Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"cancer de la prostate"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Recherche d'informations sur une maladie (Protected)
Message d'origine

herve (11 messages) Envoyer message email à: herve Envoyer message privé à: herve Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-08-02, 09:26  (GMT)
"cancer de la prostate"
Bonjour,
Mon père est atteint d'un cancer de la prostate en phase 2. Après une biopsie, toute sa prostate est infestée mais pas la capsule (à 99%). On lui propose un traitement hormonal d'abord puis un traitement à base de radiothérapie ou une opération avec parait-il les mêmes taux de réussite mais peut-être moins d'effets secondaires pour la première solution.
1.Pouvez-vous m'éclairer sur les effets secondaires des deux options?
2.Y a-t-il des statistiques sur l'espérance de vie de personnes dans sa situation (il a 63 ans)?
3.Comment puis-je l'aider? Quelqu'un a peut-être un parent dans ce cas?
  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: cancer de la prostate D_Dupagne 27-08-02 1
   RE: cancer de la prostate herve 27-08-02 2
       RE: morbidité D_Dupagne 27-08-02 3
 RE: cancer de la prostate soradha 04-11-02 4
   RE: cancer de la prostate D_Dupagne 05-11-02 5
       RE: cancer de la prostate soradha 05-11-02 6
           RE: cancer de la prostate D_Dupagne 05-11-02 7
               RE: cancer de la prostate soradha 05-11-02 8
                   RE: cancer de la prostate D_Dupagne 05-11-02 9
                       cancer de la prostate nadvar 07-02-04 14
                           RE: cancer de la prostate D_Dupagne 07-02-04 15
       RE: cancer de la prostate Marc95 23-01-05 35
 RE: cancer de la prostate cookies 09-09-03 10
   RE: cancer de la prostate Nickelodeon 14-12-03 11
       RE: cancer de la prostate pouf 14-12-03 12
           RE: cancer de la prostate catouska 02-02-04 13
               RE: cancer de la prostate pouf 19-02-04 16
                   RE: cancer de la prostate tiboop 23-03-04 17
                       RE: cancer de la prostate Cafe_Sante 23-03-04 18
                           RE: cancer de la prostate tiboop 23-03-04 19
                           RE: cancer de la prostate xavier_xavi 20-04-04 33
                               RE: cancer de la prostate Cafe_Sante 21-04-04 34
 RE: cancer de la prostate herve2 24-03-04 20
   RE: cancer de la prostate Ln2 24-03-04 23
   RE: cancer de la prostate pouf 27-03-04 25
       RE: cancer de la prostate Cafe_Sante 28-03-04 26
           RE: cancer de la prostate pouf 19-04-04 31
               RE: cancer de la prostate D_Dupagne 20-04-04 32
 cancer de la prostate nadvar 24-03-04 21
   RE: cancer de la prostate tiboop 24-03-04 22
       RE: cancer de la prostate Cafe_Sante 24-03-04 24
           RE: cancer de la prostate helen2 29-03-04 27
               RE: cancer de la prostate D_Dupagne 29-03-04 28
                   RE: cancer de la prostate helen2 29-03-04 29
   RE: cancer de la prostate herve2 29-03-04 30

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-08-02, 16:19  (GMT)
1. "RE: cancer de la prostate"
Les deux options ont des effets pénibles d'intensité proche.
L'impuissance est une conséquence commune aux deux techniques.
Vous trouverez des renseignements et des liens sur cette page :
http://www.caducee.net/DossierSpecialises/cancerologie/cancer-prostate.asp
Le pronostic est globalement bon. Votre père à plus de chance de mourir d'autre chose vers 80 ans que de mourir de son cancer de la prostate.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

herve (11 messages) Envoyer message email à: herve Envoyer message privé à: herve Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-08-02, 17:27  (GMT)
2. "RE: cancer de la prostate"
Merci de votre réponse rapide.
Je suis allé faire un tour sur le lien indiqué.
On parle souvent de solution avec un taux 'morbidité' plus ou moins élevé.
Qu'entend-on par 'taux de morbidité'?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-08-02, 21:37  (GMT)
3. "RE: morbidité"
La morbidité est l'état de maladie. Un taux de morbidité élevé pour une épidémie, une stratégie, ou autre chose, signifie que cette chose provoque des complications ou des maladies.
"l'alcool est responsable d'une morbidité élevée en France".

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

soradha (3 messages) Envoyer message email à: soradha Envoyer message privé à: soradha Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-11-02, 23:38  (GMT)
4. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour,

je suis dans la même situation qu'hervé, mon père 59 ans, vient d'apprendre qu'il a un cancer de la prostate, il doit se faire opéré le 15 novembre.

Je sais qu'il a eu un toucher rectal, un taux de PSA à 9ng/ml, une echographie endorectale et biopsies (avec 6 prélévements), une scintigraphie osseuse (pas d'extension du cancer aux os).
Pour finir, après tous ces examens, j'ai appris que le cancer était localisé à la prostate, et que donc tout va bien!!!

A aujourd'hui je n'en sais pas plus, mais je suppose que c'est tout de même assez grave vu que son médecin lui préconise l'ablation de la prostate ce qui correspond je suppose à la prostatectomie totale.

Je suis tombée sur les fesses hier quand j'ai appris que cette opération allait le rendre impuissant!!!! je ne connais pas la vie sexuelle de mes parents mais ça me choque...

c'est pour ça que je me suis intéressée au sujet de plus près.

Son medecin, lui à déconseillé la radiothérapie externe, car ça peut abimer d'autres organes autour, est ce vraiment dangereux??

j'ai vu que le pourcentage d'impuissance, avec la prostatectomie totale était de 60 à 90 %, alors qu'avec la radiothérapie elle varie de 10 à 50 %

et que pensez vous de la curietherapie??? quand est il du taux d'impuissance avec cette technique???

Et pour finir, je voudrais savoir ce qu'est l'impuissance, est-ce
"seulement" le fait de ne pas pouvoir "bander", où est-ce qu'il peut encore éprouver du plaisir et éjaculer???

merci d'avance pour votre réponse

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-02, 00:12  (GMT)
5. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour,
Votre père s'est donc fait dépister un cancer de la prostate. Le voila confronté au difficile choix du traitement.
Le choix se passe entre pas de traitement du tout et la prostatectomie radicale. Les autres traitements ne sont pas adaptés à son âge.
http://content.nejm.org/cgi/content/short/347/11/781
Le dépistage du cancer de la prostate n'est pas actuellement recommandé :
http://www.cmq.org/canpros.pdf

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

soradha (3 messages) Envoyer message email à: soradha Envoyer message privé à: soradha Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-02, 00:25  (GMT)
6. "RE: cancer de la prostate"
tous d'abord merci pour la rapidité mais je n'ai pas compris qu'entendez vous par :
>Le dépistage du cancer de la prostate n'est pas actuellement recommandé ??


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-02, 00:29  (GMT)
7. "RE: cancer de la prostate"
>tous d'abord merci pour la rapidité mais je n'ai pas compris
>qu'entendez vous par :
>>Le dépistage du cancer de la prostate n'est pas actuellement recommandé ??

J'entends qu'il n'est pas recommandé de pratiquer un dépistage systématique du cancer de la prostate, comme expliqué dans le lien cité.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

soradha (3 messages) Envoyer message email à: soradha Envoyer message privé à: soradha Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-02, 19:24  (GMT)
8. "RE: cancer de la prostate"
>>tous d'abord merci pour la rapidité mais je n'ai pas compris
>>qu'entendez vous par :
>>>Le dépistage du cancer de la prostate n'est pas actuellement recommandé ??
>
>J'entends qu'il n'est pas recommandé de pratiquer un dépistage systématique du
>cancer de la prostate, comme expliqué dans le lien cité.

Il ne s'agissait pas d'un dépistage, mon père a consulté un medecin car il a des problèmes pour uriner,aujourd'hui il prend des médicaments, pour lui faciliter la tache...

A votre avis peut-il vivre en utilisant ce médicament jusqu'à la fin de sa vie, en ayant un suivi régulier au cas où le cancer progresserai..

Et pour finir où puis-je m'informer sur les effets secondaires, je veux parler de l'impuissance lié à l'opération...

merci d'avance

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-02, 23:34  (GMT)
9. "RE: cancer de la prostate"
Modifié le 09-09-03 à 16:49  (GMT)

Modifié le 05-11-02 à 23:36  (GMT)

>Il ne s'agissait pas d'un dépistage, mon père a consulté un
>medecin car il a des problèmes pour uriner,aujourd'hui il prend
>des médicaments, pour lui faciliter la tache...

OK, comme vous aviez parlé de PSA, j'ai cru qu'il s'agissait d'un dépistage.

>A votre avis peut-il vivre en utilisant ce médicament jusqu'à la
>fin de sa vie, en ayant un suivi régulier au
>cas où le cancer progresserai..

Tout est possible. Mais pour l'instant, il s'agit d'une opération destinée à enlever la totalité de la tumeur. Vous n'avez pas parlé de médicament anticancéreux, que l'on réserve généralement aux cancers plus étendus.

>Et pour finir où puis-je m'informer sur les effets secondaires, je
>veux parler de l'impuissance lié à l'opération...

Tout ce que vous trouverez, ce sont des statistiques assez larges. Une nouvelle technique opératoire, la chirurgie coelioscopique, semble donner les meilleurs résultats
http://www.uro-prostatectomy.com/operation/textes.htm
Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nadvar (2 messages) Envoyer message email à: nadvar Envoyer message privé à: nadvar Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-02-04, 17:41  (GMT)
14. "cancer de la prostate"
Modifié le 23-03-04 à 18:54  (GMT)

Je suis à la recherche d'informations sur ce qu'il reste à faire dans un cas de cancer de la prostate avec métastases aux os.
Mon père âgé de 69 ans a eu un cancer de la prostate il y a 5 ans. En sepembre 2002, il est devenu hormonorésistant. Son taux de pSA a augmenté considérablement et aujourd'hui, après des séances de radiothérapie, de chimiothérapie, les médecins baissent les bras. Il n'y a plus rien à faire si ce n'est calmer la douleur. En fait, mon père est hospitalisé depuis une semaine et il a toujours mal à hurler. Il souffre tellement qu'il ne peut même plus parler...
Ma question: existe-t-il des anti douleurs autres que la morphine ?
Merci pour vos réponses.

Le 10 mars, papa est décédé!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-02-04, 20:44  (GMT)
15. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour,

Il existe en effet d'autres antidouleurs que la morphine. Si votre père a mal à hurler, c'est qu'il est mal soigné. Faites le hospitaliser ailleurs ou prenez-le chez vous si vous le pouvez, et voyez avec votre médecin généraliste.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Marc95 (1 messages) Envoyer message email à: Marc95 Envoyer message privé à: Marc95 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-01-05, 16:28  (GMT)
35. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour,

Y a-t-il en France des cliniques où se pratique la curiethérapie "temporaire" (en anglais HRD brachytherapy)?
Merci

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cookies (1 messages) Envoyer message email à: cookies Envoyer message privé à: cookies Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-09-03, 11:10  (GMT)
10. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour Hervé,
les effets secondaires liés au traitement chirurgical sont en fait dus à la section de petits filets nerveux. ce qui peut se traduire par des troubles d'érection ou parfois, de manière plus transitoire de troubles de la continence.
j'ai appris ça en visitant le site des proches des malades: proximologie.com. j'ai moi mm une grand mère atteinte d'un cancer du colon. vous y trouverez davantage de détails et surtout des conseils pour accompagner votre père.
mes voeux les plus sincères de rétablissement pour votre papa.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nickelodeon (78 messages) Envoyer message email à: Nickelodeon Envoyer message privé à: Nickelodeon Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-12-03, 17:23  (GMT)
11. "RE: cancer de la prostate"
Voici (avec la permission du Dr Dupagne) la traduction en français d'un article intéressant paru récemment sur l'excellent site médical américain Medscape
(http://www.medscape.com/viewarticle/453159_print)
--------------------

DES CHANGEMENTS D'HABITUDES DE VIE POURRAIENT PREVENIR OU INVERSER L'EVOLUTION DU CANCER DE LA PROSTATE
Emma Hitt, PhD

Chicago, 28 avril 2003 — Une bonne hygiène de vie, incluant régime pauvre en graisses, exercice physique et d'autres facteurs, pourrait contribuer à interrompre ou même à inverser la progression de cancers de la prostate chez des hommes placés sous surveillance attentive, si l'on en croit les résultats du premier essai clinique randomisé contrôlé sur le sujet.

L'étude était conduite par le docteur Dean Ornish, professeur de médecine clinique à l'université de Californie à San Francisco, et auteur de plusieurs livres de vulgarisation sur les bénéfices du régime pauvre en graisses pour inverser l'évolution des maladies cardio-vasculaires.

Le Dr Ornish et ses collègues ont présenté leurs résultats à la réunion annuelle de l'Association Urologique Américaine, qui s'est tenue ici.

Les chercheurs ont réparti au hasard 87 hommes porteurs d'un cancer de la prostate confirmé par biopsie, en deux groupes, un groupe intervention et un groupe témoin. Tous les hommes avaient des taux d'antigène prostatique spécifique (PSA) compris entre 4 et 10 ng/ml et des scores de Gleason inférieurs à 7.

Le groupe intervention a suivi un régime entièrement végétarien, pauvre en graisses, favorisant les aliments entiers non transformés. Sur le total calorique, 70% provenaient de sucres complexes et 20% provenaient de protéines, dont une grande partie du soja. Les membres de ce groupe ont également participé à des exercices physiques modérés en aérobie, à un programme de gestion du stress, et à un groupe de soutien psychosocial. Tous les hommes avaient décliné le traitement conventionnel.

Les sujets ont été suivis pendant un an, au cours duquel les PSA ont été mesurés deux fois au début, puis une fois tous les trois mois.

Après trois mois les taux moyens de PSA avaient diminué de 5% dans le groupe intervention, tandis qu'ils avaient augmenté de 1% dans le groupe témoin (p=0,045). De même, après un an les taux moyens de PSA avaient diminué de 3% dans le groupe intervention, tandis qu'ils avaient augmenté de 7% dans le groupe témoin (p=0,034).

On a constaté que les modifications des PSA tant à trois mois (p=0,047) qu'à un an (p=0,007) étaient directement corrélées avec l'adhésion au régime et au changement des habitudes de vie. "Le groupe témoin suivait le régime à 75%, comme le groupe intervention, et pourtant leurs PSA ont augmenté", observent les auteurs.

Les chercheurs ont également mesuré la croissance de la lignée de cellules prostatiques cancéreuses LNCaP après ajout de sérum des patients. Ils ont constaté que la croissance était inhibée de 67% dans le groupe intervention, comparé à 12% dans le groupe témoin.

"Il est possible que les changements d'habitudes de vie aient affecté la production de PSA sans affecter le cancer prostatique sous-jacent", a déclaré le Dr Ornish à Medscape, "mais l'inhibition directe des cellules LNCaP va contre cette hypothèse", ajoute t'il.

Le Dr Ornish a également fait remarquer que des études sur des migrants ont montré que lorsque des sujets consommant des régimes à prédominance végétarienne émigrent aux Etats-Unis, leurs taux de cancer de prostate augmente de façon spectaculaire. En comparaison, l'incidence du cancer prostatique microscopique montre peu de variation d'un pays à l'autre, ce qui laisse supposer qu'une forte consommation de graisses alimentaires et/ou de protéines d'origine animale pourrait favoriser le développement de tumeurs prostatiques cliniquement significatives.

La taille de l'étude n'était pas suffisante pour déterminer la contribution relative de chacune des composantes de l'intervention, a t'il observé. Mais il a suggéré que les urologues envisagent de recommander aux patients de s'engager dans des changements radicaux de régime et d'habitudes de vie, même pour ceux qui suivent un traitement conventionnel.

Il a ajouté que des changements radicaux de régime et d'habitudes de vie pourraient aussi réduire le risque de récidive chez les patients qui suivent un traitement conventionnel.

"Cette étude aborde une question importante qui préoccupe beaucoup de médecins et de patients", a déclaré à Medscape le docteur Philip Belitsky, professeur au département d'urologie de l'université Dalhousie à Halifax, en Nouvelle-Écosse au Canada.

D'après le Dr Belitsky, beaucoup de ses patients atteints de cancer de la prostate posent des questions sur les changements qu'ils peuvent faire dans leurs habitudes de vie, et beaucoup ont déjà entrepris d'importants changements d'habitudes de vie.

"C'est la première tentative systématique que je vois pour essayer d'aborder cette question, et je crois que cette étude sera saluée comme précurseur de beaucoup d'études plus vastes qui l'aborderont de façon plus systématique", a t'il dit.

Cette étude a été financée par des fonds privés.

98ème réunion annuelle de l'AUA : Abstract 105681. Présenté le 27 avril 2003.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

pouf (30 messages) Envoyer message email à: pouf Envoyer message privé à: pouf Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-12-03, 23:02  (GMT)
12. "RE: cancer de la prostate"
Bonsoir,
Effectivement, le problème des régimes alimentaires, du mode de vie peut avoir peut-être une corrélation avec le cancer de la prostate, et sans doute avec d'autres si j'en crois quelques articles de vulgarisation.Mais, quand je lis ce genre d'articles, je me demande toujours si en évitant une forme de cancer...on ne va pas en favoriser une autre! ou tout bonnement amener une autre maladie...Nous connaissons le mode alimentaire des parents et apparemment...ils ont vécu âgés et sans cancer de la prostate!
A défaut de certitudes: se débarrasser au plus vite de ces cellules cancéreuses par la chirurgie reste la meilleure chance de survie!
La prostatectomie, pratiquée sous coelioscopie, par un excellent chirurgien urologue fait que 1 an après je n'ai pas de problèmes d'incontinence et une sexualité satisfaisante: plus d'éjaculation évidemment mais le même plaisir...tout cela est revenu petit à petit pour être donc 1 an après content. Reste la crainte des métastases, mais qu'en serait-il si j'avais laissé le carcinome en place?=ce ne serait plus une crainte mais une certitude!
conseils: ne jamais jouer l'autruche, combattre, garder le moral et se dire que la science avance tous les jours.
amicalement
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

catouska (1 messages) Envoyer message email à: catouska Envoyer message privé à: catouska Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-02-04, 16:32  (GMT)
13. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour !!

J'avoue un peu débarquer sur ce forum et je ne suis pas très douée avec les mots techniques. Je recherchais des informations sur le cancer de ma prostate.
Mon pere va être opéré vendredi. On va lui retirer la prostate. Il a 60 ans et ce qu'on a trouvé semble petit (8mm et 12mm)
Est ce c'est la même chose que vous avez subi ?

merci

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

pouf (30 messages) Envoyer message email à: pouf Envoyer message privé à: pouf Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-02-04, 10:55  (GMT)
16. "RE: cancer de la prostate"
tout d'habord, mes excuses pour ne pas vous avoir répondu plus tôt: mon ordinateur était HS et le dépannage a été plus long que prévu!

Je ne me souviens plus de la taille de ma prostate mais je peux rechercher si vous en avez besoin , par contre son évaluation n'était pas extravagante, 20,ou 30 grammes en évolution mais ce qui importe c'est surtout la nature des cellules cancéreuses qui n'ont pas toutes la même virulence et si la capsule n'est pas dépassée, ce que les médecins appellent la marge négative. Maintenant que l'opération est faite, vous devez avoir les résultats de la cytologie et conduire votre guérison ou votre surveillance en conséquence. J'espère que tout va bien...et pas d'inquiétudes inutiles, il faut se prendre en charge et cela s'arrange assez vite!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

tiboop (3 messages) Envoyer message email à: tiboop Envoyer message privé à: tiboop Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-03-04, 15:29  (GMT)
17. "RE: cancer de la prostate"
bonjour,
Un cancer de la prostate à été diagnostiqué chez mon père agé de 56 ans il y a un an. Je ne connais pas les détails techniques de son traitement, mais comme il avait des métastases osseuses (foyer modéré) au niveau d'une vertèbre "on lui a injecté des cellules osseuses pour la lui fortifiée". Aujourd'hui, on a découvert un second foyer "intense" dans une autre vertèbre et il va etre soigné avec une chimio. J'ai lu que la chimio pour ce cancer est envisagée quand l'espérance de vie est inférieure à 10 ans. Cela veut-il dire qu'il reste moins de 10 ans à vivre pour mon père? Peut guérir un cancer de ce type ou peut-on seulement le traiter?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-03-04, 18:23  (GMT)
18. "RE: cancer de la prostate"
Bonsoir,

>J'ai lu que la chimio pour ce
>cancer est envisagée quand l'espérance de vie est inférieure à
>10 ans. Cela veut-il dire qu'il reste moins de 10
>ans à vivre pour mon père?

On espère justement augmenter l'espérance de vie avec une chimiothérapie.

> Peut guérir un cancer
>de ce type ou peut-on seulement le traiter?

En général on ne le guérit pas. Mais tout est possible.

Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

tiboop (3 messages) Envoyer message email à: tiboop Envoyer message privé à: tiboop Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-03-04, 18:34  (GMT)
19. "RE: cancer de la prostate"
>Bonsoir,
>
>>J'ai lu que la chimio pour ce
>>cancer est envisagée quand l'espérance de vie est inférieure à
>>10 ans. Cela veut-il dire qu'il reste moins de 10
>>ans à vivre pour mon père?
>
>On espère justement augmenter l'espérance de vie avec une chimiothérapie.
>
>> Si je "lis entre les lignes", le cancer de mon père est trés grave?
Ca parait bete comme question mais je suis totalement inculte en la matière, et je n'arrive pas à savoir quel est l'état de gravité de sa maladie. Je sais que sans le dossier médical il est difficile de se prononcer mais avec le peut d'information que j'ai, est-il possible de se prononcer?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

xavier_xavi (1 messages) Envoyer message email à: xavier_xavi Envoyer message privé à: xavier_xavi Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-04-04, 23:47  (GMT)
33. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour,

Je voulais avoir une précision concernant l'espérance de vie aprés une ablation totale de la prostate :

Mon pére a 56 ans et a un un taux de PSA à 6ng/ml donc relativement faible(si j'ai bien compris), et on a détecté des cellules cancéreuses dans sa prostate, il a alors décidé d'effectuer l'ablation complète de sa prostate.
Le problème, c'est que j'ai lu que pour une ablation : "Sur le plan de l’efficacité, la survie à 10 ans est de 90 % environ" :
- ca veut dire que son espérance de vie est "garantie" à 10 ans pas plus? ou que sa survie à 10 ans au moins est "garantie"?

L'ablation de la prostate peut-elle remédier complétement au cancer surtout pour mon pére qui a détecté ce cancer trés tôt??

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-04-04, 14:14  (GMT)
34. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour,
>Le problème, c'est que j'ai lu que pour une ablation :
>"Sur le plan de l’efficacité, la survie à 10 ans
>est de 90 % environ" :

Ça veut dire que 90% des gens sont vivants au bout de dix ans. C'est tout.

>
>L'ablation de la prostate peut-elle remédier complétement au cancer surtout pour
>mon pére qui a détecté ce cancer trés tôt??

Oui.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

herve2 (7 messages) Envoyer message email à: herve2 Envoyer message privé à: herve2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-03-04, 14:39  (GMT)
20. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour,
1 an et demi s'est passé depuis mon premier message. Mon père était en fait en début de phase 3 et a été soigné par hormonothérapie ainsi que radiothérapie. Il semble que son taux de PSA soit retombé à "la normale". En tous cas il se suit bien mais est très très fatigué.
1. Y a-t-il un lien de cause à effet entre sa fatigue et ce cancer?
2. En est-il "débarassé" ou y a-t-il un risque de rechutte dans x années (et si oui combien)?
3. Me concernant, j'ai 36 ans; ais-je plus de chances que la moyenne pour développer ce même cancer plus tard?
4. Si oui, dois-je me faire dépister dès maintenant?
Merci encore de vos efforts pour animer ce forum.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-03-04, 15:46  (GMT)
23. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour Hervé,

Je suis heureuse de voir que les choses évoluent bien pour votre père.

>1. Y a-t-il un lien de cause à effet entre sa
>fatigue et ce cancer?

La fatigue est un élément constant dans tous les types de cancers.
Si on ajoute à ça les traitements lourds que votre père a reçus, rien d'étonnant à ce qu'il soit fatigué.

>2. En est-il "débarassé" ou y a-t-il un risque de rechutte
>dans x années (et si oui combien)?

Il en est débarassé pour le moment, mais il existe toujours un risque de récidive, impossible à chiffrer.

>3. Me concernant, j'ai 36 ans; ais-je plus de chances que
>la moyenne pour développer ce même cancer plus tard?

Plus élevé que la moyenne, oui. On estime que le risque est multiplié par deux environ chez un patient qui a un antécedent familial de cancer de la prostate.
Ca paraît énorme, mais ce chiffre ne doit pas vous inquiéter. Un très petit risque multiplié par deux, ça reste un tout petit risque...
(L'incidence du cancer de la prostate en 2000 était de 75 cas sur 100 000 hommes)

>4. Si oui, dois-je me faire dépister dès maintenant?

Non, ce n'est pas justifié.
Si vous voulez vous renseigner sur le dépistage, vous pouvez lire http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID4/80.html


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

pouf (30 messages) Envoyer message email à: pouf Envoyer message privé à: pouf Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-03-04, 22:19  (GMT)
25. "RE: cancer de la prostate"
bonsoir Hervé2!
j'ai eu un cancer de la prostate à 57ans. Pas d'antécédents connus.
Ce que je peux vous dire, c'est la réflexion de mon chirurgien (par coelioscopie) : les cas sont de plus en plus jeunes donc il faut une surveillance précoce. Quant à mes enfants, ils se feront tester les PSA dès 40ans- je sais, à lire les messages qui circulent ici que ce n'est pas la mode...et encore moins au Canada...lol...mais je m'aperçois que je ne suis ni incontinent, ni impuissant mais un peu moins attiré par le sexe qu'avant...mais cela convient mieux à Madame...sourires..alors je suis bien content de ne plus me savoir porteur de cette tumeur. Peut-être reviendra-t-elle...mais si elle n'avait pas été enlevée, ce sont les métastases qui seraient bien installées!Alors les 15 ans de survie me font sourire...j'en connais qui sont morts bien avant! donc à partir de 40ans: PSA et toucher rectal! et dormons tranquille: cela ne va pas ruiner la sécurité sociale et sûr moins qu'une fois la maladie bien installée ! que l'on commence par faire la chasse aux gaspis en milieu hospitalier...
bonne soirée et prévention !
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-03-04, 14:00  (GMT)
26. "RE: cancer de la prostate"
Bonsoir,

> donc à partir de
>40ans: PSA et toucher rectal! et dormons tranquille:

Pourquoi pas 30 ?

> cela ne
>va pas ruiner la sécurité sociale et sûr moins qu'une
>fois la maladie bien installée !

Ce n'est pas le problème.
J'espère simplement que la situation et les traitements évolueront dans quelques années. Si les traitements étaient plus efficaces… Actuellement, le débat est ouvert.

Je vous rappelle que dans votre cas, seul 7% des patients non opérés meurent de leur cancer. Et qu'il n'y a aucune différence de survie entre les opérés et les non opérés.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

pouf (30 messages) Envoyer message email à: pouf Envoyer message privé à: pouf Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-04-04, 23:07  (GMT)
31. "RE: cancer de la prostate"
Bonsoir!
J'avais bien lu en son temps, votre commentaire ! je n'avais pas eu le temps de vous répondre !
Tout d'abord, je ne suis pas médecin et encore moins spécialiste urologue, aussi je me contente, quand je crois rencontrer quelqu'un de compétent de l'écouter ( sa compétence est reconnue dans les milieux spécialisés - information obtenue auprès de service urologie hospitalier) , et si ce qu'il dit ne contredit pas le bon sens et l'expérience, j'en retiens l'enseignement. Alors quand il y a des problèmes de prostate familiaux, il recommande de contôler à partir de 40 ans...et non pas 30 comme vous le suggérez ironiquement! (mais cela viendra peut-être) car ce nombre provient du fait qu'il a constaté un rajeunissement des cas ! Mais peut -être pensez-vous avoir plus d'expérience que lui....


Votre point de vue est d'espérer qu'il y ait d'autres traitements d'ici quelques années... J'y avais pensé et je peux vous dire qu'avant de me faire opérer, c'est bien sûr la première question que j'ai posée! mais l'espoir à 3 ans est nul! je pense que les pontes seraient quand même au courant!
...et en 3 ans, bonjour les dégâts... et si dans 3 ans: rien...

Alors vous proposez d'attendre un hypothétique traitement...mais les cimetières sont rempli de gens qui ont attendu et espéré! alors que la prévention est quand même un moyen de réagir vite et d'augmenter nos chances! La tumeur enlevée, vous diminuez les risques d'invasion! Certes, le cancer est apparu et il peut très bien réapparaître puisqu'on ne sait pas réellement son origine, donc on peut supposer que le dérèglement qui a déjà fait des dégâts peut en faire à nouveau. Mais il y a aussi la possibilité que ce dérèglement n'ait visé qu'un type de cellules, en l'occurence de la prostate, et que sans point de chute il ne puisse plus y avoir de conséquences: qu'en sait-on???

Où vous m'étonnez le plus, c'est avec vos statistiques! comment pouvez-vous écrire que les chances de survie sont les mêmes? pour cela, il faudrait savoir ce qui se serait passé si les opérés ne l'avait pas été, et les non-opérés avaient été opérés! malheureusement, en médecine c'est impossible à savoir ! sans traitement, le malade aurait-il vécu moins longtemps, pareillement, ou plus longtemps ???? combien de médecins ont donné des prévisions de survie erronées??? j'en ai connu deux qui sont morts...avant leurs" grands malades"...alors la survie...je crois que cela se situe plus au niveau de la chance que de la médecine! et j'aimerais savoir à quel âge on a détecté le cancer de vos 7%!


Si je vous ai fait la réflexion sur la sécurité sociale, c'est parce que la prévention coûte- du moins en apparence- et que j'ai l'impression que l'absence de surveillance préconisée a plus un motif d'économies immédiates que de réalités médicales----en lisant l'article d'origine canadienne! mais le Canada n'est certainement une référence sur le sujet et il est préférable d'être malade en France que de l'autre côté de l'Atlantique si j'en crois les expatriés...


Bien amicalement !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-04-04, 15:01  (GMT)
32. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour,

Ce débat est bien difficile avec quelqu'un qui a fait le choix du dépistage et de l'intervention. Vous n'êtes pas forcé de lire ce qui suit.

Les urologues croient à l'intérêt du dépistage contre l'avis des cancérologues (voir dernier paragraphe ici comme les chrétiens croient en Dieu contre certaines évidences scientifiques. C'est un problème de foi. Demandez donc à un musulman s'il croit en Mahomet.

En matière de preuve malheureusement, l'évidence n'est pas du côté des urologues :
L'étude fondamentale et récente http://content.nejm.org/cgi/content/short/347/11/781 citée par Philippe a en effet montré que les hommes surveillés ne meurent pas plus que les hommes opérés après diagnostic d'un cancer par dépistage.

Je suis ravi pour vous que l'intervention coelioscopique (la méthode la moins traumatisante actuelle) vous ait permis de garder une vie sexuelle, mais ce n'est pas le cas pour tout le monde, et nous ne savons pas si cette intervention est aussi (peu) efficace que la prostatectomie radicale classique pour éradiquer le cancer.

Pour ce qui est de l'argent, il ne pose pas de problème en matière d'économie de santé, mais plutôt en terme d'appui financier de l'industrie pharmaceutique à l'"industrie du dépistage" qui induit de nombreuses prescriptions médicamenteuses.


Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nadvar (2 messages) Envoyer message email à: nadvar Envoyer message privé à: nadvar Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-03-04, 15:04  (GMT)
21. "cancer de la prostate"
Bonjour Hervé, mon père a été opéré -trop tard- de la prostate à l'âge de 65 ans. La capsule était partiellement atteinte. Ce que je n'ai pas su à l'époque,c'est qu'il a énormément souffert moralement, suite à l'opération, de son impuissance. Il me le cachait mais disait à ma mère qu'il était 'foutu'. Je pense que cela a contribué largement à la reprise de la maladie, puisque le traitement hormonal n'a plus fait effet, que des métastases osseuses sont apparues... mon père est décédé le 10 mars 2004 à l'âge de 70 ans.
Plus que jamais, il faut entourer votre père, le soutenir, dédramatiser, lui dire combien vous l'aimez, combien il compte pour vous. Il s'attachera ainsi moins aux effets secondaires des traitements, qui ne sont rien comparés à la vie, à l'amour.
Je connais d'autres hommes atteints de cette maladie, soignés suffisamment tôt, et qui sont toujours vivants!!!
Aujourd'hui, je souffre parce que papa n'est plus là, mais je l'ai accompagné et j'ai vécu ces 18 derniers mois avec une intensité sans pareil. Je n'ai pas de regrets...
Votre père, avec de la force et votre soutien, s'en sortira très bien. Il vous reste beaucoup de temps à passer ensemble, profitez-en!!!
Je vous embrasse tous les deux.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

tiboop (3 messages) Envoyer message email à: tiboop Envoyer message privé à: tiboop Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-03-04, 15:13  (GMT)
22. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour nadvar,
J'ai lu que ton père avait eu des métastases aux os suite à un cancer de la prostate ce qui est le cas de mon père aujourd'hui. Il commence une chimio la semaine prochaine prochaine. J'ai très peur car j'ai lu beaucoup de choses à ce sujet et malgrè tout je n'arrive pas à situer la gravité de sa maladie. Puis-je te poser des questions quand à l'expérience de ton père?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-03-04, 16:59  (GMT)
24. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour tiboop,

>je n'arrive pas à situer la gravité de sa maladie.

Un cancer avec des métastases est de toute façon très grave. Mais il existe plusieurs types de cancers de la prostate qui sont plus ou moins agressifs. Il faut que vous parliez de tout cela avec l'équipe qui s'occupe de votre père.
Philippe,
médecin à la campagne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

helen2 (2 messages) Envoyer message email à: helen2 Envoyer message privé à: helen2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-03-04, 08:11  (GMT)
27. "RE: cancer de la prostate"
Mon père qui a 70 ans vient de se faire opérer d'un cancer de la prostate.
Deux jours après la première intervention le chirurgien l'a ouvert à nouveau pour placer un drain dans la vessie ( la sonde était soit disant mal placée ). Il est restée 17 jours à l'hôpital et revenu depuis 10 jours, il est très fatigué. Ce qui l'inquiète c'est d'être complètement incontinent, combien de temps est-ce que cela peut durer ? Y a-t-il un risque qu'il reste comme ça ? ça le déprime vraiment.
Merci de vos réponses
Helen
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-03-04, 09:33  (GMT)
28. "RE: cancer de la prostate"
Bonjour,
L'incontinence est une complication fréquente de l'intervention pour cancer de la prostate car c'est une intervention lourde.

Votre père sera fixé dans deux ou trois mois, le temps de cicatriser et de faire une rééducation.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

helen2 (2 messages) Envoyer message email à: helen2 Envoyer message privé à: helen2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-03-04, 18:27  (GMT)
29. "RE: cancer de la prostate"
>Bonjour,
>L'incontinence est une complication fréquente de l'intervention pour cancer de la
>prostate car c'est une intervention lourde.
>
>Votre père sera fixé dans deux ou trois mois, le temps
>de cicatriser et de faire une rééducation.

Merci pour votre réponse.
Mon père est très fatigué.
On lui a affirmé qu'il n'y avait plus trace de son cancer localisé dans la prostate mais il déprime à cause de l'incontinence.
Helen

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

herve2 (7 messages) Envoyer message email à: herve2 Envoyer message privé à: herve2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-03-04, 23:28  (GMT)
30. "RE: cancer de la prostate"
merci pour tous ces conseils...
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: