Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"connaissance du mal être = guérison ????????"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Santé Psy (Protected)
Message d'origine

rosalie (367 messages) Envoyer message email à: rosalie Envoyer message privé à: rosalie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-05, 13:21  (GMT)
"connaissance du mal être = guérison ????????"
Bonjour,
je n'y connais pas grand chose en psy mais j'ai souvent entendu parler que le fait de connaître l'origine de son mal être est la clef de la guérison.

Je dois dire que j'en doute de plus en plus .J'ai décidé de m'inscrire à l'aquagym et je n'arrive pas à faire le premier pas, je n'ai même pas osé essayer mon maillot de bains.
L'aqua ne me fait pas peur c'est la gym qui m'angoisse.Je sais pourquoi (traumatisme d'enfance etc....)mais ça ne m'aide pas.

Vous semblez être de bon conseil alors je me permets de vous demander votre avis.
Merci

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: connaissance du mal être = guérison ???????? rose_noire 07-01-05 1
   RE: connaissance du mal être = guérison ???????? rosalie 07-01-05 2
       RE: connaissance du mal être = guérison ???????? Pinback 07-01-05 3
           RE: connaissance du mal être = guérison ???????? rosalie 08-01-05 5
 non non non cilloux 07-01-05 4
   RE: non non non rosalie 08-01-05 6

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

rose_noire (254 messages) Envoyer message email à: rose_noire Envoyer message privé à: rose_noire Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-05, 13:29  (GMT)
1. "RE: connaissance du mal être = guérison ????????"
Bonjour Rosalie,

tout dépend de quoi on souffre. Si le trouble est d'origine névrotique, le courant psychanalytique soutient que si, après une psychanalyse approfondie, on comprend le mécanisme inconscient de sa névrose, la névrose disparait. Dans le cas d'une psychose, c'est très différent, le trouble est de nature structurelle, donc on peut soigner le trouble mais pas le guérir.

Il existe d'autres courants que le courant psychanalytique. Par exemple, pour les phobies, le courant comportementaliste nous fait nous confronter à nos peurs pour apprendre à les maitriser. Dans ce cas on s'attaque directement au symptôme et pas à sa cause. J'espère vous avoir donné des éléments de réponse.

Amicalement,

rose noire

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rosalie (367 messages) Envoyer message email à: rosalie Envoyer message privé à: rosalie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-05, 14:19  (GMT)
2. "RE: connaissance du mal être = guérison ????????"
Bonjour rose noire,

Je dois dire que j'ai du mal avec le language psy ; névrose et psychose me semblent excessifs, je pencherais pour la phobie mais ce n'est pas de la peur, proprement dite, que j'éprouve, c'est plus une angoisse qui me paralyse et m'empèche d'agir.A moins que ça ne soit la même chose.

S'attaquer au symptôme? C'est une bonne idée mais la cause est toujours là prête à refaire des ravages et, là ça devient un combat de tous les jours.

Merci pour votre réponse qui m'aide à avancer.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pinback (205 messages) Envoyer message email à: Pinback Envoyer message privé à: Pinback Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-05, 14:41  (GMT)
3. "RE: connaissance du mal être = guérison ????????"
Bonjour Rosalie,

Vous semblez inhibée, et cela vous handicap pour réaliser des actions de la vie courante. J'éprouve les mêmes symptômes. Ce n'est pas normal. Le mieux est de consulter un psy ou un médecin généraliste qui saura vous faire le bon diagnostique et vous prescrire s'il y a lieu des médicaments.

En vous souhaitant bonne chance, il n'y a pas de fatalité!

Amicalement,

Hervé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rosalie (367 messages) Envoyer message email à: rosalie Envoyer message privé à: rosalie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-01-05, 14:10  (GMT)
5. "RE: connaissance du mal être = guérison ????????"
Bonjour Hervé

. Le mieux est de consulter un psy ou
>un médecin généraliste qui saura vous faire le bon diagnostique
>et vous prescrire s'il y a lieu des médicaments.

Mon cas est loin d'être grave au point de nécessiter l'aide d'un psy.Il faut que je trouve la force de faire face sans aide, c'est pour ça que je pensais que faire le point sur ce qui provoque mon mal être m'aiderait mais là, c'est raté.Je dois m'y prendre autrement.

>En vous souhaitant bonne chance,

Merci et bonne chance à vous aussi.

>il n'y a pas de fatalité!

je suis d'accord

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-05, 15:59  (GMT)
4. "non non non"
Modifié le 07-01-05 à 16:02  (GMT)


Bonjour Rosalie,

en principe, connaissance des origines du mal-être = perte de temps, parce qu'on est tellement complexes que les origines sont un embrouilamini de tout un tas de choses. Qu'il faut utiliser notre mémoire (parfois un peu faussée), utiliser la mémoire des autres (faussée aussi) et qu'on construit des théories souvent oiseuses.

Et ces théories, une fois qu'on les a bien en main, on en fait quoi ?

On ne peut pas changer le passé.

Sincèrement, je trouve que ce qui est utile, réellement, à court terme, c'est de chercher les moyens de se faire du bien, parce que le bien instantanné est un moteur pour encore plus de bien.

Pour la piscine, si vous avez du mal à y aller, cherchez quelque chose qui fera passer la pillule : achetez vous un beau peignoir, une belle serviette de bain par exemple, ou bien un gadget qui vous fera plaisir.

Prévoyez quelque chose d'agréable pour juste après la piscine : un jus de fruit dans un salon de thé, une crème spéciale pour le corps qui soit agréable, même si ça ne vous fait pas trop envie au départ d'ailleurs.

A la piscine, n'oubliez pas que beaucoup de gens n'ont pas leurs lunettes et donc ne vous voyent même pas. Et vous passez pas mal de temps dans l'eau, donc le corps est caché en quelque sorte.

Pour le côté gym, c'est très physique, vous verrez c'est rigolo. On fait ce qu'on peut, on ne se fait pas taper dessus si on ne fait pas les exercices. Ca fait vraiment les muscles. Prévoyez d'être toute ramollie après.

Et puis vous savez bien qu'il y a une petite Cécile qui sera toute heureuse savoir que vous partagez sa passion .

et qui attend avec impatience votre compte-rendu...
Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rosalie (367 messages) Envoyer message email à: rosalie Envoyer message privé à: rosalie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-01-05, 14:31  (GMT)
6. "RE: non non non"

Bonjour cécile

>
>Et ces théories, une fois qu'on les a bien en main,
>on en fait quoi ?

Pour l'instant elles sont en réserve en espérant qu'elle me servent mais ça ne fonctionne pas pour résoudre mes problèmes.
Un point positif toutefois , je culpabilise moins quand je ne vais pas bien, qu'il y a une raison à ça mais, ce n'est pas en m'appitoyant que les choses vont avancer, alors il faut que je trouve la force de faire le premiers pas (c'est fois c'est plouf )

>et qui attend avec impatience votre compte-rendu...
>
je n'y manquerai pas ,si je ne suis pas noyée Si on va dans le grand bain c'est sûr je me noie (j'ai à peine orteil dans les grands bains)

Bon Week End
Bises

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: