Forum "Colopathie fonctionnelle"

Page d'accueil du site

Recherche :

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
Discussion fermée - Lecture uniquement 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Recherche d'informations sur une maladie (Protected)
Message d'origine

Cire7 (1 messages) Envoyer message email à: Cire7 Envoyer message privé à: Cire7 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-09-02, 15:23  (GMT)
"Colopathie fonctionnelle"
Modifié le 24-09-02 à 15:55  (GMT)

Bonjour,
j'ai 28 ans et apres de nombreuses visites chez mon medecin, gastro et examens, on a diagnostique une colopathie fonctionnelle.
Les symptomes ont etes, perte de poids rapide (10 kilos en 15 jours), legere fievre, spames important, alernance constipation/diarre, tres grande fatigue physique.
Tous les examens : nombreuses prises de sang (analyse diverses), analyse de selles et d'urine, radio + echographie + scanner abdomene, coloscopie et fribrocospie; se sont reveles negatives.
Apres deux mois de mal de ventre (4 semaines d'arret de travail et 3 de vacances), je commence a voir le bout du tunnel.
J'ai pris de nombreux medicament (de l'antibio - augmentin - a tout les anti spamodiques et pansement instestinal.....) et egalement des anti depresseurs et anxiolitiques car mon medicin que le pbs vient de mon stress.
Je ne suis pas persuade que le stress (surtout chez moi) peut engendrer ce genre de chose.
A l'heure actuelle, mon ventre me fait par moment toujours souffrir avec une douleur persistante sur le cote gauche (fosse illiac gauche).
J'ai besoin d'avis, de temoignages
Merci

  Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Colopathie fonctionnelle D_Dupagne 24-09-02 1
 RE: Colopathie fonctionnelle Dube 07-11-02 2
 RE: Colopathie fonctionnelle autot 18-11-02 3
   RE: Colopathie fonctionnelle D_Dupagne 18-11-02 4
 RE: Colopathie fonctionnelle Nataly 14-12-02 5
 RE: Colopathie fonctionnelle espoir 26-12-02 6
 RE: Colopathie fonctionnelle so 31-03-03 7
 RE: Colopathie fonctionnelle arianel 08-04-03 8
   RE: Colopathie fonctionnelle D_Dupagne 08-04-03 9
   RE: Colopathie fonctionnelle sarah33 21-04-03 10
       RE: Colopathie fonctionnelle espoir 25-04-03 12
           RE: Colopathie fonctionnelle sarah33 25-04-03 13
       RE: Colopathie fonctionnelle bengono 15-05-03 29
       RE: Colopathie fonctionnelle VIVIE 20-06-03 71
           RE: Colopathie fonctionnelle linou 30-07-03 93
   RE: Colopathie fonctionnelle etoile 22-04-03 11
   RE: Colopathie fonctionnelle AMEDEUS 17-06-03 62
 RE: Colopathie fonctionnelle Berchan 25-04-03 14
 RE: Colopathie fonctionnelle SSS 30-04-03 15
   RE: Colopathie fonctionnelle arianel 30-04-03 16
       RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 30-04-03 17
           RE: Colopathie fonctionnelle Armen 02-05-03 18
               RE: Colopathie fonctionnelle D_Dupagne 02-05-03 19
                   RE: Colopathie fonctionnelle infomaniaque 02-09-03 107
               RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 03-05-03 20
                   RE: Colopathie fonctionnelle arianel 03-05-03 22
                       RE: Colopathie fonctionnelle arianel 05-05-03 24
               RE: Colopathie fonctionnelle sarah33 03-05-03 21
                   RE: Colopathie fonctionnelle Armen 04-05-03 23
                       RE: Colopathie fonctionnelle gus 06-05-03 25
                           RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 10-05-03 26
                               RE: Colopathie fonctionnelle et cancer D_Dupagne 11-05-03 27
 RE: Colopathie fonctionnelle quidam 13-05-03 28
   RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 20-05-03 30
       RE: Colopathie fonctionnelle D_Dupagne 20-05-03 31
 RE: Colopathie fonctionnelle ISIS99 22-05-03 32
   RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 22-05-03 33
   RE: Colopathie fonctionnelle speedy 28-05-03 34
       RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 28-05-03 35
           RE: Colopathie fonctionnelle D_Dupagne 28-05-03 36
               RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 29-05-03 37
                   RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 01-06-03 38
                       RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 01-06-03 39
                           RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 03-06-03 40
                               RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 04-06-03 41
                                   RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 04-06-03 42
                                       RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 04-06-03 43
                                       RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 04-06-03 44
                                           RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 04-06-03 45
                                               RE: Colopathie fonctionnelle Armen 05-06-03 46
                                               RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 05-06-03 47
                                                   RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 05-06-03 48
                                                       RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 05-06-03 49
                                                           RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 06-06-03 50
                                                               RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 06-06-03 51
                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 08-06-03 52
                   RE: Colopathie fonctionnelle Marta 18-06-03 66
 RE: Colopathie fonctionnelle fabi 10-06-03 53
   RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 12-06-03 54
       RE: Colopathie fonctionnelle Armen 13-06-03 55
           RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 13-06-03 56
               RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 13-06-03 57
 RE: Colopathie fonctionnelle jujumarch 14-06-03 58
   RE: Colopathie fonctionnelle gus 15-06-03 59
       RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 15-06-03 60
       RE: Colopathie fonctionnelle jujumarch 16-06-03 61
           RE: Colopathie fonctionnelle prince 17-06-03 63
               RE: Colopathie fonctionnelle Armen 18-06-03 64
                   RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 18-06-03 65
                       RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 18-06-03 67
                           RE: Colopathie fonctionnelle ISIS99 19-06-03 68
                               RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 20-06-03 69
                                   RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 20-06-03 70
                                   RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 20-06-03 72
                                       RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 22-06-03 73
                                           RE: Colopathie fonctionnelle gus 27-06-03 74
                                               RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 27-06-03 75
 RE: Colopathie fonctionnelle jujumarch 13-07-03 76
   RE: Colopathie fonctionnelle ROUSSIA 13-07-03 77
       RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 13-07-03 78
           RE: Colopathie fonctionnelle blaise 15-07-03 79
               RE: Colopathie fonctionnelle ROUSSIA 15-07-03 80
                   RE: Colopathie fonctionnelle blaise 15-07-03 81
                       RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 17-07-03 82
                           RE: Colopathie fonctionnelle Armen 18-07-03 83
                               RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 18-07-03 84
                                   RE: Colopathie fonctionnelle blaise 18-07-03 85
                               RE: Colopathie fonctionnelle ROUSSIA 18-07-03 86
                                   RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 18-07-03 87
                                       RE: Colopathie fonctionnelle SSS 18-07-03 88
                                           RE: Colopathie fonctionnelle blaise 18-07-03 89
                                               RE: Colopathie fonctionnelle ROUSSIA 18-07-03 90
                                                   RE: Colopathie fonctionnelle SSS 25-07-03 91
                                                       RE: Colopathie fonctionnelle ROUSSIA 25-07-03 92
 RE: Colopathie fonctionnelle didoune 01-08-03 94
   RE: Colopathie fonctionnelle Armen 01-08-03 95
       RE: Colopathie fonctionnelle didoune 01-08-03 96
 RE: Colopathie fonctionnelle Valleyfield 13-08-03 97
   RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 14-08-03 98
       RE: solution !! arianel 14-08-03 99
           perdue Snowflake 21-08-03 100
               RE: perdue Cafe_Sante 22-08-03 101
                   RE: perdue BBVal 22-08-03 102
                       RE: perdue Snowflake 22-08-03 103
                           RE: perdue BBVal 22-08-03 104
                           RE: perdue Cafe_Sante 23-08-03 105
                               RE: perdue Snowflake 25-08-03 106
                                   RE: perdue BBVal 02-09-03 108
                                       RE: perdue Snowflake 03-09-03 109
                                           RE: perdue BBVal 03-09-03 110
                                               RE: perdue Valleyfield 03-09-03 111
                                                   RE: perdue BBVal 03-09-03 112
                                                       RE: perdue Colopatoman 03-09-03 113
                                                       RE: perdue Valleyfield 04-09-03 114
                                               RE: perdue Snowflake 04-09-03 115
                                                   RE: perdue BBVal 04-09-03 116
                                                       RE: perdue Snowflake 04-09-03 117
                                                           RE: perdue sangrila 06-09-03 118
                                                               RE: perdue BBVal 08-09-03 119
                                                                   RE: perdue sangrila 08-09-03 120
                                                                       RE: perdue Snowflake 10-09-03 121
                                                                           RE: perdue BBVal 10-09-03 122
                                                                           RE: perdue SSS 15-09-03 123
                                                                               RE: perdue Snowflake 15-09-03 124
                                                                                   RE: perdue Armen 16-09-03 125
                                                                                   RE: perdue SSS 17-09-03 126
                                                                                       RE: perdue Snowflake 17-09-03 127
                                                                                           RE: perdue Colopatoman 17-09-03 128
                                                                                               RE: perdue nanou75 10-10-03 148
 RE: Colopathie fonctionnelle marjoriedip 19-09-03 129
   RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 21-09-03 130
       RE: Colopathie fonctionnelle SSS 22-09-03 131
           RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 22-09-03 132
           RE: Colopathie fonctionnelle marjoriedip 22-09-03 133
               RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 22-09-03 134
                   RE: Colopathie fonctionnelle patie 22-09-03 135
                       RE: Colopathie fonctionnelle marjoriedip 22-09-03 136
                           RE: Colopathie fonctionnelle marjoriedip 22-09-03 137
 RE: Colopathie fonctionnelle sokhna 22-09-03 138
   RE: Colopathie fonctionnelle marjoriedip 22-09-03 139
       RE: Colopathie fonctionnelle sokhna 22-09-03 140
           RE: Colopathie fonctionnelle SSS 23-09-03 141
               RE: Colopathie fonctionnelle BBVal 23-09-03 142
                   RE: Colopathie fonctionnelle tsephania 24-09-03 143
                       RE: Colopathie fonctionnelle Cafe_Sante 24-09-03 144
                           RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 09-10-03 145
                               RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 09-10-03 146
                                   RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 10-10-03 147
                                       RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 10-10-03 149
                                           RE: Colopathie fonctionnelle sandy25 10-10-03 150
                                               RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 10-10-03 151
                                                   RE: Colopathie fonctionnelle infomaniaque 11-10-03 152
                                           RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 13-10-03 153
                                               RE: Colopathie fonctionnelle Armen 15-10-03 154
                                                   RE: Colopathie fonctionnelle SSS 15-10-03 155
                                                       RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 15-10-03 156
                                                           RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 15-10-03 157
                                                               RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 16-10-03 158
                                                               RE: Colopathie fonctionnelle SSS 16-10-03 160
                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 17-10-03 161
                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle zao 17-10-03 162
                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle SSS 17-10-03 163
                                                                           RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 19-10-03 164
                                                                               RE: Colopathie fonctionnelle SSS 20-10-03 167
                                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 20-10-03 168
 RE: Colopathie fonctionnelle mic 16-10-03 159
   RE: Colopathie fonctionnelle Armen 20-10-03 165
       RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 20-10-03 166
           RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 22-10-03 169
               RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 22-10-03 170
                   RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 22-10-03 171
                       RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 30-10-03 172
                           RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 31-10-03 173
                               RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 31-10-03 174
                                   RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 31-10-03 175
                                       RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 31-10-03 176
                                           RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 31-10-03 177
                                               RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 31-10-03 178
                                                   RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 01-11-03 179
                                           RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 01-11-03 181
   RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 01-11-03 180
       RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 02-11-03 182
           RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 02-11-03 183
               RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 02-11-03 184
               RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 02-11-03 185
                   RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 02-11-03 186
                       RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 02-11-03 187
                           RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 03-11-03 188
                               RE: Colopathie fonctionnelle sangrila 03-11-03 189
                               RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 03-11-03 190
                                   RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 03-11-03 192
   RE: Colopathie fonctionnelle tsephania 03-11-03 191
       RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 03-11-03 193
           RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 03-11-03 195
       RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 03-11-03 194
           RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 03-11-03 196
               RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 03-11-03 197
                   RE: Colopathie fonctionnelle Colopatoman 04-11-03 202
               RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 04-11-03 198
               RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 04-11-03 200
           RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 04-11-03 199
   RE: Colopathie fonctionnelle/syndrome intestin irrité/professionnels en cause paul33 05-11-03 210
       RE: Colopathie fonctionnelle/syndrome intestin irrité/professionnels en cause zao 17-11-03 235
       RE: Colopathie fonctionnelle/syndrome intestin irrité/professionnels en cause Pacha 24-11-03 262
 RE: Colopathie fonctionnelle unkle 04-11-03 201
   RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 04-11-03 203
       RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 04-11-03 204
   RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 04-11-03 205
       RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 05-11-03 206
           RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 05-11-03 207
               RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 05-11-03 208
                   RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 05-11-03 209
                       RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 05-11-03 211
                           RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 05-11-03 212
                           RE: Colopathie fonctionnelle unkle 07-11-03 215
                               RE: Colopathie fonctionnelle et champignons nanou75 07-11-03 218
                               RE: Colopathie fonctionnelle Snowflake 07-11-03 220
                                   RE: Colopathie fonctionnelle unkle 07-11-03 221
                                       RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 07-11-03 223
                                           RE: Colopathie fonctionnelle unkle 07-11-03 225
                                               RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 08-11-03 227
                                                   RE: Colopathie fonctionnelle titche 13-11-03 234
       RE: Colopathie fonctionnelle unkle 06-11-03 213
           RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 06-11-03 214
               RE: Colopathie fonctionnelle unkle 07-11-03 216
                   RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 07-11-03 217
                       Question aux colopathes vivant en couple nanou75 07-11-03 219
                       RE: Colopathie fonctionnelle unkle 07-11-03 222
                           RE: Colopathie fonctionnelle nanou75 07-11-03 224
                               RE: Colopathie fonctionnelle unkle 07-11-03 226
       QUESTION AUX COLOPATHES VIVANT EN COUPLE nanou75 08-11-03 228
           RE: QUESTION AUX COLOPATHES VIVANT EN COUPLE Snowflake 09-11-03 229
               ostéopathe ? infomaniaque 12-11-03 230
                   RE: ostéopathe Snowflake 12-11-03 231
                       fruits cuits/en sirop Snowflake 12-11-03 232
                           RE: fruits cuits/en sirop etoile 17-11-03 236
                       RE: ostéopathe infomaniaque 12-11-03 233
                           RE: ostéopathe nanou75 17-11-03 237
                               RE: ostéopathe zao 18-11-03 243
                                   RE: ostéopathe nanou75 18-11-03 245
   Gastro-entérologue ?? nanou75 17-11-03 238
       RE: Gastro-entérologue ?? Armen 18-11-03 239
           RE: Gastro-entérologue ?? Snowflake 18-11-03 240
               RE: Gastro-entérologue ?? nanou75 18-11-03 241
                   RE: Gastro-entérologue ?? Snowflake 18-11-03 242
                       RE: Gastro-entérologue ?? nanou75 18-11-03 244
                           RE: Gastro-entérologue ?? Armen 19-11-03 246
                               RE: Gastro-entérologue ?? Snowflake 19-11-03 247
                                   RE: Gastro-entérologue ?? Armen 19-11-03 248
                                       RE: Gastro-entérologue ?? Snowflake 19-11-03 249
                                           Courage Snowflake ! nanou75 19-11-03 250
                                           Courage Snowflake ! nanou75 19-11-03 251
                                               RE: Courage Snowflake ! Snowflake 20-11-03 252
                                                   RE: Courage Snowflake ! Armen 20-11-03 253
                                                       RE: Courage Snowflake ! nanou75 20-11-03 255
                                                   RE: Courage Snowflake ! nanou75 20-11-03 254
                                                       RE: Courage Snowflake ! Snowflake 20-11-03 256
                                                           RE: Courage Snowflake ! nanou75 21-11-03 257
                                                               RE: Courage Snowflake ! Snowflake 21-11-03 258
                                                                   RE: Courage Snowflake ! nanou75 21-11-03 259
                                                                       Enzymes digestives ? Snowflake 24-11-03 260
                                                                           RE: Enzymes digestives ? nanou75 24-11-03 261
       Reponse a Pacha nanou75 24-11-03 263
           RE: Reponse a Nanou+bonjour à Pacha Snowflake 24-11-03 264
               RE: Reponse a Nanou+bonjour à Pacha Colopatoman 26-11-03 265
                   RE: hypnose nanou75 26-11-03 266
                   RE: Reponse a Nanou+bonjour à Pacha Pacha 26-11-03 267
                       RE: Reponse a Nanou+bonjour à Pacha Colopatoman 26-11-03 268
                           RE: Reponse a Nanou+bonjour à Pacha nanou75 26-11-03 269
                           RE: Reponse a Nanou+bonjour à Pacha Pacha 26-11-03 270
                               RE: Reponse a Nanou+bonjour à Pacha Colopatoman 26-11-03 271
                                   Agoraphobie et colopathie Juliet 01-12-03 272
                                       RE: Agoraphobie et colopathie nanou75 01-12-03 273
                                           RE: Agoraphobie et colopathie Juliet 01-12-03 274
                                               RE: Agoraphobie et colopathie nanou75 01-12-03 275
                                                   RE: Agoraphobie et colopathie Colopatoman 01-12-03 276
                                                       RE: Agoraphobie et colopathie Juliet 01-12-03 277
                                                           RE: Agoraphobie et colopathie Colopatoman 01-12-03 278
                                                               RE: Agoraphobie et colopathie nanou75 02-12-03 279
                                                                   RE: Agoraphobie et colopathie Juliet 02-12-03 280
 RE: Ouverture d'une nouvelle discussion D_Dupagne 02-12-03 281

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-09-02, 17:23  (GMT)
1. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Modifié le 24-09-02 à 17:23  (GMT)

Bonjour Cire,
Tout ce que je peux vous dire c'est que le stress peut engendrer ces symptômes.
D'autres diagnostics ne peuvent être envisagés que par des médecins vous ayant examinée.
Vous aurez peut-être d'autres témoignages.


Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Dube (1 messages) Envoyer message email à: Dube Envoyer message privé à: Dube Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-02, 16:16  (GMT)
2. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut,
Je souffre de douleurs assez violentes au ventre côté gauche comme toi, et je viens de passer divers examens. Dernièrement on me diagnostique un colon trop long, 30% de +(coloscopie). Mon médecin m'a indiqué qu'il faudrait me soigner comme une grande constipée à vie.
C'est peut-être l'âge car j'ai 28 ans également.
bon courage
  Retour

autot (7 messages) Envoyer message email à: autot Envoyer message privé à: autot Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-11-02, 05:08  (GMT)
3. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Cher colopathe,

On peut faire beaucoup pour la soulager la colopathie. J'utilise la relaxation pour visualiser le passage des crampes, lorque j'en ai bien sur et c'est très efficace.

Voir mes site : http://site.voila.fr/colopathie1 et http://site.voila.fr/colopathie

Bonne chance
Autot

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-11-02, 09:28  (GMT)
4. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour Autot,
Vous avez posté 5 messages pour faire la promotion de votre livre en réponse à des questions posées sur la colopathie. Bien que je ne doute pas de l'intérêt de votre ouvrage, ce comportement est abusif. J'en ai effacé 2.
Il aurait été bien préférable que vous postiez des extraits de votre livre, adaptés aux questions posées. Ce forum n'est pas un espace publicitaire. Je vous prie d'en tenir compte ; dans le cas contraire, j'effacerai tous vos messages.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Nataly (2 messages) Envoyer message email à: Nataly Envoyer message privé à: Nataly Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-12-02, 13:12  (GMT)
5. "RE: Colopathie fonctionnelle"
J'ai le meme probleme que toi depuis 4 ans (va voir mon message il est a la date du 14.12.02.
et les medecins me disent aussi que c'est le stresse or c'est ces douleurs qui me stressent depuis 4 ans. Je suis gavé comme une oie au medoc pour rien. je cherche a rencontrer des gens qui ont les memes symptomes que moi.
  Retour

espoir (2 messages) Envoyer message email à: espoir Envoyer message privé à: espoir Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-12-02, 11:09  (GMT)
6. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,
J'ai 58 ans et exactement les mêmes symptomes que vous décrivez à part que je n'ai jamais eu de fiévre ni de
problèmes de selles. Il y a maintenant 4 ans que je traîne cette saloperie avec en plus des douleurs aux
parties génitales. J'ai vu au moins 5 gastros 3 urologues et en plus mon généraliste + tous les examens que
vous décrivez et même une IRM. Le dernier que j'ai visité a finalement osé me dire, vu qu'll avait sûrement
asssez de clients, qu'll n'existe aucun médicament efficace pour combattre cette maladie ce qui doit être
exact vu que j'ai tout essayé. Le seul médicament que m'a prescrit mon généraliste et qui fait un peu d'effet
contre les douleurs est le RIVOTRIL.
Salutations et bon courage
  Retour

so (1 messages) Envoyer message email à: so Envoyer message privé à: so Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-03-03, 15:16  (GMT)
7. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour, j'ai 25 ans et cela fait exactement 10 ans que j'ai une colopathie fonctionnelle à cause du stress, c'est arrivé quand j'étais en classe de seconde et nous avions un devoir de 4 heures, et le fait de rester 4 heures enfermée a provoqué un grand stress chez moi. Depuis je suis ballonnée, j'ai des gaz le soir en me couchant, des reflux gastriques...Au début je ne comprenais pas ce qui m'arrivait, j'ai consulté des gastros, des osthéopathes...Aucun traitement ne marchait. Donc je vis maintenant avec plus ou moins bien , parfois c'est très difficile en société de se retenir, mais mes proches sont au courant, mon copain s'y est fait, je me plains au moins une fois par jour de mes maux de ventre.

Merci pour vos témoignages.

  Retour

arianel (5 messages) Envoyer message email à: arianel Envoyer message privé à: arianel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-04-03, 11:49  (GMT)
8. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bonjour,
je souffre de Colopathie fonctionnelle depuis qq mois.
Là où c'est délicat, c'est que je travaille dans un milieu où le physique est important. Depuis que j'ai cette maladie, mon ventre reste gonflé de manière anormale.
J'ai déjà consulté mais rien n'y fait. mon jeune médecin ne semble pas beaucoup s'y connaitre sur ce sujet.
Je risque ma place si je ne règle pas ce problème.
Je suis désespérée : j'ai des collègues qui m'ont demandé si je n'étais pas enceinte, ce qui dans ce milieu signifie "placard" ... dès que je mange, mon ventre gonfle de manière excessive.
Du coup, je me restreints beaucoup et je suis très fatiguée.
J'arrive à supporter les douleurs mais aidez-moi à ne pas perdre mon job en me disant comment faire - ou quoi prendre - pour perdre ce ventre.
Auriez-vous un ou une association de médicaments afin que ce ventre dégonfle ?
merci de votre aide.
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-04-03, 13:56  (GMT)
9. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,
Le problème de la colopathie est le suivent :
- Un régime riche en fibres favorise un bon transit et est plutôt sain.
- Un régime riche en fibres favorise les fermentations, les gaz et les flatulences.

Il faut trouver un bon équilibre, ce qui n'est pas facile.
Prenez l'avis d'un gastro-entérologue si nécessaire.

Certains médecins utilisent des antiseptiques intestinaux pendant une brève période pour limiter la fermentation colique (Ercéfuryl et ses génériques).

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

sarah33 (3 messages) Envoyer message email à: sarah33 Envoyer message privé à: sarah33 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-04-03, 00:10  (GMT)
10. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Modifié le 21-04-03 à 10:05  (GMT) par D_Dupagne (admin)

salut arianel, je suis colopathe depuis l age de huit ans et j ai bientot 27 ans; j ai peut être la solution car j ai moi même trouvé un médecin qui, s'il ne m'a pas tout à fait guéri, m'a aidé et a trouvé l'origine du problème; je crois qu'il faut que tu ailles voir un gastro antérologue SERIEUX, (facile à dire) et qui soigne les colopathes par l'hypnose thérapeutique. en effet, l'oririgine du problème est à chercher dans notre tendance à l'anxiété excessive,traduite par le mal de ventre.cette solution peut durer quelques semaines et ce n'est pas aussi immédiat qu'il le faut mais je crois qu'il n'y a pas de solution radicale et immédiate sinon la colopathies ne serait pas chronique(=qui dure). si ça t'intéresse d'en savoir plus on peut en parler sur le net: mon adresse est à côté de mon nom.... courage

  Retour

espoir (2 messages) Envoyer message email à: espoir Envoyer message privé à: espoir Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-04-03, 11:17  (GMT)
12. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bonjour,
J'aimerais comme vous le proposez, en savoir plus à propos du soulagement des douleurs par hypnose.
Le dernier gastro que j'ai vu m'avais proposé cette solution mais sans pouvoir m'indiquer une adresse d'un
de ces hypnotiseur. Si vous connaissez un site où je pourrais trouver ces adresses je vous en serais très
reconnaissant. Au fait, j'habite dans le sud de la France.
Merci d'avance.
espoir
  Retour

sarah33 (3 messages) Envoyer message email à: sarah33 Envoyer message privé à: sarah33 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-04-03, 21:02  (GMT)
13. "RE: Colopathie fonctionnelle"
salut, je ne connais pas de site pour trouver les hypnotiseurs et surtout les meilleurs ne font pas de publicité; en effet,le mieux serait un gastro-entérologue qui utilise l'hypnose en annexe même s'il doit exister de bons hypnotiseurs qui ne font que ça; sinon, j'habite Bordeaux et mon médecin pratique ici; est ce que ça te fait loin?
  Retour

bengono (1 messages) Envoyer message email à: bengono Envoyer message privé à: bengono Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-05-03, 19:29  (GMT)
29. "RE: Colopathie fonctionnelle"


salut arianel je t'ecris depuis le cameroun ( afrique ) et j'aimerai etre en relation permanente avec des gens qui sont comme moi . moi je vis ce mal egalement depuis l'age de huit ans aujourd'hui j'en ais 22 . vraiment il faut m'ecrire car je viens de decouvrir qu'il ya egalement des gens comme moi . ça me soulage un peut de ne pas etre le seul . on reste en contact je t'ecris encore demain dés 17h car je suis dans un cyber . bye patrick .

  Retour

VIVIE (1 messages) Envoyer message email à: VIVIE Envoyer message privé à: VIVIE Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-06-03, 21:50  (GMT)
71. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut Sarah33
Je viens d'arriver sur ce site et je trouve tous ces messages. Moi, j'ai des problèmes de ventre depuis mon enfance et je suis entièrement d'avis que tous ces complications de ventre viennent d'un problème soit de l'enfance ou relationnel avec d'autres personnes. Je viens d'apprendre par une psychologue que j'étais victime de harcelèment moral (mère, puis mari). Le problème comme dit PALARDY (Osthéophathe qui a écrit "plus jamais mal au ventre") et que c'est notre 2ème cerveau. Je fais de la sophrologie, et quand j'arrive à me contrôler par le cerveau, je vais beaucoup mieux. Faire des exercices, de la respiration, une bonne hygiène alimentaire et surtout... être bien dans sa tête tout le reste suivra que l'on veuille l'accepter ou non. Et j'aimerai essayer l'hypnose pour aller plus loin. Je suis très dynamique, très conviviale mais avec un harceleur c'est terrible, il faut le vivre pour comprendre.
  Retour

linou (1 messages) Envoyer message email à: linou Envoyer message privé à: linou Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-07-03, 16:39  (GMT)
93. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Agée de 33 ans, je souffre de cette colopathie ... Effet de ventre balloné, nombreux gaz, et saturation apres les repas ...
J'ai lu le livre de Pallardy et je suis allée a une premiere consultation pour trouver enfin un remede miracle !
Je suis toujours au meme point, la reponse a ce maux est souvent "le stress" mais en attendant il faut soigner cette gene et/ou douleurs... Faut il soigner le mental pour avoir des résultats ... Il ne me reste que cette solution...
  Retour

etoile (5 messages) Envoyer message email à: etoile Envoyer message privé à: etoile Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-04-03, 17:41  (GMT)
11. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour

Comme je comprends votre problème !! J'ai 32 ans
Etant plus jeune, j'ai tjs plus ou moins des problèmes de ventre mais de façon épisodique. Le problème s'est aggravé vers 20 ans, jusqu'à ce qu'un gastro entérologue m annonce vers 26 ans, après de longs mois de fortes douleurs, que je souffrais de colopathie fonctionnelle en me tapant amicalement sur le ventre... Je rejoins les témoignages de ce site sur la non prise en charge médicale. Comme l'a dit le médecin de ma mère "on en meurt pas, mais il faut vivre avec" .

Le mien m'a quand même dit que je pouvais continuer à prendre les médicaments s'ils me font du bien. A savoir :
- météospamyl (enfin je n'ai plus l'air d'être enceinte en me couchant le soir)
- carbolevure (qui tempère l'alternance colliques/diarrhées/constipation)
- Débridat, en cas de contractions, vraiment efficace

Enfin, les conseils de base : éviter les aliments irritants (acides, épicés, glacé...)

Bon courage

  Retour

AMEDEUS (3 messages) Envoyer message email à: AMEDEUS Envoyer message privé à: AMEDEUS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-06-03, 16:11  (GMT)
62. "RE: Colopathie fonctionnelle"
hello,

je comprends ta douleur car moi aussi je soufre sepuis quelques moi de colopathie fonctionnelle. ca se traduit par des balonnement, des gazs à faire voler une mongolfiere, des gargouillements, des crampes, des douleurs du coté droit, voir des douleurs dans la poitrine, et une halaine de cooboy!! je morfle depuis environs 6 mois. je suis persuadé que cela vient du stresse. car mon medecin est obligé au rythme de tout les mois de me remettre les vertebres en place ( comme on le dit si bien c'est le dos qui parle!!) alors pour remidier à ce problème, enfin plutot le minimiser àfin de vivre avec et corectement, je prend un traitement qui est le suivant et que je te conseille si tes problemes sont similaires aux miens.

libraxe + caologée : le libraxe et fait pour détendre l'intestin
le caologée recontruit la flore intestinal et absorbe les gazs.

ensuite pour le stress : je prends du nordaz 7.5 mg, stressam 3x/ jour et

  Retour

Berchan (1 messages) Envoyer message email à: Berchan Envoyer message privé à: Berchan Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-04-03, 22:27  (GMT)
14. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,

Je suis content d'avoir trouvé ce site et de pouvoir parler de ce mal très répandu, très divers et ma foi fort mystèrieux qu'est la colopathie fonctionnelle. J'ai 46 ans, je souffre depuis 1996 de colopathie fonctionnelle diagnostiquée après avoir passé des échographies et une coloscopie. Ce mal se caractérise par une douleur située coté droit juste au-dessous des côtes. Au début en 1996, les douleurs n'étaient pas très intenses et elles étaient très espacées dans le temps, + ou - 3 mois. Ce qui était très supportable. Au fil du temps, les douleurs se sont intensifiées et avaient en dernier une fréquence presque bi mensuelle. La crise commençait par une petite douleur qui s'intensifiait sur une demi-journée et ressemblait environ pendant deux jours à un gros point de coté permanent, puis la douleur diminuait pour disparaître après 2 ou 3 jours. J'étais tranquille une quinzaine de jours et une nouvelle crise surgissait. Autres symptômes mais moins traumatisants : aigreurs d'estomac et sensation de ballonnement. Arrivé à ce stade en janvier 2002, je consultai à nouveau le spécialiste qui m'avait déjà vu en 2000, il me fit passer cette fois une coloscopie qui ne révéla rien. Nous avons cherché les causes de ce mal et cherché à y remédier ou à le soulager avec des médicaments tels que Actapulgite ou plusieurs anti-spasmodiques. Rien n'y faisait.
Je suis un sportif ou plutôt un ex. J'ai pratiqué le foot et à l'age de 35 ans je me suis mis à la course à pied pour la pratiquer de plus en plus souvent et devenir un marathonien. Je faisais deux marathons par an, plus quelques semis. Evidemment, j'en avais parlé à mon médecin mais lui ne voyait pas là la cause possible d'autant que les crises n'étaient pas plus intenses dans les périodes de préparation d'un marathon qu'à d'autres moments de l'année où mon activité physique était au ralenti.
En mars 2002, les crises répétitives m’empêchant toute préparation sérieuse d’un marathon, Je décidai d’arrêter de courir, pendant un mois, j’eus encore des douleurs, puis plus rien. Ne pouvant rester sans faire de sport, je fis du vélo, route et VTT, sport que je pratiquais aussi un peu auparavant. Au fil des mois, tout allait bien, plus aucune crise, je fis même un raid VTT de 95 kms en septembre. En octobre, très optimiste, je me remis à courir et fis une course de 10 kms à une allure tranquille, une semaine après (3 semaines après ma reprise d’entraînement), j’eus une crise, je persévérai quelque temps et face à la répétition des crises, j’abandonnai définitivement la course à pied fin novembre 2002. L’hiver fut tranquille, sans sport et sans crises. Il y a un mois, je me mis à la marche (non sportive) et fis quelques longues randonnées, aujourd’hui ma colopathie est revenue, la douleur est moins vive mais tenace.
Il semble que dans mon cas, mes troubles intestinaux proviennent d’un surmenage physique causé par l’effort de la course à pied voir de la marche, mais il ne semble pas lié à l’effort cycliste, pourtant l’effort fourni pour la préparation et le raid VTT de 95 kms en septembre dernier m’avait paru intense, bien plus que les randonnées pédestres de ces derniers temps.
Connaissez vous des cas semblables ? Je cherche des informations sur des moyens de soigner autres que ceux que propose la médecine traditionnelle qui dans mon cas se sont révélés inéfficaces.

Merci.

  Retour

SSS (16 messages) Envoyer message email à: SSS Envoyer message privé à: SSS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-04-03, 14:04  (GMT)
15. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour.
Je viens de découvrir le forum et je me rends compte que beaucoup de personnes sont touchées par ce mal qu'est la collopathie fonctionnelle. je parle de mal parce que meme si cela n'engendre qu'une gêne, au quotidien cela deviens fatiguant et touche meme les nerfs. Car si cette maladie est vraisemblablement liée au stress, elle en procure également. J'ai 25 ans et je dirais que les troubles remontent réellement jusqu'à l'age de 18 ans, quand j'ai commencé à travailler... Mais cela fait vraiment un an que je souffre de ce mal qui m'a été diagnostiqué seulement le mois dernier.
La colopathie en elle meme ne me fait pas souffrir au quotidient mais plutot quand je fais des "crises" qui se manifestent par une hyper-production d'acidités qui engendre des brûlures abominables et me font monter jusqu'à 42 de fièvre. Lors de ma "crise" en novembre, on m'avait diagnostiqué une gastro vu que mes troubles sont une alternances de diarhées et de constipations, mais à ma dernière crise en mars je suis allée voir mon médecin en lui expliquant que j'en avais assez et il m'a fait passer une radio de l'abdomen ainsi qu'une echographie abdominale. Ala radio des poches de gaz aussi grosse qu'un ouef sont apparues; c'est assez impressionnant surtout qu'il y en avait une dizaine, en plus on distinguait des petit damiés tout au long de mon colon dûs à l'encombrement des aliments non digérés. Sur le moment tout cela fait un peu peur mais aprés en avoir bien discuté avec mon medicin,j'ai entamé un régime, pas pour perdre du poids mais pour avoir une bonne hygiène alimentaire et réhabitué mon appareil digestif.
INTERDITS les pâtes, les frites, tout les aliments à base de patisserie, de féculent même les pommes de terre vapeur...
RESULTATS au bout de quelques jours je me sentais dejà mieux et je n'ai meme pas l'impression de me priver meme si je fait de petits ecarts qui me valent automatiquement de nouveaux maux... Le seul soucis est que en un mois et demi j'ai déjà perdu 5kg CHOUETTE direz vous... mais je suis trés fatiguée, je n'ai plus gout à grand chose et je recommence à avoir des maux d'estomac ( ballonement, gaz, acidité...).
CONCLUSION Retour à la case départ certes avec quelques kilo en moins mais bon le mal et toujours là et j'ai toujours l'impression d'être enceinte de quatre mois.......
  Retour

arianel (5 messages) Envoyer message email à: arianel Envoyer message privé à: arianel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-04-03, 15:10  (GMT)
16. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bonjour,
là où je suis consternée : j'ai fréquenté X nutritionnistes et X gastro-entérologues:
résultat: aucun ne me dit la même chose sur ce que je peux ou ne peux pas manger. Tous ont une approche totalement différente voire opposée.
je lis plus haut : interdit patates et féculents.
Moi, on m' a dit le contraire : que je pouvais en prendre à volonté..
par contre, je suis interdit de laitage (yaourts, crèmes, lait etc..) Que faire ? qui a raison ?
Je sais en tout cas que un verre de lait et je sombre dans une crise atroce qui m'immobilise pendant une journée.
En plus, tous m'ont dit qu'on en guérissait jamais : que les crises peuvent passer pendant qq semaines voire qq années mais que çà revient tjrs.
C'est très encourageant :'-( c'est une maladie qui touche bcp de monde alors comment se fait-il qu'aussi peu de monde s'y intéressent ? où sont les médicaments ? où sont les recherches contre cette maladie ?
marre de ce gros ventre : mon ami m'a quitté car plus assez sexy pour lui : je suis encore plus déprimée ...même si çà fait du bien de ne plus entendre à longueur de journée ""t'as vu ton ventre ? on croirait que tu es enceinte, c'est génant à la fin !!! ""...et en plus, pareil au boulot avec mon patron et les remarques des collègues !! çà accuse encore mon stress... vive le célibat , vive la colopathie !!!! :'-(
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-04-03, 17:30  (GMT)
17. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,
Je suis dans le même cas que vous, et j'en suis arrivée à gérer ce problème en réduisant au maximum mon alimentation. A savoir , je ne mange pratiquement plus de légumes ni de fruits, ou de façon épisodique, en sachant que j'en ai pour une semaine à "reprendre ensuite mon ventre ". Les laitages? sous forme de yaourths et de fromages. J'en mange tous les jours! Jamais de lait, effectivement il fait souffrir.Donc viandes ou poissons, patates, riz, pâtes, fromages. Peu de sucreries ou gâteaux! Ou alors sous forme de tartes aux fruits. les fruits cuits sont plus digestes en général. La vie devient vite infernale, je le sais.De temps en temps, régime strict, un oeuf cuit dans l'eau, avec biscottes - jamais de pain par contre - un yaourth, et ce pendant deux jours, et tout rentre dans l'ordre.Les médecins disent que ce sont les personnes sensibles, stressées qui en souffrent. Sans doute, s'ils le disent! Le sport aussi permet de "digérer" , je fais beaucoup de marche et souvent , elle me permet de me sentir mieux ensuite.Parfois, sans raison, ce maudit ventre gonfle, et je dois vivre avec toute la journée. J'ai trouvé des trucs de camouflage avec de grande ceintures sur des jupes évasées. Des chemisiers amples sur des pantalons souples.
Je prends aussi de l'argile, à dissoudre dans l'eau, qui va absorber les gaz. C'est souvent efficace.Les anti spasmodiques aussi souvent peuvent vous aider. Et si votre ami vous quitte pour cette raison, eh bien, vous n'avez pas perdu grand chose!
  Retour

Armen (15 messages) Envoyer message email à: Armen Envoyer message privé à: Armen Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-05-03, 11:13  (GMT)
18. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Hello à tous,

D'abord ça me fait halluciner de lire tout ça. Ca fait à peu près de deux ans que j'ai mal au ventre en conitnu, que je passe de médecins en médecins qui me disent à peu près tous la même chose "c'est très courant, surveillez votre alimentation" !!! Et le plus beau c'est quand même celle-ci qui m'a répondu "mais enfin vous savez très bien quoi faire simplement vous ne le faites pas" ! Dans le genre culpabilisant c'est plutôt sympa !
Bon je voudrais savoir si vous avez trouvé des solutions à ce que je trouve le pire : les gaz. Le mal de bide je m'en débrouille. La constipation, c'est pas grave, plein de trucs à lire aux toilettes, le petit bide rond franchement, je m'en fiche, mais par contre le côté sonore de mes déplacements aux toilettes... je veux plus bouger de chez moi, je dis non aux invitations en WE, je n'invite plus non plus et je n'imagine même pas parler de ça à un mec...
SVP, comment le vivez vous et avez vous trouvé une solution ?

  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-05-03, 13:27  (GMT)
19. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,
Il y a une antinomie entre le traitement de la constipation : riche en fibres, et les gaz : les fibres favorisent les gaz.

Avec un régime pauvre en fibres, vous serez constipée, mais moins gonflée. En effet, les bactéries intestinales dégradent la cellulose et produisent du méthane (effet "vache").

Certains gastro-entérologues prescrivent des cures d'antiseptiques intestinaux type ercéfuryl pour limiter les fermentations dues aux colibacilles.

Attention aux bonbons et chewing-gum sans sucre, qui favorisent les gaz. Idem pour les traitement de la constipations contenant des sucres non absorbés comme le sorbitol ou le lactulose.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

infomaniaque (4 messages) Envoyer message email à: infomaniaque Envoyer message privé à: infomaniaque Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-09-03, 13:21  (GMT)
107. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Je ne sais si je souffre de colopathie fonctionnelle.
Voilà 33 ans (j'en ai actuellement 59) que je souffre de maux de ventre perpétuels mais uniquement (sauf en cas de crise) la nuit. Je n'ai en principe ni diarrhée ni constipation peu de gaz mais ces douleurs nocturnes qu'aucun médicament n'arrive à soulager sont épuisantes. Depuis ces 33 ans je m'endors sans aucune douleur et dès que je me réveille, les douleurs sont là, et ,bien sûr, le sommeil fuit. Je ne me souviens pas, pentant toutes ces années m'être réveillée une seule fois sans avoir mal au ventre.
J'ai fait toutes sortes d'examens et rien d'anormal. Mon médecin parle de colopathie fonctionnelle et je sais que c'est aggravé en cas de stress ou d'absorption de certains aliments, mais la douleur est toujours présente, plus ou moins forte, la nuit.
Tout de même, ça m'a un peu rassurée de voir, sur ce forum, que je n'étais pas la seule dans ce cas.
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-05-03, 18:55  (GMT)
20. "RE: Colopathie fonctionnelle"
C'est vrai, c'est un problème, très souvent. Avec un régime allégé en fruits et légumes, on arrive à avoir un "ventre normal", presque comme tout le monde. Manger moins, et surtout moins de sucreries! Ma fille s'est retrouvée avec le même problème malheureuseent, elle est stressée avec ses cours et ses examens. fille élancée, très belle, proche du top model! Elle décide de s'installer avec son ami.Et son ami, fou amoureux, se rend compte que cette belle fille pète!!!! Il lui dit, il a le sens de l'humour, cet homme , et doit être plus intelligent que la normale ! il lui dit = "je ne pensais pas qu'une fille aussi belle pouvait péter aussi dégueulasse ! " Je demande à ma fille si elle en faisait un complexe, si ça la gênait, eh bien pas du tout! son ami n'a qu'à l'accepter comme elle est, c'est tout. Et tout va très bien entre eux.
Alors si vous êtes invitée, je vous conseille de faire un régime 3 ou 4 jours avant, peu de légumes, ou bien cuits, peu de fruits, vous buvez beaucoup, de l'eau naturellement, et vous verrez que tout rentrera dans l'ordre.
et puis riez en avec vos amis! ce n'est pas un drame, et en général, ça détend une atmosphère parfois ....lourde!
  Retour

arianel (5 messages) Envoyer message email à: arianel Envoyer message privé à: arianel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-05-03, 22:09  (GMT)
22. "RE: Colopathie fonctionnelle"
je pense qu'il doit y avoir plusieurs sorte de colopathie et je comprends maintenant pourquoi c'est une "maladie honteuse" hihi.
Personnellement je n'ai pas de gaz.
Non, ce qui a géné mon ami est plus que tout le monde le bassinait sur les enfants pensant que j'étais enceinte et qu'on le cachait.
De ce côté là, je dois sans doute être soulagée de ne pas en avoir... sinon je crois que ma vie deviendrait impossible surtout avec mon boulot

Mais je comprends pourquoi tout le monde le cache maintenant si colopathie est assimilée à flatulance ... mais c'est bien dommage car alors personne n'en parle et çà ne fait pas avancé le schmilleblique
je rends hommage à ceux qui sont capables d'en parler car en effet, celà doit être dur.
  Retour

arianel (5 messages) Envoyer message email à: arianel Envoyer message privé à: arianel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-05-03, 15:04  (GMT)
24. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bon,
depuis deux semaines, j'essaye la magnétothérapie/ magnéthérapie ?.
Je mets 2 gros aimants le matin et le soir pendant 30 min.
Mon ventre a dégonflé seulement depuis avant hier et hier, celà m'a sauvé d'une crise.
J'ai eu le malheur de boire du lait ribot ds une crêperie : la nuit, je sens qu'une crise débute.. d'habitude, débridat et viscéralgine forte avec des résultats au bout de qq heures à me torturer sur mon lit.
Là, les résultats sont probants : au bout de 20 min çà allait bcp mieux : j'ai même pu me lever.
Mais je remarque qd même que la semaine dernière j'ai pu manger qq tomates et des oeufs alors qu'avant celà m'était impossible...
Voilà, j'espère que d'ici qq temps, j'aurais qq infos d'amélioration de plus à vous communiquer
cette info est à prendre avec des pincettes ds le sens où je ne sais si çà peut marcher avec d'autres personnes.


  Retour

sarah33 (3 messages) Envoyer message email à: sarah33 Envoyer message privé à: sarah33 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-05-03, 21:55  (GMT)
21. "RE: Colopathie fonctionnelle"
la solution miracle je ne l'ai pas mais les gaz ce n'est pas le plus grave même si les miens sont silencieux mais hypers odorants. mon copain est super compréhensif et pour les toilettes, je considère que c'est LE LIEU fait pour, alors je m'en fiche de ce que pense les autres de ce que j'y fais.
pour le reste (ballonement et alternance-diahrrée constipation) j'ai essayé pleins de choses, rien n'y fait. par contre, plus j'arrive à m'en "foutre" et mieux c'est.
Le pire pour moi c'est qsuand ça entrave mes envies... envie de sport, de parraître belle ou de faire l'Amour. là je suis en rage car ça veut dire que le mal a pris le dessus et que je ne suis plus libre de vivre comme les autres!!!
donc, j'essaie de rester zen face aux symptomes et face aux stress de la vie pour vivre le mieux possible avec ma très ancienne copine, la colopathie (18ans dèjà) après tout je me dis que chacun porte son lot de contrariétés et que ça pourrait être qq chose de pire!! malgré tout j'essaie de trouver des remèdes comme l'auto-suggestion ou l'hypnose... ça ne peut pas aggraver les choses alors pourquoi pas!
  Retour

Armen (15 messages) Envoyer message email à: Armen Envoyer message privé à: Armen Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-05-03, 14:10  (GMT)
23. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bon, tout ça est à la fois encourageant, car certains arrivent à vivre avec ; et déprimant, car apparemment une fois installée notre amie ne bouge plus...
Merci à tous pour vos réponses ! Je vais essayer de travailler l'image "belle fille qui pète" !
Bon courage à tous, et puis au fond l'adage est peut être vrai... tout ce qui ne nous tue pas...
  Retour

gus (10 messages) Envoyer message email à: gus Envoyer message privé à: gus Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-05-03, 18:31  (GMT)
25. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Etant dans le meme cas que la plupart d'entre vous, mais ce qui me differencie c'est la peur de ce que ces maux peuvent reelement traduire (effectivement je travail en radiologie et tout ce que je vois ne m'aide pas a surmonter ce que j'appelerai cette cancerophobie)
En fait j'aimerai l'avis de certains d'entre vous et plus particulierement du médecin sur les relations de cette pathologie avec le stress et l'anxiété
merci a vous
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-05-03, 21:59  (GMT)
26. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Personne ne vous répond, alors moi, qui vis la colopathie depuis environ 32 ans , eh oui, mais moins grave depuis que je mange très peu de légumes et de fruits, j'ai envie de vous dire ceci à propos du cancer. Moi aussi j'en ai peur, mais j'ai vu deux cas de cancer de ce type . Ma grand mère qui était une personne très calme, qui régissait sa vie à merveille, et qui devait , je ne le sais trop à vrai dire, manger "normalement". Pas une douleur, pas de maux durant toute sa vie! Elle a travaillé, à broder et coudre, jusqu'au bout. Ses deux derniers mois de vie ont été pour un cancer signalé vraiment tardivement - à près de 75 ans - et qui fut fulgurant. Ensuite mon beau-père, un homme chaleureux, jovial, bon vivant mais n'abusant de rien, aimant manger, surtout les légumes de son jardin, et les fruits des voisins, donc rien de bien nocif, et qui a pris sa retraite à environ 50 ans.Il en a profité pour jardiner et s'occuper de ses petits-enfants, rien de bien stressant au demeurant...Jamais un problème de santé, jamais une douleur! Il ricanait devant mes propres problèmes de digestion. Et pourtant, environ 5 ans plus tard, il se plaignait de brûlures d'estomac, de douleurs, de mauvaises digestions. Je l'ai vu grimacer après une gorgée de vin, se plier en deux ensuite. On a diagnostiqué un ulcère, et en fait le cancer était bel et bien là! Parti en 2 mois aussi! Peut-on donc arriver à une conclusion de cancer systématique pour toutes ces colopathies? j'en doute... continuons donc à vivre normalement!
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-05-03, 06:39  (GMT)
27. "RE: Colopathie fonctionnelle et cancer"
Bonjour,
Pour la colopathie fonctionnelle et ses causes, voir aussi :
http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/132.html

Sinon, il n'y a pas de lien entre la colopathie fonctionnelle et le cancer. Je dirais même, sans preuve à apporter, qu'il me semble que les colopathes font moins de cancer du côlon que ceux qui ne se plaignent jamais du ventre. Cela dit, c'est assez logique, car on leur fait des coloscopies du fait de leurs douleurs dès qu'ils ont plus de 40 ans, et leurs polypes éventuels sont dépistés avant de devenir des cancers.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

quidam (1 messages) Envoyer message email à: quidam Envoyer message privé à: quidam Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-05-03, 00:55  (GMT)
28. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bonsoir ,je souffre aussi de mon colon depuis plus de dix-huit ans . Fort de mon expérience, voici quelques conseils : prendre à chaque repas principal du mucilage sous forme de graines d'ispaghule ( 1 cuillère à soupe ) commercialisé en Belgique sous le nom de SPAGULAX M , faire bouillir des fleurs de mauve officinale (2à3cuillères à soupe dans un litre et demi d'eau et boire froid tout au long de la journée , prendre des antispasmodiques ex:duspatalin retard 200- gélules, manger les légumes le plus possible cuits , manger léger ( surtout le soir) pour le stress ,il est tout à fait évident que celui-ci est le grand responsable et le plus souvent insidieusement , j' oubliais prenez aussi des oligoéléments (voir site web www.naturasanté.com . Bon courage
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-05-03, 14:22  (GMT)
30. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour. Je poste ce message, souffrant de colopathie fontionnelle depuis une dizaine d'années. J'ai 30 ans, et je me suis plus ou moins habituée aux douleurs spasmodiques, aux ballonements occasionnels et aux constipations. J'ai subi tous les examens nécessaires et je suis suivie par un spécialiste qui sait à la fois rassurer mes angoisses et alléger mes douleurs. Cependant, je suis aujourd'hui confrontée à un élément nouveau: depuis 3 jours j'ai eu des diarrhées horribles, moi qui n'en n'ai jamais. Je n'ai pas de fièvre.J'ai déjà perdu 1kg à cause de ces diarrhées, la souffrance atroce en plus. Mon médecin m'a prescrit du Smecta, de l'Arestal, du Erceyfuril et du Duspatalin. Là je vais mieux mais j'ai encore le ventre balloné. Est-ce une autre manifestation de la colopathie ? Et alors, pourquoi maintenant, alors que çe ne s'était jamais manifesté de la sorte ? Dois-je envisager une nouvelle coloscopie pour vérifier que tout va bien? Merci de me répondre, j'angoisse trop...
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-05-03, 16:59  (GMT)
31. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,
Un colopathe a le droit de faire une gastro-entérite virale comme tout le monde !

A votre âge, une nouvelle coloscopie n'est pas nécessaire. Vous ferez le point avec ce médecin qui sait vous parler et vous rassurer.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

ISIS99 (2 messages) Envoyer message email à: ISIS99 Envoyer message privé à: ISIS99 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-05-03, 09:52  (GMT)
32. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour !
Je suis contente d'avoir trouvé ce forum car je pense faire partie également de la famille des colopathes.
J'ai 43 ans. J'ai des problèmes digestifs depuis mes 18 ans : ballonnements, aérophagie, nausées (parfois pendant 15 jours), constipation. A l'âge de 25 ans j'ai fait une radio des intestins (lavement baryté, très pénible), des échographies. On n'a rien détecté.
Le docteur m'a dit que c'était sûrement une colopathie dû au stress.
J'ai fini par m'en faire une raison bien que ce soit difficile.
Depuis 8 mois environ, j'ai fait trois crises spéciales.
Cela commence par des violentes coliques, je sois ensuite aller aux toilettes et fais seulement une petite diarrhée avec odeur chimique.
cela se reproduit plusieurs fois dans la journée et ce pendant 3-4 jours.
ensuite tout redevient normal. J'ai fait un examen des selles au cas où cela serait dû à une crise de vers mais on n'a rien trouvé. Le médecin m'a prescrit de l'Ercefuryl.
Il y a 4 jours j'ai fait une gastro-entérite qui a passé en deux jours. Selles normales le surlendemain.
Et aujourd'hui une nouvelle crise est apparue avec violentes coliques et petites diarrhée. (3 en deux heures de temps).
Cela me prend la tête. Dois-je refaire un lavement baryté ou une coloscopie?
En tout cas bon courage à tous ! Vivement que le remède miracle contre le stress et l'angoisse soit trouvé (hormis les antidépresseurs)

  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-05-03, 15:01  (GMT)
33. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Effectivement, ça commence à m'ennerver moi aussi. Malgré le traitement, les diarrhées sont revenues dès le lendemain du jour où je l'ai arrêté. Je vais donc voir mon médecin demain.
Sinon, j'ai lu d'autres messages dans ce forum qui m'ont fait trop rire! Les histoires des femmes complexées par leurs probèmes intestinaux.Je ne vois pas ce qui est complexant. Chacun est comme il est, et les personnes qui soi-disant nous aiment doivent nous accepter avec défauts et dysfonctionnements...c'est comme ça qu'on reconnait des vrais sentiments de faux. Moi, je n'ai jamais décommandé un resto ou un we avec un mec sous prétexte que j'avais peur d'avoir le ventre balloné ou de péter!D'abord, le coup de péter sans discontinuer, ben...je l'ai jamais éprouvé.Et le ventre balloné, je fais avec, j'essaye de ne pas manger les aliments suceptibles de le faire gonfler. Donc, ma colopathie ne m'a jamais empêchée de vivre normalement, de sortir avec les mecs que je veux sans jamais leur inspirer autre chose que du désir. Depuis un an je vis avec quelqu'un et on vient de se marier. En un an il a eu diverses occasions de me voir pliée en deux ou courir aux toilettes. Ce n'est pas ça qui l'a fait fuir. Je dis ça pour toutes les femmes qui souffrent en silence et se replient sur elles-mêmes: un mec qui se barrerait parce qu'il vous a vue avec un petit ventre trois jours, ou entendu péter aux toilettes, c'est le roi des imbéciles, ça prouve qu'il ne vous aimait pas vraiment, et en plus c'est une femmelette, il n'a rien de viril, il réagit comme une petite bourgeoise offusquée.
  Retour

speedy (1 messages) Envoyer message email à: speedy Envoyer message privé à: speedy Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-05-03, 15:13  (GMT)
34. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bonjour,
Ce site me rassure un peu, en fait je cherchais s'il existait une association de colopathes... je constate que malheureusement je ne suis pas la seule à supporter les désagréments de cette maladie où le plus déprimant est peut-être de savoir qu'elle n'est pas guérissable.
je suis colopathe depuis 13 ans. je crois avoir testé tous les médicaments possibles et imaginables, j'ai testé l'alimentation hypotoxique du docteur Seignalet : j'ai perdu 5 kilos et gardé mes symptômes, j'ai testé l'homéopathie, l'oligothérapie, je suis actuellement suivie par un ostéopathe à qui j'ai parlé d'hypnose et je pense m'y résoudre un jour. pour l'heure, je vis très mal cette maladie, je m'isole, j'évite les journées entières en société, les week-end et vacances autres que seule sont proscrits. Mes nuits sont très souvent un enfer !! je fais partie d'un groupe de "malades" lors de rendez-vous/débats chez la gastro-entérologue qui me suit, cela ne soigne pas mais nous redonne un peu courage à tous et toutes (en fait nous ne sommes qu'une dizaine, l'esprit tabou entoure cette maladie).
il me semble difficile de mettre en pratique tous les conseils d'hygiène alimentaire, d'autant que je souffre d'une hernie hiatale et d'un reflux gastro-oesophagien. Manger devient une roulette russe, évacuer est encore plus aléatoire !
j'ai essayé également la relaxation, mais après quelques jours d'apaisement, alors que je crie victoire, les symptomes réapparaissent !!!
j'ai du mal à accepter que le reste de ma vie (j'ai 47 ans) soit le reflet des 13 années écoulées, cela me décourage d'ailleurs pas mal, m'ai j'ai tout de même un coté battant qui me fait relever la tête chaque fois qu'elle a tendance à tomber !!
Si toutefois, l'un d'entre nous rencontre une solution nouvelle, merci de la partager. pour ma part, dès que j'aurai testé l'hypnose, je vous ferai part du résultat (s'il y a).
a bientot
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-05-03, 15:28  (GMT)
35. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour Speedy. Je souffre aussi d'une hernie hiatale et d'un reflux gastro-oesophagien, en plus de la colopathie, j'ai eu un ulcère de l'estomac avec HP il ya 5 ans (j'en ai 30)et j'ai de temps en temps des crises hémorhoidères violentes (j'ai été opérée aussi des hémorrhoides, mais ces sales trucs ça peut revenir)...mais je pense qu'il ne faut pas dramatiser. Pour nous tous je crois que c'est dur à vivre, cependant, il ya qqchose de très rassurant dans tout ça, c'est que ce n'est pas grave du tout ! Certes, lorsque les crises arrivent, c'est la fin du monde, et moi aussi il m'arrive de ne plus pouvoir respirer tant je suis déchirée de spasmes violents, ou de ne plus pouvoir évacuer alors que j'ai le ventre plein à craquer...Mais bon, avec les traitements de mon gastro-entero que je vois tous les 3 mois et parfois en urgence, j'arrive quand même à avoir une vie normale, à me déplacer, à aller diner au resto, à partir en vacances et à travailler.Quand j'ai une crise, je me dis "ça va durer quelques jours et après ça va passer...courage!"
Alors je vous dis la même chose: courage, on a la chance de ne pas avoir une maladie atroce et mortelle des intestins ou d'ailleurs, alors on va pas se gacher la vie pour des maux sans gravité, même si c'est vrai qu'ils nous la pourissent bien parfois !
  Retour

D_Dupagne (14037 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
28-05-03, 16:32  (GMT)
36. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour à tous,

Vous savez qu'il y a des modes en médecine. La mode actuellement est au concept de "syndrome de l'intestin (ou du côlon) irritable". Traduction de l'americain "irritable bowel syndrom" ou IBS en plus chic. La colopathie fonctionnelle est sur le déclin...

Pour beaucoup de médecins, cette maladie touche tout le tube digestif, de la langue à l'anus.
L'IBS "full option" comporte donc :

- Langue chargée
- Mauvaise haleine
- Reflux gastro-oesophagien
- Oesophagite
- Digestion difficile
- Ulcère de l'estomac ou gastrite$
- Ulcération du bulbe duodénal
- Diarhéee
- Flatulence
- Ballonements
- Constipation (alternant avec la diarrhée)
- Hémorroïdes

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-05-03, 22:33  (GMT)
37. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Voila j'ai 18 ans je vais bientot passer mon bac et mon médecin ma appris que javais une colopathie fonctionnelle! Cela se traduisait par un ventre gonflé et des gargouillement incessant durant les controles (donc quand jetais stressé)! Ce qui membete c qu'a lapproche du bac mon ventre est toujous gonflé et gargouille tres souvent bien plus quavant! Jaimerais juste avoir quelques conseils qui me premettrai de ne pas gargouiller et ainsi de passer mes epreuves en toutes tranquilité merci!!
PS: mon médecin ma prescrit BEDELIX est ce que quelquun a deja essayé et est ce quil voit des resultats?
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-06-03, 13:28  (GMT)
38. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour!
Bedelix, oui, je l'utilise très souvent quand je me sens gonflée, et effectivement, il apporte quelque soulagement, pas complet malheureusement. Mais aide à se sentir moins "lourd". Pour les gargouillements, je ne sais pas, moi j'en ai lorsque j'ai faim, alors vite, je saute sur un biscuit ou un morceau de pain. Juste pour éviter ces affreux gargouillements devant des personnes. Je travaille en face à face , alors....Pour le Bedelix, je n'hésite pas à en prendre deux sachets par jour si besoin.
Le Dr Dupagne parle de mode? Alors cette mode de colopathie perdure pour moi. J'ai 51 ans, et je souffre de colopathie depuis mes 17 ans! La seule chose qui me soulage vraiment est d'éviter de manger des légumes et des fruits!Mais j'entends les adeptes de fruits et légumes d'ici. Ben tant pis pour moi! J'ai 51 ans, j'en parais 40, et je suis en superbe forme...Il faut croire qu'il y a les personnes faites pour les légumes, et les autres....
Bon courage pour les examens! tout se passe toujours très bien , et ce ne sont pas de minables gargouillis - qui font en général rire les autres - qui vont vous empêcher de passer le Bac!Il faut vous dire que tout le monde en a ,des gargouillis, mais qu'on ne les entend pas toujours ceux des autres, car...on entend que les siens propres eh eh!
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-06-03, 14:59  (GMT)
39. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Sangrila a raison, les contrariétés que peuvent faire vivre une colopathie fonctionnelle sont surmontables, et heureusement, il ya des médicaments qui servent à ça. Personnellement, mon médecin me prescrit du Carbosylane et de l'Erceyfuril contre les ballonements et autres, et c'est efficace. Les débuts de ma colopathie se situent à peu près à votre âge, lorsque je passais mon Bac (même je crois en 1ere déjà) et ça ne m'a pas empêchée d'assurer dans les matières où je misais mes meilleurs résultats, que ce soit à l'oral et à l'écrit. Je m'en suis tirée avec une mention Bien et j'ai même fait les classes prépa après, un rythme d'enfer et un stress quotidien. Ca a peut-être augmenté ma colopathie, mais j'ai pu faire mes études et obtenir mes diplômes, même si parfois j'étais pliée en deux la veille de l'exam. En général tout se calme le jour J, et j'arrivais le ventre plat et tranquille, sans soucis de ce côté dans la salle d'exam...
En attendant, bon courage et bonne réussite !
  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-06-03, 22:11  (GMT)
40. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Merci beaucoup pour vos reponses mais moi aussi je compte faire prépa (commerciale) lannee prochiane et je navais aps penser que ca allai empirer mon etat! Je ny avai pas pensé!
Donc Bedelix a lair de marcher pour Sangrila mais cest un tratiment a vie? ou bien vous le prener que a certaines occasions? Le médecin ma aussi prescrit spasfon pour les moments ou ca fais vraiment mal que le ventre est tres gonflé, vous en prener aussi?
Je narrive pas a comprendre comment cette colopathie qui est apparue au debut de lannee va me suivre toute la vie!est ce quapres le bac cela va revenir a la normale ou preske car les ballonement, les gargouillent, la difficulté a aller a la selle ca commence a me gaver jen ai marre!
A quand la solution miracle!!

Sinon il ya il certains aliments a éviter et dautres a privilegier pour eviter les ballonnement et les gargouillements?
merci pour vos reponses!!

  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-06-03, 10:30  (GMT)
41. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Oui, le Spasfon c'est efficace, j'en prends depuis des années. Je sais pas quoi te dire quand tu crains que ça continue...Moi je te dis, ça a commencé vers 16, 17 ans et maintenant j'en ai 30 et c'est toujours pareil, sans parler des moments où il y a comme des crises, en général avant ou après une période de stress ou d'angoisse, là ça devient l'enfer pendant 4 ou 5 jours, les séances aux toilettes, le ventre gonflé un max et mal de ventre. Mais, comme je t'ai dit, c'est juste de mauvais moments à passer, je me console en me disant que rien n'est grave et qu'au moins ce n'est pas une maladie grave, et puis, avec mon traitement ça rentre vite dans l'ordre...jusqu'à la prochaine crise de colopat qui me fait pleurer tellement j'en peux plus. Enfin, rassure-toi, ça n'empeche pas de vivre quand même !
  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-06-03, 12:20  (GMT)
42. "RE: Colopathie fonctionnelle"
donc vous prenez des medicaments que pendant les periodes ou ca va pas et le reste du temps vous ne prenez rien ces't bien ca?
donc jaimerais savoir comment vous faites pour faire passer les crise et si vous faites attention a certains aliments je veux des details pour pouvoir comprendre ce qui se passe cehz moi et comment proceder au mieu pour me soulager ou prevenir els crises
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-06-03, 13:43  (GMT)
43. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Pour les aliments, je sais pas si c'est pareil avec tout le monde. Tu devrais demander à ton médecin, ce serait la meilleure solution. Moi, je sais que je dois éviter les boisson gazeuses (mais des fois, je bois quand même un coca, j'adore trop !), et tous les légumes secs genre haricots rouges et blancs,petits pois, certains autres légumes genre choux...et les crudités. ça tombe bien parce que ces aliments je les aime pas. J'essaye de pas trop prendre de trucs lactés, mais si je prends dans la même journée 1 yaourt le midi et une glace le soir, ça va. Quant aux médicaments, en général je les prends sur une durée d'au moins 1 mois minimum pour normaliser les troubles intestinaux. Mais là encore, ça dépend du traitement,et parlez-en à votre médecin.
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-06-03, 13:45  (GMT)
44. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Eh oui, nous prenons tous apparemment des médicaments "en continu" c'est à dire quasiment toute la vie, avec moins de prises si ça va mieux bien sûr. Bedelix, je n'en prends que si je me sens gonflée. Le spasfon, oui, j'en ai pris longtemps et je n'en prends pratiquement plus depuis quelques années. Pourquoi, je ne sais pas. Sinon il était vraiment efficace pour , justement, décoincer le ventre, le libérer des spasmes, des tensions,et lui permettre d'aller mieux à la selle dans certaines périodes. Je parle de mon ventre comme le faisait Freud de son colon, comme si c'était un personnage! C'est vrai qu'il vit avec nous, ou en tout cas qu'il manifeste sa présence continuellement! J'ai pris aussi d'autres anti spasmodiques qui peuvent aussi être efficaces. Le carbosylane, par contre, me constipe, je ne le prends qu'en cas de diarrhée aiguë...Si je suis trop "gonfle", je fais un régime, comme je l'ai déjà dit. J'arr^te tout fruit et légume, et je mange biscottes, oeuf, et un bout de fromage. Et en général, en deux jours, ça va mieux. Mais je me rends compte en lisant tous ces messages, que chacun a sa méthode, et que chacun doit trouver la sienne. Et vivre avec ce problème, oui, c'est possible. A part aller s'occuper de poules - des vraies - et de ses canards, et donc n'avoir aucun stress, je ne vois pas comment on pourrait éviter tout stress négatif. J'ai fait beaucoup de sophrologie - méthode de relaxation que je recommande à tous ! - mais ce n'est pas la sophrologie qui m'a permis de soulager ma colopathie. Mais plutôt mon rythme de vie. Moins travailler, moins me fatiguer, manger plus calmement, moins de sucreries - plus du tout, même! - pas de boissons gazeuses surtout ! , pas de pain ou peu. Chacun doit trouver...eh oui, bon courage et surtout, je vous le dis, on peut vivre avec, ce n'est pas une grande maladie, et on peut se soulager ce qui n'est pas le cas de certaines maladies terribles!
  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-06-03, 21:55  (GMT)
45. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bon on va faire autrement quest ce que vous pouvez manger, il reste encore des truk a manger apres toutes les categoris daliments que vous supprimer?!
Et comment alors que jallai bien encore lannee derniere cette maladie mest tombé dessus jy comprend rien le stress a toujours été la peut etre un peu plus maintenant mais je commence a flippé de me retrouver pres des gens je vasi finir agoraphobe si ca continue et un ventre gonflé sur la plage ca va pas le faire non plus et vous qui med ite que cest pour la vie alors que moi ca fai 6 mois!
  Retour

Armen (15 messages) Envoyer message email à: Armen Envoyer message privé à: Armen Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-06-03, 10:25  (GMT)
46. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Il n'y a pas d'explication, je crois, à l'arrivée d'un tel problème. Ce n'est pas un virus qui est à l'origine de la colopathie, d'ailleurs ce n'est pas vraiment une maladie, mais un "trouble fonctionnel". Je ne suis pas médecin, mais comme tout le monde je me suis un peu renseignée, et si je comprends bien, c'est juste la faute à pas de chance, on est, on naît comme ça et c'est tout. Après ça ne se déclenche en général pas pendant l'enfance, mais après, quand on devient un "jeune adulte", apparemment, histoire de nous faciliter l'entrée dans une période de la vie déjà pleine de complications et de problèmes à affronter !
Moi aussi je passais mon temps à me dire "mais pourquoi ?" ou bien "si c'est apparu, c'est que ça peut disparaître". Mais non. Il faut apprendre à vivre avec. Et crois moi, si ça pouvait juste être des gargouillis en ce qui me concerne, je préfererais, parce que contrairement à ce que disait machinette (excuse moi j'ai oublié ton pseudo), les pets (puisqu'il faut appeler un chat, un chat, et un pet, un pet), c'est pas jojo non plus en société... Mais voilà, je suis constituée comme ça, avec ce truc là, et j'en ai pour des années. Et toi aussi, désolée, mais en même temps, t'es pas toute seule, c'est déjà ça... Enfin c'est une consolation comme une autre en tout cas !
Pour ce qui est du régime alimentaire j'en suis à la même question que toi : que reste-t-il !!! J'ai choisi d'aller consulter une diététicienne, et avant ça, pendant quinze, vingt jour, de noter tout ce que je mange à chaque repas dans un carnet, et chaque jour, mon état (bien, pas bien, mieux, pas mieux), comme le dit une autre machinette, qui a décidément la tête sur les épaules à chacun de trouver ce qui lui convient.
La colopathie est un terme commun pour désigner un tas de problèmes particulier : petit scarabée, tu es unique, et il te faut trouver ta propre voie !
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-06-03, 10:32  (GMT)
47. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Arrête de flipper...Parce que plus tu flippes plus la colopathie continue. Je t'assure, il faut pas en faire un plat...c'est le cas de le dire ! Quand tu te sens bien, dans un envoronnement qui te plait, avec des gens que tu connais ou pas et qui sont sympas, il n'y a en général pas de manifestations colopathiques. T'es normal, tu manges ce que tu veux, tu fais ce que tu veux. Et le coup du ventre gonflé sur la plage, y a pas de raison si tu te sens bien et que l'environnement est cool, détendu. Je vais à la plage tous les étés, et jusqu'à 29 ans, j'ai dragué tous les mecs que je voulais, le ventre plat et la taille fine (je fais 47 kg), et crois-moi, ils étaient pas dégoutés.MAintenant que je suis mariée, je drague plus que mon mec, mais lui c'est pas le genre non plus à aimer les bibendum ! Quand j'ai des moments d'angoisse et que mon ventre me fait mal et gonfle, c'est transitoire, ça passe rapidement, parce que je me sens bien dans ma vie et je sais que je plais à mon mec. La colopathie ne fait pas grossir, et d'abord, ce n'est pas une maladie. Juste un dysfonctionnement à un moment donné : comme lorsqu'il ya un bug sur ton ordi. Il suffit de le résoudre. MAis comme pour l'ordi, c'est pas un virus qui peut te détraquer tout. Je t'assure, tu dois pas le prendre comme ça, tu vas augmenter le truc. Prends-le comme une petite connerie qui arrive, et sois plus fort, c'est pas ça qui va t'empêcher de vivre ! Dans les périodes tranquilles où tu te sens bien, tu peux à peux pratiquement manger de tout. En été je mange des glaces et je bois des sodas sans que ça me fasse mal (sauf si j'ai eu une dispute, un emmerde, ou autre...). Allez, Colopatoman, te stresse pas comme ça...
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-06-03, 15:08  (GMT)
48. "RE: Colopathie fonctionnelle"
C'et vrai qu'il - ou elle - est en train de nous faire un fromage - ou un caca nerveux - pour un ventre gonfle! Si le mal s'arrête à cela, alors je prends ton mal Je suis restée jusqu'à l'âge de 40 ans avec un ventre qui gonflait de plus en plus à mesure que la journée avançait, et quand la jolie soirée arrivait, eh bien, j'avais si mal qu'il ne fallait pas penser surtout à sortir. Si on était invités à dîner - mon Dieu! qu'allions-nous manger encore comme cochonneries ...- je serrais tellement le ventre pour le rentrer que je finissais par avoir de super crampes pires qu'avant d'aller au dîner Je rentrais pliée en deux! Aujourd'hui avec mon régime qui me convient et qui ne me prive pratiquement pas - à part pour les jolies fraises bien rouges ou les superbes cerises, qui, je le sais, vont me rendre gonfle pendant au moins 15 jours - j'arrive à être juste ballonnée, et à pouvoir sortir normalement pour dîner "dehors". Oh je tremble quand je vois arriver asperges comme entrée, carottes et poireaux au plat principal, et dessert sublime mais ô combien mortel, un énorme plat de fraises, et rien d'autre! Na! tant pis pour les colopathes de mon acabit, vous mangez ça ou rien... Oui j'en bave les jours suivants, et je me jette alors sur bedelix, antispasmodique - pas en même temps hein? car l'argile "absorbe" les médicaments - ou autres. Bon, mais la soirée a été si belle! La salade verte , par contre, je le dis, aux gens , que j'y suis allergique! ah non! pas la salade verte, là je meurs Ce qui me dégoûte , c'est de voir ma mère - 82 ans et une forme superbe, pas un "pet" (pardon!) de travers toute sa vie - ma mère donc, engouffrer des salades midi et soir, des fruits en veux tu en voilà, et des légumes à tous les repas, mon ami idem, et qui pousse, lui, le crime, à me dire à chaque repas "quel dommage que tu ne puisses pas manger de fruits et de légumes!" pfff mais rassure-toi, colo...toman, j'en mange tout de même...quand je vais bien, quand je me sens en forme, ventre plat et moral d'acier, j'en mange mais à petites doses, c'est tout. Et s'il y a soirée ou dîner en vue, eh bien, hop! régime de nouveau pendant 3 ou 4 jours, voilà tout! où est le problème? Ne t'affole pas! quand je vois toutes mes amies de ma génération - 50-55 ans - qui meurent ou souffrent de cancer divers, ne nous plaignons pas surtout! et la plage? qu'est ce que c'est? aller bronzer? pourquoi faire? est-ce vraiment utile d'abord?on est si bien à l'ombre et on n'y risque pas un ...cancer de la peau! allez sourions!
  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-06-03, 22:29  (GMT)
49. "RE: Colopathie fonctionnelle"
lol deja je tines a preciser que dans colopatoman ya MAN donc je suis un boy! Ensuite je fais pas un caca nerveux mais seulement que c nouveau dans ma vie et que ca me degoute un peu c tout et que jarrive aps a differencier les aliments qui font gonfler et avoir des ballonnementd es autres! (le lait c pas bon pour ce que jai? tpous les produits lactés?)

Ensuite qqn a di dans les post juste avant quil prendrai bien ems probleme colopathique a la place des siens car lui ou elle faisait des pets, bas moi aussi mais dapres ce que jai compris elle cest en public,ca veut dire que sa sort tout seul? pas de controle? non c pas possible?! je peux pas devenir comme ca!!! lol
Bon jai arreter bedelix ca me soulait de prendre les medicaments en plus ca inhibe les effets dun autre que je commence a prendre (bioptimum stress) oui je sais on dit que ca sert a rien mais ca fai peut etre effet placebo! bon je vais dormir , il faut que je me repose , merci pour vos messages!

  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-06-03, 13:18  (GMT)
50. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Merci pour ton cours d'anglais (man...) mais bon, moi j'avais compris que tu étais un mec...Tu sais, je pense que c'est différent pour chacun, le coup des pets qui sortent tous seuls, moi ça me l'a jamais fait, heureusement !!! T'as plus qu'à faire une prière pour que ça tombe pas sur toi !lol ! Et puis la vie s'arrête pas à la digestion, y a tout le reste heureusement...Bon courage, et surtout te prends pas la tête pour rien.
  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-06-03, 18:14  (GMT)
51. "RE: Colopathie fonctionnelle"
merci mais la digestion c important quand m car ca doit prendre environ 1//4 de notre vie!
merci pour les réponses
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-06-03, 21:14  (GMT)
52. "RE: Colopathie fonctionnelle"
oui bien sûr la digestion est importante! et tout un contexte concourt à une bonne digestion. Primo, ce que tu vas manger au moment où tu en as besoin -les besoins ne sont pas toujours les mêmes , et cela, souvent, les gens ne s'en rendent pas compte - Secondo, le contexte dans lequel tu vas manger ce qui est dans ton assiette. Si tu vis une tension, cela ne fera qu'aggraver ta difficulté de digestion. Si l'idée des examens te mine, il est évident que tes intestins vont être contractés et "gueuler" quand tu vas leur envoyer de la nourriture. A toi de leur choisir quelque chose de léger, que tu digères bien, et qui ne va pas brouiller davantage leur horizon! Quitte à manger de petites choses en plusieurs fois; parfois, c'est plus facile à digérer, plus agréable, tout simplement. De lourds repas ne contribuent pas à réduire ta colopathie. Maintenant le terme de colopathie pourrait être dit par "digestion difficile" momentanément! Pourquoi pas? Tu sais, ces termes sont des termes de professionnels, tu dois juste les comprendre et voir ce que toi, tu vis dans ton corps. Qu'est-ce qui te donne des douleurs, qu'est-ce qui te donne des diarrhées ou au contraire de la constipation, qu'est-ce qui te fait gargouiller ou au contraire empêche les gargouillis, etc.. Tu vois, c'est une prise en charge de ton corps en fait.Tout comme chacun trouve le bonheur devant sa porte, tu dois trouver ce qui convient le mieux à ton corps. Le nourrir est une grande entreprise, il ne suffit ps de se mettre devant une assiette et d'engloutir! J'ai vu des amies bien sûr qui auraient pu engloutir des cailloux sans problème! Bon pour le moment, tu n'en es pas là, mais peut-être un jour, tu le pourras aussi. Tu vis un stress actuel avec ton examen, c'est un passage et tu ne vivras pas forcément avec une colopathie toute ta vie. Il ne faut pas dramatiser. Ensuite si tu es un homme, autant une femme avec un bide c'est déplaisant, autant un homme , on s'en fiche!!!!Je sais, c'est injuste! mais bon...c'est ainsi...alors ce n'est pas bien grave si tu gonfles sur la plagenous, les femmes, on a bien du mal à cacher cette petite misère, mais là aussi, qu'est-ce qui est dramatique vraiment? Aucun homme que j'ai rencontré et aimé ne m'a laissé tomber à cause de mon ventre ballonné le soir! La vie et l'amour, c'est autre chose Allez courage!
  Retour

Marta (1 messages) Envoyer message email à: Marta Envoyer message privé à: Marta Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-06-03, 15:50  (GMT)
66. "RE: Colopathie fonctionnelle"
salut Colopatoman,
j'ai déjà essayé le Bedelix et il a été efficace quelques semaines, après les syntomes sont revenus.
des toute façon, comme tout le monde dit, cette maladie viens et reparts, pour moi en tout cas, elle viens quand je suis stressée o triste, ou quand je des problèmes au boulot, elle pars quand je suis en vacances....
si je peux te donner en conseil: concentre toi sur tes epreuves et ne pense pas à ton ventre, tu pourra t'occuper après, il faut "s'enfoutre" uan peu et ça va mieux.

bon courage a tous

  Retour

fabi (6 messages) Envoyer message email à: fabi Envoyer message privé à: fabi Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-06-03, 14:47  (GMT)
53. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,
je suis une grande anxieuse et ai moi aussice problème de colopathie en plus du reste. D'après ce qu'on m'a dit c'est en partie du au stress. Il est vrai que lorsque je suis sous traitement j'ai moin de problème, maintenant j'ai les mêmes défauts que beaucoup de gens, je mange trop vite et mal.
On m'a dit qu'il fallait :
manger moins vite
boire beaucoup d'eau
éviter les repas épicés, les boissons gazeuses.....
bon bref la plupart du temps je n'en fait qu'à ma tête et vogue la galère.
lorsque c'est trop douloureux :
dans un premier temps je m'allonge et fait des respirations par le ventre jusqu'à ce que le ventre "gargouille" c'est signe que ça se débloque un peu.
si c'est vraiement trop je vais chez un ostéopathe, ça soulage vraiment bien. Evidemment ça ne tient pas des mois mais pendant quelques jours je n'ai plus mal. A toi de voir.
bonne chance
  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-06-03, 17:42  (GMT)
54. "RE: Colopathie fonctionnelle"
1er jour du bac, philo jai assez bien reussi enfin la moyenne normalment et aucun gargouillement!!!miracle!!!enfin qq gargouillment mais interieur et pas exterieur pourtant pendant les revisions jen avai 24h sur 24 et la jai limpression davoir trouver le truk, bien attacher ca ceinture lol ca peu paraitre con mais ca gargouille bcp moins quand je jattache la ceinture un peu plus haut que dhabitude! Je reve ou ca a été verifié scientifiquement, (je raconte que des conneries je pense mais ca marche chez moi lol)
  Retour

Armen (15 messages) Envoyer message email à: Armen Envoyer message privé à: Armen Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-06-03, 07:05  (GMT)
55. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Ben non tu racontes pas de conneries ! C'est bien ton ventre qui est sensible à tout ce que tu lui fait subir, alors si tu lui épargnes la compression de la ceinture, il est content et il t'embête moins !
Félicitations en tout cas Monsieur Colopatman et bon courage pour le bac !
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-06-03, 10:15  (GMT)
56. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Génial ! Tu vois, je t'avais dit qu'en général tout se calme au moment des épreuves. Et des exams ou concours, crois-moi j'en ai passé des tas depuis le bac, Normale Sup, la licence, la maîtrise, le DEA (sans compter les partiels en fac), et le CAPES et l'AGREG...Et un concours de la fonction publique. Bref, c'est vrai que j'étais dans un état lamentable les jours avant, mais dès le matin des épreuves, je me suis toujours sentie bien, aucun mal de ventre, aucun gonflement, j'avais même faim en sortant de la salle, prête à me jeter sur un plat de frittes et un coca bien frais ! Alors félicitations pour ce premier jour et continue, tu vas voir, le bac c'est rien du tout, tu l'as à coup sûr.
  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-06-03, 11:28  (GMT)
57. "RE: Colopathie fonctionnelle"
ouais jespere le reussir meme si si pile 10 cest tj ca jespre pas avoir a passer de rattrapage et lavoir au 1er tour!
Juste une rectification pour Armen je crois, jai pas dis que je desserais la ceinture jai di quau lieu de serrer la ceinture dans le bas ventre juste au dessus de laine, je la serre 3 ou 4 cm sous le nombril et il a lair de se sentir mieu le bougre, esperons que ca continue comme ca!!! +++
  Retour

jujumarch (3 messages) Envoyer message email à: jujumarch Envoyer message privé à: jujumarch Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-06-03, 02:32  (GMT)
58. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut. Moi aussi je souffre de colopathie et souffrir n'est pas un terme exagéré!! j'ai 25ans et les troubles sont apparus il y a plus d'un an.
Jusqu'alors,j'avias tendence à la constipation que je traitais par de la phytotherapie assez efficace et non aggressive.Puis je me suis mis à avoir des douleurs diffuses dans tout le colon,des brulures et une impression de pesanteur et d'evacuation incomplete alors que j'allais à la selle normalement.J'ai consulté plusieurs gastro qui m'ont tous dit que c'etait dans la téte.Peut etre que le stress provoque les douleurs,mais quand on a mal,on a mal!! Enfin un gastro formidable a bien pris en compte mon etat de detresse,m'a fait un coloscopie pour ecarter toute maladie grave.
J'ai été mieux pendant un mois puis les troubles sont réapparus:douleurs,transit anarchique(je pouvais aller jusqu'à 8 fois aux WC par jour,sans avoir la diarrhée mais dés que je buvais ou mangeais !!)
Actuellement je suis un peu mieux mais à quel prix:la seule solution que j'ai trouvé c'est les grands lavements de 2 litre d'eau.Une fois la plus grande pârtie des selles evacuées,mon transit me laisse tranquille?Cela dit,le colon reste sensible et je n'echappe pas aux ballonnements,aux spasmes et autres douleurs.mais au moins je n'ai pas la crainte d'avoir besoin d'aller aux WV toutes les 5 minutes.
Cela dit,les lavements,c'est penibles,ca prend du temps dans la vie et dans la téte car je trouve ca assez dégradant.
Si certain ont d'autres techniques de soulagement,je suis preneur.
Si vous avez besoin de conseils,j'ai longuement etudié la question d'autant que je travaille dans le milieux medical.
Alors repondez-moi!! A bientot
  Retour

gus (10 messages) Envoyer message email à: gus Envoyer message privé à: gus Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-06-03, 13:04  (GMT)
59. "RE: Colopathie fonctionnelle"
salut a tous
en ce qui me concerne, ma colopathie : ça va , ça vient

j'aurais voulu un renseignement de la part du DOCTEUR ou de certains qui aurais pu faire l'essai
Est ce que les cures thermales pourraient etre benefiques aux colopathes
J'ai entendu parler de CHATEL GUYON dans le 63, qui serait spécialisé dans les troubles digestifs.........
Comme j'ai de la famille la bas, serait il interressant de tenter une cure

Merci de vos réponses!!!

  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-06-03, 14:50  (GMT)
60. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Pour les cures thermales, alors là, j'en sais rien, et pour les lavements, je préfère pas essayer, je veux pas que mon corps s'habitue à ce genre de trucs. Je pense que vous devez voir avec vos médecins ce qu'ils en pensent.

En attendant, je voudrais poser une question précise, car je vais faire mardi un examen médical et je ne sais pas trop ce que c'est : il s'agit d'un anteroscanner que m'a prescrit mon gastro-enterologue. Comme en ce moment je ne fais qu'alterner diarrhées et constipations et que j'ai souvent très mal au ventre, mon médecin m'a dit que c'était moins lourd qu'une coloscopie (j'en ai déjà eu une il ya 4 ans). C'est juste pour vérifier que je n'ai pas de maladie grave genre maladie de Crohn. Pourrais-je avoir plus de renseignements sur cet examen ? S'agit-il aussi d'une sonde dans les intestins ? J'ai du acheter en pharmacie une ampoule de Visceralgine forte et une seringue à injection d'Optiject, mais je me demande à quoi ça va servir ? Mon médecin m'a dit que c'est une nouvelle technique assez proche du transit du grêle (j'en avais fait un il ya 4 ans aussi). Merci de me renseigner car j'ai un peu peur d'un examen de ce genre.

  Retour

jujumarch (3 messages) Envoyer message email à: jujumarch Envoyer message privé à: jujumarch Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-06-03, 02:23  (GMT)
61. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut, je ne peux pas encore te repondre au sujet de Chatel-Guyon car j'y part justement en cure de 3 semaine au mois d'Aout.Cela dit,d'apres les infos que j'en ai eu sur les papiers d'incription,c'est LE centre qui traite les colopathies et les soins apportés sembles destinés à calmer les douleurs,reduire l'hypersensibilité,ameliorer la digestion et regulariser le transit.Aprés,est-ce cela marche chez tout le monde et pour combien de temps,je pourrai t'en dire plus en Septembre!!
En tout cas,je mise beaucoup sur cette cure car j'espere par la suite pouvoir me passer des lavements intestinaux pour soulager mes douleurs et ma géne intestinale car ca commence réellement à ma prendre la téte!!
A la prochaine.
  Retour

prince (1 messages) Envoyer message email à: prince Envoyer message privé à: prince Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-06-03, 18:45  (GMT)
63. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Non mais je rêve, je croyer être le seul au monde, dons pas normal avec cette maladie.Pour ma part j'ai 42 ans et j'ai uniquement mais que des gargouillement depuis l'âge de 15 ans.Par contre je n'ai quasiment jamais mal au ventre. Cela ma foutue ma vie en l'air du moins professionellement.Impossible d'assister a des runions, de m'inscrire dans des formations, bref aprendre tant de métiers que j'aurais voulu faire.C'est trop gênant et stressant. Je m'organise toujours pou etre absent ou malade pour ne pas y aller.Et pourtant c'est ralent car aprendre tant de choses m'aurais vraiment plus.Malheureusement quand je suis obliger d'assister a des réunions c'est horrible , je suis obliger de me gaver de nouriture jusqu'a quelques minutes avant, comme ca , ca tiens une heure ou deux maxi.Personne ne la jamais su dans ma famille, ni mes parents , ni ma femme.J'ai arreter l'école a l'âge de 15 ans a cause de ca.Etes vous comme moi aussi et comment vous gérér ca. Merci beaucoup de vos réponse
  Retour

Armen (15 messages) Envoyer message email à: Armen Envoyer message privé à: Armen Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-06-03, 06:36  (GMT)
64. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Et t'as jamais consulté à propos de tes gargouillements ? Ou même juste abordé le sujet avec ton toubib ?
Moi aussi j'ai peur que mon problème me limite dans ma vie professionnelle et ça m'angoisse d'autant pkus que j'aime vraiment mon job et que je ne suis qu'au début de ma vie pro et il me reste plein de trucs à voir... Mais bizarrement, plus je connais et comprends mon problème, moins j'ai l'impression qu'il s'agit d'un handicap. Pourtant je te jure, c'est pas la joie tous les jours, et plié en deux, on n'est pas très efficace !
Mais le fait de ne pas être prise au dépourvu, de savoir ce qui m'arrive, ça m'aide à gérer la situation au mieux.
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-06-03, 10:35  (GMT)
65. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Armen a raison, je pense qu'il faut pas prendre ça pour la fin du monde, même si c'est contraignat et parfois handicapant...Là cet am j'ai un déjeuner professionnel par exemple. Eh bien c'est l'horreur : hier diarrhée pas possible, aujourd'hui constipation totale et mal de ventre pas possible. Je vais y aller quand même, je ferai un effort, ça va pas être du plaisir ça c'est sûr. Mais je refuse qu'un dysfonctionnement à la con me bouffe la vie. A chaque fois que je dois prendre ainsi sur moi pour des rv professionnels ou entre amis, je me dis " Vas-y, tu vas pas en mourir, ma petite, en plus tu seras trop contente de l'avoir fait !". Je suis quitte pour une après-midi pliée en deux et ballonée à l'excès et une soirée pas joyeuse non plus. Tant pis, faut savoir ce qu'on veut.
A part ça l'anteroscanner c'est atroce. Jes avais même pas ce que c'était, et le médecin n'a pas pu me le faire tellement j'étais violente et stressée: impossible de me mettre la sonde dans la bouche. Si j'avais pas été à jeun je lui aurais vomi dessus ! Je retourne voir demain mon médecin, j'imagine sa tête lorsqu'il apprendra ce que j'ai fait à son confrère ! Bref, je pense que je vais devoir refaire une coloscopie...
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-06-03, 20:42  (GMT)
67. "RE: Colopathie fonctionnelle"
J'ai déjà exposé mon relatif problème - colopathie depuis l'âge de 18 ans et j'en ai 51 - mais je vous dis à tous = faites de la sophrologie! faites-en, calmez-vous, ne restez pas ainsi à souffrir! essayez de comprendre ce qui vous tenaille ainsi! Et puis, question régime alimentaire, essayez de trouver ce qui ne vous convient pas.Eliminez au fur et à mesure, et à un moment, vous allez trouver!Je suis persuadée qu'il y a des aliments - légumes , ou fruits , ou viande , que sais-je - qui vous ballonnent. Il faut aussi nettoyer les intestins de temps en temps, et pour cela, j'ai un ami médecin qui pratique et préconise de ne rien manger durant 3 ou 4 jours. Boire beauocup, oui, mais ne rien manger. Depuis samedi, j'ai une angine, et je n'ai encore rien mangé, donc cela fait 4 jours. j'ai bu beaucoup de tisanes avec du miel, de l'eau, et c'est tout. je me sens très légère,et le ventre plat. Bien sûr. j'ai perdu le lard qui m'encombrait et je me sens vraiment mieux. Je vais recommencer à manger doucement, un peu de fromage, mais c'est si bon d'être "normale"!!!! Essayez! Connaissez-vous le Docteur Kousmine? C'était une docteresse suisse qui a vécu jusqu'à l'âge de 90 ans . Elle a écrit un livre où elle disait bien tout ce qui nous "pourrit" les intestins et comment jeuner de temps en temps. Essayez!
Bon courage et ne vous privez pas de vivre, surtout! Jeunez si vous avez un rendez vous important, mangez un morceau de gruyère pour vous caler le cas échéant, mais vivez! la vie est si belle, dépêchez-vous!
  Retour

ISIS99 (2 messages) Envoyer message email à: ISIS99 Envoyer message privé à: ISIS99 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-06-03, 10:33  (GMT)
68. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour !
Je vous plains sincèrement pour tous ces maux qui vous pourrissent la vie.
Moi les seuls problèmes que je rencontre sont : ballonnements continuels (J'ai un ventre de femme enceinte de 3 mois)
avec parfois violents spasmes qui me plient en deux, crises d'aérophagie. .
Je suis obligée de dégrafer mon pantalon à chaque repas, alternance de
constipation et de selles molles et longilignes avec parfois odeur chimique
A ce propos l'un de vous a-t-il déjà remarqué ce type d'odeur ?
Je ne pense pas moi qu'un jeûne puisse améliorer vos problèmes. Il est évident que si les intestins sont vides on ne risque pas d'être ballonné.
Selon ma propre expérience, le mieux est de manger léger (privilégier les viandes blanches ou grillées, le poisson, les yaourts au bifidus, éviter le riz, les chips, boire beaucoup d'eau, éviter les grignotages dans la journée, manger du pain complet plutôt que blanc ...). Surtout manger dans le calme en mastiquant bien, se tenir droit à table !
Après les médicaments je me suis rabattue sur les plantes. Suite à une pub dans un magazine j'ai essayé DIGEPILL des laboratoires PHYSCIENCE qui favorise la digestion et évite les ballonnements. Cela marche bien. Les arkogélules "MENTHE" sont également efficaces pour la digestion et contre les nausées (que j'ai fréquemment par crises de plusieurs jours).
Bon courage à tous et merci de répondre à ma question.

  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-06-03, 10:32  (GMT)
69. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bon cest juste pour donner de mes nouvelles!! Jai passer les epruves du bac sans gargouillement ou sinon seulement ceux qui sont ineterieurs, jai reussi toutes les epreuves (reussi = 10 preske assuré) sauf les maths qui etai super dur!!! Voila merci pour votre soutien!!!
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-06-03, 10:50  (GMT)
70. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Tu vois, c'était pas la fin du monde ! Et cet été, t'inquiète pas, tu pourras draguer sur les plages tant que tu voudras...lol En attendant les résultats, bonnes vacances et surtout ne te prends pas trop la tête avec tout ça, suis tes besoins et tes désirs lorsque t'as envie de manger quelque chose, et si ça te convient pas, ben tu manges plus ce truc et c'est tout.
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-06-03, 22:27  (GMT)
72. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bravo! félicitations! tout s'arrange, oui, je m'en doutais, tout va bien, on est juste angoissé "avant" et tout se passe bien ensuite!
C'est toujours ainsi dans la vieDès qu'on fiat "action" on oublie tout, et la vie est ainsi, tout du long;
bonne continuation
  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-06-03, 12:36  (GMT)
73. "RE: Colopathie fonctionnelle"
merci pour votre soutien c sympa de voir quon est pas seul et en + avec le stress du bac en moins je vais bcp mieu
  Retour

gus (10 messages) Envoyer message email à: gus Envoyer message privé à: gus Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-06-03, 12:20  (GMT)
74. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bonjour a tous
moi depuis quelques jours j'ai des douleurs rectales genantes a type de crampe ou de genes
c'est assez difficile a expliquer
j'aimerai savoir si cela est deja arrivé a l'un d'entre vous
je retourne voir mon gastro la semaine prochaine
j'essai chaque jour de lutter contre ma cancerophobie qui m'angoisse et me stresse, c'est certainement tout lié

Si certains pouvaient me donner leur avis et s'ils se reconnaissent en moi......

merci a tous et courage aux colopathes

  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
27-06-03, 23:01  (GMT)
75. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour!
comme le dit le médecin du site, pas moyen de te faire un diagnostic, c'est trop dangereux ainsi. A toi de voir ton médecin, ça peut être de simples hémorroïdes comme ....autre chose
Tu as bien fait de prendre rendez-vous, je pense qu'il ne faut pas négliger ce genre de problèmes et surtout, ne pas dramatiser! tout va bien aller!
On se fait toujours tout un cinéma....avant
tiens-nous au courant, ça peut nous être utile.
à bientôt
  Retour

jujumarch (3 messages) Envoyer message email à: jujumarch Envoyer message privé à: jujumarch Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-07-03, 02:20  (GMT)
76. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Message pour le Dr Dupagne:
J'ai 25 ans et je souffre comme tous ces gens de colopathie depuis prés de 2 ans avec tendance à la constipation.
j'ai un gros probleme actuellement qui m'inquiéte et m'angoisse c'est mon poids que je trouve trop bas(59kg pour 1.78m)
Les medecins ne sont pas inquiets car ils m'ont dit que ce n'etait pas dangereux pour ma santé mais moi je me sentirai mieux avec 3 ou 4 kilos de plus.Cela dit avec cette colopathie je suiscontraint à un regime evitaint tout ce qui et gras ou riche et qui pourrait m'aider à grossir un peu.De plus j'ail'impression que je ne mange pas assez car je suis vite rassasié et j'ai peur que si je mange d'avantage je sois mal au niveau digestif et intestinal.
Pouvez vous m'aider car c'est reellemnt angoissant tant et si bien que j'ai méme peur de mettre ma vie en peril et de mourrir(n'ayons pas peur des mots)si je continue comme cela.J'ai vraiment l'impression de deperir de jour en jour.Merci de me repondre.
  Retour

ROUSSIA (46 messages) Envoyer message email à: ROUSSIA Envoyer message privé à: ROUSSIA Voir profil de ce membre CLiquez pour envoyer message ICQ à ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-07-03, 11:05  (GMT)
77. "RE: Colopathie fonctionnelle"
1) Votre IMC est inferieure a 20 correspondant à un etat de "maigreur" ... mais la maigreur n'est pas un etat pathologique s'il ne s'integre pas dans une pathologie organique ou "psychologique" ... La colopathie n'est pas responsable d'une maigreur, si ce n'est a etre trop rigide dans la dietetique ...

2) Les aliments "consistants" et par la meme caloriques ne sont pas en opposition avec une colopathie fonctionnelle... les aliments a eviter sont les derivés du choux, les aliments donnant des flatulences etc... on doit privilégier les fibres, mais si l'alimentation est exclusive en fibre par une vision trop rigide de ce type de regime, on aura egalement les consequences digestives d'une alimentation non equilibrée ...

3) Je ne souhaite pas aller plus loin sur "votre" pathologie, mais posez vous la question de la cause ou de la consequence de votre colopathie, en considerant que la dimension "psychologique" du patient entre dans les causes de la colopathie ...

Bien à vous dans la recherche de votre "equilibre" ...

Dr Franck ROUSSIA

  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-07-03, 15:25  (GMT)
78. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Je pense que le poids dépend aussi de la constitution d'un individu. Mes premières manifestations de ma colopathie on,t été vers 19 ans , et mon poids est toujours resté à peu près pareil, plutôt mince (je pèse 50 kg pour 1m67). Je me sentirais mal si j'étais plus grosse, et depuis petite fille j'ai toujours été un peu "sélective" dans mon alimentation. Cependant, le gastro-entérologue qui me suit depuis longtemps (j'ai actuellement 30 ans ) vérifie souvent mon poids, et me dit que tant que je ne maigris pas, il n'y a pas de soucis à se faire...Si ce n'est les ennuis que me cause ma colopathie (constipation, diarrhées, ventre balloné etc...)mais à part ça je n'ai jamais constaté que mon poids était en rapport avec ma colopathie. Je mange à peu près de tout, à part les choux et dérivés, ainsi que les crudités (car j'ai eu un ulcère de l'estomac avec HP). Et pas mal de sucreries et fromages, et je n'ai jamais constaté que les aliments "grossissants" me faisaient du mal...Simplement, j'en mange par petites quantités, car je n'ai pas envie non plus de devenir trop grosse (cellulite etc)
  Retour

blaise (43 messages) Envoyer message email à: blaise Envoyer message privé à: blaise Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-07-03, 12:13  (GMT)
79. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bonjour,
j ai deja pose la question sur une autre partie du forum, mais je me permets de reposer la question ici: est ce que l un d entre vous ayant une colopathie, a eu aussi a la suite de ca des problemes urinaires (prostatite)?
bon courage a tous dans vos recherches
  Retour

ROUSSIA (46 messages) Envoyer message email à: ROUSSIA Envoyer message privé à: ROUSSIA Voir profil de ce membre CLiquez pour envoyer message ICQ à ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-07-03, 15:17  (GMT)
80. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Il n'existe aucune relation entre colopathie et prostatite ... ou une quelconque infection... y compris du colon comme la sigmoidite ...

Bien à vous

Dr Franck ROUSSIA

  Retour

blaise (43 messages) Envoyer message email à: blaise Envoyer message privé à: blaise Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-07-03, 16:14  (GMT)
81. "RE: Colopathie fonctionnelle"
merci de votre réponse
bonne journée ;)
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-07-03, 10:35  (GMT)
82. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,
Je souffre de colopathie fonctionnelle depuis plus de 10 ans (j'en ai 30) et je viens d'apprendre que je suis enceinte. Je voudrais savoir si ma grossesse ne va pas être empêchée à cause de ce dysfonctionnement. Je suis un tritement quotidien (Duspatalin, Carbosylane, et parfois Erceyfuril) et je dois voir mon gastro-enterologue cet am pour voir s'il maintient ou non le traitement. Une grossesse peut-elle se dérouler sans problèmes malgré cette sensibilité intestinale ? Je précise que j'ai également une hernie hiatale. Merci de votre réponse.
  Retour

Armen (15 messages) Envoyer message email à: Armen Envoyer message privé à: Armen Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-07-03, 07:45  (GMT)
83. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour BBVal et Dr Roussia
Cette question de grossesse m'intéresse aussi. Je m'angoisse pas mal à ce propos : compte tenu du mal de ventre occasionné par la colopathie et des difficultés intestinales, je me demande si grossesse n'est pas synonyme de long calvaire pour les colopathes...
Donc n'hésite pas à nous tenir au courant BBVal, et félicitations pour cette bonne nouvelle ! J'espère que je ne te transmets pas mes peurs, et que tout va bien se passer pour toi. Après tout je m'inquiète, mais dans le vide car je n'ai aucun élément qui appuie mes angoisses...
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-07-03, 10:12  (GMT)
84. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Mon médecin a l'air plutôt positif...En tout cas, depuis 3 semaines (date de la conception, mais je l'ignorais) je n'ai pratiquement plus d'ennuis avec mes intestins. Je n'ai eu que deux "crises" de maux de ventre, en raison de moments stressants dans ma vie professionnelle, ce qui est un exploit, car d'habitude, je peux souffrir des semaines durant, et ce malgré les traitements. Mon médecin m'a dit que parfois les modifications hormonales pouvaient avoir un effet sur le reste de l'organisme. Il m'a même dit en riant : "ça y est, on a trouvé la solution à tous vos problèmes : il faut faire des bébés sans s'arrêter !" Je crosie les doigts...Si vous avez d'autres informations, cela me rassurerait encore plus. Je suis de nature hyper anxieuse, ce qui n'arrange rien !
  Retour

blaise (43 messages) Envoyer message email à: blaise Envoyer message privé à: blaise Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-07-03, 10:15  (GMT)
85. "RE: Colopathie fonctionnelle"
la solution de votre medecin est plutot extreme, mais peut etre faudra t il y penser....
serieusement peut etre que le bonheur que va amener votre bébé dans votre vie, va vous aider a mieux vivre la maladie, puisque nous savons tous tres bien que le stress est tres important dans le ressenti de la maladie... je vous souhaite bien du bonheur, et suis sur que tout se passera bien pour vous, et pour l autre dame ayant temoigne juste avant
bonne journée!
  Retour

ROUSSIA (46 messages) Envoyer message email à: ROUSSIA Envoyer message privé à: ROUSSIA Voir profil de ce membre CLiquez pour envoyer message ICQ à ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-07-03, 10:38  (GMT)
86. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Un peu comme les migraines ... la grossesse semble avoir un aspect benefique sur la "maladie" ... La progesterone fabriqué par le placenta a un effet relaxant sur les musculeuses et par la meme sur la musculeuse du tube digestif ... donc la grossesse a logiquement un effet benefique sur la colopathie fonctionnelle ...

Bien à vous

Dr Franck ROUSSIA

  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-07-03, 10:42  (GMT)
87. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Merci beaucoup au Docteur Roussia pour son information qui rejoint ce que m'a dit mon médecin. Me voilà rassurée ! Merci aussi à Blaise et à Armen pour leurs réponses et leurs voeux.Je pars en vacances demain sur la côte et je suis tellement heureuse !
  Retour

SSS (16 messages) Envoyer message email à: SSS Envoyer message privé à: SSS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-07-03, 17:28  (GMT)
88. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Tous mes voeux de bonheur pour la futur maman et si je peux me permettre un conseil, profite bien de l'air de la mer,c'est très bon pour le stress et l'eau encore plus pour te masser le ventre et avec une planche tu peux meme te faire les abdos.... mais il faut que cela se fasse sans contraintes ce sont quand meme des vacances.....
  Retour

blaise (43 messages) Envoyer message email à: blaise Envoyer message privé à: blaise Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-07-03, 18:53  (GMT)
89. "RE: Colopathie fonctionnelle"
au sujet de la colopathie, mon medecin il y a quelques temps, m a dit qu un medicament "miracle" (c est le terme qu il a employé) allait venir des etats unis jusqu en france... quelqu un voit de quel medicament il pouvait bien parler? s il existait vraiment j aimerais bien en profiter rapidement ^^

profitez en bien et ramenez nous un peu de soleil et de bonne humeur BBval, mes vacances se terminent aujourd hui, ca me fera du bien ^^

  Retour

ROUSSIA (46 messages) Envoyer message email à: ROUSSIA Envoyer message privé à: ROUSSIA Voir profil de ce membre CLiquez pour envoyer message ICQ à ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-07-03, 20:42  (GMT)
90. "RE: Colopathie fonctionnelle"
La médecine ne connaît aucun miracle et encore moins venant des états unis... le "miracle" et "les états unis" sont des techniques marketing médicales qui font bien plaisir au patient , mais qui n'ont aucune réalité ... le dernier "miracle américain" était celui des coxibes qui a démontré au cours du temps les limites réduites de son action dans l'arthrose et certainement pas son innocuité escomptée !!!

En médecine seule l'humilité à sa place, les miracles sont uniquement pour dieu et ses croyants

Dr Franck ROUSSIA

  Retour

SSS (16 messages) Envoyer message email à: SSS Envoyer message privé à: SSS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-07-03, 16:38  (GMT)
91. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Je voudrais savoir si le stress peut faire varier le taux de cholestérol? si non, qu'est ce qui peut faire varier le taux de cholestérol dans le cas d'un "régime" alimentaire inchangé?
j'aimerais également savoir si parmi vous beaucoup ont un taux de cholestérol élevé...
Merci pour vos réponses
  Retour

ROUSSIA (46 messages) Envoyer message email à: ROUSSIA Envoyer message privé à: ROUSSIA Voir profil de ce membre CLiquez pour envoyer message ICQ à ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-07-03, 21:03  (GMT)
92. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Le taux de cholesterol est une mesure effectuée par un appareil et chaque appareil a son taux d'incertitude ... donc avec le "meme" sang le taux sera different d'une mesure a l'autre et d'un appareil a l'autre ...

Donc parler ensuite de regime alimentaire inchangé cela semble egalement difficile a realiser ...

Sans compter le metabolisme de l'organisme qui est different en fonction du temps ...

Voila beaucoup d'incertitude, d'ou l'interet pour le medecin de parler en "moyenne" qui planifie les incertitudes d'un moment ...

Bien à vous

Dr Franck ROUSSIA

  Retour

didoune (2 messages) Envoyer message email à: didoune Envoyer message privé à: didoune Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-08-03, 11:32  (GMT)
94. "RE: Colopathie fonctionnelle"
salut
j'ai 27 ans et je souffre de colopathie fonctionnelle depuis 3 ans. on m'a également dit que c'était à cause du stress.Je ne sais pas si c'est le stress mais après m'être documenté je pense que l'histoire personnelle, les traumatismes vécus peuvent générer ce genre de pathologies : vive la somatisation!
  Retour

Armen (15 messages) Envoyer message email à: Armen Envoyer message privé à: Armen Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-08-03, 12:38  (GMT)
95. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Ouais... c'est clair que le stress compte, mais j'ai aussi l'impression que c'est le paravent derrière lequel se cache le corps médical quand il ne veut pas admettre qu'il ne sait tout simplement pas comment régler le problème.
Et en attendant pour soigner les crises, y a pas grand chose (en tout cas moi je ne trouve pas). Alors qu'est-ce qui nous reste ? Les anxiolytiques ?
Les antidépresseurs ? Pour se shooter à vie avec ce genre de médoc ?
Excusez moi, mais j'ai aujourd'hui j'ai vraiment envie de pousser une gueulante contre les médecins qui vous regardent d'un petit air légèrement apitoyé, genre : "encore une qui somatise" et dont vous quittez le cabinet, non seulement sans avoir reçu de réponse claire et d'aide, médicale ou pas, mais en plus en culpabilisant comme si c'était de notre faute et qu'on le faisait exprès. On n'est plus des gamins qui réclament l'attention de leurs parents avec des maladies imaginaires, merde ! Moi je veux juste pouvoir vivre ma vie le plus normalement possible, et la vie c'est AUSSI du stress, pour tout le monde !
  Retour

didoune (2 messages) Envoyer message email à: didoune Envoyer message privé à: didoune Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-08-03, 16:58  (GMT)
96. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Je suis bien d'accord et notamment en ce qui concerne les médecins. Les antidepresseurs ne sont pas la solution même s'ils peuvent parfois aider dans un premier temps.En tout cas quand j'entends des choses du genre "encore une qui somatise" ça me fait péter les plomps; d'ailleurs la plupart du temps personne ne sait ce que somatiser veut dire. La somatisation c'est une forme d'expression par le corps et qui doit être vraiment prise au sérieux. La colopathie fonctionnelle est elle même une forme d'expression pas très agréable j'en convient. Pour guérir: essayer de soigner son esprit en même temps que son corps...
  Retour

Valleyfield (7 messages) Envoyer message email à: Valleyfield Envoyer message privé à: Valleyfield Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-08-03, 22:14  (GMT)
97. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,

Je suis nouveau sur ce site et je ne suis pas sûr d'écrire au bon endroit. Je cherche des réponses à mes problèmes. Je souffre de reflux gastrique depuis 2 ans. Il y a deux ans j'ai vécu beaucoup de stress relié au travail. J'en étais rendu à avoir de fortes douleurs au thorax suite aux repas. Ce stress a coincidé avec un gros problème d'alimentation relié aux tomates. Les médecins et pharmaciens consultés m'ont prescrits plusieurs médicaments (Pantoloc, Zantac, Motilium, Losec). Quelques mois plus tard, après avoir passé des examens (caméra dans l'estomac etc.) on m'a dit que je n'avais pas d'ulcères mais que j'ai une petite hernie hyatale. Depuis ce temps je controle ma situation avec Zantac et Motilium. Je fait un peu plus attention à ce que je mange, mon lit est surélevé..... Je réussi à vivre assez bien avec cette faiblesse.

J'ai cependant un énorme problème à faire du sport en soirée. Lorsque je fais du sport le matin ou avant le souper (vers 16 h 00) je controle bien la situation. Cet été je joue au soccer à 19 h 30. Lors de ces journées je prens un bon repas le matin et un autre au diner. À 16 h 15 je mange deux oeufs et deux rotis (j'ai essayé d'autres aliments (nutribar à 15 h 00 )sans résultats). À 19 h 30 (plus de 3 heures après le repas) lorsque le match débute je n'ai pas encore digéré. Hier soir j'ai dû cesser de jouer après 30 minutes puisque j'avais trop de douleur à l'oesephage (thorax). Quoi faire ? Comment manger la journée d'un match ? Est-ce que ce sont des gaz qui remontent ? Est-ce que je peux régler cette situation ? Est-ce qu'il y aun nom à cette maladie ?

Merci !

Valleyfield


  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-08-03, 11:04  (GMT)
98. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,
J'ai également une hernie hyatale, et je souffre comme vous de reflux gastriques. C'est vrai, les efforts physiques après la digestion sont quasiment impossibles, pour moi. MAis comme je n'ai pas une vie très sportive, je peux faire avec. Je conçois très bien ce que vous décrivez. Je pense que vous devriez revoir votre médecin. Bon courage !
  Retour

arianel (5 messages) Envoyer message email à: arianel Envoyer message privé à: arianel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-08-03, 11:33  (GMT)
99. "RE: solution !!"
bonjour,
je suis une femme de 29 ans et depuis juin 2002 j'étais colopathe : j'ai tt essayé : régimes !! j'ai arreté produit laitiers aussi ... été voir un hypnotiseur à force d'entendre que c t psychosomatique....etc essayer tte sortes de gélules ... débridat , viscéralgine...
Je suis aller voir un ostéopathe assez réputé : il m'a dit d'arreter tte médicamentation.... souvent le colopathie peut venir d'un medoc kon prend souvent. J'ai donc arreté la pillule (çà faisait 12 ans que je la prenais sans avoir jamais eu de pb ) ... au mois de février ... les symptomes se ont espacé et depuis deux mois je peux manger tt et n'importe quoi comme avant ! ma belle soeur qui étais colopathe aussi a arreté ses medocs pour autre chose ... elle commence à voir des progrès.
Par contre, j'ai remarqué que dès que je prends un cachet quel qu'il soit, la nuit même une nouvelle crise débute. peut-être que la colopathie est une forme d'allergie au médoc. en tout cas, en postant un message sur un autre forum : d'autres femmes se sont rendu compte que la pilule joue un role sur les troubles gastro-intestinaux. il ne faut pas oublier qu'on prend la pilule assez longtemps et qu'à la longue il y a des effets qu'on ne voit même pas. j'aurais jamais fait le lien entre pilule (ou autre médoc )et coloptahie !
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-08-03, 14:46  (GMT)
100. "perdue"
Modifié le 21-08-03 à 14:49  (GMT)

Bonjour,

J'ai 20 ans mais ai depuis longtemps des problémes digestifs qui se sont aggravés ces dernières années. Je prends la pilule depuis 2 ans, mais je me rappelle clairement que mes symptomes majeurs (selle après chaque repas, lourdeurs) étaient déjá apparus avant. Mon gynécologue m'a assuré que ma pilule Cérazette (micro-progestative) ne pouvait pas avoir un tel effet secondaire. Cependant, une amie enceinte m'a récemment appris que, à cause de l'élévation de la progestérone dans le sang lors de la grossesse, elle avait plus de troubles digestifs que avant. Je ne sais plus qui croire ni que penser.
J'avais en fait arrêté la pilule 3 semaines, sans voir de changement, mais c'était sans doute trop court pour être sûre. J'ai dû la reprendre car je ne voyais pas d'autre moyen de contraception, mon compagnon ne pouvant pas avoir de relations avec un préservatif.
J'ai pris du débridat, avec succès. Maintenant je l'ai arrêté et dois suivre un régime strict d'épargne digestive (je vois une nutritionniste).

Si quelqu'un peut me conseiller ou a eu les mêmes problèmes, ce serait super.

  Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-08-03, 06:45  (GMT)
101. "RE: perdue"
Bonjour,

>J'avais en fait arrêté la pilule 3 semaines, sans voir de
>changement, mais c'était sans doute trop court pour être sûre.

A priori, ça suffit pour éliminer votre pilule comme origine de vos maux.

Philippe, médecin à la campagne

  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-08-03, 12:23  (GMT)
102. "RE: perdue"
Modifié le 22-08-03 à 12:24  (GMT)

Je ne crois pas que la pilule soit à l'origine de colopathie. Personnellement je souffre de troubles digestifs depuis mes 17 ans, et à l'époque je ne prenais pas la pilule.Je ne l'ai prise que vers 24 ans, et mes problemes digestifs sont demeurés les mêmes qu'avant, sans plus ni moins. Je l'ai arrêtée fin avril de cette année (j'ai 30 ans) voulant avoir un enfant. Depuis, je suis enceinte, et c'est vrai que la progestérone a un effet sur les muscles et les intestins, les rendant plus paresseux...En fait c'est assez bizarre, le premier mois a été génial, plus de problemes de colopathie du tout, et dès le deuxième mois, constipation...Là j'entame le troisième, mais je peux dire que ces maux digestifs n'ont rien à voir avec ce que j'éprouvais avant...Et mon alimentation non plus, vu que j'ai du mal à manger, ayant en plus des nausées et des vomissements quotidiens. C'est propre à la grossesse, mais je ne vois pas le rapport avec la pilule...En tout cas, chez moi, il n'y a jamais eu de corrélation.

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-08-03, 14:13  (GMT)
103. "RE: perdue"
Merci beaucoup pour vos réponses, ça me soulage!
Apparemment, la grossesse constipe, alors que moi j'avais des diarrhées plutôt (ça va mieux depuis que j'ai entammé mon régime), j'ai perdu a peu près 10 kg en quelques mois (j'en suis à 42,5 pour 1,68 m, ce qui est assez inquiétant, moi qui veux prendre du poids!).
Si quelqu'un peu répondre, j'aurais juste encore aimé savoir comment agit la pilule micro-dosée au désogestrel, est-ce comme la progestérone ou non? Ou est-ce si faiblement dosé qu'il n'y a pas d'effets secondaires? Je regrette que mes médecins ne se prennent jamais le temps de m'expliquer ce genre de choses, il faut que je comprenne pour être convaincue!
PS: je n'ai pas mes règles en prenant la pilule Cérazette.
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-08-03, 15:53  (GMT)
104. "RE: perdue"
C'est vrai que dans les phases que la colopathie peut prendre, il ya ces diarrhées...Et que ça fait flipper de perdre du poids sans raison. J'ai eu une phase comme ça il ya quelques temps, avant de tomber enceinte, et ça a duré un bon mois avant que tout rentre dans l'ordre...Enfin, ordre, c'est beaucoup dire car après, je seuis redevenue constipée ! ...
A propos de la pilule sans effets secondaires, je sais que j'en avais essayé plein qui me convenaient pas (maux de ventre, seins atrocements douloureux). La seule qui m'a convenue c'est une mini-pilule de 3e génération "Méliane". Le mieux est d'en parler à ta gynéco, et d'essayer pour voir laquelle te convient mieux. Et si tu te sens pas en confiance avec, il vaut mieux changer de médecin, car je pense que c'est très important d'être correctement renseigné par son médecin et d'être en vraie confiance. Alors, bon courage !
  Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-08-03, 15:21  (GMT)
105. "RE: perdue"
Bonjour,

>Si quelqu'un peu répondre, j'aurais juste encore aimé savoir comment agit
>la pilule micro-dosée au désogestrel, est-ce comme la progestérone ou
>non? Ou est-ce si faiblement dosé qu'il n'y a pas
>d'effets secondaires?

Le désogestrel est le progestatif dans certaines pilules de 3ème génération en association avec l'éthynilœstradiol.
http://www.biam2.org/www/Sub4735.html

Il est faux de dire que ces pilules n'ont pas d'effets secondaires. En dehors de certains cas particuliers, elles n'apportent rien de plus que les pilules plus anciennes (et remboursées) et on au contraire un risque plus important de problèmes vasculaires.

Philippe, médecin à la campagne

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-08-03, 08:44  (GMT)
106. "RE: perdue"
Encore merci à vous deux.
J'ai effectivement décidé de changer de gynéco. Je n'ai vraiment pas apprécié la manière méprisante avec laquelle le mien me parlait. Comme si je m'inquiétais beaucoup trop et que tout ça n'était que dans ma tête. Même ma nutritionniste ne m'a pas expliqué grand chose et en sortant du cabinet j'avais presque à chaque fois les larmes aux yeux, ne savant plus quoi manger. Sans Internet je n'aurais jamais trouvé le régime d'épargne intestinale qui me convient parfaitement!
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-09-03, 17:12  (GMT)
108. "RE: perdue"
Tu as bien fait, Snowflake. C'ets vrai que l'une des causes de la colopathie peut être le stress et des raisons psychosomatiques, mais ce n'est aps une raison pour dire que "c'est dans la tete". quand on a mal au ventre à plus pouvoir bouger, je suis désolée c'est pas ma tête qui a mal c'est mon ventre ! Et je trouve ça honteux que de nos jours, quand on dit que le but de la médecine c'est de réduire la douleur du patient, ben là je comprends plus ce genre de réactions qui nie la douleur...Enfin, heureusement, il ya d'excellents médecins qui savent prendre en compte les angoisses et la réalité pathologique du patient et y répondre par des traitements et des conseils avisés ! Le tout est d'en trouver. Mon médecin est un spécialiste qui travaille dans une grande clinique parisienne, et il s'est jamais fichu de moi quand je venais le voir pour mes troubles digestifs. Il me fait faire des examens quand il a un doute, sinon il essaye de me donner des traitements qui me soulagent, et je lui fais confiance. Je souhaite que tu trouves rapidement un médecin compétent et humain à la fois ! N'hésite pas d'ailleurs à aller voir une gynéco pour tes questions de pilules et un gastyro-entérologue pour tes problemes digestifs. Ce sont quand même deux domaines différents. Bon courage et à bientot !
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-09-03, 12:07  (GMT)
109. "RE: perdue"
Enfin quelqu'un qui me comprend! Des médecins j'en ai vu des tas: généralistes, gastros, nutritioniste, psy, gynéco, et même une ostéopathe! J'ai fait des tas d'examens, dont une coloscopie qui a été assez dure à surmonter psychologiquement. Et bien sûr ils ne trouvent jamais rien, donc ils disent que c'est dans la tête.
Je suis assez satisfaite de mon régime sans résidus, mais dès que je suis fatiguée ou un peu énervée, que j'ai mangé un peu trop ou un truc qu'il ne fallait pas, c'est foutu et je panique devant la nourriture. D'un côté je suis soulagée avec ce régime, parce que je peux vivre plus ou moins "normalement", à savoir ne plus aller à la selle après chaque repas ou en-cas (c'était pas une vie), mais la vie sociale est très limitée quand même. Un resto, impossible, partir en vacances dans un hotel, impossible, les invitations, je les fuis toujours (comme avant)ou alors faudrait que je ramène ce que je mange et que je le prévoie assez à l'avance. Je n'ai jamais pu manger comme les autres, donc je me suis toujours un peu exclue, mais j'en peux plus. Je me sens vraiment seule dans mon combat. Comment t'en sors-tu, BBVal?
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-09-03, 13:10  (GMT)
110. "RE: perdue"
Je crois pas qu'il y ait des solutions miracles ,sinon ça ferait longtemps qu'on parlerait plus de colopathie fonctionnelle. D'abord, il ne s'agit pas d'une maladie, puisque c'est vrai que les examens révèlent "qu'il n'y a rien", comme tu dis. Moi aussi j'ai fait une coloscopie et plusieurs fibroscopies, ainsi que d'autre sexamens, et c'ets vrai, on peut pas dire que ce soit cool au niveau psychologique, c'est humiliant et répugnant, mais faut bien passer par là pour etre sur qu'on a rien de grave. Ce dont on souffre s'appelle en médecine un dysfonctionnement et n'a rien à voir avec une maladie, d'où peut-être les réactions qui disent que c'est rien ou que c'est dans la tête...

J'ai 30 ans et ça fait douze ans que je souffre de colopathie, ça a commencé vers 18 ans. J'ai mis longtemsp pour me stabiliser et trouver un équilibre dans ma vie privée et professionnelle, car c'ets vrai que c'est plutôt handicapant. Mais il ne faut pas se couper de la vie. Là où le mental peut jouer c'est sur tes angoisses. J'ai appris à relativiser mes doulers, et ainsi à accepter de les subir un peu...Les restos, les we, les vacances, etc, je vois pas pourquoi j'en serais privée sous prétexte que j'ai mal au ventre ! Alors si j'ai envie d'y aller je me prive pas. Et advienne que pourra ! Au pire je me tape après une crise de colopathie d'une semaine, je me soigne et tout rentre dans l'ordre après. Au mieux, je passe un bon moment, je digère pas très bien, et deux jours après on n'en parle plus. Je mange que ce qui me fait envie, je ne me force jamais pour faire plaisir aux gens, j'ose dire non merci quand je sais que ça va me faire mal, et si j'ai besoin d'aller aux toillettes, j'attends d'être chez moi si je peux, sinon j'y vais sur place, et je vais pas en mourir !

Je crois que tu devaris essayer petit à petit de reprendre une vie "normale", d'abord ton moral va s'en ressentir, et ensuite tu te rendras compte que ce sont des maux réels certes, mais pas insurmontables. Et encore une fois, il faut trouver un bon médecin qui t'écoute, te respecte, et te soigne en fonction de tes douleurs. La plupart du temps ces troubles du transit liés à la colopathie sont dus à des mouvements mécaniques des intestins car le ventre est comme un cerveau qui enregistre les affects et les souvenirs sensoriels ou psychologiques. Ensuite, il réagit, et on paye les conséquences.

  Retour

Valleyfield (7 messages) Envoyer message email à: Valleyfield Envoyer message privé à: Valleyfield Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-09-03, 14:37  (GMT)
111. "RE: perdue"

Bonjour,

Je lit votre conversation et je trouve cela très intéressant. Je vous envoie ce message que j'ai écrit il y a quelques temps. Je ne pense pas souffrir de colopathie ??? mais je cherche des réponses à mes problèmes. Si vous pouvez m'aider ce serait apprécié.

Je souffre de reflux gastrique depuis 2 ans. Il y a deux ans j'ai vécu beaucoup de stress relié au travail. J'en étais rendu à avoir de fortes douleurs au thorax suite aux repas. Ce stress a coincidé avec un gros problème d'alimentation relié aux tomates. Les médecins et pharmaciens consultés m'ont prescrits plusieurs médicaments (Pantoloc, Zantac, Motilium, Losec). Quelques mois plus tard, après avoir passé des examens (caméra dans l'estomac etc.) on m'a dit que je n'avais pas d'ulcères mais que j'ai une petite hernie hyatale. Depuis ce temps je controle ma situation avec Zantac et Motilium. Je fait un peu plus attention à ce que je mange, mon lit est surélevé..... Je réussi à vivre assez bien avec cette faiblesse.

J'ai cependant un énorme problème à faire du sport en soirée. Lorsque je fais du sport le matin ou avant le souper (vers 16 h 00) je controle bien la situation. Cet été je joue au soccer à 19 h 30. Lors de ces journées je prens un bon repas le matin et un autre au diner. À 16 h 15 je mange deux oeufs et deux rotis (j'ai essayé d'autres aliments (nutribar à 15 h 00 )sans résultats). À 19 h 30 (plus de 3 heures après le repas) lorsque le match débute je n'ai pas encore digéré. Hier soir j'ai dû cesser de jouer après 30 minutes puisque j'avais trop de douleur à l'oesephage (thorax). Quoi faire ? Comment manger la journée d'un match ? Est-ce que ce sont des gaz qui remontent ? Est-ce que je peux régler cette situation ? Est-ce qu'il y aun nom à cette maladie ?

Merci !

Valleyfield



  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-09-03, 15:48  (GMT)
112. "RE: perdue"
Pour répondre à Valleyfield : je souffre moi aussi d'une hernie hiatale par glissement, et cela depuis 5 ans. Je suis comme toi, lorsque j'ai fait un repas complet, impossible d'avoir une activité physique réelle. Mon ventre est trop lourd et tout remonte au moindre effort. C'est pareil quand je veux boire de l'eau au lit : je suis obligée de rester 10 minutes assise le temps que "ça passe" sinon je sens que tout va remonter avec le repas. Là je suis enceinte, et ces symptômes sont accentués car les hormones de grossesse ramolissent les organes à l'intérieur, ce qui a pour effet de laisser ouvert ce petit clapet de l'estomac, le même qui est justement trop ouvert dans le cas des hernies hiatales. Résultat, je peux plus bouger du tout et je passe ma vie à vomir !

Je crois que dans ton cas tu devrais revoir un gastro-enterologue pour te prescrire un traitement adéquat. Il y en a d'efficace contre ce genre de problemes. Moi je prenais du Mopral ou du Inipomp 40 et ça marchait bien.Il faut aussi eviter toutes les crudités, les épices, les sodas et les plats en sauce. Fais attention quand même pour l'ulcère, je sais pas si c'est lié mais moi j'en ai eu un avec HP (la bactérie de l'ulcère) il ya 5 ans justement, et avec forte hémoragie. Depuis, lorsque j'ai un doute je refais une fibro pour vérifier car ça peut revenir.

  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-09-03, 16:48  (GMT)
113. "RE: perdue"
Bonjour a tous , je suis partit en vacances apres mon bac et tout se passai plutot bien puis je suis rentré vendredi dernier et deja mon ventre se faisait sentir!
Au portugal je mangeais bien meme trop et jetais toujours plein alors qu'ici je reviens et je me sens toujours vide et mon ventre recommence ses gargouillis (sans doute le stress de la rentrée) mais c'est vraiment génant donc si quelqu'un pouvait me dire ce quil est preferable de manger et de ne pas manger et se que je pourrais faire pour ne plus entendre mon ventre. Merci bcp
  Retour

Valleyfield (7 messages) Envoyer message email à: Valleyfield Envoyer message privé à: Valleyfield Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-09-03, 01:51  (GMT)
114. "RE: perdue"
Merci BBVal pour tes commentaires. J'ai rencontré une ostéopathe hier. Elle me dit que j'ai quelques vertèbres de coincer et que cela me nuit peut-être ! Je vais suivre tes conseils et revoir un gastroentérologue.

Valleyfield

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-09-03, 10:40  (GMT)
115. "RE: perdue"
Pour répondre à BBVal, je vois ce que tu veux dire mais je ne suis pas prête du tout à manger, même pour une soirée, comme les autres en sachant que je me sentirai mal ou aurai la diarrhée. Je suis encore en train de tâter, de voir ce qui passe et à quelles doses. Je fais des essais: aucun fromage, même type Sylphide, ne passe, ni les yaourts. Et hier encore j'ai eu des crampes atroces et 3 fois la diarrhée après avoir mangé 100 minables grammes de raviolis frais. Pourtant les pâtes fraîches et les laitages ne sont pas déconseillés dans un régime d'épargne digestive. Mais ça doit être trop lourd pour moi.
Comment vivre "normalement" dans ces cas là? Je sais que le moral joue beaucoup. J'ai très longtemps eu du mal à parler de mon problème, c'est humiliant comme "maladie". Maintenant j'arrive à en parler, mais sans rentrer dans les détails. Je sens que les gens commencent à mieux me comprendre (car avant je ne mangeais pas "normalement" mais je ne disais pas pourquoi, ou plutôt ne savais pas moi-même pourquoi), avant on me collait l'étiquette d'anorexique, ce que je ne supportais pas, vu que mon plus grans rêve est de pouvoir manger comme les autres!!
Je pense que j'arriverai à trouver un juste milieu avec le temps, en sachant exactement ce que je peux manger et en en informant les gens. Mais c'est long et déprimant... surtout quand tu vois ce que les autres mangent à longueur de journée alors que toi, maigre comme un clou, tu ne peux pas en manger.
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-09-03, 13:55  (GMT)
116. "RE: perdue"
Ne désespère pas, Snowflake...Je comprends ce que tu ressens, ayant passé moi-même plusieurs phases "diarrhées" de plusieurs mois, où le moindre aliment lacté me faisait atrocement mal et courir aux toiletets dans la minute. Mon gastro-entérologue a ajusté son traitement, et m'a expliqué que ce n'était pas définitif, que je pouvais très bien dans quelques jousr ou quelques mois, être à nouveau constipée...que ce sont des mouvements mécaniques de l'intestin. Et en effet, après, ça redevenait normal ou bien je em tapais des constipations atroces, balonnée à l'excès et avec des hémoroides en plus. En fait, je m'adapte aux situations que me fait vivre mon ventre : à des moments , jene mange plus de trucs lactés, à d'autres je mange des fibres, bref, j'essaye de ne pas brusquer mon organisme. Je pense que rien n'est définitif. Tu dois garder ton courage, ton envie de vivre et d'être toi, malgré ces désagréments, je sais que c'est difficile...mais console toi en te disant que tu ne ressembleras jamais à ces grosses vaches qui essayent de maigrir chaque été ! Aime ton corps, il finira par te le rendre. Et surtout, cherche un spécialiste qui puisse alléger tes souffrances et te prposer des solutions adaptées. Encore bon courage de tout mon coeur !
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-09-03, 17:20  (GMT)
117. "RE: perdue"
Mille mercis, BBVal.
Cela fait du bien de se sentir soutenue, disons par quelqu'un qui connait le problème. Je te souhaite aussi tout le meilleur avec ta grossesse et ta future vie de maman.
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-09-03, 22:06  (GMT)
118. "RE: perdue"
J'ai déjà écrit ici; j'ai 51 ans, et je peux dire à tous que notre organisme change au fil des ans, et que ce que nous vivons à 20 ans n'a rien à voir avec ce que nous vivons à 30 ou 50! Vous souffrez de diarrhées intempestives? Eh bien sans doute, elles n'existeront plus à 50! vous souffrez de constipation, eh bien, sans doute, elles auront laissé la place à des diarrhées! Surtout pour nous, les femmes, qui attendont des enfants, et pour qui donc, le corps change, et les hormones aussi, tout se métamorphose, et ce qui était un problème "avant " ne l'est plus "après"!
C'est très bizarre mais réel , en tout cas pour moi....Ne vous faites pas trop de soucis sur la colopathie, même si elle doit exister toute votre vie, elle sera différente, moins violente , plus discrète, et vous la vivrez mieux au fil des ans, car vous vivrez votre corps différemment. C'est en tout cas ce qui s'est passé pour moi. Même si dès 18 ans j'ai souffert comme vous, après les différentes grossesses, mon corps a réagi différemment, et de mieux en mieux, et aujourd'hui, si je souffre toujours de gonflements après avoir ingurgité fruits ou légumes,j'arrive mieux à gérer ce problème et donc à en souffrir moins...Soyez confiant en votre corps... Apprenez à connaitre les aliments "bons pour vous", et ainsi vous vivrez mieux....
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-09-03, 10:38  (GMT)
119. "RE: perdue"
Merci Snowflake pour ton message et tes voeux. et merci aussi à Sangrila pour votre réaction, c'est rassurant d'avoir l'avis de quelqu'un de concerné qui a vécu et vit encore ces troubles qu'on vit nous-mêmes et qui parfois, prennent des proportions exagérées. Je m'en remets à vous, et je veux bien croire à cette évolution dont vous parlez, l'ayant déjà reconnue durant ces 12 ans que j'ai vécu avec ma colopathie. C'est vrai, aujourd'hui à 30 ans, ça ne ressemble que de loin à ce que j'éprouvais à 20...Et j'imagine que ma grossesse modifiera beaucoup de choses aussi dans mon organisme...
Finalement, c'et plutôt optimiste comme réalité !
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-09-03, 14:18  (GMT)
120. "RE: perdue"
Eh oui c'est optimiste, pour une fois que vieillir n'a pas une connotation négative!
Dans l'ensemble, on se connait de mieux en mieux, et on apprend, comme je le disais, à éliminer les "mauvais aliments" pour soi-même, mais qui peuvent être bons pour votre voisin! Encore à midi, on me demande !" mais vous ne mangez pas de salade, vous?" Je leur ai répondu :" la salade ne m'aime pas du tout, donc j'ai décidé de la bouder une fois pour toutes!" Pour tout le reste de la vie, c'est pareil, vous supportez tel médicament que votre voisin ne supporte ps, vous supportez telle crème pour le visage qui donne de l'allergie à votre voisine, etc...vous supportez tel homme que votre meilleure amie déteste, etc...Ne pas trop chercher à comprendre, mais l'enrregistrer dans la base de données de votre cerveau, et point!Essayer de temps en temps pur vérifier si votre corps n'a pas changé d'idée entre temps, - tout comme avec les hommes - et voilà Ne vous tracassez pas trop...C'est vrai que l'on peut vivre le calvaire avec cette colopathie, il ne faut pas le nier, mais essayez vraiment de sélectionner les aliments bons pour vous.Et soyez moins stressés, faites du sport, des balades, l'amour

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-09-03, 17:10  (GMT)
121. "RE: perdue"
J’en peux plus. Depuis ma dernière diarrhée de la semaine dernière, je suis archi constipée ! Cela ne m’était jamais arrivé auparavant d’alterner entre diarrhée et constipation. Je ne comprends plus du tout mon corps. Je ne sais pas si c’est un signe de ma colopathie ou si c’est mon corps qui se rattrape et assimile tout parce que j’avais beaucoup maigri. Je ne suis étonnement pas ballonnée mais je me sens mal, lourdeurs, quelques crampes et gêne après chaque repas, pour ne pas dire constamment. Je n’ai pas aussi faim que avant, ce qui est aussi problématique dans mon cas. Du coup je ne sais plus du tout quoi manger, et bien sûr je peux encore attendre pour mon rendez-vous chez la nutritionniste… Manger des fibres ? Je n’ose pas trop, j’essaie peu à peu mais pour l’instant rien y fait alors que cela doit faire bien 2 ans que j’avais pas mangé une pêche crue. Maintenant que j’étais soulagée d’avoir trouvé un régime qui me convenait, je peux de nouveau tout changer. Je ne sais plus comment remplir mon frigo ! C’est désespérant, pourquoi je ne peux pas une fois me sentir bien, comme les autres, et penser à autre chose ? C’est vraiment injuste, et cela tape sur le moral, surtout qu’en ce moment il n’est déjà pas très haut avec mes problèmes avec mon copain et avec mes études… Je suis sûre que si je me sentais mieux physiquement, je relativiserais les autres problèmes, mais dans ces conditions on a vraiment le sentiment que la vie ne vaut pas le coup d’être vécue si ça continue comme ça.
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-09-03, 18:24  (GMT)
122. "RE: perdue"
Ce que tu décris ne m'étonne pas. Il m'esta rrivé la même chose au mois de mai/juin, mais dans l'autre sens. Je n'avais JAMAIS eu de diarrhées (sauf ca sde gastro) et j'ai toujours vécu ma colopathie dans la constipation...Et là, soudain, sans raison, le contraire ! C'est vrai que de telles réactions du corps sont totalement déroutantes et miment le moral, car on voudrait avoir une existence normale et ne pas souffrir comme ça ! Au bout d'un mois 1/2 retour à la normale puis légère constipation comme d'hab !
Mon gastro-entérologue m'a expliqué que ce sont des mouvements mécaniques de l'intestin qui peut emmagasiner de longues périodes de stress liées à nos soucis persos, et tout-à-coup réagir violemment. Il m'a prescrit un traitement, ça ne faisait pas grande chose au début, puis au fur et à mesure c'est reparti comme c'est venu, sans raison...
Alors Snowflake, je t'en prie, ne te décourage pas ! Pour la constipation, là je suis une habituée, je te conseille de boire de l'eau (1,5l /jour) genre Hépar ou Contrex, et aussi des jus de fruits. Essaye de manger de strucs liquides, ça fluidifie les selles. Et surtout trouve un gastro-entérologue qui te donne un traitement : moi je prenais Carbosylane et Duspatalin et ça me soulageait. Ne prends pas de laxatifs violents sans avis médical, privilégie les laxatifs osmotiques qui n'ont pas un effet négatif sur les intestins...Et encore une fois, garde ton amour de la vie, ton enthousiasme et ton énergie. On en a besoin pour affronter les problemes de l'existence. Crois-moi, quand il arrive des coups durs comme un licenciement, un mec qui te largue, ou pire, la perte d'un être cher, on ne pense plus à son ventre ! On a mal et il nous faut un réel courage pour vivre alors...Garde ton énergie pour les épreuves de la vie et aussi...ses bonheurs !
  Retour

SSS (16 messages) Envoyer message email à: SSS Envoyer message privé à: SSS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-09-03, 08:50  (GMT)
123. "RE: perdue"
Salut snowflake,quand je lis tes messages je me revois il y a quelques mois complètement affaiblie par mes "maux de ventre" Tu pourras regarder le message n°15 si tu veux. Moi j'etais souvent constipée, je n'allais à la selle que 1 ou 2 fois par semaine et puis un beau jour à peine j'avais fini de manger et de violentes douleurs me prennaient et je restais 20min aux toilettes; tout d'abord des selles très très liquides(quasiment que de l'eau) et ensuite constipée a tel point que je tapais dans le mur tellement ça me faisait mal... Ensuite j'ai décidée de me prendre en main, régime strict au départ et surtout distraction; car après tout si c'est le stress qui nous donne ces maux de ventre, c'est également le stress qu'il faut combattre... Sortie avec les copines, passer un maximum de temps dehors ne pas rester enfermée toute la journée... moi je fais beaucoup de marche, ça a le mérite de faire travailler les abdos...donc les muscles de l'appareil digestif.
Au bout de quelques temps j'ai pu réintroduire progressivement tout les aliments mais en quantité raisonnable sinon attention à la crise...
Et maintenant, je me sens super bien, de petites crises de temps en temps mais rien d'incontrôlable, et en plus j'ai perdu 10kg ce qui pour moi est très satisfaisant vu que depuis les débuts de ma colopathie j'avais pris plus de 20kg en 7ans.
Tout ça pour te dire qu'il faut énormement de patience et ne surtout pas te décourager...
Ne t'inquiete pas, change toi les idées, élimine ton stress et tu n'aura plus mal, mais c'est long, très long; c'est aussi pour cela qu'il est très sympa de venir en parler ici.
A bientôt et bon courage à toi Snowflake
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-09-03, 15:12  (GMT)
124. "RE: perdue"
Merci SSS pour ton soutien. ça soulage de savoir qu'on n'est pas seule dans ce cas. Mais au quotidien cela reste dur à vivre. Actuellement je suis en stage et j'avais prévu de continuer avec des études en alternance en novembre. Mais je me demande si je tiendrai le coup, si on ne me mettra pas à nouveau la pression comme à la fac (j'avais exprès choisi l'alternance pour en avoir moins) qui avait empiré, si ce n'est créé, ma colopathie. Je sais que je suis très sensible au stress, à la pression. En plus en alternance les cours termineraient à 19h 2 jours par semaine, alors qu'il faut que je mange à 19 h et dans le calme pour bien digérer... Et à midi, il faudrait que je me ramène quelque chose, mais problème s'il n'y a pas de micro-ondes: je ne peux manger ni sandwich (juste du pain rassi et grillé à fond) ni salade à cause de la vinaigrette...
Résultat: c'est toujours mon ventre qui prend le stress. Je ne sais plus quoi faire. Privilégier les études comme je l'ai toujours fait au détriment de la santé ou faire l'inverse???
Quant au sport, impossible d'en faire, je suis beaucoup trop faible. Faire le ménage chez moi est déjà une épreuve redoutable pour moi. Faire la fête, m'amuser? Je n'est pas la tête à ça et suis trop faible pour être de sortie le soir. En plus un resto est totalement exclu.
  Retour

Armen (15 messages) Envoyer message email à: Armen Envoyer message privé à: Armen Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-09-03, 07:27  (GMT)
125. "RE: perdue"
Slt,

Je pense aussi que comme nous tous il te faut PENSER A AUTRE CHOSE !!!!!!
Tu prends un ciné, à moins de dix minutes de chez toi, tu choisis un bon film, une comédie, genre good bye Lenin ou bienvenue au gîte (je fais de la pub à ces deux là parce que je les ai vus et ils sont sympas!), tu t'installes dans la salle et tu ne penses plus à rien...
Ou bien tu appelles des ami(e)s et vous allez boire un verre (évite la bière !) en papotant, de tout de rien.
Ou bien tu appelles ta meilleure copine et tu vides ton sac d'un coup d'un seul en lui expliquant que tu as besoin de son soutien parce que ça ne va pas très fort...
Ensuite est-ce que tu es vraiment obligée de manger à 19 heures pile le soir ? Tu n'es peut être pas à une heure près ? Pour le midi, je sais bien que c'est la galère quand on est obligé de manger à l'extérieur, mais il existe quelques solutions. Le traiteur chinois par exemple : un peu de riz cantonais, un peu de poulet au curry et hop tu as magé, chaud et pas trop difficile à digérer. Il existe aussi dans certaines villes des rotisseries où tu peux acheter des trucs genre haricots verts et patates, enfin du chaud et du pas trop mauvais ni pour le palais ni pour le ventre.
Bref ne te décourage pas, ici on sait tous quel point c'est la galère, mais on s'adapte, parce qu'on n'a pas lechoix et qu'il faut continuer à vivre...
Celà dit, si tu es vraiment dans l'état où tu ne peux même plus faire ton ménage, je pense qu'il est assez urgent d'aller consulter à nouveau ton médecin...

  Retour

SSS (16 messages) Envoyer message email à: SSS Envoyer message privé à: SSS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-09-03, 10:40  (GMT)
126. "RE: perdue"
Ne me remercie pas snowflake, sur ce forum on est tous là pour s'entraider et qui sait, demain ce sera peut-être toi qui me donnera des conseils. Pour rejoindre ce que dit "Armen", je pense aussi qu'il n'est pas forcement nécéssaire de manger exactement à la même heure tous les jours. Rien que ça, ça peut te stresser si tu te dis qu'il faut que tu manges à telle heure et que tu n'aies pas faim à ce moment là, ça t'embêtes mais tu vas quand même manger parce que tu penses que c'est mieux mais en fait pas forcement. Le principal est avant tout d'identifier les aliments que tu peux manger, si tu manges dans un self prends un peu de tout, ne craque pas sur l'assiette de frites, prends en un peu pour te faire plaisir mais avec des légumes. C'est pareil si tu manges sur le pouce, prends toi une petite salade (sans vinaigrette) avec un demi sandwich au pain de céréales.... Il faut varier les plaisirs et les gouts, essayes également des aliments que tu n'as pas l'habitude de manger, tu verras au bout de quelques temps tu auras de moins en moins de crises et tu prendras de plaisir à manger parce que tu auras développé "les gouts et les couleurs" donc le PLAISIR.
Armen à également raison quand elle dit qu'il faut parler de ce problème, tu verras ça soulage et qui sait peut être que tes copines te conseillerons aussi. Sur ce à +...
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-09-03, 11:42  (GMT)
127. "RE: perdue"
Impossible de faire tout ce que vous me proposez comme solutions. Je ne peux que manger ce que je fais moi même, en connaissant exactement les grammes et ingrédients. Il suffit d'un soupçon de crème fraiche ou de beurre et c'est la crise assurée, sans compter que dans les selfs, y'aurait jamais de la vie ce que je peux manger. En plus, je ne peux manger que dans le calme, ne pas avoir marché ou avoir été même un tout petit peu stressée avant. Je l'ai encore constaté hier soir. Quand je rentre chez moi il faut que j'attende au moins une heure avant de pouvoir manger, sinon ça ne passe pas, même si je meure de faim. Sans compter que je ne peux pas manger d'en cas (excepté un petit peu de pain azyme, mais après je dois manger très léger au repas du soir), sinon c'est la cata au repas d'après. Résultat: j'ai souvent hyper faim dès 17 ou 18h et dois attendre 19h. Si je finis mes cours à 19h, le temps de rentrer ça fait 19h30, et il faudrait attendre 20h30 pour manger, ce qui est trop tard pour pouvoir digérer, et en plus je vais mourir de faim et ne pas pouvoir manger beaucoup, donc je maigrirai encore...

J'ai trop peur que tout ça recommence avec les cours, même si ce n'est que 2 jours par semaine, c'est déjá beaucoup trop pour moi. En plus ma nutritionniste me fait peur: si je déscends à 40 kilos (j'en ai 42), je serai hospitalisée.
Mais en même temps, vu que je me suis toujours forcée à étudier au max au détriment de ma santé, je m'en voudrais de ne pas continuer les études comme prévu, même si j'ai déja une licence. Je suis complètement paumée et dois en plus me décider assez vite..

  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-09-03, 14:29  (GMT)
128. "RE: perdue"
moi c'est a peu pres ca depuis que je suis en prepa HEC jai faim toutes les 2 heures et mon ventre gargouille tout le tps jai été au medecin il ma donné des gelules pour lestomac je sais plus le nom et un truk homeopathique pour le stress mais ca a pas vraiment l'air de marcher. Aujourdhui controle de 3h de philo ds la derniere heure mon ventre gragouillais tellement que je narrivais meme plus a travailler.
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-10-03, 10:49  (GMT)
148. "RE: perdue"
salut colopatoman,

je sais pas si t'es encore sur le forum
comme bcp d'autres sur le forum je "vis" avec une forme de colopathie depuis 10-12 ans (d'ailleurs j'aurais jamais cru qu'on etait aussi nombreux/ses a avoir ce genre de problemes !)
comme toi ca a commence en fin de lycee
et comme toi j'ai fait prepa HEC, ce qui n'a rien arrange au schmilblik...
en tout cas, je me reconnais enormement en toi pour ce qui est des "debuts" de ma colopathie
car meme si personne n'a l'air d'en parler, je dirais que cette "maladie" est evolutive.
aujourd'hui je n'ai plus les memes symptomes qu'il y a 10 ans : les crampes pendant les devoirs de 4h tellement fortes que je ne pouvais plus me concentrer, les gargouillis plus que sonores en plein silence, etc... c'est du passe... je n'ai plus... par contre j'ai d'autres "desagrements" que je gere plus ou moins bien pour le moment

la prepa c'est pas genial qd on est colopathe. par contre apres, l'ecole de commerce c'est moins stress. et donc la colopathie est moins forte alors courage ! dans un an ou deux ce sera plus supportable

pour ce qui est de ce qu'on peut manger ou pas, je dirais que ca depend vraiment de chacun... le mieux c'est de tester et de voir ce qui te fait du bien... et ce qui te reussit moins bien
perso je bois du lait, je me goinfre de fromage, je prends des yaourts, et j'ai aucun probleme (enfin je pense pas )
il y a encore 5-6 ans j'avais bani les tomates. j'en mange a nouveau... je fais seulement attention a enlever les pepins
et quand mes intestins m'ennuient trop : riz, pates a tous les repas, et voila, en attendant que ca aille mieux !
comme me disait mon medecin il y a plusieurs annees, se priver de tout sous pretexte que ca ne fait pas de bien est une frustration de plus, ce qui n'aide pas forcement. alors quand je peux, et quand je sens que je peux me le permettre, je varie mon alimentation autant que possible, et je me fais plaisir en mangeant des fruits et legumes. se faire du bien au moral c'est egalement important !

derniere chose, et ce n'est pas la moindre : on nous dit partout que les colopathies sont liees au stress... c'est vrai, mais encore ? c'est pas comme ca qu'on regle le probleme...

un soir en prepa, en sortant d'un devoir de 4h, j'ai avale tous les medicaments que j'avais sous la main (lexomil, etc...) : j'en avais marre de ce corps qui n'en faisait qu'a sa tete.
CE N'EST PAS LA SOLUTION !!!!
mais "grace a ca", on m'a obligee a voir une psy...
je peux te dire qu'au debut j'en voulais pas et que je trainais les pieds
malgre tout, l'annee derniere c'est moi qui ai fait la demarche de chercher une nouvelle psy (les therapies precedentes n'avaient pas abouti)

mais meme s'il faut parfois 10 ans et voir 4-5 therapeutes avant de trouver enfin celui/celle avec qui on va accrocher je suis persuadee que ca peut etre un tres bon moyen d'aller chercher le mal a la source

ce matin c'etait ma 5e ou 6e seance... j'en suis a peine au debut, et j'en ai encore pour qqs annees. mais tu vois, ce matin j'ai un sourire jusqu'aux oreilles, alors qu'hier encore j'etais plutot deprimee

traiter en surface ca marche un temps, mais ca ne tue pas le mal a la base. et c'est pour ca que c'est toujours en train de revenir et d'evoluer en presentant de nouveaux symptomes.
on n'a pas cette saloperie pour rien. alors autant chercher les vraies raisons.

voila, j'aurai ete longue. mais j'avais envie de partager un maximum avec toi et tous les autres sur le forum.

en esperant que ca pourra aider certains

bon courage a tout le monde !

ps/ malgre ma bonne humeur du jour, je fais partie de ces gens qui refusent les week-ends entre amis et qui stressent avant chaque sortie en groupe
pour le moment je fais encore avec
mais c'est aussi (et bcp) pour ca que je me suis embarquee dans une vraie psychanalyse

  Retour

marjoriedip (7 messages) Envoyer message email à: marjoriedip Envoyer message privé à: marjoriedip Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-09-03, 17:23  (GMT)
129. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bonjour,

je m'appelle marjorie, je viens tout juste d'avoir 23 ans, et moi aussi je suis atteinte de colopathie fonctionnelle.
Je viens de lire tous vos témoignages, et je vous écrit tout en étant en pleurs, car je pensais peut être trouver un remède à cette maladie qui me gâche complétement la vie depuis maintenant 3 longues années.
Si je suis si triste c'est parce que souvent vous dite qu'on n'en meurt pas, mais qu'il faut vivre avec... mais je suis litéralement au bout du rouleau !Je n'ai que 23 ans , et je ne peux plus rien faire, ni travailler , ni sortir avec mes amis, ni voyager, tout ce que je faisais avant avec plaisir est devenu impossible aujourd'hui et en plus je fais souffrir tous mes proches.
Mes parents ne savent plus quoi faire, mon petit ami avec qui je vis depuis 9 mois, a du pendant très longtemps m'emmener régulièrement aux urgences, tellement mes "crises" étaient douloureuses.
Mais cela ne sert a rien, alors je souffre seule, en cachette pour ne pas le faire souffrir aussi, et quand parfois je craque ce qui m'arrive notamment quand j'ai une grosse crise dans les transports, je pleurs devant lui , mais j'en m'en veux beaucoup car je ne veux pas le faire souffrir.
Aujourd'hui je suis très malheureuse car très souvent je dois le laisser sortir seul, car je suis incapable de sortir de chez moi sans être malade, et encore je fais beaucoup d'efforts maintenant, car parfois nous allons chez des amis, qui connaissent la situation, mais qui au fur et a mesure de me connaitre, et de parler de ma maladie, me disent à chaque fois que je suis malade, que c'est le stress, qu'il faut que j'arrete de stressé... parfois j'ai envie de hurler et de leur dire, JE N Y PEUX RIEN , arretez de me dire que c le stress, c'est si facile pour eux, mais moi je souffre, avant cette opération tout allait bien, et maintenant ma vie est un cauchemard !
J'aimerai juste comprendre comment, pourquoi, qu'est ce que j'ai fait pour souffrir autant.
Mais vie devient petit a petit triste, je suis constamment malade, et sensible à toutes les autres maladies qui trainent, rhino, gastro, gripe...
J'ai toujours quelque chose en plus de ma colopathie qui me fait souffrir au moins 1 à 5 fois par jour, n'importe ou , n'importe quand.
j'ai vu 4 gastros , 2 médecins généralistes et personne ne peut rien pour moi, a part me gaver de médoc, que je ne veux pas prendre à mon age, surtout pour le peu d'effets qu'ils ont pour moi.
Récemment je suis aller voir un ostéopathe, excellent d'ailleurs, cela me fait du bien, mais ma vie reste quand même un cauchemard...
Voilà, ce que moi j'avais à dire, de l'espoir, j'en ai eû, aujourd'hui je n'en ai plus... en gros il faut penser que cette maladie de merde, continuera à m'handicaper toute ma vie, et le jour que je redoute le plus si il arrive c'est celui de mon mariage, je m'imagine très bien avec le stress que cela engendre, ne même pas pouvoir dire oui a mon mari, et devoir courir aux chiotes a cause de ces saletés de crises qui gâchent ma vie... mais quelle vie... je n'ai aucun beau moment d'avenir qui peut me faire rêver, car je sais qu'il sera toujours gâché par une crise...
Merci de m'avoir lu....

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
21-09-03, 19:46  (GMT)
130. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Chère Marjorie,
Oh combien je te comprends ! Difficile d’admettre qu’on ne vivra jamais comme les autres. Cependant, tu parles d’une opération. De quoi s’agit-il ?? Si c’est suite à une opération que tes troubles on commencé, possible que la colopathie dont tu souffres ne soit pas « fonctionnelle ». De plus, tu parles de crises si importantes que ton ami a dû t’emmener aux urgences, ce qui ne m’est tout de même jamais arrivé. Les médecins ont-ils dit qu’il y a un rapport entre la colopathie et l’opération ou non ?
Quant au jugement des autres, il faut apprendre à bien leur expliquer : ce n’est pas de « stress » au premier sens du terme qu’on souffre, mais d’hyper-émotivité qui est une sorte de maladie à part entière, comme la claustrophobie ou l’agoraphobie par exemple. Et cette anxiété est beaucoup plus sournoise qu’un simple stress dû à des exams ou un train de vie à 100 à l’heure. C’est ce que j’ai moi même pu constater récemment, et c’est pourquoi je me suis pratiquement décidée à travailler et arrêter mes études qui de toute façon m’auraient fait paniquer de peur que je me retrouve dans le même état d’anxiété que je l’avais été à la fac. Qu’importe les tonnes de diplômes si la santé n’est pas là ?! Il faut apprendre à vivre en fonction de ce que notre corps nous dit, ce qui est très difficile, et je suis bien placée pour le dire, mais c’est la seule façon je crois.
  Retour

SSS (16 messages) Envoyer message email à: SSS Envoyer message privé à: SSS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-03, 08:44  (GMT)
131. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bravo Snowflake!
Je crois bien que c'est le premier message positif que tu adresses sur ce forum. Contente de voir que tu as pris ta décision en ce qui concerne tes études et ta santé.... Tu as déjà l'air d'aller mieux... En plus tu commence à avoir un esprit critique vis à vis de la colopathie, tu commence à l'apprivoisée, c'est bien continue....


Quant à toi, Marjorie, Snowflake a raison, il serait bon de nous dire de quelle opération il s'agit? Nous ne sommes pas des médecins mais il est toujours bien de savoir de quoi l'on parle. Et j'aimerais également savoir depuis quand tu as ces crises aigües pour voir s'il y a un rapport avec le stress de cette opération. En attendant, n'hésite pas à relire les messages du forum, tu y trouveras surement du réconfort.

  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-03, 11:20  (GMT)
132. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Snoxflake et SSS ont raison, Marjorie : si tes souffrances viennenet d'une suite à une opération ce n'ets pas la même chose qu'une colopathie fonctionnelle...
Enfin, quoi qu'il en soit, je veux seulement te dire que ce n'est pas irrémédiable, le corps est uni à l'âme et agit en conséquence. Moi je souffre de ces troubles depuis 12 ans, c'est à dire depuis que j'ai 18 ans. J'en ai 30 maintenant, et ils ont eu l'occasion de me pourrir bien des moments de ma vie. MAis les grands moments de mon existence, j'ai toujours été capable de faire ce que je voulais,passer des concours, et plus tard aller au boulot tous les jours. Bien sur, des fois j'étais pliée en 2 à mon bureau et c'était un vrai supplice...Mais par ailleurs il m'arrive aussi que les souffrance sme fichent la paix.
Tu as parlé de ton mariage ? Moi je me suis mariée il ya 6 mois...Laise-moi te dire que j'appréhendais à mort. En plus j'étais littéralement coincée dans une robe à corset impossible à soulever si je voulais aller aux toilettes, imagine ! Bref, ce jour-là, miracle, tout c'est bien passé ! Ce n'est que 3 semaine splus tard, au retour de mon voyage de noces que l'horreur a repris...séances aux chiottes et tout le tralala...Tu vois, le corps n'est aps idiot, il sait à quel moment se manifester ou se taire.
Bref, je te dis tout mon soutien et mon amitié. Ne perds pas courage ni ton amour de la vie surtout. Aujourd'hui, je suis enceinte de trois mois révolus...tu peux imaginer combien j'avais peur que ça se passe mal. Ben tu vois, depuis le début de ma grossesse, PLUS DE cOLOPATHIE. Je te jure. Quelques constipations, des vomissements, mais plus de crises violentes de colopathie. Encore une fois, la nature et le corps ont des réactions pas toujours compréhensibles, mais il faut leur faire confiance.Encore plein de courage et n'hésite aps à me poser des questions.
  Retour

marjoriedip (7 messages) Envoyer message email à: marjoriedip Envoyer message privé à: marjoriedip Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-03, 11:36  (GMT)
133. "RE: Colopathie fonctionnelle"
merci pour vos réponse, mais au contraire tous les messages que j'ai pu lire ne me donne plus d'espoir, car j'ai bien compris que jamais je ne guérirai de cette maladie.
En ce qui concerne mon opération, c'était en mars 2001 , j'ai été opéré d'une apendicite rétrocécale, c'est à dire que l'apendice était collé contre la paroi du ventre.
C'était ma première opération, j'ai beaucoup souffert, et surtout j'étais seule et terrorrisée, ça c'est clair.
Et depuis je souffre donc de cette maladie.
Mais en plus depuis peu, puisque cela fait 1 mois 1/2 que je vais voir un ostéopathe, il m'a dit que maintenant a l'endroit de ma cicatrice, mon colon était collé contre la cicatrice, ce qui signifie qu'après l'opération, on m'aurait soit agraffé le colon avec la cicatrice, ce qui est fort possible car lorsque j'étais en salle de réveil, je me suis mise à hurler de douleur, la morphine, n'a rien fait, et ils m'ont rendormi. Et par la suite j'ai fait 3 échographies d'urgence, tellement à l'endroit de la cicatrice cela me faisait très mal, ils pensaient même que je faisais une émoragie interne, bref et jamais on ne m'avait dit que mon colon était collé !
Et donc depuis cette opération je suis malade et j'ai des glaires dans les selles en plus.
voilà
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-03, 13:10  (GMT)
134. "RE: Colopathie fonctionnelle"
A ce que tu dis là, Marjorie, ce n'est pas d'une colopathie fonctionnelle dont tu souffres. Tes crises ne sont sans doute pas dues au "stress" et aux aliments que tu manges, comme pour nous autres.
As-tu parlé de cela aux médecins qui t'ont opérée? Peut être une nouvelle opération, même si ça peut faire peur, pourrait améliorer les choses.
Tu me rappelles plus me mère que moi. A ma naissance, elle a fait une infection (septicémie) après la cézarienne qui avait été baclée et elle a failli mourir. Depuis, elle souffre d'adhérences au niveau des intestins et de la vessie qui la font souffrir énormément, mais cela n'a rien à voir avec ce qu'elle mange. Elle prend des pilules anti-douleurs qui marchent bien, peut-être pourrais tu essayer. Un homéopathe lui avait aussi prescrit des piqures de...venin de serpent (c'est pas une blague!) qui ont super bien marché, mais un certain temps seulement. Maintenant elle a appris à vivre avec, mais cela lui a pris du temps et elle a du faire un travail sur elle même très important. En espérant que cela ne te fasse pas encore plus dèsespérer mais au contraire te donne du courage en voyant que tu n'es pas seule.
  Retour

patie (1 messages) Envoyer message email à: patie Envoyer message privé à: patie Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-03, 14:26  (GMT)
135. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,

J'ai 35 ans, 3 enfants et souffre de colopathie depuis plus de 15 ans. Seules mes 3 grossesses m'ont laissé quelques mois de répit. Les douleurs commencent généralement par une hyper sécrétion acide dans l'oesophage et l'estomac (d'où une haleine épouvantable, et gênante, le dentifrice ne fait qu'aggraver l'acidité !), se poursuivent pas des spasmes (très éprouvants, mon mari le voit tout de suite sur mon visage sans même avoir eu besoin de lui dire), des ballonnements, qui nécessitent impérativement l'isolement, car ils s'ensuivent de flatulances nauséabondes, qui si elles sont retenues, ne font qu'aggraver les choses. On apprend tous à éviter les choses qui peuvent déclencher les crises. Personnellement j'essaie de jouer sur tous les tableaux :
- j'évite les sodas, les sucreries, les aliments favorisant la fermentation, les abus de fruits et légumes (surtout lorsqu'ils sont crus)
- j'évite de porter les vêtements trop ajustés, surtout dans des matières trop rigides tels le jean... et favorise le strech
- j'essaie de faire du sport, telle la natation ou gym en salle qui procure une détente immédiate : ces pratiques m'ont très souvent enrayées des crises
- j'essaie de me détendre le plus possible : pas toujours facile avec 3 enfants, une grande maison, un tempérament hyper sensible et actif
- je prends du spasfon ou autre antispasmodique pour m'aider et parfois une antiseptique type Ercéfuryl lorsque la fermentation est telle qu'elle ne pourra pas passer seule), ce n'est pas piraculeux, mais ça aide à mieux supporter les crises)
Je suis à l'écoute de toute méthode pouvant m'aider davantage : en parcourant le forum, j'ai pu lire quelque exemples : sophrologie, cure, existe-t-il des méthodes en acupuncture, il me semble avoir entendu parler d'acupuncture dans l'oreille, relaxation ?
Il est vrai que l'on peut se rassurer, en se disant que cette maladie n'est pas grave, mais tout de même, c'est vraiment usant, très éprouvant et parfois handicapant.
Merci à tous pour vos témoignages

  Retour

marjoriedip (7 messages) Envoyer message email à: marjoriedip Envoyer message privé à: marjoriedip Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-03, 14:35  (GMT)
136. "RE: Colopathie fonctionnelle"
je voudrais savoir pour ceux qui ont une colopathie, comment font ils pour ne plus travailler, moi je ne travaille plus depuis 6 mois, et maintenant je suis obligée de retrouver du travail car je n'ai plus un sous.
Savez vous si il existe des aides ou autre?
  Retour

marjoriedip (7 messages) Envoyer message email à: marjoriedip Envoyer message privé à: marjoriedip Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-03, 14:38  (GMT)
137. "RE: Colopathie fonctionnelle"
au fait, si mon stress et mon alimentation joue sur ma maladie, car il faut dire que j'ai des problèmes de famille, qui engendrent beaucoup de stress, et c'est souvent après des discussions, ou bien un fait qui me blesse que les crises deviennent vraiment insupportable.
Le fait qu'il y est une adhérence du colon, doit me faire surement encore plus mal, mais on a bien diagnostiqué une colopathie fonctionnelle.
  Retour

sokhna (4 messages) Envoyer message email à: sokhna Envoyer message privé à: sokhna Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-03, 14:49  (GMT)
138. "RE: Colopathie fonctionnelle"
au sénégal il parait 90% de la population souffre de cette maladie à cause du régime alimentaire essentiellment constitué de riz.
et moi je souffre depuis plus de 15 ans de douleurs aigues au ventre , de ballonnements et de problémes d'ingestion par exemple si je mange du riz à midi jusqu'au petit matin j'ai pas encore digéré conséquence insomnie.
le médecin a détecté récemment une colopathie et m'a demandé de suivre un régime avec beaucoup de légumes , des fruits et du couscous
mais malgré le régime je ressens encore quelques douleurs sur le côté gauche , je crains d'avoir une appendicite est ce qu'il y a un lieu?
Je prends quelques médicaments aprés avoir mangé, du forlax, ou du malox, il y a aussi le pepsane gel, mais je ne l'aime pas trop...
qu'on nous vienne au secours ,on souffre.
  Retour

marjoriedip (7 messages) Envoyer message email à: marjoriedip Envoyer message privé à: marjoriedip Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-03, 15:20  (GMT)
139. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bonjour,
si tu as mal au coté gauche en dessous des côtes c'est parce que ton colon passe par là, de plus l'apendicite est à droite !
Concernant le riz, dejà quand on a des problèmes de ventre, il faut surtout le faire beaucoup beaucoup cuire.
Personnellement , au début de ma maladie, un gastro m'a fait suivre un régime sans gluten pensant que c'était une autre maladie, ce qui fait que pendant 8 mois, je n'ai mangé QUE du riz, matin, midi, et soir, et franchement je n'ai pas été ni plus, ni moins malade qu'a l'habitude !
Je pense que soit tu ne digères pas bien le riz, soit qu'a force de te dire que le riz rend malade, cela te rend malade (ce qui est aussi possible, cela m'a arrivé avec d'autres aliments !).
Pour les médicaments perso j'ai arrété d'en prendre cela ne me faisait rien.

a bientot

  Retour

sokhna (4 messages) Envoyer message email à: sokhna Envoyer message privé à: sokhna Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-09-03, 18:49  (GMT)
140. "RE: Colopathie fonctionnelle"

Bonjour Marjoriedip,
Et merci, au moins je suis rassurée pour l'apendicite comme c'est à droite.
par contre pour le riz ,je ne pense cela soit due à un probléme psychique...et on ne doit pas cuisiner le riz de la même façon que chez vous peut être(il ya beaucoup de matières grasses) et la qualité ne doit pas être la même.
donc il faut que je sois prudente d'autant plus que j'ai un cholestérol de 2.31 g/l
pour les médicaments, je crois que je vais finir par m'en passer et puis essayer de faire beaucoup d'exercice physique et de boire beaucoup de tisanes...

Bien à toi

  Retour

SSS (16 messages) Envoyer message email à: SSS Envoyer message privé à: SSS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-09-03, 09:07  (GMT)
141. "RE: Colopathie fonctionnelle"
coucou sokhna!
Tu as raison, il faut être prudente avec la réponse de marjorie, elle n'a pas tord, mais sa réaction par rapport au riz ne concerne qu'une partie des gens. Il est vrai qu'en France on a l'habitude de manger du riz lors de gastro-entérite et autres diarrhées...
Par contre, il est également vrai qu'au Sénegal le riz est un des aliments principaux et que vous ne le cuisinez pas pareil... A savoir que le riz a tendance à constiper ainsi que les épices... La solution serait de varier ton alimentation en préferant les légumes et les fruits, je sais que ce n'est pas trop dans vos coutumes mais il faudrait réduire ta consommation de riz (sans pour autant l'abolir).
Pour le sport, tu as tout à fait raison, natation, marche,...
tout est bon à la fois pour le stress et pour le ventre du moment que cela fait travailler les abdominaux.
Et pour les tisanes tu as également raison mais ne les fait pas trop fortes si tu en boit beaucoup.
Bon courage, et à bientôt
  Retour

BBVal (62 messages) Envoyer message email à: BBVal Envoyer message privé à: BBVal Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-09-03, 10:33  (GMT)
142. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Pour la douleur du côté gauche, je pense que vous devriez en parler à un spécialiste, et éventuellement faire une fibroscopie : en effet, c'est peut-être une hernie hiatale, c'ets à dire une béance du cardia, la partie de l'estomac qui communique avec l'oesophage, et qui normalement est fermée par une sorte de clapet qui s'ouvre quand les aliments desecndent...Dans le cas d'une hernie hiatale, il s'ouvre dans l'autre sens, ce qui provoque des douleurs et des remontées acides, voir des régurgitations...Si j'évoque ce problème, c'est que j'en souffre moi-même, mais ça peut apsser inaperçu tant qu'on l'a pas confirmé avec une fibro. Et à certains moments, surtout après un repas plutôt lourd, c'est très douloureux. Je pense qu'il faut en parler à un gastro-entero.
  Retour

tsephania (3 messages) Envoyer message email à: tsephania Envoyer message privé à: tsephania Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-09-03, 13:59  (GMT)
143. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour
j'ai à peu près les memes syptomes que tous ceux qui ont écrit,mais je ne sais pas s'il s'agit d'une colopathie fonctionnelle.
Les symptomes sont les suivants: pas trop de stress(rarement)douleurs atroces au coté gauche juste en dessous du diaphragme,nausées quelques fois mais sans vomissements, rectoragie(deux fois en l'espace d'un mois);et ballonnement de ventre inexpliqué.J'aimerai savoir si ce sont là les symptomes réels d'une colopathie fonctionnelle,et surtout,vers quel spécialiste je dois m'orienter.En attendant une réponse,je vs souhaite meilleure santé!
Merci.
  Retour

Cafe_Sante (8965 messages) Envoyer message email à: Cafe_Sante Envoyer message privé à: Cafe_Sante Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-09-03, 20:30  (GMT)
144. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,
Il faut toujours commencer pas son généraliste. Lui seul peut savoir vers quel spécialiste (si vous en avez besoin) vous envoyer.

Philippe, médecin à la campagne

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-10-03, 13:29  (GMT)
145. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Modifié le 09-10-03 à 13:31  (GMT)

Ps: je ne sais pas comment recommencer un nouveau sujet, alors j'ai fait "répondre" mais ça n'a rien à voir avec le sujet précédent.
Hier j'ai vu une autre nutritionniste, un peu moins hystérique que l'autre mais elle m'a clairement dit qu'elle ne pouvait rien faire pour moi, que je faisais ce qu'il fallait dans mon cas. Et apparemment mon cas est vraiment grave... Super pour remonter le moral, comme d'hab.
En prime, comme je suis rentrée à 18h15 et ai encore du me doucher et me faire la cuisine, j'étant encore essouflée, comme si j'avais fait une course (ça doit être accentué par le fait que je n'ai pas assez de poids). Résultat, le repas n'est pas passé, malgré le débridat. Je suis désespérée, c'est pas une vie ça! Je dois faire attention à ne pas rentrer chez moi plus tard que 17h30 ou 18h et puis il faudrait que je reste assise une bonne demi-heure avant de pouvoir manger, ce qui n'est pas vraiment possible sachant que je passe 2 à 3 heures à cuisiner chaque soir vu que je dois tout me préparer moi-même et rassir mon pain chaque soir, ce qui dure toujours une éternité. J'en peux plus de cette vie qui n'en est pas une. C'est dur à accepter et en plus les autres en rajoutent toujours, du genre "ah mais tu passes à côté de toutes les bonnes choses de la vie comme ça", comme si je le faisais exprès. Ou alors on veut m'envoyer dans un centre pour annorexiques alors que mon plus grand rêve serait de pouvoir manger "normalement". Et puis combien de gens me font gentillement remarquer que je n'ai pas une jeunesse "normale" vu que je ne sors jamais et n'ai presque pas d'amis. Bien sûr, je ne peux rien faire. Je suis tout le temps fatiguée, ai le coeur qui bat pour un rien. Je prend du Lexomil, alors ça va un peu mieux, mais ça m'étoudit. Quant aux anti-dépresseurs, j'ai pas le courage d'en essayer plusieurs pour trouver le bon, car les médicaments fragilisent en général les intestins, voire me donnent la diarrhée. Que faire si même le fait d'aller chez un médecin me rend nerveuse et m'empêche de bien digérer après??????

  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-10-03, 17:09  (GMT)
146. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour Snowflake,
j'ai déjà écrit ici mais vraiment, ton message me parait désespéré et me touche. Tu sembles souffrir beaucoup et tu sembles ne plus trouver de voie de sortie. As-tu pensé à faire soit du yoga, soit ce que je recommande le plus puisque j'en ai fait durant 4 ans il y a 15 ans et que je l'utilise tout le temps dans ma vie courante, de la sophrologie. Les gens qui pensent que nous sommes pris en charge par ce moyen se trompent. Cette méthode vous permet vraiment de mieux connaitre votre corps, de le visualiser, et de voir - de prévoir - vos problèmes futurs. Elle vous permet d'apprendre à garder votre calme en toute situation - même si vous avez envie de tuer votre collègue ou votre voisin , si, si ça marche ! - et aussi de prendre conscience peut-être -comme le ferait une thérapie chez un psy, mais là, c'est vous avec vous - de prendre conscience de ce qui ne va pas dans votre vie. Je vais ajouter que la sophrologie est utilisée pour éviter les anesthésies - car VOUS êtes capables de ne plus sentir la douleur - et il y a mille autre raisons de faire de la sophro. Ne serait-ce que pour vous détendre et mieux dormir. Il faut bien sûr accepter de se laisser aller, accepter de s'écouter, accepter de lâcher prise.Et peut-être accepter enfin de ne plus être malade, et de vouloir être en bonne santé. Etre malade signifie en général - et notre médecin me confirmera - un appel au secours. Mais si personne ne vous tend la main, eh bien, tendez-la à vous-même. Aimez-vous, aidez-vous! Vous êtes votre meilleur(e) ami(e), ne l'oubliez pas! Personne d'autre que vous ne vous soignera mieux et ne vous appréciera mieux.Faites quelque chose pour vous. Peut-être qu'en allant à un cours de sophro, déjà de faire la démarche, vous apportera quelque chose, essayez, vraiment!ça vaut la peine....
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-10-03, 08:48  (GMT)
147. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Merci beaucoup Sangrila. Le problème, c'est que je me suis déjà renseignée et tous les cours de yoga ou sophro sont en général en soirée, à l'heure du repas... même si c'est de 17 à 18h c'est déja trop tard pour moi, le temps que je rentre il est 18h30 et il faudrait que j'attende au moins 20h pour manger, ce qui est trop tard pour moi. Je suis une vraie handicapée, et le pire c'est que personne ne le voit. La seule solution serait des stages proposés les samedis, mais là ça revient vraiment cher et il faudrait que je chamboule mes habitudes. En plus la fin des inscritpions c'est demain, alors ça fait un peu just pour se décider.
Je vois déja une psy, et même avec elle j'ai dû reporter les RDV au samedi.
C'est terrible, je ne peux rien faire du tout.
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-10-03, 18:55  (GMT)
149. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,
l'idéal serait de trouver un "paramédical"= kiné ou autre qui fasse aussi de la sophro. Ca doit exister. Mon généraliste fait aussi de la sophro, de l'acupuncture aussi. Cherchez, et ainsi vous pourrez y aller en journée.L'acupuncture aussi fait des miracles, l'avez-vous essayé?
Pour ceux qui ont des diarrhées, j'avais moi-même trouvé un truc= aucun médecin n'a confirmé ma trouvaille(ils se sont même moqués = si je prends des vitamines avec haute dose de fer, je me retrouve constipée, ou du moins plus de diarrhée. Donc j'en prenais une ou deux par semaine pour ne plus avoir de diarrhée et ainsi, j'avais pu retrouver une vie normale . Pour les diarrhées aussi,qui étaient intempestives ces jours, j'ai pris récemment de l'ultra levure qui m'a totalement arrêté la diarrhée.Cela vient parfois - souvent, d'un dysfonctionnement tout bête. Suffit parfois d'y penser.Courage!
  Retour

sandy25 (1 messages) Envoyer message email à: sandy25 Envoyer message privé à: sandy25 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-10-03, 20:56  (GMT)
150. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour à tous.Très très heureuse de vous avoir trouvées, pour mon salut, s'il en est quand on est colopathe.C'est vrai que je me demande aussi pourquoi la colopathie est aussi peu connue.Moi même, je n'ai appris que très récemment que j'avais la colopathie. c'est mon médecin généraliste qui me l'a dit il y 3 ans . J'ai 25 ans aujourd'hui et depuis que j'ai 16 ans, j'ai toujours cru que c'était de ma faute, que je n'avais pas une bonne hygiène de vie...alors que j'ai une vie assez saine depuis toujours. J'ai une question: est-ce que c'est génétique? En ce qui me concerne, je souffre essentiellement de balonnements qui me causent de violentes, très violentes douleurs pendant 2à 5 heures.Quand c'est vraiment violent, j'ai des nausées...dans ces moments,je vendrais bien mon âme pour que ca s'arrête. C'est généralement l'après midi, après le repas et je ne me sens mieux que le lendemain matin. Ces dernières semaines, les douleurs sont de plus en plus fréquentes et longues. Je me suis même réveillée la nuit.Le problème,c'est que je sais que je devrais m'observer pour savoir comment éviter tout ca, pour savoir quels aliments me font du mal, pour identifier les moments, les causes... Les douleurs sont tellement violentes ( je me suis retrouvée il y a deux mois allongée dans le métro tellement je morflais)que je suis heureuse quand ca s'arrête. Tellement heureuse que j'oublie à quel point j'ai pu avoir mal. Mais je sais qu'il va falloir que je me prenne en charge car ca devient de plus en plus handicapant. Je voudrais
aussi aborder un sujet peu abordé au sujet de la colopathie, comme si,
malgré notre souffrance et notre gêne commmune, ca restait quand même tabou.Les gazs et le sexe. Pour le sexe, les filles, pendant la relation proprement dite, quelque soit la forme qu'elle prend ( pénétration, rapport bucco-gén...), comment vous faites? Moi, j'en arrive à flipper tellement de me détendre, que je retiens mon plaisir et que forcement,c'est beaucoup moins cool. Et puis j'ai pas l'air impliquée dans ces moments là. Ca peut paraître ridicule, mais c'est très difficile à vivre, quand tu es avec un homme que tu adores et que tu en arrives à refuser un relation sexuelle dont tu as pourtant tellement envie....ca sème le trouble sur plein de choses dans la tête de l'autre. Il finit par s'interroger sur tes sentiments pour lui,sur sa capacité à bien s'occuper de toi...C'est vraiment pas marrant. La compréhension de l'autre a des limites je pense. Et même si il me dit le contraire, je me mets des barrières toute seule.Ca fait marrer tout le monde quand je parle de ca. Pourtant ca n'a rien de drôle. Fichues moeurs qui ont fait et font du pet un phenomène si detestable et de son auteur, un malheureux.
Sinon, pour les douleurs, le météospasmyl, ca marche assez bien. Peut être que le lien entre pilule et colopathie est à creuser? et pour les gaz, il y a un truc qui marche?
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-10-03, 21:41  (GMT)
151. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour!
Ben pour moi qui en souffrais beaucoup dans ma jeunesse -jusque il y a 15 ans environ - j'en ai 51 - j'essayais de n'avoir de rapports que lorsque je ne souffrais pas trop. A savoir, pour moi, le matin, ou pendant la sieste. Ca se compliquait ensuite. J'évitais, ou alors si j'avais un rendez-vous, je prévoyais, et refusais de manger tout légume 3 ou 4 jours avant le rendez vous, pour être sûre d'en profiter pleinement
Il ne faut pas avoir honte! Avec mon mari, ou mon ami qui a suivi, ma foi, j'avais des gaz, je pétais quand j'en avais envie - mon ami se moquait - et voilà. je ne pouvais l'éviter, c'était ainsi. Aujourd'hui, si j'ai des gaz, ce qui est de plus en plus rare - je mange de moins en moins de fruits et légumes - eh bien je pète! Ma fille , qui a 22 ans, vit avec son ami et souffre souvent aussi de colopathie et de gaz. Eh bien elle pète. C'est ainsi. Elle est super belle, et c'est rigolo de l'imaginer, mais elle est relax, et son ami n'en parle pas. Il l'aime, point.Avec ce problème aussi.Pour vos douleurs, il y a le librax, qui libère et détend. demandez-en à votre médecin, vous serez soulagés. Vous êtes sans doute trop nerveuse.Et votre alimentation doit être "soulagée" de quelque chose qui vous fait du mal. Cherchez....
  Retour

infomaniaque (4 messages) Envoyer message email à: infomaniaque Envoyer message privé à: infomaniaque Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-10-03, 11:41  (GMT)
152. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour

Je viens de consulter un gastro-entérologue qui m'a prescrit un régime assez draconien.
De plus, il m'a dit que je devais boire beaucoup (1,5 L par jour). Malheureusement, j'ai l'impression que, depuis que je bois cette eau (c'est vrai que je buvais beaucoup moins avant), j'ai encore plus mal au ventre qu'auparavant. Est-ce possible que l'empiration de mes maux de ventre proviennent de l'absorption d'eau (il s'agit d'eau d'Evian).
Merci de votre réponse

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-10-03, 08:32  (GMT)
153. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Chère Sangrila,
Le fer et la levure de bière, j'ai essayé. Le problème c'est que si j'en prends un peu trop je me retrouve constipée pour 2 semaines, ce qui est encore pire que la diarrhée... Quant aux médecins, pour l'instant je travaille, donc en journée c'est pas possible. Et j'espère vraiment pouvoir continuer à travailler, sinon ce sera la descente en enfer.
J'ai déjá vu une osthéopathe, aucun effet à part me stresser pour des RDV à des heures biscornues.
Ce week-end je sais pas si j'avais un peu la grippe ou si c'est juste la colopathie qui me joue des tours, mais j'ai encore perdu du poids car rien ne passait et diarrhée au RDV. ça me fait vraiment peur. J'en suis à 40,6 kg pour 1m68.

Quant aux relations sexuelles dont parle Sandy, c'est vrai que c'est un peu casse-tête. Je n'ai pas trop de gaz vu que j'évite les aliments qui en donnent et comme par magie je n'en ai jamais lors de mes relations sexuelles. Mon copain est très compréhensif car il a lui même des problèmes de santé qui font qu'on doit parfois annuler nos RDV. Parfois j'hésite, j'ai tellement envie de lui mais quand mon ventre en fait des siennes c'est pas super. Un jour je me rappelle que j'aurais mieux fait d'annuler, mais de l'autre côté c'est la seule chose qui puisse me faire oublier un instant mes problèmes, et après on se sent vraiement mieux. Au début, quand je ne savais pas encore que je souffrais d'une colopathie, j'avais toujours mal au ventre après les relations sexuelles. En fait c'était plus à cause des biscuits mangés vers 17h qu'autre chose...

Pour répondre à Infomaniaque, effectivement boire beaucoup peu empirer la colopathie car ça peut ballonner. Veille à ne boire que éloigné des repas, en petites gorgées (pas tout d'un coup) et uniquement de l'eau (sans trop de magnésium si tu souffres de diarrhées).

  Retour

Armen (15 messages) Envoyer message email à: Armen Envoyer message privé à: Armen Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-10-03, 07:50  (GMT)
154. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Petit message d'espoir

Je n'y croyais plus mais je vis actuellement une période de pause dans ma colopathie fonctionnelle. Je n'y croyais plus parce que depuis près de quatre ans, je n'avais eu aucun répit. Quatre ans à avoir mal au ventre c'est long et pas facile, vous êtes tous ici bien placés pour le savoir !
Je ne dis pas que les problèmes ont disparu, mais que pour la première fois depuis longtemps j'arrive à vivre avec et à vivre très correctement. Je suis zen, j'ai la pêche et surtout j'ai enfin réussi à en parler à quelques proches. Qui vivent à une moindre échelle exactement la même chose ! C'est vraiment le nouveau "mal du siècle" comme disait l'Obs à propos du mal de dos. On se prend tout dans le ventre dans cette société !
Bref, ne désespérez pas. Aujourd'hui par exemple je n'ai pas mal au ventre. Pourtant je n'ai pas fait particulièrement attention ni à la nourriture ni à mon hygiène de vie ces dernières semaines ! Je suis sortie, me suis couchée tard, ai mangé disons le n'importe comment et à n'importe quelle heure ! P... que c'est bon ! Mais je vais me ressaisir parce qu'il ne faut pas forcer la chance !
Tout ça pour dire que les résultats viennent lentement puisque ça fait environ un an que mon mode de vie est plus calme, plus régulier et moins stressant. Donc patience, le mieux est à venir, forcément !
Bon courage à tous, ne vous laissez pas manger par ce problème, et tentez de profiter de la vie.

  Retour

SSS (16 messages) Envoyer message email à: SSS Envoyer message privé à: SSS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-10-03, 13:42  (GMT)
155. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Félicitations Armen!!!
Enfin quelqu'un qui parait libéré...Je dis qui " qui parait" car comme tu le dis si bien il ne faut pas trop forcer la chance.
Mais bon il faut aussi savoir vivre le moment comme il se présente, en profiter quand ça va et faire attention quand ça va moins....
Tout ça pour rappeler que la colopathie, c'est comme le stress ça va, ça viens, il faut faire avec au quotidien...
Petite anecdote, il y a encore 8 mois je n'allais à la selle que 2 fois par semaine, maintenant tous les matins j'arrive au boulot je lis vos nouvelles à tous pour voir si vous allez bien et ensuite je ne sais pas pourquoi j'ai systématiquement envie d'aller aux toilettes.... C'est assez drôle mais entre 2 fois par semaine et tous les jours il y a une certaine différence qui s'appelle LA DOULEUR.
Sur ce, je vous souhaite à tous et toutes une trés bonne journée et je vous laisse, il faut que j'y aille....AUX TOILETTES
  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-10-03, 15:21  (GMT)
156. "RE: Colopathie fonctionnelle"
h bien en voilà des messages d'espoir! oui il faut y croire. Le corps change, le mental change, le rythme de vie peut changer aussi, votre compagne ou compagnon peut changer aussi, et un ou tous ces éléments font que vous allez vivre différemment, et votre corps, votre ventre, votre dos, vont ausi le vivre différemment.
Il ne fuat surtout pas désespérer. Et puis,Snowflake, pour les vitamines au fer, ou l'ultra levure, pourquoi ne pas en prendre UN par semaine si le fait de le prendre tous les jours vous constipe? TOUT est possible, il faut trouver ce possible, c'est tout. Vous travaillez et ne pouvez aller voir un sophrologue? Il me semble que c'est autorisé de sortir pour aller voir un médecin, non? alors?il faut vouloir, aussi....
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-10-03, 18:12  (GMT)
157. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Pour l’instant je suis en stage, donc je ne peux pas demander de partir comme ça juste pour voir un médecin. Après on verra.
Désolée de ne pas émettre de note d’espoir comme les autres précédemment, mais là ça fait une semaine que j’ai la diarrhée 3 fois environ après chaque repas de midi, je me sens si vidée que je n’arrive pas à faire quoi que ce soit, même pas à dormir la nuit. Mon ventre est si fragile que tout me donne des spasmes, même la tisane. J’ignore à quoi c’est dû cette fois, je n’ai rien mangé que je ne supporte pas comme ça m’était arrivé avant. Aurais-je choppé une gastro ??? Ou est-ce simplement une super phase de la colopathie ??????? En tout cas c’est horrible et je n’arrête pas de perdre du poids, ça me fait vraiment peur. Mon ventre est si creux que ça fait mal et je suis horrible à voir, que des os. J’ai l’impression de dépérir petit à petit, je vois un squelette dans le miroir, c’est terrible. Si ça continue comme ça je vais direct à l’hosto, où j’aurais droit à une perfusion sans doute. Qui sait, même ça me donnerait sans doute la diarrhée ! Désolée d’être si pessimiste mais y’a de quoi… L’ultra levure, j’en prends beaucoup depuis ces derniers jours, mais ma diarrhée est si forte que ça ne sert à rien du tout.
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-10-03, 00:52  (GMT)
158. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut Snowflake,

Te decourage pas ! Je sais bien qu'en periode de crise on voit tout d'un oeil negatif... Mais ca va passer... en tout cas ca ira mieux !
Tu dis que tu peux pas quitter ton job plus tot pour voir un medecin. Et le samedi ?..

J'avais mis un message la semaine derniere dans la serie de messages "perdue" de la mi-septembre... mais ca a du passer inapercu... c'est le cas de le dire, mon message est perdu au milieu du forum

Je sais bien que ca va pas te rassurer ou te consoler, mais mon probleme dps plusieurs mois c'est qu'a peine un repas termine (ou meme un simple snack) je dois courir aux toilettes... parfois meme ca arrive alors que le repas est meme pas termine alors je comprends ce que tu ressens en ce moment !
c'est la haine, c'est genant... mais bon... il faut y croire : ca finira par passer un jour, il le faut ! d'ailleurs en ce moment ou je suis moins stressee, je vais un peu mieux

Je me doute que tu y as deja pense : essaye de manger un maximum de riz, de pates.. fais le plein de sucres lents.. evite les plats en sauce.. mais une fois encore, je suis sure que tu connais deja ces conseils "de base"
Ah et j'allais oublier : bois bcp d'eau pour eviter la deshydratation

Tu as raison, c'est peut etre une gastro... mais c'est peut etre aussi une reaction a un stress plus important en ce moment ?
As-tu de l'imodium ? de l'ercefuryl ?... Moi qui suis une pro des diarrhees quotidiennes depuis 10-12 ans, j'ai jms trouve l'ultra-levure tres efficace...

Sinon une autre de tes priorites va etre de te VOIR autrement quand tu te regardes dans le miroir. Si tu te dis "je vois une morte vivante", tu entretiens le probleme... Mais la encore, je sais, plus facile a dire qu'a faire !

Bon courage !

Et si tu n'es pas sure a 100% de la meilleure attitude a adopter, essaye de voir un medecin. Sur Paris il m'est arrive d'aller consulter un generaliste pendant ma pause dejeuner quand c'etait necessaire, sans que je retourne au boulot en etant super a la bourre ...

  Retour

SSS (16 messages) Envoyer message email à: SSS Envoyer message privé à: SSS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-10-03, 18:53  (GMT)
160. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut snowflake!
Tu sais même en stage, tu as le droit d'être malade, as-tu seulement demandé à ton patron si tu pouvais t'absenter???
Je ne voudrais pas être moraliste, mais plus je te lis, plus j'ai l'impression que ton stress s'accentue.....(donc ta maladie)
SAis tu ce que tu veux faire dans la vie? Qu'as tu prévu pour les prochaines vacances? pour ce week end? où te vois tu dans 5 ans?
Je n'attends pas de réponses à ces questions, mais si toi tu n'y trouves pas de réponses, ton problème de santé et surtout ton problème de stress vient surement de ça; ce qui expliquerait que tu aies une si mauvaise image de toi ....
SI on n'arrive pas à se progeter dans l'avenir, on ne voit plus de raison d'être et si c'est cela il te suffiras de trouver la réponse aux questions précédentes ( et plein d'autres encore)...
Ne te décourages pas, tu as déjà fais le plus grand pas en venant discuter sur ce forum .
Nous sommes tous et toutes là pour nous aider mutuellement même si cela parait compliqué quelques fois.
A +,
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-10-03, 08:29  (GMT)
161. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Hier matin je suis allée voir un généraliste et suis venu un peu plus tard au boulot. Le médicament pour restaurer la flore intestinale a l'air de bien marcher.
Merci pour votre soutien, mais j'ai l'impression que tous vos conseils ne peuvent s'appliquer à mon cas qui est assez sérieux. Je tiens à souligner que je suis peut être hyper émotive, déprimée et très faible en ce moment, mais je fuis toutes les situations de stress, contrairement à avant (à la fac).
Prévoir des vacances? Un week-end? Quasi impossible quand tu ne sais pas si tu te sentiras bien ou non. Je vois mon copain les dimanches en général, heureusement qu'il me reste ça, il est ma seule lueur d'espoir. Sans lui je ne sais pas ce que je deviendrais... Et heureusement qu'il accepte ma maigreur, je peux vraiement être fière de lui. Avec mes parents on part en général en vacances de ski, mais là hors de question d'aller en demi pension et surtout, je ne sais pas si d'ici là j'aurai repris des forces pour un effort physique.
  Retour

zao (3 messages) Envoyer message email à: zao Envoyer message privé à: zao Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-10-03, 13:42  (GMT)
162. "RE: Colopathie fonctionnelle"
bonjour snowflake,

Je viens de découvrir ce forum et le trouve assez réconfortant.
je me reconnais un peu dans tes symptômes mais dans une moindre mesure, c'est plus intermittent et surement moins douloureux que toi.
Pour ma part j'ai mis un nom sur ce que j'avais il ya à peu près un an en lisant un article dans courrier internationnal sur un fait divers au japon, un jeune homme qui était devenu agressif avec ses camarades à cause du même genre de symptôme, il ne pouvait sortir sans être sûr de trouver des commodités , il ne supportait plus de trop fortes émotions donc du coup il ne sortait plus de chez lui...Par la suite il a consulté un medecin qui lui a diagnostiqué le syndrome de l'intestin irritable.

C'est vrai que jusque là, je n'ai jamais considéré que j'étais malade parce que j'avais toujours considéré que mes diarrhées étaient liées à l'émotion du momment ou parfois à certains aliments spécifiques; et je crois que de moi- même j'ai commencé à m'éviter tout ce qui pourrait amplifier ces symptômes à savoir les émotions. Mais bon à force de fuir, je me retrouve un peu en retrait par rapport au monde et c'est un peu déprimant ce qui n'est pas mieux que les autres symptômes.

Aujourd'hui, j'appréhende beaucoup ce que pourrait être ma future vie professionnelle, jusque'ici étudiante c'était déjà limite, j'ai du mal à rester dans une salle silencieuse avec d'autres personnes (ça me stresse).

Alors certes, je ne suis qu'au début de ma prise de conscience mais en tout cas j'espère que tu ne te décourageras pas car tu as déjà entammé les bonnes démarches et rien que ça je pense, devrait te rassurer un petit peu.

Bonne chance à tous.

  Retour

SSS (16 messages) Envoyer message email à: SSS Envoyer message privé à: SSS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-10-03, 14:08  (GMT)
163. "RE: Colopathie fonctionnelle"
salut snowflake!
En te parlant de tes vacances, de tes week -end à venir, je pensais te faire comprendre que si tu penses tout le temps à ta maladie, tu ne t'en sortiras pas...
Je sais que c'est facile à dire, mais il y a encore quelques mois je me forçais à sortir même si j'avais mal au bout de quelques minutes. A force, je trouvais des parades pour pouvoir aller aux toilettes, par exemple une fois je suis entrée chez Yves Rocher, j'ai fait un tour furtif dans le magasin et j'ai demandé trés poliment à une hotesse si elle pouvait m'indiquer les toilettes (il y en a toujours dans les instituts de beauté), l'hotesse s'est empréssée de me les indiquer voyant les rictus de douleur sur mon visage.....
Il est vrai qu'au départ c'est assez génant de s'imposer comme cela, mais c'est ça ou tu reste chez toi, ça te stress et pour finir t'es encore plus malade.
Il faut garder l'idée que c'est le stress qui te rend malade et pas l'inverse. Tout pendant que tu ne trouveras pas une solution à tout ce qui t'angoisse (autre que la maladie ) tu ne guériras assurement pas.
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-10-03, 17:32  (GMT)
164. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Merci pour vos réponses. Mais il y a un point sur lequel je ne suis pas d’accord avec toi, SSS. C’est que c’est le stress qui provoque la maladie. Je reconnais qu’il l’empire, mais il ne la provoque pas, du moins chez moi. Certaines personnes, dont tu fais sans doute partie, ont des diarrhées lors d’émotions fortes, ce n’est pas mon cas. Heureusement peut-être, mais ce sont les douleurs qui prennent alors la place… Si je sors, il y a peu de chances que j’ai la diarrhée comme ça sans raison apparente, mais impossible pour moi de manger avec des gens, dans un endroit un peu bruyant ou quelque chose que je ne me suis pas cuisiné moi même. C’est déprimant de voir que même mes parents passent plus de bon temps avec des amis que moi. Et pourtant ils sont plutôt du genre pantouflards. En fait je n’ai jamais eu une adolescence « normale », d’une part à cause de mes problèmes de santé, mais d’autre part (et surtout) parce que j’étais durant toute ma scolarité le bouc émissaire que tout le monde critiquait et que personne ne voulait. Donc je n’ai jamais pris l’habitude de sortir le soir, de voir des amis, etc. C’est un peu comme l’aveugle qui n’a jamais vu, je devrais peut-être m’en estimer satisfaite par apport à vous autres. Mais maintenant que j’ai passé la période où j’étais rejetée des autres et que je voudrais pouvoir vivre « normalement », y’a cette foutue colopathie qui m’en empêche. Comme si on m’avais jeté le sort de ne jamais pouvoir être « normale », même si je sais bien que ce mot est vide de sens. Néanmoins c’est ce que je ressens et c’est très dur à accepter surtout quand tu vois tout le monde bouffer de bonnes choses n’importe quand et quand tu entends tout le monde autour de toi organiser des soirées, des dîners conviviaux, etc. Et moi, tout ce que j’arrive à faire , c’est les fuir au maximum de peur de ne pas digérer car je dois changer mes habitudes alimentaires très fixes. Dès que j’essaie un petit changement, c’est la cata…que ce soit dans la composition du repas, sa quantité, l’horaire du repas, etc. Le simple fait de manger en parlant ou d’entendre des gens gesticuler et/ou parler autour de moi crée en moi une anxiété, c’est terrible. Avec mes parents, on a dû instaurer des règles. Le week-end quand je suis chez eux, je me lève exprès à 7h pour pouvoir manger en paix, ce n’est qu’à 8h15 qu’ils sont autorisés à venir. Lors des repas, le chien doit sortir car il me stresse trop avec ses halètements et mes parents doivent parler doucement, sans hausser le ton et sans me parler. Sinon ça m’angoisse terriblement. Et en même temps je m’en veux énormément de devoir leur imposer ça, c’est si ridicule au fond. Je ne pourrais jamais faire ça avec des amis par exemple! Déjà au boulot c’est compliqué, j’ai dû expliquer à mes collègues de ne pas me parler lors des repas. Heureusement c’est assez calme car c’est petit, mais alors c’est le fait que personne ne parle qui va m’angoisser, un peu comme Zao dans la salle de classe. J’ai l’impression d’être agoraphobe lors des repas, c’est horrible.
Résultat : j’étais, suis et serai une frustrée à vie ; il faut du temps pour accepter ça je suppose.
  Retour

SSS (16 messages) Envoyer message email à: SSS Envoyer message privé à: SSS Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-10-03, 11:56  (GMT)
167. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut snowflake!
J'espère que je ne t'ai pas heurtée par mon dernier message...sinon je tiens à m'excuser.
Pour en revenir au fait que le stress "pour moi " provoque la colopathie; je peut te dire que ce n'est pas ponctuel...
Pour l'anecdote, j'ai commencé à travailler en 96 et dès lors j'ai commencé à prendre du poids régulièrement sans pour autant faire d'écarts et je devenais de plus en plus constipée, mes crises de diarrhées, d'acicités gastriques et autres ont commencées il y a deux ans et ce n'est qu'au mois de mars de cette année que l'on m'a diagnostiqué une colopathie fonctionnelle de "stade avancé" ( sur une simple radio abdominale on est capable de voir mon colon tellement il est encombré d'aliments non digérés).
Le jour où j'ai passé cette radio, l'interne m'a expliqué que le corps réagit non seulement aux attaques de l'extérieure (virus, bactéries ) mais aussi aux attaques de l'intérieur comme le stress et c'est avec l'aide de mon médecin traitant (qui est aussi diplômé en psy) que j'ai découvert que les 25kilos (quand même beaucoup) que j'ai pris depuis 96 ( 7 ans) sont exclusivement dûs à des "angoisses" que je refoule depuis toutes ses années.Et en fait, au stade ou j'en étais en mars, le moindre stress provoquait de nouvelles crises soit de diarhées, soit de constipation,soit les deux quasi simultanées accompagnées d'hyper acidités gastriques...
Alors mon médecin, sans pour autant m'orienter vers des séances de psy, m'a conseillé de "m'autoanalyser", en cherchant toutes les angoisses que je refoulais et en essayant d'y trouver une solution....Facile à dire me diras tu, mais en fait j'en avais tellement marre de souffrir que j'ai cherché au plus profond de moi les plus vieilles angoisses et j'en ai résolu quelques unes depuis, pas toutes...mais depuis le mois de mars j'ai perdu 10 kilo (encore 15 ) et je peut te dire que ça fait du bien, pas d'avoir perdu 10kilo, ni de ne plus être malade, mais surtout d'avoir su évacuer ses angoisses.
En bref, ce n'est pas forcement évident, mais peut être que toi aussi, au fond de toi, tu refoules des angoisses passées ou récentes, qui ,sans réellement t'en rendre compte te provoque un tel stress que tu te rends malade.Et je dis bien "PEUT-ETRE" car si c'est vrai pour certains ce n'est pas pour autant une généralité.
Voilà pour toi, j'espère que cela t'aidera et que d'autres te répondront pour te conseiller.
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-10-03, 13:18  (GMT)
168. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Ce que tu dis est très juste SSS. Je suis tout à fait consciente que mon enfance et surtout adolescence complètement ratées me rendent hyper sensible et font que j'ai du mal à vivre en communité, ne supporte pas le bruit, les cris etc, encore plus lors des repas car j'ai toujours peur de ne pas digérer. Je sais tout cela, en parle à ma mère, ma psy, mais je ne vois pas comment avancer, comment ça peut m'aider de savoir cela. Je ne comprends pas comment analyser cela peut m'aider. Je sais tout ça sur mon passé douloureux, mais la colopathie ne part pas pour autant, au contraire c'est de pire en pire. Hier soir encore j'ai rangé mon appart et j'étais trop essoufflée et/ou stressée (j'ai du mal à mettre un mot sur ce que je ressens à ces moments là). C'est surtout quand je me sens surbouquée, ne sais plus oú donner de la tête, sais que après le repas je vais encore devoir faire la cuisine pour le lendemain, rassir le pain, peser les grammes etc. J'ai l'impression de consacrer ma vie à la maladie au lieu de vivre ma vie. C'est déprimant...
  Retour

mic (6 messages) Envoyer message email à: mic Envoyer message privé à: mic Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-10-03, 10:58  (GMT)
159. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour


Depuis des années je souffrais également de ballonnements abominables sous les côtes à gauche ( à tel point que je ne pouvais absolument pas me coucher sur le flanc droit) ou en alternance j’étais sujette à la diarrhée ( en ce cas pas de ballonnements ni d’inconfort). Ces maux intestinaux ne m’affectaient jamais pendant les vacances, période où j’étais détendue , en mangeant strictement la même chose, voire plus de fibres. C’était bien la preuve que le stress était à l’origine de mes maux.

Et puis je me plaignais moins de mon ventre, mais je me sentais oppressée, j’étais toujours précipitée et paniquée d’être souvent en retard, hyperactive, ne tenant pas en place mais pas forcément efficace dans mes activités , défaitiste ne sachant pas réagir aux situations de conflit , d’humeur morose, éternelle insatisfaite de moi-même sauf encore une fois pendant les vacances où j’étais détendue.

C’est alors que la grosse tuile arriva ( voir mon courrier du 14/10 dysplasie artérielle) : une rupture d’artère alors que j’étais dans un moment de tension extrême.
Et c’est aussi alors que j’ai compris que j’étais hyper anxieuse et hyper stressée, mais que je n’en étais pas consciente.
Je suis un cas bien particulier , car j’ai une prédisposition d’origine génétique à ce problème artériel ; mais je suis convaincue que ceci m’est arrivé car j’étais dans une période de mal-être, de dépression que je n’avais pas identifiée.

Ma conclusion serait de suggérer à vous qui avez des troubles, soit de colon irritable, soit d’anxiété de bien noter au jour le jour vos symptômes et vos activités pour essayer de trouver un lien de cause à effet, afin que ces maux quotidiens qui semblent faire partie de notre fonctionnement ne dégénèrent pas en quelque chose de plus grave.
Et surtout d’être au maximum cool, serein et détendu en toute situation , bref de prendre la vie du bon côté , de s’oxygéner, se relaxer, de retrouver des comportements enfantins, de suivre son intuition… toutes ces choses simples que la vie moderne nous a fait oublier mais qui sont, à mon avis l’avenir de la médecine du 21ème siècle ; d’ailleurs nombreux sont actuiellement les livres sur ce sujet .

  Retour

Armen (15 messages) Envoyer message email à: Armen Envoyer message privé à: Armen Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-10-03, 07:18  (GMT)
165. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut Snowflake

Tu sais, je suis très sensible à ce que tu racontes et je crois que comme nous tous je reconnais des situations personnelles. Je ne suis pas moi même une fan des psychothérapeutes, mais j'ai vraiment l'impression que tu aurais besoin de parler à un médecin. D'évoquer tous ces problèmes pour pouvoir prendre de la distance.
En ce qui me concerne j'ai eu l'occasion de trouver un bon psy à une époque où j'allais vraiment mal. Il m'a donné un coneil que j'ai mis des années à pouvoir mettre en pratique mais qui est certainement la base d'une vie heureuse. Et il n'est pas très compliqué.
Il s'agit de voir les choses sous "un autre angle". Prends n'importe quel objet devant toi. Pose le n'importe comment et regarde le. Puis tourne le, retourne le, bref, change sa position et regarde le à nouveau. Si tu es objective, tu reconnais que c'est exactement le même objet mais que tu ne le vois plus de la même façon. Il te semblait ovale, il paraît maintenant plus long ou rond ou plus massif.
Pour ta vie, ton passé et ta maladie, c'est pareil. Avec en plus une bonne nouvelle : tu as un pouvoir sur tout ça. ta vie dépend de toi. Tu étais bouc émissaire, petite fille pas aimée ou moquée ? Aujourd'hui tu es une jeune fille qui réussit sa vie en faisant les études qu'elle a choisi (ce n'est pas le cas de tout le monde) et tu as un amoureux qui est apparemment très attaché à toi (et crois moi, ce n'est pas le cas de tout le monde non plus !!!). Ca n'enlève rien à tes problèmes, penses tu immédiatement, eh ben tu as tort. Parce que tout ça c'est toi qui l'a créé, tu te croyais bêta parce que les autres se moquaient de toi ? Tu as fait la preuve que tu ne l'étais pas puisque tu as réussi tout ça.
Loin de moi l'idée de dire que tu n'as pas à te plaindre, au contraire, tu souffres, et c'est difficile et ta vie est compliquée par ta maladie, mais tu peux quand même avoir des petits bonheurs quotidiens. Cherche les, provoque les, et apprécie, savoure. Essaie de faire l'effort aussi de retourner chaque situation en dégageant ce qu'elle peut avoir de positif. Tu as du mal à mener une vie normale avec ton copain ? Oui mais s'il accepte la situation c'est qu'il t'aime vraiment. Tu ne peux pas manger ? Oui mais tu es hyper mince et tu peux porter ce que tu veux !!! Ca te paraît exagéré peut être, mais le bonheur n'existe que dans nos têtes, tu sais. C'est juste une question de point de vue. Une situation s'annonce qui te stresse ? Respire, fais le vide dans ton esprit, relève la tête et vas-y. C'est la seule technique possible à adopter face à la vie, et 100% des humains doivent s'y coller. Colopathie ou pas.
Courage, et toute ma sympathie.

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-10-03, 08:24  (GMT)
166. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Merci beaucoup Armen. Je vois que tu m'as bien comprise. En fait je vois déjá une psy, mais pour l'instant ça n'avance pas beaucoup, ou du moin j'en ai l'impression car à chaque fois j'ai trop de nouveaux éléments à raconter, donc on n'approfondit rien. En plus je vais la voir moins souvent maintenant, justement pour ne pas me stresser les soirs après le boulot. J'ai de plus en plus l'impression qu'il me faudrait l'aide d'anti-dépresseurs mais avec tous les médicaments que je m'avale déjá, dont la pilule, j'ai peur que ça n'irrite encore plus mes intestins, surtout que dans "effets secondaires possibles" il y a diarrhée, constipation et etc.
Si quelqu'un en sait un peu plus là dessus ou peut me donner un nom d'un anti-dépresseur qui ne fait rien aux intestins, ce serait bien. Cela n'existerait pas en patch des fois???
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-10-03, 12:35  (GMT)
169. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut Snowflake,

Tu demandes conseil pour les medicaments...
Tout d'abord concernant la pilule, comme je l'avais deja lu dans le forum, perso, depuis que je l'ai arretee, mes intestins vont mieux. Et apparemment, d'autres partagent ce point de vue.
Ensuite pour ce qui est des anti-depresseurs, tout depend de chacun(e). On ne reagit pas tous de la meme maniere aux medicaments ! Mon medecin m'avait super conseille le Deroxat... Pourtant j'en etais pas contente : il me rendait melancolique !!
Un medicament qui perso m'a bcp aidee l'annee derniere : Lysanxia
Mais je suis encore plus contente maintenant que j'ai reussi a m'en passer !!! Mais chaque etape a la fois. Tu te passeras des medicaments quand tu te sentiras mieux
Anyway, pour le choix du bon anti-depresseur, vois ca avec un medecin

Derniere chose : concernant la psy que tu vois en ce moment, si tu n'es pas satisfaite c'est PEUT ETRE simplement parce qu'elle ne te convient pas, ou que tu devrais envisager une autre forme de therapie. J'ai une amie qui suit une therapie qui mele medecine orientale et psy. Moi meme j'ai vu des psychologues qui ne m'ont rien apporte avant de commencer une analyse... Il y a tellement de types de therapie differents.

Je sais bien que personne n'est fan des psy, et encore moins des analyses. Mais quand le probleme est trop bien ancre en toi... il faut bien utiliser les grands moyens ! Pendant des annees je me suis voilee la face, a ne pas vouloir comprendre pourquoi j'allais mal... Et finalement ce n'est pas un mieux !

Je ne suis en analyse que depuis un mois et demi... Mais je me sens deja tellement mieux : maintenant je sais que j'ai subi un traumatisme en etant bebe (meme si je ne sais pas encore lequel)... Alors bien sur la route est encore longue. Mais c'est deja rassurant de savoir que JE N'AFFABULE PAS, et qu'il existe un evenement (qu'il me reste a identifier) a l'origine de mes maux. Comme on dit, "probleme identifie a moitie resolu"

Bref, tout ca pour dire :
* voir ta psy moins souvent est ce une bonne solution, surtout que vous n'avez pas le temps d'aller au fond des choses lorsque tu vas la voir ?

* d'un autre cote, tu dis que tu es stressee AVANT la seance... mais dans les jours qui suivent, est ce que tu sens que la seance t'a apporte qqch, ou non ? si oui, alors c'est bon signe... si non, alors peut etre devrais tu envisager de changer de therapeute ?

Bon courage a toi

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-10-03, 13:12  (GMT)
170. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut nanou75,

Je suis en fait assez contente d'avoir trouvé cette psy par apport à l'autre que j'avais eu avant. Au moins elle ne reste pas muette toute la séance. C'est clair que je n'ai pas un sentiment de soulagement ou de mieux être en sortant, mais cela tient plus à moi qu'à la psy je pense. J'ai trop le sentiment que tout ce que je fais pour combattre la colopathie est en vain.
Je ne dis pas que je stresse avant la séance mais que le fait d'y aller le soir m'empêche de bien digérer le repas car je suis encore essoufflée et/ou angoissée. Il me faut toujours 1 heure de récup. avant de pouvoir manger, quelque soit mon activité.
Comment fais-tu pour la contraception maintenant? Je crois que je vais demander pour un implant ou un patch à ma gynéco. Mais alors pas d'antidépresseurs non plus. J'ai lu que tous ces genres de médicaments, dont les antibiotiques détruisaient la flore intestinale.

  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-10-03, 13:31  (GMT)
171. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut Snowflake,

Moi en fait c'est Anne.
Pour le lysanxia, tu sais, c'est qqch de leger... peut etre meme qu'il n'est pas classe en tant qu'anti depresseur.. je ne sais pas.
Ensuite, savoir si ca detruit la flore intestinale, j'en sais rien... je me suis jamais pose la question
Mais ce dont je suis sure, c'est que les 1eres semaines ou je prenais lysanxia j'avais une super peche, je me sentais bien. Et ca aussi c'est important : moral en hausse = problemes en baisse

Sinon pour la contraception... en ce moment je n'en ai pas besoin.
D'une certaine maniere j'ai honte de mes problemes intestinaux. J'ai du mal a en parler aux autres... et encore plus si c'est mon copain... alors ca complique pas mal la situation, comme tu peux l'imaginer.
Et puis sinon, il n'y a pas que la pilule comme contraception...

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-10-03, 20:00  (GMT)
172. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Chère Anne (ou Nanou!),

Quelle sorte de pilule utilisais-tu? J'ai demandé au gynéco et il m'a dit que la mienne (Cérazette, qui est uniquement progestative) ne pouvait pas avoir de répercussions là dessus. C'est le 3ème que je vois et qui me dit cela. J'ai demandé si le fait qu'un médicament, et en l'occurence la pilule, passe par les intestins peut détruire la flore intestinale; il a répondu que la pilule était majoritairement absorbée dans le foie. Alors un implant serait inutile et plus embêtant qu'autre chose. J'essairai peut-être les patchs s'ils sortent un jour.
Quant aux anxiolitiques, notamment Lexomil, ils me font dormir illico preto. Pas toi avec lysanxia?

  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-10-03, 10:38  (GMT)
173. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour Snowflake !

Comment vas-tu depuis deux semaines ? Un peu mieux ?

Pour la pilule je prenais Diane 35... Je peux pas te dire quelle famille... je sais pas

Sinon pour les anxiolytiques... comme je suis une hyper nerveuse, il faut mettre la dose pour que je m'endorme ;)
Malgre tout, je pense que Lexomil doit etre (bien) plus costaud que Lysanxia. J’ai eu du Lexomil il y a des annees, apres ma tentative de suicide "qui-n'avait-aucune-chance-d'aboutir". "Maintenant" (je les prends plus, mais il m’en reste) j'ai des medicaments plus legers (selon les medecins) .. style Stresam et Lysanxia. En plus, avec le Lysanxia, tu peux couper les comprimes en deux.

Et ces medicaments on me les donnait parce que je me plaignais de mes intestins, et qu'il fallait combattre la "cause" (si on peut dire), ie. le stress => les medecins savaient que j'avais les intestins fragiles.

Malgre tout c’est vrai que j'ai eu du Deroxat qui etait trop fort. Et donc effets "secondaires" deplaisants : melancolie comme je le disais dans un post precedent ; egalement intestins par forcement mieux ; et effectivement je me sentais assommee.

Avec Lysanxia aussi il a fallu trouver le bon dosage et le bon moment dans la journee pour le prendre => plutot fin de journee. Il me faisait m'endormir... et TANT MIEUX ! Moi qui ai parfois du mal a dormir, OUF !!!!
Et le matin j'etais BIEN ! (contrairement au Deroxat, avec lequel je me reveillais fatiguee, contrariee, etc...)

Derniere chose : l'annee derniere, c'etait un psy-prescripteur qui me prescrivait les medicaments, en parallele de la therapie avec le psy-therapeute (sic)

En tout cas, n'etant pas medecin, je me trompe peut etre par rapport a la "force" reelle de ces medicaments. Mais c'est ce que moi, qui les ai pris, j'ai ressenti. Et encore une fois, je ne peux pas t'assurer a 100% que le traitement qui m'a aidee t'aidera forcement de la meme maniere. Mais c'est une piste que je te propose.

Bon courage !
Et bon week end !

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-10-03, 12:54  (GMT)
174. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Merci pour ton soutien, Anne.
Je vais un peu mieux depuis quelques jours. Mais rien n'est gagné. Le moindre petit stress avant un repas et c'est foutu. J'essaie du nux vomica en homéopathie depuis 1 jour. Cela a l'air de bien marcher, je croise les doigts!
Je vois que toi aussi tu en as déja beaucoup souffert, de cette foutue colopathie. Tu as peut-être juste plus d'expérience que moi en la matière!
As tu réussi á trouver un équilibre alimentaire et un équilibre dans ta vie?
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-10-03, 14:53  (GMT)
175. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Equilibre alimentaire ?

Je mange a peu pres de tout (j'en ai eu assez de faire attention a tout, tout le temps)... Malgre tout, pas d'ail (cru ou cuit) ni d'oignon ou d'echalote crus... pas trop d'epices... tomates sans les pepins... un max de pates et de riz quand je suis barbouillee... un max de plats "nature", sans trop de sauce... et si je craque et que je mange des cacahuetes... et bien tant pis pour moi ! je sais que "ca me purge", mais tant pis ! ;)
Par contre quand je mange dehors avec des amis, je fais super attention, c'est vrai, pas besoin de prendre le risque de manger qqch qui me fera du mal !

Equilibre dans ma vie ? :$
Pas vraiment... pas encore... mais ca viendra, il faut bien !

En tout cas contente de lire que tu vas un peu mieux. J'espere que ton traitement te permettra de faire une pause et de penser a d'autres choses que la colopathie uniquement.

  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-10-03, 18:08  (GMT)
176. "RE: Colopathie fonctionnelle"
C'est une question peut etre un peu bete mais j'aimerais savoir pourquoi il faut manger les tomates sans les pépins?
Sinon j'ai eu divers traitement pour ma colopatie due au stress le 1er medecin mavai juste prescrit bédélix et de lhoméopatie (Opium) pour le stress.
Un autre m'a presrit avlocardyl puis voyant que ca ma cassé il ma prescrit Xanax.
Jai fait une prise de sang il s'avère que jai la mononucléose,(aucun rapport mais bon), je suis retourné voir le 1er medecin car lautre est en vacances et donc je lui ai montré ce que lautre mavai donné et il était bouleversé de voir ce quil me donnai et ma dit de surtt pas prendre ce genre de médicament car si j'en prend a mon age (18 ans) je vais en rpendre toute ma vie, il m'a conseillé de faire du sport et de trouvé moi meme la force de vaincre cette colopathie mais c pas facile! Surtt avec le stress de ma prépas HEC, enfin tt cas pour dire que mes problèmes de s'arrange pas malheureusement..Il m'a aussi dit que j'acais peut etre un secret que je gardais en moi (normal c un secret) mais je ne pense pas avoir de secret trop lourd a porté (j'ai ptet fai croire que je sortai avec une fille alors que nous mais bon,...ca doit pas venir dun truk si bénin , si?)
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-10-03, 19:02  (GMT)
177. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Les tomates sans pepins, et sans peau... c'est ce que mon medecin m'a conseille il y a plusieurs annees. Apparemment les pepins et la peau fermentent. Et c'est pas bon pour la colopathie.

L'histoire du secret en toi,je connais. Il y a plusieurs annees, lors d'un entretien de recrutement, je suis tombee sur un DRH graphologue. Et d'apres mon ecriture, il m'a dit que je gardais bien enfoui, qq part, un jardin secret !? Assez troublant je dois dire...
Je ne sais tjs pas de quoi il s'agit. Mais comme je le disais a Snowflake dans un post precedent, j'ai decouvert il y a peu que j'aurais subi un traumatisme lorsque j'etais bebe. Reste plus qu'a decouvrir quel traumatisme !

Sinon que te conseiller pour ne pas laisser ton stress prendre le dessus sur toi ?... Effectivement, si le sport et ta seule volonte peuvent te permettre d'en sortir, pourquoi pas ?

Le medecin qui me suit depuis que je suis enfant ne m'a jms vraiment poussee vers les psy (meme apres ma tentative de suicide ratee).. il m'a donne des medicaments (j'en ai essaye pas mal - il y avait du mieux - des repits parfois - mais lorsque le mal est ancre, a moins de l'extraire, il y aura tjs un "risque" que les pbs reviennent).. et finalement le mal est encore plus enfoui, et l'analyse dans laquelle je me suis enfin lancee durera encore plus longtemps !

Mais bon... je ne veux pas non plus pousser tout le monde sur cette voie, meme si personnellement je trouve que c'est une TRES BONNE SOLUTION !!!!!

  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-10-03, 23:33  (GMT)
178. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Mais pourquoi un jardin enfoui resurgirai si tard? Pourquoi ca se declare cette année pour moi? Moi les pbs que ca me pose se sont des gargouillemnt 24h/24 et parfois tres bruyant , c ma gde peur en cours! J'aimerais que ça cesse pour redevnir normal , comme avant...
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-11-03, 01:01  (GMT)
179. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Re-salut Colopatoman,

Je t'avais repondu un peu longuement debut octobre a la suite des messages "perdue"... perdus au milieu de ce forum
Et je te disais que je me reconnaissais bcp dans ton debut de parcours de colopathe (pour pas me repeter, autant que tu recherches le message... c'est le dernier dans la liste "Re: perdue" - quand j'avais repondu je pensais qu'il serait classe de facon chronologique... desolee)

Par contre pourquoi le "jardin secret" ressortirait maintenant, et pas avant ? Je suis sure que ma psy l'a deja evoque avec moi... mais j'ai oublie, desolee !

Et puis ce n'est pas forcement un "secret"... Ca peut etre qqch dont tu as conscience mais avec quoi tu ne fais pas le lien... Ou alors qqch que tu aurais occulte ! Ou peut etre qu'il n'y a rien a chercher (mais la je sais pas si c'est envisageable..)

Je suis vraiment mal placee pour te dire ou et quoi chercher...

Si on disait simplement qu'entre le Bac il y a qqs mois, et la prepa maintenant, tu as enormement de stress a gerer, et que c'est surement ca le declencheur ??

  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-11-03, 20:41  (GMT)
181. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour!
tu as raison, essaie de ne pas prendre de médicaments, essaie de gérer ton corps, c'est le mieux!Et à 18 ans, tu devrais y arrier. HEC, j'avoue que le stress doit être au max! Ma fille fait aussi HEC, et elle souffre comme toi, de colopathie! la nervosité...Moi, pendant mon travail, je souffre aussi de gargouillis, et je dois avouer que c'est très insupportable. Mon truc : metre à ma portée des biscuits, et je les grignote dès que les gargouillis se manifestent.Je "remplis"mon estomac pour éviter le "vide" qui fait tant de bruit....Ma fille souffre aussi de ces bruits intempestifs, et je lui ai conseillé de bien déjeuner le matin, un vrai petit déjeuner, avec céréales complètes, fuits, jambon, oeufs, s'il le faut, pain complet.Et sinon prévoir un fruit ou des biscuits entre deux Pas évident, je le sais. Il n'y a rien à faire sinon remplir ses intestins....
Essaie!
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
01-11-03, 01:14  (GMT)
180. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Modifié le 01-11-03 à 01:23  (GMT)

oops... petits conseils en vrac

pas de recette miracle pour eviter les gargouillis
malgre tout, si tu peux, essaye de trouver le temps (SANS que ce soit une contrainte - il faut que tu le choisisses) de faire un sport/une activite qui te plait vraiment, ou qui te change vraiment les idees (je rafole pas de l'eau, mais apres au moins 15 minutes dans la piscine, je me sentais tellement bien que mes pbs s'evanouissaient qqs jrs, voire plus)
as tu essaye de faire de la relaxation, ou du yoga ? ( ca marchait pas trop sur moi... mais ca peut marcher sur toi )
derniere chose... dans un vieux post tu parles de tes fringues : fais gaffe a pas trop te serrer la ceinture. plus tu vas te comprimer le ventre, et plus il va te faire mal et gargouiller

et puis, plus facile a dire qu'a faire (je sais) : essaye de ne pas trop y penser. plus tu te diras "faut pas que je gargouille", et plus ca arrivera (je parle d'experience )

bon.. je vais dormir
bon week end

  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-11-03, 11:14  (GMT)
182. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Justement c'est ça le problème c'est que j'en suis a un stade ou je ne pense qu'a ça, c'est ma grande peur de gargouiller en classe surtt les gros gargouillement. En plus j'ai de plus en plus de mal a manger le matin et je me sens toujours mal intérieurement, je sais plus quoi faire a part arréter mes étudesmais la ça deviens tres grave!
  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-11-03, 11:29  (GMT)
183. "RE: Colopathie fonctionnelle"
sinon nanou ta reussi a integrer une ecole? et ta pris koi comme medoc qui marchai bien?
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-11-03, 12:27  (GMT)
184. "RE: Colopathie fonctionnelle"
oui j'ai fait une ecole. pas une parisienne mais de toute facon je voulais pas integrer une parisienne c'est une independante.. mais c'est tout a fait ce qu'il me fallait, avec un gros accent sur l'international. en tout cas je suis tres contente de l'avoir faite

sinon pour les medocs je me souviens pas tres bien de tout ce que j'ai pris : des anxiolytiques plus ou moins costauds (lexomil, prozac, deroxat, lysanxia, stresam... et bien d'autres) , des "argiles" ( bedelix, smecta) , des anti-spasmodiques (spasfon , spasfon-lyoc) , egalement imodium, ercefuryl, etc, etc, etc...

je viens de lire le post de Sangrila qui n'a pas tort en disant qu'il vaut mieux ne pas se bourrer de medicaments si tot... d'un autre cote, si ne pas prendre de medicaments signifie que tu vas arreter tes etudes, c'est pas top non plus ! je pense qu'il y a des moments dans la vie ou on a besoin des medicaments pour nous aider a remonter la pente. c'est pas recommande, OK. mais qu'est ce qu'il vaut mieux ? se soigner ? ou se tirer une balle dans la tete ? ... et les medecins qui nous incitent a ne pas les prendre le font AUSSI parce que la secu leur fout une super pression sur les prescriptions... et c'est bien dommage !

j'ai jms vraiment pris de medocs qui ont marche de facon definitive. mais je tenais parce qu'il le fallait, parce que je me disais que ca finirait par marcher mieux, etc... et quand j'ai fini par trouver un equilibre du "supportable" / "tolerable", j'ai arrete les medicaments. on finit par vivre avec... meme si pour moi ce n'est pas encore une solution definitive... parce que je veux y mettre fin a cette saloperie

encore hier je sortais avec des amis. comme chq fois maintenant, je mange 1h30/2h00 avant de partir... des pates forcement... j'ai le temps d'aller aux toilettes une ou deux fois avant de partir... et finalement la soiree se passe pas mal... mais c'est super penible de toujours devoir planifier comme ca a l'avance !!!! et moi ca me gave... et je pourrai jms -enfin je pense pas- le supporter toute ma vie comme Sangrila, que j'admire pour son courage et sa peche !

ps/ on a vu le film de W. Allen hier... et a un moment il "engueule" son "heros" qui a choisi l'analyse si jeune, plutot que de profiter de la vie... bien sur ca m'a super interpelee... bien sur il a raison... mais de toute facon, meme si j'etais pas en analyse, je profiterais pas bcp plus.. alors je profiterai dans 2-3 ans, qd j'aurai resolu mes problemes existentiels

essaie de tenir pendant ces 2 ans. en ecole tu verras, ce sera plus supportable. essaie de faire des choses a cote qui te sortent vraiment de cette ambiance du stress de la prepa. et ne multiplie pas les medecins. trouves en un qui te convienne, et garde toujours en tete que meme si tu prends des medicaments maintenant, un jour tu n'en auras plus besoin, et tu iras mieux (meme si ce n'est pas forcement pour demain)
essaie de chercher en toi ce qui pourrait expliquer ton mal-etre. ne le garde pas pour toi, discutes en avec ta famille, ou avec des amis

actuellement que fais tu pour essayer de controler les gargouillis ? tu as uniquement des problemes de gargouillis ?

  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-11-03, 12:36  (GMT)
185. "RE: Colopathie fonctionnelle"
encore moi, Colo !
(ca te gene pas si je t'appelle Colo ? )

kesse qui te stresse dans la prepa ?
* la quantite de travail ?
* les horaires dementiels ?
* la pression des resultats ? vis a vis de qui : du systeme, des autres etudiants, de toi-meme, de ta famille ?
* autre chose ?

  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-11-03, 18:15  (GMT)
186. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour! Tu as raison Nanou de dire qu'il faut prendre des medics si on ne va vraiment pas bien. Et ça ne vaut pas la peine de se tirer une balle, croyez-en ma pauvre expérience, il y a des choses bien plus graves dans la vie!!!J'ai 51 ans et comme vous, j'ai vécu une jeunesse pas très drôle à cause de la colopathie. Gonflement (ventre de femme enceinte vers le soir), gaz, douleurs, vomissements, etc...Mon problème s'est déjà résorbé en partie quand jai arrêté de mettre des légumes à tous les repas.Ils me faisaient gonfler, je ne les digérais pas. j'en ai pris mon parti, et comme je devais travailler et rester seule avec des clients - gonflement, gaz, ou gargouillis sont incompatibles!!!) je me suis mise au régime sans légumes. A part le week-end avec quelques écarts ou au resto. Et je me suis sentie réellement mieux et plus légère et pratiquement plus de gonflement. Plus de pain blanc non plus. Qui n'apporte rien de toute façon. Et pour les gargouillis, eh bien, je mets un paquet de biscuits à côté de moi et quand j'entends que ça commence, je prétexte "un petit creux" pour grignoter, et ils diminuent. Ce qui soulage aussi mon stress.Et puis, je le répète, après mes grossesses - trois - j'ai eu moins de problème de colopathie. Peut-être avais-je autre chose à faire Aujourdhui je suis toujours au régime avec peu de légumes et de fruits, et je m'en porte très bien. Parfois le gros ventre,et des douleurs, mais bon, pas de gaz.Je vis presque bien.Je ne mets pas de robe moulante, c'est vrai, mais bon, il y a de supers beaux pulls amples, ou de petits hauts qui cachent le ventre Donc gardez espoir! Le corps change, votre rythme de vie change, votre alimentation peut-être aussi. je le répète = regardez bien ce qui vous donne des diarrhées ou vous constipe, apprenez à vous connaître, et fuyez ce qui vous fait du mal. Et marchez, aérez-vous, respirez à fond, faites de la sophro, riez - super pour les muscles abdo, et pour ne pas avoir de rides ! - , riez de vous! Vous verrez aussi que vous n'êtes pas les seuls...ça ne vous gérit pas, mais cela permet d'en parler et d'en rire encore....
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-11-03, 19:33  (GMT)
187. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonsoir Sangrila !
Je suis sure qu'il y a des tas de gens qui ont des "reactions colopathiques" a certaines categories d'aliments... Je vois que les legumes (et les fruits aussi, j'imagine ?) reviennent souvent dans les messages.
Mais pour ce qui me concerne, je mange a peu pres de tout. Par contre depuis plusieurs mois c'est instantane : je mange DONC je vais aux toilettes... bof ! moyennement cool !!! Meme pas question de grignoter pour eviter les gargouillements
Par contre je sais pas si c'est le fait d'etre sur ce forum, mais depuis plusieurs jours je recommence a gargouiller de tps en tps ca faisait trop longtemps que ca m'etait plus arrive !

ps/ Pour tout ceux qui ont envie de rire un grand coup (tres bonne recommandation de Sangrila), allez voir le dernier Woody Allen "Anything Else" : trop bien comme film - j'ai ri du debut a la fin

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 08:47  (GMT)
188. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Chère Nanou,

A moi de te répondre! Les problèmes du type aller aux toilettes après chaque truc qu'on mange, j'ai connu pendant des années en pensant que c'était normal pour moi.
C'est que tu ne manges pas en fonction de ta colopathie. Tu le dis toi même, tu manges presque tout. Alors soit tu continue comme cela sans te "frustrer" mais tu verras, ça devient vite insupportable de devoir manger 2 ou 3 heures avant de partir pour avoir le temps d'aller à la selle...
Mon régime à résidus réduits (tu pourras trouver une liste des alimens autorisés sur des sites internet) est parfait pour cela, sauf bien sûr en périodes de crise comme les dernières semaines (cela devait quand même être une gastro). Maintenant que tout est rentré dans l'ordre, c'est une selle tous les 3 jours au lieu de 3 à 4 fois PAR jour. Quel soulagement! D'un côté cela frustre de ne pas pouvoir manger très varié mais c'est quand même mille fois mieux que avant.

  Retour

sangrila (34 messages) Envoyer message email à: sangrila Envoyer message privé à: sangrila Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 11:40  (GMT)
189. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour à tous,
C'est rigolo de lire tous ces trucs sur aller ou ne pas aller aux toilettes! L'être humain est bien peu de choses, et cela relativise le sens de la vie En Suisse, une certaine doctoresse Kousmine, connue pour sa guerre contre la mauvaise alimentation actuelle, avec édulcorants, colorants, etc... disait que l'homme devait logiquement aller à la selle après chaque repas. Et que nous étions complètement déréglés, et que nous y allions de moins en moins. A tel point qu'un de mes amis - tout de même 75 ans - se trouvait constipé depuis toujours - 2 ou 3 minuscules crottes par jour, minables ))) - mais l'acceptait comme une normalité. Il y a deux semaines, péritonite, opération d'urgence, perforation, intestins recousus avec un bout en moins, et les toubibs n'en revenaient pas de tout "ce stockage de m...." dans ses intestins! Voilà pourquoi dans un de mes messages, je parlais de faire la diète de temps en temps, pour laisser au corps une chance de "tout" évacuer". Un bon nettoyage ne fait pas de mal, ce que préconisait aussi ce fameux Dr kousmine qui parlait carrément de lavage d'intestins. Ce que nous obligeait notre grand-mère - du temps de ma jeunesse- dès qu'on n'allait pas à la selle dans la journée! si, si! - avec mes trois soeurs, mes cousins, cousines, on faisait ensuite la queue devant les toilettes en gueulant après celui qui osait squatter trop longtemps!!! Toujorus des histoires de toilettes, quoi !!!
bonne ....journée et merci pour le conseil du film, j'adore rire
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 11:44  (GMT)
190. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Chère Snowflake,

Merci pour ton message !

Je sais bien que je ne vais pas supporter toute ma vie de devoir aller jusqu'a 10-12 fois aux toilettes chaque jour (les jours ou ca va vraiment pas). Mais je me vois mal controler encore plus ce que je mange (bien que je mange a peu pres de tout, je fais attention malgre tout) Et puis je me connais : quand je m'ennuie, ou que j'ai besoin de compenser je ne sais quoi, ou que j'en ai marre de compter tout ce que je mange, etc... je plonge dans les placards et je fais un carnage Ca ne t'arrive pas a toi de craquer ? Juste par curiosite, depuis combien de temps est ce que tu suis ton regime ? Il n'y a pas des jours ou tu exploses ? Et ce n'est pas trop frustrant ?

Si je suivais ce que mon medecin m'avait "conseille" il y a qqs annees, je ne mangerais plus : pas de pain blanc, pas de fibres, pas de charcuterie, pas de plats "gras", pas de the, pas de cafe, pas de boissons gazeuses, et bien d'autres choses encore ! Meme si manger est maintenant pour moi plus une necessite qu'un veritable plaisir (sauf les weekends ou je plonge dans les placards ) , j'ai envie de choses appetissantes dans mon assiette... alors c'est le compromis que j'ai trouve !

Bon, faut que je te laisse. Je vais aller me faire du riz. Entretien pour du boulot a 14h30

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 16:14  (GMT)
192. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Chère Nanou,
Effectivement cela ne fait pas trop longtemps que je fais ce régime, quelques mois. Mais c'est un tel soulagement quand tout passe bien que jamais au monde je ne mangerais quelque chose en sachant que cela va me faire aller aux toilettes, donner une diarrhée monstre dont je vais mettre à nouveau 3 semaines pour m'en remettre et va me faire perdre encore 2 kilos!
C'est vrai que je me sens souvent frustrée en voyant les autres manger, mais je l'ai toujours plus ou moins été car avant de savoir que j'avais une colopathie, je ne pouvais pratiquement pas manger un vrai repas sans me sentir archi mal. Donc je grignotais plus qu'autre chose. En plus, vu mon cholestérol élevé, j'ai jamais eu l'habitude de manger de grosses pâtisseries ou des croissants. Quant au pain blanc, si tu le rassis pendant 30 minutes dans une casserole ou au four, il passe très bien. C'est ce que je mange chaque matin. Certes, ça prend du temps et la tête de le faire chaque soir, mais c'est super bon.
Quand je me sens frustrée je repense à l'horreur que je subissais avant. Pour moi, en clair, nourriture équivalait à caca. Donc dans ces conditions je ne pouvais pas apprécier ce que je mangeais. Souvent je ne mangeais que pour pouvoir aller à la selle et me sentir ainsi soulagée. Mon corps n'assimilait rien. C'était l'enfer, toute ma vie je l'organisais autour de cela. Et j'en avais tellement honte que je n'en parlais jamais. Il a fallu que cela explose (quand j'ai perdu 10 kilos d'un coup).
  Retour

tsephania (3 messages) Envoyer message email à: tsephania Envoyer message privé à: tsephania Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 13:49  (GMT)
191. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Modifié le 03-11-03 à 13:51  (GMT)

bonjour à tous!salut mic
ton courrier est très interessant.et maintenant,je me rends compte que chez moi,tous ces troubles n'interviennent jamais pendant les vacances.Ce qui confirme l'hypothese de maladie liée au stress.merci encore.

  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 18:16  (GMT)
193. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Alors pour repondre a Nanou75 j'ai le pb de colopathie et un truk ki est venu crescenddo avec c'est la transpiration des fesses! Eh oui c chiant mais ca deviens tres problématique car (c surtt en prepa que c fort) je transpire des fesses avec le stress donc jessaie de camouflé avec des jeans sombres mais bon c pas une solution sur le long terme.
Sinon je dois sans doute avoir peur de ne pas reussir mais je suis surtt stressé a cause de ces pb de gargouillemnt et tt, je me sens géné et c'est a cause de ca que je deteste la prepa. Si je pouvais vivre normalmeent comme il ya 2 ans je n'aurai pas trop de probleme du a la prepa mais la c terrible.
J'ai aussi des gargouillment ds la gorge environ 2 h apres les repas, surtt en prepa et ca me gene par exmeple pour les colles car ca fai des petits bruit pas terrible et ca remonte assez souvent. Voila ce sont mes px pb du au stress.
Je vais minscrire en parallele a la fac la (a la sorbonne)et je vais peut etre y aller et arreter la prepa. qu'en pense tu?
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 18:51  (GMT)
195. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour Colo,

La fac c'est un tout autre systeme, un tout autre environnement, ou tu es completement laisse a toi-meme (selon moi), mais libre... alors pourquoi pas ? Mais est ce que tu te sens d'attaque pour passer d'un environnement super carre et encadre, a un environnement completement a l'oppose ? Il y a aussi les DUT. Dans mon ecole certains etaient passes par des DUT ou des BTS, avant d'integrer l'ecole en admission parallele. Et finalement, ils avaient moins bachote, et ils avaient acquis de l'experience a travers des stages... Donc finalement, pourquoi pas ? Par contre, suivant les ecoles que tu vises, essaie de voir si elles acceptent ce genre d'admission parallele. Et puis surtout, reflechis bien avant de tout abandonner. Si tu as reussi a rentrer en prepa, c'est que tu as le niveau pour y etre. Ce serait vraiment dommage que tu laisses tomber parce que ton corps ne suit pas ! Et puis, meme si tu changes de systeme de formation, tes problemes risquent de te suivre, pas forcement sous la meme forme, ni avec la meme intensite, mais c'est possible


Je te demandais ce qui te stressait, et si c'etait par rapport a des personnes. Parce que tu pourrais alors essayer de "negocier"... Je m'explique : je pense que dans mes etudes je me suis toujours cree des obligations de resultat vis a vis de mes parents. Et peut etre que si j'avais creve l'abces avec eux, je me serais ensuite sentie plus detendue... Ce n'est pas une certitude, mais pourquoi pas ?

Sinon par rapport a ce qui t'arrive, ma psy dirait peut etre qu'il y a qqch qui ne passe pas... mais quoi ??? je serai bien incapable de te repondre. En tout cas, voila ce que je peux te dire. Sinon , pourquoi n'essaierais-tu pas de voir un/e psy ? Ca n'engage a rien d'essayer. Et il n'y a aucune honte a cela. En plus, quand j'etais etudiante, je me debrouillais en allant dans des consultations medico-psychologiques : cela ne me coutait rien - absolument gratuit !

En tout cas, tiens nous au courant par rapport a la suite de tes etudes ! Bon courage

  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 18:29  (GMT)
194. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Chère Snowflake,

Comme "j'envie" ton enfer passe... non, pas a ce point quand meme ! mais depuis un an et demi que je passe mon temps a me vider, je n'ai pas perdu un gramme... au contraire... ce n'est localise qu'au niveau des hanches, mais tres bientot je pourrai refaire ma garde-robe. Je n'ai quasiment plus un seul pantalon dans lequel je reussis a rentrer ! Si encore je ne passais pas mon temps aux toilettes, OK pour grossir ! Mais la ca me desespere... Je ne mange pas tant que ca... J'evacue tout, vite fait bien fait... Et j'arrive encore a faire de la cellulite ! C'est un comble !

A midi j'ai mange une assiette de riz, c'est tout ! j'avais pas faim... et un peu le trac a cause de mon entretien. Le riz ce n'est pas mechant... et pourtant je suis allee 2 fois aux toilettes avant de partir. Et en ce moment je gargouille. Je pense que je suis passee a un autre stade : ce ne sont plus les aliments les elements declencheurs, mais tout simplement le fait de faire tomber qqch dans mon estomac !

Sangrila parlait de vide... ma psy m'en a egalement parle... je suis vide a l'interieur. Et depuis un an et demi une mecanique s'est mise en place pour que ce vide le reste un maximum. Alors j'evacue aussi vite que je mange -les vases communiquants comme je dis-, je ne garde rien, ca m'enerve a certains moments, ca me fatigue, je n'ai plus gout a manger, etc... Mais bon, je fais avec en attendant des jours meilleurs. Et je me dis que cette analyse que je viens de commencer doit y etre aussi un peu pour qqch. Alors j'attends patiemment que mon inconscient s'habitue et arrete de se rebeller contre cette intrusion, et je suis sure que les choses se calmeront alors au moins un peu

  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 21:50  (GMT)
196. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Je suis dans le doute je me dis qu'a la fac je vais devoir recommncer tout, me faire des amis et compagnie mais en m tps jaurai bcp plus de tps libre et je pourrai faire du sport sortir un peu et les moments ou je serai stressé vraiment ca sera pdt les partiels sinon ya pas bcp de pression hormis ca. En trvaillant correctement je pourrai ratraper le retard que jai pris en etant en prepa et je pourrai peut etre avaoir des jours meilleurs et reussir mon entré ds une ecole convenable. Bon pour l'instant je suis tj en prepa et jespererais bien un miracle pour que la transpi et mes pb de colpathe disparaisse pour me laisser me concentrer sur mes etudes. voial sur ce je retourne travailler un peu puis dormir.
C'est quoi ces truk de psy gratuit?
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-11-03, 23:34  (GMT)
197. "RE: Colopathie fonctionnelle"
je comprends tes doutes par rapport a la fac. personnellement je pense que ca ne m'aurait pas reussi. il faut vraiment se prendre en main, travailler bcp par soi meme. je ne suis pas sure que j'en aurais ete capable. j'aurais ete trop tentee de profiter de mon temps libre. mais j'ai des amis qui ont tres bien reussi en passant par la fac a toi de voir vraiment a quel point la prepa est insupportable... c'est a toi seul de peser le pour et le contre, et de prendre la decision, malheureusement. est ce que tu as parle avec tes amis de tes interrogations par rapport a la fac ?

sinon pour les consultations psy gratuites j'etais en province (tu es a Paris je suppose -tu parles de la Sorbonne-). j'imagine qu'il y en a un peu partout en France, Paris compris... la 1ere consultation ou je suis allee m'avait ete indiquee a ma sortie de l'hopital. j'avais trouve la 2e en consultant les pages jaunes. parfois elles sont destinees aux enfants et aux ados. mais meme si j'etais trop "vieille" pour la 2e consultation, la psy avait ete sympa et avait fait une exception. a la rigueur demande son avis a ton medecin habituel.

  Retour

Colopatoman (107 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-11-03, 20:56  (GMT)
202. "RE: Colopathie fonctionnelle"
dis moi nanou75 ta prepa etait loin de chez toi? tu as eu kel ecole?
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-11-03, 08:31  (GMT)
198. "RE: Colopathie fonctionnelle"
salut Colopatoman,
Je n'ai pas de solution miracle, mais crois-en mon expérience, la fac c'est pas l'image de liberté, de bon temps avec les copains que l'on a souvent. Enfin cela dépend de ta personnalité. Pour les "je m'en foutistes" oui, mais comme tu es en prépa je ne pense pas vraiment que ce soit ton cas. Tu es vraiment livré à toi-même, les cours sont un vrai bordel, et si tu veux réussir il faut énormément de travail perso à côté (reprendre chaque cour avec bouquins et internet à l'appui). La pression des profs est énorme malgré les apparences. Bien sûr cela dépend aussi de la fac, mais je ne te conseille pas de changer maintenant, le retard à rattraper serait trop important, et reprendre les cours des autres serait quasi impossible vu le bordel des cours. Pour moi, c'est la fac qui a exacerbé ma colopathie. Je n'avais pas de vie à côté, et n'arrivais pas à prendre de la distance par rapport à la pression. Si physiquement et moralement tu n'en peux vraiment plus, le mieux serait d'arrêter la fac, trouver un petit boulot jusqu'en septembre prochain puis de faire un BTS ou DUT peut-être. Moi j'ai arrêté mes études à cause de la colopathie, mais c'est vrai que j'ai déja une licence.
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-11-03, 08:47  (GMT)
200. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Colopatoman,
Encore moi. J'y pense, tu pourrais aussi essayer les cours par correspondance si tu penses que cela pourrait te réussir. Il faut juste accepter de rester seul chez soi. Mais lá tu pourrais faire du sport à côté et organiser ta vie comme bon te semble. A toi de voir.
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-11-03, 08:41  (GMT)
199. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Chére Nanou,
Moi aussi je devais aller à la selle après avoir mangé du riz, une minuscule barre chocolatée ou même après avoir bu. C'est pas l'aliment précis qui compte mais ta façon entière de t'alimenter. Enfin pour moi en tout cas.
Personnellement je ne pense pas que cela passera comme ça, en attendant, ou que ce soit dû uniquement à quelque chose de peychologique. Mais bon, à chacun son type de colopathie.
  Retour

paul33 (1 messages) Envoyer message email à: paul33 Envoyer message privé à: paul33 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-03, 18:00  (GMT)
210. "RE: Colopathie fonctionnelle/syndrome intestin irrité/professionnels en cause"
Bonjour :

Je suis surpris de voir qu'il y ait un nombre très petit de sujets de sexe masculin qui souffrent du mal en question ou qui ne s'expriment sur ce forum.

Je suis un homme de 40 ans qui souffre depuis plus de douze ans, avec des symptomes dans le passé episodiques et qui sont aujourd'hui omniprésents. Le mal que je ressens est identique, avec en plus, des gaz bruyants coincés dans l'éstomac ( pire que de simples gargouillements! ) accompagnés d'éructations avec bien sûr ces fichus ballonements et pets (eh oui ! ). Je peux m'accommoder de tout ça mais le vrai probleme c'est le mal de crâne et mon état géneral très dégradé m'empêchant toute concentration, m'invalidant professionellement et me retirant tout plaisir à vivre.

Ma question est de savoir si quelqu'un a fait le rapprochement entre le syndrome de l'intestin irrité et la colopathie fonctionnelle. Je suis, comme beaucoup, désemparé et frustré par l'absence de réponses et de remèdes...

Des recherches récentes et serieuses aux Etats-Unis ont montrées l'existence d'une bacterie qui n'aurai pas sa place et qui serait la cause de la fermentation de la nourriture dans le tube digestif...

Je porte espoir en ces recherches et cette théorie... car j'ai au cours de mes divers traitements, été traité pour une infection à germes sensibles dans l'estomac (le H-pylori). Il sagissait d'antibiotiques pendant une semaine...Et là, à ma grande surprise, le miracle est arrivé pendant quelques temps : je me suis senti super bien, comme peut etre jamais je me suis senti ou il y a très longtemps...La vie me souria enfin...J'étais heureux et allais pouvoir enfin l'etre, débarassé de ces troubles méconnus qui me pourissaient la vie... Et puis... Malheuresement, mes troubles sont revenus, alors j'ai réessayer les antibios mais je ne les ai pas bien tolérés, et ça n'a pas remarché. Ceci dit, ils m'ont vraiment fait entrevoir la guérison un moment. C'est pourquoi je pense qu'il faut fouiller dans cette direction...

Pour moi, la "colopathie fonctionnelle" ne veut rien dire et n'exprime rien si ce n'est une ignorance et un manque d'implication de la part des professionnels de la santé, dans la conaissance précise de ce trouble de la digestion, aussi infiniment complexe soit-il . Aussi, je pense que remplacer le nom de "colopathie fonctionnelle" par "malabsorption des aliments" pourrait mettre déjà nos génies de gastros-antérologues sur la voie de la découverte...

Sans etre un expert, j'aimerais essayer de comprendre la complexité du probleme avec mon docteur, d'apprendre des choses scientifiques et précises avec lui. Ceci à condition de tomber sur un spécialiste qui ne sois pas trop pressé et qui soit surtout un peu plus perspicace et qui ne vous prenne pas pour un abruti. Pourquoi n'ai je jamais entendu évoquer de la part de l'un de ces experts de "digestion insuffisante des lipides dans la lumière du grêle", "d'insuffisance de sécrétion pancréatique exocrine, d' inactivation des enzymes pancréatiques ou d' insuffisance de sels biliaires dans la lumière (quantitative par cholestase chronique ou rédaction du pool)", ou "qualitative par de conjugaison bactérienne résultant d'une pullalation dans la lumière intestinale."

Tout ça me laisse bien perplexe... J'attends avec espoir qu'un de ces jours on m' éclaicisse... Mais surtout qu'on trouve ensemble avec mon spécialiste, et peut-etre avec vous, les causes exactes et le traitements adéquates.

Paul

PS: la vie est courte, et le temps passe trop vite !

  Retour

zao (3 messages) Envoyer message email à: zao Envoyer message privé à: zao Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-11-03, 17:02  (GMT)
235. "RE: Colopathie fonctionnelle/syndrome intestin irrité/professionnels en cause"
Bonjour,
A propos d'intestins, une emission y a été consacrée samedi midi sur france 2,c'était dans "savoir plus santé". Ils ont abordés de manière transversales les pathologies qui y étaient rattachées. Ils se sont bien arrêtés surle phénomène de constipation par contre j'ai trouvé un peu court le traitement du colon irritable, ce que j'en ai compris c'est que ça fait mal, on ne sait pas d'où ça vient et ça ne se guerit pas vraiment (c'est peut-être pour ça que c'était court).
En même temps c'est bien la 1ère fois que j'en entend parler à la télé et ils ont bien précisé le déficit en bien-être que ressent le patient qui en est atteint.
J'aimerais bien savoir si quelqu'un a vu cette émission et ce qu'il en a pensé.
Merci d'avance.
  Retour

Pacha (5 messages) Envoyer message email à: Pacha Envoyer message privé à: Pacha Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-11-03, 18:55  (GMT)
262. "RE: Colopathie fonctionnelle/syndrome intestin irrité/professionnels en cause"
Bonjour Paul et... tous les autres !

Je suis moi aussi âgé de 40 ans et je souffre aussi depuis 12 ans.

J'ai d'abord eu quelques crises avec une intense douleur au niveau du ventre, j'en avais même du mal à marcher !

J'ai commencé à avoir des diahrrées associées à ce phénomène...

Les crises se sont rapprochées et dans l'année qui a suivi, la diahrrée est devenu chronique...

J'ai bien sûr consulté moults médecins, gastro-entérologues; on m'a fait de nombreux examens (coloscopie, gastroscopie, transit du grêle, j'en passe...).

Finalement, on m'a diagnostiqué une colopathie spasmodique fonctionnelle...

Je ne peux rien manger sans avoir des diahrées plus ou moins fortes suivant la nourriture absorbée...

La maladie s'est accentuée jusqu'à atteindre un paroxysme, il y a environ 5 ans. J'allais aux toilettes 10 à 12 fois par jour et 4 à 5 fois la nuit, j'y restais parfois 20 mn, j'avais des sueurs intenses qui perlaient sur mon visage... Je ne dormais pratiquement pas, j'étais tout le temps malade, autant dire que côté qualité de vie c'était presque l'enfer...

J'ai été hospitalisé 10 jours à l'époque.
Rien n'y a fait !

Pour information, je prenais jusqu'à 6 immodiums par jour pour essayer d'enrayer les symptômes, mais, malgré cela, il m'arrivait encore d'avoir des diarrhées, certes un peu moins fortes et régulières mais j'en avais quand même parfois...

J'ai, petit à petit, éradiqué de mon alimentation beaucoup d'aliments et je ne consomme presque plus que des féculents et quelques autres produits.

Côté boisson, il n'y a que l'eau que je tolère et encore...

Avec toutes ces privations, mon état s'est un peu amélioré aujourd'hui mais je dois prendre journellement un traitement médicamenteux si je ne veux pas être malade...

J'ai lu dans la plupart des messages du forum que la colopathie (me corriger si j'interprête mal) alterne entre des épisodes de constipation et de diahrrée...
Je me pose la question de savoir si je suis vraiment colopathe car je n'ai jamais, mais jamais de constipation (un rêve pour moi...).

Si quelqu'un peu éclairer ma lanterne...

Merci d'avance.

Depuis 12 ans, que je suis atteint, je suis un peu rasseréné de trouver ce site où, enfin, on peut entrer en contact avec des gens qui souffrent de ce problème...

Un grand coucou amical à tous.

  Retour

unkle (62 messages) Envoyer message email à: unkle Envoyer message privé à: unkle Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-11-03, 09:28  (GMT)
201. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,

Bon si ca peut aider.
J'en ai souffert deux ans et j'ai perdu 15 kilos avec la colopathie. Comme j'avais trop mal au ventre, je ne mangeais rien.
Je crois que la mienne etait (notez le "etait") spasmodique mais ca ne doit pas être si éloignée de la fonctionnelle.
Après des milliards de traitements inefficaces sur moi, j'ai essayé le poly-karaya (1 sachet matin, midi et soir) avec de la trimébutine (2 matin, midi et soir ==> c'est un générique). + spasfon, le lyoc qui agit plus vite. Il y a eu un mieux.
En plus j'ai combiné des exercices de relaxation. ca a éét sans nul doute le plus efficace.
Que faut il éviter :
- tous les fruits style agrumes (je me gavais de jus d'orange pour me remonter MDR) , les melons pastèques qui donnent la diarrhée
- les laitiers de vache (buvez un verre de lait le matin vous sentirez votre douleur)
- les céréales (pas toute a voir) qui fermentent
- les legumes crus style concombre (aie aie) et poivrons (aie aie aie aie).
- cigarette (et oui)
- café
- alcool
- toutes les boissons gazeuzes
- les trucs trop gras : les frites par ex
- les epices (snifffffffff)

ca fait beaucoup je le concois, mais sinon vous prenez vite vite deux spasfon lyoc si vous vous etes faits un plaisir défendu .

sinon vous trouvez un copain /copine suffisamment comprehensif pour vus masser le ventre. Mon copain est expert en l'art de dénicher les spasmes . Je le loue 1 million d'euros

et sinon, la je n'en souffre plus. Comment ? phase anti dépresseur. Moi c'etait deroxat mais j'ai lu que ca n'allait pas à certain-e-s. pensez que sous zoloft ou prozac, ca m'avait empirée donc oui, il faut en tester plusieurs !!

autre chose : une grande partie des gens souffrent de problèmes de ventre sauf que
- c'est moins fort chez eux
- ils n'y font pas gaffe etse bourrent sans y penser de maalox, spasfon

les femmes sont (evidemment, injustice !) plus sujettes à cela.

Truc idiot, un peu orientaliste mais qui marche aussi. Apprenez à écouter votre corps et pas seulement quand vous vous tordez de douleur. Vous le controlerez mieux quand vous avez mal. Et ce n'est pas en pleine crise qu'il faut en penser .

il faut aussi rappeler que cette pathologie la epuise donc déprime aussi (enfin à mon avis).

  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-11-03, 22:42  (GMT)
203. "RE: Colopathie fonctionnelle"
en reponse a colopatoman (attention ! pas facile de reperer ton message... il est "remonte" dans la liste)
ma prepa etait a 20-25km de chez mes parents. j'etais dans une residence etudiante. pour l'ecole j'ai fait l'ISCID.. t'en as surement pas encore entendu parler !
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-11-03, 22:54  (GMT)
204. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Chere Snowflake,

Je vois que toi aussi tu as "teste" les desagrements qui font mon quotidien... Pas evident tous les jours. Et pourtant, meme si ce matin je me suis reveillee avec l'impression que j'aurais une mauvaise journee (elle avait mal commence -en plus j'avais mange qqch de pas tres frais hier ) finalement j'ai passe une tres bonne journee. J'ai garde ce que j'ai mange a midi et ce soir. Je me suis meme offert une petite seance a la salle de gym. Par contre les tomates qui sont dans mon frigo depuis plusieurs jours attendent toujours. Pas encore ose y toucher, pour une fois !

Je n'explique pas vraiment ce mieux. Mais j'en profite C'est pas tous les jours comme ca

Bisous a tout le monde !

  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-11-03, 23:10  (GMT)
205. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour Unkle,

Tu dis j'en AI SOUFFERT... Donc ca y est ? c'est fini ? plus du tout de colopathie ?
Sinon tu veux pas enlever qqs zeros pour nous louer ton super copain masseur ?

En tout cas merci pour ton message.

Par contre tu vois, comme je le disais precedemment, je me gave de produits laitiers, et ils ne me font pas de mal a moi. Pareil, depuis toute toute petite j'adore les poivrons, et ils ne me font rien. Mais c'est un peu normal, d'une personne a une autre, on ne reagit pas tous aux memes choses, ni de la meme maniere.

Derniere chose : hier soir j'ai vu tes messages sur la discussion Deroxat. Je suis contente pour toi que ca marche. Moi ca ne m'avait pas du tout reussi : toujours fatiguee, je me sentais "flottante", limite un peu droguee (quoique... j'ai jms pris de drogue, alors je sais pas trop l'effet que ca fait) , les pupilles qui se dilattaient toutes seules... trop bizarre tout ca - en tout cas vraiment pas mon truc !

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-03, 08:33  (GMT)
206. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Juste une petite question
Est ce que quelqu'un peut me dire si les champignons (de Paris, en boîte) sont digestes ou non pour les colopathes???
J'en ai mangé hier soir avec un peu de sauce tomate (Buitoni) et je ne sais pas lequel de ces 2 aliments je dois incriminer pour les lourdeurs et douleurs qui ont suivies. Et j'ose pas faire des essais supplémentaires...
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-03, 08:57  (GMT)
207. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour Snowflake,
sans hesiter, selon moi, je dirais que c'est la faute a la sauce tomate. en tout cas je me mefie bcp des sauces toutes pretes. et quand en plus c'est de la tomate !!! dans toutes ces sauces preparees il y a tjs des tas d'ingredients dont on ne sait pas trop s'ils sont bons pour nous ou pas. sinon pour les champignons je les rince toujours avant de les utiliser.
bonne journee ! j'espere que ca va vite passer

ps/ depuis hier le corps va mieux... par contre c'est le moral qui est pas genial ! le monde a l'envers... enfin ! demain sera un autre jour

  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-03, 13:11  (GMT)
208. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Les tomates épépinnés et sans peau sont toujours super bien passés chez moi, même celles en boîte. C'est vrai que la sauce buitoni contient environ 2% d'oignon, mais j'en ai pris tellement peu que cela semble ridicule. Les champignons, je les ai même bouillis avant, à cause de l9acide citrique. Sur internet, certains sites disent qu'ils peuvent être difficiles à digérer et "faciliter le transit" (ouh la!), alors je ne préfère pas retenter le coup. Tant pis, cela m'apprendra à vouloir tester de nouvelles choses. Sur le coup c'est terrible, je m'en veux tellement d'avoir essayé et de ne pas pouvoir par conséquent me régaler de mon flan au soja fait maison dont j'ai rêvé toute la journée...
Bien sûr le repas de midi passe moins bien à cause de hier soir et je vais sans doute devoir aller à la selle alors que je ne devrais pas aujourd'hui. C'est pénible...
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-03, 13:54  (GMT)
209. "RE: Colopathie fonctionnelle"
personnellement j'ai jms essaye les tomates epepinees en boites. mais je connais des personnes qui en mangent et qui n'ont aucun probleme. et je n'en doute pas : a priori dans la boite, en dehors de la tomate, il n'y a pas grand chose. par contre avec les sauces toutes pretes, on ne sait pas forcement. dernierement j'ai refile a mon frere un plat prepare. ce sont des surgeles, il y avait deux portions : nulle part sur la boite ils ne parlaient d'ail. et pourtant je l'ai tout de suite reconnu au gout. il devait se cacher sous l'ingredient "aromes", ou "epices"... je ne sais pas... mais en tout cas il etait la. et puis avec tous leurs emulsifiants, leurs colorants, leurs E...
en tout cas j'espere que tu auras quand meme pris ton dessert comme prevu aujourd'hui. et surtout, est ce que tu as des medicaments avec toi pour faire passer la crise passagere ?
courage !
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-03, 20:07  (GMT)
211. "RE: Colopathie fonctionnelle"
J’aurais pas eu besoin de demander sur le forum si les champignons sont digestes où non. Mon corps m’en a donné une réponse on ne peut plus claire… : quasi-diarrhée 4 fois cette aprèm… Encore de quoi perdre 1 ou 2 kilos. La sauce tomate n’a sûrement rien arrangé, mais elle ne peut pas causer la diarrhée et je suis persuadée que cela ne peut être dû à rien d’autre. Dorénavant j’aurai encore plus peur d’essayer de « nouveaux » aliments. J’ai aussi un doute sur le maïs en boîtes. A un moment il passait, mais un autre jour non. Peut-être avais-je une sensibilité accrue juste ce jour là mais le problème c’est qu’il faut expérimenter soi même car chaque colopathie est différente. Mais j’ai pas trop intérêt à expérimenter si je veux pas encore perdre plus de poids…
Quant aux plats cuisinés, je n’y touche jamais. C’est effectivement une vraie cata pour digérer.
Et t'en fais pas Nanou, les médicaments; je ne sors jamais sans!
  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-11-03, 20:21  (GMT)
212. "RE: Colopathie fonctionnelle"
ca m'etonne que les champignons soient durs a digerer... perso moi j'ai jms eu de pbs. mais effectivement, on reagit pas tous pareil.
sinon moi quand je veux faire des tests, j'attends le vendredi soir ou le samedi... comme ca si ca me reussit pas, il me reste le weekend pour me remettre !
bonne soiree, snowflake !
  Retour

unkle (62 messages) Envoyer message email à: unkle Envoyer message privé à: unkle Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 02:23  (GMT)
215. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Coucou snowflake,

J'avais oublié de te répondre mais en effet je ne peux que très rarement manger des champignons moi aussi. A priori, cela serait plus du aux conservateurs et autres qu'aux champignons eux memes.
Idem pour le mais chez moi c'est radical

et j'oubliais les choux !! mon dieu les choux !

  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 11:26  (GMT)
218. "RE: Colopathie fonctionnelle et champignons"
bon alors je suis surement moins 'atteinte' que vous.
par contre, avez-vous essaye les champignons frais ? assez rapides a preparer. et au moins ils ne sont pas plein de conservateurs
  Retour

Snowflake (134 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 13:28  (GMT)
220. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Merci pour ta réponse, Unkle.
Effectivement les champignons ont super accéléré mon transit. Le problème c'est que à chaque fois que je fais une gaffe de ce type, je mets 1 à 3 semaines à m'en remettre... Je ne sais plus quoi manger. Hier soir j'ai mangé 60 g de betteraves rouges avec mon riz et elles ne sont pas passées du tout (spasmes importants) alors qu'en temps normal elles passent bien. Mais d'un autre côté j'ai peur de me retrouvée à nouveau constipée pour 2 semaines come l'autre fois si je ne mange plus du tout de fibres. C'est un vrai casse tête.
Est-ce le même problème chez vous autres?
  Retour

unkle (62 messages) Envoyer message email à: unkle Envoyer message privé à: unkle Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 14:31  (GMT)
221. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonjour,

a priori , les betteraves rouges ne passent pas bien chez moi.

je te dirais : courgettes (ca c'est sans risque).

J'ai trouvé ceci sur un site
bien : Céréales complètes, pain complet grillé, riz, pomme, raisin, navet, yaourts

a eviter : lait et fromages, légumineuses

a faire : Avoir une bonne hygiène de vie (repas à heures régulières, repas légers, pas d'excès de surmenage, exercice physique, manger lentement) et boire 1.5 l à 2 l d'eau par jour hors repas.

sur un autre site je lis que le navet est déconseillé... pffffffff.

  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 15:06  (GMT)
223. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Unkle, Snowflake,

Je dois dire que je suis super surprise que l'on conseille les pommes aux colopathes... on dit pourtant que les pommes sont acides ! mais c'est vrai que certaines le sont moins que d'autres... en tout cas n'abusez pas des Granny
Navet ? .. je sais pas si j'en mangerais comme ca les yeux fermes a tous les repas
Par rapport au pain, j'avais lu dans un bouquin de privilegier le pain de campagne, pas forcement le pain complet.
Et pour les pates, une dieteticienne m'a parle de pates completes... mais on n'en trouve pas encore partout
Courgettes : j'aurais dit moi aussi sans risque. Pourtant UNE FOIS seulement, ca m'a barbouillee. Et pourtant c'etait des vraies courgettes bio, sorties du potager de mes parents... Mais elles etaient restees au frigo 7-10 jours... est ce la raison ?

Derniere chose Snowflake : je crois que comme moi tu souffres plus de diarrhees que de constipation. Alors tant que tu ne vas pas fort, evite les fibres, mange essentiellement du riz et des pates. Tu reprendras progressivement les fibres plus tard.

  Retour

unkle (62 messages) Envoyer message email à: unkle Envoyer message privé à: unkle Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 23:10  (GMT)
225. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Nanou, la pomme est le seul fruit qu'on peut manger (hachée) dans la maladie de Crohn tu vois donc que c'est vraiment sans risque. Evidemment pas la granny

Je constate quelque chose et surtout ne le prends pas mal . Je serais incapble d'enumrer les fois ou tel ou tel aliment m'a fait mal ou pas. Apparemment tu es capable de le faire. Il faudrait que tu ne vives pas par rapport à la maladie ou en etudiant chaque fois si cela a joué ou pas. je sais c'est plus facile à dire qu'a faire ! Peut etre que ce jour la ton colon etait de sale humeur, peut etre je ne sais pas !

Il faut vraiment oublier qu'on n'est pas qu'un colon ! Ne te vexe pas je t'en prie mais je suis persuadée que de focaliser la dessus en permanence renforce encore la maladie.

  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-11-03, 02:13  (GMT)
227. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Bonsoir Unkle,

Ca me fait sourire que ce soit a moi que tu adresses ce message Meme si telle n'est pas mon intention, je pense que je dois faire herisser les cheveux sur la tete de certains membres de ce forum, pour la simple et bonne raison que depuis que je suis sur ce forum, je dis que je mange a peu pres de tout. Neanmoins, j'ecoute aussi mon corps, et quand je le sens plus "reactif", j'evite tels ou tels aliments, parce que je sais qu'ils ne me reussissent pas c'est tout ! et pour pouvoir eviter les aliments qui me font mal, comme cela fait une bonne douzaine d'annees que cela dure, bien sur que j'ai pris des notes dans ma tete

j'espere inciter d'autres sur ce forum a varier davantage leurs menus selon leurs envies. mais je sais aussi que dans certaines phases, ils ont seulement envie qu'on leur donne des listes d'aliments qui ne leur feront pas mal. alors j'adapte mon discours

ps/ pour les courgettes j'etais capable de parler de la fois ou elles m'ont fait mal, puisque c'etait en septembre
et ce soir j'ai mal au ventre parce que par erreur j'ai croque dans un enorme morceau d'oignon cru ce soir mais ca passera... et en dehors de ca, le test de la sortie resto s'est bien passe ! alors je suis contente

  Retour

titche (1 messages) Envoyer message email à: titche Envoyer message privé à: titche Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-11-03, 15:42  (GMT)
234. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut,

Je suis colopathe depuis l'age de 5 ans (j'en ai 30). Enfin jusqu'à il y peu de temps on disait que je souffrais de colites chroniques. Je n'avais pas de régime particulier sauf dans les cas de crises aigues, je ne devais prendre aucun produit laitier et manger des fruits en dehors des repas. Depuis l'année dernière je vais voir un gastro qui a diagnostiqué la colopathie (mais il parait que colite chronique = colopathie). Et comme toi, je ne fais pas de régime particulier, je mange de tous. Je suis aussi à l'écoute de mon corps. j'ai remarqué qu'il m'arrive parfois de manger des aliments déconseillés (tomates, oignons, glace, fibres, ...) et il ne me provoque pas de crise. cela dépend vraiment de mon état général. Il y a peu de temps, dès que je mangeais des pâtes à la carbonara, j'étais en crise (diarrhées, spasmes hyper violents, temblements, bouffées de chaleurs...), maintenant je sens quand je peux en manger. Je crois vraiment que les aliments déconseillés provoquent des crises selon dans quel état vous êtes : fatigue excessive, manque de sommeil, stress excessif, tristesse, etc. Par contre, ce qui est fourbe dans ce genre de maladie, c'est quand en fait, selon les personnes, vous êtes stréssés mais que vous ne le savez pas consciemment. En effet, un médecin m'avait gentiment dit (celui qui m'a soigné de l'âge de 6 ans à mes 22 ans) de contôler mon inconscient! Dur à faire quand on en n'a pas conscience .
J'ai lu aussi qu'un personne disait (il y quelques mois) que c'était du à des problèmes d'enfance, de famille. Je ne suis pas sûre. En fait j'ai fait une thérapie pendant 5 ans (il y a un an , mais pas pour soigner ma colopathie,pour des problèmes perso) et mes crises ne se sont pas calmé pour autant. Je pense vraiment qu'on donne lem ot de colopathie fonctionnel à un mal que les médecins ne connaissent pas vraiment, car àlon g terme, cette maladie non organique, ne va-t-ellep pas en provoquer une réelle ? On dit souvent que les cancers sont aussi en partie dus au stress. Alors nous colopathes, n'estce pas ce qui nous attend dans quleques années?

  Retour

unkle (62 messages) Envoyer message email à: unkle Envoyer message privé à: unkle Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-11-03, 11:18  (GMT)
213. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Coucou nanou,

c'est presque fini en effet. Si j'abuse de cocas, ou de poivrons ca ne passe pas bien mais ca va .

Pour mon copain, tu rigoles je me le garde !!

Il est dommage, pour le deroxat, qu'on n'ait pas encore un médicament qui marche pour tout le monde... mais cela viendra.

  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-11-03, 14:02  (GMT)
214. "RE: Colopathie fonctionnelle"
coucou unkle,

alors comme ca tu veux pas nous preter ton copain ? ... pas grave, c'etait pour rire
sinon incroyable mais vrai, depuis trois jours je me sens bcp mieux. j'ai rien change a mes habitudes pourtant... enfin je crois pas. en tout cas, meme si je comprends pas pourquoi ca m'arrive, j'essaie d'en profiter (toujours une petite inquietude que ca recommence )

reste plus qu'a retrouver
* la peche,
* la petite etincelle qui m'a un peu lachee ces derniers temps
* un job que pour une fois je ne lacherai pas au bout de qqs mois
* et un mec bien

mouaip... euh... c'est pas encore gagne

a une prochaine

  Retour

unkle (62 messages) Envoyer message email à: unkle Envoyer message privé à: unkle Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 02:30  (GMT)
216. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Alors.

zorro unkle débarque.

Pour le boulot. Je n'ai jamais pu tenir un boulot plus de quelques mois. Le stress causé par les boulots successifs (et les propos racistes et sexistes) me provoquait indéniablement une colopathie en vitesse surmultipliée. donc spasfon, donc arret maladie donc demission.

Quand on est d'un tempérament ultra stressé (comme moi et aparemment comme toi), il faut aussi, je pense, voir ce qu'on est capable de faire. Inutile d'aller galérer à travailler si on le lache au bout de deux jours. Et donc qu'est ce que j'ai trouvé ? le télétravail !!
et nombre de mes amies (dont une qui a des troubles bi polaires) ont choisi aussi cette solution. J'evite le trop de contacts, j'evite de voir des chefaillons incultes qui me stressent avec leur dead line et autre business plan et je gagne de l'argent (intéressant ca).

De plus, comme tu n'as pas a sortir pour aller au boulot (et prendre ces #### de ### de transports en commun !), tu stresses moins donc moins de diarrhées. Et puis si tu en as c'est chez toi.

c'est vraiment une méthode de travail que je conseille a beaucoup .

  Retour

nanou75 (272 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-11-03, 11:18  (GMT)
217. "RE: Colopathie fonctionnelle"
Salut Zorro Unkle !

Il m'a bien fait rire ton message. Et d'ailleurs je suis assez d'accord avec toi sur ce que tu penses du boulot et de ces emmerdeurs qui sont jamais contents de notre travail et qui passent leur temps a nous stresser encore plus. Malgre tout, j'ai besoin du contact avec les gens, et de bosser avec d'autres. Et puis c'est chiant de rester enferme chez soi 24h/24. En plus, telle que je me connais, je serais foutue de bosser jusqu'a pas d'heure sous pretexte que je suis chez moi, et de voir encore moins mes amis Mais effectivement, si je trouve rien d'autre, pourquoi pas ?
Ce que j'avais trouve depuis le mois de mai c'etait l'interim... missions de 3-4 semaines a chaque fois... tres bien. Par contre depuis octobre, rien qui corresponde a ce que je recherche ! La tuile !

Pour ce qui est du teletravail, il y a deux ans je m'etais renseignee a cause d'une p##### d'operation qui m'aurait immobilisee au moins 4-6 mois (reeducation ) Heureusement a la derniere minute operation annulee. Mais ce que j'ai retenu c'est que le teletravail ca coute cher en 'mise de fond' : declaration aupres des autorites competentes, des tas de charges a payer de tous les cotes, de la paperasse a remplir a plus finir, etc... Alors ca m'avait super refroidie !
Aurais-tu trouve une version allegee ? Es-tu enregistree en tant qu'independante ? Et comment trouves-tu ceux pour qui tu bosses en teletravail ?

  Retour

nanou75 (272 messages)