Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Points de vue sur une réforme"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-10-04, 19:29  (GMT)
"Points de vue sur une réforme"
Modifié le 25-10-04 à 19:46  (GMT)


Bonsoir à tous !


Dans leur rapport annuel consacré à "la réforme structurelle et la croissance en France", les économistes de Rexecode, un institut proche du Medef, adressent "deux grandes critiques" à la réforme de l'assurance maladie adoptée par le Parlement en août dernier.

D'une part, son approche est "court-termiste" puisqu'elle ne s'attaque pas aux "bombes à retardement" que sont le "vieillissement de la population" et "les nouveaux risques sanitaires", reportant à plus tard "de véritables choix de sociétés" pour leur prise en charge.

D'autre part, "le plan ne remet que très partiellement en cause le principe et l'organisation du système de santé français" qui pousse à "une dérive incontrôlée des dépenses" en combinant "un financement mutualisé" et "une offre de soins largement privée dont la facturation se fait à l'acte".

Le rapport déplore que la réforme maintienne l'Etat dans son rôle de "décideur principal" et n'ait "pas opéré de redécoupage des responsabilités entre assurance maladie obligatoire et complémentaire, au sens où davantage de place serait laissée à la concurrence".

Enfin, Rexecode envisage un financement par les assurés" plus large, proportionnel aux revenus, pour éviter de trop grandes inégalités face à la maladie" (Tribune, 14/10; Quotidien du médecin, 18/10).

Faut-il réformer la réforme de la Sécurité ?

Invités à débattre de la question lors du forum de la Générale de Santé, A.Madelin, président des Cercles libéraux, et B.Fragonard, président du Haut Conseil pour l'avenir de l'assurance maladie, ont tour à tour défendu deux projets très différents, pour ne pas dire inconciliables.

Pour le premier, la France a besoin d'une "rupture avec ce modèle de soins administrés", "c'est l'architecture de notre système de santé qu'il faut reconstruire et repenser". Et de préconiser l'introduction, totale ou partielle, de mécanismes de marché dans l'assurance maladie.

Le second, quant à lui, est convaincu que la loi du 13 août 2004 " n'est pas une grande loi, mais une bonne loi, dans un cadre conservateur. On verra, dans quelques années, si on a fait une grande réforme" (Quotidien du médecin, 13/10).

Réagissez !

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour



Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: