Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Culpabilité de pomper le trou de la sécu"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-04-04, 14:33  (GMT)
"Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
bonjour à tous,

encore une question existentielle que je me pose. Depuis un an que je vois mon médecin bien-aimé-et-compétent tous les 15 jours, j'ai des scrupules terribles.

J'ai refusé des arrêts maladie de peur d'en profiter.

Avant, les ordonnances "pour 15 jours" conditionnaient la fréquence des visites.
Actuellement, comme je ne prends plus de traitement, j'ai espacé les visites à trois semaines.


Pourtant, J'ai encore un peu besoin d'un appui.

Mais je ne peux pas me débarrasser de cette bonne vieille culpabilité que je pompe le trou de la sécu (20 euros toutes les trois semaines).
Je crois que mon médecin ne comprends pas. Il doit penser que je le hais - ce qui est entièrement faux.

Je lui ai posé la question, il m'a laissée entièrement libre en me disant qu'il me recevrait quand je le désirerait.

Selon quels critères puis-je savoir que j'abuse ? Est-ce qu'il est courant de voir un médecin pendant un an, comme ça ?

Est-ce que la "dépendance" que j'éprouve envers ces rendez-vous signifie que je ne suis pas encore complètement d'aplomb ? Est-ce que ça se résorbera tout seul quand je serai guérie ? Est-ce que vous comprenez quelque chose à ce que je raconte ?

Merci. N'hésitez pas à étaler, j'aime bien lire.
Cécile

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu Pandore 03-04-04 1
   RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu cilloux 03-04-04 2
   RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu ACRO 22-05-04 6
 RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu Alphonse Roubiaro (VNI) 21-05-04 3
   RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu D_Dupagne 21-05-04 4
 RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu D_Dupagne 21-05-04 5
   RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu cilloux 22-05-04 7
 RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu Bar-thèze (VNI) 22-05-04 8
   RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu cilloux 22-05-04 9
       RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu Bar-thèse (VNI) 22-05-04 10
           RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu enid (VNI) 23-05-04 11
               RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu cilloux (VNI) 23-05-04 12
                   RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu enid (VNI) 23-05-04 13
                       RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu cilloux (VNI) 23-05-04 14
                           RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu enid (VNI) 24-05-04 19
                       RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu ACRO 23-05-04 15
                           RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu cilloux 24-05-04 16
                               RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu Michel_Storm 24-05-04 17
                                   RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu cilloux 24-05-04 18
 RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu Nausica 12-06-04 20
   Bonsoir Nausica, cilloux 12-06-04 21
       RE: Bonsoir Nausica, D_Dupagne 12-06-04 22
           RE: Bonsoir Nausica, Nausica 12-06-04 23
               RE: Bonsoir Nausica, cilloux 13-06-04 24
                   RE: Bonsoir Nausica, Nausica 13-06-04 25
                       RE: Bonsoir Nausica, cilloux 13-06-04 26
                           RE: Bonsoir Nausica, ACRO 14-06-04 28
                               RE: Bonsoir Nausica, cilloux 15-06-04 29
                                   Bonne journée rosalie 15-06-04 30
 RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu Nausica 14-06-04 27
 RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu Nausica 16-06-04 31

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-04-04, 15:50  (GMT)
1. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Bonjour Cécile,

Je veux bien te répondre, histoire de prendre quelques risques ... mais j'aime bien vivre dangereusement.

Je comprends ce que tu dis comme étant du même ordre que ce que je disais dans la discussion sur les anxiolytiques : des préjugés bien ancrés qui font qu'on attribue les problèmes psychiques non pas à une véritable maladie, mais à un "manque de volonté", une "faiblesse"... On a beau se dire intellectuellement : c'est une maladie... au fond de nous une petite voix dit : tu te racontes des histoires, il faut te secouer, etc... alors que dans le cas d'une maladie physique on se pose beaucoup moins de questions.

Comme je l'ai déjà raconté, j'ai passé plus d'un an dans un établissement psychiatrique dans ma jeunesse, à 100 % aux frais de la sécu (même pas de forfait hospitalier à l'époque), et un jour quelqu'un m'a dit combien coûtait le "prix de journée" de l'établissement. C'était énorme, véritablement colossal. Donc sur le coup : choc, culpabilité, et en même temps étonnement : comment ça se fait que la société accepte de payer un tel prix pour moi ? ça m'a énormément fait réfléchir, et curieusement, ça m'a drôlement remonté le moral de découvrir que la société dépensait autant d'argent pour moi, et ça m'a motivée pour faire encore plus d'efforts pour m'en sortir.

Je crois qu'il y a encore du boulot à faire pour que toutes les maladies, tous les handicaps soient considérés de la même manière, et que certains ne se culpabilisent plus d'être malades. Et dans le cadre des prochains débats et des arbitrages sur l'équilibre des comptes de la sécurité sociale, ça risque encore de donner lieu à de grandes discussions.

Cordialement,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-04-04, 18:14  (GMT)
2. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
En effet. Remarque, je connais des gens qui prennent un malin plaisir à aller bosser même avec un rhume ou une grippe... qui contaminent tout le monde en clamant "moi je n'ai jamais pris d'arrêt maladie". Et qui s'en vont fiers d'eux après avoir contaminé le service.


Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-05-04, 01:51  (GMT)
6. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Bonsoir à toutes et à tous ....

Que vous vous sentiez coupables .... pourquoi pas, c'est tout à votre honneur, mais je puis vous dire, parce que je travaille dans un organisme social, que les dépenses excessives en matière de remboursement auprès de la Sécurité sociale, sont surtout celles liées aux fraudes ....

Malgré les contrôles qui vont s'amplifier très prochainement, des sommes fabuleuses sont détournées et nous, organismes de sécurité sociale, effectuons des requêtes, qui demandent beaucoup de temps, donc d'argent, afin de débusquer les abus, les fraudes, etc ... La maîtrise des dépenses de santé est un vaste programme pour lequel nous nous donnons les moyens.

Il n'y a pas meilleure protection sociale que celle que nous avons en France. C'est vrai que si chacun en prend conscience et n'en n'abuse pas, nous pourrons garder ce privilège ; des mesures drastiques vont être prises contre les abus de toute nature, mais les fraudeurs ont encore de beaux jours devant eux .....

J'espère vous avoir enlevé le poids de la culpabilité.

Cordialement
ACRO

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Alphonse Roubiaro (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
21-05-04, 19:20  (GMT)
3. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Le trou de la sécu…

Une expérience qui peut ouvrir une piste sérieuse aux commissaires enquêteurs sur le trou de la sécurité sociale.

Histoire vécue :

55 ans, mon médecin de famille me prescrit une révision générale en guise de prévention, (une visite de prévention tous les dix ans au moins, semble être une bonne mesure).
Prescription de mon médecin traitant :
Electrocardiogramme avec test d’effort. Il me prescrit de rencontrer un spécialiste cardiologue en me fixant un rendez-vous avec lui. Sur son ordonnance est inscrit en clair : « Test d’effort ».

Je me présente au rendez-vous chez le « spécialiste », il m’installe les ventouses de l’électrocardiogramme et obtient la bande des graphiques. Puis dans un calme Olympien, il m’annonce qu’il me donne rendez-vous pour le test d’effort dans une clinique privée, quelques jours après (dans la même ville, quand même).

Là, je me suis demandé à quoi servait mon médecin de famille ? Même plus grave, j’ai pensé que ce cardiologue était en train d’augmenter tout simplement le trou de la sécu par son comportement anti-citoyen avec sans vergogne aucune, deux facturations de « spécialiste ».

Après le test d’effort, je ne vous parle pas de la prescription de médicament qui ont faillit me coûter la vie quelques temps avant. Voici les marques de ces médicaments dangereux (pour moi, et à pas mal d’autres personnes, on en a parlé très peu dans les média) : les TAHOR et ELISOR… Produits de « bons » laboratoires qui doivent certainement « bien » inviter leurs « bons clients » sous les tropiques…

Cette goutte d’eau dans l’océan des pratiques ne doit pas être isolée… et peut-être forme une mer assez vaste pour que nos politiques y plongent sérieusement leurs réflexions. Qu’en pensez-vous chers amis lecteurs et responsables.

Nota bene :
Avec une pratique plus pragmatique et responsable, vraiment, les suppressions d’hôpitaux de proximités pourraient être suspendues sans aucun gaspillage. Ceci, une fois que les visites des « spécialistes » des ordonnances express réalisées à la chaîne dans les maisons de retraites seront un peu plus contrôlées… et sanctionnés.

Alphonse Roubiaro
roubiaro@hotmail.com

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-05-04, 21:45  (GMT)
4. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
bonjour,

Un test d'effort, ou épreuve d'effort, ne peut se pratiquer que dans une clinique ou un hôpital. Il doit être précédé d'une consultation cardiologique normale. Je ne sais pas si cet examen était justifié chez vous, mais c'est comme cela que c'est sensé se dérouler.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-05-04, 21:48  (GMT)
5. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Bonjour,

Un consultation tous les 15 jours pendant 10 ans coûtent 20 X 24 X 10 = 4800 euros, soit le prix d'une petite semaine à l'hôpital pour une Mamie dont le chauffage est en panne, ou 3 jours de soins intensifs pour une tentative de suicide.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-05-04, 03:32  (GMT)
7. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Merci

Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Bar-thèze (VNI) (3 messages) Voir addresse IP de cet auteur
22-05-04, 08:48  (GMT)
8. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Je vais encore dire une grosse co ne rie !

Le trou de la sécu hi hi hi 100 000 000 de doses de vaccin anti hépatite B à 120 F remboursés par la sécu + les visites pour la petite piqure =
+Plusque le trou de la sécu.

Si j'ajoute les indemités que l'Etat va verser pour indemniser les victimes du vaccins, la note est encore plus grosse et vous allez en payer un morceau de votre poche par vos impôts pour éviter de les imputer sur les bénéfices du labo !

Oh! je savais que j'allais dire une grose co -ne- rie

Bar-thèse


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-05-04, 15:28  (GMT)
9. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Oui, et je viens de m'apercevoir que c'était Mr Douste-Blazy qu'on nous avait mis comme ministre de la santé (je ne regarde pas beaucoup la télévision, il me faut un peu de temps pour réagir).

Il me semble que c'est lui qui a imposé le fameux vaccin, non ?

Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Bar-thèse (VNI) (4 messages) Voir addresse IP de cet auteur
22-05-04, 15:40  (GMT)
10. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"

Affirmatif: C'était bien Douste Blazy .

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

enid (VNI) (16 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-05-04, 12:58  (GMT)
11. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Si vous avez assez de moyens financiers, vous pouvez toujours ne pas vous faire rembourser TOUTES vos visites, cela vous évitera de culpabiliser. Si vous avez des problèmes financiers, dites-vous que vous coûteriez sans doute plus cher à la sécu si vous alliez moins chez votre médecin.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (VNI) (7 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-05-04, 15:34  (GMT)
12. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Merci,

je préfère culpabiliser...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

enid (VNI) (16 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-05-04, 18:53  (GMT)
13. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
J'avais lu au début de votre message : "question existentielle"..."scrupules terribles"... Je suis contente de voir que vous allez beaucoup mieux que je ne le pensais. Peut-être que le fait de metre par écrit vos pensées vous fait du bien. Espérons qu'on pourra garder longtemps un système de santé qui permet d'aller voir qui on veut , quand on veut, car c'est loin d'être le cas partout en Europe.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (VNI) (7 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-05-04, 22:51  (GMT)
14. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Je vais mieux, ça n'a pas toujours été le cas : j'ai refusé des arrêts maladie qui m'auraient pourtant été utiles, qui auraient évité que la situation traine autant.

Lors de ma brève hospitalisation de février, personne n'a pensé à m'arrêter... j'ai posé des congés... j'aurais peut-être dû réclamer.

Et j'en connais des bien plus scrupuleux...

Oui, je bondis quand un ministre reproche aux Français d'abuser.

Cordialement,
Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

enid (VNI) (16 messages) Voir addresse IP de cet auteur
24-05-04, 20:25  (GMT)
19. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
>>
>Oui, je bondis quand un ministre reproche aux Français d'abuser.
>
>Il ne faut surtout pas que vous bondissiez devant ce genre d'affirmations, ça ne vaut pas dire que TOUS les Français abusent, ça veut simplement dire qu'un grand nombre de Français abuse. (Il faut bien dire que dans les pays où on est moins bien remboursé qu'en France quand on ne va pas au boulot, il y a moins d'absentéisme). Ca ne me vexe pas quand les gens critiquent les profs, je suis enseignante et je comprends que les parents d'élèves râlent. La plupart du temps leurs propos sont justifiés, je ne me sens pas concernée personnellement et ça ne me fait pas du tout bondir.
Cordialement


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-05-04, 23:32  (GMT)
15. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
C'est vrai que mettre par écrit ses problèmes, est une excellente thérapie, et peu onéreuse.

Mais ceux qui se trouvent dans des cas extrêmes de mal être, ne peuvent plus déclencher ce système si facile pour évacuer ; il est donc réservé aux gens qui ne vont pas trop mal ....

Amicalement


ACRO

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-05-04, 04:01  (GMT)
16. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
>C'est vrai que mettre par écrit ses problèmes, est une excellente
>thérapie, et peu onéreuse.
>

Merci Accro, c'est exactement ça.

Peut-être même la sécu voudra bien me rembourser mon abonnement adsl.



Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Michel_Storm (86 messages) Envoyer message email à: Michel_Storm Envoyer message privé à: Michel_Storm Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-05-04, 09:23  (GMT)
17. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
En tout cas, vous ne faîtes pas votre âge.

François

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-05-04, 18:53  (GMT)
18. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Merci
Cécile
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-06-04, 16:05  (GMT)
20. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Bonjour Cécile,
j'espère que ça va mieux

>J'ai encore un peu besoin d'un appui.
>Mais je ne peux pas me débarrasser de cette bonne vieille
>culpabilité que je pompe le trou de la sécu (20
>euros toutes les trois semaines).
>Je crois que mon médecin ne comprends pas. Il doit penser
>que je le hais - ce qui est entièrement faux.
>
>Je lui ai posé la question, il m'a laissée entièrement libre
>en me disant qu'il me recevrait quand je le désirerait.
>
>Est-ce que la "dépendance" que j'éprouve envers ces rendez-vous signifie que
>je ne suis pas encore complètement d'aplomb ?

Moi aussi, j'ai eu un "coup de déprime" il y a quelques années, et je consultais toutes les 2 semaines, mais pour des "symptômes" sans gravité. Je crois que dans ma tête, le médecin était la seule personne qui pourrait me comprendre et me soulager. Bref, il y avait derrière tout ça une demande non formulée. Au bout d'un certain temps, elle (mon médecin) m'a dit que je déprimais et qu'il faudrait que je prenne des antidépresseurs. J'ai refusé, car j'ai peur de ces médicaments. Elle a finalement réussi à me faire avaler des anxiolytiques et à me faire faire une thérapie (par un psychiatre, alors bonjour le trou de la Sécu car c'était toutes les semaines!). Cette thérapie s'est mal terminée pour une raison que je n'étalerai pas ici, je ne sais toujours pas si c'était une bonne idée d'en entamer une.
Retrospectivement, et au vu de ces pages: http://www.esculape.com/1sommaireframe.html, je me dis que le médicament aurait été plus efficace...

Vous aurez compris avec les autres discussions que j'ouvre / que je relance, je m'interroge sur les motifs de consultation et leur légitimité.
Certaines réponses données à Cécile montrent que finalement, les consultations ne pèsent pas lourd dans les dépenses de la Sécu.

-> mais alors, pourquoi on nous culpabilise???

Culpabiliser les déprimés, est-ce bon pour eux? car je suppose que ce sont eux qui consultent pour des "riens" et qui s'arrêtent de temps en temps alors qu'ils ne sont pas "malades". Ils feraient mieux de boire et de développer de vraies pathologies!!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-06-04, 21:40  (GMT)
21. "Bonsoir Nausica,"
Ben je postais sur un tout autre sujet, et là j'ai lu votre réponse.

Le Dr Dupagne m'a beaucoup rassurée dans sa réponse :

Un consultation tous les 15 jours pendant 10 ans coûtent 20 X 24 X 10 = 4800 euros, soit le prix d'une petite semaine à l'hôpital pour une Mamie dont le chauffage est en panne, ou 3 jours de soins intensifs pour une tentative de suicide.

Toujours à propos de la déprime, j'ai lu dans un livre d'un psy professeur au CHU de Rouen (je crois) Edouard Zarifian il me semble, que maintenant, la moindre tristesse pouvait être classée pathologie mentale sous le titre "épisode dépressif récurrent".

C'est à dire que si vous perdez un parent, puis un cousin six mois après, puis un ami l'année ensuite, et qu'à chaque fois vous êtes triste, et bien ça y est, vous êtes bon pour les anti-dépresseurs et la psychothérapie.


Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-06-04, 22:22  (GMT)
22. "RE: Bonsoir Nausica,"
Bonsoir,

Je n'aime pas du tout Zarifian, grand donneur de leçons et roi du Y'a ka.

C'est vrai que l'on a tendance à médicaliser excessivement la tristesse, mais on enlève souvent de la souffrance, et nous vivons dans un monde plus dur qu'il n'y paraît.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-06-04, 23:46  (GMT)
23. "RE: Bonsoir Nausica,"
bonsoir (vu l'heure!)

J'ai beaucoup lu Zarifian il y a quelques années, mais comme je n'ai pas de neurones de médecins, je n'ai rien retenu, à part que tout est plus simple qu'on ne l'imagine!

La tristesse, ce n'est pas forcément de la dépression. Il est normal d'être triste après un deuil, même longtemps après... Et c'est clair que ce n'est pas drôle pour l'entourage.
La dépression est une autre souffrance et maintenant, je suis favorable à sa médicalisation (pour moi en tout cas).

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-06-04, 00:55  (GMT)
24. "RE: Bonsoir Nausica,"
Ben moi je suis un peu tombée amoureuse de Zarifian et j'essaie de faire un transfert mais à travers un livre ce n'est pas évident.

N'empêche qu'il apporte beaucoup plus de réconfort que tous les tranquilisants que j'ai pu avaler.

Mon généraliste, j'ai compris qu'il réagissait de façon automatique :
"ça va ? et bien continuez comme ça".
"Ca ne va pas ? Vous voulez quelque chose pour vous détendre ? Non ? Et bien je vais vous donner l'adresse d'un psychiatre..."

Je n'ose pas lui dire que je vais juste chercher trois mots d'encouragement, parce que je n'ai ni famille ni amis pour me dire ces petites choses qui font tant de bien.

Payer un médecin juste pour qu'il vous dise "ne vous découragez pas" avec un sourire bienveillant.

Je n'ose pas le lui demander aussi simplement.

Une petite phrase peut donner tellement de force morale. On demande tellement peu. Et les médecins se sentent obligés de nous donner beaucoup. C'est curieux.

Bon. Je vais me diriger vers la chambre des métiers et de l'industrie pour savoir qui voudra bien me faire quelques compliments en échange de 20 euros.


Cécile (tout flatteur vit au dépends de celui qui l'écoute)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-06-04, 13:38  (GMT)
25. "RE: Bonsoir Nausica,"
Bonjour Cécile,

je voulais "répondre en citant" mais je me suis rendue compte que je pouvais reprendre tout le message, tant je suis d'accord avec
A l'époque, c'était exactement pareil; j'allais voir mon médecin généraliste juste pour qu'elle me dise "c'est rien, tout va bien, ne vous inquiétez pas" ou alors pour discuter un peu, mais elle me donnait toujours des médicaments pour traiter les symptômes que je lui apportais! (fallait bien que je justifie mes consultations par un motif + ou - médical!!!)

J'ai avalé pas mal de bouquins grand public sur la psychiatrie, en me demandant tout le temps: "mais pourquoi mon médecin ne me comprend-il pas aussi bien que tous ces gens qui écrivent ces livres? ça ne doit pas être sorcier de me réconforter?"

Est-il possible d'aller voir son médecin juste pour demander un peu de réconfort? Je vois d'ici la tête des médecins et les dérives possibles...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-06-04, 19:33  (GMT)
26. "RE: Bonsoir Nausica,"
Ben au départ, mon médecin m'a réconfortée sans que je ne lui demande rien. Comme ça. Je n'ai pas compris d'ailleurs... J'ai eu du mal à y croire.

Le souci, ça a été lorsque son père est décédé subitement. Moi qui lui parlais tout le temps du mien... j'ai culpabilisé. Puis je n'ai plus trouvé cette sécurité qu'il m'apportait. Durant six mois, je pensais qu'on pouvait vivre sereinement, que j'étais trop anxieuse. Et puis lorsque j'ai appris ça, j'ai eu à nouveau peur. Je me suis souvenu que la mort frappait chez tout le monde, n'importe quand.

C'est étrange. Avec la maladie, la mort rôde autour de moi, de ceux que j'aime (et de ceux que je n'aime pas d'ailleurs). Mais j'ai l'impression d'être la seule à y penser. Ce n'est pas une frayeur comme dans les attaques de panique. Mais c'est le fait d'y penser, de s'y préparer. Je me demande si c'est moi qui suis zinzin ou si ce sont les autres qui sont inconscients.

Pour en revenir au réconfort, ce que j'attends, ce n'est pas que le médecin me dise "vous êtes immortelle" ou "votre père est immortel". Le réconfort que j'attends, c'est "vous faites votre vie comme vous le pouvez, du mieux que vous pouvez, et si un jour les évènements se précipitent, c'est que ça sera l'heure que ça arrive et ça sera tout à fait normal".

En un mot "nous ne sommes que des hommes et nous ne pouvons pas grand chose face à la maladie, encore moins face à la mort".

C'est un peu naïf ce que j'écris, mais j'ai tellement besoin de l'entendre.

Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-06-04, 23:33  (GMT)
28. "RE: Bonsoir Nausica,"
>Je me demande si c'est moi qui suis zinzin ou si ce sont les autres qui sont inconscients.


Je crois que nous y pensons tous, Cécile ... parfois plus ou moins fort, parfois d'une manière fugace, parfois avec angoisse.
Chacun sait que nous sommes tous égaux devant la mort.

Mais crois-tu qu'il faille nous empoisonner l'existence avec des frayeurs qui nous dévorent ... n'est-il pas plus sage de laisser venir les événements, simplement en s'attachant à souhaiter que celà arrive le plus tard possible ! .... C'est un travail sur soi, au quotidien.

Oui, c'est vrai facile à dire !

BIZZzzzz Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-06-04, 04:14  (GMT)
29. "RE: Bonsoir Nausica,"
Bonjour Acro,

On ne s'empoisonne pas l'existence exprès, par masochisme. C'est que quand on vit avec la maladie sous son toit, ben ça vous rappelle à l'ordre tout le temps, on a tout le temps peur et on ne s'y habitue pas bien.

Bon, il est 4 heures du matin. Je me lève ou j'essaie de redormir un moment ?

Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rosalie (367 messages) Envoyer message email à: rosalie Envoyer message privé à: rosalie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-06-04, 08:42  (GMT)
30. "Bonne journée"
Modifié le 17-06-04 à 07:52  (GMT)

.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-06-04, 23:20  (GMT)
27. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Modifié le 16-06-04 à 12:43  (GMT)

Bonsoir,

j'ai trouvé autre chose pour nous déculpabiliser
Le livre de Denis Labayle, Tempête sur l'hôpital est plein d'exemples de gaspillages causés par les grosses têtes qui nous gouvernent.
En ce qui concerne l'hôpital, ce qui est irritant, c'est que des sommes colossales sont englouties juste pour satisfaire les egos d'élus, de "chiffrocrates" (comme le dit l'auteur), de responsables politiques qui ne connaissent rien à ce qu'ils décident, car tous formés dans des écoles d'administration-gestion.

Petite goutte dans l'océan: le moindre audit -qui finit sur une étagère le plus souvent- coûte 50000 euros!!!
Je me demande où tous ces frais sont répertoriés?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-06-04, 13:00  (GMT)
31. "RE: Culpabilité de pomper le trou de la sécu"
Allez, encore une couche du livre de Labayle!

Il propose dans son dernier chapitre, une "réforme pour pas un sous". Car:

"Les ressources? Je les vois immenses. En commençant par la réduction du gâchis en postes médicaux et paramédicaux comme en achat de matériel. Fini le microscope chirurgical acheté à grands frais et mis dans un placard parce que le chirurgien qui l'a commandé vient de partir dans le privé. Dans chaque établissement, la liste de matériel acheté et non utilisé est longue. Finis les postes médicaux accordés pour compenser la défaillance d'une équipe. Là aussi, la liste est longue, et le bilan financier élevé. Ensuite quelque peu la boulimie actuelle d'audits commandés par les directions à des maisons dites spécialisées. Quel établissement n'a pas fait appel à l'une de ces boîtes marchandes de vent et qui, au final, s'est retrouvé avec un document gros comme un annuaire de téléphone, brouillon, fumeux et inutilisable? A une certaine période,notre établissement a sollicité simultanément plus d'une dizaine de cabinets d'audit. Et chaque rapport nous a coûté une fortune: j'ai eu connaissance de factures allant de 45000 euros à 150000 euros."

Après la lecture de ce livre, je ne suis pas très optimiste sur la faisabilité d'une réforme de l'hôpital, qui serait certainement bien plus bénéfique que l'économie d'un euro par consultation...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: