Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Réponse
 
Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 17/10/2006, 11h03   #1
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
CMU - AME - 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

http://fr.news.yahoo.com/16102006/20...-patients.html

PARIS (AFP) - Près de 4 médecins sur 10 refusent les soins aux bénéficiaires de l'Aide médicale d'Etat (AME) ou tentent de les dissuader de venir les consulter, et près de 1 médecin sur 10 refuse ces soins aux patients relevant de la Couverture maladie universelle (CMU), affirme Médecins du Monde (MdM) après un "testing" auprès de médecins généralistes.

Il s'agit de la quatrième enquête depuis 2002 sur ce sujet "tabou" du refus de soins, rappelle MdM, et de la plus large par le nombre de médecins testés (725) et de régions concernées (10 villes).

Rendez-vous a été demandé début 2006 par téléphone au même médecin par 3 personnes ayant une couverture maladie différente, AME (étrangers en situation irrégulière), CMU (ressources inférieures à 587,16 euros mensuels) ou sécurité sociale plus complémentaire privée.

Près de quatre sur dix (37%) ont refusé les soins aux bénéficiaires de l'AME ou donné des réponses dissuasives, et près de 10% ont fait de même pour les bénéficiaires de la CMU.

Parmi ceux ayant refusé l'AME, 108 médecins ont émis un refus direct et 38 ont fait valoir de fausses indisponibilités, auxquels s'ajoutent 123 réponses dilatoires proposant des rendez-vous tardifs ou demandant une avance de frais.

Ils sont un peu moins nombreux à avoir refusé les patients ayant la CMU: 21 refus directs et 8 fausses indisponibilités, auxquels s'ajoutent 44 propositions de rendez-vous tardifs ou demandes d'avances de frais.

Les médecins du secteur 2 (tarifs libres) refusent pratiquement deux fois plus souvent les soins que ceux du secteur 1, quelque soit le type de couverture maladie.

D'un cinglant "l'AME me révulse", au catégorique "je ne m'occupe pas de ces patients", les réponses des médecins peuvent être très directes. D'autres sont plus embarrassées: "on ne peut pas vous prendre, allez à l'hôpital".

Certains évoquent les difficultés de remboursement: "On n'est jamais payé, je ne vous prendrai pas, même malade", ou administratives: "je ne prends pas de nouveaux AME, car c'est trop compliqué", ou même "je ne suis pas agréé AME".

Un refus direct de la CMU a été assorti d'un "ça ne m'intéresse pas", un autre "je ne prends que les CMU que je connais."

Des réponses témoignent d'une méconnaissance du dispositif: "Il n'y a que les hôpitaux et les dispensaires qui la prennent".

MdM rappelle que le "refus de soins est une infraction et une faute". "Les dispositifs facilitant l'accès aux soins des plus démunis sont du registre du droit, pas de l'humanitaire ou de l'assistance", rappelle l'association.
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/10/2006, 14h18   #2
sourinette
 
Messages: n/a
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Bonjour,

Contente de voire ce sujet abordé
Dans le même genre, expérience vécue par moi-même (éduc) dans un foyer d'accueil ;

Une femme bénéficiaire de l'AME auquelle le médecin a prescrit des injections quotidiennes.
J'ai contacté par téléphone tous les cabinets privés d'infirmières de la ville. Et la ville, c'est pas Schmurtz-les-bains, c'est Lyon, donc pas une petite ville. Le genre de ville où il y a bien 150 cabinets d'infirmières.
Les réponses variaient entre j'ai pas le temps, contactez plutôt tel cabinet (on refile le bébé aux collègues), je prend pas l'AME parce que vous savez, moi, les sans-papiers....

Ben les injections, (des sous-cutanées, je ne m'y serais pas risquée autrement), c'est moi qui me les suis coltinées
  Réponse avec citation
Vieux 17/10/2006, 22h56   #3
andrea68
 
Messages: n/a
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Trés édifiant ce texte! C'est choquant mais ça ne m'étonne pas du tout.
Dans une des cliniques de ma ville, se cotoient les cabinets de médecins qui donnent des consultations privéeS. Eh bien certains ont carrément une petite afichette sur le comptoir:"Nous ne prenons pas les patients CMU"
ça a le mérite d'être clair!!
  Réponse avec citation
Vieux 17/10/2006, 23h29   #4
Carabistouille
défumeuse et déboulimeuse
 
Avatar de Carabistouille
 
Date d'inscription: juillet 2006
Localisation: Montpellier
Messages: 438
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par andrea68
"Nous ne prenons pas les patients CMU"

Citation:
Posté par François
"refus de soins est une infraction et une faute". "Les dispositifs facilitant l'accès aux soins des plus démunis sont du registre du droit, pas de l'humanitaire ou de l'assistance"
c'est une infraction contre laquelle on peut faire quelque chose ? Y a-t-il des sanctions prévues pour refus de soin ?
__________________
Les miracles, il faut les croire pour les voir ! Carabistouille sans tabac depuis le 22/09/06
Carabistouille is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/11/2006, 17h24   #5
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

http://fr.news.yahoo.com/14112006/20...e-soigner.html

"PARIS (AFP) - La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) a jugé "discriminatoire" le refus d'accès aux soins par certains professionnels de santé aux patients bénéficiaires de la CMU, dans une délibération que s'est procurée mardi l'AFP.

Dans ce texte daté du 6 novembre, la Halde interpelle le ministre de la Santé Xavier Bertrand pour qu'il prenne "les mesures nécessaires et appropriées pour mettre un terme à ces pratiques discriminatoires".

Elle recommande en outre au Conseil national de l'Ordre des Médecins "d'informer les professionnels de santé, notamment du secteur libéral, du caractère discriminatoire du refus d'accès à la prévention et aux soins à l'encontre des bénéficiaires de la CMU et des conséquences de telles pratiques, eu égard aux mesures disciplinaires qui pourront être prises à leur encontre".

Un collectif de médecins généralistes, le Comegas, avait saisi la Halde le 30 juin dernier après une enquête montrant que certains médecins spécialistes refusaient de prendre en charge les bénéficiaires de la CMU (couverture maladie universelle), qui permet aux plus démunis d'avoir une couverture maladie.

Ce "testing" mené dans six villes du Val-de-Marne avait révélé que 4,8% des généralistes testés et 41% des spécialistes avaient refusé de recevoir ces patients, prétextant la plupart du temps un carnet de rendez-vous déjà plein, alors qu'ils acceptaient de recevoir à la même date des patients non bénéficiaires de la CMU.

Créée en 1999 pour permettre un accès aux soins des personnes à faibles revenus, la CMU est attribuée sous condition de ressources (598,23 € mensuels pour une personne seule). 4,843 millions de personnes en bénéficiaient fin 2005.

Dans sa délibération, signée de son président Louis Schweitzer, la Halde rappelle que, selon le Préambule de la Constitution d'octobre 1946, la Nation "garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé".

Elle souligne que le Code de la santé publique stipule qu'"aucune personne ne peut faire l'objet de discriminations dans l'accès à la prévention et aux soins".

Elle rappelle enfin que selon le Code de déontologie médicale, "le médecin doit écouter, examiner, conseiller ou soigner avec la même conscience toutes les personnes quels que soient leur origine, leurs moeurs et leur situation de famille, leur appartenance ou leur non-appartenance à une ethnie, une nation ou une religion déterminée, leur handicap ou leur état de santé, leur réputation ou les sentiments qu'il peut éprouver à leur égard".

"Par conséquent, le refus d'accès aux soins opposé par les professionnels de santé aux bénéficiaires de la CMU constitue une violation des principes déontologiques", écrit la Halde.

Tout en se disant "consciente des difficultés que peuvent rencontrer les praticiens", la Halde demande aux organismes de sécurité sociale de rappeler aux bénéficiaires de la CMU leurs droits aux soins et le caractère discriminatoire d'un éventuel refus, ainsi que sur les modalités de saisine de l'Ordre des médecins et de la Halde.

Enfin, "pour disposer d'un bilan élargi à l'ensemble du territoire national des conditions d'accès aux soins des personnes bénéficiaires de la CMU", "la Haute autorité invite l'Inspection Générale des Affaires sociales (Igas) à mener une étude sur le sujet"."
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/11/2006, 07h37   #6
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Localisation: vendée
Messages: 1 096
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Bonjour,

Ce problème est certainement plus profond qu'il ne le paraît.
Ce qui motive la discrimination devant les soins,c'est bien la crainte de ne pas être payé.

Beaucoup de CMU sont RMIstes,ce qui veut dire des situations avec de fréquentes périodes de rupture dans les dossiers d'aide sociale.
Lorsque les soins sont dans ces périodes,ils restent impayés;ce n'est pas toujours possible de connaître la situation d'un patient,soit que les attestations,..,n'en donne pas un aperçu fidèle,soit que le patient ne les retrouve pas...

S'il y a des problèmes pour obtenir le paiement des actes,il ne faut pas rêver:il y aura des problèmes pour les soins;c'est particulièrement vrai dans le secteur libéral,et ça le devient de plus en plus partout..

Je ne cautionne évidemment pas l'attitude des médecins et des collègues qui préfèrent évacuer le problème et ignorer les patients.

Je m'inquiète de l'interprétation que l'on est amené à faire de cette situation,qui ne peut que renforcer les positions radicales et corporatistes.

Et j'ai du mal à croire que les autorités de Santé,qui pointent elles-même ce problème,n'aient pas conscience des difficultés de paiement de ces dossiers,et des conséquences possibles...
moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/11/2006, 11h22   #7
Doc38
 
Messages: n/a
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par François
http://fr.news.yahoo.com/14112006/20...e-soigner.html

"PARIS (AFP) - La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) a jugé "discriminatoire" le refus d'accès aux soins par certains professionnels de santé aux patients bénéficiaires de la CMU, dans une délibération que s'est procurée mardi l'AFP.

Dans ce texte daté du 6 novembre, la Halde interpelle le ministre de la Santé Xavier Bertrand pour qu'il prenne "les mesures nécessaires et appropriées pour mettre un terme à ces pratiques discriminatoires".

Elle recommande en outre au Conseil national de l'Ordre des Médecins "d'informer les professionnels de santé, notamment du secteur libéral, du caractère discriminatoire du refus d'accès à la prévention et aux soins à l'encontre des bénéficiaires de la CMU et des conséquences de telles pratiques, eu égard aux mesures disciplinaires qui pourront être prises à leur encontre".

Un collectif de médecins généralistes, le Comegas, avait saisi la Halde le 30 juin dernier après une enquête montrant que certains médecins spécialistes refusaient de prendre en charge les bénéficiaires de la CMU (couverture maladie universelle), qui permet aux plus démunis d'avoir une couverture maladie.

Ce "testing" mené dans six villes du Val-de-Marne avait révélé que 4,8% des généralistes testés et 41% des spécialistes avaient refusé de recevoir ces patients, prétextant la plupart du temps un carnet de rendez-vous déjà plein, alors qu'ils acceptaient de recevoir à la même date des patients non bénéficiaires de la CMU.

Créée en 1999 pour permettre un accès aux soins des personnes à faibles revenus, la CMU est attribuée sous condition de ressources (598,23 € mensuels pour une personne seule). 4,843 millions de personnes en bénéficiaient fin 2005.

Dans sa délibération, signée de son président Louis Schweitzer, la Halde rappelle que, selon le Préambule de la Constitution d'octobre 1946, la Nation "garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé".

Elle souligne que le Code de la santé publique stipule qu'"aucune personne ne peut faire l'objet de discriminations dans l'accès à la prévention et aux soins".

Elle rappelle enfin que selon le Code de déontologie médicale, "le médecin doit écouter, examiner, conseiller ou soigner avec la même conscience toutes les personnes quels que soient leur origine, leurs moeurs et leur situation de famille, leur appartenance ou leur non-appartenance à une ethnie, une nation ou une religion déterminée, leur handicap ou leur état de santé, leur réputation ou les sentiments qu'il peut éprouver à leur égard".

"Par conséquent, le refus d'accès aux soins opposé par les professionnels de santé aux bénéficiaires de la CMU constitue une violation des principes déontologiques", écrit la Halde.

Tout en se disant "consciente des difficultés que peuvent rencontrer les praticiens", la Halde demande aux organismes de sécurité sociale de rappeler aux bénéficiaires de la CMU leurs droits aux soins et le caractère discriminatoire d'un éventuel refus, ainsi que sur les modalités de saisine de l'Ordre des médecins et de la Halde.

Enfin, "pour disposer d'un bilan élargi à l'ensemble du territoire national des conditions d'accès aux soins des personnes bénéficiaires de la CMU", "la Haute autorité invite l'Inspection Générale des Affaires sociales (Igas) à mener une étude sur le sujet"."

Bonjour François,

Je trouve en effet regrettable l'attitude discriminante de certains confrères, mais il faut savoir que lorsque l'on soigne un patient CMU qui ne vous a pas choisi comme médecin traitant (c'est le cas 9 fois sur 10), on n'est payé que sur la part sécu de la consultation, moins 2 € ((21*0.65)-1-1 = 11 €).
Ceci explique sans doute cela. Comme on ne peut pas imposer aux CMUistes un médecin traitant (ils s'en foutent puisqu'ils ne sont pas directement pénalisés), il faudrait au moins que la sécu assure aux médecins, qui n'y sont pour rien, l'intégralité du paiement de la consultation, avant de laisser sous-entendre perfidement, et sans dévoiler les tenants et aboutissants, que le corps médical est pourri jusqu'à l'os !

Dernière modification par Doc38 15/11/2006 à 12h35.
  Réponse avec citation
Vieux 15/11/2006, 11h59   #8
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par Doc38
il faudrait au moins que la sécu assure aux médecin l'intégralité du paiement de la consultation, avant de laisser sous-entendre perfidement, et sans dévoiler les tenants et aboutissants, que le corps médical est pourri jusqu'à l'os !
Bonjour Doc38,

C'est bien pour ça qu'un forum, où tous les acteurs peuvent apporter des précisions telles que celle-ci, est utile.
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2006, 13h37   #9
Cafe_Sante
Administrateur
 
Avatar de Cafe_Sante
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 4 890
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Bonjour,
Le problème des CMU est significatif du non sens et de la décrépitude de notre système de santé qui n'assure plus la solidarité, mais se dirige de plus en plus vers un système assuranciel. Vous aurez droit à certains soins si vous avez la "bonne" "mutuelle" sinon vous payez.

Comment imaginer que les médecins puissent faire les mêmes soins avec la même qualité pour un tarif qui va parfois du simple au triple, entre le tarif qu'ils prennent normalement et le tarif "sécu" ? Comment imaginer que certains d'entre eux qui ont un "train de cabinet" (avec secrétaire, assistant et matériels) puissent accepter de perdre de l'argent en travaillant, puisque le tarif "sécu" ne couvre pas les frais de fonctionnement ?

J'imagine la tête d'Edouard Leclerc s'il était obligé de vendre à perte pour nourrir les "pauvres". De Gucci obligé de brader ses godasses pour le prix d'une paire de tongs.

La médecine de CMU deviendra, si elle n'est pas revalorisée du même niveau que l'aide juridictionnelle : elle sera faite contrainte et forcée par certains praticiens qui n'ont pas le choix ou qui pensent que leur métier est un sacerdoce et accepteront de faire la Charité. Ou par l'hôpital.
__________________
Philippe, médecin à la campagne
Cafe_Sante is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2006, 14h01   #10
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 532
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par Cafe_Sante
Bonjour,
Le problème des CMU est significatif du non sens et de la décrépitude de notre système de santé qui n'assure plus la solidarité, mais se dirige de plus en plus vers un système assuranciel. Vous aurez droit à certains soins si vous avez la "bonne" "mutuelle" sinon vous payez.

Comment imaginer que les médecins puissent faire les mêmes soins avec la même qualité pour un tarif qui va parfois du simple au triple, entre le tarif qu'ils prennent normalement et le tarif "sécu" ? Comment imaginer que certains d'entre eux qui ont un "train de cabinet" (avec secrétaire, assistant et matériels) puissent accepter de perdre de l'argent en travaillant, puisque le tarif "sécu" ne couvre pas les frais de fonctionnement ?

J'imagine la tête d'Edouard Leclerc s'il était obligé de vendre à perte pour nourrir les "pauvres". De Gucci obligé de brader ses godasses pour le prix d'une paire de tongs.

La médecine de CMU deviendra, si elle n'est pas revalorisée du même niveau que l'aide juridictionnelle : elle sera faite contrainte et forcée par certains praticiens qui n'ont pas le choix ou qui pensent que leur métier est un sacerdoce et accepteront de faire la Charité. Ou par l'hôpital.

Bonjour Philippe,

Cela me fait vraiment plaisir de lire cela sous ta plume. J'aurais pu écrire ce message. Je ne l'ai pas fait car en tant que médecin en secteur 2, je me fais allumer quand je dis cela. Je ne refuse pas les CMU car je ne prends pas de nouveau patient et je gère sans difficulté les quelques CMU de ma clientèle. Mais je ne sais vraiment pas ce que je ferais si des CMU se pressaient en nombre à mon cabinet.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2006, 19h28   #11
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par d_dupagne
en tant que médecin en secteur 2
COMMENT ?

En plus tu es en secteur 2 ??
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/11/2006, 20h08   #12
anya
Monde cruel
 
Avatar de anya
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 10 870
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour Philippe,

Cela me fait vraiment plaisir de lire cela sous ta plume. J'aurais pu écrire ce message. Je ne l'ai pas fait car en tant que médecin en secteur 2, je me fais allumer quand je dis cela. Je ne refuse pas les CMU car je ne prends pas de nouveau patient et je gère sans difficulté les quelques CMU de ma clientèle. Mais je ne sais vraiment pas ce que je ferais si des CMU se pressaient en nombre à mon cabinet.

certainement que vous feriez comme vos collègues ? désolé, ici on ne prend que les gens qui se chaussent chez Gucci et ne mangent pas de nourriture ECO (c'est mauvais pour le cholestérol)
anya is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2006, 01h20   #13
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 532
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par anya
certainement que vous feriez comme vos collègues ? désolé, ici on ne prend que les gens qui se chaussent chez Gucci et ne mangent pas de nourriture ECO (c'est mauvais pour le cholestérol)

Bonjour,

Non, je ne ferais pas cela, donc, je serais très ennuyé.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2006, 02h09   #14
anya
Monde cruel
 
Avatar de anya
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 10 870
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour,

Non, je ne ferais pas cela, donc, je serais très ennuyé.

Bonsoir (désolée pour le manque de civilité, certainement mes tongs qui me serrent un peu trop),

dans cette affaire tout le monde est ennuyé, le médecin qui n'aime pas trop la CMU et le patient qui préfèrerait pouvoir payer une mutuelle comme tout le monde parceque ça voudrait dire qu'il vit avec plus de 500 € par mois et que le médecin ne le regarderait pas comme un paria qu'on soigne parcequ'on est bien obligé, vous comprenez (non, c pas moi dédé) ...
En fait la CMU c'est rajouter un peu plus à l'écart, c'est mettre en avant qu'on est en difficulté ... et vous savez quoi ? ben c'est dur d'arriver devant un médecin et de lui dire "je suis bénéficiaire de la CMU" et quand ce même médecin décide qu'il ne veut pas vous soigner, ben on se sent encore plus de la merde.
Pourquoi les gens en grande précarité ont ils tellement de problème de santé non diagnostiqués alors que justement ils sont bénéficiaires de "l'aide médicale gratuite" (pour reprendre la comparaison avec l'aide juridictionnelle) ?
En fait, la démarche de demander de l'aide quand on est malade et bénéficiaire de la CMU est la même que d'entrer dans une banque alimentaire pour demander de quoi manger pour la semaine ... ça renvoit une image tellement négative de soi-même que beaucoup ne font même pas cette démarche.
Alors ne vous inquiétez pas pour la baisse de votre pouvoir d'achat à cause des CMUistes, ça n'arrivera pas ...

bonne nuit
anya is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2006, 09h46   #15
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 532
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par anya
En fait, la démarche de demander de l'aide quand on est malade et bénéficiaire de la CMU est la même que d'entrer dans une banque alimentaire pour demander de quoi manger pour la semaine .

Non Anya, c'est très différent justement. Cela revient à rentrer dans n'importe quel restaurant y compris dans un restaurant gastronomique et de pouvoir exiger de manger pour le prix d'un ticket restaurant sans que le restaurateur puisse refuser. Dans le cas de l'AME, le restaurateur n'est même pas certain de recevoir un jour le ticket restaurant.

Pour l'instant, les médecins servent le même menu. Comme le dit Philippe, cela ne pourra durer.

Je défend l'idée que du fait de l'abondance de l'offre de soins en France, les soins aux CMU devraient être basés sur le volontariat. Si mon cabinet était organisé pour fonctionner avec des consultations à 21 euros, je n'aurais aucun état d'âme financier avec les CMU voire j'essayerai de séduire cette clientèle toujours solvable pour sa santé.

A terme, je pense que les médecins en secteur 2 soumis à une forte demande des CMU gèreront une double activité avec des heures "pour CMU" en consultation ouverte, et des RV normaux pour les autres, et là je peux vous dire que l'humiliation sera maximale.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2006, 09h59   #16
François
Mécréant
 
Avatar de François
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rhodes Island
Messages: 1 099
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par d_dupagne
Si mon cabinet était organisé pour fonctionner avec des consultations à 21 euros, je n'aurais aucun état d'âme financier avec les CMU voire j'essayerai de séduire cette clientèle toujours solvable pour sa santé.
Bonjour Dominique,

qu'est-ce que ça veut dire "organisé pour fonctionner avec des consultations à 21 euros" ? Cela veut-il dire en limiter les dépenses/coûts au maximum ?

Dans mon bled, il y a un a toubib qui a "organisé" le sien de manière à faire ses consultations à domicile en Porsche Cayenne. Cela dit, je me demande si c'est bien rentable...
François is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2006, 10h24   #17
Ohla
Médecin
 
Date d'inscription: décembre 2005
Messages: 210
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Bonjour,

La CMU est une bonne mesure pour aider les plus démunis, les vrais, qui consultent peu , mais malheureusement ceux qui ont l'occasion de voir les bénéficiaires de CMU ne s'étonnent pas de telles refuses ( perso je n'ai jamais refusé de recevoir les CMU même si je suis en secteur 2 ).

Un petit exemple, depuis 3 ans le déplacement non médicalement justifié n'est plus pris en charge par la sécu ( les CMU doit payer un supplémént ) mes visites à domicile chez les CMU ont chuté de 99% du jour au lendemain.....et lis se portent aussi bien....

Les médecins sont aussi des humains, et ils travaillent "aux pièces" alors pourquoi refuser les clients...

Dernière modification par Ohla 18/11/2006 à 22h01.
Ohla is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2006, 11h41   #18
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 416
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

En ce qui me concerne lorsque j'étais à mon compte, ce qui me faisait royalement ch... avec les CMU, c'était le côté j'ai droit alors je consomme. Patient impossible à éduquer, qui consultaient trois fois dans la semaine (en visite bien sur parce que 200 mètres à pied c'était trop) pour une rhino. Le pire c'est qu'ils ne se donnaient même pas la peine d'amener leur carte vitale (ce qui engendrait pour moi des délais de paiement voire des impayés)
J'avais fini par exiger le paiement à ceux qui venaient sans carte, et à faire régler dix euros de déplacement pour les visites non justifiées.
letotor is online now   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2006, 12h03   #19
anya
Monde cruel
 
Avatar de anya
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 10 870
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par letotor
En ce qui me concerne lorsque j'étais à mon compte, ce qui me faisait royalement ch... avec les CMU, c'était le côté j'ai droit alors je consomme. Patient impossible à éduquer, qui consultaient trois fois dans la semaine (en visite bien sur parce que 200 mètres à pied c'était trop) pour une rhino. Le pire c'est qu'ils ne se donnaient même pas la peine d'amener leur carte vitale (ce qui engendrait pour moi des délais de paiement voire des impayés)
J'avais fini par exiger le paiement à ceux qui venaient sans carte, et à faire régler dix euros de déplacement pour les visites non justifiées.

'tain, mais j'ai l'impression que tous les bénéficiaires de la CMU sont des gros profiteurs quand je vous entend parler
c'est avec ce genre de généralisation qu'on se retrouve avec des rejets.
rhalala, je ne dois pas être normale moi
anya is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2006, 12h44   #20
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 416
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par anya
'tain, mais j'ai l'impression que tous les bénéficiaires de la CMU sont des gros profiteurs quand je vous entend parler
c'est avec ce genre de généralisation qu'on se retrouve avec des rejets.
rhalala, je ne dois pas être normale moi
Bonjour,
Je ne parle que de mon expérience personnelle, mais je me dis que l'on ne doit pas être loin d'une situation générale.
Tout bien ou service doit avoir un coût pour celui qui en bénéficie, en l'absence de celui ci le bien ou le service n'a plus de valeur pour celui qui le reçoit.
letotor is online now   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2006, 13h04   #21
Fab252
Membre
 
Date d'inscription: janvier 2006
Messages: 74
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par letotor
Bonjour,
Tout bien ou service doit avoir un coût pour celui qui en bénéficie, en l'absence de celui ci le bien ou le service n'a plus de valeur pour celui qui le reçoit.

Bonjour,
Je pense aussi ca, en particulier pour des consultations medicales: il doit y avoir une forme d'echange entre le medecin (soin) et le patient (argent, effort ou quelquechose d'autre...). Je connais un prof agrege qui ne fait pas de consultations privees, mais qui accepte tout patient qui vient a lui a une seule condition: qu'il arrive a l'heure. Si le patient arrive 30 secondes en retard a un rendez-vous, il ne le recoit pas et c'est la fin de leur relation...
Fab252 is offline   Réponse avec citation
Vieux 25/02/2010, 01h22   #22
millet
 
Messages: n/a
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par Fab252
Bonjour,
Je pense aussi ca, en particulier pour des consultations medicales: il doit y avoir une forme d'echange entre le medecin (soin) et le patient (argent, effort ou quelquechose d'autre...). Je connais un prof agrege qui ne fait pas de consultations privees, mais qui accepte tout patient qui vient a lui a une seule condition: qu'il arrive a l'heure. Si le patient arrive 30 secondes en retard a un rendez-vous, il ne le recoit pas et c'est la fin de leur relation...


VOUS NE PENSEZ DECIDEMENT QU'A L'ARGENT !
DISCIPLE DU DIEU ARGENT
AUCUNS SENTIMENTS COEURS MORT!
C'EST VRAIMENT GRAVE!
  Réponse avec citation
Vieux 25/02/2010, 01h30   #23
millet
 
Messages: n/a
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par Fab252
Bonjour,
Je pense aussi ca, en particulier pour des consultations medicales: il doit y avoir une forme d'echange entre le medecin (soin) et le patient (argent, effort ou quelquechose d'autre...). Je connais un prof agrege qui ne fait pas de consultations privees, mais qui accepte tout patient qui vient a lui a une seule condition: qu'il arrive a l'heure. Si le patient arrive 30 secondes en retard a un rendez-vous, il ne le recoit pas et c'est la fin de leur relation...


Pour toi une relation médecin/patient c'est uniquement basé sur l'argent
c'est vraiment triste
  Réponse avec citation
Vieux 18/11/2006, 13h11   #24
anya
Monde cruel
 
Avatar de anya
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 10 870
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par letotor
Bonjour,
Je ne parle que de mon expérience personnelle, mais je me dis que l'on ne doit pas être loin d'une situation générale.
Tout bien ou service doit avoir un coût pour celui qui en bénéficie, en l'absence de celui ci le bien ou le service n'a plus de valeur pour celui qui le reçoit.

je suis tout à fait d'accord avec la seconde partie de votre prose, j'ai passé un an dans un pays où les soins et les médicaments n'étaient pas remboursés à 100% (partie sécu + mutuelle) et ça ne m'a pas dérangé de payer, pas plus que ça ne me dérangerai de payer quelques euros de ma poche pour une consultation, ce qui va m'arriver puisque je refuse l'idée de médecin référant MAIS parcequ'il y a toujours un mais dans la vie "je me dis que l'on ne doit pas être loin d'une situation générale." ça c'est détestable à lire la généralisation est dangereuse et mène droit dans le mur de l'intolérance et de l'incompréhension.
méchant va
anya is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/11/2006, 13h47   #25
Ohla
Médecin
 
Date d'inscription: décembre 2005
Messages: 210
Re : 37% des médecins refusent ou tentent de dissuader les patients AME

Citation:
Posté par anya
'tain, mais j'ai l'impression que tous les bénéficiaires de la CMU sont des gros profiteurs quand je vous entend parler
c'est avec ce genre de généralisation qu'on se retrouve avec des rejets.
rhalala, je ne dois pas être normale moi

La différence entre le malade et le médecin :

Le médecin voir beaucoup de malades ( en l'occurence les bénéficiaires de CMU ) le malade ne connait que son cas personnel...

Dernière modification par Ohla 18/11/2006 à 13h58.
Ohla is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion
Rechercher uniquement dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 12h16.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !