Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Pardon de m'épancher"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

Frederic38 (7 messages) Envoyer message email à: Frederic38 Envoyer message privé à: Frederic38 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-01-05, 13:05  (GMT)
"Pardon de m'épancher"

Il y a moins d'une heure j'ai appris au téléphone de par mon père que ma tante, sa soeur, était tombée dans le coma.
Elle aurait une tumeur inopérable au cerveau et son état serait irréversible.
Il y a moins d'un mois je la voyais pour la dernière fois, sans savoir que c'était la dernière.
Nous étions sur le même lieu de travail, la veille elle avait fait une mauvaise chute et ne se sentait pas bien.
Ce soir là, je lui ai payé un café, nous avons un petit peu bavardé, et, mal en point, elle avait oublié de boire ce café, préoccupée par sa légitime souffrance.
Ce fut la dernière fois que je la vis.
Suite à cette chute elle fit une crise d'asthme, en plus d'une fracture du bassin diagnostiquée quelques jours après.
Depuis, elle n'a plus repris le travail. Je l'ai eue au téléphone pour m'informer de sa santé.
Il y a quelques jours je pensais l'appeler pour lui souhaiter mes voeux: je ne pourrai jamais le faire...
Ma tante Thérèse est une femme extrêmement gentille, unanimement appréciée sur son lieu de travail pour sa douceur et son sérieux.

Voilà, je voulais juste écrire ces quelques mots, pour vous dire à quel point la vie est capricieuse et imprévisible.
On croit toujours qu'on a le temps, le temps de dire aux autres qu'on les aime, le temps de faire ce que l'on désire.
On croit toujours que la vie est aussi prévisible que le tic tac d'une horloge.
On croit, on croit, on croit dur comme fer...

Merci de m'avoir lu.

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Pardon de m'épancher toutouille 08-01-05 1
 RE: Pardon de m'épancher cilloux 08-01-05 2
 RE: Pardon de m'épancher Nadia (VNI) 08-01-05 3
 RE: Pardon de m'épancher frigote (VNI) 10-01-05 4
   RE: Pardon de m'épancher Monrose (VNI) 15-01-05 5
       RE: Pardon de m'épancher frigote (VNI) 16-01-05 6

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

toutouille (315 messages) Envoyer message email à: toutouille Envoyer message privé à: toutouille Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-01-05, 20:02  (GMT)
1. "RE: Pardon de m'épancher"

Bonjour,

Oui vous avez raison.
Je suis désolée pour votre tante

Toutouille


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-01-05, 21:41  (GMT)
2. "RE: Pardon de m'épancher"

Merci à vous,

bon courage
Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nadia (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
08-01-05, 22:16  (GMT)
3. "RE: Pardon de m'épancher"
Il n'y a pas de pardon à demander ; vous parlez de votre douleur et je vous écris ces quelques mots pour essayer de vous réconforter. C'est triste de se dire que tout peut arriver et je pense qu'il vaut mieux ne pas toujours réfléchir à ce qu'il peut arriver. Vous avez vécu de bons moments avec votre tante, elle en a vécu également de bons avec vous et d'autres personnes. Si elle a des enfants, soutenez les avec tout l'amour dont vous êtes capable et n'hésitez pas à pleurer si votre coeur est triste ; c'est une manière d'accepter les choses qui arrivent et à se permettre de vivre encore.
empatiquement, Nadia
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

frigote (VNI) (37 messages) Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 07:50  (GMT)
4. "RE: Pardon de m'épancher"
bonjour frederic

maman nous a quittes le 09 fevrier 2004 suite a une tumeur cerebrale cancereuse qui avait ete operee 1 an plus tot
on ne dit jamais tout ce qu'on aimerait dire on ne fait jamais tout ce qu'on aimerait faire
il y a toujours des regrets
et meme si la personne qui nous quitte sait qu'on l'aime nous on a toujours ce "si j'avais su je lui aurait dit...." qui nous hante
je ne sais pas comment les choses se deroulent pour vous mais dans mon cas mes parents habitaient a 800 kms de moi (papa est toujours aussi loin d'ailleurs)et je n'ai pas pu me rendre a l'hopital tous les jours comme je l'aurait voulu
j'appellais tous les jours et meme en dernier quand maman ne pouvait plus me repondre papa lui mettait le telephone contre l'oreille et je lui parlais
meme maintenant je lui parle encore
c'est plus pour me faire du bien a moi

oui la vie est capricieuse et imprevisible
j'irais meme jusqu'a dire qu'elle est injuste

maman a toujours pete la forme je ne l'ai jamais vue malade et d'un coup en l'espace de quelques mois elle fut meconnaissable

elle n'avait que 52 ans

c'est ainsi c'est la vie
et c'est pourquoi il nous faut profiter de chaque minute qui passe et dire tres souvent a nos proches qu'on les aime

courage frederic
je me permet de vous faire un bisous

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Monrose (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
15-01-05, 23:05  (GMT)
5. "RE: Pardon de m'épancher"
" Il est déjà trop tard" ( Confucius ?)
"Agis comme si ce jour devait être le dernier"
" Carpe Diem " ( Horace)
"L'homme est un apprenti, la douleur est son maître..."
"Tu ne connais ni le jour, ni l'heure..."
Nous vivons une époque qui a occulté la mort et même son image. Or jusqu'à un époque récente, on cotoyait la mort et le malheur, dans la rue, dans sa maison. On mourait au mieux , dans le lit conjugal, veillé par sa famille. Et nos grand-pères qui avaient échappé à la gigantesque boucherie de 1914-18 et à la grippe espagnole, toute aussi meurtrière qui tua autant de femmes, succombaient avant 60 ans en moyenne. Pas le temps de divorcer, de voir le mariage des petits enfants, pas ou peu de retraites.
" Mort, où est ta victoire, où est ton aiguillon ?" Face au malheur et à la mort, je ne vois que deux solutions. L'indifférence totale, intitulée actuellement "individualisme", ou le retour au religieux. Lisez la grande Simone Weil ( morte à Londres en 1943): "l'attente de Dieu", "pensées sans ordre concernant l'amour de Dieu". Tout y est dit et expliqué.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

frigote (VNI) (37 messages) Voir addresse IP de cet auteur
16-01-05, 10:24  (GMT)
6. "RE: Pardon de m'épancher"
bonjour


lorsque vous dites:
"Face au malheur et à la mort, je ne vois que deux solutions. L'indifférence totale, intitulée actuellement "individualisme", ou le retour au religieux."
vous n'etes pas serieux??
face a la mort il y a des centaines de reactions qui vont bien entendu de l'indifference a la foie soudaine mais entre il y a tellement d'autres reponses au malheur............
et si la reponse a nos questions se trouvaient dans un livre on ne seraient pas si demunis face a la mort d'un proche
chacun exprime et vit sa douleur comme il l'entend et c'est surement pas en lisant un bouquin qu'on va tout comprendre ou s'en porter mieux
surtout un livre qui a pour titre "l'attente de dieu" moi je peux vous garantir que je n'ai jamais autant renie dieu qu'a la mort de ma mere et je ne trouve aucunement en lui les reponses a mes questions
athee j'etais , athee je serais et tant pis si je dois bruler en enfer

bonne journee

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: