Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"beljanski"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
Discussion fermée - Lecture uniquement 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Recherche d'informations sur une maladie (Protected)
Message d'origine

herve (11 messages) Envoyer message email à: herve Envoyer message privé à: herve Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-09-02, 10:45  (GMT)
"beljanski"
Quel est votre avis sur les produits beljanski?
  Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: beljanski D_Dupagne 20-09-02 1
   RE: beljanski herve 20-09-02 2
       RE: beljanski D_Dupagne 20-09-02 3
           RE: beljanski herve 20-09-02 4
               RE: beljanski D_Dupagne 20-09-02 5
                   RE: beljanski herve 20-09-02 6
           RE: beljanski Amandine25 05-12-02 7
               RE: beljanski D_Dupagne 05-12-02 8
                   RE: beljanski Amandine25 05-12-02 9
                       RE: beljanski D_Dupagne 05-12-02 10
                           RE: beljanski herve 06-12-02 11
                               RE: beljanski Amandine25 06-12-02 12
                           RE: beljanski Amandine25 06-12-02 13
                               RE: beljanski D_Dupagne 06-12-02 14
                                   RE: beljanski herve 07-12-02 15
                                       RE: beljanski D_Dupagne 07-12-02 16
                                           RE: beljanski herve 07-12-02 17
                                               RE: beljanski Amandine25 09-12-02 19
                                                   RE: beljanski herve 09-12-02 20
                                                       RE: beljanski Amandine25 09-12-02 21
                                   RE: beljanski Amandine25 09-12-02 18
                                       RE: beljanski kim 17-12-02 22
                                           RE: beljanski Pierre16 21-02-03 23
                                               RE: beljanski Pierre16 26-02-03 24
                                               RE: beljanski eric640 26-02-03 25
                                                   RE: beljanski eric640 27-02-03 26

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-09-02, 13:14  (GMT)
1. "RE: beljanski"
Voir http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/757.html#
Je partage l'opinion d'Act.up de la Ligue contre le Cancer.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

herve (11 messages) Envoyer message email à: herve Envoyer message privé à: herve Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-09-02, 14:02  (GMT)
2. "RE: beljanski"
Modifié le 20-09-02 à 14:04  (GMT)

act up étant une association de non professionnels, leur avis n'a aucune valeur. j'ai deux amis décédés du sida qui ne leur ont jamais fait confiance. ils sont loins de représenter la majorité des malades.

certains médecins croient dans les produits beljanski natural source et apportent des témoignages. les autres disent qu'il n'y a pas eu d'autorisation de mise sur le marché mais n'apportent aucun contre témoignage.

je trouve les arguments contre beljanski très pauvres. y-a-t-il eu des expériences négatives ou nulles?

où trouver la position de la ligue contre le cancer?

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-09-02, 14:49  (GMT)
3. "RE: beljanski"
Voici le lien vers le communiqué de presse commun, avec notamment les coordonnées de la personne de la Ligue qui suit ce dossier.
http://www.aides.org/actu/CPBeljanski.pdf

Les arguments contre Beljanski sont simples :
Depuis une cinquantaine d'années, pour éviter le charlatanisme, le position des démocraties est la suivante :
- Un médicament est défini comme un produit qui revendique de soigner un trouble ou une maladie
- Un complément alimentaire est destiné à se faire du bien, mais pas à soigner.

Un médicament, pour être commercialisé, doit faire le preuve de son efficacité dans les indications qu'il revendique (élémentaire non ?). Il reçoit alors une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) qui permet sa commercialisation en pharmacie.

Cette procédure, lourde, n'interdit pas pour autant à de petites structures disposant de molécules innovantes, de commercialiser leur produit.

Accessoirement, le statut de médicament impose des règles de fabrication qui permettent d'apporter une garantie au malade-consommateur vis-à-vis de ce qu'il absorbe réellement.

Cette réglementation me paraît une bonne chose.
Certains produits traditionnels comme les tisanes bénéficient de procédures allégèes, idem pour l'homéopathie ou les oligo-éléments.

Les complément alimentaires peuvent être vendus en supermarché, en boutique "bio" ou n'importe ou. Si vous lisez leur emballage, vous verrez qu'il ne mentionne jamais de nom de maladie ou de trouble : Là ou un médicament peut écrire sur sa boîte "lutte contre la fatigue", un complément alimentaire n'aura le droit d'écrire que "améliorer votre forme". Et bien sûr, jamais un complément alimentaire ne pourra prétendre combattre (même en association avec un vrai médicament) un cancer, le sida ou une leucémie.

A côté de cette voie officielle, il existe des produits "limites" : soit des compléments alimentaires, vendus en pharmacie, et quasiment présenté comme des médicaments, soit des produits plus ou moins fumeux vendus sous le manteau pour traiter généralement des maladies graves.

Malgré sa formation scientifique initiale Mirko Beljanski n'a pas suivi une méthode scientifique pour démontrer l'effet de ses produit, et n'a pas respecté la réglementation sur le médicament. C'est pour cela qu'il a été logiquement condamné.

Rappelons qu'il n'appartient pas aux autorités sanitaires de prouver que les produits Beljanki de marchent pas, mais à Beljanski de prouver que ses produits marchent. Cela n'a jamais été fait de façon sérieuse. Et je passe sur le prix auquel ces produits était vendus...

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

herve (11 messages) Envoyer message email à: herve Envoyer message privé à: herve Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-09-02, 15:15  (GMT)
4. "RE: beljanski"
>"Malgré sa formation scientifique initiale Mirko Beljanski n'a pas suivi
>une méthode scientifique pour démontrer l'effet de ses produit, et n'a
>pas respecté la réglementation sur le médicament. C'est pour cela qu'il
>a été logiquement condamné."

Je ne conteste pas la condamnation ni la procédure d'AMM.

>Rappelons qu'il n'appartient pas aux autorités sanitaires de prouver que
>les produits Beljanki de marchent pas, mais à Beljanski de prouver que
>ses produits marchent. Cela n'a jamais été fait de façon sérieuse.

Est-ce pour autant que ça ne marche pas? Votre réponse me parait tres ambigue. Je me suis renseigné et j'ai obtenu des dizaines de témoignages dont certains de médecins connus et reconnus. Ces produits semblent avoir un effet positif sur certaines personnes. Je cherche les effets négatifs afin de me faire un avis.

>Et je passe sur le prix auquel ces produits était vendus.

je suis allé sur le site de natural sources et j'ai calculé que le budget mensuel est d'environ 2000F par mois ce qui est assez cher je vous l'accorde. Raison de plus pour en savoir davantage.

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-09-02, 15:26  (GMT)
5. "RE: beljanski"
Témoignages, effets positifs sur certaines personnes... Tout cela n'est pas très sérieux au XXème siècle. Il existe des procédures d'évaluation scientifiques qui ont permis de sortir la médecine de la magie. Tant que Natural Source vendra des produits Beljanski comme compléments alimentaires sans envisager de dépenser de l'argent pour prouver l'action curatrice de ces produits, je considèrerai que cette société n'y crois pas elle-même.

Libre à vous de dépenser de l'argent, mais il existe des magies moins chères (cierges, homéopathie, médailles, magnétisme). Je ne crois pas que ces produits puissent être intrinsèquement toxiques.

Comprenez bien que je n'ai rien contre la magie (nous pratiquons tous un peu de magie ; j'ai régulièrement des patients qui sortent guéris de mon cabinet avant d'avoir acheté leurs médicaments
Mais il ne faut pas tout mélanger, et de préférence ne pas dépenser trop d'argent.

Tant qu'il y aura des pigeons, il y aura des marchands.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

herve (11 messages) Envoyer message email à: herve Envoyer message privé à: herve Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-09-02, 16:26  (GMT)
6. "RE: beljanski"
Que ce soit clair;
Je ne défend pas ces produits. Je m'y intéresse et cherche à savoir.
Pourquoi ne me dites-vous pas tout simplement 'je n'en sais rien'; il est vrai que cette phrase est banie de l'univers des médecins.
Vous m'avez convaincu d'une chose, c'est de continuer à chercher.
Merci quand même.
  Retour

Amandine25 (7 messages) Envoyer message email à: Amandine25 Envoyer message privé à: Amandine25 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-02, 16:21  (GMT)
7. "RE: beljanski"
J'ai lu attentivement vos différents message sur Beljanski et je dois dire que je m'intéresse à ses découvertes et à son parcours.

Cependant je ne suis pas d'accord avec vous lorsque vous parlez de la demande d'AMM pour les médicaments de Beljanski.
Il avait réuni tous les documents nécessaires pour obtenir cette AMM. Quand la réponse était imminente, Beljanski s'est fait arrêté et s'est vu confisqué son dossier de demande d'AMM (qui par la suite a été détruit par les autorités elles-mêmes).

Alors, le passage dans votre témoignage :"Rappelons qu'il n'appartient pas aux autorités sanitaires de prouver que les produits Beljanki de marchent pas, mais à Beljanski de prouver que ses produits marchent", je pense que Beljanski a essayé mais s'est confronté à une énorme machine.



  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-02, 18:17  (GMT)
8. "RE: beljanski"
>Cependant je ne suis pas d'accord avec vous lorsque vous parlez
>de la demande d'AMM pour les médicaments de Beljanski.
>Il avait réuni tous les documents nécessaires pour obtenir cette AMM.
>Quand la réponse était imminente, Beljanski s'est fait arrêté et
>s'est vu confisqué son dossier de demande d'AMM (qui par
>la suite a été détruit par les autorités elles-mêmes).

Ach, la grosse machination. Comment pouvez vous gober des âneries pareilles ? Vous regardez trop la télévision
Rappelez-vous que non seulement l'homéopathie est reconnue en France, mais elle est remboursée par la sécurité sociale. Je n'ai rien contre l'homéopathie, mais le principe et le fond scientifique sont proches.

>Alors, le passage dans votre témoignage :"Rappelons qu'il n'appartient pas aux
>autorités sanitaires de prouver que les produits Beljanki de marchent
>pas, mais à Beljanski de prouver que ses produits marchent",
>je pense que Beljanski a essayé mais s'est confronté à
>une énorme machine.

Il a été confronté à la dure réalité de la démarche scientifique et de la loi destinée à protéger des escrocs les personnes trop crédules. Et heureusement que cette protection existe.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Amandine25 (7 messages) Envoyer message email à: Amandine25 Envoyer message privé à: Amandine25 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-02, 18:51  (GMT)
9. "RE: beljanski"
Modifié le 05-12-02 à 19:10  (GMT) par D_Dupagne (admin)

>Ach, la grosse machination. Comment pouvez vous gober des âneries pareilles
>? Vous regardez trop la télévision
>Rappelez-vous que non seulement l'homéopathie est reconnue en France, mais elle
>est remboursée par la sécurité sociale. Je n'ai rien contre
>l'homéopathie, mais le principe et le fond scientifique sont proches.

Je ne regarde pas trop la télé, non, en revanche, sur quelles preuves médicales vous appuyez-vous pour diffamer autant les travaux de Beljanski? Je comprends que vous puissez être sceptique, mais au moins argumentez un minimum sans être agressif, ce qui vous décrédibilise totalement.


>Il a été confronté à la dure réalité de la démarche
>scientifique et de la loi destinée à protéger des escrocs
>les personnes trop crédules. Et heureusement que cette protection existe.
>
Si vous vous étiez renseigné un minimum sur cette saisie de demande d'AMM, vous auriez vu que cette saisie a été reconnue illégale. Certes, un demande d'AMM peut être rejetée, mais pas détruite, là il y a abus de pouvoir, c'est différent.

Cependant, vous êtes bien évidement au courant que le 7 février 2002, la Cour Européenne des Droits de l'Homme a rendu son verdict à l'unanimité lors du dernier procès : la France a violé la C.E.D.H ( et oui, c'est bien le terme employé) vis à vis de Mirko Beljanski.

Il a été prouvé que le silence a été fait sur les découvertes de Beljanski, mais malheureusement, beaucoup de gens comme vous ne croient pas qu'il puisse se passer de telles injustices.

A bon entendeur,

Amandine

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-02, 19:22  (GMT)
10. "RE: beljanski"
>Je ne regarde pas trop la télé, non, en revanche, sur
>quelles preuves médicales vous appuyez-vous pour diffamer autant les travaux

Je suis désolé que vous ne compreniez pas. Je répète ce que j'ai déjà écris : ce n'est pas aux détracteurs de la méthode de prouver qu'elle ne marche pas, mais au promoteur de la méthode de prouver qu'elle marche.

>Si vous vous étiez renseigné un minimum sur cette saisie de
>demande d'AMM, vous auriez vu que cette saisie a été
>reconnue illégale. Certes, un demande d'AMM peut être rejetée, mais
>pas détruite, là il y a abus de pouvoir, c'est
>différent.

Pouvez vous me citez une source qui prouve que le dossier de demande d'AMM a été déposé et détruit ? L'administration française n'a pas pour habitude de détruite les dossiers, elle aurait plutôt tendance à les perdre

>Cependant, vous êtes bien évidement au courant que le 7 février
>2002, la Cour Européenne des Droits de l'Homme a rendu
>son verdict à l'unanimité lors du dernier procès : la
>France a violé la C.E.D.H ( et oui, c'est bien
>le terme employé) vis à vis de Mirko Beljanski.

J'ai lu cela sur des sites de médecines naturelles. Je veux bien le croire, mais je n'ai trouvé aucune trace de ce verdict sur le site de la CEDH :
http://www.echr.coe.int/Fr/Judgments.htm
Ai-je mal cherché ? D'après ce que j'ai lu, si ce verdict existe, il est reproché à la France d'avoir tardé dans le procès de Beljanski qui était atteint d'une leucémie. J'aimerais néanmoins pouvoir lire ce jugement.

>Il a été prouvé que le silence a été fait sur
>les découvertes de Beljanski

En fait de silence, il a été fait beaucoup de bruit, et vous en faites vous même encore, sans oublier le fructueux business qui a valu à sa veuve une lourde condamnation.

>mais malheureusement, beaucoup de gens comme
>vous ne croient pas qu'il puisse se passer de telles
>injustices.

Disons qu'une culture scientifique minimale permet de se convaincre du fait que la terre n'est pas plate, que les génies méconnus sont rares, et que les escrocs ou les illuminés sont nombreux. Beljanski n'est pas le premier ni le dernier marchand de rêve à se déclarer victime du système.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

herve (11 messages) Envoyer message email à: herve Envoyer message privé à: herve Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-12-02, 10:59  (GMT)
11. "RE: beljanski"
J'ai fait beaucoup de recherches pour mon Père depuis que j'ai posté mes messages. Il se trouve que j'ai rencontré la fille d'un couple ami de mes parents. Ils sont médecins et la fille est médecin également. Elle est atteinte d'un cancer du sein. Ce cancer avait été soigné par ses copains de fac et a été très mal soigné de l'avis de ses parents et même du sien. Le cancer récidive et elle est condamnée selon ses médecins, son cancérologue et ses parents. Elle a consulté un médecin parisien qui lui a prescrit des produits beljanski, en complément de son traitement médical. Elle devrait maintenant être décédée mais elle est toujours là et de plus en plus vaillante à la surprise de tout le monde. Est-ce ces produits? Tous ses médecins disent que c'est probable.

J'ai lu également le dossier fourni par Natural Sources et je le trouve très mal fait. Mon avis est que l'équipe Beljanski est complètement incompétente en marketing et que la personalité du couple ne passe pas dans le milieu médical. Les mêmes produits avec des personalités différentes auraient à mon avis certainement aboutis à une AMM.

  Retour

Amandine25 (7 messages) Envoyer message email à: Amandine25 Envoyer message privé à: Amandine25 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-12-02, 13:05  (GMT)
12. "RE: beljanski"
J'ai également rencontré une personne qui se soigne avec les produits Blejanski depuis des années contre le Sida. Son mari détenait un des laboratoires qui fabriquait les médicaments, mais ce dernier a été saisi en 96. Cette femme est en très bonne santé, c'était son mari qui avait commencé à lui fournir ces médicaments. Maintenant, elle les achète sur internet et tout va bien pour elle.

Je ne peux pas affirmer que ces médicaments soignent puisque je ne les aient pas essayé, mais tant de témoignages, tant de preuves, me pousse à croire que ces découvertes méritent d'être reconnues.

  Retour

Amandine25 (7 messages) Envoyer message email à: Amandine25 Envoyer message privé à: Amandine25 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-12-02, 16:22  (GMT)
13. "RE: beljanski"
>Je suis désolé que vous ne compreniez pas. Je répète ce
>que j'ai déjà écris : ce n'est pas aux détracteurs
>de la méthode de prouver qu'elle ne marche pas, mais
>au promoteur de la méthode de prouver qu'elle marche.
>
Sur ce point, je suis d'accord avec vous : tout faire pour prouver que la méthode marche, cependant, cette demande d'AMM est le passage obligé et quand celui-ci devient impossible... En fait, je pense que Hervé (le deuxième interlocuteur intéressé par ce sujet) a raison. L'équipe de Beljanski et lui-même s'y sont peut-être mal pris et n'ont pas mis toutes les chances de leur côté.

>Pouvez vous me citez une source qui prouve que le dossier
>de demande d'AMM a été déposé et détruit ? L'administration
>française n'a pas pour habitude de détruite les dossiers, elle
>aurait plutôt tendance à les perdre

La source provient du site : http://biogassendi.ifrance.com :"Tous les documents nécessaires à l'évaluation des produits pour leur AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) ont été saisis sans remise des procès verbaux aux intéressés. Ce sont ces mêmes documents nécessaires à la demande d'AMM que le juge refuse de restituer, afin d'empêcher d'obtenir cette autorisation, obligatoires pour la commercialisation des produits Beljanski. Le gendarme responsable de l'opération du 09.10.96 souhaite dans son rapport que toutes les pièces saisies (témoignages des malades, dossiers médicaux et scientifiques) soient détruites".
Cependant, vous me direz certainement que ceci n'est pas une preuve fiable puisqu'elle n'est pas émise des sources de la Police.

>J'ai lu cela sur des sites de médecines naturelles. Je veux
>bien le croire, mais je n'ai trouvé aucune trace de
>ce verdict sur le site de la CEDH :
>http://www.echr.coe.int/Fr/Judgments.htm
>Ai-je mal cherché ? D'après ce que j'ai lu, si ce
>verdict existe, il est reproché à la France d'avoir tardé
>dans le procès de Beljanski qui était atteint d'une leucémie.
>J'aimerais néanmoins pouvoir lire ce jugement.

Ce jugement a en effet reconnu qu'il y avait eu des retards dans la procédure :
Voici le verdict du jugement sur le site de la CEDH :

EN DROIT
I. SUR LA VIOLATION ALLÉGUÉE DE L’ARTICLE 6 § 1 DE LA CONVENTION
37. Le requérant se plaint de la durée de l’instruction conduite par le juge d’instruction du tribunal de grande instance de Créteil. Il invoque l’article 6 § 1 de la Convention, aux termes duquel :
« 1. Toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue (...) dans un délai raisonnable, par un tribunal indépendant et impartial, établi par la loi, qui décidera (...) du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle. »
38. Selon le Gouvernement, la durée de la procédure s’explique essentiellement par la complexité de l’affaire, tenant essentiellement de la nature et de l’ampleur des infractions reprochées et du nombre de personnes mises en examen ; de nombreuses investigations et expertises auraient notamment été nécessaires. Par ailleurs, le requérant et d’autres mis en examen auraient retardé la clôture de l’instruction en sollicitant une nouvelle expertise comptable en août 1998, en formulant une demande d’actes d’instruction supplémentaires et en déposant une requête en nullité de la procédure devant la chambre d’accusation. L’information judiciaire aurait par contre été conduite sans discontinuer et à un rythme soutenu par le juge d’instruction.
39. Le requérant réplique que l’affaire ne présentait aucune complexité particulière. Il souligne en particulier que l’instruction de son dossier était indépendante des poursuites conduites contre des personnes ayant prescrit ou vendu les produits concernés, soit de la plupart des autres mis en examens ; le nombre des personnes poursuivies ne conférerait donc aucune complexité à l’affaire. S’agissant de son propre comportement, il rappelle qu’il ne saurait être reproché à une personne mise en examen d’exercer les voies légales qui lui sont ouvertes pour défendre ses droits et établir son innocence. Il ajoute qu’en tout état de cause, le juge d’instruction a rejeté toutes ses demandes de mesures d’instructions et d’expertises. Il ne saurait davantage lui être fait grief de ce que la requête en annulation des actes d’instruction déposée le 12 octobre 1998 n’a été examinée par la cour d’appel que le 18 juin 1999. Selon lui, la durée de la procédure d’instruction est imputable aux « autorités judiciaires et exécutives ». Ainsi, notamment, l’instruction n’aurait été clôturée que le 30 mars 2000 alors même que, dans son ordonnance du 3 décembre 1998, le juge d’instruction invoquait l’urgence pour refuser toute mesure d’instruction complémentaire. Par ailleurs, il n’aurait été entendu que deux fois par le magistrat instructeur (le jour de sa mise en examen et presque 2 ans et 9 mois plus tard) et plusieurs des personnes mises en examen à la suite de la perquisition du 9 octobre 1996 n’auraient été entendues en première comparution que dans le courant de l’année 1998. Enfin, le requérant souligne que la durée de la procédure doit être examinée à la lumière de son âge avancé et de son état de santé au moment des faits.
40. La Cour rappelle que la période à considérer en l’espèce sous l’angle du « délai raisonnable » de l’article 6 § 1 débute en mars 1994 et prend fin le 20 mars 2000 (date de l’ordonnance constatant l’extinction de l’action publique contre le requérant) et est en conséquence de 6 ans environ (voir la décision finale de la Cour sur la recevabilité de la requête, du 5 juillet 2001).
Elle rappelle que le caractère raisonnable de la durée d’une procédure s’apprécie suivant les circonstances de la cause et eu égard aux critères consacrés par sa jurisprudence, en particulier la complexité de l’affaire, le comportement du requérant et celui des autorités compétentes (voir, par exemple, Pélissier et Sassi c. France , n° 25444/94, § 67, CEDH 1999-II) ; l’enjeu du litige pour l’intéressé est également à prendre en considération (voir, par exemple, Frydlender c. France , n° 30979/96, § 43, CEDH 2000-VII).
La Cour reconnaît que l’affaire présentait une certaine complexité « en fait », en raison du nombre important de personnes mises en examen et de leur dispersement sur l’ensemble du territoire français. Elle constate toutefois que la très grande majorité de ces dernières étaient des médecins et pharmaciens et que leur localisation et leur audition, une fois identifiés, ne présentait vraisemblablement pas une difficulté particulière. Ainsi, dans la mesure où les commissions rogatoires aux fins de mise en examen de ces pharmaciens et médecins ont été prises par le juge d’instruction au cours de l’été 1996, le nombre de personne concernées ne suffit pas à justifier la durée de la procédure au-delà de 1996.
Quant au comportement du requérant, il ne ressort pas du dossier qu’il ait provoqué des retards notables. En particulier, il ne saurait être reproché à l’intéressé d’avoir usé des recours que lui ouvrait le droit interne.
La Cour ne mésestime pas la difficulté de la tâche du magistrat instructeur. Elle relève cependant des périodes de latences imputables aux autorités : aucun événement procédural notable ne semble s’être produit en 1996 jusqu’à l’été ; l’expertise comptable ordonnée le 21 janvier 1997 fut déposée le 27 avril 1998 (soit plus d’un an et trois mois plus tard) et ne fut notifiées aux parties que le 31 juillet 1998 ; l’ordonnance de soit-communiqué aux fins de règlement fut prise le 24 septembre 1999, alors que l’avis de fin d’information avait été rendu le 22 septembre 1998 ; plus généralement, la chronologie de la procédure fournie par le Gouvernement révèle plusieurs périodes d’inactivité, chacune de deux ou trois mois.
Considérant également l’âge du requérant et le fait qu’il était atteint d’une très grave maladie (voir notamment, mutatis mutandis, l’arrêt X. c. France du 31 mars 1992, série A n° 234-C, § 47) ainsi que l’enjeu singulier de la procédure pour lui – sa réputation de scientifique et le sérieux de ses recherches étaient en cause –, la Cour estime qu’il y a eu dépassement du « délai raisonnable » et violation de l’article 6 § 1 de la Convention.
II. SUR L’APPLICATION DE L’ARTICLE 41 DE LA CONVENTION
41. Aux termes de l’article 41 de la Convention,
« Si la Cour déclare qu’il y a eu violation de la Convention ou de ses Protocoles, et si le droit interne de la Haute Partie contractante ne permet d’effacer qu’imparfaitement les conséquences de cette violation, la Cour accorde à la partie lésée, s’il y a lieu, une satisfaction équitable. »
A. Dommage
42. Le requérant réclame 700 000 francs français (« FRF »), soit 106 714,31 euros (« EUR »).
43. Le Gouvernement réplique que « le simple constat d’une violation suffirait à réparer la violation éventuelle de la Convention ».
44. La Cour estime que le prolongement de la procédure litigieuse au-delà du délai raisonnable a sans nul doute causé au requérant un préjudice moral justifiant l’octroi d’une indemnité. Statuant en équité, comme le veut l’article 41, elle lui alloue 4 500 EUR à ce titre.
B. Frais et dépens
45. Le requérant réclame 57 025 FRF (soit 8 693,41 EUR) au titre des frais et dépens exposés devant la Cour. Il fournit deux notes d’honoraires, datées des 20 octobre 1998 et 4 octobre 2000 ; les montants relatifs à la procédure devant la Cour qui y sont mentionnés sont respectivement de 33 050 FRF (soit 5 038,44 EUR) et 23 975 FRF (soit 3 654,97 EUR).
46. Le Gouvernement ne s’oppose pas au remboursement des « frais de procédure justifiés ».
47. La Cour, conformément à sa jurisprudence, examinera, d’une part, si les frais et dépens réclamés ont été réellement et nécessairement engagés pour empêcher ou obtenir un redressement de la question constitutive d’une violation de la Convention et, d’autre part, s’ils étaient d’un montant raisonnable (voir, par exemple, les arrêts Z c. Finlande, du 25 février 1997, Recueil des arrêts et décisions, 1997-I, § 126 et Raninen c. Finlande, du 16 décembre 1997, Recueil 1997-VIII, § 73).
Le présent arrêt constate une violation de la Convention au seul titre de la durée de la procédure ; les autres griefs développés par le requérant ont été déclarés irrecevables (voir la décision partielle de la Cour sur la recevabilité de la requête, du 2 mars 2000). La première note d’honoraire se rapportant à la préparation de la requête dans son intégralité, la Cour juge qu’il n’y a pas lieu d’accorder au requérant la totalité du montant y figurant.
La seconde note d’honoraire a quant à elle trait à la défense des intérêts du requérant devant la Cour dans la phase de la procédure postérieure à la décision finale sur la recevabilité de la requête. Dans ces conditions et estimant par ailleurs que le montant y figurant n’est pas déraisonnable, la Cour décide de faire droit à cette partie des demandes du requérant.
Ceci étant, la Cour alloue globalement 6 000 EUR au requérant au titre de ses frais et dépens.
C. Intérêts moratoires
48. Selon les informations dont dispose la Cour, le taux d’intérêt légal applicable en France à la date d’adoption du présent arrêt est de 4,26 % l’an.
PAR CES MOTIFS, LA COUR, À L’UNANIMITÉ,
1. Dit qu’il y a eu violation de l’article 6 § 1 de la Convention ;

2. Dit
a) que l’Etat défendeur doit verser au requérant, dans les trois mois à compter du jour où l’arrêt sera devenu définitif conformément à l’article 44 § 2 de la Convention, les sommes suivantes :
(i) 4 500 EUR (quatre mille cinq cents euros) pour dommage moral ;
(ii) 6 000 EUR (six mille euros) pour frais et dépens ;
b) que ces montants seront à majorer d’un intérêt simple de 4,26 % l’an à compter de l’expiration dudit délai et jusqu’au versement ;

3. Rejette, à l’unanimité, la demande de satisfaction équitable pour le surplus.
Fait en français, puis communiqué par écrit le 7 février 2002 en application de l’article 77 §§ 2 et 3 du règlement.

Erik FRIBERGH Christos L. ROZAKIS
Greffier Président


>En fait de silence, il a été fait beaucoup de bruit,
>et vous en faites vous même encore, sans oublier le
>fructueux business qui a valu à sa veuve une lourde
>condamnation.

Fructueux business? Voici les paroles de Monique Beljanski. La juge de Créteil avait bien reconnu que Beljanski ne s'était pas enrichi :

"On me demande plusieurs centaines de milliers d'euros d'arriérés de TVA. Sans aucun élément, le fisc se fonde sur son intime conviction pour me demander cet argent. Je ne savais pas que c'était possible mais je viens de recevoir le dernier avis avant saisie tandis que mon compte a été vidé. Ceux qui me rendront visite pourront bientôt s'asseoir par terre." Tout cela ressemble à de l'acharnement judiciaire ou para-judiciaire. Pourtant, la juge de Créteil avait bien précisé qu'il n'y avait aucune infraction financière et que Beljanski ne s'était pas enrichi."


>Disons qu'une culture scientifique minimale permet de se convaincre du fait
>que la terre n'est pas plate, que les génies méconnus
>sont rares, et que les escrocs ou les illuminés sont
>nombreux. Beljanski n'est pas le premier ni le dernier marchand
>de rêve à se déclarer victime du système.

A force de fermer les yeux, on finit par être très étonné par des évènements du type le scandale du sang contaminé ,et pourtant, il y a dû voir un bon nombre de gens comme vous qui n'y aurait pas cru...

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-12-02, 23:00  (GMT)
14. "RE: beljanski"
Damned, une machination mondiale. Tout le monde est complice : Act-up, la ligue contre le cancer, le fisc, la TVA, les tribunaux correctionnels et leurs juges... Et le pauvre Beljanski qui se fait voler son dossier scientifique par les gendarmes qui ne veulent pas lui rendre. Il n'avait bien sûr qu'un exemplaire je suppose.

Le site biogassendi est un ramassis d'âneries assez étonnant, mais je sais qu'il y a une clientèle pour ce genre d'écrits. Je suis navré pour vous que vous gobiez des choses pareilles. J'espère que les autres lecteurs comprendront en consultant ce site à qui ils ont affaire.

Merci pour le texte de la cour européenne, mais j'aimerais bien le lien vers le texte officiel car j'ai l'ai encore cherché en vain sur le site de la CEDH. Tout ce que l'on reproche finalement, c'est la longueur de la procédure. C'est en effet bien triste, mais c'est le cas général pour la justice française.

Je vais arrêter le débat ici. Votre comparaison avec l'affaire du sang contaminée est ridicule et montre soit votre mauvaise foi, soit votre stupidité, je ne vois vraiment pas le rapport.
Quand aux témoignages du genre "Untel a pris des produits Beljanski et va bien malgré son cancer ou son sida", cela nous ramène un siècle en arrière. Ce n'est pas comme cela que l'on évalue un médicament actuellement, et c'est heureux.

Vous pouvez continuer à écrire si vous voulez, mais je ne vous répondrai plus, je perds mon temps.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

herve (11 messages) Envoyer message email à: herve Envoyer message privé à: herve Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-12-02, 13:00  (GMT)
15. "RE: beljanski"
Le doc perd son sang froid!

1) concernant Act-Up, ils s'associent à tous les comuniqués pour essayer de retrouver un sans blanc de crédibilité; ils existe une quantité d'associations bien plus sérieuses pour traiter du sida.

2) la ligue: ils sont dans leur rôle en dénoncant les produits qui n'ont pas obtenu d'AMM.

3) le fisc... un jour un inspecteur s'interessera au cas du dr dupagne qui malgré l'interdiction de faire de la pub pour tous les médecins anime un forum gratuitement en envoyant sa trombine à chaque message... on est toujours suspect face au fisc!

4) la tva... ce sont les mêmes que pour le fisc.

5) les tribunaux correctionnels et leur juges... il ne reste qu'eux! ... mais ça ne fait pas une machination mondiale cher docteur!

6) biogassendi: je suis d'accord avec le doc: c'est un site poubelle.

7) les jugements sont visibles sur http://hudoc.echr.coe.int/hudoc/default.asp?Language=fr&Advanced=1 (j'ai fait une recherche avec "beljanski" dans la case texte et en cochant tous les recueils) et là aussi je suis d'accord avec le doc: ça ne prouve rien du tout si ce n'est une mauvaise volonté de connaître la vérité, quelle qu'elle puisse être.

8) arrêt du débat: dommage.

MA CONCLUSION
Le sujet soulève les passions. Ccelui qui est face au cancer trouve d'un côté les caliméros de la santé et de l'autre les médecins avec une argne et une volonté farouche mais jamais argumentée (il n'y a cas observer la violence des propos du doc) à ne pas vouloir savoir si après tout il n'y aurait pas quelquechose.
Je suis persuadé que ces produits peuvent avoir un certain effet sur certains cancers. J'aurais aimé que la raison humaine l'emporte et que Beljanski eut pu poursuivre ses recherches. D'autres le feront certainement mais ce sera peut-être trop tard pour les malades d'aujourd'hui qui n'ont que leur intime conviction pour se faire un avis, les "pros" ayant décidé de fuire le débat, et celà me laisse amer.
Mais l'incompétence de ceux que j'appelle "l'équipe post-beljanski" me fait croire qu'il n'y a plus rien à espérer de leur côté; ils sont trop occupés à réhabiliter le professeur. C'est une cause loable mais ce n'est pas le débat.
J'aimerais que quelqu'un de sérieux s'attache à reprendre la recherche et fasse évoluer ces produits. Dans l'état actuel, je ne conseillerai pas à mon père de les prendre (dans l'immédiat, son cas n'étant pas désespéré). J'aurais aimé prendre cette décision grâce à des avis éclairés. Dommage.

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-12-02, 14:56  (GMT)
16. "RE: beljanski"
Comme je le disais plus haut, je ne souhaite plus argumenter, et le ton de votre réponse n'est pas fait pour me convaincre de changer d'avis.
Merci pour le lien, qui est donc précisément http://hudoc.echr.coe.int/Hudoc2doc2/HFJUD/200206/beljanski%20-%2044070jv.chb1%2007022002f.doc
Le début permet de mieux comprendre l'affaire.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

herve (11 messages) Envoyer message email à: herve Envoyer message privé à: herve Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-12-02, 16:02  (GMT)
17. "RE: beljanski"
Le ton de ma réponse est bien plus cordial que le ton de votre réponse à Amandine. Je ne traite personne de stupide. Comme je l'avais dit plus haut, c'est le ton de vos premières réponses qui m'avaient presque convaincu du bien fondé de ces produits. Si vous aviez eu une démarche constructive, je vous aurais plus volontiesr écouté. Votre logique qui est "tout chercheur est un charlatan jusqu'à ce qu'il ait lui-même prouvé le contraire" ne me convainc pas du tout.
Bref vous avez raison de clore le débat puisque vous n'y apportez rien. Vous nous faites perdre notre temps...
  Retour

Amandine25 (7 messages) Envoyer message email à: Amandine25 Envoyer message privé à: Amandine25 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-02, 14:02  (GMT)
19. "RE: beljanski"
Bonjour Hervé,

Si cela vous intéresse, il y a un site sur Beljanski assez intéressant :
http://www.beljanski.50megs.com.

A bientôt,

Amandine

  Retour

herve (11 messages) Envoyer message email à: herve Envoyer message privé à: herve Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-02, 15:44  (GMT)
20. "RE: beljanski"
je suis allé voir et je pense qu'il est absurde d'essayer de convaincre en jouant les éternelles victimes. Ce qui s'est passé s'est passé; ceux qui sont concernés se battent, très bien; pour les "patients", cela ne les regarde pas. Je trouve que ça décrédibilise les produits.
  Retour

Amandine25 (7 messages) Envoyer message email à: Amandine25 Envoyer message privé à: Amandine25 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-02, 15:55  (GMT)
21. "RE: beljanski"
Je suis d'accord, mais je trouvais intéressant de trouver des pièces originales référentes au dossier.

Bonne journée,

Amandine

  Retour

Amandine25 (7 messages) Envoyer message email à: Amandine25 Envoyer message privé à: Amandine25 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-02, 11:49  (GMT)
18. "RE: beljanski"
>Vous pouvez continuer à écrire si vous voulez, mais je ne
>vous répondrai plus, je perds mon temps.

Ne vous inquiétez pas, je ne vous écrirai plus, car sur ce point, nous sommes d'accord : on ne peut pas avoir de discussion avec vous.

De la part de "l'ADMINISTRATEUR DU FORUM", je suis en effet assez étonnée de l'agressivité de vos propos : le but même des ces échanges étant d'établir des discussions et d'échanger des opinions pour faire avancer un débat.

Le débat est donc clos en tout cas, avec vous!

Amandine


  Retour

kim (2 messages) Envoyer message email à: kim Envoyer message privé à: kim Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-12-02, 15:23  (GMT)
22. "RE: beljanski"
Comment aprés le scandale du sang contaminé...peut on faire confiance a un gouvernement qui permet au lobby pharmaceutique de prendre le pas sur la prévention et la guérison de nombreux malades. Posez vous certaines questions ??? chaque année un nouveau scandale médical explose ....sida....hépatiteB ...hormones de croissance......
La libertée de la presse ....vaste fumisterie...nous sommes gouvernés par l'argent...

Pouquoi un chercheur comme Beljanski aprés plus de 20 annees de recherche va t'il se battre??
Pouquoi autant d'acharnement sur cet homme puisque c'est un charlatan ??
Pouquoi des perquisitions chez les malades par les gendarmes???
Pourquoi lui avoir détruit ses recherches puisque ces produits sont nuls ???
Pouquoi Fancois Mitterand chef d'état de l'époque a t'il fait confiance a Beljanski il s'est soigné avec ces produits ?????
Pourquoi autant de malades condamnés par la médecine sont t'ils encore vivant avec les placebos de beljanski ???
Une longue liste de question pourrait suivre ... Chaque individu est libre de ses choix enfin normalement ... maintenant meme pour mourir il faut demander la permission ... alors posez-vous toujours des questions et surtout quand certains produits sont interdits...dhea ...mélatonine ...silice organique...regardez le nombre de lobby pharmaceutique qui passeraient a la trappe....
Posez vous toujours des questions ......
Kim

  Retour

Pierre16 (2 messages) Envoyer message email à: Pierre16 Envoyer message privé à: Pierre16 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-02-03, 12:35  (GMT)
23. "RE: beljanski"
Je suis assez sidéré par le ton de ce débat, et c'est pourquoi
je voulais y apporter ma petite pierre.
Ma femme est atteinte d'un cancer des ovaires détecté à un stade
très avancé, ce qui rend le pronostic assez sombre. Elle a suivi
les traitements conventionels (opération,chimio) avec rémission
complète.
J'ai évidemment cherché depuis le début toutes les pistes
parallèles possibles, et il est effectivement pratiquement
impossible de déméler le vrai du faux, le savant du charlatan...
J'ai été mis sur la piste Beljanski par des amis dont un parent
"semblant" guéri de cancer a pris les produits, et j'ai tout de
suite essayé d'en savoir plus.

Je suis ingénieur conseil en informatique travaillant depuis plus
de 20 ans pour les laboratoires de toxicologie d'un des plus grands groupes chimiques mondiaux basé en Allemagne et je ne suis pas dénué de connaissances dans le domaine de la biochimie et ne peux pas à priori
être taxé de crédulité dans ce domaine.

En lisant les nombreuses publications scientifiques de Mirko Beljanski, j'ai pu au moins jugé du sérieux de ses recherches. Ses produits ne
sont en aucun cas une quelconque poudre de perlimpimpin sans aucune justification scientifique. Je peux témoigner (sur la base de ce j'ai
pu lire) que des recherches sérieuses ont été menées (recherches
théoriques, tests invitro, tests invivo, tests de toxicologie (micronucleus, université de Montpellier, institut pasteur de Lille)...).
N'ayant accès qu'à des données partielles par le biais d'internet, je ne peux pas juger honnétement du résultat de ces recherches.
je veux simplement confirmer qu'un gros travail scientifique semble avoir été fait, à l'encontre de nombreux produits miracle, dont seule la "tradition séculaire" voudrait nous prouver l'efficacité.
Je ne peux pas me souvenir avoir jamais entendu dire de la part de grands chercheurs que Mirko Beljanski ait été un imposteur durant sa longue carrière scientifique. Si tel était le cas, je vous serais très reconnaissant de m'en communiquer les sources.
Sauf le respect que j'ai pour la profession médicale, je ne pense pas qu'un médecin, aussi bon soit-il, puisse juger du sérieux ou non des recherches d'un chercheur en biochimie.
Alors effectivement ces produits n'ont pas reçu d'homologation. Pourquoi ? Pour moi le mystère reste entier. Je suis loin d'avoir une confiance aveugle dans l'honneteté des organismes officiels chargés de la sécurité ou des homologations. Il y a malheureusement trop d'argent en jeu (cf. tchernobyl, le sang, le prion ... et tout ce qu'on ne
sait pas...encore). A ce sujet, notre "démocratie" n'en est qu'à ses premiers balbutiements. Je n'ai pas non plus une confiance aveugle dans l'efficacité de ces produits (il n'y a pas en effet d'après mes informations d'études statistiques humaines).

Dans le doute, mais en prenant en compte les connaissances et les recherches de Mirko Beljanski, je m'abstiens ...
de ne pas faire prendre ces produits à ma femme.

Un dernier mot sur le coût élevé de ces produits. C'est exact et très regrettable, mais je pense que leurs composants naturels ne se trouvent pas sous le sabot d'un cheval.
D'autre part j'ai vérifié en Allemagne le prix de produits comparables à l'un de ses produits à base de gingko-bilboa (ce n'est pas le PB100 soi-disant "anticancéreux" dont je parle avant) vendus en pharmacie. A ma grande stupéfaction le prix était comparable à 10 €/$ près, mais...la concentration de ces produits était de moitié inférieure pour
la même quantité de gélules.

Voilà quelques faits et réflexions. On ne connaitra peut-être jamais le fin mot de l'histoire, mais je ne pense pas que l'on puisse taxer
monsieur Beljanski d'escroc.
Je ne connais aucun exemple d'escroc s'étant battu avec autant d'acharnement,...
ou alors c'est l'escroc du siécle...

Tant qu'il y a de l'espoir, il y a de la vie.

Pierre

  Retour

Pierre16 (2 messages) Envoyer message email à: Pierre16 Envoyer message privé à: Pierre16 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-02-03, 12:42  (GMT)
24. "RE: beljanski"
Bonjour,
J'ai reçu un mail (+ document)il y a quelques jours dont j'ai
perdu l'adresse. Si la personne se reconnait, qu'elle me ren-
voie s.v.p. un nouveau mail juste pour l'adresse pour que je
puisse lui répondre. Merci, cordialement Pierre.
  Retour

eric640 (35 messages) Envoyer message email à: eric640 Envoyer message privé à: eric640 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-02-03, 22:31  (GMT)
25. "RE: beljanski"
"Voilà quelques faits et réflexions. On ne connaitra peut-être jamais le fin mot de l'histoire, mais je ne pense pas que l'on puisse taxer
monsieur Beljanski d'escroc.
Je ne connais aucun exemple d'escroc s'étant battu avec autant d'acharnement,..."

Moi,j'en connais un:le professeur Benveniste ,le père de la fameuse (et fumeuse)mémoire de l'eau...Il a refusé de reconnaitre la réalité,a savoir qu'il s'était acheter par les tenants de l'homéopathie et il a poursuivi sa fuite en avant dans son délire en inventant des expériences de + en+ fumeuses ,aux frais du contribuable ,bien entendu.
Je me méfie de deux choses:les médecines "naturelles"

les professeurs de médecine, qui sont a 80% des incompétants paranoiaques(et vous pouvez me faire confiances,je les connais bien,pour les avoir subis pendant 10 ans,malheureusement pour moi...)

  Retour

eric640 (35 messages) Envoyer message email à: eric640 Envoyer message privé à: eric640 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-02-03, 23:10  (GMT)
26. "RE: beljanski"
Bon ,en me relisant,je me trouve légèrement excessif:peut etre pas 80%(de prof de médecine paranoiaque ),mais beaucoup trop quand meme.
De manière plus prosaique,un prof de médecine est quelqun comme un autre qui peut péter les plombs et se mettre à délirer ,comme c'est le cas ci-dessus.
N'abdiquons donc pas notre esprit critique ,surtout devant les hauts gradés du savoir universitaire!
  Retour


Ouvrir | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: