Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"suicide d'un proche : culpabilité"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Santé Psy (Protected)
Message d'origine

Priscamai (9 messages) Envoyer message email à: Priscamai Envoyer message privé à: Priscamai Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 20:54  (GMT)
"suicide d'un proche : culpabilité"
Bonsoir,

Je voudrais savoir s'il est normal d'éprouver un sentiment de culpabilité et d'avoir encore les larmes aux yeux à chaque fois que je passe devant le domicile d'un voisin qui s'est donné la mort il y a quinze jours ou est ce maintenant de l'ordre du pathologique. La nuit de son suicide, j'ai été alertée par des bruits anormaux et malgré mon appel téléphonique , je n'ai pû éviter le pire...J'étais la seule personne qui, ce soir, pouvait le sauver et je ne l'ai pas fait. Je croyais qu'il était ivre et au téléphone il s'est montré rassurant...Je me permets de préciser que je suis athée et pour moi la vie n'a pas de prix!

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: suicide d'un proche : culpabilité Nausica 10-01-05 1
   RE: suicide d'un proche : culpabilité Priscamai 11-01-05 3
 RE: suicide d'un proche : culpabilité cilloux 10-01-05 2

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 21:05  (GMT)
1. "RE: suicide d'un proche : culpabilité"
Bonsoir

15 jours, ce n'est pas beaucoup...
Et le fait d'avoir eu un contact téléphonique juste avant doit être en effet culpabilisant. Dans ce que vous racontez, il n'y a rien eu d'anormal: du bruit chez le voisin, vous appelez, il est bizarre; vous croyez qu'il est ivre (explication du bruit) et en plus, il vous dit que tout va bien... Que pouvez-vous bien vous reprocher?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Priscamai (9 messages) Envoyer message email à: Priscamai Envoyer message privé à: Priscamai Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-01-05, 21:27  (GMT)
3. "RE: suicide d'un proche : culpabilité"
Bonsoir,

Merci à Nausica et à Ciloux de m'avoir répondu. Je culpabilise pour ne pas avoir aviser les secours qui habite à environ 400 m de chez moi,(non assistance à personne en danger) de ne pas avoir parlé plus longuement au téléphone avec lui, de l'inciter à parler mais il était très renfermé et peu enclin à communiquer, de ne pas avoir trouver les mots pour qu'il soit encore en vie encore aujourd'hui.C'est vrai qu'il était particulièrement difficile pour moi de déceler qu'il allait très mal et qu'il préparait son suicide car il était très flegmatique et rassurant au téléphone (contrairement à moi qui était submergée par l'émotion)car je n'ai pas de dons extralucides et je ne suis pas psy. Je lui ai tendu la main en l'appelant en pleine nuit mais il n'a pas voulu ou pû la saisir... peut être très déterminé à mettre fin à ses jours. Je voudrais aussi signaler à toutes les personne qui me liront de se méfier d'une personne qui rassure les autres alors qu'elle a l'intention de se suicider dans un avenir très proche car j'ai appris que c'était une stratégie pour ne pas evéiller les soupçons de l'entourage que de se vouloir rassurant pour être certaine de ne pas être dérangée...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 22:08  (GMT)
2. "RE: suicide d'un proche : culpabilité"

Bonjour,

bien sûr que c'est normal.
Il ne faut pas juger, même pour les non-athées, la vie n'a pas de prix.

C'est une maladie et cette personne est décédée d'une maladie qui a pris le dessus.

Vous n'auriez rien pu faire, de même que vous n'auriez pas pu intervenir s'il s'agissait d'un cancer ou d'une maladie grave. Ne culpabilisez pas de ce que vous avez fait ou pas fait. Et ne culpabilisez pas non plus de l'attitude que vous avez maintenant : vous réagissez mal, ça vous fait souffrir et c'est normal. Protégez-vous, ne vous laissez pas envahir par ça. Votre vie est précieuse aussi et vous devez l'entretenir, c'est un devoir. Ne pas vous laisser vaincre par cette maladie qui l'a emporté.

Je vous conseille la lecture de "notre prison est un royaume" de Cesbron.
Et je pense bien à vous.

Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: