Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"HASHIMOTO"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Recherche d'informations sur une maladie (Protected)
Message d'origine

leo (2 messages) Envoyer message email à: leo Envoyer message privé à: leo Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-06-02, 05:52  (GMT)
"HASHIMOTO"
Bonjour,
La maladie de HASHIMOTO ? cé koi çà
Remerciements et Salutations
Léo
  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: HASHIMOTO D_Dupagne 12-06-02 1
   RE: HASHIMOTO Bennani 20-05-04 2
   RE: HASHIMOTO taer1 09-12-04 17
       RE: HASHIMOTO Aloes 09-12-04 18
       RE: HASHIMOTO Clodia 05-02-05 21
   RE: HASHIMOTO severine59 15-01-05 19
       RE: HASHIMOTO Cafe_Sante 15-01-05 20
  HASHIMOTO et hérédité rosalie 30-08-04 3
   LEVOTHYROX ET HYPOTHYROIDIE ptitcoeur1 03-09-04 4
       RE: LEVOTHYROX ET HYPOTHYROIDIE Cafe_Sante 03-09-04 5
       RE: LEVOTHYROX ET HYPOTHYROIDIE CHALONS 09-09-04 6
           RE: LEVOTHYROX ET HYPOTHYROIDIE Ln2 10-09-04 7
           RE: LEVOTHYROX ET HYPOTHYROIDIE DECALCOMANIE 05-10-04 8
           RE: LEVOTHYROX ET HYPOTHYROIDIE DECALCOMANIE 07-10-04 10
 HASHIMOTO : crise d'identité. rosalie 07-10-04 9
   RE: HASHIMOTO : crise d'identité. virasoleil 14-11-04 11
       RE: HASHIMOTO : crise d'identité. rosalie 15-11-04 12
           RE: HASHIMOTO : crise d'identité. FLOBESAN 15-11-04 13
               RE: HASHIMOTO : crise d'identité. rosalie 16-11-04 14
                   RE: HASHIMOTO : avenir FLOBESAN 17-11-04 15
                       RE: HASHIMOTO : avenir rosalie 17-11-04 16

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-06-02, 06:56  (GMT)
1. "RE: HASHIMOTO"
Modifié le 16-12-03 à 22:28  (GMT)

La thyroïdite d'Hashimoto est une maladie de la thyroïde auto-immune, c'est à dire provoquée par l'organisme qui développe des anticorps contre un de ses propres organes.
http://www.thyroid.ca/Depliant/CP05.html


Dr Dominique Dupagne

Administateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Bennani (1 messages) Envoyer message email à: Bennani Envoyer message privé à: Bennani Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-05-04, 19:16  (GMT)
2. "RE: HASHIMOTO"
Je souffre de la maladie de Hashimoto. Ma dose de levotyrox est de 150. Mais je crains toujours des phases incontrolables d'instabilité, où j'ai des sueurs, je me mets entre les draps pour revenir à l'équilibre. Sur le plan psychologique, l'anxiété accompagne la maladie. Mais surtout la fatigue joue des tours où on se sent peu apte aux efforts
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

taer1 (2 messages) Envoyer message email à: taer1 Envoyer message privé à: taer1 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-04, 09:49  (GMT)
17. "RE: HASHIMOTO"
Bonjour,
mon amie souffre du syndrome hashimoto et notre vie est devenu un vrai calvair! , dernierement elle a refait une poussé. Elle a perdu tout espoir, Je ne sais plus quoi faire. Sa vu a baissée, grosse perte de cheveux, très fatiguée, probleme cardiaque, en dépression depuis le diagnostique.
Pourriez vous me donner quelques conseils afin d'essayer de vivre plus ou moins normalement en sachant qu'elle n'a que 28 ans et qu'elle a été dignostiqué il y a deux ans. A son age se dire que toute sa vie il faudra vivre avec un traitement lourd et qu'elle sera obligée de vivre avec cette maladie toute sa vie avec tous les problemes liés, les enfants, ect...
Nous sommes tout deux a bout moralement et physiquement !
J'ai honte de dire ça, car ma souffrance n'est rien comparé a la cienne.
Merci pour vos reponses et votre soutient.
ERIC
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Aloes (653 messages) Envoyer message email à: Aloes Envoyer message privé à: Aloes Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-04, 14:38  (GMT)
18. "RE: HASHIMOTO"
Bonjour Éric,

Je ne connais pas le syndrome dont souffre votre petite amie (je ne suis pas doc). Cependant je sais très bien à quel point un problème de santé chronique est difficile à vivre, tant pour la personne que son entourage.

-> J'ai honte de dire ça, car ma souffrance n'est rien comparé a la cienne.

Vous n'avez pas à avoir honte de souffrir. Comparer ses souffrances n'avance à rien. Simplement le reconnaître. C'est très difficile pour un proche de voir souffrir ceux que l'on aime. Il faut, je crois, le plus possible ne pas tout prendre sur son dos, et s'occuper de soi d'abord. Plus on a d'énergie pour soi et plus on arrive à passer au travers des événements.

J'ai des problèmes de santé qui reviennent par moments. Je sais que c'est difficile aussi pour mon entourage. Dans ces moments, mon mari s'est ajusté, et il fait plus d'activités seul ou avec d'autres personnes, avec sa famille. Je suis heureuse qu'il ne s'arrête pas de vivre lorsque moi j'ai besoin de souffler un peu. Cela me soulage de le (sa)voir heureux, et qu'il s'occupe de lui, dans les moments difficiles, je ne me sens donc pas responsable de lui, donc je peux me concentrer sur ma santé et la récupérer plus rapidement. Ses souffrances sont surement moindres que ce que je peux connaître, cependant je sais qu'il en souffre quand même, et nous cherchons à minimiser les impacts.

Je ne sais pas si ces réflexions peuvent vous aider, mais je vous souhaite bon courage et de vous occuper de vos souffrances à vous aussi.

Bien à vous,

Aloès

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Clodia (1 messages) Envoyer message email à: Clodia Envoyer message privé à: Clodia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-02-05, 21:30  (GMT)
21. "RE: HASHIMOTO"
Bonjour,

Moi aussi j'ai la maladie d'Hashimoto depuis plusieurs années. Si les dosages en hormones sont bien faits, on vit tout à fait normalement. Il suffit d'accepter et de se dire que ce n'est pas trop grave, juste un dysfonctionnement...
Cela étant, mon état s'est récemment dégradé (je teste pour le moment de nouveaux dosages) et je suis en ce moment très fatiguée.
Ma vue a beaucoup baissé mais mon endocrinologue me dit que cela n'a pas de rapport avec Hashimoto...
Qu'a-t-on dit à ton amie sur ce point ??
Bon courage à tous les deux.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

severine59 (8 messages) Envoyer message email à: severine59 Envoyer message privé à: severine59 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-01-05, 14:42  (GMT)
19. "RE: HASHIMOTO"
bonjour docteur dupagne , j'aimerais savoir si une thyroidite lymphocytaire chronique est la même chose qu'une thyroidite d'hashimoto ? et j'aimerais également savoir si c'est synonyme de cancer . y a t'il des risques d'evolution vers un cancer de la thyroide ? sinon peut on en guerir un jour ou est ce que c'est une maladie que l'on a a vie ? a quoi sert la recherche d'anticorps ? croyez vous que les medecins ont le devoir de dire la vérité a leurs patients quand ils ont un cancer ou ya til encore des medecins qui preferent cacher la vérité ? merci de me repondre rapidement si possible car je suis inquiete bonne journée et bravo pour ce site tres interessant.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-01-05, 20:27  (GMT)
20. "RE: HASHIMOTO"
Bonsoir,

> j'aimerais savoir si une thyroidite lymphocytaire chronique
>est la même chose qu'une thyroidite d'hashimoto ?

Je vous ai déjà dit que c'était la même chose.
>et j'aimerais
>également savoir si c'est synonyme de cancer .

Ce n'est pas un cancer et ça ne devient pas cancéreux et vous devriez lire les discussions et les liens qui s'y rattachent avant de poser vos questions.

Merci.





Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rosalie (367 messages) Envoyer message email à: rosalie Envoyer message privé à: rosalie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-08-04, 21:08  (GMT)
3. " HASHIMOTO et hérédité"
Modifié le 30-08-04 à 21:28  (GMT)

bonjour

La thyroïdite d'Hashimoto semble être une maladie héréditaire.

Si personne dans les générations proches n'en est atteint,est-il possible que ce soit un caractère très ,très recessif, et que, dans ce cas les générations futures puissent développer plus facilement la maladie du fait de l'avoir "remise à jour"?

OU, peut'on être un cas isolé? une génération spontanée de maladie héréditaire ?

Cette thyroïdite peut'elle se déclarer suite à une anesthésie ou une transfusion sanguine ?

Ces questions sont peut être complètement idiotes mais ça me "turlupine"
j'ai du mal à accepter ce qui m'arrive j'attendais le diabète de pied ferme (ce qui n'est pas encore perdu)pas Hashimoto.Et, avec ça manquerait plus que ce soit cancéreux.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ptitcoeur1 (4 messages) Envoyer message email à: ptitcoeur1 Envoyer message privé à: ptitcoeur1 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-09-04, 11:37  (GMT)
4. "LEVOTHYROX ET HYPOTHYROIDIE"
bonjour à tous

suite à des examens annuels, mon médecin a diagnostiqué une hypothyroidie (TSH à 4.881) et me dit qu'il faut absoluement que je prenne du lévothyrox 50/jour sinon je risque de prendre des kilos (j' ai pris environ 2 ou 3 kg en 3 ou 4 mois mais je pense que c'est le fait d'avoir arrêté le sport )

j'ai commencé le traitement la semaine derniere

voici ma question:

est-il nécessaire de prendre du levothyrox , en sachant que mes résultats antérieurs sont les suivants et qu'en période de plus forte hypothiroidie (en 2000 et 2001) aucun médecin n'a jugé utile que je prenne un complément d'hormones:

- 2000 : TSH à 6.629
- 2001 : TSH à 5.468
- 2002 : TSH à 3.564 (normal)
- 2003 : TSH à 4.568
- 2004 : TSH à 4.881

j'ajoute que je n'avais pas spécialement de signe de fatigue ou de prise de poids (meme que j'étais plutot fine 43 kg) en période de forte hypo.

si l'on a commencé à me préscrire un dosage de la TSH c'est parce que je souffrais et je souffre tjrs de tachycardie (ce qui correspondrait plutot a une hyperyhiroidie). j'ai un coeur trop rapide et qq fois il s'emballe mais les échographies n'ont rien démontrées sauf une tachycardie.

j'ai lu que le corps ralentissait lors d'hypothiroidie seulement le mien ne failblit pas spécialement (coups de fatigue mais comme tout le monde), il m'arrive de me sentir lasse et le lendemain super speed ou de me sentir énnervée pour rien .

ce que je ne comprends pas, c'est que j'ai plutot des signes d'hyper alors que je suis en hypo

pouvez-vous m'éclairer ?

Merci

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-09-04, 15:52  (GMT)
5. "RE: LEVOTHYROX ET HYPOTHYROIDIE"
Bonjour,

>ce que je ne comprends pas, c'est que j'ai plutot des
>signes d'hyper alors que je suis en hypo

Il faudrait que vous consultiez un endocrinologue pour des dosages hormonaux complémentaires. Je ne pense pas qu'il faille traiter sur la foi d'une TSH un peu au dessus de la normale.

Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

CHALONS (10 messages) Envoyer message email à: CHALONS Envoyer message privé à: CHALONS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-09-04, 20:04  (GMT)
6. "RE: LEVOTHYROX ET HYPOTHYROIDIE"
Bonjour, Il y a un an suite à un déménagement changement de région, j'ai eu mal au ventre. Mon médecin m'a prescrit des examens. L'écho de la thyroide a mis en évidence la présence de nodules. Les examens sanguins ont révélé une TSH normale mais la présence d'anticoprs anti-thyroglubuline et anti-thyroperoxydaxe importants. Il m'a prescrit du LEVOTYROX à 50. J'ai cru devenir folle. Enervée, toujours chaud, dépressive. Je commençais à faire de l'hyperthyroidie. L'endocrino qui m'a vue m'a fait arrêter le LEVOTYROX car la TSH étant normale cela ne se justifiait pas. Les 2 médecins ne sont pas d'accord. Depuis l'arrêt du LEVOTHYROX, je fais un examen sanguin tous les 3 mois et les anticorps n'ont pas augmenté. Le généraliste me parle de maladie d'HASHIMOTo ALORS que l'endocrino me dit que dans la population il y a des individus qui ont un taux d'anticorps supérieur au niveau de la thyroide mais qu'ils ne sont pas malades pour autant. Il y a deux mois j'ai pris 2 kg en 1 semaine sans rien comprendre. Je n'arrive pas à les perdre. Je ne comprends pas. Les résultats sont même de mieux en miieux; Alors ne t'inquiète pas. Je vais faire mes examens de contrôle. Je refais du sport.
Quelqu'un aurait-il une idée sur l'origine de ces 2 kg ? Au fait je suis toujours en hypotension 9. Je prends du ginkorfort. Cela va mieux.
Merci
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-09-04, 00:00  (GMT)
7. "RE: LEVOTHYROX ET HYPOTHYROIDIE"
Bonsoir,

> L'endocrino qui m'a vue m'a fait arrêter le
>LEVOTYROX car la TSH étant normale cela ne se justifiait
>pas. Les 2 médecins ne sont pas d'accord. Le généraliste me
>parle de maladie d'HASHIMOTo ALORS que l'endocrino me dit
>que dans la population il y a des individus qui
>ont un taux d'anticorps supérieur au niveau de la thyroide
>mais qu'ils ne sont pas malades pour autant.

Il arrive très souvent que deux médecins ne soient pas d'accord. La médecine est un art, pas une science exacte. Le "feeling" du médecin et son tempérement (optimiste ou anxieux, a eu le temps de manger à midi ou pas...) changent souvent sa manière de voir les choses.
A première vue, j'aurais tendance à dire que votre endocrino est un homme sage qu'il faut garder précieusement sous le coude. Mais mon avis, bien sûr, ne vaut pas grand chose par rapport à celui des médecins qui vous connaissent bien.

Si vous le souhaitez et si vos médecins n'arrivent décidément pas à se mettre d'accord, vous pouvez éventuellement prendre le troisième avis d'un autre endocrino.

>Quelqu'un aurait-il une idée sur l'origine de ces 2 kg ?

Le poids est parfois capricieux, surtout en période de stress.
Ca ne veut pas dire grand chose.
Vous êtes a priori suivie régulièrement côté thyroïde, ne vous inquiétez plus avec ça. Si il y a quelque chose, ils le trouveront.


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine, qui a perdu 11 kgs en 1ère année et les a repris en deux semaines.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

DECALCOMANIE (56 messages) Envoyer message email à: DECALCOMANIE Envoyer message privé à: DECALCOMANIE Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-10-04, 14:14  (GMT)
8. "RE: LEVOTHYROX ET HYPOTHYROIDIE"
Je répond un peu tardivement à ton message. J'ai également une thyroidite d'hashimoto. Peut être que le levothyrox ne te convenait pas (ce qui a été mon cas) et que la L THYROXYNE pourrait mieux te convenir. Mon endocrino a employé un terme précis pour dire que je ne supportais pas le levo mais je m'en souviens plus. Je garde un drôle de souvenir de ma période LEVO (je faisais des nuits blanches et le repassage etait impec).la L THYROXINE me convient mieux. Si tu as une thyroide tu dois être bien suivi (echo + prise de sang).

@++ DECALCOMANIE

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

DECALCOMANIE (56 messages) Envoyer message email à: DECALCOMANIE Envoyer message privé à: DECALCOMANIE Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-10-04, 20:19  (GMT)
10. "RE: LEVOTHYROX ET HYPOTHYROIDIE"
Je me souviens du terme : c'est la galénique (orth ??).

Voilà bon courage.

Pour réponse à Rosalie moi ma maladie je l'appelle HASHIMOTO mon amour. Car sans cette découverte j'aurais été bonne à enfermer. J'ai un fort tempérement dépressif soit disant. En fait je me suis rendue compte que beaucoup de choses dites psychiques avaient une cause organique. Mettre un nom sur une fatigue qui vous poursuit depuis des années vous permet de vous rendre compte que finalement vous y etes POUR RIEN..................

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rosalie (367 messages) Envoyer message email à: rosalie Envoyer message privé à: rosalie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-10-04, 09:06  (GMT)
9. "HASHIMOTO : crise d'identité."
Bonjour,

Celà fait trois mois que le diagnostic de thyroïdite de Hashimoto à été posé.J'ai trés mal vécu cette annonce,La thyroïde à toujours été le moindre de mes soucis et, tout d'un coup, on m'annonce que c'est une maladie auto-immune, que j'ai ça en moi depuis toujours et que ça peut être héréditaire.

Je me suis demandée qui j'étais réellement, mes réactions , ma manière d'être,mes coups de fatigue, tout ça était'il uniquement dépendant des hormones tyroïdiennes.
J'avais l'impression d'être une marionette suspendue au bout de fils que les hormones manipulaient.

Comment faire la part des choses? Existe t'il un état"normal" ?qu'est-ce que la normalité?

Hashimoto et moi avons signé un pacte de bonne coexistence et sommes prêts à faire la route ensemble.

Voilà, ceci est mon témoignage, ma manière de percevoir cette maladie.
Si ça peut aider quelqu'un..............

<< Hashimoto tu n'auras pas ma peau >>


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

virasoleil (1 messages) Envoyer message email à: virasoleil Envoyer message privé à: virasoleil Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-11-04, 22:18  (GMT)
11. "RE: HASHIMOTO : crise d'identité."
Bonjour
Voici 6 mois que l'on m'a découvert une thyroïdite de Hashimoto. J'étais sous lévotyrox 50 jusqu'à il y a 3 jours. Je n'ai constaté aucun changement dans ma vie quotidienne après ce traitement. ( voilà 50 ans que je vis avec des hauts et des bas, que je me bas contre une fatigue régulièrement inexpliquée.)
Et étant donné les résultats des dernières analyses (taux de TSH en hausse, j'ai décidé d'arrêter tout traitement) et je me dis que si j'ai survécu jusque là, je devrais pouvoir continuer.
Espérant seulement que la prise de lévothyrox n'a pas fait qu'aggraver les choses. (J'ai déjà eu quelques déboires avec la mèdecine officielle et ma confiance est extrêmement limitée.)
J'en suis à me poser la question: et si c'est ça depuis le début?
Alors qui suis-je?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rosalie (367 messages) Envoyer message email à: rosalie Envoyer message privé à: rosalie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-11-04, 08:42  (GMT)
12. "RE: HASHIMOTO : crise d'identité."
Bonjour virasoleil,

je n'ai que m'a récente petite expérience "hashimotesque" pour vous répondre.

Il me semble que votre dosage de lévo n'est pas bon, il n'est pas normal que votre TSH ne baisse pas.

Je peux vous assurer qu'un bon dosage vous change la vie, plus de coups de fatigue,ou autres désagréments.

Votre thyroïde va fonctionner de moins en moins bien (c'est la faute aux anticorps...), arrêter le lévo n'est pas le bon plan.

Cordialement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

FLOBESAN (3 messages) Envoyer message email à: FLOBESAN Envoyer message privé à: FLOBESAN Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-11-04, 20:42  (GMT)
13. "RE: HASHIMOTO : crise d'identité."
Bonjour tous les hashimotiennes et hashimotiens,

En fait moi je suis suivie par mon généraliste et mon endocrino, ils ne sont pas du même avis sur mon hypothyroïdie de Hashimoto (nom du Dr qui a trouvé ce dysfonctionnement biologique),
Alors j'aimerais savoir qui a raison, sachant que pour l'instant j'écoute la prescription de mon endocrino qui m'a fait connaître mon mal
soit passer de 75 à 100 pour le LEVOTHYROX et continuer le Zoloft pour maintenir le moral (zoloft = béquille me dit-on, mais ne régle pas tout, travail à faire sur moi même)
Pour mon généraliste il fallait envisager d'arrêter un jour tout ça pour ne pas empêcher la tyroïde de se remettre en route... pour l'endocrino c'est un point de vue qui ne tient pas la route, car pour elle le problème est pour la vie, qu'en pensez vous ?
Sinon comment peut on dire à ses patients de l'hypothyroïdie de Hashimoto que ce n'est rien de grave, alors que le traitement est à envisager tous les jours de toute une vie ? c'est un peu contradictoire non ? Enfin en tout cas je vais mieux, mais j'ai l'impression que je ne serais plus jamais comme avant, quand j'avais de l'audace, du tonus à revendre bref comme quand j'avais 20 ans ! (j'en ai 32), mais bon pourquoi pas, merci en tout cas si vous pouvez me répondre un peu.
Bonne semaine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rosalie (367 messages) Envoyer message email à: rosalie Envoyer message privé à: rosalie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-11-04, 09:10  (GMT)
14. "RE: HASHIMOTO : crise d'identité."
Bonjour Flobesan,

Pour mon généraliste il fallait envisager d'arrêter un jour tout ça pour ne pas empêcher la tyroïde de se remettre en route...

Je ne comprends pas le principe de remise en route de la thyroïde.

Le Lévothyrox n'est'il pas là pour fournir à l'organisme les hormones que la thyroïde n'a plus la force de fabriquer? Elle ne s'est pas arrêtée de fonctionner ,elle fonctionne mal et peut être de façon irrégulière ,ce qui rend le dosage de lévo difficile.

pour l'endocrino c'est un point de vue qui ne tient pas la route, car pour elle le problème est pour la vie, qu'en pensez vous ?

A vie , ça c'est sûr.

Sinon comment peut on dire à ses patients de l'hypothyroïdie de Hashimoto que ce n'est rien de grave, alors que le traitement est à envisager tous les jours de toute une vie ?

Si les symptômes ne sont pas trop importants , et si le traitement est bien dosé et toléré, je ne trouve pas que cette maladie soit grave, contraignante, mais pas grave.

Et, encore, prendre un comprimé chaque matin ce n'est pas forcément compliqué.
J'ai des risques de diabète, et je peux vous assurer qu'en comparaison Hashimoto ce n'est rien.

mais j'ai l'impression que je ne serais plus jamais comme avant, quand j'avais de l'audace, du tonus à revendre bref comme quand j'avais 20 ans ! (j'en ai 32)

Hashimoto n'est pas forcément le seul coupable, les années passent

mais bon pourquoi pas

"Ne pas regarder le passé avec nostalgie ,mais regarder l'avenir avec espoir"

Souriez à la vie , elle a sûrement plein de bonnes surprises pour vous.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

FLOBESAN (3 messages) Envoyer message email à: FLOBESAN Envoyer message privé à: FLOBESAN Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-11-04, 09:21  (GMT)
15. "RE: HASHIMOTO : avenir"
Merci beaucoup pour vos éclaircissements, ils m'aident beaucoup, et c'est un soutien dont vraiment je vous suis très reconnaissante.
bon courage à vous également.
j'ai une amie qui a des traitements contre le diabète (analyse sang par appareil tous les jours, médicaments...) et c'est vrai que c'est plus que compliqué. Mais souvent j'ai trop tendance à focaliser sur mon nombril.
Merci encore
Bonne semaine
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

rosalie (367 messages) Envoyer message email à: rosalie Envoyer message privé à: rosalie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-11-04, 09:54  (GMT)
16. "RE: HASHIMOTO : avenir"
Bonjour,

Mais souvent j'ai trop tendance à focaliser sur mon nombril.

Ce n'est pas parce que les autres souffrent plus que nous que notre souffrance perso n'est pas légitime.

Pas de culpabilisation.Faut juste rester modéré dans le "nombrilisme" sinon on finit par se rendre plus malade que l'on ne l'est réellement.

Loin de moi l'idée de dire << vous n'avez pas le droit de vous plaindre ,il y a pire >> beurk.... vilaine phrase

Enfin.... je ne sais pas si je me fais bien comprendre.

courage
bonne journée

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: