Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"REVOLTE"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

Cory (1 messages) Envoyer message email à: Cory Envoyer message privé à: Cory Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-04-02, 15:28  (GMT)
"REVOLTE"
Je suis révoltée par l'attitude de notre gouvernement, par l'attitude de certains patients, par l'attitude de certains syndicats face aux revendications des médecins libéraux.

Pourquoi s'entêter à refuser et à menacer de sanctions les médecins pratiquant les DE ?

J'ai pu entendre des patients se plaindre de ce que qu'ils considèrent comme un abus de la part de leur médecin ... Des gens qui pourtant ont les moyens de mettre de leur poche quelques euros de plus ...

Je ne comprends pas de telles attitudes et cela me révolte ...

D'autant plus que si un médecin est déconventionné, le tx de base de remboursement chute grandement ....

Mais lorsque j'essaie d'en parler avec ces détracteurs que je connais, ceux-ci font la sourde oreille ...

Chacun est libre ... Si un patient ne veut payer que 18.50 euro, rien ne l'empêche d'aller voir un médecin pratiquant ce tarif.

Si un patient accepte de régler 20 euros (et pourquoi pas plus), parcequ'il considère que son médecin lui apporte toute sa compétence et sa disponibilité, alors pourquoi vouloir à tout prix l'en empêcher ?

Je pense qu'un médecin connaissant sa clientèle (je n'aime pas ce terme), aura le tact de n'appliquer que les 18,5 euros.

Quant à cette fameuse liste noire dont j'ai entendu parler sur certains forums médicaux, alors là, c'est le bouquet !!!

Notre société est vraiment bien malade


  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: REVOLTE D_Dupagne 19-04-02 1
 RE: REVOLTE Krys (VNI) 27-04-02 2
   RE: REVOLTE D_Dupagne 27-04-02 3
       RE: REVOLTE krys (VNI) 28-04-02 4
           RE: REVOLTE D_Dupagne 28-04-02 5
               RE: REVOLTE Camilla Waterman (VNI) 07-10-02 6
       RE: REVOLTE CCZEN (VNI) 12-10-02 7
 REVOLTE nolan49fr (VNI) 24-02-03 8
   RE: REVOLTE ludivine (VNI) 22-08-03 9
       RE: REVOLTE Rase Mottes (VNI) 22-08-03 10
           RE: REVOLTE JFRANCIS (VNI) 22-08-03 11
               RE: REVOLTE JFRANCIS (VNI) 22-08-03 12
                   RE: REVOLTE Rase Mottes (VNI) 23-08-03 13
                       RE: REVOLTE D_Dupagne 23-08-03 15
                           RE: REVOLTE Rase Mottes (VNI) 23-08-03 18
                               RE: REVOLTE PP (VNI) 26-08-03 23
                                   RE: REVOLTE Rase Mottes (VNI) 27-08-03 24
                                       RE: REVOLTE PP (VNI) 27-08-03 25
                                           RE: REVOLTE Rase Mottes (VNI) 27-08-03 26
                                               RE: REVOLTE D_Dupagne 27-08-03 27
                                                   RE: REVOLTE Rase Mottes (VNI) 27-08-03 28
                                                       RE: REVOLTE D_Dupagne 27-08-03 29
                                                           RE: REVOLTE Rase Mottes (VNI) 27-08-03 30
 RE: REVOLTE Rase Mottes (VNI) 23-08-03 14
   RE: REVOLTE D_Dupagne 23-08-03 16
       RE: REVOLTE Rase Mottes (VNI) 23-08-03 17
           RE: REVOLTE jfrancis (VNI) 23-08-03 19
               RE: REVOLTE Rase Mottes (VNI) 23-08-03 20
                   RE: REVOLTE JFRANCIS (VNI) 23-08-03 21
                       RE: REVOLTE Rase mottes (VNI) 23-08-03 22
                           RE: REVOLTE ludivine (VNI) 28-08-03 31
                               RE: REVOLTE Ln2 28-08-03 32
                                   RE: REVOLTE Rase Mottes (VNI) 28-08-03 34
                                       RE: REVOLTE Ln2 29-08-03 35
                                           RE: REVOLTE Rase Mottes (VNI) 29-08-03 36
                               RE: REVOLTE Rase mottes (VNI) 28-08-03 33
                               RE: REVOLTE PP (VNI) 17-09-03 37

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-04-02, 18:29  (GMT)
1. "RE: REVOLTE"
Si le dépassement est en DE, je ne vois pas en effet ce qui pourrait être reproché au médecin. Un dépassement aussi minime n'a aucune raison de remettre en cause le statut conventionnel du praticien.

La difficulté est pour ceux qui cotent le C à 20 euros sans dépassement, car ils se mettent en difficulté vis à vis d'un contrat qu'ils ont signé et qui s'appelle la convention. Cela dit, l'union fait la force...


Dr Dominique Dupagne

Administateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Krys (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
27-04-02, 01:43  (GMT)
2. "RE: REVOLTE"
Que pensez-vous d'un médecin qui prend 30 euros la consultation à domicile ? Alors que je suis prise en charge à 100 % pour de graves séquelles d'un accident du travail (je suis reconnue en invalidité permanente partielle à 43 % pour cet accident du travail)donc je n'ai pas (normalement)à payer mon médecin, mais celui-ci m'a averti qu'il me prendrait la différence (entre ce qui lui est remboursé directement par la sécu et 30 euros)! Je précise que la sécu m'a généreusement octroyé 1700 f par mois de rente accident du travail. Je ne peux plus travailler, j'ai besoin de l'assistance d'une tierce personne pour beaucoup d'acte de la vie quotidienne (faire les repas, les courses (je ne peux plus conduire, ni rien porter), la douche.....)On m'a juste dit de faire un dossier cotorep pour reconnaitre mon statut de travailleur handicapé et bénéficier d'autres aides. Je me bat contre mon handicap, mes souffrances, la sécu (pour faire reconnaître mes droits), je ne vais pas me battre contre mon médecin qui me fait payer un surplus ! Et pourtant je ne trouve pas celà très juste pour des gens qui sont comme moi, handicapés avec de faibles revenus ! Mais nous n'y pouvons rien ! Et nous subissons, ou alors il faut changer de médecin me direz-vous, mais dans ma ville tous les médecin pratique ce dépassement, alors où est le choix des patients, ou devrais-je dire clients. Car je me sents plus cliente actuellement que patiente.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-04-02, 06:03  (GMT)
3. "RE: REVOLTE"
Je comprends votre détresse (le mot révolte n'est-il pas un peu fort ?) mais je suis surpris qu'il n'existe pas un seul médecin conventionné dans votre ville. Cette situation est extrèmement rare, je dirais même qu'à ma connaissance, elle n'existe pas. Adressez-vous à votre caisse pour qu'elle vous indique un médecin qui ne pratique pas de dépassement sur les accidents de travail.

Plus généralement, reconnaissez qu'un somme de 30 euros est vraiment très modeste pour déplacer à votre domicile un professionnel bac + 10. Le problème est-il chez le médecin ou chez la caisse qui ne rembourse pas ces 30 euros ?

Personnellement, si je fais une visite à domicile pour 23 euros, je perds de l'argent, à moins de passer en "coup de vent" ce que je me refuse à faire.


Dr Dominique Dupagne

Administateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

krys (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-04-02, 00:44  (GMT)
4. "RE: REVOLTE"
J'ai effectivement appelé ma caisse pour leur demander le nom d'un médecin ne pratiquant pas le dépassement. Il m'a été répondu que dans notre ville tous les médecins étaient solidaires et pratiquaient ce dépassement. Et apparement il ne s'agit pas d'un cas isolé. Car dans d'autres villes celà se produit aussi ! Que vous méritiez de gagner 30 euros celà je ne le conteste pas, ce que je n'admet pas, c'est que les patients soient pris en "otage" ! Moi, je n'ai pas le choix : où je paye ce dépassement, où je me retrouve sans médecin, c'est-à-dire sans médicament, suivi médical.... Je ne conteste pas le fait qu'après de longues études tout travail mérite un salaire "décent" et ce quelle que soit la profession, mais les médecins ne pourraient-ils pas faire d'exception pour des malades dans mon cas, au faible revenus ? J'ai l'impression que l'on va vers un système de santé à l'américaine, où seul les plus riches on droit au soin. Je pensais que l'on devenait médecin pour soigner les gens, par conviction... L'attitude de mon médecin me fait penser (mais je me trompe peut-être) qu'il n'y a plus que l'argent qui l'interesse ! Pour ce qui concerne le mot révolte dans le message précédent je ne l'ai pas écrit, il est apparu car c'est le sujet de discussion. J'ai dépassé ce cap de la révolte, car complètement découragé par tous les problèmes rencontrés !
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-04-02, 07:24  (GMT)
5. "RE: REVOLTE"
Je ne pensais pas que la diffusion du mot d'ordre "la visite à 30 euros" avait eu un tel succès. S'il n'existe en effet dans votre ville aucun médecin acceptant de faire une visite pour 23 euros (c'est à dire gratuite pour vous), vous vous trouvez dans la situation qui vous conduit à devoir payer de votre poche 7 euros à chaque visite.

Beaucoup de médecins aiment leur métier, difficile, et le font parce qu'ils correspond à leur goût d'aider les autres. Mais les gouvernements successifs nous ont traité avec un tel mépris que ce feu sacré s'est progressivement étouffé.

Vous avez raison : si les autorités sanitaires ne modifient pas leur point de vue, nous allons droit vers une médecine à deux vitesses, notamment par un déconventionnement massif des médecins. Et il en coûtera beaucoup plus que 7 euros de supplément.
http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID4/7.html

A qui la faute ?
- Aux médecins qui souhaitent gagner leur vie et travailler moins de 60 heures par semaine ?
- A certains patients qui ont usé et abusé du système ?
- Aux autorités sanitaires qui n'ont pas su écouter les praticiens ?
http://www.medsyn.fr/mgfrance/osmose/osmose3/edito.htm

Dr Dominique Dupagne

Administateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Camilla Waterman (VNI) (4 messages) Voir addresse IP de cet auteur
07-10-02, 11:57  (GMT)
6. "RE: REVOLTE"
Dominique!!!!!
Comment peux tu dire "- A certains patients qui ont usé et abusé du système ?"
Bien sûr, qu'ils existent.
Mais sans l'oreille bienveillante de médecins qui ne les flanquaient pas à la porte systématiquement parce qu'après tout c'est facile et humain de gagner sa vie avec un "pas malade" qui vient proposer ses 20 euros qui lui coûtent que dalle puisqu'il est remboursé (*), sans ces médecins, pas d'emmerdeurs (tes "certains patients qui ont usé et abusé du système").

Dans la relation médecin malade, faut pas oublier non plus qu'il y a un médecin.

(*) et sans aller jusqu'à flanquer les gens à la porte, sursurtaxer les emmerdeurs, les abuseurs du système était un excellent moyen de les élminier.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

CCZEN (VNI) (4 messages) Voir addresse IP de cet auteur
12-10-02, 09:28  (GMT)
7. "RE: REVOLTE"
Je suis un peu surprise par votre réponse
"Personnellement, si je fais une visite à domicile pour 23 euros, je perds de l'argent"
Il me semble que dans le cas exposé par la dame, il serait humain de ne pas faire de dépassement, quitte à perdre un peu d'argent, sommes-nous vraiment si pauvre que l'on ne puisse pas se permettre ce geste?
On se bat (je me bat) pour ne pas être des "salariés" déguisés de la sécu, pour moi ce combat passe aussi par l'acte gratuit, archaïsme que je pratique quotidiennement. Je sais qu'en ne faisant pas payer certains patients et cetains actes, c'est à la sécu que je fais un "cadeau" et pas à mon patient (puisqu'il est remboursé) mais pour moi, cela fait aussi partie de mon métier.
Je sais que beaucoup de mes confrères (mes associés les premiers font payer tous leurs actes, car ils ont une haute estime d'eux-même : "bac+10!!!" mais je connais des "bac +10" qui font des "actes gratuits", ingénieurs qui construisent des ponts dans le "tiers monde", avocats qui défendent gratuitement des plaignants, et je connais aussi de simples plombiers qui donnent de leur temps (le temps n'est-ce pas de l'argent?) sans se faire payer)

Je ne suis pas une marchande de soins, je suis un médecin, et même si mes patients me font vivre, je suis d'abord là pour les soigner, et seulement ensuite pour faire payer mes soins.
Je ne connais pas le serment d'hyppocrate par coeur, mais il me semble que ma conduite n'est pas en contradiction avec ce que je m'en rappelle.
Bien sûr il s'agit d'une opinion toute personnelle et je respecte votre choix même s'il ne correspond pas à mon idéal.
Confraternellement.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nolan49fr (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
24-02-03, 18:00  (GMT)
8. "REVOLTE"
Bonjour
moi ce qui me révolte, c'est surtout le système. Tout n'est pas que de la faute des politiques.
J'en ai pour exemple la ville où j'habite. J'y connais une dame qui profite de la COTOREP pour percevoir un pension. J'ai été une connaissance, presque amie, jusqu'au jour où elle m'a expliquée certaines de ses façons de faire. Ce qui m'a le plus choquée, c'est qu'elle me le racontait fièrement, ce qui m'a marquée, son explication sur sa façon de faire. Sans citer exactement, elle m'a dit que c'était très simple d'arriver devant un médecin, les yeux rouges, en provocant les larmes et en inventant des douleurs insoutenables. Elle va en discothèque, en camping, balades en voiture, j'en passe et des meilleurs. Très bonne comédienne, qu'est ce que je fait moi? Elle est particulièrement douée il faut le dire, elle prépare bien son terrain, et ce n'est pas la seule chose qu'elle fait......Ce qui me met hors de moi, c'est de voir des handicapés, les "vrais", et j'en connais un en fauteuil, qui percevoit presque comme la retraite minimal et encore tout juste.
Constatez sur le "terrain" les vrais faux malades", convoquez la à votre bureau et elle arrivera en pleurs de douleurs, allez la voir chez elle, enfin si elle y est, et constatez sa vitalité, son incroyable forme du "moment"! Retirez lui sa pension parcequ'enfin vous aurez trouvé une indélicate, et elle vous fera un scandale du tonnerre de feu, en mettant en avant son âge, et là vous savez quoi?! Elle aura mal partout, et nous on va payer pour elle et tous les autres qui sont comme elle. Qu'est ce qu'on fait? on regarde? on applaudit? on tente la même approche?
On regarde nos droits en la matière et on a mal au genou en se tenant la tête?
Et la sécurité sociale dans tout ça? les médicaments ne sont pas les seuls fautifs? générique ou pas, en tout cas, il faut en avoir dans la tête pour faire une chose pareil!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ludivine (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
22-08-03, 16:24  (GMT)
9. "RE: REVOLTE"
Je ne suis pas contre à payer plus aux medecins mais dans les conditions qu'ils vous soignent vraiment! Je vais consulter les medecins de temps en temps, comme tout le monde. Mais le malheur, quel quantité des incompetents et des malhonnets j'ai rencontré! Vous voulez des exemples - en voici: j'avait une bronchite et depuis mon enfance j'en eu assez souvent. Cette bronchite a été soigné par mon généraliste. Il m'a changé env. 10! antibiotiques differents. mais j'allait toujours mal, essouffléé, j'ai toussé. Enfin, j'ai décidé consulter pneumologue. Celui-ci,a passé le temps de consultation en discutant sur mes origines et mon pays. On m'a fait les tests onereux d'allergie en decovrant en peu de sensibilité. J'allait toujours mal. Une amie m'a conseillée voir un autre pneumologue. Celui-ci m'a fait le test de capacité pulmonaire. alors moins 50%! Il a decouvert l'asthme. Bien. Il m'a proposé un autre choix des antibiotiques, + les trucs contre l'allergie et etc. Le traitement a tres bien marché! J'était super contante, j'ai oublié le toux, l'essouflement. Je reviens voir ce pneumologue pour le control, il refait le test de capacité /vous savez, quand vous soufflez dans la cabine/. Super, la capacité de mes poumons est devenu normale. Heureuse. Mais mon ami maintenant me derange. Il n'arrete pas toussoter. Comme je connais maintenant un bon pulmonologue, j'emmene vite chez lui mon ami. qui n'a jamais été malade dans sa vie, alors qu'il a 62 ans. Le medecin lui a fait les mêmes tests dans la cabine et lui annonce qu'il a les poumons qui fonctionnent à moutié, et qu'il a de l'asthme. Mon ami est abasourdie, il est gravement malade! Il a fallut le voir... Homme en bonne santé, mais qui a juste tussoté, est devenu mourant! Je n'ai jamais vu cela! Son frére n'a pas pu voir ce desastre, il envoye mon ami par l'avion chez les meilleurs pneumologues de Lion. Apres la serie des examens on lui decouvre qu'il a strictement aucun problem pulmonaire. Et le test à 50% alors? Mais il a été fait avec la cabine ouverte, tout simplement.Alors qu'elle doit etre hermetique!
Vous voyez la combine? D'abord le test demontre votre incapacité. on vous donne le traitement qui est inoffensif. dans un an on refait les tests - ils sont magnifiques, on vous a bien soigné! Et la Secu qui paye tout cela.
Encore des exemples? J'avait une horrible fatigue qui m'a écrasé au lit. une autre dame-généraliste tres gentille m'a soignée 2! ans pour la dépression avec le Prosac et compagnie...Elle m'a proposé l'invalidité. J'allait mal. J'ai consulté les psy. La Secu a payé tout cela. Une psy m'a fait rire. J'était en tel état, je ne pouvait pas parler. je révait me coucher au plus vite. On a passé une demi-heure de consultation en silence. Je taisait elle m'a renvoyée en taisant un sourire.
En lisant le journal sur la santé j'ai decouvert que les symptomes que j'avait peuvent etre des sygnes de hypothiroidie. Et j'ai filé chez endocrinologue, et les tests ont confirmé effectivement une hypothiroidie.
Je prends Levotirox et je suis en forme. Et si je ne lis pas donc les journaux, j'en serai oû?
Je peut vous sortir plein des exemples comme cela.
Vous voulez dire que cette medecine je doit payér plus cher encore?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase Mottes (VNI) (32 messages) Voir addresse IP de cet auteur
22-08-03, 18:34  (GMT)
10. "RE: REVOLTE"
Vous venez d'expliquer calmement et avec objectivité ce que j'ai vécu moi même et ce que beaucoup d'entre nous vivent tous les jours et c'est lamentable.

J'ai vu 14 médecins pour une pathologie particulière. Tous m'ont "inventé" une maladie, un d'entre eux a même commencé une "thèse" sur le sujet.
Jusqu'au jour ou en quelques minutes un professeur m'a indiqué exactement ce dont je souffrais.
Et quand je lui ai montré ce que l'on venait de me prescrire il me montra la poubelle stupéfait par l'ordonnance.

Et pourtant ils avaient tous des Bac +6 +8 + 10 et moi j'ai un... Bac + 30 parce que dans mon métier je n'ai pas droit à l'erreur, que chaque mois je dois me remettre à niveau, avec une obligation de résultat et non simplement de moyens.

Que dire de cet andocrino qui me taxe de 45 Euros pour une simple prescription de levothyrox que j'ai dicté moi même et qui ne sait même pas que le Diclofenac modifie les résultats des bilans Thyroïdiens !

Mon diagnostique je l'avais fait tout seul par Internet!


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

JFRANCIS (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
22-08-03, 22:39  (GMT)
11. "RE: REVOLTE"
une solution ne plus aller voir les medecins (vive les économies) ou bien aller à l'étranger ils sont bien meilleurs.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

JFRANCIS (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
22-08-03, 22:42  (GMT)
12. "RE: REVOLTE"
bien sur c'était ironique...
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase Mottes (VNI) (32 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-08-03, 08:33  (GMT)
13. "RE: REVOLTE"
Je pense que dans un avenir proche la relation Medecin/ Patient va changer.
Aujourd'hui, tout le monde fait des études (ou presque)..
Dans le temps c'était différent, seuls certain avaient accès à la connaissance.
Demain, avec un bon esprit d'analyse et d'observation, chacun devrait être capable de se soigner seul ... oui le le pense vraiment..
Un grand ordinateur central, reprenant toutes les pathologies, décrites avec précision, et je pense réellement que chacun est capable de diagnostiquer sa propre pathologie aussi bien et même beaucoup mieux que par un médecin qui soit se décharge sur quelques examens soit souvent se trompe.
Il ne se trompe pas tout le temps HEUREUSEMENT. Mais d'expérience personnelle il se trompe souvent.
Un exemple pour sourire:
Ma femme consulte 4 médecins en 48 H pour un problème apparu subittement .
4 médecins = 4 diagnostiques complètement opposés avec des prescriptions incompatibles .
Heureusement nous n'avons écouté personne , nous avons fait une recherche sur internet concernant unproduit allergisant qu'on lui avait prescrit antérieurement. Bingo c'était cà... alors merci Docteurs pour les prescriptions de cortisones, elles sont passées à la poubelle.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-08-03, 11:08  (GMT)
15. "RE: REVOLTE"
Bonjour,

Vous vous trompez, mais cette erreur est fréquente. Sauf à faire de vraies études de médecine, vous vous tromperez souvent, trop souvent.

Ce qui va changer dans la relation, c'est que le patient va pouvoir être parfaitement informé sur sa maladie, et communiquer avec de nombreux autre patients. Il en saura plus que le médecin sur sa maladie si elle est rare, et il faudra que le médecin l'accepte. Mais pour le diagnostic, ce sera très difficile, et pour longtemps. Sauf : http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID9/55.html


Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase Mottes (VNI) (32 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-08-03, 12:38  (GMT)
18. "RE: REVOLTE"
D'accord avec vous à un détail près.

Ce fameux "Diagnostique" .... Car c'est là qu''est tout le problème.

Si je sais avoir une maladie "rare" c'est qu'elle aura été préalablement "Diagnostiquée".

Pour soigner un grippe ou quelques douleurs, je n'ai pas besoin de médecin.
A cela près qu'il me faudra une ordonnance pour acheter une boite d'anti inflamatoires à trois sous.

Moi dans mon métier, quand je n'ai pas la réponse à une question, je vais chercher le soir et vais rappeler mon client le lendemain.

Tous les médecins que j'ai rencontré ont oublié mon existence à l'instant même ou je leur ai tendu ma carte magique.... "Vitale"..... dans tous les sens du terme.

Mais si un médecin n'est pas capable d'assurer un Diagnostique avec précision, il peut toujours se prévaloir de son Bac +6 ou 8 ou plus, le patient entrera dans une base de données très performante, et il pourra affiner un diagnostique lui même.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

PP (VNI) (42 messages) Voir addresse IP de cet auteur
26-08-03, 22:48  (GMT)
23. "RE: REVOLTE"
Et bien , ça commence mal ......j'ai personnellement, et j'aurais préféré que ce soit une fiction ! ! , connu une amie médecin clinicienne exerçant en centre hospitalier .
Elle avait 32 ans, était connue et reconnue de ses collègues, n'avait pas de problème de santé .
Un hiver, se sentant "grippée ", elle se soigne elle même ( pas le temps de s'arrêter pour se faire examiner ! ...vous les connaissez, les médecins, ils ne sont pas très courageux et se croient toujours indispensables )....or les coordonniers étant les plus mal chaussés, elle a pris à dose optimale ce qu'elle avait sous la main, un anti inflammatoire, de la gamme des moins immunosuppresseurs........mais, un matin , quelques jours plus tard , devant la T° qui ne baissait pas, les nausées, l'hypersudation, la toux, un de ses collègues ( au travail bien sûr ! ! ) lui a proposé de l'ausculter : foyer de pneumopathie, confirmation radiologique...aggravation rapide vers un Syndrome de Détresse Respiratoire Aigue, transfert dans l'après midi dans un secteur de réanimation médicale réputé, administration des drogues les plus FORTES ( en raison de l'âge optimal et de l'absence de tares ).
RESULTAT : DéCès en 72H....32 ans.
FIN DE L'HISTOIRE

DONC : vous avez déjà tout faux, et pourtant il apparait, à vous lire, évident que vous êtes fort brillant et très au courant de tant de choses ( à tel point, que bientôt, vous, vous n'aurez plus besoin de personne ........ha si, de votre ordinateur ! ! ).

MAIS comment ça ?

Où, VOUS, avez VOUS pu faire une erreur gravissime pour d'autre ( mais je VOUS l'accorde, cette amie n'était que médecin et donc n'avait aucune expérience des notions et situations que VOUS pourrez lire sur votre PC )?
Mais VOUS avez raison : ne perdez plus votre temps avec ces incapables médecins nantis,
"ordinez" vous VOUS même et improvisez VOUS soignant "éclairé" de votre famille, et soignez votre entourage de cette façon " avertie", avec des anti inflammatoires en l'occurrence, et avec un peu de chance, VOUS n'en perdrez qu'un ! !

Pour ma part, je continuerais à faire confiance à mon médecin, ne serait ce que parce que je sais, qu'en cas de problème, je pourrais toujours lui en parler et confronter à prirori MODESTEMENT mon avis NON ECLAIRE ( contrairement à VOUS ) au sien, et qu'en cas de désaccord, cela me sera toujours plus facile à vivre que le fameux ecran bleu. Et oui c'est comme ça , je préfère la relation médecin-malade à la relation machine-machine humaine.


Bien a vous, l'incapable.

Au fait, que faites vous ? Avez vous une profession ?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase Mottes (VNI) (32 messages) Voir addresse IP de cet auteur
27-08-03, 10:36  (GMT)
24. "RE: REVOLTE"
J'avoue ne pas très bien comprendre la finalité de votre brillant exposé, qui tend à prouver l'inverse de ce que vous semblez vouloir démontrer.

Cependant si un médecin ayant la grippe avec forte température se contente d' avaler une dose maxi d'anti inflammatoire on peut aussi se demander si le décès de cette personne ne serait en fait pas la conséquence d'une surinfection nosocomiale par exemple.

Quand à vous monsieur qui me traiter "d'incapable" , eu égard au nombre d'erreurs de diagnostique dont j'ai été l'objet, corroboré par les exemples identiques que l'on peut trouver un peu partout sur ce site comme sur d'autres, ne fréquentez donc pas la rubrique "coup de gueule" si vous espérez tomber sur la rubrique "violoncelle"

Ceci étant je suis tout à fait navré pour le décès de votre amie qui était certainement une personne de qualité, et je préfère penser que dus aux circonstances vos propos ont dépassé votre pensée.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

PP (VNI) (42 messages) Voir addresse IP de cet auteur
27-08-03, 14:24  (GMT)
25. "RE: REVOLTE"
Vous dites que mes propos prouvent l'inverse de ce que je veux démontrer, mais alors, qu'est ce que je voulais démontrer selon vous ?

Qu'avez vous compris au juste ?

Cela dit, je me doutais bien que vous n'y comprendriez rien, invoquant d'ailleurs que mes propos dépassent ma pensée, ou encore la possiblilité d'une maladie nosocomiale ( quel rapport avec le chocolat ?.......vous revendiquiez bien de pouvoir soigner votre grippe avec des anti inflammatoires ?...NON ? ; et oui , il n'y a aucun rapport, sauf peut être votre aigreur personnelle, vis à vis du personnel médical dans son ensemble, au regard de votre respectable vécu,.....encore faut-il, pour qu'il soit respectable, que vous soyez "à priori " respectueux de personne " à priori " autrement plus qualifiée que vous sur ce sujet ! ! )

Et vous savez pourquoi ?

Parce que vous n'y connaissez rien, tout au plus êtes vos un petit apprenti sorcier.
La dose d'anti inflammatoire n'était pas "maximale" mais optimale !
Ensuite, qu'elle soit nosocomiale ou pas, une infection pulmonaire me semble-t-il, fait tousser, NON ?
Donc....donc, rien.......continuez à soigner votre "grippe" avec des anti inflammatoires.....et ne mollissez pas....optez pour les anti inflammatoires stéroidiens à la demi vie la plus longue( oui, c'est à vous RASE MOTTES que je m'adresse, donc j'ai, à vous lire , toutes les raisons de penser que vous faites la différence biochimique entre un anti inflammatoire non stéroidien et un steroidien.......sinon, pour ces raisons là et pour bien d'autres, contentez vous d'essayer de comprendre, de vous comprendre )
Et de grâce, commencez par le début, souffrez qu'on ne soit pas d'accord avec vous et qu'on dénonce avec autant d'énergie ( et sans doute plus de savoir )que vous, les attitudes diagnostiques et thérapeutiques que vous dites idéales, sur ce forum PUBLIC.
Pour ma part, j'aurais pu souhaiter vous comprendre, même si vos propos ne nous incline guère à la compassion, mais pour cela il eu fallu que vous commenciez par le début : quel a été ce parcours médical, ces déboires, quelles sont les preuves OBJECTIVES , et non purement subjectives de votre dossier ?...tout ceci, non pour juger mais comprendre d'où vous viennent ces propos et ces certitudes, que de toute façon cela ne justifie pas à mon humble avis.

Ensuite, je ne sais pas pourquoi vous vous êtes senti visé par "l'incapable " de MA signature............

Vous savez, il y a bien longtemps que j'en ai fini avec ce sentiment de toute puissance que ma puberté me laissait espérer. Je sais aujourd'hui ce que signifie être malade, souffrant. Et bien, je n'ai aucune hésitation, je supporterai toujours mieux cette souffrance, même si je n'envisageais que de la compassion de la part de mon médecin, à défaut qu'il puisse apporter LA SOLUTION, la guérison. Et je vous souhaite, de murir cela avant de vous retrouver en situation réelle, car , alors , à la lecture de vos posts, je peux deviner que vous serez TRES TRES malheureux. En effet, cette compassion, que ne vous offrira jamais votre ordinateur, quel que soit votre machine, même très chère, vous vous interdirez même de l'entrevoir chez les soignants que vous rencontrerez......et de fait, ceux-ci tout humain qu'ils sont, donc très imparfaits, vous laisseront tranquille, ou pire vous écouteront d'une oreille distraite, réservant leur énergie et leur dévotion à ceux pour qui elle peut être utile, voilà.
Ce n'est pas terrible ?
Vous vous attendiez à mieux ?
Certes, mais c'est comme ça.......parcque c'est HUMAIN ! ! !
Et cela aucun forum, même libre de laisser écrire toutes les misères humaines, dont je sais qu'elles sont infinies, n'y changera rien.

BON COURAGE.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase Mottes (VNI) (32 messages) Voir addresse IP de cet auteur
27-08-03, 15:04  (GMT)
26. "RE: REVOLTE"
Ne vous énervez pas... D U C A L M E

Si vous n'avez pas compris mon précédent message, je vous le traduis.

" Pour acheter un boite d'anti inflamatoire à trois sous, je suis quand même obligé d'obtenir une ordonnance".

Je n'ai jamais dis que je soignais ma grippe avec dans AINS.

Maintenant reposez vous un peu parceque si vous commencez comme cela au mois d'Aout qu'est ce que ce sera en Juin

PS: ne casser pas votre ordinateur et rappelez vous que sur un seul CD il est capable de vous ressortir tout ce que vous avez appris pendant vos cours.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-08-03, 15:33  (GMT)
27. "RE: REVOLTE"
Bon,

Je signale juste que l'ibuprofène, anti-inflammatoire de référence, est en vente libre sans ordonnance dans son dosage à 200 mg.

Veillez à rester corrects dans vos échanges.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase Mottes (VNI) (32 messages) Voir addresse IP de cet auteur
27-08-03, 16:02  (GMT)
28. "RE: REVOLTE"
Un homme intelligent comme vous devrait comprendre le message.

L'exemple du voltarène qui devrait s'appeler "Diclofenac" mais cela ne va pas tarder, ne tend à démontrer que pour obtenir une molécule aussi banale, comme tant d'autres, levothyrox etc il faut encore passer par la case 'prescription" ce qui multiplie par 10 l'addition à la sortie.

Observation ici faite que le poste médicament (hors prescription) ne représente que 4 % du déficit sécu.

Quand à vos observation "restez" correct puisque le message est d'ans l'ordre, réponse au mien, je ne trouve pas incorecction dans ma réponse mais putôt dans cette de votre confrère qui me semble passablement énervé.

Il n'y a pas de quoi, nous échangeons des idées.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-08-03, 16:30  (GMT)
29. "RE: REVOLTE"
Le diclofénac n'a pas d'avantage évident par rapport à l'ibuprofène.

La part des médicaments est nettement supérieure à celle des honoraires médicaux dans le budget de la sécurité sociale : http://www.medcost.fr/html/chiffres_sante/secu_sociale/consstru.htm

J'avais mis un "s" à "corrects" vous n'étiez pas visé.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase Mottes (VNI) (32 messages) Voir addresse IP de cet auteur
27-08-03, 16:39  (GMT)
30. "RE: REVOLTE"
OK - Oublié
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase Mottes (VNI) (32 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-08-03, 09:22  (GMT)
14. "RE: REVOLTE"
Je ne connais aucune profession ou le prestataire a la chance de voir sa prestation remboursée.

Je ne connais aucune profession non plus qui a la chance de bénéficier d'un dégrèvement presque toat de ses chages sociales maladies.

Je ne connais aucune profession ou le prestataire a le droit de se tromper , ne donne aucune garantie sur la prestation effectuée, et encaisse de toutes manière à la sortie.

Rien ne vous empêche de marquer sur votre porte vos tarifs, en précisant que vos prestation ne sont pas remboursées, mais que vous pouvez simplement délivrer une facture pour valoir ce que de droit...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-08-03, 11:13  (GMT)
16. "RE: REVOLTE"
>Je ne connais aucune profession ou le prestataire a la chance
>de voir sa prestation remboursée.

Les fonctionnaires en totalité, les pharmaciens, les enseignants. La moitié de la population active environ. C'est encore mieux : on paye d'avance.

>Je ne connais aucune profession non plus qui a la chance
>de bénéficier d'un dégrèvement presque total de ses chages sociales
>maladies.

Presque total ? Vous rigolez ?

>Je ne connais aucune profession ou le prestataire a le droit
>de se tromper , ne donne aucune garantie sur
>la prestation effectuée, et encaisse de toutes manière à la
>sortie.

Le médecin n'a pas droit à l'erreur. Il doit mettre en oeuvre des moyens (une stratégie) valides. D'autres professions ont cette obligation de moyen et non de résultats : avocats, comptables, conseillers fiscaux. Bref, toutes les professions hors sciences exactes.

Vous avez un problème avec la médecine et souhaitez bouffer du médecin. Auriez-vous un rêve brisé ?


Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase Mottes (VNI) (32 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-08-03, 11:48  (GMT)
17. "RE: REVOLTE"
Je ne vois pas très bien sous quelle forme les Pharmaciens ,fonctionnaires et enseignants verraient leur prestation remboursées ?

A par ce"numerus clausus" des pharmaciens avantage exhorbitant héritage d'une autre époque, empêchant un diplomé de s'établir à son compte.

Sur les charges sociales , comparez le taux "Maladie" supporté par un commerçant et celui des Médecins , vous verrez la différence.

Les comtables ont une obligation de résultat , les conseillers fiscaux de même: quand un client me pose une question, que je suis payé pour ce travail, je m'engage par écrit, en cas d'erreur je paye la casse.

Les avocats, qui n'ont effectivement pas d'obligation de résultat, mais leurs prestations ne sont pas remboursée par la la MUTRANS.

Cependant , eu égard au temps à passer pour une première instance, je pense qu'il vaut mieux être Médecin.

Le brave plombier , lui, s'il répare mal la fuite qu'il est venu réparé chez vous, il revient à ses frais..obligation de résultat oblige.

Quand à" bouffer" du médecin comme vous le suggérez , en constatant le nombre de patients partageant mon analyse, je pense qu'il ne restera pas grand chose à rogner ...


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

jfrancis (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-08-03, 15:08  (GMT)
19. "RE: REVOLTE"
mais ou est votre probleme, les medecins français sont nul n'allez pas les voir,Rien ne vous oblige à consulter un médecin.
Mais je suis daccords avec vous ils se font payer leur prestations beaucoup plus qu'un avocat , plombiers ,notaire , ramoneur etc . En plus je les connais ses vantars 70 heures par semaines mais c'est n'importe quoi. Les medecins urgentistes qui n'en peuvent plus vous rigolez il ne font rien dans leur salle de repos, le médecin de campagne c'est vraimment plus ce qu'il etait, ça rale tous le temps.
En plus c'est la seule profession qui n'a aucune obligation de résultat la preuve tout le monde meurt encore de nos jours a l aube du XXI siecle c'est un scandale , c'est vraimment des incapables. Par contre il n'y a jamais de probleme de comptabilité de quelque nature que se soit ( j'envie les controleurs de gestion et les experts comptables des boulots qui sont bien payés et qui ne servent à rien puisqu'il n'y a jamais de probleme)
non faites comme moi quand il y a un accident sur la route je ne telephone jamais les pompiers un medecin pourrait venir avec eux quel malheur pour les blessés il vaut mieux qui se debrouille seul...
moi je suis malade un suppo de doliprane une tisane de thym et au lit si c'est pas grave cela passera tous seul et si c'est grave il ne nous sauveront pas mais ils n auront pas mes sous...
note ça à l'air vraimment trés idiot ce que je dis mais quel difference avec vos messages monsieur au ras des paquerettes. vous etes deja aller dans des pays ou l'etat sanitaire est déplorable? mais vive notre pays et ses médecins
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase Mottes (VNI) (32 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-08-03, 15:37  (GMT)
20. "RE: REVOLTE"

Les exemples relatés ne sont que des exemples vécus et qui ne concernent pas ceux qui effectivement sont sur le" terrain" de jour comme de nuit.

Je ne juge pas, je raconte des expériences vécues.

Seuls ceux qui se sentent concernés se reconnaîtrons.

Quand à comparer nos médecins généralistes confortablement installés dans leur cabinets et ceux qui vont dans le tiers monde , c'est une comparaison que je n'ai pas faite et qui est hors sujet.

Vive notre pays comme vous le dites et surtout, puisse -t-il vivre longtemps à la vitesse ou nous l'épuisons.

PS: Regardez les quelques messages qui précèdent pour vos statistiques.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

JFRANCIS (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-08-03, 21:09  (GMT)
21. "RE: REVOLTE"
ceux qui vont dans le tiers monde sont souvent des médecins installés
mais là n'était pas mon propos, mais je vais faire plus clair, je me suis baladé a travers le monde que se soit les pays pauvres ou riches malheureusement j'ai eu a connaitre plusieurs fois leur médecine et mon constat:
soyons content de notre systéme de soins et de nos médecins.
je ne dis pas qu'il n'existe pas des brebis galeuses ou certain qui sont moins bon cela existe de partout mais globalement ,nos medecins ne sont pas si mal.
mais je le redis si vous ne les aimez pas que vous les trouvez nul n'aller pas le voir.
mais je vous sens désabusé,nous vivons dans une société de droit ou il faut toujours des responsables et on en oublie la fatalité.

Beaucoup de personnes pensent que la medecine peut beaucoup mais que c'est les medecin qui sont des incapables , mais non! ouvrez un livre de médecine vous verrez que l'on soigne pas tant de chose que ça , la science médicale est souvent dépourvue et n'a pas de solution ( regardez les messages de tout ces gens qui souffrent et qui ne trouvent pas de solutions)la medecine est encore à sa préhistoire, pensez que la decouverte de l'ADN ne date que 1962 et que nous l'avons dechiffré que l année derniére, il reste en comprendre les mecanismes, la neuro comme l'immunologie est encore vaste champ de recherche etc...
J ai lu vos exemples, mais un exemple ne peut faire une généralité , c'est insulter tous les médecins qui font bien leur travail que de faire des generalités a partir d'exemple. en d'autre temps et sur d autres sujets on peut voir ce que cela donne....
ah oui j ai ouvert un bouquain à thyroidite d hashimoto eh bien il y a une raison pour votre scanner je vous laisse le plaisir de chercher...
Merçi pour votre tolérence

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase mottes (VNI) (4 messages) Voir addresse IP de cet auteur
23-08-03, 22:02  (GMT)
22. "RE: REVOLTE"
Il est malheureusement juridiquement impossible de passer outre le système en place.

Si je veux acheter une boite de Voltarène à trois sous, je suis obligé de donner 20 Euros ou plus à celui qui bénéficie du droit suprême de transcrire ce que je lui dicte et creuser un peu plus le trou de la sécu.

Comme si nous étions encore au siècle dernier face à des ignorants.

Ce que vous n'avez pas compris monsieur c'est que mon message était une réponse aux gérémiades de l'internaute (médecin) en tête de cette rubrique.

Si le système en place ne leur plait pas, les médecins peuvent parfaitement se retirer du système, et travailler au tarif qui leur convient.

S' ils sont vraiment compétents, ils auront toujours une clientèle.

Si vous portez votre voiture à réviser et que le garagiste vous la rend bousillée vous serez le premier à hurler et demander réparation du préjudice .

Si le garagiste vous explique que parmis les milliers de voitures qu'il a réparé dans sa vie, manque de chance il a loupé la votre , je serais très étonné que celà vous suffise comme explication.

Tiens, demandez donc à tout ceux qui ont de" légers effets indésirables" après vaccination anti hépatite B de vous raconter leur histoire.

Vous n'étiez pas au courant ? et la lettre d'avertissement envoyée à tous les médecins en 1995 ... vous en avez tenu compte vous des antécédents familiaux avant de piquer vos clients ?

Il faut avoir beaucoup de tolérance effectivement


.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ludivine (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-08-03, 13:13  (GMT)
31. "RE: REVOLTE"
Effectivement, on a oublié le sujet de ce poste, ou une doctoresse rale que les tarifs des honoraires des medecins ne sont pas assez elevés,et ils font les gréves. Même les dentistes! et moi, je dis, soignez les patients honnetement,se souciant des resultats, et on vous payera en petit peu plus, on vous donnera meme un prime si le resultat est la - la guerison.
On hurle - le trou de Secu est enorme, mais arretons le gaspillage. Controlez ce que font les medecins - si on voit que le patient pendant un an avale la disaine des antibiotiques et se plaigne toujours, controlez, proposez lui voir un specialiste. Pourquoi ne pas mettre en place un system des primes - le malade gueri - un pourcentage en plus pour les honoraires. Les medecins sont les humans comme les autres, il faut les motiver de rendre les malades gueris. Pourquoi pas ne pas mettre vraiment un prime si le traitement a donné une guerison? C'est peut-etre bete, mais comment sinon motiver les medecins a faire bien leur travail? Le garçon de café vous serve bien votre dejeuner, le repas est bon, c'est propre, il est attentionné, alors vous lui laissez le pourboire. Il faut trouver le system semblant pour les medecins?
Le sentiment que je ressents pratiquement toujours apres la visite chez le docteur - c'est son indifference à mon egard.
Et plus haut un participant raconte une histoire sur une medecin qui est morte suite à une grave infection, alors que elle se soignée contre la grippe banale. Mais pourquoi vous pensez que si elle viens chez un medecin avec les memes symptomes se sera autrement? Il lui prescrira les memes antiinflammatoires comme elle a pris elle meme! Sauf si il est tres bon et responsable,et il precrit des tests et il recherche les raisons des symptomes.
Une amie a attendue un bébé, son deuxiéme, le premier est né par cesarienne. Sachant les complications de son premier accouchement elle se rends pour accoucher dans l'hopital specialisé pour les enfants à Nice.
Elle se retrouve seule aves une sage-femme, sans etre accompagner par son ginecologue ni autre medecin. La sagefemme la laisse accoucher par la voie naturelle. L'enfant s'etouffe en sortant. Service de réanimation a pris tellement de temps pour descendre, que c'etait trop tard. La petite fille est morte, apres la grossesse normale. Mais maman a payé à tout le monde pour avoir sa fille née en bonne santé!

Par ailleurs, si quelqu'un peut me conseiller ou aller pour trouver l'aide
et conseil dans la relation avec les dentistes. Actuellement, je fait les couronnes.L'horreur! J'ai changé deja un dentiste - 600 euros de pure perte, le nouveau - gentil garçon,incompetent mais beau parleur. A qui se confier? Merci et pardon pour offtop.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-08-03, 13:39  (GMT)
32. "RE: REVOLTE"
Bonjour,

>Pourquoi pas ne pas mettre vraiment un prime
>si le traitement a donné une guerison?

Parfait. Et comme ça, on mettra les patients incurables à la porte et on se battra pour traiter les angines. Belle perspective...

Cordialement,
Hélène.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase Mottes (VNI) (32 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-08-03, 15:29  (GMT)
34. "RE: REVOLTE"
Si vous savez qu'ils sont incurables et si vous en êtes sure, c'est que vous avez réalisé un diagnostique. Il n'y a plus rien à chercher .

Quand aux engines, diagnostique simple, barême standard.

Entre ces deux êxtrêmes qui démontrent que les médecins ne veulent rien changer , il y a peut être un comportement différent à adopter de part et d'autre.


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-08-03, 02:18  (GMT)
35. "RE: REVOLTE"
Bonsoir,

>>Si vous savez qu'ils sont incurables et si vous en êtes
>>sure, c'est que vous avez réalisé un diagnostique. Il n'y
>>a plus rien à chercher .

Vous jouez sur les mots, ne faites pas semblant de ne pas avoir compris...
D'ailleurs on parlait de traitement, pas de diagnostic.
Si vous préférez, mettons que mon exemple ait été "On met les malades incurables à la porte dès que le diagnostic est posé et on refuse d'assurer leur suivi"...

>>Quand aux engines, diagnostique simple, barême standard

Super.
Et qui nous concocte la liste des critères objectifs et reproductibles de ce qui rend un diagnostic simple ou pas?

>>Entre ces deux êxtrêmes qui démontrent que les médecins ne veulent rien changer (...)

J'aimerais changer beaucoup de choses... Les mauvais médecins en bons, par exemple.
Mais on ne rend pas les cons intelligents avec de l'argent. Depuis le temps, ça se saurait....

>>il y a peut être un comportement
>>différent à adopter de part et d'autre.

Volontiers. On commence par vous?

Cordialement,
Hélène.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase Mottes (VNI) (32 messages) Voir addresse IP de cet auteur
29-08-03, 09:07  (GMT)
36. "RE: REVOLTE"
Avec plaisir mais le problème c'est que je ne suis pas le seul à devoir être convaincu.

Lorsque je lis les messages déposés par les patients sur ce site et sur les autres, j'observe un malaise profond.

Les erreurs de diagnostique parfois très graves ou de prescriptions inappropriées sont monnaie courante et ce n'est pas moi qui le dit.

Alors lorsque vous me suggérez de changer de comportement de patient moi je veux bien changer de tout ce que vous voulez.

Par exemple au lieu d'attendre à faire la queue dans un cabinet pendant une heure, je veux bien attendre 1/2 heure seulement.
Et même que si le prescripteur chef prend suffisament de temps pour réaliser le bon diagnostique et ne se trompe pas et bienj'oublierais completement le prix qu'il me demande.

Vous savez dans mon job, on ne regarde pas le prix . On ne regarde que les résultats.
Allez bon courage, moi je n'ai rien à prouver

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Rase mottes (VNI) (4 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-08-03, 15:23  (GMT)
33. "RE: REVOLTE"
Dans le fond vous avez raison.

Et si vous regardez un message dans lequel je propose 10000 Euros a qui relevera le défit en réussissant à me guérir , cela relève d'une idée assez proche que je dévellope en quelques lignes.

Certes 20 Euros la consultation, ce n'est pas beaucoup.

Mais beaucoup de consultations on pour finalité une pathologie "simple" quasi "standard".

Seulement il y a le reste. Les cas qui demandent plus de recul, d'études , de réflexion.
Lorsque vous passez chez un Notaire, les honoraires sont fixés suivant le cas....... alors pourquoi pas suivant le K ...(jeu de mot excusez moi

Lorsque le "cas" est particulier, avec une recherche spécifique, les honoraires sont libres dits article IV (chez un Notaire)

Donc, c'est simple . Ou bien les médecins trouvent la motivation pour se mettre à niveau en permanence, pour étudier en fin de semaines 2 ou 3 heures, les cas qu'ils ont rencontré dans la semaine et cela vaut + ou bien ils oublient la tête de leur "client" sans chercher lorsqu'un cas inhabituel se présente, et c'est le travail à la chaine , intermédiaire de la Sécu.

Le jour ou un médecin me dira: Bon, je réfléchis, je vous rappelle parceque tout cela n'est pas clair, je dirais "Bravo".

Mais s'il me balance un ordonnance pour justifier l'heure d'attente dans son cabinet sans aucune considération pour l'aspect "client", je dis pas d'accord, je vais chercher moi même.
J'ai vu un médecin avoir ses prescriptions déjà prêtes sur ordinateur suivant le cas standard.
Cette consultation vaut tarif simple de base. (un jour elle ne servira plus à rien)
Ce que le patient (client veut) ce sont des résultats.
Lorsque l'on visite un peu les différents sites médicaux, ce n'est pas du tout ce qui ce dégage. (Beaucoup
Messieurs les médecins, il n'est pas trop tard pour redorer votre image mais dépêchez vous, et changez votre attitude .
Faites que le serment d'Hypocrate ne devienne pas un serment d'hypocrite.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

PP (VNI) (42 messages) Voir addresse IP de cet auteur
17-09-03, 20:53  (GMT)
37. "RE: REVOLTE"
"Et plus haut un participant raconte une histoire sur une medecin qui est morte suite à une grave infection, alors que elle se soignée contre la grippe banale. Mais pourquoi vous pensez que si elle viens chez un medecin avec les memes symptomes se sera autrement? Il lui prescrira les memes antiinflammatoires comme elle a pris elle meme! Sauf si il est tres bon et responsable,et il precrit des tests et il recherche les raisons des symptomes"

Bonjour Ludivine.
Vous faites allusion à un de mes précédents posts.
Un peu exaspéré par autant de dédain de la part de quelqu'un qui la repproche aux autres, j'avais perdu patience, et n'avait pas terminé mon post : je commençais ainsi : "Ensuite, qu'elle soit nosocomiale ou pas, une infection pulmonaire me semble-t-il, fait tousser, NON ? "
Ce que je souhaitais faire comprendre, c'est que si l'on se limite aux symptomes que l'on perçoit en soi, sans examen objectif par une tierce personne, dans ce cas là comme dans bien d'autres, on a toute les chances de passer à côté du diagnostic.
En l'occurrence, dans la situation relatée, ce n'est qu'à partir du moment où un de ses collègues l'a ausculté qu'il a entendu un foyer infectieux dans un de ses poumons, et donc a diagnostiqué une pneumonie franche lobaire aigue, et donc l'a orienté vers une radio pour confirmation.etc...

Voila, c'est tout.
Amicalemement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: