:55  (GMT)
69. "RE: Hypochondrie"
Bonjour,
J'ai malheureusement perdu les références de ce travail déjà ancien.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-04-04, 13:46  (GMT)
62. "RE: Hypochondrie"
Bonjour
>Sur quoi vous basez vous pour prétendre que le cerveau peut
>générer une douleur physique sans un "appel organique" ??

L'exemple le plus connu est celui du membre fantôme. Après l'amputation d'un membre le patient ressent parfois des douleurs terribles au niveau de ce membre qui n'y est plus.
N'oubliez jamais que ce que vous ressentez n'est que la traduction de stimulis électriques par votre cerveau. Il peut très bien en exagérer quelques uns et il en néglige une bonne partie.

Je vous fais la bise aussi
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-04-04, 00:46  (GMT)
64. "RE: Hypochondrie"
Bonjour,

Moi, ce qui m'étonne toujours, c'est que tout le monde trouve très normal que le cerveau puisse faire voir et entendre, rendre triste ou heureux, faire tomber amoureux..... mais que tout le monde trouve sidérant qu'il puisse faire mal à la tête ou donner la diarrhée...

Vous n'avez jamais eu mal au ventre ou terriblement envie de faire pipi avant un examen ou un rendez-vous important??


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-04-04, 09:52  (GMT)
65. "RE: Hypochondrie"
Bonjour à tous,

Il me semble qu'il y a dans ce fil de discussion comme un doux mélange entre des questions assez différentes : l'influence ordinaire du mental sur le physique, les maladies psychosomatiques, et l'hypochondrie.

Je crois que l'hypocondrie est plutôt une forme d'angoisse qui se porte de manière obsessionnelle sur la crainte d'une maladie, ou qui se fixe sur le fonctionnement d'un organe.

En ce sens, par rapport à une maladie psychosomatique, l'hypocondrie un problème qui est davantage "mentalisé" (alors que dans une maladie psychosomatique, j'ai plutôt l'impression que les problèmes psychiques, les conflits, s'expriment très directement dans un symptôme physique, sans passer par la case "angoisse").

Tout ça pour en revenir à toujours la même conclusion : ça n'est pas simple, et pour se donner des chances guérir, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin spécialiste de ces questions. Est-ce que ça n'est pas plus sage de consulter que de risquer de "traîner" des années avec un problème qui aurait pu être résolu par une thérapie adaptée ?

Cordialement,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

homme54 (37 messages) Envoyer message email à: homme54 Envoyer message privé à: homme54 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-04-04, 16:20  (GMT)
66. "RE: Hypochondrie"
Bonjour Hélène,
Votre affirmation est trés intéressante mais mériterait d'être développée.
Sur quoi vous appuyez vous pour affirmer que le cerveau peut, sans appel organique, provoquer une douleur ? Ca m'intéresse d'autant plus que depuis deux ans j'ai des douleurs diverses(algies faciales, mal à l'oreille)devant lesquelles les spécialistes (orl, stomato, etc) s'avèrent incompétents (genre : vous n'avez rien, ça doit venir des nerfs, mais on ne sait pas ...)et évidemment, cela semblerait étayer votre théorie. Mais tout est là, est-ce une thérorie, ou avez-vous des constatations cliniques confirmant vos affirmations et comment expliquez-vous ce phénomène ???
Merci d'avance pour votre réponse et bonne journée.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-04-04, 18:18  (GMT)
67. "RE: Hypochondrie"
Bonjour,

>comment
>expliquez-vous ce phénomène ???

Ne connaissant pas votre niveau de connaissance sur les mécanismes cérébraux, il est difficile de répondre à votre question.
La douleur ne vient pas de l'organe. Quand vous vous tapez sur un doigt, le doigt ne dit pas "j'ai mal". Les nocicepteurs envoient des stimulis et en fonction de leur quantité et des autres informations que reçoit le cerveau (si vous voyez un marteau écraser votre doigt vous SAVEZ que vous allez avoir mal) il décide que vous avez mal et envoie des ordres dans ce sens.

Dans le cas de douleurs "fantômes" comme les votres. Il semble que le cerveau interprète quelque chose comme une douleur de la joue alors qu'il n'y a rien dans votre joue. On peut très bien déclencher une douleur dans le pied de quelqu'un en stimulant la bonne zone cérébrale.

Le monde que vous voyez, sentez, touchez, n'existe pas. C'est votre cerveau qui le créé au fur et à mesure.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Padpanik (12 messages) Envoyer message email à: Padpanik Envoyer message privé à: Padpanik Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-04-04, 07:22  (GMT)
70. "RE: Hypochondrie"
Bonjour à tous

Si le cerveau peut créer la douleur, peut-il également créer d'autres syptomes tel qu'un oedème ?

Merci d'avance de votre réponse

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-04-04, 18:51  (GMT)
71. "RE: Hypochondrie"
Bonjour,
>Si le cerveau peut créer la douleur, peut-il également créer d'autres
>syptomes tel qu'un oedème ?

Il peut vous faire croire que vous avez un œdème. Combien de fois les gens viennent me dire : "Regardez, docteur, j'ai le pied enflé !". Je regarde, je compare, je mesure et je ne vois rien.
Ils ont des sensations qui leur évoque un gonflement du pied, alors ils le voient gonflé.

Vous ne pouvez pas séparer psychisme et physique. Un œdème, un eczéma, un ulcère à l'estomac peuvent très bien être provoqués par une émotion. Ils n'en sont pas moins vrais pour autant.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ienien (5 messages) Envoyer message email à: ienien Envoyer message privé à: ienien Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-04-04, 19:12  (GMT)
72. "RE: Hypochondrie"
bonjour a tous,
j'ai lu dans les grandes lignes ce forum et c'est vrai que je dois être hypochondriaque. Un symptome bénin prend tout de suite des proportion gigantesques chez moi. Un mal de ventre devient une crise d'apendicite,
un mal de tête une méningite....enfin voilà...

aussi je me demandais si l'hypnose pouvait être une bonne aide?

Car voilà, j'ai beau savoir que j'ai tendance a me trouver des maladies,
c'est pas pour ca que j'arrete de m'en trouver!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

inquiet84 (23 messages) Envoyer message email à: inquiet84 Envoyer message privé à: inquiet84 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-04-04, 21:04  (GMT)
73. "RE: Hypochondrie"
Salut je suis tres tres hypocondriaque . Je me suis meme persuadé que j'avais un cancer du testicule une fois , ou un cancer de la gorge ... Le gros probleme avec ca c'est qu'on ne sait plus lorsqu'on est vraiment malade En ce moment je pense avoir moins de cheveux mais comme je sais que je suis hypocondriaque je me dis que je me fais surement des idées mais je n'ai pas envie de prendre le risque de les perdre sans rien faire en meme temps C'est terrible je demande l'avis de tout le monde et je ne crois personne
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

virgile (10 messages) Envoyer message email à: virgile Envoyer message privé à: virgile Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-04-04, 17:27  (GMT)
74. "RE: Hypochondrie"
Bonjour,
J'aimerais avoir un avis éclairé (c'est à dire médical) sur deux questions que je me pose souvent.(Et j'ai l'impression que sur ce forum d'angoissés que nous sommes, je ne suis pas le seul...)
1- Si les résultats d'une prise de de sang sont bons (en fait, normaux) cela permet il d'écarter pour un temps, l'hypothese d'une maladie, du moins de celles qui sont redoutés par nous autres, hypocondriaques sévères en ces lieux? J'avais notamment posé récemment une question sur le sens de la sédimentation, qui me semble un indicateur important?
2- (et aucun rapport avec la précedente) les anxiolytiques génèrent ils une dépendance, et ds quelles conditions?
Merci de vos réponses.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-04-04, 19:24  (GMT)
75. "RE: Hypochondrie"
Bonjour,

>1- Si les résultats d'une prise de de sang sont bons
>(en fait, normaux) cela permet il d'écarter pour un temps,
>l'hypothese d'une maladie, du moins de celles qui sont redoutés
>par nous autres, hypocondriaques sévères en ces lieux? J'avais notamment
>posé récemment une question sur le sens de la sédimentation,
>qui me semble un indicateur important?

Cette question ne veut rien dire. Tout dépend de la maladie recherchée. Un prise de sang peut-être tout à fait normale malgré une maladie grave et être "anormale" pour rien.

>2- (et aucun rapport avec la précedente) les anxiolytiques génèrent ils
>une dépendance, et ds quelles conditions?

Il suffit de taper "anxiolytiques dépendance" dans le moteur de recherche et vous aurez votre réponse.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

homme54 (37 messages) Envoyer message email à: homme54 Envoyer message privé à: homme54 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-04-04, 21:02  (GMT)
76. "RE: Hypochondrie"
Moi j'dis que les médecins, il faut les pendre haut et court (sauf Philippe bien sûr, il a l'air sympa.. ) mais les autres, sont tous nuls.
On dirait qu'ils ne sont formés que par les LABO, ha ces foutus LABO bourrés de fric, près à n'importe quoi pour vous vendre n'importe quoi...et les médecins s'en foutent, ça leur paie leurs vacances (y'en a qui appellent ça : congrès pas exemple...) et pendant ce temps là, y'a des gens qui meurent du sida, du cancer et les toubibs s'en foutent (pardon : pas tous je sais) et puis y'a MOI, ha oui c'est ça le problème, c'est MOI, c'est pas les autres...Angoisse, Anxiété, Dépression...tout ça c'est du MOI rien que du MOI. PUTAIN DE CERVEAU, faites qq chose...
Qu'on trépane les délinquants ou les pauvres tiens ....pour faire des expériences ...(rigolez pas, ça a déjà été fait y'a longtemps) Bon j'déconne parce qu'aujourd'hui, c'est la fête : j'ai pas eu d'angoisse, j'ai moins mal à l'oreille....Oui mais comme diait Woodee Allen...mais demain, hein DEMAIN...
Allez bye , je vous embrasse tous (surout la belle fille qu'on voit des fois en photo, elle est super belle)
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Devilangel (894 messages) Envoyer message email à: Devilangel Envoyer message privé à: Devilangel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-04-04, 15:56  (GMT)
77. "RE: Hypochondrie"
Suis-je hypocondriaque?
Peut on etre hypocondriaque seulement en ce qui concerne certaine maladie? vih, vhc, cancer par exemple et ne pas l'etre pour les choses plus courantes(douleurs a l'estomac, rhume...)?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-04-04, 16:53  (GMT)
78. "RE: Hypochondrie"
Bonjour Devilangel,

Voilà quelques liens sur l'hypochondrie, en espérant que quand tu en auras fait le tour, tu pourras penser un peu à autre chose.

http://www.pathol08.com/QES/santefamille/hypochondrie.htm

http://perso.wanadoo.fr/senon/Documentation/telechargement/2cycle/semiologie/semio%205%20plaintes%20somatiques.pdf

http://www.psychomedia.qc.ca/qfr54.htm

http://video.telequebec.qc.ca/catalogue/affiche_info_serie.asp?codeSerie=488

http://www.med.univ-rennes1.fr/noment/cim10/cim10-c5.c_p6.html
(voir F 45.2 Trouble hypochondriaque)

Bon courage,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Lizz (1 messages) Envoyer message email à: Lizz Envoyer message privé à: Lizz Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-05-04, 22:05  (GMT)
79. "RE: Hypochondrie - Que faire quand on est à la fois hypocondriaque et vraiment malade?"
Bonjour,

Je voudrais ajouter mon témoignage sur mon cas personnel, qui diffère un peu des autres sur ce forum... Je ne sais pas si je peux réellement me considérer comme hypocondriaque, dans la mesure où tous les moments où j'ai ressenti une très forte anxiété liée à ma santé ont été liés à de vrais (mais bénins) problèmes, diagnostiqués par des médecins.

Ca a été le cas quand j'ai eu des infections urinaires (angoisse atroce d'avoir attrapé une MST, puis quand j'ai su que ce n'était pas le cas, que ça touche mes reins), finalement le traitement a été efficace. Il y a un an, mon gynécoloque m'a fait passer une échographie des seins parce que j'avais une grosseur au sein gauche, qui s'est révélée bénigne. Mais l'examen a été une torture, j'avais une telle peur du résultat...

Quand j'ai eu une brûlure qui s'est légèrement infectée, j'ai fait des crises d'angoisse horribles parce que j'avais peur de développer la gangrène... Je me voyais déjà avec une jambe en moins! Mon médecin m'a prescrit des antibiotiques, la brûlure a bien cicatrisé. Maintenant j'ai une mycose buccale (suite à la prise d'antibiotiques...) que mon médecin a également diagnostiquée. Mais avant de la consulter, je m'imaginais avoir attrapé une MST beaucoup plus grave. J'ai un traitement systémique censé fonctionner au bout de deux semaines, mais j'ai à peine la patience d'attendre cette échéance : je suis terrifiée à l'idée que ça ne guérisse pas. J'ai également peur d'avoir contaminé mon ami (en l'embrassant sans modération avant de savoir ce que j'avais).

En fait je n'ai jamais eu de "maladie imaginaire" comme certaines personnes ici, mais le moindre petit bobo autre qu'un rhume me plonge dans des angoisses insupportables, des insomnies... Avant de consulter, je m'attends toujours au pire, ensuite je n'arrive pas à me persuader que le traitement va fonctionner... Je ne sais pas du tout comment je serai capable de gérer la situation si un jour j'ai vraiment quelque chose de grave, ce qui heureusement ne m'est encore jamais arrivé.

Je tiens à préciser que je pense savoir d'où vient mon problème : en plus d'être anxieuse au départ, ma mère a eu un cancer quand j'étais adolescente (dont elle a guéri, mais avec des séquelles). Le fait de savoir d'où ça vient ne m'aide pourtant pas beaucoup à relativiser...

J'aimerais savoir si ma situation porte un nom précis, ou si je suis juste un peu hypocondriaque, ou juste angoissée? A part ça je souhaite bon courage à tous les hypocondriaques de ce forum... Pas toujours facile de lutter contre l'angoisse!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-05-04, 09:35  (GMT)
80. "RE: Hypochondrie - Que faire quand on est à la fois hypocondriaque et vraiment malade?"
Bonjour,

>si
>je suis juste un peu hypocondriaque, ou juste angoissée?

Vous êtes bien une hypocondriaque. Et une vraie !

Bon courage avec vos angoisses !
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

tonio22 (3 messages) Envoyer message email à: tonio22 Envoyer message privé à: tonio22 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-05-04, 10:59  (GMT)
81. "Ai-je des raisons de m'angoisser ou suis-je vraiment hypocondriaque?"
Bonjour,
j'ai très peur car je viens de passer une prise de sang (bilan pré-opératoire pour une coloscopie) et les résultats ont indiqué un taux de calcium supérieur à la normale (104mg/l ou 2,60 mmol/l). J'ai vu sur internet que cela pouvait signaler le cancer des os, mais mon médecin m'a dit que ce taux n'était pas anormal, que c'était la limite supérieure (sur le papier des résultats la limite est fixée à 101mg/l ou 2,53mmol/l.
Ai-je des raisons d'être angoissé ou suis-je seulement hypocondriaque???
Merci de me répondre, je stress trop!!
Tonio
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-05-04, 13:58  (GMT)
83. "RE: Ai-je des raisons de m'angoisser ou suis-je vraiment hypocondriaque?"
Bonjour,
>j'ai très peur car je viens de passer une prise de
>sang (bilan pré-opératoire pour une coloscopie) et les résultats ont
>indiqué un taux de calcium supérieur à la normale (104mg/l
>ou 2,60 mmol/l).

Ce taux est tout à fait normal. L'hypercalcémie due à un cancer est beaucoup plus importante.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Luke56 (14 messages) Envoyer message email à: Luke56 Envoyer message privé à: Luke56 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-05-04, 13:56  (GMT)
84. "RE: Ai-je des raisons de m'angoisser ou suis-je vraiment hypocondriaque?"
Modifié le 29-05-04 à 16:11  (GMT)

bonjour,

et un hypocondriaque de plus avec moi !

depuis plusieurs années je n'arrive pas a vivre en bonne santé..
Le pire chez moi, c'est que à force de croire que j'ai telle ou telle maladie, les symptômes que j'imagine apparaissent !

Chez moi, cela se situe surtout en trois zones : le cerveau, le coeur et les intestins.

Une crise apparait néanmoins toujours après qu'il m'arrive quelque chose au niveau de ma santé et je guéris du coup plus lentement..

Exemple :

Une année, j'ai eu un accident de ski, quelqu'un m'a percuté par derrière et j'ai eu le coup du lapin, direction le cabinet médical, Rien à signaler
Le lendemain, j'ai commencé à avoir des troubles de la vision, je voyais double quand je regardais vers le bas, ca a durée environs 8 jours, mais comme je suis hypocondriaque, j'ai mis deux mois a m'en remettre ! je commancait à avoir des troubles divers, j'avais l'impression de ne plus controler mes pensées, que j'allais devenir fou !
direction l'hopital pour un scanner de la tête suite à des vomissements, et tout est normale, le lendemain j'étais guéri !!

L'été 2002, suite à un malaise ( de type vagale m'a dit le medecin) j'étais tellement persuadé qu'on ne s'évanouie pas sans raison, j'ai mis 3 mois à m'en remettre ( et encore je pense que depuis je ne suis plus le même qu'avant ), mes troubles étaient hallucinants, même mon médecin commencait à se poser des questions..
J'avais des troubles de la marche( instabilité), j'avais des vertiges tout le long de la journée, un flou visuel permanent, je ne pouvais plus me rendre dans un lieu publique comme un supermarché sans que mon coeur s'affolait et j'avais l'impression de faire un malaise, j'étais pris de palpitations, l'estomac noué...etc

sinon, le reste du temps j'ai peur de faire une crise cadiaque..quand je suis stressé , j'ai des palpitation, extrasystoles et cela entretien ma phobie
J'ai déja consulté 2 cardio, tout est normal, et en générale les symptômes disparaissent quand je sort de chez le medecin !!

Bref, c'est pas facile tout les jours
Un jour on m'a dit que j'étais spasmophile, et qu'il n'y avait pas de traitement....pas de bol !

Pour l'heure, je 'traine' une bonne gastro-enterite du peut être à une algue toxique depuis 4 jours, mais je suis completement stressé de peur d'avoir quelque chose de grave, malgré que ca va beaucoup mieux aujourd'hui..

En une phrase, je ne peux pas vivre en bonne santé psychologiquement et je suis capable de me fixer tellement sur un organe que celui-ci commence à me faire réellement mal !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

tonio22 (3 messages) Envoyer message email à: tonio22 Envoyer message privé à: tonio22 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-06-04, 14:08  (GMT)
85. "RE: Ai-je des raisons de m'angoisser ou suis-je vraiment hypocondriaque?"
Nouvelle crise d'hypocondrie. En lisant des résultats de prise de sang, je m'aperçois que ceux-ci ne sont pas identiques d'une prise de sang à l'autre (j'en ai fait deux en deux jours). Une chose m'inquiète, le nombre de globules rouges est passé de 5 140 000 à 4 990 000. Est-il normal que des variations comme cela existent?
Je n'en peux plus d'être hypochondiaque ce n'est vraiment pas facile et le pire c'est que bien que je sache que je suis hypochondriaque, cela ne m'empêche pas d'être persuadé d'avoir vraiment les maladies que j'imagine!!!
Dernière en date (comme je l'ai dit dans mon dernier message), le myélome. D'ailleurs, je me trouve de plus en plus de symptômes (c'est délirant je sais, en plus je n'ai que 20 ans) comme un mal de dos etc., alors que je sais que ce peut être le stress qui me les donne.
Bon courage à tous, et le médecin pourrait-il me renseigner concernant les globules rouges et la fiabilité des prises de sang en général?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-06-04, 17:48  (GMT)
86. "RE: Ai-je des raisons de m'angoisser ou suis-je vraiment hypocondriaque?"
Bonsoir,

> le nombre de globules rouges est
>passé de 5 140 000 à 4 990 000. Est-il
>normal que des variations comme cela existent?

Tout à fait et bien plus encore.
Caramba ! Encore raté pour le myélome
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

tonio22 (3 messages) Envoyer message email à: tonio22 Envoyer message privé à: tonio22 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-08-04, 13:25  (GMT)
88. "Tremblements"
Bonjour, j'ai l'impression de monopoliser le forum mais la dernière réponse m'a vraiment fait du bien alors je recommence (même si dans cet instant je me sens complètement ridicule). En ce moment j'ai l'impression de trembler, notamment des mains et des doigts. J'ai vu que cela était souvent bénin tant que ce n'était pas au repos mais j'ai remarqu" (en m'accoudant et en laissant pendre ma main) que mon poignet tremblait au bout de quelqyues minutes. Est-il nécessaire de consulter? cela peut-il être le signe d'une grave maladie (j'ai 20 ans)?

Sinon j'en profite aussi pour demander si personne du forum ne s'est sorti de son hypochondrie et si oui comment.

Merci de me répondre (une fois de plus!).
Tonio

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Bahanba (2 messages) Envoyer message email à: Bahanba Envoyer message privé à: Bahanba Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-08-04, 11:07  (GMT)
89. "Hypocondrie ou maladie grave ?"
Modifié le 25-08-04 à 13:28  (GMT)

Bonjour,

Cela fait déjà plusieurs jours que je consulte ce forum et je me décide enfin à vous exposer mes petits soucis car aucuns messages ne semblent correspondre à mon problème

Je poste dans le sujet hypocondrie, car ailleurs, j'ai peur d'être supprimé ;o)

Il y a 2 mois, je suis aller consulter mon généraliste pour des troubles sensitifs (picotement et fourmillement dans les mains et les bras) et grosse baisse de moral avec crises de panique (palpitations, essouflement, plus envie de rien, tout le temps à dormir, et j'en passe)
- Tests neurologiques (le truc où on pique les zones sensibles pour voir si on sent quelque chose) : RAS
- Examen sanguin : Globule rouge et hémoglobine un peu élevé (respectivement 6 020 000 et 17.4) + VS très basse (chiffres inquiétants ? polyglobulie ?), sinon RAS
- Radio rachi cervical : RAS

En revanche, lors de la consultation chez le doc, tension et rythme cardiaque élevé (certainement lié à mon angoisse) : il m'a donc prescrit béta-bloquant et anxiolytique (au bout de quelques jours, j'ai arrêté le béta bloquant car cela me foutait HS, ce qui n'est pas l'idéal pour bosser, alors que le Lexomil a eu l'air de faire son effet)

J'étais donc plus détendu, mais des douleurs musculaires sont apparus (que j'ai mis sur le compte du Lexomil car c'est dans les contre-indications)
J'ai pris du magnésium, et à part un effet laxatif très génant, je n'ai pas remarqué d'améliorations et j'ai donc arrêté le Lexomil il y a une semaine et demi (qui plus est, j'ai pas envie de devenir dépendant de ce truc à 28 ans)

Au jour d'aujourd'hui (presque 2 mois plus tard donc), mis à part quelques démengeaisons épidermiques, je n'ai presque plus de troubles sensitifs, mais j'ai toujours des douleurs musculaires (dans les mollets et aléatoirement dans les cuisses ou les bras et aléatoirement dans la journée) accompagnées de fasciculations qui surviennent n'importe où. Ajoutés à cela, depuis quelques jours, des étourdissements (en position debout ou quand je bouge trop vite, comme si j'avais bu), et des gestes mal assurés. Et enfin des maux de tete en fin de journée. Et donc avec tout ça, re-baisse de moral, envie de rien faire, juste de dormir (quand je dors, aucun de ces symptomes ne m'ennuie et ne me reveille)

Tout ce que j'ai pu lire me fait penser à une SEP ou SLA, voire une tumeur au cerveau (je précise que j'avais ces symptomes avant, ce n'est pas leur lecture quelque part qui a pu me les provoquer), mais d'un autre côté, je me dit (sans doute pour me rassurer) que cela pourrait être juste de l'hypocondrie voire de la dépression (mais que je n'expliquerais pourtant pas, car pas ou peu de stress professionnel ou personnel)

Enfin, j'ai 2 petites questions parallèles :
Quelle est la frontière entre hypcondrie et spasmophilie ? L'une ou l'autre peut-elle aller jusqu'à provoquer une paralysie (par exemple) ?

Merci de m'avoir lu jusque là, toutes vos réponses seront les bienvenues

Bonne journée,
Bahanba

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-08-04, 17:22  (GMT)
90. "RE: Hypocondrie ou maladie grave ?"
Bonsoir,

>Quelle est la frontière entre hypcondrie et spasmophilie ? L'une ou
>l'autre peut-elle aller jusqu'à provoquer une paralysie (par exemple) ?

La spasmophilie est une manifestation d'angoisse. L'hypocondrie ce sont des "préoccupations obsédantes au sujet de la santé donnant une interprétation déraisonnable aux signes physiques ou aux sensations". (http://www.med.univ-rennes1.fr/sisrai/dico/523.html)

Pour le reste, vous devez retourner consulter pour vous faire rassurer.

Inutile pour l'instant de retenir un fauteuil roulant

Bon courage.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Bahanba (2 messages) Envoyer message email à: Bahanba Envoyer message privé à: Bahanba Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-08-04, 15:33  (GMT)
91. "RE: Hypocondrie ou maladie grave ?"
Bonjour,

Merci pour votre réponse

Je suis retourné consulter, et le résultat c'est prescription d'anti-dépresseur et rendez-vous chez un neurologue

Pour le vertiges, mon docteur me dit que c'est l'arrêt brutal du Lexomil qui peut me les provoquer. Sauf que ça fait maintenant 1 semaine que j'en reprend et j'ai toujours ces vertiges accompagnés maintenant de "bouffées de chaleur" ...


Bahanba

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Wanderin (13 messages) Envoyer message email à: Wanderin Envoyer message privé à: Wanderin Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-08-04, 15:27  (GMT)
92. "Hypochondrie m'empêche de vivre pleinement"
Bonjour à tous,

Je me reconnais clairement dans les messages précédents. Je pense être plutôt nosophobe que hypocondriaque – si je peux faire cette distinction – car les médecins et analyses parviennent encore à me rassurer. Au moins, un certain temps.
Je suis exagérément anxieuse pour ma santé depuis l'adolescence. Enfin, je dirais depuis que je dois être responsable de ma santé et qu'il ne suffit plus de se faire rassurer par Maman. Je pense que c'est vraiment cette responsabilité qui me pose problème. J'ai maintenant 26 ans et je suis préoccupée par les moindres petits bobos et, bien sûr, j'imagine toujours le PIRE. Quand je ne suis pas dans une phase de panique, je me rends bien compte du ridicule de mes peurs. Mais comme la peur n'empêche pas le mal, j'ai peur qu'un jour, on me trouve une maladie grave et mortelle, mais trop tard, et qu'on me dise: si vous étiez venue deux semaines plus tôt, on aurait encore pu faire quelque chose, mais là, c'est trop tard. Cela m'enferme dans ce cercle vicieux: Je me préoccupe de tout et je me dis, si un jour j'arrêtais, je risque de passer à coté d'un vrai signal d'alarme et je développe vraiment un truc. Je me dis que j'ai passé tellement d'analyses, je me suis rendue ridicule si souvent, que je ne suis plus à une fois près. Et du coup ... je continue à courir voir des spécialistes pour tout ... et surtout n'importe quoi.
Et ça ne va qu'en empirant. Avant, quand je passais des analyses et qu'il n'y avait rien, j'étais heureuse et euphorique pendant des jours et j'avais l'impression de revivre. Maintenant, je sors à peine de l'hosto, débarrassée d'une « maladie » que je me trouve immédiatement une autre.
En ce moment, je me réveille le matin, et ma première pensée est : C'est quoi mon problème aujourd'hui? Ca fait des mois que je n'ai pas passé une seule journée sans penser avoir au moins une maladie – voir quatre à cinq, comme en ce moment. Maintenant, je n'ose même plus aller voir mon médecin parce que j'ai l'impression qu'il doit bien se marrer quand même. Cela m'empêche clairement de vivre pleinement et d'être heureuse. Pour tous les grands moments des douze derniers mois (anniversaires, fêtes, week-end en voyage, vacances, mariages d'amis, fêtes de famille) je peux encore me souvenir de la maladie grave que je pensais avoir à ce moment là, et qui me gâchais tout. Des fois, j'ai l'impression de vivre dans une bulle avec mes préoccupations. Le monde en dehors est tout simplement incapable de comprendre ce qui se passe dans ma bulle, et je n'arrive pas à en sortir. Je vois mes amis insouciants qui s'amusent, qui font des projets d'avenir sans arrières-pensées (du genre: j'espère vivre encore jusqu'à l'été prochain) et j'ai l'impression de vivre sur une autre planète. Je n'arrive pas à casser ma bulle pour être tout à fait avec eu. Je fais semblant de m'amuser, mais en vérité, mes pensées morbides ne me quittent presque jamais.

Les choses se sont clairement empirées depuis que j'ai des projets d'avenir très concrets. Je vais me marier l'année prochaine et ensuite, on veut mettre en route un bébé. Mes crises s'aggravent toujours quand tout va trop bien. Je pense que trop de bonheur se payera forcément un jour.

J'ai peur surtout pour le bébé. Je peur d'être une mère terrible qui passera sa vie aux urgences ... Et j'ai peur aussi que pendant la grossesse, le bébé souffre de mon stress permanent. Moi même, je suis prématurée, ma mère a failli me perdre dans les premières semaines et elle a donc dû passer les sept mois de grossesse allongée et sous surveillance (elle avait déjà fait deux fausses couches avant). Je pense que la peur de ma mère pendant cette période a dû favoriser mon anxiété à moi. Et je ne veux pas que mon enfant devienne comme moi sur ce plan-là.

Bon, mon message est devenu un peu long. Mais j'espère quand même que quelqu'un me réponde.

A bientôt.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

biscuite (4 messages) Envoyer message email à: biscuite Envoyer message privé à: biscuite Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-09-04, 19:37  (GMT)
93. "hypocondrie ???"
Bonjour,
Je suis nouvelle sur ce forum et je ne sais pas si je peux me qualifier d'hypocondriaque donc j'aimerais avoir votre aide.

J'ai 18 ans et depuis 1 mois et demi je pense constamment à la maladie. J'ai commencé par avoir mal en dessous de la poitrine la douleur descendait au niveau des côtes, j'ai donc consulté un medecin qui m'a dit que c'était de l'anxieté, son traitement ne m'a pas agit ou m'a plutot aggravé. La douleur s'intensifiait au niveau de l'estomac donc 2ème visite chez un autre medecin, il m'a prescrit du bi profénid, conséquence: aggravation, j'avais une sentaion de ventre vide toute la journée comme si je ne mangeais jamais et une sensation de soulèvement au niveau de l'estomac jour et nuit, je devais restée au lit j'ai donc tout arrêté.

A mon retour de vacances j'ai consulté mon medecin pour lui raconter tout cela, il a diagnostiqué une inflammation de l'estomac, le médicament qu'il m'a proscrit à l'air d'agir mais depuis j'ai autre chose une sensation d'engourdissment aux aiselles aux coudes ou dans les doigts même en dessous des pieds, cette douleur ne m'est pas inconnue je l'ai déjà ressenti à l'aisselle gauche il ya 1 mois. J'ai toujours peur d'être atteinte d'une grave maladie et de mourir. Dans le même temps je peux avoir mal au niveau des ganglions de la gorge, étant donné que ma mère à un livre de médecine je me réfugie dessus et maintenant je me suis mise en tête que je pouvais avoir une leucémie vu que j'ai mal aux ganglions et une mauvaise circulation du sang à cause des engourdissement des membres. Je pense toute la journée à cela, la nuit je n'ai aucun de ces symptômes et je n'ai pas envie de me lever le matin car je sais que mes douleurs vont reprendre, il suffit que je n'ai pas mal que je me dises tiens j'ai pas mal que je vais ressentir une douleur n'importe où.
Pouvez vous m'aider, je vis très mal cela.

Merci d'avance.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-09-04, 20:47  (GMT)
94. "RE: hypocondrie ???"
Bonjour,
>Je suis nouvelle sur ce forum et je ne sais pas
>si je peux me qualifier d'hypocondriaque

Vous pouvez !

>Pouvez vous m'aider, je vis très mal cela.

Nous ne pouvons pas grand chose pour vous. Vous devriez consulter un psychologue ou un psychiatre qui arrivera peut-être à soigner votre angoisse.

Bon courage.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

fredmed (2 messages) Envoyer message email à: fredmed Envoyer message privé à: fredmed Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-09-04, 23:16  (GMT)
95. "RE: hypocondrie ???"
moi je vais recopier coller mon autre poste .. le docteur m'a donné ce lien et je tenais à y mettre mon message :

"voilà,
après avoir longuement hésité j'ai décidé de poster sur ce forum.
Je suis un jeune homme de 22 ans qui souffre énormément en ce moment, physiquement et mentalement.
tout a commencé il y a peut être un an suite à divers problèmes personnels (financiers surtout) et ça a atteint son apogée avec l'arrivée de la maladie du SRAS.. eh oui, j'étais énormément stressé à cause du fait que toute ma famille vivait à l'étranger et j'avais peur pour eux et puis bien sur pour moi aussi .. j'ai remarqué après , en rentrant chez moi, que j'avais le gout à rien, j'étais obsédé par cette maladie, j'évitais les personnes qui toussaient, je guettais le moindre problème respiratoire me concernant, fièvre ..etc
bref tout ça a disparu avec la disparition de la maladie, j'ai repris ma nouvelle année scolaire (étant étudiant) normalement, j'ai même été super décontracté pendant très longtemps et je faisais du sport très très régulièrement ..
cette année tout ne va pas, j'ai été énormément stressé, en effet j'ai travaillé en parallèle dans le domaine de l'informatique pour une entreprise afin de régler qq problèmes financiers. j'avais bcp de prob pour finir ce projet et du coup je stressais à mort car j'avais promis de rembourser mes dettes .. là j'ai commencé à me sentir hypocondriaque et réellement malade, ensuite c'était vraiment la maladie, j'ai eu un début de colopathie (intestin, colon, qui est dû principalement au stress), ensuite j'ai lu que le stress était mauvais pour le coeur, du coup j'ai eu peur d'avoir une crise cardiaque!
j'ai consulté mon généraliste je lui en avais parlé (mais pas de mes probs) qui m'a prescrit du magnésium et de l'homéopathie ..
ensuite c'était une relation "amoureuse" avec une fin très triste et un stage juste après la fin de la scolarité, pas de vacances, toujours ce stress énorme et cette peur pour mon coeur (j'ai consulté pourtant plusieurs généralistes qui m'ont dit que mon coeur allait bien) mais je sens toujours des douleurs au côté gauche qui disparaissent et réaparraissent ..
après j'ai eu des spasmes très violent au niveau de l'intestin qui sont surement dûs au stress car je l'ai vérifié..
je suis devenu hyper-émotif, càd que pour un truc que je surmontais assez facilement, je n'arrive plus du tout à gérer ..
exemple, pour un récent spectacle (que j'avais l'habitude de faire) j'ai eu un stress énorme mais vraiment énorme, j'ai failli m'évanouir! alors qu'il y a tout juste deux mois ça allait ..
d'un autre côté, je n'ai plus le plaisir des relations sexuelles .. à chaque fois et avant de procéder à l'acte j'ai des battements tès très forts qui m'inquiètent sur mon coeur et puis après c'est des douleurs au niveau de l'intestin, imaginaires ou pas? ces douleurs existent pourtant et m'empechent de me concentrer .. (imaginez vous avec la peur d'avoir une crise cardiaque en faisant l'amour!)
le sport c'est le pire, j'ai vu récemment des sportifs qui meurent en pleine activité (certes treès très rares) mais ça m'a foutu vraiment les boules, je n'ai le gout à rien faire! et en sport j'ai toujours peur de forcer ..
je mesure mes pulsations cardiaques au moins 10 fois par jour .. tout à l'heure après mangé mon rythme cardiaque s'est élevé à 96 battemnt/minute, alors que normalement il est toujours entre 64 et 76 .. je sais que ça pourrait être normal (chaleur par ex) mais ça me fait peur!
en ce moment j'ai des picotements et brulures et courbatures dans mes bras et jambes.. vraiment le truc horrible qui empeche de dormir..
et puis des fois mon coeur bats à un rythme très faible mais avec des battements très forts que je ressens au niveau de ma gorge .. donc coups très forts mais avec une fréquence pas très élevée .. que ça pourrait être?
après je me dis que peut être cette peur est dûe à autre chose, car une fois que je m'amuse je ne pense pas tellement à ça ..
inconsciemment peut être que je suis stressé (je refuse de dire déprimé mais le suis je vraiment?)..
j'ai tjrs qq prob financiers, dans dix jours je vais déménager dans un pays étranger ..
bref je ne sais ..
là j'écris ce message dans le total désespoir, je ne peux pas en parler à mes parents car ils habitent à l'étranger, j'ai plus de copine depuis un bail et plus des amis .. j'en ai mais je peux pas leur parler de ça .. vous comprenez surement ..
j'ai besoin d'aide s'il vous plait.
merci"

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

stefaniii (2 messages) Envoyer message email à: stefaniii Envoyer message privé à: stefaniii Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-09-04, 02:07  (GMT)
96. "RE: hypocondrie ???"
Bonjour,

J'ai 28 ans et hypocondriaque depuis l'adolescence...ou même l'enfance! Je me souviens combien javais peur que mon père meurt et j'étais insécure. Et aussi que je recevais de l'attention de mes parents que lorsque j'étais malade. Heureusement j'ai eu quelques périodes plus calmes, quelques mois de répis; lorsque j'étais sous anxiolytiques ou anti-dépresseurs.

Et oui je suis apparue quelques fois sur ce forum lors de ma période intense de peur du VIH. Plusieurs semaines d'enfer où je ne pensais qu'à cela, je ne mangais plus , je ne riais plus, tellement j'étais angoissée. Je suis venue mainte fois me torturer sur internet ou tenter de me rassurée.

Dernièrement j'ai eu la frousse d'avoir le cancer du sein, puis en ce moment j'ai peur d'être infertile. Mais dans le passé , après mon unique grossesse qui m'a ammené quelques complications, une tentative de deux ans afin d'avoir un bébé font que ma crainte est peut-être justifiée, à moins que le stress soit en cause ce qui ne me surprendrait pas!

Quand ce n'est pas une maladie qui me tracasse, c'est la peur de vieillir, d'avoir un accident, ou bien je projète cela sur mon fils, j'ai peur qu'il soit malade. Quand j'étais enceinte ce fût terrible, peur que mon enfant soit handicapé, etc. Je m'inquiétrais même parce que mon enfant, dans mon ventre, avait très souvent le hoquet! J'ai été terriblement angoissée tout le long de ma grossesse et après avec mon nouveau-né. Le pauvre petit il a dû sentir toute cette tension et je me sens très coupable et ridicule d'avoir fait de cet évènement un cauchemar plutôt qu'un évènement heureux.

Mais j'ai beaucoup de mal à me raisonner. Si je me pense pas à la maladie, je me tracasse pour autre chose.

Le plus ridicule, et j'en ris parfois en y repensant, c'est que parfois j'ai si peur de la maladie et peur qu'elle me tue que cela me rend la vie si pénible et je pense au suicide ! Je pense à mourir parce que je ne supporte plus d'avoir peur des maladies qui pourraient me tuer ou m'affecter à plus ou moins long terme...

Je crois qu'il est possible de vaincre l'hypocondrie grâce à la thérapie et c'est ce que je vais entreprendre prochainement. Je vous en direz des nouvelles! Bonne chance à tous les hypocondriaques!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Julie30 (11 messages) Envoyer message email à: Julie30 Envoyer message privé à: Julie30 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-09-04, 02:27  (GMT)
97. "RE: hypocondrie ???"
Bonjour!

Aors tout comme toi je suis une hypocondriaque de 30 ans et d'aussi loin que je me souvienne, cela remonte jusqu'à l'âge de 5 ans. Aujourd'hui je fais une thérapie cognitive comportemental et je prend une légère dose de Célexa (je déteste prendre des médicaments!) et depuis 1 ans je dirais que je vais mieux. Bien sur je me chope quelques cancers imaginaires mais bon, on s'y fait! De toute façon toutes mes organes y sont passé au moins une fois et je suis encore bien envie alors.... Mais c'est assez terrible comme maladie je l'avoue.

Bon courage!!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Wanderin (13 messages) Envoyer message email à: Wanderin Envoyer message privé à: Wanderin Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-09-04, 09:56  (GMT)
98. "RE: hypocondrie ???"
Bonjour,

Comment vaincre notre peur? Ca m'effraie combien de personnes prennent des médicaments. N'y a t'il pas un autre moyen? Et combien de gens aussi sont en thérapie et disent que cela n'a pas changé grand chose. J'hésite d'aller voir un psy. Mais d'un côté, mon compagnon est farouchement contre. Et comme mes crises d'angoisse sont déjà un sujet délicat dans le couple ... . Et puis, je me dis aussi que si je vais voir un psy, cela va peut-être amplifier mes peurs. Cela les rendrait plus importants, plus problématiques, alors que j'ai l'impression que plus j'en fais un problème grave, plus je culpabilise d'avoir peur. Je finis par avoir peur d'avoir peur. Il faut peut-être apprendre à déculpabiliser, à dire que nos peurs sont bien normales, que tout le monde à peur de la maladie et que cette peur est juste plus développée chez nous que chez les autres. Plus je lis de témoignages, plus j'ai l'impression qu'on ne "guérit" pas de la peur. Elle fait partie de moi. Mais comment apprendre à vivre avec sans qu'elle me gâche la vie. Longtemps, je me suis dis que j'avais peur de la maladie et de la mort parce que j'aimais tellement vivre. Tu parle ... . Finalement, où est la joie de vivre si on passe sa journée à guetter les signes avant-coureurs d'une mort proche. J'exagère à peine. J'ai tellement peut de mourir que j'en oublie de vivre.

Que faire?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-09-04, 10:59  (GMT)
99. "RE: hypocondrie ???"
Bonjour,

"Ca m'effraie combien de personnes prennent des médicaments"

C'est logique, quand on a peur d'à peu près tout, on finit par même avoir peur des traitements et de la guérison. Après, c'est à vous de faire un tri entre les différentes peur et de décider lesquelles sont à combattre en priorité.

"Et combien de gens aussi sont en thérapie et disent que cela n'a pas changé grand chose"

Logique aussi, sur les forums il y a beaucoup plus de témoignages de gens qui souffrent que de gens qui vont mieux ou qui vont bien. En ce qui concerne les problèmes psychiques, une fois qu'on va bien, il arrive souvent qu'on n'aie aucune envie de se retourner sur la période où ça allait mal, cela peut même aller jusqu'à un déni ou un oubli complet. J'en sais quelque chose par expérience. Après une période de grandes angoisses et dépression, j'ai été à peu près bien pendant une bonne vingtaine d'années, jusqu'à une "rechute". Pendant cette vingtaine d'années, je ne pensais plus du tout à la période où j'avais été mal, ça ne me serait même pas venu à l'idée de témoigner là-dessus. Tout m'est revenu en mémoire au moment de la rechute, avec de nouveau l'envie de témoigner sur les problèmes psy et les manières d'y faire face. Il est probable que quand j'irai de nouveau bien, je n'aurai plus du tout envie de communiquer sur ce sujet.

"Que faire ?"

Eh bien si vous ne voulez ni consulter un psychiatre, ni faire de thérapie, ni prendre de médicaments, je ne sais pas du tout ce que je pourrais vous conseiller de faire, n'ayant pas expérimenté autre chose. Espérons que d'autres personnes auront des idées.

Bon courage,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Wanderin (13 messages) Envoyer message email à: Wanderin Envoyer message privé à: Wanderin Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-09-04, 11:08  (GMT)
100. "RE: hypocondrie ???"
Merci pour ta réponse qui m'a fait beaucoup réfléchir. C'est bête, mais je n'y avais jamais pensé que les gens qui vont mieux après - qui sont en quelque sorte "guéri" ou disons, qui arrivent à mieux gérer leur anxiété - ne veulent plus en parler. Peut-être y-a-t'il des tas de gens qui sont dans ce cas. Peut-être qu'une issue est vraiment possible. En tout cas, je suis arrivée à un point où je ne peux plus continuer. Je reviens tout juste de chez mon généraliste pour un enième problème d'estomac et même lui, qui d'habitude évite le sujet, m'a dit que mes problèmes récurrents étaient directement liés à mon anxiété. A ma demande, il m'a donné le numéro de téléphone d'un psy et je pense que je vais l'appeler. Le simple fait que je n'arrive même plus à parler de mon anxiété sans me mettre à pleurer me fait réfléchir.

Je vous tiens au courant.

Merci

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Wanderin (13 messages) Envoyer message email à: Wanderin Envoyer message privé à: Wanderin Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-09-04, 10:18  (GMT)
101. "Est-ce grave, Docteur?"
Bonjour,

J'ai consulté mon médecin parce que j'ai des brûlures d'estomac, des douleurs dans la partie supérieure de l'estomac et des reflux. Mon médecin a dit que c'était une sorte de gastrite, et que c'était liée à mes crises d'angoisse hypocondriaque, qui déclanchaient des acides dans le ventre, ou quelque chose comme ça. Il a dit que ce n'était pas grave et m'a préscrit du "Kéal" pendant une semaine. Mais dans la notice, ils disent que c'est un médicament contre les ulcères. Est-ce que j'ai un ulcère? C'est grave à 26 ans, non? On plus, j'ai lu que c'était souvent lié à des bactéries, que ça devient chronique et que ces bactéries déclenchent souvent des trucs plus graves, comme le cancer de l'estomac. Je suis complètement paniquée. Ce qui n'arrange en rien mes maux d'estomac. Est-ce que le médecin n'aurait pas dû me préscrire une gastroscophie et des antibiotiques contre les bactéries? Est-ce qu'il n'a juste pas voulu m'inquiéter davantage?

Merci pour votre réponse.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

biscuite (4 messages) Envoyer message email à: biscuite Envoyer message privé à: biscuite Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-09-04, 15:28  (GMT)
102. "RE: Est-ce grave, Docteur?"
Bonjour,
Moi ausi j'ai consulté mon médecin il y a 15 jours pour des maux d'estomac que j'avais depuis environ 1 mois et demi, je me suis bcp inquiétée j'ai pensé au cancer de l'estomac....
J'avais surtout mal quand j'avais faim et ça me faisait comme un soulèvement, une sensation de ventre vide.
Il m'a pronostiqué une inflammation de l'estomac, un autre médicament qu'un autre medecin m'avait proscrit m'aurait provoqué cela mais je suis aussi très anxieuse.
Sur la notice de mon médicament il y a également marqué que c'est pour les ulcères de l'estomac mais je ne pense pas que tu dois t'inquieter n'y prête pas attention si il calme tes douelurs c'est l'essentiel.
Moi aussi j'ai des penchants hypocondriaques je pense que ça s'aggrave en plus avec l'ennui mais ce forum m'aide à relativiser sur toutes les "maladies graves" que je pourrais avoir.

Voilà j'espère t'avoir un peu aidé.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-09-04, 16:31  (GMT)
103. "RE: Est-ce grave, Docteur?"
Bonjour,
Tous les médicaments ayant une action sur les brulûres d'estomac ont aussi comme indication l'ulcère.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ria78 (7 messages) Envoyer message email à: Ria78 Envoyer message privé à: Ria78 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-04, 10:30  (GMT)
104. "RE: Est-ce grave, Docteur?"
Bonjour,

Moi aussi je suis nosophobe et je vis avec la peur permanente de développer un grave maladie. Notamment un cancer. Il ne se passe pas une semaine ou je ne trouve pas une petite boule dure et bizarre quelque part sur mon corps et tout de suite, je pense avoir une tumeur maligne. Mais je n'ose même plus aller voir mon médecin pour ça. Sinon j'y irais toutes les semaines. J'essaye de rester raisonnable, mais rien n'y fait. Pour vous donner un exemple, il y a quatre semaines, je suis tombée dans les escaliers et j'ai eu plusieurs gros bleus sur les jambes, les marques des marches sur lesquelles je suis tombée. Je marque facilement, et les bleus, assez douloureux, sont restés presque trois semaines. Et maintenant, en-dessous ou juste au-dessus (je suis pas sûre) du plus grand bleu, je sens une petite boule dure, qui ne bouge pas et n'est pas douleureuse. Est-ce lié à la chute, une sorte de bosse à l'intérieur, ou est-ce que je devrais quand même consulter quelqu'un. Raisonnablement, je pourrais me dire que c'est lié à la chute, mais dans mon fort intérieur, le doute subsiste et je pense avoir une tumeur - sûrement maligne (à 26 ans). Dois-je consulter ou epargner à mon médecin cette nouvelle épreuve?

Merci pour votre réponse

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-04, 18:40  (GMT)
105. "RE: Est-ce grave, Docteur?"
Bonsoir,

> Dois-je consulter ou epargner à mon médecin
>cette nouvelle épreuve?

Vous pouvez vous épargner cette épreuve.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

michel_ch (3 messages) Envoyer message email à: michel_ch Envoyer message privé à: michel_ch Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-10-04, 00:55  (GMT)
106. "Y'en a marre... !!"
Modifié le 08-10-04 à 01:39  (GMT)

J'ai 21 ans et depuis toujours j'ai la phobie des maladies... au départ ce qui n'était qu'une peur s'est transformé en une réelle souffrance qui me gache la vie, de plus je suis sujet à des crises d'angoisses. J'ose presque plus sortir de chez moi de peur qu'il m'arrive quelquechose !!! Je n'ai jamais consulté de psy {je me suis quand même décidé à y aller cette semaine!}, rarement fait des tests et le pire c'est que je m'auto-diagnostique les pires maladies qui finissent par devenir carrément handicapant dans ma vie.

J'ai pris une sabatique l'année passée ou je n'ai quasiment rien fait mais je contrôlais mes angoisses de diverses manières puis cette année j'ai repris les cours... depuis 1 mois et demi à peu près. Depuis 1 semaine j'ai recommencer à penser aux maladies et plus principalement à la leucémie, en 2 jours j'étais persuadé de l'avoir, je suis allé voir mon médecin, check-up complet, résultat : Excellente santé. Puis le même jour, dans l'après-midi je me suis rendu en cours et après avoir écris sans discontinuer pendant 2heures j'ai une angoisse qui est monté et d'un coup impossible d'écrire, j'avais la main comme paralysée {surement dû au fait que j'ai beaucoup écris ce jour là} et plus l'angoisse montait, moins j'arrivais à écrire alors finalement j'ai abandonné {embetant car c'etait des questions importantes auxquelles je doit répondre dans un prochain test...lol...sérieux !}... bref je rentre chez moi toujours en *etat de choc* dû à cette mystérieuse angoisse mais j'avais retrouvé ma main éhé... Et j'ai eu l'excellente idée de rechercher sur le net : faiblesse dans les membres supérieurs, premier lien qui s'offre à moi, un document sur la SEP {sclérose en plaque} et oh comme par un mystérieux hasard depuis 2 jours j'ai les mêmes symptômes que sur le document.

Tout les matins j'imagine que je vais me reveiller sans l'usage de mes bras ou de mes jambes {moins touchées par mon angoisse, je fais une fixation sur bras principalement} et TOUTE la journée je m'analyse, me regarde, regarde mes bras, je regarde si je ne fait pas de mouvement incontrolé, c'est limite si je ne pique pas les doigts pour tester ma sensibilité ... arf j'en parle presque ironiquement mais au fond j'ai vraiment peur... Mais ce qui est bizarre c'est que lorsque je bouge ou que je pense positivement les symptômes disparaissent même si quelques minutes plus tard je suis persuadé de l'avoir et qu'ils reviennent !!!

Je pense réellement à faire une IRM mais d'un autre côté je me dis que je n'ai rien et que je n'ai pas besoin d'en faire et cela me rassure... peut-être que d'en faire une serait une victoire pour l'angoisse... tout comme ma prise de sang lorsque que j'étais sûr d'avoir un cancer ou encore mon électrocardiogramme quand j'étais certain de faire un infarctus ou plus vieux, ne pas oser boire dans la bouteille que mes amis du club de foot en pensant que j'allais attraper une MST ou que sais-je encore. J'ai toujours eu peur de la leucémie, du sida, du diabète, de la mucovisidose, de la sclérose en plaque, des maladies cardiaques et je n'ai jamais rien eu mais la question qui reste dans ma tête et qui n'est toujours pas décidé à partir c'est : Et si cette fois je l'ai réellement ? Quand je pense à ca c'est repartis je fais une fixation sur mes bras, j'ai l'impression qu'ils sont faibles, que si je ne les bougent pas je ne les sent pas, troubles sensitifs, etc...

J'espère vraiment que mon rendez-vous chez le psy va m'apporter mais déjà le soulagement d'en parler ici me rassure et j'attends avec impatience vos réactions et témoignages ! j'ai vraiment envie de jeté ces pensées à la poubelle et de vivre!

Merci ! =)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

lady55 (4 messages) Envoyer message email à: lady55 Envoyer message privé à: lady55 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-10-04, 22:16  (GMT)
107. "RE: Y'en a marre... !!"
Bonjour à vous tous,

oui c'est pénible et ça me rassure de vous lire...de constater que d'autres personnes vivent la même chose...de comprendre que finalement l'anxiété est à la base de tous ces maux...Moi aussi j'ai des douleurs à l'estomac, et bien d'autres petits problèmes et il suffit que j'aie une bronchite pour que j'aies dans la tête que c'est un cancer...(je pense et je crains toujours le pire)Je crois que j'ai peur que les médecins passent à côté de quelque chose et qu'ils banalisent mes symprômes...

On en rit, parfois on en pleure mais ça gruge la vie, ça nous empêche de la vivre pleinement...C'est de la mort finalement que nous avons peur...peut-être faudrait-il apprendre à mieux vivre pour enfin l'accepter!!!

Lady 55 (38 ans)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

jimmyb (54 messages) Envoyer message email à: jimmyb Envoyer message privé à: jimmyb Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-10-04, 22:30  (GMT)
108. "RE: Y'en a marre... !!"
Bonjour a tous,

Depuis quelques mois ( 9 mois environ ), je pense que je suis hyponcondriaque !

Imaginez que j'ai 14 ans !
C'est impensable.

Je suis passez par :

Tumeur au cerveau ( Vu a la tele )
Cancer des poumons ( Vu a la tele )
Cancer de la gorge ( Chez un ami )

Et bien d'autre. Si cette " maladie " commence a me bouffez a mon âge imaginez moi dans 10 ans.

Merci laissez vos temoignages.

( En ce moment je m'ettoufe, j'ai du mal a avalez, donc je flippe mais c'est le stress ).

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Wanderin (13 messages) Envoyer message email à: Wanderin Envoyer message privé à: Wanderin Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-10-04, 23:31  (GMT)
109. "RE: Y'en a marre... !!"
Essaye d'en parler à quelqu'un. Tes parents. Ou ton médecin de famille. Et, pourquoi pas, un psy. Je sais que ça peux faire peur, mais tu as déjà tellement peur - aller voir un psy n'est rien comparé à la peur d'avoir une tumeur au cerveau.
En un certain sens, tu as de la chance, parce que tu es jeune. Si tu essaie de prendre en main ta peur maintenant, tu arrivera sûrement plus facilement à t'en sortir que si tu as déjà 20 ans de peur derrière toi. Notre façon de réagir à nos peurs devient un cercle vicieux. Plus ça dur, plus c'est difficile de s'en sortir.

Courage

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Wanderin (13 messages) Envoyer message email à: Wanderin Envoyer message privé à: Wanderin Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-10-04, 23:59  (GMT)
110. "On peut s'en sortir"
On connait tous ce problème. On pense toujours au pire, il suffit d'entendre parler d'une maladie pour qu'on en ressent les symptomes. Rien ne nous rassure. Même les examens dont les résultats se révèlent normaux, les médecins qui nous assurent qu'on est en bonne santé, etc.
Mais on peut s'en sortir. J'en suis convaincue. Depuis quelques semaines, je vais mieux. J'ai commencé un vrai travail sur moi, et ce forum a été un élément déclencheur. J'ai donc envie de répondre ce soir aux trois derniers mails, mais aussi à d'autres, qui, malheureusement restent souvent sans réponses. Parce que souvent - et moi la première - nous préférons énumérer nos propres symptomes en espérant que les médecins du forum, dont la patience est admirable, nous repondent, au lieu de répondre vraiment les uns aux autres. Je ne critique personne car j'ai fait la même chose.
Malheureusement, il n'y a pas de recette miracle, et je ne sais s'il y une solution absolue à nos problèmes. J'ai juste envie de raconter ce qui m'a aidé à surmonter mes pics de panique. Peut-être que ça peut aider quelqu'un.

Première chose à ne plus faire: Ne plus regarder les émissions de santé à la télé. c'est vraiment pas pour nous. Encore plus important: Arretons de Arretons de taper la liste de nos symptomes dans les moteurs de recherche en espérant une réponse claire et rassurante. Un simple mal de gorge a 97% de chance d'être un simple mal de gorge sans aucune gravité, mais bien sûr Internet va nous sortir les 3% de cas graves - et nous allons nous sentir concernés, cela va sans dire. Il faut absolument apprendre à relativiser ses peurs déraisonnables, et le flux d'informations sur Internet que nous ne pouvons pas digérer ne peut que faire peur. Je m'y tiens depuis quelques semaines et je ne m'en sors que mieux - ne touchez plus à Internet pour combattre votre peur - sauf pour venir sur ce forum, bien sûr (mais pas celui sur les problèmes digestifs, cardiaques et autres).
Deuxième chose à faire, mais c'est plus difficile: Arriver à comprendre et à admettre que notre problème n'est pas physique, organique etc., mais psychologique. La seule maladie dont nous souffrons, c'est la peur de la maladie. Une fois qu'on réussit à vraiment COMPRENDRE cela, je pense qu'on a passé une étape décisive sur le chemin de la "guérion".
J'ai enfin passé le cap et je suis allée voir un psy. D'ailleurs grâce à quelqu'un de ce forum qui a trouvé les mots justes au bon moment. Après une séance, je ne peux pas dire que tout va bien. Mais beaucoup mieux. Rien que le fait de pouvoir en parler ... cela fait un bien fou. J'ai enfin compris que ma peur déraisonnable était due à un besoin excessif de sécurité. L'insécurité et l'incertitude avaient, dans mon cas, pris la forme de la peur de la maladie, alors d'autres dangers plus probables (accident de voiture p.ex.) ne me font pas peur. Une fois que j'ai vraiment admis que le problème principal n'était pas dans mon corps, mais dans ma tête ... , ben, je peux vous dire que les maux de ventre semblaient déjà moins menaçants qu'avant.
Un autre conseil perso, c'est le livre du Dr. Joyeux (quel nom - tout un programme!!!): "Il n'est jamais trop tard pour vaincre la peur de la maladie". Je me suis souvent sentie visée personnellement en lisant. Des fois, ça fait mal, mais ça permet surtout de prendre un peu de recul et de voir sa peur avec un regard un peu extérieur. Et donc à relativiser la prochaine crise de panique.
Je ne dis pas que depuis, je n'ai pas pensé avoir développé deux / trois cancers, mais cela m'a permis de me calmer et de me raisonner plus rapidement, de surmonter la crise et de passer rapidement à autre chose.

Voilà. J'avais envie de partager ces quelques pas en avant avec vous.

Bonne nuit.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

lady55 (4 messages) Envoyer message email à: lady55 Envoyer message privé à: lady55 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-10-04, 01:08  (GMT)
111. "RE: On peut s'en sortir"
Merci pour tes bons mots cher ami...

Tes mots me font du bien...il ne reste qu'à agir...tu as vraiment raison.

Merci

Lady55

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-10-04, 08:14  (GMT)
112. "RE: On peut s'en sortir"
Bonjour Wanderin
Merci pour ce message. Continuez à nous tenir au courant.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

jimmyb (54 messages) Envoyer message email à: jimmyb Envoyer message privé à: jimmyb Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-10-04, 09:49  (GMT)
113. "RE: On peut s'en sortir"
Bonjour Wanderin,

VOila se qu'il nous faut pour que on prenne compte de cette " maladie " vais-je dire.
C'est message la nous soutienne, sa nous remonte le moral, c'est que c'est en regardant " Sa se discute " qui parle de " combattez ma maladie atel age " ou " le magazine de la sante " a je ne c'est quel chaine.$

Et il ne savent pas quel mal sa me fais de voir sa.
Il montre des gens souffrir a la tele se qui me rent malade.
Car apres j'ai les meme symptomes que les malades et sa me pourri completement la vie.
J'ai que 14 ans si je continue comme sa je vais pas allez loin moi.
Chaque jour ou chaque semaine je me demande quel maladie je vais avoir.
Enfin voila pour dire que cette maladie est la pire qui existe au monde.

Merci de laissez vos temoignages qui nous font tres plaisir merci a tous.

Vivez en paix :-D

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ria78 (7 messages) Envoyer message email à: Ria78 Envoyer message privé à: Ria78 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-10-04, 12:57  (GMT)
114. "Je me fais du souci"
Bonjour,

Ma question peut paraître très bête, mais je me fais beaucoup de souci et je n'arrive plus à penser à autre chose. Lors d'une soirée hier, mon copain a bu d'une bouteille cassée. Ils volaient chambrer du champagne et ont cassée la bouteille an deux. Il dit qu'il n'a pas bu ce qu'il y avait au fond de la bouteille cassée, mais du milieu de la bouteille. Et seulement un verre, qu'il n'a meêm pas vidé complètement. Mais moi, j'ai une phobie énorme du verre et l'idée qu'il a peut-être avalé un bout de verre qui est en train de lui couper les organes me terrorise complètement. Est-ce qu'il n'y a avait vraiment pas de risque, vu qu'il n'a bu le fond de la bouteille - Vu que d'éventuels bouts de verre tombent au fond. Puis les bouteilles de chamagne sont épaises, ils ne cassent pas en mille morceaux. Quels seraient les signes s'il avait avalé du verre? Est-ce qu'il se rendrait compte d'éventuelles hémoirragies internes? Est-ce que, vu que plus de douze heures après cette bêtise il va toujours bien, il a échappe au pire? J'ai vraiment une peur extrême du verre et je lui en veux à mort d'avoir fait ça alors qu'il connaît ma peur. Ma question est peut-être ridicule, mais j'ai besoin d'une réponse pour me calmer (ou bien l'amener aux urgences?).

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-10-04, 17:27  (GMT)
115. "RE: Je me fais du souci"
Bonsoir,

>il va toujours bien,

Et ça risque de durer. Le sabrage des bouteilles est un classique et est très répandu. Je n'ai jamais vu un seul problème. La fracture est nette, il n'y a pas de petits bouts.

>(ou bien l'amener aux urgences?).
Vous pouvez l'amener aux urgences, mais n'oubliez pas la bouteille de champagne. Je suis certain qu'un des internes saura vous la sabrer.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

biscuite (4 messages) Envoyer message email à: biscuite Envoyer message privé à: biscuite Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-10-04, 13:08  (GMT)
116. "Hypocondrie ?"
Bonjour,
Après avoir écrit pour la première fois sur ce forum il y a quelques semaines je me suis sentie mieux, j'ai compris que je n'étais pas toute seule et tout d'un coup les douleurs que je pouvais avoir telles que maux d'estomac (une inflammation pour mon médecin) et les engourdissements aux bout des doigts et dans mes bras ont disparu.
Mais depuis cette semaine, sans aucunes raisons,je ressens à niveau des douleurs au niveau des ganglions du cou, à nouveau l'estomac et également des douleurs au niveau des côtes que ce soit à gauche ou à droite. Depuis comme mes douleurs ne sont pas localisées je me crois atteint d'une leucémie voir d'un cancer de l'estomac. Qu'en pensez vous ? J'attends vos témoignages. Merci d'avance.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Wanderin (13 messages) Envoyer message email à: Wanderin Envoyer message privé à: Wanderin Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-11-04, 11:35  (GMT)
118. "RE: Hypocondrie ?"
Bonjour,

Non, je ne pense pas que tu as une leucémie. Mais est-ce que çette réponse va t'aider tant que toi tu pose encore la question? Je te comprends très bien. Moi aussi, après une période assez optimiste, je suis un peu retombée dans le piège. T'as peut-être lu mon poste très positive ci-dessus. Ben, il y a des jours où j'ai besoin de le relire pour me donner du courage. Je ne suis pas sûre si le fait d'aller voir un psy m'aide réllemment. Il a toujours l'air tellement surpris quand je lui parle de mes angoisses. Ce n'est pas très rassurant, un psy qui a l'air super surpris, je trouve. J'ai eu les même problèmes de brûlures d'estomac. Maintenant, j'ai peur d'avoir aussi des reflux gastriques. Rien de le fait d'y penser, je sens la douleur. Ca doit être pareil pour toi. Et quand, pour une fois, je n'ai mal nul part, je peux toujours me baser sur ce que j'appelle mes valeurs sûres, notamment le cancer de la peau - ma plus grande hantise. Hier, en me rasant, je me suis coupé un grain de beauté, alors maintenant, je suis persuadé d'avoir le cancer. L'autre jour, je voyais flou, à cause de l'ordi et de la fatigue, je suppose. Eh ben, j'ai été très surprise de me réveiller le lendemain sans avoir perdue la vue. Je te dis ça pour me rendre un peu ridicule, et pour t'aider à prendre de la distance. On l'a, cette distance, quand on lit les postes des autres. Tant qu'on est pas dans une crise de panique - tout cela paraît tellement ridicule. Mais quand on est dedans, c'est tellement réel. J'essaie de prendre cette même distance pour moi, de le tourner à la dérision. Mais je n'y arrive pas toujours. (D'ailleurs, si quelqu'un veut bien me rassurer pour mon grain de beauté ).
Ne dramatise pas tes peurs, on est tous plus ou moins angoissé, et ce n'est pas une honte. Et ne te refuse pas d'aller voir un médecin si vraiment cette peur ne passe pas. Ils sont là pour ça. Pour eux, des cas comme nous, ça doit être assez frustrant, car ils ont besoin de se sentir utiles. Pour nous, ils ne le sont souvent que jusqu'à la prochaine crise. J'ai l'impression que le mien arrive à mieux me rassurer depuis qu'il sait que je sais que le problème vient de moi. C'est à dire qu'il sait que je n'essaye pas de le pièger, de lui montrer qu'il n'arrive pas à me guérir. Il n'essaye plus de me guérir de ma peur, mais de me rassurer. Un généraliste compréhensif, en général, ça suffit déjà. Mais je me suis mis un quota: pas plus de deux fois par mois maxi. Un autre truc: quand tu es persuadé d'avoir un truc, attends au moins deux jours avant d'aller voir un médecin. Dans la plupart des cas, ce n'est pas si urgent que ça. Moi, en général, dès le lendemain, un maladie imaginaire a remplacé une autre. Voilà quelques petits trus pour arriver à VIVRE AVEC. Même si je préférerais pouvoir VIVRE SANS. Est-ce vraiment impossible?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

biscuite (4 messages) Envoyer message email à: biscuite Envoyer message privé à: biscuite Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-11-04, 18:33  (GMT)
119. "RE: Hypocondrie ?"
Bonjour,
merci de ton message wanderin. J'essaie svt de prendre sur moi et de relativiser quand je ressens une douleur que ça soit en bas du ventre, à l'estomac et au bout des doigts. Quand je me lève le matin je me dis "tiens je ne ressens rien" et après evidemment je vais avoir mal quelque part. Mais j'essaie de relativiser en me disant si j'étais vraiment atteinte d'un cancer j'aurais bcp plus mal ke ça et je pense que d'autres symptomes tels que les vomissements, ammaigrissement... mais dès que je vois que j'ai un symptome ki apparaisse dans les caractéristiques du cancer je panique, ce dont j'ai le plus meurt c'est la mort, je suis très angoissée rien que d'y penser et il m'arrive d'être en sueur lorsque j'y pense vraiment. Mon hypocondrie a débuté cet été sans aucunes raisons apparentes, je me dis que ça ne sert à rien d'aller voir le medecin mais je suis sans cesse entrain de palper mon estomac et au niveau de l'intersection des côtes pour voir si tout va bien.
J'espère qu'un jour je serais débarasser de ses peurs et vivre pleinement.
bon courage à tous !
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ria78 (7 messages) Envoyer message email à: Ria78 Envoyer message privé à: Ria78 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-11-04, 19:13  (GMT)
121. "Hypocondrie ?"
Voilà. Pour le divertissement de tout le monde, j'ai une question vraiment idiote à poser, mais elle me trotte dans la tête depuis quelque temps et je n'arrive pas à l'oublier. Je préviens, c'est une question qui n'est pas seulement bête - dans cette catégorie, je suis très forte, voir mon message concernant le sabrage de la bouteille de champagne - mais elle peut aussi paraître mesquine, cruelle et horriblement égoïste. Eh oui, c'est tout moi quand je traverse une crise de panique. Je n'arrive plus à me contrôler. Alors je me lance: J'ai lu, il y a quelque temps, que des études scientifiques - que je ne devrais d'ailleurs pas lire, vu mon niveau d'angoisse - avaient montré qu'un bon nombre de cancers su sein, surtout chez de jeunes femmes, étaient dus à un(e sorte de) virus. Est-ce que ça veut dire que le cancer du sein est, en quelque sorte, "contagieux". Si, par exemple, je bois dans la même bouteille qu'une fille qui a, ou a eu, un cancer du sein, je risque quelque chose.
Bon, j'appuye vite sur le bouton "envoyer le message" avant d'avoir trop honte de ma question et de l'effacer. Mais c'est un truc qui me trotte dans la tête et me rend limite hysterique.

Merci pour votre réponse (et votre indulgence).

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-11-04, 20:40  (GMT)
122. "RE: Hypocondrie ?"
Bonsoir,

>que des études scientifiques - que je ne devrais d'ailleurs
>pas lire,

Et que vous avez mal lues

> Est-ce que
>ça veut dire que le cancer du sein est, en
>quelque sorte, "contagieux".

Aucun cancer n'est contagieux. Vous pouvez boire dans n'importe qu'elle bouteille. La maladie contagieuse que vous pourrez attraper sera la mononucléose.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Skaalp (1 messages) Envoyer message email à: Skaalp Envoyer message privé à: Skaalp Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-11-04, 11:38  (GMT)
123. "RE: Hypocondrie ?"
Bonjour a tous,

Je suis nouveau sur ce site mais je pense avoir la meme maladie que vous. Depuis 1 an et demi maintenant et depuis le jour de mes 30ans (hasard ?) je souffre de maladies imaginaires, la plus recurente etant la sclerose en plaque (sic...).
Peu d'entre vous ont parle de la non comprehension de la compagne ou du compagnon. C'est une veritable angoisse supplementaire de ne plus oser dire à la personne avec laquelle on vit quelle nouvelle maladie nous avons auhoud'hui, du moins c mon cas.
De plus, internet nous permet d'avoir toute les maladies imaginables... rendez vous sur google tapez "douleurs musculaires" (ma maladie du moment...) et vous pourrez vous retrouver avec au choix SEP (encore...), VIH, cancer... bref tous mes symptomes peuvent etre graves et internet ne fais que renforcer ma psychose.

Sans compter l'angoisse que cela peut provoquer... c l'enfer ! Plus on stresse plus les symptomes sont la... et plus ya de symptomes plus on stresse c un cercle sans fin.

Voila, les seuls moments ou je peux me detendre sont les vacances ou j'essais de relativiser .

Voila en tout cas, si l'hypochondrie est une maladie... je ne suis plus hypochondriaque car je souffre d'une vraie maladie... enfin ?

Bonne chance a tous

Pascal

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-11-04, 18:41  (GMT)
124. "RE: Hypocondrie ?"
Bonjour,
L'hypocondrie est une vraie maladie, vous avez raison.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

sandybuffy (1 messages) Envoyer message email à: sandybuffy Envoyer message privé à: sandybuffy Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-11-04, 13:47  (GMT)
125. "RE: Hypocondrie ?"
bonjour,

c'est un réel problème pour moi cette peur incessente des maladies!
je suis à l'affut de la moindre douleur ou gêne! et là...je m'imagine le PIRE!!! et évidemment, c'est toujours une maladie mortelle! ce ne sera jamais la grippe!!! et j'ai toujours peur de ne pas arriver à vivre assez longtemps pour faire les choses qui me tiennent à coeur (comme mon mariage en septembre 2005 par exemple...)

en plus je fais sans cesse des cauchemars ( je suis malade, on m'annonce que je suis malade, je rêve de croix...enfin, un tas de symboles liés à la maladie, au deuil, à la mort!) et je stresse réellement en me disant que c'est peut-être un avertissement!).

il y a deux mois, j'ai fait appel à mon médecin car j'avais des douleurs au niveau du thorax et de la poitrine (stress m'a- t- il dit!) mais depuis j'ai tous les jours des douleurs différentes : dos, bas du dos, gêne au niveau des côtes, mal de tête.. (tout le monde me répète que c'est le stress...mais je vais quand même allez faire une prise de sang!.

Voilà, enfin, j'espère que tout ira bien!


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Wanderin (13 messages) Envoyer message email à: Wanderin Envoyer message privé à: Wanderin Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-11-04, 08:06  (GMT)
126. "RE: Hypocondrie ?"
Comment profiter de la vie de tous les jours quand on a l'impression que la vie n'est qu'en sursis. Comment faire des projets d'avenir sans penser à la pandémie de grippe aviaire qui menace toute la planète? Comment font les gens "normaux" pour se lever tous les matins sans cette peur?

J'en ai tellement marre.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cesare (11 messages) Envoyer message email à: cesare Envoyer message privé à: cesare Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-10-04, 21:48  (GMT)
117. "RE: Je me fais du souci"

Le copain ne semble pas se plaindre !

La fracture est franche, la facture aussi, a-t-on idée de gaspiller ainsi ce breuvage...

Je crains qu'on ne puisse rien faire pour la bouteille aux urgences.


A la votre et bonne soirée

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

odrey59 (2 messages) Envoyer message email à: odrey59 Envoyer message privé à: odrey59 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-11-04, 19:44  (GMT)
127. "hypocondriaque et depressive"
bonjour a tous
depuis 3 mois suite a 1 choc emotionnel je me sens fatigué triste en permanence,et toujours malade...
il y a 15 jrs une douleur aux yeux,ensuite accompagné de maux de tete ma inquiété et ma emmener aux urgences:diagnostic rien aux yeux et peut etre des migraines
mon medecin traitany y a vu des cephalée de tension et mon angoisse s'aggravant celles ci ne desesperant pas,je suis allé le revoir et il ma prescrit des antidepresseur ainsi qu'un scanner afin de me rassurer,lui etant sur que ce n'etait rien ayant "trop de symptomes diffus"
neanmoins,mes douleurs a la tete sont guerie par les anxiolitiques mais jai des douleurs dans les mains et me voit deja avec une tumeur cerebrale...
si c'etait le cas,les anxiolitiques auraient ils gueris mes mots de tete???comment faire pour me rendre moins insuppportable aux vue de mon entourage????
merci d'avance
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-11-04, 21:30  (GMT)
128. "RE: hypocondriaque et depressive"
Bonsoir,

>comment faire pour me rendre moins insuppportable aux vue
>de mon entourage????

Pensez à un soutien psychothérapique !
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

gougou (2 messages) Envoyer message email à: gougou Envoyer message privé à: gougou Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-12-04, 20:08  (GMT)
129. "RE: hypocondriaque et depressive"
bonjour a tous , comme beaucoup de personne ici je crois ke je suis devenu hypocondriaque. j ai 22 ans et tout a commencé il y a 2 mois, j ai fait une sorte de malaise vagale en cours, et depuis ce jour rien ne va plus, j ai enchainé les consultations chez medecin et cardiologue. le cardiologue n a rien trouvé de spécial et le medecin m a prescrit tout d abord des anxiolytique, puis j ai eu des troubles digestifs , le medecin m a alors diagnostiqué une gastrite, je suis allez voir un autre medecin qui m a dit que c etait une colopathie. je ne sais plus trop quoi penser, j ai l impression d avoir une maladie plus grave, je guette le moindre symptome et des que je le ressens je me mets a faire des crises d angoisse , et meme parfois je pleure car j ai tres peur. ma plus grande phobie est le cancer du pancréas, je ne sais pas pourquoi je suis focalisé sur cette pathologie mais bon c est comme ca. je suis allé sur plein de sites y faisant référence ,j ai l impression de parfois avoir les symptomes (peut etre ke je me les crée aussi !) . en tout cas ca me deprime beaucoup, je ne sors plus de chez moi, j ai du mal a parler a mes proches et j ai arreter la fac en plein semestre tellement j avais peur. j ai fait une prise de sang il y a pas longtemps, j avais un peu de cholesterol ( j etais a la limite superieur), et j etais egalement a la limite superieure en acide urique. mon medecin m a donc prescrit un autre examen: urine sur 24 heure pour l acide urique + videsse de sedimentation. les resultats ne m ont pas rassuré j avais 850 mg d'acide urique sur 24 heures (les normes etant 250 a 750 mg) et la vitesse de sedimentation etait de 12 mm pour une heure et 29 mm en 2 heures. kan j ai vu ces resultats j ai vraiment paniqué, je ne sais pas trop quoi penser. Cher docteur est ce ke ces resultats vous paraissent troublants ? kel en pourrait etre la cause ? j espere ke vous pourrez me guider un peu, je suis vraiment inquiet!
en esperant avoir de vos nouvelles
merci a tous ceux qui contribuent au fonctionnement de ce forum, il me permet de pouvoir parler de mes soucis.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-04, 10:21  (GMT)
130. "RE: hypocondriaque et depressive"
Bonjour,
Nous n'aimons pas trop le style texto ici, mais surtout, nous ne faisons pas d'interprétation d'examens ou d'analyses.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Wanderin (13 messages) Envoyer message email à: Wanderin Envoyer message privé à: Wanderin Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-04, 10:45  (GMT)
131. "RE: hypocondriaque et depressive"
Bonjour Docteur,

J'ai une question qui me trotte dans la tête depuis quelques temps déjà. Les tumeurs malignes ne se forment que dans les organes ou elles peuvent se former également dans n'importe quelle partie du corps? Genre dans le genou.

Merci

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Frogg (16 messages) Envoyer message email à: Frogg Envoyer message privé à: Frogg Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-04, 17:01  (GMT)
133. "RE: hypocondriaque et depressive"
Ok pour un soutien psychologique mais je me voit mal à 16 ans dire à mes parents ; "J'ai besoin d'un psy je suis hypocondriaque"...
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-04, 22:01  (GMT)
135. "RE: hypocondriaque et depressive"
>Ok pour un soutien psychologique mais je me voit mal à
>16 ans dire à mes parents ; "J'ai besoin d'un
>psy je suis hypocondriaque"...

A vos parents, peut-être pas, mais vous pouvez le dire à votre médecin généraliste.






Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-04, 22:03  (GMT)
136. "RE: hypocondriaque et depressive"
Bonsoir,
>
>J'ai une question qui me trotte dans la tête depuis quelques
>temps déjà. Les tumeurs malignes ne se forment que dans
>les organes ou elles peuvent se former également dans n'importe
>quelle partie du corps? Genre dans le genou.

Le genou est composé d'os et de tissus divers qui peuvent porter une tumeur maligne. Le cancer du genou est tout de même très rare , comme le cancer du bras droit (voir Coluche).





Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Wanderin (13 messages) Envoyer message email à: Wanderin Envoyer message privé à: Wanderin Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-12-04, 10:05  (GMT)
137. "RE: hypocondriaque et depressive"
Bonjour,

>Le cancer du genou est tout
>de même très rare

Effectivement. On arrive toujours à en rire ... quelques jours plus tard. Je n'ai pas résisté au besoin d'aller voir un médecin, je ne l'ai pas regretté et c'est un petit signe d'espoir que j'aimerais partager.
Alors, je suis allée voir un médecin pour ma "boule" dans le genou. Mais pas mon généraliste habituel. La semaine dernière, celui-ci, après une visite aussi superflue (j'étais persuadée d'avoir une phlebite), m'avait souhaité, avec beaucoup d'insistance, de bonnes fêtes... Ce qui voulait dire qu'il ne souhaitait pas me revoir avant. Je suis donc allée voir un autre et celui-ci m'a écouté avec beaucoup de sérieu, je n'avais pas l'impression qu'il se moque de moi (comme mon medecin habituel), il était très gentil et très rassurant. Et il a tout compris tout de suite. Alors que mon autre médecin fait tout pour éviter le sujet, j'ai vraiment pu discuter avec lui de mes peurs, de mon besoin d'être constamment rassurée. Il m'a mis en garde contre l'envie d'aller consulter trop de personnes différentes, de faire trop d'analyses. Bref, j'avais enfin l'impression d'être enfin comprise. En discutant, on a "découvert" tous les deux que mes crises d'angoisses des derniers jours étaient sans doute lié au fait que mon copain devait être hospitalisé aujourd'hui pour quatre jours (rien de grave), et que mes angoisses étaient ma façon à moi d'exprimer la peur que j'ai pour lui. J'ai même pu lui parler du psy que je vois depuis quelques semaines pour apprendre à comprendre et mieux gérer ma peur et il m'a félicité de cette décision. Il m'a dit à quel point c'était important d'exprimer ses peurs. Je ne dis pas que l'autre médecin est mauvais, mais ça façon de faire me convient pas. Le pauvre, je le comprends aussi. Je pense que des gens comme moi sont le cauchemar de tous les médecins, qui ont envie de se sentir utiles, alors qu'ils doivent avoir la - fausse - impression qu'on essaie de les piéger avec non craintes successives.
Donc je suis rassurée ... pas par rapport à mon genou, je pense que ces "problèmes" physiques ne sont que le symptome d'une angoisse qui, en fait, n'a rien à voir avec les maladies. On pourrait être aussi bien phobiques des araignées ou des foules. Pour le moment, je fais un grand travail sur moi pour comprendre ce qui me fais tellement peur. C'est souvent douloureux parce qu'on a pas forcément envie de remettre en question ses liens avec ses parents etc, mais par expérience, je pense qu'il faut passer par là. On ne peut pas s'en sortir tout seul, puisqu'on a besoin de prendre du recul par rapport à soi pour mieux comprendre. Et pour prendre ce recul, on a forcément besoin de quelqu'un d'autre.
Pour répondre au jeune homme de 16 ans sur ce forum: tu n'as pas besoin de passer par tes parents. Mes parents ne sont pas au courant non plus. Pas besoin de les cupabiliser en plus. Je leur en parlerai peut-être un jour, mais pour l'instant je ne vois pas l'intérêt. C'est un truc qu'il faut d'abord régler avec soi-même.

Voilà pour mon expérience personnelle. Bon ben, à la crise prochaine

Wanderin

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-12-04, 21:19  (GMT)
138. "RE: hypocondriaque et depressive"
Bonsoir,

>On pourrait être aussi bien phobiques des
>araignées ou des foules.

Tout à fait ! Je crois fermement que la plupart des maladies mentales sont des angoisses mal gérées par notre cerveau qui "évite" l'angoisse principale en créant d'autre angoisses "mineures" ou des rituels rassurants (TOC).






Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

gougou (2 messages) Envoyer message email à: gougou Envoyer message privé à: gougou Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-04, 16:50  (GMT)
132. "RE: hypocondriaque et depressive"
Bonjour Docteur,
Je suis vraiment désolé que mon style ne vous ait pas plus, mais il est vrai que lorsque je vous ai écrit j'étais si angoissé que je n'ai peut être pas réussi à y mettre la forme. Je suis vraiment dans une période de grande angoisse, j'espérais simplement trouver quelqu'un pour en parler. Désolé, a bientot.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-04, 22:00  (GMT)
134. "RE: hypocondriaque et depressive"
Bonsoir,

>Je suis vraiment dans
>une période de grande angoisse, j'espérais simplement trouver quelqu'un pour
>en parler.

Il serait beaucoup plus profitable pour vous d'en parler dans la vrai vie avec un psychologue ou un psychiatre. Si vous ne le faites pas votre angoisse va vous envahir de plus en plus.

Bon courage.





Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

sortilege (19 messages) Envoyer message email à: sortilege Envoyer message privé à: sortilege Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-12-04, 11:01  (GMT)
139. "RE: hypocondriaque et depressive"
Bonjour à tous !

Je m'invite dans votre club car je suis des vôtres mais avec une différence quand même : j'ai réussi à sortir de cette maladie toute seule sans l'aide d'un psy mais il y a un bémol : l'hypocondrie est toujours latente et prête à sortir de son trou à la moindre faiblesse de ma part

Je souhaite vous dire qu'on peut en sortir, même si c'est dur. Il n'y a surement pas de recette mais des recettes, en fonction de chaque personne.

Dans mon cas, la maladie est apparue brutalement lors du divorce de mes parents. Mais j'avais déjà eu auparavent des prémices de la maladie : à l'âge de 13 ans (en 1986 suite à une émission trés alarmiste sur le sida) je me suis convaincue que j'avais le sida alors que biensur je n'avais encore pas eu de relations sexuelles .

Mon hypocondrie correspondait à un mal de vivre dû à une perte de repères familiaux, une souffrance profondément enfuie depuis l'enfance trouvant son origine dans la première séparation de mes parents alors que j'avais 8 ans.

A l'âge de 18 ans donc, j'avais tout ce que vous décrivez. Pour ne citez que quelques exemples, j'ai cru avoir le sida (un grand classique), une sla, une tumeur au cerveau car j'avais des vertiges, un cancer des os...etc

C'est un changement radical de vie (études supérieures, petit ami, éloignement géographique) qui a mis un terme à toutes mes angoisses et mes symptômes.
Dans mon cas, c'est lorsque je suis "actrice" de ma vie et non plus "spectatrice" que je vais mieux. Tout simplement parce que je pense alors à autre chose !

J'ai depuis ce temps toujours eu un fond hypocondriaque mais beaucoup plus supportable que pendant la première crise.

J'ai pu remarquer que mon angoisse de la maladie pouvait passer au second plan et donc me fiche la paix si j'étais obnubilée par une autre angoisse.
Par exemple, l'avion. Ma peur du crash est telle qu'elle m'obsède littéralement et du coup mes symptomes de maladies du moment s'évanouissent !

Je suis convaincue que le bonheur est la meilleure thérapie. Lorsque je m'investi dans quelque chose d'agréable (une relation amoureuse, un mariage, une grossesse, un voyage...), mon hypocondrie perd du terrain.

Bon courage à tous et bonne santé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

dugong (2 messages) Envoyer message email à: dugong Envoyer message privé à: dugong Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-12-04, 11:13  (GMT)
140. "RE: hypocondriaque et depressive"
Bonjour,
Ca fait du bien de voir que c'est vrai, on peut se créer des symptomes sans rien avoir.
Enfin, pour ma part, je doute encore sur le fait que c'est les nerfs !
J'ai eu la tête qui tourne, alors je me suis persuadée que ça venait du dos, évidemment, j'ai eu mal au dos de façon épouvantable! Puis j'ai eu peur ! Si j'avais une tumeur au cerveau? En pleurant, j'en ai parlé à ma soeur, qui m'a dit que si c'était le cas, j'aurais mal derrière la tête et je verrais double. Evidemment, j'ai eu une gêne derrière la tête, et je vois moins bien. Alors j'ai osé en parler au médecin (qui se moque aussi un peu), il m'a répondu que si j'avais une tumeur, ce ne serait pas une gêne, mais j'aurais vraiment mal ! Alors, j'ai vraiment mal.... Et puis j'ai une oreille qui entend moins bien. Mon ORL m'a fait un test et me dis qu'il n'y a rien d'inquiétant, mais que je dois faire un dopler cervical. J'ai peur. En plus j'ai lu qu'une personne avait une tumeur au nerf auditif, et en fait, pas mal de symptomes sont identiques aux miens. J'ai une trouille de tous les diables, et plus j'y pense, plus j'ai mal derrière la tête.
J'ai pris RV avec un psy, mais si j'étais vraiment malade??
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

vanou2005 (1 messages) Envoyer message email à: vanou2005 Envoyer message privé à: vanou2005 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-01-05, 19:01  (GMT)
144. "RE: hypocondriaque et depressive"
Bonjour

je suis tout à fait de ton avis, mes crises d'hypochondire son très intense quand mon activité est réduite, quand je n'ai rien d'autre à penser en quelques sorte.
Dès que j'ai l'esprit occupé ou que j'aipériode de stress pour un autre motif, eh bien l'hypochondrie fait place à un stress différent. Et la je ne pense plus du totu à la maladie.
En fait j 'ai l impression que nous sommes tous angoissé et que l'angoisse doit se fixer sur quelque chose, parfois c'estla maladie et parfois c est autre chose.
Je prends un exemple, quand je suis au travail je pense raremnt à la maladie, par contre dès que je sors du travail le soir les angoisses reviennent d'un seul coup.

Parfois je me sens assez fort pour repousser tout ça, mais à d'autres moments je me laisse aller à imaginer de plus en plus, et l'effet boule de neige se met en place.

Je pense qu'on reste hypochondriauqe totu e sa vie mais qu'il faut apprendre à gérer ses angoisses qui pourrissent la vie.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

dugong (2 messages) Envoyer message email à: dugong Envoyer message privé à: dugong Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-12-04, 12:05  (GMT)
141. "RE: hypocondriaque et depressive"
ainsi qu'un
>scanner afin de me rassurer,lui etant sur que ce n'etait
>rien ayant "trop de symptomes diffus"


Bonjour,
ce que je voudrais savoir, c'est si vous avez passé le scanner, si ça n'a pas été trop dur à vivre (mon médecin aussi m'a dit que je pouvais en passer un pour me rassurer, mais je n'ose pas, j'ai peur du diagnostique !).
Bon courage, j'espère que vous allez mieux

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

fraise24 (1 messages) Envoyer message email à: fraise24 Envoyer message privé à: fraise24 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-12-04, 15:20  (GMT)
142. "RE: hypocondriaque "
Moi aussi j'ai eu énormément peur des maladies surtout d'avoir le sida j'étais vraiment sure de l'avoir..J'ai eu Tous les symptomes pourtant un an après je suis séronégative et je n'arrive toujours pas à comprendre..
Pourquoi un mois après j'ai eu une sorte d'angine avec les ganglions gonflés?je veux bien croire qu'on peut créer certains symptomes mais pas celui là! je me demande si certaines personnes ne rejettent pas la maladie après l'avoir attrapé Je me pose énormément de questions!!J'aimerais bien que vous me répondiez.....
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

bebe75 (9 messages) Envoyer message email à: bebe75 Envoyer message privé à: bebe75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-01-05, 13:19  (GMT)
143. "RE: hypocondriaque "
Bonjour à tous les faux malades et les vrais médecins...

Je suis une légère hypocondriaque mais je somatise pas mal...j'ai accouché il y a 2 mois et je présente depuis un semaine des fourmillements un peu partout dans le corps qui m'exaspère de plus en plus...J'allaite ma fille à 100% et je commence à être très fatiguée (elle prend 1,5 kg par mois alors imaginez ce qu'elle me pompe comme énergie!!)...je voulais savoir si ces fourmillements étaient plutôt dûes à une carence en quelque chose sachant que je ne fais pas vraiment attention à mon alimentation(calcium, magnésium...?), à une suite de la péridurale, à une hyponcondrie passagère??
Comme je n'ai aucun autre symptôme, je ne me sens pas assez hypocondriaque pour aller passer un IRM tout de suite...
merci,

bébé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: