Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Handicap et procédure d'agrément"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

Giulia (435 messages) Envoyer message email à: Giulia Envoyer message privé à: Giulia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-12-04, 01:57  (GMT)
"Handicap et procédure d'agrément"
Bonsoir à tous
J'aimerais pousser une sacrée gueulante contre les AS qui menent les procédures d'agrément pour l'adoption.
Sas jamais rien connaitre du handicap, ni de sa nature, ni de ses tenants et aboutissants, elles mettent tout et n'importe quoi sur le rapport pour desservir la personne !!!!
Je vous raconte cette petite histoire qui m'est arrivée durant la procédure d'agrément de papa. L'assistante sociale a rencontré ma soeur et moi durant une des visites à la maison.
Le rapport disait (en gros, je ne l'ai pas sous la main) : "...une surdité partielle, liée à la naissance prématurée"
J'ai sauté au plafond quand j'ai lu ça, car c'est totalement faux puisque je suis née au début du 9ème mois (ce n'est aps ça qui est appelé prématuré dans la littérature médicale si mes souvenirs sont bons). D'autre part, la cause de la surdité était inconnue à cette époque, mais le médecin qui me suivait suspectait une origine malformative (par la suite, le médecin qui me suit actuellement suspecte davantage une attaque virale, prouvée par les analyses sanguines faites à la naissance qui montraient un virus).

De deux choses l'une :
1) Si mon médecin qui a fait 10 ans d'études, qui connait toutes les publications qui sortent sur le sujet, qui... ne peut pas déterminer avec certitude la cause de ma surdité (et pour cause, c'est tellement compliqué ces histoires), comment une petite assistante sociale de l'ASE, qui n'a fait que trois ans d'études, qui en tout et pour tout aura eu 1 heure, voire 2, de cours sur le thème du handicap, peut-elle me dire avec autant de certitude l'origine de la surdité ?
Non vraiment ça me dépasse, car comment quelqu'un qui ne connait rien (ou pas grand-chose) à la surdité peut-elle me dire par je-ne-sait-quelle opération du Saint Esprit l'origine exacte de ma surdité, si meme à l'heure actuelle on ne peut émettre que des probabilités ?

2) Ce n.1 m'en fait venir à m'interroger sur le pouvoir des assistantes sociales. Comment une personne qui a fait d'aussi petites études (euh, n'allez pas me dire que trois ans d'école soient beaucoup, c'est se foutre de la g... du monde de dire ça), qui passe son temps dans les bureaux sans jamais aller sur le terrain, peut-elle se donner autant de pouvoir ? C'est à dire le pouvoir de juger que "untel est une bonne famille", "untel sont de mauvais parents car un de leurs enfants est handicapé" sur des préjugés, avec des idées souvent fausses ?
Sans compter que les AS sont très peu formées aux réalités de l'adoption : par exemple, comment peut-on accorder des agréments pour des enfants de 0-12 mois alors que c'est quasiment mission impossible d'adopter un enfant de cette tranche d'age ? Comment une AS peut dire que "le fait d'avoir un enfant adopté grand est une certitude qu'il aura un trouble de l'attachement", alors que toutes les infos que j'ai (aussi bien de la part de Petales, qui est une association de parents d'enfants avec un trouble de l'attachement, que d'une psy spécialisée dans les troubles de l'attachement) concordent sur le fait que meme un enfant buio peut avoir des troubles de l'attachement ?


Bref on nage en plein mystère....


Giulia

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour



Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: