Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Construire l'avenir"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-02, 17:07  (GMT)
"Construire l'avenir"
Le mouvement de rogne des médecins, exceptionnel par son ampleur et son soutien populaire, a contraint E Guigou à virer de bord et à envisager de saupoudrer quelques milliards pour tenter de désarmorcer la bombe.

Comme le fait remarquer Bruno et d'autres, cela va surtout mettre du beurre dans les épinards des rates des villes, et laisser les rats des champs dans leur solitude, leur surmenage, voire même justifier des comportements anormaux "maintenant que vous êtes bien payé docteur, j'espère que vous ne râlerez plus pour venir chez moi".

Il est illusoire de penser qu'un réforme de fond du métier puisse être mené dans les semaines qui viennent.

Mais cette crise aura mobilisé des énergies, posé des problèmes, ouvert des pistes de réflexion.

Imaginez que vous fassiez un rêve, comment verriez-vous l'avenir de votre profession ?

A vous lire,

--
Dr Dominique Dupagne

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 La coquille et le jaune bruno lopez (VNI) 12-01-02 1

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

bruno lopez (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
12-01-02, 18:32  (GMT)
1. "La coquille et le jaune"

l'avenir de la médecine génerale n'est pas dans la constitution d'une coquille dure, rigide qui protegerait ses membres des rigueurs de la nécessaire adaptation de notre profession au monde d'aujourd'hui
Il est aussi dans la constitution d'un "jaune" défini et substantiel...
L'"esclavagisation" de nos membres par des assurés sociaux devenus "incontrolables" n'est elle la conséquence que de l'incurie de nos politiques?
La faiblesse de la représentation syndicale qui a amené nos partenaires à légiferer sans nous montrer la moindre trace de respect ne vient elle pas aussi du fait que n'est respecté, dans le dialogue social, que celui qui est fort?
Ici et là se lèvent des "Spartacus" improvisés, auto promus, probablement sincères, qui pensent que puisque la médecine n'a jamais été aussi forte devant la maladie, et aussi "faible" devant les malades, il suffirait d'une fronde générale pour modifier le rapport de force.
Pas si simple. La médecine génerale est une ambition, l'ambition de créer un corps d'élite polyvalent doté d'une capacité de synthèse telle qu'il pourrait à la fois proteger les malades tant des errances que des carences diagnostiques.
Un corps d'élite peut se recruter sur le mérite, mais pas uniquement sur celui ci; il se recrute aussi sur l'excellence. Le mérite ne s'octroie pas dans les manifs, l'excellence a par contre besoin de conditions décentes d'exercice.
ces conditions, nous ne les avons pas. Contrairement aux policiers qui manquaient de crayons et aux gendarmes qui manquaient de bacs à fleur dans leurs cités, nous ne saurions terminer cette "révolte" sans obtenir autre chose que deux ou trois euros. Le budget de la santé engloutit 10% de la sueur de nos concitoyens. Il y a donc autre chose à faire que de tout démolir, sauf à ne vouloir que piller l'héritage. Ou alors la révolte resterait celle de Megève contre les cités dortoirs.

Les rats des champs veulent dormir la nuit et ne pas musarder le jour. Ils veulent des livres intelligents, des professeurs intègres et des correspondants non condescendants. Ils peuvent bien etre "assistantes sociales ", "taximen d'exception" et "panseurs de fortune" mais l'etre brièvement, exceptionnellement, comme l'excipient est utile au principe actif. Ils ne veulent plus etre, pour eux memes, l'excipient du système de santé.
Cette molécule originale qu'est la médecine génerale, cette bizarrerie à réinventer, n'aura jamais de générique étatisée, de génerique privatisée,comme la bataille actuelle semble le profiler, elle n'aura pour seul projet que de rester "originale" pour nous convenir à tous....
Bon courage en tous cas aux médecins réquisitionnés (qui travaillent demain tant à la démolition des erreurs du passé qu'à la reconstruction de l'avenir..)

bruno

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: