Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Vaccin pneumococcique"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Recherche d'informations sur une maladie (Protected)
Message d'origine

Emmanuel (3 messages) Envoyer message email à: Emmanuel Envoyer message privé à: Emmanuel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-05-02, 21:01  (GMT)
"Vaccin pneumococcique"
5 jours après la 3ème injection d'un nouveau vaccin pneumococcique, la fille de 5 mois d'un collègue était entre la vie et la mort à l'hôpital. Diagnostic : méningite pneumococcique !
Après traitement antibiotique, elle semble être maintenant hors de danger mais des séquelles sont malheureusement envisageables. Coïncidence ou conséquence ? Quels sont les recours du père ?
  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Vaccin pneumococcique D_Dupagne 21-05-02 1
   RE: Vaccin pneumococcique Emmanuel 22-05-02 2
       RE: Vaccin pneumococcique D_Dupagne 22-05-02 3
           RE: Vaccin pneumococcique Emmanuel 22-05-02 4

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-05-02, 22:44  (GMT)
1. "RE: Vaccin pneumococcique"
Curieuse histoire : les nouveaux vaccins antipneumococciques ne contiennent pas de pneumocoques ! Il ne peuvent donc provoquer une contamination.
Ce cas étant isolé, pour un vaccin déjà largement utilisé, une expertise concluera probablement à une coïncidence. Un recours légal est donc peu susceptible d'aboutir à une indemnisation. Un dépôt de plainte peut néanmoins permettre au père d'obtenir toutes les informations sur l'affaire et le cas de sa fille. Le juge peut également être amené à juger que le vaccin est la cause de la méningite, contre l'avis des experts (cela s'est vu pour le vaccin contre l'hépatite B !)

Dr Dominique Dupagne

Administateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Emmanuel (3 messages) Envoyer message email à: Emmanuel Envoyer message privé à: Emmanuel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-05-02, 03:20  (GMT)
2. "RE: Vaccin pneumococcique"
Merci de votre réponse
Connaissez-vous la méthode pour faire procéder à une expertise ? La coïncidence me parait invraissemblable d'autant que la petite était en pleine forme avant la vaccination et commençait à avoir de la fièvre le lendemain de cette vaccination, son état allant en s'agravant tous les jours un peu plus. Je ne peux pas croire qu'elle a contracté la méningite pneumococcique entre le cabinet médical et sa chambre. D'autre part, elle en était à sa 3ème injection... donc supposée être dans les 98% ou 99% d'enfants "protégés par ce vaccin" contre cette maladie qui fort heureusement ne se trouve pas à tous les coins de rue ! La qualité du vaccin peut-elle être mise en cause ? Dans ce cas d'autres enfants recevant le même lot ne risquent-ils pas de contracter aussi cette maladie ?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-05-02, 07:57  (GMT)
3. "RE: Vaccin pneumococcique"
J'imagine que l'hôpital qui a soigné le bébé a procédé à un signalement de "l'effet indésirable" au centre de pharmacovigilance (c'est obligatoire). Ce signalement va sans doute déclencher une enquête sur le lot et sur des phénomènes identiques.
Le père de l'enfant peut vérifier que ce signalement a été fait en téléphonant lui même au centre de pharmacovigilance :
http://agmed.sante.gouv.fr/htm/2/2200c.htm

Au minimum, une analyse de vaccins provenant du même lot sera effectuée.

Il faudrait savoir quel est le nom du vaccin utilisé et quel est le type de méningite de l'enfant (il existe plusieurs types de méningocoques).

Si l'analyse du lot ne montre pas de problème, la coïncidence reste néanmoins l'hypothèse la plus fréquente.

Les méningites surviennent chez de jeunes enfants. Ceux-ci sont soumis à un programme de vaccinatin assez chargé.
La probabilité pour qu'un cas de méningite survienne immédiatement après un vaccin parmi plusieurs centaines de milliers d'enfant est assez forte. Pour un individu donné, la simultanéité paraît troublante, mais pour une classe d'âge entière, cet évènement n'est pas étonnant.

Un exemple classique pour vous faire comprendre cette notion statistique :
- Vous avez une chance sur 365 d'être né le même jour que votre voisin de palier. (évènement improbable pour vous)
- Il y a plus d'une chance sur deux pour que deux personnes de votre immeubles soient nées le même jour, s'il y a plus de 23 occupants dans votre immeuble (évènement probable dans une population).
http://faq.maths.free.fr/texte/faq44.html

De même, il est très improbable que vous rencontriez demain en allant au travail un vieux copain d'école dans le métro. Mais il est très probable que demain, un français quelconque fasse cette rencontre.

Les mathématiques donnent parfois des résultats déconcertants.

Dr Dominique Dupagne

Administateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Emmanuel (3 messages) Envoyer message email à: Emmanuel Envoyer message privé à: Emmanuel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-05-02, 13:27  (GMT)
4. "RE: Vaccin pneumococcique"
Je vous remercie de tous ces éléments.
Les analyses sont en cours mais les résultats ne sont pas encore connus.
Je n'hésiterais vous en informer sur ce forum

Dans le cas où l'un des 7 sérotypes contenus dans le vaccin se révélait être de même type que le pneumocoque à l'origine de la maladie, on pourrait conclure qu'il y a eu :
- coïncidence dans la séquence des évènements
- coïncidence entre le sérotype du pneumocoque du vaccin et le pneumocoque ayant provoqué la maladie
- coïncidence dans "l'appartenance" de ce bébé aux 2% des bébés qui restent sans réaction devant la maladie contre laquelle ils ont été vaccinés.

Il est vrai que les statistiques obéissent à des règles mathématiques connues et que les résultats sont parfois surprenants, mais dans les hypothèses que je formule, la probabilité devient extrêmement faible. On ne peut s'empêcher d'envisager d'autres éventualités pour lesquelles les probabilités sont peut-être à taille plus humaine. Ce sont ces éventualités que je souhaiterais connaitre, même si elles mettent en cause des responsabilités qui restent bien sur encore à prouver.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: