Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Ce que veulent les médecins "

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

jclouet (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
01-01-02, 18:05  (GMT)
"Ce que veulent les médecins "
Les médecins réclament de l'argent, s'agitent, mais que proposent-ils en échange ? Là en effet est toute la question au delà de toutes les querelles.

- La première réponse en tant que MG de base de ma banlieue nantaise, je ne propose rien, je veux des sous pour faire fonctionner mon cabinet, payer mes secrétaires, les faire bénéficier des 35h et vivre correctement.

- La 2 eme réponse est que le pouvoir politique a organisé par les ordonnances Juppé, une régionalisation de la profession médicale libérale autour des Unions des Médecins: URML , ARH pour l'hospitalisation avec différents structures autour. La dernière réforme devait être une régionalisation de l'Ordre des Médecins par la création de Chambre administrative régionale. Ces structures et notamment les URML sont élus tous les 6 ans et représentent la profession. C'est de là que tout a commencé à partir en quenouille.

Que s'est il passé ?
Les médecins ont mal voté: ils ont élu pour 6 ans à quasiment 80% des représentants CSMF/UNOF au lieu de MG France qui s'est fait laminer.
Le pouvoir plutôt que de tenir compte de ce coup de semonce a préféré continuer à discuter avec le syndicat qui lui convenait le mieux.
L'Ordre des médecins n'a pas eu son mot à dire puisque pour avaliser chaque texte conventionnel celui ci lui est adressé la veille de sa parution au JO pour avis à 22h et parution le lendemain matin !!!

De cette analyse ,il convient de se rendre compte que pour des médecins qui savent tous à peu près lire, écrire et compter , il ressort une grande frustration depuis des années.
Aucune proposition sur la réorganisation n'a été acceptée car elle ne sied pas au pouvoir.
Je suis conseiller ordinal depuis 6 ans, syndiqué depuis 18 ans, autant dire
que j'en ai avalé des couleuvres et entendu des conneries !!

Mais là c'est trop, on ne peut pas avancer contre une profession, le pouvoir politique actuel fait fausse route, il trompe même ses propres supporters.Je suis membre de 2 conseils d'administration d'hopitaux, sur le terrain, les plus quérulents des syndicalistes pour l'application des 35h sont les représentants de la CFDT alors qu'à l'échelon national ce sont les seuls à avoir avalisé les textes Aubry 1 et 2.
Comment peut on continuer de ce déni de débat démocratique ? dans ce grand écart syndicaliste?
Aucun syndicat représentatif n'a été reçu. Les seuls propositions acceptées ont été celles sur le médecin référent qui a ensuite été invalidé par le conseil constitutionnel. La dernière réforme conventionnelle passée en catimini a elle aussi été invalidée par la Haute Cour.

Le pouvoir doit faire son auto critique, il faut relancer la démocratie,accepter de discuter, négocier avec les représentants élus.
Il faut écouter les propositions des représentants ordinaux, des URML, des syndicats, c'est ça la vie et rien d'autre.
A tous je vous souhaite tous mes meilleurs voeux pour 2002 qui sera une année punchy à ne pas en douter!!!

Cordialement
jlclouet

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour



Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: