Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"névralgie d'Arnold"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
Discussion fermée - Lecture uniquement 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Recherche d'informations sur une maladie (Protected)
Message d'origine

pati (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-02-02, 11:28  (GMT)
"névralgie d'Arnold"
cela fait 10 jours que je souffre d'un névralgie d'arnold. depuis 3 jours je prends du tégrétol 200mg et avec une bonne position je peux dormir.mais la journée je prenais du topalgic qui n'enlevais pas la douleur et qui "m'endormais".depuis aujourd'hui je prends trégrétol 1 matin 1 soir et du solupred,(oro). Est-ce qu'un ostéopathe pourrait faire quelque chose? on m'a parlé aussi d'infiltration de corticoïde, est efficace et pas dangereux? Merci.
  Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 28-02-02 1
   RE: névralgie d'Arnold pati (VNI) 28-02-02 2
   RE: névralgie d'Arnold MAYLICO 29-05-03 51
       RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 29-05-03 52
           RE: névralgie d'Arnold taboo 02-06-03 54
               RE: névralgie d'Arnold MAYLICO 03-06-03 56
                   RE: névralgie d'Arnold taboo 03-06-03 57
                       RE: névralgie d'Arnold MAYLICO 05-06-03 58
                           RE: névralgie d'Arnold taboo 13-06-03 59
           RE: névralgie d'Arnold MAYLICO 14-06-03 60
   RE: névralgie d'Arnold ustaritz 18-07-03 74
       RE: névralgie d'Arnold MAYLICO 07-09-03 88
       RE: névralgie d'Arnold margi 31-10-03 126
   RE: névralgie d'Arnold meme 06-09-03 83
       RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 06-09-03 86
   RE: névralgie d'Arnold Stephani 09-11-03 140
 RE: névralgie d'Arnold jp65 13-09-02 3
   RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 13-09-02 4
       RE: névralgie d'Arnold ghislaine 19-11-02 5
           RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 19-11-02 6
               RE: névralgie d'Arnold ghislaine 21-12-02 7
               RE: névralgie d'Arnold faby 24-03-03 8
                   RE: névralgie d'Arnold ghislaine 24-03-03 9
                       RE: névralgie d'Arnold faby 26-03-03 10
                           RE: névralgie d'Arnold ghislaine 26-03-03 11
                               RE: névralgie d'Arnold Punchiss 13-10-03 102
               RE: névralgie d'Arnold DISEUSE 28-03-03 12
                   RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 28-03-03 13
                       RE: névralgie d'Arnold ghislaine 28-03-03 14
                           RE: névralgie d'Arnold vermicelle 28-06-03 67
                       RE: névralgie d'Arnold DISEUSE 31-03-03 17
                           RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 31-03-03 18
                           RE: névralgie d'Arnold CoCinelle 05-04-03 19
                           RE: névralgie d'Arnold ghislaine 08-04-03 21
                               RE: névralgie d'Arnold DISEUSE 10-04-03 27
                                   RE: névralgie d'Arnold ghislaine 14-04-03 32
                                   RE: névralgie d'Arnold ghislaine 12-05-03 40
                       RE: névralgie d'Arnold CoCinelle 07-04-03 20
                       RE: névralgie d'Arnold Neneth 10-04-03 23
                           RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 10-04-03 25
                       RE: névralgie d'Arnold claudina 15-10-03 106
                   RE: névralgie d'Arnold billou59 28-03-03 15
                       RE: névralgie d'Arnold ghislaine 29-03-03 16
                           RE: névralgie d'Arnold Neneth 10-04-03 22
                               RE: névralgie d'Arnold ghislaine 10-04-03 24
                                   RE: névralgie d'Arnold faby 10-04-03 26
                                       RE: névralgie d'Arnold ghislaine 11-04-03 28
                                       RE: névralgie d'Arnold harold 05-10-03 99
                       RE: névralgie d'Arnold CoCinelle 13-04-03 29
                           RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 13-04-03 30
                               RE: névralgie d'Arnold Tatou 02-06-03 55
                           RE: névralgie d'Arnold DISEUSE 14-04-03 31
               RE: névralgie d'Arnold MAYLICO 22-06-03 61
                   RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 22-06-03 62
               RE: névralgie d'Arnold taboo 28-07-03 77
               RE: névralgie d'Arnold verosrogers 15-01-04 151
               RE: névralgie d'Arnold Centaurus 26-03-04 166
           RE: névralgie d'Arnold lucky 15-05-03 42
           RE: névralgie d'Arnold lucky 15-05-03 43
   RE: névralgie d'Arnold SYBELIA 17-04-03 33
       RE: névralgie d'Arnold ghislaine 18-04-03 34
   RE: névralgie d'Arnold SYBELIA 18-04-03 35
       RE: névralgie d'Arnold sangrila 25-04-03 36
           RE: névralgie d'Arnold imad_da 10-05-03 37
               RE: névralgie d'Arnold ghislaine 10-05-03 38
                   RE: névralgie d'Arnold sangrila 10-05-03 39
   RE: névralgie d'Arnold lucky 15-05-03 41
 Céphalées d'Arnold Chanel 24-05-03 44
   RE: Céphalées d'Arnold ghislaine 24-05-03 45
       RE: Céphalées d'Arnold Chanel 25-05-03 46
           RE: Céphalées d'Arnold ghislaine 25-05-03 47
               RE: Céphalées d'Arnold imad_da 26-05-03 48
                   RE: Céphalées d'Arnold ghislaine 27-05-03 49
                   RE: Céphalées d'Arnold MAYLICO 29-05-03 50
                       RE: Céphalées d'Arnold Raistlinx 31-05-03 53
                           RE: Céphalées d'Arnold Calvina 24-06-03 63
                               RE: Céphalées d'Arnold ghislaine 24-06-03 64
                               RE: Céphalées d'Arnold sangrila 27-06-03 66
                               RE: Céphalées d'Arnold ustaritz 22-07-03 75
 RE: névralgie d'Arnold faby 25-06-03 65
 RE: névralgie d'Arnold amf_noemie 01-07-03 68
   RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 01-07-03 69
       RE: névralgie d'Arnold amf_noemie 05-07-03 70
           RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 05-07-03 71
               RE: névralgie d'Arnold amf_noemie 05-07-03 72
                   RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 05-07-03 73
                       RE: névralgie d'Arnold stephanies 05-08-03 79
                           RE: névralgie d'Arnold Cafe_Sante 05-08-03 80
                               RE: névralgie d'Arnold stephanies 06-08-03 82
                           RE: névralgie d'Arnold MAYLICO 07-09-03 89
                       RE: névralgie d'Arnold MAYLICO 07-09-03 90
                           RE: névralgie d'Arnold Cafe_Sante 07-09-03 91
                           RE: névralgie d'Arnold ghislaine 20-10-03 110
                       RE: névralgie d'Arnold Sandriana 10-10-03 100
                           RE: névralgie d'Arnold Punchiss 13-10-03 103
                               RE: névralgie d'Arnold Sandriana 14-10-03 105
                                   RE: névralgie d'Arnold Punchiss 17-10-03 107
                                       RE: névralgie d'Arnold Cafe_Sante 17-10-03 108
                                       RE: névralgie d'Arnold Sandriana 20-10-03 109
       RE: névralgie d'Arnold chazal 30-10-03 125
 RE: névralgie d'Arnold Cheal 28-07-03 76
   RE: névralgie d'Arnold Cafe_Sante 28-07-03 78
       RE: névralgie d'Arnold auroregeib 11-11-03 142
           RE: névralgie d'Arnold D_Dupagne 13-11-03 143
           RE: névralgie d'Arnold faby 28-01-04 153
   RE: névralgie d'Arnold jadopale 05-08-03 81
       RE: névralgie d'Arnold sangrila 06-09-03 85
           RE: névralgie d'Arnold jadopale 07-09-03 87
 RE: névralgie d'Arnold faby 11-09-03 92
   RE: névralgie d'Arnold MAYLICO 11-09-03 93
   RE: névralgie d'Arnold jadopale 16-09-03 95
 RE: névralgie d'Arnold Elisepapa 14-09-03 94
   RE: névralgie d'Arnold jadopale 16-09-03 96
   RE: névralgie d'Arnold ghislaine 17-09-03 97
       RE: névralgie d'Arnold Elisepapa 19-09-03 98
           RE: névralgie d'Arnold jadopale 11-10-03 101
               RE: névralgie d'Arnold Sandriana 14-10-03 104
                   RE: névralgie d'Arnold belleisa 21-10-03 111
                       RE: névralgie d'Arnold jadopale 21-10-03 113
                   RE: névralgie d'Arnold jadopale 21-10-03 112
                       RE: névralgie d'Arnold Sandriana 22-10-03 114
                           RE: névralgie d'Arnold jadopale 22-10-03 115
                               RE: névralgie d'Arnold marb1973 27-10-03 116
                                   RE: névralgie d'Arnold Sandriana 28-10-03 117
                                   RE: névralgie d'Arnold ghislaine 28-10-03 118
                                       RE: névralgie d'Arnold margi 31-10-03 127
                                           RE: névralgie d'Arnold ghislaine 31-10-03 128
                                               RE: névralgie d'Arnold margi 03-11-03 129
                                                   RE: névralgie d'Arnold ghislaine 03-11-03 130
                                   RE: névralgie d'Arnold parent 18-03-04 163
 RE: névralgie d'Arnold chazal 29-10-03 119
   RE: névralgie d'Arnold Sandriana 29-10-03 120
       RE: névralgie d'Arnold chazal 29-10-03 121
           RE: névralgie d'Arnold MAYLICO 29-10-03 122
               RE: névralgie d'Arnold chazal 30-10-03 123
                   RE: névralgie d'Arnold MAYLICO 30-10-03 124
                       RE: névralgie d'Arnold faby 05-11-03 131
                           RE: névralgie d'Arnold ghislaine 05-11-03 132
                               RE: névralgie d'Arnold Raistlinx 07-11-03 133
                                   RE: névralgie d'Arnold Sandriana 07-11-03 134
                                       RE: névralgie d'Arnold margi 07-11-03 135
                                           RE: névralgie d'Arnold Sandriana 07-11-03 136
                                               RE: névralgie d'Arnold ratounette 08-11-03 137
                                                   RE: névralgie d'Arnold ghislaine 08-11-03 138
                                                       RE: névralgie d'Arnold ratounette 08-11-03 139
                                                           RE: névralgie d'Arnold ghislaine 10-11-03 141
 RE: névralgie d'Arnold Marc_Antoine 17-11-03 144
   RE: névralgie d'Arnold ghislaine 17-11-03 145
   RE: névralgie d'Arnold Cafe_Sante 17-11-03 146
       RE: névralgie d'Arnold margi 17-11-03 147
 RE: névralgie d'Arnold poussine 24-12-03 148
   RE: névralgie d'Arnold ratounette 06-01-04 149
       RE: névralgie d'Arnold fpalm 07-01-04 150
       RE: névralgie d'Arnold faby 28-01-04 152
           RE: névralgie d'Arnold ratounette 28-01-04 154
           RE: névralgie d'Arnold MAYLICO 28-01-04 155
               RE: névralgie d'Arnold Sandriana 29-01-04 156
               RE: névralgie d'Arnold faby 02-02-04 158
                   RE: névralgie d'Arnold verosrogers 05-02-04 159
                       RE: névralgie d'Arnold Jmi 17-02-04 160
 RE: névralgie d'Arnold Voldenuit 31-01-04 157
 RE: névralgie d'Arnold Brigitte63 21-02-04 161
 RE: névralgie d'Arnold icare44 14-03-04 162
 Névralgie d'Arnold et vitamines ... Loren 19-03-04 164
   RE: Névralgie d'Arnold et vitamines ... jcsam 25-03-04 165
       RE: Névralgie d'Arnold et vitamines ... mtoulouse 28-03-04 167
       RE: Névralgie d'Arnold et vitamines ... Sandriana 13-04-04 170
 RE: névralgie d'Arnold Mirana 22-04-04 171
   RE: névralgie d'Arnold Cafe_Sante 22-04-04 172

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-02-02, 12:08  (GMT)
1. "RE: névralgie d'Arnold"
L'ostéopathie est souvent efficace dans les douleurs du type Nevralgie d'Arnold, sans que cette efficacité repose sur des données scientifiques solides. Il en est de même pour les infiltrations de corticoïdes. Ces deux options sont donc envisageables avec votre médecin, sans que l'on puisse en préférer une par rapport à l'autre.

Dr Dominique Dupagne

Administateur du Forum

  Retour

pati (VNI) (2 messages) Voir addresse IP de cet auteur
28-02-02, 12:46  (GMT)
2. "RE: névralgie d'Arnold"
merci pour votre réponse.
mon medecin m'a dit que ce n'était pas grave, mais j'ai 4 enfants,des journées bien remplies, et depuis que j'ai ces maux de tête, je fais tout, avec ces douleurs et c'est vraiment difficile à supporter!!
  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-05-03, 18:45  (GMT)
51. "RE: névralgie d'Arnold"
Dr dupagne, il y a deux mois j'ai eu un coup du lapin (peu violent) j'ai ressenti une névralgie d'arnold irradianr milieu crâne jusqu'aux yeux avec pression dans le haut du nez(pourquoi le nez niveau du début des sinus plutôt à droite?), je ne pouvais marcher, je ressentais un flottement dans ma tête, tellement intense, que j'en louchais. Pendant 8 semaines j'ai pris voltarène+efferalgan+++minerve rigideen constance+beaucoup de sommeil tant bien que mal... ,je n'ai plus de douleurs intenses, juste qulques brûlures,minerve qu'en transport.Le plus gros problème pour moi, je ne supporte en aucun cas les secousses répétitives(ex voiture), je suis obligée de porter une minerve qui empêche ma tête de bouger, si je vais dans un magasin sans minerve pour tester, résultats brûlures intenses+vertiges rotatoires+impossible de regarder le défilement de la route en face. Cela ne relève pas de panique,pas de palpitations, sueurs,blabla, juste difficulté de concentration et flou dans les yeux. Si je m'assieds brutalement, une brûlure intense m'irradie la nuque et cela me tourne au point de perturber mon équilibre, après du repos et c'est ok,le chiroprcticien doux, d'après mes radios m'assure qu'il s'agit de la C2 vrillée, qu'en pensez vous?Sinon pour me permettre de mieux gèrer,(de rester sans cesse à la maison)on me propose un calmant en phytothérapie,mais j'ai toujours peur d'effets secondaires ou d'une éventuelle allergie, que faire?
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-05-03, 23:51  (GMT)
52. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Ces symptômes sont banals après un coup du lapin et mettent longtemps à disparaitre. Faites confiance à votre médecin.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

taboo (4 messages) Envoyer message email à: taboo Envoyer message privé à: taboo Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-06-03, 12:22  (GMT)
54. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour ,

Une névralgie d'arnold peut-elle justifier des parasthésies quasiement dans tout le corps ?

  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-06-03, 11:24  (GMT)
56. "RE: névralgie d'Arnold"
parasthésies= sensations de paralysie?explique avec plus de détails ce que tu ressens, il y a deux ans j'ai eu des sensations bizarres;il me semble que les médecins ont parlé de parasthésie, j'attends ta réponse, qui sait je pourrrais peut être t'aider...
  Retour

taboo (4 messages) Envoyer message email à: taboo Envoyer message privé à: taboo Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-06-03, 12:42  (GMT)
57. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour ,

Des paresthésies se sont des fourmillements , j'en ai quasiment dans tout le corps et de facon quasi continue . cela ne fait pas mal mais c'est très énervant .

  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-06-03, 23:11  (GMT)
58. "RE: névralgie d'Arnold"
non désolée, ce n'est pas des fourmillement que je ressentais, mais qquels sont les examens effectués? Que disent les médecins? cervicales testées avec un neurologue? Je compatis, cela doit être très désagréable et perturbant,y a t-il un facteur déclenchant?
  Retour

taboo (4 messages) Envoyer message email à: taboo Envoyer message privé à: taboo Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-06-03, 12:47  (GMT)
59. "RE: névralgie d'Arnold"
Les medecins sont un peu perdus .
j'ai passé 15 jours à l'hopital en servcie neuro , j'ai fait tous les tests et examens pour exclure les urgences et maladies " graves " ; scanner , IRM , angio IRM , potentiels evoqués, ponction lombaire etc ....
La névralgie d'arnold a été diagnostiquée en poussant sur une point près de l'occiput, d'où venaient mes douleurs continues . On m' traitée par 2 infiltrations + kiné + valium
Personnellement je ne suis pas convaincue par ce diagnostic . Mes symptomes ne diminuant que très peu et d'autres s'y rajoutant ...
Lancement dans la jambe , paresthesies généralisées ... etc ...
Je vis voir un ostépathe la semaine prochaine et les neurologues m'ont demandé de refaire une prise de sang de contrôle . Bref c'est la patageoire complète . C'est ca le pire à accepter.
  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-06-03, 20:21  (GMT)
60. "RE: névralgie d'Arnold"
Modifié le 22-06-03 à 11:25  (GMT)

Modifié le 22-06-03 à 11:22  (GMT)

rebonjour et merci pour votre réponse DR DUPAGNE: ,récemment je me suis assise brusquement et j'ai eu une irradiation +vertiges rotatoires intenses (pièce qui tourne) j'ai dû aller me coucher je m'inquiète fortement au sujet de mon artère vertébrale, qui a été lèsée il y a 4 mois...?La C1 n'est toujours pas en place, cela pourrait il expliqué le problème, je ne supporte toujours pas les secousses en voiture et en marche à pied??? avec la chaleur, énormes vertiges insupportables comme si le sang ne circule pas bien, qu'en dites vous??? merci d'avance pour votre réponse détaillée...

  Retour

ustaritz (2 messages) Envoyer message email à: ustaritz Envoyer message privé à: ustaritz Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-07-03, 17:17  (GMT)
74. "RE: névralgie d'Arnold"
suite à un accident de cheval je souffre de tout les symptomes de cette maladie. apres 10 jours en neurologie et tout scanner irm céérebrale et cervicale. rien n'a été trouvé, ormis une cervicarthrose c4 c5.
je ressent des decharges électriques dans la tete et les 4 membres, des fourmillements partant du haut des cervicales et irradiant toute la tete je passe les vertiges vomissements et brulure dans la nuque;on m'a dit que j'inventai tout cela et aujourd'hui je suis bien contente de voire que je ne suis pas une malade imaginaire. rien ne me soulage vraiment..j'ai 26ans de sexe feminin. j'ai découvert avec mon orl un probleme d oreille interne.
je suis à bout de force...vos remedes et conseils seraient les bienvenus
c'est vraiment horrible de vivre cela...merci d avance.
  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-09-03, 18:56  (GMT)
88. "RE: névralgie d'Arnold"
Jes me demandais si ton état s'est amélioré, ce que je souhaite...si oui qu'a tu fait pour y parvenir?
  Retour

margi (18 messages) Envoyer message email à: margi Envoyer message privé à: margi Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-10-03, 14:55  (GMT)
126. "RE: névralgie d'Arnold"
bonjour ustaritz,

Moi j ai la meme chose, c'est très difficile a vivre, surtout quand les docteurs ( par ce qu il ne savent pas quoi diagnostiquer) te disent que c'est dans ta tête.. Depression assuré tant que personne ne te prend au serieux.
Moi je me soulage très peu au médicament a part de fort decontractant musculaire comme myolastan quand je sens que je vais peter les cables.
Un peu de mesotherapie, et accuponcture au debut et après ca ne marchait plus, car l'acu c'est bien mais a court terme, alors osteo mais sans faire craquer car si tu dois y aller toutes les semaines tu pourra pas continuer longtemps.
Et bcp de massage ne peuvent que te faire du bien, et met du chaud..

Bon courage a+

  Retour

meme (2 messages) Envoyer message email à: meme Envoyer message privé à: meme Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-09-03, 19:05  (GMT)
83. "RE: névralgie d'Arnold"
est ce que la névralgie d'arnold ce voie dans un irm, merci
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-09-03, 22:35  (GMT)
86. "RE: névralgie d'Arnold"
Non.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Stephani (1 messages) Envoyer message email à: Stephani Envoyer message privé à: Stephani Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-11-03, 20:59  (GMT)
140. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Docteur Dupagne,

Il y a plus d'un mois, mon oeil droit a commencer à me tirer fortement, puis vertiges, photophobie, troubles de la vision, maux de tete et brulures intenses à l'arrière de la moitié droite du crane ainsi que dans l'oreille droite avec névralgie localisée (tempe, dessus de l'oeil et sinus) et perte de sensations sur la moitié droite du visage.

Absolument épouvanable. Hospitalisation en urgence en neurologie. Bilan sanguins et scanner cérébral normaux. Diagnostic : cause psychologique.

A ma sortie, souffrant toujours terriblement, j'ai consulté ophtalmo et ORL : bilans normaux.
Consultation chez mon médecin traitant puis chez un neurologue : diagnostic identique (cause psychologique due à la panique suscitée par ces fortes douleurs persistantes). Traitement : Séropram, 3 Xanax par jours, Diantalvic et Séglor.
Consultation chez une psychiatre qui me dit que ces douleurs ne résultent pas d'une somatisation.
Ostéopathie : diagnostic=nerf d'arnold!
Consultation chez un autre généraliste : diagnostic=nerf d'arnold! Prescription : Rivotril.

Vers qui dois-je me diriger car je n'ai plus confiance en personne...?
Neurologue? Accuponcteur? Généraliste? Ostéopathe? ...

Merci de m'aiguiller car je suis perdue au milieu de ces souffrances qui ont certes diminué mais pas disparues pour autant (que faire si elles reviennent de plus belles?).

  Retour

jp65 (1 messages) Envoyer message email à: jp65 Envoyer message privé à: jp65 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-09-02, 00:02  (GMT)
3. "RE: névralgie d'Arnold"
Modifié le 13-09-02 à 00:04  (GMT)

je souffre d'arthrose cervicale depuis 90, j'ai tout essayé.
le seul bienfait m'a été apporté par le service anti-douleurs de toulouse à l'hopital rangueil. Le chirurgien a sectionné des nerfs au niveau de la sortie de la vertèbre cervicale concernée, depuis je vais beaucoup mieux. le kiné me traite aussi le grand angulaire par appareil éléctrique, et massages. j'ai été atteint par une angine de poitrine, et le traitement avec le kardégic 160 mg, me soulage à 85%. aujourd'hui je vis normalement et je fais du vélo d'appartement tous les jours, 45 mn environ.
Surtout arrétez le tégrétol 200mg, car j'ai échappé de justesse à une cirhose du foie! le chirurgien m'a avertiheureusement, j'étais à 3 cachets 1/2 par jour, et ça ne se calmait pas!
vous pouvez me contacter par E-mail, si vous voulez plus de renseignements.
courage je sais combien c'est douloureux!

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-09-02, 07:52  (GMT)
4. "RE: névralgie d'Arnold"
Merci pour votre témoignage JP, mais attention a ne pas généraliser à partir d'un cas. Les hépatites au Tegretol (carbamazépine) existent mais sont très rares. Par ailleurs, ce médicament est parfois le seul qui permette de soulager des névralgies rebelles. Une prise de sang permet alors de vérifier que le foie supporte bien ce produit.
http://www.biam2.org/www/Sub2335.html#SubEII
Le principal problème posé par la carbamazépine réside dans le fait qu'elle interfère avec le métabolisme de nombreux médicaments, et notamment les contraceptifs oraux.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-11-02, 20:36  (GMT)
5. "RE: névralgie d'Arnold"
Modifié le 19-11-02 à 20:37  (GMT)

Bonjour,
Des migraines a repetition et de l'arthrose aux cevicales m'ont provoquees la nevralgie d'Arnold. Je n'en suis qu'au debut, la douleur est si fort que je desire en rester la et lui "faire la peau" ) ).

Que puis-je faire pour m'en sortir autrement que de prendre tout le traitement qui va avec ??
quelqu'un peut-il me donner des liens pour que je me renseigne sur la question ??

Merci pour votre aide.

@+
Ghislaine

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-11-02, 22:48  (GMT)
6. "RE: névralgie d'Arnold"
Modifié le 21-12-02 à 11:30  (GMT)

Bonjour,

Migraine, arthrose cervicale, névralgie d'Arnold, cela fait beaucoup de choses à la fois, et cela illustre la complexité de ce que l'on appelle un peu trop facilement la "névralgie d'Arnold".
http://www.anmsr.asso.fr/anmsr00/54-rach-cerv/doul-projet.htm

Pour une fois, je vais donner un explication très personnelle sur ce forum, car je ne trouve aucun lien qui corresponde à ce que je pense de ces douleurs occipitales fréquentes et invalidantes.

La position de la tête, perchée sur le rachis cervical et maintenue par de puissants muscles cervicaux, obéit à une dynamique complexe.

Le rachis cervical est un empilement de vertèbres séparées par des disques amortisseurs. Les muscles permettent le maintien ou au contraire le mouvement, par un subtil dosage de leurs tensions
respectives.

Un état de stress conscient ou inconscient a deux conséquences :

  • Un excès de tension musculaire global, provoquant des tendinites aux points d'insertion musculaires (comme dans la fibromyalgie). Les muscles "tirent" trop, fatiguent, et souffrent.

  • Un sommeil insuffisamment réparateur, et notamment une insuffisance de décontraction musculaire nocturne. Les disques écrasés pendant la journée ne peuvent reprendre leur forme initiale, comme c'est le cas normalement pendant la nuit. Ce sommeil insuffisamment réparateur explique la fatigue fréquemment associée aux douleurs cervicales (qui normalement ne font pas mal pendant le sommeil).


L'association douleur musculaire, disque écrasé en permanence, tendinite d'insertion, aboutit à un ensemble de symptômes douloureux et très invalidants que l'on peut appeler céphalée occipitale, céphalée de tension, névralgie d'Arnold, mais dont le mécanisme est identique. Ce ne sont que des étiquettes différentes posées sur le même problème.

Je ne nie pas que certaines douleurs soient liées exclusivement à une compression du nerf grand occipital (nerf d'Arnold), par une tumeur notamment, mais il s'agit à mon sens de l'exception qui confirme la règle.

Le traitement par infiltration me paraît aberrant, bien que couramment pratiqué. Ce problème est un problème de terrain, et il faut traiter le groupe musculaire, voire la personne toute entière pour obtenir un résultat durable.

Les voies du traitement reposent sur le gestion du stress, la décontraction musculaire et l'amélioration du sommeil.

  • La gestion du stress repose sur l'éviction des facteurs stressant quand cela est facile, les psychothérapies, les disciplines de relaxation orientales, les massages (généraux, du dos, du cuir chevelu, des pieds...).

  • La décontraction musculaire est obtenue par la rééducation, et les massages du cou ou du haut du dos.

  • L'amélioration du sommeil, si elle ne peut être obtenue par la gestion du stress, repose sur des médicaments qui améliorent la récupération nocturne.


Les médicaments :
Le magnésium est un élément minéral qui agit non pas en comblant une
hypothétique carence, mais par un effet pharmacologique légèrement relaxant
sur le système neurovégétatif (système nerveux qui règle en permanence et
hors volonté le tonus musculaire basal). Son effet est des plus modestes.

Le Myolastan (tetrazepam) est une benzodiazépine (tranquillisant) utilisée
comme relaxant musculaire. C'est le médicament le plus employé, mais pas le
plus efficace.

Le Rivotril (clonazepam) est une autre benzodiazepine, normalement indiquée
dans l'épilepsie, qui est un peu plus efficace que le Myolastan.

Le Laroxyl (amitryptilline) est un antidouleur relaxant. Utilisé en gouttes
à des doses très faibles, il n'a pas d'effets antidépresseur. C'est le
médicament le plus efficace et le moins employé : en effet, le fait que ce
médicament soit un antidépresseur à forte dose effraie à tort) les patients.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-12-02, 09:56  (GMT)
7. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,

merci beaucoup pour la réponse, je vais essayer de me documenter sur les mouvements de rééducation (gymnastique, massage, ... ).Par contre, n'existe-t-il pas un médicament relaxant à base d'homéopathie car moins d'effets secondaires.

Se relaxer n'est pas chose facile, mais je suis convaincue que le psychisme est dans 80% des maladies une chose essentielle à soigner en priorité, n'est-ce pas là que réside toutes les complexités en général.

Je vous souhaite une bonne et heureuse année et un très bon Noel.

Ghislaine

  Retour

faby (11 messages) Envoyer message email à: faby Envoyer message privé à: faby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-03-03, 12:51  (GMT)
8. "RE: névralgie d'Arnold"
Après deux mois de douleurs terribles et de recherche de diagnostic,je viens d'apprendre que je souffre d"une névralgie d'Arnold.Le traitement se compose d'anti-inflammatoires et d'antalgiques et j'ai commencé des séances d'osthéopathie.Ma question est la suivante:Cette névralgie peut-elle causer des troubles de la vision et de l'audition?En effet je suis hyper-sensible à la lumière et au bruit et ma vision est trés floue au point que je n'arrive plus à lire.
Merci pour votre forum,je me sens moins seule.
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-03-03, 13:39  (GMT)
9. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Bienvenue au club
Oui, je pense que cette névralgie peut altérer l'auditon et la vision, (comme les vraies migraines), j'ai très souvent ce problème de vision (flash, vision double, qui précède la migraine) l'impression d'être sur un navire en permanence, ce qui me fait rentrer dans les murs, lors d'une crise. Oui, c'est très difficile à gérer. Dans les cas de douleurs ou de commencement de crise, je mets ma MINERVE (collier cervical semi rigide) et je ne la quitte pas pendant plusieurs jours. Cela m'aide beaucoup à "combattre" le mal !
(Les promenades en voiture peuvent aussi déclancher une crise),(alors, je mets aussi ma minerve pour les déplacement) Il est certain que les anti-inflamatoires et les antalgiques sont vraiment nécessaires si on veut continuer à vivre sans trop de souffrance.
Cependant, la névralgie d'Arnold (enfin, je pense, ce n'est qu'une remarque de ma part, et n'engage que moi) a un starter, une chose qui l'a déclanchée, ce peut être aussi bien affectif, un évènement que l'on a pas pu gérer ! et la suite est infernale, on est dans un circuit sans fin. Il est primordiale de soigner le mental en même temps que la crise. Je veux dire par là, ne pas se laisser aller, changer de décors, sortir, s'amuser, voir la vie plus belle qu'elle ne semble l'être lors des crises. Plus le moral est bon, plus vite la crise passera.... mais là encore, ce n'est qu'un point de vue personnel
Se laisser le temps, avant de voir les dernières limites du traitement, si on peu bien évidemment, car c'est une maladie très handicapante, on a l'impression de ne plus vivre correctement. Une chose me soulage TRES RAPIDEMENT, et j'en abuse sans limite, c'est le jet chaud de la douche, (vous savez, celle qui masse en même temps)le mal ne disparaît pas complètement, mais c'est nettement mieux, et surtout, on peu le faire aussi souvent que l'on en éprouve le besoin.
Il faut se forcer, à se promener, marcher, surtout ne pas rester confiné dans sa douleur.
Je reste à votre écoute, car je sais combien ce problème est insupportable. Si parler peut vous aider, ne vous gênez pas, mais un couseil, ne rester pas trop longtemps assis devant votre ordinateur. Le printemps commence, et on est tellement bien dehors )) Avec le soleil
Je suis de tout coeur avec vous !
Bien amicalement
Ghislaine

  Retour

faby (11 messages) Envoyer message email à: faby Envoyer message privé à: faby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-03-03, 15:33  (GMT)
10. "RE: névralgie d'Arnold"
merci pour votre message , j'ai une soeur qui s'appelle aussi Ghislaine;je souffre un peu moins avec les medicaments par contre je dors tres mal et je ne veux pasprendre de somniferes moi aussi j'ai decouvert les jets d'eau ça apaise un peu . Je vois mon ostheo et je commence des seances de massages demain . Je suis bien d'accord avec vous sur l'aspect psychologique de la maladie et ce qui a pu etre declenchant , j'etais en analyse depuis 10 ans et avait arrete cet ete depuis bien evidement j'ai repris mes seances ça me permet de mettre des mots sur ce que je vis . Par contre je n'arrive pas encore à sortir pour me changer les idees car ma la douleur est trop presente je suis tres handicapée par les troubles visuels et les vertiges , j'ai peur de tomber dans la rue . Avant de savoir ce que j'avais , j'ai cru que j'avais une maladie tres grave et que j'allais mourrir maintenant que je sais je pense à guérir et je fais tout ce que je peux pour y arriver pâr contre je ne sais combien de temps cela va durer . On parlait aussi des infiltrations mais je ne sais pas ce que ça peut faire exactement . Voilà encore merci pour votre message cela fait chaud au coeur ! Faby
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-03-03, 17:51  (GMT)
11. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonsoir Faby,

Oui je sais, il est très difficile de sortir avec tous ces malaises. Avez-vous essayé de porter une minerve pendant la sortie, cela attenue un peu la douleur.
Pour la nuit, je porte aussi la minerve, ce qui me permet de me réveiller un peu moins "cassée". En commençant évidement la journée à coup d'Antalgiques et d'anti-inflammatoires. La suite vous la connaisez très bien.

Non, il ne faut pas faire d'infiltrations ... mes renseignements ne sont pas bon sur ce sujet.
Il est vrai que l'on ne nous tient pas au courant de ce problème très handicapant. On est obligée de se renseigner par nous-même!
Forcez-vous quand même à prendre le soleil, même si ce n'est que 5 minutes.
Bon courage !
Entre névralgie, on peut bien se comprendre
amicalement
@+
Ghislaine

  Retour

Punchiss (3 messages) Envoyer message email à: Punchiss Envoyer message privé à: Punchiss Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-10-03, 16:34  (GMT)
102. "RE: névralgie d'Arnold"
bonjour à tous.Je me présente, je m'appelle charles ,j'ai 20ans. Je souffre de douleurs étranges depuis 4 ans déjà, qui m'handicappent complètement.j'ai du arreter mes études pendant 2 ans..
En fait, tout ce la a commencé en 1999 : des douleurs "électriques "dans la tête, qui brûlent, sensations de tensions, de "fil qui tire", et permanentes, 24h/24. J'étais jeune, et j 'essayais tellement de mettre une image sur mon mal qu'on ne m'a pas pris au sérieux. J'ai été envoyé chez un pédo psychiatre, et pendant 3 ans on m a testé des traitements psycho somatiques : zoloft, solian, etc.et qqes examens : scanner, irm, ponction lombaire, etc. mais RIEN. les traitements me font plus de mal que de bien, et les imageries restent perplexes..
et mon mal est toujours la. je trouve 2 facteurs déclanchant (ou plutot "intensifiants" : la chaleur et l'effort physique ,qui augmentent la sensation et cela me provoque une fatigue accompagnée de troubles de la vue.
j'ai arrêté tout traitement par "ras le bol", et toujours incompris je n'ai plus fait aucune démarches depuis plus d'1an, essayant de le vaincre par la volonté, ce qui demande beaucoup d'énergie et n'est pas totalement efficace...puis après ma crise de ce matin j' en ai eu marre et j suis tombé sur votre site : enfin des gens qui parviennent à mettre des mots sur ce que je ressens!!!! moi aussi : douleurs et sensations de brulure a la nuque, épicentre de décharges dans toute la tete. je suis sur que mon probleme est localisé ici, j y sens comme une faiblesse, une "incohérence", et j'arrive à provoquer des crises en la stimulant.
serais-je alors victime d'une névralgie d'arnold?tout porte à croire que oui... dites moi ce que vous en pensez, je ne veut plus continuer ainsi et il faut que je me bouge pour en finir..
  Retour

DISEUSE (6 messages) Envoyer message email à: DISEUSE Envoyer message privé à: DISEUSE Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-03-03, 08:39  (GMT)
12. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Je viens d'accéder à votre site et votre message m'a grandement interressée. Voilà maintenant plus de six ans que je souffre de maux de tête en "casque".Je n'ai jamais eu de traumatismes crâniens, j'ai par contre une rétro-courbure au niveau des cervicales. DE tous les médicaments que vous avez cité ( magnésium, myolastan, rivotril et laroxyl) aucun n'a réussi à me "soigner" totalement. Bien que le laroxyl, qu'un neurologue m'avait prescrit, ait été efficace à peu près deux mois mais il a fallut augmenter les doses . Je fais de la relaxation par la respiration dite "en vague" (poumons, ventre et inversement), je suis allée consulter plusieurs osthéopathes ( manipulatifs et non-manipulatifs)sans obtenir de résultats probants. Je dors bien ( coucher tôt et lever tôt )et à dire vrai, je ne sais plus vers qui ou quoi me tourner. J'ai consulté un psychiatre car je pense avoir sûrement une mauvaise gestion de mon stress, sentiment d'en avoir "plein le dos". Il n'a diagnostiqué aucunes névroses particulières sinon une propension au refoulement et un cerveau "qui pense trop et va trop loin dans ses reflexions". Je continue pour le moment des scéances d'osthéopathie. Seuls me soulagent, et ce durant à peu près une heure, deux codolipranes et un myolastan en une prise. J'aimerai avoir votre avis et vos conseils. Mon osthéopathe actuel m'a parlé de la névralgie d'Arnold, d'autres de céphalées de tension. J'ai éliminé les causes possibles de ces maux de têtes (qui ne sont pas des migraines, j'en ai eu et je fais largement la différence): scanner, ophtalmologie, sinus.
Amicalement
Diseuse
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-03-03, 08:48  (GMT)
13. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Vous avez déjà un long cheminement derrière vous. La relaxation que vous pratiquez devrait vous aider, mais surtout, je pense que vous devriez tenter une expérience avec un(e) autre psy. Votre témoignage montre en tout cas la complexité de cette maladie.

Tenez-nous au courant.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-03-03, 09:37  (GMT)
14. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Merci Monsieur Dupagne, vous nous êtes d'un très grand réconfort. Votre visite sur le net, nous permet de nous sentir pas tout à fait oubliés !
Cette maladie est d'autant plus sournoise, qu'il y a des moments où la douleur est gérable, et d'autres moments où rien ne va, on se trouve au maximum des doses tolérées par l'organisme, et la douleur subsiste.
Une vraie galère à porter.
Comment se relaxer lorsque la douleur nous prend la tête tout entière ?
lorsque l'impression d'un sol pas stable soous nos pieds se fait trop forte ?
Lorsque la nuque tellement rigide et douloureuse que l'on pense porter une colonne vertébrale en métal ?
les choses simples de la vie deviennent alors un parcours que l'on s'oblige à franchir pour s'en sortir !
il faut "se serrer les coudes" nous qui souffrons tous... Il faut se sortir de ce problème... Ceux qui ont de bonnes idées sont les bienvenus
Merci à vous tous et Bonne journée sous le soleil
Ghislaine
  Retour

vermicelle (1 messages) Envoyer message email à: vermicelle Envoyer message privé à: vermicelle Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-06-03, 22:18  (GMT)
67. "RE: névralgie d'Arnold"
Salut,

La nuit de 8 décembre 2002 je me réveille avec une douleur terrible derrière la tête, une sorte de brûlement, de claquement. Au bout de 5 jours je constate que rien ne me soulage, je me rends à l'urgence et on me dit que je souffre de névralgie d'Harnold , on me conseille fortement une infiltration . J'ai une infiltration , je souffre le martyre les deux jours suivants et ensuite plus rien, aucune douleur. Cet arrêt de douleur dure seulement 10 jours. Le tout recommence, je me sens seul avec ma douleur. je consulte internet et je découvre que l'acupuncture et l'ostéopathie sont deux sciences à considérer pour guérir cette névralgie. Je consulte un acupuncteur qui , après 5 séances, me transfère à un ostéopathe. Cela fait maintenant 5 mois que je le consulte et je vais de mieux en mieux. Mes douleurs sont absente environ 20 jours par mois et les 10 autres jours mes douleurs sont très légères. Je prends également des relaxants musculaires, du cyclobenzap, qui fait extrêmement bien. Quand je sens que la douleur veut s'installer je me fais des bouillote ( sac de grains chauds), cette alternative est essentiel et soulage énormément. Amen, j'espère que je suis sur la bonne voix et que les grandes douleurs invalidantes ne reviendront plus.

  Retour

DISEUSE (6 messages) Envoyer message email à: DISEUSE Envoyer message privé à: DISEUSE Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-03-03, 06:02  (GMT)
17. "RE: névralgie d'Arnold"
Docteur Dupagne,
J'ai lu avec attention votre réponse à ma précédente question mais j'aurai souhaité un éclairage sur cette dernière. Vous me parlez de retourner voir un psy, mais quelle sorte de psy: psychologue, psychanaliste, psychiatre ?... En ce qui me concerne, c'est un psychiatre que j'ai consulté. D'autre part,peut-être considèrerez-vous mercantile ma réflexion, mais le coût d'une analyse longue durée non remboursée n'est pas dans mes moyens. Le fait même qu'elle puisse être de trop longue durée me dérange. Je suis très souvent dans l'action malgré la douleur lanscinante et garde un moral à toute épreuve, cela fait parti de mon caractère. Je continue, et ce tous les jours, les exercices d'assouplissement et de détente. Je suis une grande passionnée des sciences humaines depuis de nombreuses années et la lecture de certains ouvrages peuvent aider à avoir des éclairages nouveaux sur les douleurs inexpliquées qui peuvent nous gâcher la vie. Non pas que les solutions se trouvent dans les livres mais ils permettent d'envisager sous d'autres angles une solution à cette névralgie d'Arnorld qui regroupe, et en cela je rejoins votre pensée, trop de choses floues. Je citerai, entre autre, pour ceux que ces lectures peuvent interresser: Jacques Salomé (l'ensemble de son oeuvre), Michèle Larivey (la puissance des émotions), François Lelord (la force des émotions) etc... et pourquoi pas certains de nos philosophes. Ces livres ne guérissent pas mais au moins découvrirez-vous peut-être des parties cachées de votre personnalité. Comme dit Salomé, l'essentiel est d'être un bon compagnon pour soi-même toute sa vie durant. Et puis, quelques heures de lecture, bien installé dans un confortable fauteuil, avec le port de la minerve comme le fait Gislaine, aideront à vous évader de vos douleurs durant un certain temps. Il est vrai que l'essentiel étant de ne jamais baisser les bras, la vie est un combat mais il y a tant de trophées à cueillir sur le chemin qu'il serait dommage de passer à côté.
Bon courage à tous ceux qui souffrent. Il n'y a que vous qui pouvait faire quelque chose pour vous (ne croyez pas que ce soit des paroles dures)mais nous seuls savons ce que nous éprouvons et toute l'empathie du monde ne pourra le ressentir.
Amicalement
Diseuse
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-03-03, 06:48  (GMT)
18. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Diseuse,

J'ai bien connu François Lelord quand il exerçait en cabinet. C'est typiquement à ce type de psychiatre que vous devriez faire appel. C'est ce qu'on appelle un comportementaliste. Le mieux est d'en voir plusieurs (psychiatres ou psychologues cliniciens) et de vous fixer sur celui ou celle qui vous paraît le mieux à même de vous aider.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

CoCinelle (3 messages) Envoyer message email à: CoCinelle Envoyer message privé à: CoCinelle Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-04-03, 22:39  (GMT)
19. "RE: névralgie d'Arnold"
Modifié le 07-04-03 à 01:11  (GMT)

Modifié le 05-04-03 à 22:53  (GMT) par D_Dupagne (admin)

>?????Bonjour je m excuse je ne sais pas trop comment cela fonctionne.
je viens de découvrir ce site .Jai une question a vous poser svp.
es ce que la névralgie du nerf d arnorld donne des vertiges quand on bouge la tête et des maux d oreille ? merci de me lire et merci de me répondre.
La je suis en traitement avec un ostéopate je sais ma ce que cela va me donner mais la je suis paniqué svp vener a mon aide merci

  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-04-03, 07:48  (GMT)
21. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Diseuse,
Peut-être pouvez-vous nous donnez quelques tuyaus sur les mouvements d'assoupplissement ?
Ce site n'est pas fait pour que l'on pleure sur nous-même
Pour ma part, j'ai acheté deux althères de 3kg chaque et tous les matins, j'exécute 3 séries de 10 (lorsque je suis trop rouillée de la nuit, j'attends midi), debout - je monte les bras, sur les côtés, jusqu'à la hauteur des épaules, puis devant à la hauteur de la figure - et enfin, des haussements d'épaules avec les poids dans les mains.
J'essaie ainsi de muscler les épaules, et la nuque.
Les conseils sont les bienvenus....
On ne perd rien d'essayer
Merci de ne pas "baisser les bras" Nous avons le même optique, le principal est de S'EN SORTIR !
Amicalement
Ghislaine
  Retour

DISEUSE (6 messages) Envoyer message email à: DISEUSE Envoyer message privé à: DISEUSE Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-04-03, 19:43  (GMT)
27. "RE: névralgie d'Arnold"
Chère Ghislaine,
Muscler , c'est bien, assouplir, c'est mieux. Rotation de la tête, d'avant en arrière ( attention, toujours en douceur et sans oublier de respirer profondément), de droite à gauche, puis droite, milieu (vers le menton) et gauche. Etirement des épaules, tendre les deux bras devant soi, ramener les mains vers la poitrine, puis ouvrir de nouveau les bras vers l'arrière (répéter ce mouvement toujours en pensant à la respiration qui aide à la détente) et inverse. Travail des épaules, d'avant en arrière en les soulevant et inversement,puis les remonter vers les oreilles en inspirant et relacher en expirant.Quand je dis muscler, c'est bien mais pas trop, j'ai fait durant mes années d'adolescence de nombreuses heures de danse classique (jusqu'à 15H par semaine) qui a entrainé une rétro courbure de mes cervicales c'est pour cela que je me permets de vous mettre en garde avec par rapport aux poids dont vous me parlez. Cela dit,en ce qui concerne cette pathologie, les sports conseillés sont la piscine (aquagym par exemple qui muscle en douceur), dos crowlé particulièrement et pas la brasse qui force trop les cervicales vers l'arrière, la taï chi chuan, qui est une gymnastique douce qui allie souplesse, grâce et technique de respiration (important quand on veut gérer au mieux son stress). Rien n'est vraiment interdit à partir du moment où vous le faites à votre rythme et que cela vous fait plaisir. J'ai lu qu'une autre femme souhaitait repeindre son plafond, effectivement, ce ne sont pas ces mouvements vers l'arrière qui arrangeront ses douleurs. Port de la minerve lors du travail sur ordinateur, ou lecture, toutes positions prolongée
sans mouvements.
J'insiste sur le travail de la respiration, elle permet une meilleure oxygénation et engendre une réelle détente. Attention, si vous n'êtes pas habituée à respirer ainsi en profondeur, faites vos exercices en position assise car vous pouvez ressentir un vertige dû à cette hyper-ventilation.
Amicalement
Diseuse
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-04-03, 09:43  (GMT)
32. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Diseuse,
Merci beaucoup... mais OULALA... ce n'est pas évident ! peut-être un peu rouillée
Merci de m'avoir dit de m'assoir... car les vertiges sont bien présents lors de cette "petite gymnastique" voilà de quoi travailler !
Je vous tiens au courant au bout d'un mois.
Passez une bonne journée !
Amicalement
Ghislaine
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-05-03, 18:20  (GMT)
40. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Diseuse,
J'espère que mon message vous trouvera au mieux de votre forme !
Me revoilà un mois après vos conseils. Les exercices de respiration ne se font toujours pas debout, (pas encore assez d'équilibre).
L'assouplissement n'est pas encore bien... d'un côté beaucoup mieux, mais de l'autre, ça coince toujours je ne vais pas encore jusqu'au niveau de l'épaule. Par contre, je note une nette amélioration de l'endurance, je marche plus longtemps sans avoir de douleurs... Bref, je continue... mais deux fois par jours à la place d'une avec une séance de musculation légère, on ne se laisse pas aller... que Diantre !
Encore merci pour vos conseils !
Amicalement
Ghislaine

  Retour

CoCinelle (3 messages) Envoyer message email à: CoCinelle Envoyer message privé à: CoCinelle Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-04-03, 22:27  (GMT)
20. "RE: névralgie d'Arnold"
>?????Bonjour je m excuse je ne sais pas trop comment cela fonctionne.
je viens de découvrir ce site .Jai une question a vous poser svp.
es ce que la névralgie du nerf d arnorld donne des vertiges quand on bouge la tête et des maux d oreille ? merci de me lire et merci de me répondre.
La je suis en traitement avec un ostéopate je sais ma ce que cela va me donner mais la je suis paniqué svp vener a mon aide merci
  Retour

Neneth (2 messages) Envoyer message email à: Neneth Envoyer message privé à: Neneth Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-04-03, 08:26  (GMT)
23. "RE: névralgie d'Arnold"
Docteur DUPAGNE,

je souffre depuis de nombreuses années de migraines nauséeuses. Depuis quelques temps j'ai ressenti des céphalées différentes à savoir mal à la tête localisé à gauche. Après des visites chez le neurologue, l'ORL, le dentiste, le rhumatologue, le gastroentérologue et bien sur chez le médecin un traitement a été prescrit à savoir du "séglor" que je prends depuis près d'un an. Les douleurs très spécifiques différentes de mes migraines sont récurrentes.Je me suis décidée à consulter un spécialiste de la rééducation fonctionnelle, Il a diagnostiqué une névralgie d'arnold.Je n'ai pas eu les réponses à toutes mes interogations, les consultations sont courtes. J'ai consulté ce site mais je suis attérée car ce mal me semble inguérissable. Questions : quels sont les mouvements à proscrire ? Je suis amenée à m'occuper de mon intérieur à savoir peindre les boiseries, les plafonds, tapisser, tondre la pelouse, tailler les haies.
Je suis de nature anxieuse, J'ai 52 ans, chaque fois que la douleur se manifeste est un précieux jour perdu.

merci de me donner quelques trucs.

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-04-03, 09:31  (GMT)
25. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Neneth,

Travailler sur votre anxiété avec l'aide d'un psychotérapeute, voire d'un médicament, me paraît une étage importante.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

claudina (1 messages) Envoyer message email à: claudina Envoyer message privé à: claudina Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-10-03, 12:00  (GMT)
106. "RE: névralgie d'Arnold"
je souffre de la nevralgie d'arnold depuis 8 mois, je prends du lexomil et de l'imovane, je dors bien la nuit mais des que je me leve les douleurs apparaissent et c'est l'enfer pour la journée. Je vais essayer l'ostéopathie car je ne sais plus quoi faire. La douleur est vraiment invalidante. Que me conseillez vous?
  Retour

billou59 (34 messages) Envoyer message email à: billou59 Envoyer message privé à: billou59 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-03-03, 20:58  (GMT)
15. "RE: névralgie d'Arnold"
bonjour,
cela fait presque 7 mois qu'on me diagnostique une céphalée de tension chronique, qui veut dire TOUS LES JOURS et sans arret, j'ai 21 ans, j'ai fait le tour des specialistes : orl, ophtalmo, scanner, chiropractie....et j'en passe, ce n'est pas une douleur mai la tete lourde et avec une barre frontale constante et des fois des serrements au niveau des tempes, quels sont vos symptomes
courage
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-03-03, 09:26  (GMT)
16. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Les symptomes sont variables d'une personne à l'autre, mais se rejoignent tous quand même. Tout d'abord, on ne voit pas le problème, on pense que c'est une forte migraine, tout de suite on accuse un abus quelconque, que le corps n'a pas supporté, mais, malgré tout ce que l'on peut avaler comme antalgiques et autres médicaments spéciaux pour les migraines (ceux qui suivent un traitement de fond par exemple) RIEN n'y fait... une douleur permanente surtout d'un côté un peu comme un casque... une douleur assez violente qui reste au-dessus de l'oeil, et qui repart entre les deux épaules, en passant par le cou. Lorsque le docteur appuie sur un endroit stratégique de la nuque, la douleur est insupportable. Il y a aussi des éblouissements, des flashs, des taches devant les yeux, une perte d'équilibre, des nausées, une impression que le "brouillard" ne va jamais se lever, les fourmis dans les doigts, un manque de concentration sur quelque chose, on est déconnecté de la vie. Les nuits sont longues car, plus la douleur est forte, et plus on se crispe dessus, bref, on s'enferme dans un cercle et on ne peut plus en sortir. Comme je le disais plus haut, je reste persuadée que cette maladie a un facteur déclanchant, une situation émotionnelle que l'on a pas pu gérer, sur un sujet prédisposé à la névralgie d'Arnold. Je pense aussi qu'il faut soigner le "mental" en même temps que le "fonctionnel" les deux ensembles, sur un même front.
On préconise la relaxation, mais je trouve que c'est la partie la plus difficile, faire "le vide" n'est pas une chose aisée lorsqu'il y a cette douleur qui vous rappelle à chaque instant.
Il reste essentiel, si l'on ne veut pas s'enfoncer encore plus dans les médicaments, et dans la déprime, c'est de se FORCER A SORTIR, à parler, simplement A VIVRE, et surtout RIRE...
Ne pas perdre de vue que le lit affaibli le corps, donc lutter contre l'idée de rester au lit
Je pense aussi que cela ne SERT A RIEN DE COMPTER DEPUIS COMBIEN DE TEMPS on a cette fichue maladie, il est PLUS UTILE DE COMPTER combien de temps il reste, pour voir la fin de ce calvaire. Il faut regarder DEVANT et NON DERRIERE pour avancer... regardez les progrès que vous avez fait et non le déclin de votre personne.
Ne pas aller vers le premier spécialiste quelconque, regarder ses compétences, car il peut vous faire plus de mal que de bien.
Il me paraît très difficile de se sortir seul de cette maladie, il faut être encadré, et peut-être réapprendre à vivre, avec certains mouvements à supprimer pour ne pas harceler le mal.
Pour ma part, le port de la minerve (semi-rigide), pendant la nuit et pendant les crises violentes, réduit considérablement la douleur. Je préfère cette méthode aux somnifères.
J'espère avoir répondu à vos questions. N'hésitez pas à écrire, vous n'êtes pas seul, contrairement à ce que laisse croire cette maladie. Nous sommes nombreux à souffrir, et, toutes les idées pour s'en sortir sont bonnes. (C'est un appel aux personnes qui lisent, mais ne parlent pas
Sachez aussi que les jours ne se ressemblent pas, et que la hauteur de la douleur est variable tous les jours. DEMAIN SERA UN AUTRE JOUR
Gardez confiance, armez-vous de courage...
Amicalement
Ghislaine
  Retour

Neneth (2 messages) Envoyer message email à: Neneth Envoyer message privé à: Neneth Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-04-03, 08:16  (GMT)
22. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour.
J'ai lu votre message et y je compatis à vos problèmes. Moi aussi je souffre depuis de nombreuses années de migraines nauséeuses. Depuis quelques temps j'ai ressenti des céphalées différentes à savoir mal à la tête localisé à gauche. Après des visites chez le neurologue, l'ORL, le dentiste, le rhumatologue, le gastroentérologue et bien sur chez le médecin un traitement a été prescrit à savoir du "séglor" que je prends depuis près d'un an. Les douleurs très spécifiques différentes de mes migraines sont récurrents.Je me suis décidée à consulter un spécialiste de la rééducation fonctionnelle, Il a diagnostiqué une névralgie d'arnold.Je n'ai pas eu les réponses à toutes mes interogations, les consultations sont courtes. J'ai consulté ce site mais je suis attérée car ce mal me semble inguérissable. Questions : quels sont les mouvements à proscrire ? Je suis amenée à m'occuper de mon intérieur à savoir peindre les boiseries, les plafonds, tapisser, tondre la pelouse, tailler les haies.
Merci d'avance pour votre témoignage.
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-04-03, 09:07  (GMT)
24. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Neneth,
Je lis que vous prenez du "séglor" depuis près d'un an, mais cela vous fait-il vraiment de l'effet ? a-t-il vraiment sa place dans la médication présente ? Peut-être pourriez vous en parler à votre médecin traitant ? Ce médicament apporte, chez certaines personnes, des désagréments, plus que des avantages. Parfois, il est bon de s'interroger.
Portez-vous une minerve (collier cervical) bien utile pendant les efforts ? (à la maison, personne ne vous voit) on peut en abuser . Peindre les plafonds et tapisser, pour la nuque, ce n'est pas TOP, enfin, c'est mon opinion . Mais, pour ce qui est d'apprendre la vie, avec des mouvements différents, pour éviter les souffrances, vous devriez voir un bon Kinésithérapeute, c'est le seul qui pourra vous aider dans votre démarche.
Ne partez pas du principe que ce mal est inguérissable, mais, comme beaucoup de personnes, votre vie prend un tournant qu'il faut gérer d'une autre façon.
Surtout, restez POSITIVE, le moral est essentiel dans ce genre de maladie.
Bon courage, vous n'êtes pas seule nous sommes là !
Amicalement
Ghislaine
  Retour

faby (11 messages) Envoyer message email à: faby Envoyer message privé à: faby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-04-03, 11:58  (GMT)
26. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour à tous,
Voila ,je reprends contact après des semaines de souffrance,je reprends le dessus grace à de meilleures nuit de sommeil.En effet j'arrive à poser la tète sur l'oreiller sans que cela aggrave des douleurs atroces.J'ai vu mon osthéopathe qui continue à me manipuler et a senti une légère amélioration.Mon traitement est le suivant:anti-inflammatoire:Flector,plus 6 Diantalvics par jour.Attention certaines personnes dont je fais partie supportent trés mal les opioides,j'ai du arréter le Contramal en urgence.
Ce qui demeure à l'heure actuelle :des vertiges ,troubles de la vue aggravés
par la moindre activité et toujours la sensation de raideur de la nuque jusqu' aux lombaires.
J'ai commencé des séances de massages par une relaxologue qui aide à me décontracter et je continue ma thérapie analytique.
Je garde espoir en essayant de donner du sens à ce qui se passe en moi ,à mettre des mots sur mes maux,à traduire le langage de mon corps.
Courage à tous!
Faby.
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-04-03, 09:33  (GMT)
28. "RE: névralgie d'Arnold"
Bien le bonjour Faby,
Une très bonne nouvelle, de vous retrouver devant votre ordinateur... signe d'amélioration de votre état !
Vous êtes sur le bon chemin, courage Faby, nous sommes de tout coeur avec vous, dans vos efforts
Attention aussi au myolastan... qui a aussi des effets indésirables !
Amicalement
Ghislaine
  Retour

harold (1 messages) Envoyer message email à: harold Envoyer message privé à: harold Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-10-03, 18:05  (GMT)
99. "RE: névralgie d'Arnold"
hello faby

Comme bien d'autres, ca fait longtemps que je suis dans cette galère!mon probleme: je suis reporter cameraman.D'après mon osteo, ca fait des années que mes cervicales sont sous tensions.Le déclenchement de cette maladie fut la séparation douloureuse avec ma femme et mon petit garcon.Trop de fatigue due aux reportages de guerre etc...assez éprouvants et un matin,je me suis réveillé sur un navire avec des vertiges,sensation de sol mou et maux de tête.
J'ai cherché pendant 5 mois jusquà même prendre des antidepresseurs qui n'ont rien donnés , me faisaient tremblé et m'empechaient de dormir.
Les scanners et irm ne montrent rien.
En ce moment, je vois un acuponcteur qui a été le seul à deviner que j'avais une névralgie d'Arnold.L'acuponcture m'a remis debout et me permet de travailler.
Je viens de commencer des séance d'ostéo et j'attends d'être totalement liberer de ce mal.
Bref, acuponcture et ostéo semblent donner des résultats lents mais sûrs,
je ne prends pas de médicaments, et je souhaite m'en sortir ainsi.

Si vous avez des petits trucs pour guérir, je serai ravi que vous m'en informiez et c'est vrai ce site rassure beaucoup car ce mal est difficile à
identifié


merci Harold mamade d'Arnold

  Retour

CoCinelle (3 messages) Envoyer message email à: CoCinelle Envoyer message privé à: CoCinelle Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-04-03, 17:45  (GMT)
29. "RE: névralgie d'Arnold"

je suis retourné voir le médecin ,j ai très peur des médicaments et de leurs effets secondaires.Le médecin m a prescrit soit arthrotec 2 fois par jourou bie des suppositoires ratio-indomethacin (100mg) je sais pas lequel prendre qq peux m aider svp. Je suis au bout de ma fatigue je travaille 35 heures semaines avec cette souffrance et des insomnies sans parler de crises d angoisses merci de me lire


  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-04-03, 18:23  (GMT)
30. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Ce n'est pas ici que l'on pourra vous conseiller un traitement plutôt qu'un autre. Si votre médecin vous a conseillé des médicaments, prenez-les. Tout au plus pourrez vous recevoir des témoignages (sujets à caution) sur l'expérience d'un autre lecteur.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Tatou (7 messages) Envoyer message email à: Tatou Envoyer message privé à: Tatou Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-06-03, 14:39  (GMT)
55. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,

Je souffre aussi de la Névralgie du grand nerf d'Arnold et il y a de ça deux ans il ne passait pas une seule journée sans d'horribles maux de tête et de nuque. J'ai consulté mon médecin traitant qui m'a conseillé la mésothérapie. Je l'ai fait il y a +/- 18 mois et je ne le regrette pas! C'est vrai que ce n'est pas un traitement très agréable mais ça en vaut la peine! C'est toute une série de petites injection dans la nuque il y a plus d'une dixaine de petites injections l'une à la suite de l'autre j'ai trouvé ça douloureux! Je l'ai fait trois foix sur 1 mois et demi plus ou moins. Mon médecin traitant m'avait dit que j'en serais quitte pour un an. Maintenant, près de 18 mois après ça tiens toujours mais je sens quelques petites douleures de temps en temps mais rien d'aussi pénible qu'avant. En tout cas courage à tous car c'est n'est vraiment pas facile à supporter.

Tatou

  Retour

DISEUSE (6 messages) Envoyer message email à: DISEUSE Envoyer message privé à: DISEUSE Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-04-03, 09:22  (GMT)
31. "RE: névralgie d'Arnold"
Chère CoCinelle,
Je suis entièrement d'accord avec le docteur Dupagne à savoir, suivre le traitement que votre docteur vous a prescrit. Ce site n'est pas conçu pour effectuer des prescriptions à distance. Sachez qu'ici, nous vous livrons uniquement nos expériences personnelles et nos impressions, donc, tout cela est parfaitement subjectif. Mais, c'est avec plaisir que nous nous entraidons et que nous échangeons les "trucs" qui peuvent avoir fonctionnés pour chacun et chacune. En parler et savoir que l'on est pas seul à souffrir ne fait pas guérir mais peut aider au moral. La vie ressemble parfois à un combat, et chacun a le sien à livrer. Alors, un coup de déprime et laissez un message sur ce site. Pouvoir écrire et être lu, c'est comme parler et être entendu... On n'est pas seul et vous non plus, ma réponse en est la preuve.
Amicalement
Diseuse
  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-06-03, 11:37  (GMT)
61. "RE: névralgie d'Arnold"
Dr dupagne, je me permets de vous resoliciter, dans votre message d'origine, vous ne parlez pas des sensations de bruûres dans la région occipitale, visage, cou, vertèbres?? Pourtant les médecins m'ont expliqué que c'est le nerf d'arnold qui est inflammé?Je n'ai pas vraiment de douleurs cervicales, par contre je suis gênée dans la flexion et l'extension, dès qu'une tension musculaire est exercée les brulûres se réveillent, pourriez vous m'expliquer cela, les kiné me parlent de nerfs coincés..de C1 pas en place? certes mais comment les décoincer??? si tels est le cas, par ailleurs, lors des secousses rapides répétitives,je n'ai pas non plus de douleurs,mais cela me coupe le souffle, est-ce à votre avis d'origine vasculaire ou neurologique??? Milles mercis de me répondre, je suis handicapée (peut pas conduire, pas marcher loin, à moins e mettre une minerve gigantesque..) et suis obligée par la sécu d'aller travailler, donc il me faudrait une solution, je suis réellement désespèrée.Est-ce raisonnable de forcer sur ces brulûres?? je suis commis de cuisine, je m'inquiète beaucoup de devoir forcer sur ces cerviscales, brulûres chaleurs et vertiges;
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-06-03, 11:54  (GMT)
62. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
La "névralgie d'Arnold" peut donner des symtômes très divers, y compris ceux que vous décrivez.

Je ne peux donner d'avis personnalisés sur un forum, et je pense avoir donner l'essentiel de ce que je pense dans ce message http://www.atoute.org/cgi-bin/dcforum/dcboard.cgi?az=show_thread&om=120&forum=DCForumID5&omm=6

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

taboo (4 messages) Envoyer message email à: taboo Envoyer message privé à: taboo Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-07-03, 13:28  (GMT)
77. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour cher Docteur,

Je souffre d'une névralgie d'arnold (depuis 5 mois) que les neurologues ont mis un certain temps à diagnostiquer ( 15 jours d'hospitalisation pour évacuer toute cause grave) . Je suis soignée par infiltrations de corticoides , kiné et ostéo.
Depuis 2 mois je fais de la décompensation de spamsophilie dont la symptomatologie est très polymorphe, parfois réellement invalidant.
Tout cela est assez nouveau pour moi qui suis d'un naturel joyeux et très active , mais là je commence un peu à déprimer .
Pensez-vous que les 2 puissent être liés et s'auto entretiennent?
D'autre part mon neurologue me parle d'une éventuelle thermocoagulation du nerf , pouvez-vous m'en dire plus ? QSuels sont les risques?
D'avance je vous remercie pour vos réponses .
Bien à vous

  Retour

verosrogers (2 messages) Envoyer message email à: verosrogers Envoyer message privé à: verosrogers Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-01-04, 14:36  (GMT)
151. "RE: névralgie d'Arnold"
Modifié le 15-01-04 à 15:12  (GMT)

Bonjour,
je souffre de la névralgie d'arnold et de la céphalée de horton depuis 1996,et d'uncarthrose depuis 1991.
Quand mes maux de tête ont commencé je suis resté 1 mois avant que le neurologue ne trouve ma maladie.Il m'a prescrit du tegretol retard au début les 100 mg à la fin Jusqu'a 1200 mg qui ne me faisait plus rien.
je suis ensuite aller voir un spécialiste de la douleur qui a tout essayer:le rivotril,l'indéral et bien d'autre,jusqu'au jour ou je suis aller chez un O.R.L pour voir ce qu'il en pensait car j'ai un polype .
Il m'a suggéré de faire des infiltration dans le nez avec de la LIQUEUR DE BONIN cela s'apelle la PHENOLISATION DE LA GLANDE PALATINE et en même temps des infiltrations au CITANEST 2% a la base du crane du côte ou ça fait mal ,dans mon cas à gauche.Le spécialiste de la douleur m'a également fait des infiltrations mais au niveau de la tempe.Je sais que cela peut paraitre barbare mais à chaque fois que je fait ses traitement je suis soulagé pour 3 à 4 mois.Avant de faire ces traitement j'étais au bord du suicide car cela est impossible à supporter ,je me cachais pendant les douleurs pour ne pas que mes enfants mes voit pleurer tellement c'était insupportable,les crises de douleurs durait + ou - 1 heure et 3 à 4 fois par jour,Aujourd'hui je me sens un peu mieux ,mais a chaque changement de temps je ressent des douleurs entre 30 et 40% de supportable et a chaque fois j'espere que cela ne vas pas recommencer.J'espere que j'aurais pu aider quelqu'un avec ce que moi j'ai fait car je sait ce que c'est .
Bonne chance.

  Retour

Centaurus (1 messages) Envoyer message email à: Centaurus Envoyer message privé à: Centaurus Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-03-04, 00:13  (GMT)
166. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonsoir Me Dupagne,
J'ai été percutée en 1994 par une voiture alors que j'étais à pied. S'en est suivi le début d'un calvaire, puisque cet accident avait provoqué une double entorse cervicale avec inversion de courbure, assortie d'une déviation de 10% atlas/axis en sagittal et d'un écrasement des plexus brachiaux (notamment le gauche). J'ai perdu la sensibilité de surface C4C5 et C7 un temps durant, puis, aprés avoir récupéré mon cou (port de minerve en intermittence pendant 3 mois), les migraines ont commencé jusqu'à ce qu'on me dise (triomphalement, aprés m'avoir déclarée psychotique, névrosée etc etc) que j'ai déclenché une réaction autoimmune suite au choc posttraumatique, et un état migraineux latent et permanent assorti d'un double Arnold (de la racine occipital au point de Maine sur le sourcil, en passant par la courrone d'épines) douloureux en permanence et générant des nausées et toutes ses joyeusetés.
Je suis allée consulter le Pr Louis à le résidence du Parc (ça commence à dater) à Marseille, qui m'avait intelligemment prescrit du Laroxyl et de l'Haldol faible (4 gouttes de chaque au coucher)... cela m'avait effrayé à l'époque puisque j'étais trés jeune, mais finalement le compromis trouvé a été le plus apaisant... aujourd'hui je suis médiquée sous advil et aspirine en traitement de fond, avec une réserve de Naramig en cas de migraines violentes. Le rivotril a été testé sans succès (à la première prise, j'ai dormi 2 jours sans interruption, et il ne s'agissait que de 10 gouttes du plus petit dosage), sa adéquation ayant été remise en cause.
Est il vraiment opportun d'aller voir un ostéo spécialiste des nerfs-os craniens? (je suis contre les infiltrations, poudre de perlimpimpim ou cataplasme sur une jambe de bois au choix) n'est il pas dangereux de faire de la natation sans contrôle médical ou des sports tels que l'équitation? ma (jeune , j'ai 25 ans) vie est en suspens à tous les niveaux, et il est vrai que la souffrance permanente s'apparente à un régime de terreur permanent. La poudrière et l'épée de damoclès sont intégrées au quotidien, et c'est extrêmement difficile de garder la dragée haute.
En vous remerciant.
  Retour

lucky (3 messages) Envoyer message email à: lucky Envoyer message privé à: lucky Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-05-03, 19:47  (GMT)
42. "RE: névralgie d'Arnold"
il s'emblerait que la névralgie d'ARNAULD et des antecedants de migraine ont un rapport avec le temps.
  Retour

lucky (3 messages) Envoyer message email à: lucky Envoyer message privé à: lucky Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-05-03, 19:59  (GMT)
43. "RE: névralgie d'Arnold"
bonjour
suite aux plusieurs temoignages je me demande si les migraines et la nevralgie d'arnauld n'ont pas un rapport.
  Retour

SYBELIA (2 messages) Envoyer message email à: SYBELIA Envoyer message privé à: SYBELIA Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-04-03, 13:36  (GMT)
33. "RE: névralgie d'Arnold"
BONJOUR COMME VOUS JE SOUFFRE DE MAUX DE TËTE ET DE NEVRALGIE D'ARNOLD MAIS LE CENTRE ANTI DOULEUR DE MONTPELLIER NE M'A PAS PROPOSE LA SECTION DU NERF EN QUESTION.cOMMENT CELA SE PASSE-TIL?(HOSPITALISATION?ANESTHESIE?
EST-CE DOULOUREUX?QUELS SONT LES RESULTATS DE L4INTERVENTION?MERCI D VOTRE AIDE CAR JE N'EN PEUX PLUS,JE NE SUPPORTE PLUS LA DOULEUR PERMANENTE
D'AUTANT QUE J'AI AUSSI DES MIGRAINES ET DE LA DEPRESSION.TRES PEU D'ANTALGIQUES ME CALMENT.MERCI
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-04-03, 08:05  (GMT)
34. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Sybelia,

Merci pour votre petit mot, il y a encore de l'espoir, puisque vous êtes devant votre ordinateur pour nous parler

Je pense pour ma part, qu'une intervention si petite soit-elle, doit être planifiée avec exactitude. Pour se faire, il faut dialoguer avec son médecin pour connaître les tolérances de chacun. Personne n'est identique, ce qui est pénible pour un, l'est moins pour l'autre. Ainsi, cette opération bien vécue chez l'un, pourra être catastrophique chez l'autre. Comment savoir ? mais, avant d'arriver à cette phase finale, peut-être n'avez-vous pas épuisé tout ce qui était possible ?
Et puis, sachez qu'une opération ne pourra bien se passer que si le patient a un bon moral, il ne faut pas être déprimé !

La douleur et la déprime sont deux chants de sirène à combattre. Les deux ferment les fenêtres de la vie, et, vous vous retrouvez dans un monde obscur, dans une solitude totale, avec encore plus de douleurs et un mal de vivre intense.

Peut-être votre médication est-elle mal adaptée à vos problèmes, mais, si vous n'en faites pas part, à ceux qui vous soignent, ils ne peuvent pas le deviner, et, vous sombrez sans qu'il soit possible de vous sortir de vos maux.

Avant tout Sybelia, permettez aux autres de vous aider, ouvrez votre coeur, sortez de votre déprime, regardez la vie qui vous entoure. Ne laissez pas la place "aux démons" qui vous envahissent. Sortez, respirez, ne perdez pas votre temps, la vie, est la plus belle chose au monde. Ce problème mérite d'être épaulé par des spécialistes, il est certain que l'on ne sort pas seule de ces genres de douleurs.

Courage Sybelia !
Amicalement
Ghislaine

  Retour

SYBELIA (2 messages) Envoyer message email à: SYBELIA Envoyer message privé à: SYBELIA Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-04-03, 12:02  (GMT)
35. "RE: névralgie d'Arnold"
>Modifié le 13-09-02 à 00:04  (GMT)
>
>je souffre d'arthrose cervicale depuis 90, j'ai tout essayé.
>le seul bienfait m'a été apporté par le service anti-douleurs de
>toulouse à l'hopital rangueil. Le chirurgien a sectionné des nerfs
>au niveau de la sortie de la vertèbre cervicale concernée,
>depuis je vais beaucoup mieux. le kiné me traite aussi
>le grand angulaire par appareil éléctrique, et massages. j'ai été
>atteint par une angine de poitrine, et le traitement avec
>le kardégic 160 mg, me soulage à 85%. aujourd'hui je
>vis normalement et je fais du vélo d'appartement tous les
>jours, 45 mn environ.
>Surtout arrétez le tégrétol 200mg, car j'ai échappé de justesse à
>une cirhose du foie! le chirurgien m'a avertiheureusement, j'étais à
>3 cachets 1/2 par jour, et ça ne se calmait
>pas!
>vous pouvez me contacter par E-mail, si vous voulez plus de
>renseignements.
>courage je sais combien c'est douloureux!


  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-04-03, 21:49  (GMT)
36. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour!
Moi aussi je souffre de migraines, cette fameuse névralgie d'arnold. J'ai la hantise que cette maladie finise par me bouffer ma vie, qui est très active et heureuse. Je conseille à tous la sophrologie, cette méthode de relaxation qui apporte détente et harmonie en son corps. Eviter aussi les longs travaux devatn un ordinateur qui bloque la nuque. Eviter tous les travaux dans une maison la nuque relevée. eviter les travaux de broderie qui bloquent aussi la nuque. Eviter les longs trajets en voiture qui, aussi, bloquent la nuque. On y revient toujorus. Assouplir la nuque, faire tout pour bouger, marcher, se mouvoir, ne pas rester à bloquer son corps. Continuer à vivre, et comme le disait une personne, rire, de soi, de la vie, de tout, quel bien! cela vaut une séance de relaxation! Mon ami me masse aussi presque tous les soirs. Dès que je me sens tendue, je lui demande de me masser , parfois seulement la nuque, parfois tout le dos, et je me sens mieux, mes muscles se détendent. Tout est là, détendre les muscles! Travailler sa respiration aussi. La respiration détend les muscles du dos.Respirer souvent dans la journée, bloquer sa respi, et souffler doucement...Les médicaments? Oui , je prends un anti migraine tous les jours , de l'Ikaran qui empêche ces migraines atroces à vouloir mourir, et quand vraiment la migraine arrive et que je ne peux plus la contrer, je saute sur un Brexin, c'est un anti inflammatoire, qui me fait passer la migraine dans la journée, pas dans l'heure....et sur ma bouillotte que je mets sous la nuque, et j'attends...bon courage!
  Retour

imad_da (2 messages) Envoyer message email à: imad_da Envoyer message privé à: imad_da Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-05-03, 03:16  (GMT)
37. "RE: névralgie d'Arnold"
salut a vous tous ... hehehehehehe je dit que cette foutue maladie nous a tous mis ko ... et elle continue de collecter encore et encore plus de victimes ... je suis un jeune de 23 ans ... et j'ai eu une arthrose au C2-C3 qui a entrainé a l'inflammation de ce fameux nerf d'arnold ... je ne pouvais même plus marcher ... ni rien du tout ... je sentais que j'etait troooooooooop lourd ... je pouvais pas deposer ma tête sur l'oreiller ... ni de bouger ma tête ... et j'avait un mal d'oreilles que je ne peux decrire avec de simples adjectifs ... heureusement j'ai du me piquer des corticoides en injection profonde ... et bon ... les horribles maux de têtes ont diminués .. mais pas totalement ... mais maintenant je me sent trèeeeees fatigué ... et ma vision est flou ... j'ai encore un doute sur un truc ... et je ne sais pas si vous aviez passé par cette etape ou pas ... quand je me reveille le matin ... je doit toujours rester au lit pour plus d'une heure ... mi eveillé ... car je ne peux même pas ouvrir mes yeux completement a cause de la fatigue ... j'aimerais avoir une reponse sur ceci svp ...
Merci pour creer ce forum car il est d'un très grand soutin psychologique a ce que je vois au patients ...
et je vous souhaite une guerison totale et le plus tot possible
a bientot
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-05-03, 09:35  (GMT)
38. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Oui, il est vrai que le matin, il n'est pas possible de se lever, (enfin, pour ma part), il faut commencer par prendre des antalgiques, et, attendre que cela fasse un peu d'effet. Si je me lève trop vite, je n'ai pas d'équilibre, j'ai l'impression d'être sur un bateau. Sans compter, une douleur très vive de la tête jusqu'au milieu du dos. Il est vrai que l'on se sent inapte, et que certains jours, on veut rester au lit sans bouger... "peut-être que la mort va arriver... simplement pour nous délivrer". Mais ce n'est pas de cette façon qu'il faut voir les choses... Il faut s'obliger à s'étirer... en quelque sorte s'échauffer pour la journée qui s'annonce... un peu plus tard on ira mieux, et c'est dans cet optique que le matin doit se gérer, penser que TOUT A L'HEURE CA IRA MIEUX, ainsi passe la journée plus ou moins bien, il faut bien le dire !
La fatigue est certaine, puisque le sommeil n'est pas réparateur, alors, une petite sieste, même d'un quart d'heure, dès que l'on peut, est bienvenue ...
Il faut arriver à gérer cette "foutue maladie" et, ce n'est pas chose facile... Mais, si l'on voit le négatif, on ne s'en sort pas, il faut RESTER OPTIMISTE et là, c'est déjà une victoire, on peut se dire... "ajourd'hui, j'ai gagné... ainsi, sera tous les jours, et, je l'aurai à l'usure"... Oui, je sais ,c'est beau à dire, mais avez-vous une autre alternative !
Oui, nous sommes dans une même galère, et, pour évacuer un stress, une angoisse, le mieux n'est-il pas d'en parler ? savoir que quelqu'un sur cette terre est dans le même cas que vous... Peut-être a-t-il un "truc" pour se sortir de ce problème ? Peut-être a-t-il réussi à vaincre ? sait-on jamais! dans ce labyrinthe de la douleur a-t-il trouvé la sortie !
Pour le moment, personne nous dit avoir atteint le commencement de l'arc-en-ciel... Mais, s'il n'y a plus d'espoir, il n'y a plus de vie, et la vie est tellement belle malgré tout, que l'espoir subsiste... ouf !
A 23 ans, il y a encore beaucoup de choses à faire, à voir, à vivre... ne vous laissez pas envahir par cette maladie, ne la laissez pas gagner... Battez vous de toutes vos forces... croyez-moi, ça vaut le coup courage ! Cela sera avec joie que nous vous lirons !
A+
Ghislaine

  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-05-03, 22:11  (GMT)
39. "RE: névralgie d'Arnold"
J'étais dans le cas de cete personne , et je ne pouvais plus bouger, mais je crois que j'avais plus de peur que de douleurs, en fait. Après ces migraines atroces, je me disais que la vie ne valait pas la peine de continuer, je demandais à mon ami de me tuer. Oui, il faut espérer, car il y a des médicaments, il faut trouver lequel pour chacun de nous, qui fera l'effet positif et qui vous aidera à vivre vos journées. Mon médecin m'a prescrit de l'Ikaran, en traitement continu, qui permet de diminuer la douleur lors des crises de migraine, et en cas de crise qui apparait, je prends vite, très vite, un anti inflammatoire, un Brexin - mais en attendant son effet, je prends des paracétamols.Je suis sûre qu'il y a des moyens pour chacun de nous! Détendez-vous, faites de la relaxation, faites quelque chose qui vous fait plaisir, marchez, sortez, regardez le ciel , les oiseaux, les fleurs, écrivez des poèmes, parlez aux gens que vous aimez, écoutez de la jolie musique qui vous détendra, pensez à autre chose qu'à cette maladie car sinon elle vous bouffera . Si vous saviez toutes les choses que j'ai faites depuis que jai décidé qu'elle ne boufferait pas ma vie! je peins, je lis, j'écris, je prends des photos, j'écris des livres, je marche beaucoup, jai réussi à voyager un peu à nouveau - je m'allonge à l'arrière de la voiture, je ne reste pas assise! - et surtout je travaille! je suis professeur, et si je ne fais plus les 30 ou 40 heures que je donnais avant, j'en fais tout de même environ 15 à 20, c'est pas mal ? Je vis différemment mes cours, de façon bien plus décontractée, et les gens m'en aiment encore plus et puis riez, souriez! ca détend tous les muscles!
  Retour

lucky (3 messages) Envoyer message email à: lucky Envoyer message privé à: lucky Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-05-03, 19:42  (GMT)
41. "RE: névralgie d'Arnold"
>Modifié le 13-09-02 à 00:04  (GMT)
>
>je souffre d'arthrose cervicale depuis 90, j'ai tout essayé.
>le seul bienfait m'a été apporté par le service anti-douleurs de
>toulouse à l'hopital rangueil. Le chirurgien a sectionné des nerfs
>au niveau de la sortie de la vertèbre cervicale concernée,
>depuis je vais beaucoup mieux. le kiné me traite aussi
>le grand angulaire par appareil éléctrique, et massages. j'ai été
>atteint par une angine de poitrine, et le traitement avec
>le kardégic 160 mg, me soulage à 85%. aujourd'hui je
>vis normalement et je fais du vélo d'appartement tous les
>jours, 45 mn environ.
>Surtout arrétez le tégrétol 200mg, car j'ai échappé de justesse à
>une cirhose du foie! le chirurgien m'a avertiheureusement, j'étais à
>3 cachets 1/2 par jour, et ça ne se calmait
>pas!
>vous pouvez me contacter par E-mail, si vous voulez plus de
>renseignements.
>courage je sais combien c'est douloureux!


  Retour

Chanel (2 messages) Envoyer message email à: Chanel Envoyer message privé à: Chanel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-05-03, 00:50  (GMT)
44. "Céphalées d'Arnold"
J'ai de la douleur à la base du crâne depuis quelques semaines. J'ai consulté mon médecin à ce propos, et elle me dit que je fais des céphalées d'Arnold. Or je cherche des sites informatifs à ce sujet, sans succès. J'aurais trois questions: Est-ce que le diagnostique ce fait aussi facilement que par palpation de la région et quelques mouvements du cou? Est-ce que ce problème peut donner de la névralgie au niveau des dents de la mâchoire inférieure? Est-ce que ce problème se guérit par lui-même?
Merci.
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-05-03, 07:34  (GMT)
45. "RE: Céphalées d'Arnold"
Bonjour Chanel,
Pourquoi mettre en doute les paroles d'un docteur ? C'est vrai qu'il y a un point stratégique au niveau de la base du crâne. La douleur est très vive lorsqu'il y a palpation à cet endroit. Par contre, chacun est différent, nous ne réagissons pas tous de la même façon, face à cette maladie.
Non, ce problème doit être prit avec l'aide de spécialistes, ne laissez pas la douleur s'installer, piscine, kiné, relaxation (c'est le plus difficile) .
Quant aux sites traitants du sujet, il est difficile de conseiller un site plus qu'un autre !
Nous restons à votre écoute, et bon courage !
Amicalement
Ghislaine
  Retour

Chanel (2 messages) Envoyer message email à: Chanel Envoyer message privé à: Chanel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-05-03, 04:28  (GMT)
46. "RE: Céphalées d'Arnold"
Merci Ghislaine. Non, la relaxation n'est pas facile! ;)

Personnellement ma douleur n'est pas aigüe. Mais ça devient quand même insuportable. je dois prendre des anti-inflammatoires et m'allonger de temps en temps. Et la douleur revient plusieurs fois par jour.

Je me questionne entre autre du fait que je souffre de migraine. Je me demandais si ça pouvait être relié.

Aussi est-ce qu'un support au niveau du cou peut aider? Je dois en parler à mon médecin, mais j'aime avoir l'opinion de gens qui vivent le problème.

Merci encore.

  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-05-03, 09:39  (GMT)
47. "RE: Céphalées d'Arnold"
Bonjour Chanel,
Oui, les migraines font parties de ce problème. Personnellement, j'ai un traitement de fond. Il y a "plusieurs niveaux", (enfin, c'est mon avis) à cette maladie. Les crises aigües, le fait de se lever est un calvaire, des douleurs prennent la tête d'un côté, et, déchirent la nuque jusqu'au miliieu du dos, elles s'accompagnent de nausées, de bourdonnement dans les oreilles, de déséquilibre, de vision altérée, des picotements dans le bout des doigts, alors, on se recouche, mais on peut à peine poser la tête... (ce niveau n'est pas gérable), une visite du docteur à domicile est obligatoire. Puis, il y a les moments "plus cool", la routine en quelque sorte, où un mal de tête est là, en fond, la nuque est raide, le déséquilibre, les flashs dans les yeux, seulement de temps en temps, là, on peut gérer la situation en prenant des "anti-inflammatoire - antalgique" massages, relaxation, assouplissements, et je dirais on vit presque normalement... (je pense que vous en êtes à ce stade là). Vous devez vous prendre en mains (si j'ose dire), pour éviter les "complications" énoncées plus haut.
De toute façon, vous retournez voir votre médecin ? Demandez lui si un traitement de fond pour migraine et une minerve souple (pour votre cas, une semi-rigide est trop forte)ne pourrait pas vous soulager ? Et puis, sortez, riez, ne restez pas enfermé chez vous. Allez à la piscine. Si votre journée s'annonce pénible, dites-vous que demain sera un autre jour, restez POSITIF. Analysez le facteur qui a provoqué ce problème chez vous.
En deux mots soyez ZEN (c'est un peu difficile)
Oui, pour ma part, la minerve me soulage beaucoup. Pour les longs trajets en voiture, je n'hésite pas à la mettre, d'autres voyagent allongés, chacun à sa méthode. Dans ce forum, nous essayons de nous échanger des points de vue pour améliorer notre qualité de vie. Il faut continuellement se battre avec cette maladie.
N'oubliez pas, que SEUL VOTRE MEDECIN, est le plus hapte à décider ce qui est préférable pour vous. Nous pouvons vous dire ce que vous ressentons, mais cela ne sera peut-être pas valable pour vous !
Passez une bonne journée
Amicalement
Ghislaine
  Retour

imad_da (2 messages) Envoyer message email à: imad_da Envoyer message privé à: imad_da Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-05-03, 21:08  (GMT)
48. "RE: Céphalées d'Arnold"
bonjour a vous tous.
Merci pour tes conseils GHISLAINE, on apprend bcp avec tout les experiences des patients ici ...
pour ce qui est de mon cas , même si j'ai suivi le traitement de mon medecin, les nevralgies que j'ai ont changé de forme, avant c'etait des douleurs de marteaux plus des ptites brulures ... mais maintenant ... je sens comme si je suis dans un etat d'overdose ... je sens que je suis bien conscient interieurement et que je regarde tout le monde autour de moi et je les ecoute le plus normalement du monde, mais je ne peux pas repondre .. .disons comme si j'ai pas envie de parler a personne ... mes yeux deviennent de plus en plus flou et a cause de ce repos que je subit maintenant (manque de mouvements) j'ai eu une protrusion au niveau du rachis lombaire ( c comme une hernie discale ) ... j'ai du changer de medicaments a cause de mon estomac j'ai changeé de BREXIN pour VIOXX25 et le di-antalvic ne fait plus d'effets ... et si je fait un peu de marche dehors ... je reviens avec des nevralgies qui me laisse vraiment KO avec un degré d'anxieté qui peut faire des malheurs ... heureusement que j'ai pu survivre a ca .... et le genre de douleurs que j'ai au cerveau ... c comme des brulures ... je met ma main sur mon fronc ... et la temperature est normale ... mais dedans ca pete le feu ... et parfois cette douleur bizzare est accompagné d'un sentiment comme si qqun m'avait lancé de l'EVEREST et que j'etais des heures et des heures en chutes libre ... alors svp si qqun a passé par ca qu'il me dit comment a t il pu ameliorer son etat de santé ... et moi maintenant j'ai du quitter mes etudes pour ca ... et je reste tout le temps allongé ... malheureusement je ne suis ni dans l'etat de marcher ni de faire n'importe quel activité normale et je n'ai que 23 ans ...
merci a vous tous et j'espère que nous allons un jour guerir ou au moins nous soulager de ca ...
CIao
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-05-03, 08:24  (GMT)
49. "RE: Céphalées d'Arnold"
Bonjour Imad_da,

Pas drôle cette vie ! Je pense que tu as vu tout un tas de toubib ?
peut-être une inter-action entre deux médicaments, ou simplement un médicament ne te va pas ? As-tu parlé de ta "façon d'être" à ton docteur ?
Il est certain que tu ne peux pas rester comme cela, A la fin tu vas finir par déprimer, si ce n'est déjà fait !

Il faut que tu ailles consulter des docteurs. Ne reste pas dans ton coin, si tu ne le dis pas, personne ne peut connaitre ton cauchemard quotidien. Il y a des blessures de l'âme et du corps que l'on ne peut pas soigner dans un forum. Reste réaliste, seul, le corps médical peut te venir en aide.

J'espère que tu nous écriras pour nous donner de meilleures nouvelles de toi.

Toujours à ton écoute... au fait, la prochaine fois je veux des "smiley" pleins ta lettre
Amicalement
Ghislaine


  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-05-03, 18:27  (GMT)
50. "RE: Céphalées d'Arnold"
Vraiment désolée pour toi Clao, en aucun cas tu devrais rester comme ça, va voir un médecin ou impose une hospitalisation en neurologie ou fait appel à un centre anti-douleur, viiiite! ton moral a déjà pris un coup, normal... je voulais juste te dire que les brûlures que tu ressens, je les ai aussi, j'ai l'impression que toutes les deux on est les seules, aucun témoignages à ce sujet pour l'instant... pourtant cela empêche de vivre... cela rappel sans cesse que quelques choses ne va pas.Par ailleurs, j'ai constaté qui si je suis tendue intérieurement, brûlures s'empirent, si je suis assise aussi. Moi personnellement, je suis allée chez un chiro d'abord manipulatif et en suite un doux (Sacro Occipital Technic) moi ça m'aide, mais souffrance après chaque séance 3,4 jours.J'aimerai savoir si tu ressens aussi des vertiges selon certaines positions, le pire pour moi, est que je ne supporte pas les secousses répétitives dans la voiture en particulier, alors je suis clouée à la maison, si je marche dans un magasin sans minerve, vertiges insupportables, mais rien à voir avec une panique.relaxation, fasciathérapie-kiné),micro-kiné(vu sur le net)... bref tout ceci peut t'aider, met il faut faire quelquechose, tu ne vas tout de même pas rester encore 40 ans couché... que fais ton entourage???.Attends ta réponse avec impatience.
  Retour

Raistlinx (2 messages) Envoyer message email à: Raistlinx Envoyer message privé à: Raistlinx Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-05-03, 23:09  (GMT)
53. "RE: Céphalées d'Arnold"
Bonjour à tous,

J'ai 27 ans et je souffre d'une céphalée sévère qui perdure depuis un triste six ans.

Le déclencheur n'est pas clairement identifié.

J'ai effectué les éléments suivants:
- Relaxant musculaire en comprimé
- Ostéopathie (8 séances)
- Dentiste: enlèvement des dents de sagesse
- Radiographie simple de la tête, du cou et des épaules
- Électro-encéphalogramme
- Scanner cérébral (prescrit par un Neurologue)
- Résonnance magnétique (prescrit par un médecin interne)
- Acuponcture (10 séances, ouch!)
- Chiropraticie (durant 2 ans)(et près de 10,000$CAN)
- Chiropraticie avec radiographie en mouvement ($$$)
- Psychosommaticien (2 séances)
- Médication contre la migraine (prescrit par le neurologue)
- Plaque occlusale nocturne (contre le grincemment de dent)

De tous ces éléments, seul le premier chiropraticien fréquenté a eu un résultat, et encore là, partiel seulement. Il a été en mesure de faire diminuer l'amplitude du mal. Le mal n'est jamais disparu en six ans. Il est permanent. Le chiro avait diagnostiqué une sub-luxation de la vertèbre C4. Durant la deuxième année de visite, il n'a pas été à la mesure de mes attentes, alors, je l'ai viré. Pour un chiro qui effectue des radiographies en mouvement. Ce dernier a diagnostiqué que mes deux premières vertèbres cervicales, ne bougaient pas ou peu lors de mouvement avant/arrière de la tête et du cou. (mais elles ne se pas soudées)

Le département de médecine interne que je "fréquente" depuis peu m'a prescrit une infiltration de cortisone au niveau du nerf d'Arnold.

Le rendez-vous devrait être situé dans moins d'une année selon la méthode de priorisation des cas effectuée à l'Hôpital Sacré-Coeur de Montréal. Dès que j'aurais des résultats, je vous en ferais part.


Une magnifique journée,


  Retour

Calvina (1 messages) Envoyer message email à: Calvina Envoyer message privé à: Calvina Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-06-03, 14:56  (GMT)
63. "RE: Céphalées d'Arnold"
Bonjour à tous
Je vois que les derniers messages sur ce forum datent un peu, j'espère que quelqu'un se promène encore un peu par ici quand il n'est pas mis KO par ces *$^ù*$^ de nevralgies...
Eh oui, une personne de plus qui en souffre et comme pas mal ici, comme ci les nevralgies seules ne suffisaient pas, un p'tit peu de migraines en prime, les deux en même temps lors des crises ! Youpi !
J'en ai marre des hôpitaux, des médicaments, des examens, des nausées, des vomissements à répétition, des médecins qui ne vous prennent pas au sérieux et pensent que vous inventé ces douleurs, et de toutes ces personnes qui vous appellent "malade imaginaire". Et surtout j'en ai marre de ces tentions constantes dans le cou, les épaules,et le crâne (surtout quand la douleur s'installe à droite pour ma part, et de ces crises qui vous m'êtes KO, incapable de bouger, d'ouvrir les yeux, de parler, telemne tl'on reste prostrer dans sa douleur, marre de cette douleur qui même lorsqu'elle semble vous oublier quelques jours, vous reste en esprit. Si je fais ça, elle va revenir, si je stresse elle va revenir, oui mais si j'y pense elle va revenir, je ne vaus pas qu'elle revienne, et... elle revient... Au point où parfois on se demande s'il ne vaudrait pas mieux s'arracher la tête...
!ù*^$ de douleur qui ne vous lâche pas, ou elle vous fait souffrir de manière non descriptible, ou elle vous obsède et vous menace.
Partout tout le temps je la garde à l'esprit, je n'ai que 22 ans, une petite fille et des études à reprendre bientôt. Et j'ai peur de m'engager dans des projets auxquels je devrais renoncer si la douleur me prends, peur du jugements des tiers qui me surprennent avec ma douleur, peur d'être un boulet pour mes proches, peur de ne pas toujours être en état pour m'occuper de ma fille, peur de devoir vivre avec cette douleur peut-être aussi parfois...
Le laroxil, les antalgiques et autres trucs du même genre ni changent rien, les crises se répétent, s'intensifie et me conduise à l'hosto... D'ailleur là, je visite un forum, j'écris un message, j'ai mis mes lunettes pour soulager mes yeux, mais le fais de lire son nom, et de parler d'elle, et la nevralgie d'arnold, commence à se manifester...
Pas de masseur sous la main, mais heureusement de l'eau chaude (ça soulage et parfois calme la douleur avant qu'une crise ne se déclenche), un ami qui va venir, pour rire et parler, cela soulage mieux que tout le reste. Et le fait d'avoir écrit un peu (parler j'ai du mal, je n'arrive pas à communiquer sur ma douleur) qui allège un peu l'esprit et apaise le coeur.
J'ai vu que chacun y allait de son conseil, pour soulager les douleurs. Moi j'ai un truc, je ne veux pas passer pour une obsédée, mais si vous avez un(e) compagnon(compagne) de vie, lorsue la douleur n'est pas encore trop intense, faire l'amour fait disparaitre la douleur assez efficacement, force est de constater qu'un orgasme est le moyen le plus efficace pour relaxer, sans effets secondaires, du moins pas d'effet négatifs. C'est le seul truc que j'ai à ajouter à ceux énnoncer dans les différents messages.
Bon courage à tous,
Au plaisir de vous lire.

  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-06-03, 16:09  (GMT)
64. "RE: Céphalées d'Arnold"
Bonjour Calvina,

Oui, ce n'est pas parce que l'on n'écrit pas, qu'il n'y a personne
Pour ma part, je n'ai pas encore trouvé le moyen d'enlever cette raideur à la nuque. Le jet de douche chaud soulage... mais les pochettes spéciales placées dans le congèle, aussi, soulagent bien !

C'est vrai qu'il y a des moments où l'on voudrait ne pas avoir de tête... mais cela ferait "désordre" , (bonjour Monsieur !... Bonjour Madame... tout cela sans tête)... alors, on garde la "tête froide" !

Avec un enfant, on se doit d'être au mieux de sa forme. Il faut arrêter de penser à la douleur, l'oublier... et faire face dès qu'elle revient, exactement comme si on livrait un combat à un ennemi.

Je me permets de te dire tout cela, car j'ai moi-même 5 enfants, et je suis plus âgée que toi

J'ai l'impression que sur toi, la douleur gagne du terrain, tu la laisses prendre ton esprit, puisque tu ne cesses pas d'y penser, ne lui permet pas de te "bouffer". Relaxe... prépare à l'avance ton attirail (antalgiques et autres prescriptions) et reste sereine !

Merci pour ton conseil... je pense que beaucoup vont l'adopter Mais, tout cela, avec une protection ! tu as oublié de le dire
Ce qui devrait t'amener à penser que "d'avoir la tête ailleurs" est le meilleur moyen de gagner ton combat de la journée, avec cette maladie, autant morale que physique !

Allez Calvina... Rit ! tu as le plus beau trésor que la vie puisse te donner. Pour ton enfant, tu dois être plus forte chaque jour.

Pourquoi ne vas-tu pas à la piscine avec ta petite, ainsi tu pourrais te relaxer, et, te détendre ?

Il est autorisé d'avoir un "petit coup de blues", mais, le plus court possible

C'est vrai que cette maladie est terrible, mais regarde autour de toi, nous ne sommes pas si "à plaindre" que cela... d'autres sont beaucoup plus "touchés" que nous.

regarde l'avenir Calvina... ta vie est DEVANT...

Bon courage...
Amicalement
Ghislaine

  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-06-03, 23:12  (GMT)
66. "RE: Céphalées d'Arnold"
Bonjour!
et bravo! bravo pour ton courage, bravo pour tes conseils
Tu as raison, il faut faire diversion et ne ...pas attirer la douleur!
Moi, dès que je la sens arriver, je me force à me lever, à faire n'importe quoi, bouger mon corps, faire le ménage, ranger, astiquer, de petites choses dans la maison laver une assiette, juste pour lui dire , à cette douleur = "écoute, je suis là, encore là, tu ne m'auras pas!pas cette fois-ci! pas encore..." , ensuite je passe à la douche bien chaude, je fais du stretching, et le plus souvent , elle s'éloigne, elle passe son chemin
Faire l'amour? eh oui, , c'est encore mieux! tu as raison.
Mais cesse de penser à la douleur! vis, ris, bouge, fais tout ce dont tu as envie - faire l'amour est un bel exploit de gymnastique pour une souffrante - détends-toi, fais de la gymnastique puisque tu es jeune, du stretching le plus souvent possible, amuse-toi, tu es jeune, profite de ta fille, c'est le plus cadeau de la vie! et cesse de t'angoisser, je suis sûre que tu as des angoisses terribles sur la vie, sur ton enfant, et c'est sûrement cela qui te donne ces migraines. Avance et cesse de penser aux problèmes éventuels, ça marchera, tout marche dans la vie quand on le veutIl suffit d'avancer sans se poser de questions....
bon courage!
  Retour

ustaritz (2 messages) Envoyer message email à: ustaritz Envoyer message privé à: ustaritz Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-07-03, 19:58  (GMT)
75. "RE: Céphalées d'Arnold"
depuis un accident d'equitation et 15 jours en neurologie scanner irm et tout le toutim rien...on me prenait pour folle dépréssive...decharges électriques brulures dans la nuque fourmillements dans toute la tete vertiges nausées a en devenir folle aujourd'hui lexomil et doliprane a hautes doses me calme un peu...je suis au bout et je compatie pour toi
donne moi des nouvelles ca fait du bien de ne plus se sentir seule dans cette maladie.
  Retour

faby (11 messages) Envoyer message email à: faby Envoyer message privé à: faby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-06-03, 16:13  (GMT)
65. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour à tous et à toutes me voilà de retour pour vous dire que je suis divers soins pour calmer mes douleurs et surtout guerir . J'ai pu rencontrer un ORL plutot pro et à l'écoute qui a pris enfin mon cas au serieux . Aussi aprés traitement d'1 semaine à la cortisone les douleurs ont diminué presque totalement . Il a identifié également des problémes dentaires qui se nomment SADAM ( syndrome agoldistrophique des articulations mandibullaires), je porte un appareil et la nuit je dors trés bien ça détend les machoires . Je suis depuis 1 mois des séances de réeducation de la vue auprés d'une orthopsite qui a diagnostiqué une ésotropie . Voilà demeurent encore des douleurs à la gorge et de temps en temps à la nuque mais cela devient presque supportable puisque j'ai pratiquement repris mes activités . Biensur , je voudrais que ça aille plus vite mais je pense que mon corps ayant beaucoup souffert ainsi que mon esprit je vais devoir garder courage et patience avant d'etre enfin guérie ! Et puis si tout cela à avoir avec des éléments déclencheurs malheuresement il risque fort d'en avoir d'autres et je vais devoir apprendre à mieux le gérer. Voilà de mes petites nouvelles ,je continue mes divers soins pour suivre le chemin de la guérison . A plutard ,,,,
  Retour

amf_noemie (3 messages) Envoyer message email à: amf_noemie Envoyer message privé à: amf_noemie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-07-03, 17:07  (GMT)
68. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour, je viens de découvrir votre site. Ce qui m'a incité à chercher sur le net aujourd'hui, c'est une nouvelle crise qui m'a éveillé brutalement à 4h du matin par une douleur si violente dans la nuque que je me suis retrouvée assise sur mon lit. C'était la première fois que j'avais cette réaction.
Mes maux de tête date d'une dizaine d'années, et au départ il y a eu confusion avec la migraine je pense. Et puis j'ai consulté un rhumatologue pour d'autres raisons au départ, ménisque puis tendinite... Je lui ai décrit mes douleurs : tjs côté gauche, débutant en fin de nuit dans la nuque, puis envahissant le crâne descendant sur le front, la tempe, l'oeil et les sinus et jusqu'à la machoire et si je laisse dégénérer... ça se termine par des vomissements.Il m'a prescrit des séances de kiné, un anti-inflamatoire et du diantalvic. Je n'ai jamais accepte les infiltrations, je ne sais pas pourqoui, mais je refuse les infiltrations dans la colone vertébrale.!
Je n'ai pas la sensation que les cures d'anti-inflamatoire me procurent une réelle rémission.
Personne ne m'a conseillé de voir un psy et d'analyser les raisons pour lesquelles je ne dors que 3 ou 4 H par nuit en moyenne, ce qui est épuisant, ni de me prendre en charge globalement les pb de santé que je rencontre.
Mon estomac ne supporte pas l'aspirine. les seuls médicaments que j'utilise sont le nureflex 400, le diantalvic et la lamaline. Il m'arrive de faire des mélanges pour obtenir un résultat, mais alors je suis ko pour 24 H.
Que puis-je faire ? comment trouver un médecin qui ai une vision globale et m'aide éventuellement à trouver les personnes qui pourraient m'aider.
Le soir je me couche en me demandant à quelle heure je vais me réveiller et si se sera avec ou sans mal de tête.
Merci de me répondre.
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-07-03, 19:20  (GMT)
69. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Il vous faut trouver un généraliste ou un psy qui prenne en charge en effet globalement votre état.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

amf_noemie (3 messages) Envoyer message email à: amf_noemie Envoyer message privé à: amf_noemie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-07-03, 11:45  (GMT)
70. "RE: névralgie d'Arnold"

pouvez-vous me dire si de l'arrêt de traitement substitutif hormonal peut être un évenement déclencheur d'une crise de névralgie ?

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-07-03, 12:11  (GMT)
71. "RE: névralgie d'Arnold"
Je peux le dire.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

amf_noemie (3 messages) Envoyer message email à: amf_noemie Envoyer message privé à: amf_noemie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-07-03, 18:04  (GMT)
72. "RE: névralgie d'Arnold"

HA HA !
C'est de l'humour bien sur.

En fait je me demande quels sont les facteurs déclenchants. J'ai constaté que lorsque j'arrête mon traitement, quelques jours aprés j'ai une crise qui peut durer 8-10 jours.
Mais c'est également le cas si je bois un peu d'alcool. Je crois que boire de l'alcool provoque une dilatation des vaisseaux sanguins et une crise quelques heures plus tard.


  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-07-03, 18:15  (GMT)
73. "RE: névralgie d'Arnold"
C'était en effet une référence à Pierre Dac et Francis Blanche.
Pour ce qui est des facteurs déclenchants, cela peut être tout et n'importe quoi : choc affectif, coup de fatigue, grippe, règles, traitement hormonal etc.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

stephanies (2 messages) Envoyer message email à: stephanies Envoyer message privé à: stephanies Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-08-03, 11:51  (GMT)
79. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour, une névralgie d'arnold a été diagnostiquée il y a quelques jours chez moi. J'habite dans le haut rhin et je souhaiterai savoir si vous connaissez des adresses utiles ou des médecins (neurologues, rhumatologue...) qui pourrraient me renseigner et me conseiller et m'aider à me traiter . Merci beaucoup
  Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-08-03, 20:54  (GMT)
80. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,

On ne donne pas d'adresses sur le forum. Ni ailleurs d'ailleurs.
Demandez à votre généraliste.

Philippe, médecin à la campagne

  Retour

stephanies (2 messages) Envoyer message email à: stephanies Envoyer message privé à: stephanies Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-08-03, 09:19  (GMT)
82. "RE: névralgie d'Arnold"
Merci quand même mais c'était au moins pour savoir quel type de professionnel serait le plus compétent car je suis allée voir un neurologue et il ne comprend pas très bien certains symptômes alors j'aurai aimé voir quelqu'un d'autre pour faire éventuellement d'autres examens
  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-09-03, 19:04  (GMT)
89. "RE: névralgie d'Arnold"
Je suis également dans le haut-rhin, est ce que votre état s'est amélioré depuis? de quels symptômes souffrez vous exacrement?Quel médécin a été capable de diagnostiquer cette névralgie? Peut étre pourrions nous échanger nos expériences...
  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-09-03, 19:18  (GMT)
90. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Docteur, pourriez vous m'indiquer si des sensations de brulûres dans la nuque,avec les yeux gênés, l'esprit brouillé,sensation de pression au dessus du nez,bourdonnement dans les oreilles même déclenchés par des différences de températures chaud froid ou par des rotations de la tête, des vertiges à une certaine chaleur, pourrraient ressembler à une névralgie d'arnold?Exist t il des examens pouvant confirmer cette névralgie?Pour mémoire j'ai subis quelques manipulations cervicales abusives ainsi qu'un coup du lapin choc indirect dans un pays étranger en 02/03,...port de minerve, anti inflammatoire 8 semaines, IRM, scanner, radios,examens neuro, tout à l'air normal...pourtant je ne peux vivre normalement! J'ai 33 ans et deux fils..Merci d'avance de bien vouloir me conseiller
  Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-09-03, 22:38  (GMT)
91. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,

Le diagnostic d'une névralgie d'Arnold est difficile à diagnostiquer au cabinet, alors sur un forum…
Ce que vous décrivez ressemble d'avantage à un syndrôme subjectif post traumatique.

Philippe, médecin à la campagne

  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-10-03, 08:37  (GMT)
110. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Maylico,

Je viens seulement de "tilter" que tu es aussi dans le Haut-Rhin.
Je suis de Riedisheim, là habite le docteur qui a su dépister cette maladie, qui m'empoisonnait la vie depuis pas mal de temps.

Oui, je vais beaucoup mieux. (bien entendu avec des médicaments) et d'autres plus importants en cas de crise. Dans cette névralgie, il y a un seul point à toucher pour confirmer cet état. Il se situe à la nuque, sous la base du crâne, et, il n'y a pas de doute possible, car, la douleur est tellement vive que cela ne laisse pas d'alternative.

Je n'ai pas tout à fait les mêmes symptômes que toi, pour la vision, oui, mais surtout des pertes d'équilibre, des douleurs intenses à la nuque, qui monte jusqu'à une partie de la tête en allant se nicher au-dessus de l'oeil, pas pouvoir tourner la tête, une envie de vomir continuelle, ce sont les principales douleurs de cet enfer. On dirait qu'un bourreau serre un casque en fer, avec des pointes d'un côté, puis le désserre pour le resserrer encore plus, et cela jusqu'à ce que mort s'en suivre... Un calvaire qui dure des heures !

Le port d'une minerve la nuit, soulage.

Bon courage pour la suite, oui, si tu veux, on peut se rencontrer.

Ghislaine

  Retour

Sandriana (11 messages) Envoyer message email à: Sandriana Envoyer message privé à: Sandriana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-10-03, 14:30  (GMT)
100. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Je souffre depuis plusieurs année de névralgies d'arnold. J'ai essayé beaucoup de traitements sans succés, mésothérapie, osthéo,
ainsi que des décontractants. Ils sont efficaces sur le moment mais la crise revient une fois les effets discipés.
On m'a dit que cela pouvait etre nerveux. J'aimerai en savoir plus sur le sujet. Merci.
  Retour

Punchiss (3 messages) Envoyer message email à: Punchiss Envoyer message privé à: Punchiss Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-10-03, 16:54  (GMT)
103. "RE: névralgie d'Arnold"
bonjour à tous.Je me présente, je m'appelle charles ,j'ai 20ans. Je souffre de douleurs étranges depuis 4 ans déjà, qui m'handicappent complètement.j'ai du arreter mes études pendant 2 ans..
En fait, tout ce la a commencé en 1999 : des douleurs "électriques "dans la tête, qui brûlent, sensations de tensions, de "fil qui tire", et permanentes, 24h/24. J'étais jeune, et j 'essayais tellement de mettre une image sur mon mal qu'on ne m'a pas pris au sérieux. J'ai été envoyé chez un pédo psychiatre, et pendant 3 ans on m a testé des traitements psycho somatiques : zoloft, solian, etc.et qqes examens : scanner, irm, ponction lombaire, etc. mais RIEN. les traitements me font plus de mal que de bien, et les imageries restent perplexes..
et mon mal est toujours la. je trouve 2 facteurs déclanchant (ou plutot "intensifiants" : la chaleur et l'effort physique ,qui augmentent la sensation et cela me provoque une fatigue accompagnée de troubles de la vue.
j'ai arrêté tout traitement par "ras le bol", et toujours incompris je n'ai plus fait aucune démarches depuis plus d'1an, essayant de le vaincre par la volonté, ce qui demande beaucoup d'énergie et n'est pas totalement efficace...puis après ma crise de ce matin j' en ai eu marre et j suis tombé sur votre site : enfin des gens qui parviennent à mettre des mots sur ce que je ressens!!!! moi aussi : douleurs et sensations de brulure a la nuque, épicentre de décharges dans toute la tete. je suis sur que mon probleme est localisé ici, j y sens comme une faiblesse, une "incohérence", et j'arrive à provoquer des crises en la stimulant.
serais-je alors victime d'une névralgie d'arnold?tout porte à croire que oui... dites moi ce que vous en pensez, je ne veut plus continuer ainsi et il faut que je me bouge pour en finir..
  Retour

Sandriana (11 messages) Envoyer message email à: Sandriana Envoyer message privé à: Sandriana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-10-03, 07:55  (GMT)
105. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Punchiss,

Le mal dont tu souffres est une névralgie d'Arnold, les symptomes sont bien ceux que tu décris. Moi aussi j'en souffre depuis
quelques années et je cherche à savoir quels sont les traitements les plus efficaces pour calmer les crises.
J'ai essayé la mésothérapie, ça calme pendant un certain temps et les douleurs reviennent. L'Osthéopathie me détend sur le coup
mais pas assez longtemps. Je ne sais pas si toutes les personnes réagissent de la meme façon aux traitements.
Certaines personnes seront satisfaites des effets de la mésothérapie alors que d'autres pas.
De même, existe t-il un "degré" de crise ? Plus ou mois forte ou longue ? J'ai un peu de mal à formuler ma question.
Quelqu'un peut-il y répondre ?
Bon courage
Sandriana

  Retour

Punchiss (3 messages) Envoyer message email à: Punchiss Envoyer message privé à: Punchiss Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-10-03, 17:05  (GMT)
107. "RE: névralgie d'Arnold"
merci sandriana pr ta réponse..au moins maintenant je suis un peu plus fixé, d'après ton expérience notre problème est similaire et je peux enfin y mettre 1 nom...mais alors, qu est ce q je peux faire maintenant?? recommencer un parcours médical pour ne pas être victimes des préjugés qui sont désormais dans mon dossier?? quelle est cette technique d'infiltration??
je veux en savoir plus pour faire rapidement les bonnes démarches.
merci!!
  Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-10-03, 21:34  (GMT)
108. "RE: névralgie d'Arnold"
>ce q je peux faire maintenant?? recommencer un parcours médical
>pour ne pas être victimes des préjugés qui sont désormais
>dans mon dossier?? quelle est cette technique d'infiltration??
>je veux en savoir plus pour faire rapidement les bonnes démarches.

Il faut que vous alliez voir votre généraliste en lui expliquant ce que vous croyez avoir trouvé. Il vous conseillera.

Philippe, médecin à la campagne

  Retour

Sandriana (11 messages) Envoyer message email à: Sandriana Envoyer message privé à: Sandriana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-10-03, 07:43  (GMT)
109. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Punchiss,
Comme te l'a dit Cafe-Sante il vaudrait mieux aller voir un médecin pour qu'il te confirme ton mal.
Pour ce qui est de la technique d'infiltration, je ne suis pas calée sur le sujet. Tout ce que je sais c'est que, chez certaines
personnes, les crises reviennent au bout d'un certains temps.
Je comprends ta frustration concernant les préjugés car, lorsque j'ai dit que le mal dont je souffrait était dû à mon anxiété et
au stress, on m'a répondu : "tu n'as qu'à te calmer, ça ira mieux".
Ce genre de réponse me fait dresser les cheveux sur la tête. Quand on est anxieux de nature ce n'est pas toujours facile à gérer
ou alors c'est moi qui ne comprends rien. Donc je n'en parle pas et j'essaye de vivre avec.
Pour l'heure, je vais beaucoup mieux que la semaine dernière car j'ai eu un traitement de myolastan et codoliprane pendant une
semaine. Enfin un peu de répis.
Bon courage.
Sandriana
  Retour

chazal (5 messages) Envoyer message email à: chazal Envoyer message privé à: chazal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-10-03, 18:36  (GMT)
125. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Voilà environ un mois qu'un diagnostic de névralgie d'Arnold a été posé.
Je résume briévement l'historique de mon état de santé:
1- fin juin 2003 = vertiges pendant 2 jours : bilan neurologique normal (diagnostic: problème d'otolite au niveau de l'oreille interne oreille interne, traitement tanganil), bilan ORL (atteinte d'origine virale probablement de l'oreille interne), bilan sanguin OK.
2- Juillet 2003 : déclenchement d'attaques de panique associées à une douleur au niveau de l'arrière de la tête, serrements au niveau du bras gauche et de la région localisée au niveau du coeur, perte d'appétit du sommeil : à nouveau consultation chez le neurologue (scanner OK prescription pour une IRM, traitement Xanax, bilan chez le cardiologue OK.
Nouveaux symptomes de parasthésie des membres inférieurs avec une sorte de déplacement de ces parasthésies au niveau du ventre, d'un bras etc ...
3- Aout 2003 : toujours qq parasthésies des membres. consultation chez mon généraliste ( traitement antidépresseur Zoloft + anxiolytique).
Amélioration apres environ 10 jours de traitrements. Apparition de tres forte contraction au niveau des trapezes, consulation chez mon généraliste (déplassement de vertebres dorsales et cervicales) séance de Kine et d'osteo. Rechute légère fin Aout ( qte de Zoloft doublees).
4- Debut septembre : amygdalite (traitement antibiotiques ok)
reprise de mon travail avec toujours qq petits symtomes de temps a autre et notamment de forte douleurs cote oreille droite et yeux rouges en particulier au reveil, plus qq seconde qq fois non pas de vertiges mais d'instabilité. Douleur de la base du crane jusqu'a l'avant vers l'oeil droit. Neurologue (diagnostic Névralgie d'Arnold, 7 jours de traitement antiinflammatoire + myorelaxant + collier; à l'haure actuelle traitement de reeducation des cervicales chez le Kine). Récemment c'est associée à cette névralgie une cruralgie du cote droit : osteo au niveau des lombaires, mais aussi au niveau des dorsales et cervicales a nouveau. Aujourd'hui, j'ai toujours qq douleurs au niveau du nerf crural associé à une sensation presque permanente (mais non vive) au niveau du nerf d'Arnold et également à une sorte de gêne au niveau de l'arriere gorge du coté droit qui ne se manifeste que dans la journee et non pas au réveil apres une position couchee sans avoir de modification au niveau de l'aspect de la gorge et qui c'est manifestée qq jours la semaine derniere puis avait disparue puis est reapparue.
J'aimerais connaître d'une part votre opinion et savoir s'il existe un lien en tous ces faits et si ces symtomes au nivea de l'arriere gorge peuvent etre retrouves dans le tableau de la névralgie d'Arnold.
Merci de votre aide.
Je tiens à signaler que je travaille comme enseignant chercheur dans un laboratoire de virologie ou nous travaillons notament sur le HIV, mais également d'autre virus.


Merci encore et bonne journee

N.CHAZAL

  Retour

Cheal (1 messages) Envoyer message email à: Cheal Envoyer message privé à: Cheal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-07-03, 12:31  (GMT)
76. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour à toutes et tous,

Mon medecin traitant m'a diagnostiqué la nevralgie d'Arnold.
Il me conseil un traitement d'infiltration.
Mais avant cela je voudrais quand meme avoir l avis d'un spécialiste.
Pourriez-vous me dire vers quel spécialiste je dois me tourner?

D'avance merci

Cheal

  Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-07-03, 20:24  (GMT)
78. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,

Les spécialistes pour la Maladie d'Arnold se partagent peuvent être des neurologues ou des rhumatologues.
Demandez conseil à votre médecin traitant.

Philippe, médecin à la campagne

  Retour

auroregeib (3 messages) Envoyer message email à: auroregeib Envoyer message privé à: auroregeib Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-11-03, 02:24  (GMT)
142. "RE: névralgie d'Arnold"
bonjour docteur,
je me permet d'écrire pour une première fois sur un forum et j'espère ne pas faire de bêtises.
je vous expose mon problème:
je souffre d'une névralgie d'arnold du côté droit depuis maintenant plus de 4 semaines. mon médecin traitant, ayant l'air désemparé, m'a envoyé d'urgence chez un neurologue qui a bien identifié la douleur comme une névralgie d'arnold. puis il m'a prescrit un traitement, qu'il a qualifié de "classique" pour des névralgie "coriace" (j'utilise ses termes). je l'ai prévenu que je suis trés réactive aux médicaments et que le moindre sirop pour la toux avait l'effet d'un somnifère sur moi. mais il m'a affirmé que je m'habituerais et que trés bientôt je pourrais reprendre mon activité professionnelle. cela fait donc plus de 15 jours que j'essaie de "m'habituer" à ce traitement et je demeure toujours aussi épuisée. il faut tout de même reconnaître que je suis un peu soulagée (le traitement ne m'apporte pas que des points négatifs, tout de même!)
je me permet de vous soumettre mon traitement:
*bi-profénid 150mg 2/j durant 10 jours
*myolastan 50mg 1/2*3/j durant un mois
*rivotril gouttes 5 le matin - 5 le midi - 12 le soir durant 3 mois
ce traitement, je le prend depuis ma visite chez ce neurologue mais avant j'avais déjà ce traitement:
*une piquure d'acupan le matin. le neurologue veut que j'arrête ces injections mais leur arrêt redéclenchait immédiatement des douleurs insupportables; donc mon médecin traitant me les a prolongé encore de 10 jours ( soit au total 3 semaines entières d'acupan)
*rivotril gouttes 2 le matin - 3 le midi - 5 le soir
je suis épuisée et incapable de reprendre mon travail; mais je n'ose pas changer ce traitement puisque depuis il me soulage (mais je n'ai pas encore arrêter l'acupan).
je ne sais plus quoi faire, il faut préciser que le dernière épisode de mes névralgie d'arnold date de 1998, et qu'à l'époque le traitement avait duré 5 mois, mais à l'époque j'étais étudiante et le temps était mois important que maintenant. je pensais consulter un autre neurologue afin de demander son avis sur mon traitement, et j'ai découvert votre site. qu'en pensez-vous? que doive-je faire? comment récupérer de l'énergie afin de retravailler au plus vite?
je vous remercie du temps que vous voudrez bien m'accorder et vous prie de recevoir mes salutations les plus respecteuses.
aurore geib
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-11-03, 06:22  (GMT)
143. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Il est impossible de donner des avis personnalisés sur un forum. Faites confiance à vos médecins.
Les techniques de relaxations sont souvent un bon complément au traitement médicamenteux.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

faby (11 messages) Envoyer message email à: faby Envoyer message privé à: faby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-01-04, 16:48  (GMT)
153. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour, je voulais juste savoir si vous allez mieux depuis .Je suis le forum et j'essaie de voir s'il y a des retours de guerison et par quel traitement possible pour chacun d'entre nous . Nous avons tous espoir d'aller mieux pour reprendre notre vie.Moi aussi, j'ai pris du rivotril ainsi que du bi-profenid mais bon cela n'a pas été trés efficace , il a fallu que je prenne du solupred pour avoir quelques jours de répi et depuis je me débrouille avec divers antalgiques . Merci pour votre réponse et peut-etre, etes-vous guérie Faby
  Retour

jadopale (9 messages) Envoyer message email à: jadopale Envoyer message privé à: jadopale Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-08-03, 22:31  (GMT)
81. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Cheal!

Je suis actuellement suivie dans un centre anti-douleur pour une névralgie d'Arnold. Il y a 2 mois, j'y ai subi, sous scanner, une infiltration : sans résultat sauf un superbe torticolis qui a duré 1 mois 1/2. Je suis de nouveau convoquée à l'hôpital le 5 septembre pour des radios-fréquences sur le nerf d'Arnold afin de le mettre KO. Peut-être que je le serai aussi. Je ne sais pas, mais qui ne tente rien n'a rien, et je m'efforce de faire confiance au corps médical.
Quelqu'un sur ce forum a t'il déjà subi pareille intervention? Je reste inquiète malgré tout. Merçi à qui pourra me renseigner.

  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-09-03, 22:09  (GMT)
85. "RE: névralgie d'Arnold"
alors comment s'est passé votre passage " à l'acte"?Je suis curieuse car je souffre souvent de migraines dues justement à ce nerf qui se retrouve coincé. Mais de là à le déconnecter......Je suis curieuse de votre expérience...
  Retour

jadopale (9 messages) Envoyer message email à: jadopale Envoyer message privé à: jadopale Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-09-03, 18:02  (GMT)
87. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Sangrila! La première infiltration n'ayant rien donné il y a 2 ou 3 mois, je devais subir cette radiofréquence vendredi. Le professeur qui devait intervenir n'a pas voulu :" Non Madame, si une 1ère infiltration n'a pas eu de résultat, je ne peux pas détruire 2 nerfs, bien que je sois convaincu que vous souffrez bien d'une névralgie d'Arnold bi-latérale!" Donc, il a refait une infiltration avec d'autres produits: hydrocortisone notamment et xylocaïne pour endormir avant l'intervention: La xylo, je ne l'ai pas supportée (pouls hyper rapide) mais j'ai laissé faire. Intervention d'une haure et demie sous scanner et sans bouger d'un poil. Depuis 2 jours, ça va beaucoup mieux et je n'ai pas avalé 1 seul Zomig, moi qui en prenait 1, 2, 3, voire 1 par jours. Oui, les infiltrations ont l'air d'avoir réussi cette fois. Jusqu'à quand? J'en profite pour faire le plein d'énergie au cas où le mal reviendrait ! Mais puisqu'il y a eu amélioration, le diagnostic est bien confirmé et la prochaine fois, le nerf sera détruit. Bon courage!
  Retour

faby (11 messages) Envoyer message email à: faby Envoyer message privé à: faby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-09-03, 17:24  (GMT)
92. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour , je reviens pour donner un peu de mes nouvelles qui ne sont guere supers . Je souffre toujours de la nevralgie certes beaucoup moins qu'avant mais bon j'aimerais que cela cesse mais apparament ce n'est pas si simple que ça apres avoir essayé beaucoup de choses je reviens à la case j'ai mal et je souffre ! Il y a des jours ou je n'ai plus de force pour supporter la douleur et je pleure . Je sais que ça ne va pas arranger mon probleme mais c'est vraiment trop dure à gerer . Je voulais savoir aupres de vous si en plus des douleurs à la nuque(sentation de brulures intenses) vous avez aussi des douleurs à la gorge qui vous coupent completement l'envie de manger et une inflammation constente . J'ai ce probleme depuis un moment et je ne sais si c'est lie avec la nevralgie . Voilà, je lis vos temoignages certains sont pleins d'espoirs de guerrison pour moi en 7 mois , ily a eu quelques progres mais je ne suis pas guerie et la medecine ne sait pas comment soigner . Vu que cela se diagnostic que par l'etat clinique du patient et rien d'autre ne peut le demontrer , il m'arrive de penser que cela est une erreur et que je souffre d'autre chose beaucoup plus grave mais les divers examens ne montrent qu'une inflammation. A bientot de vous lire .......
  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-09-03, 21:48  (GMT)
93. "RE: névralgie d'Arnold"
Je n'ai pas exactment la même chose mais moi aussi j'ai des brulures dans la nuque et parfois dans la gorge + si je suis tendue...le froid déclenche aussi ce processus jusque parfois dans la poitrine!depuis deux mois, je fais de la kiné 2/semaine, électrothérapie, exercices, piscine et une fois par mois je vais voir un chiropracticien avec une technique NON MANIPULATOIRE; je peux dire que cela va de mieux en mieux.Il faut être très attentif a ce qui déclenche ces symptômes, pour mieux gèrer.COURAGE!
  Retour

jadopale (9 messages) Envoyer message email à: jadopale Envoyer message privé à: jadopale Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-09-03, 21:09  (GMT)
95. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Faby!En plus des douleurs à la nuque, je ne souffre pas de douleurs à la gorge. Cependant une inflammation permanente de l'arrière nez est toujours présente; cette inflammation s'amplifie lorsque j'ai un traitement à base de corticoïdes, comme après mon infiltration, par exemple. Mais tes douleurs sont-elles liées à tes névralgies? C'est bien possible. Tu sais, la migraine est une sale bête vicieuse qui sait prendre tant de formes différentes! Continue à te soignezr correctement et surtout, relaxe toi car tu parais bien tendue, et le stress n'est pas bon du tout pour tous ces maux. Courage à toi!
  Retour

Elisepapa (2 messages) Envoyer message email à: Elisepapa Envoyer message privé à: Elisepapa Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-09-03, 00:04  (GMT)
94. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour à tous ,
nous venons d'apprendre que mon papa souffre de cette névralgie, je souhaiterez l'aider mais je ne sais pas comment, c'est le début et la douleur est intenable
Merci de me répondre .
Bien amicalement et bon courage
Elise
  Retour

jadopale (9 messages) Envoyer message email à: jadopale Envoyer message privé à: jadopale Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-09-03, 22:04  (GMT)
96. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonsoir Elise!
De quelle façon cette névralgie d'Arnold a t'elle été diagnostiquée? Ce serait bien que ton papa consulte dans un centre de la douleur. Une équipe compétente le prendra en charge et trouvera peut-être LE traitement qui lui conviendra le mieux. Il ne faut surtout pas laisser cette névralgie s'installer car elle devient chronique et rebelle à tout.
Bon courage à ton papa, et bisous à toi : tu es apparemment très proche de lui et il a beaucoup de chance.
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-09-03, 10:30  (GMT)
97. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Elise,

Oui, je suis entièrement d'accord, ne pas laisser "s'installer" cette maladie... Mais, aussi, ne pas oublier le mental... Puisque tu viens nous voir sur ce site, c'est la preuve que tu aimes beaucoup ton Papa, alors, il faut lui dire, il en a plus besoin que jamais. Se sentir aimer est une partie de la victoire. Faire le point sur le déclancheur de cette névralgie. Parlez avec lui de cette cause, faire évacuer tout le stress qu'il peut avoir.
Pourquoi, (après en avoir parlé au docteur), ne pas l'emmener à la piscine ? très bénéfique ! et puis, il est vrai que l'on pique des "crises de rire" très souvent... le rire n'est-il pas le meilleur remède.
Laisse ton coeur parler, reste forte pour lui permettre de s'appuyer sur toi, pour se reposer en quelque sorte !
Ne lui porte pas grief s'il "t'envoie ballader", la douleur est tellement insupportable que certaines fois on n'est plus "maître" de nos réactions.
Ta récompense sera ses rires...
courage.
écrivez-nous encore pour nous tenir au courant !
Bien à vous...
Ghislaine

  Retour

Elisepapa (2 messages) Envoyer message email à: Elisepapa Envoyer message privé à: Elisepapa Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-09-03, 23:27  (GMT)
98. "RE: névralgie d'Arnold"
Merci pour vos messages, après avoir cherché sur internet j'ai un peu plus compris la maladie dont souffre ces "stressés", cependant est ce que névralgie d'arnold=tumeur ???? encore merci de la part de toute notre famille.
bien amicalement
Elise
  Retour

jadopale (9 messages) Envoyer message email à: jadopale Envoyer message privé à: jadopale Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-10-03, 17:16  (GMT)
101. "RE: névralgie d'Arnold"
Salut Elisepapa!

Non, heureusement pour nous tous et toutes, névralgie d'Arnold ne signifie pas tumeur.
On ne meurt pas de ce genre de névralgie, on se contente seulement d'en souffrir.
Bon courage à ton papa et gros bisous à toi.
Jadopale.

  Retour

Sandriana (11 messages) Envoyer message email à: Sandriana Envoyer message privé à: Sandriana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-10-03, 07:41  (GMT)
104. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour jadopale,

J'ai lu divers réponses concernant les névralgies d'Arnold et vous m'avez l'air bien renseigné sur le sujet.
Je souffre de ce mal depuis quelques années et le seul médicament qui me fasse effet est le Codoliprane.
En période de grosse crise je peux en prendre 4 par jour et ce pendant une semaine, le problème c'est que
j'ai peur que ce médicament me rende malade. Mon medecin me prescris des Diantalvic en cas de douleurs (non efficaces)
et du Myolastan. D'après lui, on ne peut rien y faire et juste s'adapter en cas de crise.
J'ai également remarqué que, lorsque je bois de l'alcool (raisonnablement) lors de repas de fêtes, je ne peux plus tourner la tête
le lendemain tellement la crise est forte. De nature très anxieuse et nerveuse, je pense que ce facteur peut être également
déclencheur de ce mal. En fait je ne sais pas grand chose de l'origine de ces névralgies et surtout comment elles surviennent car
dans mon cas, c'est presque du jour au lendemain. Merci pour vos infos.

Sandriana

  Retour

belleisa (3 messages) Envoyer message email à: belleisa Envoyer message privé à: belleisa Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-10-03, 10:01  (GMT)
111. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,

Je vois que je ne suis pas seule à souffrir de cette névralgie depuis 3 ans,celle-ci s'est déclenchée lors d'une crise aigue d'arthrose et qui a fait suite à une année particulièrement stressante. j'ai été rapidement pris en charge par un médecin qui m'a administré plusieurs traitements,dont un de fond,la mésothérapie,la douleur profonde a laissé la place à une brûlure au quotidien très obsédente...Devant l'échec de la méso,toutes sortes de médicaments se sont succédés, mais sans succés.Mon docteur me propose maintenant de choisir une région plus ensolleillée,mais cela n'est pas facile...Qu'en pensez vous?.

  Retour

jadopale (9 messages) Envoyer message email à: jadopale Envoyer message privé à: jadopale Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-10-03, 22:40  (GMT)
113. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonsoir Belleisa!

J'y ai déjà pensé à la région ensoleillée pour soigner les crises d'arthrose cervicale! Mais est-ce LA solution? Je préfère continuer à m'accrocher et chercher, toujours chercher sans relâche jusqu'au jour ou je trouverai! Je lui ferai la peau à cette garce de névralgie!

Bon courage à toi et accroche-toi aussi.

  Retour

jadopale (9 messages) Envoyer message email à: jadopale Envoyer message privé à: jadopale Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-10-03, 22:36  (GMT)
112. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonsoir Sandriana!

Je tiens tout d'abord à m'excuser pour le retard à répondre à ton post, je n'avais pas consulté mon courriel!

Je suis hélas trop bien documentée sur cette malheureuse névralgie d'Arnold. J'en ai tant souffert que j'ai souhaité savoir exactement le descriptif de cette malédiction.

C'est vrai que j'ai toujours été migraineuse (hérédité dans la famille), mais il y a 4 ans environ, mes migraines se sont transformées; c'est un peu plus tard que j'ai été diagnostiquée pour une Arnold.

Pas grand chose à faire hélas : 2 fois de suite j'ai eu des infiltrations de corticoïdes. ère infiltr: rien. 2ème infiltr: 5 jours sans aucune douleur sauf une nuque raide et une sorte de torticolis. Mais le 6ème jour, la bête s'est réveillée. Cependant, je dois reconnaitre un léger bénéfice.

La radio fréquence sera exécutée le mois prochain lors du sevrage médicamenteux que j'ai décidé d'entreprendre. Je suis bourrée de triptans et j'y ajoute maintenant le claradol caféïné, le nurofen et le migralgine.

Mon mari, qui souffre également de ce mal, est bien soulagé par la prise de 2 codoliprane. Mais attention à l'accoutumance à la codéïne: elle est réelle et pour l'éviter, il faudrait pouvoir changer de molécule de temps à autre afin que ton cerveau ne puisse pas s'habituer. Il faut en qqsorte le tromper.
Le diantalvic ne me fait rien.Le myolastan non plus!

Samedi, je suis allée consulter une naturopathe: depuis, je suis beaucoup moins tendue, et pourtant je n'y croyais pas du tout! Ma tension artérielle qui avait bondi avec le Zomig à répétition (ts les jours, s'est bien stabilisée à un chiffre très normal. Je suis plus calme donc les contractures musculaires sur la nuque et les épaules se dissipent.

Je te souhaite bon courage dans ta galère, et n'hésite pas à me joindre via ce forum!

A plus tard!

  Retour

Sandriana (11 messages) Envoyer message email à: Sandriana Envoyer message privé à: Sandriana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-10-03, 08:16  (GMT)
114. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Jadopale,
Pas de problème pour ta réponse tardive, on est tous plus ou moins disponible avec nos occupations quotidiennes.
Je me doutais que les infiltrations n'étaient pas très efficaces et c'est pour cela que je ne veux pas en faire.
J'essaie de me détendre au maximum grace à la relaxation et au yoga. Mais dés que j'ai une contrariété c'est reparti.
Si je comprends bien le principe de la radio fréquence est de brûler le nerf. Je crois connaitre ce système. Mon père a
eu de gros problèmes au dos (tassement de vertèbres, disques écrasés...). Il a eu recours à ce principe de brûlé les nerfs de
la zone douloureuse. Depuis, il n'a plus mal sauf s'il force car l'inconvénient c'est qu'il n'arrive plus à connaître ses limites.
Il va porter une lourde charge et ne rien sentir, mais le lendemain... aïe aïe aïe. Donc il fait très attention.
Tiens moi au courant lorsque tu auras effectué ton intervention, quand dois tu la faire exactement je penserai à toi.
On va lui faire sa fête à Arnold !! Oui nous sommes devenus intimes lui et moi !!
Lorsque j'ai mal je dis à mon mari : "c'est encore Arnold qui fait des siennes".
J'essaye de le prendre avec humour même si parfois ça ne me fait pas rire du tout.
Bon courage, à bientôt.
Sandriana
  Retour

jadopale (9 messages) Envoyer message email à: jadopale Envoyer message privé à: jadopale Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-10-03, 20:29  (GMT)
115. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonsoir Sandriana!

Merci pour ton message plein d'espoir et de volonté! il en faut beaucoup.

La radio fréquence consiste à introduire une fine électrode pour électrocuter , en qq sorte, le nerf. C'est le même principe que l'infiltration. Mais, hélas, ce satané Arnold ayant la vie dure, il repoussera à + ou- longue échéance. C'est d'une gaité!
Pourtant, je suis prête à essayer malgré la gêne physique que celà entraine: nuque et tête insensibles, fourmillements légers, sensations bizarres.
Je serai hospitalisée à c/c du 17 novembre. Je donnerai de mes nouvelles après le sevrage, au cas ou cela pourrait aider quelqu'un.

Surtout, Sandriana, conserve ce bel humour sans lequel on n'est plus grand chose.

Bon courage et à plus tard!

  Retour

marb1973 (1 messages) Envoyer message email à: marb1973 Envoyer message privé à: marb1973 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-10-03, 15:24  (GMT)
116. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,

Depuis presque 5 mois, j'ai plusieurs symptomes qui apres avoir lu sur le web me fait croire que je suis atteint d'une nevralgie d'arnold. Voici les symtomes que je ressent: paresthesie (picotements) dans les mais et dans le bout de mon pied gauche, maux de tete (tensions sur les cotes, mal au dessus des yeux), cuir chevelu sensible, oreilles bouchees, etourdissements, nausees, fatigue, vue alteree de mon oeil gauche de temps autre, sensibilite derriere la tete meme que parfois je ne peux me deposer la tete.

J'ai passe plusieurs examen, examen sangin, examen d'urine, culture de celles et meme un IRM. Tout les specialistes ne trouve rien mais je continu quand meme a avoir ces symptomes. J'ai consulte des osteopathes et ils me disent que j'avais une translation de la classe (cervicale deplacee) et des membranes qui partent du dos qui se rendent au l'espace cranien qui sont enfles et qui me causent ces problemes. Apres quelques traitements les symptomes disparaissent un peu et mais reviennent apres quelques temps. Je dois consulter un ORL la semaine prochaine pour savoir pour quelle raison mes oreilles sont toujours bouchees. Est-ce que la nevralgie d'arnold peut avoir effet sur mes oreilles bouchees?

Je suis du Canada (Quebec), si jamais il y d'autres presonnes sur ce forum qui est aussi du Quebec, j'apprecierais tout informations concernant les institutions ou specialistes qui traite se genre de probleme et que je pourrais consulter.

Merci pour tout renseignements que vous pourriez me fournir dans cette demarche qui n'est pas toujours facile.


  Retour

Sandriana (11 messages) Envoyer message email à: Sandriana Envoyer message privé à: Sandriana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-10-03, 07:41  (GMT)
117. "RE: névralgie d'Arnold"
bonjour marb1973
je ne sais pas s'il existe plusieurs forme de symptomes pour les névralgies d'arnold. Tout ce que je sais et ressents ce sont
de violentes douleurs au niveau de la nuque et la base du crane.
Il peut m'arriver de ne plus pouvoir lever le bras en periode de grosse crise car la douleur descend jusque dans les muscles trapezes.
Quand aux fourmillements dans les mains et les pieds, je ne sais pas si c'est lié. Il est fort possible que ta vertèbre déplacée en soit
la cause. As-tu consulté un osthéopathe ? Bon courage.
Sandriana
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-10-03, 09:00  (GMT)
118. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour marb1973,

Oui, j'ai ces symptômes (picotements ou des fourmis dans le bout des doigts à ne plus pouvoir écrire. Tension sur la moitié du crâne, mal au dessus d'un seul oeil, avec vue altérée (éblouissement) pour les deux yeux. cuir chevelu sensible, nausée, manque d'appêtit, et oui, ne plus pouvoir déposer la tête sur l'oreiller. Mais, je répète, UN SEUL POINT est très douloureux sur la base du crâne, lorsque l'on touche, on a l'impression que les os du crâne vont se casser sous la pression du doigt, tellement la douleur est forte (c'est ce qui a permis de déceler avec certitude cette névralgie).

Par contre, mes oreilles ne sont pas bouchées, mais j'ai un manque d'attention pendant les crises, je n'arrive pas à me concentrer sur les choses que l'on me demande. (la douleur est trop forte et me prend toute mon énergie). Ce qui réussi bien ce sont les anti-inflammatoires et les antalgiques. Un traitement de fond pour les migraines en parrallèle.

Il est vrai que certains toubibs ont une "vue altérée" de ce problème, et sont désarmés devant les "douleurs imaginaires" qui lui sont décrites. "Tout est normal", donc, pour certains, pas d'inquiétude, mais, comment leur faire comprendre à ces gens là, qu'une douleur continuelle, ne donne plus le coeur à vivre, et que le mal tourne en rond.

Il faut arriver à soigner l'âme en même temps. J'ai remarqué aussi que lorsque le temps est pluvieux, les douleurs reviennent plus facilement. Est-ce dû à l'humidité de l'air, ou au rayonnement du soleil insuffisant ?

Bref, il faut faire face de toute façon ! surtout ne pas se laisser aller, ne pas oublier la relaxation, et pourquoi pas, aller voir un CENTRE ANTI-DOULEUR, eux comprennent plus facilement ce que l'on veut dire par "douleur", enfin, je devrais plutôt dire par "enfer" vécu au quotidien.

Bon courage pour la suite !

Et reviens nous voir !

Ghislaine

  Retour

margi (18 messages) Envoyer message email à: margi Envoyer message privé à: margi Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-10-03, 15:19  (GMT)
127. "RE: névralgie d'Arnold"
bonjour ghislaine,

merci, merci, et encore merci

Mes larmes se sechent au fure et a mesure que je te lis.
Je viens de decouvrir tous vos messages aujourd hui,
et ca fait du bien d'être compris, mieux que par sa propre famille.
Je suis passé par la depression a cause de tout ca. Je ne sortais plus car je ne voulais pas que les gens disent que j'ai tout le temps mal a la tete.
Je suis une fille rigolote a la base, et peu a peu j'oubliai le rire.
Et mon mari est dur.

Merci a tous d'être la

Des gros bisous. margi

  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-10-03, 18:31  (GMT)
128. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Margi,

Oui, je connais très bien ce tableau, cette incompréhension totale des autres, face à notre douleur. Cette dureté de l'homme qui est censé être à nos côtés "pour le meilleur et pour le pire", mais qui fuit "le pire", alors, on se referme sur nous même.

C'est vrai qu'il y a une grande détresse au moment des crises, un grand vide autour de nous, il est difficile de nous atteindre tellement la douleur est présente. L'entourage est perdu devant cette situation.

Mais, il faut "rester ZEN", ne pas tenir compte des mots et des maux ! (facile à dire, hein ?) Surtout ne pas faire "de montagnes" d'un fait qui nous a choqué, à tout prix nous préserver, nous mettre une carapace afin d'être moins sensible. Ceci, pour ne pas perdre le sourire, prendre au deuxième degré des situations qui peuvent nous affecter. Bref, à la limite du "je m'en foutisme". Ainsi, les douleurs sont moins vivent car le corps est moins crispé.

Un travail à faire sur soi-même pour s'ouvrir aux autres !

Un mal à la tête quotidien, lorsqu'il est absent, il manque quelque chose, oui, surtout avec les temps pluvieux, nous sommes en plein dedans. Alors, pourquoi ne pas penser aux dernières vacances par exemple, ou quelque chose de très drôle, et revenir dessus plusieurs fois dans la journée. Oui, je sais... c'est trop terrible, cette douleur en tenaille qui nous prend jusqu'à nous déchirer, mais cela ne sert à rien de se le répéter, si on veut une douleur moins handicapante, il ne faut pas lui laisser la place de s'étendre dans notre corps, le seul moyen de la combattre, c'est de rester optimiste, et surtout rire, les autres viendront plus vers un visage souriant, qu'un visage crispé cela coule de source, votre famille vous comprendra mieux si vous leur dites... "cela va bien finir pas passer" qu'une phrase comme "j'ai vraiment trop mal". Ils ne se rendent pas compte que dans l'échelle des douleurs de 10 vous êtes déjà arrivé à 8 et vous venez seulement de vous lever ! Seuls ceux qui passent par là sont conscients de ce problème.

C'est bientôt Noël, pensez y lorsque votre moral est bas, projetez-vous dans l'avenir, ayez des projets... en famille si vous pouvez. Ne broyez pas du noir, et surtout, sortez vous de ce gouffre sans fin de la douleur, où la complaisance est mauvaise conseillère. Forcez-vous à bouger, même si cela fait mal, demain cela ira mieux, et demain encore... la science est là pour nous aider, mais, n'est efficace que si l'on met de la bonne volonté.

Alors, accrochez-vous au soleil de votre moral et mettez des guirlandes d'espoir a l'arbre de votre vie.

Bisous et bon courage !

Ghislaine


  Retour

margi (18 messages) Envoyer message email à: margi Envoyer message privé à: margi Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 15:27  (GMT)
129. "RE: névralgie d'Arnold"
Hello,

Merci chère Ghislaine,

Tu es super, oui je pense souvent au soleil, car dans mon cas la chaleure
attenue mes migraine, ou alors c est le froid qui les accentue,car tres frileuse et donc trop de crispation.
Je vais également me remettre la minerve + souvent afin de moins forcer
sur mes trapèzes et ma nuque qui sont dur comme du béton.

J'ai lu tous les textes et je m'apercois qu'il y a des gens qui ont atteint un niveau supérieur dans leurs douleurs et leurs gènes physiques.

Cela m'amene a 2 questions précises:

Est ce que cette maladie s'aggrave avec le temps ?
Est ce quelqu un peut me dire si il y a une chance d'avoir une guerison total ?

Car je n'ai encore trouver aucune affirmation concernant la guerison de cette saloperie
(excuser pour ce terme)

En espérant te lire bientot, margi qui t embrasse...

  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 16:16  (GMT)
130. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Margi,

Voila 1 an que je souffre de cette maladie, (oui ton terme n'est pas trop fort) ... ça ne s'aggrave apparemment pas avec le temps ... les rhumatismes vont bon train par dessus, je n'ai pas lu, moi non plus, un espoir de guérison sur les differentes docs que j'ai pu consulter.

Par contre, je remarque qu'avec des mouvements légers de musculation, les douleurs sont moins intenses ... et les crises durent moins longtemps.

J'espère que tu iras mieux, mais surtout garde le moral

Bisous

Ghislaine

  Retour

parent (1 messages) Envoyer message email à: parent Envoyer message privé à: parent Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-03-04, 22:11  (GMT)
163. "RE: névralgie d'Arnold"
je crois etre atteinte de ce mal de tete qui ne me donne que tres peu de relache dans la journee. ca fait 3 mois que ca a debute et apres tous les examens passes mon medecin ma parler de arnold .en visitant ce site et apres avoir lu certains extrais ,ca me ressemble.

bref je suis contente quon ait mis un nom sur ce que je ressent


je viens du canada (quebec) je veux rejoindre marb1973paresthesie (picotements) dans les
>mais et dans le bout de mon pied gauche, maux
>de tete (tensions sur les cotes, mal au dessus des
>yeux), cuir chevelu sensible, oreilles bouchees, etourdissements, nausees, fatigue, vue
>alteree de mon oeil gauche de temps autre, sensibilite derriere
>la tete meme que parfois je ne peux me deposer
>la tete.
>
> J'ai passe plusieurs examen, examen
>sangin, examen d'urine, culture de celles et meme un IRM.
>Tout les specialistes ne trouve rien mais je continu quand
>meme a avoir ces symptomes. J'ai consulte des osteopathes et
>ils me disent que j'avais une translation de la classe
>(cervicale deplacee) et des membranes qui partent du dos qui
>se rendent au l'espace cranien qui sont enfles et qui
>me causent ces problemes. Apres quelques traitements les symptomes disparaissent
>un peu et mais reviennent apres quelques temps. Je dois
>consulter un ORL la semaine prochaine pour savoir pour quelle
>raison mes oreilles sont toujours bouchees. Est-ce que la nevralgie
>d'arnold peut avoir effet sur mes oreilles bouchees?
>
>Je suis du Canada (Quebec), si jamais il y d'autres presonnes
>sur ce forum qui est aussi du Quebec, j'apprecierais tout
>informations concernant les institutions ou specialistes qui traite se genre
>de probleme et que je pourrais consulter.
>
>Merci pour tout renseignements que vous pourriez me fournir dans cette
>demarche qui n'est pas toujours facile.


  Retour

chazal (5 messages) Envoyer message email à: chazal Envoyer message privé à: chazal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-10-03, 14:29  (GMT)
119. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Voilà environ un mois qu'un diagnostic de névralgie d'Arnold a été posé.
Je résume briévement l'historique de mon état de santé:
1- fin juin 2003 = vertiges pendant 2 jours : bilan neurologique normal (diagnostic: problème d'otolite au niveau de l'oreille interne oreille interne, traitement tanganil), bilan ORL (atteinte d'origine virale probablement de l'oreille interne), bilan sanguin OK.
2- Juillet 2003 : déclenchement d'attaques de panique associées à une douleur au niveau de l'arrière de la tête, serrements au niveau du bras gauche et de la région localisée au niveau du coeur, perte d'appétit du sommeil : à nouveau consultation chez le neurologue (scanner OK prescription pour une IRM, traitement Xanax, bilan chez le cardiologue OK.
Nouveaux symptomes de parasthésie des membres inférieurs avec une sorte de déplacement de ces parasthésies au niveau du ventre, d'un bras etc ...
3- Aout 2003 : toujours qq parasthésies des membres. consultation chez mon généraliste ( traitement antidépresseur Zoloft + anxiolytique).
Amélioration apres environ 10 jours de traitrements. Apparition de tres forte contraction au niveau des trapezes, consulation chez mon généraliste (déplassement de vertebres dorsales et cervicales) séance de Kine et d'osteo. Rechute légère fin Aout ( qte de Zoloft doublees).
4- Debut septembre : amygdalite (traitement antibiotiques ok)
reprise de mon travail avec toujours qq petits symtomes de temps a autre et notamment de forte douleurs cote oreille droite et yeux rouges en particulier au reveil, plus qq seconde qq fois non pas de vertiges mais d'instabilité. Douleur de la base du crane jusqu'a l'avant vers l'oeil droit. Neurologue (diagnostic Névralgie d'Arnold, 7 jours de traitement antiinflammatoire + myorelaxant + collier; à l'haure actuelle traitement de reeducation des cervicales chez le Kine). Récemment c'est associée à cette névralgie une cruralgie du cote droit : osteo au niveau des lombaires, mais aussi au niveau des dorsales et cervicales a nouveau. Aujourd'hui, j'ai toujours qq douleurs au niveau du nerf crural associé à une sensation presque permanente (mais non vive) au niveau du nerf d'Arnold et également à une sorte de gêne au niveau de l'arriere gorge du coté droit qui ne se manifeste que dans la journee et non pas au réveil apres une position couchee sans avoir de modification au niveau de l'aspect de la gorge et qui c'est manifestée qq jours la semaine derniere puis avait disparue puis est reapparue.
J'aimerais connaître d'une part votre opinion et savoir s'il existe un lien en tous ces faits et si ces symtomes au nivea de l'arriere gorge peuvent etre retrouves dans le tableau de la névralgie d'Arnold.
Merci de votre aide.

Je tiens à signaler que je travaille comme enseignant chercheur dans un laboratoire de virologie ou nous travaillons notament sur le HIV, mais également d'autre virus.


Merci encore et bonne journee

N.CHAZAL

  Retour

Sandriana (11 messages) Envoyer message email à: Sandriana Envoyer message privé à: Sandriana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-10-03, 15:47  (GMT)
120. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Chazal
En lisant ton courrier, j'ai remarqué un point : "symtomes au niveau de l'arriere gorge". J'ai souvent des angoisses lorsque je suis
en crise. J'ai l'impression que je vais devenir folle tellement ma gorge est serrée. Est-ce une réaction dûe à la névralgie ?
Est-il possible de déclencher d'autres douleurs en essayant de palier à la crise ? Toutes réponses seront les bienvenues.
En tous cas on retrouve bien la névralgie dans tes symtomes.
Bon courrage à toi. A bientôt.
Sandriana
  Retour

chazal (5 messages) Envoyer message email à: chazal Envoyer message privé à: chazal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-10-03, 17:17  (GMT)
121. "RE: névralgie d'Arnold"
Sandriana,


merci pour ton message, ceci dit je ne me sens en ce moment pas du tout angoisser. Je pense donc que ces symptomes sont peut etre lies à la névralgie ?????

Nathalie

  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-10-03, 23:16  (GMT)
122. "RE: névralgie d'Arnold"
Modifié le 29-10-03 à 23:21  (GMT)

Modifié le 29-10-03 à 23:19  (GMT)

>N.Chazal,
>en ce qui me concerne, je n'ai pas exactement une névralgie d'arnold, mais plusieurs nerfs inflammés au niveau des cervicales, et effectivement ai des brulures au niveau de la gorge avec au départ une gêne au fond de la gorge (où naissent les amygdales...mais rien d'apparant...)surtout si je suis tendue ou s'il y a des différences de températures...par ailleurs, je retrouve plusieurs symptômes identiques.

  Retour

chazal (5 messages) Envoyer message email à: chazal Envoyer message privé à: chazal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-10-03, 11:52  (GMT)
123. "RE: névralgie d'Arnold"
Maylico merci beaucoup pour ton message il confime ce que je pensais

pendant combien de temps ce type de symptome a persisté ??
merci
Nathalie

  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-10-03, 12:15  (GMT)
124. "RE: névralgie d'Arnold"
Nathalie, mes symptômes persistent encore,j'ai eu un coup du lapin en 02/03, mais en comprenant leurs survenus,je les gère de mieux en mieux,et suis donc de moins en moins tendue...pourtant d'aspect,je suis une personne qui a l'air tellement sereine, comme toi peut-être...en ce qui concerne tes attaques de panique et vertiges,l'année précédente,avant mon accident,j'en ai aussi été victime,avec le recul,je pense qu'il y avait des problèmes ophtalmologiques et cervicaux.Peux-tu me décrire ces vertiges?Attaque de panique suite à un mouvement,une posture, ou une situation? une lumière?Zoloft t'aide réellement?Pas d'effets secondaires?
  Retour

faby (11 messages) Envoyer message email à: faby Envoyer message privé à: faby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-03, 17:02  (GMT)
131. "RE: névralgie d'Arnold"
Je lis tout vos messages avec attention et je retrouve également certains de vos divers symptomes . moi aussi , j'ai tres mal à la gorge au niveau des amydales et aussi la langue me brule . C'est une douleur qui ne me lache pas en plus du reste . Je vois que vous aussi vous avez passé divers examens et rien de significatif est apparu et par rapport au bilan sanguin avez-vous une vitesse de sédimentation élevée ? Je suis allée dans un centre pour la douleur mais le medecin n'a pas trouvé que je souffrais d'une névralgie d'arnold alors je vais retourner à l'hopital pour passer divers examens . moi , je ne sais plus quoi faire face à la douleur continue, j'essaie de garder le moral, de pas me laisser aller mais c'est dur vous le savez vous comme c'est dur. Depuis 10 mois, ma vie c'est retrécie et les diverses douleurs m'accompagnent et m'épuisent. Pour moi il n'y a que la cortisone qui me soulage réellement mais ça ne dure pas et le medecin m'a dit de ne pas en prendre alors je bricole aves les antalgiques en attendant des jours meilleurs.Une touche d'espoir , à bientot de vous lire .
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-03, 17:53  (GMT)
132. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Faby,

Alors, ça ne va pas fort on dirait ????

Oui, nous savons combien c'est dur ces douleurs continuelles, oui, nous le savons bien. As-tu essayé les douches chaudes sur la nuque pour te détendre ? il y a des jours où plus rien ne va.

Surtout garde bien le moral... c'est plus que nécessaire pour aller mieux.

Grosse bise et courage... nous somme avec toi...

Ghislaine

  Retour

Raistlinx (2 messages) Envoyer message email à: Raistlinx Envoyer message privé à: Raistlinx Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 01:56  (GMT)
133. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonsoir,

Chaque fois que je lis un message sur ce forum, je vois que nous ne sommes pas seuls. Vous êtes tous des gens très patient. Nous vaincrons.

J'ai reçu une prescription pour une infiltration de Cortisone au niveau des grands nerfs d'Arnold. L'anesthésiste de la Clinique de la douleur de l’hôpital (au Québec) n’a pas infiltré hier… Il a d’abord essayé une anesthésie locale dans ces nerfs situés de chaque coté de la bosse des mathématiques derrière ma tête. L’anesthésie a fonctionnée. Durant la première heure, le « mal » était parti à 90% (la première disparition en 7 ans) et c’est revenu graduellement sur 3 heures. Aujourd’hui, je souffre davantage car il avait exercé des pressions sur les nerfs également.

Le médecin m’a contacté ce matin et il est d’avis que son traitement à été fructifiant. Il me rencontrera la semaine prochaine afin infiltré avec de la Cortisone cette fois.

J’ai espoir.

Nous vaincrons!

Michel


  Retour

Sandriana (11 messages) Envoyer message email à: Sandriana Envoyer message privé à: Sandriana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 08:15  (GMT)
134. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,

D'après ce que je lis dans vos courriers les infiltrations ne sont pas du tout efficaces à part emplifier la douleur.
Cela me conforte dans mon refus de le faire, car mon medecin m'en a prescrit.
J'alterne codoliprane et efferalgan mais je dois avouer que j'en ai mare de me "shooter" en période de crise car, non
seulement la douleur me fatigue mais les médicaments me mettent à plat.
Bonne journée à tous.
Sandriana

  Retour

margi (18 messages) Envoyer message email à: margi Envoyer message privé à: margi Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 09:15  (GMT)
135. "RE: névralgie d'Arnold"
bomjour sandriana,

je te comprend, moi aussi j'essaie d'eviter au max les cachetons, mais des fois j'ai tort de trop attendre, et quand la douleur arrive a son seuil maxi, c'est trop tard.
Alors maintenant, des que je la sens arrivé je prend des nurofène tout de suite, 4 en 3 h et je tiens jusqu'au soir, douche chaude, petit massage si possible par votre ami, ou mari, et si persiste un myolastan, ce qui me fait passer une bonne nuit, et le reveil n'est pas douloureux.
Et porte la minerve pour soulager cette fatigue musculaire, qui amene contraction et noeud dans tout le dos.
Enfin, il faut s'accrocher... bon courage..bisessssss

  Retour

Sandriana (11 messages) Envoyer message email à: Sandriana Envoyer message privé à: Sandriana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 12:48  (GMT)
136. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Margi,

Je porte également une minerve de temps à autre pour soulager ma tête. Mon médecin m'a dit un jour : "il n'y a rien de plus
terrible d'avoir conscience que l'on porte sa tête". Parce que mine de rien, ça pèse lourd. Je n'aime pas la porter au bureau,
car, d'une part, pour tourner la tête quand je conduits c'est pas top et d'autre part tout le monde te pose des questions sur ton
état de santé. C'est gentil me diras-tu, mais personnellement quand j'ai très mal, j'ai plutôt envie qu'on me fiche la paix.
Lorsque j'ai une grosse crise, je prends une douche bien chaude, l'eau coulant sur la nuque quel bonheur, ensuite je me fais
masser par mon mari puis 2 codoliprannes et dodo. Le lendemain je me sents beaucoup mieux.

A+
Sandriana

  Retour

ratounette (5 messages) Envoyer message email à: ratounette Envoyer message privé à: ratounette Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-11-03, 09:33  (GMT)
137. "RE: névralgie d'Arnold"
J'ai 30 ans et je souffre de maux de tête depuis 7 ans. J'ai vu beaucoup de médecins qui ont diagnostiqué une céphalée de tension et également une névralgie d'arnold. Les douleurs sont quotidiennes, lancinantes et très dures à supporter, mais c'est vrai qu'il faut garder le moral. Ce qui est le plus dur à entendre est que le problème est psychologique. J'ai vu pendant 5 ans un psychiatre qui m'a prescrit du lamaline à forte dose (4 à 6 suppos par jour) et j'ai du faire une désintoxication médicamenteuse à Lariboisière à Paris en 2001 car l'abus d'antalgique entraine un auto entretien des céphalées (Céphalée par abus médicamenteux). En plus de ces céphalées, j'ai les migraines hormonales qui sont parfois soulagées par l'immigranne en spray. J'ai essayé plusieurs fois de retravailler ou de reprendre les études, mais à chaque fois je n'ai pas tenu le coup à cause des douleurs qui étaient trop régulières. Je m'occupe donc de mon petit garçon de 4 ans, mais je culpabilise de ne pas pouvoir retravailler. Cette maladie est mal comprise par l'entourage également et est difficile aussi à supporter par l'entourage. Il est certain qu'à ce stade, il va falloir que je me fasse aider psychologiquement car j'ai énormément perdu confiance en moi. Un ostéopathe m'aide également et je suis un traitement homéopathique. Il est difficile aussi d'avoir des projets. C'est un combat de tous les jours, mais il faut croire qu'un jour on trouvera une solution ! Mon petit garçon et mon mari sont mes principales raisons de vivre ! Bon courage à tous et à bientôt, isa
  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-11-03, 11:20  (GMT)
138. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Ratounette,

Pour moi, la même chose. le même chemin, on pourrait dire, le même enfer !

Je suis traitée pour des migraines chroniques avec des "bétat-bloquants" puis, si cela ne suffit pas on ajoute du "naratriptan" et en cas de crise, du voltarène. Il est évident que la douleur s'estompe, mais par la suite, je me trouve un peu "droguée" pour prendre le volant ou faire quelque chose de concret de ma vie, alors, c'est direction le fauteuil, on attend que cela se passe, et, je prie "pourvu qu'Arnold n'arrive pas"

Le lendemain, la nuque est raide, (malgré le port de la minerve la nuit), alors, on commence la journée par de l'aspirine, et on verra bien ! si le temps n'est pas trop humide, j'ai la chance de "virer Arnold" qui commence à s'incruster, sinon, il prend place, et vit à travers moi comme un suceur de moelle, un squateur d'esprit, et ma journée est fichue.

Il ne faut pas laisser de place à l'angoisse, ni à la mauvaise humeur, mais c'est quand même bien compliqué de sourire, et de s'intéresser lorsque la douleur l'emporte.

Il est vrai, qu'avec ce forum, on s'aperçoit que nous ne sommes pas tout seul à souffrir, et, cela nous montre que l'on n'est pas fous !

Donne moi des nouvelles si l'homéopathie fonctionne, ou si quelqu'un a déjà essayé, cela m'intéresserait, simplement pour être moins "entre deux eaux" pendant les crises

C'est très bien de penser que ton mari et ton enfant sont ta seule raison de vivre, mais, ton enfant sent particulièrement quand tu as un problème, lorsque tu es triste, lorsque tu as mal, lorsque tu manques de confiance en toi, alors, "enfourche ta monture" et va droit devant, la vie t'appartient, tu es le seul Maître de ta vie, et il t'appartient de la vivre pleinement, alors, tu enverras de bonnes "ondes" à ton enfant, et il en sera très heureux, c'est cela qui compte. En voyant votre bonheur, ton mari se joindra automatiquement à vous deux, et votre bonheur fera pâlir de jalousie cette horreur nommée "Arnold" ! Peut-être se sentira-t-il de trop et te quittera

Je te dit tout cela, car, je pourrais être ta mère, d'ailleurs, j'ai une fille de ton âge, (j'ai 5 enfants). J'ai eu mes premières migraines à 15 ans.

N'oublie jamais que tu comptes plus que tout, pour ta famille, et qu'ils sont malheureux de te voir souffrir, alors, reste droite et avance... la confiance reviendra au fil des jours. Tu es la plus "merveilleuse des mamans", pour ce petit bout de chou... ne le perd pas de vue... Tu sais, à la limite, ce qu'il demande, c'est de pouvoir te faire des gros bisous, le fait que tu travailles ou pas, ça, il s'en fiche, pourvu qu'il te serre dans ses bras, garde confiance, "le soleil qui se lève est un miracle de chaque jour", et tu en es le témoin !

Rire, rire et encore rire, le principe de base du succès de la vie !

Gros bisous et donne nous de tes nouvelles !

Ghislaine



  Retour

ratounette (5 messages) Envoyer message email à: ratounette Envoyer message privé à: ratounette Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-11-03, 20:32  (GMT)
139. "RE: névralgie d'Arnold"
Modifié le 23-11-03 à 14:24  (GMT)


  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-11-03, 09:50  (GMT)
141. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Isabelle, mais,j'aime bien "Ratounette"

J'ai trouvé des oreillers en Allemagne en "micro-billes" de polyester, 80x80cm que l'on peut plier en deux, si on veut. Au départ, on est surpris par la grandeur, mais on s'habitue très vite, et on voit combien il est confortable de prendre un oreiller plus grand. Je dors avec trois oreillers !je ne peux pas dormir à plat.

Avec ma minerve, cela ne pose aucun problème, on dort aussi bien sur le côté, que sur le dos. Elle est souple, à part dans les crises où je mets ma semi-rigide. Lorsque tu prends une minerve, ton menton doit, impérativement, être en angle droit avec le cou. Si le menton se relève, c'est que ta minerve est trop haute, prend la taille du dessous. Ne prend pas un collier cervical trop grand. Un bout ne doit pas se rabattre sur l'autre, ils doivent arriver bout à bout, sinon, ton confort ne sera pas le même pour dormir. Tout doit être plat. Elle ne doit pas étrangler, mais soulager. Chacun à sa marque de collier, une fois que tu as trouvé ta marque, que tu trouves un bienfait dans le collier cervical, ne la quitte pas.

En ce qui concerne ton estomac, j'avais aussi des problèmes liés aussi à la prise de médoc, mange des pommes, des granny de préférence, tu verras un net soulagement, deux par jour, entre les repas, et ton estomac se fera oublier jour après jour.

Quant à l'automne, tu as bien de la chance, car, en Alsace, nous avons eu des gelées soudaines, et les feuilles sont tombées d'un seul coup avec un gros coup de vent, et de la neige sur les sommets. Nous n'avons pas vu arriver l'automne ! il faudra attendre l'année prochaine . Mais oui, tu as raison de marcher, on découvre tellement de belles choses à pieds !

prends bien soin de toi !

bisous
Ghislaine

  Retour

Marc_Antoine (1 messages) Envoyer message email à: Marc_Antoine Envoyer message privé à: Marc_Antoine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-11-03, 06:19  (GMT)
144. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour!

Depuis environ 1 an, voici mon histoire:

Novembre 2002: - Sensation de lourdeur de l'oeil droit (on dirait qu'il
doit forcer plus que l'autre pour bien voir).
- Douleur au bas de la tête du côté droit
- Sentiment de pression dans la boite cranienne
- Je fais des crises de panique occasionnelle.

Février 2003: - Consultation du psychiatre (Ordonnace de Paxil)
- Cela règle les crises de panique!

Après cela, les maux au bas de la tête (du coté droit) restent présent....et le probleme de l'oeil droit aussi...Ces maux varient à chaque jour....ils ne sont pas super aigu mais tres fatiguant!!

Mon médecin général me dit que ce sont des céphalés....j'en doute!

Après avoir lu plusieurs d'entre vous...je fais un lien entre mes symptomes et la névralgie d'Arnold!

Pouvez-vous me dire si c'est logique??????????

Merci!

  Retour

ghislaine (27 messages) Envoyer message email à: ghislaine Envoyer message privé à: ghislaine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-11-03, 08:37  (GMT)
145. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Marc_Antoine,

Les maux sont variables en chacun de nous. Ce que je peux dire pour ma part, c'est que les crises sont HYPER DOULOUREUSES. pas moyen de se lever sans prendre "toute la pharmacie" dont on dispose.

Oui, je pense plus à des céphalés que "cette visite d'Arnold" , mais il faut être attentif, car cela peut dégénéré, et tu pourrais rejoindre le "clan des otages d'Arnold" ce que je ne te souhaite pas. (Mais, seul le docteur peut décider ou pas de cet état) il faut lui faire confiance.

La névralgie d'Arnold est une chose terrible qui fait prendre conscience combien le corps est douloureux. Combien la vie est précieuse, et nous force à vivre doublement les moments d'acalmie.

La névralgie ne prend pas seulement la tête, mais aussi les épaules, et je répète surtout un endroit à la base du crâne, "l'endroit stratégique de l'habitation d'Arnold"
et, bien des moments, il nous est impossible de tourner la tête. Ce n'est pas parce que tu lis un symptôme que tu as cette maladie. Cette névralgie d'arnold est une hydre qui s'ancre autant dans le corps que dans l'esprit.

Plusieurs symptômes doivent être présents avant de dire si oui ou non, la maladie est présente.

Fait attention à ce que tu manges, tes céphalés sont peut-être liées au régime alimentaire. Peut-être faut-il un traitement de fond ? parles en à ton docteur.

Surtout, il faut mordre la vie à pleines dents, le rire est le meilleur remède.

Ici, il y aura toujours quelqu'un pour te renseigner.

porte toi bien

Donne nous de tes nouvelles

Amicalement

Ghislaine

  Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-11-03, 10:19  (GMT)
146. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour

>Mon médecin général me dit que ce sont des céphalés....j'en doute!
>
Céphalée veut simplement dire mal de tête. Il a donc raison.

Vous ne trouverez pas la cause de vos céphalées sur Internet. Si vous continuez à rapprocher les symptômes de ceux qui y sont décrits vous allez avoir rapidement en plus d'une névralgie d'Arnold, une tumeur du cerveau, une hydrocéphalie et que sais-je encore.

Si vous avez un doute, demandez à votre médecin de consulter un neurologue. Il lui expliquera tout ce qu'il a fait et trouvé à l'examen, et vous aurez un autre avis.


Philippe, médecin à la campagne

  Retour

margi (18 messages) Envoyer message email à: margi Envoyer message privé à: margi Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-11-03, 17:29  (GMT)
147. "RE: névralgie d'Arnold"
bonjour philippe,

vous avez raison lorsque vous dites que ce n'est pas parce que l on a lu un syndrome qu il s'applique forcement a nous, mais je pense que ce site
peut éclairer certains malade car moi:

j'ai consulter à fond, pleins de medecin, osteo, rhumato etc et on peut dire qu'il vous apporte souvent une réponse,

c'est facile de dire c est psychosomatique, changement de rythme, un peu tendu, migraine donc traitement de fond etc etc...

sincerement pour moi, personne ne m'a donné encore d'explication à mes douleures, et mon calvère correspond exactement à la nevralgie d'arnold..

Ps: votre photo fait plaisir, vous êtes superbe.
(désolé de mon culot mais suis franche)

A bientot, margi

  Retour

poussine (1 messages) Envoyer message email à: poussine Envoyer message privé à: poussine Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-12-03, 03:05  (GMT)
148. "RE: névralgie d'Arnold"
>Bonjour,

je suis à la fois surprise et émue de connaitre ce site et en plus de pouvoir dialoguer avec des personne qui pourront comprendre mes souffrances. j'ai passé une journée pleine de rebondissement puisque je viens enfin après 4 années de mettre un nom sur mes terribles maux: "névralgie d'arnold".
voila j'ai 27 ans suite à un accident de roller, qui m'a causé un traumatisme cranien et une entorse cervicale et après une petite convalescence, j'ai cru que ma vie allait reprendre normalement. Mais les douleurs au niveau de l'oeil gauche, dans le bas de la nuque et sur toute une face, les nausées, les troubles de la vue, les vertiges, l'envie de rester couché dans le noir ont vite commencé mais ni moi, ni les médecins et encore moins ma famille ont fait le rapprochement. On m'a parler de stress, de surmenage dû à mes études puis à mon travail, de dépression, de fatigue, ou encore on m'a traité de menteuse, de malade imaginaire.....Aucun médicament ne fonctionne réellement, les crises peuvent durer pendant 3 jours à raison de 4 crise par mois. Après 4 ans de recherche, je découvrir aujourd'hui de quoi je souffre c'est déjà un grand pas mais je souhaiterais en savoir un peu plus sur cette maladie maintenant qu'elle a un nom, le medecin me conseil aujourd'hui de voir un neurologue, que va t'il me conseiller?

je vous en prie éclairez-moi, car l'ignorance ne m'aide pas beaucoup à comprendre une maladie si insupportable

merci d'avance et bon courage à tous

  Retour

ratounette (5 messages) Envoyer message email à: ratounette Envoyer message privé à: ratounette Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-01-04, 11:07  (GMT)
149. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour Poussine,

Je souffre depuis 7 ans de maux de tête et douleurs cervicales. J'ai commençé un traitement ostéopathique et cela va beaucoup mieux. J'ai également essayé plusieurs oreillers. Essaie les méthodes douces avant de prendre trop de médicaments, car moi-même j'en ai pris trop pendant longtemps. Je sais que c'est très difficile à vivre mais tu n'es pas seule.
Bon courage,
A bientôt,
Isabelle

  Retour

fpalm (2 messages) Envoyer message email à: fpalm Envoyer message privé à: fpalm Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-04, 18:41  (GMT)
150. "RE: névralgie d'Arnold"
Modifié le 08-01-04 à 13:50  (GMT)

Modifié le 07-01-04 à 18:55  (GMT)

  Retour

faby (11 messages) Envoyer message email à: faby Envoyer message privé à: faby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-01-04, 15:53  (GMT)
152. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour à tous et nous voilà pour une nouvelle année et pour moi les douleurs sont toujours là super . J'ai fait un séjour à l'hosto pour savoir de quoi je souffrais exactement mais ils n'ont rien trouvé et je retourne à la case départ . Ils ne peuvent pas dire que j'ai une névralgie d'arnold car les symptomes ne sont pas les réellement memes et puis d'aprés eux ce sont des crises que l'on fait et moi c'est en continu . Alors, je ne sais plus quoi faire ou aller , j'essaie de ne pas trop prendre de médoc mais j'ai du mal à gérer la douleur en continu , heureusement la nuit , je dors . Mais , les journées sont des enfers , j'essaie de les égayer comme je peux car en plus il faut garder le moral évidement, à bientot de vous lire
Faby
  Retour

ratounette (5 messages) Envoyer message email à: ratounette Envoyer message privé à: ratounette Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-01-04, 18:54  (GMT)
154. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonsoir,

C'est dur, mais il ne faut pas se décourager. Aujourd'hui, j'ai eu une crise également. J'essaie de ne pas trop prendre de médicaments car sinon j'ai la nausée. Ce qui me soulage et qui évite de prendre trop de médicaments, ce sont les étirements cervicaux. J'en ai fait à l'hopital il y a quelques années et cela est assez efficace, parfois cela arrête une crise car cela doit libérer le nerf d'arnold et d'autres fois je ressens une nette amélioration le lendemain. L'ostéopathe me le fait et mon mari a appris à le faire. L'ostéopathie m'a beaucoup aidé mais cela coûte cher.
Courage et attention à ne pas trop prendre de médicaments. A bientôt, isa.

  Retour

MAYLICO (16 messages) Envoyer message email à: MAYLICO Envoyer message privé à: MAYLICO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-01-04, 20:21  (GMT)
155. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonsoir FABY, une baisse de moral??Mais non, allé cela finira bien par s'améliorer!Chez moi j'ai remarqué que ce fameux nerf se réveille en particulier si il y une baisse de température,courant d'air ou mauvaise position,rappelle moi si tu veux bien tes symptômes atypiques???Moi tout recemment mon neurologue m'a enfin dit:"OUi, vous avez une arnolite depuis le début..."Ca lui était tellement évident...j'attends de tes nouvelles.
  Retour

Sandriana (11 messages) Envoyer message email à: Sandriana Envoyer message privé à: Sandriana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-01-04, 08:03  (GMT)
156. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,
Moi aussi je souffre de ce mal depuis quelques années. J'ai des maux de têtes terrible partant de la base du crâne jusque dans l'épaule
avec une sensation de "chaleur" dans le cou.
J'ai essayé toutes les méthodes, de la plus douce à la plus corsée. Sur le coup on se sent soulagée et quelques mois après ça revient.
Les crises apparaissent surtout lorsqu'il y a un stress important ou que le temps est à l'humidité. En ce moment le temps est à la neige
et je "déguste" pas mal. Hier soir j'avais du mal à tourner la tête tellement j'avais mal et ce matin c'était tout blanc. Pas mal comme
station météo non ?
Bon courage à tous et à bientôt.

Sandriana

  Retour

faby (11 messages) Envoyer message email à: faby Envoyer message privé à: faby Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-02-04, 17:41  (GMT)
158. "RE: névralgie d'Arnold"
Merci pour vos messages mais vous parlez de crises ou du réveil d'arnold et puis aprés divers soins personnalisés ça va mieux , jusqu'à que cela revienne de plus belle mais pour moi rien à faire je vis avec une douleur constente à la tete(sensation de compréssion , d étau sur les tempes) des troubles dela vue avec des douleurs occulaires , une énorme fatigue avec difficulté à la marche , des sensations de jambes lourdes ou mortes , des douleurs à la gorge et à la déglutition ) voilà à peu prés mes symptomes qui ne varient pas depuis un an et qui m'enpechent totalement de reprendre une vie normale. J'aimerai tant avoir un reél diagnostic afin de pouvoir mettre un nom sur la maladie , les medecins ne savent pas et donc ne peuvent me donner le traitement adéquat enfin s'il y en a un . J'ai le moral , j'ai meme refusé des anti-dépresseur car je ne souffre pas de dépression mais de douleurs en continue qui sont trés difficiles à gérer et dieu sait que je prend trés peu de médocs par rapport à l'intensité de la douleur . J'habite Marseille si vous connaissez un lieu , un médecin ou quelqu'un qui pourrait m'aider à mieux savoir et comprendre ce que j'ai en tout merci pour vos mots .Tu as de la chance que pour ton neurologue cela lui est si évident au moins il peut plus etre à ton écoute et t'aider enfin je l'espere
  Retour

verosrogers (2 messages) Envoyer message email à: verosrogers Envoyer message privé à: verosrogers Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-02-04, 20:03  (GMT)
159. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,

Je ne crois pas qui il ai un remede miracle pour cette maladie ,car ayant moi-même tou essayé ,j'en suis toujours au même point.

Comme je l'ai dit dans mon premier message ce qui me soulage le mieux ce sont les infiltration du'un anésthésique qu'un médecin de la douleur me fait, d'ailleurs j'en ai fait une il y a 1 semaine. Continuez d'avoir le moral et j'èspere que vous pourrez etre soulagée.Vous devriez demander a votre médecin ce qu'il pense des infiltration.Moi ma maladie les medecin en Belgique l'apelle aussi "algie vasculaire de la face" dont le nom scientifique est "cluster headache".

Bon courage

  Retour

Jmi (1 messages) Envoyer message email à: Jmi Envoyer message privé à: Jmi Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-02-04, 10:35  (GMT)
160. "RE: névralgie d'Arnold"
Bonjour,

Voila ce qui me fait poster ce message :

j'ai souffert étant petit de maux de tête sans que rien ne me soit diagnostiqué. Cela c'est calmé pendant des années jusqu'à ce qu'en mars 2000 je sois victime d'un accident de voiture sans gravité (excepté pour la voiture qui elle en est morte!!). Suite à cette accident les maux de tête ont réapparus. Se manifestant sans que je puisse déterminé le facteur déclanchant, et durant généralement toute la journée. Bizarrement, ces douleurs se sont calmées assez vite.

Malheureusement pour moi, c'était semble-t-il pour mieux recommencer en Aout 2003. C'est depuis cette date que je souffre de maux de tête qui, d'après un médecin, semblent être une névralgie d'arnold. Les symptômes sont : départ de la douleurs au niveau des cervicales, elle va jusqu'au niveau des yeux en passant par le crane par un chemin que je peux suivre sans mal. La lumière, les odeurs et le bruit me sont à ce moment là trés insupportable. Ce qui me fais peur lorsque la douleur arrive c'est que je ne sais pas pour combien de temps je vais l'avoir, car elle peut aller de 1 à 2 heures, la journée voir les plus longues ont durée une semaine et ça nuit et jour.

Pour l'instant, je n'ai fait qu'un scanner cervical, vu un neurologue qui ne m'a absoluement rien appris ou meme aiguiller vers d'autres examens.

Pour calmer la douleur, je prends de l'imigrane soit en cachet soit en pulvérisation nasale, zomig, almogran et j'ai déjà eu plusieurs fois des infiltrations d'Altim au niveau cervicale mais plus rien ne me soulage.

Si quelqu'un pouvais me dire quels examens il serait bon que je fasse afin d'en savoir un peu plus sur mon problème, se serait sympa. Car les douleurs sont au rythme de minimum 1 par semaine.

Par avance merci

Jean-michel

  Retour

Voldenuit (2 messages) Envoyer message email à: Voldenuit Envoyer message privé à: Voldenuit Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-04, 09:37  (GMT)
157. "RE: névralgie d'Arnold"
C'est une histoire complètement dingue : en 1965 une voiture a cogné la voiture dans laquelle j'étais, à l'époque il n'y avait pas de repose-tête ni de ceinture, j'ai eu très mal au cou, l'automobiliste est parti et les choses en sont restées là. Je n'ai jamais eu l'idée d'aller consulter... j'avais des douleurs de cou qui iradiaient dans les épaules et comme je suis dure à la douleur j'ai tenu. Au début des années 80 (entre temps j'avais fait une fracture de dorsale en plongeant, mais je ne le savais pas... ) j'avais du mal à tourner la tête du côté gauche, il y avait un obstacle, je ne m'en suis pas plus inquiéter jusqu'au jour où cela faisait un bruit bizzare. Avec toutes ces douleurs qui iradiaient dans mon dos, je consulte enfin en 82, on me fait une radio complète de la colonne vertébrale : 3 fractures du cou se calcifiant avec en plus un liping marginal et une fracture de la dorsale, pas étonnant que je souffrais autant mais comme j'appliquais une sorte de méthode de visualisation je gérais très bien la douleur mais est apparut une méralgie parasthésique sur la cuisse gauche avec jambe se dérobe, je consulte dans un hôpital parisien en neurologie et les médecins qui me tatouillait la cuisse gauche me demandent : si je m'entendais bien avec mon mari...... comme je n'avais pas envie de rire je ne suis pas retournée à cette consultation. Je vais dans un autre hôpital voir un professeur en médecine qui regarde mes radios et qui me dit textuel : "je suis désolé madame mais je ne peux rien faire pour vous" je pleurais dans l'autobus en rentrant chez moi. Et puis mon médecin traitant m'a envoyé dans un autre hôpital consulté un médecin kiné très compétent et plein de bonne volonté qui m'a tout fait : hydrothérapie, bains de lumière, massage, magnétothérapie etc... rien à faire. J'ai été à la piscine reprendre la natation et je me suis mise à la synchro, miracle plus de "perte" de jambe gauche, beaucoup moins de douleurs etc., après mon divorce je me suis remise au vélo et tout allait formidablement bien. En 1994 je me paye un accident de métro, fracture du plateau tibial droit, micro-chirurgie, trois mois de lit, aucune traces de couture, le miracle mais entre temps les problèmes de la vie associés au vieillissement et à la fatigue m'ont coupée totalement du vélo (je n'ai plus le droit de monté les côtes) et de la piscine.
Résultat : une méralgie parasthésique de la cuise gauche avec irriadation dans le genoux engourdissement des doigts de pieds, l'horreur... obligée de prendre une canne pour marcher et avant d'aller se promener la petite dose de Di-Antalvic pour ne pas souffir. Je reconsulte dans l'hôpital qui avait soigné mon genou : je suis au Rivotril, je ne dors que 3 à 4 heures par nuit donc je récupère le jour heureusement que je ne travaille plus et malgré le poids que j'ai pris j'ai enfin trouvé un maillot de bain "nageur" du 52 qui va me permettre de retourner à la piscine et je vais remonter sur mon vélo car je me suis rendue compte que : piscine + vélo + la sensation d'être libre est une excellente thérapie.
Cette maladie handicapante donne l'impression d'être prisonier de quelque chose et il faut s'en évader de n'importe quelle manière.

Bon courage à tous

Voldenuit

  Retour

Brigitte63 (2 messages) Envoyer message email à: Brigitte63 Envoyer message privé à: Brigitte63 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-02-04, 18:51  (GMT)
161. "RE: névralgie d'Arnold"
on viens juste de découvrir que je souffrée de névralgie d'arnold. Il y a un an j'ai eue un accident de voiture, j'avais de l'arthrose au cervicales, et depuis cet accident j'ai des maux de tete horible qui me viens des cervicales et qui remonte jusque devant les yeux, la douleur est intense, et je ne peu ni bougé la tete ni parler ni bouger les yeux au moindre mouvements que j'effectue j'ai mal, j'ai l'impression que tout le derrière de ma tete passe dans un étau, et ça compresse très fort, sur le haut par contre ça tape très fort.
j'ai aussi des migraine du a mon hypertension
J'ai une minerve qui me soulage un peu mais pas comme je le souhaiterai et a une de mes crise mon medecin ma prescris du takadol, car j'avais pris des antalgique toute la semaine sans aucun effet, mais ce medicament je n'en ai pris qu'un et heureusement que c'étais le soir, car j'étais complètement chouté, la crise a commencé a diminuer au bout de 2 heures et après je peu vous dire que j'ai dormie, car entre le takadol, le dépakine chrono 500 pour l'épyleptie et le xanax pour les nerfs et la tension ça fait un bon mélange.
  Retour

icare44 (1 messages) Envoyer message email à: icare44 Envoyer message privé à: icare44 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-03-04, 02:07  (GMT)
162. "RE: névralgie d'Arnold"
Je ne croyais pas qu'il y avait tant de souffrants d'"Arnold".

Je ne connais pas la cause dans mon cas mais je sais que:

-L'air froid dehors même en l'absence de vent réveille la douleur.
-J'ai dû arrêter toute consommation d'alcool et le vin rouge en particulier qui me cause des crises terribles.(Quel malheur)!

Je présume que chacun des souffrants a sa petite histoire et ses trucs pour faire face.

Bon courage......

  Retour

Loren (1 messages) Envoyer message email à: Loren Envoyer message privé à: Loren Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-03-04, 10:05  (GMT)
164. "Névralgie d'Arnold et vitamines ..."
Bonjour,
Je suis nouvelle sur le forum.
Depuis 15 jours j'avais des douleurs du à la névralgie d'Arnold , le medecin que j'ai consulté m'avait prescrit des antalgiques et (du Myolastan que je n'ai pas pris ) ainsi que des vitamines B à forte dose 3 X par jour mais j'avais toujours mal, j'ai ensuite pris de l'acide ascorbique (vitamine C ) 3 gr par jour et comme par magie , j'ai pu arrêter les Antalgiques ...
J'ai diminué mes doses progressivement au fur et à mesure que la douleur s'éloignait.
Voilà , je voulais juste faire part de mon expérience.
Merci
Lorenza
  Retour

jcsam (1 messages) Envoyer message email à: jcsam Envoyer message privé à: jcsam Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-03-04, 20:34  (GMT)
165. "RE: Névralgie d'Arnold et vitamines ..."
Bonjour à tous,

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt les différents témoignages sur les névralgies d'Arnold.

Personnellement, je souffre d'une douleur au point d'Arnold comme une aiguille enfoncée en permanence depuis plus d'un an. J'ai consulté un médecin qui m'a prescrit du Paracetamol et un traitement à base de corticoides, la douleur ne s'est pas arrêté. Il m'a envoyé voir un neurologue qui m'a dit que ce n'était rien. J'ai vu un acupuncteur qui m'a parlé d'émotions, mais la douleur est toujours là.

Je fais pas mal de sport, j'essaie d'avoir une vie saine (sommeil régulier, repas équilibré, pas de tabac ni alcool...)

La douleur est de plus en plus forte et irradie maintenant dans l'épaule. Hier, après quatre de cours (je suis enseignant en Université), j'ai eu des vertiges, il m'a fallu quelques minutes avent de reprendre mes esprits.
J'ai appelé mon médecin, il me conseille de reprendre du paracétamol et d'attendre que ça se passe. Je me dope aux vitamines depuis quelques semaines dans l'espoir d'une amélioration. Il est vrai que je ne consulte pas facilement les médecins mais là je me sens un peu désemparé. Auriez-vous des voies à me conseiller ? Merci.

  Retour

mtoulouse (1 messages) Envoyer message email à: mtoulouse Envoyer message privé à: mtoulouse Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-03-04, 23:08  (GMT)
167. "RE: Névralgie d'Arnold et vitamines ..."
Salut, pour ma part apres un week end de douleurs a la tete prise de daffalgan , efferalgan sans resultat .Le lundi consultation avec mon medecin qui de suite apres oscultation m'a diagnostiqué une Névralgie d'Arnold ensuite prescription de radio ,prise de sang et surtout BI-PROFENID 150 + IXPRIM 37,5 qui me soulage dans la demie heure suivante trés efficace .Maintenant rendez vous aupres d'un ostéo et certainement kine et étirements .Mais vraiment pour ma part ces deux medicaments sont vraiment trés efficaces .Merci de votre attention et surtout courage!!
  Retour

Sandriana (11 messages) Envoyer message email à: Sandriana Envoyer message privé à: Sandriana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-04-04, 15:49  (GMT)
170. "RE: Névralgie d'Arnold et vitamines ..."
bonjour,

je me suis retrouvée lorsque j'ai lu ton message.
quand je demande à mon médecin quel remède pourrait me soulager, il me répond : la détente. Tu parles, comment se détendre quand on est de vraies boules de nerfs.
enfin, si quelqu'un la solution miracle, qu'il nous la donne.
bon courage.
sandriana

  Retour

Mirana (1 messages) Envoyer message email à: Mirana Envoyer message privé à: Mirana Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-04-04, 13:47  (GMT)
171. "RE: névralgie d'Arnold"
Depuis hier, j'ai pu mettre un nom sur les douleurs à la tête que j'ai plus ou moins régulièrement depuis 2-3 ans. Mon médecin m'annoncé que je souffrais de névralgie d'Arnold.
Elle m'a donc prescrit du Dextropropoxyphène à prendre en cas de douleur, et c'est vraiment efficace !

Merci pour vos "témoignages" car j'ai appris plus de choses.

  Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-04-04, 21:53  (GMT)
172. "RE: névralgie d'Arnold"
Modifié le 08-07-04 à 22:58  (GMT) par D_Dupagne (admin)

Bonsoir,
Cette discussion devenant bien trop lourde, j'en ai ouvert une autre ici : http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/8215.html
Philippe,
médecin à la campagne

  Retour


Ouvrir | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: