Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Les bibs..."

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

Giulia (435 messages) Envoyer message email à: Giulia Envoyer message privé à: Giulia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-11-03, 20:35  (GMT)
"Les bibs..."
Bonjour
Pardon messieurs les modérateurs si je viens ici exprimer la colère et que ça ne vous plait pas, mais je suis tout bonnement révoltée quand je vois des médecins qui ne font pas leur boulot.
Permettez-moi de vous raconter mon histoire, et vous comprendrez de quoi je veux parler. Je suis atteinte de surdité partielle de naissance, détectée à l'age de... 15 ans ! Bien tard vous allez me dire. Pourtant depuis que j'avais deux ans, mes parents m'ont emmenés chez des ORL. Qui n'avaient rien détecté de normal, et dit que mes parents m'avaient mal élevés, donc que c'était de leur faute si j'étais une gamine mal intégrés. Je vous passe les détails, à part le fait que à la visite médicale de CP, les bibs ont fait leur bouloty par-dessus la jambe en ne détectant pas cette demi-surdité. J'ai eu de la chance dans mon malheur d'avoir été capable de faire des langues et donc aujourd'hui d'etre en 1ère L, mais je pense à ces autres enfants plus malheureux que moi, qui eux sont considérés comme psychotiques et donc envoyés en HP juste parce que... ils entendaient mal ! Vous allez rire, et pourtant aujourd'hui je ne ris pas. Les médecins se croient tout-puissants, brisant parfois des vies entières pour un boulot pas fait ou mal fait. Pour moi encore aujourd'hui, les médecins et moi on est pas copains, j'y vais le moins possible.
Par pitié, ne dites pas qu'un enfant qui a un comportement bizzare est d'emblée psychotique ou autre, avant de l'envoyer chez un psychologue envoyez les parents chez un orl, faites faire un bilan sensoriel, et quand un diagnostic est posé aux parents, répondez-leur, donnez des adresses, ne les laissez pas dans le désarroi ! Ca aussi c'est le boulot du médecin, le boulot d'informer, pas juste de chercher la petite bete !!!!!
Aidez-les, traitez les comme des gens et pas comme des idiots vos patients !!!!
Pardon d'avoir ici exprimé ce que j'appelle "Les raisins de la colère", mais je ne peux pas accepter que pour un médecin qui ne fait pas son boulot, des vies entières soient brisées, comme celle d'une de mes copines qui à la suite de la négligeance de son médecin, a failli mourir !!!!!
Ne me dites pas que je suis folle, que je suis la folle du clavier, acceptez simplement que je critique, je conteste de l'injustice. Et de l'injustice dans le monde médical, il y en a.
Que ceux qui se sentent concernés discutent ici, j'ai besoin ded me dire que je ne suis pas la seule à etre révoltée.


Julie

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Les bibs... yrysa 07-11-03 1
   Des hommes... des medecins Francis3 08-11-03 2
       RE: Des hommes... des medecins D_Dupagne 08-11-03 3
           RE: Des hommes... des medecins yrysa 08-11-03 4
           RE: Des hommes... des medecins Sahckleton (VNI) 07-12-03 12
       RE: Des hommes... des medecins balzy 08-11-03 5
           RE: Des hommes... des medecins Francis3 10-11-03 6
               RE: Des hommes... des medecins D_Dupagne 10-11-03 7
               RE: Des hommes... des medecins Cafe_Sante 10-11-03 8
                   RE: Des hommes... des medecins Francis3 15-11-03 9
                       RE: Des hommes... des medecins D_Dupagne 15-11-03 10
                           RE: Des hommes... des medecins Francis3 15-11-03 11
               RE: Des hommes... des medecins Costermans 03-02-04 13
                   RE: Des hommes... des medecins Giulia 10-04-04 14

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

yrysa (70 messages) Envoyer message email à: yrysa Envoyer message privé à: yrysa Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 19:38  (GMT)
1. "RE: Les bibs..."
salut..
t'es pas la seule..monte voir mon témoignage sur "spychosomatique"...pas loin du tien...

Bref effectivement moi aussi les toubib me file la rage mais je profite d'etre ici sur ce forum pour leurs donner un droit de reponce et voir comment il apprehende leurs patien...Je pense qu'il en reste encore des bons des pationner des amouruex de la machine humaine..mais helas y'a beaucoup de dégouter qui en on marre de voir des gens avec des rhumes et qui n'aime plus leurs métier et les gens...

mais celon moi le vraix problémes c'est qu'ils sont rare les docteur conciencieux qui remettent a jours leurs connassances acquise a la fac ..et encore plus rare ce qui remettent en cause leurs expériances...

voila...
yrysa (je sais plus si j'ai signer l'autre c sur l'adenomyose)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Francis3 (148 messages) Envoyer message email à: Francis3 Envoyer message privé à: Francis3 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-11-03, 00:16  (GMT)
2. "Des hommes... des medecins"
Bonsoir,
Je ne veux nullement defendre les docteurs.
Je voudrais simplement dire qu'il y a aussi de mauvais malades.
Je m'explique. Je pars d'une phrase "Le medecin panse les plaies, Dieu les guerit". Ici Dieu est le malade.
Le malade a un role important à jouer. Pas dans le cas de Julia, c'est dur d'intervenir à 2 ans. Moi, si mon medecin ne me satisfait pas dans sa reponse, je le challenge, je deviens un malade penible. Et je ne me contente pas de vaseuses explications, ou de non dits.

Maintenant, je suis aussi tres surpris par ce que je nommerai l'errance therapeuthique. Le medecin qui vous envoie a un specialiste qui lui meme vous envoie à un autre, et etc, pour arriver à la fin à cette fameuse
conclusion "c'est psycho-somatique". Alors c'est peut etre vrai, meme surement, mais on souffre toujours.

La je n'en veux pas aux docteurs mais à la formation medicale. Le corps médical tradionnel(allopathique) ne sait soigner que des symptomes, pas des maladies, qui plus est ils sont (ou etaient?) formés à soigner des corps ou des tetes, les deux à la fois non. Ce qui explique peut etre le succes de therapies hollistiques qui vont des plus serieuses au plus farfelues.

Je m'eleve aussi contre la "technisation" à outrance qui touche plus les specialistes que les generalistes. J'ai l'impression que les medecins perdent le b-a-ba de leur metier en ne se basant que sur la technologie. Il faut aussi garder l'essentiel.
J'inclus dans la technologie, les statistiques.

Soyons clairs, ce que je dis n'est qu'une critique, car je pense aussi
que beaucoup de medecins payent enormement de leurs personnes. Mais comme je le dis plus haut, ce n'est pas l'homme, mais la methode qui est en cause.
Quand a l'erreur de diagnostiqc, c'est grave pour celui qui subit ou qui commet, mais ce n'est qu'une erreur humaine.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-11-03, 07:39  (GMT)
3. "RE: Des hommes... des medecins"
Bonjour Francis,
Je partage votre analyse.
Pour un début de réponse, sachez que ce que rembourse bien la sécu, ce sont les examens complémentaires, pas le temps passé à parler avec le patient.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

yrysa (70 messages) Envoyer message email à: yrysa Envoyer message privé à: yrysa Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-11-03, 15:34  (GMT)
4. "RE: Des hommes... des medecins"
bonjours
je trouve que c tres triste ce que vous dites...sous pretexte que la secu ne paye pas le temps de parole les médecin le néglige...Ce n'est pas tres rassurant...Toutefois j'aimerai rajouter qu'au bout de 12 ans de courses entre plein de médecins..(et sacher que je ne suis pas un malade facile).. j'ai fini par avoir un nom sur ma maladie..En france d'ailleur l'endométriose n'est toujours pas diagnostiquer avant 10 ans "d'herance thérapeutique" en moyenne .Moi c'est sa qui me met en rogne. Je trouve pas que ce soit normal..La plus part des femmes qui ont cette maladie sont souvant obliger de faire elle meme le diagnostic et de le passer a leurs médecin pour qu'il le valide...Pour moi la cause essencielle du mauvais diagnostic ou du je m'en foutisme deguiser par le "sphico truc" c'est avant tout le manque de remise en cause des médecins et de formation supplementaire.la recherche avance sa seraient bien qu'ils la suivent...

cordialement yrysa

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Sahckleton (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
07-12-03, 21:21  (GMT)
12. "RE: Des hommes... des medecins"
Bonsoir

J'ai commencé à souffrir de migraines atroces à treize ans. Clouée au lit la plupart du temps, avec des auras que je prenais adolescente pour des hallucinations.

Les migraines se sont accentuées avec les années pour atteindre un sommet il y a presque trois ans (trois attaques hebdomadaires). Jusqu'à ce que je consulte ma gynéco qui allait les résoudre définitivement, je suis tombée sur des médecins m'affirmant pour certains que la migraine, "c'est dans la tête", sans blague !

J'en ai consulté cinq ou six pour mes migraines, à chaque fois le même genre de réponse : on ne peut rien faire, c'est nerveux. Serrez les dents, ça va passer avec l'âge, faites un bébé.

Ma gynéco, trouvant que j'étais régulièrement déprimée, les seins douloureux et énormes, avec des douleurs abdominales sous le nombril particulièrement abominables, me met sous progestatifs en continu.

Du jour au lendemain, plus de migraines. Plus de seins douloureux, plus de douleurs abdominales, plus de déprime cyclique.

Je rencontre encore des médecins pour me dire :"Ce n'est pas naturel ni sain d'être sous ménopause artificielle à 32 ans".

A quoi je réponds que si la nature avait été sympa avec moi, je n'aurais pas eu besoin de la contrarier comme ça.

Comme par hasard, ces médecins sont TOUS des hommes.

Je passe sur l'interne de garde de l'hôpital qui m'a diagnostiqué une crise d'angoisse avec névralgie intercostale alors que j'avais un pneumothorax. C'est connu qu'un pneumothorax rend très zen. L'interne a fait TOUS les examens possibles, SAUF une radio des poumons. Là où j'avais mal.

C'est mon généraliste qui l'a détecté... No comment !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

balzy (4696 messages) Envoyer message email à: balzy Envoyer message privé à: balzy Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-11-03, 16:57  (GMT)
5. "RE: Des hommes... des medecins"
>Bonsoir,
>Je ne veux nullement defendre les docteurs.
>Je voudrais simplement dire qu'il y a aussi de mauvais malades.

Très intéressante hypothèse que je rapproche de mon cas -en tant que patiente- J'ai un mal fou à établir une relation thérapeutique saine avec un homme médecin, comme si je partais du principe a priori qu'il ne pouvait pas me comprendre et que je me limite à venir chercher un diagnostic et une ordonnance. En revanche, quand je sors de chez ma gynéco, je me sens complètement ragaillardie et j'ai l'impression qu'elle n'a pas soigné grand chose dans sa spécialité pendant les 20 mn que j'ai passées avec elle (il faut dire qu'il n'y a pas grand chose à soigner, heureusement pour moi) mais que nos échanges, sur un peu tout et rien me font beaucoup de bien dans la tête.

>Je m'eleve aussi contre la "technisation" à outrance qui touche plus
>les specialistes que les generalistes. J'ai l'impression que les medecins
>perdent le b-a-ba de leur metier en ne se basant
>que sur la technologie. Il faut aussi garder l'essentiel.
>J'inclus dans la technologie, les statistiques.

Certes, mais quand je vois le matériel nécessaire à un suivi spécialisé (par exemple en cardio-pédiatrie à Necker où ma fille est suivie depuis sa naissance) je comprends un peu mieux que l'énergie utilisée à réactualiser ses connaissances techniques empêche certains spécialistes de se rappeler qu'ils ont en face d'eux des êtres humains.

Ceci dit, lors de l'intervention qui lui a sauvé la vie il y a 16 ans, je les aurais tous gifflés, sauf une, le professeur Leca qui l'a opérée et qui nous a consacré 10 mn la veille. C'est peu, mais les mots qu'elle a prononcés alors étaient magiques. Eh oui, "elle" encore, pour ceux qui ne le sauraient pas le prénom du professeur Leca est Francine!


Noëlle

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Francis3 (148 messages) Envoyer message email à: Francis3 Envoyer message privé à: Francis3 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-11-03, 09:55  (GMT)
6. "RE: Des hommes... des medecins"
Noelle,

Bien entendu la technique aide à sauver des vies dans les cas le necessitant.
Et il est souhaitable qu'elle progresse. Mais je pense aussi qu'un specialiste ne doit pas se retrancher derriere pour ne plus avoir de contact "humain" avec ses patients et la famille. (Cf Francine)
D'ailleurs j'aime bien ce prenom Francine.....

Je suis aussi persuadé, que si les medecins pouvaient discuter plus longtemps avec leur patient, le nombre de medicaments prescrits diminuerait.
Mais voila, comme le dis le docteur Dupagne, la SS rembourse les examens, les medicaments, mais tres mal le temps passé.
Autre point, avant un medecin de campagne connaissait tout de la vie de son malade, son environement, sa famille,... etc, ca aidait aussi.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-11-03, 12:39  (GMT)
7. "RE: Des hommes... des medecins"
Bonjour,

Un message posté ce matin par un confrère sur une liste de discussion de généralistes :


FALLAIT T'IL L'OUVRIR ?

Lorsque le verdict de linite gastrique est tombé sous le microscope de l'anapath, et qu'il a rejoint mon bureau, j'ai d'abord eu du mal à lui annoncer la nouvelle.
J'ai photocopié sa carte d'assuré social, j'ai discuté avec lui de la gentillesse du gastro-entérologue, des vertus du cent pour cent, et puis je suis allé chercher quelque résultat inutile dans ma bibliothèque annexe. Je n'étais pas plus prêt que lui à assumer cette nouvelle.
Je connaissais toutes les techniques d' élaboration et d'énonciation de vérité, mais avec cet homme-là, je n'arrivais pas à les dire.
Alors je tournais en rond.
Puis vint l'heure de la chirurgie exploratrice. Une laparotomie expiatrice qui se solda par une brutale découverte. La linite avait atteint le pancréas.
Le chirurgien parla à l'épouse, le malade parla au chirurgien, et la femme à son mari.
Ensuite la femme m'appela. "Voyez , Docteur, j'en ai gros sur le coeur, je ne comprends pas pourquoi ils l'ont ouvert".
Je pris le temps de lui dire que le téléphone n'était pas le meilleur ami de la vérité, qu'une rencontre serait plus opportune. Mais je lui proposais quelques
minutes immédiates pour répondre à sa question.

Le chirurgien ne s'attendait pas à cette découverte, madame, il avait bien l'intention d'aider davantage votre mari, mais ce que ses yeux ont vu ne pouvait être vu au scanner, ou à l'IRM, alors il a refermé, désolé".
"Et bien voyez, docteur, expliqué comme cela , je me sens soulagée".

Ouvrir, refermer, ne pas assez expliquer, "l'empathie sans laisser d'adresse" est à la racine de notre souffrance, comme de la leur.
Le temps à expliquer est le temps qui leur et nous manque pour que la vérité s'élabore.
Et nos patients veulent qu'on la leur dise vite, alors que, ce qu'il faut, est de leur expliquer longtemps.
A nous de l'ouvrir à bon escient , et de la refermer lentement, lentement sans claquer l'espoir dans la porte.

Bruno L.

Note : la "linite" est une forme de cancer".

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-11-03, 18:02  (GMT)
8. "RE: Des hommes... des medecins"
>Autre point, avant un medecin de campagne connaissait tout de la
>vie de son malade, son environement, sa famille,... etc, ca
>aidait aussi.

Ça existe encore. Je ne suis pas encore en voie de disparition

Philippe, médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Francis3 (148 messages) Envoyer message email à: Francis3 Envoyer message privé à: Francis3 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-11-03, 18:42  (GMT)
9. "RE: Des hommes... des medecins"
Exact,
Je voulais dire medecin de famille....
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-11-03, 20:50  (GMT)
10. "RE: Des hommes... des medecins"
Je suis médecin de famille.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Francis3 (148 messages) Envoyer message email à: Francis3 Envoyer message privé à: Francis3 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-11-03, 23:56  (GMT)
11. "RE: Des hommes... des medecins"
Modifié le 15-11-03 à 23:58  (GMT)

Donc, vous pouvez confirmer ou infirmer ce que je dis.
La connaissance du milieu dans lequel vive les patients est important.

Moi, je suis un deraciné donc ma medecin, ne connait pas tous les antecedents et ma vie de famille.

Amicalement.
J'eteins la lumiere et dodo

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Costermans (1695 messages) Envoyer message email à: Costermans Envoyer message privé à: Costermans Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-02-04, 18:58  (GMT)
13. "RE: Des hommes... des medecins"
Hello Francis
Même s'ils n'ont pas beaucoup de temps, les médecins peuvent (parfois) nous traiter avec un minimum de politesse, voir : un peu plus d'égards : l'ophtalmologue m'examine, il est tout près de moi, ses genoux touchent presque les miens, mais il se tourne vers son assistant et lui demande à lui : "Est-ce que ELLE prend des médicaments ?" Comme il s'agit de moi, je réponds : "Elle est ici, devant vous, cher docteur et ELLE n'est pas encore sénile, Elle peut donc vous répondre ! De plus, Elle s'appelle .... c'est marqué là sur mon dossier..."

Ceci étant dit, j'ai un médecin de famille (médecin de campagne) qui est vraiment comme on les aime : capable d'écoute, donnant toujours l'impression d'avoir du temps rien que pour vous, n'infantilisant pas la personne devant lui, capable d'expliquer de choses compliquées avec de mots simples et ce qui ne gâte rien : ne se prenant pas pour celui qui sait tout.

Et si vous nous racontiez les qualités de votre médecins ?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Giulia (435 messages) Envoyer message email à: Giulia Envoyer message privé à: Giulia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-04-04, 23:28  (GMT)
14. "RE: Des hommes... des medecins"
Bah, aujourd'hui je ne me laisse plus faire face aux médecins. Ils m'infantilise ? Je change !!!!!!! Heureusement ce n'est arrivé qu'une fois, et quand j'ai pleuré devant ma mère elle a accepté de changer de médecin. Heureusement que je suis tombée sur un bon orl pour le suivi de ma surdité aujourd'hui, mais bon quand je vois les dégats que cette surdité a fait dans ma famille, j'ai envie de lui foutre une gifle à ce soi-disant médecin et grand savant !!!! Idem pour belle-maman, avec sa psy amerloque à deux balle de m..... !!!!!!!!!!! Spécialisée dans les enfants, tu parles !!!!!!!!!!!
Bref pour en revenir aux bibs, quand je vois qu'un médecin m'infantilise, je lui demande des explications super techniques, et puis après je fais comme si j'étais une imbecile, ça marche à tous les coups d'envoyer des sarcasmes quand un médecin nous infantilise. et au pire zou on change !!!!


Giulia

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: