Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"hémorragie méningée par rupture anévrisme à 35 ans!"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

aboubakar (3 messages) Envoyer message email à: aboubakar Envoyer message privé à: aboubakar Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 10:57  (GMT)
"hémorragie méningée par rupture anévrisme à 35 ans!"
Chronique d'une mort annoncéé..MAIS."un coup de tonnerre dans un ciel bleu", il avait 35 ans un petit boutchou, en pleine création d'entreprise, et voilà que tout s'écroule.il présentait tous les symptômes d'une hémorragie méningée"céphalées brutales , vomissements en jets, raideur de la nuque, mais non, personne, n'a voulut retenir ce tableau brutal, il est resté 10 jrs dans cette souffrance,pas de sanner, pas de réponse thérapeutique, pas d'orientation? SON HISTOIRE/ Saad est pris brusquement de céphalées aigues il se met à vomir en jet, a mal à la nuque, il sera envoyé en urgence, diagnostic"problème mécanique?"il consultera le lendemain son médecin de famille devant la persistance des douleurs"diagnostic"entorse cervicale",il consultera le lendemain un autre service d'urgencediagnostic"entorse,mais"deavant ce tableau on préférera adresser une correspondance au médecin de famille pour un scanner, (3jrs)le médecin de famille refusera, pas de quoi!il restera alité dans le noir, notre soeur infirmière obtiendra un scanner avec la correspondance adrésséé au médecin traitant?entre temps SAAD passera une radio des cervicales, résulta"rectitude", quand au sacnner il indiquera un anévrisme mesurant 1mm, mais rien n'alertera le ou les médecins, 10jrs s'écoulent SAAD? PRESENTERA UN VASOSPASME, ma soeur le conduira d'urgence en neurologie, le sacnner annoncera une importante hémorragie méningée par rupture anévrismale de la communicante antérieur, SAAD RESTE MALGRE TOUT CONSCIENT;(il est parti sans savoir se qui lui est arrivé, et nous nous n'avons pas eu le teps de lui dire aurevoir petit frère). LE NEUROLOGUE NOUS INFORME QUE ssad DOIT subir une intervention, elle n'aura lieu que le lendemain personne ne nous avertira, nous retrouvons SAAD et son humour,quelle histoire;le neurologue nous dit que SAAD, ne décédera pas mais qu'il existe un risque de séquelles neurologiques attendons. mais au cours d'une chute de tension10,je me rends compte que mon frère est paralysé du coté gauche j'en informe le personnel?et je le vois sombrer jrs après jours,volumineux hématome, ischémie,oedeme diffus, infection nosocomiales,il est intubé 3jrs après son intervention,il va subir un volet décompressif (ouvre le crâne),il partira le 3 novemebre 2003 après 8 asystolies,(mon frère s'est un battant non!)mais on nous interdira de rester près de lui, même pas ce droit?;lorsque j'ai cherché a comprendre pourquoi toutes ces erreurs, on me propose une orientation vers une indemnisation, pour moi c'est prends ca et tais toi, et encore il faut que je prouve qu'il,y a faute, prenez un avocat, un médecin conseil, attention débat contradictoire et donc mission d'expertise.ET oh STOP,y'a pas une obligation de moyens?CERTESmais rien ne prouve dans les dossiers médicaux qu'il s'agisait d'une rupture d'anévrisme! et sans être médecin je dis "céphalées brutales vomissements en jets raideur de la nuque ca suffit pas, NON, céphalées certes mais pas vomissemnts plutot naussées, raideur de la nuque non, plutot cervicalgie, a bon alors céphalées cervilcalgie pas d'orientation vers une hémorragie méningée, certes un scanner aurait du etre fait, mais, d'autant plus que celui ci ne montrait aucuns processus hémorragiques (ooui, y'a injection d'iode)et puis 8 jrs après y'a encore;;aux larmes citoyens!a oui qu'est ce qui s'est réellement passé en neuro? VASOSPASME? PAS D'erreur, une chute de tension infections non non,les médecins "comment est on passé a côté d'un tel diagnostic"je dis abstension des données cliniques, pas d'examens attentifs, pas de sanner, pas de suivi et j'en passe, mais bon c'est pas grave quand on note que l'hémorragie méningée par rupture d'anévrisme est une pathologie fréquente puisqu'elle frappe 11 personnes sur 1000000 à un âge inférieur à 60 ans, soit 6000 ruptures d'anévrismes chaque année en france, 30./.décéderont dans les suites immédiates de l'hémorragie. soit pour mon frère 60./. de chance de s'en sortir si et les 40./. il était conscient jeune et robuste mais non . UNE SOEUR qui doit se battre
  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour



Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: