Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Jusqu'ou peut-on aller ???"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

casapart (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
25-05-04, 18:27  (GMT)
"Jusqu'ou peut-on aller ???"
Je découvre ce site et voilà que j'ai décidé de faire part de mon expérience face à un médecin peu ou pas scrupuleux.

Je ne sais pas si ce site est réservé aux médecins, en tout cas, je n'en suis pas mais j'ai été si je puis dire "victime" de l'effronterie d'un jeune chef de clinique persuadé d'avoir la science infuse ...

Ai-je besoin de rappeler l'obligation de conseil et de ménagement qu'a un médecin vis-à-vis de son patient qui attend de lui une aide clinique, mais également psychologique.

Mais, il faut quand même que je vous explique le pourquoi de ce message afin de justifier ma démarche, qui peut vous sembler brutale, mais après réflexion je me dis qu’elle ne l’est pas plus que l’accueil qui m’a été réservé.

Je m'explique, l'année dernière je suis allée en consultation dans un hôpital réputé, afin de venir chercher conseil pour la conduite à tenir pour une thrombopénie dans le cadre d’une cœlioscopie à visée diagnostique (bilan d’infertilité). Je me suis dirigée vers les services de cet hôpital parce que, en 1999, lors d'une prise de sang systématique, j'ai remarqué une diminution considérable de mes plaquettes (±100.000). J'en ai aussitôt parlé à mon médecin traitant de l'époque qui m’a dirigée vers un des médecins de cet hôpital qui est parti depuis.

Des examens ont été effectués à l’époque et cette thrombopénie était, d’après ce que j’avais compris, inexpliquée, mais le médecin m’avait demandé de contrôler environ tous les six mois, ce que j’ai fait.

Or, lors de cette consultation l'année dernière, j’apprenais de la bouche d'un médecin que je rencontrais pour la première fois, non seulement que mes anticorps anti-noyaux sur cellule HEP 2 étaient fortement positifs supérieurs au 1/1000ème de type moucheté, mais que de plus et surtout, je serais porteuse d'une maladie auto-immune appelée Lupus et que c'était la raison pour laquelle je n'avais pas d’enfant (sic), et cela comme s'il était en train de m'annoncer que j'avais une simple grippe.

J'aimerais cependant que l’on m'explique comment, au regard d’examens effectués il y avait de cela quatre ans, et au bout d'un quart d'heure de consultation, il a pu être émis un avis aussi radical, et aussi violent, alors même que le médecin interniste vers lequel j'ai été dirigée ensuite et qui m'a gardée plus d'une heure dans son cabinet n'a pas pu se prononcer.

J'aurais apprécié que ce médecin mette cette fougue, propre aux jeunes qui entrent dans la profession et à qui on a mis une étiquette de chef de clinique, au placard et qu'il prenne le temps de m'expliquer ce qu'est un lupus, ses risques et ses conséquences plutôt que de mettre un nom sur un symptôme avant même qu'ait été effectué quelque examen que ce soit. Bref, qu'il y mette les formes.

Pourquoi, s'il était si sûr de lui, ne m'a-t-on pas contactée à l'époque, il y a cinq ans, afin d'approfondir les examens. Je pense que les anticorps anti-noyaux positifs à 1/1000ème le justifiaient largement ?

Lorsque je lui ai posé la question lors de notre rendez-vous, il m'a répondu qu'il n’était pas responsable des erreurs de ses prédécesseurs (très déontologique, je trouve). C'est vrai ... Cependant, savait-il à qui il s'adressait ce jour-là ? savait-il qu'il avait affaire à une personne particulièrement anxieuse et angoissée qui considérait l'intervention qu'elle devait subir, comme le dernier espoir pour savoir pourquoi elle n'avait pas d'enfant, à 33 ans ? ... Non, probablement pas, sinon, j'ose espéré qu'il aurait employé d’autres mots ...

De toute façon il m'a bien dit qu'il ne pouvait pas se mettre à ma place … ça aussi c'est vrai, mai bon ...

Il m'a également dit ne pas être spécialiste de la question, dans ce cas, il aurait dû ne rien dire.

J'ai tout de même pris la peine de le recontacter téléphoniquement deux jours après ma consultation afin d'être certaine de ce que j'avais entendu, pour ne pas commettre d'impair, et il m'a confirmé ses propos.

Résultat : Le compte rendu du médecin interniste est on ne peut plus explicite, et, au regard de tous les résultats des examens subis, il n'y a pas de Lupus et les anticorps anti-noyaux sont redescendus à 1/100ème.

Pardonnez mon agressivité et la longueur de mon message, mais il est vrai que si je vous écris, c’est parce qu'aujourd’hui, un an après, alors qu'il est a priori avéré que je ne suis pas porteuse de cette maladie, je suis particulièrement choquée par le comportement qu'a eu à mon égard ce médecin, et il semblerait que je ne sois pas la seule personne qui en ait fait les frais.

Même si je sais que je ne suis pas porteuse de lupus, comment puis-je réagir autrement que de paniquer à la moindre douleur articulaire ????

Merci en tout d'avoir pris le temps de me lire.

A bientôt !

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Jusqu'ou peut-on aller ??? D_Dupagne 25-05-04 1
   RE: Jusqu'ou peut-on aller ??? casapart (VNI) 26-05-04 2
       RE: Jusqu'ou peut-on aller ??? Aloes 27-05-04 3

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-05-04, 21:01  (GMT)
1. "RE: Jusqu'ou peut-on aller ???"
Bonjour,

Si on avait beaucoup de témoignages comme le vôtre, on pourrait les éditer et en faire un livre à remettre à tout médecin lors du passage de sa thèse

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

casapart (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
26-05-04, 14:04  (GMT)
2. "RE: Jusqu'ou peut-on aller ???"
J'ai voulu lui écrire une lettre à lui et à son chef de service et puis après j'ai renoncé pensant qu'elle irait directement dans la corbeille.

Tant pis !

Merci en tout cas !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Aloes (653 messages) Envoyer message email à: Aloes Envoyer message privé à: Aloes Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-05-04, 04:38  (GMT)
3. "RE: Jusqu'ou peut-on aller ???"
Bonjour,

-> "J'ai voulu lui écrire une lettre à lui et à son chef de service et puis après j'ai renoncé pensant qu'elle irait directement dans la corbeille."

Pourquoi présumer à l'avance où aboutira votre lettre? Avec la colère que vous conservez, depuis un an je crois vous dites, et qui est encore tout à fait palpable, cela peut-être un moyen de la canaliser et de construire quelque chose d'utile (une lettre).

Bien évidemment, vous le faites d'abord pour vous, pas pour obtenir quelque chose. Prendre le temps de mettre en forme cette colère, dire ce que vous avez à dire. Et surtout, vous sentir soulagée de l'avoir dit à la bonne personne.

Il est vrai qu'une fois écrite et envoyée, la lettre appartient à l'autre. C'est possible qu'elle se retrouve dans une corbeille. C'est aussi possible que la personne le lise avec attention et se rende compte de son erreur. Si personne ne lui dit jamais que son comportement est inaproprié, comment peut-il le modifier? Si ce n'est pas lui qui s'en rend compte de lui-même, ça peut être son chef de service qui lui demande de rectifier son comportement. Qui sait si votre lettre n'ira pas appuyer d'autres avis déjà reçus?

Je trouve qu'on a parfois tendance à baisser les bras trop vite, se sentir impuissants, se dire qu'après tout pourquoi on nous écouterait. Pourtant, parfois il arrive qu'on écoute. Et ne serait-ce que pour enfin se vider d'une colère réprimée, cela vaut la peine.

Bien à vous,

Aloès

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: