Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"la greve,oui mais...pas pour nous!!"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

mael (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
04-06-03, 02:07  (GMT)
"la greve,oui mais...pas pour nous!!"
Bonjour!J'aurai souhaité avoir des remarques de professionnels de santé concernant cette fameuse greve.Je suis infirmiere depuis maintenant 2 ans en medecine interne d 'un hopital parisien.J'adore ce service tant par la diversité des soins que par les relations soignants/soignés.Nous sommes en general 2 infirmieres pour 30 patients d'apres-midi avec des soins aussi variés que des chimios,des transfusions,des aides aux ponctions(lombaire,pleurale...)et la prise en charge des familles.
La greve actuelle nous concerne plus que jamais.Personnellement,je ne me vois pas a 65 ans en train de courir dans les couloirs du service pour une urgence!Est ce que les gens se rendent compte de nos conditions de travail?non!Ce n'est pas les émissions du dimanche soir ou un sujet de 10 minutes concernant la penurie d'infirmiere, qui va faire réagir la population!
Je suis prete a me faire filmer par 50 cameras pendant mes 8 heures de travail et je ne demande pas a gagner des sous,seulement etre reconnue par "les gens du gouvernement" et qu'ils se rendent compte que nous aussi ,tous les jours,nous avons des décisions a prendre concernant aussi des etres humains;mais celles ci relevent souvent de la vie de personne.
Je ne peux pas défiler dans les rues pour me faire entendre car je suis assignée dans mon service comme service minimum.Service minimum qui existe egalement sans les greves!!La greve est un droit auquel on ne peut participer.Ah si,j'ai le droit de mettre un bout "d'elasto" sur mon dos avec inscrit "en greve".Pensez vous que les patients dont on s'occupe nous prennent aux serieux alors qu'on est en train de prendre leur tension,les perfuser,les bilanter et de suer toute la journée surtout avec la canicule de ces derniers jours?non!Et je les comprends.
Le travail et la vie des soignants est un sujet trop vaste pour qu'on puisse en faire un reportage,meme d'une heure.
Nous prenons soins des autres et nous aimons le faire car "la vie est belle" et qu'il faut aider tous ces patients a vivre le mieux possible une hospitalisation qui peut etre douloureuse parfois.Mais qui prends soin de nous en retour?Nous avons la reconnaissance de nos familles et amis,des patients mais quand est ce que ces " gens du gouvernement" vont il comprendre et faire comprendre que nous exercons un metier magnifique,riche d'experience et formateur humainement mais tellement difficile aussi.
Pardonnez-moi pour la longueur de la page mais la pression est telle que les idées fusent.Mon clavier aussi commence a souffrir!!
Merci sinon de m'avoir lu et donnez moi aussi de vos idées afin d'etre solidaire entre nous...
  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: la greve,oui mais...pas pour nous!! D_Dupagne 04-06-03 1
 RE: la greve,oui mais...pas pour nous!! lucienne (VNI) 18-06-03 2

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-06-03, 08:37  (GMT)
1. "RE: la greve,oui mais...pas pour nous!!"
Bonjour Mael,

Il y a une grande constante en France : ceux qui font le plus souvent la grève sont ceux qui vivent le moins de difficultés.

Pour apprécier la pénibilité d'un travail, il n'y a qu'un seul critère, simple, incontestable : La profession peine-t-elle à recruter des éléments, ou au contraire les candidats se bousculent-ils pour les offres ?

Pour les infirmières, vous savez. Nous allons en "importer" d'autres pays.
Je n'ai pas notion que l'éducation nationale ou la SNCF peinent à trouver des candidats. De même, le médecin de campagne est une espèce en voie d'extinction.

Mais pour ce qui est de l'âge de la retraite et de la réforme, il y a apparemment peu de gens qui comprennent une réalité incontournable : en 2006, il n'y aura plus d'argent pour payer les retraites. Il faudra donc soit travailler tard, soit toucher beaucoup moins.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

lucienne (VNI) (1 messages) Voir addresse IP de cet auteur
18-06-03, 00:43  (GMT)
2. "RE: la greve,oui mais...pas pour nous!!"
Bonsoir

Comme je te comprends, je suis aussi infirmière .

Tu sais, les gens du gouvernement, comme tu dis, se moquent de nos conditions de travail.
Ils sont bien installés dans leur bureau confortable et ne courrent pas toute la journée comme nous, pour un salaire assez dérisoire .

Il y a quelques années, un des gouvernements précédents, a fermé certaines écoles d'infirmières , sans faire de prévisions à long terme pour les besoins de ce secteur et maintenant , il y a une pénurie, qui ne s'explique pas seulement par le fait que cette profession interesse peu de monde . Il suffit de constater le nombre de candidats au concours d'entrée des instituts de soins infirmiers , ces candidats sont très nombreux .

Après + de 20 ans passés à soigner les malades à l'hôpital, je n'attends plus aucune reconnaissance de personne et j'essaie de pratiquer mon métier du mieux que je peux , malgrè les restrictions budgétaires et le nombre insuffisant d'infirmières et d'aides-soignants .
D'autant que cela m'est assez difficile, car j'ai une sep depuis 4 ans, pas invalidante au niveau moteur pour l'instant.

Quand aux retraites, c'est un vaste débat . Nul ne conteste qu'il faille faire une réforme, mais un minimum de concertation aurait été nécessaire avant d'imposer une réforme à la nation .

Il y a déjà eu des reportages à la télé sur les infirmières . Mais , les gens nous voient toujours comme les petites infirmières obéissant aveuglément aux ordres des médecins , sans réfléchir, ni contester leur décision si nécessaire .
Les préjugés sont tenaces, d'autant plus que c'est une profession essentiellement féminime et les gens ne se rendent pas compte du nombre grandissant de responsabilités qui nous incombent chaque jour .

Courage, Mael .
Bonne nuit .
>


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: