Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"syncopes neurocardiogéniques, c'et quoi au juste?"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Recherche d'informations sur une maladie (Protected)
Message d'origine

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-10-04, 11:36  (GMT)
"syncopes neurocardiogéniques, c'et quoi au juste?"
Modifié le 18-10-04 à 16:57  (GMT)

Bonjour

Une petite question qui me triture l'esprit..

Quelle est la différence entre une simple syncope d'origine vagotonique ou sympathicotoniques (comme dans le cadre d'hypotensions orthostatiques)
et une syncope plus complexe telle que syncope neurocardiogénique..

La base du traitement médicamenteux sera parfois le même...

Mais est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ce que réellement une
syncope neurocardiogénique signifie?
J'ai rentré un peu trop de données et je ne comprends plus grand-chose..

Cordialement
Et d'avance un Grand Merci !

Bonne semaine sur Atoute (et ailleurs ) à Tous!

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: syncopes neurocardiogéniques, c'et quoi au juste? Cafe_Sante 18-10-04 1
   RE: syncopes neurocardiogéniques, c'et quoi au juste? Irleana 18-10-04 2
 RE: syncopes neurocardiogéniques, c'et quoi au juste? Ln2 20-10-04 3
   RE: syncopes neurocardiogéniques, c'et quoi au juste? Irleana 20-10-04 4

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-10-04, 19:36  (GMT)
1. "RE: syncopes neurocardiogéniques, c'et quoi au juste?"
Bonsoir,
Ce sont simplement des syncopes qui ne sont pas due directement au cœur, mais due à un "ordre" neurologique. Je n'arrive pas à trouver de définition claire de cette entité. A mon avis les syncopes vagales ou autres en font partie.
Philippe,
médecin à la campagne
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-10-04, 19:49  (GMT)
2. "RE: syncopes neurocardiogéniques, c'et quoi au juste?"
>Bonsoir,
>Ce sont simplement des syncopes qui ne sont pas due directement
>au cœur, mais due à un "ordre" neurologique. Je n'arrive
>pas à trouver de définition claire de cette entité. A
>mon avis les syncopes vagales ou autres en font partie.

Enfin, il m'avait été transmis entre autre:
>Des affections s'accompagnant de désordres du système nerveux autonome reçoivent des médicaments antihypotenseurs . La midodrine fait partie de ces produits. C'est même le seul pour lequel on dispose de données scientifiques fiables. Il s'agit d'un promédicament transformé dans l'organisme en un agoniste sélectif des récepteurs alpha-adrénergiques vasculaires d'où son usage. Outre l'hypotension orthostatique, la midodrine est parfois utilisée dans certaines formes de syncopes neurocardiogénqiues (comme votre cas) lorsque les autres thérapeutiques s'avèrent inefficaces. <

Oui il est vrai que le système nerveux a certainement une corrélation avec tout ça..

Merci de votre éclaircissement.
Très bonne soirée

Cordialement

Et encore merci!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-10-04, 12:26  (GMT)
3. "RE: syncopes neurocardiogéniques, c'et quoi au juste?"
Bonjour,

Pour mon bouquin de neuro (Polycopié National de Neurologie), la syncope "neuro-cardiogénique" est synonyme exact de syncope vaso-vagale (c'est à dire de la syncope vagale tout court, mais ça fait plus chic )

Extrait :
La syncope vaso-vagale est de loin la plus fréquente des syncopes, la plus banale et la plus bénigne. Encore appelée syncope "à médiation neurale" ou "neuro-cardiogénique", sa physiopathologie est complexe et encore mal connue : très schématiquement, une diminution du retour veineux, ou une émotion vive, activent une boucle réflexe neuro-cardiogénique faisant relais dans le tronc cérébral, entraînant une inhibition sympathique (responsable d'une chute tensionnelle) et une hyperactivité vagale (à l'origine d'une bradycardie). Chute tensionnelle et bradycardie entraînent une chute du débit sanguin cérébral, d'où l'ischémie cérébrale diffuse et la syncope.


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Irleana (1200 messages) Envoyer message email à: Irleana Envoyer message privé à: Irleana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-10-04, 15:41  (GMT)
4. "RE: syncopes neurocardiogéniques, c'et quoi au juste?"
Modifié le 20-10-04 à 17:15  (GMT)


Bonjour Hélène,

Merci de votre réponse..
Entre "sympathicotoniques et vagotoniques", "dysfonction sinusale"; arythmies et bradycardie,injections d'atropine,syncopes,lipothymies et j'en passe des vertes et des moins mûres... "neurocardiogéniques"Cela fait certainement "plus chic", il est vrai à quelques détails près...C'est un professeur de Pharmacologie Clinique qui m'a écrit ces phrases .(post 2 et ici-bas)

Selon lui il s'agit de syncopes sévères à formes mutiples récalcitrantes lorsque les autres thérapeutiques s'avèrent inefficaces..<..>blabla

extraits du 19/10 13:54 précises:
Irleana:
"J'ai tout essayé Heptamyl, Effortil, la Dhe, les corticoïdes (et non la fludrocortisone) sans succès...<..> "
Sa réponse:
"Pas étonnant, il n'y a pas de preuve de leur efficacité"
Chez des patients ayant besoin de midodrine, le bénéfice est en général bien supérieur aux risques.Le XXX est effectivement un médicament pour les formes les plus sévères"

Il m'a parlé d'autres effets seonds non répertoriés tels que l'occlusion intestinale..Sans rire, il ne manquait plus que ça..
"Les effets indésirables sont bien connus et nous les recensons systématiquement . Ces informations sont pour l'essentiel reprise dans la notice accompagnant le médicament mais il y a des effets indésirables rares qui n'y figurent pas !"


Bref, heureusement, il m' a rassuré quelque peu sur d'autres interrogations.."Je ne finirai pas chèvre " C'est déjà ça!
Non sans rire, j'avais tellement entendu de vrai, de faux, de dit et de non-dit..Que je ne savais plus tellement où j'en étais..


Merci de ce petit complément qui s'en ira rejoindre les formes les plus banales du trouble.

Bonne journée!

Bien cordialement

et Bonne continuation, pour vous!

Irleana

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: