Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"medicament et vie scolaire. "

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

arcenciel (634 messages) Envoyer message email à: arcenciel Envoyer message privé à: arcenciel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-12-04, 22:26  (GMT)
"medicament et vie scolaire. "
bonsoir,

Il y a 3 ans, la directrice de l’école dans laquelle était scolarisé mon fils pour la première année de maternelle, m’ a annoncé 3 semaines après la rentrée qu’elle refusait la présence de celui-ci car il était asthmatique et avait des allergies alimentaires (je ne l’avais bien évidement pas mis à la cantine, cela va de soit) prétextant en autres sa responsabilité en cas de crise et s’appuyant sur le fait que l’école n’était pas obligatoire avant l’age de 6 ans ! Je me souviens très bien de cette convocation dans son bureau. J’ai gardé mon sang froid et je lui ai demandé de m’écrire noir sur blanc « je soussignée Mme X, directrice de l’établissement Y, refuse la scolarisation de l’enfant Z sous prétexte qu’il est asthmatique ». Puis je lui ai dit qu’une fois qu’elle m’aurait ecrit ce mot, je me ferais un plaisir de l’envoyer à diverses institutions (ministères, rectorat etc…) et quelques rédactions - dont France 3 île de France, employeur de mon mari à l’époque.( Mon mari, pas l’employeur ).
Depuis 3 ans, mon fils a du rater l’école 3 fois au grand maximum

La semaine dernière, malade et à priori contagieuse , j’ai pris la précaution d’emmener mes enfants à l’école en portant un masque. La panique dans l’école !!! La maîtresse de ma fille, soulagée de me voir « normale » hier matin - m’a dit que ma fille avait été « bannie » par ses copines (donc les parents) pendant 2 jours. Moi qui pensais avoir une attitude normale, (même si elle ne s'est avérée que préventive) , j’étais abasourdie par les réactions d’une telle bêtise.

Et pour clore l’histoire, après avoir prévenu la maîtresse que ma fille prenait un expectorant et donc qu’elle ne s’inquiète pas si elle toussait, j’ai eu droit à un coup de téléphone de la directrice me demandant quel était exactement le traitement prescrit et m’avertissant que la prise de médicament était interdite à l’école.

Pourquoi ? Je veux bien comprendre si l’on m’explique. Le risque d’allergie est invoqué. Mais j’ai plus l’impression que c’est une excuse – parce que le mot « allergie » veut tout et rien dire en même temps et qu’il fait peur aux non-initiés (et tant mieux pour eux).

Y a –t il réellement un risque de déveloper une réaction même après plusieurs prises ?


Merci


Arcenciel

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: medicament et vie scolaire. D_Dupagne 14-12-04 1
 RE: medicament et vie scolaire. Poulou (VNI) 14-12-04 2
   RE: medicament et vie scolaire. Poulou (VNI) 14-12-04 3
   RE: medicament et vie scolaire. arcenciel 14-12-04 4
       RE: medicament et vie scolaire. Poulou 15-12-04 5
 RE: medicament et vie scolaire. balzy 15-12-04 6

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-12-04, 23:14  (GMT)
1. "RE: medicament et vie scolaire. "
Bonjour,

Votre témoignage est un bon exemple des difficultés entre parents et éducation nationale au sujet de la scolarité des enfants et de leur santé.

De nombreux parents considèrent l'école comme une garderie : de la fièvre, hop, un suppo de doliprane et on dépose l'enfant ni vu ni connu.

Un enfant malade doit rester chez lui pour être soigné et non venir à l'école dont il ne profitera pas et où il va contaminer ses camarades.

En réaction, des directrices d'école ont développé des abus d'autorité vis-à-vis des traitements chroniques, dont l'administration peut être une responsabilité importante.

Comme toujours, seule l'intelligence des deux parties permet de trouver une juste milieu. Chacun comprenant la problématique de l'autre.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Poulou (VNI) (1195 messages) Voir addresse IP de cet auteur
14-12-04, 23:19  (GMT)
2. "RE: medicament et vie scolaire. "
Bonsoir Arcenciel

Euh...Je dois être un peu endormie, mais je n'ai pas tout compris dans ton post, ni surtout ce qui te préoccupe au juste...
*Se sent un peu bête*

Poulou

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Poulou (VNI) (1195 messages) Voir addresse IP de cet auteur
14-12-04, 23:24  (GMT)
3. "RE: medicament et vie scolaire. "
Ah ben le Docteur Dupagne semble avoir compris...Je me retire sur la pointe des pieds et me dis qu'il est temps que j'aille dormir.

Bonne nuit

Poulou

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

arcenciel (634 messages) Envoyer message email à: arcenciel Envoyer message privé à: arcenciel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-12-04, 23:29  (GMT)
4. "RE: medicament et vie scolaire. "
bonsoir,


bon, je n'ai pas du être très claire dans mon message... et pourtant

Je reformule ma question : "il y t il une raison médicale valable pour refuser de donner un médicament qui a été prescrit par un medecin ?". Lequel médicament a déjà été pris plusieurs fois par le malade - (dans le contexte : un enfant scolarisé).


arcenciel

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Poulou (958 messages) Envoyer message email à: Poulou Envoyer message privé à: Poulou Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-12-04, 00:31  (GMT)
5. "RE: medicament et vie scolaire. "
>bonsoir,
>
>Je reformule ma question : "il y t il une
>raison médicale valable pour refuser de donner un médicament qui
>a été prescrit par un medecin ?". Lequel médicament a
> déjà été pris plusieurs fois par le malade -
>(dans le contexte : un enfant scolarisé).
>arcenciel

Aah d'accord.

Ben je ne pense pas qu'il existe une raison "médicale", au niveau scolaire, mais plutôt une raison individuelle de la part d'une maîtresse ou d'une directrice d'école qui ne voudrait peut être pas risquer une erreur dans la posologie en administrant le médicament à l'enfant, ce qui est normalement du ressort d'un soignant ou d'un parent et non du ressort d'un enseignant...

Et puis tu imagines que tu sois maîtresse de 35 élèves en bas âge, et qu'en plus de t'occuper de leur scolarité, certains parents te demandent de donner à leur enfant (surtout en hiver) un médicament pour sa bronchite, un autre pour sa laryngite, un autre un expectorant, un autre pour son eczéma...Ce serait compréhensible que tu sois réticente à administrer tout médicament dans le centre de l'école de peur de commettre une erreur, tu ne crois pas...?

Poulou

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

balzy (4696 messages) Envoyer message email à: balzy Envoyer message privé à: balzy Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-12-04, 07:17  (GMT)
6. "RE: medicament et vie scolaire. "
Modifié le 20-08-08 à 06:29  (GMT)

Bonjour Arcenciel,

C'est vrai que l'intelligence de part et d'autre permet souvent d'éviter ce genre de conflits... mais il n'est pas inutile de rappeler la loi : http://www.education.gouv.fr/bo/1999/41/default.htm
Pour moi, il est clair que la directrice est dans son tort, puisque le texte stipule bien que le champ d'application de cette circulaire s'étend aux écoles maternelles. Bien sûr, tout cela est plus facile dans le secondaire, où on a souvent la chance d'avoir un personnel de santé (infirmière ou secouriste). Il n'empêche, je dois bien avoir une dizaine de P.A.I. dans mon bureau, me permettant d'intervenir au mieux auprès des enfants concernés en l'absence d'infirmière au collège. Je n'ai jamais encore administré la ventoline de Pierre à Paul qui est diabétique

Balzy

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: