Forum médecine : "Colopathie fonctionnelle (2)"

Bienvenue sur le forum médical. Lisez cette page avant de poster un message. Si vous ne le faites pas, votre message a toutes les chances d'être effacé..
Page d'accueil du site

Accueil forum médical
Accueil Atoute Médecine

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Forums Recherche d'informations sur une maladie (Protected)
Message d'origine

D_Dupagne (8753 messages) Envoyer message email à: D_Dupagne Envoyer message privé à: D_Dupagne Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-12-03, 13:57  (GMT)
"Colopathie fonctionnelle (2)"
Modifié le 02-12-03 à 18:06  (GMT)

CETTE DISCUSSION A ETE EFFACEE DU FORUM PAR ERREUR
VOUS LISEZ ICI UNE SAUVEGARDE STATIQUE QUI NE PEUT PLUS ETRE MODIFIEE. VEUILLEZ M'EXCUSER POUR CETTE ERREUR DE MANIPULATION

La discussion http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/775.html ayant atteint 281 messages, je la ferme en écriture et vous invite à poursuivre le débat et les échanges ici en réponse à ce message.

Dr Dominique Dupagne

Administrateur du Forum

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Colopathie fonctionnelle (2) Snowflake 02-12-03 1
   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Colopatoman 02-12-03 2
   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Juliet 03-12-03 4
 RE: Colopathie fonctionnelle (2) hyppo 03-12-03 3
 RE: Colopathie fonctionnelle (2) mirinouille 05-12-03 5
   RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 05-12-03 6
       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 05-12-03 7
           RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 05-12-03 8
               RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 05-12-03 9
                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 05-12-03 10
                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 05-12-03 11
                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) Juliet 05-12-03 12
                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 06-12-03 13
   RE: Colopathie fonctionnelle (2) didite10 06-12-03 14
       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Ln2 06-12-03 15
       RE: Colopathie fonctionnelle (2) didite10 06-12-03 16
           RE: Colopathie fonctionnelle (2) Snowflake 08-12-03 17
               RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 08-12-03 18
                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Juliet 08-12-03 19
                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Snowflake 09-12-03 20
                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 09-12-03 21
                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) Snowflake 09-12-03 22
                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 09-12-03 23
                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Juliet 09-12-03 24
                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Snowflake 09-12-03 25
                                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 09-12-03 26
                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 10-12-03 27
                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Snowflake 10-12-03 28
                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 10-12-03 29
                                                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 10-12-03 30
                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) Snowflake 10-12-03 31
                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 10-12-03 32
                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 10-12-03 33
                                                                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 10-12-03 35
                                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 10-12-03 36
                                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 10-12-03 37
                                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 10-12-03 38
                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Juliet 10-12-03 34
                                                                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) Colopatoman 10-12-03 39
                                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 10-12-03 40
                                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Juliet 10-12-03 41
                                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 10-12-03 43
                                                                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) Ludo71 10-12-03 42
                                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 10-12-03 44
                                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Ludo71 11-12-03 55
                                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Ln2 11-12-03 58
                                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Ludo71 11-12-03 57
                                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) mirinouille 12-12-03 72
                                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) Juliet 10-12-03 45
                                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 10-12-03 46
                                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 10-12-03 47
                                                                                           Réponse à Pandore et Nanou Snowflake 10-12-03 48
                                                                                               Epices, café et Cie... Snowflake 10-12-03 49
                                                                                               Réponse à la réponse pour Snowflake et Nanou Pandore 10-12-03 50
                                                                                                   RE: Réponse à la réponse pour Snowflake et Nanou nanou75 10-12-03 51
                                                                                                       RE: Réponse à la réponse pour Snowflake et Nanou Pandore 10-12-03 53
                                                                                               RE: Réponse à Pandore et Nanou nanou75 10-12-03 52
                                                                                                   RE: Réponse à Pandore et Nanou Snowflake 11-12-03 54
   RE: Colopathie fonctionnelle (2) gus 07-01-04 114
 RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 11-12-03 56
   RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 11-12-03 59
       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Ludo71 11-12-03 60
       Réponse à Nanou+Ludo / régime GS??? Snowflake 11-12-03 61
           RE: régime GS Juliet 11-12-03 62
               RE: régime GS Colopatoman 11-12-03 63
                   RE: régime GS Juliet 11-12-03 64
                       RE: régime GS nanou75 11-12-03 65
                           Pour Nanou question Juliet 12-12-03 66
                               RE: Pour Nanou question nanou75 12-12-03 67
                               réponse à tous + recherche de solutions Snowflake 12-12-03 68
                                   Deroxat ou Effexor ? Pandore 12-12-03 69
                                       L'ostéopathie Juliet 12-12-03 70
                                       RE: Deroxat ou Effexor ? nanou75 12-12-03 71
                                           RE: Deroxat ou Effexor ? Snowflake 12-12-03 73
                                               RE: Deroxat ou Effexor ? Colopatoman 12-12-03 74
                                                   RE: Deroxat ou Effexor ? Colopatoman 13-12-03 75
                                                       RE: Deroxat ou Effexor ? nanou75 13-12-03 76
                                                           RE: Deroxat ou Effexor ? Juliet 14-12-03 77
                                                               RE: Deroxat ou Effexor ? Laure_paris 14-12-03 78
                                                                   RE: Deroxat ou Effexor ? Ln2 14-12-03 79
                                                                   RE:Laure Juliet 14-12-03 80
                                                                       RE:Laure mirinouille 16-12-03 81
                                                                           RE:Laure Laure_paris 16-12-03 82
                                                                               RE:Laure+Mirinouille / deroxat Snowflake 16-12-03 83
                                                                                   RE:Laure+Mirinouille / deroxat Colopatoman 16-12-03 84
 RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 17-12-03 85
   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Juliet 17-12-03 86
       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Snowflake 17-12-03 87
           RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 17-12-03 88
           RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 17-12-03 89
               RE: réponse à Pandore+Nanou Snowflake 17-12-03 90
                   Comprendre la colopathie Pandore 17-12-03 91
                       RE: Comprendre la colopathie Snowflake 17-12-03 92
                           RE: Comprendre la colopathie Pandore 17-12-03 93
                               RE: Comprendre la colopathie nanou75 17-12-03 94
                                   RE: Comprendre la colopathie Pandore 18-12-03 95
                                       RE: Comprendre la colopathie Snowflake 18-12-03 96
                                           RE: Comprendre la colopathie Pandore 18-12-03 97
                                               RE: Comprendre la colopathie Snowflake 18-12-03 98
                                                   RE: Comprendre la colopathie Pandore 18-12-03 99
                                                       RE: Comprendre la colopathie Juliet 19-12-03 100
                                                       RE: Comprendre la colopathie Colopatoman 19-12-03 101
                                                           RE: Comprendre la colopathie Colopatoman 20-12-03 102
                                                           RE: Comprendre la colopathie Colopatoman 20-12-03 103
                                                           C koi borderline ? Pandore 20-12-03 104
                                                               RE: C koi borderline ? Juliet 20-12-03 105
                                                                   RE: C koi borderline ? Pandore 20-12-03 106
                                                                       RE: C koi borderline ? mirinouille 22-12-03 107
                                                                           colopathie de m***** Colopatoman 03-01-04 108
                                                                           RE: C koi borderline ? Vivia 04-01-04 109
                                                                               RE: C koi borderline ? Colopatoman 05-01-04 110
                                                                                   RE: Sophrologie? Colopatoman 05-01-04 111
                                                                                       Antidépresseur + question à tous Snowflake 07-01-04 112
                                                                                           RE: Antidépresseur question à tous Pandore 07-01-04 113
                                                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) gus 07-01-04 115
                                                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Colopatoman 07-01-04 116
                                                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Vivia 09-01-04 117
                                                                                                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) Colopatoman 09-01-04 118
                                                                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) Colopatoman 10-01-04 119
                                                                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Juliet 10-01-04 120
                                                                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Colopatoman 12-01-04 121
                                                                                                                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) Juliet 14-01-04 122
                                                                                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) Snowflake 14-01-04 123
                                                                                                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Vivia 14-01-04 124
                                                                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? gedeon 14-01-04 125
                                                                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Vivia 14-01-04 126
                                                                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Colopatoman 14-01-04 127
                                                                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Colopatoman 14-01-04 128
                                                                                                                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Colopatoman 15-01-04 129
                                                                                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Juliet 16-01-04 130
                                                                                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Colopatoman 16-01-04 131
                                                                                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Juliet 16-01-04 132
                                                                                                                                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Colopatoman 16-01-04 133
                                                                                                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Juliet 19-01-04 134
                                                                                                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Colopatoman 19-01-04 135
                                                                                                                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Juliet 22-01-04 137
                                                                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ??? Vivia 23-01-04 141
 RE: Colopathie fonctionnelle (2) lilalilala 22-01-04 136
   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Colopatoman 22-01-04 138
       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Vivia 23-01-04 139
   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Vivia 23-01-04 140
       RE: Colopathie fonctionnelle (2) lilalilala 23-01-04 142
           RE: Colopathie fonctionnelle (2) Vivia 23-01-04 143
               RE: Colopathie fonctionnelle (2) Armen 30-01-04 144
                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 30-01-04 145
                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Colopatoman 30-01-04 146
                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 31-01-04 147
                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) Snowflake 03-02-04 148
                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) Colopatoman 03-02-04 149
                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Snowflake 04-02-04 150
                                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 04-02-04 151
                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) Colopatoman 04-02-04 152
                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 04-02-04 153
                                                       RE: Colopathie fonctionnelle (2) Snowflake 04-02-04 154
                                                           RE: Colopathie fonctionnelle (2) Pandore 04-02-04 155
                                                               RE: Colopathie fonctionnelle (2) Colopatoman 04-02-04 156
                                                                   RE: Colopathie fonctionnelle (2) nanou75 07-02-04 157
 RE: Colopathie fonctionnelle (2) DAVID1 07-02-04 158

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-12-03, 15:51  (GMT)
1. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Le forum devenait trop long: la preuve que la colopathie est un mal dont je ne suis pas seule à avoir besoin de parler!

Tout d'abord bonjour à Juliet. Cela fait un petit moment que je n'étais pas sur le forum.
L'agoraphobie dont l'on souffre n'en est pas une vraie, c'est une conséquence de la colopathie. Dans agoraphobie il y a phobie, comme celle des araignées. Nous, on se sent "juste" mal en société, et on en est exclu de force par cette maladie. Je pense plutôt que les psy qui t'ont dit cela étaient mal renseignés ou n'avaient pas assez d'éléments de ta part. D'autre part, comme dit Nanou, une personne agoraphobe n'ose presque pas sortir de chez elle alors que toi tu es en Suède. Je me demande d'ailleurs comment tu arrive à conjuguer colopathie et études si... mouvementées, disons. Chapeau!
En ce qui me concerne, j'ai l'impression que je ne remonterai jamais la pente. Depuis que j'ai mangé ces saloperies de champignons, mes intestins ne supportent presque plus rien. Même le riz que j'ai mangé hier soir n'a pas été digéré. L'autre nuit, j'ai pas fermé l'oeil à cause de crampes très violentes tous les 1/4 d'heure. Et cette nuit de cauchemard à cause de...3 feuilles de mâche (que en général je supportais) mangés au diner...
Même les carottes me donnent des crampes (certes moins fortes) et donc la diarrhée... J'ai l'impression que mes intestins ne digèrent rien, n'assimilent rien.
Je me suis encore renseignée sur les enzymes digestives, et je vais essayer. Mais fallait les commander aux USA pour en avoir des efficaces adaptées à mon problème...
Maintenant je ne travaille plus. Cela tombe peut-être bien en fait, car avec toutes ces crises de diarrhée qui me fatiguent énormément, je pourrais même pas bosser. Mes bouquins du CNED attendront aussi, dès que j'essaie de lire 2 lignes, je m'endors littéralement dessus, sur le bureau!
Moi qui rêve de faire tellement de choses, de faire des connaissances, de sortir avec des amis... Je me disais toujours que quand j'aurai fini les études, je m'autoriserai enfin à vivre, et maintenant que j'en suis à ce point j'ai encore moins de relations humaines. C'est déprimant... d'autant plus que je crois qu'avec mon copain c'est fini pour de bon. Les malheurs ne viennent jamais seuls, comme on dit si bien...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
02-12-03, 18:51  (GMT)
2. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bah tiens nous au courant pour les enzymes sinon pour repondre a Nanou je crois j'habite en région parisienne et non Paris mais je veux bien avoir les coordonnée de ton psy et si tu as msn je veux bien qu'on discute ensemble si tu veux.

Moi je récapitule, jai des gros pb de gargouillemnt surtt depuis la prépas jai super mal au ventre et comme di snowflake depuis un moment des que je mange je vais a la selle quasiment je dois aller a la selle au moin 5 fois par jour.
Ensuite j'ai des problème de transpiration au niveau ....des fesses snif et vraiment transpiration ce qui moblige a mettre des jeans assez épais et jai remarqué que ca a un lien avec le stress mais aussi avec le fait davoir envi daller a la selle enfin bon c une autre histoire.

J'ai essayé lacupuncture qui na rien changé dans la vie courante m si ca detent, jai essayer avlocardyle mais ca vo mieu pas y toucher.

La jai pris rendez vous avec un medecin hypnotisuer le 13 donc on vera ce que ca donne.

Ma mere ma parlé aujourdhui dun magnétiseur qui a aidé une personne agé ami de la famille qui etait en qq sorte parlasysé dune jambe et qui la "déparalisé" et qui a aussi aider sa fille qui avait un pb dorteil!

Donc je teste lhypnotisuer et après si ya pas de mieux je teste le magnétiseur et en dernier recours je prendrai les antidepresseur+anxolitique. a ce sujet jaimerais savoir si ces medocs "casse" ou si on reste en forme si on letait enfin si on reste "normal" tout en allant mieu au niveau moral et donc colopatique.

Voila!!!!Que la force soit avec nous!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-12-03, 02:20  (GMT)
4. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour Snowflake,

Profite que tu ne travailles pas pour te reposer c'est la meilleure chose à faire pour l'instant.

C'est clair qu'il y a plein de choses qui te tombent dessus en ce moment et ça ne doit pas être évident...Moi en général ces mauvaises passent sont toujours pendant les vacances d'été, vas comprendre pourquoi???!!!
Mais quand on atteint le fond, après je me dis qu'il ne peut pas m'arriver quelques choses de pire et donc je rebondis à ce moment là, je te souhaite la même chose: DE REBONDIR COMME UNE CHEVRE!!!

D'ailleurs voici un texte que j'ai vu sur mon site d'agoraphobe mais que je trouve assez parlant (c'est un peu long):

« Il faut décider d'être heureux pour le devenir ! »

Le bonheur n'arrive pas par hasard. Pas plus que le malheur d’ailleurs.
Devenir heureux est avant tout un choix, une décision qui nous appartient à chacun, individuellement. Si on veut être heureux, il faut d'abord le décider. Oui, vraiment. Il faut le vouloir plus que tout autre chose et ne jamais douter qu'on puisse y parvenir.
Mais désirer être heureux ne veut pas dire souhaiter le bonheur et simplement l'attendre. Non, devenir heureux implique une attitude volontaire. C’est intentionnellement que l'on devient heureux. Il ne faut pas attendre que des évènements provoquent notre bonheur, car dans ce cas il y en aura d'autres qui inévitablement occasionneront notre malheur. Si vous acceptez que votre bien-être dépende de certaines circonstances, alors vous ne serez jamais heureux. Vous alternerez les moments de joie et de souffrance, sans jamais parvenir au bonheur. Bien sûr, chacun peut trouver mille bonnes raisons d'être malheureux, mais nous avons tous aussi, au moins une bonne raison d'être heureux. Et c'est celle-ci qui doit prévaloir dans notre vie. En fait, nous nous focalisons toujours sur ce qui nous semble ne pas bien fonctionner. C'est tout le contraire qu'il faut faire. Chaque jour, chaque heure, chaque minute de notre existence, nous devons nous immerger dans tout ce qui nous rend heureux. Même les plus petites choses, surtout les plus petites choses, car c'est en elles que réside le bonheur. En fait, nous n'avons pas conscience du plus important, à savoir que nous sommes maître de la signification que nous accordons à chaque situation. La réalité première est que ce que nous appelons un problème ressort uniquement de notre façon de voir les choses. Il n'existe pas de "problème" en tant que tel, mais seulement des situations. Et c'est chacun d'entre nous qui leur attribuons une signification. Une épreuve particulièrement difficile à surmonter sera envisagée par certains comme un défi à relever pour se grandir, et par d'autres comme un problème sans aucun avantage à en tirer. Le même évènement est donc considéré comme une opportunité pour certains et comme un problème pour d'autres. Mais en réalité ce n'est ni l'un ni l'autre. Cela demeure une simple situation, et c'est à chacun de décider ce qu'il en fera. Une chance à saisir ou un tourment à subir. Si vous décidez dès à présent de relever tous les défis qui jalonnent votre vie en mettant à profit les expériences enrichissantes que vous pouvez en tirer, alors vous êtes déjà un homme ou une femme heureux (se). Sinon vous ne le serez jamais. C'est à chacun de choisir."

Voilà bonne journée

PS pour colopatoman: en prenant des ATdépresseurs je garde toujours la patate, le seul soucis c'est qu'avec l'alcool ça ne fait pas bon ménage (j'ai essayé et trous de mémoires)!!!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

hyppo (6 messages) Envoyer message email à: hyppo Envoyer message privé à: hyppo Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-12-03, 00:30  (GMT)
3. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Je viens d'ecrire dans la partie " fibroscopie" mais je pense que ce sujet me concerne aussi !
Car non seulement je souffre de reflux mais j'ai egalement des gazs , mal aux intestins , et l'estomac noué quand je n'ai pas envie de vomir....!!!
La nuit, je dors mal et me reveille une heure apres m'etre endormie pour me reveiller vers 5 heures du mat...
Alors je me fais des messages sous les pieds (reflexologie ?) et ca gargouille ferme... apres ca va mieux parfois...
Helas, je vais devoir vous quitter pour ce soir ... demain c'est le specialiste... pensez-vous que je doive effectivement passer par la fibroscopie ??
Rien que d'y penser, j'ai une trouille....
En plus, je ne mange pas assez lentement !! je pense que ce n'est pas pour arranger mom cas...
Enfin , tout ca est bien penible !

A tres bientot

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

mirinouille (4 messages) Envoyer message email à: mirinouille Envoyer message privé à: mirinouille Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 13:34  (GMT)
5. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour,
j'ai 22 ans et je souffre depuis 1 an de colopathie, bien que je n'en ai aucune preuve, vu qu'aucun examen ne permet de la détecter (je crois...).
Depuis environ 2 mois un nouveau symptome est apparu, encore plus génant, il s'agit d'une envie fréquence d'uriner, un peu comme lors d'une cystite, qui m'enpêche de faire pas mal d'activités, comme rester assise sur un siège de cinéma sans être très mal à l'aise.
Est-ce que d'autres gens ont rencontré ce symptome? peut-être n'est-il pas lié à la colopathie?
Merci de m'aider à mieux connaître cette maladie.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 15:32  (GMT)
6. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Modifié le 05-12-03 à 15:53  (GMT)

Bonjour tout le monde,

Aie aie aie... j’ai pris beaucoup de retard par rapport à la discussion... je pensais que l’alerte "s’auto-activerait" Rate !
Bon, mon message d'aujourd'hui sera long... mais je vais essayer de repondre a tout le monde, les uns apres les autres !

1. Bonjour Snowflake ,

Je comprends que tu te sentes mal dans la tete, parce que la tuyauterie fait encore plus des siennes ! Mais ne te decourage pas... Comme je l’ai marque en fin de la discussion 1, j’ai eu un passage a vide ce week-end. A cause d’un repas qui n’est pas passe, et d’une sortie que j’ai du annuler puisque je n’allais pas bien, ca a ete la reaction en chaine ! Catastrophe ! La colopathie reprenait le dessus sur moi !

Bien sur que non... C'etait pas la colopate. Mais je l’ai vecu comme ca. En plus depuis qqs jours j’avais moins la peche, et je me sentais demotivee. Ni une ni deux : samedi soir j’ai repris Lysanxia. Et depuis mardi j’ai retrouve une certaine peche, l’envie de faire des choses ... (sauf aujourd’hui ou j’ai ete decue par ma seance psy - mais c’est une autre histoire) Et en plus je dors mieux, un vrai sommeil profond... alors que demande le peuple ?

Conclusion : je sais que tu veux eviter les anti-depresseurs et les anxyolitiques. Mais je te promets que ca fait beaucoup de bien pour aider a remonter la pente. Alors reflechis-y ! Ne te pose pas la question "est ce que mes intestins vont supporter ou non" ? Et vois avec ton medecin ce qu’il/elle te conseillerait de prendre ! (apres verification, Lysanxia n’est pas un anti-depresseur, mais un anxyolitique)

Bon courage en tout cas !

ps/ pour faire face a tes diarrhees et les bloquer momentanement, as-tu essaye l’imodium ?? Ca c’est radical. Meme si parfois il faut s’y reprendre a plusieurs fois. 2 comprimes juste apres la 1ere diarrhee. Et si ca ne suffit pas, 1 comprime apres chaque nouvelle diarrhee SI TU NE VOIS PAS / RESSENS PAS D’AMELIORATION (ca c’etait la posologie prescrite par mon medecin. A verifier avec le tien)


2. Bonjour Colopatoman

Desolee, je vois ton message seulement aujourd’hui.
Je te mettrai les coordonnees du psy en message prive, ou alors sur ton email -si tu l’as enregistre dans ton profil- Justement je l'ai revu hier puisque j'ai repris Lysanxia ce week end. Et ce matin mon analyste me redisait encore qu'effectivement il est tres bien. Il prescrit des medicaments. Mais il est aussi therapeute, analyste... Tres complet. Et "agreable" , par rapport a ces psys qui semblent etre des murs !

Sinon j’attends avec impatience tes infos sur l’hypnotiseur Je crois que je vais craquer. Tres envie d’essayer l’hypnose aussi. Pas la patience d’attendre encore des mois, ou peut etre des annees, pour savoir ce qui a pu me traumatiser bebe !

ps/ comme je le dis a Snowflake, mon anxyolitique me donne la peche. Par contre je le prends le soir parce qu’il m’endort - mais dans la journee j’ai la peche, et j’ai retrouve une certaine "envie" en general.


3. Bonjour Juliet,

Très joli le texte que tu as recopie... Et effectivement c’est assez vrai et plein de bon sens - meme si on n’est pas toujours suffisamment en forme pour se sentir capable de l’appliquer a soi.

ps/ c’est ce week end que tu vas en Laponie ?


4. Bonjour Hyppo

Effectivement je pense que cette discussion peut egalement te concerner. Tout dependra des conclusions de la fibroscopie. Personnellement je n’en ai pas fait. Mais parce que mes problemes sont uniquement intestinaux, et pas digestifs, en plus.
Je crois que quelques personnes de la 1ere version de cette discussion ont fait une fibroscopie. Donc si on te l’a conseille, je pense que tu peux t’y fier !

Bon courage !
Et effectivement, essaie de manger plus lentement si tu peux


5. Bonjour Mirinouille

Je n’ai pas le souvenir d’avoir vu sur le forum cette envie frequente de faire pipi associee a la colopathie... Mais pourquoi pas ? Il y a tellement de formes de colopathies toutes differentes !
D’un autre cote, lorsque je bois du the, suivant comment il a infuse, il peut m’arriver d’aller faire pipi toutes les heures, voire plus souvent encore... Simplement ca ne "me tape pas sur le systeme" comme le besoin de courir aux toilettes parce que j’ai de la diarrhee. Et je ne me pose pas de questions par rapport a ca. Par contre, puisque tu en parles, c’est clair que je vais faire pipi aussi plus souvent que bien d’autres de mes amis ( ?! )
Et lorsque je vais au cine, j’evite tout ce qui est the, cafe et boissons en general. Et je vais faire pipi jusqu'à la derniere minute avant que l’on rentre dans la salle C’est mon petit rituel !


Desolee... j’ai ete longue !
Bon week end a tout le monde !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 15:58  (GMT)
7. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour à tous les colopathes,

Je me présente, je suis plutôt une personne borderline, c'est-à-dire pour simplifier que j'ai un ensemble de symptômes psys, surtout du type anxiété et dépression.

En période de stress et de dépression, j'ai très souvent mal au ventre + diarrhées ponctuelles liées au stress, et aussi les fréquentes envies de pipi dont vous parliez. Or il se trouve qu'en ce moment j'ai un traitement, Effexor 37,5 LP, et depuis que je prends ce médicament (8 mois), je n'ai pas eu une seule fois mal au ventre, et l'envie de pipi est aussi beaucoup moins fréquente.

Je crois que parmi vous Juliet a aussi parlé de l'action de l'Effexor (?). Y a-t-il d'autres personnes qui ont remarqué le même effet ? Est-ce que le mal de ventre recommence quand on arrête le traitement ?

Merci de vos renseignements.

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 20:18  (GMT)
8. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
desolee... je me cree juste un "mouchard"
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 20:22  (GMT)
9. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Euh... qu'est-ce que ça veut dire ? Il faut m'expliquer, parce que comme vous le dirait ma copine Cilloux, je suis un petit peu parano, alors il faut m'expliquer les choses...

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 20:30  (GMT)
10. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
quoi donc ? le "mouchard" ?

j'avais juste oublie de demander a etre alertee lorsque de nouveaux messages sont postes sur cette discussion... c'est la petite case que tu peux cocher en bas a gauche en dessous des messages que tu crees ! c'est tout ! je te rassure.. je ne suis pas capable de me transformer en BIG BROTHER

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 20:31  (GMT)
11. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Ouf !!!
Pandore
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-12-03, 22:58  (GMT)
12. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Hej (=salut en suédois) tout le monde,

Et bien oui nanou, c'est exacte je pars demain et je peux te dire que mes intestins le savent, je suis en train de me vider littéralement!!! Demain je sens que l'option immodium va s'imposer car le trajet (bus-avion-bus) et le chien de traineaux. ça fait beaucoup d'activités et pas souvent de toilettes à dispo: qui oserait mettre ses fesses à l'air à -20°C???? et puis oulala les toilettes en commun dans l'auberge de jeunesse je n'aime pas ça du tout!!!Foutus intestins, grrrrrrrrrr.....................

Enfin bon, essayons de rester zen, je suis quand même bien contente de partir. C'est une expérience que je n'aurai pas souvent l'occasion de renouveler !!!

Pour Pandore, c'est vrai que je prends aussi de l'effexor et ça me réussit pas mal mais pas à 100%!J'en prends depuis le mois d'aout, avant je carburais à autre chose! je n'ai jamais arrêté donc je ne peux pas te dire ce que ça fait???!!!!

Pour les envies de faire pipi, c'est clair que desfois ça m'arrive, mais ça m'étonnerait que ce soit lié avec la colopathie!! Evidemment le thé, le café, le pastis et la bière sont diurétiques mais également quand tu stresse t'as envie d'uriner et je me rappelle que pour mon brevet (ça fait un bail) j'étais tellement terrorisée que j'ai fait 3 gouttes dans ma culottes ou alors lors d'un fou rire ça m'est aussi arrivée (ça me fait penser qu'au zapping, il repasse chaque année la fois ou denise Fabre se pisse de rire dessus lors d'un JT)!!! Et comme Nanou j'ai mes petits tours de toilettes rituels avant d'aller en cours...

Voilà, ben bon week end à toutes et à tous!

Hejda°

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-12-03, 00:00  (GMT)
13. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Hej Juliet,

Je dois dire que je t'admire d'etre capable de partir pour ce weekend !
Personnellement, actuellement je serais incapable de le faire.
Mais c'est tres bien que tu le fasses !

Profites-en bien !

Hejda°

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

didite10 (8 messages) Envoyer message email à: didite10 Envoyer message privé à: didite10 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-12-03, 10:54  (GMT)
14. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour,

On m'a diagnostiqué récemment un colon irritable puisque j'avais mal au ventre et alternance diarrhée/constipation. En parallèle, je fais pipi toutes les heures voire toutes les demie-heures. On m'a parlé de cystalgie à urine claire lors d'une consultation. Apparemment ça a l'air lié.
Cordialement
Didite

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (968 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-12-03, 12:47  (GMT)
15. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour,

>On m'a parlé de
>cystalgie à urine claire lors d'une consultation.

Vous voulez dire lors d'une vraie consultation, j'espère?
http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/5164.html


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

didite10 (8 messages) Envoyer message email à: didite10 Envoyer message privé à: didite10 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
06-12-03, 15:06  (GMT)
16. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour,

Oui, en août lors d'une consultation suite à 3 mois de consultations pour problème urinaires avec le remplaçant de mon médecin traitant. Mais on ne m'a pas vraiment expliqué ce que c'était. l est vrai que le terme a été employé ici lorsque je demandais si mes troubles pouvaient venir de mon anxiété. Car je suis très anxieuse notamment quand un problème de santé survient. De plus après les problèmes urinaires, on m'a diagnostiqué un colon irritable. D'où ma question ici.
Merci
Cordialement

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-12-03, 20:00  (GMT)
17. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour à tous et à toutes,

Comme nanou, j’ai un peu de retard à rattraper!
Concernant le lien entre problèmes urinaires et colopathie (et/ou anxiété?), il y en a sans doute un vu que moi aussi j’ai ce genre de problèmes. Je n’en avais pas parlé ici car ce n’est rien à coté de la diarrhée, comme le dit Nanou, mais c’est vrai que je vais beaucoup plus souvent faire pipi que les autres. Je pense que les intestins étant proches de la vessie, l’un peut faire pression sur l’autre. Parfois faire pipi soulage un peu le mal de ventre.

Nanou, merci pour ta réponse. malheureusement j’ai comme d’hab quelque chose à redire! L’immodium, j’ai déja essayé: constipée pendant 3-4 jours avec douleurs et gênes encore plus insupportables que la diarrhée... Non merci! En plus, la vraie diarrhée , je ne l’ai que si je mange un truc qu’il ne fallait pas, notamment des fibres ou aliments trop riches.
Quant aux anti-dépresseurs, j’essayerai peut-être si mes enzymes ne font pas effet. Pour l’instant je ne sais pas trop. D’un côté je suis contente car je sens que je digère (et donc assimile les aliments) alors que sans enzymes je sens que ce que j’avale me tape direct sur le colon pour aller à la selle...comme si rien n’était assimilé... Difficile à expliquer, mais bon... D’un autre côté, j’ai dû aller à nouveau à la selle après chaque bouchée depuis 2 jours. Mais je me dit que c’est peut-être le temps que mon corps évacue tous les résidus pour pouvoir repartir sur des bases saines (c’est + ou - ce qu’ils marquent sur la notice des enzymes, donc je garde espoir!).

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-12-03, 20:26  (GMT)
18. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Salut Snowflake,

Tu ne nous dis pas comment ca se passe ta vie maintenant que tu as arrete ton stage ? Es-tu toujours aussi convaincue que c'est une "horreur" ? Ou est-ce que finalement tu arrives a en profiter pour faire des choses que tu ne faisais pas quand tu bossais ?

Sinon pour les medocs, autre suggestion : pourquoi pas l'ercefuryl ? je sais bien que normalement c'est pas prevu pour etre utilise comme ca, quand on a envie. Mais je sais que perso je trouve que c'est +ou- efficace quand je suis patraque.

Bonne soiree a tout le monde!
Anne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
08-12-03, 21:07  (GMT)
19. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour à tous,

Je suis de retour de mon trip en Laponie. Certes j'ai eu quelques gènes digestives mais l'immodium que j'ai pris chaque matin m'a permis de profiter des activités en toutes tranquilité !!!
Ce voyage a été époustoufflant! Samedi soir le chien de traineaux, un trip bien paisible et hors du temps. Dimanche trip en scooter des neiges à fond la caisse, c'était trop fort! Et dimanche soir la cerise sur le gateau, j'ai vu des aurores boréales...cet instant fut magique!!!

Un seul mot pour résumer: Woawoo!!!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-03, 11:36  (GMT)
20. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Nanou,

Je me connais déjà pas mal en médocs, mais là je ne connaissais pas. C’est quoi, l’Ercefuryl ??
J’entame effectivement ma 2ème semaine de « chômage ». Je me connais, je disais que ce serais « l’horreur », eh bien c’est pas loin de l’être. Je me retrouve effectivement seule la plupart du temps. Un petit entretien d’embauche voué à l’échec (comme hier soir encore) par ci et par là, quelques RDV à l’ANPE et les courses ; voilà mes seules occupations. Ne crois pas que je ne prenne aucune initiative, au contraire. Je me réjouissais de mon week-end: j’avais prévu de voir une de mes rares amies samedi et de revoir des connaissances du lycée dimanche. Bien sûr ils ont tous annulé, et forcément je me suis de nouveau retrouvée toute seule. J’aurais certes pu « passer » chez mes « connaissances » du lycée samedi soir mais je me sentais mal et étais au lit à 22h15 comme tous les soirs…
En plus, avec mon copain c’est définitivement fini, sauf s’il daigne me recontacter et me donner des explications (car il m’a menti), mais je n’y crois pas trop. Il m’a même sorti (par SMS) que j’étais comme Solène Poivre d’Arvor, donc en clair anorexique. Super, moi qui avais cru que lui au moins me comprenais, qu’est ce que j’ai été naïve !
Mes seuls moments de répis où je pouvais être heureuse c’était avec lui, maintenant ça aussi c’est tombé à l’eau. Le seul point positif c’est que j’ai pu arrêté la pilule pour voir si elle empirait ma colopathie, mais pour l’instant aucun changement. Je ne sais même pas si je vais encore avoir mes règles (la pilule me les enlevait), avec seulement 40 kilos…

PS : un bonjour à Juliet que j’admire toujours autant pour conjuguer colopathie et aventure !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-03, 12:19  (GMT)
21. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Modifié le 09-12-03 à 12:33  (GMT)

Coucou Snowflake,

L'Ercefuryl c'est suppose etre un "desinfectant". On l'utilise generalement en cas de grippe intestinale, de gastro, ou de tourista... Mais dans mon cas l'ercefuryl fait effet, meme quand je n'ai pas de gastro ou de grippe intestinale !

Sinon je vois que c'est vraiment pas la joie pour toi. Mais comme disait Juliet dernierement, et comme je me le dis a moi-meme de temps en temps, quand on est vraiment au fond du trou, au moins on ne risque pas de tomber encore plus bas, et donc on ne peut que rebondir et remonter Je sais que c'est pas evident. Mais dis-toi vraiment que les choses ne peuvent que s'ameliorer au moins un peu !

Il y a 6-7 ans, alors que je venais a peine d'arriver en Asie pour 8 mois (donc pas encore enormement de monde autour de moi - echange universitaire, etc...) , et que mon grand amour s'est enfin decide a me dire que jamais ca ne pourrait marcher entre nous (alors qu'il n'avait jamais rien laisse paraitre - je suis completement tombee de haut -c'est le cas de le dire ! ) ; que quelques semaines apres je me suis casse la figure et que je me suis retrouvee aux urgences, puis en bequilles ; ... j'ai ressorti mon tres cher "Alchimiste" de Paulo Coelho. Je l'ai lu deux ou trois fois en 10-15 jours. Je me suis isolee parce que j'avais besoin de me retrouver avec moi-meme. Ca m'a fait beaucoup de bien. Et finalement je me suis relevee... C'est vrai que grace a la chute et aux bequilles, les etudiants ont ete adorables et se sont enfin occupes de moi, alors qu'ils m'ignoraient avant ca... Mais malgre tout, je sais AUSSI que "L'Alchimiste" m'a ete d'une grande aide a ce moment-la !

As-tu toi aussi un livre qui t'aide a te remettre les idees en place ?

Sinon, par rapport a ta recherche d’emploi, je te jure que tu devrais considerer tes premiers resultats comme UNE SUPER REUSSITE !!!! Seulement deux semaines, et tu passes deja des entretiens... Serieusement, vu comment le marche du travail est super pourri en ce moment, je te promets QUE TU CARTONNES !!!! Parce qu’il faut pas oublier en plus que tu sors seulement de tes etudes... Non serieusement, C’EST HYPER POSITIF !!!! Et puis l’interet de premiers entretiens qui n’aboutissent pas, c’est que ca te fait un entrainement pour les suivants. Alors s’il te plait, POSITIVE, POSITIVE, C’EST VRAIMENT GENIAL !!!!

Bonne journee !

Je retourne moi aussi a mes recherches d'emploi...

ps/ Et pour tes amis, c’est clair que c’est dommage qu’ils aient finalement annule. Mais ne baisse pas les bras, et retente une autre fois


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-03, 15:09  (GMT)
22. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Merci Nanou pour ton soutien.

J’allais justement te demander si toi aussi tu cherchais encore du boulot... Je vois que oui.
Tu dis que tu étais en Asie il y a 6-7 ans. Tu avais déjà la colopathie à l’époque?

C’est vrai que j’ai un bon CV pour mon âge, les entreprises apprécient mes langues étrangères et mon expérience professionnelle. Mais à chaque fois c’est à cause de cette #### de colopathie que ça tombe à l’eau. Cela se voit bien que je suis physiquement affaiblie et faut bien que j’en parle durant l’entretien pour voir s’il y a possibilité de conjuguer maladie et boulot proposé. C’est surtout au niveau des horaires et du stress que cela pose un problème. De nos jours, il faut partout être super-résistant au stress, alors que justement, nous faut qu’on l’évite à tout prix. Et plus tu te dis que tu dois l’éviter plus tu paniques et te focalises là dessus. Du coup je me retrouve sans rien ni personne, juste pour éviter ce fichu stress. Accepter un boulot stressant et/ou qui fini trop tard le soir cela équivaudrait à me suicider à petit feu, vu que je perdrais encore plus de poids. Tout est un cercle vicieux interminable.

Petit espoir au niveau des enzymes digestives par contre. Le repas de midi est bien passé, pas de selle pour une fois, et en plus j’avais faim avant le repas, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps !

Un livre ? J’aime pas lire, sauf les magazines. Je lis beaucoup de revues « Psychologie » en ce moment, assez intéressant. De toute façon pas moyen de me concentrer sur les cours du CNED, je crois que je vais bientôt tout renvoyer.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-03, 15:50  (GMT)
23. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour Snowflake,

>C’est vrai que j’ai un bon CV pour mon âge, les
>Mais à chaque fois c’est à cause de cette #### de
>colopathie que ça tombe à l’eau. Cela se voit bien
>que je suis physiquement affaiblie et faut bien que j’en
>parle durant l’entretien pour voir s’il y a possibilité de
>conjuguer maladie et boulot proposé.

Vu le taux de chômage en France en ce moment, si tu veux mettre toutes les chances ton côté pour te faire embaucher, il faut absolument que tu aies l'air très en forme au cours de l'entretien, et que tu ne parles surtout pas de tes problèmes de santé.

Une fois que tu seras en poste, que tu auras fini ta période d'essai et que tu auras prouvé tes compétences, tu pourras sûrement, petit à petit, trouver discrètement des aménagements et des moyens de fonctionner compatibles avec ton état de santé, sans que personne ne soit au courant de tes petits soucis (à moins que tu ne souhaites absolument faire le vide autour de toi).

Bon courage pour tes recherches, amitiés,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-03, 16:05  (GMT)
24. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Salut,

Tout d'abord l'ercefuryl j'en prends moi aussi pendant mes périodes de grosses crises de diarrhée!
Snowflake bosser de chez toi tu y as déjà pensé car les horaires c'est comme tu le sens? Et puis en plus tu t'inscris dans une activité pour rencontrer du monde!

Et pour le CNED, réfléchis bien avant de laisser tomber!

a +

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-03, 17:32  (GMT)
25. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Pandore et Juliet,

Merci pour vos messages. Mais bien sûr j’ai quelque chose à redire!
Le télétravail, j’y ai pensé. Surtout que je pourrais peut-être faire traductrice. Mais j’ai malgré tout vraiment besoin de voir des gens, et les « activités » c’est toujours le soir quand je ne peux pas. Sauf mes cours de musique, mais 1h toutes les 2 semaines en tête à tête avec mon prof ça ne va pas beaucoup me sociabiliser…
Pour répondre à Pandore, je ne peux pour l’instant pas « faire semblant » que tout va bien. En plus, la plupart des jobs qu’on m’a proposé finissaient tard le soir. Hier à l’entretien on m’a dit que je pourrais éventuellement finir à 17h en temps normal mais que environ 2 fois par mois il faut être prête à rester jusqu’à 19 voir 20 ou 21 h. et que l’ambiance est souvent un peu stressante à cause des flux tendus… Si tu savais ce que j’en ai a foutre en ce moment des flux tendus ! C’est la dernière de mes préoccupations. Je crois que je ne pourrais de toute façon pas avoir un poste à responsabilités, car mon esprit est occupé 24h sur 24 par la colopathie. Je sais qu’il faudrait que je pense à autre chose, mais difficile quand c’est précisément la colopathie qui t’empêche de vivre…

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-12-03, 19:28  (GMT)
26. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
"Je crois que je ne pourrais de toute façon pas avoir un poste à responsabilités, car mon esprit est occupé 24h sur 24 par la colopathie. Je sais qu’il faudrait que je pense à autre chose, mais difficile quand c’est précisément la colopathie qui t’empêche de vivre…"

J'ai d'autres problèmes que les tiens, mais je raisonne exactement dans l'autre sens par rapport au travail : je me cramponne au travail pour éviter de penser à mes problèmes et à mes symptômes. Il me semble que penser à un symptôme n'a pas de sens : on en a vite fait le tour, c'est toujours le même symptôme, ça peut même tourner à l'obsession.

Par contre, essayer de se concentrer sur un travail est un bon dérivatif aux problèmes. C'est sûr qu'au début il faut se forcer un peu pour sortir de sa bulle de problèmes, mais c'est quelque chose qui peut se travailler. Si tu es au chômage, tu auras un double problème : colopathie + chômage. Si tu bosses en télétravail, tu n'auras pas de contacts : ça va être gai comme vie !

Alors que si tu as un travail, tu vas de faire des relations, peut-être même des amis. Franchement, sortir 2 fois par mois entre 19 et 21 h, est-ce complètement insurmontable pour toi ? Quel est ton problème par rapport à cet horaire ? Explique-moi. Il m'arrive assez souvent d'avoir mal au ventre en cas de stress, mais je ne connais pas ce qu'est la colopathie et les problèmes qu'elle cause.

A bientôt, amitiés

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 01:30  (GMT)
27. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Snowflake,

Pour reprendre un peu ce que disent Juliet et Pandore, je sais que c’est un gros effort pour toi, que tu n’as pas envie / que tu ne peux pas penser a autre chose qu’a la colopathie et a tout ce qu’elle bousille autour de toi, mais pourtant, il faut que tu essayes de penser a d’autres choses. Au debut ca sera une corvee pour toi. Mais a force de te dire "ca c’est cool, c’est une bonne nouvelle" , ou "waouh, j’ai cartonne sur ce truc la" , etc... je te promets, primo, tu vas y prendre gout, et secundo, tu commenceras a te sentir mieux.

Un truc debile : il y a quelques semaines, le 1er jour ou j’ai garde mon repas de midi sans devoir courir aux toilettes, j’etais super contente. C’est pas grand chose... c’est une betise... mais malgre tout, C’EST UNE VICTOIRE ! Et je l’ai regarde comme une victoire, une petite victoire de plus a ajouter sur ma liste !

Alors puisque les enzymes te font du bien, chaque fois que tu te sens mieux grace aux enzymes, comptabilise-les comme autant de victoires en plus ! Et bientôt tu verras, tu n’en auras plus assez de tes doigts pour faire le total Les victoires sur la colopathie ne commencent pas forcement par des exploits exceptionnels. L’important c’est d’etre capable / de se donner les moyens d’ARRETER DE REGARDER UNIQUEMENT LE NEGATIF. Et chaque fois que tu mettras en avant qqch de positif, ce sera un peu de pouvoir que tu reprendras sur la colopathie, aussi terrible soit-elle actuellement.

En tout cas je vois deja plusieurs victoires dans ce que tu ecrivais aujourd’hui :
1. tu avais faim avant de passer a table
2. ton repas de midi est bien passe
3. tu n’as pas eu besoin d’aller aux toilettes une fois ton repas termine

Je ne dis pas que la colopathie est terminee. Mais prends chacune de ces victoires pour ce qu’elles sont : des points positifs sur lesquels t’appuyer pour te relever.

Sinon pour le boulot, pourquoi ne commencerais-tu pas en tant que traductrice a la maison ? Et si tu as envie malgre tout de contacts avec des collegues, rien ne t’empeche de passer de temps en temps voir les gens pour qui tu travailles ? Et lorsque tu seras plus a l’aise avec ta colopathie et qu’elle t’enfermera moins dans des horaires contraignants, tu pourras alors songer a bosser du lundi au vendredi dans une boite ! Qu’est ce que tu en penses ?... Ou bien les conditions de travail dans le stage que tu viens de terminer etaient-elles quand meme suffisamment supportables pour que tu veuilles a tout prix retourner dans un bureau ? Et derniere chose : je suis 100% d’accord avec Pandore sur ses recommandations pour les entretiens. Ne leur parle pas de ta sante. Ne leur parle pas de tes contraintes horaires. J’ai une amie qui est cadre dans une boite. A la fin de sa periode d’essai, etant payee aux 35h, elle a decide de ne bosser que 35h. Et ils font avec ! A partir du moment ou le boulot est fait, et bien fait, ils n’ont rien a lui reprocher ! Et pour le stress (en general), il y a deux stress (le positif et le negatif –sic). Et dans mon cas, un minimum de stress au boulot est une composante "indispensable" pour mon bon equilibre et pour mon efficacite. Bon, quand il y en a trop, je pete les plombs, comme tout le monde. Mais j’en ai besoin. Et d’ailleurs, pour rebondir a nouveau sur ce que disait Pandore, quand je suis trop occupee a stresser sur mon boulot, au moins je n’ai pas le temps de penser a la colopathie Par contre le stress au boulot est-il positif, ou negatif, pour toi ?


Sinon pour l’Asie j’y ai vecu en tout deux ans et demi (en plusieurs fois). J’avais deja ma colopathie a ce moment-la. Mais je suis moins malade en Asie. L’art de vivre asiatique me convient mieux. J’ai beau etre 100% francaise, je me sens plus en phase la-bas !


Tout tout dernier truc et je vais dormir : je lisais le magazine "psychologies" il y a qqs annees. C’est interessant. Mais ne tombe pas encore dans ce cercle vicieux qui pourrait t’entrainer vers le negatif... Sur le forum il y a des discussions entre depressifs. J’ai voulu y participer (etant moi-meme +ou- depressive). Mais j’ai arrete tres vite... TRES TRES MAUVAIS POUR MOI !!! Ce genre de discussion te tire plus vers le bas que vers le haut (en tout cas pour moi, c’est clair que ca aurait eu cet effet)


Bon, j’ai encore ete super longue... Bon courage !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 08:48  (GMT)
28. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
A Pandore et Nanou,

C’est vrai que je recommence à avoir un petit espoir depuis hier grace aux enzymes. Il faut dire que ça faisait presque 2 mois que c’était la cata, depuis ces fichus champignons…
Mais je ne veux pas me faire de fausses joies, comme cela m’était par exemple arrivé avec le débridat, on tombe encore de plus haut sinon.

Pour répondre à Pandore, je crois que pour moi, il me faut cette phase où je ne pense que à la colopathie. En effet, j’en souffrais depuis l’âge de 12-13 ans sans savoir ce qu’il m’arrivait. On m’avait collé l’étiquette d’anorexique. Puis les symptômes ont empiré et j’en avais tellement honte que je ne disais rien à personne et me renfermais de plus en plus sur moi, en me plongeant justement dans le travail (scolaire) pour ne pas y penser. Jusqu’au jour où j’ai eu la trouille de ma vie en m’apercevant que à force d’aller si souvent à la selle, j’avais un léger prolapsus rectal. C’était en février dernier. Depuis environ cette période j’ai perdu 12 kilos et me sens très faible. Je ne peux rien faire sans être épuisée. Il me faut rentrer chez moi au moins 1 heure avant chaque repas pour avoir le temps de récupérer. Sinon je ne digère pas. De plus, si je travaille, il faut que je me cuise le repas pour le lendemain midi chaque soir, en plus du dîner et du pain pour le petit déjeuner que je dois faire rassir une demi heure à une heure dans une poêle… Il faut compter bien 2 heures chaque soir, en plus des courses dans des magasins spéciaux et nombreux (pour trouver les peu d’aliments que je peux manger). De plus, après le repas, il ne faut pas que je m’agite (à cuisiner par exemple) sinon je ne digère pas non plus. Je suis une vraie handicapée, sauf que ça ne se voit pas, et c’est ça le pire.
Pandore, si tu veux en savoir plus sur moi, lis mes autres messages (nombreux !) sur le 1er site : http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/775.html

Pour le télétravail il faut que je me renseigne, je ne sais pas si une licence suffirait pour être traductrice indépendante. Les formalités administratives doivent être assez complexes. Je vais voir.
Durant les entretiens, même si je ne parle pas de ma santé, ça se voit sur mon visage blême et mon corps squelettique… De plus, comme je disais, si je ne dis rien on va me proposer les horaires « standard » de l’entreprise qui bien souvent ne me correspondraient pas. Si je dis que je ne peux pas terminer plus tard que 17h, au moins il y a possibilité de trouver un aménagement. Le mieux serait évidemment un temps partiel, mais c’est rare et surtout des tâches administratives peu intéressantes où je ne pourrais pas utiliser mes langues étrangères sans lesquelles tout boulot me semble fade. Peut-être cela irait en attendant d’aller mieux, mais alors faudrait que ce soit un CDD pas trop court quand même. Pas évident à trouver avec tous ces critères.

Pour le forum de Psychologie, je n’y étais pas. J’étais sur un autre groupe de discussion pour « soutien moral » : effectivement que des dépressifs avec des messages plus bizarres et déprimants les uns que les autres ! Vaut mieux éviter. En fait, nous, nous souffrons d’une dépression réactionnelle (à la maladie), ce qui est différent de la dépression tout court. D’un côté c’est mieux car on a une cause bien précise. Encore faut il pouvoir trouver une solution à celle ci…

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 09:27  (GMT)
29. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Modifié le 10-12-03 à 11:51  (GMT)

Bonjour Snowflake,

"Durant les entretiens, même si je ne parle pas de ma santé, ça se voit sur mon visage blême et mon corps squelettique… De plus, comme je disais, si je ne dis rien on va me proposer les horaires « standard » de l’entreprise qui bien souvent ne me correspondraient pas. Si je dis que je ne peux pas terminer plus tard que 17h, au moins il y a possibilité de trouver un aménagement. Le mieux serait évidemment un temps partiel, mais c’est rare et surtout des tâches administratives peu intéressantes où je ne pourrais pas utiliser mes langues étrangères sans lesquelles tout boulot me semble fade. Peut-être cela irait en attendant d’aller mieux, mais alors faudrait que ce soit un CDD pas trop court quand même. Pas évident à trouver avec tous ces critères."

Je comprends ce que tu m'expliques, mais il faut que tu te mettes un peu à la place de l'employeur potentiel : il n'embauchera pas quelqu'un qui lui annonce sa maladie à l'entretien d'embauche.

Si tu veux avoir une chance d'être embauchée, il faut que tu apparaisses en bonne santé à l'entretien. Tu es maigre : pas de problème, il existe plein de maigres constitutionnelles, il suffit que tu aies l'air tonique, que tu te tiennes droite et que tu soit habillée avec des vêtements à ta taille (surtout pas des vieux vêtements qui flottent autour de toi). Tu es blême : pas de problème, il y a tout ce qu'il faut en produits de maquillages, terracotta et divers trompe-couillons. Pour ce qui est des horaires, avec les 35 h il y a beaucoup d'entreprises où ce n'est quand même pas le bagne.

Il faut surtout te concentrer sur le fait de passer la période d'essai, là, tu comptes les jours. Un fois que ton contrat est définitif, qu'on commence à t'apprécier dans la boîte, tu commences à parler d'aménagement d'horaires. Ce n'est pas si difficile que tu crois : du moment que tu fais tes heures et que ton travail est fait, beaucoup d'employeurs se fichent des horaires que tu fais. Il y a plein d'autres personnes qui aménagent leurs horaires par exemple en fonction de leurs trains, ou des horaires de leurs enfants. Tu peux très bien raconter un pipeau. Personne ne te posera de questions.

Pour ce qui est de l'intérêt du travail, ça tu ne pourras le savoir qu'en travaillant. En général, on arrive toujours à trouver un intérêt à ce qu'on fait, il y a toujours au moins une partie du boulot qui est intéressante.

Personnellement, ça fait 25 ans que je travaille avec quelques problèmes psychologiques. J'ai réussi à faire mon trou dans un travail qui me convient, avec des horaires qui me conviennent, peu de stress, suffisamment d'intérêt, un temps de travail légèrement réduit. J'aime travailler, ça m'empêche de cogiter sur les problèmes. J'aime aussi avoir des contacts avec des collègues, même si j'ai souvent des problèmes de parano et des angoisses. J'ai quand même toujours réussi à me "pousser". Les petites victoires au jour le jour donnent confiance en soi et permettent de progresser.

Tu sais, ta maladie ne se voit pas sur ton visage. Il n'y a que toi qui le sait, et tu crois que ça se voit parce que tu y penses tout le temps. C'est formidable que tu réussisses à avoir des entretiens d'embauche, ce n'est déjà pas si facile en ce moment. Tu es sûrement une personne très compétente, donc recherchée par les entreprises. Il n'y a aucune raison pour que tu ne réussisses pas à te trouver une place adaptée à ton cas. Mais tu ne peux pas "imposer" ta maladie dès l'entretien d'embauche. Vu les conditions financières des entreprises en ce moment, personne ne peut sciemment prendre la responsabilité d'embaucher une personne malade. Tu es donc obligée de "jouer un jeu", au moins pendant un certain temps.

Bon courage, amitiés,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 10:20  (GMT)
30. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour Pandore, Bonjour Snowflake,

Message pour Snowflake :
Pour les temps partiels, il y a aussi les boites d'interim qui en proposent de temps en temps.
Sinon si tu veux t'orienter vers la traduction, sans forcement te mettre a ton compte, tu peux essayer de trouver des boites de traducteurs qui seraient OK pour que tu travailles depuis chez toi. Et malgre tout, si tu le souhaites, rien ne t'empeche de passer leur faire un petit coucou de temps en temps !

J'avais regarde ce site il y a quelques annees www.teletravail.fr
et si mes souvenirs sont bons, il y a une rubrique "traducteurs". ca peut te donner des pistes, et des contacts

Bonne journee !
Sinon pour la traduction

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 11:37  (GMT)
31. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Pandore,

Merci pour les conseils !
Le problème c’est que pour l’instant je n’arrive pas, je n’ai pas la force de faire semblant ou de dire un « petit mensonge ». Je sais bien que il faut « se vendre » pour être embauché. Peut-être devrais-je attendre d’aller mieux, si j’irai mieux un jour, avant de chercher un boulot. Mais que faire en attendant alors ? Surtout que ça va sûrement prendre une éternité pour que je reprenne du poids et sois de nouveau d’aplombs…
Tu souffres de quoi au juste Pandore, si ce n’est pas trop indiscret ? Pas de colopathie directement ? Et tu travailles dans quel domaine ?


Nanou,
Merci pour le tuyau. Je vais voir sur le site!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 13:43  (GMT)
32. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Snowflake,

Il n'y a vraiment que toi, avec ton médecin, qui peut dire si tu es en état ou non d'aller travailler. Reprendre du poids ne prendra pas une éternité à partir du moment où tu seras guérie de ta maladie.

Le problème de rester sans travailler, c'est que plus tu tarderas à reprendre contact avec le monde du travail, plus ce monde te paraîtra effrayant, et plus tu te sentiras en décalage avec les autres. Tu risques d'être de plus en plus centrée sur ta maladie et d'en faire une obsession. Et vis-à-vis des employeurs, il vaut mieux ne pas avoir trop de "trous" dans un curriculum vitae. Peut-être pourrais-tu chercher un temps partiel ?

Mes problèmes, pour résumer, c'est à la base une hyper-émotivité et une difficulté à gérer les émotions, et ça m'a occasionné différents symptômes, à différents moments de ma vie : angoisses, dépression, parano, dépersonnalisation, TS, anorexie (mais aussi des très longues périodes avec presque aucun symptôme à part un peu d'angoisse), j'en passe et des meilleures, y compris le fait d'avoir mal au ventre en cas de stress. La description de symptômes, ce n'est pas trop mon fort, mais moi au moins, dans mes problèmes, il y a de la variété . En ce moment j'ai un traitement, c'est l'Effexor, et j'ai remarqué que depuis que je prends ce médicament je n'ai plus jamais mal au ventre, alors qu'auparavant, en cas de stress j'étais souvent abonnée à l'Imodium ou au Smecta.

En tout cas, ce qui est important, c'est d'arriver un jour ou l'autre à remonter la pente et à se trouver une place dans le monde, et ça n'est pas toujours une mince affaire. J'espère pour toi que tu es bien suivie médicalement pour ta maladie.

Je te souhaite de vite te rétablir, amitiés,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 14:27  (GMT)
33. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Pandore,

C'est en toute amitie que je t'ecris cela... Mais s'il te plait, essaie de faire un tour sur le premier site de la discussion dont Snowflake t'as donne le lien un peu plus haut http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/775.html

tu y verras que cela fait deja un long moment que Snowflake se bat contre la colopathie ; qu'elle a deja essaye des tas de choses ; que malgre ses efforts depuis plusieurs semaines pour reprendre du poids, ca ne marche pas ; etc...

la colopathie est une saloperie qui prend du temps a "apprivoiser". Et meme si cela part d'un bon sentiment de ta part, par rapport a son historique "medical", essaie d'en lire un peu plus.

encore une fois je ne voudrais pas que tu prennes mal mon intervention. mais je sais que si j'etais a sa place, le simple debut de ton message "à partir du moment où tu seras guérie de ta maladie" me ferait completement bondir !!!! premierement, parce qu'aucun colopathe n'est sur de pouvoir "guerir" pour de vrai, simplement aller mieux. deuxiemement, parce que malgre nos divers encouragements sur cette discussion, Snowflake a du mal a croire en, au moins, une amelioration de son etat.

amities,
anne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 14:54  (GMT)
35. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
"si j'etais a sa place, le simple debut de ton message "à partir du moment où tu seras guérie de ta maladie" me ferait completement bondir !!!!"

Est-ce que tu peux m'expliquer pourquoi le fait de parler de l'éventualité d'une possible guérison ferait bondir Snowflake ?

Il me semble que de penser à la guérison, ou à une amélioration, devrait plutôt réjouir.

"la colopathie est une saloperie qui prend du temps a "apprivoiser"
Qu'appelez-vous "apprivoiser" une maladie ?

En ce qui concerne mes propres problèmes, j'essaye de faire diminuer les symptômes sur lesquels je peux agir, et de vivre le moins mal possible avec ceux qui restent. Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire.

A bientôt,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 15:05  (GMT)
36. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Pandore,

bien sur qu'on a tous et toutes pour objectif de guerir...
c'est la formulation qui m'embete, parce que :
1. on ne peut pas rever guerir comme ca du jour au lendemain
2. et donc, si on ne guerit pas du jour au lendemain, la pauvre Snowflake va devoir rester enfermee chez elle jusqu'a ce que cela arrive enfin ?

par rapport a "apprivoiser", ... je vais avoir du mal a te resumer en qqs lignes tout ce qui s'est dit dans la discussion initiale.
En gros, quand la colopathie n'est plus trop lourde, on peut gerer, comme toi, comme moi parfois.
Par contre, quand elle est beaucoup plus violente, malgre toute la meilleure volonte du monde, c'est beaucoup moins simple. Meme s'il faudrait penser a autre chose, on a bien du mal a ne pas rester centre sur ce ventre qui fait mal a longueur de journee et qui nous lache pas, d'autant que les medocs ne marchent pas toujours aussi bien qu'on le voudrait. Et ca aussi j'ai connu, meme si heureusement j'ai l'impression d'en avoir fini avec cette phase-la !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 15:22  (GMT)
37. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Et ca aussi j'ai connu, meme si heureusement j'ai l'impression d'en avoir fini avec cette phase-la !

Et bien pourquoi ça ne serait pas la même chose pour Snowflake ? Il y a bien un jour où cette saleté de maladie va lâcher prise pour elle comme pour toi.

Bon courage à toutes les deux

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 15:34  (GMT)
38. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
tu le fais expres ???
bien sur que Snowflake aussi va s'en sortir !!!!
mais pas dans 1h, ni dans 12h, ni dans 24h... ca prend du temps ! elle est en train de gagner des petites victoires depuis 24h-48h. c'est un debut encourageant. mais c'est encore fragile. elle le dit elle-meme.

tout ce que je voulais dire c'est que dans ce contexte, ta reflexion pourrait la decourager par rapport a sa recherche de boulot actuelle, plutot que de la soutenir... c'est tout !

de toute facon, la on parle l'une et l'autre en son nom... je ne crois pas qu'on soit les mieux placees pour dire comment cette petite phrase va la faire reagir alors on en reste la ?

et puis il faut moi aussi que je retourne a ma recherche de boulot !

bonne fin d'apres midi !
amities,
anne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 14:46  (GMT)
34. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Salut Pandore,

Avec ton hyper-émotivité et tes angoisses, tu ne ferais pas par hazard de l'agoraphobie ou de la phobie sociale, il y a des tests sur http://www.chez.com/agoraphobie/testago.html pour calculer ça...

Salut Snowflake,

Je suis d'accord avec pandore, vas voir un médecin pour savoir si tu peux bosser ou s'il faut que tu reprennes des forces d'abord!!! Et tu sais en annonçant que tu es malade, les gens croient que tu seras souvent absente alors comme Nanou et Pandore, je pense qu'il vaut mieux ne rien dire...
Tu sais pas s'il existe des lieux spécialisés où tu puisses aller pour y reprendre du poids avec des régimes adaptés à la colopathie? Car j'ai l'impression que tu as tellement maigri que ton corps à du mal (2 mois pour te remettre des champignons!!!). A ta place, j'essaierai de me focaliser dessus (ce que tu fais déjà en grande partie) et de profiter du chomage pour aller un peu mieux, au moins reprendre du poids!!Vas voir médecin, gastro et nutritionnistes...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 18:24  (GMT)
39. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
bon moi jai une 2eme seance avec le magnétisuer samedi et jai un RDV avec un hypnotisuer-médecin le samedi d'après. je vous tiens au courant. J'ai vraiment mal au ventre tte la journée et je transpire bcp comme je lai deja di mais je commence a men sortir de mieux en mieux dans les oraux (12.5 en anglais aujourdhui!!!) et je tente de prendre la parole en cours.
Je sais que si j'arrive justement a me sentir mieux moins transpirer, moins de gragouillement je me sentirai de mieux en mieux!

Avant je mangeais des barres de céréales a la récré de 10h30 puis a celle de 15h 30 donc ca me faisait bcp de digestion. Maintenant j'essaie déviter ces grignotages en esperant que le fait de faire moins de digestion soulagera mon ventre car moi aussi je commence a aller a la selle a chaque fois que jai mangé. Donc j'évite au maximum de grignoter, j'espere que toutes ces mesures maideront a aller mieux. "Mon" magnétiseur m'a di qu'il faut éviter de boire du lait le matin car le lait n'est pu aussi bon qu'avant. il ma montré un ouvrage ou lauteur disait que le lait facilitait la dépression,les spasmes, le cancer du sein... cette auteur a été "censuré" enfin on la évincé dapres ce quil ma dit.Donc je me suis mis au thé et au café.Voila, je prend note du lyxansia et de Effexor et fait des recherche , jen parlerai a mon médecin si hypnose et magnétiseur de marche pas.

Courage Snowflake! Tu vas t'en sortir. Si tu as besoin de parler tu peux m'envoyer un mail, je sais que je n'ai que 18 ans et peu dexperience mais si je peux taider jen serai ravi, et pareil pour vous autres. Il faut s'entraider et faire comme qqn la di plus haut essayer de positiver car la colopathie est vraiment psychologik et obsessionnel!Je vous tiens au courant!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 18:40  (GMT)
40. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
coucou colo,

plein de bonnes initiatives ! felicitations ! et en plus ca a l'air de marcher. alors c'est genial !

en effet, le grignotage c'est pas tres bon. par contre si un jour t'as vraiment trop faim, vaut mieux qd meme manger qqch... mais j'ai un trou... plus vraiment le souvenir de ce que m'avait conseille mon medecin ... oops ... c'etait y a plusieurs annees quand meme ! en tout cas des trucs naturels... genre du pain de campagne... attention aux barres coupe-faim et compagnie ! c'est plein de machins qui font fermenter pendant la digestion

juste une chose quand meme : le the et le cafe sont des excitants => ne pas en abuser. pas top avec la colopathie

et felicitations pour l'oral d'anglais !!!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 18:59  (GMT)
41. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Salut colo et nanou,

J'ai pas mal surfé sur le net et demandé à droite et à gauche au niveau de la fréquence des repas. Bon alors il est clair que le grignotage n'est pas bon mais il est préferable de manger 6 fois par jour au lieu de 3 comme ça on brutalise moins l'appareil digestif car on mange moins à chaque fois et on ne passe pas de rien du tout à trop de boulot pour nos pauvres estomac et intestins!!!!

Par contre comme tu dis Nanou, le café et le thé c'est pas le top!!!mais s'il faut éliminer lait, café, thé et jus de fruits, qu'est ce qu'on peut boire le matin? Bon moi j'ai opté pour le thé vert qui est moins fort!

ciao

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 19:22  (GMT)
43. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
c'est vrai que si on a besoin de manger 6 fois par jour, parce que c'est notre rythme, alors rien ne sert d'aller contre. C'est mon medecin qui me l'avait dit. Par contre, on parle bien de REPAS, meme s'ils sont legers. Pas de cochonneries, une fois encore, style chips, barres mars, etc...
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ludo71 (4 messages) Envoyer message email à: Ludo71 Envoyer message privé à: Ludo71 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 19:21  (GMT)
42. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjours à tous et toutes,
ça fait plusieurs jours que je lis vos différents messages et je me rend compte que beaucoup de personnes ont les mêmes symptomes que moi. J'ai 23 ans et j'ai des problèmes aux intestins et à l'estomac depuis environ 1an. Pour etre franc je n'ai pas encore consulté de médecin (la peur sans doute!). J'ai comme vous des problèmes de diahrrée et de constipation et des douleurs. on ne peut pas dire que ces douleurs sontinvalidantes mais elles sont très genantes an quotidien. Contrairement à ce qu j'ai lu précédemment elles ne sont pas situées en bas mais en haut et à gauche de l'abdomen. J'aimerai si vous avez quelques minutes que vous m'expliqiez un peu vos remèdes et vos techniques pour soulager ces douleurs.
Merci d'avance
A bientot
Ludovic
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 19:25  (GMT)
44. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
bonjour Ludovic, et bienvenue sur le forum !

as-tu eu le temps de lire les 280 premiers messages de cette discussion ? :-o
http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID5/775.html

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ludo71 (4 messages) Envoyer message email à: Ludo71 Envoyer message privé à: Ludo71 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 11:15  (GMT)
55. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour NANOU,
Tout d'abord je te remercie pour ton acceuil, c'est très gentil.
Effectivement j'ai lu une bonne partie des 280 messages de cette discution et l'on se rend vraiment compte que la colopathie peut se manifester par un nombre impressionnant de symptomes tous différents suivant la personne. Ce qui m'inquiete un peu c'est que dans mon cas et au contraire des autres personnes, je ressend très souvant le besoin de manger, car j'ai de gros gargouillement d'estomac et ça se calme lorsque je mange. (mais ça ne calme pas forcément la gène que j'ai à l'épigastre) car on peu plus appeler ça une gêne qu'une douleur.Avez vous déjà eu ces symptomes?
Je vous remercie de l'attention que vous portez aux messages.
A+ Salut
Ludo

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (968 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 11:26  (GMT)
58. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour Ludo,

Les symptômes de la colopathie fonctionnelle sont particulièrement aspécifiques, c'est à dire qu'on peut les retrouver aussi dans toutes les autres maladies de l'intestin.
Juliet a parfaitement raison (http://www.atoute.org/cgi-bin/dcforum/dcboard.cgi?az=show_thread&om=5102&forum=DCForumID5&omm=45), c'est seulement quand on aura éliminé toutes les autres possibilités qu'on pourra penser que vous avez une colopathie fonctionnelle.

Vous ne pouvez rien déduire de ces témoignages, même s'ils vous semblent proches de votre histoire.
Il faut consulter un médecin pour avoir un diagnostic ; sans ça votre participation à cette discussion ne peut rien amener de bon.
http://www.atoute.org/forums/questions_medicales.htm


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ludo71 (4 messages) Envoyer message email à: Ludo71 Envoyer message privé à: Ludo71 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 11:20  (GMT)
57. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour NANOU,
Tout d'abord je te remercie pour ton acceuil, c'est très gentil.
Effectivement j'ai lu une bonne partie des 280 messages de cette discution et l'on se rend vraiment compte que la colopathie peut se manifester par un nombre impressionnant de symptomes tous différents suivant la personne. Ce qui m'inquiete un peu c'est que dans mon cas et au contraire des autres personnes, je ressend très souvant le besoin de manger, car j'ai de gros gargouillement d'estomac et ça se calme lorsque je mange. (mais ça ne calme pas forcément la gène que j'ai à l'épigastre) car on peu plus appeler ça une gêne qu'une douleur.Avez vous déjà eu ces symptomes?
Je vous remercie de l'attention que vous portez aux messages.
A+ Salut
Ludo
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

mirinouille (4 messages) Envoyer message email à: mirinouille Envoyer message privé à: mirinouille Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-12-03, 19:45  (GMT)
72. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Salut Ludo,
moi j'ai 22 ans et comme toi j'ai souvent des gargouillement, même si je mange tout à fait normalement, et justmeent ces gargouillement ne s'améliorent pas vraiment en mangeant, par contre ça fait grossir.
As-tu comme moi une colopathie avec constipation ou des dhiarrées?
A bientôt!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 19:36  (GMT)
45. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Salut Ludo,

Il est clair que toutes nos techniques(médicaments et autres)sont dans les messages précédents...
Par ailleurs, tu n'as pas à avoir honte d'aller voir le médecin (généraliste et gastro)...Il vont certainement te faire faire des tests (prise de sang, analyse de selles...) pour éliminer toutes les possibilités d'avoir des maladies et s'ils ne voient rien c'est que tu souffres de colopathie!

à +

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 19:44  (GMT)
46. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonsoir à tous les colopathes,

Voilà un petit article que j'ai trouvé dans le Quotidien du Médecin :

Un peu de piment dans la vie des colopathes

On connaît l'intérêt du piment sur les signes dyspeptiques, dont l'effet serait lié à la présence de capsaïcine qui inhibe partiellement l'activité des fibres nerveuses nociceptives viscérales. Une étude italienne menée sur 10 patients qui présentaient un syndrome du côlon irritable selon les critères de Rome II, mais aucune symptomatologie digestive haute, montre que ce même piment, lorsqu'il est administré de façon prolongée, est également capable de limiter l'intensité des douleurs et le ballonnement liés aux troubles fonctionnels intestinaux, probablement par le même effet pharmacologique sur les fibres C.
Avant de jouir des effets positifs de cette thérapeutique « naturelle », les patients ont dû absorber chaque jour cinq pilules gastrorésistantes de 0,5 g de poudre de piment correspondant au total à 1,75 mg de capsaïcine, le tout pendant cinq semaines. Ils notaient quotidiennement l'intensité de leurs symptômes (douleurs abdominales, ballonnements) sur une échelle de 1 à 5. Un score hebdomadaire moyen était ainsi calculé puis comparé au même score recueilli avant traitement. L'amélioration des symptômes, maximale durant la cinquième semaine, s'est finalement révélée significative tant pour l'intensité de la douleur que pour le ballonnement.
Il s'agit d'une étude non contrôlée réalisée sur 10 patients, dans un domaine où le placebo est efficace dans plus de 50 % des cas. Mais compte tenu du prix du piment, qui n'est même pas retenu dans le calcul des coûts de santé, voilà une fantaisie que l'on peut s'offrir à peu de frais avec la caution intellectuelle de Bortolotti et coll. dont le poster comptait parmi les plus remarqués à Madrid.

Dr J. A.
D'après la communication de Bortolotti et coll. (Bologne, Italie).

On ne sait jamais ?

A bientôt,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 19:51  (GMT)
47. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
qui est volontaire pour faire le test ?
meme apres 2 ans et demi en Asie, je refuse toujours autant les plats epices. A vous l'honneur
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 19:57  (GMT)
48. "Réponse à Pandore et Nanou"
Je m’absente quelques heures du forum et voilà que tout le monde parle de moi ! Moi qui n’ai pas l’habitude d’être au centre d’une discussion, ça me fait tout drôle.
Surtout ne vous battez pas pour moi, Nanou et Pandore ! C’est vrai que Nanou a bien cerné mon problème depuis le temps. Elle a parlé très justement pour moi ! Effectivement, la colopathie est à vie, et donc on n’en guéri jamais vraiment (sauf méga découverte scientifique américaine !), on apprend juste à vivre avec. Donc la fameuse phrase était certes blessante, mais je sais que tu pars de bonnes intentions, Pandore.
Nanou disais que j’allais mieux depuis 24 ou 48 heures à peine. Maintenant c’est la rechute, si je puis dire (je savais bien que je ne devais pas me réjouir trop tôt…) : j’ai dû aller à la selle 5 ou 6 fois dans l’après midi, avec crampes abdominales, certes légères par rapport à ce que j’ai déjà souffert, mais ça suffit. Pas de diarrhée à proprement parler, mais je me suis quand même complètement vidée. Et peut-être que c’est pas fini pour la soirée voire la nuit.
Est-ce dû aux carottes+purée Mousseline de midi ? A la compote de hier soir qui avait pourtant eu l’air d’être très bien passée ??? Mystère. Voilà par quoi mon esprit est occupé 24h sur 24. Savoir ce que je peux manger ou pas et à quoi est dû tel ou tel mal. Alors pas de place pour un job à responsabilités.
Pandore, comme je le disais dans mes messages précédents (je sais, ils sont peut-être un peu longs à lire…), j’ai déjà vu de nombreux médecins, et tous m’ont plus déçue les uns que les autres. Résultat je ne vois plus que ma psy pour le moment. Si j’étais encore chez une nutritionniste je serais depuis longtemps de force à l’hosto je pense. Mais même ma psy dit que c’est pas la bonne solution pour moi.
Juliet parle de centre pour colopathes. A part les cures de 1-2 semaines, rien n’existe à ma connaissance. Mais comme pour l’hosto, ça ne me dit rien d’y aller. Feraient-ils des repas spéciaux pour moi (très compliqué…surtout que ça dépend de comment je me sens à tel ou tel moment) ? Je n’y crois pas trop. En plus, dès que je ne suis pas chez moi mes intestins se rebellent encore plus. C’est aussi une des raisons pourquoi je ne peux pas rentrer tard chez moi le soir : si le repas de midi n’est pas bien passé (ce qui est assez voire très fréquent en ce moment) il faut que j’attende d’être chez moi pour que la diarrhée arrive ou puisse se terminer, et donc pour que je puisse me sentir bien et que les crampes cessent… Un mi-temps le matin serait donc l’idéal, mais assez dur à trouver.
Autre problème : un employeur ne voudrait pas d’une employée qui doive rentrer chez elle tout le temps car elle se sent mal ou prendre des congés maladie. Malheureusement je crains que cela ne soit mon cas. Pendant mon stage j’ai dû partir plusieurs fois en milieu d’après midi car je me sentais trop mal (fatigue assommante ou crampes à hurler et se tordre de douleur).
Nanou me demandait plus haut comment je faisais pendant le stage. En fait j’avais de bons horaires : 8h – 16h30 et des tâches pas stressantes du tout (mais bien sûr un peu répétitives et pas forcément intéressantes, mais bon, on ne peut pas tout avoir) dans un environnement calme (4 employés seulement). Néanmoins, j’en avais marre du train-train quotidien, cuisiner pour le lendemain chaque soir c’est épuisant à force. Je me demande de plus en plus si je ne vais pas me mettre, en attendant du moins, au télétravail. Demain j’ai un RDV à l’ANPE, je vais me renseigner et demander conseil.

J’ai été longue, mais je crois que j’avais quand même mon mot à dire dans la conversation
Snowflake.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 20:12  (GMT)
49. "Epices, café et Cie..."
Je viens de lire le reste des messages.
Merci à Colopatoman pour ton soutien. C’est bien de se sentir un peu entouré(e) !
Pour les épices, c’est comme le thé et le café, ça irrite les parois intestinales, et elles se contractent alors plus, donc plus de spasmes. Pas super. Quant à l’étude sur le piment, peut-être a-il fonctionné car les colopathes représentés étaient à tendance de constipation. Et encore je doute de la véracité du test.
Pas de thé ni café ni lait, mais les infusions c’est super pour nous.
Pour la fréquence des repas, c’est sûr que quand on doit aller à la selle après chaque repas ou bouchée, vaut mieux en réduire le nombre. Moi qui faisais plein de petits repas ou en-cas avant, je ne fais plus que 3 repas très stricts aujourd’hui. Même si en ce moment c’est pas génial, j’avais remarqué une nette différence au début du changement.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 20:21  (GMT)
50. "Réponse à la réponse pour Snowflake et Nanou"
"Donc la fameuse phrase était certes blessante, mais je sais que tu pars de bonnes intentions, Pandore"

Voilà la phrase dite "blessante" :

"Reprendre du poids ne prendra pas une éternité à partir du moment où tu seras guérie de ta maladie"

C'est sûr que si tu trouves ce genre de phrase blessante, tu n'es absolument pas armée pour affronter le monde du travail, ni même le monde tout court ! Quand on est en contact, n'importe où, avec des personnes, on entend dire beaucoup de bêtises, voire des méchancetés, et on doit sans arrêt se défendre, se justifier, se bagarrer...

J'ignore si c'est la colopathie qui rend hyper-émotif, ou l'hyper-émotivité qui rend colopathe, mais je crois bien que tu es, tout comme moi, hyper-émotive et susceptible. Il vaudrait mieux que tu travailles encore là-dessus avant d'affronter un travail même à temps partiel, sinon tu risques d'aggraver tes problèmes de santé.

Bon courage, à bientôt,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 21:07  (GMT)
51. "RE: Réponse à la réponse pour Snowflake et Nanou"
Pandore

Tu es aussi decourageante, blessante, destructrice, etc.. que cilloux sur la discussion "Deroxat"... On devrait interdire que de tels messages soient publies !

As-tu au moins pris la peine, enfin, de lire l'historique de Snowflake ?
Si oui, ce dernier message de ta part est encore plus de la mechancete gratuite et inutile.

As-tu deja vraiment subi une colopathie violente ? Personnellement, meme si je n'ai jamais ete aussi mal que Snowflake, j'essaie quand meme d'imaginer, j'essaie de la respecter et de me mettre a sa place lorsque je lui envoie un post !

En plus elle ne te disait rien de mechant ! Au contraire, elle l'a fait de facon gentille, sans t'accuser ou te reprocher quoi que ce soit, et en reconnaissant que tu cherchais a l'aider.

Je suis vraiment en colere !

J'etais contente de t'avoir sur cette discussion. Mais la, je comprends pas du tout ta reaction... On n'est pas la pour se detruire les uns les autres. Au contraire, ce forum est fait pour essayer de s'epauler !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 21:33  (GMT)
53. "RE: Réponse à la réponse pour Snowflake et Nanou"
Nanou,

J'ai lu toute les témoignages de Snowflake dans Colopathie I, et c'est cela qui me fait dire, avec ce qu'elle disait ici sur sa recherche d'emploi, qu'il est tout à fait impossible qu'elle puisse affronter un travail dans l'état de santé et l'état d'esprit où elle se trouve actuellement. Il n'y a rien de méchant là-dedans. C'est la réalité du monde du travail qui est ainsi, personne n'y peut rien.

J'espère, tout comme toi, que sa maladie s'améliorera bientôt.

Amitiés,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-12-03, 21:28  (GMT)
52. "RE: Réponse à Pandore et Nanou"
Modifié le 10-12-03 à 21:31  (GMT)


Re... Snowflake ,

Dommage que le mieux n'ait pas dure plus longtemps... Mais c'est quand meme ca de gagne, non ?
Tu te souviens qu'un jour tu disais que meme le riz ne passait pas ?
Est ce que c'etait le riz qui ne passait pas ? Ou est ce que c'etait un "reste" (si je peux dire) de ce qui ne passait pas avant le riz ?

Je m'explique : quand je suis patraque, je bouffe du riz (ou des pates) a tous les repas -ou presque-, jusqu'a ce que j'aille mieux. Or, parfois, je dois attendre mon 3e repas "pur riz" avant de me sentir mieux. Il faut simplement un peu de temps pour que ces chers intestins recuperent !

Bref, demonstration tordue simplement pour te dire cela : essaie de te limiter au riz ou aux pates le temps de retrouver cet etat de mieux que tu avais jusqu'a midi

Et puis sinon, demain, avant ou apres ton RDV a l'ANPE, pourquoi ne pas voir ton medecin pour lui demander son avis sur l'Ercefuryl ?

Derniere chose : il y a qqs mois au moins, Philippe (le medecin) faisait remarquer a juste titre que les colopathes aussi ont droit de faire une gastro de temps en temps. Et c'est la saison, non ?

Allez, accroche toi, continue avec les enzymes, et surtout, meme si ca n'a pas dure, garde bien en tete, QUAND MEME, que tu as eu une periode de mieux !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 10:50  (GMT)
54. "RE: Réponse à Pandore et Nanou"
Nanou,
Merci pour ton soutien. Tu exprimes très bien ce que je ressens au fond de moi. J’ai essayé de rester diplomatique avec Pandore, mais je vois bien qu’elle réagit comme tous les gens autour de moi qui n’arrivent pas à me comprendre et du coup, sans le penser mal, m’enfoncent encore plus.

Pandore,
je sais bien qu’il faut être armé(e) pour affronter le monde du travail et le monde tout court. C’est cela qui me désole dans le monde actuel et c’est bien pour cela que je me retrouve sans arrêt toute seule. Je me suis assez forcée à faire semblant d’être forte pendant toutes mes années de scolarité. Alors j’ai plus envie de faire semblant que tout va bien. Et je crois que c’est plutôt positif pour moi, du moins pour l’instant. C’était et c’est encore assez difficile comme ça d’accepter qu’on ne guérira jamais vraiment de cette maladie, alors STP ne me remue pas le couteau dans la plaie. D’après ce que tu dis, je devrais effectivement restée enfermée chez moi en attendant que ça aille mieux. Or je ne sais pas si ça ira mieux un jour, et si oui quand. Cela peut durer des années jusqu’à ce que je me stabilise.
Effectivement je suis aussi hyper-émotive. Je pense que tous les colopathes le sont, plus ou moins fortement. C’est un cercle vicieux : l’hyper sensibilité crée un stress rapide, ce qui aggrave la colopathie ; et inversement la colopathie fait qu’on est plus vulnérable et moins sociables. Donc la question est : où prendre le taureau par les cornes ???

Encore à Nanou,
Je vais me renseigner pour l’Ercefuryl. Mais le problème c’est que je ne sais pas si c’est juste parce que j’ai mangé trop de fibres hier midi que cela n’allait pas. Dans ce cas ça devrait aller mieux aujourd’hui. Ce matin c’est bien passé par exemple.
Je suis aussi au régime pâtes-riz (et pain rassis !) en ce moment. Mais normalement les carottes ne devraient rien faire, et n’ont rien fait non plus les jours précédents. En plus ça allait mieux donc je ne comprends pas trop. C’était sans doute car je les ai mangées avec de la purée (donc un peu de fibres en plus) au lieu de ma semoule habituelle.
L’autre fois, quand je disais que même le riz ne passait pas, c’était après une diarrhée avec crampes atroces. Donc après mes intestins sont hyper fragiles et même une boisson peut les irriter ; donc le riz aussi. Enfin depuis que j’ai découvert le Lactéol Fort, ce problème est plus ou moins réglé car ce médicament restitue la flore intestinale qui est « partie », si je puis dire, avec la diarrhée.
La gastro je l’avais peut-être l’autre fois, mais pas cette fois. Je ressens la différence. Quand t’as la gastro t’es aussi crevée comme pas possible et les intestins sont fragiles à chaque repas. Or cette fois c’est que le repas de hier midi qui n’est pas passé.
Ce matin, à l’ANPE, on n’a pas pu me renseigner sur le télétravail, mais je vais être convoquée chez le médecin du travail de l’ANPE. C’est plutôt une bonne chose il me semble, sauf que ça peut durer jusqu’à 3 mois avant d’avoir un RDV… Et on fait quoi entre temps ??? Je devrais hiberner peut-être

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

gus (8 messages) Envoyer message email à: gus Envoyer message privé à: gus Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-04, 17:12  (GMT)
114. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Modifié le 07-01-04 à 17:16  (GMT)

je me trouve dans une situation identique a la votre mais je ne sais pas reelement de quoi il s'agit
en tout cas mes symptomes sont proches des votres et je me retrouve un peu en chacun de vous...

merci de vos temoignages

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 11:19  (GMT)
56. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Coucou Snowflake !

c'est une bonne idee l'hibernation, non ?
en plus il fait trop froid en ce moment ! je devrais peut etre m'y mettre moi aussi

sinon t'es sur Paris ? pourquoi pas faire un peu d'interim tranquilou ? des missions de qqs semaines / qqs mois ? - une amie avait adore interim nation. et moi j'etais fan de plus interim ; en plus ils ont une antenne (plus international) specialement pour les personnes qui maitrisent au moins une langue etrangere

bonne journee !

ps/ plus de nouvelles de moi avant ce soir ou demain : faut que je me prepare pour un entretien cet apresmidi

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 11:38  (GMT)
59. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Reponse rapide a Ludo dont le message s'est perdu un peu haut (vraiment busy pour mon entretien)

Il y a qq'n sur la discussion precedente qui calmait ses gargouillements en mangeant. je pense que c'est Sangrila. mais je sais pas si elle est encore sur le forum. perso il m'arrive aussi (surtout le week end) d'avoir envie de grignoter toutes les 2h : mais jamais l'equivalent d'un repas complet. d'ailleurs c'est trop bizarre : de plus en plus souvent, meme si j'ai hyper faim avant de passer a table, une fois commence, je me sens tres vite rassasiee. "appetit de moineau"

"epigastre" kesako ? jamais entendu... desolee

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ludo71 (4 messages) Envoyer message email à: Ludo71 Envoyer message privé à: Ludo71 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 13:16  (GMT)
60. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Réponse à nanou:

L'épigastre est la région située entre le nombril et le sternum.J'ai une question à te poser: Tes douleurs abdominales sont diffuses ou localisées? Et elles se trouvent au dessus ou en dessous du nombril?
Merci de ton attention et à +

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 14:43  (GMT)
61. "Réponse à Nanou+Ludo / régime GS???"
Nanou,
Je ne suis pas sur Paris (loupé pour se voir, ça m’aurait bien plu), j’habite la région de Strasbourg. L’intérim, je ne voulais justement pas parce que cela me semble trop stressant de changer tout le temps de boite et de devoir tout le temps recommencer les recherches et les entretiens. Mais bon, je vais réfléchir là dessus aussi.
Ton entretien s’est bien passé ?

Ludo,
Je viens de lire tes messages. Tu me rappelles un peu Colopatoman (et non Sangrila) avec tes gargouillements. La colopathie se manifesterait-elle par des gargouillements chez les garçons ?? J Etrange ! Enfin en tout cas le mieux est effectivement que tu consultes un gastro pour éliminer autre chose, d’autant plus que tu parles d’une localisation précise des douleurs et de problèmes d’estomac, alors qu’il me semble que la colopathie en elle même ne touche que le colon, donc les intestins.
Moi j’avais tout le temps faim avant, quand je n’avais pas encore adopté mon régime à résidus réduits. Tout simplement parce que j’allais à la selle après chaque repas ou bouchée, donc forcément quand on se vide tout le temps on a faim (comme en ce moment). Je ne sais pas si c’est ton cas. Si oui, peut-être qu’avec un régime sans résidus cela irait mieux.

Autre chose. Sur un autre site pour la colopathie, quelqu’un parle d’un régime « GS » (régime en glucides spécifiques) qui consiste à ne manger que des aliments contenant des molécules simples, qui nécessitent une digestion minimale pour que les mauvaises bactéries ne puissent pas survivre. Mais le régime semble très strict et en complète opposition avec ce que je mange pour l’instant vu qu’il faut éliminer tout glucide (pain, pâtes, riz…). Alors je ne sais pas trop si je dois tenter l’expérience. J’ai peur de maigrir encore davantage.
Que pensez-vous de ce régime ?
Vous pouvez consulter le site http://www.regimegs.com/ ou, en anglais, http://www.scdiet.org./

Snowflake.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 21:12  (GMT)
62. "RE: régime GS"
Salut,

Je suis allée voir le site pour le régime et ça m'a l'air laborieux! Si tu as le courage d'essayer dis moi si ça marche!
Par contre ça m'a fait penser, est-ce que tu as déjà essayé de prendre des compléments alimentaires?

A plus

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 21:27  (GMT)
63. "RE: régime GS"
C'est quoi le régime a résidu réduit?!
Sinon le café et le thé crée plus de spasmes?! ca expliquerai le fait qu'avant j'étais très bien la 1ère heure de cours alors que depuis que je suis au café les gargouillements c'est meme avant que je rentre en cours! je vais me remettre au lait lol
Mais sinon Snowflake parlait d'infusion mais le thé c pas une infusion?! Quelqu'un pourait m'expliquer?
Sinon ca commence a me souler je vais a la selle pleind e fois par jour au lycée alors quau début de l'année jallais que chez moi.
Bon samedi j'espere que la 2eme seance de magnétisuer ameliorera notablement cette fois! COURAGE a tous je dois travailler des maths!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 22:13  (GMT)
64. "RE: régime GS"
Salut colo,
La différence entre une infusion et le thé c'est que dans ce dernier il y a des excitants : la theine...ce qui n'est pas bon!
Tu peux remplacer le café par du déca par contre, le lait est réputé pour etre indigeste mais peut etre que tu supportes bien!

Le régime à résidus réduits (Snowflake connait mieux le sujet que moi) mais en gros tu élimines tout ce qui contient des fibres (donc légumes et fruits) et sucres...

@+

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
11-12-03, 23:16  (GMT)
65. "RE: régime GS"
Coucou tout le monde !

Ludo,
Tu poses la question sur les douleurs abdominales... perso j’en ai plus vraiment... j’en avais au debut de ma colopathie, j’etais super ballonnnee, je gargouillais beaucoup (et si, Snowflake, ca arrive aussi aux nanas ** ) , j’avais tres mal au bide, mais c’etait assez general / diffus, et j’ai jamais essaye de localiser vraiment... desolee de pas pouvoir t’aider davantage. pour repeter ce que tout le monde a deja dit, va voir un medecin pour d'abord verifier que tu n'as peut etre pas qqch !
** le bon plan quand je gargouillais super fort au milieu d’un devoir de 4h , c’est que personne s’imaginait que ca pouvait venir d’une nana (j’en ris maintenant... mais a ce moment-la, pas vraiment )

Coucou Snowflake,
Si un jour je passe a Strasbourg je te fais signe (mais en ce moment je bouge pas beaucoup... alors t’inquiete, je vais pas venir t’envahir tout de suite )
Sinon pour l’interim, pour ton info ils proposent de plus en plus toutes sortes de missions : qqs semaines, qqs mois, et aussi beaucoup de pre-embauche.
Et pour les regimes... je sais que ca va pas te plaire, mais le mieux c’est de tester et de voir ce que tu supportes (et ce que tu ne supportes pas). Ma mamy qui a des douleurs d’estomac incroyables depuis une eternite a supprime des tas de choses de son alimentation. Et pourtant a cote de ca elle adore manger des roules au fromage de temps en temps (alors que c’est super gras !!!) Mais ca lui va ! Alors tant mieux Elle a ete hospitalisee dernierement pour autre chose. Et l’un des medecins etait ahuri par le "regime" qu’elle s’est concocte. Le tout c’est de trouver un equilibre. Et malheureusement, cet equilibre n’est pas le meme pour tout le monde.
Et pour mon entretien, merci, ca s’est bien passe... Et c’est bien ca le hic ! En general, quand je sors contente d’un entretien, ca ne marche pas. Alors que si je sors decue, j’ai plus de chance d’avoir le poste... Completement debile, non ? ... et oui, je sais, trop bizarre

Colopatoman,
En plus du magnetiseur, est ce que tu prends quand meme des medocs, style pansements gastriques / argile au moins (smecta, bedelix) ? ou d’autres choses ? je dis pas que ca resoud tout. Mais bon... c’est quand meme un petit plus !
Et puisqu’on parle de cafe decafeine, une amie m’a aussi parle de the detheine
Et pour le lait, je me repete, moi ca me fait absolument aucun mal (demi-ecreme) Alors c’est peut etre pareil pour toi ! Attention quand meme : le lait chaud est difficile a digerer => je le bois froid

Bonne nuit les petits ! je vais dormir

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-12-03, 09:06  (GMT)
66. "Pour Nanou question"
Salut Nanou,

C'est vrai que d'après mes souvenirs, j'ai eu aussi pas mal de gargouillements mais je ne sais pas trop si c'était la faim ou vraiment la colopathie car à cette époque là je ne mangeais pas beaucoup!Et puis les douleurs j'en ai beaucoup moins maintenant aussi!!!

Pour ton entretien, si ça se trouve ça a réellement marché!!!Tu l'as quand la réponse? Et est-ce que tu as d'autres entretiens de prévus?

Et quand tu parles de ta mamie, c'est clair que dans ma famille il y a pas mal de problèmes: ma tante et ma mere ont souffert de constipation, mon père et ma grand mère sont assez sensibles aux diarrhées et mon frère est exactement comme moi avec une colopathie à tendance diarrhéique!!!Sauf qu'il ne se plaint jamais alors que moi, du coup il n'a jamais fait de tests médicaux...
Est-ce que vous aussi vous avez d'autres gens de votre famille colopathes ou fragiles des intestins?

Bonne journée

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-12-03, 09:33  (GMT)
67. "RE: Pour Nanou question"
Modifié le 12-12-03 à 09:34  (GMT)

Coucou Juliet,

tu es matinale dis-moi... pour ce qui me concerne, c'est exceptionnel. seance psy super tot le vendredi matin

pour ce qui est de mes gargouillements c'etait 100% psychosomatique comme on dit (=> colopathique) - et donc, pas parce que j'avais faim ! ... par contre depuis plusieurs mois (un an deja ?) , parfois je vais avoir des mini-diarrhees insignifiantes, avec +ou- de spasmes, toutes les 5-10-15 minutes, quand il faut vraiment que j'envisage d'aller manger (style au boulot, envie de finir un truc avant d'aller dejeuner... et finalement t'enchaines pendant 1/2h-1h). assez bizarre !? en tout cas c'est le truc que mon estomac a trouve pour se rappeler a mon bon souvenir !

pour l'entretien, je sais bien que ca pourrait quand meme marcher d'ailleurs je l'espere bien mais comme je dis souvent, si je pars avec l'idee que ca marchera pas forcement, je serai encore plus contente si ca marche ! et moins decue si ca marche pas ! c'est une facon de voir les choses, non ? sinon je devrais avoir des nouvelles en janvier ca fait loin ! et si j'ai passe cette etape, il y aura de nouveaux entretiens... et oui, c'est plus comme quand je bossais dans le tourisme : un entretien et trois jours apres tu sais deja que tu es pris !

sinon dans la famille ... la cellule parents, moi et mon frere, on est tous les 4 des anxieux chacun a notre maniere - ma mamy dont j'ai deja parle - la soeur de mon pere qui est reactive mais plus au niveau reactions allergiques, maladies courtes mais un peu lourdes, souvent chez son ostheopathe ou sa kine, et problemes / infections dentaires reguliers... et du cote de la famille de ma mere il doit y avoir des trucs aussi, mais c'est moins flagrant

Sur ce, bonne journee a tous !
Et merci de nous dire si chez vous aussi la colopathie est familiale, ou un cas isole... ca peut peut etre faire avancer le schmilblik ? qui sait ?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-12-03, 09:50  (GMT)
68. "réponse à tous + recherche de solutions"
Modifié le 12-12-03 à 09:51  (GMT)

Colopatoman, le café a un léger effet laxatif, donc si t’es fragile des intestins vaut mieux éviter. Moi j’éviterais le décaféiné aussi (pas bon pour la santé), mais je ne suis pas spécialiste.
Effectivement, le thé contient de la théine (comme le café contient la caféine), et c’est ça qui irrite les parois intestinales. Quant au lait, c’est pas du tout recommandé quand on a une colopathie, sauf exception (comme Nanou qui supporte les produits laitiers). A toi de voir.
Le mieux restant la tisane, car elle est neutre (pas de substance excitante). Il faut juste veiller à ce qu’elle ne contienne pas d’herbe laxative type fenouil, mangue ou boldoflorine…
Quant au régime sans résidus, tu peux consulter des sites internet assez bien faits en tapant « régime à résidus réduits » ou « régime pour colopathes ». C’est pas comme le régime sans résidus du tout (qui lui exclue toute fibre) que je fais en ce moment sans réel succès.
Dans le régime à résidus réduits, on peut manger des légumes faciles à digérer (courges et tomates sans peau ni pépins, betteraves rouges, carottes, haricots sans fils ni fèves, pointes d’asperges, salade cuite –jamais essayé- et quelques autres), mais toujours cuits ; et des fruits cuits ou au sirop (mais éviter prunes, mirabelle, ananas et autres à effet laxatif). A éviter aussi, toutes les céréales complètes (aussi le Ebbly, boulghour ou pilpil, quinoa, etc) et les pâtes aux œufs (trop lourdes). Il faut limiter le sucre aussi, mais ça dépend des personnes. Personnellement je peux en manger s’il est associé à des féculents (biscuits pour bébé, pain d’épices avec peu d’épices, un peu de confiture ou gelée sur mon pain rassis) ou en fin de repas (yaourt, au soja pour moi !).
Voilà, j’espère que ça pourra t’aider, même si c’est différent pour chacun.

Je commence à sacrément nager dans ma recherche de solutions… Je ne suis pas médecin non plus ! J’ai lu un article sur internet, écrit par des docteurs, disant que les enzymes en gélules n’ont aucun effet sur la digestion car elles sont absorbées comme des aliments, et donc digérées. Seules les enzymes produites par le corps auraient un effet.
Mais les pro- et prébiotiques (bonnes levures favorisant les bonnes bactéries intestinales) auraient un bon effet car ils chassent les mauvaises bactéries. Mais ces dernières se reproduisant plus facilement avec les glucides (sucre et féculents), les gélules de bonnes levures auraient un effet de contre poids un peu bête. En plus, ce sont les fibres qui favorisent les bonnes bactéries ; donc petit hic pour les colopathes qui comme moi ne les supportent pas…
Avant d’essayer le régime GS (qui semble être vraiment pénible, surtout que beaucoup de produits ne se trouvent qu’aux USA et en Suisse…), je vais retenter le Deroxat. Sur un autre forum, un ancien colopathe explique que c’est à cause d’une trop faible présence de sérotonine qu’il avait des problèmes intestinaux. A voir… Un autre ex-colopathe dit, lui, que en supprimant tout additif et colorant alimentaire, la colopathie a disparu. J’ai l’impression que chaque colopathie a une autre cause. Encore faut-il trouver laquelle.
En tout cas, je suis peut-être au chômage, mais je suis plongée dans ma recherche de solutions comme si j’étais une chercheuse en biologie !!!

En réponse à Juliet, dans ma famille tout le monde a les intestins bien solides, et c’est ce qui m’exaspère le plus quand je les vois manger ! Sauf peut être mon oncle qui a mal à la tête quand un repas ne passe pas ou quand il mange entre les repas, mais ça ne lui arrive que s’il fait vraiment de gros repas bien lourds.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-12-03, 10:37  (GMT)
69. "Deroxat ou Effexor ?"
Bonjour Snowflake,

Il se trouve qu'actuellement je prends de l'Effexor 37,5 LP(2 gélules par jour) pour mes divers problèmes psychologiques, et j'ai remarqué que je n'avais jamais plus mal au ventre depuis que j'ai ce traitement (et + grande régularité pour aller aux toilettes, plus aucun problème de diarrhée liée au stress).

Je me permets de te le signaler, parce que je lis que tu vas peut-être re-tenter le Deroxat. L'Effexor est un médicament très proche du Deroxat, il agit aussi sur la sérotonine, mais j'ai l'impression, d'après ce que j'ai pu lire sur le forum, qu'il entraîne moins d'effets secondaires et moins de problèmes au moment de l'arrêt du médicament.

En tout cas, avec l'Effexor, je n'ai presque aucun effet secondaire gênant.

Bon courage, amitiés,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-12-03, 14:53  (GMT)
70. "L'ostéopathie"
Je viens de lire une étude sur:
http://www.entretiens-internationaux.mc/guillaumef.htm

Voici la conclusion:

Cette étude montre qu’un traitement ostéopathique sur deux mois permet de diminuer la douleur ainsi que les troubles fonctionnels dont souffrent les patients colopathes, ce sans effet indésirable.

Elle confirme notre expérience clinique de la colopathie fonctionnelle ainsi que le choix de nos outils thérapeutiques.

L’ensemble des résultats de l’étude nous montre que pour les deux critères de jugement choisis, c’est à dire la douleur et les troubles fonctionnels, le traitement ostéopathique est globalement efficace et de manière significative par rapport au groupe placebo.

Conclusion; cette étude randomisée en simple aveugle versus placebo, menée dans un cadre méthodologique rigoureux, démontre globalement que la thérapeutique ostéopathique par son effet antalgique, son action sur l’ensemble des troubles fonctionnels, et par sa bonne tolérance possède toutes les caractéristiques d’un traitement de choix de la colopathie fonctionnelle.

Je crois que dès que je rentre en France, je prends un RDV chez un ostéo!!!J'ai jamais essayé, alors pourquoi pas!!!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-12-03, 15:19  (GMT)
71. "RE: Deroxat ou Effexor ?"
Bonjour Pandore,
Re Snowflake,
Et un petit coucou aux autres !

Merci Pandore de mentionner l'Effexor, pris egalement par Juliet, et qui semble tres bien s'en porter. A partir du moment ou il est proche du Deroxat, j'aurais tendance, personnellement, a l'eviter **. Mais je n'ai rien lu de negatif sur l'Effexor. Alors j'irais plutot dans ton sens, Pandore :
"Et si tu essayais plutot l'Effexor, Snowflake ?" ... sauf si ton experience passee du Deroxat t'as demontre son efficacite sur toi

** Je crois que je l'ai deja dit ici... je l'ai aussi explique en detail dans la discussion "DEROXAT effets tres indesirables" : le Deroxat ne m'a pas fait me sentir mieux en 7-8 mois de traitement - par contre j'ai eu des effets secondaires +ou- legers et d'autres desagrements plus importants qui font que JAMAIS je ne reprendrai ce medicament !
Mais ATTENTION ! c'est mon cas a moi. Le Deroxat reussit (tres) bien a d'autres personnes, comme Unkle par exemple qui etait venue nous faire un petit coucou rapide sur la discussion 1.
Malgre tout, les occurences d'effets secondaires me semblent plus frequentes avec Deroxat qu'avec d'autres medicaments...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-12-03, 20:01  (GMT)
73. "RE: Deroxat ou Effexor ?"
La dernière fois que j’ai pris le Deroxat ça doit bien faire 6 mois ou plus et j’ai vite arrêté car ça m’empêchait de me concentrer sur mes cours et examens approchant. Donc il n’avait pas eu le temps de faire effet. Mais je n’ai eu ni diarrhée ni constipation exceptionnelle pendant cette courte période (bon, j’en prenais que 1/2 par jour).
J’ai vu ma psy cette aprèm. Elle m’a dit que Deroxat et Effexor étaient de la même génération de médicaments, seules quelques molécules diffèrent, mais l’action et la même. Elle m’a represcrit du Débridat, je verrai bien. De toute façon ça dépend des personnes, on ne peut pas faire de conclusions sur les 3-4 personnes de ce forum qui ont essayé ces antidépresseurs.

J’ai vraiment l’impression de m’enfoncer de plus en plus. Hier soir, je me suis sentie super mal, un peu comme constipée, alors que j’avais mangé des biscottes et du jambon (et aucune fibre de la journée). Je me suis donc dit qu’il était peut-être préférable de réintroduire quelques légumes, d’autant plus que les rares périodes où j’allais bien, je mangeais des légumes (autorisés dans le régime à résidus réduits). Mais bien sûr mes 70g de carottes mélangées à quelques onces de courge (en plus de la semoule) ont provoqué crampes + diarrhée… C’est désespérant.
Quant au fameux régime GS, je ne pourrais de toute façon pas le suivre si je ne peux même pas manger de carottes. Je ne voudrais pas mettre ma santé en péril tout de même.
Enfin espérons que le déroxat fera son effet, et non pas d’effets secondaires indésirables…

Pour Juliet : c’est pas pour te saper le moral, mais j’ai essayé l’ostéopathie pendant plusieurs mois (séances espacées, mais mon ostéopathe me disait qu’il fallait laisser au corps ce laps de temps) et j’ai vu aucun, mais alors aucun résultat. A part mon portefeuille qui se vidait (pas remboursé par la Sécu). Maintenant tout dépend des personnes, chacun réagit différemment. A toi de voir si tu veux tenter l’expérience.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-12-03, 23:58  (GMT)
74. "RE: Deroxat ou Effexor ?"
Bj a tous! Moi je commence a m'habituer au fait de plus grignoter tte les 2 heures sinon pour répondre a qqn qui posait la question je prenait Bedelix tous les jours mais jai arrter depuis 1 mois car je vx arriver a m'en sortir sans etre contraint de prendre bedelix tt le tps et ca me fai avaler des quantité d'eau impressionante et le matin ca me coupe un peu l'appetit car il fo dire quil ya 2 mois jai eu une periode ou je ne pouvais rien avaler le matin sans aller le vomir ou me sentir tres mal et miraculeusement un lundi tt est rentré ds lordre et maintenant je peux manger trankilement c fini ce cercle vicieu!
Par contre je vais bcp trop a la selle et quand jai envi daller a la selle je transpire bcp a lendroit que jaid eja précisé snif!
Enfin bon avant de passer aux antidepresseurs en dernier recours jai ma seance de magnétiseur demain donc jespere avoir des ameliorations.
Il faut que je prenne confiance en moi!
Il faut que je prenne confiance en moi!
Il faut que je prenne confiance en moi!
Il faut que je prenne confiance en moi! Répétez après moi ^^
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-03, 11:07  (GMT)
75. "RE: Deroxat ou Effexor ?"
Sinon jai tj pas compris la difference entre infusion et thé?!
On infuse koi? un sachet de thé non ?!(ca peut paraitre con mais je comprend pas)
Sinon jai pris note , prendre du lait froid le matin!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
13-12-03, 11:25  (GMT)
76. "RE: Deroxat ou Effexor ?"
Coucou colo !

Si je te parle de tisanes, est ce que tu vois mieux ? Bon alors, y a des tas d'infusions a prendre le soir avant d'aller dormir, avec les classiques verveine, tilleul, menthe, ... la gamme "infusions du soir" de je-ne-sais-plus-quelle-marque... et plein d'autres varietes toutes plus originales les unes que les autres, et qui peuvent etre prises a tous moments de la journee

Le bon plan ? t'offrir 1/4h - 1/2h dans le rayon the-cafe-infusions d'un Auchan ou Carrefour Tu verras, normalement tu ne sauras plus quoi choisir (sauf s'ils ont encore tout remplacer avec uniquement leurs propres marques )

Bon week end !

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-12-03, 01:06  (GMT)
77. "RE: Deroxat ou Effexor ?"
Salut à tous,

Aujourd'hui je peux vous dire que je suis dans un sale état car j'ai enchainé les soirées. Avec l'alcool, aujourd'hui j'ai le bide en vrac!!!

Nanou tu es aussi partie à l'étranger pendant tes études alors tu dois savoir à quel point je ne veux pas rentrer en France (c'est dans 10 jours)!La vie Erasmus c'est génial!!!Et le stress j'en ai eu beaucoup moins ici donc j'ai moins souffert des problèmes de colopathie et puis j'ai eu l'occasion de me découvrir un peu plus et donc d'avoir plus confiance en moi . En plus j'ai eu une chance énorme de tomber dans un appart rien qu'à moi alors que la plupart des étudiants partagent les toilettes ce qui, je pense, m'aurait gaché mon séjour!

bon week end

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Laure_paris (2 messages) Envoyer message email à: Laure_paris Envoyer message privé à: Laure_paris Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-12-03, 12:04  (GMT)
78. "RE: Deroxat ou Effexor ?"
Bonjour à tous et à toutes!

Je suis passée un peu par hasard sur cette page de forum, et j'ai lu beaucoup de vos discussions sur la colopathie. Moi même, je suis pas mal inquiète en ce moment, parce que pour la première fois depuis maintenant un mois, j'ai de graves dérèglements, et j'aimerais vos avis respectifs.
Il y a un mois les symptomes ont commencé par beaucoup de problèmes de constipation, avec crises hémorroidaires.
Alors j'ai régulé mon alimentation en pensant que ce devait etre la "mal bouffe" étudiante qui était à la base de tous mes problèmes. Alors je me suis mise à manger du chou, des pruneaux, des haricots blancs, beaucoup de fibres, et ça n'a rien changé à mon problème. De là, d'autres symptomes se sont manifestés, comme des spasmes au niveau des intestins, vraiment génants (je faisais passer ses bruits là pour des bruits d'estomac, tellement j'avais honte en public). Les spasmes se manifestent dans de violents bruits et des douleurs dans les intestins qui me font croire vouloir aller aux toilettes alors que non. De plus je sens dans le vagin dans la partie haute une boule, j'ai d'abord pensé que c'était étroitement lié à la constipation, puis ça persiste et cette boule n'incommode. Je la ressens comme un poids...ptre une hernie?
Pendant une semaine, j'ai pris des laxatifs achetés en pharmacie mais qui n'ont eu aucun effet sur moi.
Alors après tous ces échecs, j'ai décidé de consulter un gastro-entérologue qui est aussi proctologue, qui m'a diagnostiqué une colopathie avec traitement à base de débridat, laxatifs Movicol et Normacol lavement, qui molissent un peu les selles, et les spasmes diminuent largement, c'est déjà ça. Mais la boule du vagin est toujours existante, et les selles se redurcissent depuis le tout début du traitement...je ne sais plus quoi faire pour ne pas que le fait d'aller aux toilettes ne deviennent un enfer...

Croyez vous qu'il s'agisse bien d'une colopathie? Meme avec des effets de constipations? Parce que je n'ai pas l'alternance diarrhée-constipation.

Merci pour vos avis, à bientot,

Laure

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (968 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-12-03, 13:50  (GMT)
79. "RE: Deroxat ou Effexor ?"
Bonjour,

>Croyez vous qu'il s'agisse bien d'une colopathie? Meme avec des effets
>de constipations? Parce que je n'ai pas l'alternance diarrhée-constipation.

Personne ne pourra vous répondre, ou en tout cas pas de façon constructive.
La symptomatologie de la colopathie fonctionnelle est tellement variée que vous trouverez toujours quelqu'un pour avoir les mêmes symptômes que vous sans que ça veuille dire quelque chose.
La seule façon d'avoir un autre avis est de reconsulter, soit le même soit un autre médecin, et de lui demander ce qu'il pense de votre histoire et de votre boule dans le vagin.


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-12-03, 16:36  (GMT)
80. "RE:Laure"
Salut laure,

Moi non plus ce n'est pas une alternance diarrhée-constipation mais que diarrhée et de temps en temps normal...
Il est clair que la seule solution pour savoir si c'est une colopathie c'est de faire tous les examens. Car on ne sait que l'on souffre de colopathie qu'en excluant toute autre possibilité!!!
Et la boule au vagin c'est autre chose je pense car je n'ai jamais vu ça sur les sites, mais je ne suis pas médecin alors je peux pas te dire??!!!

Voilà bon courage et n'hésite pas si tu as d'autres questions en espérant que je puisse te répondre.
Au fait es-tu stressée depuis un mois plus que d'habitude? Un changement dans ta vie?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

mirinouille (4 messages) Envoyer message email à: mirinouille Envoyer message privé à: mirinouille Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-12-03, 12:18  (GMT)
81. "RE:Laure"
salut tout le monde,
pour revenir au lien entre les problèmes urinaires et la colopathie, il faut que je précise que effectivement je vais faire pipi très souvent, mais que j'ai constamment l'envie, du matin au soir, comme quand on a une infection urinaire...et ce depuis 2 mois environ.
Est-ce que qq1 resent ce symptome dans le groupe des constipés ? lol
Parcque dans mon cas c vraiment plus génant que les douleurs abdo qui ne sont pas constantes.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Laure_paris (2 messages) Envoyer message email à: Laure_paris Envoyer message privé à: Laure_paris Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-12-03, 15:08  (GMT)
82. "RE:Laure"
Euh moi personnelement, mon problème de constipation est suffisemment important pour que ça me gene beaucoup. Je ne ressens pas ce problème d'urine. Ptre que les autres oui?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-12-03, 15:52  (GMT)
83. "RE:Laure+Mirinouille / deroxat"
Mirinouille,
Tes problèmes urinaires sont sans doute liés à une cystite ou autre. Consulte un spécialiste ou même un généraliste. Tu peux toujours demander s’il y a un lien avec la colopathie, mais ça m’étonnerait.

Quant à Laure, je te conseille aussi vivement d’aller voire un gynéco si tu es sûre que ta boule se trouve au niveau du vagin. Si tu ne la sens que en appuyant sur ton ventre c’est peut-être autre chose, mais dans tous les cas dis les à un médecin.

PS : depuis que je me suis mise au déroxat, je digère mieux. Simple hasard ?? On verra. J’espère juste ne pas me retrouver constipée !

Snowflake.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-12-03, 22:49  (GMT)
84. "RE:Laure+Mirinouille / deroxat"
Bon jai fais ma deuxieme seance de magnétiseur et je dois dire a regret que je pense que c'est plus effet placebo quautre chose. Aucune amélioration dailleurs je vais annuler la 3eme seance. je suis dégouté que ca ne fonctionne pas, jai dépenser 35 euros la seance pour rien!
Bon samedi je tente lhypnotiseur et apres si ca va aps je passe aux medoc style antidepresseur car jen ai marre ca me bride trop pour les cours en particulier a loral qui est tres important dans une voie commerciale!Bientot les vacances pour me remettre!
Sinon je mapercois que je nai fais aucun test particuliermon medecin ma di que javais une colopathie fonctionnelle sans me faire aucun test il a constaté les fait et comme ca marrive dans les periodes de stress il en a conclu ca!
Quels sont les tests que jaurai du faire?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-12-03, 00:03  (GMT)
85. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonsoir tout le monde,

Je m'etais pris une petite pause... et voila... plein de messages en retard En vrac, mais en suivant a peu pres la chronologie malgre tout...

JULIET,
Je comprends a 150% que t’aies pas envie de rentrer en France... Mais qu’est ce qui t’empechera d’y retourner pour le boulot ??


LAURE,
Je sais que pas mal de personnes se sont deja exprimees te concernant. Pas grand chose de nouveau a dire, si ce n’est de faire confiance au diagnostic de ton medecin : s’il te dit que c’est une colopathie... alors ca doit etre vrai ! Et pour les problemes gynecos, BIEN SUR, va voir une gyneco !!! Et comme les autres sur la discussion, je serais tres surprise que cela ait le moindre lien avec la colopathie.


MIRINOUILLE,
Pour les problemes urinaires, que te dire ?
J’avais une amie de promo qui avait toujours envie d’aller faire pipi des qu’elle s’appretait a sortir de chez elle..
Quelques annees plus tard j’ai eu une collegue qui avait un peu le meme probleme : elle avait 2h de trajet (bus, metro, RER, etc...) chaque matin, chaque soir... et sa super phobie etait qu’un jour, les toilettes qu’elle avait repere sur son parcours soient fermes.
C’est psychosomatique tout ca, selon moi : colopathie chez les uns, toujours envie de faire pipi pour d’autres, et bien d’autres choses encore !


SNOWFLAKE !!!!!
Contente de lire que le Deroxat te reussit ! Je suis super contente pour toi !
Et surtout, arrete de penser au negatif et au risque que, peut etre, ce medicament pourrait te constiper
Profite du mieux du moment


COLOPATOMAN,
Te decourage pas... la seance avec le magnetiseur a pas marche cette fois-ci... mais ca veut pas forcement dire que ca ne pourrait pas du tout marcher ! Deux seances seulement, c’est pas beaucoup pour se faire une vraie idee, t’es pas d’accord ? ... Bon, d’un autre cote je sais pas si moi-meme je me dirigerais vers cette option. C’est vraiment a toi de voir
Tiens nous au courant pour l’hypnotiseur
Et pour les tests, te plains pas, t’as rien rate d’imperissable : coloscopie (pendant les 24h qui precedent tu bois je sais plus combien de litres d’un produit qui te vide litteralement et te nettoie les intestins – et apres, sous anesthesie generale on te fait l’examen avec une mini camera qui t’explore le colon ) ; moins gore, mais tout aussi "genant", l’analyse de selles (tu te pointes au labo ou chez ton pharmacien avec un bocal dans lequel tu as enferme un echantillon de selles – pas top non plus ) ... et il y en a certainement d’autres...


Sinon pour ce qui me concerne, je suis un peu perdue. A cause de la seance psy d'il y a 10 jours qui s'est pas super passee, y a un truc qui s'est casse. Je sais pas si je vais etre capable de lui refaire completement confiance. Et ca m'enerve ! Heureusement, les vacances de Noel approchent, ca va me faire super du bien

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-12-03, 02:37  (GMT)
86. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Hello,

En fait, Nanou, ce qui me plait le plus ce n'est pas la Suède en elle-même (fait trop froid), ni les Suédois (ils ont une mentalité vraiment différente des français dans le sens où ils sont vachement droits, toujours dans les règles qui sont d'ailleurs parfois ridicules)!!!Ce que j'aime bien c'est le contexte d'Erasmus, de se retrouver entre étudiants venant des 4 coins du monde avec les même objectifs: rencontrer un max de monde et faire la fête . Ce n'est donc pas la vrai vie mais une sorte de vacances prolongées . J'ai toujours repoussé le monde adulte, rien que mes 7 ans d'études en témoignent(et en plus il m'en reste encore 1 an et demi)! Mais bon, faut prendre ses responsabilités, ça fait peur mais je me sens de plus en plus prete!!

Pour Snowflake, je suis également d'accord avec Nanou: PROFITE!

Pour colopatoman, Nanou a résumé tous les exam que j'ai fait avec en plus de la coloscopie, la gastroscopie avec le tube introduit par la bouche

Bye

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-12-03, 09:18  (GMT)
87. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Le problème c’est que je ne sais pas si le deroxat a chez moi pour effets secondaire la constipation ou si c’est l’effet de la sérotonine qui régularise mon transit, et du coup je suis constipée car je ne mangeais plus un gramme de fibres… Enfin on verra, mais pour l’instant je ne me sens pas super bien (pas faim, lourdeurs…) alors profiter est un bien grand mot.
Par contre, j’ai pu remanger des betteraves rouges sans me payer des crampes avec diarrhée après. Ca chamboule de nouveau toute mon organisation repas !

Nanou, ne te focalises pas sur une séance qui t’a déplu. Ta psy t’as dit quelque chose de négatif ? Sa réaction t’as blessée ? Parfois ça peut être bénéfique, parce que ça te fait réfléchir. Ma psy aussi m’a déjà dit des choses désagréables (comme « c’est pas une vie ça », en parlant de ma vie, bien sûr), ça blesse mais ensuite te fait réfléchir, et puis tu en tires du positif. C’est une des « tactiques » des psy, un peu brutale, mais ça fonctionne avec le recul.

Colopatoman, c’est vrai que tes symptômes correspondent à une colopathie. Tous les examens (coloscopie, gastroscopie, échographie aussi, etc) visent à exclure d’éventuelles maladies plus sérieuses mais le pourcentage de chances que ce soit plus grave est faible. Parmi ces maladies, il y a la maladie de Crohn (mais là tu le remarquerais !), la maladie cœliaque (intolérance au gluten qui abîme les parois intestinales; j’avais fait l’essai d’ôter tout blé-orge-seigle de mon alimentation pendant plusieurs semaines, mais ça n’avait rien changé), un cancer, polype, un vers solitaire, une bactérie ou des lésions intestinales.
A toi de voir si tu serais plus soulagé après ces examens. Le plus important est la coloscopie, car elle permet de voir si ton colon est en bon état (ce qui est le cas chez les colopathes), mais la préparation est vraiment dégoûtante… C’est pas pour te décourager, mais j’en garde un très mauvais souvenir !!
Quant à tout ce qui est magnétiseur, hypnose, acupuncture, ostéopathie, je pense que ça peut aider si on y croit ou si on le considère comme une aide à une autre thérapie (en plus d’un gastro et/ou d’un psy). Maintenant, c’est vrai aussi que après seulement 2 séances, rien ne peut radicalement changer. Ne t’attend pas à des miracles. Si ça devait marcher, ce serait progressif.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-12-03, 13:07  (GMT)
88. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Modifié le 17-12-03 à 13:11  (GMT)

Coucou les filles !

Merci pour vos messages

Juliet,
Meme en retournant a Singapour pour le boulot, j'y ai eu une "vie" plus sympa qu'en France. Tu vas vers des gens vers lesquels tu n'irais pas forcement en France, rien que parce qu'ils parlent francais comme toi, qu'ils ont une culture plus proche de la tienne que les "autochtones", ou au contraire, tu vas vers les autochtones ou ils viennent vers toi parce qu'ils sont intrigues et qu'ils se demandent a quoi peut bien ressembler cet(te) extra-terrestre qu'ils ont la devant eux !
C'est clair que le contexte est encore plus simple en echange universitaire. Mais ca marche aussi SANS le contexte etudiant

Snowflake,
Meme si c'est pas facile de trouver l'equilibre, je pense qu'il faut eviter une alimentation entierement sans fibres, ou entierement avec fibres. Il faut un juste melange des deux. Encore une fois, je sais, bcp plus facile a dire qu'a faire. Si tu as besoin de fibres dans ton alimentation, vas-y doucement, ne te fais pas tout d'un coup une super salade avec laitue, tomates, poivrons, oignons, et je ne sais quelles autres fibres. Mets un peu de tout.. Par exemple pourquoi pas une salade de riz, avec une tomate, un oeuf dur, du thon, etc... Moi je suis fan de ce genre de choses (avec poivron -j'adore-, olives). De toute facon, je pense que ta nutritionniste te l'a deja dit : pour le bien, il faudrait prendre a chaque repas des feculents (pomme de terre, pates, riz, etc...) et des fibres (legumes et/ou fruits)

Sinon concernant ma psy, justement le probleme ne concerne pas la therapie elle-meme, mais la maniere dont elle (ma psy) a stupidement pris perso ce que je lui ai explique sur mon gros coup de blues d'il y a 15 jours, quand j'ai du reprendre mes medocs... Elle s'est braquee, je l'ai trouvee agressive... au final j'en suis arrivee a me dire qu'elle n'avait pas confiance en moi.. et perso c'est pas top pour avancer dans sa therapie. Enfin... encore deux seances avant les fetes ! et ensuite j'aurai un peu de temps pour reflechir a tout ca et faire le point
J'ai un peu de mal a remonter... a nouveau plus trop d'envie... mais ca va revenir, il le faut... simplement, ca se fait lentement, trop lentement a mon gout, alors que j'ai des tas de choses a faire et que je n'arrive pas a m'y mettre, c'est tout !

ps/ depuis deux jours je teste mon nouveau gril en fonte... et c'est tres sympa. En fait ca s'utilise avec tout type d'appareil de cuisson (bruleurs au gaz, plaques electriques, etc...) Et on peut faire cuire tout ce qui est viande, poisson, etc... meme les legumes , le tout sans un mg de matiere grasse. Alors avis a tous les colopathes : essayez !! Par contre il faut attraper le coup. Hier soir par exemple j'ai trop fait cramer mon escalope de volaille

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-12-03, 14:49  (GMT)
89. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour Snowflake,

Je fais de nouveau une petite intrusion chez les colopathes, au risque de me faire mal comprendre... mais tant pis, moi quand quelque chose me touche je ne peux pas rester indifférente.

>Ma psy aussi m’a déjà
>dit des choses désagréables (comme « c’est pas une vie
>ça », en parlant de ma vie, bien sûr), ça
>blesse mais ensuite te fait réfléchir, et puis tu en
>tires du positif. C’est une des « tactiques » des
>psy, un peu brutale, mais ça fonctionne avec le recul.

Je crois vraiment que tu es hyper-hyper-sensible pour penser que ta psy te dit là quelque chose de désagréable ; parce que (et surtout ne le prends pas mal s'il te plaît) quand on lit ta vie, avec cette organisation et tout ce rituel rigide et contraignant, c'est vraiment ce qu'on pense : c'est pas une vie, c'est vraiment l'enfer ! Et du coup moi maintenant je lis tous les jours "colopathie" parce que je me dis "pourvu que ça s'arrange, pourvu que le Deroxat lui fasse du bien, etc...".

Je crois qu'en disant ça, ta psy te dit simplement ce qu'elle ressent, il n'y a pas plus de "tactique" que de beurre en broche. Ce n'est pas brutal, c'est juste la réaction des autres à ta maladie, et c'est la maladie qui est brutale avec toi.

Heureusement, sur ce forum, tu peux trouver des personnes comme Nanou et les autres pour t'aider, et pour te donner des idées pour les repas.

En ce qui me concerne, j'ai diminué l'Effexor, et aucun symptôme n'est revenu, pas d'angoisse à l'horizon, pas de mal au ventre non plus, alors je touche du bois... Sinon, en cas de mal au ventre, je pends souvent du Smecta, ça me réussit assez bien et ça ne "bloque" pas trop.

Je te souhaite une bonne santé, amitiés,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-12-03, 16:16  (GMT)
90. "RE: réponse à Pandore+Nanou"
Pandore,
Je vais essayer de rester diplomate. Il y a quelque chose que tu ne comprends ou ne veux pas comprendre. Je ne suis pas stupide, je sais très bien que c’est pas une vie, ça ! Mais je n’y peux rien, et quand tout le monde t’enfonce le clou, c’est vraiment désagréable, et encore plus quand ça vient d’une psy qui généralement reste plus neutre. J’ai déjà entendu tellement de remarques, peut-être partant d’une bonne intention, mais tellement blessantes : que je suis anorexique, me fais vomir, dois aller à l’hosto, que je rate toutes les bonnes choses de la vie comme aller au resto, dîner entre amis etc, que je passe à côté de plein de choses,… Quand j’entends ça j’ai l’impression qu’on me prend pour une folle qui s’impose des horaires et un régime juste pour le plaisir ! Mais c’est justement pour éviter l’hospitalisation qu’il faut que je me mette ces barrières. C’est déjà assez difficile à accepter comme ça, pas besoin de me le faire sans cesse remarquer.

Smecta je connais, ça sert à rien chez moi. Si je dois avoir la diarrhée, je l’aurai. Les crampes aussi.
Nanou, merci pour les conseils, mais chaque colopathe a ses « aliments ». Moi j’évite tout ce qui est fruits et légumes crus et ne mange que des légumes à fibres douces. Je sais que le régime sans aucune fibre n’est pas super, mais je n’avais pas le choix ces derniers temps vu que même quelques grammes de carottes me donnaient des crampes et la diarrhée… Quant à une nutritionniste, je n’en vois plus depuis longtemps. Les 2 que j’ai vues n’avaient qu’un but : me faire grossir par tous les moyens possibles, mais elles n’auraient pas été fichues de me dire ce que je peux manger ou pas. Elles m’ont répondu qu’il faut que je trouve toute seule. N’empêche que les bases de mon régime actuel, je les ai trouvées sur internet et dans des bouqins de nutrition… Alors moi et les médecins, ça ne fait plus trop 2 !
J’éprouve exactement le même sentiment que toi : que je ne remonterai jamais la pente, que ça n’avance pas. Au moins tu vois ta psy souvent, moi pas trop en ce moment mais ça devrait s’arranger, sauf si je bosse. J’aurais aussi des trucs à faire mais impossible de m’y mettre, en plus je suis si faible physiquement.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-12-03, 17:58  (GMT)
91. "Comprendre la colopathie"
Snowflake,

>Je vais essayer de rester diplomate. Il y a quelque chose
>que tu ne comprends ou ne veux pas comprendre.

Je t'assure que j'essaye, mais ça n'est pas facile du tout à comprendre, cette maladie !

>Je ne suis pas stupide, je sais très bien que c’est
>pas une vie, ça ! Mais je n’y peux rien,
>et quand tout le monde t’enfonce le clou, c’est vraiment
>désagréable, et encore plus quand ça vient d’une psy qui
>généralement reste plus neutre. J’ai déjà entendu tellement de >remarques,
>peut-être partant d’une bonne intention, mais tellement blessantes : que
>je suis anorexique, me fais vomir, dois aller à l’hosto,
>que je rate toutes les bonnes choses de la vie
>comme aller au resto, dîner entre amis etc, que je
>passe à côté de plein de choses,… Quand j’entends ça
>j’ai l’impression qu’on me prend pour une folle qui s’impose
>des horaires et un régime juste pour le plaisir !

C'est là que je ne comprends plus. Pourquoi ça t'énerve quand on te confond par mégarde avec une anorexique ? L'anorexie est une maladie, tout comme la colopathie, et une anorexique n'est pas plus responsable de sa maladie que toi.

Franchement, tu crois qu'une anorexique de 30 kg est comme ça par plaisir ? Elle est devenue comme ça suite à tout un tas de mécanismes et de réactions qui sont inconscients.

Personne ne te dit que tu t'imposes cet enfer par plaisir.

Tu voudrais que ta psy reste complètement neutre ? Mais c'est impossible de rester neutre quand on est en face de quelqu'un dont la vie est en danger !

>Mais c’est justement pour éviter l’hospitalisation qu’il faut que je
>me mette ces barrières.

As-tu déjà été hospitalisée ? Comment ça se passe, l'hospitalisation ? Qu'est-ce qui est prévu comme traitement pour cette maladie ? Dans quel service ? Y a-t-il un hôpital particulièrement spécialisé dans ces problèmes ?

Qu'est-ce qui te fait craindre l'hospitalisation ?

Moi quand j'étais jeune j'avais beaucoup de problèmes (différents des tiens, car c'étaient des problèmes psychiques), et j'ai eu la chance d'aller dans une clinique pendant plus d'un an, ce qui m'a permis de m'en sortir à peu près par la suite. Je n'aurais jamais pu me rétablir sans ça, et maintenant, avec le recul, je sais que ça a été la chance de ma vie. L'hospitalisation est un traitement, et non une punition.

Peut-être as tu eu une mauvaise expérience de traitements en milieu hospitalier ?

Merci de m'éclairer, si tu ne veux plus que je t'agace en étant mal-comprenante...

Amitiés,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-12-03, 20:10  (GMT)
92. "RE: Comprendre la colopathie"
Pandore,
En fait, ton intervention sur ce forum est assez intéressante, tu as le regard des « non-colopathes » si je puis dire, tu as les mêmes réactions que les gens qui m’entourent (ne le prends pas mal).
Je vais essayer de te donner une explication claire.
Moi qui m’y connais en santé, je sais bien que l’anorexie est souvent due a des problèmes psychiques bien complexes, mais cette maladie est par définition une volonté (souvent inconsciente, certes) de ne plus se nourrir et/ou de maigrir. Pour la plupart des gens, l’anorexie a une connotation péjorative, parce qu’elle symbolise la frustration, la rigidité, le refus de nourrir son corps (et donc aussi son âme), le refus de s’épanouir, de devenir femme (et d’avoir des relations sexuelles), et enfin la mort parce que c’est l’image du squelette que l’anorexique renvoie.
Quand j’avais 13-14 ans, c’était le début de ma colopathie. Mais je ne savais pas ce qui m’arrivait. J’étais alors devenue constipée et super ballonnée. Comme je mangeais moins à cause de cela, j’ai maigri, et beaucoup. Là on m’a collé l’étiquette d’anorexique (y compris les médecins). Vers 16-17 ans, à l’âge de la raison, je me suis dit : si je suis anorexique comme on me le dit, je n’ai qu’à manger plus pour reprendre du poids, ce qui était mon vœux le plus cher. Donc j’ai augmenté les doses, me suis forcée à manger quand je n’avais pas faim, prenais des goûters de titan, etc. Bien évidemment je me sentais mal à chaque repas et dévorais spasfon, renni, maalox, viscéralgine et autres médicaments pour la digestion. Je me disais que c’était normal au début, vu que les intestins d’une anorexique ne sont plus habitués à recevoir tant de nourriture. Mais plus je me forçais pire c’était.
Il n’existe à ma connaissance pas d’hôpital pour colopathes. Si j’étais hospitalisée, je serais sûrement avec des anorexiques justement. Et on me traiterait sans doute comme elles. Alors que moi il faut que j’adapte chacun de mes repas à mon état du moment, que je pèse les grammes, fasse rassir le pain, etc. Et je ne pense pas qu’ils iraient exprès pour moi aller acheter tel ou tel produit dans des magasins spécialisés. De plus, même si je ressortait de l’hosto avec 10-20 kg de plus, à peine chez moi je les reperdrais, vu que je n’aurais plus de perfusion et que mon corps n’accepte que ce qu’il lui plait. Le problème de fond ne serait pas résolu, loin de là.
La colopathie serait due à une mauvaise neuro-transmission entre le cerveau et les intestins. Il faut donc rétablir cette transmission, peut-être avec des anti-dépresseurs et une psychothérapie. C’est ma théorie pour le moment, on verra ce que ça donne.

En espérant avoir été claire,

Snowflake.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-12-03, 22:50  (GMT)
93. "RE: Comprendre la colopathie"
Snowflake,

>Il n’existe à ma connaissance pas d’hôpital pour colopathes.

Il n'existe pas de services de gastro-entérologie dans les hôpitaux français ?

>Si j’étais hospitalisée, je serais sûrement avec des anorexiques >justement. Et on me traiterait sans doute comme elles.

Je crois que les anorexiques sont hospitalisées en psychiatrie, ou dans des services spécialisés pour les troubles du comportement alimentaire.

>Alors que moi il
>faut que j’adapte chacun de mes repas à mon état
>du moment, que je pèse les grammes, fasse rassir le
>pain, etc.

Le pain qui rassit tout seul tranquille sur le coin de la table de cuisine, ça ne marche pas ?

>Et je ne pense pas qu’ils iraient exprès
>pour moi aller acheter tel ou tel produit dans des
>magasins spécialisés.

Là, je suis d'accord avec toi. La bouffe des hôpitaux, c'est pas terrible.

>De plus, même si je ressortait de l’hosto
>avec 10-20 kg de plus, à peine chez moi je
>les reperdrais, vu que je n’aurais plus de perfusion et
>que mon corps n’accepte que ce qu’il lui plait. Le
>problème de fond ne serait pas résolu, loin de là.

Mais (j'ai toujours du mal à te comprendre) est-ce que tout ce scénario, c'est toi qui l'imagine ? Ou est-ce que tu t'es renseignée dans les hôpitaux pour savoir comment on y soigne les diarrhées chroniques ?

A bientôt, amitiés,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
17-12-03, 23:21  (GMT)
94. "RE: Comprendre la colopathie"
Pandore,

Je comprends que tu veuilles essayer de comprendre ce qui peut nous arriver a nous colopathes diarrheiques... et que cela te semble absolument impossible que cela ne puisse pas s'arreter comme ca, d'un claquement de doigts, en prenant simplement le medicament qui va bien !

TU CROIS PAS QUE S'IL EXISTAIT CE MEDICAMENT MIRACLE ON SE SERAIT DEJA TOUS JETES DESSUS ???????

Desolee.... mais meme si c'est pas a moi que tu t'adresses, moi aussi ca m'agace le regard des "exterieurs" qui, peut etre parce qu'ils se sentent impuissants a nous aider, compensent en cherchant a minimiser nos "petits problemes", en pensant que ca nous fera nous sentir mieux... NON ! ca marche pas comme ca !

LA COLOPATHIE C'EST UNE MERDE A VIE !!! Alors s'il te plait, meme si tu cherches seulement a comprendre ce qu'on a, evite toutes ces remarques qui laissent entendre qu'on se la raconte,... ou que c'est pas si grave,... ou encore que ca disparaitra demain ! Meme si c'est pas aussi grave qu'un cancer ou le sida, on se le trimbale quand meme tous les jours, du matin au soir...

Si je ne m'abuse, on ne va pas mettre nos nez d'ignorants dans tes problemes, et on ne va pas te donner des bons conseils qui te feraient bondir... Ce qui ne veut pas dire qu'on ne serait pas pret a s'interesser a tes problemes. Mais a ma connaissance, je ne pense pas que tu nous aies parle de toi !


ps/ je vais aux chiottes 6-8 fois par jour, tous les jours, voire bien plus encore, tout ca depuis 10-12 ans... Alors je te promets que s'il existait un traitement des diarrhees chroniques (que ce soit a l'hopital ou chez soi), j'espere bien que depuis tout ce temps on m'en aurait deja parle !!!!!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-12-03, 07:35  (GMT)
95. "RE: Comprendre la colopathie"
Bonjour Nanou,

Excuse-moi d'être aussi bornée, mais ce que je ne comprends toujours pas c'est pourquoi dès qu'on pose des questions sur votre maladie ça vous énerve autant. Je crois vraiment que chez vous il n'y a pas que le côlon qui soit irritable !...

J'apprécierais beaucoup que vous me posiez des questions sur moi et sur mes problèmes ! Mon problème c'est d'être ce qu'on appelle "borderline". J'en ai déjà parlé sur le forum maladies et sur le forum schizophrénie, et tu pourras trouver aussi des renseignements très complets sur le site www. aapel.org. C'est aussi une pathologie qui dure longtemps. mais on peut arriver à beaucoup réduire les problèmes, et à améliorer notre qualité de vie, avec des traitements adaptés (médicaments et psychothérapie).

A bientôt, amitiés,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-12-03, 08:59  (GMT)
96. "RE: Comprendre la colopathie"
Pandore,
Justement, le fait que tu sois « borderline » devrait te permettre d’être plus compréhensive sur nos problèmes à nous. On ne te juge pas sur TA maladie qui est un trouble du comportement, comme l’anorexie, tu le dis toi même. Nous les colopathes, on n’a pas de trouble du comportement, c’est comme dit un problème de neuro-transmission.
Que vient tu faire sur notre forum au fait ? C’est pour tes quelques troubles digestifs ???

Je ne m’imagine pas de scénario sur les hôpitaux. Ma mère a bossé longtemps dans un hôpital, a été elle même longtemps hospitalisée (ce qui me fait aussi fuir les hôpitaux…). Je sais comment c’est.
Essaie de manger du pain rassis depuis une semaine à l’air libre, tu m’en diras des nouvelles !!! T’arriverais même pas à mordre dedans. Idée stupide, et tu vas beaucoup trop dans les détails. Pourquoi cherches tu la petite mouche dans tout ce que j’écris ?? C’est ta maladie qui veut ça peut-être.
D’abord, c’est pas une diarrhée chronique que j’ai. Tout dépend des périodes et de ce que je mange. C’est un vrai casse tête pour s’organiser, parfois il faut faire les courses chaque jour parce que je passe de constipation ou transit normal à diarrhée, et inverse. Et c’est pour cela aussi que je ne pourrais pas avoir un régime fixe dans un hôpital vu que chaque repas doit être en fonction de l’état de mon transit du moment. Je l’ai déjà dis.
Et à l’hôpital ou pas, comme dit Nanou, si je dois avoir la diarrhée, je l’aurai. Imagine que je sois en phase de diarrhée et qu’on me serve des légumes à l’hosto ; là c’est parti pour des crampes et la diarrhée pendant les 6 heures qui suivent. Ou si ils mettent quelques grammes de crème fraîche dans un aliment, ce sera pareil. Et si je ne suis pas chez moi mon transit est encore plus irrégulier.

PS : merci Nanou pour ton soutien.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-12-03, 09:42  (GMT)
97. "RE: Comprendre la colopathie"
Bonjour Snowflake,

>Que vient tu faire sur notre forum au fait ? C’est
>pour tes quelques troubles digestifs ???

A vrai dire je crois que j'ai à vous lire le sentiment oppressant que vous tournez en rond dans votre problème, et que la médecine ne fait pas grand chose pour vous. Il y a même un certain silence médical sur ce sujet ici, sur le forum. Est-ce que la médecine aurait renoncé à s'occuper de la colopathie ? Est-ce une maladie sans espoir ? Voilà les questions que je me pose en vous lisant.

>Essaie de manger du pain rassis depuis une semaine à l’air
>libre, tu m’en diras des nouvelles !!! T’arriverais même pas
>à mordre dedans. Idée stupide, et tu vas beaucoup trop
>dans les détails.

Personnellement, je mange très souvent du pain rassis parce que j'aime bien le côté croquant du pain rassis, et chez moi il rassit en 1/2 journée à l'air libre. Je ne me sens pas stupide quand je fais cela.

>Pourquoi cherches tu la petite mouche dans
>tout ce que j’écris ?? C’est ta maladie qui veut
>ça peut-être.

Chercher la petite mouche ne fait pas particulièrement partie des problèmes borderline. Je crois plutôt que c'est mon caractère qui est comme ça.

>D’abord, c’est pas une diarrhée chronique que j’ai. Tout dépend des
>périodes et de ce que je mange. C’est un vrai
>casse tête pour s’organiser, parfois il faut faire les courses
>chaque jour parce que je passe de constipation ou transit
>normal à diarrhée, et inverse. Et c’est pour cela aussi
>que je ne pourrais pas avoir un régime fixe dans
>un hôpital vu que chaque repas doit être en fonction
>de l’état de mon transit du moment. Je l’ai déjà
>dit.

Peut-être que les colopathes, qui sont nombreux et souffrent beaucoup plus qu'on l'imagine, pourraient faire pression sur le monde médical pour que leurs problèmes soient davantage pris en compte, aussi bien dans les cabinets médicaux que dans les hôpitaux ?

Cette question-là rejoint les problèmes des personnes borderline, et c'est un aspect qui m'intéresse particulièrement.

Amitiés,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-12-03, 15:56  (GMT)
98. "RE: Comprendre la colopathie"
Pandore,

Là où tu dis juste, c’est que le monde médical ne s’intéresse pas du tout à la colopathie. Les recherches se focalisent sur le sida, le cancer, la leucémie, ou d’autres maladies graves. Alors quand nous on vient avec notre « petite » colopathie, on nous rit à la figure. Cela est apparemment aussi le cas avec ta maladie. Tous les gastros et nutritionnistes que j’ai vu (et ils sont un paquet) m’ont jeté à la figure que c’est pour la vie mais qu’on n’en meurt pas, ils m’ont prescrit 2-3 médocs qui ne servent à rien et basta. Après avoir passé mes examens (notamment la coloscopie), ma gastro m’a regardé de haut et fait comprendre que c’était uniquement dans ma tête, qu’il fallait juste un peu moins stresser et tout irait mieux. Facile à dire !
Effectivement, dans des livres ou sites spécialisés, ils disent que 20% de la population souffrirait de colopathie, mais à plus ou moins grande échelle bien sûr. Mais c’est une maladie « honteuse » dont personne ne parle. Comment parler aux amis, au petit copain de tes problèmes de transit, des diarrhées. Ca m’écœure moi même, moi qui aime tant la propreté sur moi.
Quelqu’un disait à juste titre que l’on ne s’imagine pas voir Jean Luc Delarue sur le plateau de « Ca se discute » interroger des colopathes sur leur transit. C’est tabou. Mais c’est pas moi avec Nanou et les 3 autres de ce forum qui allons faire changer les mentalités. Le monde actuel s’ouvre sur la sexualité, sur la liberté des femmes, les handicapés, etc., des causes nobles, mais sur pas des problèmes de transit !
Seuls quelques rares chercheurs américains s’intéresseraient à la colopathie, à ce que j’ai pu lire à droite et à gauche, mais tout n’est qu’hypothèse, et dans les divers témoignages on peut trouver mille et une raison ou façon d’essayer de se guérir. Mais si un traitement ou régime stoppe la colopathie chez une personne, cela ne sera pas le cas chez les autres, c’est vraiment à chacun de trouver soi même. Et c’est ça qui est triste. J’ai l’impression qu’il n’y a pas UNE cause à la colopathie mais autant de causes qu’il y a d’individus qui en souffrent.

Est-ce que toi tu milite pour la cause des personnes borderline ?

Bon, pour le pain, on va pas se fâcher pour si peu, mais pour moi, il faut qu’il soir dur comme de la ferraille (enfin comme une biscotte si tu veux) pour que je le digère. Il faut que toute l’eau se soit évaporée pour que le pain ne fermente plus dans les intestins. Il faut donc le mettre 1 bonne demi heure dans la poêle ou le four.

Snowflake.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
18-12-03, 16:36  (GMT)
99. "RE: Comprendre la colopathie"
Snowflake,

>Est-ce que toi tu milites pour la cause des personnes borderline ?

Je ne crois pas que je milite vraiment. J'essaye de donner des renseignements sur cette pathologie quand je peux, et d'inciter les gens concernés à se soigner, parce que pour se soigner il faut associer médicaments et psychothérapie.

Je donne également trois sous à l'association Aapel, qui a fait un gros travail pour créer un site internet français sur ce sujet (avant il y avait seulement des sites américains et canadiens), et qui, elle, milite pour faire connaître cette maladie.

A bientôt,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-03, 22:47  (GMT)
100. "RE: Comprendre la colopathie"
Salut à tous,

Je suis tout à fait d'accord avec toi Snowflake dans le sens où tu dis que tout le monde minimise la colopathie car ce n'est pas mortel mais ça pourrit la vie (douleur, contraignant pour l'alimentation, honte, "handicapant" dans la vie quotidienne...)!!!

je suis malade ce soir , j'ai un rhume carabiné et je pense avoir de la fievre, du coup je fais de l'aerophagie en plus j'ai la diarrhée. Ce n'est pas la premiere fois que j'observe que quand je suis malade cela a des répercussions sur mes intestins. Et vous? ça vous le fait aussi?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-12-03, 22:51  (GMT)
101. "RE: Comprendre la colopathie"
c koi borderline?
sinon dem1 je vais a lhypnotiseur-medecin!
10-12 ans avec la colopathie? ya vraiment pas despoir alors?!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-12-03, 12:22  (GMT)
102. "RE: Comprendre la colopathie"
alors aujourd'hui jai fai une seance dhypnose ,fo en faire plusieurs pour que ca marche normalment (logik, ons e debarrase pas dun truk quie st la depuis longtps en 1 jour) mais bon ce qui menerve c que c 60 euros pas remboursé et que ca a du mal a passé avec mes parents!
Mon pere en a ras le bol des magnétiseurs, des medecins enfin voila ca revient cher tout ca et en plus jai aucune garanti que ca va marcher!
Jespere que ca va reussir car sinon je sais aps ce que je vais faire!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-12-03, 12:24  (GMT)
103. "RE: Comprendre la colopathie"
Ma mere vientd e apsser ds ma chambre "quest ce qui ta di le docteur" "bah kil fo faire kk seance!" " nimporte koi c ta tete qui va pas"
jen ai marre!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-12-03, 12:50  (GMT)
104. "C koi borderline ?"
"c koi borderline ?"

Pour faire simple et résumé, c'est une maladie où toutes les émotions sont amplifiées et durent longtemps. Là où une personne normale se met en colère, une personne borderline est véritablement enragée, là ou une personne normale est un peu triste, une personne borderline est au fin-fond du désespoir, etc... et tout ça pour des motifs minuscules, voire pas de motifs réels du tout, seulement des motifs imaginaires.

Tout cela est accompagné d'autres problèmes comme le sentiment de vide intérieur ou de solitude, la peur de l'abandon, les troubles de la pensée, l'incertitude sur l'orientation sexuelle.

Les conséquences peuvent être (en général, pas tout en même temps quand même...) : les angoisses, dépressions, épisodes de dissociation ou perte provisoire de contact avec la réalité, idées de persécution, troubles du comportement alimentaire, problèmes psycho-somatiques, toxicomanies, alcoolisme, conduites à risque et accidents, auto-mutilation, suicide ou tentatives de suicide souvent à répétition, sexualité cahotique, instabilité relationnelle et au travail, désorganisation, difficulté de faire des choix dans la vie, etc.

Tout cela peut être soit apparent, soit complètement masqué par une façade de "pseudo-normalité", seuls les proches pouvant alors se rendre compte des problèmes de la personne malade.

Si ce sujet t'intéresse, tu peux trouver beaucoup de renseignements sur le site http://www.aapel.org./

S'il te plaît, est-ce que tu pourrais écrire les mots en entier dans tes messages ? C'est dur de te lire, on a presque mal au ventre en te lisant...

Amitiés

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-12-03, 16:34  (GMT)
105. "RE: C koi borderline ?"
Salut Colo,

Ben par rapport à ce que tes parents te disent, moi aussi ils m'ont saoulée avec leur réplique à 2 balles! Mais c'est TOI qui souffre et pas eux alors laisse les parler!


Pour Pandore,

Je suis allée voir le site des Borderline! Ben il est clair qu'on l'est tous plus ou moins je pense! Je me suis d'ailleurs reconnue dans plusieurs critères: comportement du tout ou rien et pas de limite en consommation d'alcool dans les soirées!!!Et quand j'étais jeune, je me donnais des coups de cutter sur les bras !
J'avais vu le film avec Winona Ryder où elle était Borderline("Vie volée" je crois)...Bon film d'ailleurs!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
20-12-03, 17:02  (GMT)
106. "RE: C koi borderline ?"
Salut Juliet,

"Je suis allée voir le site des Borderline ! Ben il est clair qu'on l'est tous plus ou moins je pense!"

On est autant "tous borderline" que "tous colopathes" : je peux me dire colopathe puisque j'ai mal au ventre et des diarrhées en cas de stress.

En vérité, pour les colopathes comme pour les borderline, tout est une question de degré dans la souffrance, et de répercussions sur la qualité de vie et sur la santé.

Pour les personnes borderline les plus atteintes, la vie peut être tout simplement invivable. Le risque majeur est le suicide, et il est très difficile de le prévenir, car il s'agit souvent d'un suicide impulsif.

Le film dont tu parles est intéressant. Un autre très beau film sur ce sujet est "Sue perdue dans Manhattan".

Amitiés,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

mirinouille (4 messages) Envoyer message email à: mirinouille Envoyer message privé à: mirinouille Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-12-03, 12:29  (GMT)
107. "RE: C koi borderline ?"
salut tout le monde,
est-ce que l'un d'entre vous à déjà ressenti des tiraillement dans le ventre, comme si on nous tordait les boyaux, au point d'aller aux urgences?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-01-04, 23:40  (GMT)
108. "colopathie de m*****"
Bon demain c le dernier jour de vaacnces je retourne en prépa avec le m rythme infernal!
M pendant les vaacnces j'ai eu les m pb de ventre, m plus de douleurs, la transpiration moins présente mais quand m.Pendant la nuit j'ai souvent des sortes de tiraillements au nivo du ventre(tj lui!) donc jai pris RDV avec mon medecin samedi je vais passé aux antidepresseur je pense car je ne vois pas d'autres solutions.
Qqn pourrait me dire si depuis quil utilise les antidepresseur il y a eu de tres bons changements et kels sont les effets secondaires et si "prendre des antiD a 18 ans c etre sur d'en prendre tte sa vie"
MERCI
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Vivia (33 messages) Envoyer message email à: Vivia Envoyer message privé à: Vivia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-01-04, 16:58  (GMT)
109. "RE: C koi borderline ?"
Bonjour,
j'en ai encore eu ce matin : a couper le souffle, c'est horrible. Il m'est arrivé une fois d'être obligé de me faire emmener chez un médecin qui m'a fait une piqure de spasfon (sans grand effet). ce matin s'est passé assez rapidement, j'ai pris 2 météoxane et en une heure c'était bon.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-01-04, 18:13  (GMT)
110. "RE: C koi borderline ?"
Météoxane fonctionne vraiment?! car moi je ne trouve pas qu'il soulage beaucoup et pareil pour le spasfon en comprimé. enfin s'il marche pour toi c'est l'essentiel mais j'aimerais qu'enfin je redevienne "normal", comme il y a un an, c'est à dire sans problèmes de ventre particulier et sans gargouillements qui me pourrissent mon moral et mes études...A quand la solution miracle? Les antidépresseurs? J'aimerai avoir le témoignage de quelqu'un qui a eut le même genre de problème et qui est sous antidépresseurs ou qui a trouvé une solution si c'est possible , merci.
Sinon uj'ai déja eu des tiraillements mais pas au points d'allez a l'hopital meme si j'ai deja eu très mal et j'ai cru que c'était l'appendicite mais la douleur était tellement brève que je n'ai pas pensé a allé a l'hôpital.
Sur ce je vous souhaite une bonne journée/soirée
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
05-01-04, 22:21  (GMT)
111. "RE: Sophrologie?"
Au fait, quelqu'un a déjà essayé la sophrologie ici? ça marche comment et quels bénéfices vous en avez eux?(et j'espère qu'il y en a eu
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-04, 11:28  (GMT)
112. "Antidépresseur + question à tous "
Bonne année à tous.
Après mes 2 semaines passées chez mes parents, me revoilà.

Pandore dit juste, tout est une question de proportions. On est tous un peu colopathe, borderline ou agoraphobe dans le fond. Mais tant que ce n’est pas pathologique on est « normal ». C’est quand cela devient une maladie que c’est grave et embêtant dans la vie de tous les jours. N’importe qui peut avoir mal au ventre ou une diarrhée suite à un stress important sans être colopathe, et n’importe qui peut se sentir oppressé dans un hypermarché bourré de monde sans être agoraphobe par exemple.

Colopatoman, moi ça doit faire 1 mois que je suis sous Deroxat. Au début ça m’a un peu secouée (angoisses, anxiété, mal à dormir) mais dès le 2ème jour, mon ventre s’est calmé et j’ai pu réintroduire les fibres (douces quand même) dans mon alimentation. Mon transit est encore un peu anarchique mais plus de diarrhées (sauf après un malheureux Maalox !!), et j’ai l’impression que ça s’améliore de jour en jour. J’ose pas encore trop crier houra mais cela vaut le coup que tu essaie je pense. Bien sûr chacun réagit différemment, faut tenter. Et puis si c’est à vie, c’est pas sûr, il faut juste que le corps comprenne qu’il faut envoyer le bon signal aux intestins et non un message erroné. J’ai beaucoup lu sur la colopathie ces derniers temps. Apparemment ce serait l’estomac qui envoie un faux message à l’intestin. Moi du moins c’était dès que j’avais fini le repas (ou même pendant) que j’avais mal aux intestins, notamment avec les fibres, comme si elles étaient déjà présentes dans les intestins. Or ce n’est physiologiquement pas possible vu que l’estomac met 2 à 4 heures à digérer les aliments…

IMPORTANT: J’AURAIS VOULU SAVOIR SI VOUS AUTRES, VOUS AVEZ AUSSI MAL AU VENTRE JUSTE APRES LES REPAS, OU SI C’EST QUE 2-3 HEURES APRES OU SI C’EST PAR CRISES DE QUELQUES JOURS SANS QUE CELA DEPENDE DES ALIMENTS INGERES.

Mirinouille, moi je connais les crampes qui précèdent la diarrhée. Est-ce ce dont tu parles quand tu parles de tiraillements ? Quand se produisent-ils ?

Snowflake

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-04, 12:22  (GMT)
113. "RE: Antidépresseur question à tous "
Bonjour Snowflake, et bonne année à toi !

Tu commences drôlement bien l'année, puisqu'il y a enfin un traitement qui te soulage ! Mais si, il faut oser crier hourra, parce quand on s'est sentie aussi mal, et qu'il y a un mieux, c'est formidable, on se sent revivre. Mais c'est vrai qu'au début on a tellement peur que ça ne dure pas qu'on n'ose pas y croire...

En ce que me concerne, depuis avril je prends de l'Effexor, qui est assez voisin du Deroxat, pour d'autres problèmes que les tiens, et j'avais remarqué que je n'avais plus jamais mal au ventre depuis le début du traitement. Maintenant je suis en phase de diminution progressive du traitement depuis début décembre, et le mal au ventre n'est pas réapparu, malgré plusieurs stress et des abus alimentaires en tous genres pour les fêtes de fin d'année. Donc je ne sais pas comment ces molécules agissent sur le ventre, mais c'est sûr qu'elles agissent. Affaire à suivre.

J'espère que du fait que tu souffres moins, tu vas réussir à te détendre un peu, et à faire petit à petit des choses nouvelles qui te font plaisir.

A bientôt, amitiés,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

gus (8 messages) Envoyer message email à: gus Envoyer message privé à: gus Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-04, 17:17  (GMT)
115. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Modifié le 07-01-04 à 17:21  (GMT)

voila ce que je viens de trouver sur les symptomes de la colopathie fonctionnelle et qui m'ont permis de me rassurer quand a la probable nature de la maladie qui me hante (je suis un peu cancerophobe sur les bords et je ne cesse de penser que cela puisse etre malin)
peut etre ces données (un peu consequentes je vous l'accorde)permettront a certain dans mon cas de moins s'angoisser...

"Dans le Syndrome de l’Intestin Irritable certains symptômes apparaissent comme des éléments constitutifs de cette maladie, ce sont :
Les douleurs abdominales.
Symptôme le plus fréquemment retrouvé.
Elles varient fortement suivant les individus et peuvent persister longtemps ou ne durer que peu de temps. Les crises douloureuses s'étalent sur 5 à10 jours suivies de périodes d'accalmies plus ou moins longues jusqu'à la crise suivante. Ces douleurs peuvent aller de la simple gêne ou sensation de pesanteur jusqu'à des exacerbations violentes, lancinantes, sensations de brûlures. Elles siègent habituellement au niveau des fosses iliaques droites ou gauches ou dans la région hypogastrique. Elles peuvent irradier en arrière, vers les cuisses ou encore en barre dans la région ombilicale. Elles surviennent habituellement après les repas mais peuvent être aussi matinale (douleur réveil matin), évoluant de façon anarchique dans la journée et d’un jour à l’autre. Théoriquement, elles ne sont pas nocturnes. Dans la plupart des cas, elles sont diffuses et concernent la totalité du ventre. Elles sont souvent améliorées par le repos, les vacances, la détente.
Les troubles du transit intestinal.
Ils sont variables selon les différentes formes cliniques:

Cela va de la constipation plus ou moins douloureuse, pouvant être entrecoupée de débâcles de fausses diarrhées spontanées que l’on reconnaît par la présence de matières solides au sein d’un liquide "sale" avec ou sans mucus ( hypersécrétion réactionnelle à la stase fécale). Si le mucus est une sécrétion normale du côlon, la présence de sang doit faire envisager d'autres pathologies que le SII.
Il peut y avoir alternance véritable de périodes de diarrhée et de constipation.
Enfin on peut retrouver une diarrhée hydroélectrique indolore à prédominance matinale ou post-prandiale (après les repas) ou parfois une véritable diarrhée motrice. Les épisodes diarrhéiques engendrent peu de douleur. Les personnes ressentent plutôt un besoin urgent et/ou fréquent d’aller à la selle et ont peur d'être incontinentes si elles ne trouvent pas de toilettes immédiatement. Ces patients racontent qu'ils doivent toujours savoir où sont les toilettes quand ils sont loin de leur domicile. Cette peur de l'incontinence les limite énormément dans leur vie sociale.
Les gaz, ballonnements, sensation de distension de l'abdomen.
Souvent, ce sont ces manifestations qui dérangent le plus les personnes souffrant du SII.
Les gaz intestinaux constituent un phénomène physiologique dû à la production de gaz par les bactéries du côlon. Cette production est variable suivant la flore intestinale et les individus. Normalement, l'intestin contient de 100 à 200 ml de gaz et une personne normale ayant une alimentation normale émet environ 1 litre de gaz par jour. Ceux qui sont sujets à produire une plus grande quantité de gaz ou qui ont un intestin trop sensible peuvent en souffrir socialement.
Souvent en association avec les douleurs, les ballonnements sont le plus souvent ressentis dans la totalité du ventre mais peuvent prédominer dans ses parties haute ou basse. Généralement c'est au réveil que la distension commence à apparaître puis s'accroît durant la journée pour ne disparaître que durant le sommeil. Il n'est pas rare que les ballonnements surviennent rapidement (parfois en moins d'une minute).
Lorsque l'air et les liquides circulent dans l'intestin, ils produisent des bruits appelés borborygmes. Pourtant, gaz et borborygmes n'expliquent pas le mécanisme du ballonnement. Les recherches ont démontré que les ballonnements ne sont pas dus à un excès de gaz intestinaux, le mécanisme en est pour l'instant inconnu. Ces troubles cessent généralement dès que les selles ou les gaz sont évacués d’où un certain soulagement de la douleur. Cependant les patients peuvent avoir l’impression que l’évacuation des selles est incomplète et éprouver une envie de déféquer après la défécation.
Autres troubles.
Les crampes à l’anus (proctalgie fugace).
Les crises hémorroïdaires (conséquence des fortes poussées fournies pour évacuer les selles).
La présence de mucus en plus ou moins grande quantité. "

je me retrouve dans la plupart de tout ces symptomes mais le probleme est que mon gastro enterologue ne m'a jamais donné le terme de "colopathie fonctionnelle" ou de "syndrome du colon irritable"
je ne sais que penser depuis 2 ans maintenant mais ce qui est de sur c'est que je partage les memes soufrances que vous et j'en suis lassé....

merci a tout le monde pour tout vos temoignages.

GUS

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
07-01-04, 18:50  (GMT)
116. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour, je suis content de voir de l'espoir, je vais me mettre aux AD mais jespere que ca va pas mendormir ou me troubler la memoire. si mes maux de ventres disparaisse ca serait génial car c'est mon Gros problème qui m'empêche de réussir mes études! par contre il me reste toujours le problème de transpiration mais moins de stress fera que je transpirai moins je pense! j'espère avoir des effets positifs comme vous! et BONNE ANNEE encore une fois!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Vivia (33 messages) Envoyer message email à: Vivia Envoyer message privé à: Vivia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-04, 15:25  (GMT)
117. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour,

Je souffre de conctractions de l'intestin, toujours au même endroit (à gauche juste sous la cote). Les crises se déclenchent juste après les repas (souvent le midi, quel que soit ce que je mange), durent 4à 6 jours, finissent souvent en diahrrée...
Quelqu'un connait-il un moyen de stopper net ces crises horribles (je trouve ses contractions plus fortes que celles de mes accouchements !!!).
Le spasfon (même en piqure), le météoxane ne sont pas efficaces.
Quelqu'un aurait-il un "truc" ?? (à part ne plus manger du tout dans ces moment là...)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-04, 17:03  (GMT)
118. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Les antidépresseurs peuvent nous rendre dépressif d'après ce que tu dis snowflakes?! enfin tu a des crises d'angoise depuis que t'en prend. mais avant tu était dépressive? Ou tu as tenté les AD juste pour tenter une ultime fois de viré cette colopathie?
Moi je suis entre les 2, surtout pour virer la colopathie en fait car j'en ai marre d'avoir l'estomac qui me tiraille et d'être en panique qaund je sens que ça bouge a l'intérieur car je sais que ça va faire du bruit. donc j'espere que je vais trouver un effet positif avec les AD et que ça va ni m'endormir ni m'empecher de dormir mais juste me rendre comme j'étais avant cette colopathie ou au moins me calmer beaucoup tout ça.

Sinon moi je dirais que je me sens généralement mal peu après avoir manger mais que ce n'est que 2 heures après que je me sens vraiment très mal avec des gargouillement et l'impression que l'estomac est vide et qu'il "crie". Voila, j'espere que je vais trouver une solution.

Sinon Snowflakes pourrait tu décrire plus en détail ou tu en es par rapport à avant au bout de ton mois de traitement sous antidepresseurs?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-04, 11:47  (GMT)
119. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Je reviens du médecin, il m'a prescrit Seropram en liquide il dit que c'est bien pour varier les doses et réduire progressivement car je souhaiterai utiliser les antidepresseur a faible dose et juste le temps de reprendre une vie "normale".
J'espère beaucoup de ce traitement d'au moins 3 mois et je vais sans doute tenter la sophrologie en parallele.
Cette fois faut que ca marche je paserai aps une année 2004 comme la deuxieme moitié de la 2003!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-04, 16:28  (GMT)
120. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour et bonne année à tous,

Bon ben voilà je suis de retour en France et en vacances jusqu'à fin janvier.Avant que j'oublie, pour répondre à toi, Snowflake, tout d'abord c'est super que tu ailles mieux ces temps ci ; en ce qui concerne les maux de ventre je les ai juste après les repas et je dois également aller aux toilettes presque systematiquement après chaque repas !

Voilà, sinon pour cette année 2004, je pars avec de nouvelles "bases". Du point de vue de la colopathie, je l'accepte et je sais que toute situation stressante ne fera qu'aggraver ces problèmes et maintenant je ne culpabilise plus et ne me mets plus en colère contre mon corps pour ça!Sinon, je vais arreter de fumer et d'ailleurs, certains disent que la nicotine a un effet laxatif???!!!On verra bien!

Je vais me faire opérer lundi prochain (ça n'a rien avoir avec la colopathie et ce n'est pas grave) donc j'ai du arreter Effelxor depuis une semaine. Depuis j'ai trouvé que j'étais plus "nerveuse" et j'ai eu quelques crises de mal de ventre (sans diarrhée) pendant la nuit. Etant en vacances, je ne suis pas trop stressée donc je n'ai pas la diarrhée

Encore mes meilleurs voeux pour 2004,
A Plus...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
12-01-04, 19:00  (GMT)
121. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour, alors comme je vous ai dit j'ai commencé seropram ca m'endors un peu donc je le rpend les soir. Ca fait que 2 jours que je le prend et aujourdhui j'a été super mal toute la journée j'ai eu très mal au ventre et j'ai été beaucoup a la selle ( c'est pas très réjouissant).Du coupe je demande si ça vient du médicament ou si j'ai atrappé une gastro.Enfin bon je vais prendre immosel 1 ou 2 jour voir si ca se tasse.
Sinon j'ai eu des angoisses assez fortes ce matin (je me demande encore si ça vient pas du médicament), dis snowflakes, les effets sont quasi immédiat ou c'est progressif et il faut attendre un moment avant de voir des résultats?Car tu avais l'air de dire qu'au bout de 2 jours tes maux de ventres avaient disparus non?
Bon je vais réviser des maths, au revoir!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-04, 13:02  (GMT)
122. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Salut colopatoman,

Du seropram j'en ai déjà pris mais pas en liquide. Sur moi cela n'a pas vraiment marché mais avant d'en arriver à ces conclusions tu dois au moins attendre 1 mois de traitement (si ce n'est plus). Il est probable qu'au début d'un traitement cela ai les effets inverses avec une montée du stress, c'est pourquoi mon médecin m'avait prescrit pendant les 2 ou 3 premieres semaines du xanax à prendre en plus.

A plus

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-04, 13:52  (GMT)
123. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Colopatoman,
Désolée , j’ai pas dpu répondre plus tôt. Au début, tout anti-dépresseur a des effets gênants (ça peut durer jusqu’à 2 semaines), notamment des étourdissements. Moi je l’avais une fois pris à jeun, ce qui n’est pas bon du tout, résultat : cœur qui battait, sueurs froides et angoisses la nuit. Mais ensuite ça allait mieux. J’ai effectivement eu des résultats positifs sur les intestins dès le 2ème jour, mais mon transit était encore anarchique pendant plusieurs semaines.
Mais si tu as la diarrhée depuis que tu prend l’antidépresseur, c’est sans doute que le séropram liquide ne te convient pas. Demande à ton médecin de t’en prescrire un autre (déroxat ou effexor par exemple).
En ce qui me concerne, ça va de mieux en mieux, mais maintenant je me remets (ou plutot mon transit se remet) toujours encore de mon maalox que je n’aurais pas du prendre et qui m’avait donné la diarrhée…
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Vivia (33 messages) Envoyer message email à: Vivia Envoyer message privé à: Vivia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-04, 14:00  (GMT)
124. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
Personne ??

>Bonjour,
>
>Je souffre de conctractions de l'intestin, toujours au même endroit (à
>gauche juste sous la cote). Les crises se déclenchent juste
>après les repas (souvent le midi, quel que soit ce
>que je mange), durent 4à 6 jours, finissent souvent en
>diahrrée...
>Quelqu'un connait-il un moyen de stopper net ces crises horribles (je
>trouve ses contractions plus fortes que celles de mes accouchements
>!!!).
>Le spasfon (même en piqure), le météoxane ne sont pas efficaces.
>
>Quelqu'un aurait-il un "truc" ?? (à part ne plus manger du
>tout dans ces moment là...)


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

gedeon (310 messages) Envoyer message email à: gedeon Envoyer message privé à: gedeon Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-04, 14:13  (GMT)
125. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
Bonjour Viviane,

La localisation et le moment de tes douleurs me fait penser aussi au pancréas. Est -ce que tu as fait des tests pour éliminer cette cause éventuelle?

Geneviève

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Vivia (33 messages) Envoyer message email à: Vivia Envoyer message privé à: Vivia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-04, 14:16  (GMT)
126. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
oui, j'ai fait une échographie, mais rien du coté du pancréas, il est parfait !!
c'est vraiment l'intestin, il n'y a aucun doute.
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-04, 14:54  (GMT)
127. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
En fait je sais pas vraiment si la diarrhée vient du seropram, je me suis dit que peut etre c'était une gastro! Enfin c'est vrai que ca fait 4 jours que j'en prend et il n'y a aucune amélioration pour l'instant.J'espère vraiment que ça va vite faire de l'effet car j'en ai vraiment marre!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
14-01-04, 14:57  (GMT)
128. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
Et sinon Juliet le sropram n'a pas marcher ,pourquoi? Tu as trouvé quelquechose d'autre qui fonctionne?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
15-01-04, 20:43  (GMT)
129. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
Aujourd'hui c'est encore pire en plein cours de maths gros gargouillement, sans doute le plus gros que j'ai jamais eu (bruit sourd mais énorme) et après j'ai stressé rien qu'en pensant que je puisse en avoir un autre.
C'est de pire en pire on dirait en plus je commence a m'apercevoir qu'en classe j'ai souvent les mains moites et que meme au niveau des pieds je commence a transpirer.Je viens de prendre un Bedelix histoire de voir si ça va me calmer et j'espere que le seropram va vite faire son effet car demain j'ai 2 controles et je sens que je vais encore me sentir mal.J'ai l'impression de régresser, le matin je recommence a plus avoir d'appétit et je mange puis je me sens mal que j'irai presque vomir.

Désolé si j'utilise un peu ce forum comme "journal intime colopathique" mais ça me soulage de partager ça avec vous.Tout conseil susceptible de m'aider est le bien venu évidemment.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-01-04, 14:43  (GMT)
130. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
Salut colopatoman,

Ben en fait, ça n'a pas marché tout car je n'ai ressenti aucun changement et en plus ça avait tendance à accentuer mes problemes digestifs comme toi MAIS chacun réagit différemment face aux médocs et ce n'est pas parce que ça ne fonctionnait pas sur moi que ça ne fonctionnerait pas sur toi...Je te conseillerai de patienter encore 2 ou 3 semaines pour te faire une opinion...
Et pour la transpiration, tu es dans un cercle vicieux: plus tu vas stresser et avoir peur que ton ventre gargouille et plus tu vas transpirer... Les anti-dépresseurs vont t'aider à sortir de ce cercle, mais je te conseillerai en plus de faire une TCC de "confiance en soi" qui te permettrait de te foutre du regard des autres si ton ventre gargouille...et de pratiquer la respiration ventrale...

Bon courage pour tes controles!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-01-04, 19:57  (GMT)
131. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
Qu'est ce que la TCC et tu ne me dis pas comment tu vas aujourd'hui et ce que tu fais pour aller mieux!(merci pour les conseils)
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-01-04, 21:47  (GMT)
132. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
Bon alors la TCC veut dire therapie comportementale et cognitive. Elle se pratique seul ou en groupe avec des gens ayant les memes problèmes que toi. Cela consiste non pas à retourner dans le passé pour comprendre pourquoi on est comme ça mais,au contraire, elle vise le présent, le principe est de modifier notre comportement face à certaines situations (par des jeux de roles) ce qui aura pour conséquence de changer notre façon de penser. Certes, tu seras toujours colopathe mais tu l'assumeras plus et donc tu stresseras moins et donc tu auras moins de transpiration et de problèmes digestifs; ce n'est plus le cercle vicieux mais le cercle vertueux !!!
Actuellement je vais très bien (point de vue digestif aussi bien que ce ne soit pas parfait), j'ai pris pas mal d'assurance et les ATdepresseurs m'ont aidé et m'aident encore. Je n'ai pas vraiment eu à faire à de situation très stressantes depuis juin dernier mais dans 1 semaine je re-attaque la fac en france (dur-dur!!!) donc on verra bien. Je sais que je vais pas mal stresser au début, le temps que je me réhabitue mais je l'accepte...

A plus et pas de prob si tu as d'autres questions (j'espere d'ailleurs avoir des réponses comprehensibles!)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
16-01-04, 23:46  (GMT)
133. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
Merci pour tes réponses mais j'aimerai savoir (si tu as le temps) depuis quand tu es colopathe et ce que tu as essayé avant de parvenir a un mieux et quel antidépresseur prend tu?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-01-04, 10:26  (GMT)
134. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
Salut colopatoman,

Bon alors d'après mes souvenirs, au collège j'avais de fort gargouillements et j'étais tellement génée que je me rappelle que j'enfonçais mes stylos dans le ventre dès qu'il y avait du bruit!!!
Je ne sais plus si à cette époque mon transit intestinal était correct ou pas???!!!Je me rappelle juste que j'ai commencé à avoir de fortes diarrhée en seconde, liées à mon avis à un très grand stress que j'ai développé en meme temps. En fait, tous les jeudi aprem j'avais des controles au lycée et pour moi c'était l'horreur car en plus c'était juste après le repas de midi!!!Ensuite plus les années ont passé, plus le stress et les problèmes digestifs ont augmenté!Je ne connaissais pas le terme de colopathie et tout le monde, y compris les médecins, ont eu tendance à dire que les diarrhées étaient uniquement causée par le stress! Donc en plus de la honte, j'ai culpabilisé puisque le stress c'est moi qui me le fabrique! Mais personne ne pouvait m'expliquer pourquoi j'avais aussi mal au ventre quand je n'était pas stressée!
Bon alors au fur et à mesure j'ai pris certaines habitudes comme me "vider" avant de partir quelque part, de repérer les toilettes partout où je vais. Mais aussi j'ai commencé à éviter certaines situations: resto, vacances entre amis, sorti...de peur d'être malade!!!C'est un véritable cercle vicieux car plus tu évites, plus tu stresses quand il faut ressortir et plus tu as des problèmes digestifs!
Point de vue traitement:J'ai eu différents ATdépresseurs Seropram, Zoloft et maintenant Effexor qui marche bien SUR MOI. Sinon pour les maux de ventre j'ai essayé tant de trucs que la liste serait trop longue, mais maintenant c'est Mébévérine, quelques fois smecta, immodium et Ercéfuril. Puis en parallèle j'ai fait des psycothérapies qui m'ont permis de faire la paix avec mon passé et des TCC qui m'ont permis d'avoir plus confiance en moi.
Maintenant, je sais que je suis colopathe et donc si j'ai mal au bide, je ne culpabilise pas. Je sais que si je suis stressée mes problèmes vont augmenter et je l'ai accepté. Je me dis aussi que c'est arrivé à tout le monde d'avoir eu la diarrhée, des gargouillements ou d'être constipé, donc même si c'est génant tout le monde comprend. J'évite encore beaucoup de situations comme passer une semaine chez des copains mais je ne culpabilise plus pour ça. Et pour certaines sorties du style aller pique niquer ou une journée au ski, je prend un immodium avant de partir et tout va bien!!!
Voilà, en ce moment ça va donc mieux, je ne sais pas si ça va durer mais j'en profite!

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
19-01-04, 18:10  (GMT)
135. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
Mébéverine tu le prend en continue? Moi j'ai l'impression que le seropram accentue plus mes problèmes qu'autre chose et je vais tenter de voir ce qu'en pense mon médecin et s'il peut me prescire de l'imodium car depuis que
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Juliet (26 messages) Envoyer message email à: Juliet Envoyer message privé à: Juliet Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-01-04, 13:49  (GMT)
137. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
Salut Colopatoman,

Mébévérine j'ai fait une pause mais normalement j'en prend en continue (c'est essentiellement pour les douleurs)....
Quand tu auras vu le médecin pour le Seropram mets moi au courant!!!
A plus

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Vivia (33 messages) Envoyer message email à: Vivia Envoyer message privé à: Vivia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-01-04, 08:43  (GMT)
141. "RE: Colopathie fonctionnelle (2) -contractions, comment les arrêter ???"
Bonjour,
Quelqu'un ayant les memes problemes aurait-il une réponse ???>

Personne ??
>
>>Bonjour,
>>
>>Je souffre de conctractions de l'intestin, toujours au même endroit (à
>>gauche juste sous la cote). Les crises se déclenchent juste
>>après les repas (souvent le midi, quel que soit ce
>>que je mange), durent 4à 6 jours, finissent souvent en
>>diahrrée...
>>Quelqu'un connait-il un moyen de stopper net ces crises horribles (je
>>trouve ses contractions plus fortes que celles de mes accouchements
>>!!!).
>>Le spasfon (même en piqure), le météoxane ne sont pas efficaces.
>>
>>Quelqu'un aurait-il un "truc" ?? (à part ne plus manger du
>>tout dans ces moment là...)


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

lilalilala (4 messages) Envoyer message email à: lilalilala Envoyer message privé à: lilalilala Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-01-04, 12:38  (GMT)
136. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour
Mon médecin ma diagnostiqué une colopathie fonctionnelle.
J'ai des douleurs constantes à droite dans le bas ventre, douleurs accentuées lors et après les rapports sexuels. Est ce normal?
Merci pour vos réponses
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-01-04, 19:57  (GMT)
138. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bah le docteur m'a dit d'augmenter les doses a 1 dose plus un quart pendant une semaine (on peut aller jusqua 2 au max) et sur ma demande il m'a prescrit 2 boites d'immodium car j'ai toujours la diarrhée le matin quand je vais en prépas. ce matin ça c'est bien passé je croyais miraculeusement en une eventuelle guérison mais l'après midi a été affreux avec des gargouillement pendant un controle d'1 heure ce qui me perturbe et m'empeche de me cocentrer encore une fois. Et je me suis aperçu pendant le controle ou l'on devait faire un croquis que je transpirait vraiment bien des mains donc comme j'en ai pris conscience ca risque de s'accentuer! J'aurai vraiment voulu que le seropram fonctionne bien, j'ai peur de jamais trouver un traitement adéquat et de vivre un calvaire jusqu'à la fin de l'année car si ça continue j'arreterai la prépa mais mes parents me "force" a y aller jusqu'a la fin de l'année. Sinon aujourd'hui j'ai remarqué que je sentais les spasmes de mon ventre ça me fai bouger comme quand on a le hoquet.Bon j'arrête de vous racontez ma petite vie.
Le méberine ça fait quoi exactement?c'est en vente libre juliet?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Vivia (33 messages) Envoyer message email à: Vivia Envoyer message privé à: Vivia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-01-04, 08:37  (GMT)
139. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Certains dans cette discussion sont un peu trop centrés sur leur nombril...


Ce serait sympa de temps en temps que d'autres (plus concernés, peut être) prennent la peine de répondre aux questions posées..
un médecin peut être ??

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Vivia (33 messages) Envoyer message email à: Vivia Envoyer message privé à: Vivia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-01-04, 08:40  (GMT)
140. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour,

j'ai souvent les memes symptomes pendant et après. Ils sont dus aux contractions de l'utérus (si tu es une femme ???). C'est normal apparamment..

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

lilalilala (4 messages) Envoyer message email à: lilalilala Envoyer message privé à: lilalilala Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-01-04, 16:52  (GMT)
142. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
salut
Oui je suis une femme et je te remercie beaucoup pour ta réponse!
Néanmoins est ce en lien avec la colopathie fonctionnelle ou est ce seulement lié à l'uterus?

Je te remercie encore
lila

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Vivia (33 messages) Envoyer message email à: Vivia Envoyer message privé à: Vivia Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-01-04, 20:38  (GMT)
143. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour,

Je pense que c'est lié à l'intestin lui meme. Lors des rapports, l'utérus se contracte, et cela provoque également des contractions de l'intestin. Plus le plaisir est intense, plus les contractions de l'intestin sont importantes.
Dans mon cas, la montée d'adrénaline (surtout lors d'un stress ou d'un énervement important) provoque également ces spasmes de l'intestin.
J'en ai également souvent juste après le repas, le midi. Serait-tu dans le meme cas ?

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Armen (15 messages) Envoyer message email à: Armen Envoyer message privé à: Armen Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-01-04, 08:35  (GMT)
144. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour,

Long retard à rattraper car avec le changement d'adresse du forum j'étais comme vous désabonnée des alertes. Par ailleurs je me sentais aussi moins concernée...
Si je poste à nouveau un message, c'est pour donner un peu d'espoir à mes amis colopathes ! Je le suis aussi, je le serai probablement toujours, mais depuis un an, mon état est en constante amélioration.
Je souffrais de colopathie depuis au moins six ans, constipation, ballonnements, gaz, au point de réduire progressivement ma vie sociale à des sorties de quelques heures maximum. Ces trois dernières années j'avais mal au ventre en permanence. Au point des fois de devoir m'arrêter de marcher parce que mon ventre était tellement contracté que le moindre mouvement m'aurait fait hurler... J'allais aux toilettes deux fois par semaine, et dans la douleur et la honte ! Et moi aussi je cherchais à comprendre... Pourquoi ? Alimentation ou stress ? Ou les deux ? Et pourquoi maintenant, en effet ma vie était stressante mais dans l'ensemble le "pire" était passé si je puis dire.
C'est aujourd'hui avec le recul et l'amélioration de mon état que je comprends ce qui s'était passé. Il me semble, mais ce n'est qu'une hypothèse, et encore, pour moi seulement, que ma colopathie était en quelque sorte une onde de choc.
Comme beaucoup de gens, j'ai des problèmes à régler avec mon enfance et mes parents et je crois bien que c'est ça qui me pesait sur l'intestin ! Et puis il y a un an, un changement de situation et de région sont arrivés. Un rythme de vie régulier. Une amélioration de ma situation financière. Je ne pourrai pas dire quel a été le déclic réel, mais j'ai commencé à prendre du recul sur tout ça et à prendre conscience de qui j'étais et qui je voulais être. Disons surtout que j'ai enfin pu me concentrer sur ces problèmes qui sont les plus importants ! J'ai changé de caractère (comme mon côlon, j'étais extrêmement irritable !) et je prends confiance en moi.
Bref, si je peux me permettre un conseil, ne perdez pas espoir. Cherchez à tout prix les moments de calme et de dépaysement qui vous vident la tête. Les conseil de Juliet de thérapie comportementale me paraissent intéressants.
Deux autres choses.
POUR TOUS : le sport est une excellente thérapie. Oui, je sais c'est pas facile de faire du sport quand on a mal au ventre !!! Moi aussi je l'ai vécu !!! Mais il y a des solutions. Et la piscine marche plutôt pas mal.

POUR COLOPATMAN : Courage. Si le météoxane ne marche pas, il y a plein d'autres médocs du même genre qui peuvent marcher sur toi. Oui, c'est peut être exactement la même molécule, mais tant pis, le ventre a ses raisons que la science ne connaît pas !
Pour tes gargouillements, ils sont certainement en lien avec la difficulté de tes études. La question que tu dois te poser est donc : celà en vaut-il la peine. Même si cette question est brutale, elle reste ouverte. Moi aussi j'en ai bavé pendant mes études, mais maintenant je fais le métier que j'aime alors je ne le regrette pas. Cependant il n'y a pas un chemin unique pour accéder quelque part : as-tu vraiment trouvé celui qui te correspond le mieux ???

ENFIN A PANDORE : je ne sais pas de quel mal tu souffres, mais ce n'est certainement pas en tout cas d'un manque de bon sens
Merci pour tes interventions qui remettent les choses dans leur contexte et évitent la dramatisation que certains ici semblent affectionner ! Et bonne continuation à toi.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (198 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-01-04, 09:33  (GMT)
145. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Modifié le 30-01-04 à 11:29  (GMT)

Bonjour Armen,

Ton intervention me touche au-delà de tout ce que tu peux imaginer.

Bien souvent, à cause des problèmes psychologiques qui sont les miens, j'ai l'impression de n'être pas à ma place, d'intervenir dans des problèmes qui ne me concernent pas. Et bien souvent aussi je me fais allumer, soit parce que je me plante dans ce que dis, mais encore plus souvent parce qu'il y a du vrai dans mes propos, et que mon point de vue dérange.

Je suis heureuse de ce que tu me dis, parce que ça me conforte dans l'idée que pour pour se sortir d'un problème que l'on croit au départ insoluble, il faut un "oeil" extérieur. Il est toujours intéressant que quelqu'un qui n'a rien à voir avec le problème exprime sa façon de voir les choses, sous un angle différent. Quand on ne se sort pas d'un problème il est bon de changer d'angle, de même que quand on arrive pas à dessiner un objet, en le tournant on y arrive parfois mieux.

Le risque pour celui qui fait l'"oeil", c'est soit de se faire allumer, ce qui m'arrive régulièrement, soit de voir ses propos tomber dans un désert d'indifférence, ou de susciter un silence poli, et cela m'arrive aussi.

C'est peut-être encore ça le pire, surtout quand on a passé deux heures à rédiger une réponse documentée, écrite en bon français, sur des sujets difficiles et douloureux concernant la vie psychique. Cette absence de réponse vient peut-être des habitudes consuméristes du forum : "Bonjour Docteur, c'est quoi ce bouton ? Vais-je devenir impuissant ?" "Mais non, ce bouton est juste un bouton" "Merci beaucoup Docteur, vous êtes vraiment un bon Docteur".

Ou ça vient d'une paresse générale : finalement ça serait tellement simple si on pouvait éteindre tous les incendies de la tête avec quelques pilules et quelques certitudes.

Mais maintenant, je sais qu'il y en a un qui me lit : TOI. Donc maintenant je vais écrire en pensant à MA lectrice.

Merci encore,

Pandore

P.S. - Pour savoir de quel "mal" je souffre et quel est mon parcours, tu peux taper mon pseudo dans l'excellent moteur de recherche du Dr Dupagne, je suis intervenue ici et dans le forum "schizophrénie" (mais je ne suis pas schizophrène).

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-01-04, 19:23  (GMT)
146. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour a tous et merci pour ton intervention Armen. c'est vrai que la prépa est difficile mais ce qui me gache la vie c'est surtout le cercle vicieux de ma colopathie. Si du jour au lendemain ce problème disparaissait je sais que je serai totalement transformé et j'aurai beaucoup plus confiance en moi. En ce moment je réduis les doses de mon ATdépresseur ont je ne me rappelle plus le nom et je vais tenté de passer a un autre pour voir si j'arrive a un cercle vertueux!
Sinon chaque matin avant d'aller en cours je prend un immodium ça me eprmet de pas aller a la selle dès que j'arrive dans l'établissement cependant même si la 1ere heure de cours se passe plutot bien au bon d'une heure et demi je sens comme un vide dans mon ventre, je gargouille,j'ai la gorge serré et des gargouillement qui me monte a la gorge...enfin c'est pas la joie.
Mais le pire c'est après le repas du midi alors la je sais pas si c'est le yaourt ou le gateau ou tout simplement la cuisine de la cantine mais j'ai directement des maux de ventres avec gaz qui me font très mal...enfin je me sens vraiment pas bien pendant environ 1h ou 2 c'est affreux et je sais vraiment pas du tout quoi faire pour ne pas passer par la après le repas du midi surtout que chez moi je n'ai pas cette effet la même si je gargouille tout le temps.
C'est possible d'être "allergique" a un produit laitier particulier?Il faut que je test et que je ne mange aps de yaourt a la cantine, ou peut etre du pain a midi qu'il vaudrait mieux éviter?
Merci de me lire en tout cas et j'aimerai avoir des nouvelles de Snowflakes si possible car elle avait l'air de s'en sortir mais elle ne donne plus de nouvelles..
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-04, 11:14  (GMT)
147. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour tout le monde !

Ouh la la ! Ca faisait une eternite que j'avais plus remis les pieds ici... Et 50 messages de retard... wouah, c'est enorme !

En tout cas, pour commencer, j'espere que vous avez tous et toutes passe de tres belles fetes de fin d'annee. Je vous souhaite une Bonne Annee 2004, et du courage pour ceux/celles pour qui le debut d'annee est complique !

Snowflake, contente de lire que grace a l'AD tu te sens mieux. Je pense aussi que le fait d'etre en "pause" a la maison doit contribuer a ce que tu ailles mieux, non ? A moins que tu aies deja trouve du travail ?

Juliet, ton operation s'est bien passee ? Courage pour la reprise a la fac

Colo, malheureusement je vois que pour toi la situation n'a pas encore repris une phase ascendante. Mais comme te l'ont deja dit d'autres dans la discussion, ne te decourage pas. Par rapport a l'AD dont tu trouves qu'il n'agit pas assez vite, c'est peut etre justement parce que tu attends trop, et trop rapidement de ce traitement. Dans ce cas, que faire ?... Je ne sais pas quoi te conseiller... Essayer de te "raisonner", te dire qu'un tel medicament ne peut pas agir du jour au lendemain... Et s'il le faut, changer de medicament, sans recommettre la meme erreur, a savoir "ca va agir tout de suite" , "le changement va etre fulgurant" , "tous mes problemes vont disparaitre tout de suite" ... NON !!!! Ce n'est pas comme ca que ca fonctionne, malheureusement. C'est progressif, et ca peut prendre son temps.

Si tu te souviens, en fin d'annee derniere j'avais repris du Lysanxia. J'en etais tres contente. Au bout de quelques semaines je remontais super bien la pente. J'avais d'ailleurs un peu de mal a y croire tellement je me sentais mieux. Et puis j'ai eu un accrochage avec ma psy, une super crise de confiance en elle. Et depuis, le Lysanxia n'a plus d'effet sur moi... J'en ai pris mon parti, je ne le prends plus, j'attends des jours meilleurs... et je continue a voir ma psy avec qui le courant passe a nouveau mieux Et peut etre que dans quelques temps je demanderai a mon medecin de me prescrire un autre AD... puisque je crois que je vais pouvoir enterrer le Lysanxia, malheureusement

Autre chose, Colo : tu parlais de tes parents, et de leur attitude negative a ton egard et a l'egard de ta colopathie. Comme disait Juliet (je crois), ce ne sont pas eux qui vivent ce que tu vis. Mais malgre tout, je pense que ca ne doit pas t'aider de constater que MEME TES PARENTS ne sont pas derriere toi. Apres tout, c'est quand meme plus simple lorsqu'on se sent soutenu par son entourage... La encore, je serai bien incapable de te conseiller. Mais je suis sure que cela pourrait t'aider si tu arrivais a te les mettre DE TON COTE, et non pas un peu "comme des ennemis de plus". A Noel je me suis pris la tete avec mes parents a cause d'une seance de cine !? Ils voulaient aller au cine a 13h30. J'ai dit "OK, mais alors j'ai besoin de manger a 11h, pour ne pas risquer d'avoir de probleme pendant le film" (surtout que c'etait le Seigneur des Anneaux, avec en plus un entracte de 15 min !!! ) Sur quoi ils m'ont traitee "d'emmerdeuse" , "pourquoi est ce que je ne pouvais pas manger comme eux a 11h30" ... Enfin... c'est passe... on a finalement fait deux services, et on a ensuite bien profite du film Mais tout ca pour te dire que comme toi j'ai du mal aussi a faire admettre ce que j'ai a mon entourage, meme tres proche !

Vivia enfin (je crois que c'est toi) : concernant les violentes crampes, comme les boyaux qui se tordent et font des noeuds... Desolee, jamais eu mal au ventre a ce point, alors je ne pourrai pas t'aider !


Sur ce, j'ai ete longtemps absente de ce forum, parce que question boulot j'ai toujours rien trouve (pays de m****)... et que dans une semaine je serai encore plus dans la merde (fin de droits ASSEDIC)
Alors ne vous etonnez pas si je ne reviens que par intermittence !

Encore une Tres Bonne Annee a tout le monde ! Bon courage aux uns, et accrochez-vous a vos mieux-etre pour les autres

Anne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-02-04, 15:41  (GMT)
148. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour à tous,

C’est vrai que ça fait aussi un moment que je ne suis pas intervenue. D’une part parce que malheureusement je n’avais pas de conseil à donner et d’autre part parce que ma psychothérapie accélérée me fait beaucoup réfléchir et avancer.
Pour répondre à Colopatoman, c’est vrai qu’il faut attendre avec les AD pour que l’effet soit stable. Néanmoins j’ai remarqué une amélioration dès le 2ème jour. Mais tout dépend de la personne et du médoc. Essaie un autre si tu peux, mais ne l’arrêtes pas trop tôt. Attends au moins 1 mois (sauf s’il a visiblement des effets secondaires insupportables, mais je répète que la 1ère semaine c’est normal d’avoir des vertiges) !
Les problèmes de colopathie sont souvent liés à un mal être que l’on ne veut pas admettre et qui s’exprime alors par le corps. Il serait judicieux que tu parles à tes parents qui n’ont pas l’air de comprendre dans quel état tu te trouves. Le mieux serait que tu puisses trouver grace à leur aide (et à celle du psy) les éventuelles causes de ton problème (dont l’origine remonte souvent à l’enfance).
Ma digestion est meilleure maintenant (presque plus de problèmes avec les fibres –douces bien sûr !), mais mon transit est encore anarchique. J’avais pris du Pariet pendant 1 mois environ pour régénérer les parois de l’estomac (car même si on ne sent pas de douleur à ce niveau, le problème peut venir de là). Mais j’ai arrêté récemment car je le soupçonne de m’avoir fait aller à la selle plus que ce qu’il faudrait (plusieurs fois par jour). Je vous tiendrai au courant de l’évolution.

Je n’ai pas non plus encore trouvé d’emploi, comme toi Nanou. Mais je me suis dit que je n’accepterais pour l’instant qu’un temps partiel avec des horaires qui me conviennent.

PS : je lis d’excellents livres très intéressants sur notre problème en ce moment. En voici quelques références : « Et si ça venait du ventre ? » de Pierre Pallardy, « Guérir » de David Servan-Schreiber et « Le mal de ventre » de Jacques Rogé aux éditions Odile Jacob.

Snowflake.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
03-02-04, 19:23  (GMT)
149. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Content de te revoir snowflakes ca faisait longtemps. Tus ais moi la selle j'y vais déja plusieurs fois par jour et c'est souvent l'après midi aprés le déjeuner que je me sens vraiment le plus mal.Enfin bon j'ai déja assez décrit mes symptomes, sinon c'est quoi l'histoire de régénération des parois de l'estomac? ça ta apporté un mieux?Et qu'est ce que ta psychothérapie ACCELEREE?
merci
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Snowflake (67 messages) Envoyer message email à: Snowflake Envoyer message privé à: Snowflake Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-02-04, 08:43  (GMT)
150. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Colopatoman,

Moi aussi c’est toujours après le repas de midi que ça déraille… Le matin et le soir presque jamais. C’est sûr que la cantine n’arrange rien. Moi c’était 10 fois pire quand j’y allais. Rien que le bruit, le stress de la file d’attente, la course pour s’y rendre ! Et en plus, les repas sont souvent inadaptés aux colopathes (beurre, crème, additifs de toutes sortes, fritures, crudités, etc). Moi je suis intolérante au lactose, donc je ne prendrais pas de yaourt (plutôt une banane en dessert si possible), mais tout dépend de toi. As tu arrêté le lait le matin ?
Pariet est un médicament que prennent les gens qui ont une gastrite (inflammation des parois de l’estomac) ou un ulcère. Mais on peut avoir une gastrite sans souffrir de brûlures d’estomac. En fait, avec les AD, vu que mes intestins se sont calmés, j’ai plus fait attention à l’estomac (que j’ignorais avant) et j’ai remarqué que ma digestion ne se faisait pas bien (lourdeurs et régurgitations, notamment après un plat de pâtes, une soupe même très petite, un flan au soja, des purées, etc). Depuis que j’ai pris Pariet, ça va mieux de ce côté là. Enfin pour l’instant…
Si je parle de psychothérapie « accélérée », c’est parce que je vais une fois par semaine chez ma psy, mais en plus je parle beaucoup avec ma mère, de laquelle je suis (re)devenue très proche. Cela me fait beaucoup avancer car ma colopathie est intimement liée à ses problèmes à elle (elle a eu une infection très sévère à ma naissance qui s’est faite par césarienne et a failli en mourir, depuis elle a toujours mal au ventre à cause des séquelles de l’infection ; et en parlant avec elle j’ai pu faire beaucoup de liens, notamment que je voulais lui prendre sa souffrance, ce qui a réussi puisque aujourd’hui j’ai mal au ventre au même endroit qu’elle…). C’est pour cela que je te conseille de rechercher des causes possibles à ton problème dans ton enfance.
Ma psychothérapie est donc d’autant plus « accélérée » que cela me fait beaucoup réfléchir, et je fait beaucoup de rêves en rapport avec tout ce passé que je remue. Et le fait d’en rêver permet à notre cerveau émotionnel de se débarrasser de nos angoisses profondément ancrées en nous (et qui se manifestent par le corps, sous forme de colopathie chez nous, pour d’autres ce sera sous forme de migraines, dépression, phobies, anorexie ou boulimie, etc).

Bon courage !
Snowflake.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-02-04, 10:15  (GMT)
151. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Bonjour Snowflake,

Ca fait vraiment plaisir de te voir comme ca, visiblement en forme. Ca change par rapport a il y a encore quelques mois !!!
Ca me fait tres plaisir pour toi !
Et puis je t'envie de rever.... je n'ai jamais beaucoup reve et je ne reve toujours pas plus, ou alors des trucs tellement tires par les cheveux que je n'arrive pas a m'en souvenir ! Un peu complique dans ces conditions pour etre ensuite decortique en therapie

Bonne journee a tous !
Anne

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Colopatoman (66 messages) Envoyer message email à: Colopatoman Envoyer message privé à: Colopatoman Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-02-04, 10:36  (GMT)
152. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
J'espère comme toi snowflakes réussir a aller mieux et sortir ainsi de ce cercle vicieux.Penses tu qu'il serait bon que je parle de Pariet a mon médecin?Et je vais le voir vendredi pour changer danti depresseur car le seropram accentue encore plus mes maux et en tout cas il n'arrange rien alors que ça fait un mois que je prends.Par contre je trouve ça vraiment bizarre l'histoire de la césarienne de ta mère et ce que tu expliques car ça fait prendre conscience que le cerveau est vraiment quelquechose qui peut te gacher la vie sans que tu sache pourquoi il le fait.Je me demande si moi aussi j'ai un truc caché comme ça qui vient de très loin mais ça me fait peur d'aller voir un psy car déja les thérapie dure super longtemps et son chère et en plus raconté sa vie comme ça...enfin bon,sinon quelqu'un a essayé la sophrologie ou l'hypnose?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

nanou75 (110 messages) Envoyer message email à: nanou75 Envoyer message privé à: nanou75 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
04-02-04, 10:55  (GMT)
153. "RE: Colopathie fonctionnelle (2)"
Modifié le 04-02-04 à 11:07  (GMT)

Bonjour Colo,

C'est vrai que ca peut paraitre surprenant l'explication que Snowflake a trouvee.... et pourtant, pas tant que ca ! Les tout jeunes bebes ressentent enormement les choses, surement plus que les adultes. Sauf que, comme ils n'ont pas encore les moyens de s'exprimer, tout passe par le corps. Et des automatismes se creent a ce moment-la ! Comme ma colopathie par exemple, qui est apparue des mes premiers mois, m'a laissee a peu pres tranquille quand j'etais enfant, et est revenue au lycee.

Sinon pour les medicaments c'est bien de regarder ce que les autres prennent, mais surtout, garde bien en tete qu'un medicament qui reussit a une personne, ne reussira pas forcement a tout le monde. Autre chose, il ne faudrait pas qu'en te basant uniquement sur ce que tu lis sur ce forum, tu perdes, d'une certaine maniere, la confiance que tu as dans ton medecin. Cette confiance est importante aussi dans la reussite du traitement qu'il te prescrira. Discute plutot avec lui. Si c'est quelqu'un qui te suit depuis plusieurs annees, il doit bien te connaitre. Il voit egalement d'autres personnes qui ont nos problemes. Bref, meme s'il ne pense pas forcement aux medicaments cites ici, rien ne dit que ses idees de traitement sont mauvaises => Ne va pas le voir pour qu'il te prescrive forcement ce dont tu auras entendu parler sur ce forum. Par contre, rien ne t'empeche de lui demander son avis, te concernant, par rapport aux medicaments que nous prenons, nous... Un peu confus ce que j'ecris ?... Desolee !

Derniere chose concernant les psys "pfff... pas envie de leur raconter ma vie..." Oui mais parfois on a besoin de leur aide pour nous guider dans notre recherche... Alors c'est vrai que parfois on a envie de s'arreter dans sa phrase, qu'on n'a pas envie d'aller au bout de ce qu'on allait dire. D'un autre cote, comme je dis a ma psy, meme si