Forum "dépression et hypersomnie"

Page d'accueil du site

Recherche :

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Santé Psy (Protected)
Message d'origine

john00 (52 messages) Envoyer message email à: john00 Envoyer message privé à: john00 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-01-05, 21:07  (GMT)
"dépression et hypersomnie"
Modifié le 20-01-05 à 21:09  (GMT)

Modifié le 20-01-05 à 21:08  (GMT)

Bonsoir,

comme certains l'ont vu dans mon message sur l'échelle de la souffrance psychologique, je souffre de dépression depuis un mois et demi (dépression au départ modérée puis plus sévère à présent) mais que je trainais depuis 8 ans puisque j'étais en permanence mélancolique.

J'ai d'abord été sous séropram par mon médecin quand j'étais en dépression modérée, avec le veratran, puis, quand 1 mois plus tard exactement, j'ai complètement plongé (en étant toujours en arrêt de travail), ma psychiatre m'a dit qu'il fallait que je change de traitement. Je suis passé d'un comprimé de séropram à deux comprimés d'effexor par jour, de 2 à 3 comprimés de veratran à 3 comprimés de xanax par jour et à un somnifère par soir car je ne dormais pratiquement plus (2 heures par nuit peut-être, et ce malgré le veratran et le seropram).

Depuis que ma dépression s'est agravée et que je prends ces nouveaux médicaments (depuis le 8 janvier), le phénomène inverse se produit. Les premiers jours, je ne suis resté éveillé que 4-5 heures en 24 h à chaque fois. Je me couchais à 22h (mais le somnifère, aussi fort qu'il soit, mettait 2 heures pour faire effet, jusqu'à 3 heures pour le ou les deux premiers jours, je ne sais plus) et me réveillais vers 11h00. Je me préparais, allais déjeuner chez mes parents et revenais vers 14h00. Là, je me recouchais et dormais jusqu'à 20h-21h. Puis je prenais mon somnifère à 22h00 et m'endormais une à deux heures plus tard.

J'ai diminué le somnifère pour ne plus prendre qu'un demi comprimé par jour au bout de 4 jours de ce nouveau traitement. Les premiers jours, je suis resté un peu plus éveillé mais aujourd'hui, comme pour rattraper plusieurs jours de sommeil en retard (alors que je dors 12h par nuit depuis ce nouveau traitement), j'ai dormi ce matin jusqu'à 11h00, suis revenu vers 14h00 et ai dormi jusqu'à 18h30. Je n'ai pas eu la force de manger avant 20h00.

Et là, il est 21h00, je vous écris, et j'ai encore envie de dormir.

Y a-t-il d'autres personnes qui souffrent d'hypersomnie en dépression suite au traitement? Ma psychiatre me dit qu'il est normal que les médicaments me fatiguent mais que je ne devrais pas dormir plus de 2 heures l'après-midi si je me sens fatigué, que ce n'est pas l'effet des médicaments.

Pire, depuis, mon moral a continué à chuter jour après jour, même en voyant des gens (mais il faut 3 semaines-1 mois pour que l'antidépresseur fasse effet, et je n'en prends que depuis 12 jours donc c'est probablement normal).

Faut-il faire quelque chose contre l'hypersomnie ou dormir à chaque fois qu'on en ressent le besoin? Quels conseils avez-vous eu en la matière?

Merci de m'avoir lu,
John

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: dépression et hypersomnie Pinback 20-01-05 1
   RE: dépression et hypersomnie homme54 21-01-05 2
       RE: dépression et hypersomnie john00 22-01-05 3
           RE: dépression et hypersomnie Pinback 22-01-05 4
           RE: dépression et hypersomnie cilloux 24-01-05 5
 RE: dépression et hypersomnie hija 24-01-05 6
   RE: dépression et hypersomnie Pinback 24-01-05 7
   RE: dépression et hypersomnie john00 24-01-05 8
       RE: dépression et hypersomnie Pinback 24-01-05 9
           RE: dépression et hypersomnie Pandore 24-01-05 10
               RE: dépression et hypersomnie john00 24-01-05 12
           RE: dépression et hypersomnie john00 24-01-05 11
               RE: dépression et hypersomnie Pandore 24-01-05 13
                   RE: dépression et hypersomnie john00 24-01-05 14
                       RE: dépression et hypersomnie Pinback 24-01-05 15
                       RE: dépression et hypersomnie cilloux 24-01-05 16
                           RE: dépression et hypersomnie Pinback 24-01-05 18
                           RE: dépression et hypersomnie john00 26-01-05 19
 Pour répondre à votre question cilloux 24-01-05 17

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Pinback (205 messages) Envoyer message email à: Pinback Envoyer message privé à: Pinback Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-01-05, 21:48  (GMT)
1. "RE: dépression et hypersomnie"
Bonjour John,

Dans mon cas, je ne parlerais pas d'hypersomnie mais d'envie de dormir irrépressible. Cela me vient le soir dès les neuf heure. Je n'arrive plus alors à me concentrer sur ce que je fais, notamment le film que je veux regarder -surtout si je dois faire l'effort supplémentaire de suivre les sous-titres de la VO- ou le livre que je veux lire. Dès le dix heures, je ne suis plus capables de rien faire et je suis obligé de me coucher dans la foulée.
Avec mon psychiatre, on a pensé à l'effet secondaire du risperdal qui peut être celui de sédatif. Mais même en retardant la prise du médicament le plus tard, rien n'y fait. c'est manifestement l'effet de ma dépression.
Ce qui complique mon cas, c'est que j'ai aussi des angoisses qui m'empêchent de dormir : j'ai alors des insomnies que je compense en traînant au lit le matin, mais comme j'arrive à mener une vie encore structurée, j'arrive encore à me lever jamais plus tard que dix heures et demie.

Je suis donc sous l'effet d'un double paradoxe : j'ai des envies irrépressibles de dormir (pour "m'oublier") que je ne peux réaliser à cause de mes angoisses. Comme je ne peux me reposer par le sommeil, j'ai toujours envie de dormir... Le cercle est sans fin.

J'ai aussi vu des histoires d'insomnies fréquentes ou d'hypersomnies plus rares dans des cas de dépression ou de troubles schizoïdes mais je ne me souviens plus du détail.

Bon courage,

Hervé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

homme54 (37 messages) Envoyer message email à: homme54 Envoyer message privé à: homme54 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-01-05, 22:44  (GMT)
2. "RE: dépression et hypersomnie"
bonjour
J'ai "fait" deux dépressions et plusieurs "dépressions maquées" (douleurs inepliquées)
Ce qu'il faut savoir :
-les toubibs sont incapables d'expliquer certaines douleurs rebelles
-d'ailleurs, ils sont incapables d'expliquer la douleur...
-le sommeil est un refuge...on s'endort en rêvant, en refaisant le monde, en fantasmant...et puis on dort...on dort...et pendant ce temps on ne souffre pas.
-en cas de vraie dépression les médicaments sont indispensables et un soutien psychologique aussi (ce n'est pas contradictoire avec ce qui est dit plus haut)
-pour sortir d'une dépression, un élément incontournable : LE TEMPS
-se souvenir que tout finit pas s'arranger, quelquefois mal, mais tout s'arrange...
-cultiver l'humour et l'autodérision, c'est indispensable
-n'écoutez pas ceux qui vous parlent de courage, ça ne sert à rien
-pratiquer le j'en-foutisme, ça vaut toutes les relaxations et autres techniques zen...
courage
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

john00 (52 messages) Envoyer message email à: john00 Envoyer message privé à: john00 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-01-05, 01:21  (GMT)
3. "RE: dépression et hypersomnie"
bonsoir

merci beaucoup pour tes encouragements, car c'est vrai que ce n'est pas facile et je vais être arrêté pour 6 mois (je suis arrêté depuis le 7 décembre). C'est curieux, il suffit que je parle d'hypersomnie pour avoir du mal à dormir la nuit à présent! Et j'ai beaucoup de mal à m'endormir le soir aussi. C'est vraiment à n'y plus rien comprendre.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pinback (205 messages) Envoyer message email à: Pinback Envoyer message privé à: Pinback Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-01-05, 11:39  (GMT)
4. "RE: dépression et hypersomnie"
Bonjour John,

Je crois que l'insomnie est aussi un symptôme de la dépression.

Hervé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 01:53  (GMT)
5. "RE: dépression et hypersomnie"
Modifié le 24-01-05 à 01:54  (GMT)


Bonjour,

La dépression, c'est l'anarchie. Tout est déréglé. Il faut reprendre par le début, comme un nourrisson qui apprend à faire ses nuits, et régler chaque chose l'une après l'autre : sommeil, nourriture, peu à peu sorties, relations etc... doucement, par palier, une chose après l'autre.

Moi j'ai tendance à aller trop vite, à me sentir trop vite guérie, et à en faire plus que mes forces ne me le permettent. Il faut sans cesse que je me dise "tu n'es que convalescente, calme toi sinon tu recommences le surmenage et la dépro".

Bref, pour le sommeil, moi j'ai utilisé la grille de sommeil sur www.svs81.org
Ca permet d'être objectif et de travailler intelligement avec le toubib.

J'étais remontée à plus de 7 heures par nuit, mais depuis quelques temps je fais la con sur internet à deux heures du matin et ma moyenne dégringole.

Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

hija (1 messages) Envoyer message email à: hija Envoyer message privé à: hija Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 03:32  (GMT)
6. "RE: dépression et hypersomnie"
Bonjour,

j'ai également ce problème d'hypersomnie en journée et d'insomnie la nuit. Je peux te donner l'explication que m'a donnée mon psy mais elle me concernait, a été faite en lien direct avec mes propres troubles et peut ne pas s'appliquer à toi.

Il y a deux explications possibles, et l'une peut aller de pair avec l'autre. Il y a déjà la prise d'antidépresseur, qui outre le fait de diminuer la mélancolie et de rendre un brin de motivation, régule aussi les affects exacerbés. En en prenant la tension interne que nous ressentons continuellement et qui nous maintient debout diminue et tout l'épuisement accumulé avant la prise de l'antidépresseur se révèle ce qui fait que l'hypersomnie est "normale" et réparatrice disons.

Ensuite, la dépression peut parfois s'exprimer en réaction au fait que nous pensions que le monde ne veut pas de nous, que nous n'y avons pas notre place car nous ne parvenons pas à l'intégrer, alors dormir le jour quand le monde est actif est une façon de s'en échapper et d'évoluer à la place dans le monde de nos rêves, de nos fantasmes. En revanche, la nuit peut être synonyme d'insomnie car c'est le moment où le monde dort, et où on se retrouve seul avec soi-même, ce qui est bien plus commode que d'avoir à affronter les autres, et cela permet encore une fois de se retrouver dans notre petit monde à nous où nous contrôlons tout car nous en sommes le seul acteur.

Encore une fois ceci est la conclusion que mon psy et moi avons fait ME concernant, mais peut-être que cela pourrait te donner une piste à explorer avec ton psy.
Cordialement,
Hija

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pinback (205 messages) Envoyer message email à: Pinback Envoyer message privé à: Pinback Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 11:33  (GMT)
7. "RE: dépression et hypersomnie"
Bonjour Hija,

Tes pistes de réflexions sont intéressantes. Personnellement, je pense que les phases de somnolence de jour que je décris dans un post plus haut sont plutôt un effet secondaire du risperdal que je prend pour mon trouble schizoïde. Le plus curieux, c'est qu'au final je suis toujours entre somnolence et insomnies, ce qui n'est pas agréable du tout.

Je vois que c'est ton premier message sur le forum. Alors bienvenue Hija!

Amitiés,

Hervé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

john00 (52 messages) Envoyer message email à: john00 Envoyer message privé à: john00 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 13:00  (GMT)
8. "RE: dépression et hypersomnie"
Bonjour Hija,

oui, dis donc, je trouve que c'est fort intéressant, j'avais très très vaguement pensé à cela, l'idée d'échapper au monde actif en dormant.

En fait, j'en fais le rapprochement avec les vacances. Etant instit, durant les vacances, je vivais "bien" ma dépression mais depuis que l'école a repris, je vis mal le fait que tout ait repris, l'école, le conservatoire, car tout s'est remis en activité et je ne parviens pas à me réintégrer à tout cela. Pire, j'ai eu une sorte de délire ce matin qui m'a laissé dans le doute plusieurs heures. Je ne savais même plus si j'étais mort ou vivant, si j'imaginais tout ce qui m'entourait en étant mort, ou si j'étais bien mort mais encore à l'intérieur de mon corps qui refuse de me laisser partir, et je me sentais détaché de tout, me disant que ma mission était finie dans cette vie, qu'il restait probablement encore une chose à faire puisque mon corps ne voulait pas laisser mon esprit s'échapper, et là, ce n'était même plus un manque d'envie de faire des choses, c'est que tout me paraissait lointain, comme si j'étais un fantôme et que je vivais encore dans ce monde en y étant une activité, comme Bruce Willis dans 6ème sens. Ca m'a laissé dans le doute plusieurs heures avant que je me dise que si, j'étais bien vivant, mais ce délire m'a un peu inquiété car je me disais qu'on allait bientôt venir me chercher, je ne ressentais pas de tristesse, non, c'est comme si tout était clair...

Enfin, je suis de retour dans la réalité, ce forum est bien réel et je suis là et bien vivant!

Referais-je jun remake de ghost à moi tout seul? Zut, je n'ai pas le physique de Patrick Schwayze, moi!

John

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pinback (205 messages) Envoyer message email à: Pinback Envoyer message privé à: Pinback Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 13:50  (GMT)
9. "RE: dépression et hypersomnie"
Bonjour John,

Si c'est la première fois que vous vivez ce que estimez être un genre de délire, vous devriez en parler à votre psy. Cela peut l'intéresser.
Gardez aussi le sens de l'humour, cela peut vous aider à supporter vos troubles!

Amicalement,

Hervé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 13:57  (GMT)
10. "RE: dépression et hypersomnie"
Bonjour,

Plutôt que je redonne une Nième fois une définition de la psychose et du délire, je vous propose de lire ce témoignage très parlant pris sur le forum schizophrénie :
http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID20/2253.html#2

"Bonjour,
Je suis schizophrène et voici mon ressenti à ce sujet.
Quand je délirais, je n'avais pas l'impression que c'était mon "moi" qui déconnait mais que le monde entier avait basculé dans une autre réalité.
Cette nouvelle vision du monde paraissait extrêmement réaliste et, si je ne pouvais avoir conscience de l'interprétation erronée que j'en faisait, c'est justement parce que j'étais psychotique.
Je cherchais a m'adapter à cette nouvelle version du monde et de ce fait je sentais ma personnalité évoluer vers un état d'éveil quasi permanent qui n'était pas humainement supportable.
Dans ces moments, la personnalité première était parsemée de parasites organisés de manière aléatoire que j'essayais de ranger systématiquement sans pouvoir y parvenir, c'était extrêmement fatiguant.
Je me sentais "moi-même" face à des problèmes insurmontables qui changeaient la personnalité puisque la situation était entièrement nouvelle.
Au fil des rechutes, j'ai commencé a reconnaître les pensées parasitaires et a les stopper dès le début par la médication, je préfère donc le "moi" originel.
@+
ferrugineuse"

Les sensations que tu évoques, John, sont très perturbantes et douloureuses, mais je ne crois pas qu'on puisse les nommer "délire".

Cordialement,

Pandore

Non médecin, juste "patiente"
Modératrice de Santé Psy

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

john00 (52 messages) Envoyer message email à: john00 Envoyer message privé à: john00 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 14:11  (GMT)
12. "RE: dépression et hypersomnie"
Bonjour,

ah d'accord, car en fait, j'ai eu la sensation que si je sortais dehors, des gens pourraient me traverser, personne ne pourrait me voir. C'est très bizarre. Bizarre au point que j'ai eu de sérieux doutes sur la réalité. Le monde se trompait-il? Croyaient-ils tous que j'étais encore vivant alors que ce n'était plus le cas? Comment me voyaient-ils alors? Ou étais-je mort mais animant toujours ce corps et seul conscient de cette réalité? J'avoue que je n'ai pas aimé avoir ce doute pendant un bon moment.

Oh, j'espère que je ne deviens pas schizophrène en plus de la dépression. Je n'entends pas de voix, cependant. je vois ma psy le 31, je vais lui parler de tout cela.

amitiés,
John

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

john00 (52 messages) Envoyer message email à: john00 Envoyer message privé à: john00 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 14:05  (GMT)
11. "RE: dépression et hypersomnie"
oui, c'est la première fois. Ah, c'est donc classique en dépression?

John

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 14:47  (GMT)
13. "RE: dépression et hypersomnie"
Ce que tu décris ressemble plutôt à ce qu'on appelle dépersonnalisation, ou déréalisation.

Dépersonnalisation
"Altération de la perception ou de la conscience de soi qui se manifeste par un sentiment de détachement de soi-même et par le sentiment de percevoir son corps ou son esprit à distance (p. ex., comme de se sentir dans un rêve)".

Déréalisation
"Altération de la perception ou de la conscience du monde extérieur qui paraît étrange ou irréel (p. ex., les gens peuvent sembler étranges, mécaniques)".

ou encore désanimation, désincarnation ou décorporéïsation...

http://eduardo.mahieu.free.fr/Psy%20B/Orangoutang/orangoutang6.html

Pandore

Non médecin, juste "patiente"
Modératrice de Santé Psy

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

john00 (52 messages) Envoyer message email à: john00 Envoyer message privé à: john00 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 15:19  (GMT)
14. "RE: dépression et hypersomnie"
Bonjour et merci.

j'ai tout lu. Je sais que la schizophrénie ne peut pas être diagnostiqué avant 6 mois, j'espère simplement que ça ne va pas m'arriver trop souvent et que c'est un état passager, que je ne suis pas en train de sombrer dans quelque chose d'encore plus grave que la dépression, puisque j'ai lu que la dépression faisait partie des symptomes de la schizophrénie. Bon, inutile de s'emballer pour le moment, j'en parlerai à ma psy en détail et je verrai ce qu'elle me dira là dessus en espérant que ça ne va pas persister (ça va, cet après-midi, je me sens plutôt bien, aujourd'hui est un jour pas mal, c'est une bonne chose, cette dépression semble me laisser un jour de répit)

Amitiés,
John

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pinback (205 messages) Envoyer message email à: Pinback Envoyer message privé à: Pinback Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 16:13  (GMT)
15. "RE: dépression et hypersomnie"
Rebonjour John,

Tu as raison, il ne faut pas s'emballer, ce n'est pas parce que tu viens de faire de la dépersonalisation que tu vas être schizophrène.Cela arrive dans de nombreuses pathologies, dont la pluppart sont loin d'être aussi graves que la schizophrénie.
Ce que tu as est sans doute très léger et ne vas pas t'empêcher de vivre. Il vous faudra sans doute plusieurs séances pour déterminer ce que tu as avec ta psy. Tiens nous au courant.

Amitiés

Hervé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 22:43  (GMT)
16. "RE: dépression et hypersomnie"

John, aucun diagnostic ne peut être fait sur un forum.

Si vous lisez tout ce qui se dit, vous allez choper toutes les maladies possibles (et en plus vous serez hypocondriaque pour de vrai).

En dépression on a tout et n'importe quoi. On m'a dit une fois que j'étais un livre de pathologies psychiatriques à moi toute seule.

Calmez-vous, vous êtes très bien. En plus vous faites le conservatoire. Moi à partir de samedi prochain je serai organiste sur un petit orgue à tuyaux d'une jolie église de chez moi et je saute sur l'occasion pour m'en vanter (oui je sais, je ne suis pas toujours très subtile, mais ça fait longtemps que je cherchais à le placer).

Est-ce que vous connaissez le site http://depression.jexiste.fr/forum/index.php
Il est de bonne qualité.

Ne vous affolez pas, vous faites votre dépression comme toute le monde, et la peur des autres maladies fait partie du paquet.

Si vous souffriez d'autre chose, votre psy vous l'aurait dit. Ne soyez pas inquiet.

Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pinback (205 messages) Envoyer message email à: Pinback Envoyer message privé à: Pinback Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 23:04  (GMT)
18. "RE: dépression et hypersomnie"
Bonsoir Cécile,

Merci pour le lien. Je vais explorer le forum dans les jours qui viennent et voir si je m'y plais.

Amicalement

Hervé

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

john00 (52 messages) Envoyer message email à: john00 Envoyer message privé à: john00 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-01-05, 01:04  (GMT)
19. "RE: dépression et hypersomnie"
félicitations pour la musique, c'est une très bonne thérapie et c'est très positif.

amitiés,
John

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 22:54  (GMT)
17. "Pour répondre à votre question"

Bon, je parle de mille choses mais il s'agit de revenir à votre question.

Les éléments que je peux vous donner avec mon expérience (donc ne pas généraliser etc...)

L'effexor est un anti-dépresseur plutôt stimulant. Moi, ça me rendait speed.
Il m'a fallu plusieurs semaines (4, 6, 8 semaines ?) pour arriver à ma vitesse de croisière. Donc 12 jours, vous ne pouvez pas encore voir l'effet.

Le xanax, ça endort.

Pour vous rendre vraiment compte de votre sommeil, il n'y a pas 36 solutions : il faut tout écrire. Sinon, vous serez dans le flou. Vous penserez être hypersomniaque en dormant 6 heures par nuit, ou insomniaque en dormant 8 heures... Il est impossible de se rendre compte réellement de son sommeil si on ne le note pas tous les jours. C'est chiant à faire, il faut donc voir votre motivation.

Personnellement, si j'ai besoin de dormir et que je peux le faire, je dors. Parce que j'ai confiance dans mon corps, mon instinct. Puis honnêtement, quand j'ai besoin de dormir, ça ne me demande pas mon avis. Je m'endors, même si je suis au boulot ou au volant.

Ne vous contrariez pas trop. Une dépression, c'est déjà pénible. Vous n'avez pas besoin en plus de lutter contre le sommeil. Laissez vous aller et corrigez le tir en douceur, en prenant votre temps, sur le long terme.

Ne vous faites jamais violence.

Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante



Ce forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur le nouveau forum


Le forum médical Atoute.org contient des millions de messages, affinez votre recherche :
Recherche sur Atoute :